• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quick et le halal : le vrai débat est ailleurs

Quick et le halal : le vrai débat est ailleurs

Le groupe Quick (*), en offrant, dans huit de ses établissements, de la nourriture répondant exclusivement aux critères halal, a provoqué des réactions antagonistes. Certains ne voient dans ce choix qu’un exercice de la laïcité, d’autres une pure opération de marketing, les troisièmes enfin, à l’image du maire de Roubaix, René Vandierendonck, une atteinte à la liberté des consommateurs et surtout un encouragement au communautarisme.

Mais il est un détail sur lequel personne, ni les acteurs de l’événement, ni les médias, n’ont jugé bon de s’attarder, c’est sur la signification exacte de « halal » et comment, dans la pratique, on obtient des aliments qui peuvent jouir de ce « label » vieux comme l’islam.

Pour les frites ou la salade, ça ne paraît pas trop compliqué. Notre intérêt se porte sur la viande. Elle provient d’un animal tué, dans un abattoir, par un "sacrificateur agréé", bon musulman, qui doit se livrer en théorie à un rituel précis. Mais surtout, l’animal en question, qu’il s’agisse de volailles, d’ovins, de caprins, de bovins et même de chevaux, doit, en France, être conscient au moment de la saignée. En termes plus crus, il est égorgé sans étourdissement préalable, comme pourtant le veut la loi française qui, depuis 1964, exige qu’avant son abattage, un animal soit étourdi selon diverses méthodes, ceci afin de lui éviter un surcroît de stress et de souffrance. Or, en même temps que cette obligation voyait le jour, arrivait une dérogation pour les cultes juifs et musulmans dont les responsables refusaient l’idée même de l’étourdissement préalable.

Il est des pays en Europe où la communauté musulmane consomme de la viande provenant d’animaux tués selon le rite, mais ayant été étourdis avant l’abattage. Le culte exige seulement que l’animal soit "vivant", pas forcément conscient. La France préfère tolérer la souffrance de millions d’animaux chaque année (leur nombre ne cesse de croître) plutôt que d’imposer le respect de la loi à tous sans exception, que l’on soit chrétien, juif, musulman, ou athée.

Impossible de voir dans ces choix, qui sont communs à la droite, à la gauche, au centre, d’autres motifs qu’électoralistes. Les animaux ne votent pas, ne protestent pas, et leurs cris ne passent pas les murs des abattoirs, lieux impénétrables pour le quidam, et où sont parfois perpétrées de très horribles choses (voir l’enquête de L214 dans les abattoirs de Charal, et la plainte pour actes de cruauté sur les animaux qui s’en est suivie).

Abattage rituel filmé en caméra cachée par L214 dans un abattoir Charal en 2008 :

Nous aimerions beaucoup qu’enfin les médias et les politiques sortent de leurs sentiers battus, abandonnent les clichés et les dénis et cessent, dans leurs déclarations, de considérer les animaux comme de la viande, ce qu’ils ne sont pas plus que nous ne sommes des cadavres, du moins avant d’être bel et bien morts. Nous aimerions que les médias et les politiques prennent enfin en compte l’existence des bêtes qui vivent, qui sentent et qui éprouvent, fussent-elles "de consommation". Nous aimerions, si l’on ne peut se passer de les manger, que la loi qui tend à les protéger un minimum soit enfin respectée par TOUS, sans distinction "d’origine, de race ou de religion".

Et nous aimerions aussi qu’au lieu de se demander s’il est normal qu’un établissement de restauration rapide "prive" ses clients de bacon et le remplace par de la dinde fumée, on se pose enfin la vraie question, la seule : a-t-on le droit, sous prétexte de croyances qui ne concernent que ceux qui croient, de générer de la souffrance qui pourrait être évitée ?

(*) Le groupe Quick, par le biais de la Caisse des Dépôts, est la propriété de l’Etat français.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • saint_sebastien saint_sebastien 24 février 2010 13:19

    la montagne, vers nantes ? smiley


    • saint_sebastien saint_sebastien 24 février 2010 13:22

      J’ai eut la « chance » , en Afrique , d’assister à l’égorgement d’un mouton pour la Tabasqi ... impressionnant , la pauvre bêtes a agonisé pendant 5 bonnes minutes , la gorge à l’air ...


      • FALCO FALCO 24 février 2010 13:57

        C’est vrai, le Vrai débat est ailleurs.
        C’est le débat sur la laicité qu’il s’agit.
        En Turquie comme en France, la laicité fait le lit des religions


        • 65beve 65beve 25 février 2010 11:50

          Bonjour,

          @Falco

          « la laicité fait le lit des religions ».
          Que faut-il faire ? supprimer la laicité ou la religion ? ou les deux ?

          cdlt
          bv


        • Sébastien Arsac Sébastien Arsac 24 février 2010 14:52

          Merci beaucoup Josée pour cet article qui remet les pendules à l’heure !

          Pour avoir une comparaison entre un abattage halal et non halal de poulets dans un abattoir en France, voir cette vidéo que nous avons tournée en 2007 :
          http://www.dailymotion.com/video/x7n2np_halal-non-halal_animals

          C’est l’enchaînement de deux séquences, une avec l’abattage de poulets étourdis dans un bain d’eau électrifié et une sans étourdissement des oiseaux... Il suffit d’observer le comportement des animaux après égorgement pour apprécier la différence.


          • Romain Desbois 24 février 2010 17:51

            Le pire c’est que l’étourdissement n’est pas incompatible avec le Halal ni l’Aïd.

            Dalil Boubakeur l’a rappelé depuis des années.

            Mais en France on se mobilise pour interdire un voile et se fout de la cruauté faite aux animaux.

            On tolère même que des enfants des 10 12 ans tiennent le couteau !

            Tiens ya pas eu un buzz sur la violence des enfants récemment ?


          • Deneb Deneb 24 février 2010 15:20

            Mère Théresa ne donnait pas non plus des antidouleur aux mourants à Calcutta. Dieu a décide que l’on doit souffrir, il n’y a pas de raison que les bêtes n’y passent pas.


            • Romain Desbois 24 février 2010 17:46

              C’est vrai, je l’ai entendu le dire et elle a rajouter pour s’excuser « au nom de la redemption du malade »


            • Christian Delarue Christian Delarue 24 février 2010 19:38

              Romain, elle a bon dos la Rédemption !


            • 65beve 65beve 25 février 2010 11:52

              Elle n’avait tout simplement pas les ronds pour en acheter....

              cdlt
              bv


            • Deneb Deneb 26 février 2010 07:49

              Elle aurait pu amputer le budget des crucifix, hosties et autres bondieuseries.


              Sans antidouleurs, à quoi servaient les mourroirs ? Pour ne pas encombrer les rues ? C’est vrai que ça fait sale, les gens qui meurent dans la rue.

            • projetX projetX 24 février 2010 15:24

              Tres bon article .


              Tout prouve que le hallal est une belle connerie revendiquée par des ignares cruels.

              • Yohan Yohan 24 février 2010 15:39

                Et les asticots qui vont nous bouffer un jour, ils sont halal ?


                • DESPERADO 24 février 2010 16:53

                  Yohan
                  Les asticots qui vont te bouffer, tu les produis toi même en pourrissant.
                  Donc si tu as eu une nourriture hallal , tes asticots le seront.
                  Mais sinon, ce débat n’est que la continuation de la propagande islamophobe initié par l’etat français, et comme par hasard quick appartient en partie à la caisse de consignations et de dépôts.
                  Saisissant, non ?
                  On fait semblant de rendre service à une communauté( muslmanne), mais en réalité on la piège, une fois de plus.
                  Par exemple les casher par exemple sont beaucoup plus répandus, mais pas du tout médiatisé.Un simple petit logo distinctif en petit.
                  Il y a uen volonté de se faire les musulmans, et pour cela tout les moyens sont bons, même ouvrir un quick hallal.
                  Pauvre france dirigé par une clique au service de leurs propres intérêts.




                • pingveno 24 février 2010 17:25

                  Les asticots qui vont te bouffer, tu les produis toi même en pourrissant.

                  Génial, le retour de la génération spontanée...


                • Romain Desbois 24 février 2010 18:25

                  Tsar Kozy 1er voulait nettoyer la banlieue au casher , il le fait au halal.

                  Entendu à Chatelet-Halal smiley


                • Yohan Yohan 24 février 2010 18:31

                  Pov’ asticots smiley


                • goc goc 25 février 2010 11:44

                  Les asticots qui vont te bouffer, tu les produis toi même en pourrissant.

                  comme disait un supporter stephanois en enterrant sa belle-mere

                  "Allez les verts !! allez les verts !! .. Allez !!!



                • wesson wesson 24 février 2010 16:54

                  Bonjour l’auteur,

                  "a-t-on le droit, sous prétexte de croyances qui ne concernent que ceux qui croient, de générer de la souffrance qui pourrait être évitée ?"

                  Il n’est pas besoin de chercher la religion pour trouver des situations de souffrance extrême chez les animaux destinés à l’abattage. Allez vous balader dans un élevage industriel de poules, de cochon ou même allez regarder dans quel état les vaches peuvent parfois être amenés dans des abattoirs qui n’ont rien d’hallal pour vous en rendre compte.

                  Si vous voulez faire votre combat contre la cruauté envers les animaux, commencez d’abord par vous attaquer au foi gras - ce qui en passant m’attristera beaucoup ....

                  Et voilà comment sous couvert d’une cause indiscutable on fait de l’ostracisme.


                  • Martin D 24 février 2010 17:07

                    bien vu wesson ! je me rappelle d’une vidéo sur le gavage des oies et sur le transport et le gavage des cochons et vaches ==> je m’étais jurer de devenir végétarien ! malheureusement, j’ai boycotté la viande qu’1 mois...après j’ai succombé !


                  • Gueudin 24 février 2010 22:28

                    Actias : en attendant, tout sera une bonne excuse pour rien foutre et pas réfléchir.

                    Justement, pointer du doigt les musulmans et le rite hallal, ça permet de se laver les mains des autres souffrances animales du à l’élevage, c’est un peu trop facile. On se focalise sur l’égorgement, qui certes est barbare, mais on oublie le reste, on ne voit pas ces animaux à la chaine, leur conditions de vie. Ha ça, bouffer du burger non hallal, c’est « civilisé » parce que soit disant les bêtes sont étourdies ? La belle affaire. Elle a bon dos la religion...

                    Bordel, me voila encore en train de défendre Wesson.


                  • Gueudin 25 février 2010 11:22

                    Nous sommes évidemment d’accord. 


                    Mais la différence de souffrance en hallal et non hallal me semble si minime que je me demande s’il est juste de hiérarchiser les souffrances, et si ce n’est pas en fin de compte pratique de rejeter le barbarisme sur l’autre. Le barbare c’est toujours l’autre.

                  • samir 25 février 2010 11:38

                    je n’accorde aucun crédit a quelqu’un qui utilise ce genre de tournure « moins pire »

                    je dirais que ton français n’est pas hallal ;)

                    de plus on quantifie comment tout cela sur l’échelle de la barbarie ?

                    pareil : on entends moins vos grandes gueules (j’aime bien cette expression) conernant l’utilisation des animaux dans l’industrie cosmétique


                  • NOVATEM NOVATEM 24 février 2010 16:56

                    Bonjour,

                    A toutes fins utiles, je rappelle les termes de l’article 521-1 du code pénal :"

                    Le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30000 euros d’amende.

                    En cas de condamnation du propriétaire de l’animal ou si le propriétaire est inconnu, le tribunal statue sur le sort de l’animal, qu’il ait été ou non placé au cours de la procédure judiciaire. Le tribunal peut prononcer la confiscation de l’animal et prévoir qu’il sera remis à une fondation ou à une association de protection animale reconnue d’utilité publique ou déclarée, qui pourra librement en disposer.

                    Les personnes physiques coupables des infractions prévues au présent article encourent également les peines complémentaires d’interdiction, à titre définitif ou non, de détenir un animal et d’exercer, pour une durée de cinq ans au plus, une activité professionnelle ou sociale dès lors que les facilités que procure cette activité ont été sciemment utilisées pour préparer ou commettre l’infraction. Cette interdiction n’est toutefois pas applicable à l’exercice d’un mandat électif ou de responsabilités syndicales.

                    Les personnes morales, déclarées pénalement responsables dans les conditions prévues à l’article 121-2 du code pénal, encourent les peines suivantes :

                    - l’amende suivant les modalités prévues à l’article 131-38 du code pénal ;

                    - les peines prévues aux 2°, 4°, 7°, 8° et 9° de l’article 131-39 du code pénal.

                    Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. Elles ne sont pas non plus applicables aux combats de coqs dans les localités où une tradition ininterrompue peut être établie.

                    Est punie des peines prévues au présent article toute création d’un nouveau gallodrome.

                    Est également puni des mêmes peines l’abandon d’un animal domestique, apprivoisé ou tenu en captivité, à l’exception des animaux destinés au repeuplement."

                    La cruauté envers un animal est d’autant plus injustifiable qu’elle ne représente qu’un rite, c’est à dire un acte à portée simplement symbolique.


                    • srobyl srobyl 24 février 2010 18:46

                      En effet, mais c’est bien connu : la loi sert souvent de moltonel, c’est pour ça qu’on en fait tout plein de nouvelles...Et puis en France, il y tellement d’exceptions bienveillantes pour les traditions séculaires, communautaires ou régionales : par exemple la corrida, ça doit être jouissif pour le taureau, non ?


                    • stef stef 24 février 2010 23:30

                      Voici ce que l’on peut également prouver scientifiquement :

                      Des nano-particules de l’urine de chameaux soignent le cancer !!!!!!!

                    • stef stef 24 février 2010 23:32

                      Désolé, j’ai cliqué au mauvais endroit smiley


                    • Martin D 24 février 2010 17:03

                      il a été prouvé scientifiquement que la méthode HALAL (Islam) ou casher (Juive) est la meilleure méthode pour faire diminuer les toxines et certains « microbes » qui pourrait se trouver dans le sang de l’animal ==> faire une recherche sur dailymotion ou youtube

                      le christianisme a ses débuts pratiquaient aussi l’égorgement des animaux au nom de Dieu, puis c’est passé à la trappe comme nombre de commandements divins....

                      lorsque l’animal est étroudi, il ne va pas « dégager » les toxines contenu dans son sang !

                      je me rappelle d’une video en caméra caché ou l’on voyait des salariés bruler des cochons VIVANT . Lorsque le journaliste infiltré demanda pourquoi ils faisaient ça, cad sans les étourdir, ils répondaient que c’était pour avoir une viande très agréable au goût !!!

                      la video continuer en disant qu’il n’y avait pas que les usa qui faisaient comme ça, mais aussi chez nous en France !!!!


                      • Le Clem 24 février 2010 17:53

                        Voila l’autre qui est de retour avec ses toxines et son égorgement pour ne pas stresser l’animal.

                        Tu vas continuer longtemps a te rendre ridicule avec ca, et aussi avec ta fameuse alimentation arabe tellement saine ?

                        Son islamofolle d’Imam lui a dit un jour « Wallaaaa y’a di toxines, ci digueulasse, faut li igorger vivant pour illiminer li toxines ! Waaalla ci sientifique, Momo li prophéte il l’a dit ! » et le gars il va repeter ca jusqu’a sa mort.


                      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 24 février 2010 18:16

                        La recette des chiens, c’est aussi en Corée, je pensais la refiler à Salsabil qui était en recherche d’exotisme culinaire !

                        Casseur de coups !

                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                        NB : pour que la viande de chien soit goulayante à souhait, il faut battre l’animal quasiment à mort pour qu’il panique avant de l’éboullanter ... heureusement que les homards ont une carapace ....

                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley


                      • srobyl srobyl 24 février 2010 18:53

                        tout ça est effrayant !!Je ne veux pas être réincarné en chien coréen, ni en taureau camarguais, ni en poulet industriel, ni en vache(chétienne, juive ou arabe), mais si je peux choisir, allons pour l’ortolan : un coma éthylique à l’armagnac...à tout prendre...


                      • werther_original werther_original 24 février 2010 18:08

                        mwai le débat est ailleurs je pense.

                        Je reprends l’excellentissime commentaire de « sobriquet ». J’espere qu’il ne m’en voudra pas :

                        Hallal, mon oeil !

                        Pour que la viande soit Hallal, il faut qu’elle soit tuée au nom d’Allah. Chiche ! Les mecs qui égorgent des bêtes à longueur de journée dans une atmosphère infecte le font-il au nom de Dieu/Allah, dans un acte pieu, ou le font-il parce qu’il faut bien ramener de l’argent à la maison ?

                        Cette viande n’a pas été égorgée au nom de Dieu/Allah, mais au nom de Mammon.

                        J’invite ceux dont la piété les pousse à manger hallal à réfléchir au sens de cet acte. Tuer un animal n’est pas quelque chose que l’on doit faire à la légère ; c’est une créature de Dieu/Allah, un être sensible. Il serait impie de faire cela pour le plaisir de la chair. Tuer au nom de Dieu/Allah signifie entre autre que l’on tue avec compassion, par nécessité.

                        On n’égorge pas avec compassion une bête à demi-assomée suspendue en l’air par une patte ! Encore moins 50 bêtes par jour, 5 jours par semaine !

                        On ne mange pas de la viande par nécessité 10 fois par semaine ; c’est la tradition et le plaisir de la chair qui nous poussent à une telle consommation !

                        Ceux qui nous affirment que la viande de Quick est hallal racontent n’importe quoi ! Seule l’hypocrisie ou l’ignorance peuvent nous laisser pesner le contraire !

                        Rassurez-vous, brave chrétiens, braves athées, cette viande n’est pas hallal, c’est juste une marque de plus. Ce sont les musulmans qui devraient s’indigner.

                        Je m’incline devant ce commentaire tellement intelligent.


                        • sobriquet 24 février 2010 20:09

                          Ah ben ça fait drôlement plaisir de se faire citer comme ça smiley


                        • Barrous Barrous 25 février 2010 12:03

                          Sobriquet est un imam auto-ditacte ? smiley

                          Est-ce qu’une viande pourrait être halal ou pas halal suivant le nombre de bêtes abattus par jour ?
                          Donc la « halalité » d’une viande n’est pas un propirété intrinsèque à cette viande, car elle ne dépend pas seulement de cette dernière, mais aussi de celles des autres bêtes abattues au même moment !

                          Mais puisqu’il n’est jamais nécessaire de manger de la viande, puisqu’on trouvera toujours des végétaux avant de trouver des animaux, la seule façon de manger une viande halal c’est de ne pas en manger smiley MDR

                          Quelle intelligence effectivement ! smiley


                        • werther_original werther_original 25 février 2010 14:01

                          Ahahah barrous , marrant , mais ca ne prend pas :

                          Tu sais ce qu’il advient des hamburgers non mangés au quick ? poubelle mon cher.

                          On aura tué une bête pour rien , pour atteindre un « goal » chiffrés , faire tant de burger pour X consommations.


                          tiens des choses dans mon sens :

                          Le Prophète (la paix soit sur lui) passa un jour près de Sa’d qui faisait ses ablutions. "Que

                          signifie ce gaspillage, Sa’d ?« lui dit-il.  »Peut-il y avoir du gaspillage dans les ablutions ? - Oui,

                          répondit le Prophète, même si tu tu trouves au bord d’un cours d’eau." (rapporté par Ibn Mâja,

                          la chaîne de transmission de ce Hadîth est faible (dha’ïf), mais son contenu est approuvé par

                          des Hadîths authentiques : voir Durûs fil fiqh wal hadîth

                          -------------------------

                          Le Prophète a interdit de tuer des animaux sans nécessité. Il a dit : "Celui qui tue un moineau

                          ou un animal plus gros sans son droit devra rendre des comptes à Dieu le jour du jugement. –

                          Et quel est son droit ? demanda-t-on. – C’est qu’il l’abatte et en consomme la chair, et non qu’il

                          en coupe la tête et la jette" (rapporté par an-Nassaï, n° 4349, 4445). Le droit de mettre fin à la

                          vie d’un animal est donc lié à la nécessité de se nourrir.


                          alors , alors , comment vas-tu t’en sortir , barrous ?




                        • samir 25 février 2010 14:35

                          tu utilises des dires du noble prophete pour appuyer ton argumentation ? moi je trouve ca bien au moins werther est quelqu’un qui cherche mais si les références sont explicitement dites faibles

                          sais tu aussi que ces règles de respect s’appliquent aux végétaux : le prophète interdit aux expéditions musulmanes de couper des arbres sur leur passage...

                          le second Hadith attribué au prophete est une condamnation du fait du tuer un animal pour rien : quand bien meme il y a du gaspillage une partie de l’animal n’a t’elle pas été consommée ? De plus si les sociétés ici au lieu de jeter essayaient de redistribuer ce qui est enocre consommable aux pauvres ce probleme de gachis serait reglé : malheuresement en france les gens ne pratiquent plus l’aumone depuis longtemps

                          PS : Barrous ils veulent t’apprend ta propre religion ;)


                        • werther_original werther_original 25 février 2010 15:56

                          il faut bien s’appuyer sur quelque chose pour discuter.

                          j’ai ce hadith très interessant :

                          Il a aussi demandé, à propos d’un de cas de nécessité justifiant l’abattage d’un

                          animal, que l’on mette celui-ci rapidement à mort (Sahîh at-targhîb wat-tarhib, n° 1076).

                          Ayant vu un jour quelqu’un qui avait immobilisé la bête puis aiguisait son couteau devant elle,

                          il lui fit ce reproche : "Tu veux donc la faire mourir deux fois ? Pourquoi n’as-tu pas aiguisé

                          ton couteau avant de l’immobiliser ?« (Ibid., n° 1075).

                          L’on a vu trainer des videos ou les moutons voit leur congénères se faire égorger. C’est clairement en opposition avec cet hadith dont , il est vrai , je ne connais pas le niveau dei fiabilité. On peut aussi penser que la vidéo est fausse et ne reflete pas la réalité , c’est une possibilité à envisager , nous vivons dans une société de l’image.

                          J’ai quand même un peu de mal à croire la dernière proposition étant donné que l’infect esprit commercial pervertit tout. Et il serait très probable qu’un gain de temps appréciable puisse faire »zapper" l’éthique recommandé par le prophete.

                          Je ne cherche pas a accabler les musulmans , mais j’ai bien peur qu’il faille reconnaitre que deux entités en contact permanent se modifie l’une l’autre. Pourquoi l’islam ne se libéraliserait pas au cantact du libéralisme en évincant certains préceptes pour faire de la rentabilité ?

                          je vous pose la question directement.


                        • samir 25 février 2010 16:22

                          Parce que l’essence de ce que disait le prophète ne visait pas la rentabilité, la rapidité, le gain mais plutot la justice, la compassion et le respect de l’environnement.

                          il faut t’extraire de la logique capitaliste moderne et occidentale pour comprendre que les propos que tu rapportes (que je ne connaissais pas) sont des conseils de sagesse dans la vie de l’homme.

                          si nous l’écoutions a l’échelle planétaire je doute que nous aurions les problèmes de pollution, de pauvreté (théoriquement l’usure est interdite et aumône obligatoire, le gachis est un peché, tu vois ce que ca implique à l’échelle planétaire).

                          Tout ceci a l’air d’etre des conseils simples venant d’un homme simple mais selon la hauteur d’ou tu les envisages dans leur application tu t’apercois (et en comparant a notre société) que bien des problemes auraient pu etre evités (certains meme sans croire en Allah pourraient s’en inspirer)

                          en fait cela sous entend qu’il faudrait repenser l’économie et les circuits de production dans cette optique ce qui est a ce jour pas possible

                          mais je te concèdes qu’une fusion des deux me semble difficile par exemple a bien y reflechir le gachis opéré dans ces fast-foods est contraire aux principes de l’Islam car jeter de la nourriture quand d’autre ont faim est injuste or l’Islam appel a la justice

                          si cela etait donné a des pauvres cela pourrait le faire mais je doute que cela soit le cas


                        • werther_original werther_original 25 février 2010 17:00

                          On est d’accord.

                          D’ailleurs , je ne critique pas la justesse des hadiths que j’ai lu et dont les préceptes étaient les miens avant de les avoir lues et qui me semblait de bon sens.

                          Je vous invite , samir , à voir les français autrement , tous ne sont pas idiots ( « tous ne » implique evidemment qu’il y en a), et beaucoup cherchent réellement une forme de vérité.

                          C’est une manipulation gouvernementale qui nous monte les uns contre les autres dont plusieurs tenants sont l’abrutissement, l’immigration incontrolé , les raccourics simplificateurs , etc....

                          Quand je parle immigration , il faut bien me comprendre , je ne parle pas de haine ou autre. Mais il y a bien un moment, a force du nombre , ou les interets seront antagonistes alors qu’il aurait pu etre communs dans d’autre cas.

                          bien à vous


                        • werther_original werther_original 25 février 2010 17:10

                          je viens de relire le commentaire. Vous avez mal saisi ma question sur l’islam libéré. Je ne posais pas la question dans le sens d’un souhait mais dans le sens d’une constatation qui me désolait un peu.


                        • samir 25 février 2010 17:11

                          "Je vous invite , samir , à voir les français autrement , tous ne sont pas idiots ( "tous ne" implique evidemment qu’il y en a), et beaucoup cherchent réellement une forme de vérité.« 

                          tu dois confondre avec quelqu’un d’autre car je n’ai jamais stigmatisé les francais si ce n’est le fait de se faire bourrer le mou depuis tant d’années avec les meme methodes...au contraire je suis contre les prejugés

                           »C’est une manipulation gouvernementale qui nous monte les uns contre les autres dont plusieurs tenants sont l’abrutissement, l’immigration incontrolé , les raccourics simplificateurs , etc...."

                          c’est ce que je repete inlassablement


                        • samir 25 février 2010 17:15

                          ta constatation est celle portant sur l’impossibiilité de la revocation de certains preceptes ?

                          non car on ne peut remplacer des preceptes appelant a la justice humaine par d’autres venant de cette société qui seraient injustes

                          a ce jour je n’ai pas vu de supériorité morale dans la société occidentale sur tous ces points et ne me parle pas des droits de lhomme qui ne sont la que pour decorer les murs des ambassades

                          l’Islam est pratique et certes coercitif sur bien des points mais si l’occident donne ses droits a l’homme l’Islam lui rappel ses devoirs tu comprends ?


                        • werther_original werther_original 25 février 2010 18:11

                          quiproquo , on ne se comprend plus . mayday , mayday.

                          Non , non je disais que les préceptes dont on parlait précedemment « éthique sur la vie animale , non-gachis de la nourriture » et respect du sens profond des paroles de mahomet dont vous avez tiré seul la bonne analyse :

                          « Parce que l’essence de ce que disait le prophète ne visait pas la rentabilité, la rapidité, le gain mais plutot la justice, la compassion et le respect de l’environnement »

                          Devrait , en ces temps de « marchands dans le temple », être plus que nécessaire. Un rappel aux fondamentaux en quelque sorte. Une désaprobation nationale serait de bon ton.

                          Enfin bon , je suis assez satisfait , nous avons trouvé un terrain d’entente.c’est déja ça.

                          A+

                          sylvain


                        • Barrous Barrous 25 février 2010 19:07

                          @ wether original

                          « alors , alors , comment vas-tu t’en sortir , barrous ? » : trop facile smiley

                          Comme je ne suis pas théologien, j’évite, contrairement à toi, d’essayer de lire entre les lignes et de faire des interprétations. Le hadith interdit bien le gaspillage, il ne dit pas que la viande dont une partie est gaspillée n’est pas halal ! Le deuxième dit « celui qui tue » devra rendre des comptes à Dieu. Il ne dit pas non plus que la viande n’est plus halal, et parle de celui qu tue et pas de celui qui consomme. Les hadiths que tu as cité ne disent pas plus que ça, le reste c’est ta propore interprétation ! Est-ce que, pour des raisons de gaspillage, cette viande n’est plus halal ? Est ce que la responsabilité s’étend aussi à celui qui consomme ? Peut être que oui, peut être que non. Il faudra trouver d’autres hadiths et consulter des personnes plus aptes que nous pour traiter ce sujet.

                          En ce qui concerne le fait que les centres d’abattage produisent de la viande soit disant halal ne suivent pas correctement la procédure (« L’on a vu trainer des videos ou les moutons voit leur congénères se faire égorger »), tu as peut être raison. Il faudrait mettre en place une commission indépendante qui pourra vérifier celà. Et s’il s’avère que ces viandes ne sont pas halal, leur consommation sera « illégale » pour les personnes ayant eu connaissance de ce fait.

                          PS : joli échange entre toi et samir. Comme quoi on peut toujours arriver à se parler et avoir un débat constructif. Ca ne dépend que de la qualité des intervenants smiley


                        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 24 février 2010 18:12

                          De toute façon, ce ne sont que des animaux qui n’ont pas à être mis sur pied d’égalité avec des humains et en plus, la bouffe - car je REFUSE d’appeler ça de la nourriture - que sert Quick est grasse, infecte, chère et finalement mauvaise pour la santé !

                          Tant qu’à manger des sandwiches fourrés, je prèfère une bonne demi baguette - fraiche - fourrée au jambon avec des crudités : c’est nettement plus SAIN, nourissant et ... beaucoup moins cher !

                          Ces fast food sont un scandale alimentaire !


                          • samir 25 février 2010 15:02

                            Theodor Adorno :
                            "Auschwitz commence partout où lorsque quelqu’un regarde un abattoir se dit : ce ne sont que des animaux"

                            masturbation intellectuelle ou élucubration d’un philosophe qui s’est perdu dans les couloirs de ses pensées et qui ne sait plus ou se trouve le haut du bas...

                            ouah c’est d’une betise crasse cette citation : vous essayez de faire basculer les voxiens dans le sentimentalisme bovin ???


                          • Gueudin 25 février 2010 17:07
                            @Samir :

                            Vous dites : « J’invite ceux dont la piété les pousse à manger hallal à réfléchir au sens de cet acte. Tuer un animal n’est pas quelque chose que l’on doit faire à la légère ; c’est une créature de Dieu/Allah, un être sensible. »
                            Je ne suis pas religieux, mais je plussois. L’industrialisation nous a complètement coupé des réalités de l’élevage, nous ne voyons plus jamais la bête entière ou vivante, juste des barquettes de steack. 
                            Pour la petite histoire, ma famille et moi sommes végétariens depuis quelques mois. Lors des fêtes de fin d’année, une « dérogation » a été discutée pour respecter la tradition de la dinde. Je n’étais pas contre, mais j’ai posé comme condition que nous nous occupions de tout à partir de la dinde vivante. J’ai du céder face aux accusations de psychopathie et de maltraitance de mes enfants de les faire participer à ça. Quelque chose me dis que ça m’aurais vacciné contre la tradition...

                            Par contre, en réponse à Actias et la citation de Theodor Adorno, vous dites « vous essayez de faire basculer les voxiens dans le sentimentalisme bovin ??? ».
                            J’ai conscience que les propos d’Adorno peuvent être tournés en dérision, ou pire, être perçu comme ordurier par des victimes de la shoah, mais à chaque fois que je vois des images de chaines de boucherie industrielle, je ne peux m’empécher de penser que si l’on est capable d’infliger ça à des êtres sensibles, le pas à faire n’est pas grand pour le faire subir à des êtres un peu plus sensibles, mais définis comme un peu moins humain...

                          • Gueudin 25 février 2010 17:08

                            Je précise que je ne suis pas antispéciste, et que ma motivation première pour le végétarisme n’est pas le bien être animal. Enfin... à l’origine...


                          • samir 25 février 2010 18:07

                            Bonjour Guedin,

                            j’ai personnellement assisté étant petit a l’égorgement rituel du mouton pour l’Aid au Maroc et je suis encore la avec toute ma tête, je pense que vous pouvez tout a fait tuer une dinde chez vous devant vos enfants a condition de leur expliquer ce que vous faites car que vous soyez croyant ou non en Dieu il faut associer le fait de tuer l’animal avec au moins une demarche de respect pour celui ci (a defaut de Dieu lol)

                            Mais je vous rassure il y a bien pus grave que le traitement fait aux animaux notamment celui faits aux vegetaux et a l’eau considérée dans son ensemble terrestre

                            Cette société dans la quelle nous vivons est soit schizophrene soit hypocrite car d’un coté on nous bassine avec la defense des animaux de l’autre on passe sous silence les dérives de l’industrie mais d’une manière générale j’ai l’impression qu’on essaie de culpabiliser les gens sur différents points sans que ceux qui les dénoncent et en font la promotion soient exempt de tous reproche

                            PS : un peu comme Frederic Lefevre qui en porte drapeau de la vertu et de la morale propose d’interdire la politique aux gens ayant un casier...il faut que nous le peuple nous méfions constamment des portes paroles de la vertu de ces gens qui implicitement s’approprient des qualités


                          • Gueudin 25 février 2010 18:56

                            Samir,

                            j’ai personnellement assisté étant petit a l’égorgement rituel du mouton pour l’Aid au Maroc et je suis encore la avec toute ma tête, je pense que vous pouvez tout a fait tuer une dinde chez vous devant vos enfants a condition de leur expliquer ce que vous faites car que vous soyez croyant ou non en Dieu il faut associer le fait de tuer l’animal avec au moins une demarche de respect pour celui ci (a defaut de Dieu lol)

                            C’est ce que je pense, si c’est dans une optique d’éducation, et qu’évidemment cela reste une seule fois par an, ce n’est pas forcément malsain. Après, n’étant pas persuadé du niveau de sensibilité de mes enfants (et du mien lol), j’ai abandonné l’idée.

                            Mais je vous rassure il y a bien plus grave que le traitement fait aux animaux notamment celui faits aux vegetaux et a l’eau considérée dans son ensemble terrestre

                            Je n’ai pas votre compassion... Je pense égoïstement que la violence dont vous parlez est une violence faite à nous même.


                          • samir 26 février 2010 10:38

                            ah oui je suis d’accord avec vous car le mal que l’ont fait a notre environnement nous sera rendu
                            le fait de polluer l’eau n’est pas anodin et aura des repercussions pour l’homme


                          • tourn en ron 26 mars 2010 18:38

                            oui ces vrais il faut interdire le cochon ta vue ce que sa a fait a la bretagne rivière polluer nappe souterraine algue vetre il y a eus des mort et sa coute des millions , plus de cochon ces trop dangereux pour nos campagne lol


                          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 24 février 2010 18:21

                            L’archaïsme de la religion islamique est bien illustré par cette manière de « sacrfier » les animaux.


                            • Barrous Barrous 25 février 2010 12:17

                              Mais quelle lumière !!!!! La sauvagerie de la soit disant « civilisation » occidentale est bien illustrée par cette manière d’électrifier les bêtes, aussi bien que les hommes d’ailleurs (la chaise électrique, vous connaissez ?)


                            • Le péripate Le péripate 24 février 2010 18:25

                              Le hamburger prêt-à-chier.

                              on pourrait exiger (exiger, sous peine de procès) qu’il propose aussi un truc pour les végétariens, les végétaliens, les fétichistes du pied, les bonzes au régime, les rabbins en goguette, les néo mandraquiens (qui ne mangent que des œufs en neige, sauf le jeudi, évidemment), les bourgifissiens orientaux (qui déjeunent de sauterelles revenues dans du beurre de cacahuètes rance, et de pain trop cuit), les vikings mordorés (poissons cru et cervelle d’ennemis), les abstinentistes (qui ne mangent jamais rien, mais exigent qu’on leur serve des assiettes vides trois fois par jour), les enculés mondains (olives bio matin, midi et soir, plus un thé vert) et ma propre grand-mère, qui ne termine jamais sans fromage bleu !

                              Le reste ici.


                              • Claustaire 24 février 2010 18:28

                                Il se peut que l’actuel maire de Roubaix éprouve des hostilités particulières (politiques, éventuellement) à l’égard de tel ou tel gérant de Quick local.

                                On voit mal comment il pourrait parler de discrimination alors que chacun peut manger halal sans en devenir musulman (!) ni même sentir qu’il mange halal. Et que chacun est admis à manger dans ce Quick.

                                Le problème sanitaire serait sans doute plus dans le fast-food que dans le halal, casher ou chrétien.

                                On dira aussi qu’une entreprise privée peut tranquillement choisir ses créneaux de consommateurs et que nul donc ne doit y trouver à redire.
                                Les affaires, c’est les affaires, surtout dans un monde néolibéral, non ?

                                On dira aussi qu’il y a déjà du Casher, du bio, du végétarien, du chinois, etc. et que le halal n’est donc qu’une normale offre de plus dans les diversifications culinaires possibles.

                                Certes, on pourrait arguer que l’abattage halal ou casher (pratique remontant à la nuit des temps immémoriaux médiévaux voire antiques) est moins cool (pour rester gentil) pour les animaux abattus que l’abattage moderne occidental ne le permet maintenant.
                                Mais bon, le gavage d’oies et canards pour leur flinguer le foie et nous en régaler n’est pas toujours zen non plus, etc.

                                Mais, peut-être aussi que si cette actualité (au-delà de Roubaix et/ou des quartiers d’éventuelles rivalités UMP/PS ou casher/Halal) émeut, agace, scandalise, donne à réfléchir ou à médire, c’est parce que des gens auront eu le sentiment qu’une fois de plus un pas de plus était franchi dans une certaine conquista musulmane de l’espace public laïque (au sens de ni ecclésiastique ni religieux, cf. définition du Littré).

                                Bien sûr chacun peut aller manger halal, au sein d’une joyeuse communauté musulmane (s’identifiant comme telle en tant qu’adepte d’une nourriture conforme à des préceptes religieux particuliers), mais chacun pourra aussi se dire : dommage que pour partager ce restaurant avec « ces gens-là » (chacun sait comment vite se péjorative cette expression), il faille entrer dans leurs superstitions, croyances, pratiques.
                                Et que pour être avec eux, il faille consentir à se plier à leurs croyances et pratiques.
                                On dira que halal ou non, cela ne se sent pas, certes, mais cela « signifie » quelque chose et n’est donc plus une situation « insignifiante ».

                                Cette conformisation religieuse d’un espace public standard (celui de la restauration rapide) au profit d’une religion n’est assurément pas ce qui va dans le sens d’une convivialité laïque (au sens d’indifférente au religieux).

                                Et quelque part cela participe donc d’une régression culturelle / civilisationnelle qui nous ramène vers du religieux et/ou du communautaire sinon (bientôt) du sectaire au lieu de contribuer à élargir les perspectives rationalistes et universellement humanistes entrouvertes avec la modernité (depuis la Renaissance, et surtout les Lumières et autres Aufkärungen, etc.).

                                Et quiconque me dirait que la mise en conformité d’un espace public
                                avec des préceptes religieux particuliers est un acte insignifiant
                                serait peut-être bien en train de me mentir au visage.


                                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 24 février 2010 19:08

                                  Un resteau privé sert la nourriture qu’il veut à partir du moment où il respecte les lois : le reste, c’est du baratin stérile.

                                  Ceci dit, ce genre d’établissements fournit de la bouffe infecte et nocive pour la santé et c’est dommage que les lois ne soient pas plus strictes concernant la qualité de la nourriture offerte par les restaurants.


                                • FALCO FALCO 24 février 2010 19:18

                                  Alois, souvenez vous de l’affaire Truchelut


                                  • nebari 24 février 2010 20:22

                                    on pourrait aussi argumenté que le Fouquet’s, et bien d’autres ne font à manger que pour les riches. C’est là une discrimination intolérable.


                                    • Julie Dep Julie Dep 24 février 2010 20:29

                                      D’accord. Si je peux en rajouter :
                                      http://www.contre-dits.com/?p=14240


                                      • mokhtar h 24 février 2010 21:55

                                        A l’auteure
                                        Je comprends mal comment l’on peut écrire sur un sujet que l’on ne connaît pas.
                                        La viande halal et cashère, c’est la même chose. Pas de porc. Et, pour les musulmans, laisser la carcasse se vider de tout son sang, généralement 24 heures. En Islam, le sang n’est pas comestible. Alors que vous en faites du boudin, je crois ? Très très mauvais pour la santé, çà. Pour la technique d’abattage, égorgement. A chacun sa technique, et vos techniques industrielles sont tout aussi répugnantes : par centaines, mêmes celles malades, sont poussées par un engin vers la machine destinée à les abatrre. Je vous épargne les électrocutions de la volaille.
                                        Et je vous épargne aussi vos techniques d’élevage et les saloperies que vous réservez à l’alimentation animale, au stade industriel. En grand, en très grand, et à l’OGM
                                        Et si jamais vous respectiez les religions, vous ne pouvez pas demander à des musulmans et à des juifs de changer un rite pour vous faire plaisir et chatouiller votre sensibilité républicaine à la petite semaine. Autrement dit, vous exigez d’eux qu’ils se renient. Alors que la loi française a prévu des exceptions pour rituels religieux d’abattage des bêtes destinées à l’embouche.
                                        Non, vous mentez, ou bien vous vous trompez lourdement, auxquels cas , il aurait fallu que vous vous absteniez d’écrire sur ce sujet : la communauté musulmane ne mange pas de viande hors halal ou cashère. comme vous le dites si clairement : il y a des musulmans qui en mangent parce qu’ils sont contraints, parce qu’ils ne trouvent pas de viande halal là où ils résident. Ce sont peut être des non pratiquants, ou des laïcs ou qui ne sont pas regardants question de foi. Et puis, l’Islam permet de transgresser ses interdits en cas de danger, d’urgence, ou d’absolue nécessité. Mais n’imputez pas çà aux communautés musulmanes dans leurs ensembles, vivant dans les autres pays d’Europe.
                                        Il y a bien des musulmans qui s’offrent un demi de bière ou un pastis, et passent leur dimanche au tiercé, alors que l’Islam interdit l’alcool et les jeux de hasard, mais ce n’est pas le cas non plus de toute la communauté musulmane.
                                        En Inde, il existe une communauté, qu’on appelle les Jaïnistes. Végétariens, ils poussent le scrupule jusqu’à s’interdire de labourer par crainte de faire souffrir les bestioles sous terre et d’appliquer les traitements phytosanitaires aux arbres et aux plantes par crainté également de tuer les bestioles qui en vivent. Il y en a même qui s’interdisent d’ouvrir a bouche , par crainte qu’un moustique ou un insecte y pénètre et n’y soit tué. C’est pour cela qu’ils vivent de commerce exclusivement. C’est leur croyance. Doit-on les considérer comme des arriérés ? Je vous assure que j’ai eu plaisir à manger plusieurs fois en Inde dans un restaurant tenu et fréquenté par des jaïnistes. C’est halal, pas de porc, pas de viande, bon débarras : pas de gêne pour moi.
                                        halal ou casher, vous disais je , c’est la même chose pour les musulmans : dans les années 50 et 60, les immigrés musulmans de Paris allaient s’approvisionner en viande chez les bouchers juifs des quartiers parisiens de Belleville et de Stalingrad.

                                        Alors, s’il vous plaît, documentez vous avant d’écrire. Parce que , là, vous induisez les gens en erreur.


                                        • titi 25 février 2010 08:12

                                          « C’est leur croyance. Doit-on les considérer comme des arriérés »

                                          Bah pour être franc...


                                        • joelim joelim 25 février 2010 12:44

                                          Et si jamais vous respectiez les religions, vous ne pouvez pas demander à des musulmans et à des juifs de changer un rite pour vous faire plaisir et chatouiller votre sensibilité républicaine à la petite semaine. 

                                          Et si jamais vous respectiez la France, vous ne pouvez pas demander à des français de changer la loi républicaine (définie par tous) pour vous faire plaisir et chatouiller votre sensibilité religieuse à la petite semaine. 

                                          Et, entre nous, si votre dieu vous a dit que maximiser la souffrance des animaux est bien, alors vous l’avez mal compris, ou alors ce n’est pas dieu mais une parodie de dieu que vous vénérez.

                                        • Ali 25 février 2010 12:58

                                          en complément au commentaire de Mokhtar, j’ajouterai que pour obtenir le label halal, l’animal ne doit pas être abattu sous les yeux d’une autre bête, ce qui n’est pas le cas dans les abattoirs utilisant des méthodes « civilisées »


                                        • Martin D 24 février 2010 22:26

                                          docdory,

                                          vous êtes un être infecte, répugnant...


                                          • docdory docdory 24 février 2010 22:39

                                            @ Martin D


                                            Ah bon, depuis quand est-ce infect de montrer la réalité d’une idéologie infecte ? Vous préférez la politique de l’autruche et regarder ailleurs en colportant des élucubrations au sujet de prétendues toxines qui s’échapperaient des animaux abattus « hallalement » , pendant qu’un fascisme religieux immonde sévit à quelques milliers de kilomètres de chez vous ?

                                          • Serpico Serpico 24 février 2010 22:45

                                            Il n’est pas seulement infect, il est surtout monté à l’envers.

                                            Son cerveau est au sud.


                                          • Barrous Barrous 25 février 2010 11:47

                                            @ doctory

                                            Vous êtes vraiment drôle comme médecin. Vous refuser de réfléchir mm une seconde à cette histoire de toxines juste parce que ça appuie un concept islamique. C’est pas très digne d’un scientifique ! Documentez-vous un peu sur le sujet au moins ! Je vous suggère aussi de lire mon autre commentaire, il y a des questions que je trouve intéressantes smiley


                                          • Serpico Serpico 24 février 2010 22:43

                                            Les mêmes qui pleurent les poulets applaudissent les bombes occidentales en Irak.

                                            Tu parles d’une civilisation.


                                            • docdory docdory 24 février 2010 23:01

                                              @ Serpico


                                              Erreur, je me suis toujours opposé à la guerre en Irak, j’ai même défilé à plusieurs reprises contre la première guerre du Golfe. Je me suis également opposé sur Agoravox à la guerre d’Afghanistan( cf mon article à ce sujet )
                                              Contre la deuxième guerre du Golfe, je suis sorti du défilé quand les drapeaux du hamas ont été sortis par certains manifestants ...On ne défile pas contre une boucherie (Bush-rie ) avec des islamofascistes eux-mêmes responsables de boucheries ( par exemple, et entre autres, celle ou les membres du hamas ont tué à Gaza leurs « frères » palestiniens de l’OLP ! )

                                            • FALCO FALCO 24 février 2010 22:46

                                              MARTIN D...

                                              Daniel_Pearl


                                              • mokhtar h 24 février 2010 23:13

                                                docdory et Falco
                                                Au moins, vous êtes francs. C’est déjà çà. Islamophobes primaires, bof !
                                                Les gens dont docdory a copié le lien font çà avec des frappes aériennes et balistiques chirurgicales, en visant d’abord les humains civils irakiens, afghans et bientôt iraniens. Ce sont eux , vos semblables, qui viennent porter la guerre un peu partout dans le monde. Y compris chez nous, les musulmans. Les coutelas de quelques excités musulmans font piètre figure à coté de vos frappes chirurgicales, et je reste « admiratif » devant « la précision » des bistouris de vos mercenaires chez nous.
                                                A FAlco :
                                                Le gouvernement français s’est déculotté hier et aujourd’hui pour faire libérer quelques terroristes d’El Qaida prisonniers au Mali en échange de la libération des quelques européens dont un ou deux français, enlevés par El Qaida dans le désert malien. Je vous suggère donc de retourner votre lien à votre ministre des AE, M. Kouchner et à vos dirigeants qui passent leur temps à dégoiser qu’il ne faut pas négocier avec le terrorisme.
                                                Voici un lien qui vous expliquerait cette déculottée. Allez falco, ne soyez pas si falso que çà. Nous, au moins, on essaye de vous informer correctement.

                                                otages occidentaux au Mali


                                                • docdory docdory 25 février 2010 00:26

                                                  @ Mokhtar H


                                                  Comme je l’explique plus haut, je m’oppose avec la plus grande conviction aux interventions en Irak et en Afghanistan . Je suis logique avec moi-même, je déteste la violence , d’où qu’elle vienne. .

                                                • PUCK 24 février 2010 23:16

                                                  Enfin ,une véritable raison de s’opposer énergiquement à la viande halal .
                                                  Je ne suis malheureusement pas végétarienne et je ne pense pas que je puisse le devenir mais je m’élève avec violence contre la souffrance animale inutile .

                                                  Il n’y a presqu’aucune loi en France qui n’ait ses « dérogations » ,ce qui la rend particulièrement injuste et insupportable .Les animaux d’abattoir doivent être endormis avant le coup de grace. Point .Pas d’exception ,et ,pareil pour les moutons ,pas d’Ait El Kebir qui tienne .Il y a d’ailleurs une assoc dont je n’ai pas le lien ,contre la souffrance des animaux d’abattoirs ,elle devrait se battre actuellement dans ce débat qui s’oriente stupidement vers la guerre de religion .

                                                  J’en profite d’ailleurs pour m’élever doublement contre les élevages en batterie :d’abord ,c’est polluant et ensuite ,le résultat obtenu est dégoutant .Il vaut mieux manger moins ,si c’est trop cher pour certains ,mais mieux .

                                                  Maintenant ,si on pouvait trouver un moyen de gaver les oies sans les faire souffrir ,je ne serais pas contre .....


                                                  • Romain Desbois 25 février 2010 11:53

                                                    " Je ne suis malheureusement pas végétarienne et je ne pense pas que je puisse le devenir mais je m’élève avec violence contre la souffrance animale inutile ." écrit Puck

                                                    Mais tuer un animal pour manger est inutile !


                                                  • tourn en ron 26 mars 2010 19:05

                                                    mais bouger vous arriverais jamais a interdire la viande votre combat est perdu d’avance les vegetans allez voir dans un choux ci on y ait et puit il faut pas arracher les petit narico verre parce que apres et bien il pleur eux aussi et les choux de Bruxelles des tout petit il on pas fini de grandir il faut donc a vous écouter qu’il ne faut manger que ce qui tombe de l’arbre il faut alors ne plus manger de carotte car ces une racines il ne faut donc manger que les fanes de la carotte quoi que je ne suis pas sure que vous pouvais en manger il faut retourner au seins de vos mère pour téter ou finir par grandir allez les vegeteu méditer ça mdr


                                                  • PUCK 24 février 2010 23:36

                                                    Mon msg a été mal placé ,je répondais à l’auteur .


                                                    • peace06 25 février 2010 00:09

                                                      La France est un drole de pays ou le droit des malades passe bien après les exigeances des cultes !!
                                                      les enfants intolérants au gluten (maladie qui touche 1 personne / 300 ou 500 ) par exemple, n’ont aucun moyen de dejeuner à la cantine... les collectivité refusant de faire des repas spéciaux sous pretexte que c’est trop compliqué...

                                                      mais faire des menus pour ceux qui ont des croyances... ca passe !!

                                                      Encore que ... toute croyance n’est pas prise en compte ...
                                                      je suis pour ma part, végétarienne depuis longtemps (par conviction) et mes enfants egalement...
                                                      depuis leurs scolarité, je suis obligée de les faire manger à la maison car la cantine ne sert que des repas avec viande... et pourtant, nous sommes nombreux !!
                                                      ma croyance, mes convictions ne sont que mon probleme... et je n’ai jamais reclamé à corps et à cris qu’elle soit respectée par tous....
                                                      laissons la religion ou elle doit se trouver, dans les foyers, dans la vie privée uniquement...
                                                      et cessons ces debats qui ne font qu’attiser les haines !!!


                                                      • Triodus Triodus 25 février 2010 10:28

                                                        @Peace,

                                                        Retour d’un peu de bon sens dans ce fil. Merci, +1.

                                                        Cdt,
                                                        T.


                                                      • HELIOS HELIOS 25 février 2010 00:27

                                                        **** dans ving ans la France sera terre d’Islam ****

                                                        Voila ce qu’on pouvait lire dans les banlieues de Paris, en dessous ou a coté du logo bleu blanc rouge du FN. Nous etions en 1997 !!!!

                                                        Dix ans on passé, la moitié du temps.
                                                        En 1997 il n’etait pas question de foulard, de burqua, de mosquée, de representation du culte musulman, les piscines, les hopitaux etaient des services publics indifferentiés et il n’etait pas question de faire des lois punissant les blagues sur les belges et les arabes. Notez bien que les belges on s’en fout l’essentiel ce de ne pas faire de blagues sur les arabes. Vivre ensemble semblait naturel !

                                                         Et puis maintenant, de nombreuses ecoles ne servent plus de jambon aux enfants,..

                                                        Il n’etait pas non plus question d’identité nationale, c’etait evident, alors que maintenant, on peut se poser un certain nombre de questions. Les projections que certains faisaient en estiment que 4 a 5 millions d’immigrés maghrebins dont on a permis le regroupement familial jusqua la fin des années 70 n’y sont pas pour rien. a raison d’un doublement par tranche de 20 ans, on doit facilement atteindre les 5 x 2 =10 pour 1990 et pas loin de 10 x 2 aujourd’hui soit 20 millions.

                                                        20 millions de musulmans en France, cela merite bien 8 Quick Hallal, non ?

                                                        Alors, les (bonnes) questions qu’il faut se poser, selon ses convictions profondes, c’est...

                                                        Est-ce qu’il faut se plaindre de la clientele que Quick tente de satisfaire et qui a legitimement le droit de bouffer Hallal....

                                                        Est ce qu’il faut imposer une vision etriquée, perverse, discriminatoire, vexatoire a ceux qui souhaitent garder leur coutumes religieuses ou non ?

                                                        Est-ce qu’il faut accepter la transformation de la France et reconnaitre que les européens non musulmans ne sont plus les maitres du territoire qu’ils occupent et doivent laisser la place a ceux qui croissent plus vite... 

                                                        Est-ce qu’il faut imposer des quotas drastiques pour preservér l’integrité de la population indigène et historique comme on le fait pour les oiseaux sauvages dans les parcs nationaux ?

                                                        A mon age, je me sens moins concerné, mais j’ai tout a coup une petite pensée pour les cro-magnons qui ont poussé les neandertals vers la sortie. Eux aussi plus ont du estimer que du melange naitrait la richesse....

                                                        Et puis, dans mes reflexions nocturnes, digne du comptoir sur lequel je m’acoude avec mon portable pour rediger cette interventions débile...

                                                        Est-ce que je trouverai un BongrainDubourg pour me defendre contre les chasseurs, moi ,l’oiseau....

                                                        Allez, bonne nuit à tous





                                                        • titi 25 février 2010 08:26

                                                          Je suis bien d’accord.

                                                          Il s’agit d’une évolution sociologique de la société.
                                                          La société s’islamise.
                                                          Dans certaines agglomération la majorité est musulmane. Il est donc normal que ces agglomérations soient le reflet de ce qu’elles sont.

                                                          Celà heurte les tenants des droits des animaux ? il fallait y penser avant.
                                                          Le voile heurte les tenants des droits des femmes ? il fallait y penser avant.
                                                          Les caricaturistes sont menacés lorsqu’ils caricatures « le prophète », celà heurte les tenants de la liberté d’expression ? il fallait y penser avant.
                                                          Les hopitaux, les écoles, les services publiques etc... tous les problèmes à la con qui remontent depuis dix ans pour des considérations anté-moyenageuses... Il fallait y penser avant.

                                                          En fait entre les tenants des droits des animaux, des femmes de la liberté d’expression de la laïcité ca fait du monde. Sauf qu’il est interdit d’enoncer clairement le problème.
                                                          Alors que dire oui aux droits des animaux, oui aux droits de femmes, oui à la liberté d’expression, à la laicité,etc... c’est dire non à quelque chose...

                                                          Mais faut pas le dire...

                                                          Au passage, c’est ce que nos dirigeants ont voulu : la gauche qui pensait importer un nouveau prolétariat qui grossirait ses rangs ; le patronat qui pensait importer un nouveau prolétariat à exploiter.
                                                          Bravo messieurs dames. Belle capacité à anticiper.


                                                        • bailank 25 février 2010 08:59

                                                          C’est tout le drame de la ghettoïsation sociale des dernieres decennies.

                                                          Mais si on veut etre honnete jusqu au bout, faut-il aussi imputer le recul de la francophonie partout dans le monde aux musulmans ?

                                                          Alors meme que la culture anglo saxonne se mondialise au detriment des cultures specifiques ?


                                                        • PUCK 25 février 2010 11:34

                                                          Hélios ,comme j’aime votre message .
                                                          Vous vous accoudez peut être à votre comptoir ,mais ici ,c’est le comptoir qui a raison ,car le comptoir ,c’est tout simplement le bon sens .Mais ,le sage a dit :« le bon sens est la chose du monde la moins bien partagée » et c’est tellement vrai .

                                                          Faut il donc arriver à un certain age pour se souvenir avec mélancolie combien la vie était douce .........il n’y a pas si longtemps ,10 ans !!!et que dire d’il y a 20 ans !!Je ne fermais pas ma voiture ,j’allais au ciné toute seule le soir ,il n’y avait pas d’étranges fantomes tout noirs ou tout blancs dans les rues .......

                                                          Les romains n’étaient pas arrivés à faire plier les gaulois ,ceux ci avaient eu la sagesse de n’assimiler que la substantifique moelle de leurs envahisseurs .Je crains bien que maintenant ,nous ne baissions trop la garde et ne sachions pas conserver ce qui faisait le charme de l’identité française :le gout de la vie et la bonne manière d’en profiter .


                                                        • Romain Desbois 25 février 2010 11:56

                                                          Hélios oui bonne analyse.

                                                          Mais on ne peut pas déconnecter ce fait de le politique de colonisation de l’europe. Nous payons le contre coup , le revers de la médaille de cette politique des siècles précédents.

                                                          Colonisation que les gens du FN ont toujours soutenu.


                                                        • bailank 25 février 2010 08:50

                                                          « je déteste la violence , d’où qu’elle vienne. »

                                                          MDR

                                                          Eh oui les msusulmans sont des affreux méchants dit celui qui se tait quand on depece un bebe phoque, du porc qu on saignait au fond des campagnes il y a a peine quelques annees ou qui fait semblant de ne rien entendre quand on parle du rituel casher,et alors meme que l auteur dit que dans certains pays europeens les musulmans assomment la bete avant rituel pour moins de souffrance comme quoi,les musulmans s adaptent malgre tout

                                                          « Les autorites religieuses, les ulemas du Caire avaient dit oui en 2001 poour assommer la bete avant de la tuer « Assommer l’animal avant de l’égorger n’est pas du tout contraire à la religion musulmane du moment que cela ne cause pas la mort de l’animal.... Selon la religion musulmane, tout animal égorgé vivant est permis. Quant à assommer l’animal, s’il s’agit de réduire la douleur de l’égorgement, cela ne peut être que désirable et louable ». »

                                                          Mais pour les autorites israelites, la question est complètement fermée. Alors tous continuent....

                                                          La difference entre les rituels casher et halal

                                                          « Le rituel dans les deux religions veut que la bête ne souffre pas ou le moins possible. Et s’il y avait une règle dont il ne faudrait pas déroger, ce serait bien celle-ci au nom même de la valeur affirmée que « toute vie est chère à Dieu » et ce quelle que soit la religion du livre. Donc selon ce principe indiscutable, une bête qui a souffert ne devrait recevoir ni le label Halal, ni celui de Casher.

                                                          Mais c’est là où le bat blesse si l’on peut dire. S’il y a une nuance d’importance en la matière, c’est que chez les juifs, les règles sont bien plus strictes que chez les musulmans. Le sacrifice des animaux de consommation sont l’affaire d’un rabbin formé à sa tâche, sachant très exactement où trancher afin que l’agonie de la bête dure le moins longtemps possible. Cela ne veut pas pour autant dire que cela marche. Ils ont aussi la manie de suspendre les bêtes en pleine conscience avant de les égorger. Des études sur l’abattage des veaux montrent que cette méthode est source de souffrances intolérables dans la mesure où la bête suspendue se débat pendant qu’on l’égorge et ainsi augmente pendant de longues minutes, ses souffrances.

                                                          Chez les musulmans, le sacré arrive en tête des préoccupations mais égorger une bête peut être confié à n’importe quel béotien pourvu que la formule rituelle sacrificielle soit respectée. Le sacré se mêle donc du pratique, de la compassion et de l’hygiène. Chez les juifs, la nuance s’arrête là. Il faut que la bête , pour être déclarée « casher » ait conscience du sacrifice auquel on la soumet. Là, c’est carrément du sadisme où le sacré préside des paganismes immémoriaux.

                                                          La contradiction n’en est que plus flagrante. On prête donc dans un interstice du rituel, une conscience à la bête qui de ce fait « consent » à nourrir le peuple élu. Ceci, n’aura échappé à la sagacité de personne est en contradiction flagrante avec le principe même de compassion.

                                                          C’est là que le sacré intervient. Ce rituel est un sacrifice finalement quasi païen qui nous vient des temps reculés où les hommes donnaient du sang à leurs Dieux afin d’avoir leurs faveurs ou de calmer leur courroux. »


                                                          • Martin D 25 février 2010 09:39

                                                            les militants fachos affirment : « la France s’islamise »

                                                            est-ce que la France s’islamise ? voyons voir....combien y’a-t-il de députés musulmans au parlement ? au sénat ? dans les plus hautes fonctions de l’état ? dans les moins hautes ? maires alors ? combien d’entreprises musulmanes alors ? y’a-t-il un lobby musulman ?

                                                            comment sont traités les musulmans dans les médias ?

                                                            les arabes sont-ils présent dans la fonction publique ? les films ? combien à un poste necessitant d’être face à une clientèle ?

                                                            tout ce RAMDAM anti-islam n’est pas de la peur de l’autre, mais de la haine des musulmans ! cette haine des musulmans est entrenu par les médias audio-visuels et presse papier...

                                                            la même chose qu’ils ont fait pour la grippe A, ils le font avec la religion musulmane...

                                                            ces haineux utilisent des raccourcis, font passer des mensonges pour des vérités, etc....afin d’embrouiller l’inconscience du français moyen, de sorte qu’il agisse en conformité avec le lavage de cerveau médiatique


                                                            • PUCK 25 février 2010 11:39

                                                              Je regarde tout simplement l’annuaire :à la page médecins ,je vois une flopée de nom à consonnance arabe ou moyen orientale ,à la page avocats ,il y en a encore plus .
                                                              JIl faut vouloir pour pouvoir .’ai travaillé avec plusieurs directrices commerciales marocaines etc ...etc ....


                                                              • Martin D 25 février 2010 11:59

                                                                je parle de public pas de privée...si on regarde le nombre de politiciens et d’intellectuels français d’origine juive vous en trouverez une floppé...mais on préfère regarder un quick halal et 400 burqas pour sortir la France s’islamise !


                                                              • Barrous Barrous 25 février 2010 11:39

                                                                Franchement, je ne sais pas si l’étourdissement de l’animal avant l’abattage reste dans le cadre du Halal. Dalil Boubaker l’a peut être dit, mais c’est pas dans mes habitudes de prendre l’avis d’une seule personne. Donc je me prononcerai pas sur ça pour l’instant.

                                                                Par contre, je trouve un peu stupide de croire que l’animal ne souffre pas quand on l’égorge en l’ayant préalablement étourdi ! On n’a fait que remplacer la souffrance due à l’égorgement par celle du choc électrique ! Ce n’est pas parce que c’est moins spectaculaire que l’animal ne souffre pas !

                                                                Donc question : est-ce qu’il est scientifiquement prouvé que l’animal souffre moins d’un choc électrique que d’un égorgement ?!!!! Est ce que l’animal est vraiment inconscient quand il est égorgé, ou juste paralysé ? C’est pire de souffrire quand on ne peut pas bouger, vous trouvez pas ? Comme ces gens qui se retrouvent dans ces comas où on est conscient mais qu’on ne peut pas bouger smiley

                                                                Ce sont les vraies questions qu’on devrait se poser !

                                                                Et pour l’histoire du choc électrique, avez-vous déjà vu une exécution à la chaise électrique ? Le mec chie dans son froc, ses yeux explosent.... et en plus, des fois il ne meurt pas après tout ça, et il faut le faire griller encore plus longtemps ! J’ai vu aussi une exécution islamique : un coup de sabre à la nuque, rapide et efficace  smiley

                                                                Si on devait vous exécuter, choisirez-vous la chaise ou le sabre ? smiley


                                                                • werther_original werther_original 25 février 2010 16:23

                                                                  il faudra examiner ce livre : je ne sais pas ce que ca vaut mais ca evite de parler dans le vide.

                                                                  Extrait :

                                                                  faire le moins souffrir possible l’animal. Et à c’est non seulement une intention, ce serait même quelque chose qui aurait été vérifié lors d’une expérience qui aurait été menée en Allemagne, à l’université d’Hanovre, par le Professeur Schultz et le Dr. Hazim : un animal est abattu après assommage, de la façon classique, tandis qu’un autre est abattu par une profonde incision pratiquée dans ses veines jugulaires, sa trachée artère et son oesophage. On a pris soin, auparavant, d’implanter sur chacun des deux un électroencéphalogramme et un électrocardiogramme. « Les résultats en ont surpris plus d’un (…). C’est l’animal abattu par la profonde incision qui souffre le moins.Trois secondes après l’incision, l’électroencéphalogramme montre en effet un état de profondeinconscience (qui est provoquée par la faible irrigation sanguine du cerveau, due à l’hémorragie). Six secondes après, l’électroencéphalogramme est plat (et il n’y a donc plus de douleur ressentie par l’animal). Pendant le même temps, le coeur continue à battre, et le corps de l’animal se tend vigoureusement (un réflexe dû au système nerveux), ce qui expulse le sang de façon maximale hors du corps, pour une viande plus saine. »

                                                                  Schulze W, Schultze-Petzold H, Hazem AS, Gross R. : Objectivization of pain and consciousness in the conventional (dart-gun anesthesia) as well as in ritual (kosher incision) slaughter of sheep and calf. Dtsch Tierarztl Wochenschr. 1978 Feb 5 ;85(2):62-6. PMID : 342225 [PubMed - indexed for MEDLINE]

                                                                  si quelqu’un à le courage de commander et lire.


                                                                • Barrous Barrous 25 février 2010 19:15

                                                                  Gééééééééééénial smiley
                                                                  Mille merci pour cette info ! Je ne connaissais pas cette expérience, et ce qui est dit est assez logique. Vous voyez bien que la religion ne contredit pas forcément la science smiley
                                                                  Qui est archaïque maintenant ? smiley


                                                                • werther_original werther_original 25 février 2010 22:38

                                                                  En meme temps , l’étude est assez ancienne de 1978.

                                                                  J’ai trouvé un site qui parle un peu plus longuement de l’expérience ci-dessus. Néammoins , je vois si je peux trouver des études plus récentes.

                                                                  http://www.mustaqim.co.uk/halalstudy.htm

                                                                  A savoir que l’etude est paru dans un magazine véterinaire allemand :
                                                                  Deutsche Tieraerztliche Wochenschrift (German veterinary weekly) volume 85 (1978), pages 62-66

                                                                  Actias, si tu passes par la , j’aimerais avoir ton avis sur cette publication.


                                                                • Vilain petit canard Vilain petit canard 25 février 2010 11:41

                                                                  Non la France ne s’islamise pas, ce sont les autorités françaises qui se déculottent devant qui se présente au nom de Dieu ou des extra-terrestres, parce qu’elles y voient un électorat - ou une force de pression, même si elle est brutale. La peur des coups, quoi. La pétoche électoraliste comme mode de gouvernance. Des problèmes en banlieue, comme à Villiers-le-Bel ? Faites défiler des imams devant les flics, comme ça vous êtes sûr de les retrouver bien renforcés devant vous, à chaque fois que vous irez en banlieue.

                                                                  Notre Président a déjà fait le pire, il a expliqué en long, en large et en travers que le curé ou le pasteur valaient plus que l’instituteur. Donc pourquoi pas l’imam ? Il a ainsi tué toute résistance à la calotterie. Déguisez-vous en grande robe verte ou violette, et clamez que vous parlez au nom du Dieu des Légumes. Si vous êtes entourés de quelques gros costauds, et que vous êtes censés représenter quelques milliers de couillons, on va vous servir avec le sourire un menu sans légumes. Encore plus si vous avez un lobbyiste à l’Assemblée.

                                                                  Quick applique une stratégie de vente, plutôt bas du front, d’ailleurs : y a plein de musulmans ici, alors offrons du hallal. On serait à Tel-Aviv, il feraient du Quick kacher. Bon et alors ? Ce n’est pas un service public !

                                                                  Toute cette affaire montre simplement que nous ne sommes plus capables de faire la différence entre :

                                                                  - une politique de vente
                                                                  - la liberté de culte
                                                                  - la laïcité
                                                                  - le service public
                                                                  - et les droits civiques

                                                                  En gros, nous sommes en pleine confusion.


                                                                  • Martin D 25 février 2010 12:06

                                                                    vous ne croyez pas si bien dire ! y’at-il une raison à ce qu’on soit perdu ? le mec il recrute plus de gars à gauche que si le parti socialiste avait gagné (pour caricaturer, mais vous m’avez compris)...

                                                                    l’objectif de ce gvnmt est bien de nous faire perdre tout nos repères...vous comprendre pourquoi + tard...


                                                                  • samir 25 février 2010 11:43

                                                                     Au sein même de son campus, l’ORT Strasbourg propose un Restaurant
                                                                    Universitaire (Restau U) agréé par le CROUS (tarif actuel : 2,85 € par
                                                                    repas). Les repas proposés par ce Resto U sont cashers.

                                                                    Et qui explique dans sa présentation (tenez-vous bien !)

                                                                    Le Lycée ORT Strasbourg est un lycée privé sous contrat d’association
                                                                    avec l’Etat. Il accueille plus de 400 élèves : il propose des classes
                                                                    de 2nde, de 1ère, de Terminale (séries S, ES, STI) et des Formations
                                                                    Supérieures comprenant plusieurs BTS pilotes et bien entendu la « 
                                                                    Prépa ORT »

                                                                    Le contrat d’association avec l’Etat engage l’ORT à assurer des
                                                                    projets pédagogiques conformes aux programmes officiels ; le côté « 
                                                                    privé » permet à l’ORT de distiller une certaine souplesse en
                                                                    proposant des solutions pédagogiques innovantes…

                                                                    Une particularité : jamais les élèves n’ont de cours ni de devoirs le
                                                                    samedi.

                                                                    HÉBERGEMENT

                                                                    - les étudiants israélites peuvent bénéficier de locations dans une
                                                                    des 2 résidences universitaires communautaires de Strasbourg (une
                                                                    résidence garçons ; un foyer de jeunes filles). Ces 2 résidences font
                                                                    partie intégrante du campus de l’ORT Strasbourg (voir photo en page
                                                                    d’accueil). Elles proposent des chambres individuelles vastes et bien
                                                                    équipées.

                                                                    Ces types de logements sont conventionnés, ce qui permet d’en réduire
                                                                    sensiblement le loyer grâce aux allocations-logement (attribuées
                                                                    indépendamment des revenus des parents).

                                                                    Nulle part, donc, cet établissement, qui bénéficie des subsides de
                                                                    l’Etat, ne donne le choix d’une nourriture non casher. Et pas de
                                                                    proposition de chambres aux étudiants musulmans !

                                                                    Alors, on boycotte quoi, et de quel communautarisme parle-t-on ?

                                                                    UN COMMENTAIRE ????????????

                                                                    cela est bien connu en France on courbe l’echine devant une certaine communauté on s’attaque aux musulmans et on se croit courageux et republicain


                                                                    • Martin D 25 février 2010 12:11

                                                                      c’eoui, c’est ce que j’ai dis + haut....

                                                                      les musulmans sont visibles, donc du coup, on peut s’en prendre à eux, les juifs se fondent dans la masse malgré qu’ils aient leurs propres piscines, écoles, résidences, quartiers etc....


                                                                    • Shaytan666 Shaytan666 25 février 2010 12:20

                                                                      UN COMMENTAIRE ????? Ben oui, les musulmans n’ont qu’à faire la même chose, créer leurs écoles privées avec menu hallal, chambres avec tapis de prières et permettre aux filles de suivre les cours en niqab ou burqa.
                                                                      Les juifs savent s’organiser, vous en êtes incapables voilà toute la différence.


                                                                    • samir 25 février 2010 12:51

                                                                      ah bon c’est privé le CROUS ???

                                                                      Le centre régional des oeuvres universitaires et scolaires est un établissement public à caractère administratif, placé sous tutelle du Ministère de l’Enseignement et de la Recherche. Le CLOUS de Mulhouse - Maison de l’étudiant au 1 rue Werner - est une antenne délocalisée du CROUS, qui offre les mêmes services de la vie étudiante aux étudiants de la ville d’implantation.

                                                                      Pour accéder aux différents restaurants universitaires, une carte à puce est nécessaire. Elle s’obtient à un guichet du CROUS sur présentation de la carte d’étudiant contre une caution de 7 euros et un premier versement de 13 euros. La carte est délivrée immédiatement et rechargeable par tranches de 10 euros, soit en espèces aux diverses caisses du CROUS, soit par carte bancaire aux automates de chargement du CROUS.

                                                                      Le prix du repas-étudiant s’élève à 2,80 euros.
                                                                      • RU Esplanade, 32 boulevard de la Victoire.
                                                                      • RU Paul Appell, 10 rue de Palerme.
                                                                      • RU Pasteur, 5 rue du Faubourg National.
                                                                      • RU Illkirch, 76 route du Rhin.
                                                                      • RU Cronenbourg, 23 rue du Loess.

                                                                      Ces restaurants universitaires sont agréés par le CROUS, mais il n’est pas possible d’y recharger la carte à puce.
                                                                      • Restaurant Gallia, 1 place de l’Université.
                                                                      • Restaurant du Fec, 17 place Saint-Étienne.
                                                                      • Restaurant Saint-Guillaume, 1 bis quai Saint-Thomas.
                                                                      • Restaurant Laure Weil, 11 rue Sellénick (cuisine casher).
                                                                      • Restaurant de la Meinau (IPST), 15-17 rue du Maréchal Lefèbvre.
                                                                      Carte magnétique spécifique.

                                                                      Une permanence des RU est assurée les week-ends, jours fériés et vacances. Un tableau des permanences est affiché dans les RU, les cités U, au CROUS et dans les universités.


                                                                    • Ali 25 février 2010 12:37

                                                                      je connais de nombreux chasseurs qui étourdissent sangliers biches et lièvres avant de les cribler de chevrotines ou de 44 magnum


                                                                      • Ali 25 février 2010 13:09

                                                                        la première balle fracture l’épaule, la 2ème perfore les poumons, la 3ème brise la colonne vertébrale, l’animal s’affaisse et enfin on lui donne le coup de grâce


                                                                      • samir 25 février 2010 14:49

                                                                        C’est dingue depuis que Quick passe Hallal on voit un defilé d’arguments tous plus ineptes et hypocrites les uns que les autres

                                                                        Hier les gens se foutaient de la souffrance animal desormais c’est devenu une croisade

                                                                        sinon avant de parler de laicité quelqu’un pourrait me repondre sur les amenagements fait a la communauté juive ? dans les CROUS ? surveillance REPUBLICAINE d’etabliseements religieux etc...

                                                                        nan parce qu’avant laicité je pense qu’il y a egalité

                                                                        Mon Dieu fais quelque chose ils se sont tous transformés en Brigitte Bardot !!


                                                                        • Romain Desbois 26 février 2010 13:32

                                                                          Si seulement c’était vrai Samir. j’ajouterai que je connais des musulmans qui se préoccupent de la souffrance animal. Certains sont mêmes végétariens.


                                                                        • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 25 février 2010 18:29

                                                                          Le Couic de Roubaix n’est pas plus hallal que le Mac Zoubia du coin.

                                                                          D’abord un musulman ne va pas dans ce genre d’établissement pas plus qu’un israélite. Pour x raisons que je ne vais pas développer ici laissons le débat religieux aux « éclairés ».

                                                                          Revenons sur la certification ou appellation d’origine contrôlée hallal. Toute bête en voie d’être sacrifiée pour la nourriture doit faire l’objet d’un rituel incontournable : à savoir qu’à chaque abattage le boucher/sacrificateur doit « chahade »-prié- et cela pour chaque animal. A mon humble connaissance, il n’existe pas de moulins à prière en Islam.

                                                                          Or les abattoirs capables de produire autant de milliers de tonnes de viande hallal n’existent pas. Il faut s’imaginer, même pour un très bon boucher, le temps nécessaire pour prier puis passer à l’acte (égorgement en l’espèce) et s’assurer que la bête est morte. Ce ne serait pas rentable. D’ailleurs il y a un vrai problème de fonds sur ce label car il ne peut pas s’accommoder d’une production industrielle sauf à dévoyer le rituel incontournable de la prescription religieuse avec ou sans étourdissement.

                                                                          Cet aspect industriel n’est pas compatible aussi pour la viande casher qui, en plus, doit faire l’objet d’un examen approfondi des viscères.

                                                                          Donc, vous pouvez vous époumoner à crier dans le vent, les uns sur les autres mais en l’espèce, il s’agit d’une vaste fumisterie, un coup publicitaire éhonté et mystificateur. Ca fait monter la tension pas forcément l’appétit mais très certainement le chiffre d’affaires de Couic !!!!!

                                                                          Pour info : pour l’avoir vécu, dans nos campagnes, les canards avaient les têtes tranchées à la hachette et les lapins pendus, assommés et saignés en leur arrachant un œil et j’en passe ….


                                                                          • werther_original werther_original 25 février 2010 18:32

                                                                            Ca va dans le sens de l’echange entre samir et moi-même au dessus. Je plusse.


                                                                          • tourn en ron 26 mars 2010 19:56

                                                                            ah le principale ces que l’animal soit belle est bien mort sinon j’en mange pas ah ces sure

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès