• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > S’exprimer, oui ! Mais...

S’exprimer, oui ! Mais...

La liberté d’expression est un concept flou, maniable et malléable. Vérité en deçà de Barbès, erreur au Marais...

Question simple posée au bétail humain que nous sommes :

Des deux sorties de Siné, qui vient d’être mis à la porte par son patron Philippe Val, chevalier Bayard de la liberté d’expression, quelle est celle qui est la plus insultante pour une communauté religieuse, ou l’autre ?

La première : « J’avoue que, de plus en plus, les musulmans m’insupportent et que, plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier, plus j’ai envie de leur botter violemment le cul ».


La deuxième : « Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

J’imagine qu’il n’y a pas photo. Pourtant, ce n’est pas pour la première sortie qu’il a été licencié, mais pour la deuxième.
En fait, pour Philippe Val, en associant la réussite sociale avec l’argent et les juifs, on commet un acte d’antisémitisme et on blesse la susceptibilité d’une communauté.

Lorsqu’on dit, en toute clarté, que les musulmans vous insupportent et que vous avez besoin de botter violemment le cul de leurs femmes, vous vous exprimez. Et c’est votre droit. Lorsque vous publiez des caricatures de leur prophète, qui n’expriment rien d’autre que le mépris, une dérision douteuse et la volonté délibérée de blesser, vous vous exprimez !

Vous n’êtes pas convaincus ? Alors essayons de reprendre la première sortie de Siné, et de changer musulmans par juifs.

La première : « J’avoue que, de plus en plus, les juifs m’insupportent et que, plus je rencontre des loubavitchs en papillotes qui prolifèrent dans mon quartier, plus j’ai envie de leur botter violemment le cul. »
A votre avis, quelle aurait été la réaction de Philippe Val ?

Et pour pousser encore plus la machine à deux vitesses, pour les chevaliers Bayard de chez Darty, faisons la même chose pour sa deuxième sortie, en remplaçant, cette fois-ci, les juifs par les Arabes :

La deuxième : « Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est juif ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir à l’islam avant d’épouser sa fiancée, musulmane, et héritière de Kadhafi. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

A votre avis, quelle aurait été la réaction de Philippe Val ?
D. B.




Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • rsgir 22 juillet 2008 13:47

    Bonjour

    En Algerie tout le monde est persecutés , il n’y pas que les chretiens , il y a aussi les femmes , les kabyles
    et meme les musulmans qui n’adherent pas aux discours religieux officiels. En algerie il vous suffit d’etre honnete et non manipulable pour etre persecuté... on peut sans risque de se tromper dire que l’etat mafia
    algerien est responsable de ca...

    Par contre En france c’est tout un systeme , mediatique, policier , parfois politique qui se met branle
    pour expliquer , avec des theories foireuses , qu’on peut insulter l’islam , les noir et les arabes au nom de la liberté d’expression, liberte d’expression a plusieurs vitesses bien sur ...

    Votre reponse , au journaliste algerien ,est la reponse typique d’un raciste quand il n’as plus d’arguments. une fois la preuve de l’injustice et du mepris de certains population lui est presenté sous le nez .. il repond vous n’avez qu’a retourner chez vous .... 

    aucune injustice ne peut en justifier une autre .. on doit les combattre toutes ...










     


  • Serviteur Serviteur 22 juillet 2008 14:52

    Euh je vais jouer au con mais je vois pas de probleme dans les extraits présentés.

    Apres tout si je veux "traiter" une personne originaire de la rive sud de la méditérannée de "sale arabe"  ou encore un porteur de kipa ou de papillote de "sale juif" (parce que moi à part ces détails je les reconnais pas dans la rue) un noir de "sale noir" , un homo de sale tarlouze ou un sdf de "sous merde" où est le PROBLEME ?

    Je prouve du fait de mes insultes que je ne suis qu’un sale con qui ne merite aucune attention mais j’ai la liberté de le prouver au reste du monde plutot que de retenir ça dans ma tete et passer pour quelqu’un de bien.   

    Raz le bol de ces conneries de politiquement correct arretons de nous voiler la face () et apprenons a suporter la stupidité des autres plutot que de chercher un consensus hypocrite par la censure.

    Pour conclure : j’emmerde et je conchie les noirs ,les blanc, les jaunes, les rouges, les morts comme les vivants, les homo, les trans, les sdf, les politiciens de tout bord , mon boulanger, les lyonnais, les saoudiens, les chti comme les  marseillais, et tout ceux qui pourraient rentrer dans une des millions de cases que l’homme a créé pour marquer sa différence vis a vis de son prochain .

    Tant que je n’appelle pas à tous les tuer je vois pas pourquoi je n’aurais pas le droit de me comporter comme un abrutis fini.


    • rsgir 22 juillet 2008 15:45

      @serviteur

       

      Vous voulez avoir le droit d’insulter .. allez y défouler vous ça ne fais de mal a personne
      pas a vous en tout cas ...

      Que faites vous , des injustices a l’embauche du traitement policier ... le policier peut avoir droit
      de taper sur qui il veut du moment que moi que je peux dire de lui que c’est raciste ou assassin

      le chef d’entreprise peut dire .. je n’embauche pas de noirs parcequ’il sentent mauvais et et derange mes clients...moi je peux dire que ce chef d’entrepise est un con , raciste ....

      Comme ca tout est Beau.. la liberte d’expression est geniale...

      Mais , contrairement a ce que pensent la majorité des francais, vous etes soumis au meme mecanismes
      de gestion des foules , de conditionnement et de fabrication de consenssus , pile poil pareil que les americains ( qui d’apres les francais sont incultes et con dans leurs écrasante majorité) ...vous , francais , etes conditionnés et manupulable a souhait ..comme tout les peuples

      insultes è insultes generalisées è insultes banalisées è peuple intergrant le fait qu’on peut insulter è Diabolisez /meprisez /detester

      Mais tous ca .. ce n’est pas le fruit du hasard , on vous prepare a de nouvelles guerre pour l’energie et l’extension

      Ensuite il vous faut juste une evenement ( acte terroriste ) et vous ne preoccuperer meme pas de savoir qui l’a vraiment commis .. vaous avez un coupable designé dans vos esprits ….

      A ce moment la qui empechera l’appel qu meutre











      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 22 juillet 2008 15:56

        On semble avoir oublié l’article de Karl Marx La Question juive (1843), qui contenait de fortes critiques contre "le Juif" :

        "Quel est le culte profane du juif ? Le trafic. Quel est son dieu profane ? L’argent. [...] La nationalité chimérique du Juif est la nationalité du commerçant, de l’homme d’argent."
         
        Il semble que nous ayons régressé en matière de liberté d’expression.


        • RogerTroutman RogerTroutman 23 juillet 2008 03:07

          En meme temps on ne peut vraiment pas lui reprocher sa premiere declaration et les mots "juifs" et "arabes" ne sont pas interchangeables a volonte comme vous le faites. Des Loubavitchs en papillotes je n’en croise pour ainsi dire jamais, a part a Villeurbanne de temps a autre. Par contre les voiles c’est strictement partout, tous les jours et pas uniquement a la Guillotiere.
          Les juifs appellent leurs enfants Jean-Jacques, Rudy ou Justine, les musulmans, meme s’ils se disent integres continuent, apres 3 generations en France, a donner le nom de leur prophete a leurs enfants. L’Islam peut etre une religion toleree en Occident, si elle accepte l’Occident et le respecte comme le fait le judaisme. Le probleme c’est que l’Islam est faite de proselytisme, d’ostentatoire, de d’imposition par la force.
          Les kippa comme signe d’une foi personnelle ne me derangent pas, par contre les voiles comme symbole de "j’aime pas la France, je le montre et je n’ai pas l’intention de m’integrer" je ne les apprecie pas.

          Toujours est-il que le limogeage de Sine est innacceptable, non pas pour sa phrase contre les voiles qui proliferent, mais pour sa liberte par rapport a l’attitude indigne du fils Sarkozy.


          • Gilles Louïse Gilles Louïse 23 juillet 2008 08:24

            Vous résumez fort bien la signification du voile qui n’est autre que je n’aime pas la France et je le fais savoir clairement.

            Étrange paradoxe de tous ces gens qui viennent en France mais ne l’aiment pas et veulent tout niquer, comme le dit leur Rap.

            C’est très douloureux de vivre ainsi et c’est pour cette raison qu’ils sont malheureux.

            Quelle gloire, pour les générations qui ont été mises devant le fait accompli d’être nées sur terre étrangère, de savoir que leurs géniteurs ont fui leur patrie comme des lâches parce que l’herbe était plus verte ailleurs ! Car s’ils n’accèdent pas à cette petite vérité élémentaire et insupportable pour eux, leur inconscient le leur dit 24 heures sur 24.

            Que peut-on valoir quand on privilégie un autre pays que le sien, et de surcroît, en étant doté d’un très fort ressentiment contre le pays d’accueil ?

            L’immigration est un drame pour les immigrants, qui sont les éternelles victimes du système, ce pourquoi ils appellent les Français bolos, mot qui vient probablement de diabolos, parce qu’ils peuvent en dépouiller un de temps en temps en s’y mettant courageusement à dix contre un, alors qu’en vertu du proverbe inusable c’est celui qui dit qui y est, les bolos, ce sont eux, ce sont eux les vraies et les sempiternelles victimes du système, à tel point que dans leur rage impuissante, ils vont jusqu’à brûler des voitures, mais pas n’importe quelles voitures, ils brûlent leurs propres voitures sans se rendre compte de l’inanité de ces actes et qu’ils sont la risée généralisée.

            La situation me paraît explosive d’autant qu’on a dépassé la mesure et qu’on est sursaturé depuis longtemps, on ne peut pas accueillir en si grand nombre des ennemis de la France.

            Bien à vous.


          • wesson wesson 23 juillet 2008 10:52

            bonjour Roger,

            "Des Loubavitchs en papillotes je n’en croise pour ainsi dire jamais, a part a Villeurbanne de temps a autre. Par contre les voiles c’est strictement partout, tous les jours et pas uniquement a la Guillotiere. "

            Dans ma ville, des loubavitchs en papillotes, j’en croise régulièrement. Ils sont souvent au supermarché le soir assez tard.

            Et des femmes voilées, j’en croise aussi régulièrement, là aussi le soir au supermarché.

            la différence : ce n’est pas le même supermarché. L’un est à l’est de la ville, et l’autre est à l’ouest.

            pour résumer, on les voit là ou leur communautarisme les à poussés à se regrouper et s’installer.


            De là a dire qu’il faille préférer une communauté plutôt que l’autre - tout en se basant pour cela sur leur nombre éventuel et ressenti, il y a un pas ...

            un pas que bien des nervis ici font à longueur de commentaire, mais pour ma part que je me refuse à franchir.

            Femmes voilées, Loubavitch à papillotes : c’est la même incommensurable foi en les convictions de sa communauté, et le même repli identitaire, la même intolérance. Et ce n’est pas une question de nombre.


          • 1984 23 juillet 2008 11:13

            Roger et Gilles avez vous conscience de votre racisme profond ???

            Peut-être le revendiquez vous ???

            Vous croyez peut-être aussi qu’un tel amas de conneries est une analyse ???

            Sidérant !


          • patrice patrice 23 juillet 2008 11:42

            Il est difficile de comparer strictement islamophobie et antisémitisme. Le rejet d’une religion est du domaine des idées. Une des bases de la démocratie, c’est la liberté d’opinion. Il est donc normal de pouvoir contester une idéologie. L’Islam, comme toutes les religions, est une philosophie, elle s’apparente par la même aux idéologies politiques. D’ailleurs, le communisme staliniens avait bien des traits propres aux religions. L’antisémitisme est tout autant racial que religieux. Il ne faut pas oublier que, durant la seconde guerre mondiale, les nazis chassaient les membres de la RACE juive. On a ainsi vu des enfants partir dans des camps d’extermination (et hélas, ne pas en revenir) parce qu’un de leurs parents était de race juive, même si l’enfant était de religion catholique ou protestante. 

            Je vous rappelle qu’en France, le mot racisme concerne la race et, par extension, ce qui est génétique, ce sur quoi l’homme ne peux intervenir. Le racisme anti- noir, arabe, femme, handicapé etc... existe. Il n’y a pas de racisme contre une religion en tant que telle.

            La raison de cette distinction est simple : une religion est une opinion, il est licite d’avoir une opinion sur l’opinion (ou la religion) des autres. Soit dit en passant, si l’on interdisait les opinions sur les religions, alors les textes sacrés qui évoquent les religions antérieures auraient de forte chance d’être eux-mêmes illicites...

            C’est en fait un autre point qui me pose vraiment problème. L’auteur laisse en effet à penser que le caractère racial de son opposant (arabe) a joué dans la victoire judiciaire du fils sarkozy. Le juge concerné pourrait très bien poursuivre le journaliste ainsi que le journal (complicité) pour diffamation. Je suis d’ailleurs surpris que cet élément n’ait pas été mis en avant dans le reproche fait au journaliste.

            Je vous rappelle enfin que les attaques sur la judéité de la famille sarkozy sont récurentes. D’ailleurs, lors de la dernière présidentielle, ce sont des arabes, plus même que des gens d’extrème droite qui venaient m’expliquer au comptoir de mon tabac que sarko était juif... en effet, petit fils d’un juif (la race, toujours la race) il ne pouvait être que juif...


            • Vincent Verschoore VincentV 23 juillet 2008 12:16

              En vérité, je vous le dit : la liberté d’expression n’est tout simplement pas compatible avec le fondamentalisme religieux. Il faut à un moment donné choisir son camp, le respect des fondamentalismes ou le respect de la liberté d’expression. Les juifs et les musulmans non fondamentalistes, qui vivent leur religion essentiellement dans la sphere privée et ne s’en servent pas comme marqueur identitaire, n’ont pas de problème particulier avec la notion de liberté d’expression, tout comme la plupart des chrétiens, qui ont depuis longtemps intégré la séparation des choses religieuses et civiles (même si cela est malheureusement remis en question ici et là).

              Choisir la liberté d’expression plutôt que le respect du fondamentalisme, ce n’est en aucun cas être raciste, car la race ne joue pas : on peut être fondamentaliste noir, blanc, jaune, rouge ou tout ce que vous voulez. Ce sont deux vues du monde différentes et malheureusement incompatibles, d’un côté un monde plutôt axés sur des individualités qui fonctionnent ensemble selon certaines régles de base, de l’autre un monde axé sur l’uniformisation ou la règle conditionne l’individu dans l’ensemble de son fonctionnement.

              Reconnaitre le conflit entre ces deux visions du monde, c’est déjà faire un pas vers une approche constructive de cette relation, même si in fine on doit se rendre compte qu’il vaut mieux séparer ces deux mondes plutôt que les intégrer de force. Simplement traiter l’autre de raciste ou de débile mal habillé (selon son camp) ne fait pas avancer le schmilblick et attise les tensions.


              • Olivier 29 juillet 2008 13:16

                Quelques remarques. Je pense comme Florentin qu’en tant que journaliste algérien, vous devriez avoir en effet des articles plus pertinents à nous offrir.
                Ensuite, vous comparer deux choses qui n’ont pas de rapport direct. Vous avez le droit de vous indigner, à tort ou à raison, des propos de Siné sur les femmes voilées, et les juifs ont le droit de s’indigner, à tort ou à raison, sur les derniers propos de Siné.
                Ou alors clarifiez vos propos, et dites clairement où vous voulez en venir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès