• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mais jusqu’où ira le citizen DRAHI ?...

Mais jusqu’où ira le citizen DRAHI ?...

 ...Dans son irrésistible ascension médiatico-financière ?
                                        Il est (très) riche, il est discret, il est cosmopolite, il aime les affaires, en France ou à l'étranger, il veut agrandir sans cesse ses acquisitions
 Parti de rien, ce self-made man boulimique est un grand dégraisseur, ce qui fait plaisir aux banques, qui lui ouvre leurs coffres sans hésiter, même avec 50 milliards de dette.
 Il ne dédaigne pas les paradis fiscaux, habitant lui-même le paradis helvète. Pour des raisons qu'on devine.
 Il a appris les leçons de la crise financière : avec un peu d'audace, les banques peuvent être tenues par les c... Quand on contracte un petit emprunt, la banque nous tient, mais s’il s’agit d’un gros emprunt, c’est nous qui tenons la banque, parce qu'elle ne peut pas risquer de perdre une somme importante. 
  Too big to fall, comme on dit à Wall Street.

 A cheval sur l'écrit et le numérique, il rachète tout ce qu'il peut, même s'il ne connaît rien au métier de la presse, mais il peut ainsi imposer discrètement une censure efficace, surtout indirecte, car il détient le nerf de la guerre, comme le rappelle le journaliste Laurent Mauduit, qui a officié à Libération et au Monde, faisant le bilan de la concentration rapide et inquiétante et de la dépendance galopante de la plupart des grands medias, devenus marchandises.
 Pas forcément toujours très rentables, mais constituant un bon retour sur investissement, ne serait-ce qu'en terme d'image et d'influences...comme son partenaire V. Bolloré...et les autres. Une poignée de magnats se disputent la presse, sur les ruines de l'empire Hersant.
 Il bénéficie des aides de l'Etat et l'indépendance de la presse semble assez secondaire à notre docteur honoris causa de l'université hébraïque de Jérusalem, mais businessman d'abord.
 Des méchants le considèrent comme une poulpe médiatique à l'appétit sans limite.
Sa gourmandise semble ne pas avoir de limites, un peut comme JM Messier à une époque. Mais l'opacité est sa passion.
 Il a une vision très particulière de la gestion des ressources humaines, du rapport au pouvoir politique .. ; et des lois de la gravitation : 
    Auditionné en en tant que président-directeur général du groupe Altice par la commission des Affaires économiques de l'Assemblée Nationale, il défend implicitement pour la France une réduction du nombre de semaines de congés payés et une augmentation du temps de travail au nom de la compétitivité. « Les Chinois travaillent 24 heures sur 24 et les Américains ne prennent que deux semaines de vacances… », « C'est là, le problème pour nous… », affirme-t-il avant d'ajouter « Mon modèle, ce n’est pas les deux semaines de congés payés, mais par rapport à ceux qui travaillent plus, on avance moins vite : ce sont les lois de la gravitation, si vous le permettez… »
 On l'a décrit comme un magnat compulsif, qui semble faire du montage à la Ponzi.
 Tant que les banques font confiance !...Plus il emprunte, plus on lui prète..On ne prête qu'aux riches.
 Mais jusqu'où ira-t-il, notre financier aux montages financiers risqués ?
 Les arbres, même géants, ne montent pas jusqu'au ciel.
 Tout empire est mortel, surtout s'il est bâti sur du sable ?
 La voracité de l'appétit, la fuite en avant de Mister Drahi en inquiètent plus d'un, abstraction faite des blitzkriegs mortels sur les organes d'information.

Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 21 octobre 2016 11:34

    50 milliards de dette quelle importance il a open bar jusqu’à 100 milliards. Derrière Drahi, il y a un gouvernement (je le vous laisse deviner lequel) qui veut faire main basse sur les médias et les communications, armes de contrôles et de manipulations.


    • Hecetuye howahkan howahkan 21 octobre 2016 11:46

      @Gabriel

      Salut j’allais le dire...et rajouter que il est un homme de paille à mon avis..derrière il y a des financiers qui veulent rester discrets sur leurs identités comme ceux qui possèdent la dette française et d’autres pays....genre apatrides qui amènent le flouze et les réseaux et la violence si cela ne suffit pas..à ce stade cela doit être très facile..surtout que l’argent est faux et donc coule à flot pour celui qui est du bon coté du manche

      cela dit que reprocher à cet homme, ce système est soutenu par la masse non ??...si j’accepte la pseudo compétition qui élimine etc ce qui est le cas de tous sauf exceptions, au cas ou je gagne bien sur !! je suis obligé d’accepter cela aussi qui en est juste un des nombreux effets comme la guerre....la destruction, le vol, la tricherie etc

      on ne peut aimer les causes et en détester les effets...et bien si,voila ce que l’on fait ....

      tous mauvais sauf le bon peuple ? pas du tout...

      Mais tout ceci est explication sommaire et superficielle....et ne va rien changer au schmilblick , car ce n’est pas l’intellect qui va résoudre la crise humaine profonde


    • ZEN ZEN 21 octobre 2016 12:33

      @Gabriel
      Bonjour,

      Le pouvoir politique a laissé faire, quand il n’a pas encouragé, comme le dit par le détail Laurent Mauduit.
      J’aurais aussi bien pu évoquer les cas Bolloré, Niel ou Dassault...Par exemple, toute la presse régionale de la Lorraine au sud de la France est contrôlée pas le Crédit Mutuel, qui n’est un sponsor comme les autres.
         C’est tout un système qui s’est mis en place, comme à la télévision, pour un contrôle des grands médias, de l’ l’information en général.

    • Taverne Taverne 21 octobre 2016 12:52

      Face à une telle emprise sur les médias et sur l’opinion, il devient de plus en plus indispensable d’apprendre à penser par soi-même et de se défaire des pensées d’opinion.


      • ENZOLIGARK 22 octobre 2016 06:54

        ... JUSQU ’ A L ’ ECHAFFAUD S ’ IL LE FAUT  ! ? . ... АФФ ИСС ...


        • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 22 octobre 2016 18:55

          C’est un chevalier noir d’industrie, un fan de Ponzi, un sacré margoulin, double nationalité, triples résidences, etc. Il sait qu’il échappera à toutes poursuites car il ira se réfugier en Israël parce qu’ aucune convention d’extradition n’existe. Les banques qui le soutiennent au-delà du raisonnable sont des banques européennes donc après lui le déluge et la fuite en terre promise ... Et qui paiera les pertes et dommages financiers et sociaux ??? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès