• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand la démocratie dégénère en bouffonnerie

Quand la démocratie dégénère en bouffonnerie

Dans un pays où neuf milliardaires possèdent la quasi-totalité des organes de presse, la délibération démocratique est au mieux une illusion consolatrice, au pire une vaste fumisterie. Naïfs, nous croyons que nous choisissons nos dirigeants et que ce choix est transparent. Mais deux idées fausses ne feront jamais une idée vraie. Et ce qui est sûr, c'est que cette double illusion est indispensable à la perpétuation de l'oligarchie.

On parle beaucoup des mésaventures de M. et Mme Fillon, mais la crise conjoncturelle gravissime que travers la droite française, en réalité, révèle surtout la perte de substance démocratique de notre système politique. Ce scandale politico-financier somme toute assez banal (si ce n'est que le principal intéressé est un candidat majeur à l'élection présidentielle) ne nous a pas appris que les élus considéraient les deniers publics comme de l'argent de poche. On le savait déjà. Il n'a pas dévoilé, non plus, l'imbrication suspecte des pouvoirs politique, médiatique, judiciaire et financier. Le phénomène est connu, et aussi ancien que la démocratie formelle, suspendue aux rapports de forces des acteurs sociaux qui se saisissent de ses procédures comme on investit un champ de bataille.

Ce que montre cette crise, c'est l'inanité d'un système où tout est suspendu au sort d'un politicien transformé par les primaires en « deus ex machina ». Que ce champion s'effondre, et tout est fini. On peut comprendre la colère des électeurs de droite, frustrés d’une représentation digne de ce nom lors d’une compétition majeure. Mais ce danger systémique est la rançon d'un régime qui fait du scrutin présidentiel la clé de voûte des institutions. Si elle lâche, tout s'effondre. Depuis la fondation de la Vème République, la vie politique a été mise en orbite autour de l'élection suprême. La compétition élyséenne en constitue l'alpha et l'oméga. L'instauration du quinquennat a accentué cette tendance, en faisant dépendre l'issue des élections législatives du verdict présidentiel.

Ce dispositif institutionnel taillé sur mesure pour le général de Gaulle fonctionne désormais à rebours de son projet initial. Destiné à souder la nation autour d'un chef élu par le peuple, il dépossède ce dernier en dévitalisant le débat démocratique. Emmanuel Macron est à la fois le théoricien et le bénéficiaire de cette politique de la terre brûlée qui évacue scrupuleusement la politique (au sens noble du terme) du débat électoral. Complètement artificielle, calquée sur les tempos instantanés et les codes débilitants de la télévision, la personnalisation du scrutin relègue les programmes au second plan. Les candidats sont lancés sur le marché comme des savonnettes, la confrontation dégénère en coups tordus, l'obsession du « buzz » supplante le débat d'idées. Le résultat final, c'est qu'on a un cheval de cirque à la place d'un cheval de course.

On pointe à juste titre la vacuité de cette joute électorale, on peste contre la débilité de ce Barnum politicien, mais on oublie généralement de souligner l'américanisation qui en est la cause. Au lieu de confronter des projets incarnés par des forces sociales organisées, la compétition présidentielle met aux prises des compétiteurs sans envergure, des bateleurs rodés à la « com » qui font des moulinets avec leurs bras en débitant des banalités. Si les électeurs sont dépolitisés, inutile de se demander pourquoi ! La crise de la politique est entretenue par le débat politique lui-même, soigneusement vidé de sa substance par les professionnels du décervelage.

Cette dégénérescence de la démocratie en bouffonnerie est d'autant plus nocive qu'elle s'accompagne d'un autre phénomène. C'est l'emprise des milieux financiers sur les médias de masse, phénomène qui semble avoir désormais atteint son maximum historique ! Dans un pays où neuf milliardaires possèdent la quasi-totalité des organes de presse, la délibération démocratique est au mieux une illusion consolatrice, au pire une vaste fumisterie. Naïfs, nous croyons que nous choisissons nos dirigeants et que ce choix est transparent. Mais deux idées fausses ne feront jamais une idée vraie. Et ce qui est sûr, c'est que cette double illusion est indispensable à la perpétuation de l'oligarchie.

La promotion d'Emmanuel Macron sur les décombres d'un fillonisme faisandé illustre à merveille ce poids des structures. La candidature du père Noël des possédants ayant explosé en plein vol, la caste lui a aussitôt trouvé un substitut. L’insoutenable légèreté de ce candidat à programme variable tient lieu de boussole d’une élection dont le résultat est programmé d’avance. La mine réjouie du jeune banquier d'affaires, très fier d’avoir gagné deux millions d’euros en deux mois en montant une OPA pour Nestlé, orne les couvertures des magazines, M. Bourdin lui sert copieusement la soupe sur Bfm, et « Le Monde » fait sa campagne grâce aux subventions publiques. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes de l'oligarchie. Contrôlant les médias qui formatent l'opinion, elle préside à une foire d'empoigne électorale qui distraira le bon peuple et ne lui réservera aucune mauvaise surprise.


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


    • Hecetuye howahkan howahkan 4 mars 12:15

      @riff_r@ff.93

      wow, merci de l’info...


    • alinea alinea 4 mars 14:18

      @riff_r@ff.93
      Vous êtes complétement paranos, et cela vous rend peu crédibles !!
      Attendez au moins une semaine avant de réagir !!
      Mélenchon a 87 parrainages au compteur ! en voyez-vous de la FI dire : c’est insensé ?


    • Tall Tall 4 mars 15:08

      @riff_r@ff.93


      Rappel > 10.000$ / parrainage
      à verser sur le compte Zurich bank : zjh5428gf
      groupe marxisto-libertaro-anarchiste
      RBB ( Robin des bois des Bahamas )
       
      Si vous appelez la police, les votes seront détruits

    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 4 mars 16:28

      @alinea
      ’’Paranos’’ ? Soyez plus précise s’il vous plaît : le terme officiel agréé par le ministère de la Vérité est ’’complotistes’’.
      Le CC a dit qu’il n’avait pas eu le temps de traiter tous les parrainages mais il a mis en ligne la 2e vague hier à 11h alors qu’il devait initialement ne la publier qu’à 17h ! Pourquoi avoir devancé le calendrier s’ils avaient du retard. Pourquoi avoir perdu tout ce temps à valider les parrainages de Fillon qui avait déjà le 1er mars plus de 700 parrainages. Je vous signale que l’AMRF association des maires ruraux de France a officiellement réagi et a sommé le CC de respecter la volonté des élus.
      Remarquez que je n’ai pas parlé de choses « insensées ». J’ai parlé de « bouffonnerie ». C’est aussi ce que m’inspire la prétendue ’’insoumission’’ de votre candidat, rabatteur attitré de la sociale-démocratie.


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 4 mars 16:49

      @Tall
      Ah c’est donc ça ! je me disais aussi que le CC avait des allures de casting pour un remake du Parrain !


    • Parrhesia Parrhesia 4 mars 18:11
      @alinea
      Attendre une semaine avant de réagir ???
      Une semaine, c’est long lorsque l’on voit qu’il suffit d’une demi-journée pour déglinguer un résultat électoral normalement acquis et tenter de remplacer un candidat issu du suffrage universel par des politiciens déjà légalement étrillés lors de primaires !!!
      Vous verrez bientôt qu’au nom de la vertu, ce pays va remplacer un élu non encore mis en examen par un autre élu déjà officiellement condamné ...
      Au nom de la vertu, peut-être... Au nom de la sagacité, certainement pas !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 mars 21:02

      @alinea
      Le candidat du PS, c’est Macron, pas Mélenchon ! Tous ceux qui feront perdre des voix à Macron, sont considérés comme des gêneurs, dont Mélenchon.
      Si vous croyez que vous êtes à l’abri des missiles, je crois que vous vous faites bien des illusions ...
      Souvenez vous de Julien Dray : « En finir avec l’obstacle Mélenchon »...


    • alinea alinea 4 mars 21:12

      @Parrhesia
      Le CC aurait bien pu annoncer qu’il publierait les résultats à la date butoir ! tout ce cirque, ici,n’existerait pas !
      S’il y a malversations ou abus, c’est une autre histoire, mais pour l’instant ce n’est pas le cas ! 25 parrainages pour la chouchou Le Pen ;
      La dernière fois, les parrainages n’étaient pas nominaux, mais il n’y avait que des promesses ! On dirait que dans la dernière ligne droite, le fait du déséquilibre, peut-être tout à fait anodin, ceux qui font encore la chasse aux parrainages crient à la discrimination !
      Je suis désolée, je ne la vois pas.


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 4 mars 23:52

      @Fifi Brind_acier
      Sauf que pour la période du 1er au 26 février, les temps de parole de Mélenchon dans les médias c’est :
      8h34min sur bfm tv
      10h58min sur LCI
      2h34 sur france info tv
      2h11min sur I tele
      1h42 sur France 2
      etc etc
      Et Asselineau pendant ce temps ? 6 minutes sur Bfm c’est à peu près tout.


    • Ar zen Ar zen 5 mars 07:57

      @alinea

      Il va falloir changer d’avis alinéa. Il se trouve que Mélenchon vient de reprendre, avec 24 heures de retard, pratiquement mot pour mot, le communiqué de François Asselineau.

      Vous parliez de paranoïa ?


    • chantecler chantecler 5 mars 08:20

      @Fifi Brind_acier
      Je me souviens d’un JD qui était fervent soutien de DSK .
      Qui a manoeuvré pour le remettre en piste jusqu’au bout .
      Ce qui a entrainé sa mise à l’écart du PS .
      J’écris cela sans relancer la polémique DSK qui s’est fait hara kiri aux USA avec le retentissement que l’on sait .
      Je pense tout de même que tout ce qui s’est passé était quelque peu complotiste .


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mars 09:46

      @Ar zen
      C’est aussi sur la page Facebook de Mélenchon :
      « Anomalies multiples au Conseil Constitutionnel »


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mars 09:47

      @chantecler
      Je ne vois pas à qui vous faites allusion, les arcanes du PS me sont inconnues... ?


    • alinea alinea 5 mars 11:09

      @Ar zen
      Il doit être mal conseillé !!


    • Ar zen Ar zen 5 mars 11:12

      @alinea

      Il est paranoïaque simplement. Vous avez visé juste, comme d’hab !

    • alinea alinea 5 mars 11:26

      @Ar zen
      https://www.upr.fr/actualite/communique-plus-de-200-parrainages-officiels-faveur-de-francois-asselineau-nont-ete-comptabilises-conseil-constitutionnel

      Quant à Mélenchon, un tweet de quinze mots : si le CC s’entêtait à ne pas publier les parrainages, ... par voie référendaire !
      RV dans quinze jours !


    • izarn izarn 5 mars 13:37

      @Fifi Brind_acier
      Faut pas etre parano non plus, ceux qui ont signé pour Asselineau, on du l’avertir à l’avance !
      Donc Asselineau doit savoir....
      Si par hasard le CC ne comptabilisait pas, ça ferait un énorme scandale !
      Perso je n’y crois pas, ce serait la fin de la Vieme République. Le début de la dictature.
      Peut-etre qu’Asselineau n’a pas encore les 500, alors il fulmine...
      La pression se fait sur les élus.
      Le CC joue à la pression en ne publiant pas : L’effet moutonnier, l’élu qui a signé se retrouve isolé, etc....Vous connaissez la manoeuvre...
      Fabius joue à ça, ce n’est pas du tout étonnant de sa part...


    • Ar zen Ar zen 5 mars 14:31

      @alinea


      Sur la page Facebook de Mélenchon. 

      Si vous le voulez bien, comptons ensemble les 15 mots écrits par Mélenchon. J’ai copié-collé (comme Mélenchon l’a d’ailleurs fait en s’inspirant d’Asselineau ou, plus exactement, en pompant sans scrupule la prose d’Asselineau) la page Facebook de JLM :

      ANOMALIES MULTIPLES AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL

      PARRAINAGE. DANS UN COMMUNIQUÉ DE PRESSE SANS PRÉCÉDENT, L’ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DE FRANCE (AMRF) EXIGE LA PUBLICATION INTÉGRALE DES PARRAINAGES DE CHAQUE CANDIDAT 

      La publication des parrainages, faite ce 3 mars 2017 par le Conseil Constitutionnel, présente plusieurs anomalies très graves concernant le nombre de parrainages annoncés pour certains candidats.

      Ces anomalies viennent de conduire l’Association des Maires Ruraux de France à publier un communiqué de presse sans précédent dans lequel elle demande au Conseil Constitutionnel la publication intégrale du nombre de formulaires envoyés par les élus.

      L’association précise que « la rétention de noms de candidats n’est pas acceptable. Il n’appartient pas au Conseil Constitutionnel d’apprécier le bien-fondé ou non d’un parrainage mais seulement sa validité formelle. Il y va du respect et de la considération élémentaire dus aux élus de la République. » 

      Le communiqué de presse, signé de Vanik BERBERIAN, président de l’AMRF précise : 

      « Dans ces périodes d’inquiétude politique et de crise de confiance que connaît le pays, il importe que les institutions assument pleinement et sans équivoque leur rôle. Il serait impensable que la forme de présentation des parrainages soit sujette à influence qui impacterait les élus et l’opinion publique. » 

      ----------------------------------------------------------
      Source : 
      http://www.amrf.fr/…/03%2003%202017%20Publication%20des%20p…


      Alors voilà, voilà, voilà. Quelque chose à ajouter alinéa ? Un peu de paranoïa ? 



    • alinea alinea 5 mars 14:40

      @Ar zen
      Oui !! je ne suis pas sur facebook, dont je n’ai eu accès qu’au tweet ! qui était ses trois mots ; ici on parle de l’assoce.
      mais voyez-vous, je suis sûre d’avoir raison, alors, vos chicanes, je m’en tape !
      Contrairement à vous avec Asselineau, non seulement je ne suis pas mariée avec Mélenchon, mais le serais-je que je ne trouverais pas qu’il a toujours raison !


    • doctorix doctorix 5 mars 16:36

      @alinea

      Notre problème, à nous qui militons pour Asselineau, c’est que nous n’avons jamais trouvé un seul point où il ait tort.
      Et vous n’en avez pas trouvé non plus.
      Il n’y a pas une virgule de son programme qui ne corresponde pas à notre idéal républicain, pas une seule ligne douteuse ou même ambigüe, pas un point où son honnêteté ou son jugement puissent être mis en défaut.
      Quel autre militant peut en dire autant à propos de son candidat ?

    • Ar zen Ar zen 5 mars 17:17

      @alinea

      Dans vos commentaires vous lui donnez toujours raison à Mélenchon, au delà de toute mise en perspective rationnelle. 

      C’est ainsi que vous ne répondez jamais aux questions que vous ennuient et qui ferment la porte de vos idées.

      Est-ce que le président de la République élu peut désobéir à la constitution ? C’est vachement simple comme question alinéa.

      Puisque le président de la République est le garant du respect des traités (article 5) peut-il désobéir ? 

      A votre avis ?

    • alinea alinea 5 mars 17:27

      @Ar zen
      C’est moi qui ne réponds pas !! elle est bien bonne ; je ne réponds plus, enfin de moins en moins car vous perroquez !
      le Président peut proposer de refaire la Constitution, c’est exactement ce qui se produira.
      Sinon, vous n’avez pas lu mes premiers articles !
      Je donne raison à Mélenchon quand il a raison, et c’est souvent le cas, et à la politique de la FI.
      Avant cette dernière ligne droite, je discutais avec les FI, et je suis loin d’être d’accord sur tout ; mais Avox, avec des gus comme vous, n’est pas le lieu de ce genre de débat qui n’intéresse pas grand monde de toutes façons !


    • alinea alinea 5 mars 19:36

      Arzen, oui et il le redit ici ; mais nous allons rejoindre le sujet de cet article, mais cette fois en parlant des militants ; vous m’avez dit qu’il disait comme Asselineau, donc lui aussi est parano ! ni dans son tweet ni sur facebook pourtant on l’aperçoit, cette parano !
      Mais sans doute,à l’instar de votre guide, avez-vous toujours raison aussi ; aussi, me faut-il démentir :

      http://melenchon.fr/2017/03/05/18-mars-marchons-6e-republique/

      19 ou 20ième minute


    • Ar zen Ar zen 6 mars 07:00

      @alinea

      Votre réflexion et votre intelligence butent sur une question d’une extrême simplicité.

      Je vous demande si, selon vous, un président élu peut désobéir à la constitution de laquelle il tient ses prérogatives ? C’est oui ou c’est non. Votre réponse est la suivante : « le président peut proposer de refaire la constitution ». Vous n’avez donc pas répondu. Vous bottez en touche. Vous auriez aussi bien pu me donner la recette de la fondue. 

      Vous voulez fermer les yeux parce que tout, tout, tout, le programme de Mélenchon tient sur la « désobéissance » sur un pseudo rapport de force. Vous êtes d’une grande faiblesse dans vos mises en perspective. Vous faîtes un déni de réalité. Parce que Mélenchon ment !

      Avant de refaire la constitution l’ancienne s’applique. Parce que, si ce n’est pas le cas, Mélenchon peut débarquer du jour au lendemain avec une nouvelle constitution sous Le Bras et dire que c’est celle ci qui s’applique. 

      Où est votre honnêteté intellectuelle ? A ma question il ne peut y avoir de faux fuyant. Soit vous acceptez que le président élu désobéisse à la constitution, soit vous pensez que celle ci est indépassable. Vous comprenez bien que si Mélenchon peut désobéir, Marine le Pen peut le faire également, comme n’importe quel président élu. Un beau merdier. 

       Je vous signale, mais ceci vous dépasse, que le programme de l’UPR propose de nombreux changements constitutionnels pour redonner sa puissance au peuple. 

      Alors Mélenchon a t-il raison lorsqu’il dit vouloir désobéir à la constitution et à son article 5 : le président de la République est le garant du respect des traités ? 

      Voici, ci-après, la « position » de Mélenchon sur le respect de la parole donnée. Mélenchon serait-il une girouette ?

      Je vous rappelle que dans l’affaire des navires « mistral », que la France devait livrer à la Russie, ce qu’elle n’a pas fait, Jean Luc Mélenchon s’est offusqué que la France ne respecte pas ses engagements internationaux. Ce Jean Luc Mélenchon est vraiment désarmant ! 

      « Le refus français serait une trahison de la parole donnée », prévient-il, exhortant le chef de l’Etat à « honorer le contrat signé avec la Russie ».


      Peut-on tenir deux discours différents selon les circonstances ? 

    • Ar zen Ar zen 6 mars 07:02

      @alinea

      Une président élu peut-il désobéir à la constitution française ? 

      La question n’était pas : « un président élu peut-il modifier la constitution » ? 

      Vous remarquez la nuance ? 

    • HELIOS HELIOS 6 mars 15:40

      @Ar zen

      bonjour, ... et bonjour Alinea...


      Nous avons déjà discuté de ce point .Selon l’article 5 (au titre du président de la république) : ...Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.

      Seulement, selon les articles ( sur la souveraineté) 2 §5 : ... Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. et 3 §1 : La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

      Cela crée une ambiguïté qu’utilisent ceux qui défendent bec et ongles Asselineau et condamnent tous ceux qui pensent agir indépendamment des traités européens.
      Il ne reconnaissent pas non plus l’ordre des articles de la constitution.

      Mais, en plus, le cas européen est légèrement différent puisque les traités ont été intégrés a la constitution. Il faut donc modifier la constitution pour les modifier et cela est rendu possible par l’article 89 §1 : ...L’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au Président de la République sur proposition du Premier ministre et aux membres du Parlement. 

      On note donc qu’un président de la république et son gouvernement peuvent de défaire de n’importe quel traité grâce a un référendum si ce président respecte la volonté du peuple... et ses promesses de campagnes une fois élu.


      Pour moi, peu importe Melanchon, Marine Le Pen... le president qui souhaite prendre de la distance avec l’UE a tous les moyens de le faire, sans passer par une sortie complete et definitive, soumise à l’article 50 du traité lui-même remis en cause !!!

      En clair, ce qu’on appelle « renegociation » peut passer simplement par ce type de demarche... notament sur les sujets qui ne sont pas soumis a subsidiarité....

    • alinea alinea 6 mars 15:49


      Merci HELIOS de vous y être collé !!
      ils ne se rendent même pas compte que ce qu’ils disent veut dire : tout est figé ! ah, obéissance, quand tu nous tiens !


    • kalachnikov lermontov 6 mars 23:42

      @ alinea

      En tant que joueur de cartes, ce n’est pas moi qui prendrais place à la table d’un tricheur. Vous faites comme si les joueurs étaient loyaux mais vos pleurnicheries quotidiennes continues démontrent que ce n’est pas le cas ; vous ne l’avez pas vu venir, vous ne faites que déplorer avec un coup de retard les avancées du rouleau compresseur.


    • adeline 7 mars 17:35

      @riff_r@ff.93
      c’est régularisé, il a presque 500 aujourd’hui


    • alinea alinea 8 mars 13:49

      @lermontov
      En tout cas, il ne m’a pas encore écrasée ( j’en parle dans mon prochain article !!!) ce qui prouve que les pleurnicheries protègent ! smiley


    • Alpo47 Alpo47 4 mars 12:16

      Encore une analyse claire et factuelle de la situation actuelle.
      Oui, les « dés sont pipés » , car on nous présente de fausses alternatives. On constate qu’il est maintenant plus que jamais impossible d’arriver au pouvoir sans être adoubé par l’oligarchie financière.
      Mais la question importante est maintenant : On fait quoi, ou comment pour retrouver notre liberté et construire une autre société ?

      Je suis vraiment et intimement persuadé que le monde change et qu’il s’agit là du dernier combat de l’oligarchie (dans le monde entier). Nous constatons que, partout, les hommes s’éveillent. Par conséquent, je crois pouvoir affirmer que le monde va changer et en mieux. Même si je ne suis pas certain de savoir de quelle manière.


      • Anatine 4 mars 13:06

        @Alpo47

        En construisant dans le systeme et en l’utilisant contre lui, ce que font ses tenants en exploitant les failles qu’ils y amenagent pour s’en affranchir. Ca c’est l’article premier de la methode.

        .......


      • Anatine 4 mars 13:21

        @Alpo47

        FI doit se doter d’une plateforme a caractere entrepreneurial pour instrumenter un telle approche. Des seniors et des jeunes competents et inoccupés ont les competences requises...

        Le 1er decret d’application de la premiere regle..


      • GetREDy 5 mars 15:12

        @Alpo47


        Ca ne se fera pas sans y laisser des plumes, mais la seule maniere de retrouver nos libertés dans une société que l’on souhaiterai plus integre ne se fera que par l’effet d’un sérieux coup de latte dans cette fourmiliere, doublé d’un décrassage en regle et en profondeur. 
         
        Celá ne présage en rien des moments agréables et l’attention devra ětre de mise pour éviter que certains extrěmes ne profitent de la situation pour prendre la place de ceux qui auront été délogés.

        La vigilance s’impose pour éviter un certain parfum de déjá vu. 

        Malheureusement, au point ou on en est arrivé ils ne nous laissent plus beaucoup le choix.

      • Piere CHALORY Piere CHALORY 4 mars 12:45

        ’’La candidature du père Noël des possédants ayant explosé en plein vol, la caste lui a aussitôt trouvé un substitut. L’insoutenable légèreté de ce candidat à programme variable tient lieu de boussole d’une élection dont le résultat est programmé d’avance.’’


        Il y a cinq ans, en 2012, N.S ayant été le premier à aller aussi loin dans la trahison d’un Peuple qui n’était pas le sien (réintégration de l’Otan, référendum 2005 bafoué, entre autre...) N.S donc étant carbonisé, un peu moins que F.H mais quand même ; le résultat programmé d’avance pour le peuple par l’Oligarchie était un certain Dsk, qui suite à un accident de parcours, fut balayé à la façon d’un papier gras ; jeté à la poubelle.

        Le même engouement, les mêmes reportages sur les aventures du Grand DSK que l’on nous montrait allant se promener chez ses amis les Grands Argentiers, faire ses emplettes, discuter avec l’intelligentsia censée concocter avec le Grand homme un merveilleux programme politique qui allait sauver le Pays.

        Avec macron, on passe un cap supplémentaire, peut être du fait que c’est n’est plus la relative opposition socialiste de l’époque qui drive, mais le pouvoir actuel ou ce qu’il en reste, F.H étant non plus carbonisé, mais atomisé politiquement, booste comme il peut cet ancien conseiller devenu ministre. Et le résultat conjugué avec le fait bien réel que les sponsors macroniens possèdent tous les médias ou presque fait que macron est devenu un demi-dieu du jour au lendemain jusqu’à orner la une de Science & vie, le journal de vulgarisation scientifique bien connu, comme si macron était un nouveau paradigme scientifique proche de la pomme de Newton, une évidence attractive, universelle.

        Mais aujourd’hui, ça ne suffit plus, voilà que le Mystère astrologique se mêle à l’apologie invraisemblable dont bénéficie l’adoubé macron. La chienne de garde au pedigree irréprochable Arlette Chabot nous annonce que St macron bénéficierait ces temps-ci d’un alignement des planètes favorables ! 

        Jusqu’où iront-ils ?

        Bruno Guigue lui, ne fait pas dans l’apologie et glisse une pique poétique sur l’insoutenable légèreté du macron, certes.

        Mais en réduisant le paysage politique à un duel Fillon-macron, ou maintenant avec un éventuel retour de Juppé le banni, une première fois au Canada, une deuxième aux récentes primaires, déjà condamné pour le même délit pas encore jugé pour F.F ; emploi fictif, l’auteur oublie un troisième parti, paraît-il le premier de France, qui pourrait bien déranger façon Trump ce résultat programmé d’avance...

        • Piere CHALORY Piere CHALORY 5 mars 18:39

          Erratum, c’est Science & Avenir et non pas Science et Vie qui a organisé un débat entre Super-Macron et des Grands Scientifiques...


          ’’Le moins que l’on puisse dire c’est que Sciences et Avenir a mis les petits plats dans les grands pour rendre compte de « l’événement », à savoir un entretien de deux heures organisé par le magazine entre Emmanuel Macron et cinq scientifiques (Jean-Claude Ameisen, Claudine Hermann, Axel Khan, Hubert Reeves et Cédric Villani [3]).

          Quatre pages dans l’édition de mars 2017, avec le nom du candidat en (très) grand sur la couverture, et sur le site du mensuel dédié à « l’actualité des sciences », six articles et... vingt-neuf vidéos [4] !’’


        • izarn izarn 4 mars 13:08

          Deux remarques non exploitées :
          Il est exact que les primaires sont un piège, ou simplement un foutage de gueule.
          Fillon, le malvenu est soudain attaqué. Sans primaires, devenu chef des « républicains » on aurait essayé de l’attaquer avant. L’affaire aurait été peut-etre réglée.
          Les primaires sont totalement stupides. Elles s’attaquent aux militants en fait !
          Remarquez bien : Pas de primaires au FN. Et Marine reste inattaquable, meme sur les broutilles imbécile de tweet, et autre andouilleries ou le Schulz qui fait pareil dans son coin, attaque le FN...
          L’UE vache à lait des deputés européens ? Hahahaha ! Bien sur qu’il s’en fichent plein les fouilles, et Mélenchon n’est pas le dernier ! 300 euros pour pointer par jour en sus ! Le salaire d’un roumain en un mois !
          Que le FN en profite, lui qui déteste l’UE, pourquoi pas ? Si ces cons te refilent du fric, tu le prends...

          Ensuite Fillon a un bon score sur les réseaux sociaux, blogs, etc...Cela a été mesuré sur Sputnik.news. (Déconnex=Rouge)
          Fillon en tete à 31%, Macron derrière avec Marine Le Pen. Mélenchon et son succés sur le Web : 5%
          Douche froide, non ? Quand on pense aux sondages officiels sur Trump ? Et à ceux du web ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès