• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Manuel de Poutine-bashing à l’attention des journalistes (...)

Manuel de Poutine-bashing à l’attention des journalistes débutants

J'allais titrer « Manuel de lynchage de Poutine (ou de dénigrement) », mais autant entrer rapidement dans le vif du sujet : évitez d'écrire un français désuet, utilisez des anglicismes, vrais ou faux, afin de maintenir le cerveau du public dans une ambiance atlantiste et anglophone, la ligne éditoriale de la majorité de nos médias.
(Et mettez beaucoup de Majuscules, ça fait très Américain et ça ne coûte pas plus cher.)

Tout d'abord, le principe général : la neutralité n'existe pas. Tout, absolument tout, doit être orienté pour plaire à votre rédac'chef, ses patrons et leurs annonceurs. 
Oubliez vos cours de l'EFJ sur l'histoire et l'éthique du journalisme que de vieilles gloires vous ont assénés en rêvant au Pulitzer qu'ils ont failli avoir.
On vous y a certainement rapporté les propos de Beuve-Mery : « L’objectivité n’existe pas. L’honnêteté, oui ! ». Ou sa boutade sur le fait qu'il recevait, pour le même article, des lettres de lecteurs le félicitant pour son objectivité et d'autres critiquant son manque d'objectivité !
L'objectivité est une chimère, une valeur ringarde abandonnée de tous.

Le fait nouveau est que l'honnêteté n'est pas loin de prendre le même chemin !
En tout cas si vous espérez une carrière rapide, avec de belles perspectives de reconversion, abandonnez toute idée d'honnêteté au profit d'une notion plus moderne, quoique ancienne : l'opportunisme. Souple comme la recharge d'un stylo Bic, vous saurez corriger rapidement un article sur l'ordinateur, dans le sens voulu.
 Surmonter sa tendance naturelle à l'honnêteté n'est pas facile, du moins au début, aussi allons-nous vous donner quelques trucs du métier et des exemples puisés à l'actualité de l'Ukraine, Poutine et la Russie.

Le but étant le « Poutine-bashing », laissez tomber les cours d'histoire sur l'URSS, l'Ukraine ou la Crimée, compliqués et fastidieux : attaquez ad hominem.
C'est plus simple et plus amusant.
Tout le monde a vu au moins une fois une photo de Poutine en train de faire du sport, notamment celle-ci, torse nu dans la taïga, fusil à la main (2007)
Ou en tenue de camouflage, muni d'un fusil qui fait plus tireur d'élite que chasseur - d'ailleurs reprise pour un jeu de tueur de zombies :
En judoka. En 2006 il s'entraîne au tir dans le nouveau QG du GRU.
En 2009 il nage dans de l'eau glacée, puis à cheval, en scooter, avec un tigre, à la chasse à la baleine (scientifique). Bref, la matière est vaste, mais comment l'utiliser au mieux ?
Ne tombez pas dans la banalité, comme Wikipedia qui prétend qu'il fait du sport parce qu'il aime le sport !
« Élève médiocre et bagarreur, Vladimir Poutine pratique dans sa jeunesse la lutte russe, le sambo et le judo dès l'âge de 11 ans (il est plusieurs fois champion de sambo de Leningrad ; en 1973, il s'est vu conférer le titre de maître des sports de sambo, en 1975, de judo). Il aime jouer au tennis, faire du ski alpin, de l'équitation et de la natation. »
Ce goût de la vérité peut être acceptable dans une encyclopédie, mais pas pour un journaliste !
Un stagiaire peu inspiré dira qu'il est sportif mais qu'il en joue comme tout politicien, en se mettant en scène, comme les footings des présidents américains entourés de leurs « Secret Service », ou notre Sarkozy avec son teeshirt du NYPD , ou F. Hollande en.. . scooter.
Mais on ne vous paie pas pour écrire que Poutine est un politicien comme les autres, c'est pas avec ça que vous vous ferez remarquer du boss. On vous paie pour montrer que les autres présidents ont de nobles raisons de se mettre en scène, comme Slate l'a bien compris : « Nicolas Sarkozy est un amoureux du sport. Outre son jogging quotidien, notre Président est également un cycliste émérite. Mais pas seulement. Supporter du PSG, il aime la compagnie des sportifs de haut niveau et ne perd pas une occasion de les encourager. »
Prenez-en de la graine, celui qui a rédigé cette accroche ira loin.
Les autres présidents veulent être proches du peuple (VGE en campagne électorale, pas en safari africain...), honorer des vedettes du sport de leur présence (Tony Blair, Schroeder), honorer la mémoire d'anciens combattants (George Bush) , courir par patriotisme, jouer avec une belle blonde (?) (Loukachenko), ou simplement aiment le sport (Evo Moralès). Tous ces président-sportifs dans leurs oeuvres, dans cet excellent diaporama
Alors comment faire du Poutine-bashing avec ce que tous les présidents pratiquent ? (Du moins ceux qui le peuvent...)
Sur le mode ironique : en faisant remarquer qu'être torse nu au milieu des moustiques et des épineux n'est pas la tenue la plus pratique pour la chasse ou l'équitation. Mais cette ironie bon enfant tendrait à le rendre sympathique, sur le mode « il s'est mis en vedette mais c'est tellement évident que c'est un clin d'oeil ».

Étudiez les pros :
« Vladimir Poutine est passé maître dans l’art de se mettre en scène. Année après année, été comme hiver, il ne recule devant rien pour se débarrasser de son étiquette d'apparatchik moscovite. Un sportif amoureux de la nature et des nouvelles technologies, voilà l'image que l'ancien espion du KGB veut donner... » (Slate)
(Attention : ne rappelez jamais que Bush père a dirigé la CIA)

Si Poutine fait du sport et se met en scène, c'est par par démagogie, prétention, nationalisme, mégalomanie ou militarisme. Il se croit un surhomme, il est inquiétant, voire dangereux.
Vous pouvez aussi faire preuve d'originalité : on pourrait le qualifier de voleur pour s'être emparé du « mens sana in corpore sano » de notre civilisation gréco-romaine !
Si vraiment vous tenez à rappeler qu'il est authentiquement sportif (ce zeste d'honnêteté vous perdra), faites-le avec une ironie bien sentie, comme ici  :
« La campagne de Vladimir Poutine pour les prochaines élections présidentielles russes est assez simple puisque l’actuel Premier ministre excelle dans tous les domaines. Après avoir montré ses talents de joueur de badminton, il a fait du judo avant de conduire une Formule 1, de tuer un tigre, d’escalader une paroi rocheuse des Alpes et d’endosser le costume de dentiste. Hier, il a même montré ses incroyables talents de hockeyeur sur glace (…) Vladimir Poutine qui slalomait dans une défense qui n’osait pas défendre et face à un gardien qui priait pour ne pas arrêter le tir. » Ça c'est un pro, coco !

(Sa photo jouant au badminton ne doit pas être utilisée, trop pacifique. Si vous n'avez pas encore compris ça, je ne donne pas cher de votre avenir dans les médias. Au fait, le type qui l'a mise dans ce diaporama travaille-t-il encore à « 20 minutes » ? Étonnamment, on ne voit jamais cette photo...)

Prenez exemple auprès d'un autre de nos experts en Poutine-bashing, l'ex-journal de référence, Le Monde. : « pays dont le maître aime mettre en scène sa virilité et sa force. L'objectif : sacraliser le corps du roi et affirmer sa toute-puissance. »
Tapez fort, sans scrupules, les plus (ex)-grands s'y sont mis !

Dans cet esprit, je vous propose un petit exercice pour vous faire la main :
George Bush ou Clinton jouent au golf (même diaporama, photo 21 et 22). Imaginons que Poutine ait été photographié sur un green, quelle légende choisiriez-vous ?
Poutine se détend avant une rencontre sur les accords de Minsk2
Poutine joue au golf avec des oligarques.
­
Si vous hésitez, envisagez un changement de carrière.

Variez un peu en alternant sport et sexe. Vous pouvez rappeler ses problèmes conjugaux, mais en un temps où les stars se marient cinq ou six fois, où nos propres présidents ont des vies privées dignes de Hollywood, et maintenant que Poutine a officialisé sa séparation, c 'est du réchauffé pour stagiaires.
Cherchez un truc original, fût-il insignifiant, limite imaginaire, à la manière de l'Observateur : leur article sur « Poutine galant ».
Et quand vous tenez un angle d'attaque (car il s'agit bien d'attaquer, j'espère que vous l'avez compris), utilisez-le sans relâche. Soyez comme un chien qui ne veut pas lâcher son os : six mois après les faits, L'Obs mettait toujours ce papier anecdotique à la une de son site !
Bien sûr, sport ou sexe, on ne peut attaquer l'homme en permanence, même un journaliste moderne est obligé de mettre quelques infos de temps en temps ! C'est donc à la façon de les manipuler qu'on jugera de votre soumission.
Déjà, soignez les titres, car certains lecteurs pressés ne liront que ça... Et pour les titres, retenez un bon truc : la forme interrogative, élégante méthode qui permet de décliner suppositions, exagérations, ou mensonges éhontés (qui ne sont finalement que des hypothèses) : « Ukraine : la Russie amasse-t-elle du matériel militaire à la frontière ? » (L'Express)

« UKRAINE. Après Debaltseve, les séparatistes veulent-ils prendre Marioupol ? »
(L'Obs)
C'est une technique qui en outre laisse libre cours à votre imagination, par exemple : « Poutine mange-t-il des enfants au petit-déjeuner ? » (j'exagère volontairement pour être plus clair)
Bien sûr, l'interrogation n'est pas limitée au titre. Comme nous l'avons appris en philo (qui a dit que la philo en terminale ne servait à rien ?) il faut souvent finir par un questionnement plus vaste :
« Mais s'arrêteront-ils là ou continueront-ils de gagner du terrain vers le sud et le grand port de Marioupol ? »
« Poutine veut-il reconstituer l'URSS ? »

Soyez bref. Et ne gardez que les infos favorables à votre camp. Par exemple récemment, le Parisien et BFM-TV ont fait ça très bien en omettant les civils tués à Donetsk et dans les villages alentour (citez-les quand même de temps à autres pour faire objectif). Laissez tomber les 6000 victimes civiles estimées, ou les mines placées par les milices.
Pareil pour les violations des accords de Minsk-2 : si vous tenez à votre job, n'allez pas dire que tirs et bombardements sont autant le fait de l'armée ukrainienne que des rebelles, ou que la présence de mercenaires américains et les livraisons d'armes sont contraires à ces accords ! Ou que Kiev ne veut pas en appliquer le volet politique. Faites simple à la manière des vieux westerns : les bons et les méchants.

Pour faire bref, simple et rapide, il y a une méthode journalistique très utilisée : recopier les dépêches de l'AFP ou de Reuters – libre à vous de les citer comme dépêches, ou de les utiliser pour « rédiger » un papier. Vos patrons paient déjà un abonnement à l'année à ces agences, alors pour qu'ils vous engagent, il faut leur montrer que vous en voulez !

Autre truc du métier : une « erreur » de traduction peut rendre bien des services...
« Il est préférable de ne pas débattre avec les femmes ». C'est ce qu'a assuré ce mercredi Vladimir Poutine en interview sur Europe 1 et TF1 mercredi soir, selon la traduction proposée par les chaînes. Le chef d'État russe réagissait aux propos d'Hillary Clinton comparant l'attitude de la Russie à celle de l'Allemagne des années 30. Quelques secondes plus tard, il a aussi estimé que « pour une femme, la faiblesse n'est pas tellement un défaut ».
L'AFP propose une traduction des mots du président russe plus nuancée. « Il vaut mieux ne pas se disputer avec les femmes », aurait-il déclare. Poursuivant : « Mais Mme Clinton n'a jamais été très élégante dans ses déclarations. » (Le Figaro)

Renseignements pris, une traduction fidèle, non littérale, serait qu'il ne faut pas contredire les femmes, une phrase courante en russe, un adage populaire ironique, devenu par la grâce des médias une affaire internationale !
Et là encore, lorsque vous tenez un truc, répétez-vous, renforcez l'effet par des commentaires de peoples, comme celui de l'ancienne compagne de François Hollande qui s'est dite sur Tweeter « heureuse de ne pas avoir à serrer la main de Poutine » !
Si vous voulez vraiment montrer votre dévotion à la cause atlantiste, écrivez de temps en temps Poutine à l'américaine, « Putin », comme si c'était plus fort que vous : on finira par vous remarquer, votre boss ou même des lobbys, des « think tanks » subventionnés par les USA, qui vous contacteront comme ils l'ont fait pour beaucoup d'autres journalistes...

Une panne d'inspiration ? Sortez les liens financiers de la Russie avec l'extrême-droite française (L'Obs)
Reposez-vous de temps en temps en faisant parler un invité pro-Kiev (L'Obs)
Puis en le réinvitant... (L'Obs)
Ou un autre écrivain (L'Obs)

Évitez les métaphores complexes, les raisonnements trop subtils, simplifiez, simplifiez, simplifiez. Un seul exemple : lorsque Poutine a dit « Celui qui ne regrette pas la fin de l’Union soviétique n’a pas de coeur. celui qui pense que l’on peut recréer l’Union soviétique n’a pas de tête. »
Vous devez résumer par une phrase choc : Poutine regrette l'Union soviétique ! De regretter à vouloir, il n'y a qu'un pas, que le lecteur franchira de lui-même, en se sentant flatté que vous lui ayez permis de faire preuve d'intelligence plutôt que de l'obliger à réfléchir sur une phrase subtile.

Un petit coup de fatigue ? Restez dans le flou : indiquez des bombardements sans vraiment dire qui tire sur qui (Le FIgaro)

­Vous pouvez aussi étudier ce qu'il ne faut pas faire :
de longs articles qui analysent en profondeur des problèmes complexes
Article de Stephen F.Cohen, traduit par le site Les crises
Des tribunes de personnalités contestant le dogme (le Monde diplomatique)
Ou un article par une invitée du Point (payant)

Abandonnez vos rêves de grand Reporter et de Pulitzer : les journaux sont subventionnés, ils survivent grâce aux pubs et ne peuvent presque plus investir dans de longues et coûteuses enquêtes sur le terrain.
L'Express et Courrier international ont bien fait un papier sur la vague de « suicides » et d'assassinats à Kiev, ainsi que le second une enquête auprès des réfugiés ukrainiens accueillis jusqu'au fin fond de la Russie, mais c'est l'exception. La télé ? Pareil.

Enfin, cerise sur le gâteau, il n'est pas interdit à un journaliste moderne d'avoir quelques notions de français. Vous pourrez ainsi doser la force des qualificatifs ou user à volonté d'ironie et d'euphémismes.
Par exemple, il n'y a pas de guerre civile en Ukraine : il y a une crise ukrainienne, une agression russe voire, selon Kiev, une guerre avec la Russie... (Kiev est souvent repris tel quel par l'AFP, avec des guillemets lorsqu'ils ont une crise de conscience).
La métaphore et l'outrance : comme le nouveau magazine Society de mai qui titre à la une « Comment faire plier Poutine ? Dans les secrets des négociations entre la France et la bête russe. » ! Ça c'est des vrais pros.
Plus c'est gros(sier), plus ça passe dans le journalisme2.0 !

Nota : pour plus de détails sur la bataille de l'information, très intéressant numéro de Courrier international (21-27/05 2015) : Le retour de la propagande.

Reprendre les exagérations des autres permet de se reposer tout en se donnant une image d'objectivité, d'autant plus que Kiev se montre très généreux en déclarations délirantes :

"Ukraine : plus de 9000 soldats russes déployés, selon Kiev" (Le Parisien)
"Poutine se bat contre vous, les Européens !" (L'express)
« Une vingtaine de chars russes et dix systèmes de missiles ont par ailleurs franchi la frontière pour pénétrer en Ukraine et se dirigeraient vers la ville de Novoazovsk, à l'est de Marioupol, selon l'armée ukrainienne citée par Reuters. » (L'Obs)
Donnez souvent la parole aux opposants ; d'une part ça vous évite la peine d'écrire un article, de l'autre ça va dans le sens du vent (L'Obs)

L'Otan, la Pologne, la Lituanie et les sénateurs néocons américains sont aussi une source inépuisable de divagations russophobes sur lesquelles vous pouvez broder : "L'Otan appelle la Russie à retirer ses troupes de la frontière ukrainienne et à ne pas intervenir sous couvert de maintien de la paix." (La Russie ne doit pas placer ses troupes sur son propre territoire !) (L'Obs).

""Fortes probabilités" d'une attaque russe en Baltique (Rasmussen)" (France-info)

En fait, plutôt que de faire une école de journalisme, vous auriez dû faire vos armes dans la pub, dont les techniques sont plus en phase avec le journalisme numérique. Mais bon, tout n'est pas perdu. Avec un peu d'application, vous devriez pouvoir oublier tout ce qu'on vous a appris sur la séparation des faits et de l'analyse, l'éthique, la vérification, le recoupement des sources, et tout ce fourbi d'un autre temps qui prend un temps fou et vous fera coiffer au poteau par vos concurrents : c'est le soir même qu'on attend votre papier, pas dans une semaine ! Laissez ces vielles lunes aux services secrets qui informent le gouvernement. Vous, vous informez le public, le formez, le déformez !
Par contre, montrez-vous capable de faire du Poutine-bashing à la demande, de pondre à la chaîne des titres-choc, bien dans la ligne et avec un calembour ou un jeu de mot en prime, et le poste de rédac'chef sera à votre portée !


Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

167 réactions à cet article    


  • acetrip 15 juin 2015 09:14

    excellent, bien observé !


    • Lucide bdpif@laposte.net 15 juin 2015 14:35

      @acetrip

      Bof, un article pueril fait pour brouiller les pistes et faire oublier ce que l’on reproche reellement à Poutine :

      - Corruption généralisée et système mafieux à la tête de l’état
      -Soutien militaire et diplomatique à Assad en Syrie
      -Soutien financier et militaire au mercenaires pro russes
      -Menaces de morts pour les opposants et les journalistes
      -Homophobie
      etc etc etc

      Alors on nous parles des petites images sportives. C’est tout mignon de voir à quel point on peut nous prendre pour des cons.





    • skirlet 15 juin 2015 15:26

      @bdpif@laposte.net
      Vous oubliez le mangeage d’enfants au petit-déjeuner.


    • Lucide bdpif@laposte.net 15 juin 2015 15:33

      @skirlet


      Non, cà c’est Obama, vous confondez, avec le massacre des indiens et la traite des noirs ....

      Bien je sens que cet article va decomplexer et légitimer la connerie ambiante. Contrairement à beaucoup ici, je en suis pas réméunéré par les agences Russes pour troller les medias libre, donc je retourne planter mes pieds de piments. Bonnes discussions (bon boulot) entre vous. Cordialement

    • Ruut Ruut 15 juin 2015 15:53

      @bdpif@laposte.net
      Arrête d’attaquer Hollande, il est quand même notre président.
      ce n’est pas sa faute
      Corruption généralisée et système mafieux à la tête de l’état

      -Soutien militaire et diplomatique à l’EI en Syrie
      -Soutien financier et militaire au mercenaires de l’EI
      -Menaces de morts pour les opposants et les journalistes
      -Polygamie


    • skirlet 15 juin 2015 15:56

      @bdpif@laposte.net
      Meuh non, vous avez fait le retour vers le fu... euh, passé, ou quoi ? Les gentils États-Unis ont reconnu leur faute, ressuscité les Indiens, fait des excuses aux Noirs et, pour se faire pardonner, en ont élu un comme président. Il est certes métisse, mais il faut commencer quelque part... Obama, contrairement à Poutine, est un ange blanc (bien que plus ou moins Noir), il est là pour sauver le monde à la tête de la « nation indispensable », prête à se sacrifier pour le bien-être de la planète en tordant les bras aux Méchants de l’Axe Du Mal !!! Comment osez-vous écrire de telles calomnies sur un homme saint, et je ne pense pas que le mot est trop fort ! Vous avancez sous couvert des critiques envers Poutine et son régime, mais en réalité vous êtes là pour jeter l’ombre sur la réputation immaculée des Grands États-Unis et de Leur Gentil Président !

      Camarades, soyez vigilants et ne cédez pas aux sirènes de la sournoise propagande russe !


    • Lucide bdpif@laposte.net 15 juin 2015 18:46

      @Ruut


      Impayable !!!! le ridicule ne tue pas. 
      Vous les trolls du Kremlin en etes passé au stade du mensonge, de l’exagération et de la connerie décomplexée. Etes vous conscient que vous ne faites que vous lire entre vous au final ? Tout le monde rigole et se fout de votre geule. Ou est passé cette Russie intelligente en littérature, musique art et conquete spatiale ? Vous l’avez remplacé par une Russie abrutie, defficiente et pauvre de culture avec vos joujous militaires qui ne marchent meme pas et votre nationalisme fabriqué par la corruption des elus,, pleine de bétise tout simplement.
      Plein de tristesse pour la Russie et le peuple Russe 


    • skirlet 15 juin 2015 19:09

      @bdpif@laposte.net
      Un autre effet de la surdose merdiatique. Vous ne connaissez même pas le russe, mais vous plaignez tout un peuple - dans la totale inconscience de votre ridicule.


    • soi même 15 juin 2015 19:25

      @ l’ auteur Merci de la par d’un troll baptisé par des auteurs sans scrupule d’Agorafix.... !


    • damocles damocles 15 juin 2015 20:38

      @bdpif@laposte.net
      je croyais que vous parliez des USA 

      -corruption ....à tous les niveaux !
      -Soutien militaire aux terroristes en Syrie
      -Soutien financier et militaire au regime putchiste de Kiev et ses neo-nazis
      -Assassinats de citoyens desarmés par une police racistes
      -Tentatives d’assassinats de chefs d’etats etrangers et financements d’opposants putchistes
      -Soutien aux regimes les plus attardés et reacs , homophobes segregationistes et sexistes
      -espionnage generalisé de la population mondiale...
      ....etc...etc...

    • izarn izarn 16 juin 2015 08:40

      @bdpif@laposte.net
      On a le droit, en tant que français indépendant et souverain, de ne pas critiquer le soutien indirect de la Russie au Donbass. Et meme d’etre pour.
      On a le droit d’affirmer que la Crimée a toujours été russe, et que la passer à l’OTAN était une agression caractérisée de l’Ukraine et des USA contre la Russie. Poutine a réussi pacifiquement et avec brio à résoudre la situation de manière...Définitive.
      On a le droit de considérer que les « révolutionnaires » qui attaquent la Syrie ne sont que des gangsters, des terroristes étrangers au pays, et dont le résultat n’est que d’imposer l’horreur « état islamique » aux syriens.

      Par contre il n’y aucune homophobie caractérisée en Russie, sauf le fait d’interdire la propagande directe pour l’homosexualité. Rien de plus normal face à des marginaux sexuels mettant un point d’arret à la reproduction de l’espèce humaine.
      Il n’y pas de menaces de mort contre les opposants, qui en fait sont tellement faibles, qu’on se demande pourquoi Poutine irait menacer des nains de jardin made in CIA, surtout d’une manière aussi conne. Ca sent le narrative ricain basique à plein nez, destiné au crétin des Rocheuses. (Leurs Alpes à eux)
      Menaces de morts contre des journalistes ? Mais vous croyez que la Russie utilise ces méthodes de mafieux ? Vous parlez peut-etre de règlements de compte entre oliguarques crées par Eltsine et les USA avant l’arrivée de Poutine au pouvoir ? Comme Porenchenko l’ami de Hollande et Obama ?
      Vous ne savez peut-etre pas que Poutine à mis en prison l’oligarque Mikhaïl Khodorkovski qui avait crée la banque Menatep, qui par l’intermédiaire de Clearstream basé au Luxembourg de Junker, faisait du blanchiment d’argent sale de la mafia russe ? (Pas que russe !!) Mais la cela nous entrainerait trop loin dans la pourriture européenne, n’est ce pas ?
      Voire les rédacteurs de Wikipedia mensongers :
      « l’État russe, qui s’est emparé d’une grande partie de ses actifs. »
      Ouais ? Et d’ou venaient les actifs de Khodorkvski ? Le l’URSS achetés d’une bouchée de pain !
      Encore :
      « La Commission européenne a refusé d’enquêter sur Clearstream. En 2001, l’ancien commissaire européen Frits Bolkestein avait annoncé lui-même ce refus, alors qu’il siégeait au conseil consultatif international de la Menatep. »
      Ensuite ce salopard de Kodorkovski, gangster notoire, est pris pour un héros de la liberté en Europe !
      Bon ou sont les pourris ? A la Commission Européenne, plutot, non ? Dans les merdias européens, non ?
      C’est pas vous qui nous prenez pour des cons ?


    • Lucide bdpif@laposte.net 16 juin 2015 10:36

      @izarn


      Vous avez le droit de penser tout cà. Comme disait Voltaire (un ecrivain francais) « J e n’aime pas ce que vous dites, mais je me battrais pour que vous puissiez le dire » c’est le principe d’agoravox.

      Maintenant qui peut croire à votre conte de fée sinon des collegues de bureau du service de trolling ? 
      Personne. l’ensemble de la presse mondiale, des millions de refugiés, des millions d’acteurs des situations que vous decrivez (de manière complement grotesque) vous contredisent. Alors quel interet pour le kremlin de vouloir polluer le net par de la propagande dont personne à l’international ne croit ? C ’est une perte d’argent infinie et cà donne une super mauvaise image de la Russie. A part faire plaisir à l’oligarchie poutinienne, aucun intéret et completement contre productif.

    • Lucide bdpif@laposte.net 16 juin 2015 10:52

      @Damocle ; Ruth et autres trolls


      On a bien compris que vous avez recus pour consigne de retourner les arguments contre l’adversaire en cas de manque d’argumentation. Mais il faut quand même le faire avec un minimum de finesse, sinon tout le monde est crevé de rire en vous lisant. 

      Allez, je vous laisse bosser tranquille. Bonne journée.


    • damocles damocles 16 juin 2015 11:27

      @bdpif@laposte.net


      argument de ceux qui n’ont aucuns arguments valables à faire valoir :
      .
      « vous êtes des trolls payés par Moscou »

    • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 16 juin 2015 16:04

      @bdpif@laposte.net

      pif, tu devais pas aller planter des poivrons ?
      ton reverse trolling est lassant.



    • JP 17 juin 2015 13:23

      @bdpif@laposte.net
      va planter tes piments.
      mais si tu es aussi efficace en jardinage qu’en réflexion, tu risques de ne pas en manger beaucoup


    • Freiheit 19 juin 2015 13:28

      @bdpif@laposte.net


      Merci pour ce post qui illustre à la perfection l’analyse de l’article....

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juin 2015 09:34

      Article plein d’humour qui oublie seulement de dire que l’ UE a mis au point un plan anti Poutine pour « contrer la désinformation des médias russes »....., quelques subsides de plus à nos chers médias et des trolls rémunérés sur Internet, ne peuvent que les encourager à poursuivre en si bonne voie...


      Plan financé avec nos impôts, évidemment ; cette dépense s’ajoute aux Mistrals pas gagnants du tout ; aux 21 milliards d’euros perdus pour les entreprises européennes, à causes des contre sanctions. Pour les agriculteurs français et Grecs. On sent bien dans cet exemple grec, le souci du G7 sans Poutine, des USA, de l’ UE et de nos médias, d’aider la Grèce et les Grecs...

      Nos médias n’en continuent pas moins à trier le bon grain de l’ivraie, à censurer ce qui ne convient pas. Aucun média n’a relayé la présence à Moscou et en Crimée de la seule délégation d’un Parti français, l’ UPR, aux commémorations en Russie de la victoire sur les nazis.

      Et pas davantage la présence de François Asselineau à l’ Ambassade de Russie à Paris pour la fête nationale russe.


      • Appolonius de Zante Appolonius de Zante 15 juin 2015 12:59

        @Fifi Brind_acier
        Revoilà la monomaniaque de l’Union Pour Rien.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juin 2015 21:02

        @Appolonius de Zante
        Il fait beau temps en Indre et Loire, Popol ?


      • soi même 15 juin 2015 22:04

        @Fifi Brind_acier, vous exposez tellement bien vos idées des autres que je ne peus pas m’empêcher de pensé que vous pensez pas vous recrachez les impulsions des autres .... !


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 juin 2015 06:48

        @soi même
        Bien sûr, ceux qui pensent comme vous ont un cerveau, et ceux qui ne pensent pas comme vous n’en n’ont pas... Sinon, vous en pensez quoi d’un Parti de 8000 adhérents censuré depuis 8 ans, dans notre belle France de la liberté d’expression ??
        Visiblement, comme Chirac, ça vous en touche l’une sans faire bouger l’autre...


      • Lucide bdpif@laposte.net 16 juin 2015 11:34

        @Fifi Brind_acier

        Avec 8000 adhérents, vous en avez trois fois plus que le PG de Melenchon.
        C’est effectivement un peu bizarre que l’on ne voit l’UMP nul part.

        Faites une canditature de l’UPR pour le spresidentielles, vous serez automatiquement vu dans les medias. COrdialement. BDPIF.

      • legrind legrind 15 juin 2015 10:45

         Celui qui ne regrette pas la fin de l’Union soviétique n’a pas de cœur. celui qui pense que l’on peut recréer l’Union soviétique n’a pas de tête. »
        J’avais lu cette belle phrase dans Limonov d’Emmanuel Carrére , livre qui m’a apprit plus de choses sur la Russie, les russes que 58 « c dans l’air » et autres plateaux du Grand Journal, Envoyé Spécial , on parlera même pas des ’’’’reportages’’’ du petit journal bien-sûr ni des chroniques de Bernard Guetta, Caroline Fourest ou Raphaël Glucksmann .. smiley


        • Bernard Pinon Bernard Pinon 15 juin 2015 11:00

          Une très belle erreur de traduction de l’AFP : la Russie avait envoyé un convoi humanitaire de camions citernes pour ravitailler l’est de l’Ukraine.

          Comment dit-on « camion citerne » en anglais ? Tanker.
          Comment l’AFP a t-elle traduit « Tanker » ? Par Tank, évidemment.
          Le convoi est donc devenu une colonne de tanks russes.
          L’AFP n’a pas cru bon de publier un correctif...

          • Krokodilo Krokodilo 15 juin 2015 11:09

            @Bernard Pinon Ah oui, excellent exemple ! Je l’avais oublié sinon je l’aurais mis dans l’article. De même que j’ai oublié un conseil primordial aux journalistes débutants : ne jamais reconnaître une erreur, comme l’AFP !


          • morice morice 15 juin 2015 12:01

            eh bien allons-y puisse que vous ne citez pas vos sources


            c’est ici


            de ce mec


            signe particulier

            « Concernant la liberté d’expression, il fait le pendant entre leur traitement et celui de caricatures antisémites d’un proche de Dieudonné qu’il publie sur son blog »

            or le même mec s’il sait se moquer d’une erreur de traduction oublie que dans même communiqué il y avait ça :

            At 13:55hrs, on the eastern outskirts of Makeevka (25km north-east of Donetsk), within territory under control of the “Donetsk People’s Republic” (“DPR”), the SMM observed a convoy of more than 40 trucks and tankers moving west on highway H-21.

            Of these 19 were large trucks – Kamaz type, covered, and without markings or number plates – each towing a 122mm howitzer and containing personnel in dark green uniforms without insignia. Fifteen were Kraz troop carrier

            les canons Hotwitzers n’étant pas des armes pour lui, donc....

            voyez, c’est facile de se MOQUER. Mais référencé est plus délicat, quand on CONSTATE que ce qu avait été dit était proche de la réalité.

            car les canons, c’était ça :

            http://www.janes.com/images/assets/233/42233/1568274_-_main.jpg

            les kraz

            http://tanknutdave.com/the-ukrainian-kraz-6322-truck/

            et ils étaient UKRAINIENS, pas russes....




          • Layly Victor Layly Victor 15 juin 2015 21:03

            @Bernard Pinon

            Et que va faire un tank russe, selon Le Monde, à toi brave citoyen occidental et démocrate ? La réponse est évidente : tankuler

            Désolé, c’est nul et fort peu digne de votre magnifique commentaire. Je voulais juste donner une idée du niveau actuel du journal l’Immonde.


          • izarn izarn 16 juin 2015 08:48

            @Krokodilo
            Ce n’est plus du journalisme, c’est un cours pour apprenti menteur !


          • legrind legrind 16 juin 2015 09:13

            @Bernard Pinon C’est une histoire dingue !


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 juin 2015 11:16

             smiley smiley merci


            • JL JL 15 juin 2015 11:21

              Bonjour Krokodilo, 

               
              Excellent article, aussi informatif que drôle. Bravo. 
               
              Cette citation de l’inénarrable Hubert : « L’objectivité n’existe pas. L’honnêteté, oui ! »  

              fait du mensonge une simple affaire d’intention : est menteur celui qui ne dit pas comme son mentor.  
               
              «  N’importe quoi, sauf la vérité. Il n’y a que ça qui ne se vend pas. » (Boris Vian)

              • philouie 15 juin 2015 12:15

                @JL
                Je voulais revenir un moment sur cette question de l’intention dans la définition du mensonge.
                Je comprends mieux qu’il s’agit de se cacher derrière quelque chose qui ne peut faire l’objet de preuve.


              • JL JL 15 juin 2015 12:45

                @philouie
                 

                 Oui, c’est exactement ça.

                La définition du mensonge que je conteste est une aubaine pour tous les menteurs, et c’est pourquoi qui vous savez s’y attache autant.

              • philouie 15 juin 2015 13:25

                @JL
                Plaidez la non-intentionnalité, par exemple dans le viol, revient à plaider l’irresponsabilité c’est à dire la folie.
                Du point de vue de la psychanalyse, ce qui donne la conscience de la faute et qui, in fine, fait que la faute est intentionnelle, c’est le « surmoi ».
                La perversion, qui refuse toute limite par déni de castration, c’est précisément refuser le surmoi, la conscience de la faute, l’intentionnalité.
                La boucle est bouclée.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 juin 2015 13:30

                @JL
                « 

                Cette citation de l’inénarrable Hubert : « L’objectivité n’existe pas. L’honnêteté, oui ! »  

                fait du mensonge une simple affaire d’intention : est menteur celui qui ne dit pas comme son mentor »

                C’est marrant mais j’ai l’impression de ne pas avoir lu la même chose...

              • JL JL 15 juin 2015 13:39

                @Olivier Perriet
                 

                 ’’C’est marrant mais j’ai l’impression de ne pas avoir lu la même chose...’’

                Puisque vous le dites. 
                 
                On peut en discuter si vous le souhaitez.

              • JL JL 15 juin 2015 16:10

                @Olivier Perriet, 


                Discutons-en si vous voulez bien.

                Si l’objectivité n’existe pas, Qui va décider de ce qui est honnête et de ce qui ne l’est pas ? 

                Qui va décider de ce qui est mensonge et de ce qui ne l’est pas ?

                A votre avis ?
                 
                "Lorsque j’utilise un mot, déclara Humpty Dumpty avec gravité, il signifie exactement ce que j’ai décidé qu’il signifierait ; ni plus ni moins. Mais le problème, dit Alice, c’est de savoir si tu peux faire en sorte que les mots signifient des choses différentes. Le problème dit Humpty Dumpty, est de savoir qui commande, c’est tout !’’

              • izarn izarn 16 juin 2015 08:57

                @JL
                Hubert Beuve avait surtout l’art du manier du vide :
                Forcement l’honneté n’est-elle pas simplement objective ?
                Peut-on etre honnete sans etre objectif ?
                Peut-on etre objectif et malhonnète ?
                Cela n’a pas de sens !
                En fait Hubert Beuve nous dit : « Moi je mens, mais sans le savoir, donc je suis honnète ! »
                Hahahahaha ! Elle est bien bonne....


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 juin 2015 10:07

                @izarn&@JR
                Ah j’avais plus modestement compris que « l’objectivité [sous entendu à 100%] est impossible ».
                J’étais trop bête,décidément !


              • morice morice 15 juin 2015 11:46

                Laisser entendre que Poutine serait un ange est tout simplement criminel..


                et c’est ce que fait pourtant cet article d’un total inconscient..

                pour moi ce texte est du même tonneau que celui e cette officine de fachos sur Assad :


                Agoravox déroule tous les jours le tapis rouge à des DICTATEURS et c’est PENIBLE....

                En fait, plutôt que de faire une école de journalisme, vous auriez dû faire vos armes dans la pub, dont les techniques sont plus en phase avec le journalisme numérique.

                l’auteur ayant un poste qui l’attend les bras ouverts chez Sputnik...


                voici VOTRE MENTOR en effet :


                La perception et l’attitude spécifiquement négatives envers la propagande, actuellement courantes et de plus en plus répandues dans la société russe, font entrave à la communication entre elle et la société. La solution ? Le retour de la société en tant que sujet de propagande, la relance de la propagande réelle qui, à son tour, signifie le retour de la Russie dans l’histoire réelle.

                Lire la suite : http://fr.sputniknews.com/club_zinoviev/20150413/1015644402.html#ixzz3d7eMOQhP


                vous ne vous êtes même pas aperçu que vous venez de faire acte de PROPAGANDE, c’est ça le plus grave chez vous...

                La Russie n’a pas encore son propre système de propagande — il est juste en train d’émerger. Pour que ce processus aboutisse, il est nécessaire de résoudre les tâches positives suivantes :

                1) remettre la propagande au niveau institutionnel à l’agenda social ;
                2) la remplir de sens sociaux, culturels et politiques (d’idéologie) ;
                3) augmenter le niveau de la propagande en concordance avec le niveau de la société, afin d’éviter une nouvelle rupture.


                avec vous, elle en a a un bon. Etre manipulé sans s’en rendre compte, vous appelez ça comment ?

                être...ridicule.... vous l’êtes, donc.

                • skirlet 15 juin 2015 11:54

                  @morice
                  L’article n’angélise personne. Il ne fait que remarquer la diabolisation massive bien visible dans les médias français.

                  Pour ne pas être manipulés, il faut recouper des informations et essayer de faire la moyenne entre la police et les manifestants, alias entre Fox News et Al Qaida. Personne n’est ange ni démon, et au vu des écrits dans les médias français, le monde est bicolore, fait des Méchants et des Bons. C’est ça qui est ridicule.

                  Petite précision : vous utilisez trop facilement le mot « dictateur ». Vous ne savez donc pas grand-chose sur les dictatures... J’ai vécu en URSS jusqu’à l’âge de 28 ans, et je peux comparer.


                • morice morice 15 juin 2015 12:02

                  L’article n’angélise personne. Il ne fait que remarquer la diabolisation massive bien visible dans les médias français.


                  l’angélisme aussi existe, et il en remet une couche sans s’en apercevoir.

                  « diaboliser » Poutine ? il le fait tout seul !

                • skirlet 15 juin 2015 12:04

                  @morice
                  « Il le fait tout seul » ? La surdose des médias français est nocive pour l’intelligence. Essayez les médias allemands, par exemple, ils sont plus variés dans leurs sujets et opinions que les français ;)


                • Ben Schott 15 juin 2015 12:04

                  @morice
                   
                  “ Agoravox déroule tous les jours le tapis rouge à des DICTATEURS et c’est PENIBLE.... ”
                   
                  Ah, encore ! Mais c’est pathologique, chez vous, bordel !


                • Krokodilo Krokodilo 15 juin 2015 12:07

                  @morice Merci de m’éviter la grosse tête par excès de compliments ! Mais vous montez inutilement sur vos grands chevaux : citez-moi une phrase qui fauit passer Poutine pour un ange. Cet article ne défend pas Poutine mais critique un certain mauvais journalisme par des exemples réels et sur un mode que j’espère humoristique, c’est tout.


                • Pauperes mundi Pauperes mundi 15 juin 2015 12:43

                  @morice
                  Cher Morice, j’ai pris l’habitude de vous « suivre », surtout vos crises de nerfs dans les commentaires, face à ceux qui ont l’outrecuidance de vous contredire, même avec preuves à l’appui. C’est à la fois drôle et pathétique, et ça parle de votre personnage. Tout pétri de vos certitudes, vous n’avez que fiel et insulte à la bouche, chacun de vos mots sentent la haine, et vous en offrez une fois de plus un bel exemple avec votre commentaire ci-dessus... C’est un constat.

                  Et... je sais, je suis un troll, une hyène, comme aimez tant le dire à ceux qui vous déplaisent, donc inutile de vous répéter on vous connait par cœur... alors peace, ménagez vous !


                • flesh flesh 15 juin 2015 14:46

                  desole pour le manque d’accent, clavier americain. 


                  Ne perdez pas votre temps a repondre a morice, je l’ai fait 100 fois. Ce type est comme BHL, il n’a aucune conscience du ridicule. Il est impermeable a l’esprit, c’est du Tefal. Donc economisez le votre en ignorant ses commentaires et ses nartiks, et puis pouf ! il disparait. Oui l’euthanasie, oui... mais c’est moins mechant que le meurtre non ? 

                  Mais si ses grognements vous divertissent, n’hesitez pas a repondre (comme moi lol)


                  Au fait, bravo a toi krokodilo ! zero faute, un des meilleurs articles que j’ai lu sur Agoravox


                • Dom66 Dom66 15 juin 2015 19:07

                  @morice

                  Dehors le troll !!

                  Allez jouer avec vos n’avions de plastiques et laissez les grands discuter de chose sérieuses

                   smiley smiley


                • nouche 16 juin 2015 02:34

                  @morice
                  dans ce cas pourquoi nos journalistes reprennent tous les mensonges de Kiev en chaine, sans recul ? pourquoi ne pas montrer la verite sur ce conflit ?

                  etes-vous donc pour un soutien sans faille aux nazis oeuvrant a Mariupol ?

                  nazis qui sont reconnu officiellement par les USA

                  http://conyers.house.gov/index.cfm/press-releases?ID=0DC46F90-801E-433D-B565-5E8A67C81A83


                • izarn izarn 16 juin 2015 09:08

                  @morice
                  Vous avez l’art du bug, du raisonnement qui se mort la queue...
                  Poutine ne peut pas se diaboliser tout seul, car les seules infos que vous lisez sont justement de la propagande malhonnète anti russe.
                  80% de russes ne trouvent pas Poutine « diabolique »....
                  Hollande aimerait connaitre le secret de la propagande de Poutine pour arriver à de tels résultats !
                  Résultats que l’on trouve un peu partout dans les BRICS...Dingue la propagande russe ! Top du top non ? Hollywood écrasé !


                • Fergus Fergus 15 juin 2015 11:47

                  Bonjour, Krokodilo.

                  Excellent article.

                  Mais le même, à quelques détails près, aurait pu être rédigé sur l’Obama-bashing, sur l’UE-bashing, sur le Hollande-bashing, sur le Merkel-bashing, sur le Xi Jinping-bashing, liste non exhaustive...


                  • Krokodilo Krokodilo 15 juin 2015 12:12

                    @Fergus effectivement, ce sont des principes généraux, presque des valeurs universelles !


                  • leypanou 15 juin 2015 12:25

                    @Fergus
                    « Mais le même, à quelques détails près, aurait pu être rédigé sur l’Obama-bashing,  » : çà existe çà en France ? Je ne l’ai pas remarqué.


                  • Fergus Fergus 15 juin 2015 12:30

                    Bonjour, Leypanou

                    Je parlais évidemment de manière générale. Et ces méthodes de bashing ne valent pas que pour la France.


                  • Ben Schott 15 juin 2015 12:31

                    @Fergus
                     
                    “ Mais le même, à quelques détails près, aurait pu être rédigé sur l’Obama-bashing, sur l’UE-bashing, sur le Hollande-bashing, sur le Merkel-bashing, sur le Xi Jinping-bashing ”
                     
                    Pas tout-à-fait, c’est une question d’ordre de grandeur. C’est la dose qui fait le poison, comme on dit.


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 juin 2015 13:24

                    @Fergus

                    Une comparaison bien facile qui permet de noyer le poisson :
                    il y a un conflit armé derrière ce Poutine bashing. Personne n’est mort pour défendre Sarkozy ou Hollande.

                    mais puisqu’on vous dit que tout se vaut...


                  • alinea alinea 15 juin 2015 16:23

                    @Fergus
                    « bashing » ça sonne « Bashung » !! ça sonne gentil ; j’y préfère « diffamation », « démolition » « curée » ; je ne vois cela que pour le trio iranien-syrien-russe, puisque l’irakien et le libyen y ont succombé !


                  • izarn izarn 16 juin 2015 09:23

                    @Fergus
                    Oui mais, sur Hollande, Obama, Merkel et Cameron, la les merdias redeviendraient médias, car ce serait trés proche de la réalité.
                    Alors le mot « bashing » est lui meme un piège essayant d’introduire que toute critique est un « bashing »....Ou alors du complotisme voyez ?
                    La critique de Poutine n’est donc pas un « bashing », mais objectivement de la diffamation caractérisée.
                    Parceque quand meme, Hollande sur un scooter pour aller voir sa belle à la barbe de sa maitresse, c’est quand plus ringardos par rapport à Poutine à dos d’ours, voyez ?
                    Alors Poutine champion de Judo ? Et Hollande champion de quequette peut-etre, comme DSK ?
                    Comme me disait un de mes anciens chefs : Y a pas de sots métiers. Ha bin si !
                    On a pas peur du ridicule en France....C’est vrai que ça ne tue pas, en 2017 on aura encore le gros face au nain... 75% des français sont contre. Mais Sarkollande se fout de nous. Ou est la dictature ? En Russie ou en France ?


                  • morice morice 15 juin 2015 12:04

                    Mais le même, à quelques détails près, aurait pu être rédigé sur l’Obama-bashing, sur l’UE-bashing, sur le Hollande-bashing, sur le Merkel-bashing, sur le Xi Jinping-bashing, liste non exhaustive...


                    d’où son manque d’intérêt

                    il eût été plus judicieux de décortiquer Sputnik... véritable outil de PROPAGANDE, comme il y en a longtemps qu’on en n’avait pas vue...

                    • Krokodilo Krokodilo 15 juin 2015 12:09

                      @morice Pas sûr : tout le monde sait que Spoutnik fait de la propagande, on nous le répète assez souvent, mais on est moins conscients des faiblesses de nos propres médias, qu’on prend souvent pour parole d’évangile.


                    • wesson wesson 15 juin 2015 15:41

                      @morice
                      Désolé de passer à ce qui semble être une attaque personnelle, mais franchement arrêtez un peu d’être un sombre crétin...


                      Je vous pensais vaguement compétent, mais je me rends compte maintenant que vous ne l’êtes en rien du tout, pas même dans votre domaine de prédilection l’aviation. Et vos récentes gesticulation sur le langage ADA étaient absolument consternantes et pathétiques.

                      Quand on ne sait pas, il est de bon ton de fermer son claque-merde. Seulement voilà, quand on s’appelle Morice même quand on sait pas, on croit tout savoir et on l’ouvre grande comme un hippopotame. Un défaut récurrent des enseignants je pense. Sauf que là, nous ne sommes plus dans une classe d’école primaire.

                      Pour en revenir au sujet, sur la propagande, vous en savez autant que le reste, c’est à dire le superficiel, très exactement ce que l’on veut vous faire penser. La presse Française reçoit chaque année 1 milliards d’euros en aides publiques, mais ça non non, ce n’est pas de la propagande et si en gros à 99% ils pensent absolument tous la même chose, c’est juste le fruit du hasard.

                      Sputnik News est de la propagande Russe, c’est vrai ! Mais c’est tellement évident que ça la rends presque sympathique tellement c’est clair. C’est comme lorsque vous lisez le Figaro, vous n’allez pas vous attendre à lire l’organe de l’internationale socialiste, et ça ne viendrait à l’esprit de personne de le lui reprocher. Sputniknews c’est pareil, leur truc c’est de l’info positive pour la Russie et son pouvoir, alors c’est ce qu’ils font.

                      Pour en revenir au sujet, la propagande Russe à destination de l’international est sans commune mesure au niveau des moyens déployés avec la propagande Atlantiste (la galaxie RT ayant un quart du budget de la seule BBG - la nébuleuse propagandiste Américaine), et encore une fois elle est nettement moins invasive et pernicieuse. Si vous pouvez citer sans problème Sputnik et RT, c’est à peu près tout. Alors que de l’autre coté, il y a une incroyable myriade de titres qui eux sont tous pro-atlantistes en diable, d’une manière évidente pour certains, mais bien plus discrète pour d’autres type Médiapart.

                      Par exemple, vous ne cessiez de vous gargariser des « travaux » de « Bellingcat » Elliot Higgins alors que l’on peut faire difficilement plus propagandiste que ce type là et son site : ses derniers « travaux » comme quoi les documents fournis par les Russes sur le MH17 sont des faux - est une vaste bouffonerie écrite par le Conseil de l’Atlantique avec lequel il s’affiche maintenant. Et ça, vous le gobez sans aucune discussion, et seriez prêt à faire un article pour le défendre. 

                      Passons. Vous persistez à ne vouloir voir une propagande uniquement chez les autres sans même considérer que vous puissiez en être touché, par une propagande qui serait elle bien plus vicieuse en ce sens qu’elle ne se découvre pas comme telle. 

                      Laissez Poutine et sa propagande, et occupez-vous plutôt de celle que l’on vous adresse, pour vous séduire à vous. Au moins vous resteriez un tout petit peu plus crédible.



                    • Dom66 Dom66 15 juin 2015 19:13

                      @Krokodilo
                      Voila la bonne réponse


                    • izarn izarn 16 juin 2015 09:30

                      @morice
                      Sputniknews est le seul média objectif sur la Russie...De plus tout le monde y va, meme ceux qui font du « bashing » anti russe.
                      Pourquoi ? Parce il y a des infos originales qui sont censurées, découpées et détournées par les médias occidentaux.
                      C’est en lisant Sputniknews qu’on s’aperçoit de la propagande honteuse de nos médias. Et pas l’inverse !
                      Vous voulez etre informé ?
                      http://fr.sputniknews.com/


                    • alberto alberto 15 juin 2015 12:05

                      Salut Kroko,

                      Un certain Don Bazile avait, en son temps remarqué la chose ! smiley)


                      • skirlet 15 juin 2015 12:10

                        @alberto
                        Et un certain Karel Čapek a écrit un manuel pour les journalistes smiley



                      • Krokodilo Krokodilo 15 juin 2015 12:17

                        @alberto Un maître, en effet, bien vu. Son autre pièce est la première que j’ai vue, au lycée :

                        Figaro : J’étais né pour être courtisan. - Suzanne : On dit que c’est un métier si difficile. - Figaro : Recevoir, prendre et demander, voilà le secret en trois mots
                        Dans les médias aussi, on trouve quelques courtisans...


                      • alberto alberto 15 juin 2015 13:00

                        @skirlet

                        Bien vu et merci pour l’info : je ne connaissais pas, excellent ! smiley


                      • skirlet 15 juin 2015 12:05

                        Meuh oui, la propagande ne vient que de la Russie, et l’Occident n’a jamais, au grand jamais fait de la propagande smiley


                        • miha 15 juin 2015 12:15

                          Remarquez également que ce sont les USA qui bombardent le Pakistan (par exemple) mais pas Obama ; par contre, c’est Poutine qui place ses chars à la frontière Ukraine mais pas la Russie.


                          • skirlet 15 juin 2015 12:19

                            @miha
                            Et en plus, l’armée est à l’intérieur des frontières russes... S’il y avait une guerre civile dans un pays frontalier, la France placerait ses troupes à cette frontière au cas où, mais la Russie, c’est un méchant par définition.


                          • Krokodilo Krokodilo 15 juin 2015 12:30

                            Internet a multiplié les sources, accéléré la circulation de l’info, rajouté nombre de blogs aux médias traditionnels, mais ces derniers ayant montré leurs faiblesses plusieurs fois, en général lors de grandes crises (Timisora, les bébés enlevés des couveuses, les ADM, l’ex-Yougoslavie, le Kosovo, etc.), les blogs étant de qualité variables, et les premiers comme les seconds étant orientés, voire truffés de propagande, on ne sait pas plus qu’hier à qui se fier ! Le bon côté c’est qu’on est peut-être plus critiques, plus vigilants et réactifs. Fini le temps du « c’est vrai, c’est écrit dans le journal ! »
                            Par ailleurs, je ne sais plus qui a expliqué qu’on avait spontanément tendance à lire et croire ce qui correspond déjà à nos opinions, ce qui les renforce. Outre la rigidité mentale qui vient avec l’âge.


                            • izarn izarn 16 juin 2015 09:36

                              @Krokodilo
                              La rigidité mentale avec l’age ?
                              Moi quand j’étais jeune, je croyais tout ce que disais la gauche, j’étais contre la méchante URSS, je croyais que les USA avaient tout seuls écrasé le nazisme. Je détestait JM LePen comme un néo-nazi....
                              Je crois que j’ai changé...Car les cons on dirait, ont changé de camp....


                            • Pchetchkov 21 juin 2015 16:40

                              @Krokodilo

                              Votre article, comme vos dernières observations, me semblent tout à fait justes et pleins de bon sens.

                              Comme vous le soulignez, le succès de la propagande repose sur l’ignorance d’un public qui ne fait aucun effort pour s’instruire, et qui répugne à ouvrir les livres d’histoire.

                              Il me semble également que vous avez de nouveau raison lorsque vous dîtes que l’on a spontanément tendance à lire et à croire ce qui correspond déjà à nos opinions. Je ne saurais dire qui a expliqué cela le premier, mais le philosophe Castoriadis avait notamment exposé dans un entretien par la suite publié que l’homme aimait plus croire que savoir. Cela est très vrai dans la situation actuelle, puisqu’en l’absence de preuve ou même de tout début de preuve, Poutine est dans l’instant déclaré responsable d’à peu près tous les méfaits qui peuvent se commettre ici ou là.

                              La propagande atteint en partie ses objectifs, puisque l’on finit par oublier que la situation actuelle n’est pas un conflit de personnes qui opposerait le diable Poutine et quelques dirigeants occidentaux au-dessus de tout soupçon, mais qu’il s’agit d’une lutte et d’une guerre pour l’hégémonie mondiale, menées par des forces occultes qui n’ont rien de démocratiques, et au regard desquelles des dirigeants sans personnalité ne sont que de simples marionnettes.

                              En d’autres temps, le président Kennedy avait eu le courage de résister aux pressions de ses propres généraux et conseillers, et avait su trouver un accord avec les dirigeants soviétiques. C’est peut-être, selon certains historiens et chercheurs américains, la raison de son assassinat. Je pense en particulier au livre de J. Douglass,« JFK and the unspeakable ».

                              Kennedy qui avait connu de près la guerre et ses horreurs, et qui était courageux, voulait absolument éviter une nouvelle guerre mondiale, de surcroit nucléaire.

                              Obama n’a pas le courage de Kennedy, et c’est un des aspects du problème actuel. Que dire de Hollande et des autres dirigeants européens ?

                              Quant à la Russie et à tous ceux qui aiment ce pays, son histoire et sa civilisation, la question n’est nullement d’assurer la survie politique de Poutine, mais la survie du pays lui-même dans lequel, de tout temps, l’Occident n’a voulu voir qu’une simple colonie, dotée de ressources naturelles considérables.

                              Dénoncer la propagande, chercher la vérité, se battre pour elle, ce n’est pas défendre un dirigeant ou un régime, quels qu’ils soient, mais c’est répondre à une exigence morale, et c’est vouloir la paix. Pour moi, je le concède, c’est également vouloir la survie d’un pays que j’aime passionnément.


                            • alinea alinea 15 juin 2015 12:57

                              Excellent ! Après tous ces bons conseils, je sens que je suis mûre pour engager une carrière ! smiley


                              • Abou Antoun Abou Antoun 15 juin 2015 13:11

                                Excellent article !
                                Voulant juger de l’effet de la propagande anti-russe anti-Poutine, je me suis baladé à plusieurs reprises avec un T-shirt à l’effigie de Poutine en battle-dress avec le slogan ’мой президент’, venu tout droit de Moscou.
                                Eh bien je n’ai pas été déçu du voyage...
                                Les connaissances, les amis, me demandent si c’est une plaisanterie. Je réponds que non et j’exprime le regret de ne pas avoir en France un leader de la valeur de Poutine. Alors là, l’agressivité se déchaîne, même mes amis estiment que je suis ’gonflé’ sic...
                                Si on commence à discuter, c’est clair pour tout le monde les tanks russes sont dans les starting-blocks attendant le signal du départ direction Varsovie, Berlin, Paris. encore pire que pendant la guerre froide. Et heureusement que les Ricains sont là, tous unis derrière Obama pour faire front, on va résister.
                                Du délire !!!
                                En clair la propagande des merdias fait son effet, et pas qu’un peu. Je crois que les principes de Goebbels ont été bien compris, « Plus c’est gros et mieux ça passe ! ». En forçant une intégration rapide des pays de l’Est européen dans l’U.E. les Américains savaient fort bien qu’ils faisaient définitivement basculer l’U.E. dans leur camp avec vassalisation complète.
                                il semble clair maintenant qu’une guerre en Europe fasse partie de leur projet, l’occasion d’anéantir et l’U.E. et la Russie, Les tentatives de déstabilisation se succèdent (Géorgie, Ukraine, et demain Moldavie, Biélorussie).Washington semble avoir renoncé à tenter une révolution de couleur en Russie même, les nationalistes étant cette fois trop bien implantés. C’est donc la stratégie de l’encerclement qui jusqu’à présent échoue.
                                Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage...
                                En Europe il y a deux sortes de dirigeants, des cons et des traîtres, en France on cumule.


                                • Layly Victor Layly Victor 15 juin 2015 21:12

                                  @Abou Antoun

                                  Salut, ami mathématicien.
                                  En plus de tous leurs défauts que nos braves journalistes nous ont signalés, ces diables de Russes adorent les mathématiques, alors que la Najat nous a bien expliqué que c’était profondément inégalitaire !

                                  Et je les soupçonne d’aimer les livres,alors que Gorbbels a déjà dit ce qu’il en pensait ! Les livres, c’est du fric perdu pour Apple.


                                • Abou Antoun Abou Antoun 15 juin 2015 23:59

                                  @Layly Victor
                                  Bonjour à toi !
                                  la Najat nous a bien expliqué que c’était profondément inégalitaire !
                                  Seules, la bêtise et l’ignorance crasse, qui sont les mieux partagées, sont parfaitement égalitaires. tous ignares : tous égaux.
                                  Le système éducatif public Russe, je devrais dire soviétique, était excellent et permettait l’ascension sociale, comme en France. Comme en France il regresse aujourd’hui au profit du secteur privé, sans atteindre nos bas fonds. Le savoir est toujours valorisé par quelques émissions TV à thème, qui sont des concours destinées à la jeunesse. Oui les Russes lisent toujours, il suffit pour s’en convaincre de prendre le métro. Le livre papier cède la place au livre électronique, aux tablettes et aux téléphones. Toute la production est presque immédiatement numérisée et téléchargeable légalement ou non.


                                • skirlet 16 juin 2015 00:41

                                  @Abou Antoun
                                  J’ai fait tous mes études, universitaires y compris, à l’époque soviétique. L’ascension sociale avait des limites dont il serai trop long de parler ici, mais j’admets que les manuels étaient plutôt bons, les programmes remplis mais réalistes, et il n’y avait pas question de ne pas terminer le programme de l’année (tandis qu’en France c’est presque tout le temps le cas).


                                • Abou Antoun Abou Antoun 16 juin 2015 08:08

                                  @skirlet
                                  L’ascension sociale avait des limites dont il serai trop long de parler ici.
                                  Pour résumer il fallait un bon niveau de formation combiné avec une carte du PCUS. Mais en fait, des gens de condition modeste vivant à la campagne moyennement doués et travailleurs se sont vus proposés des plans de carrière où, faute d’opulence matérielle, ils bénéficiaient, d’une certaine estime de leurs concitoyens et de conditions de vie décentes.
                                  Ma belle-mère était certainement destinée à être fille de ferme, au lieu de cela elle est devenue professeur de langue et de littérature Russes. Aujourd’hui encore elle fait la part des choses et ne crache pas dans la soupe soviétique.
                                  Oui les manuels étaient excellents. En maths j’ai travaillé avec les ouvrages de Fadeev, Sominsky, Kurosh, Khinchin, Kolmogoroff, Gnedenko, etc.. etc.. ou plus exactement avec leurs traductions anglaises car, à l’époque (sixties) je ne lisais pas le Russe dans le texte. Ces ouvrages me servent encore de référence aujourd’hui, on n’a pas fait mieux pour les sujets classiques.
                                  C’est un des mérites de Poutine d’avoir réussi à arrêter la fuite des cerveaux. Les Russes possèdent aujourd’hui encore une élite intellectuelle de tout premier plan, même si bon nombre de leurs compatriotes se sont exilés dans les années 90.


                                • izarn izarn 16 juin 2015 09:40

                                  @skirlet
                                  Tous les savants russes réputés ont été formés à l’époque de Lénine et Staline....


                                • Layly Victor Layly Victor 16 juin 2015 10:38

                                  @Abou Antoun

                                  Quand je suis arrivé à la fac dans les années 60 pour faire des études de physique, on m’a dit : « il faut que tu t’achètes les livres de Landau et Lifchitz ». Lev Landau et Evguéni Lifchitz, cours de physique théorique, éditions MIR, Moscou. C’est une série de livres qui couvre tous les domaines de la physique (à un prix dérisoire pour un étudiant de l’époque). Le niveau s’étend de celui de l’étudiant de 2ème cycle à celui de la recherche fondamentale. Une pure merveille, mais dont la lecture demande beaucoup d’efforts. Je les ai toujours et je m’en sers toujours. Certains passages, comme la théorie de la mesure en mécanique quantique, tout en étant très stricts au niveau technique, s’élèvent vers les sommets de la philosophie.
                                  Il me semble que les Russes sont très fiers de leur grand passé scientifique, alors qu’en France on fait tout pour minimiser la portée de l’épopée scientifique française.

                                  PS : étant thésard, j’ai eu l’insigne honneur de rencontrer le grand Fadeev et le grand Bogoliubov en visite dans mon labo


                                • skirlet 16 juin 2015 15:45

                                  @Abou Antoun
                                  Pour résumer il fallait un bon niveau de formation combiné avec une carte du PCUS.

                                  Eh non, pas que smiley On pouvait suivre une voie alternative et n’avoir que de la formation politique - comme ça, les entreprises étaient souvent dirigées par des types incompétents mais « dévoués à la cause ». Je me souviens que dans mon université (chuis médecin de formation) les responsables politiques ont lancé une action visant à démontrer que les étudiants - membres du parti avaient de meilleurs notes que les autres... L’action a tourné court, car les membres se situaient davantage dans les moyens inférieurs smiley

                                  Quant à l’ascension sociale que vous décrivez... Eh bien, mes deux parents l’ont faite pour ainsi dire (père ingénieur, fils d’un mineur de fond et d’une femme au foyer ; mère avec études universitaires dans la culture, fille d’un cordonnier et d’une femme au foyer). Mais je précise qu’il y avaient des quotas pour accéder dans une université : 45% les enfants des ouvriers, 35% - des paysans, 10% les enfants de « intelligentsia », autrement dit personnes de professions « non physiques » (ingénieurs, enseignants, médecins etc.), et les autres 10% - ce qui reste.

                                  En ce qui concerne les revenus : un mineur de fond avait le salaire de 1000 roubles par mois, un ouvrier non qualifié - 260, un ingénieur - 100. Moi, avec mon diplôme de stomato, je percevais 110 roubles par mois. Et je vous assure que ce n’est pas beaucoup.

                                  C’est pour dire que le système avait ses avantages, mais aussi pas mal d’inconvénients.


                                • skirlet 16 juin 2015 15:47

                                  @izarn
                                  Tous les savants russes réputés ont été formés à l’époque de Lénine et Staline....

                                  Plus tard également.


                                • Babbelghem Babbelghem 15 juin 2015 13:12

                                  A propos de la légende de Poutine qui tue un tigre : https://www.youtube.com/watch?v=XicTW1hd2Kk


                                  • alinea alinea 15 juin 2015 13:17

                                    @Babbelghem
                                    Qu’est-ce « qu’ils » sont cons !! ça fait peur, vraiment.


                                  • Sarah 15 juin 2015 13:32

                                    @Babbelghem
                                     

                                    En effet, Poutine ne chasse pas ; ici il participait à une action de protection de la nature sauvage.


                                  • leypanou 15 juin 2015 14:38

                                    @alinea
                                    Le problème c’est « qu’ils » sont nombreux car la co...nnification de masse fonctionne à fond avec les C dans l’air, 28minutes, etc, etc


                                  • alinea alinea 15 juin 2015 15:04

                                    @leypanou
                                    Il y a bien un biais, une faille, par où on peut rentrer pour « les » forcer à ouvrir, les yeux, et l’esprit ( critique) !! Rude tâche à laquelle il faut se mettre !!


                                  • Krokodilo Krokodilo 15 juin 2015 15:25

                                    @Babbelghem Ah oui, on me l’avait dit pour le tigre, mais je ne connaissais pas ce document, j’irai voir ça.


                                  • Layly Victor Layly Victor 17 juin 2015 10:21

                                    @alinea

                                    Votre foi en l’esprit humain vous honore, mais un simple examen de ce site montre qu’il n’y a aucun moyen d’entrer en contact avec un esprit opaque. C’est peine perdue.
                                    On ne peut rien pour les bdpif, tf1groupie et autres morice. Ils iront se consumer en enfer avec les politiciens, les journalistes, les cinéastes « de gauche » et les architectes.


                                  • Werner Laferier Werner Laferier 15 juin 2015 14:15

                                    Poutine est dangereux, jusque-là, le sujet de sa personne est bien abordé.
                                    Que dire de plus d’un tyran qui dispose d’ogives nucléaires pointées sur le reste du monde, dont les USA, l’Europe occidentale et l’Europe de l’Est (Ukraine, Géorgie, Pologne...).
                                    Poutine qui commet des meurtres de masses en Syrie, en Tchétchénie, en Iran par l’intermédiaire iranien.
                                    Oui, Poutine est un fou dangereux qu’il faudra traiter dans les plus brefs délais, lui et sa clique de sbires (Assad, Omar el Beshir, Khameinei, Ramzan Kadyrov, Alexandre Louckachenko...).
                                    La Russie vit sur le sacrifice de son peuple et sur la croyance en une sorte de supériorité sur l’Occident. Cela fait cent cinquante ans que ça dure.
                                    Poutine semble obsédé par un nationalisme exacerbé. Sa démonstration de force par le défilé du 9 mai n’est pas digne d’un responsable politique.
                                    Le rôle d’une armée est de défendre les « petits », les « faibles » contre l’oppression, ce n’est pas d’aller annexer son voisin, la Crimée, ou de semer le trouble en Ukraine ...
                                    La force n’est justifiée que lorsqu’elle est au service du droit et de la défense des petits, au service de la lutte contre le terrorisme et la dictature.
                                    L’orgueil, l’enfermement sur soi, les contres vérités, la propagande, la peur de l’autre, un goût immodéré pour la puissance, ne pas se mettre au service du bien commun, rivalité, jalousie, etc. .... sont les ingrédients du conflit, ici et ailleurs ...
                                    Il faut casser le régime Poutine par plus de sanction économique, par l’embargo sur les techniques de forage et la guerre, au point ou on est, il me semble, nous semble qu’une guerre contre la Russie est inévitable, nos jeunes Occidentaux veulent se sacrifier pour défendre nos valeurs occidentales de liberté, de lutte contre l’oppression, de démocratie dans le monde que de vivre dans une paix hypocrite alors qu’un tyran nous menace constamment.
                                    Que dire d’un Poutine qui s’érige une statue de lui-même en dictateur romain près de Saint-Pétersbourg, symbole de son caractère hégémonique et totalitaire, Poutine à travers une statue montre son désir de mettre à feu et à sang l’Europe de l’Est et le monde occidental afin de façonner un empire à son image.
                                    L’heure est grave, nous devons prendre une décision et chasser Poutine.


                                    • leypanou 15 juin 2015 14:30

                                      @Werner Laferier
                                      « L’heure est grave, nous devons prendre une décision et chasser Poutine.  » : j’ai déjà aperçu une colonne de tanks russes du coté de la porte de Bagnolet.


                                    • Ben Schott 15 juin 2015 14:35

                                      @Werner Laferier
                                       
                                      Faut-il que vos neurones soient incapables de la moindre connexion pour sortir ce gloubi boulga délirant ! Le petit va-t-en guerre que vous êtes me semble infiniment plus dangereux que Poutine !
                                       
                                      “ Oui, Poutine est un fou dangereux qu’il faudra traiter dans les plus brefs délais ”, “ Il faut casser le régime Poutine par plus de sanction économique, par l’embargo sur les techniques de forage et la guerre ”, “ nos jeunes Occidentaux veulent se sacrifier ”, “ l’heure est grave, nous devons prendre une décision et chasser Poutine ”...
                                       
                                      Les conseilleurs ne sont jamais les payeurs. La seule expérience que vous avez de la guerre, c’est celle de votre console Nintendo, et la seule chose que je vous souhaite, si vous avez un jour le courage d’aller vous battre dans cette boucherie que vous appelez de vos vœux, c’est d’en revenir vivant, mais avec deux jambes en moins, histoire de vous apprendre la vie, petit merdeux.


                                    • skirlet 15 juin 2015 15:38

                                      Chers lecteurs, le message de Werner Laferier vous donne une occasion (hélas, pas rare) d’observer un cas de la médiite aigüe, conséquence directe de la surconsommation médiatique. Le patient présente une grande confusion mentale couplée à la paranoïa bien prononcée ; il se croit investi des pouvoirs surnaturels (p. ex. la télépathie) et d’une mission salvatrice et libératrice (qu’il n’accomplira certes pas par lui-même, en se positionnant comme guide militaire, moral et spirituel).

                                      Que ce cas nous rappelle à tous les dangers du lavage cérébral mené par les médias et menant au décervelage complet !..


                                    • lloreen 15 juin 2015 17:17

                                      @Werner Laferier

                                      Vous êtes sérieux ?


                                    • alinea alinea 15 juin 2015 17:40

                                      @Werner Laferier
                                      Sûr que Poutine est dangereux, mais il y a des dangers qu’on aime,car il n’est pas dangereux pour tout le monde !! smiley


                                    • Dom66 Dom66 15 juin 2015 19:20

                                      @skirlet

                                       

                                      Très bonne analyse .Le monsieur est atteint d’une maladie mentale, et on devine  un comportement  excessif et irrationnel, ce monsieur est à oublier surtout ne pas lui répondre, point final.


                                    • thorop 15 juin 2015 20:02

                                      « @Werner Laferier
                                      Que vois je, mais que vois je !!!

                                      Mon baby werner,
                                      ils vous ont relâchés de l’hôpital psy, mais vous ne prenez toujours pas vos petites pilules.

                                      Que de confrontation sur le forum de libé, vous avez migré sur agoravox (les pauvres, certainement les seuls à ne pas vous censurer).

                                      En tout cas, vous avez fait des efforts, au niveau de l’orthographe, je vous félicite, fini les fautes à chaque mots et les copier/coller. Vos posts sont aujourd’hui, le fruit d’une vraie réflexion (je vous félicite encore), mais vous pensez encore mal.
                                      Par contre vos délires pro américains et votre bellicisme ne s’arrange pas.
                                      Pourtant vous avez fait l’effort d’aller sur un site de ré information, peut être que dans 20 ou 30 ans, vous vous remettrez en question et ouvrirez les yeux.

                                      Ce qui est encore agaçant, c’est que vous parlez au nom des autres, comme :
                                       »nous devons prendre une décision et chasser Poutine.« 
                                       »nos jeunes Occidentaux veulent se sacrifier pour défendre nos valeurs occidentales..."
                                      Vous êtes élu ? vous représentez qui ?
                                      Au faites votre forum, il en est où ?
                                      Pouvez vous me repasser le lien, car cela égaye chaque fois ma journée lorsque j’y vais, je me marre, mais qu’est ce que je me marre, dommage j’ai perdu le lien...

                                      bien mes amitiés, mon werninou !


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juin 2015 21:19

                                      @Werner Laferier
                                      Regardez, les chars russes attaquent !! Si, si ce sont des chars russes !
                                      Vous savez, ceux qui entrent en Ukraine chaque semaine, et qu’aucun journaliste n’arrive à photographier, c’est ballot !


                                    • Layly Victor Layly Victor 15 juin 2015 21:25

                                      @thorop

                                      Ce qui fait surtout peur, chez ce brave Werner, c’est de savoir que les plus hauts responsables US et candidats aux plus hautes responsabilités, les Mc Cain,Hillary Clinton, Sarah Pallin, John Kerry, Victoria Nulland, sont d’un niveau sensiblement équivalent, voire inférieur. Mais bon, la presse française unanime croit en leur génie.


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juin 2015 21:37

                                      @skirlet
                                      Les explications de Werner sont pourtant le discours que tiennent les néo cons qui peuplent la Maison Blanche. « Russia delenda est ! » « Ce que nous voulons, c’est que la Russie n’existe plus ! »


                                      Et ce qui n’est pas plus rassurant, c’est Soros, expliquant :
                                      « L’Europe doit devenir comme l’ Ukraine » Les fous dirigent l’asile !

                                    • manolo 15 juin 2015 22:32

                                      @Werner Laferier

                                      T’as qu’à aller lui botter le cul en F-22


                                    • Abou Antoun Abou Antoun 16 juin 2015 00:08

                                      @leypanou
                                      Oui l’invasion a commencé, et avec elle le renommage de certains lieux des environs de la capitale. Kremlin-Bicêtre, Malakoff.
                                      On dit même que les tanks russes tiennent maintenant une place rebaptisée ’Stalingrad’ ainsi qu’un pont ’Alexandre III’.
                                      Obama, au secours !!!


                                    • skirlet 16 juin 2015 00:35

                                      @Fifi Brind_acier
                                      Soros délire depuis un moment déjà. Quand je lis ses élucubrations, j’ai envie de l’envoyer dans un voyage sexuel prolongé (c’est quand on dit « va te faire ... » smiley )


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 juin 2015 06:55

                                      @skirlet
                                      Sauf que c’est lui qui a financé Maïdan. Il le reconnaît.


                                    • skirlet 16 juin 2015 15:31

                                      @Fifi Brind_acier
                                      Oui, je le sais. C’est un nuisible d’un rare cynisme.
                                      Je me tiens au courant, étant née à Donetsk...


                                    • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 16 juin 2015 16:32

                                      @thorop

                                      oui, Wernerooney le super héro Atlantiste, tellement néo-concon avec ses commentaires outrancièrement binaires et débiles que l’on se demande toujours il n’est pas en fait l’inverse de se qu’il prétend être...


                                    • hunter hunter 16 juin 2015 19:06

                                      @lloreen

                                      Non, il est juste très atteint mentalement !

                                      Même les toubibs US ne peuvent plus rien pour lui, alors ils le laisse sortir !

                                       smiley

                                      H/


                                    • thorop 16 juin 2015 20:21

                                      @TARTOQUETSCHES

                                      Content de vous revoir TARTOQUETSCHES, les anciens du forum libé se regroupent sur agoravox !

                                      c’est clair, que werninou ne change pas,
                                      il est une caricature de la politique US (quoi que...)

                                      Je pense qu’il a une grande carrière de comique malgré lui !

                                      A chaque fois que je le lis, je suis mort de rire, débiter autant d’absurdités est un art.
                                      Il est unique notre werninou...


                                    • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 17 juin 2015 08:06

                                      @thorop
                                       smiley


                                      Il est tellement caricatural qu’il dessert sa cause.
                                      C’est notre allié malgré lui en fait...
                                      A, le forum de Libé...super intéressant avant qu’ils ne le fassent sauter il y à deux ou trois ans, tellement il allait à l’encontre de la ligne éditoriale.


                                    • manolo 15 juin 2015 14:21

                                      @ Morice et consoeur

                                      On le sait très bien que Poutine n’est pas un ange.

                                      Mais si tu veux on peut faire un classement. Et si on se sert du critère du nombre de morts liés aux différents conflits depuis qu’il est au pouvoir, et bien oui, il pourrait passer pour un ange à côté de Bush, Obama, Cameron, Sarko et Hollande.

                                       


                                      • Werner Laferier Werner Laferier 15 juin 2015 14:28

                                        @manolo
                                        Mais bien sûr, entre des crimes supposés et des crimes avérés, il y a une grande différence voyez-vous.
                                        Maintenant, vous ne voulez voir que ce que voulez voir.
                                        L’Occident actuel n’a jamais eu la prétention de commettre des morts face à un Poutine qui assoit son autorité d’une main de fer dans les pays qu’il conquiert avec une extrême brutalité (Tchétchénie, Ossétie du Sud...).
                                        La liste des crimes de Poutine est longue (contre ses opposants, contre les minorités, durant les guerres qu’il favorise et déclenche...).


                                      • leypanou 15 juin 2015 14:35

                                        @Werner Laferier
                                        "La liste des crimes de Poutine est longue (contre ses opposants, contre les minorités, durant les guerres qu’il favorise et déclenche...). " : je l’ai même vu boire le sang de ses victimes car il paraît que cela donne de la force !!!


                                      • manolo 15 juin 2015 14:51

                                        @Leypanou

                                        Il faut même plus lui répondre à celui là.

                                        Vous connaissez pas les dernières nouvelles à propos de poutine ?

                                        Il a même poussé Kerry pour le faire tomber de son vélo. Il était caché derrière le buisson.

                                        C’est lui qui pilotait l’avion pour emmener Valls à Berlin.

                                        Je suis sûr que vous en avez d’autres. Laissez vous aller !


                                      • Gieller Gieller 15 juin 2015 15:22

                                        @Werner Laferier
                                        J’ai même entendu dire qu’il mangeait les enfants et se baignait régulièrement dans du sang de vierge !
                                        Depuis quand la Tchetchénie est un pays ? mince, on ne l’avait pas prévenu ! Et la Russie a donc envahi une région qui lui appartenait déjà ? Ah ben ils sont fous ces russes... C’est comme Si Hollande prônait l’annexion par la France de... je ne sais pas moi, les bouches du Rhône par exemple !  smiley

                                        La Russie aurait donc envahi l’Ossétie du Sud ?
                                        Argh ! mais peut-être était ce pour éviter que la Géorgie ne l’annexe non ? 
                                        Vous vous rappelez ? Saakachvili ça ne vous dit rien ?
                                        Si, l’ex président géorgien, mis au pouvoir par la CIA et qui fait maintenant l’objet d’une demande d’extradition de la part de la Géorgie (qui a donc adoré être gouverné par cette marionnette) et qui est maintenant gouverneur de la région d’Odessa et presque nationalisé ukrainien... non ça ne vous dit rien ? ben voilà, il a voulu annexer l’Ossétie du Sud à grand coups de blindés et ce démon de Poutine ne l’a pas laissé faire... Quel scandale !


                                      • Lucide bdpif@laposte.net 15 juin 2015 15:24

                                        @manolo


                                        Mais bien sur, Hollande a fait plus de morts que Poutine .... Vous nous prenez vraiment pour des cons.

                                      • manolo 15 juin 2015 15:36

                                        @bdpif@laposte.net

                                        Et blablabli et blablabla, il ne manquait plus que toi !

                                        Ouais en Syrie et en Ukraine, il en est co-responsable !


                                      • Abou Antoun Abou Antoun 16 juin 2015 00:12

                                        @leypanou
                                        je l’ai même vu boire le sang de ses victimes car il paraît que cela donne de la force !!!
                                        Bien sûr ! et si vous avez lu attentivement la presse vous savez que Boris Nemtsov a été assassiné ’sous les fenêtres du Kremlin’ (sic). De là à dire que c’est le ’Maître du Kremlin’ qui s’y est collé en personne ...
                                        Rien ne les arrête, les cons ça ose tout !


                                      • izarn izarn 16 juin 2015 09:58

                                        @Werner Laferier
                                        Bof, la liste des crimes de la famille Bush est bien pire ! On dira meme 5 à 0 !
                                        Ensuite la Tchétchénie fait partie de la Fédération de Russie, ça ne regarde personne. Ensuite les islamistes tchetchènes ont été formés par Al Quaeda et la CIA.
                                        Quand a la Géorgie, c’est elle qui a agressé militairement l’Ossetie du Sud, peuplée bien entendu d’une énorme majorité de russes. De quoi je me mèle ?
                                        A part une attaque directe contre la Russie elle-meme, on se demande ou Poutine a attaqué un état du Monde sans aucun lien direct ? Jamais aucun ! Et pas du tout l’Ukraine, bien sur !
                                        La Crimée n’était pas ukrainienne, donnée par hasard par un crétin d’URSS...Et laissée par Eltsine à l’Ukraine contre toute évidence.
                                        Les agresseurs, c’est plutot le cas des USA, de la France et du Royaume Uni...Car les états que nous avons attaqué, bombardé, et fait executer leur dirigeants (Saddam Hussein et Mouammar Kadhafi) ; jamais ne nous ont menacé !


                                      • Lucide bdpif@laposte.net 17 juin 2015 07:23

                                        @manolo


                                        Ha bon ! Il est coresponsable des massacres en syrie et en Ukraine ? Ok, Hollande est coresponsable du massacre des chrétiens en l’an 200 avant JC, du massacre des indiens d’amériques, et de la traite des noirs



                                      • Gieller Gieller 15 juin 2015 14:57

                                        Poutine est exactement comme les autres à ceci près que les saloperies qu’il est amené à faire c’est pour protéger les intérêts de son pays et de son peuple, alors que de l’autre côté de l’atlantique c’est pour protéger les intérêts des groupes et des lobbys, et pas du tout l’intérêt du peuple américain.

                                        Ensuite si poutine est critiquable il ne l’est que pour sa politique intérieure (y compris la Crimée, ils suffit de lire l’histoire de la Russie pour comprendre que la Crimée est russe), alors que les US propagent le chaos partout dans le monde en plus d’être fortement critiquables eux aussi sur de nombreux aspects de leur politique intérieure.

                                        pour s’en persuader il suffit de faire un retour en arrière sur trente ans et de voir les évolutions des populations. Là où en Russie le niveau de vie s’est graduellement amélioré (avec des hauts et des bas) sur cette période (avec un lissage pour éviter les années Eltsine qui furent catastrophiques pour la Russie) le niveau de vie des américains s’est fortement dégradé.

                                        C’est actuellement en train de s’accélérer. Les sanctions occidentales ont ralenti la croissance Russe mais cela n’est que temporaire, le niveau de vie tend toujours à s’améliorer (santé, démographie, etc.) malgré les attaques sur le Rouble, les dégradations injustifiées des agences de notation, les condamnations occidentales, etc.

                                        Côté US ça se casse la gueule encore plus vite qu’avant. près de 50 000 000 de gens vivent grâce aux food stamps, le niveau des salaires recule, les emplois précaires ont explosé et il n’y a jamais eu autant de manifestations. Au niveau santé c’est la cata, au niveau racial on est au bord de l’émeute dans plusieurs états, de nombreuses villes sont au bord de la faillite, L’Alaska, Hawaï et le texas menacent de faire sécession, la Californie va pas tarder à se déserter (va falloir gérer les mouvements de population)...
                                        Au niveau économique tous les indices sont au rouge (seuls les chiffres macro sont au vert mais pour les statisticiens US additionner des moins donnent du plus).

                                        Alors Poutine pas un ange ça c’est certain, mais comme dirait le grand Albert, relativisons !


                                        • manolo 15 juin 2015 15:17

                                          @Gieller

                                          Très bon résumé de la situation

                                          On pourrait y rajouter la dette : 20 000 milliards contre 300. La Russie est au bord de la Banqueroute !


                                        • manolo 15 juin 2015 15:22

                                          Sado-masos ces Russes, 80 % derrière leur Président.

                                          Les occidentaux, eux, savent ce qui est bon pour les Russes !


                                        • izarn izarn 16 juin 2015 10:18

                                          @Gieller
                                          Je crois que les USA protègent aussi leurs interets hégémoniques et égoistes sur le Monde. Ils n’admettent donc pas que certaines puissances veuillent leur échapper : La Russie et désormais la Chine.
                                          En fait la Russie protège aussi le Monde contre le chaos imposé de manière suicidaire par les USA. Cela a été dit par Poutine, de manière plus diplomatique bien entendu.
                                          De Gaulle était un facteur d’équilibre pendant la guerre froide, pas seulement un homme qui ne protégeait que les intéréts égoistes de la France. A quoi ça sert de se protéger soi-meme, si hors de nos frontières ce n’est que le désordre, la guerre ou le terrorisme ? On l’a vu avec l’arrivée du nazisme au pouvoir en Allemagne...Guerre préventive ? Non ! Empecher au mieux que le chaos ne survienne. La guerre préventive n’est que le point final de l’Empire qui écrase son adversaire.
                                          Je crois que Poutine incarne pour les russes une sorte de de Gaulle....De fait, faire des guerres comme Sarkollande est la méthodologie du chaos : Laisser les pays en désordre, en faillite face au FMI prédateur,(Je signale que Poutine efface les dettes des pays amis) fiche la pagaille, financer le terrorisme local, pour ensuite venir « sauver » le pays, le ramener dans le giron du Système.
                                          Bien entendu que la Russie, a bien compris le manège de l’Empire nord américain. Le nouveau colonialisme mondial.


                                        • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 15 juin 2015 15:02

                                          Depuis la dislocation des Etats-Unis, Poutine a installé ses bases en Alaska, au Texas et dans le Maine, financé en Louisiane et en Floride des opération terroristes dont la répression a fait des milliers de victimes et enfin fomenté une révolte sanglante en Californie et mis au pouvoir à Los Angeles un gouvernement fantoche. Ce nouveau gouvernement, qui est lui-même contrôlé par des milices nazies, gère le pillage des ressources vers les multinationales poutiniennes en laissant son peuple dans une régression inimaginable.
                                          Obama a pu aider les habitants de San Franciso à échapper à ce gouvernement en les réintégrant dans les Etats-Unis, mais, après les massacres de la maison des syndicats de Montorrey, les régions de Fresno et Sacramento on préféré se proclamer républiques de la fédération Californienne. Los Angeles a réagit en envoyant des chars et des canons. Malgré les accords de Detroit 2, le gouvernement fantoche de Los Angeles continue à tirer à l’arme lourde sur son propre peuple pour mâter ce qu’il appelle une rébellion.

                                          Je ne comprends pas que l’on puisse appeler ce type autrement que dictateur sanguinaire. Quelque chose m’aurait échappé ?

                                           


                                          • Ben Schott 15 juin 2015 15:26

                                            @Renaud Delaporte
                                             
                                            “ Quelque chose m’aurait échappé ? ”
                                             
                                            Oui. Que tout le monde n’est pas capable d’écrire des bons scénarios de science-fiction.


                                          • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 15 juin 2015 15:36

                                            @Ben Schott
                                            Je n’ai pas écrit ce scénario, juste changé le décor ! On en voit mieux les ficelles.


                                          • Ben Schott 15 juin 2015 15:44

                                            @Renaud Delaporte
                                             
                                            “ Je n’ai pas écrit ce scénario, juste changé le décor ! ”
                                             
                                            Tout le monde ne peut pas être décorateur non plus.


                                          • skirlet 15 juin 2015 15:44

                                            @Renaud Delaporte
                                            J’applaudis debout smiley Bravo !


                                          • manolo 15 juin 2015 15:19

                                            Tu devrais envoyer ton post au merdias : il ferait la une dès demain.

                                            Après les no-go zones, on peut s’attendre à tout !


                                            • Arjuna 15 juin 2015 15:30

                                              Bonjour,

                                              C’est un excellent article, très bien développé.

                                               


                                              • Ariane54 Ariane54 15 juin 2015 16:54

                                                Merci l’auteur, article un peu long, mais je me suis régalée. Je l’ai d’ailleurs épinglé sur mon mur FB.

                                                Au-delà de l’humour, l’analyse est particulièrement pertinente.

                                                • C dingue comment le nombre de sayanim à explosés avant même que valls ai lâché ses caniches ou bien c’est un autres pays qui lui a déjà développé le concept depuis longtemps !!! Quand Même !!!!

                                                  merci pour l’article !!!


                                                  • CN46400 CN46400 15 juin 2015 18:43

                                                    Cet article est plutôt bon, mais je note une lacune. La critique de Poutine ne doit pas, pour empocher les grossiers anti-russes de nos contrées, que tourner autour de la force et de sa démarche d’ours mal léché. Il faut aussi penser aux anti-russes légers, Stal...pardon Poutine semble avoir quelque problèmes mentaux, vous ne trouverez pas de preuves, inutile de les chercher, par contre reprendre dans un manuel de psychiatrie quelques termes courants peut crédibiliser votre article. Un 20heure avec ce genre de spéculation et l’avancement est au bout......


                                                    • Dom66 Dom66 15 juin 2015 18:55

                                                      Bonsoir et merci l’auteur pour cet article, sublime de réalité. Agréable à lire, plein d’humour,  j’ai aimé.

                                                      Comme je suis particulièrement cette affaire de l’Ukraine  Depuis un petit moment, j’ai fini de regarder ou d’écouter nos merdias,, vous avez fait la synthèse de ce qu’est la déontologie de nos journalistes.

                                                       

                                                      Leçon de journalisme en général :

                                                      La Désinformation

                                                       

                                                      L’observation clinique du comportement occidentale depuis la fin de la guerre froide conduit à ce diagnostic : une partie de l’élite est atteinte d’un syndrome d’hystérie anti-russe inquiétant. Egalement pour certain sur AV


                                                      • Werner Laferier Werner Laferier 15 juin 2015 21:36

                                                        Selon plusieurs sources sûrs, Poutine serait responsable du terrorisme mondial à 55 %, les autres dictatures dans le monde 25 %, il ne reste que 20 % liées à des idéologies extrémistes et religieuses.
                                                        Les chiffres sont avérés, font peur et montrent comment Poutine entretient la peur dans le monde.
                                                        La Russie est un pays insignifiant, il y a 30 ans personne n’avait besoin de la Russie, dans 10 ans personne n’aura besoin de la Russie, Poutine ne pourra pas continuer éternellement à menacer le monde.
                                                        Les Occidentaux et le monde libre vont mettre l’oh " et barrer la route au tyran.
                                                        Les Français, les Allemands, les Européens n’ont aucune envie d’échanger les relations s avec les USA ou le mondre libre, contre celles avec Moscou et ce Poutine qui oscille entre se comporter comme un tsar ou un kgbiste soviétique, communiste.
                                                        Le drapeau sovietico-communiste ne flottera pas longtemps au Kremlin lorsque Moscou sera réduit à l’âge de pierre, il est évident que Poutine cherche la guerre et il l’aura favorablement.
                                                        Halte au « Poutine-bashing » !
                                                        Halte au « Kim il jung-bashing » !
                                                        Halte au « Bachar el Assad-Bashing » !
                                                        Les jours de Poutine sont comptée, la fin est difficile à prévoir, on ne sait guère si cela débouchera sur un conflit, ou si on retrouvera le dictateur au fond d’une crevasse, les balles ont tendance à se perdre de nos jours.
                                                        90% de ce que raconte Poutine est faux et provient directement du ministère de la propagande russe, 10 % des infos véridiques sont reprises des médias occidentaux et modifier par Poutine.
                                                        Pour un russe un chiffre, une année ce n’est qu’une promesse de plus non tenue.
                                                        Poutine un véritable expert qui a amené son pays au désastre économique mais s’est enrichi et a enrichi les oligarques.
                                                        Les menaces de Poutine n’ont que trop duré.


                                                        • alinea alinea 15 juin 2015 21:48

                                                          @Werner Laferier
                                                          Je vous ai dit il y a .longtemps de vous méfier : votre coeur va lâcher ! Il n’est pas sain de rire tout seul


                                                        • skirlet 16 juin 2015 00:38

                                                          @Werner Laferier
                                                          Oui, oui, et la marmotte... Comme on dit chez nous, vos messages ne sont qu’un flux de conscience (en fin connaisseur de langue et culture russes, vous comprendrez aisément ce que cela veut dire).


                                                        • Layly Victor Layly Victor 16 juin 2015 10:53

                                                          @Werner Laferier

                                                          Vous avez raison, Werner, les jours de Poutine sont comptés.

                                                          Dans son aveuglement, le sanglant dictateur russe n’a pas vu qu’il avait en face de lui le plus grand chef militaire après Alexandre le Grand, Gengis Khan et Napoléon : notre génial stratège François Hollande.
                                                          Je prévois l’entrée de Hollande en scooter à Moscou dans les mois qui viennent (le temps qu’il finisse de « sauver la planète »)



                                                        • hunter hunter 16 juin 2015 19:09

                                                          @Layly Victor

                                                          Dites aux moscovites de planquer leurs blondes alors surtout si elles sont actrices !

                                                          Et de la jolie blonde, ça ne manque pas à Moscou d’après ce que m’ont dit des camarades !

                                                           smiley

                                                          Adishatz

                                                          H/


                                                        • hunter hunter 16 juin 2015 19:32

                                                          @Werner Laferier

                                                          Bon je ne vais pas vous lle répéter tous les jours ! je vous l’ai déjà dit hier, il ne faut pas interrompre comme ça brutalement votre traitement !

                                                          Bon je sais c’est lourd : les boules bleues au réveil, les roses à midi, les vertes à 16h00, et les rouges le soir, mais vous n’avez pas le choix !

                                                          Regardez-vous,dans quel état vous vous mettez.....vous êtes tout agité, et vous multipliez les inepties au kilomètre !

                                                          Et tout le monde se moque de vous en plus, si c’est pas malheureux.....

                                                          Bon je sais, vos médecins désespèrent : ils ne savent plus quel traitement appliquer ! Rien ne marche, et ils ont beau vous administrer des doses qui mettraient un cheval à terre, il n’y a pas d’effets chez vous !

                                                          Je leur suggérais hier soir au téléphone, de vous passer sous cannabis, mais à doses très corsées, mais ils m’ont dit qu’ils ne pouvaient pas, car dans l"état où vous êtes traité, le cannabis même à visées médicales n’est pas autorisé !

                                                          Ils n’en peuvent plus ! Vous vous rendez compte dans quel état vous mettez ces braves gens ?

                                                          Ils essaient de voir s’ils ne peuvent pas vous trouver une place dans un établissement sérieux du Colorado, car là-bas, de hautes doses de THC pourront légalement vous être administrées, et d’après notre conference call, il n’y a que ça qui puisse vous aider.

                                                          Ils espèrent aussi que votre assurance suivra, parce que bon, depuis des années, vos traitements, vos internements...bah ça commence à douiler sévère....ah ah, il me semble entendre comme des sirènes d’ambulance.....oui c’est bon, un message de votre médecin vient de tomber sur ma messagerie, il est ravi, vous êtes transféré, enfin...là, là, ne vous agitez pas...les hommes en blouse blanche vont vous faire une bonne injection de kéta, pour que vous soyez calme dans l’avion.
                                                          Dès demain, queqlues bons spliffs devraient enfin vous aider....ah veinard va...et payés par les assurances en plus......allez, détendez-vous..

                                                          Pourvu que ce traitement fonctionne......

                                                           smiley

                                                          Adishatz

                                                          H/


                                                        • raymond 19 juin 2015 20:27

                                                          @Layly Victor
                                                          abruti


                                                        • manolo 15 juin 2015 21:54

                                                          Il doit certainement tourner au captagon celui-là.


                                                          • tf1Groupie 15 juin 2015 23:48

                                                            Parce que vous croyez vraiment qu’en Russie les journalistes ne cirent pas les pompes du Président ?
                                                            Qu’ils ne critiquent pas les hommes d’Etat étrangers ?

                                                            Ah oui c’est vrai, excusez-moi : ce n’est pas ici sur Avox que l’on verra une analyse critique des médias russes.

                                                            Ah bah non ma brave dame, faut quand même pas aller trop loin dans « l’honnêteté » !


                                                            • skirlet 16 juin 2015 00:43

                                                              @tf1Groupie
                                                              Mon p’tit monsieur, êtes-vous capable de lire les médias russes en VO ?..


                                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 juin 2015 07:06

                                                              @tf1Groupie
                                                              Les médias d’opposition dans la « dictature russe », sont financés par l’argent public de Gazprom.
                                                              cf « La nouvelle Grande Russie » par Xavier Moreau.
                                                              Le gouvernement russe préfère cette solution aux financements venant de l’ étranger.


                                                              En somme, c’est comme en France, les médias UPR sont financés par EDF, je plaisante !
                                                              Dans notre belle France de la liberté d’expression, on censure les Partis d’opposition, mais vous trouvez le moyen de faire croire que nous sommes en démocratie et que la Russie est une dictature...

                                                            • tf1Groupie 16 juin 2015 12:38

                                                              @Fifi Brind_acier
                                                              Vous êtes bien en train de dire qu’en Russie les médias d’opposition sont financés par le gouvernement !!? Fascinant.

                                                              Comme quoi Izarn, quand on veut on trouve, au lieu de se cacher lâchement derrière des problèmes techniques de traduction...

                                                              A part ça Fifi je ne sais pas où vous êtes allée cherchée la censure ; mais si la liberté d’expression Russe vous agrée, vous devriez demander une UE encore plus autoritaire.
                                                              Soyez cohérente.


                                                            • tf1Groupie 16 juin 2015 12:40


                                                              Pardon j’ai confondu Izarn et Skirlet, (celui qui adore la Russie parce qu’il ne comprend pas le Russe)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès