• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Notre lavage cérébral quotidien

Notre lavage cérébral quotidien

 La télé fonctionne sur le principe du plaisir - un plaisir facile. On peut dire que la télé se tète comme un sein, mais avec les yeux. Et c'est un plaisir de téter, un plaisir de basse intensité, mais l'important est le flux et la tiédeur de ce qui coule. Le contenu de ce que l’on nous montre va des émissions amusantes les plus légères aux scènes de violence les plus atroces. Mais même les images les plus douloureuses ne nous empêchent pas de dormir. C'est peut-être une homéopathie de l'horreur brute. L'image choc est aussitôt remplacée par une autre, par mille autres, et la mise en flux sur l'écran de ce qui dérange, la désamorce, l'exorcise. L’émotion, les larmes qui sont le carburant ordinaire de la télévision, ne signifient pas grande chose. Ce sont de mauvais conducteurs des sentiments profonds. Si beaucoup de gens versent plus de pleurs aux feuilletons télévisés qu’à l’enterrement de leurs proches, c’est que la mise en scène est meilleure.

La course à l'audience, dont les effets se manifestaient jusqu'alors par des surenchères pour la diffusion de films ou d'événements sportifs, pervertit maintenant tout autant "l'information" télévisuelle. C'est la quête permanente de l'audience qui impose les sujets à retenir, instillant, jour après jour, une hiérarchie de valeurs, et créant sa propre réalité. La télévision s'arroge le droit de fabriquer de toutes pièces des objets d'information qui, au départ, n'existaient pas. Elle impose ainsi les sujets qui lui paraissent devoir être les seuls à retenir l'attention, et l'ensemble des autres médias, dans un réflexe d'alignement, ne traitent plus que des seuls thèmes dont la télévision a jugé bon de parler.

Bien entendu, le souci de vendre, de répondre aux demandes d’un public ne sont pas des préoccupations triviales. Elles accompagnent toute l’histoire de la presse démocratique et seules les sociétés totalitaires avaient prétendu s’en affranchir. Mais l’information n’est pas seulement une marchandise. Elle a toujours partie liée avec la vérité, l’esprit public, la morale républicaine. L’impérialisme du marché sur l’information n’entraîne pas seulement une dégradation de celle-ci au rang de pure marchandise, mais aussi la victoire du divertissement sur l’information et du consommateur sur le citoyen. Il aboutit, de façon plus pernicieuse, à une révision du concept même de vérité. Le marché ne retient et ne recycle que des vérités vendables. Il ne s’intéresse qu’aux révélations, fussent-elles abjectes, pour lesquelles on subodore l’existence d’un public. Les autres, toutes les autres, sont renvoyées au néant.

Les images défilent, s'empilent, se télescopent, s'annulent à force de changements de cap, d'accélérations, d'émotions et de course contre la montre. Le sacro-saint rythme du défilement des séquences est essentiel : pensez donc, si le téléspectateur allait sur une autre chaîne ! L'office de 20 heures aborde à chaud deux fois plus de sujets qu'il y a vingt ans, qu'il traite deux fois plus vite avec deux fois moins de réflexion, mais avec la même mise en scène. Il s'ensuit une uniformisation rampante de la pensée, un totalitarisme mou d'extrême centre et la menace à terme d'un abêtissement généralisé.

Nous sommes constamment exposés à la surmédiatisation d'un fait, d'un événement, d'une personnalité et parfois même d'une idée qui, à un moment donné, emplit des ondes et les pages de nos médias. L'information-spectacle est fille de cette surmédiatisation. Le monde politique a lui-même une responsabilité certaine. Se montrer devient plus important que prouver sa capacité à agir. Pour un député, se faire voir au journal télévisé paraît plus important que de défendre un engagement ou une proposition de loi. En agissant de la sorte, les politiques se plient aux exigences de la toute puissante Télévision. Les journalistes télévisuels sont moins des professionnels de l’information que les personnalités du show business.

Notre vision du monde résulte essentiellement de celle qui nous est donnée à voir et à entendre par les médias audiovisuels, qui exercent un véritable magistère sur les représentations collectives qui prévalent à un moment donné. Heureusement nous avons a la capacité de décoder les informations ou désinformations, à en extraire de leur masse sans cesse croissante ce que nous jugeons bon de croire et de critiquer.

La télévision est une machine à décerveler l'opinion. Ses dérives illustrent au plus haut point la caricature du système de l'information. Les autres médias, et notamment la presse écrite, s'escriment souvent dans un "suivisme" aussi malheureux qu'inopportun. Seuls les débats publics sur les sites comme Agoravox nous offrent une alternative.


Moyenne des avis sur cet article :  4.77/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • bourrico6 19 novembre 2013 12:26

    « La télé, c’est tabou, on en viendra tous à bout ! »

    Sérieusement, entre les émissions bidons, les pubs, et le bourrage de mou, il ne reste pas grand chose, et le peu qui reste est souvent accessible via internet.


    • Pillippe Stephan Uraniumk 19 novembre 2013 12:26

      l’aspect positif du rectangle à conneries,c’est la diffusion de films comique qui permettent
      aux personnes qui souffrent de dépression de passer un moment moins douloureux,
      et quelques émissions enfouit sous le bombardement publicitaire .


      • joelim joelim 19 novembre 2013 16:31

        Même pour ça internet fait 1000 fois mieux (d’ailleurs les émissions video-gag puisent sur internet maintenant). Par exemple : http://www.koreus.com/videos/nouveau/


        La catégorie « animaux » est incontournable. Ex : koreus.com/video/chatons-pattes-en-air.html. Les enfants adorent, et en plus c’est bon pour eux... : les-images-de-chatons-favorisent-la-concentration-et-la-patience.html

        La télé vit ses dernières années je pense. Ce qui est dommage est que beaucoup trop de nos anciens (dans nos campagnes notamment) sont trop conditionnés par la télé pour découvrir internet... C’est de la responsabilité de leur descendance de les initier ! 

      • Robert GIL ROBERT GIL 19 novembre 2013 12:51

        Pendant la grande messe du 20 H les informations importantes sont noyées dans une masse de faits divers qui détournent l’attention du téléspectateur. Malgré cela beaucoup de sujets n’ont pas été traités, dommage ! Mais en matière de médias, rien n’est innocent, le silence moins que tout. Ce n’est pas parce que l’on ne parle pas de misère sociale que ça n’existe pas. Et ce n’est pas parce qu’ils l’ont « dit à la télé » que c’est forcément vrai ...

        voir : http://2ccr.wordpress.com/2011/02/18/informations-et-manipulations/


        • LE CHAT LE CHAT 19 novembre 2013 12:52

          Franchement , c’est pas dans le journal télévisé qu’on va trouver l’info , vu que ça devient un mix entre Closer et Detective , entre la petite Fiona et le dernier disque de Garou ....
          et sans compter sur l’info orientée , genre la banane à Taubira dont on se contrefout !

          et à coté de cela des tv réalité complétement irréels , mon diner presque parfait , mon meiller gite , mon meilleur boulanger , la reine du shoping , pourquoi pas mon plus bel enterrement avec des notes pour la couronne mortuaire et pour l’embaumement tant qu’ils y sont !

          et puis cette mode de mettre les « stars » à toutes les sauces ! on danse avec sur Tf1 , on patine avec sur M6 , on les parachute chez les primitifs , ras le bol !

          heureusement qu’il reste quelques films et documentaires interessants pour nous distraire et nous instruire un peu ...


          • Alpo47 Alpo47 19 novembre 2013 13:06

            Bienvenue dans la « société du divertissement » ou du spectacle permanent où chacun remarque que l’important n’est pas la qualité, plutôt satisfaire nos pulsions les plus médiocres.

            L’important après tout, est d’occuper l’esprit du plus grand nombre possible ... pour leur éviter de penser à la vraie structure de la société où une toute petite minorité monopolise le pouvoir et pille la société.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 novembre 2013 19:02

              Alpo47,
              Et surtout pour éviter de les informer sur ce qui est important pour eux...

              Les faits divers et d’hiver, les catastrophes naturelles, Nabila et le foot.
              En boucle.

              « La dictature parfaire aurait les apparences de la démocratie, une prison sans mur dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader.

              Un système d’esclavage où grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude. »

              Ce qu’ Aldous Huxley ne dit pas, c’est ce qui se passe quand la consommation n’est plus au rendez-vous et qu’il ne reste que la boîte à images... ?

              C’est JP Morgan a son idée sur la question :

               « JP Morgan réclame des régimes autoritaires en Europe »

              Les médias sont donc insuffisants pour empapaouter les peuples ?


            • Bubble Bubble 19 novembre 2013 13:20

              « Seuls les débats publics sur les sites comme Agoravox nous offrent une alternative. »
              Hmph, j’aimerais bien. Je me demande vraiment si c’est le cas, si Agoravox est pour moi un moyen d’information et de débat ou bien de l’hypnotainment comme n’importe quel média...


              • Pepe de Bienvenida (alternatif) 19 novembre 2013 13:28

                La multiplication des sites et blogs permet une dilution de la contestation. On le voit bien dans le foisonnement des micropartis (on se demande parfois s’ils ne sont pas réduits à l’auteur).


              • Bubble Bubble 20 novembre 2013 12:39

                J’ai peut être été mal compris, je ne nie pas qu’Agoravox fournit des articles et des discussions de qualité.

                La question que je me pose, c’est : est ce que ces lectures portent conséquence dans ma vie réelle, ou bien est ce que les discussions qui ont lieu ici restent en circuit fermé ici ? Auquel cas, venir ici n’est qu’un passe temps (de mon point de vue de lecteur, s’entend) sans projection.

                Et le point commun que je peut trouver entre un site comme Agoravox et les médias classiques, c’est que les spectateurs éprouvent la même morosité vis à vis de l’information.

              • doctorix doctorix 20 novembre 2013 19:45

                Il ne faut pas se poser de questions : il faut juste diffuser les infos partout, sans relâche., sans desespérer.

                Il en sortira toujours quelque chose, et les puissants le savent bien, qui veulent nous réduire au silence.
                A un moment donné, toute personne de bon sens finira par se rendre compte de la distorsion entre l’info mainstream et la réalité, celle qu’on veut nous faire croire et celle que nous dévoilons jour après jour.
                Et ce jour là, il y aura du sang dans les caniveaux et des têtes au bout des piques.
                Celles des politiciens corrompus, mais aussi celles des journaleux aux ordres.

              • foufouille foufouille 19 novembre 2013 13:31

                il ne faut pas méfier que de la télé, mais de toute information


                • volt volt 19 novembre 2013 17:04

                  souvent ça fonctionne comme « bruiteur ».

                  l’affaire était bien coiffée, et gentillette au tout début.
                  méthode de dressage : 
                  poser la chose sur le sol, 
                  surélevée de côté d’une pile de revues pour obtenir un parallélogramme en biais, 
                  ôter couleur et son, 
                  pas plus d’une heure par semaine, 
                  appuyer sur télécommande au hasard les yeux fermés, 
                  se promener pendant, surtout pas assis, 
                  éteindre.

                  • JL JL 19 novembre 2013 18:59

                    La Télévision qui devait être une machine à voir a été pervertie par ses possédants en une machine à montrer. Et devant la profusion des chaînes, la liberté du téléspectateur est celle du cochon devant son écuelle, seule liberté que nous concède encore cette société de profits quand nous avons recours à elle, autrement dit dans presque tous nos besoins et désirs.


                    • JL JL 19 novembre 2013 19:05

                      @ kookaburra,

                      j’ai apprécié la finesse de cet article, et quelques formules intuitives, comme celle-ci : ’’C’est peut-être une homéopathie de l’horreur brute.’


                    • doctorix doctorix 19 novembre 2013 20:28

                      Un des rédacteurs intervenant ici (en jaune) pourrait-il me dire ce qu’il advient de mon article sur l’infiltration des forums par le pouvoir et les lobbies ?

                      J’aurais aimé qu’on puisse discuter largement de ce sujet, mais comme souvent, je suis black-listé.
                      Donc, si un rédacteur peut me donner les plussages-moinssages le concernant (bizarrement, les auteurs n’ont pas le droit de suivre le destin de leurs papiers)...
                      Ce que je trouve carrément « big brother », et qui confirme le contenu de mon article : aucune liberté de parole, pas plus ici qu’ailleurs, si le sujet est chaud.
                      Le titre de mon article :
                      Les techniques “secrètes” pour contrôler les forums en ligne et l’opinion publique
                      Article qui n’est pas de moi pour l’essentiel, et extrêmement documenté, autant qu’effrayant.
                      Une fois, j’ai su que j’avais été plussé 40 fois, et moinssé 41... Je crois que si j’avais été plussé cent fois, il se serait trouvé 101 moinsseurs (et pas forcément chez les lecteurs-rédacteurs).
                      Un tas d’articles passent  avec 5 ou 6 plussages (à l’aune de leur intérêt, d’ailleurs).
                      Alors, merci d’aller voir, et de cafter ici.

                      • BOBW BOBW 19 novembre 2013 21:48

                        @ Doctorix : Citoyen « Indépendant et libre » de toute pression commerciale,

                        hiérarchique ou politique , (Je suis à la retraite), respectant les idées différentes ,

                        après avoir lu attentivement les mises en garde de votre article,

                         j’ai plussé à la modération car ,de bonne foi , et impartial,vous avez essayé d’ouvrir

                         les yeux à de nombreux lecteurs contre les méthodes hypocrites des lobbys

                         commerciaux ou des agents politiques extrémistes ou étrangers, bourrés

                        de préjugés ou d’intentions et d’intérêts cachés ,qui essaient d’étouffer

                         hypocritement un véritable débat de libre expression...
                         ---------------------------------------------------------------------

                         A fin de préserver une sincérité et une honnêteté totale ,il serait fortement souhaitable que les administrateurs de A.V. essaient de garder à tout prix  le véritable esprit du site à sa création, en particulier en éliminant les rédacteurs, les posteurs et les modérateurs masqués qui utilisent plusieurs pseudos (c’est faisable et aisé en vérifiant les IP.)

                        La véritable transparence de tous et pour tous est absolument indispensable dans une démocratie réelle.


                      • JL JL 19 novembre 2013 23:35

                        Bonsoir Docdorix, à cette heure, votre article a été plussé 11 fois et moinssé 7 fois.


                      • Kookaburra Kookaburra 20 novembre 2013 10:03

                        Bonjour Docdorix A présent vous avez +12 -8 = 4. La modération est un sujet qui mériterait un débat - entre modérateurs. Malheureusement nous n’avons pas cette possibilité.


                      • Kookaburra Kookaburra 20 novembre 2013 10:05

                        Bonjour JL. Merci pour vos aimables remarques. En effet, j’écris non seulement pour exprimer mes pensées mais aussi pour le plaisir de la langue française. Je relis mon article plusieurs fois en cherchant à améliorer mes phrases. Ensuite je donne mon texte à une amie française qui le corrige. Hélas, il y a toujours quelques fautes. Voilà la vérité !


                      • JL JL 20 novembre 2013 10:37

                        Bonjour Kookabura,

                        vous êtes de ceux qui préfèrent la qualité d’écriture à la quantité, et je vous en félicite. Soigner son style, s’attacher à produire de la clarté c’est une forme de respect, des autres comme de soi-même.


                      • BOBW BOBW 20 novembre 2013 10:41

                        Exactement ,ceci permettrait d’échanger des idées clairement comme le faisaient les anciens en Afrique sous le baobab ou arbre à palabressmiley



                      • BOBW BOBW 20 novembre 2013 10:53

                        je répondais @ Kookaburra :« La modération est un sujet qui mériterait un débat - entre modérateurs. Malheureusement nous n’avons pas cette possibilité. » smiley


                      • BOBW BOBW 20 novembre 2013 11:23

                        - "NDLR : Le club des rédacteur est actuellement fermé, il va être refondu, un forum va être créé directement sur le site et remplacera directement la liste Yahoo.« 

                        - »NDLR : Le club des rédacteur est actuellement fermé, il va être refondu, un forum va être créé directement sur le site et remplacera directement la liste Yahoo.« 

                        -  »NDLR : Le club des rédacteur est actuellement fermé, il va être refondu, un forum va être créé directement sur le site et remplacera directement la liste Yahoo.« 


                        Boucle sans fin qui attend depuis des années ................

                         »Anne, ma soeur Anne ne vois-tu rien venir"  ???  smiley



                      • Kookaburra Kookaburra 20 novembre 2013 11:27

                        Merci Bobw pour le lien. Oui, j’ai vu les baobabs en Afrique, et je connais les traditions. En Allemagne c’était le tilleul - der Lindenbaum, sur la place du village.


                      • cevennevive cevennevive 20 novembre 2013 12:15

                        Bonjour Doctorix


                        A 11 h 54 aujourd’hui, votre article est à 13+ 9- = +4 après mon vote.

                        Mais je n’ai pas beaucoup de chance dans mes préférences, il est rare que les articles pour lesquels je vote passent...

                        Bonne journée.

                      • doctorix doctorix 20 novembre 2013 15:35

                        Merci à ceux qui m’ont renseigné (et m’ont plussé, en passant).

                        C’est une frustration terrible de ne pas pouvoir suivre son score, et cela relève d’un profond mépris du rédacteur, qui se met en quatre pour essayer de dénicher des sujets interessants, et voit son travail relégué aux oubliettes.
                        Une chose que je me demande est : pourquoi il s’est trouvé 9 rédacteurs (à cette heure) pour empêcher la publication de cet article essentiel, et pourquoi, alors que le bilan est positif (13/9), cet article n’est toujours pas publié.
                        Pourquoi ce club des neuf ne veut-il pas que chacun sache à quel sauce il est cuisiné ? Y urait-il quelque chose à cacher, quelqu’intérêt à préserver ?
                        Mais à force de me le demander, je pense que, comme vous, j’ai trouvé la réponse. Les ficelles de la désinformation et de la manupulation de l’opinion doivent donc rester secrètes.
                        En fait, l’oligarchie qui tire les ficelles a besoin du secret, et ne survit qu’à ce prix.

                      • Loupiotte 19 novembre 2013 21:25

                        Il y a au moins deux livres, concis, sur le même thème qui étayent ces propos.
                        Entertainment, de Francesco Masci
                        Sur la télévision, de Pierre Bourdieu

                        Courts et efficaces.


                        • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 19 novembre 2013 21:27

                          La télé est morte depuis longtemps et c’est pourquoi on n’y voit plus apparaître que des zombies. 


                          • ddacoudre ddacoudre 19 novembre 2013 21:31

                            bonjour
                            rien d’autre a ajouter si ce n’est de dire que ce n’est pas le fruit du hasard.Télévision : de l’info sans infos Télévision : de l’info sans infos.
                            cordialement.


                            • rhea 1481971 20 novembre 2013 08:34

                              La télévision me fait penser à un roman de Robin Cook : « VERTIGES » , dans lequel un médecin découvre dans un hopital une rangée de cerveaux maintenus en activité par des perfusions, expérience à l’initiative des autorités d’un pays. A t-il voulu écrire une métaphore ?


                              • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2013 10:42

                                « Seuls les débats publics sur les sites comme Agoravox nous offrent une alternative. »

                                Vous êtes un fana d’Avox, à ce que je vois. smiley
                                Est-ce qu’on en ressort plus grandi, plus informé d’Avox ?
                                Je rigole. Ce qui manque à la télé, c’est l’interactivité. Ils en sont d’ailleurs bien conscients.
                                Chez nous, on a fêté le 60ème anniversaire de notre télé publique. Des petits plats dans les grands. Paris-Match version belge de concert.

                                Cela m’a valu l’envie d’en écrire un billet avec les émissions du passé que j’ai parcouru.
                                A mon époque, ce n’était pas la télé qui était la plus prisée, mais le cinéma lui-même. Une séance de cinéma, c’était l’équivalent de 0,50 euros dans des cinémas de quartier (tout dépendait de l’endroit des places part rapport à l’écran). L’actualité arrivait avant le film et les chocolats glacés au milieu.
                                Une autre époque...

                                En France, vous nous avez précédé d’à peine 4 ans dans cette aventure télévisuelle.
                                Tout passe, tout lasse, tout casse, C’est écrit smiley 

                                • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2013 10:46

                                  @JL,

                                   Comme j’ai pu remarqué que vous n’avez que quelques plombes avant moi, je suppose que vous en auriez quelques souvenirs de cette époque.

                                • poubellelavie poubellelavie 20 novembre 2013 10:47

                                  Comment ne pas être d’accord avec cet article ?
                                  Et comment ne pas penser que le 3-0 de la France a été « acheté » à l’Ukraine ?

                                  Un peu par TF1 qui a déjà acheté la diffusion de la coupe du monde
                                  un peu par l’Etat qui a besoin de réussir au moins un truc
                                  un peu par tous les mafieux qui se gavent sur le dos du sport.

                                  Vous allez voir le 28 novembre au sommet européen de Vilnius, parions que la France va défendre l’Ukraine et trouver un arrangement pour l’affaire Timochenko ....


                                  • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2013 11:05

                                    @L’auteur,

                                     Quand vous parlez de débats publiques, avez-vous seulement une notion de ce qu’est un débat ?
                                     Wiki nous dit :

                                    « débats méthodiques ». Il s’agit alors de dépasser la polémique stérile, pour favoriser une approche constructive de la discussion. En France certaines tentatives ont été dans ce sens, mais restent surtout à l’état d’ébauches et de recherches. Comme le disent les promoteurs du site Hyperdébat : "L’idée de débat méthodique part d’un constat quelque peu paradoxal. Alors que rien n’est plus commun que le fait de débattre, nous n’avons trouvé aucune méthode permettant :

                                    • de prendre connaissance de l’état d’un débat, de ses différentes options et de leur logique, sans la pollution des inévitables redites, hors-sujet, ou discussions stériles
                                    • de pouvoir apporter sa contribution avec l’assurance qu’elle sera retenue, même si elle exprime une opinion minoritaire, sous réserve qu’elle apporte un élément nouveau au débat
                                    • de poursuivre le débat dans le temps

                                    Trouvez-vous vraiment qu’Avox réponde à cela ?
                                    Ah oui, il y a les plussages et les moissages. Ça c’est du débat. smiley

                                    • Kookaburra Kookaburra 20 novembre 2013 11:21

                                      Bonjour L’enfoiré. Comme vous est là depuis 2005, il semblerait que vous êtes vous-même très fidèle à Agoravox. C’est le seul site que je connais où on peut proposer un article. L’évolution depuis quelques années ne me convient pas trop. Devenu très populaire, les articles, souvent reproduits d’autres sites, s’entassent. La plupart finissent dans la poubelle, et pas forcement les moins bons. Moi aussi, je préfère le cinéma aux films télévisés, que je ne regarde que rarement. Je n’ai pas Canal+ (je refuse de payer pour des émissions !). Mais j’ai une trentaine de chaînes allemandes gratuites, dont quelques unes ne sont pas trop mauvaises. Débats et documentaires m’intéressent le plus. Apparemment la conclusion de mon article ne vous plaît pas. En vous remerciant pour vous informations sur ce que constitue un débat, je me permets de vous recommander de considérer qu’est-ce c’est la courtoisie. Mais c‘est un malentendu, parce que je suis, en vérité, largement d’accord avec vous.


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2013 12:04

                                      Bonjour kooka...


                                      « Comme vous est là depuis 2005, il semblerait que vous êtes vous-même très fidèle à Agoravox. »
                                      Ah, si ce n’était qu’Agoravox.fr... smiley
                                      Si vous saviez le nombre de site dit citoyen sur lesquels je suis allés voir si l’herbe y était verte ou jaunie par le temps. Il y en a plein de sites. J’en ai été en partie le fondateur-concepteur partiel d’un autre.
                                      Internet, je connais depuis ses débuts en 1995. Je ne fais plus qu’utiliser ce que j’ai construit dans une autre vie.

                                      « L’évolution depuis quelques années ne me convient pas trop. Devenu très populaire, les articles, souvent reproduits d’autres sites, s’entassent. La plupart finissent dans la poubelle, et pas forcement les moins bons. »

                                      Vous voulez la réponse ? Qui modère aujourd’hui ? Pouvez-vous donner des noms ?
                                      Absolument pas. Si vous vous souvenez de l’époque des débuts, pour être modérateur, il fallait se proposer pour le faire. Votre nom était sur le site en toutes lettres au milieu d’autres.
                                      Maintenant, c’est le brouillard. Vous devenez modérateur après quelques articles publiés. Transparent. Un fantôme qui signe pour un autre copain fantôme. 
                                      Comme si vous aviez des notions de ce que peut être un modérateur, une fois, qu’on a accepté vos articles. Etre modérateur, c’est l’avoir été dans la vie réelle.
                                      Qui comptabilise tout cela ? Qui lit les raisons de refus ou d’acceptations ?

                                      « Moi aussi, je préfère le cinéma aux films télévisés »

                                      Le cinéma, combien payé vous la séance, aujourd’hui ?
                                      Le cinéma, c’était la télé à presque domicile si vous n’habitiez pas loin d’un cinéma de quartier.
                                      Aujourd’hui, ils ont tous disparu. Non, vraiment quand j’ai écrit cet article anniversaire de la télé, je me suis bien repositionné dans l’époque.
                                      Les écrans de télé étaient rikiki, bombé, noir et blanc, arrondis sur les bords.
                                      Ce n’est que le cinoche qui lui permettait de voir un film en cinémascope.

                                      « Débats et documentaires m’intéressent le plus. »
                                      Moi, aussi. Mais il faut aussi se distraire et rire un peu.

                                      Bon revenons à nos moutons.
                                      Qu’est-ce qui est intéressant sur Avox ?
                                      Les articles inattendus. 
                                      Mais pas du tout le débat. Le débat, c’est pas ça.
                                      Je suis sorti 

                                      J’ai connu des époques pendant lesquels, on cherchait à améliorer Avox. Il y avait des mails qui circulaient sur des sujets de réflexions. 
                                      Du temps où il y avait encore un patron aux commandes. Carlo, vous l’avez encore vu quelque part, ces derniers temps ? Son dernier billet était pour annoncer le décès de Villach.

                                      Quand aux moinssages, sans justifications, c’est comme mettre son doigt dans l’encrier et croire que cela ne laisse pas de traces.

                                      Non, désolé, Avox a maintenant 8 ans. Exactement comme mon blog.
                                      J’ai personnellement renoncé à croire que les débats s’il n’y a pas un Taddei (un homme de chez vous que j’apprécie) à la barre, c’est peine perdue. Là, c’est du tangible. Rien de virtuel.

                                    • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2013 12:27

                                      En d’autres mots, il n’y a rien d’automatique dans la vie de toutes entreprises.

                                      On croit seulement que ça tourne.
                                      Et puis, sans adaptation, cela commence à grincer.
                                      Même Avox, il faudra un jour le réinventer et le mettre à jour avec ce qui se fait ailleurs.
                                      Techniquement, c’est pas difficile. Il y a le fond et la forme.
                                      « Physiologiquement », là, cela demande bien plus de mûrissement. 

                                      La télé vous croyez qu’elle ne se restructure pas, qu’elle ne se réinvente pas en fonction des nouveaux gadgets technologiques ?
                                      Si elle croit pêcher uniquement des films qui viennent d’ailleurs, elle est morte et on ira boire un verre à la mise en bière.


                                    • Kookaburra Kookaburra 20 novembre 2013 12:35

                                      Je ne sais pas quoi vous répondre, parce que je suis tout à fait d’accord avec tout ce que vous dites. Raison pour laquelle j’avais abandonné AG pendant plusieurs mois, sans cesser d’écrire - bêtement pour moi-même. Mais me voilà de retour. Un vrai débat, serait-il seulement possible sur un site comme AG ? Dans les commentaires on peut écrire un avis, une opinion, mais cela ne donne pas lieu à un débat, c’est seulement, au mieux, une échange d’opinions, mais souvent seulement une sorte de foire aux opinions, ce qui ne constitue pas un débat. Mais c’est la nature même d’une organe comme AG. On l’accepte ou on le laisse. Certes, AG pourrait être beaucoup amélioré, mais nous les modérateurs n’ont pas la possibilité d’intervenir sur ce plan.


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2013 14:01

                                      « Raison pour laquelle j’avais abandonné AG pendant plusieurs mois, sans cesser d’écrire - bêtement pour moi-même. Mais me voilà de retour. »

                                      J’ai vécu le même intermède, une fois. Et puis, j’ai décidé de revenir à mes premières amours, mon blog, parce que je n’y trouvais rien de mieux ailleurs. 188 articles publiés et j’ai arrêté les frais. Sur mon blog, j’ai la vision de qui lit quoi et d’où en direct ou cumulé par jour. Des statistiques qui me permettent de faire du tourisme à bon marché, puisque je fais le tour du monde sans bouger. En fait, je n’y cherche pas vraiment le débat souvent vide de sens dans 90% des cas. La rentabilité, l’efficacité d’un processus de débats, je les trouve sur les radios publiques.
                                      Au moins un débat tous les jours. On y adhère ou on passe son tour. On téléphone pour donner son avis, répondu au moment opportun, car modéré.
                                      Parfois, il y a des commentaires longs comme le bras qui s’ajoute. Là, on apprend quelque chose.

                                      « Un vrai débat, serait-il seulement possible sur un site comme AG ? »
                                      Bonne question, je vous remercie de l’avoir posée. 
                                      « C’est la nature même d’un organe comme AG »,
                                      Exact. Aucun chef d’orchestre.

                                      « On l’accepte ou on le laisse. »
                                      Absolument. J’ai pris votre article pour cible parce que j’avais écrit un billet sur le même sujet.

                                      « mais nous les modérateurs n’ont pas la possibilité d’intervenir sur ce plan. »

                                      Mais vous n’avez, cher auteur, aucune possibilité d’intervenir sur aucun plan...... 
                                      Qui a lu votre billet ? à quelle fréquence ? D’où il a été lu ?
                                      Pouvez-vous répondre à une des questions ? 

                                    • Kookaburra Kookaburra 20 novembre 2013 15:09

                                      Mais vous n’avez, cher auteur, aucune possibilité d’intervenir sur aucun plan......

                                      Qui a lu votre billet ? à quelle fréquence ? D’où il a été lu ?

                                      Pouvez-vous répondre à une des questions ?

                                      Mes ambitions sont plus modestes. 41 personnes sur AG ont lu l’article, plus quelques amis personnels. Quand je fais une expo de mes tableaux ici en Vaucluse je n’ai guère plus de visiteurs. L’alternative serait une vie d’ermite, une vie contemplative, ce qui me tente aussi dans un certain mesure. Thoreau : « A life in the woods ». Pour moi plutôt un bled dans l’outback australien. Mais, d’un autre côté, la société nous est indispensable - je suis une partie de tous ceux que j’ai connu. Certes, les autres sont parfois l’enfer, comme Sartre disait, mais ils nous influencent, nous forment, déjà dès l’enfance - je doit énormément à mon père, à quelques bons profs, aux bons amis.


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2013 16:20

                                      Ce n’est pas Internet qu’il vous fallait alors.

                                      Le Minitel était grandement suffisant pour cela.

                                    • lionel 20 novembre 2013 12:29

                                      Excellent article !!


                                      • Werner Laferier Werner Laferier 20 novembre 2013 12:52

                                        Certains ici doivent préférer un média soviétique ou de type fasciste gaullien (la voie de son maitre) pour proférer de telles absurdités.
                                        Nous avons de la chance dans nos démocraties occidentale d’avoir le choix entre plusieurs chaines, plusieurs programmes, si quelque chose ne vous plait pas, changez de chaine, d’où la télécommande.
                                        La télé propose divers programmes pour tout public (films, reportage, médias ect...), vous n’avez que du choix et tout ceci gratuitement alors que je suis favorable aux paiements des chaines par mois.
                                        une contre-société extrémiste et refermé sur elle-même n’est pas la solution, le monde change pour plus de liberté.


                                        • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2013 13:43

                                          Oui, Werner, je ne suis pas toujours d’accord avec vous, mais là, pas de problème pour l’être.

                                          Câblé, je dispose d’une centaine de chaînes. Une vingtaine francophones.
                                          De la télé à la demande est aussi une nouvelle manière de capter les émissions.
                                          Les avant-premières, on connait aussi.
                                          Mais on fait le fine bouche...

                                          Exactement. Tout se paye aujourd’hui. On croit, aveuglement, que c’est gratuit.
                                          Regardez ce qui nous entoure sur ce site citoyen : de la pub.
                                          En plus en arrière plan, il y a Cybion qui veille et qui capte ce qui est vendable.

                                        • Xenozoid Xenozoid 20 novembre 2013 15:41

                                          le lavage cerebral quotidient, vient de la soumission de l’être,pas d’autres excuse
                                          comme le fait de hair la guerre mais de dire qu’on a pas le choix.....Soumission a l’ordre,le lavage quotidien commence par l’education et les mythes mis en avant, par la mode du temps...
                                          la zombification est largement avancé,et ce n’est pas un mythe


                                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 novembre 2013 19:26

                                            La censure s’exerce peut-être dans la sélection des billets, dont les modalités semblent peu transparentes, d’après ce que je comprends.

                                            Il n’en demeure pas moins que je n’ai jamais été censurée dans un commentaire.
                                            Ce qui n’est pas le cas sur Marianne 2.fr.

                                            Voici le dernier lien sur l’Arabie Saoudite qui a été censuré, il provient du diabolisé Thierry Meyssan, lequel habite en Syrie, et il me semble, souvent assez bien informé sur ce qui se passe dans le Moyen Orient :

                                            « Suicide Saoudien »

                                            Je suppose que c’est la fin de l’article qui a posé problème, il fait référence aux méthodes expéditives des USA pour se débarrasser d’un dirigeant gênant.... .

                                            Ce qui est expliqué de long en large dans le livre « Les confessions d’un assassin financier » de John Perkins, ou dans le livre de Danièle Ganser « Les armées secrètes de l’OTAN ».

                                            Mais 70% des livres sont lus par 10% des Français, peu de chances que leur contenu soit largement diffusé.
                                            Mais sur Internet, visiblement certaines infos ne doivent pas être propagées.


                                            • Xenozoid Xenozoid 20 novembre 2013 19:32

                                              il n’habite pas en syrie,meysan


                                            • doctorix doctorix 21 novembre 2013 08:51

                                              « La censure s’exerce peut-être dans la sélection des billets,  »

                                              C’est tout à fait ça, fifi, et c’est insupportable, même si on apprécie l’absence de censure ensuite.

                                              Quant à Thierry Meyssan, c’est un des rares journalistes à la fois courageux, honnête et bien informé. Ses sources sont proches du pouvoir Russe, et elles sont le plus souvent excellentes. Il ne s’est à mon avis jamais planté, à commencer par sa version du 11/9 qui reste la plus vraisemblable.

                                              On ne peut pas à la fois se plaindre de la veulerie et de la mahonnêteté des journalistes et diaboliser celui-là.

                                              Je me disais que ce 50ème anniversaire de l’assassinat de Kennedy verrait la fin du mythe de Lee Oswald assassin : eh bien pour l’instant, ce n’est pas le cas, et les journaleux reprennent en coeur la VO, avec cette fantastique balle magique. Le film « Parkland » reprend mot à mot cette VO.

                                              Alors des journalistes courageux, on en cherche encore : hommage à celui-là.

                                              Quant à vous, fifi, vu la qualité constante de vos interventions, on aimerait vous voir au sein des rédacteurs, ne serait-ce que pour contrer les moinsseurs malhonnêtes (je n’ai d’ailleurs jamais moinssé aucun article : c’est un droit que je ne m’accorde pas, suivant en celà Voltaire et Beaumarchais, l’un disant « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire », et l’autre : « Sans la liberté de blâmer, il n’est pas d’éloge flatteur »). 

                                              Cette dernière citation restant curieusement la devise du Figaro, contre toute vraisemblance.


                                            • doctorix doctorix 21 novembre 2013 10:55

                                              Merci à mon habituel moinsseur, qui semble me coller au cul comme un morpion, et qui moinsse plus vite que son ombre, dans l’habituelle lâcheté de l’anonymat.

                                              Si les moinssages étaient nominatifs, les moinsseurs seraient moins courageux.

                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 2013 12:22

                                              doctorix,

                                              Je n’en suis pas encore au stade d’écrire des articles.
                                              Comme je déteste qu’on prenne les gens pour des idiots, je passe beaucoup de temps à chercher ce que l’on nous cache, c’est ce qui m’a fait découvrir Asselineau, Meyssan et d’autres.

                                              Je farfouille partout, surtout si on me dit qu’il ne faut pas aller y voir...

                                              Si j’écrivais des articles, ce serait pour résumer des livres qui apportent des infos essentielles qu’on ne trouve pas ailleurs, même pas sur Internet.

                                              Les livres sont protégés par les droits d’auteurs pendant 30 ans, je ne sais même pas si on peut en faire des résumés sans l’accord de l’auteur ?

                                              J’attends votre article avec impatience... , vous avez regardé PSYWAR ?


                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 2013 17:38

                                              Si, il habite à Damas depuis quelques années.


                                            • Xenozoid Xenozoid 24 novembre 2013 14:25

                                              be non fifi,on est tous apatride,la boite aux lettre est ou aux liban ou en syrie,meyssan n’est pas con


                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 2013 12:30

                                              Perso, je m’en fous des moins, ils peuvent en mettre autant qu’ils veulent....

                                              Ce qui est important, c’est d’apporter des infos nouvelles, des points de vue qu’on ne trouve pas ailleurs.

                                              Etant donné le nombre de couleuvres qu’on nous fait avaler, il y a toujours forcément quelqu’un qui se pose la même question que moi, et que ma réponse intéresse, les autres....
                                              Bonne journée !


                                              • Xenozoid Xenozoid 22 novembre 2013 15:25

                                                fifi ,le seule fait que tu sais, ne te donne pas raison,


                                                • Xenozoid Xenozoid 22 novembre 2013 15:36

                                                  ok fifi, tu dis la france vaut mieux ?j’attend en quoi la france est mieux


                                                  • Xenozoid Xenozoid 22 novembre 2013 16:47

                                                    en quoi la france est elle mieux ?, j’attend


                                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 novembre 2013 08:53

                                                      Xenozoid,

                                                      Moi pas compris tes messages.


                                                    • antonio 24 novembre 2013 11:10

                                                      L’information n’existe plus.
                                                      Il ne reste qu à ne plus regarder la télé...c’est tout !


                                                      • herbe herbe 24 novembre 2013 14:21

                                                        @doctorix

                                                        Ce serait bien que votre article sorte...

                                                        Je suppose vu le titre que vous donnez que ça converge avec ceci ? :


                                                        • AUTORS 24 novembre 2013 20:51

                                                          Pour une critique percutante des médias électroniques, se souvenir des travaux de jean-jaques Wunenberger ,notamment l’ouvrage « l’homme à l’âge de la télévision » aux PUF.


                                                          • claude-michel claude-michel 25 novembre 2013 07:51

                                                            La télé sert a la mise sous hypnose des peuples...et ça marche.. !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès