• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Réponse à Bernard Schalscha à propos de Tariq Ramadan

Réponse à Bernard Schalscha à propos de Tariq Ramadan

La France, par sa tradition intellectuelle importante depuis Voltaire, est l’un des pays où les campagnes de diabolisation sont les plus aigües en Europe. « Terrorisme intellectuel », « étiquetage », « mise en cause », « procès d’intentions » sont devenus un sport national chez les intellectuels et les journalistes de France.

Dernier cas en date : la supposée (nouvelle) affaire Ramadan. Tariq Ramadan, intellectuel Genevois bien connu, a posté un commentaire sur les assassinats du Musée juif de Bruxelles qui interroge sur le manque de réactions des responsables politiques à propos des victimes qui seraient selon certains journaux liées aux services secrets Israéliens. Il écrit ceci :

« Les deux touristes visés à Bruxelles travaillaient pour les services secrets israéliens selon Le Soir et d'autres sources qui se recoupent. Le gouvernement ne commente pas. Par hasard. S'agit-il d'antisémitisme ou de manoeuvre de diversion quant aux vrais motifs et aux exécutants ? On condamne les assassinats d'innocents et tous les racismes, sans exception, mais il faut aussi cesser de nous prendre pour des imbéciles. »

Bernard Schalscha, qui est le porte-flingue de Bernard Henri Lévy dans la revue la Règle du jeu, y a trouvé motif pour lancer une campagne en complôtisme contre le Genevois, suivi par son patron. Ce n’est guère la première fois que l’intellectuel à la chemise ouverte essaye, via ses sbires, de dégommer l’intellectuel au supposé « double discours ». Il ne fait pas bon de donner une opinion sur Israël qui ne cadre pas dans les normes de Botul.

Omettant d’écrire que la source de Ramadan vient de journaux belges sérieux (Le Soir, La Libre Belgique), nos liquidateurs feignent de montrer que l’information provient de Ramadan himself pour le transformer en je ne sais quel sinistre complôtiste. C’est ainsi qu’on transforme une question en affirmation péremptoire. Ce n’est qu’une méthode parmi d’autres. En voici une autre.

Tariq Ramadan a clairement condamné l’enlèvement des lycéennes Nigérianes par le groupe sectaire et terroriste Boko haram dans un entretien du journal le Point :

« C’est évidemment une condamnation absolue de ce que Boko Haram a fait, et de ce qu’ils veulent faire, à savoir vendre ou marier de force ces jeunes filles. Ceci va à l’encontre de toutes les références islamiques. (…) La situation au nord du Nigéria est absolument inacceptable depuis des mois, l’horreur, les assassinats et la torture se normalisent, mais on ne disait rien et on laissait faire. Jusqu’à ce que le kidnapping de 234 lycéennes fasse l’objet d’une mobilisation mondiale. »[1]

Et voici ce que Bernard Schalscha, qui a probablement fait une longue enquête, affirme : « On chercherait aussi en vain une opinion récente exprimée par Tariq Ramadan sur les jeunes lycéennes enlevées par les islamistes de Boko Haram. »[2] Après avoir mal interprété un commentaire de 4 lignes le voilà qui lui nie toute forme d’intégrité. Ajouté à cela le dénigrement qui va avec.

Schalscha dit en somme, pour toujours mieux esquinter son adversaire, que Ramadan n’est ni intellectuel, ni théologien, ni issu d’un courant honorable de l’islam ; il est tout juste un ultra-conservateur. BHL quant à lui citant Camus dit « que mal nommer les choses peut
ajouter à la misère du monde, mais que bien les nommer, leur donner leur juste nom, les peser au trébuchet du bon nominalisme nietzschéen, est un acte de résistance. » Eh bien ! Un ultraconservateur traité d’impie par les salafistes et certains courants rigoristes de l’islam, qui préconise en dernier ressort le préservatif, l’école avant le voile, la lutte contre le mariage forcé et l’excision, etc. On en redemande tous les jours ! Mais calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose.

Certes BHL a un compte à régler avec Ramadan. D’abord il ne supporte pas d’être déchu de sa place d’intellectuel médiatique numéro un en France. Ensuite, si vous ne rentrez pas dans ses positions politique, surtout concernant Israël, vous êtes au hasard un fascistes, un antisémite, un complotiste, ou je ne sais quel crétin. Récemment il a pu dire que sa vie était un combat pour la vérité. Eh bien il y a encore du travail !

Quant à son affidé, qui comme son patron, utilise les vieilles méthodes soviétiques pour supprimer ses adversaires, je lui recommanderais de commencer par condamner les propos de Zemmour sur les « bandes de Tchetchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins et d'Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent les villes et les campagnes françaises ». Il ne le fera pas parce que cette fois-ci ce ne sont pas des victimes juives ou israéliennes.

Ni islamiste, ni gauchiste, je suis pour un droit à la critique d’Israël et plus encore au droit d’être antisioniste au risque de choquer les belles-âmes faussement sensibles. L’existence d’Israël ne doit pas être réductible à une idéologie qui nie le droit à l’existence d’un peuple Palestinien et qui continue à coloniser des territoires sous le nom vulgaire d’implantations, ceci sous les yeux des nations, dont certaines aiment à nous vendre des discours de paix et d’amitié entre les peuples.

Messieurs les diabolisateurs, bonsoir !



 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 12 juin 2014 18:37

    « Tariq Ramadan, intellectuel Genevois bien connu. »


    ... d’origine égyptienne, précisons-le, c’est-à-dire sans lien d’aucune sorte avec Horace-Bénédict de Saussure, Rousseau, Mme de Staël, Henry Dunant, Henri-Frédéric Amiel Rodolphe Töpffer, Emile Jacques-Dalcroze, Frank Martin, Jean Piaget, Michel Simon...

    • N.Le Noble N.Le Noble 13 juin 2014 19:26

      @Cesar Castique 


      Dois-je vois dire que votre commentaire est d’une bêtise abyssal pour assimiler une personne à ses origines ad vitaem aeternam ? Zidane, il est quoi ? Marie Curie ? etc ? Il y a rien a préciser si ce n’est que votre obsession des origines est maladive et à soigner.

    • César Castique César Castique 16 juin 2014 12:47

      « Dois-je vois dire que votre commentaire est d’une bêtise abyssal... »


      Vous dites ce que vous voulez, et si vous voulez insulter les Genevois, c’est votre affaire. Comme c’est la mienne de défendre un peuple dont je connais un certain nombre de représentants, ttout en sachant que si ce peuple avait été consulté à propos de la naturalisation de la famille Ramadan, le NON l’aurait emporté. Et largement.

      « Zidane, il est quoi ? »

      Supporter de l’équipe d’Algérie.

      « Marie Curie ? »

      Une compatriote d’Adam Mickiewicz, de Kazimierz Funk, de Wojciech Gerson, de Frédéric Chopin (par sa mère), de Józef Piłsudski, de Witold Lutosławski, de Józef Pankiewicz, d’Henryk Sienkiewicz, de Cyprian Kamil Norwid, de Tadeusz Kościuszko, de Jan Wolski, de Nicolas Copernic, de Johannes Hevelius, de Jan Matejko, de Zygmunt Krasinski, de Balthus...

      P.S. - Je ne trouve pas que ces considérations soient plus abyssalement stupides que votre attitude, c’est simplement que nous divergeons sur nos perceptions respectives du concept d’appartenance. Et, pour ma part, je crois au génie, plus ou moins saillant, propre à chaque peuple.


    • N.Le Noble N.Le Noble 17 juin 2014 16:14

      Cesar Castique

      En temps normal je ne réponds même pas aux idées qui sont les vôtres. J’avais parlé de bêtises abyssales : non. En fait on touche le fond. Et s’il est vrai, hypothèse probable, qu’il puisse exister un « génie d’un peuple » par sa langue, vous êtes, vous en conviendrez, le symbole de la « bêtise d’un peuple ».

      Laissons la famille Ramadan de côté puisque vous parlez au nom du peuple qui pourtant ne vous a jamais rien demandé. Mais qui donc a parlé de peuple ? Qui donc a attaqué un peuple ? A quoi sert le droit ? Etes-vous au-dessus de lui ? Et le peuple est-il au-dessus des droits qui confèrent la naturalisation ? Tout ceci n’est est saugrenu.

      Et puis je vois que vous avez une drôle d’idée de la notion n’appartenance. Elle a un caractère très racialiste chez vous comme si l’on ne pouvait pas être Genevois sans avoir des ascendants qui remontent à Rousseau. Ne me dites pas que c’est ce que vous croyez. Les Lumières dont vous vous faites le chantre trouveront toute ma pitié.


    • César Castique César Castique 18 juin 2014 10:33

      "Et s’il est vrai, hypothèse probable, qu’il puisse exister un « génie d’un peuple » par sa langue..."

      Le génie d’un peuple n’a rien à voir avec sa langue. Voyez la Suisse, puisqu’on en est à parler de Genève. J’ai découvert l’autre jour que son volume d’exportations par habitant est trois fois supérieur à celui de la France. Or, on y pratique quatre langues officielles.

      "...vous êtes, vous en conviendrez, le symbole de la «  bêtise d’un peuple »."

      Peut-être... Moi, bonne ou mauvaise, je ne discute pas l’opinion que les gens peuvent avoir de moi.

      "Laissons la famille Ramadan de côté puisque vous parlez au nom du peuple..."

      Je ne parle pas au nom du peuple, je dis simplement que les Genevois n’ont pas été appelés à entériner l’entrée de la famille Ramadan dans leur clan, ils ne l’auraient certainement pas fait. Rappelons que Hani Ramadan, dans « Le Monde » du 10 septembre 2002, a entériné le principe de la lapidation de la femme adultère.

      « Mais qui donc a parlé de peuple ? »

      Vous, implicitement, en parlant de Genevois. Les Genevois forment un peuple avec son caractère, sa mentalité, sa psychologie, comme tous les peuples, que ce soient les Alsaciens, les Basques, les Chtimis, les Berrichons, les Provençaux ou... les Egyptiens. Tariq Ramadan n’a rien de ce caractère genevois, de cette mentalité genevoise, de cette psychologie genevoise. Le fait qu’il soit musulman et qu’il s’exclue de l’environnement humain genevois, par ses interdits alimentaires, d’une authentique et pleine convivialité, n’arrange évidemment rien Mais sans rien ôter à ses droits de citoyen genevois et de citoyen suisse.

      D’ailleurs, si vous aviez écrit "citoyen genevois", je ne serais pas intervenu. Mais on ne peut pas plus dire de Tariq Ramadan, et de but en blanc, qu’il est Genevois, qu’on ne saurait parler d’un camembert auvergnat, d’un Saint-Nectaire franc-comtois ou d’un Esbareich normand. C’est une question de terroir...

      "Et puis je vois que vous avez une drôle d’idée de la notion n’appartenance."

      Je crois, avec Gustave Le Bon, et même si cela révulse les existentialistes qu’au "premier rang des grandes causes déterminantes de l’histoire figurent les influences ancestrales, c’est-à-dire l’ensemble des aptitudes que chaque être apporte en naissant. Ces forces, nous les avons déjà signalées en étudiant leur action sur la formation de notre personnalité morale. C’est de l’âme des morts que l’âme des vivants est formée ; c’est en nous-mêmes et non dans les cimetières que reposent en réalité les disparus. Chaque être venu à la lumière a derrière lui de longs siècles d’existence et reste toujours influencé par son passé.«  »Bases scientifiques d’une philosophie de l’histoire" (1931).

      « Elle a un caractère très racialiste chez vous... »

       Pas du tout, le concept de race ne résiste à aucun examen sérieux. Si vous croyez aux races et que vous étudiez les différences existant entre les Italiens du Nord et les Italiens du Sud, vous concluez que les uns et les autres appartiennent à deux races distinctes. Dans ce cas aussi, le génie du peuple par la langue en prend un coup sévère.

       "...comme si l’on ne pouvait pas être Genevois sans avoir des ascendants qui remontent à Rousseau. Ne me dites pas que c’est ce que vous croyez."

      Pourquoi à Rousseau ? Pour être pleinement de quelque part, il suffit de se sentir viscéralement de ce quelque part et de nulle part ailleurs. Pour un intégriste musulman, c’est impossible, puisqu’il est de La Mecque - c’est une métaphore - avant d’être de n’importe où ailleurs. Et sa loyauté va à l’Islam bien avant d’aller à son pays d’origine et a fortiori d’adoption.


    • coxeter 19 juin 2014 09:58

      Excellent cet article... Surtout le dernier paragraphe, en forme de rappel aux pseudo intellectuels tels que Bernard-Henri Levy, qui confondent systématiquement : désaccord avec la politique sioniste de l’état israélien (et son apartheid déguisé) et, judéophobie... 


    • coxeter 19 juin 2014 10:04

      Vous avez , au moins, deux problèmes :


      - vous êtes fâché avec la logique...

      - vous ne savez rien de l’Egypte...

    • César Castique César Castique 19 juin 2014 18:30

      « vous êtes fâché avec la logique... »


      Vous m’aurez mal lu, ou alors prêter des orientations qui ne sont pas les miennes

      -« ...vous ne savez rien de l’Egypte... »

      C’est pour cela que je n’en parle pas

    • OMAR 12 juin 2014 20:15

      Omar33

      Salut Le Noble : « .... l’intellectuel à la chemise ouverte essaye, via ses sbires, de dégommer l’intellectuel... ».

      BHL, un intelctruelle d’origine algérienne, précisons-le, c’est-à-dire ayant assurement des liens avec Elizabeth Levy, Eric Zemmour, Patrick Bruel, Enrico Macias,, Alexandre Arcady, Véronique Genest, Pierre Lellouche, Alain Finkielkraut, Caroline Fourest, Laurent Fabius, Rika Zarai, Pascal Bruckner Arno Kralsfeld et surtout ces génie et islamophiles de Michel Houellebecq, André Glucksman, Alain Finkielkraut, Patrick Cohen (et la liste est-malheureusement longue).


      • Massada Massada 12 juin 2014 20:59
        Tout ce que dit cet homme et mensonges et manipulation.
        Il est le petit fils de hassan el banan pere fondateur des frères musulmans.

        Et hassan el banan avait dit « la bataille de l ‘islam se gagnera en Europe »
        Son petit fils ramadan n ’execute que ce que son grd pere voulait « eurabia » pour faire la conquete du monde

        • Gérard Dahan Gérard Dahan 13 juin 2014 13:07

          Tariq Ramadan n’est pas le petit fils de Hassan Al Banan, c’est le petit fils de Saïd Ramadan
          (1926-1995), qui était le gendre et l’héritier spirituel du fondateur des Frères musulmans Hassan El-Banna.

          Saïd Ramadan a été également fondateur de la branche palestinienne du mouvement à l’origine du Hamas. Il a fondé en 1958 la Société islamiste d’Allemagne puis la Ligue musulmane mondiale (LIM), ONG musulmane fondée en 1962 à La Mecque par le prince Fayçal d’Arabie Saoudite et controlée par eux pour promouvoir le panislamisme .
          Il est le père de Hani et Tariq Ramadan. Après l’assassinat du fondateur des FM, en 1949 et bien qu’il ne prenne pas sa succession officielle, Saïd Ramadan devient son successeur spirituel. Il a également été soupçonné d’être l’auteur d’un plan d’islamisation de l’Europe daté de 1982, découvert en 2001 par les renseignements Suisses.
          Hani Ramadan, le frère de Tariq, non officiellement membre des FM, mais disciple déclaré du fondateur, exerce comme prédicateur, activiste et directeur du Centre islamique de Genève fondé en 1961 par son père.

          Pour plus de détails, je vous renvoie à l’article que j’ai écrit sur les Frères Musulmans.

          http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/les-freres-musulmans-143062


        • Gérard Dahan Gérard Dahan 13 juin 2014 13:10

          Correction, Tariq Ramadan est le fils de Saïd Ramadan et le frère de Hani Ramadan.


        • agent ananas agent ananas 13 juin 2014 19:55

          Gérard

          Pour compléter on pourrait aussi ajouter que Tarik Ramadan perpétue l’instrumentalisation de l’islam par la CIA. Son père Saïd avait rencontré Eisenhower à la Maison Blanche en 1953 et avaient convenu que l’islam devienne un rempart contre le communisme dans le monde arabe, alors très en vogue pendant la guerre froide. Le support des moudjahidines en Afghanistan contre les soviets étant l’exemple le plus notoire.
          Aujourd’hui Tarik sert les objectifs de la CIA en Europe que l’on peut résumer par : « Fuck the UE ».


        • N.Le Noble N.Le Noble 13 juin 2014 20:06

          j’ai beaucoup de respect pour vous et votre article mais il y a énormément de variables manquantes dedans. Je ne vois aucune association entre les différents groupe politique qui se rapprochent des Frères pour qu’on puisse parler d’Internationale. Leurs rapports conflictuels, la complexité des acteurs, leurs stratégies diversifiées. Tout cela est tellement différents qu’on pourrait y assimiler n’importe quel autre groupe politique musulman sans distinction et y mettre l’étiquette ’frère musulman". Je pense qu’on donne trop d’importance à cette étiquette d’ailleurs. Dans les pays arabes on le fait moins


        • Christian Labrune Christian Labrune 12 juin 2014 22:58

          Des fanatiques aussi violents que notoirement dépourvus d’encéphale tels que Youssef al-Qaradâwî et Mohamed al-Nasri avaient été invités au Bourget en 2012 par l’UOIF. Ils ont été à temps, et fort heureusement, interdits de séjour en France. Il serait tout à fait souhaitable que la même mesure s’applique au petit-fils de Hassan el Banna comme à tous ceux qui se réclament d’organisations fanatiques et criminelles. La sinistre Confrérie dont on a pu voir les oeuvres en Egypte et qui continue tranquillement d’exercer ses méfaits en Turquie en est une, et pas des moindres.
          Cet article n’a pas plus sa place sur AgoraVox que T. Ramadan en France.


          • agent ananas agent ananas 13 juin 2014 20:13

            Labrune

            Interdire Ramadan ? Vous n’y pensez pas mon pauvre...
            Sur quoi (ou qui) Botul Henri Lévy ira ensuite se lâcher et nous priver de ses hilarantes « botulerie » ?


          • coinfinger 13 juin 2014 06:06

            Ici comme ailleurs ce sont toujours les plus pourris qui font la morale aux autres , actuellement çà va de BHL aux Djihadistes : méme combat .


            • MuslimADieu MuslimADieu 13 juin 2014 10:02

              Je ne sais pas quoi penser sur Ramadan (pas le mois)..

              En revanche, BHL & co, c’est très clair. 
              C’est vrai qu’il écrit des bouquins que des gens achètent ?

              • coinfinger 13 juin 2014 10:11

                Pour ce qui sont dur à la comprenure . Ben Laden c’est juif comme BHL . En Arabe on ne dit pas Ben pour dire : fils de , on dit ibn . Un écrivain le sait çà . Rassurer-vous le fellah moyen non plus , ne voit pas la différence , ibn ou ben faut obéir .


                • Lambda posteur 13 juin 2014 17:49

                  Mince mais pourquoi tant de gens ressentent le besoin de « situer » l’auteur d’un article avant d’émettre la moindre opinion ?
                  Que défendent-ils ? Un camp ou une conviction personnelle ?
                  Si débattre c’est choisir une bannière et la défendre mordicus, à quoi bon débattre ?
                  Autant organiser des joutes à cheval, en bateau ou même verbales avec des beaux blasons bien colorés ce serait plus marrant non ?


                  • agent ananas agent ananas 13 juin 2014 20:50

                    BHL vs Ramadan c’est du théâtre de guignol pour amuser la galerie. Ils sont d’accord sur l’essentiel. Pour preuve pendant la guerre en Libye Ramadan était sur la même longueur d’onde que BHL. Bien sur cela a échappé à la plupart des français, cette vidéo étant adressée à un public anglophone.
                    Je parierai même que Ramadan partage les m^mes opinions de BHL à propos du « méchant » Assad et Poutine, le « nouveau Hitler » (les guerres de Tchétchénie sans doute...).


                    • smilodon smilodon 14 juin 2014 23:29

                      @ l’auteur : Qui sait quoi, qui comprend quoi, qui connait qui, qui comprend qui ???!!... Au monde « musulman », à tarik ramadan ou ben laden ???!!.. Chiite, sunnite, wahhabite ou autres ???.. L’europe est basée sur catholiques et protestants !.. Issu de cette longue histoire, je devrais connaitre quoi à cette « autre culture » ??? On tend à me faire croire que depuis toujours la france est un pays d’immigration !.. OK !... D’accord !...Depuis Vercingétorix les arabes ont toujours vécus ici !.. Bon , je ne savais pas, mais pourquoi pas !.?.. Etrangement, depuis tout petit je ne me souviens pas avoir bu du lait de chamelle !.. Mais bon !.. Admettons !... Né en 57, aucun souvenir de « bobouches », rien que des « charentaises » !.. Des mosquées dans mes souvenirs, aucune.. Mais 2 églises, St-vivien et St-martin !.. Mais bon !.. Des femmes voilées, sauf ma grand’mère avec son foulard sur la tête, aucune !... Dans ma mémoire !.. Autant que je me souvienne, ok pour dire qu’il y avait des signes ostentatoires de « religions » mais rien de celle de « mahommet » !.. Que des cloches, des églises, des curées et des soeurs dans ma pauvre tête d’enfant !.. Et c’est pas si vieux que ça !..Non, Ma France de mon enfance n’est pas celle qu’on me dit qu’elle était !.. Désolé !.. J’ai une bonne mémoire encore !....Adishatz.


                      • Nejibus 15 juin 2014 13:51

                        Etant donné que l’information véhiculée en France est scandaleusement subjective, manipulatrice et toujours dans le même sens, j’en arrive à la conclusion que les encensés par le système ne peuvent qu’être des pourritures et que les incendiés du système sont souvent des « empêcheurs de tourner en rond du système » et donc des gens utiles.


                        • Xenozoid Xenozoid 15 juin 2014 19:03

                          @Topaze ?
                          tu veux dire quoi ?,que t’as connu des neanderthal ? ou connu ceux qui les connaissent ?
                          permettant à l’Homo Sapien actuel de participer de 1 à 4 % au génome Homo Sapien actuel.
                          c’est toi qui le dis et en plus tu te plus


                        • Xenozoid Xenozoid 20 juin 2014 16:05

                          c’est surement pour la même raisons que tu aime la viande smiley


                        • Xenozoid Xenozoid 15 juin 2014 19:43

                          D’autre part, je ne tutoie jamais personne ayant reçu une éducation humaine et non porcine…

                          encore un,.vous faites un club des « vous,nous ? »


                          • franc 15 juin 2014 21:36

                            il est vrai que Tarik Ramadan n’est pas très différent de BHL sauf que l’un défend les mussulmans l’autre les juifs tandis que tous deux sont des capitalistes mondialistes


                            • mekanik mekanik 16 juin 2014 00:39

                              je ne vois pas en vertu de quoi nous donnerions du temps d’antenne, du crédit et de la publicité a ramadan, noud somme laics. Cette personne n’a pas de prosélytisme à venir diffuser

                              quand au double discours, il suffit de reprendre les discours de ramadan d’il y a plusieurs années.

                               


                              • Mortargent 16 juin 2014 06:08

                                Juste une question en passant : est-ce qu’il y a une hiérarchie ou un classement dans les victimes ? Ceux qui appartiennent ou ont appartenu au Mossad valent ils moins que les autres et du coup on a le droit de les tuer n’importe où sans crainte ? 

                                Du peu que j’ai pu lire concernant 2 des 4 victimes, ils n’ont jamais travaillé pour le Mossad, mais pour une organisation gouvernementale nommé Nativ de mémoire qui facilitait l’immigration juive en provenance de l’ex-URSS. A priori cette organisation dérange le Mossad qui aimerait volontiers s’en débarasser. Du coup, lorsque Ramadan indique que ces deux victimes travaillaient pour le Mossad, à priori il a l’air de se planter royalement.

                                Incidemment, les deux autres victimes il s’en fout complètement. Il ne s’est focalisé que sur les époux Riva, laissant tomber les deux autres morts.

                                Ceci dit, si il estime normal qu’on puisse tuer des ex-agents d’une organisation gouvernementale israélienne, il devrait tout aussi normal qu’on puisse l’exécuter lui et d’autres au nom de ses liens avec les Frères Musulmans.


                                • mekanik mekanik 16 juin 2014 09:16

                                  une des grandes utilisatons d’internet consiste a pourrir les débats en balançant du doute, du négationisme, de la conspiration partout.

                                  cela dit agent du mossad ou pas ce sont des morts


                                • Lambda posteur 17 juin 2014 00:13

                                  Confronter les points de vue, comprendre, apprendre et transmettre, ne pas chercher systématiquement à se délecter du miel de sa propre ruche et tenter de goûter le fruit de la réflexion des autres. De mon point de vue, c’est cela un vrai débat, avec ou sans internet. Et c’est assez rare.


                                  • coxeter 19 juin 2014 10:11

                                    Excellent cet article... Surtout le dernier paragraphe, en forme de rappel aux pseudo intellectuels tels que Bernard-Henri Levy, qui confondent systématiquement : désaccord avec la politique sioniste de l’état israélien (et son apartheid déguisé) et, judéophobie... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

N.Le Noble

N.Le Noble
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès