Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Libertés menacées !!

Libertés menacées !!

Mobilisés sans aucun doute, les députés ont fait acte de présence ! Lundi soir le 8/02/2016 étaient présents seulement 136 députés sur 577 inscrits.

Par 103 voix contre 26, l’article premier qui prévoit de décréter l’état d’urgence par les ministres en cas de péril éminent résultant d’atteintes graves mettant en cause l’ordre public, a donc été voté.

 Si dans l’immédiat nous n’envisageons pas les conséquences, dans l’avenir cela risque d’être plus grave.

 En effet la raison « mettant en cause l’Ordre public » est en vérité : des manifestations, des grèves, tous agissements qui pourraient remettre en cause la domination du capital ou le pouvoir des nantis. Faut ‘il que la bourgeoisie et le monde financier craignent la révolte des pauvres et des lésés pour avoir recours à la mise en place d’un état policier. Doucement de manière insidieuse les « cerbères du trésor » menottent les « sans dents ».

 Déjà le ton était donné en condamnant des militants syndicalistes à de la prison ferme pendant que des affaires de scandales financiers trainent en longueur, que des plaintes pour réparation contre les mauvaises conditions de travail ne trouvent pas leurs aboutissements.

 Il y a bien deux France celle des riches et celle des besogneux. Que ce soit en matière de justice, de soins de santé, d’éducation, de moyens financiers, il y a ceux qui sont assis dans des fauteuils et ceux qui n’ont que des strapontins.

 Ils savent que cela ne pourra durer éternellement alors sous couvert des attentats ils font voter, par leurs valets, des lois qui les protègeront. Après la réforme sur la constitution ils s’en prendront au code du travail pour en réduire sa portée.

 Parlons de ces valets !! Elus par le peuple pour le représenter à l’Assemblée Nationale, on constate le peu d’élus qui assistent aux séances on pourrait être en droit de s’interroger sur leur rôle au regard de ce qu’ils coûtent à l’Etat donc à nos impôts. Ce qui est évident c’est que les décisions ne sont pas prises lors des séances, mais dans les salons ou dans les cabinets particuliers.

 Aujourd’hui, seulement une dizaine d’élus représentent la classe ouvrière. Ils sont un peu moins de 2% alors comment faire avancer la cause ouvrière, comment s’opposer à ceux qui veulent pérenniser ce système capitaliste ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • leypanou 12 février 10:40

    Arrêtez d’être obsédé par la classe ouvrière : il n’y a pas que les ouvriers qui trinquent dans ce monde injuste dirigé par une oligarchie.

    Vous croyez que les millions de travailleurs précaires ou temporaires ne sont pas aussi atteints ? Et les millions de retraités pauvres ?


    • TSS 12 février 21:07

      @leypanou

      Ca c’est de l’analyse ! pour vous les ouvriers ne seraient donc pas des salariés

      de même niveau ou catégorie que les travailleurs precaires et retraités pauvres... !!

       


    • Libertad14 Libertad14 13 février 07:54

      @leypanou
      Bien évidemment je parle de la classe ouvrière en tant qu’exploités dans les entreprises. Mais je parle aussi des pauvres et des lésés qui subissent aussi, tout comme les salariés, des taxes et des impôts. Quand je parle de la classe ouvrière c’est pour la différencier de la classe des nantis.

      Bien sur que j’associe les retraités les chômeurs dans cette classe ouvrière. Mon obsession si obsession il y a , c’est la lutte contre les inégalités, contre ceux qui exploitent la misère humaine pour mieux s’enrichir.
       Pour moi, la classe ouvrière ce sont ceux qui vivent de leur force de travail ou acquis leur retraite après de longues années de labeur. Ceux qui n’arrivent pas à finir leur fin de mois , 
       Par contre j’inclus dans la classe des nantis tous ceux qui qui vivent en exploitant la force de travail des hommes et des femmes et tous ceux qui se font par leurs ignorance ou par complicité les valets de ce système . 

    • tashrin 12 février 11:39

      plutot d’accord avec Leypanou, le probleme est plus vaste
      Là où je vous rejoins en revanche, c’est sur le caractère absolument intolerable de cet absenteisme permanent. A la limite je pourrais le comprendre sur le vote de certaines dispositions plutot anecdotiques ou très sectorielles. Mais là... faut quand même pas déconner
      Si en plus on met ça en perspective avec le cumul des mandats, c’est honteux


      • Le421 Le421 13 février 10:07

        Un excellent sondage.

        Notez combien vous avez de réactions sur un sujet essentiel à notre vie de tous les jours.

        Quatre péloys qui se battent en duel viennent sur ce fil de discussion.

        C’est ça la réalité.

        L’essentiel est devenu futile et inversement.
        C’est grave docteur ??

        Vous écriviez le même titre en glissant « FN » quelque part et vous aviez deux cent intervenants.
        Disons-nous que la qualité remplace avantageusement la quantité...


        • Jeekes Jeekes 13 février 15:41

          La déchéance de nationalité ?

          Ca m’en frôle une sans faire bouger l’autre.
          Franchement, qu’est-ce que j’en ai à foutre ? La nationalité je m’en tape. Autrement il faudrait que je me sente fier d’être français, et c’est loin d’être le cas !

          En revanche, ce qui me chiffonne, c’est de constater que toutes ces ordures (prêtes à nous sucer pour qu’on vote pour elles) n’en branlent pas une. 

          Elus oui, pour en croquer.
          Bosser, nan, ça va pas la tête !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Libertad14

Libertad14
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès