• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sébastien n’est pas Charlie

Sébastien n’est pas Charlie

Sébastien n’est pas Charlie. Il n’a pas le droit de rire de tout. Voici la énième incohérence du gouvernement de l’hexagone. Commise par une ministre. Fâchée, la ministre. Choquée même. Il faut dire qu’entre elle et Sébastien ce n’est pas le même oiseau. Les chants diffèrent. L’un fait dans la grosse tambouille frenchie, l’autre dans la litanie de l'ordre moral.

Les faits

Sébastien, c’est Patrick. Animateur télé et amuseur public ayant fait ses preuves. Elle c’est Laurence Rossignol, ministre de la famille.

Dans sa dernière émission il a chanté un de ses derniers opus, intitulé : « Une petite pipe avant d’aller dormir ». J’apprécie le talent de Sébastien comme humoriste. Ses imitations ont été particulièrement réussies. Ses émissions révèlent de vrais talents. Pour ses chansons, par contre, ce n’est pas ma tasse de thé. Je trouve même cette chanson très nulle. Mais peu importe.

Mais le rossignol n’aime pas la pipe. Magritte non plus, souvenez-vous. Enfin, il y a pipe et pipe. Et de pipe, le rossignol n’en voit qu’une : celle qui parle de sexe. Évidemment. Sébastien n’aurait pas fait une chanson prude. Ce serait mal le connaître.



Paroles de ministre

Le rossignol s’est donc déclaré choqué parce que cette chanson est passée en début d’émission et que des enfants pouvaient l’entendre.

« Je trouve ça extrêmement choquant, je pense que ceux qui ont la responsabilité, la chance d'animer une émission de télévision doivent aussi se comporter dans le respect des familles et ça n'est pas une question relative avec des familles plus ou moins détendues sur ces sujets-là. »

Faux-cul. Venant d’un membre (hum…) d’un gouvernement qui a fait de la libéralisation des moeurs un de ses objectifs, c’est amusant. Les enfants en savent plus que ce que le rossignol imagine. Pipe, c’est à peine une miette comparé au reste, et les parents sont libres de répondre ou non à leurs enfants, ou de fermer la télé.

Mais elle franchit ensuite les bornes :

« C'est une question d'abord, de respect des enfants parce que je trouve ça limite incestueux que de faire chanter ça dans une famille, à 20h50. Or la lutte contre l'inceste et la pédophilie est l'une de mes priorités. »

On est dans le délire. Laurence Rossignol a-t-elle perdu la raison ? Les vieux soixante-huitards qui forment le gros des troupes défraichies de cette gauche agonisante doivent éclater de rire. Associer cette chanson et Sébastien à la pédophilie, il fallait le faire. Elle a osé. Il n'y a qu'une seule explication à cette dérive sémantique : on n'a pas le droit de tout dire et de rire de tout. Sébastien n'est pas Charlie.

Ne croyons pas que le cas de Laurence Rossignol soit isolé ni qu’il s’agisse d’une simple maladresse. C’est une posture assumée de retour de « l’ordre moral ». C’est le produit de l’idéologie au pouvoir et non une simple erreur d’appréciation. Pour l’anecdote, Patrick Sébastien répondait à la ministre hier soir dans l'émission Touche pas à mon poste : « Je pourrais l’attaquer pour diffamation » (vidéo plus bas).

 

Maladresse ou idéologie ?

L’écart de langage de la ministre, sa réaction émotionnelle particulièrement violente, sont des indices de l’errance idéologique socialiste en matière de mœurs. Car ce n'est pas du hasard : la ministre est parfaitement formatée. Elle sort spontanément ses fondamentaux bien appris. C'est la voix de son maître.

C’est aussi une insulte envers l’animateur et envers l’esprit français. Et surtout envers « l’esprit Charlie » dont elle semble se moquer follement. C’est une démonstration limpide du recul intellectuel et moral qui s’impose en France. La posture de la ministre est un appel à la censure. Elle veut influencer la programmation de la chaîne d’État France 2.

La liberté d’expression n’est pas la même pour tout le monde.

L’animateur de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna, a d’abord suggéré que la ministre ait pu être piégée par le journaliste. Prise à froid, recevant l’info au moment d’y réagir, elle a plongé dans une accusation d’une extrême gravité, sans recul, sans aucune précaution de langage. Un point va dans ce sens : on apprend que la chanson a été diffusée vers 22 heures, et non à 20 heures 50 comme annoncé précédemment et comme madame Rossignol le pense parce qu’on le lui a dit.

A-t-elle réagi trop rapidement ? Peut-être. Mais c’est secondaire. Ce qu’il faut retenir est ce qu’elle a dit. Chanter « Une petite pipe » - alors que les couplets ne mentionnent que des fumeurs de pipes célèbres ou des glaces à la vanille, la fait penser à la pédophilie et à l’inceste.

D’abord on ne voit pas ce qui la gêne dans l’inceste - entre adultes consentants. Le mariage pour tous devrait logiquement ouvrir les portes des mairies aux consanguins. Non ? Si. Pure logique, rien d’autre : les sexualités, toutes les sexualités. Quoi ? J’aurais mal compris ?

 

Précédents célèbres

Ensuite, pourquoi stigmatiser cette chanson alors qu’il y a quelques décennies France Gall chantait « Les sucettes » (faut-il encore vous faire un dessin ?), et que Lio suggérait une Lolita assumée dans « Banana Split » - chanson débordante d’une chantilly qui n’était pas sucrée ? Pierre Perret et son « Zizi » détaillé sous toutes ses formes a fait les beaux jours des chorales d’enfants. Et la ministre ne doit pas entendre le français puisqu’elle ne dit rien de la chanson « Je bande » du même Pierre Perret, ni de son « Chibre » qui se gonfle d’ivresse quand le printemps le caresse. Gainsbourg a écrit et chanté « Lemon incest » avec sa fille Charlotte - autrement plus corrosif que l’inoffensif « Une petite pipe ».

Je passe sur l’innocent « Je veux faire l’amour avec toi » de Polnareff à ses débuts. Georges Brassens n’a pas fait autre chose avec son « Fernande » : « Quand je pense à Fernande, je bande, je bande ». Il faut interdire tout cela. Interdire aussi tous les artistes qui ont parlé avec tendresse des prostituées. Et la liste n’est pas exhaustive. Les socialistes parisiens feront-ils un remake de « Fahrenheit 451 », film terrible où un pouvoir fascisant brûlait les livres ? Combien de temps les français devront-ils subir cette idéologie délétère ?

Quand-même, confondre une chanson paillarde soft avec un appel à l'inceste, il faut le faire. Tenez madame la Ministre Beloiseau Rossignol, vous qui semblez aimer faire du vent, pour votre édification je vous offre ce rappel des paroles de Gainsbourg chantant avec sa fille alors très jeune :

Je t'aime t'aime je t'aime plus que tout
Papapappa
L'amour que nous n'f'rons jamais ensemble
Est le plus beau le plus violent
Le plus pur le plus enivrant
Exquise esquisse
Délicieuse enfant
Ma chair et mon sang
Oh mon bébé mon âme


Brûlera-t-on les disques de Gainsbourg avec ceux de Sébastien en place de la Bastille ? Condamnera-t-on officiellement Boris Vian pour son iconoclaste « Fais-moi mal Johnny » ?

Et mettra-t-on Pierre Perret en prison pour exhibitionnisme quand il chante « Mon chibre » ? « Ah ce qu’il est beau mon chibre/Quand il est à l’air libre/C’est un piton rose et dur/De satin veiné d’azur/ ».

Sébastien n’est pas Charlie. Et les manifestations du 11 janvier n’ont jamais eu lieu. La nouvelle morale pourrait dès lors être résumée dans cette injonction : « Sus aux chansons paillardes et aux fumeuses de foutre pipe ». Sus sans jeu de mot, bien sûr. On ne peut quand-même pas autoriser, dans la mémoire d'une grande nation, des paroles comme celles de ce Branle Charlotte :

Dans son boudoir la petite Charlotte
Chaude du con faute d'avoir un vit
Se masturbait avec une carotte
Et jouissait sur le bord de son lit.
(Refrain :)
Branle, branle, branle Charlotte
Branle, branle, ça fait du bien
Branle, branle, branle Charlotte
Branle, branle, jusqu'à demain.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.84/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Agafia Agafia 5 mai 2015 20:54

    ça me rappelle durant les sixtees, la censure hypocrite anglaise qui avait obligé les Stones chantant en direct à la BBC, à changer les paroles de « Let’s spend the night together » (passons la nuit ensemble) en « Let’s spend the time together » (passons du temps ensemble).


    Entre une ministre de droite qui confond l’inflation avec la fellation, et une ministre de gauche qui confond un innocent plaisir tabagique avec un innocent plaisir sexuel oral... hein !!! smiley
    Quand j’affirme qu’il n’y a pas de différence entre droite et gauche, n’ai-je pas raison ? Même combat : tous des obsédés !!!!
    Ou bien ça nous prouverait seulement que la promotion « sous le bureau » dans la vie politique est une habitude bien ancrée qui laisse des traces.... et pas seulement sur des robes bleues. smiley

    • gaijin gaijin 5 mai 2015 21:39

      il ne faut pas oublier que beaucoup de chansons « enfantines » ont un double sens
      genre : ma chandelle est morte je n’ai plus de feu, ouvre moi ta porte ........
      mais on ne peut pas demander a un ministre d’avoir de la culture ( faut pas déconner non plus )
      autre chanson a bannir :
      https://www.youtube.com/watch?v=-1_OPtNyCqc
      ou bien :
      https://www.youtube.com/watch?v=KbKvDkLlluo

      a un age pourtant tendre il me semble me souvenir qu’on chantait des choses bien moins édulcorées :
      https://www.youtube.com/watch?v=79fe_L0B64E

      mais c’était un temps ou le politiquement correct ne faisait pas tant de ravages .....
      devrait t’ on proposer au ministère de la culture la création d’une journée de la chanson paillarde ?


      • TSS 7 mai 2015 13:33

        @gaijin
        La plupart des chansons dites« enfantines » sont des chansons avec un double sens porno... !!


      • Auxi 5 mai 2015 22:22

        D’accord, Homme libre, mais la comparaison Gainsbourg / Sébastien, euh…

        Gainsbourg était un poly-artiste de génie – cinéma, littérature, chanson, musique, alors que Sébastien n’est que Sébastien, c’est-à-dire pas grand chose… un marchand de lessive.

        • Byblos 7 mai 2015 18:45

          @Auxi
          Gainsbourg génial ?


          Laissez-moi rire !!

        • Garance 5 mai 2015 22:40

          Dédicace à Mme Rossignol qui a du oublier la façon dont elle a gravi les échelons de la hiérarchie socialiste : 



          .

          • Montdragon Montdragon 5 mai 2015 23:21

            Dans la pure lignée de la Royal qui a fait couler le Club Dorothée, avec l’aide bénie de...Canal+.
            Oui c’était con mais populo et bien drôle en se tapant sur le ventre.

            Dans la même lignée que Lang et ses sbires ont tué les fêtes de villages pour subventionner des manifestations culturo-mes couilles.

            Quand ont vous dit qu’ils veulent tout régenter, les descendants des puritains anglo saxons.

            Le thème de la protestisation de la France était débatu du temps de Jospin, plus du tout maintenant.


            • Sarah 6 mai 2015 14:04

              @Montdragon
               

              «  protestantisation de la France »


              Bonne remarque ; une protestantisation instaurée par des pervers au pouvoir (cf. les post de Gadjin et Julien30) qui interdisent de faire, dire et même penser - dans tous les domaines - ce qu’ils font eux-mêmes « sous le bureau » comme dit Agafia.


            • Montdragon Montdragon 6 mai 2015 17:46

              @Sarah
              exact et merci, ô temps pour moi smiley


            • alanhorus alanhorus 6 mai 2015 08:46

              Patrick Sebastien est parrain d’enfance et partage, donc il défend l’enfant maltraité, la ministre se trompe sur toute la ligne et n’a plus qu’a aller se coucher ...sans dessert.(ce soir là c’était banane a split, je crois bien : voir la chanson de lio lol)
              http://www.enfance-et-partage.org/spip.php?article265


              • Aldous Aldous 6 mai 2015 10:33

                @alanhorus
                Enfonce et partage ?


                C’est un club libertin ? smiley

              • Trelawney Trelawney 6 mai 2015 08:50

                Si madame Rossignol va un jour à Dunkerque et pendant la période du carnaval. Elle pourra assister le mercredi au carnaval des enfants où les petits bambins font tout comme leurs parents. Ils chantent de jolies chansons tirés du répertoire de cette fête à savoir :

                Elle a des grosses tototes Ma tante Charlotte

                Il a un gros cigare Mon oncle Edouard

                Elle a de belles fesses Ma tante Agnès

                Elle a de belles cuisses Ma tante Alice.

                 

                ou encore

                 

                Et s’t’homme il a un wiche, un wiche, un wiche,

                Et s’t’homme il a un wiche, et c’femme elle en n’a pas.

                Et s’femme elle a des tetch’, des tetch’, des tetch’,

                Et s’femme elle a des tetch’, et s’t’homme il en n’a pas

                 

                Ou aussi

                 

                En Italie on pisse dans l’lit,

                En Angleterre on pisse par terre

                Mais chez nous en France

                Ça n’a pas d’importance.


                • totor101 totor101 6 mai 2015 11:24

                  Mode humour !
                  la dame est une branleuse ! ! !


                  • L'enfoiré L’enfoiré 6 mai 2015 12:24

                    C’est fou ce que cela m’a rappelé « Les fleurs du mâle »


                    • Yurf_coco Yurf_coco 6 mai 2015 13:23

                      Quelle analyse !!!!!!!!


                      En fait non. Il n’y a pas d’analyse, vous cachez derrière des titres de paragraphes objectifs, des arguments falacieux et dont le but n’a été que de dénigrer le Partie Socialiste, la mariage pour tous, les homosexuelles... Et ce, dès le début de la conception de cet article.

                      Et si on creuse un peu (pas de trop, y’a pas besoin de toute façon), votre argumentaire se limite à des affirmations fausses et approximatifs, dans le but de remplir la mission dont j’ai déjà parlé. Voir vous surfez de manière totalement dégueulasse sur les attentats de Charlie, qui doivent vomir votre article.

                      Je vous explique d’abord pourquoi votre article est vide de sens.

                      Votre argumentaire se résume à :
                      - Sebastion à écris une chanson à double sens
                      - La ministre dis que c’est un appel à la pédophilie
                      - D’autres l’on déjà fait (c’est donc bien le PS le problème CQFD)

                      Voilà votre argumentaire. Trois points, trois points approximatifs et/ou faux.

                      Déjà, personne ne reproche à un artiste d’écrire des chansons à connotations sexuelles, PERSONNE.Ce qui est reproché à Sebastion n’est donc pas son talent ou son désire de faire du VRAI sebastien Patoche comme chez son pote cyril, surtout quand il s’est rendu compte que Patoch faisait plus d’argent que lui. 

                      Bref.Si on ne lui reproche pas ça alors quoi ? On lui reproche de chanter CETTE chanson, lors d’un programme familiale, de grande écoute, dans lequel il y a parfois des sous titres pour chanter en famille.

                      Et c’est là le problème : Sebastien veut faire le buzz et du pognon, alors il a utiliser cette fenêtre qu’il avait pour chanter « par surprise » cette chanson pour faire le buzz.

                      Sauf qu’il n’y a pas que des beaufs qui rigolent de ces chanosn niaises, il y a des familles normales. Ou des père n’ont pas envie d’apprende à leur fille de 7 ans (qui connaissait déjà « tourner les serviettes » et « le petit bonhomme en mousse ») : « une petite pipe avant de me couché » !

                      Vous vous avez envie d’acheter ce CD à votre fille de 7 ans, comme ça elle va apprendre la chanson, et la chanter à l’école ? Faites le, se sera votre responsabilité.

                      Par contre voir ça a 20h50 sur une chaine publique, dans un programme destiné aux enfants, NON. Il pouvait sortir ça chanson, sans utiliser le service publique, personne ne lui aurait rien rerprocher.

                      Donc pour les vrais artistes qui ont écris des chansons a connotations sexuelles, celles-ci n’étaient pas mis sur le devant de la télé aux heures d’écoutes des enfants.NON !

                      Vous commencez à comprendre ? (cette question s’adresse au lecteur, pas à l’auteur qui sait parfaitement cela)
                      Ce n’est pas la chanson, c’est cette manière de vouloir faire le buzz, au dépends du respect des heures d’écoute.

                      Voilà, la première partie pour que les gens comprenne un peu « l’autre point de vue »

                      Maintenant pour vous, défenseur de Charlie, de la liberté d’expression, vous n’êtes qu’un manipulateur malintentionner, on va regarder quelles sont vos ficelles.

                      On peut constater que le but de cet article était contre le PS, la mariage pour tous, les homo etc etc... Commment ?

                      1) Par exemple quand on enonce des arguments diamétralement opposé mais qui vont dans votre sens. Exemple :  
                      vous dites : « d’un gouvernement qui a fait de la libéralisation des moeurs un de ses objectifs »  
                      puis, plus loin, ça ne vous dérange pas de dire : « C’est une posture assumée de retour de « l’ordre moral » »

                      2) Vous bottez (d’avance) en touche sur mon argumentaire avec cette phrase :  
                      « les parents sont libres de répondre ou non à leurs enfants, ou de fermer la télé »  
                      Et bien non, je ne suis pas d’accord, si un programme télé me dis que c’est un programme familiale, j’entends qu’on ne fase pas chanter ces chansons vulgaire à des enfants qui n’en connaitrait même pas le sens.  
                      Ca c’est pervers.  

                      3) Vous assimilez la réaction de ce ministre à l’ensemble du gouvernement ?  
                      « C’est le produit de l’idéologie au pouvoir et non une simple erreur d’appréciation »  
                      BEN VOYONS, faut pas ce géner, on est aps à une approximation près chez vous. Ces mêmes approxiamtions qui sont en fait la qualité de votre travail : le néant.  

                      4) Surfez sur les attentats... C’est dégeulasse ! 

                      Alors maintenant, on a le droit d’être raciste contre le juifs, faire chanter « une petite pipe » aux enfants, bah oui !  Puisque c’est la liberté d’expression ! Et bah non !!!!  

                      Justement Charlie, vous etes fan ? Vous le lisez j’imagine ? 
                      Vous qui utiliser la mort de ceux qui ont eu du courage pour votre torchon à charge.  
                      Et bien, si c’est le cas, vous sauriez qu’en fin de journal il y a des dessins érotiques... érotique oui mais...  des dessins non figuratif !!! 

                      Là ou Sebastien ferait une gros sexe dans un trou, dans Charlie, c’est des lignes, des formes, dont SEULS les adultes peuvent en comprendre le sens.  Parce que EUX font de l’art, et de l’érotisme pour adulte oui, et il ne font pas du porno télévisuelle pour s’en mettre plein les fouilles

                      • L'enfoiré L’enfoiré 6 mai 2015 15:17

                        @Yurf_coco,


                         Voilà ce qu’on en dit chez nous.
                         Il y a en effet un point d’interrogation, qu’il ne faut pas interpréter trop vite avec une question de pognon. 
                         Je n’ai pas compris non plus qu’il chante cela en début d’émission alors que sa chanson est toujours lancée en finale, c’est à dire après 23:00.
                         Maintenant, il ne faut pas oublier que l’émission est rediffusée sur d’autres chaines comme TV5Monde à des heures qui ne sont pas les mêmes. 
                         De plus, cette émission est surtout « nostalgique », c’est à dire que les enfants ne sont même pas dans le coup. Pas nés pour la plupart des chanteurs.
                         Je ne suis pas un beauf, mais j’aime les paroles quand elles existent.
                         Ici, c’est un peu pauvre. Des répétitions trop souvent.
                         Je préfère Brassens qui donnait parlait de Margo qui donnait la gougoutte à son chat.
                         Maintenant, je répondrai comme je l’ai fait ailleurs : dans notre époque hyper-sexualsiée (même chez les enfants), il y a de plus en plus de prudes qui sont choqués à la moindre parole graveleuse.
                         Des polémiques qui naissent de ce genre de non-évènement en est la preuve.
                         Quels sont encore les enfants qui regardent la télé avec leurs parents ?
                         Au pire, ils sont avec leur tablette dans leur chambre.
                         

                      • Yurf_coco Yurf_coco 6 mai 2015 16:00

                        @L’enfoiré

                        quand vous dites : 


                        «  Maintenant, je répondrai comme je l’ai fait ailleurs : dans notre époque hyper-sexualsiée (même chez les enfants), il y a de plus en plus de prudes qui sont choqués à la moindre parole graveleuse. »

                        Je suis tout à fait d’accord avec vous. Et c’est exactement mon point.
                        L’hyper sexualisation des enfants me choque, on fond le monde des adultes avec le monde des enfants.

                        Or le Sebastien, il a le créneau de 20h50, sur une chaîne publique, quoiqu’on en dise à cette heure il y a des programmes pour toute la famille (et il y en a plus beaucoup, si on enlève les « Esprit Psychopate » et autre New York je te viole").

                        Donc justement, je trouve que pour ce genre de programme, il y a un devoir, d’être un minimum fin, si il y a des allusions. Sinon il va sur une chaîne privé, financé par des financiers qui veulent de l’audimat.

                        Le rôle du service publique n’est pas de faire la promo d’un guguss qui veut faire du Sebastien Patoche.

                        Quand on le compare a de vrai artiste comme Gainsbourg ou Brassens, je m’étouffe dans mon café.


                      • L'enfoiré L’enfoiré 6 mai 2015 18:56

                        @Yurf_coco,


                         Bien d’accord sur le dernier point.
                         Pour les points sur le timing, j’ai déjà répondu.

                      • L'enfoiré L’enfoiré 6 mai 2015 19:02

                        Imaginez l’inversion des rôles des deux présentateurs-producteurs Drucker et Sébastien.

                        Ce serait comique, non ? smiley

                      • Yurf_coco Yurf_coco 7 mai 2015 08:41

                        @L’enfoiré

                        MDR, là je regarderai !!

                      • ETTORE ETTORE 6 mai 2015 14:17

                        Je pense que son mari à la Rossignol a dû bien se marrer.

                        Enfin quelqu’un qui à exprimé en chanson son fantasme le plus profond et sûrement inassouvi !
                        Comme dab ! ces cons de politiciens ont la gueule trop ouverte pour laisser le temps à leur cerveau
                        de réfléchir, et comme dab on est ensemencé de critiques qui en fait, ne résument que l’expression de leur de vie au quotidien.
                        Heure de grande écoute....pour les gosses ?! mon oeil ! elle doit les coucher bien tard, ses marmots !
                        Au fait les « gosses » en canadien, c’est pas les coui....., ?

                        • goc goc 6 mai 2015 17:33

                          Ce qui me choque le plus dans la réaction imbécile de de la sous-ministre c’est cette phrase
                          Je trouve ça extrêmement choquant, je pense que ceux qui ont la responsabilité, la chance d’animer une émission de télévision doivent aussi se comporter dans le respect des familles

                          Donc parler de pipe c’est bien plus irrespectueux que de cracher sur une croyance religieuse et traiter tous les musulmans de terroristes, en représentant un Allah avec une bombe dans le turban. Bref une bonne famille bien blanche et bien catho c’est quand même autre chose qu’une smalah de musulmans, non ???
                          Si ce n’est pas du racisme, ça y ressemble en tout cas !!!


                          • L'enfoiré L’enfoiré 6 mai 2015 18:59

                            @goc,

                             J’espère que vous connaissez la provenance de l’image de l’article « Ceci n’est pas une pipe ».
                             C’est du surréalisme belge de Magritte. 
                             Cela n’a donc rien à voir avec l’article. 

                          • goc goc 6 mai 2015 19:32

                            @L’enfoiré
                            quand le sage montre la lune du doigt.......


                          • smilodon smilodon 7 mai 2015 22:00

                            @ l’auteur : merci de ne pas comparer Patrick Sébastien à Gainsbourg !...Ca n’a rien à voir !... Mais que les téléspectateurs apprécient « Sébastien », y’a rien à redire !... Moi je le trouve totalement « vaseux » !... « Grossier et insignifiant » !... « MOI JE » !... Mais ce n’est que mon avis !.. Ces émissions de télé, jamais je les regardent !... C’est un « pantin médiatique » !.. Mais il y en a tant d’autres !.... Mais par pitié ou « charité chrétienne », ne le comparez pas à Gainsbourg !.... C’est pas les mêmes !..... J’ai repeint mon appart y’a pas longtemps !.. Au rouleau !... Comparez-moi à Van gogh si vous voulez !... Mais je n’en mérite pas tant !... Adishatz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès