• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Surtout n’oubliez pas vos smartphones !

Surtout n’oubliez pas vos smartphones !

Nuit d'amour, repas de famille, au restaurant, au boulot, dans l'auto, dans la rue... L'individu plus proche du singe que de l'humain, utiliserait son smartphone 221 fois par jour en moyenne, plus précisément 3h16.

Un jour sans doute, le dernier humain équipé d'un simple téléphone portable disparaîtra de la planète 2.0. Le vieux tyrannosaure tyrannisé par les esclaves du gourou smartphone, aura comme beaucoup d'autres été la victime d'une mutation génétique inévitable depuis 2007 et l'apparition de l'écran tactile de l'iPhone. Nous assistons donc à un véritable changement de civilisation ou la conversation les yeux dans les yeux ne sera plus qu'un souvenir du passé. 

Le téléphone "intelligent" aura gagné la guerre de la communication virtuelle, désormais vous parlerez dans le vide et votre interlocuteur vous répondra dans le vague en gardant l'oeil sur son smartphone. Au restaurant, la personne assise en face de vous de connaîtra plus la couleur de vos yeux et oubliera peut-être de payer l'addition, tellement il se croit seul. 

Qui sait si l'homme et la femme n'auront pas l'appareil greffé sur le corps, pourquoi pas entre les jambes, pour ne rien manquer d'un rapport intime. L'inhumain sera alors devenu un adepte du phubbing  ! 

Le phubbing, ce mot est issu de la contraction de « phone » et de « snubbing » qui veut dire snober, il a été inventé par l’Australien Alex Haigh en 2013. 

Certes, le smartphone possède de nombreux avantages. Plus jamais vous ne vous tromperez de route, vous deviendrez infaillible dans tous les domaines, mais votre science n'épatera plus vos amis qui en sauront autant que vous. Mais surtout n'oubliez pas de recharger vos batteries, vous pourriez vous perdre dans votre quartier sans votre indispensable boussole connectée.

Quelques initiatives ont bien été tentées pour enrayer la progression des envahisseurs. Hélas, le combat est perdu d'avance et l'impolitesse progresse inexorablement. Les "phubbers" sont de plus en plus nombreux. D'ailleurs un classement des villes les plus touchées a été réalisé. Dans l'ordre, New York, Los Angeles et Londres, Paris est en 4ème position.

Faudra-t-il en arriver à plus en plus de limitation de l'usage du téléphone, voire comme cela existe déjà, à son éradication dans certains lieux comme en voiture par exemple ?Méthode fasciste, diront les accros. François Hollande interdit l'usage du téléphone au Conseil des ministres, ce qui explique que parfois le gouvernement semble déconnecté de la réalité.


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • bluerage 2 mai 2016 10:25

    En effet, les drogués du portable font peur quelque fois

    Je me rappelle avoir vu une voiture tourner à droite à forte vitesse et celle ci à peine passée un abruti perdu au téléphone traverser la dite voie, une demi seconde plus tôt et il était mort, et le pire c’est que je suis sûr qu’il ne s’en est même pas rendu compte...Pareil l’autre jour au restau, un jeune couple à table, les deux passant plus de temps sur leur smartphone qu’à dialoguer, se montrant même parfois leur écran car il devait y avoir quelque chose d’immanquable...quel bel exemple de solitude à deux...

    Bref ces gens là ont une espérance de vie de 30 ans, à force de faire des selfies au bout de falaises, au milieu des requins, à traverser aux passages piétons sans regarder, à envoyer des textos au volant, le problème de la surpopulation est réglé grâce à ces lapins crétins non ?


    • gruni gruni 2 mai 2016 11:14

      @bluerage


      Pour ce qui est de la surpopulation, je ne sais pas. Mais pour ce qui est de la dépendance, nous allons vers la surconsommation. Et on appelle cela garder le contact.

    • Fergus Fergus 2 mai 2016 23:14

      Bonsoir, bluerage

      « Pareil l’autre jour au restau, un jeune couple à table, les deux passant plus de temps sur leur smartphone qu’à dialoguer »

      Un classique du genre, hélas !


    • Montdragon Montdragon 2 mai 2016 11:53

      Voilà qui ne sont que les effets sociaux...j’attends avec impatience les dégénérescences dues à la 4g...
      ça c’est le progrès coco.


      • petit gibus 2 mai 2016 12:29
        Gruni smiley

        Certains sont accros au smartphone
        d’autres à AV
        Quelles différences ? smiley

        • gruni gruni 2 mai 2016 12:57

          @petit gibus


          Le nombre d’utilisateurs peut-être.

          C’est comme tout, ne pas en abuser

        • bnosec bnosec 2 mai 2016 13:33

          Quoi de plus pénible que ces gens qui sautent sur leur téléphone pour y répondre en ignorant instantanément la suite de votre phrase...
          Quoi de plus impoli que d’accorder au quidam inconnu qui appelle au téléphone toute son attention plutôt qu’à la personne en face de vous qui a pris de son temps pour vous rencontrer en personne...
          Ce que ça peut m’énerver !


          • gruni gruni 2 mai 2016 13:40

            @bnosec


            Enervement ou exaspération dans certains cas, comme à table par exemple.
            J’ai déjà fait la réflexion mais en vain, la chose a gagné la partie.

          • Agafia Agafia 3 mai 2016 12:54

            @gruni

            Ben vous faites comme moi après avertissement, vous vous levez et vous partez.
            Cela m’est arrivé il y a peu de temps avec un ami au restau. Nous y avions été à sa demande. Il a sorti son smartphone, et dès l’apéro, il jetait un oeil régulièrement sur l’écran. Je lui ai demandé si il attendait quelque chose d’urgent, ou s’il était en astreinte pro, la réponse fut non. Alors je lui ai demandé de le ranger. Il l’a mis dans sa poche, mais à la première sonnerie, il s’est jeté dessus. Il m’a dit :« juste celui là ! » et il a tapoté son sms. Mais quelques minutes après rebelote.... Alors même si la commande avait été passée, je me suis levée, j’ai pris mes affaires, et je suis partie le laissant en tête à tête avec son p..... de téléphone.

            Je ne supporte pas. Envie de leur faire bouffer.

          • gruni gruni 3 mai 2016 14:21

            @Agafia


            « en tête à tête avec son p..... de téléphone. »

            Tant pis pour lui, il a probablement raté une bonne soirée. Dans la vie il faut savoir faire des choix.


          • Abou Antoun Abou Antoun 2 mai 2016 13:38

            Oui, dans le temps lorsqu’on recevait on échangeait salutations, politesses, amabilités d’usage.
            Aujourd’hui on communique avant tout la clé de sécurité WI-FI et les invités s’empressent d’appeler famille, amis pour expliquer que, ayant accepté une invitation, ils sont momentanément indisponibles, mais qu’on peut quand même les joindre, en cas d’urgence. la notion d’urgence a elle-aussi beaucoup évolué.


            • gruni gruni 2 mai 2016 13:48

              @Abou Antoun


              « la notion d’urgence a elle-aussi beaucoup évolué » la notion de politesse aussi.
              Il font même des casques moto connectés maintenant. Les platanes vont recevoir de la visites.


            • bnosec bnosec 2 mai 2016 15:46

              @gruni

              Ha oui les invité qui à peine débarqués chez toi pour un week end qui te demandent la clé wifi après les quelques banalités d’usage !
              grrrr...

              - Vous avez fait bonne route ?
              - Très bien mais heureusement que j’avais le coyote, y’avait de la flicaille dans les fossés !
              - Certes...
              - Et le GPS parce que pour trouver ton coin paumé merci !
              - Certes...
              - Et y’a même pas la 4G dans ton coin paumé ?
              - Certes non...
              - Bon tu me passes ta clé WIFI ?


            • files_walQer files_walQer 2 mai 2016 16:31

              @gruni

              Un casque connecté n’est à mon avis pas une bonne idée sauf s’il s’agit seulement de discuter avec la passagère, mais n’en profitez pas pour accabler les motards de tous les maux. Ce sont bien les automobilistes qui utilisent leur écrans en conduisant, quelque fois avec les genoux.

              Les motards, quant à eux, regardent avant tout la route.

            • Aristide Aristide 2 mai 2016 16:35

              @Abou Antoun

              Et en plus ils loupent la discussion sur le temps qu’il a fait, vos projets de voyages et la dernière fièvre du petit. Mais vous avez raison, vos invités sont des malotrus ...



            • gruni gruni 2 mai 2016 16:42

              @files_walQer


              Mais je n’accable personne, maintenant les motards ne sont pas tous des anges non plus.
              Quand au casque en question, il vient de sortir et rien ne dit qu’il sera homologué. Même si le système permet au motard de regarder la route, car l’écran serait devant ses yeux. Je ne peux vous en dire plus, j’ai entendu ça se matin d’une oreille distraite. Mais j’aime bien la façon de remercier les automobilistes des motards. C’est sympa.

            • files_walQer files_walQer 2 mai 2016 16:50

              @gruni

              Un casque doté d’un écran virtuel ?
              C’est vraiment une très mauvaise idée. Cela m’étonnerait qu’un tel casque soit promis à un grand succès. Les motards sont très conscients de l’insécurité routière causée par les automobilistes et leurs smartphones.

            • gruni gruni 2 mai 2016 16:54

              @files_walQer


              Moi je vous dis ça pour info. En tout cas il existe, quant à son homologation, j’en doute aussi.

            • Osis Oxi gene. 2 mai 2016 18:10

              @files_walQer

              En plus comme ils ne vivent pas vieux, ils sont pressés, c’est donc normal qu’ils doublent n’importe comment...


            • Abou Antoun Abou Antoun 2 mai 2016 21:39

              @Aristide
              Mais vous avez raison, vos invités sont des malotrus ...
              Enfin, oui et non, si leur réputation de malotrus les précède je ne les invite pas. Ils sont seulement de leur époque, dans la norme, et souvent plutôt sympas. La liaison internet est une obligation partout et toujours ; c’est un signe des temps.
              J’ai peut-être un peu noirci le tableau, on me donne quand même le bonjour avant de demander le code, mais c’est une préoccupation première.


            • Auxi 2 mai 2016 14:03

              Je n’ai pas et je n’aurai jamais de téléphone portable, cette saloperie est un véritable boulet. De voir tous ces zombies obnubilés par ce machin, c’est vraiment dissuasif. Et que je te hurle dans le combiné comme si ça intéressait tout le monde, et que ça reste planté dans le passage comme si c’était seul au monde… Le portable et la pub sont les véroles de notre époque.


              • gruni gruni 2 mai 2016 14:13

                @Auxi


                Il y a des abus, c’est sûr, mais le responsable n’est pas le téléphone, c’est son propriétaire.

              • Aristide Aristide 2 mai 2016 16:31

                @Auxi


                Vous avez raison de vous prémunir de l’usage modéré que vous pourriez en faire. 



              • Auxi 3 mai 2016 14:50

                @Aristide
                Modéré ou non, je n’en ai PAS l’usage. Un fixe suffit largement.


              •  Christian Deschamps Zoblard le terrible 2 mai 2016 14:39

                @gruni
                Je suis issus d’une ancienne famille de la noblesse Prusse,c’est moi qui sonne et les autres qui s’exécutent.
                On ne me sonne pas Monsieur,ou alors je vous passe par le fil
                de mon épée.
                 :->


                • Azerpoiuty (---.---.216.132) 2 mai 2016 15:37

                  Bah apres avoir satisfait ses besoin en nourriture suffisant et procreer pour assurer la survie de l espece, une ptite clope ou un oeil sur les nouvelle du monde ou autre fantasy numerique sur smartphone ne peut faire de mal.


                  • Azerpoiuty (---.---.216.132) 2 mai 2016 15:43

                    Bon a signaler que je vous lis sur smartphone histoir de m occuper ...( promis je sortirai contribuer au renouvellement de population plus tarf. Bien malheureusement j ai rien a la maison, mais si vous voulez un peu partager etsociabiliser votre bien ca serai pas de refus


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 2 mai 2016 16:27

                      n’oubliez vos smart founes, pour avoir plus de visibilité sur fesse bouc !?


                      • hunter hunter 2 mai 2016 19:09

                        @Olivier Perriet

                        D’ailleurs la jolie jeune fille de la photo, est en train de tester le dernière appli en vogue, qu’elle vient de télécharger :MYO pour « monitor your Orgasm » !

                        Elle va indiquer au zinzin si le service trois-pièces en action (il parait qu’il y aurait un individu autour ....ah bon ?), est « performant » !
                        Via l’appli, elle indiquera la qualité de l’orgasme, pendant que son zinzin aura récupéré les données essentielles du Monsieur !

                        Si Monsieur n’est pas performant, le jugement de la demoiselle sera automatiquement envoyé à tous les sites où il s’est inscrit pour pécho, et il traînera ainsi une rréputation de merde sur les RS !
                        Mais s’il assure les données seront aussi mises à jour chez Meetic, adopte une bite, et sucemoilabite.com, et c’est parti pour une année à vivre à couilles rabattues

                        Voilà Messieurs, vous êtes prévenus, car vous le savez bien, à l’époque du « tout connecté, du » tout efficacité« , et de »la guerre de tous contre tous", l’amour n’existe plus, c’est dorénavant la performance de votre queue qui seule compte !

                        Ah putain ça clauqe le romantisme made in 21ème..... !

                        Adishatz

                        h/


                      • Aristide Aristide 2 mai 2016 16:28

                        Il me semble qu’il est possible de voir cette réalité sous un autre angle.


                        Avant ce fameux smartphone, le quidam dès le matin allumait son PC pour voir ses messages et consulter son agenda, quelques minutes pour répondre aux plus urgents, décaler le RDV que l’on sait ne pouvoir assumer. Dés sorti le marchand de journaux lui délivrait son canard préféré que le lecteur assidu ne manquait de consulter pendant son trajet en métro, arrivé à son boulot, voilà qu’il lui fallait consulter sa messagerie personnelle. De retour le soir, une partie de mots croisés ou de sudoku dans son transport, pour d’autres écouter quelques morceaux de musique, ... Arrivé au domicile, la météo pour le lendemain pour savoir s’il faut couvrir les gosses. Et puis le JT, la liste des courses à faire, ...etc. Il y en a même qui lisait un bouquin ou consultais un magazine.

                        Alors oui, avant, il fallait disposer de nombreux appareils pour réaliser les mêmes taches, PC, agenda électronique, mobile, pc portable, dictaphone, lecteur de CD, radio FM, télévision... maintenant tout arrive sur cet appareil magique. 

                        Je n’ose citer les avantages qu’offre cet ouverture au monde, je vais passer pour un esclave technologique. Mais j’ai tout de même était bien aidé par le système de guidage piéton, la possibilité d’avertir d’un retard en quelques secondes, l’accès à une information indispensable, ... Je ne suis pas sur que si l’on ajoutait toutes ces actions journalières que l’on passait sur nos téléphones et autres « vieux » appareils , l’écart soit si grand. 

                        Maintenant, l’usage de ce genre d’appareil ne dispense pas de la politesse, le poser pendant les repas, l’éteindre dans les lieux de spectacles, ne pas hurler dans les transports, ... De mon simple avis, on fait un mauvais procès à ces smartphones devenus symbole de l’asservissement à la technique.

                        Un exemple, de « progrès », il n’y aucun doute que l’on équipera de montres connectées les personnes âgées seules à leur domicile, détection des chutes et autres accidents qui sont la cause de la mort de milliers de personnes âgées chaque année. 

                        • gruni gruni 2 mai 2016 16:44

                          @Aristide


                          D’accord avec vous sur l’utilité du smartphone, et que « l’usage de ce genre d’appareil ne dispense pas de la politesse, le poser pendant les repas, l’éteindre dans les lieux de spectacles, ne pas hurler dans les transports, »

                        • Auxi 3 mai 2016 15:00

                          @Aristide
                          …la possibilité d’avertir d’un retard en quelques secondes

                          Ce qui n’empêche pas la personne qui vous attend d’avoir à attendre… Ça lui fait une belle jambe, d’être prévenue ! La PONCTUALITÉ, vous avez essayé ? Ça marche super bien, et ça ne coûte pas un centime. Le secret pour être à l’heure ? PARTIR À L’HEURE, c’est fou, non ? C’est bien une des choses que je reproche au portable : à quoi bon se donner la peine d’être ponctuel, puisqu’on pourra prévenir de son retard ? L’exactitude est la politesse des rois, quand j’ai un rendez-vous, j’arrive à l’heure dite, et j’attend au maximum cinq minutes. Je n’ai pas besoin de portable pour prévenir de mon retard parce que je ne suis JAMAIS en retard !

                        • Alain 2 mai 2016 18:49

                          Tiens, c’est bizarre. Cet article tombe à point avec mon analyse de cet après-midi. Je passais dans la gare de ma ville et 90% des gens étaient le nez dans leur doudou pour adultes (selon l’expression du présentateur de « le dessous des cartes »). J’aurais été nu personne ne m’aurait remarqué.
                          Je ne me déplace qu’en vélo et tous les jours, je croise des gens en voiture qui tapotent en roulant, d’autres lorsqu’ils sont arrêtés au feu rouge et beaucoup qui tapotent en s’immobilisant sur la piste cyclable. Il y’en a même qui arrête la voiture en plein milieu de la rue parce le doudou pour adulte a fait « ding-ding ». On voit même 3 flics dans des bagnoles dont un conduit et les deux le nez sur leur doudous, on se dit alors qu’on est bien protégé avec çà.
                          Parfois, on a des voitures devant nous au feu rouge, le feu passe vert et personne ne bouge. Pourquoi ? Parce que texto reçu et à lire ou texto à écrire.
                          Ne parlons pas des piétons qui traversent sans regarder le nez dans leur doudous.
                          Et devant ma boutique, pas mieux. Certains ne voient absolument pas le monde qui les entoure. Parfois, on voit des couples marcher chacun le nez dans leur doudous. Et dans la boutique même, c’est pareil, ils vous parlent ou vous leur parlez, mais dès que le doudou fait « ding-ding » plus rien ne compte, ils n’écoutent plus ce que vous leur dites.

                          En fait, c’est une vraie société de lobotomisés. Ils ne vivent qu’à travers leur doudous, pensent que facebook est le seul endroit où on existe vraiment et quand on pense que certains se suicident pour çà, pour un tweet ou une photo de vacances postée par autrui, çà fout les boules.

                          Quand on réfléchit à ce que Mozart a sorti en échangeant des lettres avec son librettiste Da Ponte et son père... Quand on réfléchit à ce qu’à pu donner Chopin suite à sa rupture avec Georges Sand et qu’on voit cet engin misérable qu’est le portable et cette société de débiles profonds qu’il engendre, on comprend alors toute la décadence de notre civilisation.


                          • hunter hunter 2 mai 2016 19:18

                            @Alain

                            Excellent commentaire, emprunt de contact direct avec la réalité !
                            J’ai vu ça ou là les mêmes : les arqués du bus, les arqués dans la rue que se tamponnent entre eux ou encore mieux, se tapent du mobilier urbain !

                            Putain les barres de rire que je me tape, quand je vais dans la réserve à fadas (Paris) !

                            Je me demande quand tous ces cons vont finir par avoir de vraies douleurs dans la nuque, à vivre en permanence le nez sur le zinzin !

                            Et dire qu’il faudra que la collectivité paie pour les soigner !

                            Putain, de tels drogués, c’est incroyable ! Les dominants doivent bien se taper sur le bide,de voir autant de cons dans les rues !

                            A quand l’appli « fais comme les lemmings » ? : on pourrait ainsi les inciter à se jeter en masse dans la seine, ou direct dans Mare Nostrum, pour Nice ou Marseille ?

                            Adishatz

                            H/



                          • Alain 2 mai 2016 19:32

                            @Hunter,
                            Puisque qu’on parle de Mare Nostrum, citon aussi ceci :
                            Le portable nous transforme en province au sens latin du mot : Territoire des vaincus (pro victis).
                            Sans en vouloir à Aristide, ces exemples dans son commentaire m’ont un peu fait sourire. Comment habiller ses gosses sans consulter son appli météo. Merde alors, à quoi servent les baromètres, les hydromètres, thermomètres, fenêtres ?
                            Cf les contes d’hoffmann :
                            https://www.youtube.com/watch?v=EaWmEqiUaNg


                            • Abou Antoun Abou Antoun 2 mai 2016 22:10

                              Le smartphone en société peut être utile pour envoyer un message à la compagnie :
                              Montrer qu’on s’emmerde....
                              Parce que cela, il faut le reconnaître, ça arrive aussi.


                              • bloblub (---.---.239.21) 2 mai 2016 23:54

                                @Abou Antoun

                                sans vie* !

                                *(no life)


                              • Hijack Hijack 3 mai 2016 01:04

                                Les accrocs aux téléphones et surtout smartphones au point d’oublier la vie réelle ont (consciemment ou pas) un problème. Ça devient pour les utilisateurs compulsifs, comme une drogue, sont capables de tous les abus dès que l’objet (cher, qui plus est pour l’utilité qu’ils en font) ... oublient leur propre famille, oublient le minimum du savoir vivre.
                                .
                                Bref, ces gens là, ne savent pas quoi faire dans la vie, alors ils comblent leur vide sidéral (au pire) par ce semblant d’occupation. Ce n’est pas une critique envers eux, je m’en fous, mais une constatation (je m’en fous, mais je ne supporterai pas près de moi, quelqu’un qui passe son temps sur phone dernière génération ... je le lui ferai savoir, autrement je serai un complice passif de cette attitude néfaste pour tous, mais surtout pour son hard utilisateur).


                                • Orchidoclastophobe Orchidoclastophobe 3 mai 2016 04:55

                                  C’est au moyen d’un smartphone, instrument du sheitan s’il en est, que je lis et prends un plaisir coupable à participer à vos discussions sur Agora Vox notamment. Il est possible d’en avoir un usage raisonnable et profitable j’imagine. Avoir accès à Internet en général et tous les services annexes, certes accessoires, je trouve ça formidable ; passons pour les louanges...

                                  Avoir un smartphone sur soi n’empêche pas de se perdre en montagne, un GPS en panne de batterie pas plus, avoir une carte papier et une boussole est certainement plus sûr... Et après tout, on peut se donner le droit de se perdre comme option d’agrément de tout voyage ou entrer dans un restaurant sans consulter au préalable les avis d’autres internautes, on peut sans doute aussi avoir un usage modéré des réseaux sociaux sans vomir aux yeux du monde ses constatations oiseuses en commentant la vacuité d’un instant au lieu d’en apprécier le calme. Hélas, comme bon nombre d’entre vous le souligne, le risque de provoquer des accidents graves par un usage inadapté, tel qu’en conditions de conduite automobile est indéniable, scandaleux même. Merci de penser aux motard qui déjà à l’époque du minitel souffraient de l’inattention des voituristes, ainsi que les piétons, les chiens, chats, sangliers et autres bêtes à cornes. Quant à la politesse, merci à celles et ceux qui y sont attentifs, smartphone ou pas. Personnellement, j’y suis assez sensible. Cela étant dit, concernant le smartphone comme en de nombreux domaines, j’aimerais souligner simplement que l’abus n’exclut pas l’usage.


                                  • gruni gruni 3 mai 2016 07:29

                                    @Orchidoclastophobe

                                    Je crois que vous avez, comme d’autres ici, bien cadrer le sujet que j’appelle avec un peu d’ironie la « chose ».
                                    Je n’ai rien d’ailleurs contre votre « plaisir coupable », et même parfois j’en abuse un peu. 

                                  • Le p’tit Charles 3 mai 2016 08:08

                                    ++++++++

                                    « L’individu plus proche du singe que de l’humain »...ben non..les singes sont moins con que nous..ils n’utilisent pas ces machins...(heu moi non plus..)
                                    Décadence de l’humanité tout simplement.. ?

                                    • gruni gruni 3 mai 2016 09:08

                                      @Le p’tit Charles


                                      Plus proche de l’homophone aurait été sans doute plus approprié. Mais pourquoi décadence, à mon avis c’est une évolution qu’il nous faudra maîtriser si nous ne voulons pas nous déconnecter de la réalité quotidienne.

                                    • ppazer ppazer 3 mai 2016 09:49

                                      Le téléphone portable, décidément un bon marronnier...


                                      • L'enfoiré L’enfoiré 3 mai 2016 16:20

                                        Qu’est-ce qu’on faisait avant les portables appelés aujourd’hui du doux nom de « smartphone » ?

                                        Cela m’amuse de voir deux ou trois personnes sur un banc avec chacun une main qui supporte cet engin sur l’oreille.
                                        J’imagine qu’ils se parlent par cet intermédiaire et cela devient une communication au troisième degré.
                                        Je viens de changer de bigophone puisque la batterie rendait l’âme.
                                        Le précédent avait trois ou quatre ans, petit en 3 pouces sans se faire voir, il me donnait entière satisfaction. 
                                        Cela n’existe plus, ce sont devenus des phablettes de 5 ou 6 pouces et qu’on ne parvient plus à introduire dans une poche ou accrocher à sa ceinture.
                                        Est-ce cela l’évolution ?
                                        Naître avec une tablette à la main ?

                                        • olala (---.---.190.63) 3 mai 2016 23:36

                                          L’ironie, c’est que dans « smartphone », il y a « smart » !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès