• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mahmoud Abbas : l’échec d’un imposteur

Mahmoud Abbas : l’échec d’un imposteur

Il n’y a pas de doute possible. Le peuple palestinien est sacrifié par la communauté internationale qui ferme les yeux sur une injustice abyssale. Comment comprendre qu’on exige aujourd’hui aux Palestiniens de retrouver la table de négociations sans condition, alors que le camp d’en face, israélien, lui, refuse de geler la colonisation, crachant une fois de plus sur le vrai préalable à la reprise du processus de paix ? Mahmoud Abbas semble être pris subitement d’une crise de conscience, après avoir été le vrai fossoyeur de son peuple, foulant au pied ses intérêts, pour les siens propres.

Abou Mazen a annoncé le 5 novembre dernier qu’il ne se représentera plus à sa propre succession. Les réactions en chaîne qui ont suivi sa décision sont à la mesure de son échec cuisant à la tête de cette autorité palestinienne moribonde. Dindon de la farce de la paix, victime de l’intransigeance israélienne et du poker menteur américain, la dite autorité n’est victime que de sa naïveté ou simplement de son égoïsme. La Palestine sera-t-elle placée sous mandat onusien ? Laissera-t-on finalement Israël réaliser son rêve, celui de coloniser toute la Cisjordanie et Jérusalem-Est ? Selon de nombreux observateurs, on y prend le chemin, puisque les américains, seuls habilités à pouvoir faire plier Israël, par la parole de la secrétaire d’État Hillary Clinton qui a déclaré comme historique et jugeant “sans précédent” la proposition israélienne de gel de la colonisation limité dans le temps. Une escroquerie de 6 mois pourtant.
 
 Après la rencontre sournoise entre le président américain Barack Obama et le premier-ministre israélien Benyamin Netanyahou en début de semaine à Washington, c’est le secrétaire général de la Maison Blanche Rahm Emanuel qui a déclaré :« Je suis persuadé que Netanyahou comprend les enjeux stratégiques des progrès de la paix. Nous agirons comme des amis qui ont contracté une alliance. Le président et ce Congrès comprennent les dangers qu’Israël est prêt à encourir et nous serons à ses côtés à chaque étape » C’est dit. Rien de nouveau sous le soleil, et même dialectique de l’administration Bush. Et pourtant, Netanyahou est bien le problème dans ce processus de paix. Le voir comme stratège de paix, c’est prendre des vessies pour des lanternes.
 
Après la commémoration du cinquième anniversaire de la mort de Yasser Arafat, en France, à l’hôpital d’instruction des armées Percy, à Clamart dans les Hauts-de-Seine (9-2), le 11 novembre 2004, voici que l’autorité palestinienne par manque d’hommes charismatiques, risque de se saborder. La question est donc de savoir quelle alternative suivre. Selon certains sondages, le seul à pouvoir représenter les Palestiniens n’est autre que Marouane Barghouti, responsable du Fatah qui, ironie du sort, est emprisonné à vie en Israël. In fine, seul reste en lice, le responsable du Hamas à Gaza, Ismaël Haniyéh. Ne va-t-on pas nous refaire le coup du Hamas, vainqueur d’une élection démocratique et empêché de gouverner ?
 
La thrombopénie de Yasser Arafat a tué la Palestine et lui-même. Elle a permis de voir une succession de mensonges émailler des négociations de paix à géométrie variable. Tout pour Israël, rien pour la Palestine. En ce moment, certains se focalisent sur la colonisation. Or, il y a pire. Depuis la fin de la guerre de Gaza, malgré le rapport sans appel du juge sud-africain Goldstone mettant en cause Tsahal et le Hamas bien sûr, Israël continue son embargo abscons sur ce territoire, en toute impunité. Entièrement détruit, Gaza n’a même pas le droit de recevoir des matériaux de construction. Ainsi, les populations s’organise et, actuellement, la terre cuite a le vent en poupe pour la fabrication des briques. 
 
Si Mahmoud Abbas met à exécution ses menaces, probablement, ce serait plutôt une bonne chose pour la Palestine mais une mauvaise pour Israël. D’ailleurs, les autorités israéliennes l’ont compris et supplient le président de l’autorité palestinienne de rester en revenant sur sa décision. Un vrai baiser de Judas s’il en est, d’autant plus qu’il n’a jamais obtenu gain de cause en 5 ans de pouvoir. Alors, pourquoi continuer ? Mais, compte tenu de la faiblesse politique de certains cadres du fatah, de Salam Fayyad à Ahmed Qoreï, incapables de réellement succéder à Mahmoud Abbas, Israël, réel père fondateur du Hamas comme le révèle le dernier opuscule de Charles Enderlin, "Le grand aveuglement" ne va-t-il pas être contraint de libérer Marouane Barghouti considéré comme le Nelson Mandela palestinien ?
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • manusan 12 novembre 2009 10:01

    La preuve est faite que les palestiniens ne sont pas capables de se gouverner seuls. La seule alternative pour les palestiniens est d’intégrer Israël au plus vite, les musulmans israéliens ne sont pas à plaindre et ne se plaignent pas, en tout cas moins que leur voisins.


    • baska 12 novembre 2009 12:05

      « les musulmans israéliens ne sont pas à plaindre et ne se plaignent pas »
      Pour paraphraser Audiard, les sionistes ça ose tout et c’est à ça qu’on les reconnaît. La preuve, les anêries débitées par les sionistes de service, manusan et la chienne kronfi.
      Les palestiniens d’israel mènent la belle vie en terre promise, trop fort manusan. Que veulent d’ailleurs ces palestiniens, ne les laisse-t-on pas vivre en « paix » en israel et comparés aux palestiniens de judée et samarie ils doivent s’estimer heureux, n’est-ce pas manusan. lol !!!!!
      Pour ceux qui veulent connaître la vraie situation des palestiniens d’israel, j’invite à lire le rapport de la mission d’enquête sur le statut des citoyens arabes israeliens de la fédération internationale des ligues des drots de l’Homme (FIDH) http://www.fidh.org/Loi-discriminatoire-prolongee.


    • John Eastwood 2 John Eastwood 2 12 novembre 2009 12:55

      @ Manusan

      Les 20% de non juifs qui vivent dans la nation JUIVE d’Israël se considérent comme palestiniens avant tout. Voius croyez quoi, qu’ils se battent contre leurs cousins pour que leur terre deviennent la terre des juifs ? Vos affirmations et les faits que vous essayez d’établir sont faux. L’absence de fautes d’orthographe ne vous donne pas raison.

      Cet article est assez précis sur ce sujet. Je vous ai choisi un extrait :

      S’il faut en croire les enquêtes sociologiques les plus récentes, pour 63,1 % des intéressés, la définition de leur identité comme « Arabes palestiniens en Israël » paraît la plus appropriée. Et ils sont plus nombreux encore à prôner la formation d’un Etat palestinien indépendant et la transformation d’Israël en un Etat binational dans lequel ils bénéficieraient d’un statut égal à celui des citoyens juifs.


    • King Al Batar Albatar 12 novembre 2009 10:11

      Je crois que tout cela est intentionnel de la part du gouvernement Israelien.

      Si Habbas se barre, il y aura une place à prendre, inutile de reflechir trop longtemps pour prevoir ce qu’il va se passer. Un chef d’un groupe armé, type Hamas ou autre va chercher à prendre le pouvoir et va arriver, ainsi les Israeliens pourront avoir un opposant à la paix tout désigné, et celui ci leur servira de pretexte pour continuer à taper sur la gueule des pauvres palestiniens.

      Il est plus justifiable de continuer leur politique d’irrespect des PAlestiniens, si leur chef est une bete sanguinaire, plutot qu’un pacifiste, au moins personne ne reprochera la brutalité aux Israeliens....

      J’ai une trentaine d’année, et je craint que malheureusement je ne verrai pas la paix dans cette région de mon vivant.


      • ruth 12 novembre 2009 15:04

        Albatar,

        Bonjour. J’ai tendance à vous croire mais, je ne pense pas que les Israéliens ont quelque chose à gagner en procédant de la sorte. C’est suicidaire. Enfin, ils sont suicidaires donc....


      • King Al Batar Albatar 12 novembre 2009 15:24

        Ce qu’ils ont a gagner c’est de ne pas signer une paix qui leur fait peur.

        Effectivement vivre dans la peur est difficile pour les civils, mais je crois que les dirigeants s’en foutent ils preferent la solution de la force à la négociation qui s’annonce si compliquée.

        Du coup, en ayant le feu vert des nations Unis parce que le dirigeant qui sera nommé sera considéré comme dangereux, qu’est ce qui les retiendra de faire une demonstation de force. Et en plus cela leur fera une excuse du style : « mais c’est pas nous c’est eux »

        Il s’agira d’une paix forcé et non d’une paix partagé. Ils obligeront leur conditions et ils auront tout gagné....


      • fouadraiden fouadraiden 12 novembre 2009 10:12

        accuser Abbass d’Imposteur est excessif et tt ce qui l’est est insignifiant.




        • King Al Batar Albatar 12 novembre 2009 10:58

          Salut Raiden, ca va ?


        • fouadraiden fouadraiden 12 novembre 2009 11:22

          salut l’ami




          Si on avait la Delorean de RVF on irait faire un tours vers 2050 histoire de voir comment la protubérance israélienne aura évolué.


        • King Al Batar Albatar 12 novembre 2009 11:27

          Ouais moi je mettrai un billet avant de monter dans la voiture que rien n’aura changé, si ce n’est la technolgie.....

          Quand on a le pouvoir on le lache pas. Il n’y a que les Européen pour perdre le monopole du monde en un demi siècle....


        • ELCHETORIX 12 novembre 2009 12:54

          « il n’y a que les Européens pour dominer le monde .. »
          erreur totale d’analyse , il ne faut pas mettre tous les Européens , dont je fais parti « dans le même sac » , il faut dire le SYSTEME EUROPEEN , soient , les banquiers de la haute finance internationale + les multinationales européennes et anglo-saxonnes + les médias et politiques à leur « botte » qui continuent , plus que jamais à « dominer » le monde  !
          Quand le sionisme international sera « éradiqué » , le monde « ira mieux » , en particulier au MOYEN-ORIENT.
          RA


        • King Al Batar Albatar 12 novembre 2009 13:48

          Elche, je crois que tu n’as pas bien compris mon message.

          Il n’y a que les Européens pour perdre le monopole en un demi siecle. Cela veut dire qu’en 1900, l’Europe etait le maitre du monde. et en moins d’un demi siècle, ils ont perdus leur monopole....

          Je te rassure je suis aussi un Européen.... Mais la déchéance du vieux continent s’est faite sous forme d’autodestruction, comme un grand nombre des grands empires d’ailleurs. Le tour des américains viendra aussi, puis peut etre le tour du monde arabo musulman, puis des chinois et ainsi de suite...

          L’humanité n’est qu’un succession de grands empires qui se sont, dans la plupart des cas, autodétruits....

          Les américains ont deja compris que pour survivre, il fallait mieux faire la guerre aux autres qu’a soit même (ce que n’avait pas compris les européens), et qu’une puissance par l’économie et strategique est plus difficilement contestable qu’une puissance par les forces armées et la domination pure et simple. Car quand le monde était à l’heure de l’Europe, le traitement des européens à l’égard des peuples conquis était bien pir que ce que les américains reserve aujourd’hui.... L’esclavage, les colonies, l’asservissement du vaincu etait clairement affiché et revendiqué....

          Le monopole de la barbarie, historiquement, n’appartient pas aux américains, ni aux Israeliens, ni au monde arabo musulman. Ce sont nous les Européens qui avons fait le plus grand nombre de saloperies sur terre, entre l’esclavage, les colonies, les massacres les genocides, la destruction. Notre histoire n’est que guerre et domination....


        • ELCHETORIX 12 novembre 2009 14:55

          @ albateur , d’abord ; on ne se connaît pas , donc , on ne me tutoie pas .
          Ensuite j’avais , un peu compris  : les états d’Europe ont heureusement perdu leurs colonies , administrativement et militairement , mais pas économiquement .
          voila , mon raisonnement .
          RA


        • ruth 12 novembre 2009 15:06

          Fouadraiden,

          J’ai l’impression que vous êtes naïf. Abbas ? C’est la négation du peuple palestinien en accord avec Israël.

          Pour information, c’est lui qui engage les hostilités contre le Hamas avant les meurtriers israéliens.


        • King Al Batar Albatar 12 novembre 2009 15:28

          @ Elche,

          Je ne sais pas quel age tu as, mais je considère le vouvoiement comm eun truc de vieux et ca me fait peur quand on me vouvoie. Meme si c’est constament le cas à mon boulot....

          Le tutoiement est tellement plus conviviale et il ne faut pas prendre cela pour un manque de respect.

          Et puis on se connait un peu maintenant, en tout cas je sais comment tu penses.

          Non sans blaguer, pas de manque de respect, simplement de la convivialité. Je pensait pas que ca pouvais déranger, on vient peut etre pas du meme milieu....


        • ELCHETORIX 12 novembre 2009 16:01

          @ albatar
          bonjour , jeune homme mon âge est plus du double du vôtre , cela ne m’autorise pas de vous donner un aperçu de la subtilité de la langue de Victor HUGO , mais je profite de la liberté d’expression pour vous ou t’en dévoiler le prononcement du « tu » ou du « vous » !
           :
           souvent , on tutoie par amitié , et connaissance , ou respecte de gens de même classe sociale .
           mais il y a aussi l’expression du « tutoiement » par dérision et par mépris envers une personne qui vous cause « de haut » (qui vous snobe - par la classe sociale ou montre un mauvais esprit en vous faisant sentir que l’on est inculte par rapport à elle ) .
          Dans le vouvoiement , c’est pareil , on vouvoie par respect soit hiérarchique , soit de génération différente,( les personnes âgées ), il y a aussi la considération pour la personne qui quelque soit son âge débite un raisonnement sensé et raisonnable , puis on vouvoie aussi des inconnus qui accomplissent des tâches exceptionnelles pour le bien de tout un chacun et pour l’humanité entière .
          En fin , il y a le vouvoiement de la « noblesse » qui s’exprime entre les enfants et leurs parents (leurs géniteurs)
          puis , suprême finesse , je vouvoie parfois , par dérision , se moquer du personnage qui ne m’est pas sympathique du tout .
          COMPRENDES .
          hasta luego !
          RA .


        • ELCHETORIX 12 novembre 2009 16:07

          bien entendu , albatar de se tutoyer est ainsi , entre - nous , convivial et respectueux car ton raisonnement me paraît sain et sincère !
          A+
          RA ( ce sont les initiales de mon vrai nom et prénom )


        • King Al Batar Albatar 12 novembre 2009 16:31

          BEn oui Elche, je ne voulais en aucun manquer de respect, c’est juste que recemment j’ai un problème d’age que je n’arrive pas à regler.... Le syndrome « Peter Pan » je crois !

          Pour ca les anglais ils ont tout compris, pas de vouvoiement, pas de tutoiement, rien que du -you-....

          @miclament,

          DA aka Albatar.


        • ELCHETORIX 12 novembre 2009 17:04

          eh oui ! albatar , le monde anglo-saxon ne connaît pas les subtilités des langues orientales ou latines , ils sont d’expression plus direct et parfois ou souvent plus franc , mais aussi plus naîf .
          C’est vrai que le « you » en conjugaison anglaise veut tout aussi bien signifier le « tu » que le « vous » .
          But we are in this world , all humans , also human men and women !
          je viens d’1 village pyrénéen de 150 habitants , il en reste à peine la moitié , mais « c’est le paradis » - le bon air , le paysage - pas de feux de circulation - pas de sirènes de pompiers - village que j’ai quitté à 19 ans pour émigrer sous d’autres-cieux de ma douce france .
          Je me resource chaque fois que je retourne à ce « bled » où reposent mes parents pour l’éternité !
          RA


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 novembre 2009 19:30

          Bien sûr, les empires se font et se défont...Quand c’est toute une civilisation, c’est plus grave. On pourrait donner un sursis a la civilisation occidentale en rapprochant l’UE des pays slaves, en arrêtant l’immigration transculturelle et en laissant les USA se refaire une santé, avant ou après leur épisode fondamentaliste qui semble en gestation... mais si on le voulait vraiment, on en verrait des signes. Je vais cultiver mon jardin.






          Pierre JC Allard

           

        • fkarakaya 12 novembre 2009 23:06

          Moi je dis que ca va changer !!!

          D’ici là toute la cisjordanie saura totalement colonisée !

          Gaza sera enceclé toujours mais elle s’appelera la palestine !!

          Et les sionistes terroristes pourront dire « vous avez vu on est les gentils, on a autorisé un état palestinien » !!!


        • emachedé emachedé 12 novembre 2009 10:16

          Un imposteur et un corrompu jusqu’à la moelle...

          Excellente analyse comme toujours.


          • goc goc 12 novembre 2009 10:39

            Salut AJM

            Je suis assez d’accord avec albatar en ce qui concerne la stratégie sioniste, par contre je pense que cette stratégie est tout aussi suicidaire que l’a ete celle des américains en Afghanistan lors de l’occupation soviétique. Ils ont crée ben laden, ils ont crée les talibans, et le résultat ?

            si les israéliens pensent que d’avoir un « extrémiste » en face, leur permettra de vaincre définitivement, ils oublient l’essentiel a savoir gérer les palestiniens resté vivants et bien plus prolifiques (en matière de naissance) que les israéliens

            De plus l’histoire de l’afganistan nous apprend que pousser les musulmans vers l’islamisme radical, c’est pousser l’entité sioniste vers le chaos (voir le pakistan actuel)

            Enfin dernier point, israel est au bord de l’éclatement interne social, seul la guerre reste le ciment du pays, et ce ciment devient de plus en plus dur, dérivant progressivement vers l’extrême droite raciste et donc indéfendable vis a vis du reste du monde.

            Alors meme si les sionnistes gagnent, ce ne pourra être que pour mieux se suicider !


            • King Al Batar Albatar 12 novembre 2009 10:57

              Quand on lit Machiavel, on comprend qu’il est encore plus dur de gagner l’esprit et le soutien d’un vaincu que de le vaincre.

              Les Israeliens, comme les américains n’ont pas jamais compris cela, ils n’ont pas compris qu’après la guerre vient la paix, et visiblement ils ne semblent pas disposé à le comprendre. C’est ce qui mène à leur perte. Mais leur puissance (pas seulement militaire) fait qu’ils négligent cet aspect de la strategie et finalement on ne peut que rester impuissant devant ce comportement révoltant....


            • goc goc 12 novembre 2009 15:38

              @ albatar

              Quand on lit Machiavel, on comprend qu’il est encore plus dur de gagner l’esprit et le soutien d’un vaincu que de le vaincre.

              La seule solution pour vaincre un peuple complètement, c’est de réussir a imposer sa propre spiritualité, or les seuls à avoir vaincu un peuple non seulement physiquement mais aussi spirituellement, ce sont les romains (avec les gaulois par exemple). Mais s’ils l’ont fait c’est aussi parce qu’a l’époque les dieux étaient presque aussi versatiles que leurs sujets, et que souvent chaque conquête partageais non seulement les richesses du peuple conquis mais aussi leurs dieux. D’ailleurs ne dit-on pas que même les juifs polythéistes a l’origine, ont récupéré leur dieux unique auprès d’une autre peuplade.

              le problème c’est que justement la seule chose que les juifs ne partageront jamais avec les palestiniens, c’est leur religion, et s’il ya une chose pour laquelle les mêmes palestiniens sont prêts à mourir c’est pour leur dieu à eux. Alors c’est evident que les sionistes n’ont aucune chance ni de vaincre ni de coloniser.


            • King Al Batar Albatar 12 novembre 2009 15:57

              Ce que vous dites est faux, il n’y a pas que les romains qui ont appliqué ce que vous dites. Il n’y a qu’à regarder la Grnade Bretagne et voir comment les gallois sucent les anglais, et vous aurez compris que vaincre c’est une chose, dominer en est une autre.

              Il existe des quantités de chef qui ont procédé à cela, et modifié des frontières. L’italie etait autrefois deux pays.... Le Royaume de France n’avait pas les meme frontières.

              Bref, il n’est pas question de dieu, les Alsaciens et les Lorrains auraient très bien pu se rebeller et resister. Eliminer la resistance est subtil, combattre ne l’est pas.


            • Manfred Manfred 12 novembre 2009 10:56

              S’il n’y avait que le peuple Palestinien qui était sacrifié... Il faut bien sûr parler de l’Irak, de l’Afghanistan pour ne citer qu’eux, totalement sous contrôle de la CIA. Il semblait que les Etats-Unis étaient allé faire la guerre pour libérer ce peuple du joug liberticide de leur gouvernement. Elle est belle la démocratie !

              Et que dire des peuples soi-disant libres et démocratiques dont le gouvernement ne fait rien d’autre qu’aller à son encontre et agit dans des intérêts pour le moins obscurs ? Tout ça est à vomir...


              • ruth 12 novembre 2009 15:09

                Manfred,

                Je suis en accord avec votre analyse. Ceux qui disent défendre la démocratie, notamment en Afghanistan, préfèrent laisser au pouvoir un corrompu comme Karzaï qui méprise son peuple, pourvu qu’il fasse leur volonté, celle des États-Unis évidemment..


              • ruth 12 novembre 2009 15:12

                Kronfi,

                Tout comme Salah Hamouri, Barghouti est un criminel par le bon vouloir d’Israël, sans preuve aucune.


              • Paul Muad Dib 12 novembre 2009 11:18

                merci allain, éclairant...salutations !


                • Png persona-nongrata 12 novembre 2009 11:37

                  Un bon article comme d’habitude , je pense aussi que Abbas est un imposteur et selon la voix du peuple palestinien Le hamas est en droit légitime de représentation donc Abbas n’est qu’une marionnette de plus .

                  On nous rabache la démocratie à longueur de temps et quand le peuple choisit le « mauvais » candidat aux yeux de l’axe américano-sioniste il n’en est plus question....Va comprendre Charles....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires