Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Le gouvernement des Etats-Unis se prépare-t-il à la guerre civile (...)

Le gouvernement des Etats-Unis se prépare-t-il à la guerre civile ?

Des sphères « conspirationnistes » jusqu'aux institutions officielles de l'état, c'est la question que se posent de nombreux citoyens des États-Unis. La politique du Département de la sécurité intérieure au cours des derniers mois, son goût immodéré pour l'acquisition d'armes en des proportions qui ne peuvent que conduire à l'incompréhension ainsi que son incapacité à justifier ses actes en réponse à des questions formulées clairement par des membres officiels du gouvernement invitent tout citoyen curieux à un doute raisonnable. 

Créé en réponse aux attaques du 11 septembre 2001, le Département de la sécurité intérieure a pour mission première de protéger les territoires des États-Unis d'Amérique des attaques terroristes, des accidents causés par des erreurs humaines et des catastrophes naturelles. Avec plus de 200 000 employés, c'est le troisième département du gouvernement par le nombre. Il a disposé de plus de 58 milliards de dollars au cours de l'année 2012, se hissant ainsi à la quatrième place du plus important budget après les départements de la défense, de la santé et de l'éducation. [1]

Initiée sous la présidence et avec l'appui de George W. Bush, la création du Département de la sécurité intérieure a constitué la plus grande réorganisation des agence fédérales des États-Unis depuis plus d'un demi-siècle, faisant fusionner 22 agences gouvernementales en un seul département. [2] En 2008, le président Barack H. Obama [3] soulignait lui aussi la nécessité d'une telle organisation et laissait envisager l'essor de son importance :

« Nous ne pouvons pas continuer à nous en remettre uniquement à notre armée dans le but de remplir les objectifs de sécurité nationale que nous nous sommes fixés. Nous devons disposer d'une force nationale civile de sécurité qui serait aussi puissante, aussi forte, aussi bien financée. »

 
 

Des rapports commencèrent à émerger au cours du mois d'avril 2012, indiquant que le Département de la sécurité intérieure initiait une politique d'acquisition massive d'armements. Le 15 février 2013, le Denver Post [4] révélait que le département souhaitait acheter 1,6 milliard de munitions au cours des quatre prochaines années, l'équivalent de cinq cartouches par citoyen états-unien. L'explication officielle alors avancée : subvenir aux besoins des agents du département au cours de leur entraînement et de leurs missions.

Parmi les balles commandées, 360 000 d'entre elles au bas mot – les chiffres sont en constante augmentationsont des balles à tête creuse. [5] Ces dernières sont conçues pour se déformer lors d'un impact avec un organisme vivant, les tissus organiques, constitués essentiellement d'eau incompressible, déforment la balle et entraînent sa dilatation et son explosion à l'intérieur du corps, maximisant ainsi les dommages causés aux tissus ainsi que la perte de sang. [6] Du fait même de cette déformation, la profondeur de pénétration est réduite et ces balles restent à l'intérieur du corps. Pour ces raisons, elles ont été bannies d'emploi lors de conflits armés internationaux par la convention de La Haye de 1899 [7], et par suite par la convention de Genève de 1949, qui interdisent :


« 3°. […] l'emploi de balles qui s'épanouissent ou s'aplatissent facilement dans le corps humain, telles que les balles à enveloppe dure dont l'enveloppe ne couvrirait pas entièrement le noyau ou serait pourvue d'incisions. »

 

D'après Jonathan Lasher [8], l'assistant de l'inspecteur général de l'Administration de la sécurité sociale, ces balles seraient destinées aux 295 agents qui enquêtent sur des fraudes à la sécurité sociale, une justification pour le moins surprenante.

En septembre 2012, le Département de la sécurité intérieure faisait déjà l'acquisition de 7 000 fusils d'assaut automatiques 5.56x45mm de l'OTAN [9], achetait et modernisait 2717 tanks légers conçus par Navistar Defense pour les guerres d'Irak et d'Afghanistan, capables de résister à des mines anti-personnelles et destinés à être utilisés dans les rues des villes états-uniennes. [10] Le département a également commandé de nombreuses « no-hesitation targets » pour un montant de 2 millions de dollars, des cibles montrant des femmes enceintes, des enfants ou encore des personnes âgées tenant des armes à feu, dans le but de renforcer la détermination des agents à tirer sur une menace potentielle, quelle qu'elle soit. [11]

 

 

Le sénateur Tom Coburn fut l'un des premiers à s'interroger sur la politique d'armement du département. On lui répondra [12] au mois de février dernier que :

« Le Département de la sécurité intérieure établit régulièrement des contrats d'approvisionnement stratégique qui combinent les besoins de l'ensemble de ses composantes pour les biens et services communément achetés tels que des munitions. Ces contrats d'approvisionnement stratégique participent à l'augmentation du pouvoir d'achat du Département de la sécurité intérieure afin de se procurer de façon efficace des équipements et fournitures à des coûts considérablements plus bas. »

 

Faire des économies donc. Une explication qui ne satisfera pas de nombreux autres membres du Congrès, commençant à s'interroger à leur tour sur ces acquisitions pour le moins surprenantes. L'un d'entre eux, Timothy Huelskamp, confiait récemment [13,a] [13,b] en marge du Comité d'action de politique conservatrice :

« Ils n'ont pas de réponses à nos questions. Ils refusent d'y répondre. Ils refusent de nous laisser savoir ce qui se passe, donc je n'ai pas vraiment de réponse à cela. De nombreux membres du Congrès se posent ces questions. »

 

Le 5 mars 2013, sous l'impulsion de Doug LaMalfa [14], quinze membres du Congrès ont écrit une lettre au Département de la sécurité intérieure exigeant des explications quant à cet achat massif de munitions de divers calibres, expliquant qu'ils n'étaient pas satisfaits des réponses données jusque-là par des officiels de « bas-niveau » (« lower-level officials », sic).

Les laborieuses explications de restrictions budgétaires alors fournies par le Département de la sécurité intérieure ne résistent pas à un examen attentif des chiffres. D'après Peggy Dixon [15], la représentante du Centre d'entraînement de l'application de la loi fédérale, le nombre de balles utilisées chaque année par les agents du Département de la sécurité intérieure culmine à quinze millions. En achetant 1,6 milliard de balles, c'est donc l'équivalent de 107 années d'entraînement que le département souhaite acquérir en munitions.

Les chiffres officiels du gouvernement sur la guerre en Irak [16] corroborent eux aussi la démesure des quantités de munitions en jeu : à l'apogée de la guerre, 72 millions de balles sont utilisées annuellement. Le Département de la sécurité intérieure sera donc en possession de stocks de munitions lui permettant de mener une guerre semblable en intensité à la guerre d'Irak à son apogée pour une durée d'un peu plus de 22 ans, ce sur le sol des Etats-Unis.

Si ces chiffres ne suffisaient pas à jeter le discrédit sur les motifs de coupes budgétaires invoqués, les Services d'immigration et de douane, l'une des agences fédérales du département à qui est destinée la majeure partie des munitions commandées, subliment l'art de la mauvaise foi en relâchant des centaines d'immigrants illégaux pour cause officielle de restrictions financières – héritées en grande partie, est-il besoin de préciser, de cet achat massif d'armements. [17]

Comme le confirmeront plusieurs anciens Marines dont Richard Mason [18], les balles à tête creuse n'ont jamais été utilisées pour l'entraînement des agents du département, notamment car elles sont deux fois plus chères que des munitions standards :

« Nous ne nous entraînions jamais avec des têtes creuses (sic), nous n'avons même jamais vu de têtes creuses au cours de mes quatre ans et demi dans le corps des Marines. »

 

Cet achat massif par le Département de la sécurité intérieure a créé, sans surprise, une pénurie de munitions dans de nombreux états au moment même où un virulent débat à propos de l'interdiction du port d'armes scinde la population après les différentes tueries des derniers mois, parmi lesquelles celles d'Aurora et de Newton. La simultanéité d'un armement massif des agences gouvernementales et de la dépossession des citoyens des États-Unis de leurs armes, enterrant par là-même le deuxième amendement de leur constitution, laisse planer un doute légitime sur les objectifs véritables du gouvernement des Etats-Unis.

 

Mais les fantaisies du Département de la sécurité intérieure ne s'arrêtent pas là : l'une des menaces les plus prises au sérieux n'est rien d'autre qu'une attaque de zombies. Le département a d'ailleurs débloqué des fonds afin d'organiser la simulation d'une telle attaque et de tenir des sommets à ce propos. [19,a] [19,b] La probabilité qu'un tel scénario advienne de façon naturelle étant proche de zéro, il convient de questionner la crédibilité scientifique du département, sa bonne gestion des ressources financières des citoyens des États-Unis ou peut-être encore, au mieux son silence complice, au pire sa participation active, dans l'élaboration préméditée d'une attaque de « zombies ».

Le scénario ne relève qu'à moitié du fantasme à l'heure où les productions hollywoodiennes en tout genre à ce propos innondent les écrans de télévision : la base de données IMDb recense pas moins de 334 films avec le mot-clé « zombie » au cours des cinq dernières années, soit plus d'un film toutes les semaines. [20] Avec presque 12 millions de téléspectateurs, la série The walking dead est quant à elle la série la plus regardée aux États-Unis. [21]

Côté pratique, la conception par bio-ingéniérie d'un virus donnant lieu à une telle épidémie s'avère théoriquement possible, notamment via la combinaison des virus de la grippe et de la rage, comme l'a confirmé le professeur Andreanski de l'université de Miami à la chaîne National Geographic. [22]

Mais probablement ne faut-il qu'y voir une nouvelle affaire de détournements de fonds...

Quoi qu'il en soit, la démesure des achats d'armement par le Département de la sécurité intérieure invite le citoyen raisonnable à se douter que le gouvernement des États-Unis prévoit sûrement plus que de l'entraînement pour les agents de sa force civile au cours des années à venir.


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (77 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 29 mars 2013 09:19

    mais tous nos gouvernements s’attendent et depuis longtemps a des guerres civiles
    (le problème aux usa c’est que la population est armée .....)
    en fait nos dirigeants ne comprennent pas du tout comment nous pouvons les laisser aller si loin dans l’ignominie et savent qu’un jour ça va leur péter a la gueule
    ils sont juste pris dans une spirale qu’ils ne savent pas stopper une sorte de compulsion du joueur : tant que je gagne, je joue .........


    • jmdest62 jmdest62 29 mars 2013 11:30

      je rappelle que dans notre beau pays , depuis le début de l’intervention au Mali ( tiens où en est on dans cette affaire ? ) nous sommes au niveau rouge du plan vigipirate.....

      "..Le niveau rouge indique qu’il faut prendre les mesures nécessaires pour prévenir le risque avéré d’un ou de plusieurs attentats graves, comprenant certaines mesures de protection des institutions, et mettre en place les moyens de secours et de riposte appropriés, en acceptant les contraintes imposées à l’activité sociale et économique...."

      ça donne à réfléchir aussi NON ?

      @+


    • appoline appoline 1er avril 2013 13:30

      Moui, mais n’oublions ce que disait le Général : « les français sont des veaux » et les connards du haut de la pyramide le savent pertinemment. Ceux qui vont trinquer un premier arrivent difficilement à différencier leur main gauche de leur main droite ce qui ne fait pas d"eux de fins stratèges 


    • Login Login 29 mars 2013 09:25

        Quels intérêts représentent le gouvernement US ? Pas celui de sa population manifestement

      • appoline appoline 1er avril 2013 13:39

        Oui mais l’imagination galope. Regardez sur le site du CDC, ils expliquent (oui des scientifiques et autres responsables du centre) comment faire face à une attaque massive de zombies. Qu’est ce que cela signifie ? Soit ils ont tous fumé un peu crack mal coupé ce qui serait étonnant soit, ils connaissent les domaines d’expérimentation de certains laboratoires et comme l’être humain n’est jamais en panne de conneries, voilà. Le VIH n’a pas fonctionné, la stérilisation de masse non plus, la famine ne porte pas ses fruits et ne frappe pas là où il le faudrait, la grippe aviaire a fait un flop, enfin bref, ils nous concoctent le grand jeu. Nul mort vivant ne sortira de terre, on est déjà bien trop nombreux pour cela mais par contre qu’on se bouffe les uns les autres, ça arrangerait pas mal de monde. Ils ont déjà certainement prévu toute la logistique en ce qui les concerne, il faudra mettre un bon coup de pied là-dedans, quitte à se faire bouffer autant en faire profiter ces salopards



      • Le Yeti Le Yeti 29 mars 2013 10:02

        Dia ! Article terriblement éloquent, rien à y redire si ce n’est que malgré sa richesse, il n’est même pas exhaustif !

        ’Créé en réponse aux attaques du 11 septembre 2001, le Département de la sécurité intérieure a pour mission première de protéger les territoires des États-Unis d’Amérique des attaques terroristes, des accidents causés par des erreurs humaines et des catastrophes naturelles.’’
        Oui, ce qui hormis la partie investigation antiterroriste, reprend les prérogatives de la FEMA ce qui avait soulevé une grande incompréhension et bon nombre d’interrogations.
        Ce d’autant plus que de son côté, la FEMA réhabilite et construits énormément de centres ’’de réfugiés’’ mais radicalement différents de ceux qu’elle avait pu avoir au cours de toute son histoire ; notamment avec des barbelés tournés vers l’intérieur et non vers l’extérieur ! Les milliers de ’’sarcophages’’ (grands coffres PVC étanches et enterrables, à usage polyvalent) de cette même FEMA soulèvent eux beaucoup de questions et d’inquiétude depuis environ 3 ans.
        (Et j’en passe ; je ne tiens pas à être aussi dithyrambique que l’article.)

        Mais beaucoup plus près de nous, je rappelle que le thème des manoeuvres militaires suisses de 2012 était une ’’invasion d’immigrés’’ ...

        PS 1 :’’ l’équivalent de 107 années d’entraînement’’ Me disait bien que ça n’allait s’arrêter de sitôt c’te histoire. Ben c’est officiel, c’est bien parti pour 107 ans !

        PS 2 : J’aime beaucoup la première photo : du 9mm ’’(si vis pacem) Parabellum’’...
        Joli : subtil et bien vu. ;o)


        • momo 29 mars 2013 15:40

          Je pense que tu fais référence au texte de loi HR 645 (Full Text of H.R. 645 (111th) : National Emergency Centers Establishment Act - GovTrack.us), mais je ne suis pas sur qu’il ait été voté et publié.


        • Le Yeti Le Yeti 29 mars 2013 18:23

          Pire que ça ! Il me semble bien que la FEMA créer ses camps sur mandat (ou en tout cas, qu’elle à commencer bien avant que ce soir régularisé légalement). Le plus drôle, c’est qu’à côté de ces millions dépensés pour ces camps, le budget de la FEMA est très modeste compte tenu de sa mission.
          A vérifier ...


        • Constant danslayreur 29 mars 2013 11:56

          Bonjour et merci pour l’article.
          A l’attention de ceux qui font encore semblant de ne pas comprendre, je récapépète depuis le bédut :

          Pour que juifs, évangélistes et apparentés le reconnaissent comme le messie, il ne suffira pas à l’antéchrist d’avoir ramené les juifs en terre sainte. Il faut également qu’il restaure le trône de David et qu’il règne sur le monde sans partage, depuis Jérusalem.

          ça suppose qu’Israël soit la seule superpuissance à ce moment là. Pour ça il y aura des guerres, beaucoup de guerres, mais il y aura surtout une attaque mortelle sur le dollar dont le râle ultime entrainera toutes les monnaies papier dans son sillage.

          J’en arrive au clou de la soirée, vous êtes citoyen américain, vous avez deux ou trois armes à la maison et vous venez d’apprendre que non seulement vous êtes ruiné mais qu’en prime tous vos proches, amis, alliés ou cousins germains qui pourraient vous donner un coup de main le sont aussi, question à deux dollars Trente :

          Lorsque vous comprenez enfin que vos gouvernants préparent cet évènement - l’accession de l’antéchrist sur le trône de David - depuis des siècles en se payant votre portrait avec tout un tas de benladâneries en tous genres, vers quelles fleurs, quelles délicates senteurs, quels agencements harmonieux ira votre choix pour les remercier ?.


          • Aldous Aldous 29 mars 2013 12:41

            Amen.



          • Png Png 29 mars 2013 18:39

            C’est rare de lire ce genre de commentaire sur Agoravox...En effet tout ceci n’a que pour seul but de faire assoir l’antéchrist sur l’esplanade des mosquées à Jerusalem et il ne peut y avoir de nouvel ordre mondial sans une nouvelle religion mondiale , y’a qu’à écouter le crypto-sioniste d’Attali pour comprendre vers quoi on se dirige .

            Les chrétiens et les musulmans sont au courant par contre je plains les athées matérialistes qui se sont fait endormir par les maçons qui eux même sont déistes et donc adorent satan en backstage...

            Merci à Constant Danslayreur


          • Antoine Diederick 29 mars 2013 23:12

            c’est tout le contraire, dans la tradition juive et chrétienne, l’antéchrist sera l’abomination des croyants provoquant la révélation de ce qui est scellé aux yeux de l’Homme....c’est-à-dire l’intervention de Dieu lui-même dans la manifestation....et son intervention pour son Humanité...

            Constant, franchement...

            c’est pourquoi, il y aura un samedi saint !


          • Antoine Diederick 29 mars 2013 23:13

            là j’entends Ferré cela va bien avec...


          • Antoine Diederick 29 mars 2013 23:15

            ...cette mémoire des étoiles...chante-t-il....


          • Antoine Diederick 29 mars 2013 23:21

            ..et pas que que de croyants, l’abomination de ce qui est humain...faut préciser...


          • Png Png 30 mars 2013 00:34

             
            L’Antéchrist n’est pas une image mais bien un être humain de nature luciférienne et il sera borgne d’un oeil détail croustillant révélé par le prophète de l’Islam (ass).

            Ici il n’est pas question de traditions mais d’eschatologie...Commencez par lire les textes relatif à la fin des temps et vous comprendrez dés lors le plan des élites satanistes qui nous dirige dans l’ombre et quel est leur véritable but ;

            Dans la Bible, l’Antichrist est le futur empereur mondial qui doit être « adoré » par toute la terre.

            Selon la Bible, l’Antichrist doit paraître (1 Jean 2 : 18). C’est lui qui conduira l’assaut final de Satan contre Christ et ses disciples, juste avant le retour physique de Jésus-Christ sur la terre, pour y établir Son Royaume.

            Ce que le prophéte Mohammed (ass) a aussi prophétisé entre autre à ce sujet , la liste est longue... ; "seule Jésus fils de Marie pourra vaincre et tuer le dajjal (antechrist) ...Alors que les juifs le traite de batard et sa mére de p...L’Islam lui donne une place centrale au Messie.

            Mieux encore Jésus(as) est cité beaucoup plus de fois dans le Coran que Mohammed(ass) et il y’a une sourate entiére qui porte le nom de Marie .

            Donc je parlerai plus d’une union islamo-chrétienne à venir que talmudo-chrétienne .


          • Aldous Aldous 29 mars 2013 12:39

            très bonne synthèse des infos disponibles.


            il faut superposer cette préparation manifeste à la répression, voire à la détention de pans entiers de la population avec les risques qui planent sur les USA :

            Abrogation de la constitution et unification avec l’UE le Canada et le Mexique (Union Nord-Américaine et Union Transatlantique)

            Crash monétaire et hyperflation.

            Chômage généralisé durable, disparition des classes moyennes.

            L’opinion US est soit opposée à soit ignorante de ces trois évolutions.

            Contrairement aux Européens, ils ne sont pas prêts à renoncer à a constitution, à leur patrie ni à leur souveraineté.

            C’est pourquoi leurs politiciens ne leur parlent jamais de ces choses.

            Le jour où ils seront devant le fait accomplis, ça se passera mal.

            C’est pourquoi ils preparent les troupes à tirer sur des femles enceintes et des gosses.


            • Antoine Diederick 29 mars 2013 23:27

              Bonsoir Aldous, pour le moment je lis les blog us, il y a beaucoup d’américains qui se posent des questions sur leur mode de vie et sur la politique de leur gouvernement, spécialement sur ces questions de sécurité intérieure qui semble bien farfelue...

              on a l"impression que le gouvernement us voudrait dans une sorte de parano sécuritaire prendre en otage la population....

              bien des citoyens américains se posent des questions pas bien éloignées de nos préoccupations, ici en Europe.


            • Corinne Colas Corinne Colas 29 mars 2013 13:02
              Article excellent qui révèle une info +++ 

              Un petit ajout :
              L’emploi du mot « zombie » n’est pas anodin. Les hommes ont faim, faim, faim... Le jour où il n’y aura plus rien, le jour où ils auront définitivement perdu leurs illusions, le jour où ils n’auront plus rien à perdre... seules les balles pourront les arrêter !


              extrait :
              « Ce que Moore, avec son militantisme de la carte constitutionnelle, ignore, ou feint d’ignorer, Romero se limite à constater : la révolte a déjà commencé,
               Ground zero est là pour qu’on s’en souvienne. Elle ne vient pas de la classe ouvrière américaine mais d’un lumpen-proletariat du tiers-monde. La véritable classe intermodale (actrice d’une révolution des modes de production) aurait dit Costanzo Preve. Le seule peuple capable d’invertir le mode d’alimentation reformule Romero : les zombies. »






              • Philv 29 mars 2013 16:02

                technique classique de conditionnement. Par Ex les Nasis ont lancés des campagnes de deratisation avec prime pour chaque rats tué et pub genre nettoyons notre villes, les rats sont un fleau. Jouer avec le peurs, mobiliser le groupe pour une cause commune...

                Plus tard ce ne sont plus les rongeurs qui furent la cible. Ils ont désignés de nouveaux « rats » ...
                En cas de crash majeur, les désespérés affamés seront sans doute qualifié de zombies, et des années d’entrainement et des centaines de films aideront les fonctionnaires du DHS à « sauver le pays de ces nouveaux Zombies. »... en tirant pour tuer sans hésiter.

              • Ricquet Ricquet 29 mars 2013 13:45

                Pas de fumée sans feu, ni guerre sans cartouche.

                Pas de bruit de bottes sans propagande ni émeute sans désespérance...

                Tout ça se planifie ? s’élabore ?
                En tous cas, ça va dans le sens d’une défience et d’une surveillance de mauvais aloi.
                qui pourrait s’intituler : la stratégie de « muselage » de big brother.

                • lloyd henreid lloyd henreid 29 mars 2013 14:05

                  Bravo pour cet article extrêmement complet, sourcé, avec une juste mesure de vos propos : « doute raisonnable », oui, c’est de ça qu’il s’agit. Je ne théorise pas, je m’interroge sur la base d’indicateurs concrets. Un modèle du genre en ce qui me concerne, merci.

                  http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2012/dec/29/fbi-coordinated-crackdown-occupy


                  • kundun 29 mars 2013 14:05

                    Plus simplement, ils ont peut-être peur d’une nouvelle offensive d’Al Quaeda après le border qu’ils ont mis au moyen orient.
                    L’histoire leur à appris que le combattants d’Al Quaeda sont de petites cellules complètement autonomes très bien organisées et se déjouant de l’espionnage électronique grâce à sa tradition de communication orale.
                    Ainsi pour ce peuple traumatisé par l’épisode du 11 septembre, habité par de très nombreux migrants ce qui rend difficile le repérage au faciès, la menace peut survenir à tout instant et en tout lieu de leur territoire, d’où peut-être la mise en oeuvre d’une stratégie consistant à mailler le territoire d’une forte densité d’armes et de munitions pour pouvoir stopper sans délai une attaque terroriste en cours à l’endroit ou elle se trouve. A mon avis c’est plus ça qu’ils ont dans la tête : les américains sont maintenant obsédés par le terrorisme, un mot qui transparait souvent dans leur discours.


                    • lloyd henreid lloyd henreid 29 mars 2013 14:19

                      Les moyens semblent légèrement démesurés pour contrer une attaque style 11 septembre, non ? Et puis les « bougnoules » sont acculés chez eux, ils ont d’autres chats à fouetter. Back in the days, il aurait suffi d’un ou deux chasseurs disponibles et d’une surveillance efficace (et non « rendue inefficace ») de l’espace aérien. C’est vrai que la paranoïa (des complotistes ?) de l’administration US a atteint des sommets suite à cette histoire, mais de plus en plus de citoyens essaient de s’en remettre... et constatent que la « guerre contre le terrorisme » a pris et prend toujours des airs de guerre contre leur libertés individuelles. Bonne question que vous posez, mais le doute reste très raisonnable.

                      Food for thought.

                      Food for thought 2 : le retour d’Hillary qui persiste et signe.


                    • Ricquet Ricquet 29 mars 2013 14:25

                      Tu dis : « peuple traumatisé par l’épisode du 11 septembre, habité par de très nombreux migrants ce qui rend difficile le repérage au faciès »

                       smiley
                      T’as raison, d’autant plus que la CIA... n’a pas de faciès et que les attentats sont l’apanage des grands architectes politiques de ce monde.
                      Il n’y a que dans les mauvais films que le terrorisme a un faciès.

                      Pour aller dans le sens de l’article : Ce lien.

                    • Le pion Le pion 29 mars 2013 14:26

                      « white target » serait plus approprié que « no-hesitation targets » !


                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 29 mars 2013 14:33

                        La dernière étape opposera sans doute des mercenaires étrangers novices importes d’Amerique latine - encadrés par ceux bien endoctrinés et entrainés rapatriés d’Irak et d’Afghanistan - à des éléments de National Guards relevant des États. Ces derniers, plus proches des préoccupations du peuple, seront enclins à changer d’allégeance. L’anarchie sera totale. Si je vois le début de cette insurrection, je n’en verrai certainement pas la fin.


                        PJCA

                        • Le printemps arrive Le printemps arrive 29 mars 2013 18:52

                          Sauf votre respect PJCA, ne verions-nous pas parler D’anomie plutôt que d’anarchie ?

                          L’anomie (du grec ἀνομία / anomía, du préfixe ἀ- a- « absence de » et νόμος / nómos « loi, ordre, structure ») est l’état d’une société caractérisée par une désintégration des normes qui règlent la conduite des hommes et assurent l’ordre social.

                          Cordialement


                        • ecolittoral ecolittoral 29 mars 2013 14:42

                          C’est ce qu’on appelle des états unis. Comme l’UE serait le gouvernement de nos états unis.

                          Ou voyez vous des états réellement unis ? 
                          L’état fédéral essaie encore de « fédérer » mais, ça ne marche que dans le conditionnement patriotique contre l’extérieur. Une fois la démocratie(? ??) apportée sur un plateau en Irak et en Afghanistan, on redevient texan ou californien. 
                          Les américains sont vivement encouragés à dénoncer aux autorités, tout acte ou personne suspecte. Comment voulez vous qu’ils aient le moindre sentiment collectif ... à l’intérieur de 52 !!! états ?
                          Ici, nous avons des états indépendants avec mille ou deux milles ans d’histoire. Nous serons en mesure faire face(plus ou moins) à tout incident. Mais là bas ? Ils n’ont que 400 ans d’histoire et c’est toujours le farwest. Avec leur méfiance de part et d’autre, beaucoup se prépare au « survivalisme » et à la fin du rêve(américain).
                          Heureusement qu’entre eux et nous il y a un océan.

                          • mortelune mortelune 29 mars 2013 15:08

                            Merci pour l’article,


                            Je le complète avec trois deux ’agoravox’

                            ça vaut le détour et c’est carrément incroyable. En tout cas personne ne pourra dire « je ne savais pas ».


                            • mortelune mortelune 29 mars 2013 15:35

                              Le garde du corps d’Obama ressemble étrangement à un zombie ou bien ce pourrait être un extra terrestre. A voir ici 


                              • Montagnais Montagnais 29 mars 2013 19:53

                                On s’étonne que personne ne vous ait jusqu’à présent remercier pour ce lien étrange ..


                                C’est fait.

                                Excellent article, excellents commentaires

                                Google ( preppers survival ) : aperçu sur un mouvement largement ignoré par ici.



                              • lloyd henreid lloyd henreid 29 mars 2013 23:30

                                Carpenter <3


                              • Electric Electric 29 mars 2013 15:59

                                Attaque virale transformant l’humanité en zombie, comme dans le prochain film World War Z avec l’illuminé B Pitt ? Rien que le trailer est une abomination.

                                Les virus, ça se ballade, c’est incontrolable. Alors qu’en jouant sur la puissance des emetteurs de téléphonie mobile et sur la fréquence des ondes, no problemo ?

                                Outre le fait qu’Obama/bush ont fait passer tous les textes donnant au Président les pouvoirs étendus de type article 16 de la Constitution française, il n’y a pas que les USA qui font des choses disons peu rationnelles :

                                La Chine a construit plus de 65 millions de logements vides, villes entières, à l’intérieur des terres et font des stocks de toutes les matières premières possibles :

                                http://www.dailymail.co.uk/news/article-1339536/Ghost-towns-China-Satellite-images-cities-lying-completely-deserted.html

                                Délire spéculatif, bulle immobilière ? Dans un pays communiste centralisé à mort ? Sont-ils débiles à ce point ?

                                Poutine a fait construire et réhabiliter 5000 abris sous les villes :

                                http://geo-intelligence.blogspot.fr/2013/01/exclusive-la-chine-accumule-du-lait-du.html# !/2013/01/exclusive-la-chine-accumule-du-lait-du.html

                                Factuellement, entre les entrées de météores dans l’atmosphère qui se multiplient (1 par semaine filmé depuis l’épisode russe, donc sans compter les dizaines qui se crachent dans les océans qui passent inaperçus), les morts d’animaux inexpliquées partout, les séismes ravageurs, les tempêtes, la météo qui déconne, les océans au bord de l’effondrement, il faut être aveugle pour ne pas voir que quelque chose de bizarre se passe.

                                Aperçu : http://thecelestialconvergence.blogspot.fr/

                                Crise économique : le système financier mondial est sous perfusion depuis 2008. Il est mort. Seules les planches à billets permettent encore de faire jouer l’orchestre.

                                Pourquoi les dirigeants de la zone Euro se feraient chier, Hollande compris, à tirer des plans sur la comète, à proposer des solutions de sortie de crise, si derrière ça n’aura plus aucun intérêt ?

                                Pourquoi les dirigeants du G20 restent-ils dans l’immobilisme ? Pour que quelques illuminatis restent en haut d’une pyramide avec plus rien en dessous pour les torcher ?

                                Remarque : le Pape est jésuite, c’est l’évènement le plus important depuis leur dissolution en 1773 (il y a exactement 240 ans), Mario Draghi est jésuite, et le télescope qui surveille par infra-rouge les objets stellaires genre géo-croiseurs est jésuite et s’appelle LUCIFER, basé sur le Graham Mount. Les « bons pères » ne publient aucun travaux. Les jèzes font partie des « contrôleurs ». Aux USA, ils ont leur fac à Georgetown, dite aussi fac CIA. Ils sont épaulés par les ordres de Malte et aussi de la Colombe. Le cardinal Dulles, petit neveu d’Alan Dulles, le fondateur de la CIA, faisait la liaison entre le Vatican et les services US, etc......

                                Le « frère Mario Draghi » à l’Académie Pontificale des Sciences Sociales en 2010 :

                                http://www.pass.va/content/scienzesociali/en/events/2009-13/plenarysession2010.html

                                A cause des 500 réacteurs nucléaires qui truffent l’hémisphère nord, en cas de pépin (auquel bon nombre d’humains pourraient survivre sans la radioactivité), le salut sera au sud (seulement 4 centrales atomiques), dans un pays comme l’Argentine, dont les terrains sont achetés par l’oligarchie depuis 10 ans. Les Bush se sont payés une tranche de Paraguay.

                                Le Pape est argentin.

                                Conclusion en forme de question : comment se comporteraient en période de crise majeure (civilisation, écologique, énergétique, économique, démographique, alimentaire) les dirigeants de la planète entière s’il savaient quelque chose de terrible que nous ignorons ?

                                En jouant du violon sur le pont ?


                                • Antoine Diederick 29 mars 2013 23:42

                                  cher électrique, vous mettez un peu trop les doigt dans la prise....électrique...

                                  1) les jésuites ne sont pas une confrérie du secret, si vous aviez un jour assisté aux voeux publics d’un jésuite vous auriez compris quelque chose...

                                  2) Drahgi n’est pas jésuite, il faut être ordonné.

                                  etc...bref vous êtes ridicule


                                • Antoine Diederick 29 mars 2013 23:49

                                  Electric, vous n’avez pas encore compris qu’il y a des dirigeants fous smiley


                                • ecophilopat 29 mars 2013 16:33
                                  Un militaire avertit que le gouvernement américain prépare une guerre contre sa population

                                  Ce qui suit est une lettre du capitaine Terry M. Hestilow l’ (à la retraite) adressée au sénateur du Texas John Cornyn qui concerne la course aux armements du ministère de la Sécurité intérieure (DHS) et spécifiant qu’il n’a pas le pouvoir de faire la guerre aux Américains ou à n’importe qui d’autre. Hestilow, qui a publié la lettre sur Facebook, affirme que le DHS doit remettre immédiatement ses armes au ministère de la Défense.


                                  • colza 29 mars 2013 16:46

                                    Il n’y a pas qu’aux USA que tout est prévu.

                                    Voyez l’article 2 de la Convention de sauvegarde des Droits de l’Homme et des libertés Fondamentales (en particulier la dernière ligne) :
                                     « Article 2 – Droit à la vie
                                    1. Le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi. La mort ne peut être infligée à quiconque intentionnellement, sauf en exécution d’une sentence capitale prononcée par un tribunal au cas où le délit est puni de cette peine par la loi.
                                    2. La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire :
                                      1. pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ;
                                      2. pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue ;
                                      3. pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection. »
                                      4. Comme vous le voyez, notre droit à la vie est très relatif pour la Communauté Européenne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès