Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Libye : Sarkozy, Guéant, Takieddine scandale d’état

Libye : Sarkozy, Guéant, Takieddine scandale d’état

On se demande jusqu'à quand il faudra attendre pour que les media s'occupent enfin de ce Takieddine et de ses relations sulfureuses des deux côtés de la Médterrannée, de son patrimoine français exonéré d'impôts, de sa proximité avec les Sarkozy, Copé, Guéant et Hortefeux. Cet homme serait, selon Médiapart, impliqué dans le Karachigate, le contrat Sawari II avec l'Arabie Saoudite et du contrat MIKSA non conclu aux commissions prévues de 350 millions d'euros, et enfin avec la Libye et des commissions occultes avec toujours les trois mêmes hommes au pouvoir en France : Sarkozy, Hortefeux et Guéant, tous trois qui furent ministre de l'inétrieur et dont l'un l'est encore.

Dans un sondage qu'a fait Le Monde sur son site - pour se dédouaner ou s'obliger à en parler plus ? - les lecteurs, qui ont répondu, sont, sur 2 653 votants le 31 juillet à 8 h 30, à 64,1 % à dire que les médias sous-traitent cette affaire.

Mediapart vient d'en ajouter une couche qui est, là aussi, digne d'un scandale d'Etat. Mediapart : Mediapart publie une dizaine de documents confidentiels qui dévoilent la face cachée du cabinet de Nicolas Sarkozy, du ministère de l'intérieur à l'Elysée.

Le marchand d'armes Ziad Takieddine, principal suspect dans le volet financier de l'affaire Karachi, a bénéficié de la caution de la place Beauvau et de la présidence de la République pour décrocher des contrats avec le régime libyen.

L’intermédiaire a obtenu en 2007 des commissions occultes sur des matériels de guerre électronique livrés à la Libye, destinés à contrer la surveillance des services secrets occidentaux.

Devant la commission d'enquête parlementaire sur la libération des infirmières bulgares, Claude Guéant avait affirmé : « La France n’a pas échangé leur élargissement contre des perspectives de coopération supplémentaires. » Il a menti.

Vous remarquerez que Médiapart ne fait pas de supposition, mais affirme et affirme notamment que Guéant, le toxique de la République, a menti devant une commission parlementaire. Nous savions par ailleurs que Copé s'est fait inviter, quand il était ministre par ce même Takieddine pour ses vacances, qu'on a des photos de lui dans la piscine du marchand d'armes, et avec Hortefeux et leur femme devant le yacht de ce même étrange contribuable qui, avec 40 millions d'euros de patrimoine, ne paye pas d'impts ce qui n'a ému ni Woerth, ni Baroin, ni Pécresse aujourd'hui - tout comme aucun n'a été ému de l'affaire Wildenstein (4 milliards d'euros de fortune) aux droits de succession évaporés alors que Pécresse vient à nouveau d'être avertie par l'avocate de la veuve décédée du père Wildenstein de cette évasion (preuves à l'appui) et que le 31 décembre l'affaire sera forclose pour cause de prescription et qu'une personne en charge de l'autorité est obligée d'après la loi d'agir si un fait délicteueux est porté à sa connaissance (ce qui fait que Sarkozy a été attaqué par l'avocat de Villepin pour ne pas avoir agi quand il avait connaissance des faits délicteux concernant Clearstream, tout comme MAM n'avait pas plus agi, elle qui est passée étrangement au travers des gouttes).

Vous noterez l'ironie et le scandale de ce que ces matériels étaient destinés à contrer la surveillance des services secrets occidentaux (ce qui est ébouriffant quand on parle de Sarko l'américain et que Kadhafi est un ennemi mortel des USA, ce qui prouve l'amoralité absolue, quasi infernale, de cet homme) tout comme c'est à nouveau, comme pour Sawari II, le minsitère de l'intérieur, qui n'a aucune compétence ni technique ni politique pour traiter de matériels militaire, qui s'en est chargé.

Le NouvelObs nous en dit un peu plus de cet article payant de Médiapart : 

LIBYE. Le marchand d'armes qui embarrasse Guéant

"Ziad Takieddine a obtenu en avril 2007, en pleine campagne présidentielle, des commissions occultes sur un marché de livraisons de matériel de guerre électronique vendu [...] à la Libye", écrivent les journalistes Fabrice Arfi et Karl Laske. Et la personne à l'origine de ce rapprochement entre Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi ne serait autre que Claude Guéant, aujourd'hui ministre de l'Intérieur. "Ce genre de collusion" entre un haut fonctionnaire et un intermédiaire de l'armement "relève du jamais-vu", notent-ils.

Contrôle total des marchés libyens

Selon les documents produits par Mediapart, Ziad Takieddine "aurait promis 'un contrôle total' sur les futurs marchés signés en Libye. Le site raconte que les relations entre les deux hommes ont débuté en 2003 lors du projet de vente avorté du système de surveillance des frontières de l'Arabie Saoudite dont Ziad Takieddine était l'intermédiaire.

En 2005, alors que la Libye est devenue fréquentable, l'homme d'affaires organise les visites à Tripoli de Claude Guéant, de Nicolas Sarkozy et de Brice Hortefeux. Les relations entre la France et la Libye se réchauffent. La même année, Ziad Takieddine liste les marchés qui intéressent la Libye : fabrication de passeports et cartes d'identité biométriques, modernisation et rénovation de l'aviation militaire (Mirage et Sukhoi), protection des frontières et des ports... des domaines qui relèvent du ministère de la défense et non de l'Intérieur, précise Mediapart. L'homme devient l'intermédiaire privilégié de l'Elysée à la fin de l'été 2005, toujours selon le site d'investigation.

Photocopie d'enveloppe à l'appui, les journalistes expliquent que les échanges entre Claude Guéant et Ziad Takieddine deviennent directs et "formels". Ziad Takieddine donne des conseils mais organise aussi des rencontres officielles entre Nicolas Sarkozy et ses homologues libyens dont les objets officieux concernent des contrats d'armement.

Ce qui est fort surprenant dans cet article du NouvelObs c'est son titre, à deux titres, si je puis me permettre. 1- Sarkozy n'est pas cité alors qu'il est un des principaux protagonistes et 2- le terme très modéré d'embarrasse, comme si un scandale d'état était juste embarrassant. On a l'impression que cet hebdomadaire veut bien s'attaquer politiquement à Nicolas Sarkozy mais quand il s'agit de scandale bien lourd, bien sales, alors on passe à côté. L'article cite pourtant concomittamment les trois compères néfastes : l'homme d'affaires organise les visites à Tripoli de Claude Guéant, de Nicolas Sarkozy et de Brice Hortefeux.

Ce que le trio n'a pas réussi avec Miksa, empêché qu'il fut par Chirac, empêché donc que Takieddine touche 350 millions d'euros de commissions, ils l'auraient réussi selon Médiapart avec la Libye avec pour résultat des commissions occultes pour Takieddine (L’intermédiaire a obtenu en 2007 des commissions occultes sur des matériels de guerre électronique livrés à la Libye). La date de 2007 ne vous aura pas échappé non plus que ceci : Le marchand d'armes Ziad Takieddine, principal suspect dans le volet financier de l'affaire Karachi, a bénéficié de la caution de la place Beauvau et de la présidence de la République pour décrocher des contrats avec le régime libyen. Tout comme pour Miksa, c'est d'abord le ministère de l'intérieur (place Bauvau) qui pilote des marchés pour lesquels il n'a aucune compétence (Ziad Takieddine donne des conseils mais organise aussi des rencontres officielles entre Nicolas Sarkozy et ses homologues libyens dont les objets officieux concernent des contrats d'armement), ensuite c'est le même intermédiaire sulfureux, enrichi dans le Karachigate qui sert de courroie (ah ! ah !) de transmission dans les reations avec le dictateur libyen dont le fils avait déclaré - ce qui a aujourd'hui un étrange écho - que la Libye avait financé la campagne de Sarkozy.

On ne peut qu'être étonné que les media soient si silencieux sur ces affaires de Takieddine (Karachi, Sawari, Miksa, Libye, impôts) impliquant entre autres Sarkozy, Guéant, Hortefeux, Balladur, Woerth, Baroin, Pécresse que déroule jour après jour Médiapart et surtout qu'avec une telle accumulation de scandales de plus en plus nombreux et pour nombre d'entre eux d'état, ce pouvoir n'ait pas encore explosé quand on sait que pour un plagiat d'une thèse un ministre allemand à l'avenir brillant a démissioné, des députés anglais pour quelques milliers de livres ont démissionné, ici on en est à mille lieues dans la gravité et l'ordure.

 

Il nous reste près de neuf mois pour nous débarrasser de ce pouvoir. Faisons notre Révolution en 2012, et avant si possible.

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Si vous êtes intéressés par les textes ci-dessous, vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens et ce totalement gratuitement car il est hors de question que je touche un Kopek sur le dos de la Sarkozye qui, étant le règne du bling bling et de l’argent roi et corrupteur, sera combattue par son contraire : la gratuité (ou en compensation faire un don à Agoravox ou vous abonnez à Médiapart). Pour simple information, si vous êtes sur iPhone ou iPad, sans flash, en haut de la page dans le bandeau vous pouvez télécharger les textes en pdf, et pour tous les diffuser le plus possible autour de vous. Pour le télécharger il y a un onglet sous le texte. Il faut vous inscrire à Issuu ce qui permet aussi de télécharger tous les textes nombreux et intéressants de ce site. Sinon vous pouvez toujours vous désinscrire ensuite. Si tout cela vous gêne je pourrais vous les envoyer par e-mail (imhotep.forumlogos@free.fr). Le texte sur Woerth est régulièrement mis à jour (aujourd’hui 15é version du 5 juillet 2011) :
 N’oublions jamais :
  • l’affaire Karachi
  • l'affaire Takieddine (patrimoine non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d'euros), contrats avec la Libye et commissions occultes)
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie enrichioe des fraudes fiscales
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • les affaires Wildenstein
  • l'affaire César
  • l'affaire Pleyel
  • l’affaire de Compiègne
  • l’affaire Peugeot
  • l'affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l'affaire de l'attentat contre le DC10 d'UTA et visé depuis lors par un mandat d'arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger
  • les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.
  • l'affaire du Fetia Api
  • les discours de Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay, la lettre de Guy Môquet, le parrainage d'un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden
  • l'invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d'El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence l'ouverture des JO de Pékin et le fils Louis dans les bras de Poutine
  • les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l'étranger (Mexique, Maroc) alors qu'ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation.
  • la gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l'Europe, celle des révolutions tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen
  • l’affaire de la Jatte, du Fouquet's payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte …
  • l’affaire Pérol
  • l’affaire de l’Epad (et du scooter)
  • Gandrange
  • les vaccins du virus H1N1
  • les accords entre l'UMP et le Parti Communiste Chinois, l'UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac, l'envoi par l'UMP des bulletins d'adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %
  • les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard,Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye) …
  • l'utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées
  • l'utilisation de l'Elysée pour recevoir les caciques de l'UMP et les satellites jusqu'à plusieurs fois par semaine, l'utilisation des moyens de l'Etat pour la propagande et pour préparer et faire la campagne du candidat Sarkozy, la proposition de Sarkozy à Lauvergeon d'une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu'il sortait l'argent de sa poche
  • les légions d'honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Peugeot etc.)
  • l'Air Sarko One (250 millions d'euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l'étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l'UPM à 1 million d'euros
  • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société, le RSA
  • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l'intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l'augmentation stratosphérique, le divorce, le mariage, l'inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé
  • la circulaire Hortefeux, ses amitiés avec Takieddine, ses déclarations d'Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l'échec scolaire des enfants d'immigrés, l'autre récidiviste, celles de Guaino (béatification, prison, etc.)
  • la nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir
  • la réforme constitutionnelle
  • les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l'exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir 
  • l'irresponsabilité pénale du Président de la république
  • la position d'Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui
  • l’affaire des sondages
  • les classements du parquet
  • les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets
  • la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président
  • l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage
  • l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac
  • la scientologie
  • l'affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l'avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.
  • l'affaire Bongo
  • la proposition de MAM d'aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l'an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l'utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale
  • les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20

 

Vignette Wikipédia


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (73 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • pat30 pat30 1er août 2011 10:24

    Bonjour, j’ai envoyé un courriel à France2, France3 et Inter. Voilà les réponses bidons.

    J’ai aussi contacté le député PS de ma contrée, pas de réponse !
     
    ------------------------------------------------------
    Bonjour,
     
    L’affaire Karachi a été traitée à plusieurs reprises. Le 17 juin dernier dans le 19/20. Nous avons aussi fait un sujet au moment de l’arrestation de Monsieur Takieddine. Mais nous ne sommes pas revenus sur le dernier article de Médiapart.
     
    Cordialement,
     
    Marie-Laure Augry
    Médiatrice des rédactions de France 3
     
    --------------------------------------------------


    Bonjour Monsieur,
    Nous avons consacré un dossier à M. Takieddine dans l’édition de 20h du 30 janvier dernier. Médiapart n’apporte rien de fondamentalement neuf. Croyez bien que la rédaction de France 2 fera part de toute information nouvelle sur cette affaire.

    --------------------------------------------------

    Bonjour,
     
    Merci de l’intérêt que vous portez à France Inter.
    Nous prenons note de votre message et nous l’avons transmis à la rédaction.
     
    Cordialement,
     
     
    Bérénice
     




    • dawei dawei 1er août 2011 11:19

      un auditeur de France Inter à interrogé Baroin ce matin à ce propos, ce dernier a affectué à majestueux bottage en touche en invoquant le secret fiscal, et en renvoyant la patate chaude à Pecress.


    • dawei dawei 1er août 2011 11:22

      Et si on réclamait la transparence fiscale ? Peut etre s’appercevront nous de l’evidence : les petits et moyens payent à l’Etat ce que les riches ne payent plus, et le pire, c’est que cet argent public retombe dans leur poches .
      Une seule solution : Imposition à la source pour les employés, et augmentation du controle fiscal envers les rentiers et liberaux et exigence de la transparence fiscale.


    • Fergus Fergus 1er août 2011 13:28

      Bonjour, Dawei.

      Et, comme en Scandinavie, accès pour tous à la situation fiscale de chacun !


    • dawei dawei 1er août 2011 14:50

      Bah ouai, apres tout pourquoi pas ! Ils nous fabriquent des fichiers plusque douteux en tout genre pour nous fliquer nos gouts, couleurs preference politiques, sexuelles, religions, association ... mais pourquoi pas rendre publique le taux d’imposition de chacun, et même le revenu, seulement ça a un interret public et social . Il y a un moment il faut assainir les relation publiques et sociales, et le fait est qu’aujourd’hui, la societe devient malsaine car chacun accuse l’autre d’etre un profiteur, un assisté, un évadé fiscal, un cabot des niches .... et chacun à l’impression d’être plus une vache à lait que son voisin, tous à poils (fiscalement biensur), et on sera au clair, et ceux qui ont quelque chose à se repprocher sur ce point la seront les premiers à trainer des pieds ou à partir ... et bien qu’ils s’en aillent tous !!!!


    • Defrance Defrance 1er août 2011 15:00

       Payement a la SOURCE POUR TOUT LE MONDE !

       Remettre en service par exemple la Banque de France pour payer les avocats, medecins, et tout autres libéraux par son intermédiaire ?

       Un seul compte en banque pur les partis politique avec accès public en consultation ?

       Que tous les citoyens voient ce qui rentre et ce qui sort !


    • dawei dawei 1er août 2011 15:36

      exact, et je pousserait meme le role comptable et gestionnaire du citoyen qui devrait aussi voter les budgets . Apres tout, nous somme un pays ou tout le monde (à part quelques ministres justement) sait faire une addition ou une soustraction ... surtout quand c’est sous-traité par une machine (calculette ou logiciel) ! Les presidents ne servent à rien, leur armee de ministres non plus ... et j’ai même de serieux doutes sur les senateurs et les parlementaires. LE POUVOIR AU PEUPLE !!


    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 1er août 2011 16:27
      « Marie-Laure Augry,Médiatrice des rédactions de France 3 »
      On se souvient d’elle c’était dans les années 80 elle était la faire valoir d’un certain Ives Mourousi, maintenant chienne de garde à Fr3, chargée de dire aux rouspéteurs que tout va bien...

      Bien sûr que les chaines nationales ont été remise au pas par le château ainsi que l’agence Fr-presse, on est à moins d’un an des élections pestilentielles donc la vis se resserre... smiley 


    • ecocool 1er août 2011 18:24

      La transparence fiscale : c’est une étape ... mais il serait bien naif de croire
      que l’essentiel des revenus et du patrimoine y sont declarés ... 5 a 10% peut-etre.
      Le reste (et le gros des sous) arrive et demeure dans les paradis fiscaux !

      Quant à vendre des armes de contre-mesure (conter les services francais), cela
      tombe sans aucun doute sous le coup du code pénal, article 411-5 :
      il s’agit d’une trahison infamante de notre pays.

      Code pénal - Article 411-5
      Le fait d’entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, lorsqu’il est de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, est puni de dix ans d’emprisonnement et de 150000 euros d’amende.


    • dawei dawei 1er août 2011 19:17

      ok, moi je suis pas contre les paradis fiscaux, mais si ces personnes tiennent tellement à placer leur butin dans les paradis fiscaux, il faut qu’elle résident dans ces paradis fiscaux, et plus en France ... c’est tout. Et si elle tiennent à revenir, elles remboursent ce qu’elles ont à rembourser, à point c’est tout.
      Qu’ils s’entassent tous dans un paradis qui deviendra vite un enfer de béton, puis une prison ... regardez ce que devient Monaco ou ce qu’est devenu l’ile de Pacques.


    • Laratapinhata 2 août 2011 03:16

      Quand on ne connait que les photos, on s’écrase... Arrêtez de baver devant les images people, l’envie est un vilain défaut.


    • Laratapinhata 2 août 2011 03:22

      Il y a encore des thuriféraires du modèle scandinave ? Pourtant l’actualité récente devrait faire réfléchir... Enfin, à chacun son Père Noël...


    • Fergus Fergus 1er août 2011 13:25

      Bonjour, Imhotep.

      Merci de relayer Médiapart dans l’exposition de ces scandaleuses relations entre des individus sulfureux et le coeur de l’exécutif français.

      A l’évidence, cette affaire (ou plutôt ces affaires imbriquées) sont éminemment dangereuses pour le pouvoir en place. Cela suffit-il à expliquer le silence coupable des grands médias non directement soumis à la volonté élyséenne ? Craignent-ils des représailles barbouzardes ?

      Quoi qu’il en soit, nous sommes là en présence de l’un des plus beaux tas de fumier du sarkozysme, et notre pays gagnerait à aérer d’urgence l’atmosphère du pays en mettant chacun devant ses responsabilités, à charge pour les électeurs d’en tirer les conséquences.

      Cordialement.


      • Harfang Harfang 1er août 2011 13:44

        A ce stade, ce ne sont plus des casseroles qu’ils se trainent... c’est toute la batterie de cuisine ! Fourneaux et congélateurs inclus !

        ♪♫♪ Ah ça ira ça ira ça ira... ♫♪♫


        • Defrance Defrance 1er août 2011 15:14

           Ca tombe bien, il a déjà une résidence a la Lanterne  ? Il y a même les nains de jardins !


        • Yann Patin De Saulcourt Yann Patin de Saulcourt 1er août 2011 18:11

          Ce sont les cuisines du Titanic !


        • emmanuel muller emmanuel muller 1er août 2011 15:01

          Toujours bien d’en parler, le monde fait comme dell avant de lancer dans la distribution de linux, il se protège d’avance des attaques a venir en démontrant l’attente.

          J’ai hésité a voter pour par ce que le folklore de l’article même s’il est simple et concis au début tend a faire passer des faits journalistique pointu et important pour un délire extrémiste.


          • Defrance Defrance 1er août 2011 15:04

             A quoi peut bien servir le secret fiscal ????

             quelqu’un a une idée , pourquoi des Radars sur les routes pour nous fliquer et un secret fiscal pour masquer des contraventions bien plus dangereuses pour la vie des citoyens ?


            • Electric Electric Tof 1er août 2011 19:05

              Merci Imhotep pour ce bon papier, et qui confime encore une chose si besoin s’en fait sentir : Sarko maîtrise très bien son sujet, sait exactement ce qu’il fait, le bling bling et les carloteries n’étant là que pour divertir et occuper les cons.

              Pendant que Sarko prête volontairement le flan sur son style, son phrasé, la Princesse de Cleves et tutti quanti, il gère à merveille l’hidden agenda, que ce soit au services de ses maîtres outre Atlantique ou pour gérer son agenda personnel, qui n’intéresse évidemment pas les médias traditionnels.

              Il sera très difficile à dézinguer, croyez moi, la bête n’attend que la prochaine campagne pour écrabouiller ses adversaires, enfin si l’on peut considérer que Hollande ou Aubry sont des adversaires à sa mesure.

              Je vois bien Sarko repasser sur un fil, et se retrouver derrière en cohabitation.

              Son programme ? Moi ou le chaos !


              • dawei dawei 1er août 2011 19:20

                donc le chaos ou le chaos


              • kalon 1er août 2011 22:59

                Je pense que le temps n’est plus à étudier les incohérences de fonctionnement d’un systéme en phase de déstructuration avancée.
                Que nous sert’il d’épiloguer sur une fin annoncée de belle lurette alors qu’il nous reste si peu de temps pour préparer le futur de notre cohésion sociale, ceci à l’échelle de l’humanité entiére.
                Il est un temps pour réver et un autre pour réaliser son réve, notre humanité quitte son réve collectif qui fut souvent emprunt de cauchemars et est devant le temps de la réalisation !


                • kalon 1er août 2011 23:11

                  Pendant longtemps, j’ai eu la haine de ces gens qui s’enrichent avec tout, méme avec notre sang !
                  Et puis, l’age aidant, je me suis apperçu qu’il n’était pas possible de construire une cathédrale sur de la haine.
                  Ce dégout de ceux qui sont censés étre pour nous servir est tel qu’il nous permet de nous déculpabilisé de ne rien faire pour empécher le prochain massacre.
                  Le prochain massacre sera, peut étre, le notre !
                  Je pense que les intellectuels qui fréquentent ce site doivent prendre conscience que sans l’habilité des ouvriers, ils ne pourront rien faire d’autre que penser leurs idées.
                  C’est à eux a établir les ponts !
                  Montrez nous les plans, nous savons construire ! smiley


                  • riorim riorim 3 août 2011 18:20

                    Très bien dit, Kalon, je suis moi même artisan maçon et prêt à envisager les choses autrement !


                  • volpa volpa 7 août 2011 16:49

                    Ce qu’on appelle couramment « intellectuel » c’est ce qu’on formate à l’ENA et qui ne sait pas piquer un clou.


                  • Blé 2 août 2011 07:03

                    Le silence du P.S sur ces différentes affaires est de plus en plus assourdissant.


                    • Berboral 2 août 2011 11:22

                      Je me permet de relayé Imhotep sur cette affaire
                      je fais un copier coller de la boite noir de Mediapart concernant cette affaire - je bafoue peut-être les droits d’auteur mais je m’en excuse ^^

                      Après plusieurs semaines d’enquête, Mediapart continue la publication d’une série d’articles consacrés à l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine.

                      Connu pour être le principal suspect du volet financier de l’affaire Karachi, Ziad Takieddine apparaît aujourd’hui, grâce aux documents que nous avons pu recueillir, comme le fil conducteur de la part d’ombre d’un clan : celui du chef de l’État.

                      Voici la liste de quinze questions que Mediapart a adressées, jeudi 28 juillet, à Claude Guéant. Pour l’heure et malgré deux relances téléphoniques et une relance par email, le ministre de l’intérieur n’y a pas donné suite. Mediapart ouvrira évidemment ses colonnes au ministre s’il souhaite y répondre.

                      1) D’après plusieurs documents (notes et copies de fax) en notre possession, vous avez transmis à M. Takieddine des projets de courriers et de déclarations officielles destinés à la Libye afin d’en obtenir validation. Comment pouvez-vous expliquer le bien-fondé de ces démarches confiées à un marchand d’armes ?

                      2) D’après d’autres documents en notre possession, le rôle de M.  Takieddine consistait également à obtenir la caution du ministère de l’Intérieur pour la conclusion de marchés d’armement et de sécurité avec la Libye. Vous avez effectivement apporté cette caution, comme en témoignent plusieurs courriers d’industriels en notre possession. Comment l’expliquez-vous ?

                      3) Dans le cadre de négociations qui aboutiront en avril 2007 à la signature d’un important contrat de défense destiné à contrer la surveillance occidentale du régime, la société I2E s’est revendiquée dans un document en notre possession du soutien du Ministre de l’Intérieur français. Confirmez-vous cette caution ?

                      4) Ziad Takieddine a-t-il informé les services du ministère et vous-même du versement de commissions occultes à l’occasion de la signature de ce marché sensible ?

                      5) Vous avez affirmé devant la commission d’enquête parlementaire sur la libération des infirmières bulgares que cette l’affaire s’était dénouée « sans aucune contrepartie ». « La France n’a pas échangé leur élargissement (des infirmières, ndla) contre des perspectives de coopération supplémentaire », avez-vous ajouté devant les députés. Pourtant, selon les notes de M. Takieddine et un courrier que vous avez envoyé aux autorités libyennes, il apparaît que la conclusion de plusieurs contrats, notamment d’armement, ont été au cœur des accords passés. Pourquoi avez-vous dissimulé ces éléments aux députés ?

                      6) Par ailleurs, pourquoi avez-vous tu devant la représentation nationale les rôles respectifs de MM. Takieddine et Senoussi, condamné à perpétuité dans l’affaire de l’attentat du DC10 d’UTA et aujourd’hui sous le coup d’un mandat d’arrêt de la CPI, dans l’affaire de la libération des infirmières ?

                      7) Plusieurs documents témoignent de l’engagement donné aux autorités libyennes afin d’obtenir la révision, en France, de la situation judiciaire de M. Senoussi. Selon une note de M. Takieddine, vous auriez envisagé lors d’une réunion en mai 2009 de « mettre de côté le mandat d’arrêt » visant le n°2 du régime. Le confirmez-vous ?

                      8) M. Takieddine fait allusion dans une autre note au projet de création d’une société chargée de superviser la conclusion des contrats de défense et de sécurité avec la Libye. Celle-ci doit être placée « sous (votre) contrôle total », écrit M. Takieddine. Qu’en est-il de ce schéma de coopération ? Pouvez-vous nous préciser dans quelles circonstances ce projet a-t-il été abandonné ?

                      9) M. Nicolas Sarkozy a-t-il été tenu informé des liens que vous avez entretenus avec le marchand d’armes et de ses fonctions de conseil auprès de vous ? 

                      10) Ces relations avec un intermédiaire commercial, agent d’un Etat étranger, ne vous ont-elles pas paru contrevenir aux règles et à l’éthique de l’administration française ?

                      11) Les services de renseignements dépendant du ministère de l’Intérieur, chargés notamment de contrôler les intermédiaires comme M.  Takieddine, quand ils interviennent dans des contrats à l’exportation de l’Etat français, n’ont-ils pas alerté le ministre et vous-même de la dissimulation fiscale de M. Takieddine de l’essentiel de sa fortune et de ses biens détenus en France ?

                      12) En 2003, lors de négociations avec l’Arabie saoudite pour le contrat “Miksa”, vous aviez déjà demandé à cet intermédiaire d’effectuer les diligences nécessaires auprès des dignitaires saoudiens. En quoi cette intervention se justifiait-elle ?

                      13) Avez-vous été informé des conventions préparées par Civipol et M. Takieddine prévoyant le versement occulte d’une somme de 350 millions d’euros en sa faveur pour le contrat “Miksa” ?

                      14) Selon Michel Mazens, ancien directeur de la Sofresa, les négociations du ministère de l’Intérieur ont été bloquées par l’Elysée en 2004 pour empêcher un financement occulte de la future campagne présidentielle de M. Sarkozy ? Que répondez-vous face à ces allégations ?

                      15) Enfin, avez-vous été en contact avec un autre intermédiaire français, dénommé Alexandre Djouhri ?


                      • stardust stardust 7 août 2011 08:56

                        En d’autres temps le scandale des frégates de Taiwan... 4 milliards de francs détournés, près de 20 morts... secret défense opposé par ministres de la défense de gauche comme de droite... fini en mélasse Clearstream... et aux contribuables français de rembourser les rétro commissions !!!!!..... Circulez il n’y a rien à voir


                        • just_a_life just_a_life 7 août 2011 10:13

                          C’est pas le fils kadhafi qui avait dit qu’il détenait la preuve de versement de pognon pour l’election de notre cher président ,,,, Et alors c’est passé à la trappe ça aussi !!!!!


                          • kalon 7 août 2011 14:35

                            En bombardant les centrales éléctriques qui désservent Tripoli, l’OTAN est occupé à crer une crise humanitaire à Tripoli !
                            Ces gens sont devenus complétement fous, il faut les arréter !
                            Sarkosy et BHL doivent étre traduits devant le TPI pour crime de guerre !


                            • kalon 7 août 2011 14:44

                              Sarkosy vient de commander 7 drones de fabrication Israélienne à Dassault, cela permettra à la France de garder sa notation AAA pendant deux mois !
                              Rien n’est gratuit dans le monde de la finance Anglo-saxonne ! smiley


                              • wilson89 wilson89 7 août 2011 19:04

                                Décidément, il faut un moral d’acier pour accepter de lire les médias « clandestins » entrés depuis 2007, dans la « résistance » ! Heureusement, ils sont fort peu nombreux... Nous ne louerons jamais assez l’audace éclairée d’Edwy Plenel et son site Médiapart et les blogueurs libres tels Imhotep (Agoravox) ou Juan (Marianne2.fr) ainsi que quelques autres militants de la « vérité »...même si cela doit nous consterner de découvrir tous les jours, depuis quatre ans, l’insondable capacité de nuisances de Sarkozy et son clan, pour ne pas dire sa bande ! Il paraît que le« peuple africain n’est pas entré dans l’Histoire » disait le discours de Dakar... eh bien nous, pauvres de nous, nous y sommes  ! Et surtout , dans « les histoires », toutes plus infâmes les unes que les autres...D’un pays qui avait su chèrement conquérir les valeurs républicaines et la démocratie, nous avons fait une république bananière dont le pouvoir est résolument basé sur la corruption et les principes mafieux qui l’accompagnent...Cette régression sans précédent, laissera des traces ou , plutôt, des cicatrices que nous aurons bien du mal à effacer. quand on pense, qu’il y a peu, nous moquions notre voisine l’Italie et quand on se targue aujourd’hui de vouloir aider les peuples arabes à renverser les régimes dictatoriaux dont on a vécus , si proches ,si proches, tout récemment encore, on se pince pour le croire ! Ce pouvoir est , à la fois, indigne et honteux, chassons-le !!!


                                • Blé 7 août 2011 21:19

                                  Quand pense le P.S de cette magouille, de ce monsieur Takieddine, du rôle joué par le ministère de l’intérieur pour des ventes de matériels relevant du ministère de la défense ?
                                  Y a t-il une opposition digne de ce nom en France ?Je veux bien croire que nous sommes en période de vacances mais ce scandale devrait quand même remuer un peu plus les "grandes gueules du P.S. Leur silence sur ce sujet devient de plus en plus ennuyeux pour leur crédibilité. Le P.S. aurait-il lui aussi quelques casseroles qui traînent quelque part ?


                                  • adam 7 août 2011 22:29

                                    C’est la réponse du berger a la bergère !

                                    Qui se souvient des menaces du fils Kadhafi en Avril juste après le début de l’agression de l’OTAN en Lybie ?

                                    « Nous avons financé la campagne de Sarkozy et nous allons fournir toutes les preuves nécessaires »

                                    Je me souvient de la réaction des merdias mainstream à l’époque, ceux la meme qui passe aujourd’hui sous silence ce scandale !
                                    « Le fils Kahadafi est un affabulateur, son père est fou... etc »

                                    Si un jour les citoyens décident enfin a se rebeller contre ce pouvoir oligarchique, il faudra « en donner un peu » à tout ces pseudo journaleux !

                                    Dans tout les cas, un grand merci au service de renseignement Lybien de nous confirmer ce que l’on savait déja : A savoir que Sarkosy et toute sa clique ne sont qu’une bande de racaille qu’il va falloir nettoyer au Karcher au printemps 2012 !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès