• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mélenchon, le retour

Mélenchon, le retour

En France, le seul homme politique à faire de la politique avec talent, c’est Mélenchon.

La politique, cet art ancien, qui, dès les premières civilisations, se voue à l’organisation de la cité.

Une cité, on l’imagine, est faite d’intérêts divergents, d’inévitables conflits qui voient le plus souvent les puissants l’emporter.

Le grand homme politique  s’occupe de la défense des faibles car l’harmonie de tous, comme dans un orchestre, est la règle d’or du vivre ensemble. Chacun joue son rôle dans la symphonie. Chacun doit être entendu et respecté. Les puissants, n’en doutons pas, s’occupent d’eux tout seuls.

Voilà pourquoi cet homme politique a un don, celui de la parole, qu’il exerce dans une sorte d’urgence oppressante, dans un engagement passionné où il jette toute sa force de conviction.

Les sophistes sont élégants et menteurs. Un homme politique, un vrai, est puissant et véritable.

Chez lui le fond, la forme, l’émotion, le courage, l’énergie, la sensibilité offertes à tous, composent un bouquet unique.

 Le talent d’autrui est la richesse de tous. Dans tous les domaines de l’Art. Même dans celui de l’éloquence, plus rare à être goûté. Seule l’éloquence de Mélenchon est artiste. Universelle puisque ses ennemis, même, la lui reconnaissent.

 Pendant un temps, ses vacances au Venezuela paraissant très longues, certains se demandaient s ‘il allait reprendre sa place, si, le temps de la présidentielle étant passé, il n’allait pas devenir un intervenant parmi d’autres, si son temps de parole n’allait pas être compté.

Wouahhh !

Je ne sais qu’elle est la qualité de l’air du Venezuela mais à voir la forme olympique du retour d’Usain Bolt, pardon de Mélenchon, l’Usain Bolt de la politique qui se balade vingt mètres devant les autres,  on imagine que la saison va être chaude. Il est revenu aminci, énergique, tout au plaisir à nouveau de la parole, des rencontres, faisant découvrir une nouvelle facette de son talent : celui d’un homme qui manie l’humour entre badinerie et vérités cinglantes.

Sa première intervention à la fin des remue-méninges du Parti de Gauche à Saint-Laurent-d’Here, à été une canonnade fulgurante. Rarement intervention politique est allée aussi loin.

Premier tir : il concerne Hollande et l’adoption du MES-TSCG-Règle d’or. Mélenchon demande un référendum. Ce traité, on le sait, est une corde passée au cou de notre peuple. Déjà passée. La situation est tragique. Encore un petit coup, le nœud coulisse et le peuple est mort. Définitivement dépossédé de démocratie. De souveraineté. Hollande, grâce à l’intervention du conseil constitutionnel, ne sera même pas obligé de convoquer le Congrès à Versailles. Il va lui suffire, très rapidement, de faire signer une loi organique puisqu’il n’est plus nécessaire, d’après le conseil, coup de tonnerre du 9 août, d’inscrire cette loi dans la constitution. C’est une haute trahison à l’égard de l’Etat-Nation. Un coup d’Etat mené dans le cadre d’une loi odieuse. Il restera à la voter tout de même. Députés ou sénateurs s’y emploieront, socialistes et hommes de droite montrant clairement qu’ils vont main dans la main.  

 Mélenchon apostrophe Ayrault. Il rappelle l’anecdote suivante. Après le vote du traité de Maastricht, à la fin du congrès de Versailles, dès son retour à l’Assemblée, Ayrault avait pris la parole en ces termes :

« Parce que c’est une exigence démocratique, parce que c’est le droit des Français, parce qu’il faut rendre la parole à notre peuple, que vous soyez pour ou contre, ne privez pas les Français d’un referendum auquel ils ont droit. »

Cet Ayrault-là est-il mort ? Celui qui défendait la liberté du peuple ? Le fait d’être au pouvoir interdit-il, quand on est socialiste, de penser aux règles élémentaires d’une Nation-Libre ? Quel est cet Ayrault à présent premier ministre de son pays ? Pourquoi refuser un référendum ? Pourquoi ne pas comprendre la crainte des peuples ? De tous les peuples d’Europe ? Même des Allemands qui ont posé les mêmes réserves devant leur conseil constitutionnel ? Même des Hollandais, qui le 12 septembre, comme les Allemands, apporteront une réponse à cette Europe absurde, Ubuesque , mortelle ?

 Et Mélenchon de rappeler qu’un peuple politisé vit, pense, se mêle de tout. Là sont les racines de la démocratie vivante.

« La loi de la vie, c’est la loi de l’amour, de la fraternité, du partage. »

Mélenchon a beau jeu de rappeler à Ayrault ses paroles et d’attendre une réponse. Quand aujourd’hui, Ayrault va prendre la parole à la Rochelle, dans le cadre de l’université d’été du PS, il va devoir répondre à Mélenchon d’une manière ou d’une autre. Le PS tout entier est-il devenu, à l’image de Sapin, un parti libéral affirmé et endurci ? Est-ce pour cela que les Français ont voté ? Il semblerait que non puisque certains socialistes, conscients tout de même du nom qu’ils portent, envisagent de voter contre ce traité, suivi en cela par des écologistes. Hollande va-t-il subir un premier échec lors de cette bataille dans laquelle il s’engage tout entier pour vendre son pays à la Finance ?

Alors M.Ayrault ? On attend vos réponses. Dimanche, Mélenchon, lors du discours final des Estivales citoyennes du Front de Gauche, en tirera les conclusions qui s’imposent.

Deuxième canonnade : Violente. Mélenchon demande à Gabriel Amard, président de la communauté d’agglomération des Lacs d’Essonne, de le rejoindre. L’affaire est connue. Révélée par Marianne II et Médiapart. Parce que Gabriel Amard, avait réussi à rendre la gestion de l’eau publique, la Lyonnaise des Eaux qui souhaitait une privation à son avantage, avait signé un contrat avec un conseil en communication « Vae Solis » qui s’engageait pour 70 000 euros, suivi de 40 000 en cas de réussite, à entreprendre une campagne de dénigrement contre Aymard. Aymard porte plainte devant la justice contre la Lyonnaise des Eaux. Mais le plus grave est là. Le directeur d’alors de « Vae Solis », Antoine Boulay, n’est d’autre que le chef de cabinet actuel du ministre de l’agriculture, Stéphane le Foll. Alors, M. Hollande-« Moi, président » ? Vous disiez que vous n’auriez autour de vous aucun homme soupçonné de malversation. Si la justice confirme le bien-fondé de cette plainte, garderez-vous M. Boulay dans votre gouvernement ? Cet homme qui était un très proche conseiller de votre campagne ? Mais quel genre de conseil peut donner un Boulay qui est prêt à des manœuvres barbouzardes pour offrir un contrat à des libéraux ? Si la justice confirme cette accusation, quelle pourriture, encore une fois, au sein de l’Etat ! On est habitué, certes, mais il faut éviter de jouer l’honnête homme, M. Hollande, quand on prend conseil d’une telle bouche.

Alors M. Ayrault ? Qu’allez-vous répondre à M. Mélenchon au sujet de l’affaire Boulay ?

Troisième canonnade : c’est un coup d’éclat. Julian Assange prend la parole en direct depuis l’ambassade de l’Equateur où il est bloqué . Il rappelle qu’il avait ses bureaux à Paris et remercie le gouvernement français qui, il l’espère, interviendra en sa faveur. Mélenchon dans un élan de gravité et de colère, l’ironie n’en étant pas moins évidente, se demande comment un parti de « gauche » ne pourrait pas soutenir un gouvernement Sud-Américain de gauche. Il interpelle même la Grande-Bretagne, demandant à son gouvernement de faire pour Assange autant qu’il avait fait pour Pinochet qu’il avait libéré ! On voit quelles sont les valeurs que respectent nos amis de la City !

Mais le trait le plus violent concerne les Etats-Unis qui sont comparés, à une autre échelle,  à Vae Solis, utilisant les mêmes procédés iniques pour bâillonner ceux qui affrontent leur toute-puissance. Tout le monde file doux contre les Etats-Unis et l’Otan en Europe, bientôt (déjà ?) protectorat américain. Mélenchon refuse cette domination, comme les peuples d’Amérique du Sud qui ont réussi à échapper à l’emprise mafieuse du FMI. Et pour ceux à qui cet adjectif « mafieux » paraîtrait excessif, je les encourage à lire le livre de John Perkins « Mémoires d’un assassin économique » qui explique ce qu’étaient les porte-flingues du FMI en Afrique et en Asie. Bonjour la grande politique des nouveaux colonisateurs, tout aussi violents que les anciens qui donnaient, au temps de la colonisation de l’Amérique, des bébés indiens à leurs chiens sous les yeux de leur mère. ( Je signale à ce sujet un excellent dossier monté par le Front de Gauche des Pyrénées Orientales . Une étude de la naissance du capitalisme basé sur les exactions du colonialisme. Toutes ces guerres impitoyables, comme celle des Cipayes en Inde, où le nom d’humanité est barré d’une pensée libérale qui ne s’intéresse qu’aux résultats et aux gains.   Les libéraux sont les héritiers de ces assassins sans foi ni loi. Il nous faut cesser d’imaginer que le libéralisme est une « Politique ». Pitié ! Non ! Employez les mots justes ! Ce sont des viols, des assassinats, des horreurs entre puissants qui ont toujours traité les peuples par la solution finale de la dépossession et du carnage.

Nous sommes à présent les Indiens, les Noirs, les Cipayes des colonisateurs libéraux. Quelle pitié pensez-vous qu’ils auront de nous ?

On connaît le désir de Mélenchon, s’il gouvernait la France, de sortir de l’Otan . Son désir d’affirmer sa différence face à un parti socialiste qui est le valet de cette puissance. Son désir de ne pas être seulement, selon son expression amusante, de ceux qui mettent des décalcomanies sur les chars des Zuniens ! Faisant témoigner Assange à son meeting, mettant les Us et Vae Solis, sur un même plan, celui du banditisme d’affaire, en une phrase il  dénonce les manœuvres de l’Empire et de leurs alliés. Enorme !

Quatrième canonnade : c’est une jeune femme Elodie qui la donne. Appelée sur scène et émouvante dans une timidité compensée par le désir de tout dire. Elle est de ces malheureux Fra-Lib qui se battent pour conserver leur travail. Elle demande solennellement au premier ministre Ayrault d’intervenir auprès d’Unilever pour qu’il leur cède la marque Eléphant qui existe en France depuis 120 ans. Qui ne concerne que le marché français. Mélenchon rappelle alors l’effroyable bilan de la casse sociale. A partir du moment où le gouvernement « socialiste » n’a pas défendu PSA, on a vu quel a été le résultat. Aussitôt le PDG d’Unilever s’est répandu en mensonges et menaces. Bravo la politique sociale des « socialistes » ! Or Elodie rappelle que ceux qui veulent reprendre Eléphant souhaitent utiliser des aromes naturels pour donner à leurs produits une qualité plus écologique que chimique. On n’aurait pas besoin de ce savoir-faire dans notre pays ? Oui, Ayrault doit réquisitionner quand il s’agit de la survie des travailleurs. C’est cela un gouvernement de gauche !

Cinquième canonnade : elle est tirée par Thierry qui vient parler de Thalès. Ce fleuron de la technologie française va être démantelé . Une des plus brillantes entreprises née du talent de l’ingénierie française qui va être dépecée pour être vendue à l’étranger. Ils sont mille à Grenoble. Leader mondial. Or l’Etat est actionnaire à 41 % de Thalès. Il était donc tout à fait possible, comme les syndicats l’ont demandé, que les représentants de l’Etat, lors du vote des actionnaires, arrêtent ce procédé de liquidation. L’Etat de Hollande ne l’a pas fait. Incroyable. L’Etat de Hollande, serviteur des libéraux. Une nouvelle fois,  c’est dit. Une nouvelle fois, c’est prouvé. Vous n’en avez pas marre , vous qui avez voté socialiste, de voir la réalité de la France « socialiste » ? Jusqu’à quand allez-vous attendre pour dire que vous avez été dupés ?

Alors Ayrault, Hollande et consort, vous voulez toujours lutter contre Mélenchon avec du mépris ou petites phrases ? Lui, par des faits, vous accule dans vos faux semblants.

Qu’allez-vous répondre M. Ayrault ?

Comment allez-vous entrer dans la campagne du traité Européen où il est du devoir des militants de tous les partis d’ouvrir les yeux des Français sur ce qui les attend face à cette fameuse règle d’or qui n’est rien d’autre que l’étalon de la misère ? De leur misère.

 

C’était émouvant, hier, de retrouver le Front de gauche qui est le Front de Guerre des citoyens . Ses réunions sont des barricades quand celles des autres partis sont des kermesses. Un des rares endroits où l’on sent la réalité de la guerre dans laquelle nous entrons.

Cette fameuse guerre économique qui se referme comme un piège si nous ne savons pas informer tous ceux qui, autour de nous, se dirigent tranquillement vers l’abattoir sans comprendre. Eux mais aussi leurs enfants, leur Histoire, leur Nation.

Merci, M. Mélenchon d’être de retour avec votre grande gueule, votre grand cœur, votre immense talent. Si rare le talent, si fragile, si jalousé. Il est si dangereux d’avoir du talent, richesse pourtant commune.

Alors, M. Ayrault ? On attend vos réponses.

La suite à ce soir et à demain.


Moyenne des avis sur cet article :  3.04/5   (206 votes)




Réagissez à l'article

154 réactions à cet article    


  • Yvance77 26 août 2012 07:45

    Ariane bonjour,

    Nous avons soutenu la même personne mais... car il y en a un. Je vous dirais attention à ne pas trop verser dans l’idolâtrie béate et par conséquent de manquer de recul sur certaines de ses erreurs qui auront couter des points.

    La plus importante reste celle du discours lunaire de Marseille à mon sens (et qui est partagé par d’autres personnes pas tous bien entendu).

    Oui, il redonne au mot politique un peu de sens noble, mais il n’est pas le seul car d’autres femmes et hommes s’y collent et là encore il faut savoir le reconnaitre.

    E. Joly, N. Dupont-Aignan, F. Asselineau, A. Montebourg, JP.. Chevènement, J. Cheminade... toutes ces personnes ont de la valeur et j’y vois surtout un atout le jour ou ils pourront se réunir.

    Car nous aurons besoin de toutes ces forces pour lutter contre cet UMP-S libéral qui tue à petit feu le peuple.


    • inthesky 26 août 2012 08:20

      en réalité, pourquoi  E. Joly a refusé de défendre le principe d’une transparence totale des comptes publics, à la nordique, pourquoi EELV a refusé de voter l’amendement de Courson sur la transparence de l’IRFM ?


      parce que E. Joly et autres EELV assument être des arrivistes satellites du PS

      et que la transparence des comptes publis gênerait le PS qui dilapide à tout va dans les collectivités locales, cf : absolument débordée, comment faire 35 heures en un mois, recrutement massif de fonctionnaires territoriaux

      et bientôt abrogation de la réforme territoriale, création de milliers de postes de politiciens locaux pour les copains, c’est la priorité du PS, en terme d’emploi

    • Gemini Gemini 26 août 2012 08:35

      Mis à part Montebourg et probablement Cheminade que j’excluerai de votre liste, celle-ci est plutôt correcte. J’aurais en revanche ajouté les noms de Martine Billard et Jean-Pierre Brard au minimum.


    • inthesky 26 août 2012 08:46

      ce sont tous des vieux !!

      50 ans ou plus

    • lemouton lemouton 26 août 2012 10:36

      « ....certaines de ses erreurs qui auront couter des points.

      La plus importante reste celle du discours lunaire de Marseille à mon sens (et qui est partagé par d’autres personnes pas tous bien entendu)... »

      exact.... discours trop en avance.. smiley

      discours pour Marseille, mais écouté par la France..


    • Caroline Courson Caroline Courson 26 août 2012 11:43

      Il est bien évident, Inthesky, que les qualités politiques des humains se mesurent à l’aune de leur âge physique !


      Mais qu’attendent les prétendus « jeunes » pour foncer dans la bataille et montrer ce qu’ils savent faire ?

    • Scual 26 août 2012 11:55

      Il est très bien le discours de Marseille... c’est pas une erreur du tout.


    • Aristoto Aristoto 26 août 2012 14:37

      Point d’idolaterie !

      Il y a là une réel et vrai conceptualisation raisonné des luttes et combats de Mélenchon !

      SI vous voulez de spucelles qui se trémousse allez chez Bieber ou les colocs de jeunesse du parti socialiste !

      Qu’est ce qu’il faut pas entendre comme connerie merdique déblatter de façon systémique sans avoir plus besoin à réfléchir au sens réel et concret de ce qu’on dit ! Un vrai effet de mode que ce pédantisme !

      C*


    • Veniza Veniza 26 août 2012 19:48

      Quitter JLM non je n’irai pas jusque là, il faut s’en servir de ces politiques là qui poussent nos idées, s’en servir comme eux se servent de nous !


    • Dominique TONIN Dominique TONIN 27 août 2012 08:34

      Il est indéniable qu’Ariane WALTER est sous l’emprise du gourou MELENCHON qui, même s’il ne dit pas que des conneries, a l’art de la diction pour galvaniser les foules !

      Quant à vous, vouloir réunir JOLY/NDA/ASSELINEAU/MONTEBOURG/JPC/CHEMINADE relève de la pure utopie et d’un délire incommensurable ! On voit bien que vous avez été proche de WALTER !
      Non Mesdames, c’est le peuple, et lui seul qui sera capable de se sortir de ce bourbier. Comment ? En mettant en place un pendant de la démocratie Athénienne.
      ça c’est du lourd, sans commune mesure avec les gesticulations des uns et des autres. Désolé !

    • Ariane Walter Ariane Walter 27 août 2012 11:18

      Ayant été absente hier, je n’ai pu répondre à personne.
      Je fais ici une réponse générale.
      mélenchon soulève les passions et les haines pour ces deux raisons : il est talentueux et dangereux.
      je passe sur les grossièretés, les insultes qui me sont adressées. Je les ai laissées car elles ne déconsidèrent que ceux qui les prononcent.

      je ne suis pas une groupie. je ne suis pas amoureuse. je suis, d’une part, sensible à l’art et la beauté. L’art oratoire de cet homme mérite une étude car il est un évènement réel dans notre Histoire et je le ferai.
      je suis d’autre part convaincue que seul Mélenchon représente un danger pour le libéralisme qui menace nos libertés.
      Que certains ne partagent pas cette opinion et pensent qu’il faut payer la dette et ne rien dire, pourquoi pas, mais défendre cette opinion empêche-t-elle d’être poli ? Est-on obligatoirement un bourrin quand on est anti-Mélenchon ?

      Ensuite.
      A propos d’homme providentiel.
      « Il n’y a pas d’homme providentiel » disent certains.
       Oh ! Si !
      Je pourrais en citer des myriades qui, par leurs discours, leurs actes, leur engagement ,ont changé le cours de l’Histoire, il y en aurait des livres et des livres.
      Même si les hommes qui les ont suivis ont couronné l’ouvrage commencé.
      je pense, petit exemple, à tel passage de Montaigne que j’ai lu un soir où j’étais très malade et qui tout à coup m’a apporté une solution qui m’a sauvée. Oui, ce soir-là, Montaigne a été providentiel.
      Mais il est évident très facile de dire que X est un grand homme quand il est mort ou quand il est très vieux, je pense à Nelson Mandela. Je suppose que lui aussi, au moment où il commençait son action a dû être insulté, rabaissé, menacé de mort. A présent c’est une icône.
      C’est la jalousie et la mesquinerie qui font nier le besoin que nous avons les uns des autres et surtout du talent des autres.
      Oui, Mélenchon qu’on l’aime ou le haïsse, est un grand homme politique qui paraît à un moment-clef de notre histoire.

      Mais peu importe tout ceci
      Même si je regrette que les commentaires qui se veulent vipérins émanent de lecteurs qui ne me lisent pas. Qui se gardent bien de parler de l’affaire Amard, par exemple.

      Le fond du problème est le suivant :
      Notre pays est face à une échéance tragique.
      Mélenchon lance un appel à une unité nationale au-dessus des partis .
      A une manifestation citoyenne le 30 septembre à Paris contre le Traité Européen. Quelles que soient nos divergences sur d’autres sujets, nous devons nous unir contre la fin du modèle social Européen. Nous ne voulons pas être vendus aux marchands. Nous ne voulons pas de leur « horreur économique »
      Personnellement, je m’engage à traiter de cette question pendant la campagne qui s’annonce. Certes je ne suis pas la seule à le faire car bien des remarquables articles sont déjà sortis sur Agoravox à ce sujet. Je souhaite simplement vous informer le mieux que je pourrai des questions essentielles qui se posent :
      ce qu’est devenu l’Europe. ce que signifie ce traité. Pourquoi sortir de l’Europe qui paraît une issue évidente est un leurre. Pourquoi l’Europe des peuples est la seule solution même si elle paraît une utopie.

      Et si vous avez des arguments, notez-les.
      En restant corrects. Ce qui facilite la vie de tout le monde.


    • lemouton lemouton 27 août 2012 15:19

      Mais c’est quoi ce spam de Yéti..

      il inonde les commentaires sur agoravox avec ce copié/collé sans fin.. smiley


    • Guit'z Guit’z 28 août 2012 09:48

      Bonjour Ariane,

      Bonjour Calmos,

      J’approuve ce commentaire. En effet, chère Ariane, c’est la première fois que je trouve un de vos papier totalement à côté de la plaque...

      Mélenchon ? 40 années de PS, 37 et de maçonnerie (qui est l’Église de la bourgeoisie). Sophiste grossier, souteneur de Maastricht, d’Amsterdam et de Lisbonne, en même temps que des emplois, des acquis sociaux, de la souveraineté populaire - ce qui est strictement incompatible. Bruyant hâbleur, plus que subtil orateur. Et désavoué sans surprise par les couches les plus populaires de l’électorat, à deux reprises en un mois.

      Électorat qui, la crise financière ayant démonétisé Besancenot, a bien compris que Mélenchon, dans le dispositif oligarchique consistant à maintenir le Peuple dans les formes vaines dudit « Arc Républicain », n’est qu’un Besancenot hardcore (social, engageant un combat de classe, par opposition à l’antimarxisme sociétal bobo de ce dernier), un tapin rabatteur pour le PS déconfit : le Philippe de Villiers de « gauche ».

      De toutes les salopes de la politique, Mélenchon est la pire - car la plus contrefaite.  :->


    • VOUS DELIREZ ARIANE ET VOUS

      VOS CHEVILLES N ENFLENT PAS,,,,,,,,,,, ?????????????? ARRETEZ DE NOUS ENFUMER SVP


    • simir simir 28 août 2012 13:45

      Exact Scual Le discours de Marseille fut un des plus beau que j’ai entendu.

      Je dois dire que pour moi il a même fait pencher la balance car je ne suis pas convaincu par ses propositions sur l’Europe et l’euro desquels il faut sortir.
      L’humanisme a donc été le déclencheur pour moi et d’autres sans doute

    • Cassia 26 août 2012 08:10

      C’est un article passionné d’une femme amoureuse !
      Donc, à mon sens, absolument pas objectif, ni raisonnable.... plus un cri du coeur, qu’une analyse ou une critique....


      • Aristoto Aristoto 26 août 2012 14:47

        Bien sur qu’il s’agit d’une personne !

        On va quand meme pas commencer à prendre notre carte fidélité au parti communiste !


      • vieux grincheux 26 août 2012 08:19

        Je comprends toute la fougue de l’ auteure, son talent est indéniable, ça dithyrambe à donf.....seulement voilà : Il ne faudrait pas en arriver à faire l’ éloge de l’ homme providentiel !!!


        l’ homme providentiel est un concept issu de la pensée fasciste qui parcourt l’ Histoire « officielle », c ’est la glorification d’ Alexandre le « grand », de Nabuchodonosor, de César, Charlemagne, LouisXIV, Napoléon, voire de Spartacus, le Che,etc....

        Ce concept, construction humaine critiquable et donc reconstructible, s’ appuie sur l’ affirmation que s’il n’ y a pas de chef, le peuple, la foule, la troupe, restent dans l’ inaction. 
        Ces groupes sont trop benêts pour s’ auto-organiser, voire pour prendre des décisions/actions. Seuls les chefs savent le faire et quand les chefs se rencontrent il y a immanquablement un combat des chefs pour savoir qui sera calife à la place du calife.

        On le voit, effectivement, sous le prétexte d’ établir l’ ordre, il n’ y a que de la génération de chaos .It’ s not good !! (lol !).

        Pourtant l’ éducastration nationale poursuit inlassablement ce lamentable lavage de cerveau qui donne en exemple les pires comportements de l’ activité humaine. Où est la route pavée de briques d’ or de l’ Autonomie, de l’ Emancipation individuelle au moyen des liens sociaux basés sur l’ Empathie et la Solidarité ?

        Il faut bien se rendre compte que toute la pensée dite « normale » n ’est qu’ une triste (et criminelle ?) injonction à EXPLOITER L AUTRE ou à SE FAIRE EXPLOITER ( injonction faite par les Conseils Généraux aux RSAstes à « trouver un emploi »), car rapport de force oblige, ceux, celles qui ont le pouvoir, chrono-ouranien (cf la mythologie grecque) deviennent des drogués de la jouissance dominant/dominé, en bafouant tous les jours l’ Egalité citoyenne pourtant inscrite dans la Constitution sanfraise....

        Une solution existe pourtant : Le Revenu de Base http://www.youtube.com/watch?v=-cwdVDcm-Z0

        Mais curieusement tous les Autoritaires de ce pays feignent, les feignants, de l’ ignorer, tout comme les Marxistes (rap-ellons que le Marxisme et le Kapitalisme sont les deux faces de la même pièce de monnaie, allez voir ce qu’ en dit C Castoriadis) ont voulu ignorer la pensée de Charles Fourier en inventant , ces cons-là, le « socialisme scientifique » et la « dictature du prolétariat ». Stirner qui fréquentait les cercles marxistes de l’ époque, s’ est trés bien rendu compte de l’ « ouverture d’ esprit » de ces messieurs, lorsque il a publié l’ Unique et sa Propriété.

        On est donc loin, trés loin de l’ Harmonie sociale et domestique du sergent de boutique Fourier. En un mot, on est exactement dans la LUTTE DES PLACES, camarades !!!!! 

        Traduction : dans la pensée fasciste de l’ Homme Providentiel

        Melenchon s’ inscrit à la perfection dans ce processus, même si son slogan (prenez le pouvoir !!) nous laisse entrevoir qu’ il a trés bien saisi la problématique, il n’ en reste pas moins un autoritaire (et avec lui tout le P.C.) 
        Est-ce l’ influence franc-maçonne et sa tendance à fabriquer des « élites » dont des orateurs affutés ? 
        Ce serait oublier un peu vite que la Parole, même donnée par le Vénérable,n’ est que le chant du vent sur les plaines de la solitude. Elle n’ engage que ceux qui y croient, comme le disait un autre adepte d’ une autre obédience, de « droite » celle-là.

        Et c ’est là qu’ intervient l’ arnaque ancienne et acceptée : « Gauche et Droite » ne désignent que les emplacements géographiques au Congrés. Ces concepts n’ ont aucun sens car autoritaires tous les deux. le vrai clivage politique se fait entre Autoritaires et Libertaires....

        Il est URGENT DE S INDIGNER, et ça commence par balayer devant sa porte !!!!

        KONSELEDIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIISEU !!!!

        VG 

        • lemouton lemouton 26 août 2012 10:42

          « Pourtant l’ éducastration nationale poursuit inlassablement ce lamentable lavage de cerveau qui donne en exemple les pires comportements de l’ activité humaine.  »


          possible de donner ces exemples ??
          de développer ??
           parce que là je ne comprends que pouic.. smiley


        • Aristoto Aristoto 26 août 2012 14:52

          Au contraire c’est bien d’un homme qu’il s’agit ! Un homme qui a vainement cru changer les choses par le politique !

          Il n’y a que la haine de l’autre et l’envie de son éradication qui règle la chose !

          Méluche commence à comprendre la première choses ! Il ne reste qu’un faire le pas et se décider pour de bon !

          ( à celui qui répondre que c’est à « ça » que finalement ressemble les « soutient » de méluche je lui répond par les inanité les plus vils qu’il puisse imaginer : des cuvettes de chiottes ! voilà ma réponse )


        • Henri Francillon Henri Francillon 27 août 2012 08:18

          « l’ homme providentiel est un concept issu de la pensée fasciste »
          Merci pour ce rappel essentiel, vieux grincheux, qui pourrait permettre aux fans des diverses idoles politiques de comprendre pourquoi ceux qui se refusent à adorer quiconque, et à mettre leurs espoirs en d’autres qu’eux-mêmes, les considèrent comme des fascistes, et pourquoi ils ont depuis longtemps surnommé le FdG « Fascisme de Gauche ».
          En effet, leur comportement extrêmement agressif, diabolisant (reductio ad hitlerum systématique) leurs contradicteurs plutôt que d’argumenter, leur volonté d’empêcher le débat par la violence, les insultes et la censure, sont des caractéristiques du fascisme que nous sommes nombreux à avoir immédiatement débusquées.
          Car ces partisans forcenés sont les premiers obstacles à l’union populaire nécessaire pour que réellement nous « prenions le pouvoir », au lieu de le donner encore et toujours à un homme providentiel, dont la seule ambition d’être au pouvoir décrédibilise tous les dires.


        • appoline appoline 27 août 2012 19:09

          Ah oui, Mélenchon le franc maçon intolérant, qui veut à toute fin piétiner, démolir, bannir tout ce qui est à l’autre extrême et qui apprécierait qu’on dise de lui qu’il représente tous les français. Bon, il va falloir reconstruire quelques goulags, car on va être sacrément dans la m....... si ce bon vieux Jean-Luc arrivait à un quelconque pouvoir.


        • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 28 août 2012 03:23


          Non. Décidément vous n’avez rien compris à ce mouvement qui s’est créé autour d’une idée : le retour du socialisme et de la reconstruction de la République. Dans le Parti de Gauche, dans le Front de Gauche, nous sommes tous opposés à la personnalisation de la politique, donc bien sûr à l’idée qu’il pourrait y avoir parmi nous un homme providentiel, ou une femme providentielle.

          Cependant, on ne peut que reconnaître le talent de tribun de Jean-Luc Mélenchon. Il ne s’agit pas seulement de discours bien écrits et bien dits, il s’agit aussi d’un travail littéraire, même s’il n’est qu’oral, une construction, une logique, une progression, tout cela alimenté par des connaissances des dossiers, une intelligence qui vous donne l’impression de devenir vous-mêmes plus intelligents. Ajoutez une pointe de lyrisme, de l’humour, de la finesse. Et si vous avez la chance d’avoir suffisamment de force dans la voix, une sensibilité méditerranéenne qui fait exploser votre émotion, votre passion, votre amour pour ceux à qui vous vous adressez, vous provoquerez aussi la passion et l’enthousiasme des foules. Personnellement, je ne connais pas un autre homme politique qui ait, à notre époque, le même talent d’orateur que Jean-Luc Mélenchon. Lisez les grands discours de la IIIème République et demandez-vous si Victor Hugo aurait pu inventer le fascisme avant l’heure en raison de ses qualités de tribun et ses magnifiques discours.

          C’est un formidable atout, c’est vrai, mais Jean-Luc Mélenchon l’a toujours mis à la disposition de la cause qu’il défend avec tous les militants, tous ensemble avec lui et non autour de lui, cette cause qui est la cause du peuple. Vous n’en parlez pas, mais il ne s’agit pas de lutte des classes, mais de guerre des classes.


        • simir simir 28 août 2012 13:48

          @ appoline

          T’inquiètes pas tu n’iras pas dans les « goulags » de Mélanchon tu n’es pas assez dangereuse !

        • Coeuraustral Coeuraustral 26 novembre 2012 00:29

          La phrase qui tue
          « Le secret d’une autorité, quelle qu’elle soit, tient à la rigueur inflexible avec laquelle elle persuade les gens qu’ils sont coupables. »

          Raoul Vaneigem, écrivain.


        • robespierre55 robespierre55 26 août 2012 08:40

          M. Inthesky, merci d’arrêter votre diarrhée verbale.


          • Aristoto Aristoto 26 août 2012 15:01

            Il n’y rien de complotiste chez Méluche ! Au contraire tout est politisé chez lui ; quand le gouvernement américains fait tout d’un coup un forçat de la villa de Ben Laden le tue puis le balance à la mer sans répondre à personne le Méluche prend tout ça par le bout le plus raisonnable qui soit et le moins complotiste et détaille les manœuvres politique géo-stratégique de ce coup ! Y pas besoin de se tortiller sur les roman feuilleton du père Morice pour comprendre ça.

            Par contre tous les qualificatif que tu lui prête au départ je peux sans trop me risquer te clarifier les choses et t’indiquer que tu te trompes.

            Non tu n’as pas besoin de me remercier c’est tout à fait normal e clarifier les choses pour les handicapés !


          • Dzan 26 août 2012 08:54

            Inthesky ; plane au dessus du commun des posteurs, il est là, tel la statue du commandeur.à déverser sa bile sans apporter d’arguments.
            Ariane, oui c’est vrai verse dans l’apologie.
            Mais dans les mois qui vont suivre, nous verrons que Mélanchon, n’avait pas tort.


            • non667 26 août 2012 11:17

              à dzan
              Mais dans les mois qui vont suivre, nous verrons que Mélanchon, n’avait pas tort.

               d’appeler a voter hollande dès le soir du 1° tour ??? smiley smiley smiley smiley


            • Guy Liguili Guy Liguili 27 août 2012 09:21

              Eussiez-vous préféré qu’il appelasse à voter Sarkozy ?


            • 59jeannot 26 août 2012 08:58

              Bravo Ariane. J’ai également suivi le discours de JLM ; vous l’avez trés bien analysé ; et le fond et la forme. N’en déplaise aux commentateurs fieleux, la véritable information, le décryptage de la politique réelle d’Holandréou, sont à mettre au crédit du seul homme politique porteur d’un message d’espoir, qui tente de toutes ses forces d’ouvrir les yeux des français : un homme VRAI, non pas « providentiel », tout simplement honnète : Monsieur Jean Luc Mélenchon.


              • sam turlupine sam turlupine 26 août 2012 09:06

                Usain Bolt cannonier ! smiley smiley

                Allez, je vais boire un canon !


                • voxagora voxagora 26 août 2012 12:11

                  Et la fausse naïveté, vous connaissez ?


                • MonsieurMAx 26 août 2012 14:01

                  Teotl est-il de droite ou socialo ?


                  Les deux bien sûr. Étant donné que la droite et la sociale démocratie (!) sont l’avers et le revers d’une même pièce pourrie.

                  Un autre indice nous met sur la piste de cette évidence : le mépris, la morgue imbécile…

                  Bref passons ! Et encore bravo pour vos articles Ariane !!!


                • MonsieurMAx 26 août 2012 14:05

                  Teotl est-il de droite ou socialo ?


                  Les deux bien sûr. Étant donné que la droite et la sociale démocratie (!) sont l’avers et le revers d’une même pièce pourrie.

                  Un autre indice nous met sur la piste de cette évidence, le mépris, la morgue imbécile…

                  Bref passons ! Et encore bravo pour vos articles Ariane !!!


                • Roland Franz Roland Franz Jehl 26 août 2012 15:26

                  Ou Jeannette Vermersch-Thorez, quand elle parlait du petit père des peuples.


                • SI

                  DEUX HOMMES ET FEMMES POLITIQUES SONT PROPRES

                  SEGO ET MELUCHE

                  eux ne courent pas après une élection a tout prix passant de la droite a la gauche et l’inverse
                   un point c’est tout HONNETES


                • sam turlupine sam turlupine 26 août 2012 09:13

                  Ariane Walter : la groupie de sans sonnets...


                  • robespierre55 robespierre55 26 août 2012 09:23

                    M. iNtruc, vous avez l’insulte facile et aussi peu d’arguments qu’une certaine limace cambrienne.
                    Vous devriez consulter, mais plutôt chez un confrère.
                    Merci.


                    • fcpgismo fcpgismo 26 août 2012 09:25

                      Je vote OUI pour cet article mais Par vieux grincheux a raison La solution pour en sortir est a voir du coté du Professeur Etienne Chouard et bien d’ autres avant lui.Une constitution qui affaiblit les pouvoirs et rend fort le peuple des citoyens mais déjà au Front de Gauche on est pas très nombreux, alors les adeptes de la stricte limitation des pouvoirs des gouvernants, là on est carrément invisible.Jean-Luc Mélenchon sera encore plus crédible si il prévoit son départ et le prépare en formant des personnes pour assurer la relève.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires