• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Logements vacants en Île-de-France : Duflot éclaboussée par le (...)

Logements vacants en Île-de-France : Duflot éclaboussée par le scandale

Cécile Duflot est inquiétée par une affaire de logements de fonction appartenant à la région Île-de-France. Le Conseil Régionale, dont la ministre du logement a longtemps fait partie des leaders de la majorité, a été dénoncé par la Chambre régionale des comptes (CRC), car il possède 4 241 logements de fonction et qu’il n’en avait déclaré que 1 177. Pire : alors que le pays traverse une grave crise du logement, 1 176 de ces habitations seraient vacantes. Retour sur une affaire curieusement passée sous silence par les médias de masse.

Les étranges logements de la région

L’été dernier, la CRC d’ïle-de-France publiait un rapport au vitriol pour dénoncer le problème de manque de transparence de la région par rapport aux logements de fonction qu’elle possède, soulignant l’écart entre le nombre de logements déclarés et le nombre réel possédés, et dénonçant le refus de la région, pendant plusieurs années, de se plier à l’obligation légale de préciser dans ses bilans publics le nombre de logements de fonction dont elle est propriétaire.

Ce rapport dénonçait également l’opacité de la distribution de ces logements (la région refuse de dire où sont ces logements, ni a qui ils sont prêtés, ni les critères de sélection de ces “privilégiés”).

Enfin, autre motif de colère de l’opposition : 1 176 de ces logements seraient actuellement inoccupés. Un gâchis du plus mauvais effet dans cette période de crise qui est la notre.

Duflot impliquée ?

Hier, lors des questions au gouvernement, Valérie Péresse, chef de file de l’opposition francilienne, a interrogé Cécile Duflot sur ce sujet, l'interpellant vigoureusement :

“Quand il s’agit de vos amis, c’est silence radio et tant pis pour les mal logés. Votre indignation est déciment bien sélective !

Nous avons découvert il y a quelques semaines, au détour d’un rapport de la chambre régionale des comptes, que la région Île-de-France est propriétaire de plus de 4.200 logements, dont une grand partie dans les lycées, qui sont attribués dans la plus grande opacité ; et sur ceux-ci, 1.200 seraient vacants. 1.200 logements vacants dans la région qui en manque le plus !

Alors ma question sera simple madame la ministre, allez vous demander la réquisition des logements vacants de l’Île-de-France ?”

Alors que la région est présidée par le tristement connu Jean-Paul Huchon, on peut se demander pourquoi l’opposition s’en prend à Cécile Duflot dans cette affaire ?

Tout d’abord parce qu’elle est ministre du logement et qu’à ce titre, elle est censée être impliquée dans ce genre de dossier. D’autant plus qu’elle s’était illustrée en exigeant de l'évêché de Paris qu’il mette à disposition des sans abris différents logements vacants.

Mais avant tout, Cécile Duflot est impliquée personnellement dans la région Île-de-France, où elle a siégé pendant de nombreuses années sur les bancs de la majorité, aux côtés de Jean-Paul Huchon. Elle fait donc entièrement partie de ce que les journalistes du Monde appellent le “système Huchon”.

Pour preuve, c’est désormais Emanuelle Cosse, numéro un des Verts et protégée de longue date de la minsitre, qui est vice présidente logement de la région. Il y a donc fort à parier que les Verts franciliens profitent également des largesses de la région et de ses égarements. C’est en tous cas ce que semble penser Pécresse quand elle évoque les “amis” de Cécile Duflot, et nommément Emanuelle Cosse.

En finir avec le seigneuries politiques

Quels que soient les responsables de ces magouilles indignes d’une démocratie moderne, il faudra bien un jour ou un autre tirer au clair cette affaire de logements vacants.

Il est inadmissible que des collectivités locale puissent posséder des biens sans rendre de comptes dessus, comme il est scandaleux que les conditions d’accès aux logements publics ne soient pas clairement définies.

On n’est plus au temps du clientélisme et de la politique à la papa : les Verts semblent avoir du mal à le réaliser...

Il faudra bien que Cécile Duflot s’explique sur cette affaire, tout comme Huchon, Cosse et tous les dirigeants du Conseil régional. Malheureusement, ils n’ont pas l’air prêts à accepter la transparence sur leur petit business, à l’image de la déclaration de la ministre, qui a répondu à côté, refusant d’entrer dans les détails et de la majorité francilienne, qui a refusé que la “mission d’information sur les logements de fonction et les logements attribués par la région Île-de-France”, lancée à la suite des rapports de la CRC, ne soient retransmise en direct sur le site Internet du conseil régional.

A quand la république exemplaire que nous avait promis le président Hollande ? Se permettra-t-il de sortir Duflot du gouvernement à la suite de cet épisode déplorable ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • jef88 jef88 22 janvier 2014 17:48

    REFRAIN POLITIQUE (de tous bords)
    Faites ce que je dis ! pas ce que je fais .....


    • Yohan Yohan 22 janvier 2014 18:47

      c’est quand même une grande spécialité du PS


    • jmdest62 jmdest62 23 janvier 2014 09:14

      ça me rappelle une des affaires « JUPPE »

      depuis il a fait son « trou » à Bordeaux

      => Duflot n’a pas grand chose à craindre ....si ça tourne mal pour elle on lui proposera un « point de chute » après une « éventuelle » période de purgatoire pendant laquelle elle pourra donner des cours de « gestion de patrimoine immobilier » au Québec par exemple
      Nihil novi sub sole !  smiley

      @+


    • bernard29 bernard29 22 janvier 2014 18:18

      Et voilà . les institutions et collectivités locales peuvent faire tout ce qu’elles veulent, bafouer le droit, la simple justice, mais ce n’est pas après eux que Valls « Mussolini du Vice et de la Vertu » mettre tous ses servies et toutes ses forces. Non c’est après un artiste, parce que pour lui l’intérêt général se limite à son intérêt personnel, à son conflit personnel avec Dieudonné.


      • foufouille foufouille 22 janvier 2014 19:15

        cela devait être pareil sous sarkozy, chirac, etc


        • Fergus Fergus 23 janvier 2014 12:12

          Bonjour, Foufouille.

          Pire : j’ai personnellement connu des personnes qui en croquaient, et notamment un type qui était l’un des responsables des colleurs d’affiche de l’UMP à Paris. Cela lui a permis d’emménager à prix d’ami dans un superbe appartement « HLM » de 120 m² d’une très belle résidence ancienne rénovée et classée du 5e arrondissement (fief des Tiberi), à deux pas de la rue Mouffetard.


        • superyeti superyeti 22 janvier 2014 20:22

          Ces gens là donnent des leçons de morale a tout le monde, il faudrait qu’a la première magouille ils soient inéligibles a vie.


          • le crocodile 22 janvier 2014 21:39

            Duflot n´est qu´une vulgaire péripatéticienne du type le plus lamentable .


            • paul 22 janvier 2014 22:00

               La grave crise du logement en France est à l’origine de toutes sortes de combines, passe-droit et conflits d’intérêts. Et ce n’est pas l’État qui met de l’ordre, bien au contraire .L’encadrement récent des loyers n’est pas à la hauteur du problème .

              A défaut de connaitre la responsabilité réelle de la ministre dans l’affaire citée, on ne peut dire qu’elle brille par sa compétence pour résoudre la crise du logement .
              La loi Duflot applique la défiscalisation comme la loi Cellier pour, en théorie, favoriser la construction de logements neufs dans les secteurs qui en manquent .
              En réalité il y a de nombreuses dérogations (700 communes) dont bénéficient certains élus pour leur clientèle électorale .

              Une niche fiscale qui coute très cher à l’État qui transfère ses responsabilités vers l’investissement privé pour son profit, sans résoudre la crise du logement .


              • bnosec bnosec 23 janvier 2014 07:39

                Une autre raison à la grave crise du logement en France, et notamment en IDF, est l’afflux constant et énorme d’immigrés. Ne se le cachons pas.


              • claude-michel claude-michel 23 janvier 2014 09:07

                Par quel miracle cette dame (Cécile Duflot) a t elle pu arriver dans le gouvernement Hollande.. ?
                Avec ce président volage il est bon de se poser la question.. ?


                • jmdest62 jmdest62 23 janvier 2014 09:22

                  Vous pensez qu’elle aussi (comme A. Hidalgo) a conquis tous ses grades à la force du poignet... !!!!!  smiley


                • claude-michel claude-michel 23 janvier 2014 09:45
                   
                  Par jmdest62....Ahhhhhhhh...la veuve poignet...une grande dame de la raie-publique.. !

                • zygzornifle zygzornifle 23 janvier 2014 10:43

                  En 2017 son bureau sera vacant smiley .....


                  • mortelune mortelune 23 janvier 2014 15:24

                    Le mensonge, le pillage des ressources du pays, les magouilles en tout genre (des crimes aussi peut-être) ne sont pas l’apanage des PSsistes ni des UMPistes c’est le pouvoir qui rend comme ça lorsque les élus ne sont surveillés que par eux-mêmes. En votant nous leur donnons les pleins pouvoirs de faire comme ils veulent, quand ils veulent et où ils veulent.

                    Duflot n’est pas pire que les autres qui ne se font pas encore prendre. En fait, ils s’en foutent, mais alors ils s’en foutent complètement. Pour quelques députés encore honnêtes les autres sont tombés dans la démesure de la corruption voir pire...

                    • Denzo75018 23 janvier 2014 15:28

                      Tous les médias sont à la botte de ce gouvernement socialiste !!!!
                      Du jamais vu.....


                      • christian pène 25 janvier 2014 19:41

                        en 2003 c’est Gilles de Robien ex ministre du logement qui proclame DEUX millions de logements vacants

                        c’est en 2013 que la Duflot énonce DEUX millions QUATRE CENT MILLE logements vacants , donc en DIX ans , 20% de plus......voilà la réussite républicaine de ceux que vous avez choisis pour vous gouverner (car je ne vote plus )

                        ..et le régime veut construire encore des masses de logements sociaux avec NOTRE argent , en faussant la concurrence par des droits réduits pour les HLM......

                        mais pourquoi donc tant de logements vacants ? à cause des locataires et des juges et de l’ADIL qui leur donnent raison

                        si le logement est si cher , c’est la faute de l’État qui prélève abusivement sur les bailleurs , ceux-ci augmentent les loyers pour obtenir 2 à 3% de rendement annuel net....ce qui n’est pas énorme.....

                        ne pas omettre de dire que le logement NEUF à vocation locative est affecté de TVA désormais 20% (19.6% jusqu’au 31/12/2013) tandis que pour ceux qui accèdent à la propriété pour habiter la TVA n’est que de 10% (7% jusqu’au 32/12/2013)......donc 3% de plus.....

                        Vous soutenez la République et vous ne voulez pas constater que c’est le système le plus extravagant qui soit , du moins pour les Français qui continuent à choisir les dirigeants les plus véreux qui soient , par exemple Balkany à levallois.....ou la dame Ceccaldi à Puteaux....

                        finalement la majorité des Français n’a que que ce qu’ils méritent par aveuglement pur et simple....Peillon a dit qu’il fallait continuer la Révolution donc les violences faites au peuple ....

                        à bon entendeur salut !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

gabriel creume


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires