• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Soutenez les grévistes : caisse de grève et financement participatif ! (...)

Soutenez les grévistes : caisse de grève et financement participatif ! #loitravail

Soutenez les grévistes : caisse de grève et financement participatif ! #loitravail

 C’est unis, tous ensemble et en même temps que les travailleurs vont gagner.

Tous le monde ne peut pas faire grève, car malgré que ce soit un droit constitutionnel, la répression est lourde.

Dans certains secteurs les travailleurs ne peuvent pas faire grève. Mais tous nous pouvons soutenir les grévistes. Contribuez aux caisses de grève !

Chacun peut donner en ligne en cliquant ici : https://www.lepotcommun.fr/pot/x9a9rzjr

Si les 75% de français opposés à la loi travail donnait 5 euros, c'est près de 150 millions d'euros qui pourrait être récolté. De quoi aider les grévistes dans les secteurs clé de l'économie. Qui ont des salaires pas plus importants que les votres et qui se trouvent en première ligne.

Solidarité financière avec les salariés en grève cliquez ici

 Organisé par : Info’Com-CGT 

La protestation contre la loi Travail a pris, ce lundi 23 mai, une nouvelle dimension. Avec des grèves et mobilisations dans les raffineries françaises, nos camarades de la CGT-Pétrole donnent une nouvelle impulsion au mouvement qui doit se propager dans de nombreux secteurs d’activités contre la loi Travail.

Leurs revendications ne sont pas spécifiques à un secteur d’activité : il s’agit d’une grève reconductible afin d’obtenir le retrait de la loi Travail, véritable régression sociale qui veut supprimer de nombreux droits !

Plus de deux Francais sur trois se déclarent aujourd’hui opposés à cette loi. Pour soutenir nos camarades grévistes jusqu’au retrait de la loi, Info’Com-CGT lance ce jour un appel à la solidarité financière.

L’ensemble des sommes récoltées sera reversé à partir du 30 mai aux salarié.e.s en grève reconductible selon les modalités déterminées par leurs représentants. 

Aidons-les à tenir. Faites un don en ligne sur ce site qui est sécurisé ou renvoyez votre chèque à l’ordre d’Info’Com-CGT en remplissant le bulletin ici : http://goo.gl/MvB5sg

Sur demande, vous pourrez recevoir un reçu. Les noms des donateurs (sauf celles et ceux qui souhaiteront rester anonymes) seront répertoriés sur le site internet de notre syndicat : http://goo.gl/FO4hxW.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • joletaxi 28 mai 2016 17:23

    petits petits , roooroooorrooooo

    non madame, il ne faut nourrir les pigeons

    rorooooroooorooorooo


    • Xenozoid Xenozoid 28 mai 2016 17:31

      @joletaxi

      maintenant je sais que tu as 2 pseudos

    • Clofab Clofab 28 mai 2016 17:51

      Ah.........Ah.........Ah, je reconnais : Elle est bonne celle là !


      • alinea alinea 28 mai 2016 18:50

        J’ai solidarisé !! et aujourd’hui, stupeur : toutes les raffineries « libérées », des tas de camions citernes sur les routes et une circulation du diable !
        j’ai encore perdu une bonne occasion de ne pas m’en mêler !!


        • joletaxi 28 mai 2016 18:52

          @alinea

          rooooorroooooroooooorooooroooooo

          petits petits

          rooooooroooooroooooo


        • taktak 28 mai 2016 23:00

          @alinea
          Quasi toutes les raffineries et tous les terminaux pétroliers sont en grève. Le gouvernement à attaquée violemment tous les rassemblements devant les dépôts pétroliers.

          Mais face à un gouvernement qui méprise le peuple et la démocratie, le devoir du peuple est de réagir. Organisons partout autour de chez nous la riposte populaire et démocratique. Valls, l’UE et le MEDEF n’auront jamais assez de CRS pour nous empécher de bloquer le profit des gros patrons.

          ils cassent le pays ? bloquons leurs profits ! Tous ensemble et en même temsp.


        • alinea alinea 28 mai 2016 23:03

          @taktak
          Je suis bien d’accord taktak, mais ce que je vois, c’est que les gens sont bien contents de rouler pour occuper leur week-end !!
          Alors s’ils sont en grève et qu’ils n’emmerdent personne, je ne vois pas bien ce que ça peut donner.


        • taktak 28 mai 2016 23:12

          @alinea

          Alinea, c’est à chacun d’agir. ne vous demandez pas ce que font les autres, soyez à l’initiative. C’est comme cela que ce construit la résistance

          Cela dit, j’espère que des millions de français auront consommer un max d’essence. Perso, si j’avais une chaudière au fioul, je l’aurai fait marcher à fond.
          Les raffineries sont à l’arrêt et plus une goutte de pétrole et de carburant n’arrive en France.

          Plusieurs dépôts pétrolier restés bloqués, notamment en Corse.

          Ce soir malgré la com du gouvernement sur la quasi totalité du territoire, entre 20 et 40% des stations sont à secs. Dans l’ouest, en ile de france, dans les bouches du rhone, dans la vallée durhone, dans le Nord entre 60 et 80% des stations restent à sec.


        • alinea alinea 28 mai 2016 23:41

          @taktak
          Tant mieux taktak ! moi je n’arrive pas à trouver des infos.
          il y a dix jours, plutôt que de prendre un bidon de cinq litres d’essence pour faire marcher la pompe qui tire l’eau du puits pour mes chevaux, j’en ai pris deux ; désolée.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2016 19:25

          @alinea
          C’est le calendrier des grèves que vous cherchez ? Mai et Juin.


        • Etbendidon 28 mai 2016 19:15

          Vous pouvez aussi envoyer vos dons à :
          PRCF Police Renforcement Caisse Fraternelle


          • taktak 28 mai 2016 23:01

            @Etbendidon

            Non, c’est la CGT qui gère la caisse de grève. Mais le PRCF appelle à soutenir la grève.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2016 08:46

            @taktak
            Les 4 milliards d’euros que touchent les syndicats chaque année ne servent donc pas à une caisse pour les grévistes ?? Que font-ils de cet argent ?


            Ils achètent des châteaux pour leurs Comités d’entreprises,  afin de passer des vacances sans la promiscuité des « sans dent » du camping des Flots Bleus de Palavas les Flots...

            Extrait du Rapport Perruchot sur l’argent des syndicats :
            "
            Le système français est unique. Alors que dans tous les pays comparables 90% des ressources des syndicats de salariés proviennent des cotisations de leurs membres et du placement de leurs réserves, en France les cotisations des membres ne couvrent que « 3 à 4% » de leurs budgets.

            Le reste provient de sources très variées, difficiles à mettre au jour : « mises à disposition » de personnel et de locaux par des administrations et de grandes entreprises publiques et privées, subventions accordées sur les fonds de la formation, de la Sécurité sociale, de l’assurance-chômage, des handicapés, des assurances vieillesse complémentaires, du 1% logement, subventions de l’État et des collectivités locales, etc.

            D’après le rapport, les ressources des syndicats de salariés atteignent ainsi 4 milliards d’euros par an, soit 3 à 4 fois les ressources des syndicats anglais ou allemands, qui ont pourtant 5 à 10 fois plus de membres."


          • lsga lsga 29 mai 2016 14:19

            @Fifi Brind_acier
            Peut-être que comme Poutine ils s’en servent pour financer le mariage de leur fille sur le dos du peuple russe ?


          • taktak 29 mai 2016 14:45

            @Fifi Brind_acier

            mais oui bien sûr Fifi. Oui not monsieur, oui not bon maitre. Toujours égal à vous même. Votre priorité, taper sur le peuple sur les ouvrier. Un bon petit collabo.

            Alors je vais clarifier les choses :

            1°) sur le rapport perruchot : 4 milliards d’euros vous dites vont aux syndicats. La vraie question c’est quel syndicat ? Ceux qui signent TOUJOURS les pires régressions sociales où ceux qui luttent pour défendre les travailleurs. Rappelez moi ce que fond les trois derniers patrons de la CFDT juste pour savoir.
            Facile de mettre tous les syndicats dans le même panier. Mais ils ne se valent pas tous ; Il y a les syndicats jaunes, officines patronales et payé en tant que tel, recevant les postes et les subsides du gouvernement, l’argent des caisses noires des patrons (pour fluidifier les relations sociales disent ils). Pourquoi ne pas parler de cela ? La CGT, Sud, les syndicats de combats sont au contraire les victimes de ces pratiques.

            2°) C’est facile bien cacher derrière un pseuo cher F_ A de cracher sur « les syndicats ». Mais dites moi, il est possible pour tout un chacun de se syndiquer et même de créer un syndicat. Alors dites le nous, vous êtes syndiqué ? vous l’avez déjà été au moins avant de cracher un tous pourri sur des gens sans qui les enfants de 5 ans travailleraient encore à la mine, et sans qui nous n’aurions ni retraites, ni vacances, ni sécu, ni durée légale du travail, ni SMIC.

            Ce qui est bien avec cette loi travail, c’est que les masques tombent. Et que les hypocrites sont démasqués. n’est ce pas cher F_A ?


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2016 19:40

            @taktak
            Bel amalgame ! Je ne confonds pas, comme vous, le peuple, les syndiqués de la base et les apparatchiks syndicaux. A la base, il y a plus de 30 ans qu’ils se battent contre les fermetures d’entreprises, les licenciements, les délocalisations... , souvent en pure perte.


            Quels directions syndicales syndicales sont concernées ? Lisez l’enquête « Syndicats, corruption, dérives et trahisons » , vous aurez la réponse, il y en a pour tous et il en reste, et pas seulement la CFDT que vous dénoncez à juste titre, sans dénoncer les autres. 

            Critiquer les directions syndicales d’aujourd’hui, c’est faire oeuvre utile.
            L’UPR n’est pas contre les syndicats,mais pour des syndicats indépendants, financés essentiellement par les adhérents, pas par le patronat et par Bruxelles.
            « Les escrocs de la Confédération européenne des syndicats ».

          • Cariton (---.---.167.177) 29 mai 2016 20:40

            Meme si certains petit ,petit ,petit ,se font plaisir devant leur ordi a casser les grevistes et la cgt , car ils n’ont que cela pour se sentir exister,meme si les moineaux insatisfaient de leurs sorts taillent l’appel aux dons pour aider les grevistes,moi je vous dit bravo, bravo pour votre courage de dire non et d’aller a contre courants des dominants,bravo pour votre solidarite,ce n’est pas avec les petits mange cacas qui ne trouvent rien d’autre a faire que de casser que cela va avances , bravo a la cgt qui est le seul syndicat a faire les choses a fond pour les ouvriers et voila pourquoi certains les detestent car ils ne font pas samblants, alors courage c’est vous qui avez le merite de contrer ceux qui ont l’argent


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2016 08:30

            @sampiero
            ça tombe bien, l’ UPR ne fonctionne qu’avec l’argent des adhérents.
            Vous avez encore perdu l’occasion de vous taire.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2016 08:35

            @Cariton
            Si la CGT défendait les ouvriers, elle aurait appelé à sortir de l’ UE, au moins depuis le Traité de Maastricht qui a permis les délocalisations par la suppression du contrôle des mouvements de capitaux... Comme le fait le Syndicat des Transport anglais qui appelle au Brexit depuis 2013.
            S’en prendre aux effets, sans s’attaquer aux causes, fait de vous des Shadoks.


          • Robert GIL Robert GIL 30 mai 2016 11:40

            @sampiero
            ça ne sert a rien de discuter avec fifi, elle fait du bourage de crane pour son gourou et comme goebbel elle espere qu’un mensonge repeter 1000 fois deviendra une verité, mais la verité c’est qu’elle est dans le meme camp reactionnaire que marine !
            .
            voir : ASSELINEAU et l’UPR ou l’imposture anti-européenne


          • straine straine 28 mai 2016 20:14

            Ils ont fixé la prochaine manifestation au 14 juin 2016, ils se couchent (?)


            • taktak 28 mai 2016 23:02

              @straine
              La prochaine manifestation c’est le 2 juin. Les appels à la grève reconductible se multiplient


            • straine straine 29 mai 2016 02:57

              @taktak
              OK merci, sur des blogs dans les commentaires ils disent que les syndicats levaient la grève pour reprendre le 14 Juin .
              Ils en parlent sur le site de mai68.org
              Loi Travail - 27 mai 2016 - Martinez et la CGT veulent nous faire perdre !
              "Pas d’Euro de foot sans retrait de la Loi Travail !

              Les syndicats ont fixé la prochaine manifestation au 14 juin 2016 ! et pourquoi pas dans 14 ans, tant qu’ils y sont !?!

              Si, en 1995, on a gagné contre Juppé qui voulait détruire la Sécurité sociale, c’est parce qu’il y avait une manif tous les jours ! PAS tous les quinze jours !"


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2016 19:46

              @straine
              Boooo le vilain ! Si vous critiquez les décisions syndicales, si vous ne soutenez pas à 100% ce que dit Taktak, vous allez vous faire traiter de fachos, ou au moins de « traitre à la cause »... .


            • César Castique César Castique 28 mai 2016 20:46

              « Soutenez les grévistes : caisse de grève et financement participatif ! »



              Serait-ce à dire qu’ils manquent, eux aussi, de carbure ?


              C’est vraiment le bouquet smiley


              Quoique, à une époque qui marie des hommes entre eux, il n’est plus imaginable de s’étonner de quoi que ce soit.

              • Montdragon Montdragon 28 mai 2016 22:50

                Ça existe déjà les caisses de grève ;, takatk charlatan !
                bientôt le Pr Taktak vous ramène l’être aimé en 48 h ?

                Escroc !!


                • taktak 28 mai 2016 23:03

                  @Montdragon
                  L’escroc c’est vous. Et en plus un escroc illetré

                  l’article est une copie de l’appel à la solidarité lancé par la CGT info com et reprend le lien donné par la CGT info com


                • Montdragon Montdragon 29 mai 2016 11:58

                  @taktak
                  Illettré moins que toi camarade, je réitère, pas de solidarité car ce dispositif existe déjà.
                  Je me doute que c’est un appel général bougre d’âne.


                • tf1Groupie 29 mai 2016 00:04

                  Encore une arnaque par Internet


                  • Le p’tit Charles 29 mai 2016 08:54

                    +++++++++++

                    certains font la propagande du PS ?
                    comment peut on soutenir ces voyous qui dupent les travailleurs pour apporter leur soutien au patronat...
                    faut soutenir la CGT par tous les moyens, l’avenir de nos enfants est en jeu... !

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2016 09:02

                      Pour être efficaces, les syndicats doivent être financés essentiellement par l’argent des adhérents et pas par le patronat et Bruxelles. « Syndicats et patronat viennent de s’attribuer des millions d’euros sur le budget de l’ UNEDIC, la caisse des chômeurs. » . Même pas honte !


                      Le lobby de la Confédération européenne des syndicats, un lobby voué à la collaboration :

                      " La CES a vu son rôle renforcé depuis 2000. En effet, le Comité permanent de l’emploi a été remplacé par un « Sommet social tripartite » – UE-patronat-CES –, véritable sommet de la pyramide qui ordonne la politique « sociale » de l’Union.

                      L’objectif avoué est « d’assurer une participation efficace des partenaires sociaux à la mise en œuvre des politiques économiques et sociales de l’Union. »[8]

                      Il s’agit bien d’associer les organisations syndicales, par le biais de la CES, à la mise en œuvre de la politique de dérégulation orchestrée par Barroso & Co."


                      Pour mémoire, la CES a soutenu le Traité de Lisbonne et s’est opposée au referendum en Grèce en Juin 2015.


                      • jaja jaja 29 mai 2016 11:05

                        @Fifi Brind_acier

                        Hélas beaucoup trop d’argent dans les CE, formidables instruments de corruption du syndicalisme... qui se veulent outils de cogestion (fictive) et donc d’intégration (au système) et hélas le sont !
                        Croyez-vous que les capitalistes soient idiots au point de donner de l’argent sans contrepartie ? Ils avaient bien compris en 1945 où était leur intérêt pour sauvegarder l’essentiel : leur pouvoir !

                        Sans tous ces outils d’intégration il y a longtemps que les travailleurs auraient exproprié les patrons et le syndicalisme serait un outil de combat de classe...


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2016 19:55

                        @jaja
                        Pour qu’il y ait de la corruption, il faut les deux : des corrupteurs et des corrompus...



                      • André Martin 29 mai 2016 21:14

                        @Fifi Brind_acier

                        Si les entreprises reconnaissaient l’utilité des délégués syndicaux et des élus du personnel qui, le plus souvent, ne font que demander le respect du droit du travail .... si les entreprises ne pratiquaient plus de discrimination à leur encontre, plus de salariés se syndiqueraient, le taux de syndicalisation augmenterait, les syndicats seraient plus représentatifs ... et votre souhait que les syndicats soient essentiellement financés par les cotisations des adhérents deviendrait un objectif réaliste.

                         

                        Pendant mes 30 années de délégué syndical et élu du personnel dans une grande entreprise j’ai souvent été déçu par les structures syndicales qui fonctionnent souvent suivant le principe du centralisme démocratique. L’une des raisons est que les permanents syndicaux ne sont absolument pas reclassables, car aucune entreprise (hormis quelques TPE liées à un syndicat) n’accepte d’embaucher d’anciens permanents syndicaux, ce qui empêche un turn over dans les structures syndicales qui serait salutaire. Enfin il est évident que le MEDEF a depuis des décennies trouvé les moyens pour tenir les fédérations syndicales par ... le porte monnaie. Notamment en mettant gratuitement à la disposition de ces fédérations des militants syndicaux (en plus ça les éloignent de l’entreprise).

                         

                        Ceci étant, la modestie devrait conduire chacun à s’exprimer d’abord à partir de sa propre expérience. Votre discours hyper idéologique ne me semble pas émaner d’un élu du personnel ou d’un délégué syndical d’entreprise.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2016 08:28

                        @André Martin
                        Merci de vos bons conseils, mais après 40 ans dans divers syndicats, j’ai pu observer de près la faune de leurs dirigeants. Si les délégués syndicaux sont blacklistés, c’est que les employeurs savent que personne ne les défendra. La main qui donne dirige toujours la main qui reçoit....

                        •  
                        Les lanceurs d’alerte qui dénoncent des malversations dans les syndicats, sont détruits, à tous les sens du terme. Lisez « Syndicats, corruption, dérives et trahisons ».

                      • Julien30 Julien30 29 mai 2016 10:30

                        Ah parce qu’en plus ils demandent à ce qu’on les finance pour nous emmerder ? Énorme ! Et on imagine déjà comment va être utilisée l’argent...


                        • Clofab Clofab 29 mai 2016 10:41

                          Loi El Khomri : la CGT lutte pour sa survie en sacrifiant le peuple

                          Et au nom de quoi tout cela, puisqu’elle représente moins de 3% des salariés ?

                          Jeudi 27 mai, on en a remis une couche : destructions de biens publics et privés et violences contre les forces de l’ordre.

                          Tout casser, vieille tradition de l’extrême gauche qui, fidèle à L’Internationale, fait table rase du passé. On continue, par exemple, de tresser des couronnes à la vertueuse Commune, en mettant sous le tapis quelques irrégularités de ces anarchistes de 1871 : exécutions sommaires d’otages, incendies de monuments (le palais des Tuileries, l’hôtel de ville de Paris détruits quand le Louvre eut très chaud, puisqu’il était question de le réduire en cendres, lui et ses collections !).

                          Mais nos actuels casseurs de l’extrême gauche appliquent en réalité les mêmes recettes que la CGT, laquelle, dans son incommensurable égoïsme, propose de couper le courant, rien de moins. Songe-t-il, le post-stalinien Philippe Martinez, que l’électricité n’alimente pas que les téléviseurs et les machines à laver ? Oui, il y a, en France, des personnes qui souffrent d’insuffisance respiratoire et nécessitent, de ce fait, une ventilation artificielle, laquelle ne fonctionne pas à l’huile de colza mais bel et bien à l’électricité ! De cela comme du reste, Martinez et sa bande s’en soucient comme d’une guigne : la lutte des classes ne va tout de même pas s’encombrer de détails aussi insignifiants !

                          Et tant pis si, d’autre part, les petits entrepreneurs ne peuvent plus honorer leurs carnets de commandes, faute de carburant ; si les infirmières à domicile sont empêchées d’aller prodiguer des soins à quelques vieux nantis dont la retraite est aussi maigre que leurs jambes frêles ; si, enfin, les secours, à terme, seront eux aussi immobilisés !

                          La CGT ordonne, un point c’est tout ! Elle n’en est d’ailleurs plus à une casserole près, dont celle – que Philippe de Villiers a fait joliment tinter dans son dernier essai – concernant son comportement à l’égard de la France et ses soldats pendant la guerre d’Indochine. Oui, parce qu’entre autres particularités, la CGT déteste la France. Sa censure éhontée de la presse refusant de publier gratuitement la tribune de son grand mufti l’illustre à merveille. Quid de la liberté de la presse ? Ce n’est pas le problème de la CGT !

                          Et au nom de quoi tout cela, puisqu’elle représente moins de 3 % des salariés (Le Monde) ? Au nom de ses seuls intérêts, car si la loi El Khomri est maintenue, c’est le vote des salariés qui primera sur la décision des syndicats (Le Figaro). Autrement dit, ce sera la mort du petit cheval CGT !

                          Et pour tous ceux qui manifestent avec fracas, en soutenant le despotisme de la CGT, et qui ont massivement lu le Traité sur la tolérance de Voltaire après les attentats de janvier 2015, il me semblait que l’auteur avait écrit que « l’anarchie est l’abus de la démocratie »(Candide, ou l’Optimisme).

                          Charles Demassieux

                          http://www.bvoltaire.fr/charlesdemassieux/loi-el-khomri-la-cgt-lutte-pour-sa-survie-en-sacrifiant-le-peuple,259082


                          • jaja jaja 29 mai 2016 10:54

                            @Clofab « Et au nom de quoi tout cela, puisqu’elle représente moins de 3% des salariés ? »

                            Je ne suis pas à la CGT mais je ne peux vous laisser dire de pareilles idioties. Comme pour les élections politiques la représentativité des syndicats s’apprécie à la lumière des élections professionnelles
                            Ainsi lors de Prudhommales (élection nationale) de 2008 la CGT arrivait en tête du côté des salariés, avec 33,56 % des voix contre 21,67 % pour la CFDT et 15,68 % pour FO...

                            Par ailleurs la seule CGT a 700 000 adhérents soit presque le double de tous les adhérents de tous les partis politiques français....

                            Vous avez dit représentativité en écho avec tous les médias du système ? smiley


                          • Aristide Aristide 29 mai 2016 11:11

                            @jaja

                            Ce qui est bizarre dans votre raisonnement c’est votre argumentation variable suivant ce qui vous convient.

                            Pour moi, les élections sont représentatives quelque soit le taux d’abstention. Que cela soit pour les députes, notre président , les élections prudhommales, et autres scrutins. Je reconnais donc à la CGT la représentativité que lui ont conféré les électeurs.

                            Par contre il vous arrive d’arguer que tel ou tel ne serait pas représentatif au prétexte d’un taux d’abstention fort. Sachez que les élections prud’homales ont eu un taux de 74,5 % d’abstention en 2008. Cela n’enlève rien pour moi à la représentativité de la CGT et des élus.

                            J’espère que vous abandonnerez votre raisonnement à géométrie variable habituel et trouverez comme pour la CGT que la représentativité n’a rien à voir avec le taux d’abstention. Je ne me fais pas trop d’illusions sur votre honnêteté intellectuelle et que vous n’hésiterez surement pas à remettre en cause la représentativité des élus avec l’argument contraire de ce jour.



                          • jaja jaja 29 mai 2016 11:26

                            @Aristide

                            J’ai simplement affirmé que la représentativité des syndicats s’appréciait à la lumière des résultats nationaux aux élections et non sur leur nombre d’adhérents... Ceci en réaction à un post débile faisant cet amalgame idiot...

                            Ensuite discuter de ce qu’est véritablement cette représentativité est une autre question... Mais bon discuter sérieusement avec Aristide le frère spirituel de Macron est une perte de temps...

                            D’ailleurs la vraie vie m’appelle....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès