• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Neymar ou l’horreur économique du foot business

Neymar ou l’horreur économique du foot business

NEYMAR

OU

L’HORREUR ECONOMIQUE DU FOOT BUSINESS

 

Le ballon rond aurait-il donc pris soudain la place du cerveau dans la tête de la majorité des Français, pays qui se vante pourtant d’être, depuis un certain René Descartes, l’inventeur du « rationalisme » ? Pis : ce « bon sens » que ce même auteur du célèbre « Discours de la Méthode » dit, en guise d’introduction à son livre, « la chose du monde la mieux partagée » se serait-il désormais éclipsé, par on ne sait quel absurde miracle inversé, de la Ville Lumière ?

A voir cette gigantesque hystérie collective qui est brusquement en train de s’emparer de Paris avec la venue quasi messianique et hyper médiatisée de Neymar au sein de son principal club de football, c’est là, en tout cas, ce que l’on est légitimement en droit de se demander !

Davantage : la noble loi du sport serait-elle donc en train de devenir, conformément à cet air vicié du temps présent, l’ignoble loi du marché ? Et ce, comble de cette « horreur économique » que dénonça naguère un poète tel qu’Arthur Rimbaud, sans que personne, à de rares exceptions près, ne s’en scandalise, ni même ne s’en émeuve véritablement, sinon du bout des lèvres : histoire de se faire, en guise d'insidieux mais efficace alibi, bonne conscience ?

 

LE BALLON CACHE-MISERE

On savait depuis longtemps déjà que le sport de haut niveau - celui pour lequel la compétition humaine se confond maintenant avec la stratégie financière - ne jouissait guère d’une conscience sociale très développée : que les stars du foot, tels Christiano Ronaldo ou Lionel Messi, et aujourd’hui plus encore Neymar précisément, gagnent en un mois, pour taper dans un vulgaire ballon, ce que le commun des mortels ne gagne pas en toute une vie, en matière de salaire, ne l’a jamais vraiment dérangé. Pas même en ces temps de crise où notre chère Union Européenne, adepte de la mondialisation tous azimuts, pratique une drastique politique d’austérité, tandis qu’elle ne cesse de renflouer ses banques, à l’encontre de sa population, notamment à l’encontre de la pauvre Grèce !

Au contraire, cette flagrante injustice économique, particulièrement indécente, a toujours été justifiée, sous prétexte que la carrière d’un sportif était limitée dans le temps, par les athlètes eux-mêmes : il faut faire son business le plus vite possible, quitte à se doper quelque peu pour améliorer ses performances (un certain Lance Armstrong, champion toutes catégories de la dope, en sait quelque chose, lui qui a longtemps discrédité, avec un aplomb défiant tout cynisme, une course cycliste telle que le Tour de France), avant que l’âge ne vienne altérer la condition physique.

Mais ce que l’on savait moins, en revanche, c’est que ce même monde du sport - du moins celui, encore, de haut niveau - était également dénué, chose plus grave, de toute conscience morale.

Car c’est bien à cette triste réalité - l’abandon de toute éthique face à l’ampleur des intérêts financiers et autres calculs politiques - à laquelle nous assistons, ces jours-ci, avec ce transfert mirobolant (222 millions d’euros comme clause libératoire en faveur du FC Barcelone, auxquels s’ajoute un salaire annuel net de 35 millions d’euros pour ladite vedette brésilienne) de Neymar au PSG. Cette extrème richesse de quelques nantis, qui s'étale ainsi ostensiblement, sans pudeur ni réserve face à la masse des déshérités, est le symbole le plus éhonté des dérives désormais incontrôlables du capitalisme sauvage, d'un égoïsme, dans ses outrances, sans pareil.

Les cohorte de démunis dans nos banlieues ouvrières, les millions d’affamés des bidonvilles partout dans le monde, les migrants qui se noient par centaines dans la mer après avoir fui des pays en guerre, les citoyens sans travail, les étudiants sans le sou, les artistes marginalisés et les miséreux de toutes sortes peuvent toujours manifester par dizaines de milliers dans la rue, fût-ce pour leur simple survie, rien n'y fera : le grand barnum du foot business, ses footballeurs milliardaires comme ses cupides dirigeants feront encore et toujours semblant de ne pas les voir ni de les entendre. Cachez donc, avec ce petit ballon, cette immense misère que je ne saurais voir !

 

LA NAUSEABONDE ODEUR DES PETRODOLLARS

 Le Qatar, pays propriétaire, justement, du PSG : rien d’étonnant donc, le hasard faisant là étrangement bien les choses, si c’est ce même Neymar qui en sera encore, lors du mondial de football de 2022, le principal « ambassadeur » ! Conflits d’intérêts, avez-vous dit ? Ou, pis, pure et simple corruption ? Le cercle, en tout cas, est là très vicieux, plus encore que vicié !

Il est vrai que le Qatar, pays pratiquant impunément la charia la plus obscurantiste mais auquel l’inénarrable FIFA a néanmoins attribué, à une unanimité quasi soviétique, le mondial de football pour 2022, croule sous une telle manne de pétrodollars qu’il peut s’acheter désormais n’importe qui et n’importe quoi, y compris (aux dires mêmes d’un pays pourtant assez peu regardant, en matière de droits de l’homme, que l’Arabie Saoudite) les criminels services d’une organisation terroriste telle que Daesh, mieux connue sous l’abominable nom d’ « Etat Islamique » ! 

D’où, non moins tragique, cette désolante conclusion : s’il est exact que le sport de haut niveau semble désormais dépourvu de toute conscience sociale, il est encore bien plus vrai que bon nombre de ses institutions les plus officielles, telles la très mal nommée FIFA (Fédération Internationale de Football Amateur), manquent singulièrement de courage moral, pour ne pas dire intellectuel, face à l’iniquité de ces diverses manœuvres politico-financières qui ne cessent, entre indifférence et duplicité, de les discréditer chaque jour un peu plus, jusqu’à porter définitivement atteinte à leur fameuse et très bénéficiaire « image de marque ». C'est dire si la planète footballistique, aujourd'hui en émoi, ne tourne, paradoxalement, plus rond !

  Il est des exploits sportifs qui, en ces temps de vaine notoriété mais de réelle idolâtrie, de fausses valeurs mais de vraies turpitudes, ont de nauséabonds relents d’argent bien mal acquis.

Oui, ce monde est immonde : logique, hélas, avec cet amas d’argent sale, blanchi, là aussi, par on ne sait quel irrationnel mais redoutable miracle !

 

DANIEL SALVATORE SCHIFFER*

 

* Philosophe, auteur de « La Philosophie d'Emmanuel Levinas – Métaphysique, esthétique, éthique  » et « Philosophie du dandysme – Une esthétique de l’âme et du corps (Presses Universitaires de France), « Oscar Wilde  » et « Lord Byron » (Gallimard-Folio Biographies), « Le Testament du Kosovo – Journal de guerre » (Editions du Rocher), « Petit éloge de David Bowie – Le dandy absolu (François Bourin Editeur).


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 5 août 11:06

    Juste la vitrine de la connerie humaine...


    • Fergus Fergus 5 août 16:15

      Bonjour, bob14

      Non, ce n’est pas de la « connerie », mais l’utilisation triviale du football pour, selon les cas :

      1) servir les intérêts de quelques états en quête de soft power ;

      2) faire un maximum de profits pour servir la cupidité sans limites de financiers amoraux ;

      3) blanchir les masses de fric amassées par des oligarques sans scrupule dans des trafics de différentes natures.



    • mmbbb 5 août 20:18

      @Fergus qui va acheter son maillot a 85 € , Qui succombera a cet idolatrerie ? Je ne suis pas le foot, j ai collegue de travail « diplomé » je dis ceci a escient, m a affirme que le transfert serait amorti d ici quelques annees avec la vente des objets derivés . Le foot ce n’est pas prs de s’arrêter les Chinois s y mettent https://www.ecofoot.fr/olympique-lyonnais-internationalisation-chine-2236/
      la c est le pactole un marche vierge et prometteur .


    • jmdest62 jmdest62 6 août 07:30

      @bob14
      Non ! Juste la vitrine de la connerie de quelques milliers de supporters parisiens.....et l’exaspération / écoeurement de plusieurs millions de français..
      Cet épisode n’est sans doute pas encore la goutte qui fera déborder le vase mais c’est peut-être celle qui permettra à la suivante............
      @+


    • Cateaufoncel 5 août 12:17

      « ... telles la très mal nommée FIFA... »

      Fédération Internationale de Football Association.

      On tombe rarement juste quand on estime « au pif », que c’est sûrement ça.


      • Fergus Fergus 5 août 16:17

        Bonjour, Cateaufoncel

        Vous oubliez qu’en justice, il existe un chef aggravant en matière de délinquance et de criminalité : l’« association de malfaiteurs » !


      • Aristide Aristide 5 août 16:48

        @Fergus


        Vous arrivez à applaudir à cet article et ces propos d’une médiocrité assez remarquable.

        Vous savez peut être que tous les jours des centaines de milliards de dollars sont échangés dans toutes les bourses, que des sociétés « innovantes » ou autres sont rachetés pour des milliards ici ou là, que des dirigeants de grands groupes gagnent en une journée plus que tous leur salariés en un mois, que .... enfin le système fonctionne sur ces bases et il y a bien d’autres exemples.

        Je n’arrive pas à comprendre comment vous pouvez vous faire prendre à ce piège de l’indignation sélective. Il est vrai que ces footeux sont des ... anciens gueux et qu’à ce titre il dépareillent dans ce monde friqué. 

        Vous êtes ici un de ceux qui prônent le boycott, que ne le proposez vous pas pour tous les autres domaines ou l’argent fait la loi. Abandonnez, téléphone portable tenu par des magnats, services internet, vente en ligne, supermarché, monopole électrique et gazier, ... L’indignation est un sentiment trop sérieux pour en faire cet usage immodéré et un tantinet moraliste.

        Voyez, hier, un match à Monaco du TFC que je suis pour mes attaches familiales. Un vrai spectacle, mes fils, petits fils et filles au milieu des tribunes en maillot du Tef. Deux fois devant, ils ont applaudis aux buts des pitchouns face aux MBappé et autres vedettes monégasques dans des tribunes silencieuses. On avait même droit à quelques sourires ... Pas une minute je n’ai pensé au prix du transfert potentiel de ce jeune prodige du foot. Un vrai spectacle, malgré une forme assez discutable en ce début de championnat et donc une fin de match poussive, mais voilà le partage d’un spectacle sportif de grande qualité.


      • Fergus Fergus 5 août 19:26

        Bonsoir, Aristide

        « Vous êtes ici un de ceux qui prônent le boycott »

        Archi-faux : je n’ai jamais appelé au boycott !!! Et si je ne m’intéresse plus au football professionnel depuis près de 20 ans, je n’encourage pas les autres à en faire autant.


      • Cateaufoncel 5 août 20:12

        @Cateaufoncel

        « Vous oubliez qu’en justice... »

        Tant qu’à développer l’acronyme, autant le faire juste. D’autant plus qu’il s’agit de pur franglais que l’UEFA a réinterprété comme suit : Union des associations européennes de football, selon Wikipedia


      • Diogene86 Diogene86 6 août 13:21

        @Aristide

        Comme disait Fred l’élégant,« La connerie à ce point-là, moi je dis que ça devient gênant !...... »


      • mmbbb 5 août 12:19

        " Oui, ce monde est immonde : logique, hélas, avec cet amas d’argent sale, blanchi, là aussi, par on ne sait quel irrationnel mais redoutable miracle !«  et alors l argent est le nerf de la guerre, Ce n’est pas plus immonde que ce philosophe frique BHL et pourtant aussi méprisable, invite sur tous les plateaux et ecrivant dans un journal . Ce transfert sera amorti tres vite puisque le maillot est vendu 85 € . C’est du commerce et comme nous sommes assujettis au Qatar le cheik se sert du PSG de vitrine Avec quelques 300 milliards de reserve ce n ’est pas grand chose . Il faudrait suivre les préconisations de Chalot interdire le foot , interdire la tele et ecouter les discours fleuve de Castro le dimanche matin a la place du jour du Seigneur. Quant a moi je suis un vrai socialiste » je deteste les riches mais j aime l argent "
        Pourquoi le peuple aime le foot et delaisse Sarte ? 


        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 août 12:56
          «  »Oui, ce monde est immonde : logique, hélas, avec cet amas d’argent sale, blanchi, là aussi, par on ne sait quel irrationnel mais redoutable miracle !«  »

          Tiens, tiens ... Un somnambule qui se révolte ! 

          Que n’a t-on pas dit sur l’état du monde monsieur le philosophe engourdi ? 

          Et oui, la France humano-cocologique qui pollue comme elle peut ! Un Qatar aux dollars sales comme le bitume, un PSG enturbanné, une transaction qui fait honte même aux rats ... Et la politique d’austérité de l’Etat nazi ! C’est ça l’amalgame qu’entretient la république des Zigotos !!! Tout est lié avait dit Missieu Macron : La pollution, le climat, le terrorisme... Eh bien oui, tout est lié !!!

          • roby 5 août 18:31

            @Mohammed MADJOUR
            Vous pouvez pas aller cracher votre haine ailleurs avec vos discours victimaires algériens allez donc voir là bas si j’y suis

            smiley smiley

          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 août 18:42

            @roby 5 août 18:31


            Désolé mais c’est le bordel mondial qui veut ça ! Que fait le Qatar au stade de France ? Que fait la France à Bamako ? 



          • roby 7 août 11:17

            @Mohammed MADJOUR

            Oui mais Jean Neymar

          • kalagan75 5 août 12:59

            L’auteur « oublie » de préciser que Neymar va représenter 60 Millions d’€ en charges et impôts par an. Ce qui représente la moitié du coût de construction d’un petit hôpital 


            • Trébor 5 août 18:53

              @kalagan75
              Encore faudrait- il que cet argent aille réellement dans la construction d’ un tout petit hôpital plutôt que dans les poches du CAC40 ou dans les Panama papers. 8o milliards d’£ dans les paradis fiscaux qui échappent à l’ impôts !!


            • Lugsama Lugsama 5 août 23:04

              @Trébor

              L’argent va dans les caisses de l’Etat, les entreprise du CAC40 ne sont pas subventionné par l’Etat sauf catastrophe et encore, a la rigeur elles donnent moins, mais au final elle donnent de l’argent, c’est de la demagogie que de faite croire que des impots iront dans les poches de ces entreprises.


            • Jean Pierre 6 août 00:13

              @kalagan75
              Ce calcul a été fait un peu vite. En fait Neymar aura un statut assez spécial dite « impatrié » qui va le dispenser d’impôts.


            • jmdest62 jmdest62 6 août 07:53

              @Lugsama
              « les entreprise du CAC40 ne sont pas subventionné par l’Etat »
              et le CICE c’est de la crotte de pigeon ?
              @+


            • Lugsama Lugsama 6 août 23:58

              @jmdest62

              Une baisse d’impôts, je vous assure l’Etat prend toujours de l’argent. Si demain l’Etat viens vous prendre 70€ au lieu de 100€ vous n’allez pas considerer qu’il vous donne de l’argent non ?


            • Emin Bernar Emin Bernar Paşa 5 août 15:27

              à l’origine de tout ça il y a l’Europe !

              c’est une décision de l’Union européenne il y a quelques 30 ans qui a changé les règles : avant une équipe de football devait compter au maximum 2 joueurs étrangers, maintenant il n’y a plus de limites
               :->
              donc les responsables c’est l’Europe ultra libérale et en France le gouvernement de l’époque : Mitterrand (Chirac était 1er ministre je crois et Balladur ministre de l’économie : à vérifier)

              En tous cas c’est l’Europe qui a créé tout ça !

              • Lugsama Lugsama 5 août 23:07

                @Emin Bernar Paşa

                Faux ! Il y a toujours la limite, mais pas pour les travailleurs membre de l’UE, c’est quand même un des fondements de l’UE la libre circulation des citoyens..


              • Arthaud Arthaud 5 août 23:16

                @Emin Bernar Paşa


                L’Europe ! L’Europe .. L’Europe ? Vous confondriez pas avec le Bobinard de Bruxelles ?

                L’Europe, éternelle, non-contingente, n’a rien à voir avec le bobinard e Brussels

              • jmdest62 jmdest62 6 août 08:02

                @Lugsama
                Vous confondez UE et Schengen...et neymar n’est pas un « travailleur membre de l’UE » ..c’est un travailleur brésilien .
                ça change rien au fond.........c’était juste pour souligner vos approximations.
                @+


              • Emin Bernar Emin Bernar Paşa 6 août 18:33

                @Lugsama


                Vous avez raison ! merci d’avoir rectifié mon erreur ! 
                pour être précis la limite serait de 4 joueurs extracommunautaires par club ; les joueurs des 31 États de l’Espace économique européen, de la Suisse, de la Russie et des 79 pays Afrique Caraibes Pacifique ne sont pas concernés par ce plafond.  smiley


              • Lugsama Lugsama 7 août 00:01

                @jmdest62

                Neymar est Espagnole cette année, il a remplit les années de travail necessaire. Mais pour le moment il n’est pas européen et ne beneficie donc pas de cette arrêt européen, du moins pas directement puisque effectivement il a completement changé l’economie sportives.


              • Trébor 5 août 19:05

                Oui c’est indécent que l’ on puisse gagner de telles sommes pour taper dans un ballon dans cette société ; si la société va mal alors changeant là.Indécent aussi de la part des médias qui nous rebattent les oreilles depuis 5 jours.Indécent aussi d’ être sponsorisé par le Qatar qui sponsorise les terroristes de Daesch, qui ceux- ci commettent des attentats en France. Indécents aussi que les petits club disparaissent les uns après les autres par manques de moyens. Si cela ne vous dérange pas alors bon match !! Je ne vous envie pas.


                • @Trébor

                  Bravo, Trébor !

                  DSS

                • velosolex velosolex 8 août 00:11

                  @Trébor
                  Il y a une logique interne à l’affaire, ce qui n’est pas étonnant, au vu de la qualité sphérique du ballon, qui en fait un objet parfait, au même titre dirons nous de notre bonne vieille terre. Non ce n’est pas un ballon fou envoyé dans l’univers par un dieu malicieux......

                  Car quand vous parlez d’attentat, en voilà un, des pires contre le genre humain, et deux mille ans de modernité et d’intelligence susceptible de nous propulser en première division...
                  Un attentat contre l’intelligence, contre le genre humain, contre la morale la plus élémentaire...Le libéralisme prédateur à assemblé de maillot, en s’alliant avec le culte de la personnalité issu d’autres totalitarismes. La publicité en étant un des derniers avatars. 
                  Des crétins vont acheter 140 euros le maillot de Neymar, floqué à son nom. Un déguisement cousu par un gosse dans un pays émergent, pour un euro ou deux...Mais bien sûr le PSG démentira, parlera de commerce équitable.
                   Le mot équitable devient fort de café du même nom. 

                • egos 5 août 22:01

                  L’horreur économique revêt tjrs les mêmes formes :



                  Capital ,exploiteurs (pudiquement regroupé sous le terme de business du sport : clubs, joueurs, FIFA, exploitants d’orde divers allant des conseils juridiques aux stés de gestion des droits d’image, agences de pub, autorités politiques locales,lab pharmaceutiques, filières, zinzins type ONU) et consommateurs (dont le champ s’est élargi au de la du cercle des supporters par un phénomène universel de panurgisme qui ne se limite pas à ce seul secteur, l’évolution du métier rassemble un consensus pas même honteux de ses pratiques.

                  Dans une indféirrence généralisée ( revendiquée et affirmée) à l’égard des soutiers ravalés au rang d’esclaves.

                  Le montant du transfert et le salaire versé à Neymar, son aura propulsée par les media, vérifient au moins un point connu de longue date /
                  la taille des entreprises & entités économiques (et par conséquence des profits) est liée à celles des marchés sur lesquels elles opèrent, 

                  Marché de dimension mondiale à ce jour notamment en ce qui regarde le business du sport et des spectacles.

                  E Marron a précisément défini le clivage actuel : être quelqu’un dans un domaine donné ou n’être rien,
                  être rien, dans de nombreux pays signifie être livré à la misère et à l’arbitraire, et dans nos pays finir en charpie.

                  Parlez en à un amateur de spectacles sportifs, 
                  s’il vous traite de naïf, 
                  c’est que vs avez à faire à une personnalité modérée, limite introvertie.










                  • GéraldCursoux GéraldCursoux 7 août 13:45

                    @egos

                    Obscène !, l’argent déversé par la pompe qatarie sur cette famille. Il va toucher de l’ordre de 5.000 smics annuels de rémunération, et son transfert c’est quelque chose comme 30.000 smics annuels. Gigantesque gâchis, escroquerie en pleine lumière ! la maffia foot s’affiche ! Je les hais...


                  • arthes arthes 5 août 23:17

                    Tant qu il y aura des fans pour acheter les maillots a 90 euros rn faisant la queue comme au drive....Bon, c est comme ca , et ca marche, comme EM !!!


                    C est idem dans le fond smiley

                    Faut s en branler quoi smiley

                    • jmdest62 jmdest62 6 août 08:14

                      @arthes
                      « tant qu il y aura des fans pour acheter les maillots a 90 euros »
                      90 Euros ...c’est pour les maillots « soldés » de Zlatan ...ceux de Neymar c’est 140 Euros et , pour les derniers , même pas floqués à son nom ......Si Si !!!! et bien sûr , sans la sueur de l’idole .
                      J’vous dis pas le prix de la mèche de cheveux ou du poil de cul dans 1 mois  smiley .
                      @+


                    • Arthaud Arthaud 5 août 23:26

                      Bon article Daniel .. Mais ? Votre juste courroux ? va changer quoi ?


                      L’époque est aux foules hystérisées, au bipède zombifié .. On peut dire : il est gâté proprol ! ..

                      - Et le devenir de l’Humanité Jupiter Macro ?

                      - Me ne frego ..

                      NB : ça vous amuse pas, vous Daniel ! tous ces monceaux d’obscénités ?

                      Ah ! on vous sent prêt à descendre au Georges Vé ou au Rizze pour égorger un Qanaris ou deux ..

                      Mais attention ! Sont dangereux ces brebis ! .. les criminels services d’une organisation terroriste .. vous dessouderaient pour un milliardième de leurs tonnes de dollars

                      • Lugsama Lugsama 5 août 23:29

                        Neymar ne touche pas ces sommes pour taper dans un ballon en réalité, du moins seulement indirectement, au final il ne touche qu’une petite parti des bénéfices que son images permet d’augmenter pour de grandes marques. Les sommes d’argents c’est le côté économique, mais faut arrêter de prendre les gens pour des cons, ils n’aiment pas le football parce que les footballeurs sont riche, c’est simplement le contraire. Le football seduit toute la planète en dehors encore des USA, ses stars sont mondiales,leurs agents le font payés comme n’importe quel artiste.

                        Il suffit de voir la marque Nike avant l’épopée Michael Jordan, un entreprise parmis d’autre qui en volant le contrat a Adidas sur un pari fou, et juste parce qu’un joueur prometeur portait ses chaussures, est devenu l’empire mondiale de l’équipement sportif d’aujourd’hui..


                        • jmdest62 jmdest62 6 août 08:31

                          @Lugsama
                          bonne remarque...
                          Cela nous ramène à la condition du supporter (on appelle ça aussi un FAN ( à Tic)) ....prêt à se prosterner devant la première idole qu’on lui présente et à tenter d’imiter au plus près ses habitudes et sa tenue vestimentaires quitte à se priver de l’essentiel.
                          Cela vaut pour tous les sports mais aussi.la vatiété ..le cinéma ...etc....
                          Parait que c’est un moyen d’oublier ou de supporter , un instant , sa propre médiocrité .
                          Un shoot d’héro c’est interdit mais un shoot de Neymar c’est le panard !
                          @+


                        • ricoxy ricoxy 6 août 08:52

                           
                          Neymar ? J’en ai marre !
                           


                          • Old Dan Old Dan 6 août 09:13


                            NEYMAR A-T-IL FAIT SON P’TIT PIPI CE MATIN ???...

                            [Pas un mot sur la vessie de Neymar ! Quelle information d’merde... ]

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès