• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nicolas Sarkozy et le mépris en politique

Nicolas Sarkozy et le mépris en politique

Nicolas Sarkozy s’est conduit vis-à-vis de l’Allemagne et d’Angela Merkel comme celui par qui le scandale du mépris arrive, au seul profit, croit-il à tort, de son ambition personnelle. Démonstration :

Il a menti sans vergogne en rapportant de prétendus propos que la chancelière d’Allemagne ne lui a pas tenu car elle ne pouvait pas les lui tenir concernant une soit-disant décision de la chancelière d’expulser les roms des camps illégaux en Allemagne . En effet :

1) Les camps illégaux et insalubres de roms n’existent pas en Allemagne ; ce qui existe ce sont des habitations en dur pour des demandeurs d’asile et/ou des camps légaux salubres et correctement entretenus pour les gens dits du voyages.

 2) Il est absurde de soupçonner l’Allemagne démocratique de vouloir renouer avec des mesures discriminatoires et collectives à l’égard des tziganes, mesures qui lui rappelleraient un temps de très sinistre mémoire avec lequel elle a définitivement rompu dès lors qu’elle a fait de cette rupture le fondement même de sa légitimité politique ;. Tout ceux qui connaissent l’Allemagne savent qu’une politique sarkozienne ouvertement anti-tziganes y est impossible, preuve en est que madame Merkel s’est refusée à condamner sur le fond les propos de Madame Reding. 

Ce mensonge est donc inqualifiable dans sa prétention à prendre un chef d’état en otage de ses propres difficultés, en cherchant à le contraindre à le soutenir et/ou à l’intimider au point de penser que Madame Merkel ne pourrait se permettre de démentir les propos qui lui sont mensongèrement attribués. Parce qu’elle est allemande, parce qu’elle est femme, parce qu’il se croit impunément tout permis au point de l’insulter publiquement pas ce mensonge ?

Décidément Nicolas Sarkozy se conduit plus en voyou cynique de la politique, particulièrement inculte et méprisant vis-à-vis de l’Allemagne et de sa dirigeante, qu’en président d’une république consciente de sa place et de son devoir d’incarner, dans le monde, les droits de l’homme et de donc de son devoir d’honnêteté au service de ces droits 

Ses propos mensongers et méprisants à l’égard de madame Merkel feront de sa parole une voix sans crédit et donc sans effets autres que négatifs pour l’intérêt moral et matériel de notre pays en Europe et dans le monde 

Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Papybom Papybom 18 septembre 2010 14:49

    Bonjour M Reboul.

    « Nicolas Sarkozy s’est conduit vis-à-vis de l’Allemagne et d’Angela Merkel comme celui par qui le scandale du mépris arrive, au seul profit, croit-il à tort, de son ambition personnelle. »

    Le président de l’UMP, n’est pas le président des Français. Les urnes nous ont affectés un menteur et un tricheur. Nous devons faire avec, car nous n’avons pas de contre-pouvoir. En place il est, est en place il restera. 2012, c’est loin…

    Ayant voté contre l’usine à gaz de l’Europe, je n’attends rien de cette théocratie du portefeuille.

    Je ne suis pas philosophe, les grandes idées ne servent jamais les petites gens.

    Est-il plus agréable de vivre en Allemagne qu’en France ?

    Par moment, je voudrais vivre aux U.S.A. Eux peuvent destituer in président, pas nous !

    Cordialement.


    • Bulgroz 18 septembre 2010 15:26

      Ill faut être un parfait idiot pour penser que Sarkozy ait fait une erreur dans cette affaire de cornecul. 

      Soit Sarkozy dit vrai et Merkel est un faux cul (on a l’habitude avec elle)

      Soit Sarkozy a inventé cette histoire et dans un but très précis de déstabiliser,dénouer ou révéler quelque chose. Sarkozy joue le billard à 18 bandes, il n’y a que l’imbécile qui ne peut le savoir.

      En tout cas, moi, qui n’ait qu’un seule nationalité, qu’une seule patrie, je suis à fond pour notre Président.


      De toute manière, les jeux sont faits, après le débat sur l’identité nationale saboté par la gauche, la négation des problèmes d’insécurité par la bien-pensance politicomédiatique, le refus d"admettre que les Roms sont une vraie plaie pour l’énorme majorité des citoyens ordinaires

      ont déjà permis à Nicolas Sarkozy d’être réelu les doigts dans le nez en 2012.

      Les antisarkozistes en permanence à côté de la plaque ont encore du pain sur la planche, je ne vais pas les plaindre.


      • Papybom Papybom 18 septembre 2010 16:43

        Bonjour Bulgros,

        Les Romains ont crucifié un hérétique, et Rome est tombé.

        Les Italiens ont retenu la leçon. Sarkozy est pour eux sacré.

        Sachant qu’ils ont toujours soutenu les régimes mesurés

        Confiant en leur jugement contre l’Europe, ce sont nos alliés.

        Brulons les bibles, coran et autre doctrines largement dépassés

        Seul le Sarkozysme nous enseignera la seule et douce vérité.

        Il devrait juste changer sa Vierge Marie, Carla a beaucoup donnée !

        L’apôtre Bulgros, sur le chemin de la rédemption, sera notre berger.

        De ce royaume de bonté, les mécréants, en avions, seront expulsés.

        Cordialement.


        • asterix asterix 18 septembre 2010 16:43

          Inventer un bouc émissaire ( soigneusement sélectionné ) qu’on charge de tous les maux et se poser en sauveur de la République, c’est la méthode à Le Pen.
          Personne n’est dupe, sauf les cons.
          Et des cons, il en reste...


          • emile wolf 18 septembre 2010 17:29

            Sylvain Reboul

            Votre article est excellent , votre connaissance de l’Allemagne et de sa ligne parfaitement exactes.

            Il n’y a pas de camps pour les réfugiés d’où qu’ils viennent en Allemagne et les prétendues expulsions de 14.000 personnes réfugiées depuis 10 ans dont 10.000 Roms dont a parlé la presse concernent des ressortissants du Kosovo. Cet état qui n’existait pas en 1999 éprouve, aujourd’hui, des difficultés à reconnaître pour siens ces personnes.

            Le mot camp est, vous l’écrivez d’une autre manière, proscrit en République Fédérale. Il est tout à fait impossible que Madame Merkel ait confié de telles intentions à Monsieur Sarkozy. Ceci ne reflète pas la situation allemande. Le démenti de la chancellerie confirme le mensonge de Sarkozy. 

            Bulgroz

            Vos opinions sont respectables. Votre art de la rhétorique et de l’écriture laisse beaucoup à désirer. Votre connaisance de la loi est nulle. Votre sens de la démocratie est inexistant. A côté de vous un Céline est un rayon de soleil.

            Un forum est un lieu d’échanges pas d’invectives stériles et sans idées. Votre propos misérablement emballé n’est pas à la hauteur de votre brillante intelligence. Dommage pour vous ! . Votre supériorité n’est pas démontrée. 

            Quant à votre courage, il se camoufle derrière un pseudonyme ce qui n’est pas le cas de l’auteur que vous insultez. Vous vous engagez sans risque et sans gloire. Quel genre de Francais êtes-vous donc ? Bavard sans doute..Bayard beaucoup moins !

            Lâche et sans talent vous montrez une si piètre image de vous-même que vous vous faites honte. Quant à vos malédictions, si elles vous rassurent, contentez-vous en ! Les urnes trancheront pas le vaudou ! 

            Heureusement il y a encore des stupides et des imbéciles sur ce forum ! S’il n’y avait que des Bulgroz les écrans seraient maculés et illisibles. 


            • Bulgroz 18 septembre 2010 18:29

              J’ai pas tout compris, Wolf, suis je moins intelligent que vous ou plus ?

              Répondez moi vite sur ce point, votre avis m’est très précieux.

              Je vous l’assure, votre réponse me permettra de ré-orienter le sens de mes interventions dans celui qui vous agréera. 


              PS : « ma connaissance de la loi est nulle » ?? De quelle loi parlons nous ? 

              • Pie 3,14 18 septembre 2010 20:31

                La réponse est moins.


              • Bulgroz 18 septembre 2010 18:55

                A la lumière des enseignements que Monsieur Wolf m’a gentiment prodigués, je crois savoir formuler une pensée qui va dans le sens du bon poil.

                Bon, je me lance :

                • ll (Sarkozy bien sur) a menti sans vergogne en rapportant de prétendus propos que la chancelière (+10 points)
                • Décidément Nicolas Sarkozy se conduit plus en voyou cynique de la politique, particulièrement inculte et méprisant (+13,5 points)
                • Ce mensonge (celui de Sarkozy bien sur) est donc inqualifiable dans sa prétention à prendre un chef d’état en otage de ses propres difficultés (+20 points)
                • Décidément Nicolas Sarkozy se conduit plus en voyou cynique de la politique,(+20 points)

                et maintenant le bouquet final :

                Ses propos mensongers et méprisants à l’égard de madame Merkel feront de sa parole une voix sans crédit et donc sans effets autres que négatifs pour l’intérêt moral et matériel de notre pays en Europe et dans le monde
                (+150 points)

                Alors, Monsieur Wolf, j’ai bon ?

                • Pie 3,14 18 septembre 2010 20:33

                  L’ironie demande un peu d’intelligence... évitez l’ironie.


                • Bulgroz 18 septembre 2010 20:54

                  Pipicaca314116etdespouièmes,

                  L’ironie ne me convenant pas, je m’en vais essayer la grossièreté : « Pipicaca connard de trou du cul !!! »

                  Là, c’est bon ou je dois la refaire ?


                • Pie 3,14 18 septembre 2010 21:34

                  Pas besoin de la refaire, vous êtes parfait dans ce rôle.

                  Pensez à changer votre couche.


                • emile wolf 18 septembre 2010 19:14

                  Bulgroz,

                  Je vous ai écrit que vous étiez intellingent et ce plus que moi qui m’associe à Sylvain Reboul. J’ai du mal m’exprimé puisque vous me contraignez à vous le répeter. Quelle humiliation !

                  J’apprécie votre humour et préfère vous lire sur ce ton léger et incisif avec lequel il vous est loisible de faire passer vos messages même les plus féroces.

                  Ceci écrit, je ne suis ni un prof ni un juge, juste un participant épris du respect de tous.

                  Merci Bulgroz je ne peux que rendre justice et saluer votre retour aux bonnes manières. Et vous dire : Bienvenue parmi les stupides et les imbéciles !


                  • Pie 3,14 18 septembre 2010 20:45

                    La dérive populiste du sarkozisme est une catastrophe pour la politique européenne de la France.
                    Voir ce pilier de l’UE en passe d’être traité comme l’Italie de Berlusconi est vraiment navrant.

                    Entendre Sarkozy massacrer notre relation avec l’Allemagne est le signe d’une politique étrangère inexistante.

                    Les français s’intéressent peu à la politique étrangère, c’est bien dommage car les signaux que nous envoient nos partenaires sont inquiétants.


                    • Michèle DRAYE 19 septembre 2010 16:16

                      LE SALAIRE DU MEPRIS,

                      7 mai 1954 :

                      Un chef d’état- major occidental ne pouvait pas concevoir qu’un petit homme jaune qui n’a fait ni Saint-Cyr en France, ni Sandhurst en Angleterre, ni West Point aux Etats-Unis puisse avoir un génie militaire supérieur. que ses 12 bataillons, ses 28 canons, ses 16 tubes de mortier rejoindraient en rampant Diên Bien Phu, tirés de 450 kms sous des tunnels de jungle, jusqu’à d’autres tunnels creusés dans le massif calcaire.

                      Le feu un matin à l’aube en jaillira. Nul ne pourra l’arrêter 2 semaines durant

                      Diên Bien Phu a été le terrible salaire du mépris

                      Quelle est aujourd’hui cette bastille universelle qu’il est de salut public de faire tomber ?

                      Il s’agit de l’élite dirigeante. Celle du pouvoir, celle de l’administration, celle de l’argent, celle des diplômes

                      Quel est son crime ?

                      C’est celui du mépris

                      Extrait du « Défi mondial » de J.J.Servan-Schreiber

                      Espérant que ce rappel parviendra à nos actuels dirigeants et qu’ils en tiendront compte car je suis surtout affectée par le mépris témoigné au « PEUPLE de France »


                    • Bulgroz 18 septembre 2010 21:01

                      Pie314,

                      Là, c’est bien tapé pour ces salauds de Français qui s’intéressent peu à la politique étrangère, heureusement, vous êtes là pour remonter le niveau.

                      Moi, c’est pareil, quand « j’entends Sarkozy massacrer notre relation avec l’Allemagne », plus que « le signe d’une politique étrangère inexistante », c’est le bruit qui me rend fou.


                      • Pie 3,14 18 septembre 2010 21:37

                        Vous dites des choses intéressantes, votre dernier mot par exemple.


                      • Plus robert que Redford 18 septembre 2010 21:39

                        Il est rigolo ce Zorglub !
                        La voilà une n’alyse qu’elle est bonne !

                        « Soit Sarkozy dit vrai et Merkel est un faux cul (on a l’habitude avec elle) »
                        Faut sortir, mon gars ! Partout hors des frontières hexagonales, sarkozy est considéré comme un pignouf agité et limite dangereux (voir l’imitation secouée de tics et assez réussie qu’en avait fait Medvedev lors d’un aparté du G20 !).
                        Dans ce cas, il est inimaginable d’envisager que Frau Merkel (Tu sais, la femme de Monsieur Merkel !!!...) ait pu penser un instant lui livrer des informations de cet ordre, même avec un humour second degré (qu’elle ne semble guère pratiquer).

                        « Sarkozy joue le billard à 18 bandes »
                        Ach ! Kolossale finesse !
                        N’oublie pas, comme le chantait Jojo le Moustachu, que quand on est plus de deux, on est une bande de cons !..
                        Allez, Zorglub, tu m’as bien fait rire, un rire bien gras et bien épais...
                        Les comme toi sont, somme toute, assez utiles, à l’instar des injections d’antigènes nocifs, à stmuler nos défenses immunitaires mollassonnes par ces temps de crises.
                        Une sorte de rappel vaccinal contre la connerie...


                        • Bulgroz 18 septembre 2010 22:12

                          Vous avez raison, Bob, nonobstant le tutoiement, je me rends à vos solides arguments, c’est effectivement Sarkozy qui ment. Vous m’en avez finalement persuadé.

                          J’espère maintenant compter parmi vos amis. On se revoit sur Facebook ?


                          • juluch 19 septembre 2010 22:04

                            Sarko a raison !!


                            pour une fois qu’il fait une vrai politique contre certaines......personnes indésirables !!

                            Sar-ko est vilain !! Sar-ko est pas beau ! Sar-ko est méchant !!!


                            Changez de disque les gars !! Mettez vous sur « off » ça fera des vacances !!!

                            (certains se reconnaitrons !!)

                            • Menouar ben Yahya 20 septembre 2010 15:52

                              Allez hop je lance l’idée ! Une journée sans Sarkosy ! Essayons ! Au boulot, en allant chercher son pain...partout on parle de tout mais pas de Sarko, on ne prononce plus son nom. Le sujet n’est pas de savoir si on on pour ou contre lui, ni les Roms, Cécilia, Carla,Angela, le Karcher ...mais pourquoi il ne se passe pas une journée sans qu’on parle de lui. La médiatisation à outrance bien sur mais il y a autre chose qui serait plutôt du genre narcissique obsessionnel « Miroir, miroir dis moi qui est le plus viril, le plus beau... » il s’agit bien d’une névrose, sa névrose et il entraine le peuple dedans mais en vérité je crois qu’il combat ses propres démons et que le pays en fait les frais.

                               Je ne sais pas de quoi est atteint ce mec mais je sais que c’est contagieux. On a eut l’avis de politologues mais jamais de psychiatres, alors que je suis de plus en plus persuadé que la réponse est à cherché de ce côté ci.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès