• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Manipulation des chiffres de la grippe H1N1

Manipulation des chiffres de la grippe H1N1

On connaît bien en France les querelles de chiffres et autres estimations. Quand les Français sont dans la rue, les comptages divergent et c’est même devenu un élément habituel de notre folklore politique qui ne fait même plus rire les chansonniers. 200 000 manifestants à Marseille selon les syndicats, 30 000 selon la police. Plus sensibles sont les chiffres de la délinquance. Des polémiques politiciennes en résultent et sont elles aussi devenues habituelles. Les services de l’Intérieur truqueraient les chiffres ; voilà ce que reproche l’opposition au gouvernement. Lorsque l’alternance se produit, les mêmes qui étaient dans la contestation se voient à leur tour critiqués par les opposants. C’est de bonne guerre dira-t-on, avec une âme de chansonnier. Et voilà maintenant que la grippe A de 2009 risque de susciter une polémique de grande ampleur si les informations ici dévoilées sont relayées par les médias de masse.

Le premier indice de taille est le seuil épidémique de la grippe. Si on lit le bulletin de l’InVS daté du 22 janvier 2007, on peut lire que le réseau sentinelle a confirmé le début de l’épidémie grippale saisonnière en recensant 355 cas de consultations pour syndromes grippaux alors que le seuil épidémique est fixé à 169 cas pour 100 000 habitants. Rien de bien étonnant. La grippe commence vers décembre et frappe le plus puissamment entre la mi janvier et la fin février. C’est ce qui s’est passé les derniers hivers de 2006 à 2009. Si l’on consulte cette année le bulletin de l’InVs du 6 septembre 2009, on lira que le réseau sentinelle a détecté pendant la semaine 36 (du 31/08 au 06/09) 83 cas pour 100 000 habitants. Et que le seuil épidémique a été légèrement dépassé. Pourtant, on n’est qu’à la moitié du seuil épidémique fixé à 169. Cherchez donc l’erreur ou plutôt, ne cherchez pas, c’est écrit dans le bulletin. Tout simplement, le seuil épidémique a été abaissé à 80 cas pour 100 000. Dans le bulletin suivant, les chiffres consolidés rectifient à 74 cas pour la semaine précédente, tout en annonçant 164 cas ce qui serait largement au dessus du seuil épidémique fixé cette fois à 84 mais inférieur au seuil saisonnier de 169 servant de référence les années passées. Certes, ce n’est pas un flagrant délit de trucage mais simplement un changement du mode d’évaluation faisant que dans la presse, la ministre Roselyne Bachelot peut annoncer que la France est en situation d’épidémie, même si selon les critères des années passées, elle n’est pas en situation d’épidémie. C’est une manière de voir. Un peu comme si le voyant de température d’huile de votre véhicule était modifié, le seuil de rouge étant fixé à 120 au lieu de 150. Du coup, même si la jauge indique la température réelle de 125, vous devez vous inquiéter et amener la voiture au garage alors qu’auparavant, c’était une température normale. Quant à cette grippe, il se pourrait bien que cette épidémie de septembre ne soit qu’un artefact lié à des facteurs plus médiatiques que biologiques.

Apparemment, les autorités souhaitent aggraver la situation sanitaire aux yeux du public. A noter qu’une autre controverse a eu lieu, notamment en Allemagne ou l’OMS a été mise en cause pour avoir joué avec un flou d’évaluation lorsqu’elle a annoncé la pandémie grippale sans tenir compte des faits et de la gravité de cette affection. D’ailleurs, la notion de pandémie n’est pas considérée comme claire par certains médecins spécialisés dans les épidémies. On apprend aussi dans les derniers bulletins de l’InVS que le réseau des GROG, complémentaire du réseau satellite, a revu ses critères de diagnostics pour les adapter semble-t-il à la grippe nouvelle. Avec comme effet d’augmenter le nombre de cas. Surtout qu’avec le battage médiatique, il faudrait un effet correctif car le nombre de consultations est biaisé par rapport aux autres années. Mais les experts n’ont pas vraiment l’intention de le faire.

Il y a bien manipulation des chiffres, preuves à l’appui. Certes, il n’y a pas mort d’homme comme on dit, mais apparemment un mensonge d’Etat. Certains ont un intérêt à annoncer une épidémie alors qu’il n’y a pas encore d’épidémie pour l’instant. Qui a intérêt à affoler les gens ? Le déroulement des événements paraît tellement irréel qu’il devient impossible de livrer des certitudes à part que le système tend à s’affoler et génère même un affolement volontaire, comme si c’était un avatar moderne de la servitude volontaire. Servir la peur, voilà une idée plus que moderne, mais aussi archaïque. Nous sommes loin de la Raison et des Lumières. Fin d’analyse. Il n’y a rien à dire de plus. Le système ne peut pas échapper à son fatum sanitaire. Les démocrates n’auront pas le courage de nommer une commission d’enquête sur cette affaire. Le seul enseignement à tirer et du reste assez certain, c’est que des gens ont intérêt à grossir l’impact de la grippe et qu’il n’est dès lors plus possible de faire confiance aux autorités sanitaires de ce pays.

Le spot télévisé alertant les Français sur les précautions anti grippales représente les particules virales par des chiffres. On ne pouvait faire mieux comme symbole crypté. La grippe A de 2009, c’est une contamination par les chiffres plus que par le virus H1N1


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • timiota 17 septembre 2009 10:04

    Les chiffres, les Lumières, la grammatisation (deleuzienne), carburant de nos avancées et , souvent dans notre phase d’overdose d’information, poison de notre entendement.


    • CMB 17 septembre 2009 16:30

      Après la grippe espagnole de 1918, voici la grippe française de 2009. Le gouvernement a trouvé un moyen efficace de se détourner des vrais problèmes. Sarkozy aime rester sur l’insécurité et la peur. Hier c’était les banlieues, aujourd’hui c’est les virus.

      Incompréhension des chiffres (94 millions de vaccins), un coup il faut porter des masques, un autre des masques FFP2 voir des masques FFP3, j’ai bien l’impression que personne n’y comprends rien.

      sauf peut-être les labos qui demandent une immunité juridique en cas de plainte sur leur vaccin...


    • Carambar Carambar 17 septembre 2009 10:21

      C’est une replique de ce qui a été fait au niveau mondial par l’OMS qui a baissé le seuil pandemique pour pouvoir mieux passer au niveau 6 d’alerte


      • Alpo47 Alpo47 17 septembre 2009 10:38

        On peut constater que la communication pour susciter la peur est générale. Gouvernants et « leurs » médias font tout ce qu’ils peuvent pour nous effrayer. Seuls quelques médecins résistent encore.
        Par exemple, les médias semblent avoir l’intention de nous énumérer tous les décés, un à un ? Jusqu’où ? 5000...10000 ? Et de répéter encore et encore, la peur dans la voix. Incroyable et étonnant. L’’hiver dernier, plusieurs milliers de personnes sont décédées de la grippe saisonnière, sans aucun suivi de la sorte.
        Qu’est ce qui a changé, alors que quasi tous les médecins nous disent que c’est une « grippette », qui se soigne facilement en trois jours, avec du paracétamol ? 

        Par voie de conséquence il faut bien admettre qu’il y a forcément une raison, un calcul, de nos gouvernants et qui nous échappe encore, derrière cette énorme opération.

        La logique de l’installation de ce début de panique nous reste incompréhensible, car nous nous efforçons de faire preuve de bon sens pour l’analyser. Ce n’est sans doute pas la qualité requise pour comprendre les objectifs de nos gouvernants et des « élites » qui les inspirent.

        Renforcer le pouvoir politique ... installer un système sécuritaire ... faire un grand pas vers la mondialisation ... faciliter l’installation d’une loi martiale ... détourner l’attention de l’évolution du système financier qui s’installe en prédateur, encore plus puissant ...

        Peut être un peu tout cela, une chose est cependant certaine, selon moi : Ce sera très, très mauvais pour les citoyens épris d’indépendance et de liberté .


        • BA 17 septembre 2009 11:12

          Aux Etats-Unis, le virus vient de muter. Deux Américains décédés de la grippe A étaient porteurs d’une mutation.

          Didier Raoult est spécialiste des maladies infectieuses à l’hôpital de la Timone à Marseille.

          Le Monde.fr : La France vient d’enregistrer son premier décès d’un porteur du virus H1N1 sans antécédent médical. Doit-on s’inquiéter ?

          Didier Raoult : Une chose est sûre, il ne s’agit pas d’une « grippette ». Cette grippe est unique, elle suit un schéma particulier jamais vu jusqu’à présent. Je rentre tout juste d’un congrès international sur la grippe aux Etats-Unis. Les travaux présentés ont mis en évidence que deux Américains décédés de la grippe A étaient porteurs d’une mutation. Cette mutation n’explique peut-être pas tous les morts sans antécédents médicaux, mais il faut prendre cette éventualité en compte.

          http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/09/15/deux-approches-d-experts-face-a-la-grippe-a_1240688_3244.html


          • Paul Muad Dib 17 septembre 2009 15:30

            le journal le monde comme référence , vous auriez quelque chose de sérieux ??


          • crazycaze 21 septembre 2009 00:10

            Merci pour votre intervention, et je suis content que quelqu’un qui semble être particulièrement informé en la matière puisse nous éclairer, puisque vous rentrez d’un collouqe international sur la grippe.

            Afin que nous puissions profiter de votre expertise, pourriez-vous nous dire.
            1) Le nom du colloque
            2) Les financeurs
            3) Les références de ces études, en particulier le nom des auteurs.

            Merci.

            NB : Chaque année, des gens meurent de la grippe saisonnière seule, sans qu’elle vienne en sus d’autres pathologies, même si ce n’est pas la majorité des cas de décés liés à la grippe saisonnière.


          • H1N1 17 septembre 2009 11:50

            Un site propose une liste des classes et des établissements scolaires fermés en France :
            grippe-a-h1n1.over-blog.com


            • astus astus 17 septembre 2009 12:41

              Ce battage médiatique et cette manipulation des chiffres disproportionnés par rapport à la mortalité réelle prouvent qu’il existe bien une intention politique de susciter la peur pour :

              - diminuer la vigilance citoyenne (la peur attaque la pensée)
              - détourner l’attention d’autres questions (chômage, paupérisation...)
              - renforcer la relation de dépendance infantilisante au pouvoir (nous sommes de bons parents pour vous)
              - augmenter le contrôle sur les citoyens au nom de leur santé (car il faut bien surveiller ... l’épidémie)

              Enfin n’oublions pas que les médecins sont bien représentés à l’Assemblée Nationale, que les laboratoires pharmaceutiques sont un des fleurons de l’industrie françaises et que leurs lobbies sont très actifs...


              • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 septembre 2009 13:32

                Je ne pense pas qu’il s’agisse de justifier la peur mais plutôt de justifier le plan pandémie précipitamment conçu et vendu aux médias de masse

                Ce billet est un test des médias de masse. Il y a de quoi déclencher une polémique sur ce sujet mais les médias préfèrent s’amuser du site de S Royal ou de traquer les propos suspectés de racisme. Les médias de masse se déhonorent une fois de plus, en taisant cette manipulation de chiffres tout en relayant l’annonce de la ministre Bachelot sur l’officialisation de l’épidémie. Dans une démocratie vivante, Mme Bachelot aurait sans doute été débarquée


              • curieux curieux 17 septembre 2009 12:48

                Et pendant ce temps, la scientologie se frotte les mains, la loi Hadopi passe comme une lettre à la poste. Tiens Carling va fermer, encore 700 ouvriers de foutus à la porte. Les actions Sanofi doivent grimper. Une brave et bonne grippe en fait.


                • H1N1 17 septembre 2009 13:40

                  Réponse à « il n’y a qu’en France que ce battage médiatique existe ! » - informez-vous mieux, beaucoup de pays dans le monde entier ont procédé à des fermetures d’établissements scolaires...
                  > All schools in Samoa remain closed for a second week in an effort to control the spread of swine flu
                  > Officials have closed 1,400 schools in the city of Culiacan in northern Mexico after a suspected rise in swine flu cases
                  > ...



                  • crazycaze 21 septembre 2009 00:22

                    Et puis ???... Il s’agit d’une pandémie planétaire, donc je suppose que vous avez plus comme pays touchés par cette grippe A que les iles Samoa et une province du nord du Mexique ??...

                    Informez-vous mieux sur l’utilité ou non de fermer les écoles, au lieu de vous livrer à ce comptage qui ne repose que sur une décision arbitraire des autorités et non sur un véritable souci de santé publique...


                  • ggl3 17 septembre 2009 13:45

                    Vraiment n’importe quoi cet article... Le seuil épidémiologique vraie selon les semaines de l’année... Il n’y a aucun seuil fixé à 169 nouveaux cas/100000 habitants valable toute l’année !. Le seuil est bas en été, beaucoup plus haut en hiver. 

                    Pourquoi cela ? Parce que les cas déclarés par les Réseaux Sentinelles, ce sont les grippes « cliniques », c’est à dire les patients ayant une toux, mal à la gorge et de la fièvre. Or il existe beaucoup de l’infections virales donnant ce type de symptômes durant l’hiver, mais beaucoup moins durant l’été... 
                    En résumé, en été, quant vous avez de la fièvre, mal à la gorge et que vous toussez, c’est très souvent la grippe. Ce n’est pas le cas en hiver. Voilà pourquoi les seuils épidémiques sont très différents en été et en hiver : c’est pour séparer les vraies grippes des syndrômes grippaux non liés au virus de la grippe...
                    Ce n’est pas un complot d’Etat. C’est de l’épidémiologie de base. 
                    Avant d’écrire un article, il est donc mieux de maitriser un peu le le sujet de cet article. Et si l’on y arrive pas, de s’abstenir d’écrire un tissu de de stupidités.

                    • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 septembre 2009 13:56

                      Je prends note de vos remarques sur le seuil épidémique

                      ça reste à voir si le seuil est à géométrie variable et saisonnière

                      Je sais que le diagramme publié aux Etats-Unis ne contient qu’une seule baseline définissant le seuil épidémique, une seule valable toute l’année


                    • Arcane 17 septembre 2009 14:44


                      Est-ce « vaseline » qu’il faut lire a la place de « baseline » ? smiley


                    • ggl3 17 septembre 2009 13:48

                      Vraiment n’importe quoi cet article... Le seuil épidémiologique varie selon les semaines de l’année... Il n’y a aucun seuil fixé à 169 nouveaux cas/100000 habitants/semaine (PS : cela s’appelle un Taux d’Incidence Hebdomadaire) valable toute l’année !. Le seuil est bas en été, beaucoup plus haut en hiver. 

                      Pourquoi cela ? Parce que les cas déclarés par les Réseaux Sentinelles, ce sont les grippes « cliniques », c’est à dire les patients ayant une toux, mal à la gorge et de la fièvre. Or il existe beaucoup de l’infections virales donnant ce type de symptômes durant l’hiver, mais beaucoup moins durant l’été... 
                      En résumé, en été, quant vous avez de la fièvre, mal à la gorge et que vous toussez, c’est très souvent la grippe. Ce n’est pas le cas en hiver. Voilà pourquoi les seuils épidémiques sont très différents en été et en hiver : c’est pour séparer les vraies grippes des syndrômes grippaux non liés au virus de la grippe...
                      Ce n’est pas un complot d’Etat. C’est de l’épidémiologie de base. 
                      Avant d’écrire un article, il est donc mieux de maitriser un peu le le sujet de cet article. Et si l’on y arrive pas, de s’abstenir d’écrire un tissu de de stupidités.

                      • ggl3 17 septembre 2009 13:49

                        Vraiment n’importe quoi cet article... Le seuil épidémiologique varie selon les semaines de l’année... Il n’y a aucun seuil fixé à 169 nouveaux cas/100000 habitants/semaine (PS : cela s’appelle un Taux d’Incidence Hebdomadaire) valable toute l’année !. Le seuil est bas en été, beaucoup plus haut en hiver. 

                        Pourquoi cela ? Parce que les cas déclarés par les Réseaux Sentinelles, ce sont les grippes « cliniques », c’est à dire les patients ayant une toux, mal à la gorge et de la fièvre. Or il existe beaucoup d’infections virales donnant ce type de symptômes durant l’hiver, mais beaucoup moins durant l’été... 
                        En résumé, en été, quant vous avez de la fièvre, mal à la gorge et que vous toussez, c’est très souvent la grippe. Ce n’est pas le cas en hiver. Voilà pourquoi les seuils épidémiques sont très différents en été et en hiver : c’est pour séparer les vraies grippes des syndrômes grippaux non liés au virus de la grippe...
                        Ce n’est pas un complot d’Etat. C’est de l’épidémiologie de base. 
                        Avant d’écrire un article, il est donc mieux de maitriser un peu le le sujet de cet article. Et si l’on y arrive pas, de s’abstenir d’écrire un tissu de ...bref.

                        • finrod 17 septembre 2009 14:01
                          Sauf que ... Les seuils ne sont pas fixés, mais chaque fois réévalués. Pour être fiable, il est normal qu’en plein coeur de l’hiver le seuil soit plus élévé qu’en septembre.

                          fin septembre 2008 par exemple, pour 5 cas détectés à l’époque le seuil était de 95 pour 100000.
                          Soit très proche du seuil actuel.



                          • Augustule pipo 17 septembre 2009 14:06

                            A quand on décompte quotidien du nombre de mort du SIDA, de l’hépatite B, du sur poids, de la méningite, etc .... ?


                            • liink 17 septembre 2009 14:19

                              Un scientifique aurait du penser que chaque virus a un taux de transmission différent, et ce taux varie d’une souche a une autre.
                              Il est donc heureux, et normal que ce taux soit révisé chaque année et même réajusté en permanence. Ce fait n’exclus pas la possibilité d’une manipulation politique, mais ne le corrobore pas non plus. Aussi pour justifier votre article, il aurait fallu baser votre argumentation sur d’autre faits que ce simple réajustement et vos ’« apparemment ».

                              Sinon , je suis heureux d’apprendre que cette manipulation sert les intérêts de personnes... mais est-ce tout ? Vous auriez du aller au bout de vos pensées plutôt que d’annoncer votre découverte qui fait l’effet d’un pétard mouillé.

                              Pour finir le siècles des lumières et révolu, et heureusement, qu’avons nous pas fait au nom de la raison. D’ailleurs, n’est ce pas la raison qui pousse les autorités sanitaires a agir comme elle le fait ? La Raison a bon dos.


                              • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 septembre 2009 14:36

                                Me suis-je fait manipuler à force de voir un emballement de la machine sanitaire et un affolement des autorités. Une épidémie, pour un scientifique, ça correspond à un certain seuil, quelle que soit le moment de l’année. C’est le nombre brut de patients affectés qui compte. Cela dit, je découvre l’étendue de la bureaucratie sanitaire. Pour en savoir plus, un livre qui devrait sortir en novembre, si tout va bien.


                              • Paul Muad Dib 17 septembre 2009 15:33

                                c’est vrai que ici en irlande on n’en parle pas .............


                                • Emmanuel Aguéra LeManu 17 septembre 2009 16:18

                                  Excusez l’intrusion... Ca me paraît grave :
                                  DENEB VIRE D’AGORAVOX !!!

                                  • qu’elle est l’explication d’agoravox concernant le fait d’avoir été viré ?
                                  • "[14:31:47] Deneb : Votre accès au site a été temporairement bloqué vraisemblablement suite à de nombreux signalements d’abus dans l’espace de discussion ou pour des raisons de spam."

                                    Mail reçu cet AM par Déneb qui dénonçait avec sa véhémence habituelle les autoplussages énervants de certains commentateurs initiés à la manipulation des IP...

                                    En clair, Deneb est viré d’AgoraVox, même en « lecteur-visiteur »...

                                    Je n’arrive pas à y croire, hésitant entre un hacking du site par les nombreux détracteurs de Deneb (il énerve du monde, même moi parfois) ou un coup d’accélerateur soudain de la pandémie de sarkozyte aigüe qui ravage notre civilisation...

                                    A+

                                  • Il me fait dire qu’il développera le sujet prochainement sur Rue89.

                                  • fonzibrain fonzibrain 17 septembre 2009 17:39

                                    OMS FLAGRANT DÉLIT DE PROPAGANDE DE LA PEUR,ELLE NOUS ANNONCE AVEC PERTE ET FRACAS QUE 40% DES DÉCÈS SONT DES PERSONNES EN BONNE SANTÉ ALORS QUE LA DASS DIT HUMBLEMENT QUE 1 DÉCÈS SUR 2 DE LA GRIPPE SAISONNIÈRE SONT DES PATIENTS EN BONNE SANTÉ ! c’est incroyable comme ils se foutent de nous !septembre 16, 2009 par fonzibrain

                                    Je remercie le journaliste de Ouest france pour avoir diffuser cette nouvelle,maintenant la mascarade est démasquée,le foutage de gueule,la volonté de faire peur afin de manipuler les gens pour se faire vacciner est mis à jour.
                                    En plus grâce à l’emission dégénérée du dégénéré ruquier ruquier,nous avons appris que ” des représentants en excercice de deux géants du vaccin Novartis et GlaxoSmithKline faisaient partie du comité d’expert qui a décidé du passage à l’alerte pandémique.”

                                    Enfin bref,voila l’article :

                                    Un homme de 26 ans est décédé, dimanche, à Saint-Étienne. Une autopsie devrait confirmer, aujourd’hui,qu’il ne souffrait d’aucune autre affection. Ce serait le premier cas de ce type en France métropolitaine.

                                    Il s’est présenté samedi, vers 18 h, aux urgences du CHU de Saint-Étienne (Loire), avec « des symptômes grippaux et de grosses difficultés respiratoires ». Il est tombé dans le coma, deux heures après son admission. Malgré un traitement au Tamiflu et aux antibiotiques, et « des prises en charge lourdes de suppléance respiratoire », il est décédé, dimanche, au service de réanimation. Il avait 26 ans, habitait Saint-Étienne et n’avait pas d’autres maladies connues.

                                    « Sous réserve des résultats d’examens bactériologiques et d’une autopsie actuellement en cours », il s’agit du « premier cas enregistré en France métropolitaine d’un patient décédé atteint par la grippe H1N1 qui ne souffrait pas, par ailleurs, d’une affection associée », a déclaré le directeur de la Ddass de la Loire, Gilles May-Carles. Les quatre précédents décès en France métropolitaine étaient associés à des pathologies graves, selon l’Institut national de veille sanitaire (InVS). Sur l’ensemble du territoire national, le dernier bilan fait état de onze décès.

                                    3 205 décès dans le monde

                                    Il ne s’agit pas d’une situation exceptionnelle, ajoute toutefois la Ddass, « dans la mesure où les cas mortels de grippe saisonnière touchent près d’une fois sur deux des patients en bonne santé ».

                                    Jusqu’au 11 septembre dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait recensé, dans le monde, « au moins 3 205 décès » depuis l’apparition du virus H1N1 en mars-avril dernier. « 40% des cas de maladie les plus graves, ainsi que des cas mortels frappent des personnes qui sont considérées comme généralement en bonne santé », explique Sin Lun Tam, un expert de l’OMS.
                                    Ouest france

                                    SERIEUSEMENT,C’EST PAS DÉLIRANT DE LIRE çA ” Il ne s’agit pas d’une situation exceptionnelle, ajoute toutefois la Ddass, « dans la mesure où les cas mortels de grippe saisonnière touchent près d’une fois sur deux des patients en bonne santé »,quand l’OMS nous dit la même chose comme si c’était super grave.

                                    Ils veulent vacciner les gens en bonne santé,super comme ça après on sera tous en mauvaise santé !

                                    En fait c’est pas marrant,ça craint énormément,on fait peur aux gens pour rien,puisque la grippe est la même,d’ailleurs dans l’emission de ruquier,le docteur député Debré a dit qu’il y aura moins de mort par la grippe A que les 5 à 7000 mort de la grippe saisonnière !

                                    http://fonzibrain.wordpress.com/


                                    • Login Login 17 septembre 2009 17:57

                                       S’Il n’y a plus de confiance donc ce sera juste une question de rapport de forces.
                                       

                                    • neurone 17 septembre 2009 21:59

                                      /// Admis aux urgences ...

                                      Il lui ont donné du « tamiflu » ... t’as vu la Gueule du patient après !!! haha ... ben vi il ne bouge plus et il est tout bleu !!! T’es sur qu’il s’agissait du Tamiflu ... faudrait essayer avec le viagra pour voir !!! ;-o

                                      Mort à l’hôpital ... conclusion « les hôpitaux ca tue » !

                                      Un peu d’humour noir ...


                                    • tvargentine.com lerma 17 septembre 2009 19:10

                                      Une fois encore,un article révisionniste et obsurantisme qui se dissimule derrière une logique de provocation afin d’avoir un compteur de clics-commentaires-publicité qui rapporte !

                                      http://www.tvargentine.com/


                                      • Radix Radix 17 septembre 2009 21:59

                                        Bonsoir

                                        « ...afin d’avoir un compteur de clics-commentaires-publicité qui rapporte ! »

                                        Ben c’est pour ça que tu met le lien sur ton blog ! Besoin de pognon ?

                                        Radix


                                      • Radix Radix 17 septembre 2009 19:47

                                        Bonsoir monsieur Dugué

                                        Je ne résiste pas au plaisir de vous faire part d’une info entendue aujoud’hui sur France Inter : « Des démarcheurs se prévalant d’une autorisation municipale ont vendus des masques en papier aux habitants »

                                        Commentaire indigné de la speakrine : « On n’a pas le droit de faire de l’argent avec la grippe ! »

                                        Je suis resté sans voix devant tant de lucidité !

                                        Radix


                                        • curieux curieux 17 septembre 2009 21:22

                                          Sur le site nauséabond du Monde, je viens de lire une info : notre nabot, par solidarité, donnerait 10% de nos vaccins à d’autres pays. Il pourrait donner 99,9%, ce serait mieux, le reste étant consacré à vacciner notre président, nos ministres véreux et corrompus, notre ministre de la santé, nos députés et sénateurs et nos nombreux élus afin qu’ils montrent l’exemple. On s’aperçoit que la France, en faillite, est riche surtout quand c’est nous qui payons


                                          • Aleth Aleth 17 septembre 2009 21:43

                                            Fuite - Circulaire gouvernementale - Vaccination nationale grippe A
                                            Ou comment le gouvernement prépare la soumission du ’bétail’

                                            http://www.fichier-pdf.fr/2009/09/17/wmm2yy9/

                                            A faire circuler...


                                            • frédéric lyon 18 septembre 2009 01:55

                                              La grippe a déjà fait un certain nombre de victimes sur Agoravox, c’est sûr. Apparemment cette grippe donne des maux de tête.


                                              Rappelons qu’il est important de se faire vacciner contre ce virus grippal et que cette recommandation vaut en particulier pour tous ceux qui sont dans l’entourage de personnes qui souffrent d’insuffisances respiratoires, ainsi que pour tous ceux qui sont dans l’entourage d’enfants en bas age.

                                              Car on se fait vacciner pour deux raisons :

                                              1) Pour éviter d’attraper une maladie,
                                              2) Pour éviter d’être un vecteur de transmission de cette maladie.

                                              • crazycaze 21 septembre 2009 18:07

                                                Vous devriez aussi penser à vous faire vacciner contre la tremblante du mouton de Panurge !...


                                              • valdes 18 septembre 2009 07:55

                                                On créé l’évènement et on effraye les gens. Cet été, il y a eu un jour où l’on m’a répété et répété encore - et sur toutes les principales chaînes - que le supposé fléau sévissait en Nouvelle-Calédonie. La même semaine, dans le même territoire d’outre-mer, le peuple d’origine se rebellait contre l’économie néo-coloniale que nous, en métropole, lui imposons (meilleurs emplois pour les petits blancs, afflux de métropolitains de la bonne couleur pour squatter les-dits meilleurs emplois ...). Ils craignent là-bas que le mouvement ne se durcisse. Rien. Pas un mot en métropole. Mais de la grippe là-bas, on m’en a beaucoup causé ...


                                                • Garovirus 18 septembre 2009 08:32

                                                  A-t-il échappé à la grande sagacité de l’auteur que le seuil épidémique pouvait varier en fonction de la saison ?
                                                  Définition du seuil épidémique tirée du bouquin : statistique et épidémiologie, auteur T Ancelle, éditeur Maloine, p 215.

                                                  Le seuil épidémique est un taux d’incidence supérieur d’environ deux écarts types au seuils d’incidence prévu par des modèles. Ces modèles de prévision plus ou moins complexe tiennent compte de nombreux paramètres et notamment des variations saisonnières.


                                                  Car, probablement en raison d’un complot interplanétaire, le taux de base de la grippe fluctue au cours des saisons (selon un ancien transfuge de la CIA).

                                                  Dire qu’un seuil épidémique est franchi est une « décision » statistique, c’est à dire qu’il y a un risque d’erreur que l’on impose en général inférieur à 5%.


                                                  • BernardGue 18 septembre 2009 19:25

                                                    Si j’ai bien compris, admettons que pour que la vraie grippe devienne épidémique on estime qu’il faut 60 cas pour 100 000. En septembre on dépiste 20 cas de fausse grippe, aussi on met le seuil à 80. Mais en janvier on trouve 100 cas de fausse grippe aussi on met le seuil à 160.

                                                    Dans son analyse, Bernard Dugué a sans doute oublié de tenir compte de cela mais son article permet d’en parler et ainsi de progresser. Cessons de vouloir des auteurs et des articles infaillibles. L’erreur fait souvent davantage progresser et tout le monde en fait y compris nos Comités d’experts. Un exemple : il y a près d’un an, pour contrer l’annonce de l’étude significative de Marc Tardieu sur la vaccination hépatite B, notre Commission nationale de pharmacovigilance invoque le risque de première espèce pour déclarer son résultat fortuit. Mais par un raisonnement qui annihilerait tous les tests statistique.


                                                    J’explique avec des pièces. J’obtiens 80 piles en lançant 100 fois un louis d’or, signe que la pièce est sans doute déséquilibrée. On me rétorque que non car un parisien a obtenu 42 piles avec une pièce d’un euro, un toulousain 45 piles avec 2 euros, un marocain etc et qu’en cumulant tous ces résultats, l’ensemble est équilibré et que c’est cela qui compte !


                                                    Chercher l’erreur. Si on accepte un tel raisonnement on pourra noyer n’importe quel résultat aussi significatif qu’on voudra dans un flot d’expériences réalisées dans d’autres conditions. Le problème est là : le risque de première espèce s’applique dans le cas de la répétition de la MÊME expérience : toutes les pièces doivent avoir la même probabilité de tomber sur pile.

                                                    Pour l’étude Tardieu, un groupe avait un risque relatif de 2,77, un autre 0,45. On peut tester que la différence est très significative, autrement dit que les 2 groupes ne semblent pas avoir le même risque de sclérose en plaques. C’est comme si le louis d’or et la pièce de 1 euro n’avaient pas la même probabilité de tomber sur pile et c’en est fini du risque de première espèce, bien entendu.


                                                    L’essentiel n’est pas de ne jamais faire d’erreur mais de savoir les gérer. Nos Comités d’experts qui jugent les études se présentent comme infaillibles. Ils ne le sont pas bien sûr. Faut-il ne rien dire quand on risque de faire des erreurs ? Non car alors ce serait silence total à tous les niveaux. Mais il faut qu’au plus haut niveau ils acceptent de reconnaître aussi leurs erreurs et à notre niveau, plus modeste, de corriger mutuellement les nôtres pour progresser ensemble plutôt que de profiter d’une erreur pour écraser par des ’’taisez-vous si vous n’êtes pas expert’’.

                                                    Mon blog sur les vaccinations :

                                                    http://questionvaccins.canalblog.com


                                                    • TSS 20 septembre 2009 10:29


                                                      il y a un peu plus d’une semaine le pays le plus touché d’Europe etait l’Angleterre ,un veritable

                                                       raz de marée,cette semaine c’est la France et on ne parle plus des autres !!

                                                      que ne faut il pas faire et inventer pour placer les 94 millions de doses... !!


                                                      • commodore 20 septembre 2009 16:28

                                                        Prenez la peine de lire ce plan élaboré en 2006 suite aux réunions de 2005 sur la grippe aviaire de 2005.Vous y retrouverez exactement mot pour mot les plans de lutte élaborés par les pays membres de l’oms avec les mêmes argumentations !
                                                        Une petite mention particulière pour la vaccination : On y retrouve la nécessité de nouveaux adjuvants, de nouvelles techniques ( culture cellulaire, tiens tiens...)la recherche de vaccin grippal à large spectre ( cf les brevets de vaccin déposés en 2007 et pour des combinaisons de grippes qui n’existent pas encore) ainsi que la nécessaire réduction des délais pour la mise sur le marché, et cerise sur le gâteau " les pays doivent veiller à ce que les dispositions législatives nécessaires soient prises pour permettre aux autorités d’introduire et de faire appliquer des mesures d’exception." Dans ce texte, ont trouve aussi la volonté de tester les procédures au plan mondial ainsi que le développement d’unités de fabrication de vaccins dans les pays pauvres ( le mexique part ex...) Il est évident que de tels plans fonctionneront pour n’importe quelles catastrophes, économiques ou écologiques dixit le gouvernement dans un autre article....
                                                         Bonne lecture ( lien ou copier/coller)
                                                         
                                                         
                                                         
                                                         
                                                         
                                                         
                                                         
                                                         

                                                        • maryme maryme 20 septembre 2009 17:20

                                                          Le sujet passionne on dirait !
                                                          C’est plutôt bon signe remarquez...`

                                                          Je propose un truc, faisons comme si nous étions les auteurs d’un roman policier, à suspens, bien entendu, la première question, à se poser pour éclaircir une énigme, est « à qui profite le crime ? ».
                                                          Avant tout il convient d’établir une liste des suspects :

                                                          1. La Nature
                                                          A le mérite d’être le plus évident. Les microbes et autre virus sont comme une grande famille, qui adorent ses reproduire et parviennent à des métissages ingénieux dans le but d’éradiquer un maximum d’êtres vivants (poulets, pigeons et autres dindes, cochons, mouton, et fermier en bout de chaîne).
                                                          Son mobile direct est donc la prolifération de son espèce et pourquoi pas la conquête du monde.
                                                          Ces temps-ci, force est de constater que la Nature a d’autant plus de mobiles qu’elle est victime de nombreuses agressions, violations aggravées et autres attentats à la pudeur.
                                                          Ainsi elle tient le parfait rôle de coupable, presque légitime.

                                                          2. Dieu
                                                          Autre suspect idéal. Cependant à écarter tout de suite de l’enquête, pour suspicion de complicité avec le premier suspect et absence totale de témoins oculaires ou de représentants attestés.

                                                          3. L’Homme (mettons lui une majuscule aussi)
                                                          L’Homme était sur les lieux du crime, Il a été prouvé que ses actions sont nocives pour la Nature et que sa maîtrise des forces qui régissent ce monde s’avère plus que relative et a pu donner lieu à bon nombre de dérives voire d’atrocités.
                                                          Mais l’Homme est-il vraiment conscient de son action. L’Homme est-il coupable dans son ensemble ou bien faut-il chercher les coupables parmi les hommes ?
                                                          Est-il possible que des hommes aient sciemment créé ce virus avec pour but de l’inoculer ensuite à leurs congénères par l’intermédiaire, rappelons-le, de cochons et de poulets ? Le tout avec l’objectif suprême de leur vendre ensuite des vaccins et des médicaments ? Leur mobile serait alors uniquement mercantile, en atteste les gains actuels et futurs engrangés dans cette affaire ? Tout cela fait-il partie d’un plan plus vaste ayant pour cible l’Homme cette fois ?

                                                          NB  : Si je peux me permettre une remarque à ce stade de l’enquête. Je crois qu’aucun éditeur ne voudra de notre roman car il le jugera un peu tiré par les cheveux non ?

                                                          4 . Les extra-terrestres
                                                          Vous rigolez, mais bon nombre de témoignages ont été versés au dossier…

                                                          Une fois encore l’enquête piétine…
                                                          L’idée du roman policier n’est peut-être pas la meilleure après tout.
                                                          Et puis qu’est ce qui prouve qu’il y a eu crime au fait ? On se chamaille encore pour comptabiliser les victimes. Suspects et victimes finissent par se confondre.

                                                          Mais à qui profite le crime alors ?
                                                          Au Diable qui doit bien se rire de nous en nous regardant nous jeter des pierres ?
                                                          Tout cela est-il vraiment réel ou nageons-nous en plein cauchemar ?

                                                          Ce jeu me fatigue finalement. Je n’ai plus envie de jouer. Et vous ?


                                                          • liebe liebe 20 septembre 2009 23:36

                                                            On peut faire dire beaucoup de chose aux chiffres . Actuellement, les médecins décrètent qu’une personne a la grippe A , sans même faire de tests qu’ils soient oropharyngés ou sanguins ; car les symptômes sont assez parlant. D’aprés Jean Marie Cohen dans une interviexw au magazine au féminin . com. :

                                                            floparis  : Qui décide de demander des analyses pour diagnostiquer d’éventuels cas de grippe A sur des sujets présentant les symptômes d’une grippe classique ?

                                                            Jean-Marie Cohen : Habituellement en médecine de ville, il n’est pas utile de faire des prélévements. Ne vous laissez pas abuser par la peur qu’on ne fasse pas le bon diagnostic, car les signes cliniques suffisent ! On fait des prélévements dans les cas présentant une fragilité particulière, dans les formes graves, qui suscitent des questionnements. En pratique, demander à son médecin des analyses est inutile, onéreux, et on n’a la réponse qu’après un certain temps, et comme chaque minute compte...
                                                            http://www.aufeminin.com/temoignages-de-femmes/grippe-a-grippe-h1-n1-d8222c158989.html


                                                            De plus je me pose la question de savoir de quoi est réellement mort le jeune de St Etienne. Il était porteur du virus mais il a pris du Tamiflu ; hors le tamiflu d’aprés la revue Prescrire est dangereux et ne devrait pas être donné en cas de grippe. De pluson lui a donné des antibiotiques. Comment est-ce que cela se fait ? Je pensais (publicité télévisuelle à l’appui) que les antibiotiques ce n’était pas obligatoire et qu’il ne fallait pas les donner à une personne qui est atteinte par un virus...

                                                            Oseltamivir (Tamiflu°) dans la grippe :
                                                            troubles neuropsychiatriques

                                                            Les observations de troubles neuropsychiatriques graves et parfois mortels liés à l’oseltamivir sont de plus en plus nombreuses, en particulier chez les enfants et les adolescents : comportements suicidaires, hallucinations, convulsions, délire, troubles extrapyramidaux, etc.

                                                            En mars 2007, le résumé des caractéristiques (RCP) européen de l’oseltamivir, un antiviral utilisé dans la grippe, a été modifié pour y ajouter des effets indésirables neuropsychiatriques chez des enfants et des adolescents (1,2). Ces effets s’ajoutent aux effets cutanés graves déjà listés (3).
                                                            Comportements suicidaires et défenestrations mortelles
                                                            En 2005 déjà, 32 cas de troubles neuropsychiatriques chez des enfants avaient été analysés par la Food and Drug Administration (FDA) étatsunienne et mentionnés dans le RCP étatsunien. Il s’agissait de délires, hallucinations, convulsions, et troubles du comportement (3).
                                                            Fin 2006, la FDA faisait état de 103 notifications d’effets indésirables neuropsychiatriques dont 3 décès. 95 cas provenaient du Japon. L’âge médian des patients était de 12 ans (4).
                                                            Depuis, des données japonaises ont été rendues publiques : depuis 2004, au moins 15 adolescents ont eu un comportement suicidaire pendant le traitement par oseltamivir, et se sont brusquement jetés par une fenêtre ; 4 sont morts (5). L’emploi de l’oseltamivir chez les adolescents a ensuite été restreint au Japon (6).
                                                            En 2007, l’Agence française des produits de santé (Afssaps) a brièvement informé de quelques notifications d’effets indésirables en France (1). Ce sont 4 observations de troubles digestifs ou cutanés chez des enfants de 3 ans à 9 ans et 3 observations de troubles neuropsychiatriques chez des adultes, comportant un syndrome extrapyramidal, une somnolence, une anxiété et des hallucinations.
                                                            En pratique : ne pas compter sur l’oseltamivir en cas de grippe
                                                            En pratique, après l’amantadine, l’oseltamivir est donc un antiviral à considérer comme ayant aussi des effets psychotropes. Étant donné son efficacité clinique antigrippale modeste, en particulier en l’absence de preuves d’une réduction des complications grippales, et l’apparition de résistances virales, sa balance bénéfices-risques en tant qu’antigrippal est de plus en plus incertaine (3,7).
                                                            ©La revue Prescrire 1er juin 2007
                                                            Rev Prescrire 2007 ; 27 (284) : 435.
                                                            _________
                                                            Références
                                                            1- Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé « Modification des caractéristiques du produit Tamiflu° » 23 mars 2007. Site internet http://afssaps.sante.fr consulté le 24 mars 2007 : 2 pages.
                                                            2- European Medicines Agency « Press release. European Medicines Agency statement on safety of Tamiflu° » 23 mars 2007. Site internet http://www.emea.eu.int consulté le 26 mars 2007 : 1 page.
                                                            3- Prescrire Rédaction « Oseltamivir : effets indésirables neurologiques et cutanés chez des enfants » Rev Prescrire 2006 ; 26 (273) : 432-433.
                                                            4- Food and Drug Administration « Post-marketing adverse event reports review of central nervous system/psychiatric disorders associated with the use of Tamiflu° » 20 septembre 2006. Site internet http://www.fda.gov consulté le 24 mars 2007 : 23 pages.
                                                            5- AFP « Le Japon va mener une étude plus poussée sur les effets du Tamiflu° » 23 mars 2007 : 2 pages.
                                                            6- Health Canada « Changes to Canadian labelling of Tamiflu° » March 27, 2007 Site internet http://www.hc-sc.gc.ca consulté le 27 avril 2007 : 2 pages.
                                                            7- Prescrire Rédaction « Oseltamivir-Tamiflu°. Prévention de la grippe chez les enfants à risque : la vaccination avant tout » Rev Prescrire 2006 ; 26 (276) : 649 (version complète sur le site www.prescrire.org)

                                                            • crazycaze 21 septembre 2009 00:39

                                                              Merci pour votre article fort bien étayé avec de bonnes références.

                                                              J’aimerais bien savoir comment ce bon docteur peut à « vista de naz » distinguer le virus H1N1 d’un autre ?? J’avais lu par ailleurs en quoi consistait l’analyse qu’il fallait faire pour s’assurer qu’il s’agissait du H1N1, pas si simple et coûteuse en effet. Même si la probabilité qu’il s’agisse de ce virus est en la faveur de ce diagnostic, rien n’exclut a priori d’autres diagnostics... Je crois que c’est un peu vite aller en besogne que d’oser dire que l’on peut être sûr que c’est le H1N1 sans analyse. J’aimerais bien voir cette compétence de discerner le type de virus à l’auscultation quand plusieurs souches de la grippe saisonnière (asiatiques souvent) entreront en action cet hiver !! Un peu comme quand durant toutes ces années ces mêmes médecins ont donné des antibiotiques pour soigner les angines, sans faire le test qui permet de discerner à coup sûr l’origine virale ou microbienne de l’angine...


                                                            • H1N1 21 septembre 2009 09:51

                                                              Sur les écoles : Swine flu : Bahrain schools to stay shut till Oct 4 (http://www.tradearabia.com/news/newsdetails.asp?Sn=HEAL&artid=167548). Je ne vais pas continuer la liste, elle serait trop longue : presque la moitié des pays touchés par cette pandémie ont eu recours à ce type de mesures...
                                                              Le nombre des victimes atteintes de la grippe A est la seule donnée dont nous disposions. Elle est certes sous-estimée, mais elle demeure plus réaliste que l’ensemble des ragôts qu’on lit ici et là...
                                                               


                                                              • Zataichi 17 janvier 2010 14:55

                                                                Vu l’implication des médecins généralistes dans l’affaire, on peut se poser la question sur la pertinence des chiffres

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès