• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Paix numétiques

Paix numétiques

Si vis pacem para pacem, si tu veux la paix prépare la paix. l'entreprise que nous allons devoir entreprendre est certainement la plus grande jamais réalisée par l'homme, offrir à chaque femme (enfin) et à chaque homme l'universel. En prenant entre les mains l'ordinateur portatif relié aux technologies cellulaires mobiles à large bande nous allons tenir en main le monde et pouvoir en mimer et adopter toutes les choses. 

Nous ne serons plus à l'intérieur de l'entreprise mais nous la tiendrons entre les mains et c'est ainsi que nous mettrons fin au capitalisme car si nous détenons tous et toutes le savoir, le pouvoir se diluera de lui même car celui et celle qui détiendra le savoir détiendra le pouvoir. Si nous distribuons partout le savoir, la connaissance et la culture nous accéderons du même coup à tous les lieux où nous pourrons, recevoir, traiter stocker et émettre toutes les données nécessaires pour nos activités quotidiennes, publiques et privées. Entreprises publiques et entreprises privées seront désormais entre nos mains et sous nos doigts et nous pourrons communiquer de n'importe quel point du territoire avec n'importe quel interlocuteur pour notre éducation, notre travail et nos loisirs. Une nouvelle façon d'aborder le monde nous sera donnée avec ces nouvelles technologies, car nous allons devenir des sujets-monde par le truchement des ces objets-monde. 

Pour que la paix devienne notre quotidien nous devons faire appel à toute la puissance publique en établissant une nouvelle constitution basée sur les nouveaux supports numériques (fibre optique, technologies cellulaires mobiles et par satellites) pour que débute notre humanité-monde. Si lorsque change le couple support/message tout change alors nous devons mettre en place ces nouveaux supports numériques pour que de l'accès à ces nouveaux messages débute un nouveau cycle de l'aventure humaine.

 Il nous faut inscrire dans la constitution une nouvelle fonction régalienne de l'Etat de droit pour assurer la paix entre les hommes mais qui deviendra par son attribution la première de ces fonctions. Assurer et définir la paix par le développement des technologies numériques en garantissant à chaque citoyen et citoyenne la liberté, l'égalité et la fraternité devant le savoir, la connaissance et la culture. Le mot paix ayant la même racine que pagus, page, paysage, pays et paysan, nous allons offrir les moyens à chaque citoyen et citoyenne de devenir les nouveaux paysans numétiques en labourant tout le champ du savoir, de la connaissance et de la culture, de la longueur de Planck à la constance de Hubble grâce aux terminaux et technologies numériques à notre disposition de la naissance à nos derniers jours. 

L'Etat de droit reste et restera le meilleur niveau de décision pour garantir à chaque citoyenne et à chaque citoyen une paix durable. Si la totalité des activités humaines passera par ces nouveaux canaux de diffusion nous devons confier à l'Etat de droit la charge de garantir l'accès à ces données comme il l'a fait pour l'école publique et les services publics de la radio et de la télévision. Une nouvelle étape doit être franchit en établissant une Fonction publique d'Etat du numérique où l'Etat de droit jouera son rôle en garantissant l'accès au doux pour toutes et tous. Cette nouvelle Fonction publique aura une fonction transversale en chapeautant les trois autres Fonctions publiques dont le but sera de réfléchir, de coordonner et d'appliquer les décisions prises en son sein pour préparer l'Etat de droit à son entrée dans cette nouvelle ère du numérique.

 Le mot utopie signifie un lieu qui n'appartient à personne mais avec l'arrivée du numérique, des technologies cellulaires mobiles et des terminaux appropriés nous allons enfin nous approprier l'endroit de tous nos utopies. Un lieu qui n'appartient à personne mais qui maintenant va appartenir à tout le monde car de l'écran tactile de l'ordinateur portatif nous allons accéder à tous les visages et à tous les paysages du monde, de l'infiniment petit à l'infiniment grand. Utopie politique, utopie juridique, utopie éducatif, utopie économique, utopie scientifique, utopie philosophique etc... un lieu où chacun pourra devenir le propriétaire mais qui restera en même temps un bien commun. . 

La numétique représentera pour les sociétés humaines en générale et pour les individus en particulier l'équivalent de ce que la génétique constitue pour les organismes vivants et les humains que nous sommes, un patrimoine. Le développement à grande échelle au niveau de la France et de l'Union européenne des technologies cellulaires mobiles à large bande de l'ordre du gigabit (LTE, WIMAx) permettra d'offrir un patrimoine numétique à chaque adulte afin que de nos multiples relations engendrées par ces technologies numériques nous donnions naissance à la civilisation pédagogique européenne. Nous avons les moyens de construire l'universel en faisant de chaque femme et de chaque homme des citoyens-monde. Pour cela il faut que chaque personne majeure reçoive vingt mégabits de vitesse d'échanges de données découlant de ces technologies afin de réaliser ce nouveau paradigme. La numétique est le vocable pour désigner tous les domaines de la connaissance, du savoir et de la culture, un seul lieu où chacun retrouvera la totalité de ce que l'humanité a produit, produit et produira comme données. Par l'intermédiaire de nos terminaux numétiques nous accéderons à l'ensemble des données où chacun pourra apprendre comprendre et entreprendre toutes choses. De ces terminaux totipotents et ubiquitaires nous rentrerons dans un nouveau temps celui de l'universel. Nous allons être en possession en même temps, du Saint Graal, de la boite de Pandore, de la fontaine de jouvence, du tonneau des Danaïdes, du Sésame ouvre toi, du Génie de la lampe, de la boule de cristal, du miroir magique, du ying et du yang, du bien et du mal, du meilleur et du pire, de l'enfer et du paradis. C'est la raison pour laquelle il ne dépend plus de nous que tout dépende de nous car maintenant en tenant en main le monde, nous devons.

De, par et avec cette nouvelle pierre philosophale nous allons pouvoir établir de nouveaux droits, inventer et pratiquer de nouvelles politiques profitables à toutes et à tous, construire une économie au service de chacune et de chacun, éduquer, former, soigner etc ... car de ce lieu de tous les lieux où nous pourrons mimer et adopter toutes les choses du monde chaque personne pourra puiser toutes les données nécessaires à sa vie de tous les jours. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • pissefroid pissefroid 12 mars 2011 10:32

    Quand l’espèce humaine aura compris que « si vis pacem para pacem » un grand pas vers l’accession au bonheur sera franchi.
     


    • daniel paulmohaddhib 12 mars 2011 11:46

      Salut...

      tu dis ceci :
      De, par et avec cette nouvelle pierre philosophale nous allons pouvoir établir de nouveaux droits, inventer et pratiquer de nouvelles politiques profitables à toutes et à tous, construire une économie au service de chacune et de chacun, éduquer, former, soigner etc ... car de ce lieu de tous les lieux où nous pourrons mimer et adopter toutes les choses du monde chaque personne pourra puiser toutes les données nécessaires à sa vie de tous les jours.

      il manque l’essentiel ...selon saint moi...
      tout ceci est encore du domaine du reve...
      j’explique , enfin j’essaye....le « merdier » humain , la demence humaine a une origine...en nous...si si...
      et miracle du cerveau analytique animal de survie , il n’aime pas sa vie , il voit qu’il est programme pour survivre et seulement cela, or il va perdre, il a achoue avant de commencer et alors il commet l’irreparable il invente autre chose , une vie ideale qui restera a jamais un reve totalement illusoire , faux , inatteignable..ne pas mourir
      je suis en train de dire que notre cerveau animal lorsqu’il doit « evoluer » ne le fait jamais parce qu’il refuse LA VIE et sa verite qui est totale impermanence ,
      Or moi et d’autres nous disons que ce cerbveau animal est un simple outil pour aboutir a differentes techniques pour organiser la survie...comme le programme de n’importe quel autre animal , plus elabore certes ,mais incapable de voir l’infini , or la nature de ce qui est L ORIGINE est infinie..
      etant une infime partie qui a l’age adulte refuse le reel , la capacite d’invention de ce cerveau va essayer de creer son monde imaginaire de reve , pognon,ciel bleu , securite absolue...etc....
      le drame se produit la, ce cerveau qui n’est que moyen , se dit : je suis le sens !
      on inverse ce que la vie EST , le moyen devient la finalite et le sens est totalement perdu...
      il est certes question ici d’etre touche par l’energie originelle a la base de notre existence...
      en refusant de regarder l’impermanence , qui elle va avoir un effet sur la partie endormie du cerveau , nous devenons le createur de notre malheur...tout en refusant de le voir bien sur, la vie devient un mensonge permanent qui fait mal, qui n’a absolument aucun sens....
       ..voila pourquoi depuis des milliers d’annees l’humain ne resoud rien PARCE QUE JAMAIS IL NE PRENDS L ORIGINE DE SA DEMENCE EN COMPTE . or elle est en nous, nous sommes le probleme..

      Nous faisons exactement ce qu’il ne faut pas faire , projeter un ideal , qui n’est qu’une creation mentale de notre cerveau animal ,.
      or en ne considerant JAMAIS l’origine on ne resoud JAMAIS rien...
      ce qui est encore le cas aujourd’ hui.
      Pourquoi dement ? exemple : un soldat professionnel tue des gens qui ne lui ont rien fait pour un salaire et pour ne pas etre tue, tout ceci pour rapporter encore plus d’argent a une societe marchande de profit , pour donner assez de moyens financiers a 1 % de la population qui accumulent ainsi de quoi vivre 10 000 vies....quand la leur est presque finie..

      ca parle la ?
      l’envol , la fuite mentale de ce qui est ( fait ou verite etc...) est notre seul probleme
      le jours ou je refuse l’impermanence de la vie donc la mort , je sombre dans la demence.
      Comment donc ? en ne regardant pas un tel fait : je vais mourir , peut etre dans quelques secondes , on refuse ce que la vie est ( totale impermanence ) , on essaye de lui substituer ce que l’on veut que la vie soit....( totale securite )...
      le drame est que cette fuite mentale non seulement ne marche pas du tout , mais en plus est L ORIGINE DE NOTRE DEMENCE ET SOUFFRANCE.
      en operant ainsi on quitte la verite pour le mensonge , on quitte la vie sage pour la demence , ainsi en projetant encore une autre ideal , on ne fait que conforter la demence , car la encore ce n’est toujours qu’une autre fuite de ce qu’est le fait de vivre....

      le sujet n’est pas trop pour agoravox , plus preoccuppe de propager la haine a des fins de maintenir un systeme....mon avis...mais apres tout chacun peut etre concerne par la paix en soi meme..car c’est de cela dont je parle....
      et la paix en soi , comme la haine peut se propager aux autres.....
      De toutes facons , ami haineux tu peux au moins m’accorder ceci , ta vie est souffrance....sinon tu n’aurais pas cette haine, mais ta haine est elle aussi une fuite de toi meme , ca ne marche pas , alors ca empire , ta souffrance augmente, ta haine aussi..alors le pire est possible , des millions de morts plus tard tu es mort ou ta souffrance est toujours la...
      tu peux aussi m’accorder que la haine que tu propages ne resouds rien , tu es toujours aussi malheureux au fond de toi , ne me mens pas, je le sais !!!
      ne comprends tu pas que ce n’est pas possible de vivre ainsi..et je vais te dire un secret qui alors n’en sera plus un : L’Univers a fait que nous souffrions psychologiquement expres , car lorsque nous sommes sur le mauvais chemin , ca devrait nous parler , nous interpeller , nous forcer a prendre ce sujet a bras le corps , a comprendre la souffrance , s’en debarasser....
      au bout du chemin pour lequel on peut agir avant de s’abandonner a la bontee de Mere Nature, au bout de ce chemin se trouve la connaissance de soi , je peux comprendre pourquoi je souffre , la vision de cela mets un terme a la souffrance...
      La seule chose que nous ayons a faire en priorite c’est ca, le voyage en soi..
      or c’est la seule chose qu’on ne fait pas...
      Je ne peux vous donner le sujet de toute une vie ici..meme si c’etait possible, je ne peux rien pour personne de toutes facons....car le chemin de soi reste personnel...

      la est le secret.....alors la magie de la transformation du cerveau va operer...
      je peux ? en arretant de fuir psychologiquement , ca va creer un stress sur le cerveau animal ou cerveau enfant...qui va nous « ouvrir » sur la bonte de la vie.....lui ne peut vivre l’impermanence , essayez vous aller voir la panique....et bien il faut rester la , arreter de fuir mentalement.
      c’est comme une seconde naissance...elle est mentale celle la !!!
      nous avons l’impression de vouloir atteindre des objectifs, un ideal ,des desirs etc...
      mais ceci est illusion car en realitele cerveau essaye de fuir CE QUI EST , le reel qu’il refuse...c’est impossible, ne marche pas....on souffre...et l’autre devient alors le bouc emissaire toujours pour la meme raison : fuir mentalement...
      nous ne sommes meme pas egoistes ,mais juste dements !!!!
      tous nos malheurs viennent de la, car on ne vit pas la realite mais on vit comme dans un film dont on ecrit le scenario.....meme au cinema c’est faux , encore plus dans le reel..

      c’est ca qui deprime , qui fait mal..qui rend haineux, mauvais .la deprime est la non satisfaction de ce que je veux...c’est en fait un signal de l’intelligence qui dit : mauvais chemin !!!!!
      Vivre le fait que vivre est impermanence va MODIFIER le cerveau..entre 10 et 20 ans...enfin devrait.....
      bouddha ne parlait de rien d’autre dans la 3eme Noble Verite : la comprehension et le depassement de la souffrance EST NIRVANA.......
      c’est possible a tout moment de changer de direction.....alors on peut etre touche par cette ENERGIE ORIGINELLE qui est dans tout......
      la et seulement la ,est le sens de nos vies.....faut juste bosser un peu sur soi...
      et plus l’intellect domine , plus c’est difficile..
      c’est ce que veut dire : heureux les pauvres en esprit car le royaume des cieux leur appartient..

      mais aux jours d’aujourd’hui 2 questions s’imposent : tu fais quoi ? tu gagnes combien ?
      pathetique non...
      nous ne sommes pas vraiment vivant....



      • herbe herbe 12 mars 2011 16:35

        Hello Daniel !

        Je te reçois 5/5 sur le travail à faire sur soi...

        Mais j’ai des questions, si tu as des pistes de réponses je suis preneur.

        Bon admettons que pour soi même le boulot de maturité spirituel soit fait alors quid de la relation avec ceux qui n’y sont pas à ce niveau et donc peuvent continuer à nuire et exercer un pouvoir de coercition ?

        La solution serait que tout le monde fasse une conversion simultanée et manifestement ce n’est pas le cas alors que faire ?

        Je vais prendre l’exemple de l’empoisonnement manifestement de plus en plus global et de plus en plus massif, on peut faire encore des choix : bio, raisonné, local mais si les poisons sont partout, bientôt plus de choix ! alors doit-on juste accepter cette fatalité en se disant que la vie n’est qu’impermanence ? et se résigner ?

        Doit-on au contraire faire comme Ghandi se mettre en position de résistance non violente mais résolue ? (ça fait penser à Hessel aussi plus récemment)

        Doit-on faire comme toi dire et redire (prêcher ?) dans le désert ? en attendant l’hypothétiques changements intérieurs de tous en prenant le risque au passage de prêcher des convaincus ?
        (je dis ça parce que il y a eu Krishnamurti et bien d’autres et en apparence tellement peu de résultats, je dis bien en apparence car comme tu le sais je suis un optimiste...)

        Dis moi que penses tu faire à ton niveau de maturité spirituelle ?

        Ne te sens tu pas un peu seul « sur le toit » ?

        N’est ce pas une autre forme de souffrance que celle ci la solitude ? quand on a réglé pour soi la souffrance dont tu parles mais qu’on voit chez les autres ?
         N’est ce pas une souffrance encore pire ?

        N’est ce pas terribles d’être « pauvre en esprit » entourés de ceux qui se croient riches (mais qui en fait sont aveugles et nus ...) et semblent intouchables et triomphant dans le court terme ?

        La certitude de la victoire des valeurs et de victoires des pauvres en esprit suffit-elle ?

        Nous sommes dans le royaume ok, mais si tous les autres sont encore ailleurs dur dur d’attendre ?


      • herbe herbe 12 mars 2011 18:34

        J’oubliais : mes salutations à l’auteur et merci pour les pistes ...


      • daniel paulmohaddhib 19 mars 2011 13:03

        merci a gilbert........j’apprecie...
        j’utilise l’espace pour repondre a herbe.....merci....de cette cooperation... !!!

        herbe tu dis : La solution serait que tout le monde fasse une conversion simultanée et manifestement ce n’est pas le cas alors que faire ?

        herbe ,en me referant a ce que je sais par experience pour le moment , la question n’est pas d’avoir un objectif mais de comprendre ce qui se passe en moi.....
        alors l’humanite va peut etre disparaitre, rentrer dans le pire , aller mieux....ca reste une inconnue totale...ca le sera probalement toujours...car il est possible que cette facon d’etre donc de penser soit......le mauvais chemin . chemin base sur ce que je veux en opposition a l’humanite entiere..

        herbe tu dis : Je vais prendre l’exemple de l’empoisonnement manifestement de plus en plus global et de plus en plus massif, on peut faire encore des choix : bio, raisonné, local mais si les poisons sont partout, bientôt plus de choix ! alors doit-on juste accepter cette fatalité en se disant que la vie n’est qu’impermanence ? et se résigner ?

        accepter ,etre resigne ..refuser...
        on est encore et toujours dans le mouvement « ordinaire » du cerveau animal /enfant/ego...
        ce cerveau a pour base ce qu’il croit savoir , ce qu’il veut ....ceci a une origine dont une partie est la seule fonction imperieuse de ce cerveau qui est survivre , de cette fonction derive le refus de ce que la vie est....ainsi naissent les objectifs a atteindre , mais on ne sait plus que tout cela est fuite du reel....fuir le reel est notre seule vraie motivation originelle...elle est active ,mais est cachee dans le non conscient...on ne sait plus quelle est la base de tout ce que fait un humain....parce que le chemin ne soit n’est jamais emprunte...
        ce cerveau fuit les problemes et cherche au fond de lui une seule chose : un abris..ou rien ne va se passer...
        c’est ce cerveau qui va etre resigner ,accepter ...pensant y trouver un abris...
        je dis clairement que trouver des solutions pratiques intelligentes et globales ce cerveau ne peut...

        tu dis : Doit-on au contraire faire comme Ghandi se mettre en position de résistance non violente mais résolue ? (ça fait penser àHessel aussi plus récemment)

        tu sais herbe...un tel positionnement est un effet secondaire de celui qui se connait au moins un peu...
        se dire intellectuellement je vais resister est suprficiel, est issu du cerveau « animal » normal qui fuit un probleme en imaginant une autre solution..
        ainsi on se retrouve non pas avec un probleme mais avec deux problemes et ainsi de suite , c’est a dire le premier probleme qu’on essaye de fuir , plus le probleme d’atteindre un objectif...moi je dis la solution est toujours dans le probleme...et la solution n’est plus desir mais intelligence...elle n’est plus personnelle mais globale.....on a deja quitte le monde analytique du cerveau animal...ainsi etre resolu devient une consequence de l’ouverture a soi meme...pour la petite histoire je suis souvent dans cette position , pas par idee , mais par nature..cela dit le cas gandhi m’interesse bcp mais trop tard pour en discuter avec lui.

        herbe tu dis : Doit-on faire comme toi dire et redire (prêcher ?) dans le désert ? en attendant l’hypothétiques changements intérieurs de tous en prenant le risque au passage de prêcher des convaincus ?
        (je dis ça parce que il y a eu Krishnamurti et bien d’autres et en apparence tellement peu de résultats, je dis bien en apparence car comme tu le sais je suis un optimiste...)

        je dis comme un mouvement naturel..je n’aime pas ecrire mais le fait quand meme..il y a plus qui passe dans un vrai dialogue...
        en gros le cerveau a deux mouvement : je veux...je regarde ce qui est sans utiliser l’interference de : je veux....attention utiliser la volonte pour cela ne marche jamais.....
        alors je dis...c’est seulement il y a deux ans que je dis...avant de comprendre quelque chose ,je repetais dont du krishnamurti , tout en disant que je citais krishnamurti....et puis j’ai eu cette chance d’etre tres deprime......alors restait une possibilite pas deux...etre mon propre mal...on rejoins ici la 3eme noble verite du bouddha ( d’apres les gens qui ont ecrit, lui n’a rien ecrit apparemment ) nirvana est la comprehension et le depassement de la souffrance psychologique...
        Apparemment peu de resultats pour K certes...herbe ....une chose..il y a le monde du cerveau animal lui il veut, ce qu’il veut a une origine...en gros : c’est la fuite de la vie...
        et puis il y a « autre chose » qui n’est pas cela....alors certes l’insecurite est ce qui domine , et sera toujours une realite , refusee par le cerveau animal.
        on peut parler pour rien.....le mouvement de dire ce que l’on sait se fait tout seul.....
        l’ humanite peut perir , etre radicalement transformee...aller vers un suicide collectif , ou vers la beaute de la vie....certes, mais cela ne change rien du tout au cheminement personnel...qui , quelque soient les conditions exterieures reste le meme...le chemin de soi reste le meme....toujours....et souvent les conditions exterieures vont servir d’excuses pour ne rien faire ...en soi meme....

        tu dis herbe : Dis moi que penses tu faire àton niveau de maturité spirituelle ?

        je ne vois pas de maturite spirituelle , je ne pense pas que ca ait une reelle existence...laissons la un doute quand meme !!!
        il y a une connaissance du fonctionnement du cerveau animal , je dis fonctionnement car on a affaire a une sorte de machine....qui produit aussi d’autres machines....
        moi ce que je vois pour moi et la je vais parler de K et de bouddha et d’autres, on va dire pour le dialogue qu’ils ont compris la douleur psychologique , et deviennent des « eveilles »..je n’ai pas de doute la dessus....
        moi ce que je fais , je part d’une experience personnelle involontaire de kundalini , puis de l’ouverture de l’autre cerveau pendant une journee..ca c’est le nirvana, le sens de la vie est la , pas ailleurs....( je fais un bouquin en anglais la dessus , auto publie dans 6 mois environ ici en irlande...
        puis vie normale, lecture de K aussi , ou je n’ai strictement rien decouvert qui amene un changement personnel...rien....et pourtant je sens que ce gars est authentique ,pas de doutes pour moi...
        je fais parti des gens fragiles qui ressentent tout....mais a une difference pret : faut pas me faire « c...r » !
        ainsi graduellemnt je sombre dans mon « malheur » un mal de vivre intense..
        un jours , tres en colere apres moi je decide , quoiqu’il advienne de rester dans cet etat de malheur , je suis le malheur ,la peine....et la va se produire un phenomene different : je vois mon cerveau animal qui veut fuir , je refuse , je decide de rester et de regarder , je veux deliberemment etre cette peine de vivre...et la se produit l’impensable...le fait « d’etre la peine » a un effet immediat sur la souffrance,elle n’est plus , il y a alors une intensite enorme, une energie differente de la vie normale, un peu la meme que j’ai deja connue dans cet etat de nirvana involontaire....et la encore va se produire l’impensable....« quelque chose » me montre des choses ...en anglais on dit « insight »..desole mais j’ecris surtout en anglais sur le sujet...vision interieure pourrait correspondre un peu...
        des choses se revelent toutes seules , elles me montre que le cerveau animal est pure machine , que il marche mecaniquement etc..ca me montre aussi une part de ce qui n’est pas conscient et a quel point c’est cela qui dirige tout....dans la plus totale ignorance de notre cerveau animal superficiel...

        ce qui a provoque cela est le fait de rester avec la douleur qui a ete percue comme un symptome , je me dit : ca va pas, et puis j’integre cette douleur ,je regarde, mon cerveau animal cherche deseperemment a fuir, mais la douleur a ctte qualite de m’aider a ce moment , c’est un catalyseur qui en me montrant que la douleur est issue de moi meme , donc de l’activite ordinaire normale du cerveau animal va faire que je peux penser en me mefiant de moi meme car...ca fait mal...
        c’est la 3eme noble verite du bouddha...depasser la souffrance....est ce un passage obligatoire ?..je laisse la reponse en suspend pour les autres..Dans ma vie , oui !!
        donc pour repondre a ta question , j’ecris le cheminement interieur dans se sujet.....
        il y a la vie normale....il y a l’eveille....(k bouddha et d’autres ) et il y a le chemin entre...
        c’est de ca dont je parle....faut dire que de faire un pas dans cette direction fait que la vie « normale » n’est plus possible.....pas par rapport au monde, par rapport a soi....

        tu dis :Ne te sens tu pas un peu seul « sur le toit » ?

        herbe cet etat « different » qui n’est pas ma realite en ce moment , en ce moment je chemine....
        cet etat different est un etat ou tous les mots qualificatifs habituels de notre cerveau machine
        n’existent pas du tout..extraordinaire ,fantastique etc etc..n’ont pas cours...
        il n’y a plus de valeur donnee aux gens , a quelque chose....et bien sur on est seul ,mais c’est le cas pour tout le monde....
        dans cet etat particulier rencontre , tout est interessant....on pourrait dire unitaire...il y a incontestablement un rapport a l’universalite...c’est une paix totale...d’une beaute immense c’est la le sens de la vie...l’universel nous touche , la est le sens...
        l’humain perdu en lui meme , essaye de trouver un sens a la mesure de la limite de son cerveau animal....or comme il fuit la verite , le sens va etre a partir de la..la verite est impermanence , fuir cela implique la quete de securite......le desastre...

        tu dis : N’est ce pas une autre forme de souffrance que celle ci la solitude ? quand on a réglé pour soi la souffrance dont tu parles mais qu’on voit chez les autres ?
         N’est ce pas une souffrance encore pire ?

        a chaque fois que l’on emprunte le mauvais chemin , la souffrance est la ..c’est simple...
        avec mes mots je dis ceci : l’universalite nous parle au travers de la souffrance....
        mais regler le probleme de la souffrance n’est pas un palier a franchir et tout va bien, pas du tout...il est l’ouverture de la capacite quasi permanente a etre lucide...ca le cerveau animal ne peut le faire..on doit donc « ouvrir » l’autre cerveau...

        tu dis : N’est ce pas terribles d’être « pauvre en esprit » entourés de ceux qui se croient riches (mais qui en fait sont aveugles et nus ...) et semblent intouchables et triomphant dans le court terme ?...
        la connaissance de cela est permanente , on voit la fuite permanente , l’etat de la planete est tout le temps present...sa propre souffrance lorsqu’elle est la aussi...
        savoir l’origine de la souffrance permet de rester avec....si je veux agir dessus ca ’augmente....alors il n’y a rien a faire...que de regarder.....
        vivre est d’une simplicite etonnante....
        K disait cette juste phrase : vivre est le miracle....
        nous ne sommes pas rellement vivant....

        tu dis :

        La certitude de la victoire des valeurs et de victoires des pauvres en esprit suffit-elle ?

        Nous sommes dans le royaume ok, mais si tous les autres sont encore ailleurs dur dur d’attendre ?

        il n’y a absolument rien a achever, a atteindre , a réaliser.....pour un humain...

        comprendre l’origine de la douleur psychologique amene la...

        c’est tellement simple....

        ps : desole herbe..c’est confis,entre les enfants , le repas a preparer...etc..ce fut decousu...

        est ce comprehensible.. ?

        mais je tenais a ecrire ce matin...



      • herbe herbe 19 mars 2011 15:31

        Merci beaucoup ! t’inquiète pas pour la forme, ça me convient en l’état ....c’est un don ...

        Ok cheminons ....ces échanges offrent de sacrées perspectives sur la compréhension, le dépassement de la souffrance , l’énergie originelle ....

        Petit présent : http://www.planetpositive.org/isablog/actu/6055-le-butor—un-oiseau-rare-observe-en-irlande-pour-la-premiere-fois-depuis-150-ans

        Bien cordialement


      • daniel paulmohaddhib 19 mars 2011 15:48

        Merci du lien...l’irlande est interessant pour les oiseaux...je vais peut etre croiser celui la....
        pour la petite histoire je monte vivre dans le Donegal en juillet.....le nord nous attire..

        comme je ne sais pas si je vais continuer sur agoravox ( peut etre que oui, peut etre que non ???) je te donne un email jetable
        itappizu _593@yopmail.com.....
        au cas ou...
        @ +
        amicalement...


      • daniel paulmohaddhib 12 mars 2011 17:23

        salut herbe...

        merci du mot,
        je reviendrais sur ton post a ce même endroit....plus tard..je ne peux aujourd’hui..le sujet demande beaucoup de temps , d’énergie qui me font défaut aujourd’hui...mais j’y reviendrais ici...
        plus tard...tu sais c’est quasiment le sujet de toute une vie.. !!!
        salutation...


        • herbe herbe 12 mars 2011 17:55

          Merci d’avance daniel. je pressens la singularité et l’exception de ton expérience personnelle...
          (Désolé pour les fautes de mon précédent commentaire, mais bon les idées y sont ...)

          Ce que j’essaie de (verbe à définir) c’est comment articuler le travail fait sur soi donc forcément individuel avec le collectif, les autres , la mise en relation, le viral et le mimétique voir le mémétique (ces idéologies qui nous influencent/conditionnent pour le meilleur ou le pire), la pression sociale etc etc car je pressens aussi notre interdépendance et l’importance d’une autre construction qui dépasse la notre en tant que sujet, il y aurait quelque chose de plus global ? en émergence ? à suivre ...


        • LAURET Gilbert LAURET Gilbert 14 mars 2011 10:36

          Je suis désolé messieurs mais ce dont je parle ici n’est pas de l’ésotérisme mais du concret. Je n’attends rien d’une quelconque bonté spontanée des hommes et des femmes mais de l’intervention de l’Etat de droit dans les affaires du pays. 

           Si nous voulons reprendre la main et c’est peu de le dire il nous faut établir de nouvelles politiques en utilisants les technologies de l’avenir pour que nous ayons une chance encore de faire partie du concert des nations. 

          • daniel paulmohaddhib 14 mars 2011 10:52

            Salut herbe..je developperais ailleurs ..
            amicalement..


            • LAURET Gilbert LAURET Gilbert 14 mars 2011 17:19

              Pour herbe, merci pour vos salutations et pour les pistes que vous avez retenues. Amicalement


              • LAURET Gilbert LAURET Gilbert 14 mars 2011 17:27

                Je vois que les idées nouvelles ont un écho faible mais à force de détermination et de volonté je convaincrais, j’en fais le pari. Salut à tous ceux et celles qui comprendront ce texte.


                • herbe herbe 14 mars 2011 19:31

                  Cher auteur vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais vos idées sitôt exposées rentrerons dans la grande concurrence darwinienne avec d’autres ...

                  Tout s’articule vous parlez d’utopie et on s’y retrouve (et là on peut vous retourner la critique concernant le concret .. .)

                  Le propos de Daniel n’est pas ce que j’appellerais ésotérisme, il s’agirait amha de quelque chose qui touche au fonctionnement bien concret de notre cerveau et des conséquences que l’on pourrait en retirer, c’est donc une forme de sagesse.

                  Je reconnais le coté très fécond possible de vos idées mais sans positionnement sage de l’humain, tout ceci, comme tout le système antropo-technique actuel, peut au final servir une forme de folie et démence très actuelle elle aussi malheureusement ...

                  Je reviens à vos idées, n’ayez crainte si elles doivent percer, elles le feront, mais pas seulement par votre travail de conviction qui peut être méritoire mais aussi gràce au terreau peut-être fertile des cerveaux de vos interlocuteurs.

                  Et je reviens à ceci : même avec une pierre philosophale comme moyen, puisse l’usage être sage ...
                  Amicalement ...


                • LAURET Gilbert LAURET Gilbert 15 mars 2011 10:26

                  Oui je sais tout cela et c’est la raison pour laquelle j’ai précisé que nous allions avoir entre nos mains le bien et le mal, le meilleur et le pire comme pour les autres moyens de communication. Si je fais appel à l’Etat de droit c’est parce que je crois qu’il faudra réglementer à tous les niveaux les activités qui découleront de ces nouvelles technologies. 


                  • LAURET Gilbert LAURET Gilbert 15 mars 2011 10:28

                    Pour Daniel qu’il m’en excuse je me suis un peu trop avancé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès