• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qui viole les accords de Minsk ? Étude point par point

Qui viole les accords de Minsk ? Étude point par point

 Un article du journal Le Monde, ou plutôt une dépêche AFP de Dimitar Dilkoff copiée/collée, m'a bien fait rire ce matin1.

On peut y lire ceci en guise d'introduction : « La Russie continue de fournir troupes et armes aux séparatistes en Ukraine, selon l'OTAN, en dépit des accords de paix de Minsk signés en février. » C'est sûr, que l'OTAN, eux, ne violent pas l'accord de Minsk en envoyant officiellement des soldats et des armes. Enfin, on rigole bien à l'AFP j'imagine.

Plus loin, la dépêche évoque le problème du retrait des armes lourdes et du cessez-le-feu qui ne serait pas respecté, ce qui est vrai. Ce sont là les points 1 et 2 du traité.

Un mot sur les onze autres points des accords de Minsk 2 ? Non, pas un seul. Pourquoi ? La flemme peut-être ? Je ne pense pas et vous allez voir pourquoi.

 

Les accords de Minsk point par point.

 

1. Cessez-le-feu immédiat et universel dans les zones actuellement contrôlées par les républiques de Donetsk et de Lougansk et respect strict de ce cessez-le-feu à compter du 15 février 2015 à minuit. (heure ukrainienne).

 

Pour essayer de rester le plus neutre possible, je me cantonne ici aux rapports quotidiens de l'OSCE, que vous pouvez lire ici2. Il y apparaît que la DPR mène des opérations à l'est de Marioupol, à Shyrokyne particulièrement. Ce n'est pas une violation stricto sensu de l'accord, mais ce sont des actes de guerres.

L'armée Ukrainienne, pour sa part, viole le cessez-le-feu tous les jours ou presque, particulièrement autour de Donetsk.

La Novorossiya tire aussi sur la zone sous contrôle ukrainien proche de l'aéroport de Donetsk.

Point de l'accord violé par Kiev et Novorossiya

 

2. Retrait de tous les armements lourds par les deux côtés, à des distances égales, afin de créer des zones de sécurité : d’une largeur de 50 km minimum d’écartement pour les systèmes d’artillerie d’un calibre de 100 mm et plus, d’une largeur de 70 km pour les lance-roquettes multiples, et d’une largeur de 140 km pour les lance-roquettes Tornado-S, Ouragan, Smertch et les systèmes de missiles tactiques Totchka (Totchka U) :

 

Toujours selon ces mêmes rapports (1), il n'a jamais été constaté de présence d'armes lourdes séparatistes dans les zones prohibées, ni d'ailleurs aucun tir de mortier ou de lance roquette. A contrario, l'OSCE se plaint régulièrement de ne pas pouvoir vérifier certaines positions ukrainiennes.

Par ailleurs, des tirs d'armes lourdes ont été constatés dans la région de Donetsk, autour de l'aéroport essentiellement, ces derniers jours3, aussi bien côté ukrainien que séparatiste4. Les deux parties semblent donc ne pas avoir respecté l'accord de Minsk.

Point de l'accord violé par Kiev et Novorossiya

 

3. L’OSCE assurera une surveillance et un contrôle efficace du régime de cessez-le-feu et du retrait des armements lourds dès le premier jour du retrait, en y employant toutes les ressources techniques nécessaires, notamment des satellites, des drones, des systèmes de radiolocalisation, etc..

Toujours selon ces rapports, les émissaires de L'OSCE se plaignent régulièrement de ne pas pouvoir avoir accès à certaines zones sous contrôle ukrainien. Les observateurs ont même été pris pour cible par l'artillerie de Kiev5 !

Les cadres de Novorossiya se plaignent du fait que l'OSCE ne vient pas toujours vérifier les retraits opérés6 dans leur zone de contrôle.

Point de l'accord violé par Kiev

 

4. Le lendemain du retrait, entamer le dialogue sur les modalités de conduite d’élections locales, conformément à la législation ukrainienne et à la loi ukrainienne « Sur le régime temporaire d’autogestion locale dans des zones actuellement contrôlées par les républiques de Donetsk et de Lougansk », et également sur le régime futur de ces régions, sur la base de la loi ukrainienne.

Sans tarder, pas plus tard que 30 jours à compter de la date de signature de ce document, adopter un décret de la Rada suprême d’Ukraine mentionnant le territoire sur lequel s’étend le régime particulier, conformément à la loi ukrainienne « Sur le régime temporaire d’autogestion locale dans des zones actuellement contrôlées par les républiques de Donetsk et de Lougansk », sur la base de la ligne fixée dans le mémorandum de Minsk du 19 septembre 2014.

Aucun dialogue n'a été entamé, bien au contraire. La Rada et la présidence ukrainienne ont déclaré les républiques de Donetsk et Lougansk comme des zones occupées par l'ennemi7.

Point de l'accord violé par Kiev

 

5. Garantir la grâce et l’amnistie, par le biais de l’adoption et de la mise en vigueur d’une loi interdisant la poursuite et la condamnation des personnes en lien avec les événements ayant eu lieu dans les régions ukrainiennes actuellement contrôlées par les républiques de Donetsk et de Lougansk.

Aucune loi de ce type n'a été votée par le parlement Ukrainien, Alexandre Tourtchinov, président de la Rada ayant refusé cette disposition8.

Point de l'accord violé par Kiev

 

6. Garantir la libération et l’échange de tous les otages et personnes illégalement détenues sur la base du principe « tous contre tous ». Ce processus devra être achevé au plus tard cinq jours après le retrait.

Cette partie de l'accord semble globalement avoir été respectée par les deux parties.

 

7. Garantir l’accès sécurisé, la fourniture, la conservation et la distribution d’aide humanitaire aux nécessiteux sur la base d’un mécanisme international.

Kiev a de nombreuses fois chercher à empêcher ou retardé les convois humanitaires en direction du Donbass9. Elle a même demandé à l'ONU d'interdire l'aide venant de Russie, au nom de l'interdiction par le droit international d'apporter de l'aide à un pays en proie à une guerre civile, bien que celle-ci soit inspectée par l'OSCE avent d'entrer sur le territoire.

Point de l'accord violé par Kiev

 

8. Détermination des modalités du rétablissement total des liens socio-économiques, notamment les versements sociaux, comme le paiement des retraites et les autres versements (encaissements et recettes, paiement en temps voulu de toutes les factures communales, rétablissement de l’imposition dans le cadre du champ juridique de l’Ukraine).

À cette fin, l’Ukraine rétablira la gestion en segment de son système bancaire dans les régions touchées par le conflit, et il sera peut-être crée un mécanisme international pour faciliter ces versements.

 

Le gouvernement ne verse aucune retraite10, aucune aide sociale ni aucun traitement de fonctionnaire11. Elle n'a pas rétabli le système bancaire en Novorossiya.

Kiev exerce même un blocus économique sur la région12, aux conséquences humaines désastreuses.

Les dirigeants des républiques de Donetsk et Lougansk ne cessent de demander à la France et à l'Allemagne13 de constater ces manquements aux accords.

Point de l'accord violé par Kiev

 

9. Rétablissement d’un contrôle total du gouvernement ukrainien sur la frontière étatique dans toute la zone de conflit, qui doit commencer le lendemain des élections locales et s’achever après la fin du règlement politique universel (élections locales dans des zones actuellement contrôlées par les républiques de Donetsk et de Lougansk sur la base de la loi ukrainienne et réforme constitutionnelle) d’ici la fin de l’année 2015, sous condition de l’exécution du point 11 – par des consultations et en accord avec les représentants des régions particulières de Donetsk et de Lougansk dans le cadre du Groupe de contact tripartite.

(voir point 11)

 

10. Évacuation depuis le territoire de l’Ukraine de toutes les formations armées et de la technique militaire étrangères, ainsi que des mercenaires, sous la surveillance de l’OSCE. Désarmement de tous les groupes illégaux.

 

Ce point est allègrement violé par Kiev, qui abrite désormais sur son sol des soldats Américains, Anglais, bientôt Canadiens14. Ces pays ont aussi fourni du matériel militaire à l'Ukraine en totale violation des accords, mais aussi du droit international, interdisant d'armer un pays en proie à une guerre civile. Les mercenaires étrangers sont encore légions au sein des milices.

Il est très probable que Moscou fournisse une aide stratégique et matérielle. Je n'ai cependant aucune preuve de cela et toutes les « preuves » fournies par l'OTAN et les États-Unis se sont révélées de grossiers faux15 : Des barbus, des images datant de plusieurs années, des photos satellites où l'on ne voit rien, etc.

Notons aussi que les allégations des États-Unis et l'OTAN d'une volonté de la Russie d'envahir le Donbass sont démenties par les services secrets français16 et allemands.

 

Point de l'accord violé par Kiev et par l'OTAN

Peut-être par la Russie.

 

11.Conduite d’une réforme constitutionnelle en Ukraine, avec entrée en vigueur d’ici fin 2015 de la nouvelle constitution, qui servira d’élément clé de la décentralisation (avec prise en compte des particularités des zones actuellement contrôlées par les républiques de Donetsk et de Lougansk, acceptée par les représentants de ces régions), et également adoption d’une législation permanente sur le statut spécial des régions particulières de Donetsk et de Lougansk, avant la fin de l’année 2015.

 

Aucune mesure allant dans ce sens n'a été prise par la Rada17. C'était là, l'argument qui a permis la signature des accords côté séparatistes. Au contraire, la Rada s'est empressé de les déclarer illégitimes et traîtres. Elle n'a fait aucun pas allant dans le sens d'une quelconque décentralisation ou semi-autonomie.

Point de l'accord violé par Kiev

 

12. Sur la base de la loi ukrainienne « Sur le régime temporaire d’autogestion locale dans les zones actuellement contrôlées par les républiques de Donetsk et de Lougansk », les questions concernant les élections locales seront débattues avec les représentants des régions particulières de Donetsk et de Lougansk dans le cadre du Groupe de contact tripartite. Les élections seront conduites dans le respect des standards de l’OSCE correspondants et sous la surveillance du BIDDH de l’OSCE.

Aucune mesure de ce type n'a pour l'heure été entreprise par le gouvernement

Point de l'accord violé par Kiev

 

13.Intensifier l’activité de Groupe de contact tripartite, notamment par le biais de la création de groupes de travail pour l’exécution des aspects correspondants des accords de Minsk. Ces groupes refléteront la composition du Groupe de contact tripartite.

Prochaine rencontre ce lundi 13 Avril à Berlin.

 

Vous avez une idée maintenant de pourquoi Le Monde ne parle pas des onze autres points des accords de Minsk ?

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.94/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 13 avril 2015 10:11

    Poutine à côté de trois poissons pourris sur la photo.. !


    • Pierre Pierre 13 avril 2015 10:56

      Un article à envoyer d’urgence à Sergeï Lavrov (avant la réunion du 13 avril) pour qu’il le soumette aux autres Ministres des Affaires étrangères. smiley


      Beau travail de recherches pour l’auteur. Merci

      • leypanou 13 avril 2015 11:10

        Merci à l’auteur pour cet excellent travail de décortication.

        Mais pour qui sait pour qui « roulent » Le Monde et l’AFP, cela ne peut guère être étonnant. Cela étant, les « atlantistes » sur ce site trouveront toujours quelque chose à dire.

        Et ce n’est pas dans C dans l’air, çà vous regarde, TF1, FranceTélévision, etc, etc (la liste est longue) qui vont leur ouvrir les yeux..


        • alinea alinea 13 avril 2015 12:19

          Ce que les poutinolâtres ne comprennent pas, c’est que l’OTAN oeuvre pour le Bien, tandis que les terroristes de l’est sont le Mal !
          Alors c’est normal que ceux qui prônent le bien fassent ce qu’ils veulent, non ? ( je crois même qu’ils ont Dieu à leurs côtés...)
           smiley


          • hgo04 hgo04 14 avril 2015 20:30

            @alinea

            lol.. Et vous avez raison.. So on regarde la Russie, plus particulièrement l’EST de la Russie on y retrouve ce pays qui possède une armée sur tous les continents... effectivement, à l’EST ... etc etc etc...


          • bernard bernard 15 avril 2015 07:56

            @alinea



            Aufray chante Dylan en 1965

            Mon nom ne veut rien dire 
            Mon âge encore moins 
            Je suis pour tout dire 
            Un bon citoyen 
            J’admets sans réplique 
            Ce qu’on m’a enseigné 
            Je sais qu’en Amérique 
            Dieu est à nos côtés 

            Je l’ai lu dans l’histoire 
            Les Américains 
            Se couvrirent de gloire 
            Contre les Indiens 
            Ils les massacrèrent 
            Le coeur bien en paix 
            La conscience claire 
            Et Dieu à leurs côtés 

            Après la seconde guerre 
            On nous a appris 
            Les Allemands de naguère 
            Deviennent nos amis 
            De toute une race humaine 
            S’ils ont fait un bûcher 
            C’est de l’histoire ancienne 
            Dieu est à leurs côtés 

            Nous avons les bombes 
            Les plus perfectionnées 
            Que saute le monde 
            S’il faut le faire sauter 
            Un levier qu’on bascule 
            Un bouton à pousser 
            N’ayons pas de scrupules 
            Dieu est à nos côtés 

            Il y a un mystère 
            Qui revient toujours 
            Jésus notre frère 
            Fut trahi un jour 
            C’est tout un problème 
            A vous de décider 
            Si Judas lui-même 
            Avait Dieu à ses côtés 

            Maintenant j’abandonne 
            Je suis trop fatigué 
            Ma tête résonne 
            Je cherche la paix 
            Que Dieu nous la donne 
            Cette paix méritée 
            Que Dieu nous la donne 
            S’il est à nos côtés


            Et malheureusement, toujours d’actualité.

             smiley smiley smiley


          • asterix asterix 13 avril 2015 12:54

            Il ne fait aucun doute que puisque l’Ukraine, ses dirigeants du moins, eux n’ont jamais respecté leur parole, et vu l’état policier qu’elle met en place dans les régions russophones qui ne relèvent pas de l’accord de Minsk2 ( Kharkov, Odessa, Marioupol... etc ) que la guerre va recommencer.
            A l’Europe d’en exclure les USA, le Canada et le Royaume-Uni qui n’a jamais été européen dans l’âme.
            Seule Merkel pourra modifier cela. Elle est moins OTAN qu’on ne pourrait le penser et l’Allemagne a tiré les leçons de son passé..
            OTAN ? Le mot est lâché : l’ennemi, c’est là qu’il se trouve.
            Merci Kevin pour ton travail d’info. 


            • Emmanuel38 16 avril 2015 14:34

               @asterix

              Vous ne croyez pas si bien dire, si j’ose m’exprimer ainsi vu la nature de ce qui suit :

              "Un journaliste ukrainien régulièrement invité à la télévision russe, Oles Bouzina, a été tué jeudi à Kiev, il s’agit du deuxième meurtre par balles d’une personnalité d’opposition dans la capitale ukrainienne en 24 heures.

              Selon l’agence UNN qui cite des sources médicales, le journaliste a été abattu à l’entrée de son immeuble.

              Le conseiller du ministre ukrainien de l’Intérieur Anton Guerachtchenko a confirmé l’assassinat du journaliste. La vice-présidente du mouvement ultranationaliste Pravy Sektor (Secteur droit) Anna Demid a écrit sur sa page Facebook que M.Bouzina avait été abattu par deux personnes qui lui tiraient dans le dos.

              L’annonce de la mort d’Oles Bouzina est intervenue au cours de la séance annuelle de questions-réponses entre le président russe Vladimir Poutine et la population. Le chef du Kremlin a souligné que la récente vague de meurtres et de suicides d’opposants en Ukraine était passée sous silence en Europe ainsi qu’aux Etats-Unis.

              Plus tôt dans la journée, le ministère ukrainien de l’Intérieur a déclaré que l’ex-président de la Rada suprême (parlement) Oleg Kalachnikov, considéré comme proche de l’ex-président Ianoukovitch, avait été tué par balles à son domicile. Le défunt figurait parmi les organisateurs de la filiale de Kiev du mouvement Anti-Maïdan, hostile aux manifestations pro-européennes qui avaient débouché sur la chute du régime de Viktor Ianoukovitch début 2014.

              Auparavant, le journal ukrainien Obkom a fait état de l’assassinat d’un autre journaliste ukrainien, Sergueï Soukhobok. Selon le journal, le meurtre aurait été perpétré dans la nuit du 12 au 13 avril".

              http://fr.sputniknews.com/international/20150416/1015688602.html



            • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 13 avril 2015 13:21

              Un nouvel article de référence de Kevin Queral (et lapreuve que l’on peut toujours faire du bon travail d’information en France).


              • Kevin Queral Kevin Queral 13 avril 2015 13:32

                @Renaud Delaporte

                Merci, c’est très gentil !


              • Elliot Elliot 13 avril 2015 13:43

                Il est de plus en plus clair que l’Union Européenne - toute à ses obsessions anti-poutiniennes - a libéré les chiennes de l’enfer en Ukraine et qu’elle a enfanté une sorte de monstre dont elle ne sait plus comment le maîtriser.

                En matière d’appel d’air démocratique, on est loin de Prométhée offrant le feu aux hommes et l’UE n’ a apporté que désordre et désolation.

                Que le Monde soit à la pointe de la croisade n’est guère surprenant non plus, il y a longtemps que le « journal de référence » s’est laissé embrigader dans un atlantisme de bon aloi ( enfin, façon de parler ) qui explique les œillères dont il se pare pour appréhender la situation en Europe orientale.

                Ce qui, en d’autres temps, aurait valu de belles et efficaces campagnes de démystification, à savoir les néo-nazis paradant ouvertement en appui du régime putschiste, est aujourd’hui proposé dans un anodin registre folklorique voire pudiquement passé sous silence.

                De son côté, l’Otan n’a manifestement pas abandonné l’idée de subvertir l’Ukraine à moins qu’elle ne soit engagée dans une fuite en avant dont elle ne peut se dépétrer.

                Il est en tout cas de plus en plus manifeste que la solution devra intervenir dans la prise en compte des spécificités des régions russophones et que la politique de Kiev toute entière axée sur l’affrontement rend de plus en plus prévisible une déclaration unilatérale d’indépendance.

                L’Ukraine en tant que telle n’a plus d’autre avenir que dans une confédération de régions souveraines.

                La confédération offre l’avantage appréciable de répondre à la soif de liberté du chacun chez soi et de maintenir entre les régions les liens économiques forgés par des décennies de système soviétique et qui sont au demeurant naturels dans cette partie de l’Europe.

                N’oublions jamais que, pour les Russes et bien que l’affirmation soit l’objet de controverses, la Russie est née à Kiev, appelée la mère des villes russes..


                • J.MAY MAIBORODA 13 avril 2015 16:04

                  @Elliot


                  On « plusse » bien sûr (ou l’on « plussoie ») ce commentaire d’Elliot.
                  On lui signale aussi que « u zinu » a publié sur son blog un autre article de Kevin Queral, qui le méritait bien.
                  Quant au « Monde », ex-journal de référence, disons poliment qu’il est devenu journal .... de déférence (atlantiste).



                • JC_Lavau JC_Lavau 14 avril 2015 11:08

                  @Elliot. Le Monde est aussi à la pointe de la croisade carbocentriste, elle aussi sous la direction de fortunes pétrolières (WWF-Bilderberg). Et vas-y Toto que les pauvres ours blancs seraient victimes d’un réchauffement climatique, que le dioxyde de carbone étouffera la forêt, que les océans seraient en acidification anthropique, etc.
                  Audrey Garric a explicité sa méthode scientifique de journalisme : « Je crois mes amis, je n’aime pas les géophysiciens ».

                  Si si ! Ces bobardements intensifs sont pour votre bien !


                • bernard29 bernard29 13 avril 2015 16:10

                  une info peut être !!

                  « TV Poutine : mensonge et guerre ». 

                   https://www.youtube.com/watch?v=YMVTYPlvLNw&feature=youtu.be 


                  • Kevin Queral Kevin Queral 13 avril 2015 16:32

                    @bernard29

                    Vous sous-entendez qu’il n’y a pas d’enfants morts dans le Donbass ?
                    Qu’il n’y a pas de bombardement de Donetsk ? Mais même L’OSCE le dit !

                    Quand à ce reportage, d’une télé Ukrainienne et de la BBC Ukraine, attendons un ou deux jours, pour voir sa validité.


                  • bernard29 bernard29 13 avril 2015 16:34

                    @Kevin Queral

                    c’est une info ou contre info ; c’est tout !


                  • roman_garev 13 avril 2015 22:22
                    @Kevin Queral
                    @bernard29

                    Hélas, ce sujet de la chaîne NTV russe semble vraiment être un bobard.
                    Pourtant :
                    1) La NTV est la chaîne la plus odieuse de la Russie, méprisée par la plupart de la population sensée. Dommage que quelques autres chaînes, plus sérieuses, aient repris ce canard sans le re-vérifier.
                    2) C’est une chose vraiment rare de la part des médias russes. Durant l’année dernière je ne me souviens que d’un seul autre « fake » (en russe on emploie cet anglicisme, фейк) pareil, celui d’un petit gamin qui serait crucifié par les nazis.
                    3) De son côté, les médias ukrainiens semblent ne produire que des fakes. Des dizaines par jour. On a marre de les dévoiler, tant c’est devenu une banalité quotidienne, on n’y prête simplement aucune attention.

                  • Kevin Queral Kevin Queral 13 avril 2015 22:36

                    @roman_garev
                    Merci Roman pour les infos !


                  • roman_garev 13 avril 2015 23:02

                    @Kevin Queral


                    Bonjour Kevin, et merci pour cet article soigneusement documenté (comme d’ailleurs chacun sortant de votre plume).
                    De rien.

                    Mais j’ai oublié de confirmer votre thèse, que ce bobard regrettable n’est point capable de réfuter les faits multiples et indéniables des massacres des civils du Donbass (y compris, je crois, au moins 57 enfants). Voulez-vous des photos avec des petits cadavres démembrés, avec des petits dans les cercueils ouverts devant la tombe ? Jamais un seul fait pareil n’était rapporté par aucun média ukrainien. Les Ukrainiens (qui n’ont pas d’internet ou de TV russe) n’y croient pas toujours (plutôt ne veulent pas croire). Et je les comprends : une fois compte rendu de ces crimes de leurs soldats glorieux, il y a de quoi devenir fou.

                  • Lucide bdpif@laposte.net 14 avril 2015 02:24

                    @roman_garev


                    Vous, en bon poutinolatre belant, par contre, vous ne risquerez pas de devenir fou sur les massacres des bombardements du regime Russo Assadien. Regardez les petits corps des enfants dechiquetés hier par les barils d’explosifs largués par les helicopteres livrés par maman Russie. 

                    Cà pour vous , c’est normal. Mais des que les petits cadavres d’enfants rejoignent le fil de votre propagande, vous vous roulez par terre d’indignation.

                    Vous etes vraiment de fiéfés escrocs littéraires. 


                  • roman_garev 14 avril 2015 09:08

                    @bdpif@laposte.net


                    On parle ici de l’Ukraine, non ?

                    Des millions de Français ont inondé les rues pour se solidariser avec quelques victimes presque bénévoles de Charlie. Sans se soucier des milliers de victimes innocentes du Donbass. C’est la vie : votre voisin s’ayant cassé le bras obtient plus de votre compassion personnelle qu’une centaine de morts tués quelque part en Afrique.

                    Mais il y a une différence majeure entre la Syrie et l’Ukraine. D’après votre lien (je cite) :
                    L’armée de l’air largue quotidiennement des barils d’explosifs sur les secteurs rebelles, tandis que les insurgés tirent des obus sur les quartiers tenus par le régime.

                    De sorte qu’en Syrie les deux côtés s’entretuent sans se soucier des pertes des civils, y compris des enfants. Tandis qu’au Donbass la situation est asymétrique : on ne bombarde les femmes et les enfants que d’un seul côté, celui de Kiev. Seuls les enfants du Donbass meurent à l’Ukraine, tandis que les enfants du reste du pays demeurent sains et saufs tout en dessinant « les mauvais terroristes ».

                  • roman_garev 14 avril 2015 09:20

                    @bdpif@laposte.net


                    Vous, en bon poutinolatre belant, par contre, vous ne risquerez pas de devenir fou sur les massacres des bombardements du regime Russo Assadien.

                    Language d’un troll acharné. « Vous, en bon poutinolatre belant... Russo Assadien... » Attaques personnelles, sobriquets humiliants... Et Poutine toujours coupable dans toutes les peines de toute l’humanité...

                    En fait vous ne méritez aucune réponse. Dommage qu’il est impossible de supprimer ses messages ici, mais ce sera sans doute ma dernière réponse à un tel personnage.

                  • Layly Victor Layly Victor 14 avril 2015 10:54

                    @bdpif@laposte.net
                    Cette histoire des petits enfants déchiquetés par des barils d’explosifs venait à l’appui d’une pétition lancée par un site sioniste pour demander aux états occidentaux une intervention aérienne en Syrie (intervention contre le gouvernement Syrien et à l’appui des djihadistes, bien sûr). Dans la version originale, cette pétition faisait état de petits enfants chlorés par l’explosion de barils de chlore. Et la pétition demandait « l’exclusion aérienne », comme en Libye. On a vu la suite.
                    Il est certain que les djihadistes amis d’Israël se servent des civils et des enfants comme boucliers humains. Pour pouvoir réclamer des frappes aériennes contre la Syrie. On nous ressort à intervalles réguliers le coup des armes chimiques, et de la « ligne rouge ».
                    N’oublions pas que l’objectif stratégique d’Israël est d’avoir la maîtrise de l’espace aérien en Syrie pour pouvoir attaquer l’Iran.
                    Le rapport avec l’Ukraine, le Yémen, il est simple : Israël veut la guerre totale en se servant des débiles occidentaux.
                    Il est un fait que je dénonce depuis des mois, et qui n’est pas reconnu tellement c’est monstrueux, mais qui un jour finira par être dévoilé : c’est l’alliance depuis 50 ans (ou plus) d’Israël avec l’Arabie Saoudite (alors que la Russie a toujours été proche de l’Iran). Il suffit de voir l’empressement de l’agent israélien Fabius à soutenir l’intervention militaire saoudienne au Yémen.

                    Alors, comme le scribe du Mossad Massada et son staff ont subi une retentissante défaite sue ce site ; les faibles d’esprit gavés de propagande sioniste du style bdpif@laposte essaient comme ils peuvent de brouiller les cartes.


                  • JP94 14 avril 2015 21:50

                    @roman_garev
                    Pour tous celles et ceux qui suivent ce qui se passe en Ukraine et au Donbass et sont solidaires du peuple du Donbass qui résiste et qui se fait bombarder avec la complicité médiatique occidentale : 


                    e 17 avril 2015 le Collectif citoyen pour la paix en Ukraine organise dans le cadre du festival « Cosmos » un événement consacré à la solidarité avec les populations civiles du Donbass. On a ainsi une occasion de faire une table ronde sur les perspectives de la sortie de la crise en Ukraine, sur l’aide humanitaire, sur les formes concrètes que notre solidarité prend. Je voudrais donc vous inviter à cet événement pour faire une intervention, participer à la discussion, apporter le soutien de votre collectif ou une aide. 
                    (Le programme du festival est en pièce jointe).

                    Bien à vous,
                    Gueorgui Chepelev
                    Collectif citoyen pour la paix en Ukraine
                    www.frudialogue.wordpress.com



                    Vous trouverez plus bas le texte (en français et en russe) de l’annonce de notre événement du 17 avril.

                    https://www.facebook.com/events/1464396273850892/ (texte en français plus bas) Добрый день, 17 апреля будет наше следующее благотворительное мероприятие. В програме : сбор гуманитарной помощи для гражданского населения, пострадавшего от войны в Украине, круглый стол по перспективам выхода из кризиса, отчет о жоставке гуманитарной помощи. Будет украинско-русско-французский стол и благотворительный концерт. Начало в 17.00, концерт начинается в 20.30. Приходите, будем рады вам. Приносите то, что хотите отправить, можно с адресами конкретных людей или организаций (детские дома, школы, дома престарелых и т.п.). Будет грузовик, в который можно будет сразу все сложить. Адрес : Théatre de l’ATalante, 10, place Charles Dullin (18e), métro Abbesses (ligne 12) Anvers (ligne 2). До встречи ! Гражданский коллектив за мир в Украине. www.frudialogue.wordpress.com 

                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 avril 2015 02:30

                    @bdpif@laposte.net


                    Les internautes ont été bien patients avec vous. Vous n’avez plus la moindre crédibilité, et moins que jamais quand vous apparaissez en commentaire sur un arttcle de Queral ou de Charbonneau qui sont impecablement documentés. Vous devriez changer de pseudo et vous refaire une virginité qui vous gardera rentable aux yeux de vos commenditaire, car vous auraz remarqué que presque plus personne ne vous prete attention et je cesserai moi aussi de le faire

                    PJCA

                  • joletaxi 13 avril 2015 18:07

                    ah de la bonne info, impartiale ,sure, des sources incontestables, bref du journal citoyen

                    faut dire qu’il y a quelques semaines, ici, on sinsurgeait quand quiconque s’avisait d’évoquer la possibilité que Vlad 1°, eut pu envoyer des troupes en Crimée

                    comme il l’a reconnu lui-même, et qu’en plus, il a expliqué qu’il avait la main sur le bouton nucléaire, des fois que l’empire n’aie une velléité de « négocier » , on passera cet épisode en pertes et profits.

                    Combien de temps encore avant que Vlad 1°, dans un moment de détente, nous confirme qu’il a bien des troupes en Ukraine, et qu’il a toujours le doigt agité, sur le bouton nucléaire.
                    Fin négociateur ce Vlad 1°, une diplomatie toute en subtilité.

                    Paraît qu’il y a en Lettonie une minorité russe, écrasée par l’empire ?
                    D’autant que les autorités supplient l’Otan, (oups, les voyous de l’empire) de protéger ce petit pays qui doit tant à la Russie,mais qui ne trouve rien de mieux que de tout faire pour se rapprocher de l’Europe, ce qui est une véritable insulte à la grande Russie,ce que ne saurait tolérer Vlad 1°
                    Sur que Vlad 1°, ça doit l’énerver d’avoir à ses frontières , des hordes d’agents de l’empire, le couteau entre les dents, prêts à fondre sur le petit ourson russe.

                    Et après ?
                    A une certaine époque, on avait peur, les chars russes étaient à quelques heures Paris.
                    Jusque là, ils sont à une petite semaine, ; mais avec Vlad 1°, ce délai risque d’être être revu à la baisse diplomatiquement, une tradition chez Vlad 1 °


                    • roman_garev 13 avril 2015 21:45

                      @joletaxi

                      Paraît qu’il y a en Lettonie une minorité russe, écrasée par l’empire ?

                      Votre ironie exquise rate le cible. Les Lettons n’ont pas massacré ses Russes, donc vous pouvez ne vous soucier point de leur sort, ainsi que de celui des deux autres pays baltes que vous aviez dû omettre.

                    • roman_garev 13 avril 2015 22:44

                      @joletaxi

                      ... les autorités supplient l’Otan, (oups, les voyous de l’empire) de protéger ce petit pays...


                      Un coup à blanc de plus. La véritable cause de ces supplications serait d’installer au pays des bases états-uniens avec le plus de personnel possible, pour compenser les pertes de leur budget minuscule dues, entre autre, à l’abaissement dramatique du tourisme des Russes qui se seraient détournés de ce petit pays orgueilleux.

                      L’indifférence des Russes envers les trois pays baltes est devenue totale, doncaucun danger de ce côté-là à craindre (sauf, évidemment, les canards de vos médias dont vous faites écho avec tant de zèle).

                    • joletaxi 13 avril 2015 22:58

                      @roman_garev

                      mdr.... le tourisme des russes, c’est dans les endroits les plus huppés, Cannes, Nice, Megeve etc...

                      et ce n’est certainement pas sur les russes qu’il faudra compter pour boucler leur budget

                      tiens, Vlad 1° autorise l’export de missiles capables de porter des charges nucléaires à l’Iran.

                      Il est bien Vlad 1° il finira par installer des missiles à Cuba


                    • roman_garev 13 avril 2015 23:19

                      @roman_garev


                      mdr.... le tourisme des russes, c’est dans les endroits les plus huppés, Cannes, Nice, Megeve etc...

                      Vous ne semblez de produire que des coups à blancs, tant votre ignorance du thème est démesurée. Il y a des Russes et des Russes. Ceux dont vous parlez (et que vous rencontrez peut-être dans vos « endroits huppés »), sont des riches. Tandis que la plupart des touristes russes se précipitent aux endroits de loin plus démocratiques (la Turquie, l’Égypte, parfois la Thaïlande - mais c’est plutôt pour la classe moyenne). Les pays baltes présentaient un endroit populaire de tourisme russe bon marché, mais cette époque semble finir : ils préfèrent maintenant la Crimée.

                      ...et ce n’est certainement pas sur les russes qu’il faudra compter pour boucler leur budget...

                      Dites-le aux Lettons, pour qu’ils vous rient au nez : ils ne comptent que sur les Russes. Sur qui autre pourraient-ils compter, sans aucun produit à exporter à leur chère EU ou à quiconque d’autre que la Russie ?


                    • roman_garev 13 avril 2015 23:45

                      @joletaxi


                      tiens, Vlad 1° autorise l’export de missiles capables de porter des charges nucléaires à l’Iran.
                      Cela devient curieux, combien de bêtises peut-on produire dans un seul message.

                      Les missiles russes anti-aériens S-300, autorisées à l’exportation à l’Iran (comme d’ailleurs aux plusieurs autres pays), ne sont point capables de porter des charges nucléaires. Enfin, pas plus que vous en soyez capable de porter sur votre dos.

                      Bonne nuit à vous et bons rêves !

                    • Layly Victor Layly Victor 14 avril 2015 11:25

                      @joletaxi

                      Il est un fait de notoriété publique, c’est que les minorités russophones dans les pays Baltes sont méprisées et marginalisées.
                      Il est aussi certain que l’Europe occidentale apporte un soutien décisif à ces pays : le tourisme sexuel ne faiblit pas et des avions charter entiers, en provenance des îles britanniques, déversent leur flot d’alcooliques qui viennent se taper de la belle Lettone. C’est beau, l’occident !

                      Arrêtez votre délire malsain anti-Poutine et anti-Russe. Vous travestissez complètement la réalité. Ce sont les occidentaux, conduits par les sionistes, qui ont fomenté le coup d’état nazi du 21 Février 2014, profitant de la fin des jeux de Sotchi, et ce sont eux qui ont trompé Poutine en faisant semblant de signer un accord deux jours avant. Ce sont les nazis ukrainiens qui bombardent le Dombass et pas l’inverse. Ce sont les sionistes-US qui veulent à tout prix intensifier la guerre.
                      Dans ce contexte, Poutine et Lavrov ont fait preuve d’une patience et d’une intelligence remarquables. S’il est un dérapage à craindre, il viendra des fous sionistes qui voudront entraîner les occidentaux dans l’irréversible. Vous dites que Poutine est intervenu militairement en Crimée ?
                      Je dis : bravo, c’est exactement ce qu’il fallait faire.

                      Les journaux possédés par la finance sioniste comme le minable « Le Monde » (de Gaulle disait « l’Immonde ») font beaucoup état des chars russes.
                      N’oubliez jamais que ce sont ces chars russes qui ont remporté la victoire sur la Wermarcht et ont permis la libération des camps et la fin de la guerre. Un peu de mémoire et de respect ne sont jamais mauvais.


                    • joletaxi 14 avril 2015 12:32

                      tiens, un peu d’antisémitisme pour parfaire si besoin était.

                      heureusement que l’on a eu les russes ... pour ,au prix d’un partage proprement immonde sur le dos de la Pologne,laisser les mains libres au petit moustachu pour commencer sa campagne à l’ouest non ?
                      Et bien sur, pendant que les russes gagnaient la guerre, des milliers d’aviateurs anglais et américains ont payé de leur vie leurs petits survols de plaisance sur l’allemagne.,un détail comme dirait l’autre.
                      Sur que la libération des camps, du côté russe leur a donné des idées, ,il y avait du barbelé à récupérer, ils ne s’en sont pas privés, à moins que ce soit encore un mensonge de l’empire.

                      Dans ce conflit, vous dites, que l’invasion de la Crimée était la chose à faire
                      belle mentalité
                      Vous ne verrez sans doute aucun inconvénient pour que les pays balte soient aux aussi « libérés » ?

                      nostalgie quand tu nous tiens....

                      il est évident que chacun est libre de choisir son camps, et malgré tous les défauts de la démocratie, moi, je préfère encore celle du Mac Do


                    • roman_garev 14 avril 2015 14:56

                      @joletaxi

                      ...des milliers d’aviateurs anglais et américains ont payé de leur vie leurs petits survols de plaisance sur l’allemagne...

                      Des milliers de pilotes tués ? Ben, voyons, vous éxagérez un peu. Ou bien vous avez confondu avec des centaines de milliers des civils sans défense de Hiroshima, de Nagasaki, de Dresde... la liste est longue et se poursuit de nos jours : Belgrade, Libye, Irak, Syrie... Des braves aviateurs glorieux n’hésitant jamais de se distraire un peu à massacrer impunément des petits gens sans armes.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 14 avril 2015 15:50

                      @joletaxi. Ah ! Le délit d’opinion présumée ! « un peu d’antisémitisme pour parfaire si besoin était »

                      Un jour que je rappelais que la seule binationalité tolérée, voire protégée aux U..S.A. est celle avec l’état juif, que des binationaux ayant fait leur service militaire en Israël occupent des postes élevés dans l’administration et l’armée U.S., qu’il y a une solide tradition de hautre trahison aux U.S.A. au profit de l’état juif, que le drapeau trônant sur le bureau de Sarah Palin n’est pas le drapeau des U.S.A. mais celui d’Israël, le représentant local du MOSSAD m’a crié « Antisémite ! » .


                    • joletaxi 14 avril 2015 21:30

                      @JC_Lavau

                      mince, il y a donc une diaspora juive aux USA ?
                      Et ils défendent activement Israel ?
                      mais c’est une honte
                      Faut dire qu’aux USA, ils ont eu droit à toutes les engeances chassées fort à propos de notre continent, juifs, protestants etc.. un vrai dépotoir.

                      heureusement, quand le mur est tombé, les russes ont foutu dehors cette racaille.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 14 avril 2015 22:23

                      @joletaxi.

                      Tu ne confondrait pas plutôt avec la nostalgie de ces néocons pour les guerres indiennes ?
                      Ah quand même ! Ces guerres indiennes, c’était le bon temps !
                      Justement Israël en fait, des guerres indiennes, depuis 1848. Wonderful !


                    • Layly Victor Layly Victor 15 avril 2015 10:24

                      @joletaxi
                      C’est toujours le même procédé odieux et de mauvaise foi de la part des sionistes : 1) si on est opposé à la politique meurtrière d’Israël, c’est qu’on est antisémite 2) justifier l’excitation anti-russe (attisée par Israël) en faisant semblant de confondre la Russie et le stalinisme, comme si les Russes n’avaient pas été les principales victimes de Staline !
                      Ces grosses ficelles sont standard : j’ai un copain de longue date qui est juif (du moins qui se dit juif, mais c’est purement racial, car il n’a aucune formation ni pratique religieuse), et qui refuse de lire autre chose que la propagande sioniste. Ses propos sont éxactement les mêmes que les vôtres, mot pour mot, comme un cathéchisme bien appris.
                      Je ne suis pas un fanatique religieux comme vous, et je rends hommage au sacrifice des aviateurs de la RAF, dont un grand nombre étaient Polonais, d’ailleurs. Vos propos sur la libération des camps par les Russes sont odieux et montrent clairement à quelle source de propagande infecte vous vous abreuvez. Infecte, minable, et débile.
                      N’étant pas dans la haine comme vous, je me souviens du bonheur simple de mes parents, qui m’a été raconté, à ma naissance, juste après la guerre. Bien que jeunes, ils sortaient d’une période de souffrance effroyable, de lourds sacrifices et de deuils, et la vie qui a suivi ne les a pas épargnés. Je me dis que ce petit moment de bonheur qu’ils ont vécu, ils le doivent en partie aux chars russes tant redoutés par vos amis du journal le Monde. Mais je sais que pour un apôtre de la guerre anti-russe comme vous, une telle pensée est déjà criminelle.

                      Oui Monsieur, je déteste Staline pour les souffrances qu’il a infligées au grand peuple Russe. Oui Monsieur, je suis reconnaissant au peuple Russe pour sa victoire lors de la grande guerre patriotique.
                      Non Monsieur, je ne suis pas antisémite, et le racisme est une notion qui m’est étrangère, mais je ne supporte pas que mon pays soit entraîné par les agents de puissances étrangères dans une guerre contre un grand pays ami de la France.
                      Vous m’expliquerez en quoi le soutien aux nazis ukrainiens qui ont été les pires exterminateurs de juifs de l’histoire est une bonne chose.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 15 avril 2015 15:04

                      @JC_Lavau.

                      Oups ! 1948.


                    • Layly Victor Layly Victor 16 avril 2015 11:22

                      @Layly Victor
                      suite de ma réponse à Joletaxi : vous relevez que j’ai dit que Poutine a bien fait d’intervenir militairement en Crimée. Tout à fait. Je le maintiens, tout comme de Gaulle a bien fait d’intervenir militairement en Alsace-Lorraine, contre les mêmes ennemis, d’ailleurs.
                      Et d’ailleurs, vos amis « pacifistes » du journal Le Monde n’aimaient pas beaucoup de Gaulle.


                    • antipro 13 avril 2015 20:04

                      La Guerre est programmé et je crois inévitable !


                      • roman_garev 13 avril 2015 22:00

                        @antipro

                        La guerre (une vraie !) est improbable. Qui est-ce qui se croirait capable d’entreprendre une offensive contre la Russie ? L’OTAN ? Les États-Unis ? Vous me faites rire.

                      • antipro 14 avril 2015 19:57

                        @roman_garev
                        qui vivra verra !


                      • Jelena 13 avril 2015 20:19

                        Tant que les russes du Donbass n’auront pas mis les pieds dans les régions de Volhynie et Lviv, ils n’auront pas la paix.... A moins de s’en prendre aux racines, la mauvaise herbe, ça repousse toujours.


                        • roman_garev 13 avril 2015 21:55

                          @Jelena

                          Je ne crois pas que les Donbassiens aient une telle intention. Les deux régions que vous avez cités seraient plutôt reprises par la Pologne, et personne en Russie et en Novorossie ne devrait s’y opposer... Que les Polonais se débrouillent eux-mêmes avec ces bandéristes, leurs anciens serfs. La Novorossie aurait sûrement d’autres chats à fouetter.

                        • Jelena 13 avril 2015 22:51

                          @Roman Les croates furent également les esclaves des hongrois et par la suite ce fut la nation la plus nazie des Balkans... Toujours est-il pour en revenir à l’Ukraine, que les polonais (je parle du peuple, pas des élus) haissent les banderistes tout autant que les russes... Donc la solution serait de euh... les envoyer au fin fond de la Sibérie, c’est plutôt calme là-bas, ils n’embêteront personne.


                        • roman_garev 13 avril 2015 23:27

                          @Jelena


                          Je comprends bien votre plaisanterie, mais, contrairement aux assertions des médias et des hommes politiques occidentaux, on n’est plus en URSS de Staline.
                          Qu’ils choisissent eux-même leur sort, rejoindre la Pologne, ou la Slovaquie, ou l’Hongrie, ou rester indépendants... En tout cas la Novorossie ni la Russie ne les voudra pas... sauf leur demande instante.

                        • ykpaiha ykpaiha 13 avril 2015 23:47

                          Pour quiconque avait encore un doute sur le courage et l’abnégation des américains et ce qui risque d’arriver en Ukraine aux pauvres types qui se sont laissés embobiner par cette sous culture abétissante ,

                          Yemen

                          4000 citoyens américains pris en tenaille dans le conflit sont abandonnés par leur propre pays.
                          Abandonnés !!! lâchement par les donneurs de leçon et de moral au monde entier

                          Chinois, Russes ont évacués leurs ressortissants ainsi que différentes autres nationaux, les civils américains, eux, sont restés en rade avec pour explication « ce serait trop dangereux de les évacuer !!! » dixit le pentagone.
                          Meme nos propres force armées Francaises n’oseraient pas

                          Pitoyable, pathétique, lamentable, méprisable, lache.

                          Un petit tour sur le Saker qui a raison, comme d’autres de se scandaliser.

                          « L’armée américaine a utilisé le Yémen depuis longtemps maintenant comme une base pour ses opérations dites « anti-terroristes ». A cet effet, les forces spéciales américaines et d’autres unités ont été déployées dans ce qui était alors un environnement convivial. »
                          Ils ont évacué les forces militaire US en laissant derriere eux le matériel civil...« matériel »

                          Et ils en rajoutent une petite couche ironique

                          • The US culture is primarily a commercial culture. The Russian is a military one.
                          • The US solider replies on his superior technology. The Russian on his willpower.
                          • The US society in individualistic. The Russian is collectivistic.
                          • US weapon systems are designed by engineers. Russian ones by military men.
                          • For the American death is the worst case. For the Russian it is surrender.
                          • The US solider seems himself as a killer. The Russian one sees himself as a protector.
                          • The US society is casualty adverse. The Russian one is defeat adverse.
                          • The USA today is run by a lawyer. Russia by by an intelligence officer.
                          • The US President represents the 1%. The Russian one the 85%+
                          ...
                          Wir ales leben in amerika...amerika ...amerika


                          • Kevin Queral Kevin Queral 13 avril 2015 23:59

                            Je viens de voir qu’Olivier Berruyer avait déjà fait le travail au mois de mars. Je vous donne le lien :
                            http://www.les-crises.fr/actu-ukraine-25-03-15/# !prettyPhoto


                            • elpepe elpepe 14 avril 2015 02:44

                              les 3 connards a droite smiley


                              • Deneb Deneb 14 avril 2015 07:48

                                Programmation neurolinguistique : une arme de propagande de Kremlin


                                • roman_garev 14 avril 2015 09:32

                                  @Deneb


                                  Ce bobard-ci (avec un enfant crucifié), dont j’ai parlé d’ailleurs dans mes commentaires, reste un des exemples honteux, mais rares de la part de la propagande de Kremlin. Il y a des journalistes peu scrupuleux un peu partout.

                                  Ah, mais si vous avez vu la propagande de Kiev... Elle ne mérite même une analyse quelconque, étant entièrement fausse, sans un brin de vérité... Une seule journée vous suffirait pour vous en rendre compte.

                                • Deneb Deneb 15 avril 2015 10:36

                                  @roman_garev : On va l’appeler Poutini l’illusionniste


                                • JC_Lavau JC_Lavau 14 avril 2015 11:28

                                  Rappel de la décision d’ivrognes qui a déclenché la guerre civile :
                                  http://lemonderusse.canalblog.com/archives/2014/02/25/29302369.html

                                  Je n’avais pas pris à l’époque la nouvelle en archives, or elle m’avait affolé. Dans un pays aussi disparate et meurtri par l’histoire que l’était l’Ukraïna, il fallait des soins infirmiers attentifs pour y recréer une nation unie, or les nouveaux dirigeants, dont j’ignorais à quel point ils étaient sélectionnés et cornakés par les U.S.A. prirent la folle décision d’interdire de fait la langue russe là où elle était langue maternelle. Des abrutis indignes de diriger un pays !

                                  Citation :
                                  25 février 2014
                                  La Rada interdit la langue russe et nomme un extremiste nationaliste procureur général d’Ukraine.

                                  Sous la pression (à kiev on dit la « surveillance ») des milices des extrémistes fascistes du « Parvy Sektor ». Ceux-ci ont obtenu de la Rada (le parlement ukrainien qui a pris la totalité du pouvoir officiel entre ses mains le 21 février) deux victoires :

                                  1° L’annulation de la loi linguistique de 2012 qui autorisait les assemblées régionales à déclarer « langue régionale » celle qui est parlée par au moins 10 % de la population de la région. Ce statut de langue régionale permettait aux citoyens russophones de ces localités de faire leur démarches administratives en russes, de recevoir des enseignements en russe et cela permettait aux assemblées régionales et locales de délibérer en russe.

                                  ...

                                  Sources :

                                  http://www.pravda.com.ua/rus/news/2014/02/24/7016049/

                                  http://forbes.ua/nation/1342423-biznesmeny-radikaly-budushchie-deputaty-ot-vo-svoboda-s-predprinimatelskoj-zhilkoj


                                  • pigripi pigripi 14 avril 2015 20:34

                                    Monsieur Queral,

                                    Pourquoi ne parlez-vous pas du memorandum de Budapest de 1994 ?

                                    Les Etats-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, réaffirment leur engagement envers l’Ukraine, en conformité avec les principes de l’Acte final de la CSCE, de respecter l’indépendance et la souveraineté et les frontières existantes de l’Ukraine . » (« The United States of America, the Russian Federation, and the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland, reaffirm their commitment to Ukraine, in accordance with the principles of the CSCE Final Act, to respect the Independence and Sovereignty and the existing borders of Ukraine. »)

                                    Le Point n°2 dispose, lui, que «  La Fédération de Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis réaffirment leur obligation de s’abstenir de la menace ou de l’emploi de la force contre l’intégrité territoriale ou l’indépendance de l’Ukraine, et qu’aucune de leurs armes ne sera jamais utilisée contre l’Ukraine, sauf en cas de légitime défense ou en conformité avec la charte des Nations unies.  »


                                    • JC_Lavau JC_Lavau 14 avril 2015 21:09

                                      @pigripi.

                                      Rappel de la décision d’ivrognes qui a déclenché la guerre civile :
                                      http://lemonderusse.canalblog.com/archives/2014/02/25/29302369.html

                                      Je n’avais pas pris à l’époque la nouvelle en archives, or elle m’avait affolé. Dans un pays aussi disparate et meurtri par l’histoire que l’était l’Ukraïna, il fallait des soins infirmiers attentifs pour y recréer une nation unie, or les nouveaux dirigeants, dont j’ignorais à quel point ils étaient sélectionnés et cornakés par les U.S.A. prirent la folle décision d’interdire de fait la langue russe là où elle était langue maternelle. Des abrutis indignes de diriger un pays !

                                      Citation :
                                      25 février 2014
                                      La Rada interdit la langue russe et nomme un extremiste nationaliste procureur général d’Ukraine.

                                      Sous la pression (à kiev on dit la « surveillance ») des milices des extrémistes fascistes du « Parvy Sektor ». Ceux-ci ont obtenu de la Rada (le parlement ukrainien qui a pris la totalité du pouvoir officiel entre ses mains le 21 février) deux victoires :

                                      1° L’annulation de la loi linguistique de 2012 qui autorisait les assemblées régionales à déclarer « langue régionale » celle qui est parlée par au moins 10 % de la population de la région. Ce statut de langue régionale permettait aux citoyens russophones de ces localités de faire leur démarches administratives en russes, de recevoir des enseignements en russe et cela permettait aux assemblées régionales et locales de délibérer en russe.

                                      ...

                                      Sources :

                                      http://www.pravda.com.ua/rus/news/2014/02/24/7016049/

                                      http://forbes.ua/nation/1342423-biznesmeny-radikaly-budushchie-deputaty-ot-vo-svoboda-s-predprinimatelskoj-zhilkoj


                                    • joletaxi 14 avril 2015 21:24

                                      @JC_Lavau
                                      qui autorisait les assemblées régionales à déclarer « langue régionale » celle qui est parlée par au moins 10 % de la population de la région. Ce statut de langue régionale permettait aux citoyens russophones de ces localités de faire leur démarches administratives en russes, de recevoir des enseignements en russe et cela permettait aux assemblées régionales et locales de délibérer en russe.

                                      c’est affreux
                                      et dire que cela se passe... à moins de 100. kms de chez nous, en Belgique, où des gens qui parlent français sont privés de ce droit élémentaire.Pire, on a vu des commerçants devoir supprimer les enseignes trop francophones, des acquéreurs de terrains refoulés car non Vlaamsvoelend, etc..
                                      Pourtant, et c’est incompréhensible, ils ne prennent pas les armes, ne bombardent pas les villes, et Hollande n’envoie pas ses chars Leclerc
                                      d’autres traditions sans doute ?



                                    • Layly Victor Layly Victor 15 avril 2015 10:49

                                      @joletaxi

                                      Vous êtes d’une mauvaise foi totale. La constante, pour les sionistes, c’est la mauvaise foi et le mépris des autres. Vous faites semblant, et vous nous prenez pour des imbéciles, de mettre sur le même plan la bêtise de certains flamands, regrettable mais pas meurtrière, et l’interdiction de la langue russe par les nazis de Kiev, mesure qui visait à provoquer l’embrasement.

                                      Je suppose que vous allez être un supporter inconditionnel de la candidate Hillary Clinton ? Celle qui a présidé activement à l’aggravation de la guerre en Syrie, à la mise en place de Daesh, au coup d’état du Maïdan et à l’embrasement en Ukraine ?
                                      Vous avez vu d’ailleurs comme les hommes politiques français, unanimes, ont salué sa candidature (même la sinistre Taubira lui a dédié un poème) ?
                                      Nul doute qu’avec elle, la guerre va s’accentuer tous azimuts. Mais votre défaite n’en sera que plus sévère.


                                    • JP94 14 avril 2015 22:08
                                      Info urgente pour une initiative sur la solidarité avec le Donbass ( je résume
                                      Le vendredi 17 avril 2015 le Collectif citoyen pour la paix en Ukraine organise dans le cadre du festival « Cosmos » un événement consacré à la solidarité avec les populations civiles du Donbass. On a ainsi une occasion de faire une table ronde sur les perspectives de la sortie de la crise en Ukraine, sur l’aide humanitaire, sur les formes concrètes que notre solidarité prend. 
                                      Un événement où chacun peut faire une intervention, participer à la discussion, mais aussi apporter son soutien ( individuel ou collectif ) ou une aide. 

                                      L’occasion de se rencontrer ou de rencontrer de nombreux Russes , Ukrainiens , ou Français déjà organisés en comités , parfois depuis peu .
                                      (Le programme du festival est en pièce jointe).


                                       Le fédérateur à Paris de ce soutien est Gueorgui Chepelev , professeur à l’INALCO .
                                      Collectif citoyen pour la paix en Ukraine
                                      www.frudialogue.wordpress.com
                                      Un lien pour cette rencontre .
                                      https://www.facebook.com/events/1464396273850892/ 
                                      (texte en français plus bas) Добрый день, 17 апреля будет наше следующее благотворительное мероприятие. В програме : сбор гуманитарной помощи для гражданского населения, пострадавшего от войны в Украине, круглый стол по перспективам выхода из кризиса, отчет о жоставке гуманитарной помощи. Будет украинско-русско-французский стол и благотворительный концерт. Начало в 17.00, концерт начинается в 20.30. Приходите, будем рады вам. Приносите то, что хотите отправить, можно с адресами конкретных людей или организаций (детские дома, школы, дома престарелых и т.п.). Будет грузовик, в который можно будет сразу все сложить. Адрес : Théatre de l’ATalante, 10, place Charles Dullin (18e), métro Abbesses (ligne 12) Anvers (ligne 2). До встречи ! Гражданский коллектив за мир в Украине. www.frudialogue.wordpress.com 

                                      • Saul 16 avril 2015 11:23

                                        Un an après la chute du régime du président Viktor Ianoukovitch, ses anciens collaborateurs restés en Ukraine semblent succomber à une curieuse « épidémie ». Depuis le mois de janvier, ils sont plusieurs, en effet, à s’être suicidés. Le dernier en date s’appelle Yevhen Peklouchenko, et, "d’après le ministère de l’Intérieur, il s’est donné la mort à son domicile", précise Oukraïnsky Tyjden sur son site.

                                        http://rt.com/news/250073-ukraine-mp-killed-kiev/

                                        http://www.courrierinternational.com/article/2015/03/13/une-etrange-epidemie-de-suicides-a-kiev

                                        Qui se tire une balle dans la tête, qui se jette par la fenêtre... En fait ces opposants pro-russes sont vraisemblablement « suicidés » par le régime pro-occidental en place. La fin justifie les moyens.


                                        • roman_garev 17 avril 2015 17:52

                                          @Saul

                                          Hélas, déjà pas « le dernier en date ».

                                          Le 13 avril le site « Pacificateur » publie le « dossier » sur Oleg Kalachnikov, ex-colonel de l’armée de l’Ukraine, liquidateur de l’explosion à Tchernobyl, président et vice-président de quelques organisations publiques, député de la Rada dès 2006, membre actif du « Parti des régions ». Le 15 avril, donc le surlendemain, on le trouve mort, une balle à la tête, dans son appartement de Kiev dont l’adresse figurait bel et bien sur le site (lien en français).

                                          Le 14 avril ce même site publie le « dossier » sur Olès Bouzina, écrivain, philosophe, journaliste qui défendait les idées du monde slave (ukrainien, biélorusse et russe), du bilinguisme en Ukraine, etc. Le 16 avril, donc… oui, oui, le surlendemain, on le fusille (quatre balles, dont l’une à la tête) en plein midi, sans se soucier des témoins multiples, à l’entrée de sa maison à Kiev (lien en français), dont l’adresse… oui, oui, certes, figurait sur le site. Avec cette notion posthume éloquente : « liquidé ».
                                          Le 15 avril on annonce l’assassinat d’Olga Moroz, la rédacteur en chef du journal « Nétéchinsky vestnik » (oblast de Khmel’nitsky) trouvée dans son appartement avec des indices d’une mort violente (lien en russe).

                                          À propos du site : il y a un an, le 15 mars 2014, un site web ukrainien « Pacificateur » (Миротворець, Mirotvorets) a été lancé. À présent il contient l’information détaillée sur 20500 personnes appelées dédaigneusement « exemplaires » (особи) et jugées « ennemis et traîtres du peuple ukrainien », comprenant entre autre leurs photos, adresses exactes, numéros de téléphone, souvent les noms et les adresses de ses proches (conjoints, enfants, frères, sœurs, amis !), etc. Le serveur est situé à Dallas (Texas), le véritable nom du domaine appartient à l’OTAN : psb4ukr.nato.int

                                        • Dom66 Dom66 20 avril 2015 00:42

                                          Merci Kevin pour votre article. Toujours aussi bonnes vos infos.

                                          La question que l’on se pose, que pense Merkel Flamby etc.. ? Pourquoi  Sont ils à ce point serpillière à Oboina et à l’OTAN ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès