• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > LGV Poitiers-Limoges quintessence du mépris de tous les Français qui (...)

LGV Poitiers-Limoges quintessence du mépris de tous les Français qui payent

La future ligne LGV Poitiers-Limoges est la quintessence de la dépense publique, clientéliste et mépris des contribuables : 4 milliards.

François Hollande a signé cyniquement la ligne LGV Poitiers-Limoges en période d’attentats pour cacher son acte.

La cour des comptes a jugé l’étude de projet peu rigoureuse. La phrase du rapport de la cours des comptes dit sans équivoque ceci : « Malgré tous les efforts déployés par RFF (Réseau ferré de France), les études ont montré qu’il est impossible d’assurer une rentabilité socio-économique même minimale à la LGV Poitiers-Limoges. »

 

Rappelons que François Hollande ne travaille plus officiellement pour l'organisme "cour des comptes" que depuis seulement un an.

Haut fonctionnaire à la Cour des comptes, il ne s’est pas mis en disponibilité lorsqu’il est devenu président de la République.

Il s’est mis « détaché », pour pouvoir continuer a bénéficier du régime spécial favorable aux fonctionnaires de cette institution. Subtilité d'optimisation sociale réservée au Enarques bien informés.

 

Comme président de la république il continue donc d’accumuler des droits à la retraite pour un poste de fonctionnaire qu’il n’a occupé que trois ans et quelques mois. Il ne vient d’y renoncer que depuis quelques semaines forcé devant le scandale révélé par un magasine (Marianne).

Le fait d’avoir un statut de « détaché » lui permet de cumuler quand même 32 années de droits à la retraite sans avoir effectué un travail correspondant, et du droit de cumuler une rente d’état lorsqu’il ne sera plus président estimée selon lui à 3500€ et le magasine Marianne à 5000€.

Le "détachement" de François Hollande de la cours des comptes au niveau de sa retraite va lui rapporter une rente plus importante qu’un investissement sur Facebook ou Apple.

 

Lorsque ce scandale lié à ces droits anormaux accordé hors justice sociale de régimes spéciaux, il a juste contesté le montant indiqué dans le magasine…

Le principe, de toucher une énorme gamelle de rente d’état complète pendant 20 à peut-être plus de 40 années de retraite pour 3 ans de travail effectif ne lui a pas effleuré l’esprit. Les interviews des journalistes de la presse subventionnée par l’état n’ont curieusement pas posé cette question en direct. La soumission peut-être ?

 

Comme à la fois privilégié social, ex-fonctionnaire depuis un an de la cours des comptes, comment imaginer François Hollande ne pas tenir compte d’un avis de cet organisme qui lui assurera la gamelle toute sa fin de vie ?

 

Le projet n’a pas plus été jugé rentable par le Conseil d’État dans l'étude des recours se la FNAUT (fédération d'usagers) qui a confirmé le non sens économique.

 

 Vous vous souvenez du 10 janvier ?

C’est la date exacte de la signature du décret d’autorisation de ce projet de train à grande vitesse.

 

-Le 7 janvier 2015 la France entend parler d’une tuerie dans le magasine satirique « Charlie Hebdo ». Deux Djihadistes, les frères Kouachi assassinent onze personnes.

-Le 8 janvier 2015, Amedy Coulibaly, un Français proche des frères Kouachi, tue une policière municipale.

-Le 9 janvier 2015 une prise d’otage de clients d’une supérette cachère, une prise d’otage dans une imprimerie mettent la France sous tension, Dans la soirée, dans ces 2 lieux un assaut des forces de l’ordre abattent les terroristes.

-Le 10 et 11 janvier, la France entière rend hommage au victimes du terrorisme. L’information sur ces attentats obstrue toutes les autres informations.

 

Eh bien c’est ce jour, le 10 janvier un samedi, que François Hollande fait passer la déclaration publique d’intérêt alors que les français sont en état de choc et indignés par cette vague d’attaques terroristes sans précédent…

François Hollande fait signer le décret à ses ministres, Manuel Valls, Ségolène Royal ainsi que le Secrétaire d’État chargé des transports, de la mer et de la pêche Alain Vidalies, le Décret n° 2015-18 du 10 janvier 2015, « déclarant d’utilité publique les travaux nécessaires à la réalisation de la ligne à grande vitesse Poitiers-Limoges. 

La Ministre de l’Écologie Ségolène Royal, interrogée par des journalistes de France 2, affirme avoir signé le projet par « Solidarité Gouvernementale  ». Alors qu’elle avait déclaré précédemment qu’elle était totalement opposée à ce projet…

Pour ceux qui ont lu le livre de son ex-compagne, Valérie Trierveiller, et si seulement le tiers de ce qu’elle indique est vrai, François Hollande est un personnage manipulateur et cynique. Mais quand ce sont tous les français qui en font les frais cela commence à faire beaucoup.

 

Cette décision économique est une folie clientéliste de dépense forcée de 1,6 milliard d’€uros officiels, alors que le conseil d’état a déjà indiqué que cette somme était minorée et sera plus proche des 4 milliards.

La ligne fera 131 km entre Poitiers et Limoges dont 112 de TGV, qui roulera à 320 km/h et desservira 4 gares : Poitiers, Limoges-Bénédictins, Brives la gaillarde et Cahors.

 

Le marché du transport ferroviaire de personnes ne jouit pas d’économies d’échelle.

Son élasticité-prix est très élevée, la plupart des consommateurs étant très sensibles aux tarifs, face aux nouvelles concurrences type « Blablacar ». Le point mort de la rentabilité ne sera jamais atteint une seule fois.

 

Avec des places vendues au prix réel de coûts, le train sera vide, vide vide.

Allez donc demander après ces exemples de gabegies volontaires au plus haut niveau, l’acceptation de l’impôt des Français….

 

Quelques sources :

FNAUT reours devant le conseil d'état. 

Rejet du conseil d'état

Avis négatif de la cours des comptes

François Hollande fonctionnaire détaché et président

Decret daté et signé le 10 janvier 2015

Déclaration de S. Royal sur LGV en 2009 et qualifie "Fillon d'immoral".


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • France Républicaine et Souverainiste Fabien Celse 5 mars 2015 19:13

    La question est de savoir quelles entreprises (proche du pouvoir ?) vont travailler sur le tronçon et recevoir l’argent public !


    • BIENTOT L’ ALLER RETOUR BREST PARIS A 2OO EUROS !!!!!!!!!!!!!!!

      POUR 2 HEURES DE RETARD D UN TGV LE PIGEON DE VOYAGEUR TOUCHE 9 EUROS VOUS AVEZ BIEN LU 9 EUROS (brest paris)

      et si les élus payaient vu qu’ils sont remboursés QUAND MEME  !!!!!!!!!!!!!!!

      et pourquoi les CADRES de la sncf ont la gratuité pour toute famille et belle famille

      COMMENT SE FAIT IL QUE LA SNCF SOIT TOUJOURS EN DEFICIT ALORS QUE LE TGV EST UNE MINE D OR


    • christophe nicolas christophe nicolas 6 mars 2015 12:25

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      Il y aura un aimable partage... avec une marge de 30%, la marge est plus forte que la concurrence sur les gros projets car il y a peu d’acteurs.

      François Hollande a signé le surgénérateur Astrid à Marcoule dans les mêmes conditions avec les verts dans son gouvernement et Nicolas Sarkozy a fait le grand emprunt recherche qui a permis de faire les études pour 650 millions d’euros ce qui ne suffira pas à éviter les problèmes.

      Il est totalement dans la main de certains lobbys qui le manipulent allègrement pour leurs plus grands profits...

      Bravo à Spartacus pour l’info, ce genre de pratiques est assez machiavélique. On met les charlots dans la rue et on se tape le caviar en douce... c’est fort pour un socialiste.

    • Robert GIL Robert GIL 6 mars 2015 16:42

      @Fabien Celse
      c’est effectivement une trés bonne question, certaines grosses entreprises comme eiffage par exemple ont fait 30% de leur benefices avec les fameux PPP alors que cela ne represente que 15 % de leur activité !
      .
      Voir : LE PPP, SIGLE DES PREDATEURS DU SERVICE PUBLIC


    • acetrip 6 mars 2015 17:36

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      200 euros ?


      autant prendre l’avion pour moitié prix !

    • njama njama 5 mars 2015 19:28

      au mépris de tous les français qui payent ?
      les clients de la SNCF
      Le fait de décréter que ces travaux sont d’utilité publique ne veut pas dire que c’est l’État qui les finance. Le financement rentre dans les investissements par autofinancement et emprunts (garantis pas l’État vraisemblablement, mais ce n’est pas l’État qui finance).
      c’est idiot de dire que les contribuables payent !
      De plus, la SNCF est en cours de privatisation :

      La loi portant réforme ferroviaire a été promulguée le 04 aout dernier. [2014]

      Cette loi qui pourtant procède d’un mensonge d’Etat, car son article 1, sous prétexte de réunifier la SNCF et RFF, programme la dissolution pure et simple de la Société Nationale des Chemins de fer Français, éclatée en 3 entreprises distinctes, éclatant ainsi la famille cheminote dès le 1er janvier 2015.

      http://www.legrandsoir.info/les-solferiniens-vont-ils-dissoudre-la-sncf-et-ouvrir-la-voie-a-la-privatisation-du-reseau.html

      La vraie question est l’utilité publique ? exactement comme pour la ligne Lyon -Turin bien que celle-ci soit financée en partie par l’Europe

      Lyon- Turin : les travaux débuteront en 2016

      François Hollande et Matteo Renzi ont annoncé ce mardi le lancement des travaux de ce chantier pharaonique, financé à 40% par l’Union européenne.

      http://www.lefigaro.fr/societes/2015/02/24/20005-20150224ARTFIG00171-hollande-et-renzi-lancent-les-travaux-du-lyon-turin.php


      • njama njama 5 mars 2015 20:30

        @ l’auteur
        d’où sort le chiffre de 4 milliards ?

        je lis moitié moins dans cet article qui commente le Rapport de la Cour des Comptes !
        .

        La Cour des comptes épingle la LGV Poitiers-Limoges
        24/10/2014

        Malgré tous les efforts déployés par RFF (Réseau ferré de France), les études ont montré qu’il est impossible d’assurer une rentabilité socio-économique même minimale à la LGV Poitiers-Limoges. » Cette phrase résume l’opinion de la Cour des comptes. Ces sages – dont la mission est de contrôler le bon emploi et la bonne gestion des fonds publics – consacrent plus de quarante pages au projet qui concerne notre région. Et le constat n’est pas tendre.

        «  Aucune réflexion préalable  »

        > Genèse du projet. Le rapport raconte que le projet remonte à mars 2004 quand le Premier ministre d’alors, Jean-Pierre Raffarin, « s’adresse aux élus et responsables économiques locaux pour leur proposer de construire une LGV entre Poitiers et Limoges (115 km de long) ». Il annonce le lancement des études « au deuxième semestre 2004, afin que les travaux puissent débuter en 2011 et que la ligne soit mise en service dès 2014 ».

        > Manque d’anticipation. Aujourd’hui, on estime que dans le meilleur des cas la LGV – qui mettra Limoges à 2 h 30 de Paris et à 35 minutes de Poitiers – verra le jour à l’horizon 2022. Pour la Cour des comptes, « ce projet nouveau n’avait fait l’objet d’aucune réflexion préalable, et ne s’appuyait pas sur une définition des besoins de mobilité des habitants des régions concernées ».
        > Mauvaise retranscription du débat public. En 2006, une concertation était organisée sur la LGV Poitiers-Limoges. La Cour des comptes estime que RFF a un peu enjolivé les conclusions du débat public et n’a pas « rendu compte de manière rigoureuse des positions et débats ». Et qualifie la ligne Poitiers-Limoges « d’intérêt purement local ».
        > Surcoût. Les sages estiment aussi que RFF a sous-estimé le coût de réalisation de la LGV « désormais compris entre 1,5 milliard d’euros et 2 milliards d’euros, soit +19 % par rapport à l’évaluation antérieure ».
        > Fréquentation surévaluée. Avec « 840.000 voyageurs additionnels par an », la juridiction de la rue Cambon reproche à RFF d’avoir « exagéré significativement » le niveau du trafic, et que dans le meilleur des cas « la rentabilité n’atteindrait que 3,3 % ». En conséquence, « la LGV ne pourra pas fonctionner sans une subvention qui pourrait aller jusqu’à 80 % » du fonctionnement de la ligne.
        Ainsi, elle rappelle que « la SNCF a exprimé de fortes réserves sur les résultats de l’étude de trafic, qu’elle jugeait excessivement optimistes ». Puis considère que « les hypothèses d’augmentation tarifaire étaient sous-estimées de 40 % ». Et de conclure  : « Le projet est donc prêt techniquement, mais entièrement non financé et son calendrier de mise en œuvre demeure entouré d’une ambiguïté qui laisse la place à toutes les questions. »




        • Séraphin Lampion P-Troll 5 mars 2015 21:21

          résumé de l’article :


          le résident de la prépublique a mis une cagoule et pris une kalach le 7 janvier pour pas qu’on sache qu’il exagérait avec ses émoluments exorbitants et le 10 janvier il a invité ses copains à un défilé en autocar pour pas qu on sache qu’il a signé pour la LGV de Poitiers à Limoges.

          ça fait trois lignes
          pas tout un artique

          • Le p’tit Charles 6 mars 2015 08:42

            F.Hollande est un enfoiré de première...comme Sarkozy il se fout du peuple...seul compte son chèque en fin de mois.. !


            • Enabomber Enabomber 6 mars 2015 12:21

              @Le p’tit Charles
              Faux : ce chèque, c’est juste du bonus et lui n’a pas à l’attendre en fin de mois pour souffler un peu. Seul compte pour lui le rendez-vous avec sa testeuse de Viagra du moment.


            • Attilax Attilax 6 mars 2015 21:26

              @Le p’tit Charles
              SES chèques. Il cumule, comme tous les autres...


            • Le p’tit Charles 7 mars 2015 07:59

              @Attilax....Il « Cul-Mule »...avec son scooter.. !


            • Daniel Roux Daniel Roux 6 mars 2015 08:59

              Hollande, un homme cynique, haut fonctionnaire profiteur du système, cumulard de pensions...

              Comme les autres politicards en somme, ni plus, ni moins.

              Cet article, comme beaucoup d’autres montre bien que ce que dit l’auteur dans sa présentation est faux, un tantinet tendancieux et pour tout dire, pleurnichard.

              "Sur Agoravox, vous êtes des condamnés. Condamnés a ne subir que des articles censurés d’une pensée unique qui ne sélectionne que des auteurs gauchistes.
              Le Festival des hypocrites. Association de soi disant de « pluralité », en fait l’objet est aujourd’hui détourné a des fins partisanes et orientées... "


              • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 6 mars 2015 18:18

                @Daniel Roux

                Vous ne m’avez jamais été sympatique et ne le serez jamais, à moins de changer votre photo à la con qui en dit long sur ce pourquoi vous êtes là et sur votre sens du débat.
                Cela vous explique que je vous tienne pour un pauvre type.

                Ceci-étant exposé, vous parlez de censure partisane sur Agoravox... Vous avez bien raison !

                Un simple coup d’oeil à votre tableau de modération résume votre idée de la tolérance... 65% de censure. Des fautes d’orthographes, assurément ? Je fais partie de ces censeurs de gauche que vous critiquez, et je vous invite à comparer nos tolérances respectives.

                Vous nous prenez vraiment pour des cons.
                 smiley smiley smiley

                J’imagine déjà la pirouette que vous allez me sortir pour tenter de vous justifier, allez allez, j’attends.


              • jean-marc D jean-marc 6 mars 2015 18:36

                @Emmanuel Aguéra


                Bonsoir,

                Puis-je vous poser la question : quelle mouche vous pique ?

                Daniel, que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam d’ailleurs, tout comme les intervenants sur ce site, n’a fait que citer la propre description dont Spartacus se targue dans son profil.

                Il me semble que vous n’avez pas remarqué les guillements.......

                Bien à vous,


              • jean-marc D jean-marc 6 mars 2015 18:45

                @Emmanuel Aguéra

                « guillemets », pardon pour la faute d’orhographe.

              • jean-marc D jean-marc 6 mars 2015 18:54

                @Emmanuel Aguéra


                Rahhhh.....« orthographe »......m’énerve ce site ou l’écriture n’est pas intuitive !

                Bonne soirée à vous,

              • Daniel Roux Daniel Roux 6 mars 2015 19:35

                @jean-marc

                Merci de votre aide Jean-Marc.

                Ce brave homme « qui ne m’a jamais aimé et ne m’aimera jamais » a fait une erreur. Je lui pardonne bien volontiers.


              • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 7 mars 2015 03:41

                @Daniel Roux
                Mes excuses, il faut croire que vous étiez donc le visé et non le viseur. Visé à juste titre, donc. Vous comprendrez aisément mon aversion pour les armes, à l’évidence si vite retournables. Je ne sais au passage, de quel intelligent auteur vous avez guillemetté cet extrait, mais j’aimerais voir son score, question censure. Pour comparer, car on s’y perd entre viseurs et visés...


              • Daniel Roux Daniel Roux 7 mars 2015 09:22

                @Emmanuel Aguéra

                Jean-marc a écrit :

                "Daniel (..) n’a fait que citer la propre description dont Spartacus se targue dans son profil."

                Vous pouvez le lire en haut et à droite de l’article.

                Bonne journée.


              • jean-marc D jean-marc 17 mars 2015 18:13

                jean-marc@moinsseurs ;


                J’aimerais qu’un de ces TDCMF de moinsseurs m’explique pourquoi il donne un avis sur un post qui ne sollicite aucun commentaire, puisqu’il ne fait que rectifier la mauvaise lecture d’un post précédent (simple recopie par Daniel du profil de Spartacus).



              • PAS GAUCHISTES MAIS FASCISTES/COMPLOTISTES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                • rocla+ rocla+ 6 mars 2015 09:31

                  Sont forts ceux qui avec l’ argent de tout le monde construisent 

                  des châteaux en Espagne .



                  • Séraphin Lampion P-Troll 6 mars 2015 15:50

                    @rocla+
                    en Espagne ou à Versailles, ou à Fontainebleau,

                    mais les Français admirent ceux qui se font plaisir avec leur pognon.

                  • Xenozoid Xenozoid 6 mars 2015 15:55

                    @P-Troll
                    mais le capitaine trouve les autoroutes gratuit en espagne mieux que ceux privatisé en france par des boulangés bloqué dans un abris bus


                  • Robert GIL Robert GIL 6 mars 2015 16:46

                    @rocla+
                    et oui et on continue a leur deverser du fric, la France devient un exemple du systeme néo-libéral : les entreprises privés coute plus cher aux contribuables que tous les services et entreprises publiques réunis ... on est champions du monde !
                    .
                    voir : BUDGET DE L’ÉTAT : 280 milliards d’euros . CADEAUX AUX ENTREPRISES : 230 milliards d’euros !


                  • njama njama 6 mars 2015 18:31

                    @rocla+
                    les chateaux en Espagne sont moins chers
                    à mon avis l’expression valait, soit pour dire que l’on supputait que l’argent des riches ou bourgeois était planqué à l’étranger ce qui n’est pas nouveau (sauf que maintenant ce serait plutôt dans des coffres en Suisse, ou dans les îles Caïman), soit pour se donner un genre, et faire croire que l’on était riche ...


                  • rocla+ rocla+ 6 mars 2015 18:42

                    @njama


                    Notre pays est en déficit , les caisses de retraite complémentaires 
                    sonnent l’ ahlala , on a des millions de chômeurs et quelques irresponsables 
                    dilapident l’ argent qu’ on a plus depuis longtemps .



                  • Trelawney Trelawney 6 mars 2015 09:43

                    Entre 2 et 4 milliards d’euro d’investissement pour un tronçon de 130 km qui va permettre aux 140000 habitants de l’agglomération de Limoges de relier la capitale en toute commodité, décidément on a perdu le sens des réalités.

                    En tablant sur un retour sur investissement de 10 ans, ca nous fait entre 1400 et 2800 euro par ans et par limougeauds.

                    Allez on leur ponctionne la moitié en taxe foncière et taxe d’habitation et on n’en parle plus


                    • Pere Plexe Pere Plexe 6 mars 2015 16:54

                      Voir dans cet aménagement le seul intérêt des limougeaux (au passage ils sont 200.000) n’est pas pertinent.
                      Tout comme il serait abusif de refaire le calcul avec les 12 millions de Franciliens, ce qui donnerai environ 20 euro par personne...


                    • asap 6 mars 2015 10:20

                      Bon ben me voila sur Agoravox à lire un bel article de la pensée unique que semble pourtant pourfendre l’auteur.


                      Hollande c’est caca, il prend des décisions politiques et n’obéit pas aux diktas de l’économie. Pas comme son illustre prédecesseur, l’affairiste à talonnettes qui a plombé les finances nationales et n’a rien vu venir en 2008.
                      Un politicien qui ne veut pas être un économicien, ça froisse certains, c’est sûr ; mais il n’empêche qu’une égalité territoriale, ce n’est pas superflu et c’est dans l’esprit républicain. Tout n’est pas toujours rentable, mais toute la population a droit à des services et infrastructures favorables à sa survie, voire à son développement.

                      Alors l’individualiste féroce, prêt à en découdre avec son épée en fer blanc et son costume pour revue, il délace ses spartiates, il va prendre ses cachets et il ira toucher son chèque de mercenaire demain matin après une bonne nuit. Maman repassera son déguisement pendant la nuit.


                      • Trelawney Trelawney 6 mars 2015 11:01

                        @asap
                        mais toute la population a droit à des services et infrastructures favorables à sa survie, voire à son développement.

                        Il faut être déconnecter des réalité pour croire qu’un investissement de 2 milliards pour offrir une liaison ferroviaire au milieu de nul part sera bénéfique à l’économie des limougeauds.

                        Si ce truc (130km de voie à au minimum 15 millions d’euro du kilomètre) est financé par l’état sans que le limougeauds n’ait à mettre un centime de sa poche, c’est tout bénef pour lui. Mais moi qui ne suis pas de Limoge, je risque de la trouver saumâtre et saurait me rappeler au bon souvenir du président disons le 22 mars.

                        Si, à l’inverse de l’individualiste féroce, vous pensez que c’est une décision politique qui améliorera l’économie du pays, c’est que votre naïveté est à la hauteur des déconvenues qui vous attendent.



                      • njama njama 6 mars 2015 12:26

                        @asap
                        à mourir de rire votre commentaire
                        si vous saviez le nombre de lignes qui ont été fermées parce que estimées non rentables ...
                        la seule chose censée dans ce que vous dîtes serait un éventuel développement économique ...


                      • njama njama 6 mars 2015 12:32

                        Union européenne : Bruxelles exige la privatisation de la SNCF
                        .
                        31 mai 2010. – La Commission européenne a exigé de Paris la privatisation de la SNCF[1] en transformant le statut d’EPIC[2] en celui de société anonyme. Selon les commissaires européens, la garantie de l’État sur l’entreprise publique fausserait le jeu de la concurrence.

                        http://fr.wikinews.org/wiki/Union_europ%C3%A9enne_:_Bruxelles_exige_la_privatisation_de_la_SNCF
                        le service public, le grand capital, il s’en fout ...
                        n’est-ce pas Spartacus ?


                      • asap 6 mars 2015 12:56

                        @njama
                        Ravi de vous avoir diverti, suis-je censé dire, ce qui est suppositoire ; à l’inverse de sensé qui lui porte du sens. 

                        C’est une nuance assez accessible.


                      • bourrico6 6 mars 2015 16:04

                        @asap

                        Il est clair qu’avec Spartacus, on oublie l’objectivité, on sait qu’on est dans la propagande pure et dure.
                        Par conséquent, les motivations de cet article vont bien au dela de la dénonciation du « gaspillage », ou du clientélisme, car ce n’est l’exclusivité de personne en politique.
                        Non, c’est juste un moyen pas cher de pouvoir encore exprimer sa phobie du gauchiste.


                      • bourrico6 6 mars 2015 16:06

                        @asap

                        Voyez le titre « quintessence », genre c’est le top du top, on n’a jamais ça avant... ben voyons, 2Mds on a jamais vu pire ?
                        Ah mais c’était pas peut être pas sous la gauche remarquez. smiley


                      • Rmanal 6 mars 2015 13:35

                        Avec ce type de raisonnement, il n’y aurait pas une route en campagne. Heureusement que ce type de paumé intellectuel restera dans le gouffre de l’isolement, car le reste de la population n’est pas aussi bête.


                        • BA 6 mars 2015 15:42

                          Vendredi 6 mars 2015 :

                          Claude Guéant en garde à vue dans l’enquête sur un présumé financement libyen de la campagne de Sarkozy en 2007.

                          Claude Guéant a été placé en garde à vue, vendredi 6 mars, a annoncé une source au Monde, confirmant une information de L’Express.

                          Entendu depuis 6 h 45 par les enquêteurs, l’ancien ministre de l’intérieur UMP est notamment interrogé sur l’origine d’une somme de plus de 500 000 euros versée sur son compte en mars 2008 et en provenance d’un compte à l’étranger.

                          Quand cette affaire a été révélée, M. Guéant a avancé que ces « 500 000 euros provenaient de la vente en 2008 de deux tableaux du peintre hollandais Andries van Eertvelt à un confrère avocat. Cela n’a rien à voir avec la Libye ».

                          Les enquêteurs se demandent si le cabinet d’avocat ne serait pas une simple boîte à lettres dans la transaction et si cette vente de tableaux ne cache pas des mouvements de fonds suspects.

                          Comme l’ont assuré plusieurs spécialistes, les œuvres d’Andries van Eertvelt n’ont jamais atteint une telle cote, d’autant que l’ancien ministre parle de tableaux de taille réduite, qui sont évalués autour de 15 000 euros.

                          Par ailleurs, M. Guéant aurait dû obtenir un certificat du ministère de la culture pour vendre, au tarif qu’il a indiqué, des œuvres à l’étranger. Or il n’en a jamais fait la demande ; ce qui constitue un délit.

                          En 2013, Claude Guéant avait également été mis en cause après la découverte de paiements en liquide suspects pour un total de 20 000 à 25 000 euros qu’il attribue à des primes en liquide, touchées lorsqu’il était au ministère de l’intérieur.

                          http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/03/06/claude-gueant-en-garde-a-vue-dans-l-enquete-sur-un-presume-financement-libyen-de-la-campagne-de-sarkozy-en-2007_4588902_3224.html


                          • Robert GIL Robert GIL 6 mars 2015 16:22

                            En quelques chiffres voici un exemple de ce qui coute cher aux contribuables et aux salariés :

                            ⇒Il y a trente ans, pour 100 euros de salaire les entreprises versaient 7 euros de dividendes. Aujourd’hui, elles en versent 34 euros, soit 5 fois plus …

                            ⇒Il y a trente ans, pour 100 euros de valeur ajoutée les entreprises versaient 5 euros de dividendes. Aujourd’hui, elles en versent 23 euros, soit 5 fois plus …

                            ⇒En 1981, les dividendes versés aux actionnaires représentaient 10 jours de travail par salarié dans les sociétés non financières. En 2012, ils en représentent 45 jours soit 4,5 fois de plus …

                            ⇒ 200 milliards d’euros : c’est le montant de la richesse créée par le travail, détournée chaque année des salaires vers les profits, depuis 30 ans.

                            ⇒ 330 milliards d’euros  : c’est le montant des richesses cumulées par les 500 plus grosses fortunes de France en 2013, en progression de 25 % par rapport à l’année 2012.

                            ⇒ 41 milliards d’euros  : c’est le montant des dividendes versés aux actionnaires des entreprises du CAC 40 en 2012, en augmentation de 5 % par rapport à 2011.

                            ⇒ 200 milliards d’euros : c’est le montant cumulé des aides publiques, déversées chaque année aux entreprises, sans contrôle ni contrepartie.

                            ⇒ 45 milliards d’euros : c’est le montant des exonérations de cotisations sociales patronales accordées chaque année au patronat.

                            ⇒ 80 milliards : c’est le niveau de la fraude et de l’évasion fiscale… qui n’est ni le fait des salariés ni celui des fonctionnaires !

                            .

                            voir : ARGENT PUBLIC ET ENTREPRISES PRIVEES !…remettre les choses à leur place !


                            • Séraphin Lampion P-Troll 6 mars 2015 16:54

                              @Robert GIL
                              «  »200 milliards d’euros : c’est le montant de la richesse créée par le travail, détournée chaque année des salaires vers les profits, depuis 30 ans. "


                              pourquoi depuis 30 ans ?
                              ça n’a pas commencé il y a trente ans !

                            • rocla+ rocla+ 6 mars 2015 16:31

                              t’ as raison , actionnaire est un métier d’ avenir . 


                              Je suis entrain de prendre des cours d’ actionnaire .

                              • Séraphin Lampion P-Troll 6 mars 2015 16:57

                                @rocla+
                                inscrivez vous chez Lehman-Brothers.

                                Si vous avez du liquide, ils vérifient pas les diplômes.

                              • Pere Plexe Pere Plexe 6 mars 2015 17:04

                                « Avec des places vendues au prix réel de coûts, le train sera vide »
                                C’est possible mais si on applique la même logique aux autres transports il est probable que le transport routier ou aérien le soit davantage encore.


                                • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 6 mars 2015 18:04

                                  La voilà la vérité, pauvres naïfs... Hollande a cyniquement organisé les attentats pour sauver son LGV. Et il a réussi apparemment.
                                  Ca explique la basket et la carte d’identité.

                                  Putain d’excellent article.


                                  • béatrice 6 mars 2015 18:39

                                    "La ligne fera 131 km entre Poitiers et Limoges dont 112 de TGV, qui roulera à 320 km/h et desservira 4 gares : Poitiers, Limoges-Bénédictins, Brives la gaillarde et Cahors."
                                    Non mais ce n’est pas sérieux : où avez-vous vu que Brive et Cahors se trouvaient entre Poitiers et Limoges ???
                                    Sachez, toutefois pour compléter, votre information qui semble un peu confuse, qu’en plus des histoires de gros sous, il n’y aura plus de TGV entre Limoges et Toulouse (trajet historique qui correspond côté ferrovière à la N 20) ! Et ça cela me semble beaucoup plus préjudiciable à tous les usagers de cette zone géographique.


                                    • njama njama 6 mars 2015 18:40

                                      Le TGV n’est pas fait pour le peuple, c’est ça la réalité du TGV !
                                      et pas d’autres choix très souvent que le TGV
                                      sur un aller et retour Lille-Paris aux heures fréquentées par exemple, un smicard doit lâcher environ 100 €uros soit un dixième de son salaire mensuel, c’est énorme !


                                      • béatrice 6 mars 2015 19:25

                                        @njama
                                        Absurdité mais la plupart du temps le TGV est moins cher que le TER !


                                      • asap 6 mars 2015 22:18

                                        @njama
                                        100% d’accord ; j’ai vécu ces déplacements Paris-Lilles à 112€, sans autres possibilités car les trains « lents » avaient étés supprimés. Donc racket systématique> d’où ça fait près de 15 ans que je ne prend plus le train. Finito. Trop compliqué, trop cher, mal désservi (suis creusois, c’est vous dire !)des « steward de train »qui se croient sur Air France, bref une dérive excluante pleine d’exclusivités. 

                                        La grosse dérive de l’époque quoi. du bling bling et du plastique doré.

                                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 6 mars 2015 18:49

                                        Spartacus bonsoir,

                                        Je ne sais pas quoi penser...

                                        Est-ce que toutes les routes, toues les autoroutes, toutes les lignes de chemin de fer que nous utilisons aujourd’hui ont été tracées pour être rentables ? N’est-il pas plus logique de penser qu’elle n’ont pas à l’être mais à simplement permettre le développement d’autres possibles rentabilités ?

                                        Si les outils de la rentabilité sont rejetés au titre qu’ils coutent eux-mêmes cher, je ne suis pas sur qu’à terme on y gagne au change. La question à l’évidence pose débat à un autre niveau que Poitiers-Limoges, ou même que les seules LGV...

                                        La campagne de Libye, par exemple, 500.000.000€, et les bombardements en Irak, porte-avions compris, cette fois... là d’accord, du fric par les fenêtres, et qu’on ne reverra plus. Mais une voie de chemin de fer... Elle passe sous vos fenêtres, ou quoi ?


                                        • rocla+ rocla+ 6 mars 2015 19:10

                                          En fait la boucle est bouclée .


                                          On construit une ligne de chemin de fer avec du pognon qu’ on
                                          a pas , et ensuite la Société Nationale des Chemins de Fer vendra des 
                                          billets à des clients auxquels ils prendront du pognon qu’ ils n’ auront plus , 
                                          pour que les cheminots puissent faire grève pour se plaindre des vapeurs 
                                           s’ échappant des cheminées des locomotives des années 1950 .

                                          Tut tut .

                                          • rocla+ rocla+ 7 mars 2015 08:10
                                            Cette dette et cette évasion fiscale n’ existeraient pas si les vertueux gauchistes 
                                            se prenaient  en main et créaient des entreprises qui feraient travailler
                                            leurs concitoyens en résorbant le chômage .

                                            Ce serait un exemple pour le monde entier , qui applaudirait des 
                                            deux mains ces nouveaux sauveurs de l’ humanité . 

                                            En attendant comme exemple d’ avancée sociale de gauche on a les
                                             aventures de la SNCM , et les diverses et variées grèves de toujours 
                                            les mêmes qui dès que ça parle réforme répondent grèves . 

                                            Je sui prêt à mettre dix euros pour toute tentative de la part 
                                            des nouveaux sauveurs de l’ humanité .... smiley

                                            • rocla+ rocla+ 7 mars 2015 08:17

                                              i 20 novembre 2012 18:12 par Ludovic Pauchant

                                              Jérôme Cahuzac présente son projet de lutte contre la fraude fiscale
                                              A l’occasion mardi d’une rencontre avec les services de contrôle fiscal, le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a évoqué son projet de réforme pour lutter contre la fraude fiscale qu’il présentera mercredi en conseil des ministres.

                                              D’ ailleurs l’ honnêteté est en de bonnes mains .

                                              • CN46400 CN46400 9 avril 2015 08:42

                                                 Qu’on le note : je suis d’accord avec Spartacus...mais pour d’autres raisons


                                                 -1 La LGV Poitiers Limoges sera une ligne à une voie, donc avec une seule rame présente sur la ligne (sécurité)
                                                 -2 Le but n’est pas de servir les populations mais de dévier vers Tours, où les guichet seront tenus pendant 50 ans par la société philantropique Vinci, le trafic parisien de l’ouest du Massif Central.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès