• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Merah… une affaire d’État

Merah… une affaire d’État

L’affaire Merah eût dû être une affaire d’État. L’affaire, avec ses trous d’ombre, ses contradictions, ses invraisemblances et tous les couacs de la communication officielle, était potentiellement explosive. Elle ne le sera pas, au moins pour le moment ! Parce que tout bonnement la presse libre, celle qui s’adresse et s’impose au grand public, n’existe plus dans ce pays. Ajoutons que les rares esprits dissidents ou indépendants sont renvoyés illico à leurs jeux de billes… ainsi les chefs de nos services de renseignement (DGSE et DCRI) ne seront pas entendus au Sénat par une commission ad hoc, les ministres de l’Intérieur et de la Défense, MM. Guéant et Longuet, ayant mis leur veto à une quelconque audition au motif que l’affaire Merah serait couverte par le « secret défense ». C’est tout dire !

Le couvercle se referme donc de façon hermétique sur les tenants et les aboutissants (que nul ne doit connaître), d’une affaire arrivée singulièrement à point nommé pour redistribuer les cartes d’une campagne présidentielle mal engagée… pour le tenant du titre ! Une affaire également profitable à son challenger d’extrême gauche, M. Mélenchon, baudruche révolutionnaire et figure archétypique du « système démocratique » dans toute sa vile démagogie… Système verrouillé à l’absolu, dans lequel aucun choix véritable n’existe, conçu à la perfection qu’il est pour légitimer l’une des variantes proposées de la peste ou du choléra.

Certes, si la presse faisait en effet son travail et si elle accomplissait sa fonction sociale et politique, à savoir être l’un des pivots sur lequel repose l’État de droit, l’affaire Merah n’en serait pas restée là… Publicistes et opposition auraient réclamé à cor et à cris des éclaircissemenst au gouvernement sur ce terroriste présumé (puisque non jugé, il est et restera présumé coupable, rien de plus, rien de moins), sur son parcours, sur ses liens établis avec la Direction centrale du renseignement intérieur et son étrange patron impliqué indirectement dans l’affaire de concussion Woerth-Bettencourt… Ce qui en dit long sur les méthodes en vogue au sein de nos Services !

M. Squarcini (nous ne lui ferons aucun procès d’intention), « né en 1955 à Rabat au Maroc au sein de la communauté juive franco-marocaine » 1 , ci-devant Directeur du Renseignement depuis le 2 juillet 2008 sur décision personnelle du Président Sarkozy, semble mû par l’unique souci, voire l’obsession de fliquer, sous couvert de lutte contre l’islamisme et l’antisionisme, les derniers des Mohicans nationalitaires hexagonaux… On pourrait légitimement imaginer que les préoccupations premières d’un grand Service de la sécurité intérieure (ayant opéré la fusion, le 1er juil. 2008, des Renseignements généraux et de la Direction de la surveillance du territoire), ne sont pas en priorité le fichage et le pistage des gens de presse [comme dans le dossier Woerth-Bettancourt] ou d’une poignée de patriotes plus ou moins ultra, ce qu’à Dieu ne plaise… mais la féroce répression des trafics de drogues, d’armes et d’êtres humains qui enrichissent la pègre multiconfessionnelle qui pullule sur le territoire national, en un mot, les formes aiguës, diverses et variées de la criminalité organisée transfrontières… Que nenni ! Comme le montre si bien le cas Merah (agent notoire de la DCRI jusqu’à preuve du contraire), qui n’est devenu « le suspect » de dernier ressort qu’après l’abandon de la piste d’extrême droite privilégiée de prime abord… et tout au long de l’enquête préliminaire.

La question n’est plus de savoir qui est Merah, mais quel a été son rôle exact

Il est vrai que des faits troublants ont pu en effet égarer les enquêteurs de base… Ainsi la description (crédible) du témoin Martine, bousculé par le tueur lors des assassinats de Montauban ne concorde pas du tout avec celle de Merah : un homme plutôt trapu, aux yeux clairs, le type même du tueur professionnel qui reprend son avion aussitôt vers son Caucase natal une fois son « contrat » rempli…

Le 18 mars, La Dépêche du Midi donnait la parole à un témoin vite passé à la trappe parce qu’incongrue avec la version ultérieure, et médiatiquement admise, de la tragédie toulousaine… Martine « d’une voix troublée par l’émotion lâche cette phrase qui laisse tout le monde sans parole » : « J’ai vu le tueur des parachutistes ». « Il est alors 17 heure à Montauban, à quelques mètres à peine de l’endroit où trois parachutistes du 17e RGP ont été mitraillés en tout début d’après-midi »… Martine : « Je faisais des courses. Je sortais de la pharmacie, j’allais au bureau de tabac lorsque le tueur m’a bousculée. Il s’est retourné et, dans le mouvement, la visière de son casque s’est relevée de quelques centimètres. J’ai alors aperçu un tatouage ou une cicatrice au niveau de sa joue gauche. J’ai aussi entrevu ses yeux à travers la visière. Il avait un regard froid, d’une lucidité effrayante. Un regard que l’on n’oublie pas… Il était de taille moyenne, un mètre soixante-dix environ et assez corpulent ». Martine est-elle une affabulatrice ? Exit ce témoignage passé par pertes et profits.

N’en reste pas moins quelques faits troublants. Hélas pour l’heure invérifiables. Sous le titre « Merah : des vidéos qui accusent la police ? » Le Parisien du 2 avril signale que Zahia Mokhtari, avocate algérienne du père de feu Merah, affirme détenir une vidéo sur laquelle le « tueur » aurait dit aux policiers « Pourquoi vous me tuez ? Je suis innocent » 2. Vrai ou faux, cela pourrait aller dans le sens de ceux – mais tous les délires ne sont-ils pas permis ? – qui penchent pour la liquidation de Merah lorsque celui-ci avait annoncé son intention de « se rendre » aux forces d’intervention… deux coups de feu avaient alors claqué selon les journalistes présents sur les lieux ! 3 Car l’histoire épique de Merah essayant de sauter du balcon le corps criblé de balles (28 impacts notamment dans les bras et les jambes) ne tient raisonnablement guère la route. D’abord, au vu de l’exiguïté dudit balcon sur lequel se serait tenu le chef du Raid, le contrôleur Hautecloque. Une photo de la façade remet en effet sévèrement en cause la (sa) version - de toutes façons arrangée - du dénouement d’un siège sans queue ni tête, ni rime, ni raison   4.

Des doutes légitimes autant que sans réponse, qui isolément pourraient à la rigueur « passer dans l’épaisseur du trait », mais dont l’accumulation finit par poser problème… sauf pour la presse toute occupée par l’installation (!) de la « démocratie » en Birmanie et le golpe malien avec à la clef la rébellion targui, lourdement équipée par les salafistes d’Aqmi [Al Qaïda au Maghreb islamique], grâce aux armes prélevées dans les arsenaux de la Jamahiriya libyenne à l’occasion de son renversement… orchestré et soutenu par l’Otan, Londres, Washington et Paris. Des transferts d’armes que la presse unanime et psittaciste attribue aux « mercenaires de Kadhafi »… lequel, post humus, a vraiment bon dos !

Le passeport algérien de Merah… Et sa surprenante visite en Israël

Mohamed Merah, né en France le 10 octobre 1988 de parents algériens, possédait la double nationalité et… n’avait pas de passeport français [Liberté Algérie 29 mars] ! Le seul passeport valable dont il disposait était apparemment algérien, délivré par le consulat de Toulouse en juillet 2005 et renouvelé le 20 mars 2010. Quant au passeport français de Merah, délivré en 1998 à Toulouse, lorsque celui-ci était âgé de neuf ans, il avait expiré en avril 2008 sans être renouvelé ! Or Merah se serait rendu en Israël, État en guerre et n’entretenant pas de relations diplomatiques avec l’Algérie ? Mais il aurait également voyagé en Syrie, Jordanie, Irak, Afghanistan, Pakistan, et peut-être même en Iran, toujours avec un passeport algérien alors qu’il était sous surveillance (ou « suivi ») par la DCRI ? Très fort n’est-ce pas ?

France-Culture dans son journal de 18 heure, le 27 mars : «  Merah s’est rendu trois jours en Israël, dans les territoires palestiniens, en 2010, affirment les sources de sécurité israéliennes ; il serait entré par un point de contrôle à la frontière jordanienne. Ce matin [mardi 27 mars] le journal italien « Il Folio » écrit que Merah voyageait avec la couverture des Services secrets français » ! « Information grotesque » répliquait aussi sec un porte-parole officieux de la DGSE par le truchement de l’AFP .

Bien sûr, la DCRI et la DGSE ont démenti comme il se doit, mais, pouvaient-ils faire autrement ? En fait, c’est un proche de Nicolas Sarkozy qui est nommément désigné pour avoir potentiellement envoyé Merah en Israël : Érard Corbin de Mangoux, préfet de son état, un civil paradoxalement directeur, également depuis 2008, d’un organisme au départ essentiellement militaire, la DGSE ! Un choix qui n’est pas sans rappeler celui du président Mitterrand (son Premier ministre étant Rocard), lorsqu’il nomma en 1989 le préfet Claude Silberzahn, premier civil à prendre la tête de l’ex Service de documentation extérieure et de contre-espionnage [SDCE] devenu entre-temps DGSE. Dans un article assassin du journal Libération en date du 22 février 2011 [Les fiascos du renseignement français], celui-ci commentant les actuelles dérives de nos Services de Renseignement et de contre-espionnage, portait ce jugement d’expert : « Jamais, dans les dernières décennies, un bilan aussi négatif n’a pu être dressé pour ce qui a trait au domaine d’action des services spéciaux et de renseignement  ». L’on n’est jamais si bien jugé que par ses pairs !

La rafle

Comme il fallait enfoncer le clou, après l’heureux et photogénique épilogue des tueries du Sud-Ouest, le vil assassin proprement liquidé comme un vulgaire Ben Laden et inhumé dans l’anonymat le plus strict (à défaut d’être englouti dans des abysses océaniques), les cameras de télévisions ayant été préalablement conviées (merveilleux hasard), le gouvernement s’applique désormais à redorer sa terne image par de spectaculaires opérations coups de poing dans les milieux réputés djihadistes… après avoir pitoyablement échoué en matière de chômage et d’emploi, sans doute escompte-t-il se rattraper sur le « sécuritaire islamique » façon Potemkine.

Le 31 mars [20 Minutes], une semaine après la fin pitoyable du multirécidiviste Merah, dix-neuf personnes, dont trois femmes, étaient interpellées à l’occasion d’un vaste coup de filet : 5 en Île-de-France, 4 dans la région nantaise, 4 dans l’agglomération lyonnaise, autant en Provence-Alpes-Côte d’Azur et 2 à Toulouse, soit dix-sept islamistes radicaux présumés… certains « semblaient préparer un enlèvement ». Bigre ! En l’occurrence, le rapt d’un magistrat lyonnais marqué à gauche, l’ancien avocat de la pègre marseillaise Albert Lévy, poursuivi et renvoyé en correctionnelle à la fin des années 90 pour manquement à ses devoirs… bref un personnage glauque habitué des eaux troubles et saumâtres ! Des armes ont été trouvées, notamment deux ou trois fusils d’assaut, AK47… mais démilitarisés, autant dire des armes de décoration !

Défendant « la continuité de l’action gouvernementale face au terrorisme », le ministre de l’intérieur, M. Guéant déclarait au Parisien] [2avril] « que les membres de Forsane Alizza [le « réseau » démantelé] pratiquaient des entraînements physiques hebdomadaires qui peuvent s’apparenter à des séances paramilitaires ». M. Squarcini insistait quant à lui sur « la dangerosité » des membres de Forsane Alizza, « Les Cavaliers de la fierté » : On bosse (sic) sur eux depuis octobre … Le groupe avait été dissous le 29 février 2012 et les avoirs de 26 d’entre eux ont été gelés, mais ils continuaient à suivre un entraînement physique, dans les parcs, les bois et recherchaient des armes » [La Provence]… « Ce sont des Français qui s’entraînent sur le territoire. Il y avait des séances collectives d’aguerrissement, avec un discours très violent, un endoctrinement religieux… C’est un groupe constitué d’une véritable dangerosité »… « [cherchant à] se structurer de façon solide en voulant nommer des émirs dans chaque région » ! Curieux au final de devoir préciser que ces gens sont des Français… ce qui, traduit de la langue de bois, signifie qu’il sont des citoyens de papier, de convenance et de confort qui n’ont en aucun cas leur place sur le territoire national, sauf trouble complaisance de la part d’autorités publiques ayant délaissé leur rôle légal et leur mission régalienne, pour de funestes manipulations. Eh oui ! Pourquoi les membres de la « secte » Forsane Alizza n’ont-ils pas été déchus d’une nationalité qu’ils déshonoraient ?

Parce qu’enfin, que font ces gens en Hexagonie ? Puisque le caractère dangereux » de la Forsane Alizza, de ses activités et de ses engagements, est connu et reconnu depuis au moins janvier 2010, à telle enseigne que le ministère de l’Intérieur en a fait prononcer le 29 février dernier la dissolution, peu avant les événements tragiques de Toulouse-Montauban… Est-ce d’ailleurs une pure coïncidence ? Doit-on en conséquence se demander si par hasard ces gens n’ont pas été soigneusement gardés au chaud, voire chouchoutés, pour servir en tant que de besoin ? Voire pour les faire participer à un scénario en forme de feuilleton avec un avant et un après Merah, et les tueries qui lui sont associées ? Imagination paranoïaque direz-vous ! Peut-être, mais si trop de paranoïa rend stupide, pas du tout rend niaiseux… l’abolition de la faculté d’examen au moyen de la raison critique étant une forme subreptice de lobotomie non invasive des plus redoutables à laquelle se trouve exposé l’homme moderne consommateur déraisonnable d’infos macdonalisées, prémâchées, prédigérées !

N’est-il pas finalement quelque peu étrange, avouons-le, qu’« on » ait laissé prospérer un réseau salafiste qualifié par la Dépêche du Midi de « Bureau de recrutement pour le Djihad » dont onze membres avaient déjà été arrêtés… dès le 14 février 2007 5 ? De là à dire que l’épouvantail du terrorisme « islamo-fasciste », et la psychose collective subséquente que l’on nous sert et ressert de manière récurrente, ressortent d’une « terreur fabriquée » ? Nous sommes effectivement prêts à franchir le pas. Est-ce à dire au bout du compte qu’on a sciemment laissé se développer – sous contrôle – un réseau salafiste en vue d’une arrestation à grand spectacle, afin que chacun retienne son souffle dans les chaumières, scotché devant l’œil de bœuf trônant au centre géométrique de chaque foyer de l’Occident post-chrétien ? Nous parlons ici bien entendu du Cyclope télévisuel, dispensateur d’images choc à fort rendement électoral et consumériste… Si nos politiques font montre de peu de prévoyance et d’intelligence du cœur dans la conduite des affaires, ne doutons point cependant qu’ils ne soient habités du génie du mal. Piètres gestionnaire de nos destins collectifs, ils n’en demeurent pas moins de redoutables machiavéliens.

Alors Merah « Une chance pour la France » ou pour nos services de basse police ?

À défaut de réponses définitives, voire exhaustives, il serait grand temps que citoyens et opposition (si elle existe autrement que par des prouesses déclamatoires, effets d’annonce et autres paroles verbales), posent publiquement et souverainement la question de savoir pourquoi l’Hexagone serait-il nécessairement voué à être une terre d’asile ou d’accueil pour un nombre croissant de délinquants venus des quatre coins de la planète ? Pourquoi la France devrait-elle être obligatoirement une pépinière de salafistes et de grands délinquants ?

Le père, Mohammed Melal Merah, le même qui aujourd’hui porte plainte contre les pouvoirs publics français, n’est pas un inconnu de notre administration pénitentiaire… incarcéré en France pendant quatre ans pour trafic de drogue avant de prendre de sa propre initiative le chemin du retour vers son douar d’origine en Algérie. Une famille prodigue puisque l’un de ses membres, Sabri Essid, distingué salafiste, arrêté les armes à la main, en décembre 2006 en Syrie, à la frontière irakienne, est condamné et incarcéré en France où il purge une peine… et pour cause ! Sans Merah et consort, la France, ainsi que toutes ses communautés agrégées et ses multiples pièces rapportées, se porterait indéniablement mieux et ses finances (comme sa dette) en seraient allégées d’autant 6.

Terreur fabriquée, peurs manipulées

La « terreur fabriquée » : des cellules pistées dès l’origine sont délibérément laissées en France la bride sur le cou, et peut-être encouragées… La piste israélienne reste à suivre et à explorer : pourquoi les Services spéciaux auraient-ils facilité un séjour – fût-il court ! – de Mérah sur le territoire de l’État hébreu ? Dans quel but ? Dans le cadre de quel opération ou de quel « montage » ? Il est assez clair au final que cette affaire déborde largement le cadre d’une affaire limitée à la seule région de Toulouse avec pour protagoniste un délinquant qui se serait auto-converti au djihadisme en prison et ce, jusqu’à perpétrer de sang froid sept meurtres particulièrement retentissants, à l’exécution sans faille pour mieux se faire cueillir à domicile où il attendait sagement les forces de l’ordre… Étrangement curieux pour un homme qui avait eu l’habileté de ne pas laisser la moindre empreinte, digitale ou génétique, sur les étuis des munitions ayant garni ses chargeurs !

Gardons-nous cependant de trop d’extrapolations. Trop de gens s’emploient à brouiller les pistes en multipliant notamment les hypothèses les plus échevelées, histoire de nous faire perdre le fil conducteur de la logique sans lequel il n’existe point d’issue dans le labyrinthe du mensonge. L’affaire Merah ne fait que commencer et si nous ne voulons pas nous laisser enfermer dans le piège de l’une de ces nouvelles légendes surgissantes au détour de l’actualité, avec son cortège de guerres annexes, de religions révélées, de celles qui foisonnent depuis un certain 11 Septembre…

Notes

(1) http://www.fil-info-france.com/serv... Le site Fil-info-France mentionne que Jean-Luc Mélenchon, trotskiste, ancien ministre de l’Enseignement professionnel de 2000 à 2002, est lui aussi né au Maroc, le 19 août 1951 au sein d’une famille juive de Tanger… Deux « personnalités » parmi beaucoup - Delanoë, Strauss-Kahn, etc. représentatives de ces hommes de pouvoir ayant amorcé leur ascension sociale après 1962 dans le contexte de l’exode des Français d’Algérie, un reflux qui s’accentuera en 1967 avec la Guerre des Six Jours, puis avec la Révolution de mai 1968 qui va balayer sans fracas la classe dirigeante issues du Gaullisme et de la « victoire » de 1945.

(2) AFP. Alger 1 avril - L’avocate algérienne mandatée par le père de Mohamed Merah pour porter plainte contre le Raid, a affirmé lors d’une conférence de presse détenir des preuves de « la liquidation » du tueur de Toulouse, à savoir deux vidéos identiques de 20’ chacune dans lesquelles Mohamed Merah dit aux policiers « Pourquoi vous me tuez … je suis innocent ». Me Zahia Mokhtari précisant « des personnes au cœur de l’événement, qui voulaient que la vérité éclate, m’ont remis ces vidéos » dont elle réserve la divulgation à la justice française. Sollicité par l’AFP, le ministère de l’Intérieur français n’a daigné faire aucun commentaire. Toujours selon Me Mokhtari, « Merah a été manipulé et utilisé dans ces opérations par les services français et a ensuite été liquidé pour que la vérité ne voie pas le jour ».

(3) http://www.sudouest.fr/2012/03/22/t...

(4) Clichés « À Toulouse, un balcon bien encombré »http://www.agoravox.fr/tribune-libr...

(5) Cf. La Dépêche du Midi, 18 fév. 2007 - Le Figaro, 28 mars 2007 - La Dépêche du Midi 20 mars 2008.

(6) Affaire Merah « La question qui n’est pas posée » de Bruno Gollnisch. Le 31 mars 2012, le député européen, s’interrogeait très opportunément : « Combien a donc coûté la famille Merah à la France ? Le Père, Mohammed Melal Merah, [a été] incarcéré ici quatre années pour trafic de drogue… Mohammed Merah : combien a-t-il coûté… en allocations pré et post-natales, en scolarisation gratuite (avec bourses ?), en allocations familiales, en soins gratuits remboursés par la sécurité sociale, y compris l’hépatite A contractée au Pakistan, en formation professionnelle (C.A.P. Carrossier), en Aide Personnalisée au Logement, en R.S.A. ? Combien ont coûté ses méfaits précédents, ses 18 arrestations, ses 15 condamnations, en dommages, déprédations, temps passé de policiers, de magistrats, de greffiers, d’éducateurs, etc. ? Et ses 21 mois d’incarcération ? ».


Moyenne des avis sur cet article :  3.28/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Antoine Diederick 6 avril 2012 12:15

    "Est-ce à dire au bout du compte qu’on a sciemment laissé se développer – sous contrôle – un réseau salafiste en vue d’une arrestation à grand spectacle, afin que chacun retienne son souffle dans les chaumières, scotché devant l’œil de bœuf trônant au centre géométrique de chaque foyer de l’Occident post-chrétien ? Nous parlons ici bien entendu du Cyclope télévisuel, dispensateur d’images choc à fort rendement électoral et consumériste"

    Une nouvelle forme du panoptique ?


    • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 6 avril 2012 12:25

      1 ) ’’ Merah  ... ce terroriste présumé (puisque non jugé, il est et restera présumé coupable, rien de plus, rien de moins)’’

      2) ’’M. Squarcini (nous ne lui ferons aucun procès d’intention), « né en 1955 à Rabat au Maroc au sein de la communauté juive franco-marocaine »’’

      sans commentaire : on as tous compris , encore un false flag de l’empire atlanto-sioniste

      • Cocasse Cocasse 6 avril 2012 14:11

        C’est l’avantage des morts, ils ne parlent plus...


      • xray 6 avril 2012 15:40


        Mais, qu’est-ce qui vous fait croire que le rôle des services est de lutter contre le terrorisme ? 
        C’est à l’école que l’on vous a mis en tête toutes ces conneries ? 

        Le rôle des services est de manipuler ! 

        Mohamed Merah n’était pas seul. 

        Il était connu des services. Il était manipulable. Il a été manipulé ! 
        Cette manipulation a servi Sarkozy. 

        Sarkozy sera réélu. Les US ont besoin de lui pour porter la guerre en Syrie et en Iran. 

        Une maison a t-elle un devoir de mémoire ? 
        http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/21/une-maison-a-t-elle-un-devoir-de-memoire.html 



      • Francis JL1 6 avril 2012 12:25

        Sarkozy, le roi du bonneteau !

        "Ainsi que l’avance dans un essai le célèbre pirate informatique Kevin Mitnick, l’ingénierie sociale serait L’art de la supercherie ; plus précisément l’art d’induire autrui en erreur et d’exercer un pouvoir sur lui par le jeu sur les défaillances et les angles morts de son système de perception et de défense. Illusionnisme et prestidigitation appliqués à tout le champ social, de sorte à construire un espace de vie en trompe-l’œil, une réalité truquée dont les règles véritables ont été intentionnellement camouflées. »"

        Qu’est-ce que l’ingénierie sociale ? "La culture de l’inégalité ne concerne pas que le domaine économique. Elle touche aussi à la configuration du champ perceptif. En effet, le fondement des théories de la surveillance (1), tel que résumé par le principe panoptique de Jeremy Bentham (2), est la dissociation du couple « voir » et « être vu ». La politique comme ingénierie sociale consiste alors à bâtir et entretenir un système inégalitaire où les uns voient sans être vus, et où les autres sont vus sans voir. Le but de la manœuvre est de prendre le contrôle du système de perception d’autrui sans être soi-même perçu, puis d’y produire des effets en réécrivant les relations de cause à effet de sorte qu’autrui se trompe quand il essaie de les remonter pour comprendre sa situation présente. Dans son livre sur la campagne présidentielle de Nicolas Sarkzoy en 2007, Yasmina Reza nous rapporte ces propos d’un de ses conseillers, Laurent Solly : « (…), la réalité n’a aucune importance. Il n’y a que la perception qui compte. » Ce constructivisme radical, issu de l’école de Palo Alto et très en vogue dans le milieu des consultants, n’hésite pas à considérer que la perception peut être détachée de tout référent objectif, réel. L’ingénierie des perceptions devient alors une activité quasi démiurgique de construction d’hallucinations collectives, partagées, normalisées et définissant la réalité commune, autrement dit un ensemble stabilisé de relations causales falsifiées."

        (1) C’est moi qui souligne

        (2) "il faut nous souvenir de ce que Bentham disait : la transparence des individus implique l’incapacité de mettre en cause les lois ou d’agir contre elles. La question que je pose est donc la suivante : la démocratie peut-elle survivre quand ses citoyens ne peuvent plus contester l’ordre établi ?" (Le panoptyque)


        • Francis JL1 6 avril 2012 12:29

          Une magnifique illustration de la mise en œuvre de ’ingénierie sociale en politique, ce roman qui tient à la fois de l’enquête journalistique, de roman policier et de fiction : « French tabloïds »


        • Antoine Diederick 6 avril 2012 13:48

          bon ajout....

          Concernant cet utilitarisme et sa radicalisation à effet de contrôle social : il met en cause l’idée même que nous pourrions nous faire de la turpitudes de ceux qui nous dirigent, « machiavéliques » nous propose l’auteur comme réflexion à ce sujet.

          Certes nous pourrions pardonner assez bien à nos dirigeants quelques bons coups fourrés, nous savons bien que le pouvoir impose parfois des transgressions nécessaires et ferions-nous confiance à un homme politique seulement paré d’un habit de sacristain.

          Y - aurait-il affaire d’Etat ? Oui, s’il y avait raison d’ Etat.

          Comment est-il possible de voir dans l’affaire Merah un évènement proche phénomène inhérent à la raison d’Etat ?

          C’est une question intéressante dès lors que serait cette raison à percevoir comme supérieure à toutes autres considérations périphériques.


        • Antoine Diederick 6 avril 2012 13:49

          correction :

          C’est une question intéressante dès lors que cette raison serait à percevoir comme supérieure à toutes autres considérations périphériques.


        • Emmanuel Aguéra LeManu 6 avril 2012 14:12

          ok, l’auteur se plante, ce n’est pas une affaire d’état.
          Pourquoi le secret défense alors ?
          D’ailleurs ce n’est pas Mérah l’affaire d’état, c’est l’enfumage qui a suivi.
          C’est Sarko l’affaire d’état.
          A défaut d’être un homme d’état, son imposture gigantesque, son insolences, ses mensonges en plaine face (jamais relevés par ses interlocuteurs à la noix, journaleux et politiques confondus), son « système », véritable réseau mafieux, chef de la police, procureurs, marchand d’armes...
          Attendez un peu... l’histoire jugera
          Berlusconi, pourtant éjecté avant terme avait lui pris la précaution de faire voter des lois d’amnistie... Sarko n’a pas eu le temps. J’espère qu’il s’est sucré suffisamment , car l’ump ne pourra pas -ou refusera de- payer ses avocats...
          EN TAULE ! Lui et sa clique d’escrocs.


        • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 6 avril 2012 12:28

          Claude Guéant vous prie d’accepter ses excuses pour la défaillance de communication autour de l’affaire Merah. Conscient de cet échec, il vous jure, on ne l’y prendra plus !


          • BlackDjai BlackDjai 6 avril 2012 12:58

            Enfin, un article résumant parfaitement bien les incohérences de ce qui c’est passé ce jour là et reprenant le témoignage de « Martine » que beaucoup ne connaisse pas.

            Comme vous le sous entendez parfaitement, c’est une affaire qui va être vite classée avec l’absolution de nos merdias nationaux,mais défendeur de la république et de la Démocratie quand il faut casser de l’Islam et du musulman. 

            Le journalisme d’investigation n’existe plus, heureusement qu’internet nous permet de lire ce genre de papier qui soulève les incohérences de ce cas et pose les bonnes questions !

            Bon boulot, ce fut un plaisir à lire, totalement objectif sur le fond et complet.


            • Gérard Luçon Gerard Lucon 6 avril 2012 13:08

              sarkozi est une honte pour notre pays ... le fascisme ne doit pas continuer !


              • Le matou 6 avril 2012 13:21

                Mohamed Merah où comment un petit voyou de banlieue à la dérive, tombé entre les mains de l’islamisme radical, et qui décide de « passer à l’acte », provoque plusieurs meurtres et... de nombreuses théories délirantes ou farfelues sur internet.


                • Firenza 6 avril 2012 13:40

                  Mohamed Merah vu par les sites djihadistes

                  http://www.atlantico.fr/decryptage/mohamed-merah-vu-sites-djihadistes-dominique-thomas-319462.html

                  « D’une manière générale, ils conçoivent la justification de ces actes. C’est la personnalité du personnage qui pose question. Il n’a pas le profil du djihadiste féru de religion qui a un comportement sain. Par exemple, ça pose problème qu’il soit allé en boite de nuit. On peut faire le djihad, mais pas le faire n’importe comment, en ayant un comportement impie en marge d’une telle opération. »

                  « Il ne parlait jamais ni de politique, ni de religion, comme si cela ne l’intéressait pas. Je le croisais de temps à temps à la mosquée, mais il n’était pas très pratiquant. Il a été pris de folie, je n’y crois pas , je suis dégoûté », s’exclame ce camarade qui a préféré garder l’anonymat. Si Mohamed Merah ne buvait pas d’alcool, on pouvait apparemment le croiser dans des fêtes, une cigarette à la main. « Je suis sorti en boîte de nuit avec lui la semaine dernière », assure cet ami.« 

                   »...ce jeune homme fluet d’1m70..." le témoignage de Martine : homme corpulent !!!

                  http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/03/21/01016-20120321ARTFIG00518-mohamed-merah-un-jeune-carrossier-calme-et-gentil.php

                   


                • sisyphe sisyphe 6 avril 2012 13:32

                  J’aimerais bien avoir quelques explications sur ceci : (je cite l’auteur) :

                  Une affaire également profitable à son challenger d’extrême gauche, M. Mélenchon, baudruche révolutionnaire et figure archétypique du « système démocratique » dans toute sa vile démagogie

                   ?????
                  En quoi « l’affaire Merah serait-elle »profitable« à Mélenchon ????????
                  Et quel type de »pouvoir« aurait eu Mélenchon dans cette affaire ????????

                  et puis, l’auteur, en »notes" :

                  Le site Fil-info-France mentionne que Jean-Luc Mélenchon, trotskiste, ancien ministre de l’Enseignement professionnel de 2000 à 2002, est lui aussi né au Maroc, le 19 août 1951 au sein d’une famille juive de Tanger…

                  L’auteur établirait-il un lien de cause à effet entre son affirmation d’une affaire « profitable » à Mélenchon, et le lieu de sa naissance ?????????
                  Où serait-ce plutôt le fait de sa naissance « dans une famille juive » ..... ?????

                  Un genre de rattachement (implicite, non-dit, vicelard) à un « complot sioniste » où Mélenchon serait « complice » parce qu’issu d’une « famille juive » ????

                  De quoi décrédibiliser totalement le reste de l’article... car, comme le dit l’auteur lui-même :
                  si trop de paranoïa rend stupide, pas du tout rend niaiseux…

                  De peur d’être « niaiseux », l’auteur est-il devenu stupide, ou plus vicieusement cherche-t-il à insinuer, en le dissimulant, l’ antisémitisme dégueulasse du fameux « complot sioniste » ???

                  Car là, il ne s’agit même plus de paranoia, mais bien de racisme et de complotisme avérés...

                  Minable !

                  On attend les explications...


                  • sisyphe sisyphe 6 avril 2012 13:40

                    ... la fiche de l’auteur présente, d’ailleurs, quelques caractéristiques assez surprenantes :

                    alors qu’il a publié, depuis son inscription, en Mars 2011,
                     53 articles, le nombre total de ses commentaires s’élève à ......... 2 (deux) en tout et pour tout !!!!

                    Pas particulièrement bavard, à part ses articles, Monsieur Camus : un automate, peut-être ??


                  • Emmanuel Aguéra LeManu 6 avril 2012 14:21

                    Croiriez-vous a contrario que MLP retirât de cette affaire tout ce qu’elle en espérât ? (putain, l’imparfait du subjonctif maintenant, faut que je me soigne...) Je ne le pense pas. Par contre, force m’est de constater que dans la presse, l’internet, au comptoir et même dans la rue (je ne vis pas à Neuilly), la conviction d’un enfumage présidentiel semble sinon avérée du moins bien installée.
                    Nul doute pour moi que l’affaire s’est retournée contre ceux qui... « auraient pu » (lol !) l’aménager à leur sauce pour, au hasard : en retirer le bénéfice électoral à point nommé ? Le bain de sang qui semble s’en être suivi leur pèsera dans les bottes longtemps, longtemps après la veste qui se prépare.


                  • Emmanuel Aguéra LeManu 6 avril 2012 14:22

                    Et je ne m’en plains pas.


                  • gordon71 gordon71 6 avril 2012 14:27

                    vous par contre ...


                    des arguments de haut vol et un style ...
                    hummmm toute en délicatesse

                  • Jean Valjean Jean Valjean 6 avril 2012 15:12

                    I« l se sert d’avox pour épandre ses idées malsaines, et ne cherche aucunement le dialogue. »
                    -
                    Ce n’est malheureusement pas le seul...
                    Agoravox est malheureusement devenu un repère de fachos et d’Islamistes haineux qui viennent quotidiennement y déverser leur fiel en toute impunité puisque personne de fait barrage à leur propagande abjecte.


                  • fred74 fred74 6 avril 2012 15:24

                    Pour Ecureuil bleu,,,,

                    Vous vous sentez mieux je suppose,,,,,,,,,savez vous au moins se que sont des nazillons pauvre Cloche,,,,,,,,,,

                    Les avez vous approché ,,,,non,,,je suppose que votre age ne vous l’a pas permis ,,,,,,alors, et bien que je ne me sente pas concerné,,,,,,,,donnez , ou mieux encore trouvez d’autre noms d’oiseaux à ceux que vous n’apprécier pas,,,,,,,,

                    Je ne voie pas bien la corrélation qu’il puisse y avoir entre certain commentaire içi est «  »« des nazillons »«  »" je ne pense pas qu’il y ai des adorateurs Hitler sur ce site,,,,,

                    Votre niveau intellect est il à ce point si bas qu’il vous faille à tout prix faire l’apologie d’acte barbare,,,,,,que vous même n’avez pas connu, et heureusement pour vous , un peu de tenue,,,,,


                  • fred74 fred74 6 avril 2012 15:30

                    Ce qui est malheureux sur ce site, c’est le niveau de plus en plus bas de certain commentaire,,,,,

                    On lis fachos par ci,,,,nazillons par la,,,,,,,,,et puis quoi encore,,,,,,,

                    Quel est votre age,,,,,,à tous,,,,,,,avez vous vécu ces événements,,,,,,,,Non,,,,,,je le suppose,,,et êtes formaté à cette bouillis de télévision.

                    Vous sentez vous mieux aprés avoir insulté ou injurier des gens qui n’ont pas les mêmes point de vue que vous ,,,oui je le suppose,,,,,, il n’ont pas vos idées il n’entre pas dans votre moule,,,,,donc ce sont des fachos,,,,,,,,
                    Bonne continuation dans votre monde bidon,,,,,


                  • Thucydide Thucydide 9 avril 2012 08:25

                    Bien vu, sisyphe ; en découvrant l’article, je me faisais la même réflexion que vous.

                    Si l’affaire Merah a profité à Mélenchon, c’est tout simplement parce qu’il ne s’est pas jeté dessus pour en faire un argument de campagne.

                    Pour le reste de l’article, rien de bien original ni de révélateur : l’auteur nous dévoile une origine sociale que Mélenchon est le premier à assumer et dont on ne comprend pas ce qu’elle vient faire ici et pour le reste se contente de rabâcher sans vergogne Morice ou autres éditoriaux de presse.

                    Avec une préoccupation assez minable, c’est bien vrai


                  • yvesduc 10 avril 2012 23:06
                    sisyphe de 13:32 : je ne comprends pas, moi non plus, ce qu’a voulu dire l’auteur sur le profit que tirerait Mélenchon de l’affaire Merah, mais de là à jeter tout l’article aux orties, vous allez un peu vite ! Votre réaction épidermique est dommageable car elle vous fait perdre de vue les éléments apportés par l’article !

                    Léon Camus n’est nullement un « automate », comme vous dites, et c’est au contraire l’une des grandes plumes d’AgoraVox ! Il est notamment l’auteur de ce qui est sans doute et à mon avis, LE meilleur article sur l’affaire Merah, publié ici sur AgoraVox (après avoir été publié ailleurs et aussi ).

                    Quant au faible nombre de commentaires, c’est simplement dû au fait que Camus fait très professionnellement son travail de journaliste et d’écrivain et que son temps est compté.

                  • Buddha-dassa 6 avril 2012 13:46

                    les BRICS ,Brésil, Russie, inde chine, south Africa , environ 2.8 milliards de personnes ,des humains.....tous des terroristes potentiels , ca fait du monde a surveiller..

                    l’occident colonialiste , environ 1 milliards de personnes , dont la moitié au moins voir 60 % ne veut plus de ce système....va se faire bouffer...sans que les BRICS ne fassent rien ,tout meurt tout simplement, c’est notre tour et croyez moi c’est une chance..( j’explique pas a quoi bon ?)

                    le pétrole arrive en bout de course,et ce con de messie qui se fait attendre ..mais non ! car il est la quelque part , il se cache..serait il lui aussi un terroriste ..quand j’étais petit le père noël était un terroriste , il me faisait peur,c’est ca un terroriste ca fait peur...

                    Quel rapport avec merah ? je ne sais pas encore !! quoique c’est d’apparence superficielle pour un esprit qui ne réfléchit pas plutôt un BRICS que un occidental....merah a voulu détruire l’occident judéo-chrétien A LUI TOUT SEUL c’est tout...
                    Après une telle expérience ratée de fécondation in vitro on aurait du arrêter la ce genre d’expériences non ?
                    quoique en fait je n’en sais rien comme vous tous , mais quand même c’est louche ,cela dit je ne crois ni la pub ni les politiques ni même un énorme nombre de pseudo scientifiques alors !!
                    Un ami qui a eu la « chance » d’avoir une expérience dite de kundalini m’a dit ceci : tout est lié il n’y a pas de temps et pas d’espace , pas d’espace dans le sens que tout est lié....

                    tout est lié sauf les humains......a cause de la mauvaise utilisation de notre cerveau à l’ age ou l’on devrait devenir adulte..rassurez toi(faute) je ne vais pas rentrer dans ce sujet...déjà que pour voter ce qui représente 1 seconde , le seul investissement dans le collectif décisionnaire pour 5 ans ça demande a coup sur une énergie incroyable... je ne vais pas forcer sur la découverte de soi même..

                    et la je me redis ,mais qu’est ce qu’on ferait si on était moins con ???

                    nous,enfants inclus ca fait 10 ans sans télé ,radio, journaux etc..et bien croyez moi ou pas, mais le mensonge d’où qu’il vienne se voit a tous les coups quand on arrête ces drogues dures..nos enfants sont nettement moins cons que la moyenne ,c’est très clair smiley ils y sont encore un petit peu, mais comme des enfants , de petits cons sympas quoi...après vont ils eux aussi rejoindre le troupeau ? qui sait ? je ne pense pas..mais faut voir...


                    • morice morice 6 avril 2012 14:15

                      vous croyez sincèrement qu’il faille mettre en lien ceci ::

                      Affaire Merah « La question qui n’est pas posée » de Bruno Gollnisch. Le 31 mars 2012, le député européen, s’interrogeait très opportunément : « Combien a donc coûté la famille Merah à la France ? Le Père, Mohammed Melal Merah, [a été] incarcéré ici quatre années pour trafic de drogue… Mohammed Merah : combien a-t-il coûté… en allocations pré et post-natales, en scolarisation gratuite (avec bourses ?), en allocations familiales, en soins gratuits remboursés par la sécurité sociale, y compris l’hépatite A contractée au Pakistan, en formation professionnelle (C.A.P. Carrossier), en Aide Personnalisée au Logement, en R.S.A. ? Combien ont coûté ses méfaits précédents, ses 18 arrestations, ses 15 condamnations, en dommages, déprédations, temps passé de policiers, de magistrats, de greffiers, d’éducateurs, etc. ? Et ses 21 mois d’incarcération ? ».

                      les vautours du FN sont déjà en train de dépecer le cadavre de Merah

                      visiblement, vous avez tenu à leur offrir ici UNE TRIBUNE.

                      • posteurfou posteurfou 8 avril 2012 08:09

                        Mème pas ! Méra était une mer** point ..

                        CRDT


                      • Mugiwara 6 avril 2012 14:18

                        les élections sont propices en tentatives d’attentat par les intégristes musulmans. il faut se rappeler de ce qu’ils ont pu faire en Espagne en tuant quelques 200 personnes, ce qui a permis à Zapatero d’accéder au pouvoir en lieu et place de Maria Aznar... Même si on a le droit de soupçonner une sorte de mise en scène de la droite, il n’en reste pas moins que je suis très ravi de ces arrestations. 


                        Ces intégristes là s’en foutent de la France et de nos valeurs républicaines. Tout ce qu’ils veulent, c’est islamiser notre pays, ce que je suis absolument contre. 

                        De plus, je suis ravi que les candidats affichent une fermeté à toute épreuve, le peuple ne pardonnera pas la moindre faiblesse. 

                        • morice morice 6 avril 2012 14:19

                          et en bon FN, il vous faut à tout prix un Mossad


                          La piste israélienne reste à suivre et à explorer : pourquoi les Services spéciaux auraient-ils facilité un séjour – fût-il court ! – de Mérah sur le territoire de l’État hébreu ? 

                          bref, un article puant le FN...et l’antisémitisme, venu aussi comme un cheveu sur la soupe dans cette remarque :

                          M. Squarcini (nous ne lui ferons aucun procès d’intention), « né en 1955 à Rabat au Maroc au sein de la communauté juive franco-marocaine » 1 

                          votre article pue la récupération frontiste !!!!



                          • fred74 fred74 6 avril 2012 15:33

                            Morice ,,,,,

                            Parlez de ce que vous connaissez et tenez vous en là,,,,,,plutôt que de sortir un florilège de conneries.

                            Je vais finir par penser que cela viens de votre grand age,,,,,,,,enfin je l’espére pour vous !


                          • posteurfou posteurfou 8 avril 2012 08:11

                            On peut etre FN et pas antisémite Monsieur Morice !

                            Continuez donc à dormir ..

                            CRDT ..


                          • posteurfou posteurfou 8 avril 2012 08:13

                            On peut etre FN et pas antisémite MOnsieur Morice !

                            Continuez donc à dormir ..

                            CRDT ...


                          • camus 10 avril 2012 20:52

                            A défaut d’argument ou de contre argument les insultes fusent ! Faute d’argument donc, l’injure est le recours des cloportes... Et ceux-ci n’aiment pas la lumière !
                            Seuls les faits (dans leur vérité et leur nudité) dérangent... Des commentaires qui sont à l’image de leurs auteurs, qui ont cependant le grand mérite de révéler au grand jour qu’une insupportable police politique et idéologique de la pensée veille et sévit sur Agoravox... Mais qui songe à dénoncer ces zélés délateurs et sycophantes de tous poils ? Personne ne s’est jamais posé la question de savoir d’où Morice le graphomane, tire sa profusion d’infos et ses papiers de pensées hygiéniques, faussement impolitiquement corrects ? Et s’il participait d’une vaste manœuvre d’enfumage de basse barbouzerie : noyer le lecteur sous des flots d’infos (aguichantes certes) pour mieux le balader. Morice, n’est pas le bon pépère qu’il prétend être, c’est un “recycleur”... mais précisément au service de qui ? Bonne question, non ? D’ailleurs n’a-t-il pas choisi Einstein, le plagiaire de Poincaré, comme mascotte ? C’est tout dire !

                            Cf. ALBERT EINSTEIN - Plagiarist of the Century - ce qu’en dit le Nobel Maurice Allais – un authentique celui-là : http://allais.maurice.free.fr/English/Einstein1.htm
                            Einstein plagiarised the work of several notable scientists in his 1905 papers on special relativity and E = mc2, yet the physics community has never bothered to set the record straight in the past century.


                          • yvesduc 10 avril 2012 23:15

                            morice, vous ne voyez vraiment pas pourquoi Israël aurait facilité le séjour de Merah ? Il vous faut un dessin ? Diriez-vous aussi, tant qu’on y est, que vous ne voyez vraiment pas pourquoi la CIA aurait facilité l’entrée des pirates du 11-Septembre ? Et bien, puisqu’il faut le dire : pour commanditer un attentat sous fausse bannière, pardi ! Grande spécialité israélienne ! (et de la CIA) Aucun besoin de faire appel à des sentiments xénophobes pour cela ! C’est juste de la politique, et les sentiments nationalistes ou religieux n’y ont pas leur place. smiley


                          • gordon71 gordon71 6 avril 2012 14:21

                            si t’as le groin délicat , bouche toi le nez


                            • gordon71 gordon71 6 avril 2012 14:22

                              et mets des oeillères


                              • Buddha-dassa 6 avril 2012 14:28

                                juste morice, mais on peut faire la balance + et - bien sur....

                                OK, tout le monde chez soi mais bien sur on ne prends rien chez les autres....donc ici pour nous, finit le nucléaire(certains disent ouf !!) , l’essence, le chauffage, les voitures, les fusées , la plupart des métaux, donc des machines , pas de goudrons pas de routes, de béton, de zéro, de quelqu’un a haïr ....etc etc......le calcul est hyper rapide.....on leur doit notre expansion économique au titre de leur ressources propres, soit achetées pour rien ou si peu ,soit volées .....

                                Donc plus d’étrangers = retours au 17ême siècle..merci les fachos smiley

                                mais dites donc ,les lepen c’est pas des bretons çà , c’est pas étranger un breton ?


                                • gordon71 gordon71 6 avril 2012 14:37

                                  les arguments qui ennuient morigami ? 


                                  faciles à repérer, il ne répond que par « çà pue le FN, ouste, dehors les fachos » 

                                  risible et pitoyable

                                  • fred74 fred74 6 avril 2012 15:37

                                    Gordon71,,,,

                                    Le seul argument qu’on assène à ceux qui pensent par eux même est ce type d’insulte,,,,fachos,,,nazillons,,,,,,

                                    Ils font preuvent simplement de méconnaissance de l’histoire,,,,,ce qui est plus surprenant c’est ce Morice,,,,,,,,,,mais bon la connerie n’a pas de limite,,,,,,c’est freud,,,,,,qui avait découvert ca je crois,,,,,,,


                                    • frugeky 6 avril 2012 17:02

                                      L’affaire profiterait donc, et exclusivement bien sûr, à Mélenchon ? J’ai pas envie d’aller plus loin...

                                      Pourquoi cette assertion péremptoire ? Que vient faire Mélenchon dans cette barbouzerie ?
                                      Il l’a initié ? Commentée en accusant qui que se soit ?
                                      Il pourrait s’inquiéter des dérives sécuritaires de ce flic au service des seules ambitions de Sarkosy de Nagy Bocsa et de sa clique de rapaces au lieu d’être au service des français (vous savez, les habitants de la France), mais même pas (peut-être dommage) puisque ce n’est pas son angle d’attaque. 

                                      • Emmanuel Aguéra LeManu 6 avril 2012 20:37

                                        Vous résumez mon post un peu plus haut. Et c’est heureux.


                                      • mortelune mortelune 7 avril 2012 16:24

                                        L’auteur discrédite Melenchon pour montrer son appartenance au FN.


                                      • Claude Simon Claude Simon 7 avril 2012 20:43

                                        C’est clair, d’ailleurs l’auteur ne supporte pas que l’on ne rentre pas dans son sectarisme politique. Ensuite, pourquoi une secte plutôt qu’une autre, c’est assez difficile de s’y résoudre.


                                      • Claude Simon Claude Simon 7 avril 2012 20:44

                                        ah zut, trompé d’article


                                      • La Plume La Plume 6 avril 2012 17:31

                                        L’article soulève de bonne question et beaucoup d’incohérence. Il est difficile de faire la lumière avec le brouillage de piste et le chaos médiatique.


                                        Malgré tout avoir placé un pote comme Squarcini ça aide toujours dans les moment difficile quelque soit sont origine. Le clan Sarkozy est un gang qui tient la France et la sent glisser vers d’autre main. Tout est bon pour la garder. Surtout quand on en a les moyens.

                                        Avant qu’on parle de Merah j’étais persuadé que c’était un boulot fait par un tueur commandité. Genre par un mercenaire, vétéran d’un conflit comme l’ex yougoslavie qui se fait payer pour éliminer n’importe qui de sang froid contre une bonne somme d’argent. Sans laisser aucuns indices. Puis qui est ex filtrer rapidos.

                                        Ensuite rien de plus simple que de trouver un bouc émissaire, de l’éliminer. Il ne pourra plus parler. On peut lui coller n’importe quoi sur le dos, un faux passé, un profil de fanatique, des relations avec Al CIA et autre bizarrerie qui font peur à la télé. 

                                        Merah aurait assassiné toute ces personnes et puis se serait planqué chez lui avec un arsenal en attendant le RAID et sa peine de mort... c’est simple, pratique, mais ça ne fonctionne que dans les films à sensation avec un très mauvais scénario.



                                        • Zobi Aldo Rifort 6 avril 2012 18:56

                                          En parlant du scénario :
                                          Sais-tu ce que c’est le Kansas city shuffle ?
                                          Le kansas city shuffle, c’est quand tout le monde regarde à gauche et que tu vas à droite.

                                          http://youtu.be/Dlc9pPeS2Q0


                                        • La Plume La Plume 6 avril 2012 19:57

                                          Merci pour l’extrait. 


                                          Par ailleurs la fin de l’article par en totale sucette. La France n’est pas un pays qui sert d’asile aux islamistes. C’est un conte de fées. 

                                          C’est un spectre qui fait peur aux moutons et dont l’extrême droite abuse comme d’un vieil épouvantail. Aucun attentats Islamiste n’a été recensé en France ces dernières années. Par contre 90% d’entre sont le fait de groupes séparatistes... la menace vientt ailleurs.

                                        • Bourdon 6 avril 2012 23:40

                                          Très bon article, très bien documenté, et qui a le grand mérite de refaire un peu de bruit autour de cette affaire que le pouvoir via les médias lâches et complaisants à sa botte semble vouloir désormais ensevelir sous l’avalanche du silence, tant elle soulève de questions gênantes.

                                          L’affaire Mehra est une affaire d’Etat qui a toutes les apparences d’un false flag si on se pose LA bonne question (en vertu de l’axiome basique qui devrait guider tout enquête digne de ce nom) : Cui bono ? A qui profite le crime ?
                                          Mais qui a mené l’enquête ?

                                          • Blé 7 avril 2012 07:20

                                            A l’auteur,

                                            Sans doute ignorez-vous que dans notre belle république, quand les journalistes font un travail d’enquête, qu’ils apportent des preuves et respectent la vie privée des gens, ils sont mis en examen. A Médiapart les journalistes en savent quelques chose.


                                            • mortelune mortelune 7 avril 2012 16:16

                                              Encore un article qui nous vient tout droite du FN. 

                                              Je rappelle que : Le FN ne vaut pas mieux que Sarko est sa bande d’esclaves. Ils ont les mêmes maitres ; Rockefeller, Rothschild et autres membres de la trilatérale et Bilderberg. Le FN est la voiture ballai de ces gens dont le but est de ramasser les trainards écervelés de la société, les fachos, les racistes pour les opposer à ceux qui réfléchissent.
                                              Le FN se nourrit de la peur des gens pleutres. Il ne se nourrit pas de la fleur de l’arbre il se nourrit de la termite qui ronge le tronc. Il se nourrit de ce qui est la bassesse de l’homme et non de sa grandeur.
                                              Le Fn n’a jamais rien fait pour les ouvriers et je suis surprise de voir quelques gens voter pour ce parti uniquement sur la base de la haine raciale et d’un nationaliste au raz des pâquerettes. Tout ça pour le seul profit de quelques milliardaires sans doute mis à l’écart de la mondialisation par des gens encore plus riches et encore plus dévoyés. 
                                              Que fait le FN quand les travailleurs descendent dans la rue pour défendre les droits acquis ?



                                              • mortelune mortelune 7 avril 2012 16:22

                                                Tout cet article pour qu’au final notre cher rédacteur FN mette dans l’urne un papier Sarko (tout comme 80% des FNistes le feront)


                                              • suumcuique suumcuique 8 avril 2012 14:54

                                                En dehors du fait que Merah, lu à l’envers, fait harem, pas étonnant pour un type qu’on a décrit comme un « homme à femme », on peut signaler à tout hasard la conversion à l’islam du consul de France en poste au Koweit. http://ahfir.blog.lemonde.fr/2012/04/08/le-consul-de-france-au-koweit-sest-converti-a-lislam/

                                                Un de plus.


                                                • Jonas Jonas 9 avril 2012 10:41

                                                  Il est effectivement incontestable qu’il y a eu des ratés sur l’affaire Merah au sein de la DCRI. La multiplication des Mosquées sur notre territoire diffusant une propagande islamiste, fait qu’il est de plus en plus difficile de contrôler les éventuels passages à l’acte.

                                                  Ces dernières années, la DCRI a déjoué plusieurs attentats terroristes islamistes sur le sol français, quelques exemples parmi d’autres :

                                                  En 1998, pour prévenir d’éventuels attentats lors de la Coupe du monde de football en France, une centaine de membres du Groupe islamiste armé sont arrêtés.

                                                  En 2000, dix islamistes radicaux condamnés pour association de malfaiteurs à but terroriste après avoir été impliqués dans la tentative d’attentat contre le marché de Noël de Strasbourg.

                                                  12 juin 2002 : Un Pakistanais et deux Français sont arrêtés puis mis en examen pour l’aide apportée en France à Richard Reid, Britannique qui avait tenté de faire sauter fin 2001 un avion Paris-Miami avec des chaussures piégées. Ils sont condamnés à 3 à 5 ans d’emprisonnement le 16 juin 2005.

                                                  - 16 et 26 déc 2002 : Neuf personnes sont arrêtées à la Courneuve et Romainville (Seine-Saint-Denis) dans deux coups de filet contre les « filières tchétchènes » soupçonnées de projeter des attentats à Paris contre des intérêts russes. Trois ont fréquenté des camps d’entraînement en Géorgie et côtoyé des combattants tchétchènes et des membres d’Al-Qaïda. Le ministre de l’Intérieur Dominique de Villepin dira le 22 mars 2005 que cette cellule « préparait des attentats au gaz cyanuré ».

                                                  - 6 jan 2004 : Dans les « filières tchétchènes », six personnes liées à l’imam de Vénissieux (Rhône) Chellali Benchellali, condamné en 2007 à cinq ans de prison, sont arrêtées à Vénissieux. Zinedine Khalid, présenté comme un islamiste très important, sera arrêté le 14 juin 2004 en Seine-Saint-Denis. La cour d’appel de Paris prononcera jusqu’à dix ans de prison ferme le 22 mai 2007.

                                                  - 24-26 jan 2005 : Onze membres d’une « filière irakienne » du XIXe arrondissement de Paris sont arrêtés. Le 14 mai 2008, le tribunal de Paris prononce jusqu’à sept ans de prison contre sept prévenus.

                                                  - 22 juin 2005 : Sept jeunes sont arrêtés à Limoges et Montpellier dans une enquête sur une filière irakienne. Quatre hommes et une femme seront arrêtés dans la région de Montpellier les 17-19 janvier 2006. Jusqu’à six ans de prison seront prononcés en novembre 2008. Plusieurs arrestations et condamnations liées à cette filière de recrutement de « volontaires français pour le Jihad en Irak » ont eu lieu en 2007 dans les Alpes-Maritimes, à Toulouse et dans le Lot.

                                                  - 26 sept 2005 : Neuf personnes, soupçonnées d’avoir envisagé des attentats en France, sont arrêtés à Trappes Yvelines) et Evreux. Safé Bourrada, condamné pour son aide aux attentats de 1995, et trois autres, sont écroués. Bourrada sera condamné à 15 ans et les autres jusqu’à neuf ans en octobre 2008.

                                                  - 14 fév 2007 : Onze personnes, dont neuf soupçonnées d’être liées à Al-Qaïda, sont arrêtées en région parisienne et à Toulouse. Six sont mises en examen, dont quatre écrouées.

                                                  - 13 nov 2007 : Sept islamistes radicaux présumés sont arrêtés dans le Doubs, à Besançon et Pontarlier. Deux sont relâchés et les cinq autres (un Algérien et quatre Français d’origines bosniaque et algérienne) écroués à Paris.

                                                  - 27 mai 2009 : Cinq personnes sont arrêtées dans le Rhône et en Haute-Savoie, soupçonnées de recrutement de combattants pour l’Afghanistan. En mai 2010, douze autres sont arrêtées en région parisienne. Cinq sont mises en examen.

                                                  - décembre 2008 : arrestation de la DCRI déjoue un attentat terroriste à la voiture piégée prévu contre....le siège de la DCRI à Levallois ou au pied de la tour Eiffel. Rany Arnaud, Nadir Badache et Adrien Guihal interpellés en décembre 2008 à Paris et dans sa banlieue. Selon les enquêteurs, Rany Arnaud, un converti à l’islam de 29 ans, projetait alors d’acquérir de grosses quantités de nitrate, un produit pouvant entrer dans la composition d’explosifs.

                                                  - octobre 2009 : arrestation de Adlène Hicheur, chercheur en physique des particules élémentaires au Cern à Genève, enrôlé par al-Qaida au Maghreb islamique, qui proposait comme cible le site du 27e bataillon des chasseurs alpins en Haute-Savoie.

                                                  - mai 2010 : démantelement d’un réseau islamiste projetant d’attaquer la tour Eiffel par hélicoptère en lançant un gaz mortel sur les parisiens.

                                                  - juin 2010 : la DCRI démantele une filière franco-tunisienne entretenant des liens avec le Maroc. Les candidats au djihad partaient de la région parisienne pour les zones afghanes et pakistanaises. Certains sont morts au combat sur place. D’autres comptaient revenir commettre un attentat.

                                                  - 9 nov 2010 : Cinq personnes sont arrêtées à l’aéroport de Roissy et à Paris, soupçonnées d’appartenir aux filières jihadistes de combattants formés à la frontière pakistano-afghane et de projeter l’assassinat du recteur de la mosquée de Paris Dalil Boubakeur. Quatre sont écrouées.

                                                  - 10 mai 2011 : Sept membres présumés de milieux islamistes sont arrêtés à Paris et Stains (Seine-Saint-Denis) dans une enquête sur les filières jihadistes.

                                                  Le cas Merah est un échec de la DCRI, l’islamiste est passé entre les mailles du filet, alors qu’il avait déjà été fiché par les services de renseignements français et était même interdit de séjour sur le territoire américain.

                                                  Tout le problème, et très précisément la difficulté rencontrée dans le cas Merah, est de savoir à quel moment les agents du renseignement peuvent considérer qu’un islamiste est en infraction avec la Loi française, intervenir et l’arrêter, AVANT qu’il ne commette un délit.
                                                  Merah a été jugé a tort par la DCRI comme représentant un danger moindre, sa surveillance a été relâchée, et le drame est arrivé.

                                                  Il ne faut par ailleurs pas oublier que Merah fréquentait la mosquée de Basso-Cambo à Toulouse, et qu’il a été en partie endoctriné par l’imam Mamadou Daffé qui explique devant des centaines de fidèles musulmans chaque vendredi que la France « ment sur Dieu », que Dieu « maudit les Juifs et les Chrétiens », que les Chrétiens et les Juifs « insultent Dieu », qu’ils sont des menteurs, et qu’il ne faut pas « faire partie d’eux »
                                                  http://islamineurope.unblog.fr/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès