• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tuer ou soutenir OWS ?

Tuer ou soutenir OWS ?

Occupy Wall Street, en 12 jours, est passé d'un mouvement très limité, sans influence apparemment, à une vague géante en formation qui menace désormais non seulement le capitalisme américain tout entier, déjà bien mal en point, mais aussi le système financier mondialisée. On devrait, pour être plus précis, parler d'oligarchie planétaire et dictatoriale corrompue.

Comment un mince groupe de protestataires, bivouaquant à Zuccotti Park, renommé pour la circonstance Place de la Liberté, a-t-il réussi a essaimé ses idées et son action ? Comment ont-ils fait ? Volonté politique, engagement résolu, persévérance, courage..

Tout cela en dépit des brutalités policières pour disperser les manifestants dés la journée du 17 septembre et tuer la menace dans l'œuf, interdire tous rassemblements. Tout cela en dépit d'un assourdissant silence médiatique sur le sujet. Enfin, nous parlons des media muselés, Spectron, Voici-Voilà, Gala, Lemondelacroix, Figaro-scie, mille autres titres de la presse stipendiée, les lecteurs connaissent la liste sur le bout des doigts.

Agoravox pourra se féliciter d'en avoir parlé dés le début et d'avoir fait intelligemment son travail d'information. Quatre ou cinq articles y ont été déjà publiés sur le sujet, que de nombreux commentaires sont venus renforcer.

L'occupation a désormais gagné 60 villes américaines, où les rassemblements sont déjà en place ou en préparation. Elle gagne d'autres pays, avec des mouvements ou se rejoignent différents groupes d'opposants, très cohérents en matière de revendications, mais dont on ne parle guère.. Pour l'instant.

Occupy-LA (Los Angeles) a démarré hier. Hier, 20 minutes a publié un bon papier : « Nous sommes les 99% ». Les revendications sont multiples, mais ils manifestent surtout pour dénoncer les inégalités aux Etats-Unis, où 1% de la population représente 40% de la richesse et où un américain sur sept vit sous le seuil de pauvreté.

Quant aux media dit "altermondialistes", ils semblent ne pas être au courant.

Agir, soutenir le mouvement lancé par Adbusters 

1) Informons-nous

Il est en premier lieu nécessaire de savoir de quoi on parle, de quoi il s'agit. Il faudra bientôt pouvoir et savoir expliquer, ne pas se contenter de story telline falsifié, il faudra pouvoir argumenter, à partir de sources qui sont au coeur même du mouvement. La presse muselée évoquée supra n'en parle pas de ces événements, n'en parlera pas avant longtemps. Lorsqu'elle se réveillera, elle se répandra en désinformation et se fera l'avocat de thèses fantaisistes : « des utopistes doux-rêveurs, des jeunes bobos désœuvrés, des machins sans importance,, des conspirationistes illuminés »..

Occupy Wall Street serait un petit jeu sans raison d'être, totalement dénué de sens, parfaitement futile amusement, selon le International Business Times sous la plume d'une éminente crapule de très-mauvaise foi - Palash R. Ghosh.

Une autre Voix de son Maître demande, alarmée : comment peut-on être assuré que ce qui remplacera la dictature capitaliste à renverser ne sera pas pire ?

Nous n'en sommes pas là. Le capitalisme financiarisé et mondialisé, vermoulu, corrompu, cassé déjà.. n'a pas besoin de nous pour s'effondrer. En attendant, la question nous est posée, que faire.

Une liste de liens bona fide (comme disent les banquiers et les notaires) figure en fin de mon papier, qui demande à être sans cesse enrichie, sans cesse actualisée.

2) Puis transmettons

Que valent l'ensemble des savoir-faire sans le terriblement nécessaire faire-savoir.. Ici, c'est une chose qui est facile, le sujet est intéressant, c'est le moins qu'on puisse dire. Il l'est en regard de ce dont il est l'héritier, l'éternelle aspiration à la justice, à la liberté, la morale humaine, la nécessité de préserver ce qui peut être préservé de la destruction, la volonté de mettre fin à l'exploitation cannibale planétaire..

Vivre en méprisant ces questions, c'est être un salaud, tout bonnement, comme le disaient quelques grands anciens. Et puis, au-delà des raisons et des objectifs, de la bataille d'idées et de conceptions du monde, il y a les gens, les hommes et les femmes qui se sont lancés dans l'action, qui subissent le froid, la faim, les brutalités policières, qui mènent le combat. Répandre la parole, le faire savoir, c'est le minimum à faire. Du New York Times à Lemondelacroix, en passant par "Le Patriote Grolandais", tout sera fait pour étouffer.

Bien sûr qu'il faut utiliser les media sociaux, facebouker à outrance, encore que Twitter aurait bloqué, de son côté.. Il y aurait quand même un compte @OccupyWallSt Twitter retweetable avec le #occupywallstreet hashtag.. Quel charabia !

Mais je ne suis pas spécialiste, ne peux rien affirmer. Je n'y suis pas, ni sur l'un ni sur l'autre. Question de choix. Au fait, j'ai pas trouvé les "Google profiles" des gens de Google sur Google. Je me trompe ? Y'a des explications ? Soyons justes : Google permet de trouver et de suivre, non seulement le mouvement OWS, mais ce qui en est dit, pour ceux qui sont déjà informés.

Blog, mail, écrivez, tout l'Internet est d'utilité bien évidemment. Mais ne dédaignons pas le quoireuil, le téléphone arabe, le ratch, le mot au voisin, le comptoir, le marché, efficaces eux-aussi.

3) Envoyons des colis..

UPS Store

Re : Occupy Wall Street

118A Fulton St. #205

New York, NY 10038

J'ai vérifié, mis l'adresse dans Google, il ne s'agit ni d'un faux ni d'une arnaque ni d'un canular. Au passage, la liste de résultats produite nous offre une vue imprenable sur la constellation de la contestation.

ceux qui sont là-bas, loin, au front, manquent de tout déjà, gîte et couvert bien évidemment, mais médicaments aussi, matériel de campement, couvrantes, lamparos, mots d’encouragement.. Supply money (M0 M1 seulement, sous forme de "Money Order", virements.. Pas de titres ou d'actions surtout !) Plus des provisions non périssables.

4) Pointons-nous, participons, rejoignons

Je sais, il n'est facile pour aucun d'entre nous de faire le voyage Wall Street New Work Liberty Plazza.. ou d'aller se balader dans les 60 grandes villes américaines qui ont rejoint le mouvement. Question de temps, d'argent, de vieillissement, de disponibilité, de possibilités, de droit, c’est selon.. C'est pourtant tentant. Passer quelques heures au milieu des manifestants, relayer leur slogans, échanger quelques mots, quelques vues, une canisse de Bière, un bout de baguette, agiter une banderole, affronter la police, écouter une harangue, enflammer un peu.. ça en ferait de la différence, pour eux, les permanents du combat ! On leur amènerait nos bras et un brûlant désir de mettre l'oligarchie à bas. Rappelez-vous, pour vous tenir le moral, 0,1 % des Américains les plus fortunisés ont un revenu cumulé égal à celui de la somme des revenus des 150 millions du bas..

La vague atteindra l'Europe un jour ou l’autre. Vous verrez, même si "occupy wall street france" dans google actu d'aujourd'hui ne donne rien. Vous irez ?

Suite à cet article, je vais me rapprocher des AMI, des Casseurs de pub, des Décroissants, des Verts (sincères), d'autres encore, pour tenter d'organiser une occupation. Chomsky est solidaire, ça vaut feu vert.

5) Prenons des mesures

Pour une autre économie, une autre vie, dans le cadre d'ambitions pour l'heure restreintes, mais qui demandent néanmoins satisfaction immédiate.

L'économie solidaire et locale n'est pas une vue de l'esprit et la grande distribution, la société de surconsommation, l'addiction au spectron ne sont plus nos seuls horizons. Oh combien on est bien sur un marché forain du samedi matin ! Oh combien on est bien à trottiner des heures en forêt ou dans les champs et les prés (pendant qu'il est encore temps).. Glaner noix châtaignes et raisins et priver ainsi le machin d'une injection de money (vous savez.. de la M0 à la M2.., celle dans laquelle l'oligarque convertit de temps à autre les M4,5,7, leurs tas de fausses monnaie créés par voies de spéculation, entourloupes, "produits financiers", Ponzi scheme et autres produits "dérivés"). 

Riez pas ! 10 millions de grincheux atrabilaires (dans le boulot ou dans le m’tro), les mêmes, joyeux tout soudain dés qu'ils prennent leur vélo ou s'en vont promener pédibus.. qui gardent, l'espace d'un dimanche matin, leurs 50 dollars dans la fouille au lieu d'aller les refiler au Super du coin, ça fait 500 millions si je calcule bien.

Depuis des décennies qu'on nous lave le c.. avec des théories sur les bienfaits de la surconsommation, que sont investis des centaines de millions de milliards dans l'industrie de la réclame pour nous faire dépenser notre argent tout de travers, qu'on se trouve, nous les 99% de Français ou d'Américains pris en otages par tous les desdichados de la terre (on les comprend), par le dessous, et par l'oligarchie planétaire par le dessus et par derrière, ça commence à bien faire..

Le système est à notre portée, pour peu qu'on soit quelques-uns à se réveiller. Mais faudra être cohérent : fini les SUV 30 pistons au c.. avec pare-buffle devant pour emmener fiston voir Mickey. Faudra se prêter nos vélos, nos autos, échanger, monnaie et travail directement, en local encore mieux, se saper usagé, ça qu'est chic déjà.. Louer, refaire, retaper, faire, construire, bâtir plutôt qu'acheter.

L'évidence et la sagesse de ces propositions, leur importance, sont proportionnelles à la virulence des critiques qu'elles susciteront, qu’elles suscitent déjà.. Lire la Décroissance.

Et puis, changeons de banques, changeons d'institutions financières.. Qu'elle aille se faire voir "Ma Banquière", vous savez ? Cette tête d'âne, celle qui conduit un yacht comme d'autres flânent, et qui serait nous (si on est assez crétinisé pour saisir).. Le Crédit Municipal, chez ma Tante, voilà une idée excellente, faites-vous votre propre jugement.

Enfin, rendons les cartes (ou n'en gardons qu'une, pour les dons..) et payons le plus souvent possible en monnaie sonnante et trébuchante. On vérifie aisément, ce faisant, qu'on les lâche bien plus prudemment.

Riez pas ! 20 millions de cartes rendues ? C'est combien qui passe sous le nez ? Dans l’année..

6) Enfin, faire un don à Agora, qui nous donne la chance d'écrire et de lire autre chose que ce qu'une myriade de plumes vendues, muselées, sous contrôle, tartinent inlassablement dans la presse Bla_bla.

Tiens, je le fais maintenant, à Dieu va.

 

Noam Chomsky solidaire : http://www.larevuedesressources.org/spip.php?article2132

The elites that got us into the mess in the first place seem to be those calling for more control so that they can implement their magic plans that have yet to be revealed.

http://www.americanthinker.com/blog/2011/09/demonizing_democracy.html

http://www.care2.com/causes/5-ways-to-support-the-occupy-wall-street-movement.html#ixzz1ZKoqlRJe

Get Involved

· OCCUPYWALLST.ORG for news and logistics

· OccupyTogether.org join occupations across America

· Livestream from the global revolution

· Reddit Page organizing tool

· Antibanks for international actions


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • traboule traboule 30 septembre 2011 11:25

    Merci Montagnais , bel article plein d’ espoir.


    • zelectron zelectron 1er octobre 2011 19:07

      Tirés à hue et à dia par les partis politiques structurés les « Occupy Wall Street » indignés vont se déliter s’ils suivent ces sirènes. L’apolitisme strict est la seule chance pour que ce type de mouvement gagne la dure bataille engagée (seule la gauche est à coup sûr perdante et c’est le même cas pour la droite progressiste-libérale)


    • Tiberius Tiberius 30 septembre 2011 11:30

      J’ai vu la vidéo du Nouvel Obs. 

      Il avait plus de curieux, de policiers et de photographes que de manifestants. Même en plan serré, les images n’arrivent pas à nous donner l’impression d’une manif digne de ce nom.

      Les pauvres, c’est bien simple, ils défilent sur le trottoir... smiley


      • Louise_Des 2 octobre 2011 17:08

        Vous vous trompez sur le genre d’action qu’est celle de OWS, il ne s’agit pas de l’évaluer comme une manifestation de masse du genre de la marche sur Washington pour les droits civiques, mais d’appeler à des centaines voir des milliers de petites occupations, de piquets d’information, partout aux USA (et on espère, de redonner courage aux indignés européens de ne pas marcher d’une ville à l’autre mais d’occuper pour information plusieurs endroits clé des banques en Europe, avec des solidarités syndicales, comme cela commence aux USA : les syndicats du transport, d’Electric Union, des enseignants, se sont déclarés solidaires et d’autant plus après la répression de samedi dernier sur le pont de Brooklyn.


      • hunter hunter 30 septembre 2011 11:40

        Très bon papier Montagnais !

        Je reprends ici la « devise » des « anonymous », qui est déclamée à la fin de chacun de leurs messages :

        « We are anonymous ; we are legion ; we do not forgive, we do not forget ; expect us »

        Je traduis pour les non anglophones : « nous sommes les anonymes ; nous sommes légion ; nous ne pardonnons pas, nos n’oublions pas ! attendez-vous à entendre parler de nous »

        Tous les termes de cette phrase sont particulièrement pertinents, car oui, par le nombre, nous pouvons être très nombreux ( voir les panneaux « we are the 99% »), donc même avec leurs moyens et leurs larbins, l’effet du grand nombre est déterminant ; souvenons-nous des paroles du chant des partisans :
        « ami, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place.... »

        Ne pas oublier, ne pas pardonner, car si ce système prédateur tombe enfin, il ne faudra pas pardonner à ceux qui l’ont mis en place, et encore moins à ces ignobles salopards de la presse française en particulier, ces valets qui ne font pas leur boulot !

        Et ne pas oublier que ces rassemblements sont pacifiques, mais que le système envoie ses forces et use de la violence !

        Regardez là : http://copwatch.fr.over-blog.com/

        Et ce n’est pas sur les médias « mainstream » qu’on trouve l(info....évidemment !

        Eh oui, ils n’hésitent pas à cogner dur, alors inévitablement, il faudra aussi cogner en retour, et cogner de plus en plus fort, car eux n’hésiteront pas une minute à tuer pour préserver leurs privilèges !

        Il faut que l’humanité comprenne la notion de violence légitime, et cesse de se réfugier dans cette attitude d’absolue non-violence !

        Ce système est violent, et il ne tombera que par une contre-force elle aussi violente !

        Get prepared !

        Be seeing you

        H /


        • babadjinew babadjinew 30 septembre 2011 14:57

          Avec ces idées de violences il n’est même pas la peine de commencer à ce mobiliser : C’est mort.


          La seule force, la plus puissance en prime, est celle de la non violence. Si des personnes jeunes et moins jeunes doivent ce lever, c’est contre l’injustice.

          Qu’il a t’il de plus injustes que de voir ses fils, ses filles, ses parents, ses grands parents prendre des coups de matraques, de pompes, et de gaz alors qu’ils ne représentent de menaces physique pour personne ? Si ce mouvement doit prendre de l’ampleur, seule cette force de non violence pourra d’une l’y aider, mais surtout pourrait permettre de triompher.

          Il est très facile de sombrer dans la rage la haine et la colère devant l’injustice mais jamais cela n’a apporter autre chose que des coups encore plus violent. La violence est une défaite dans ce type de combat ! De grace ne pourrissez pas déjà ce petit réveil qui pourrait être comme le papillon d’une certaine théorie.

          Être fort ici sous tends de prendre des coups, même des balles peut être et de ne pas broncher. Rester zen calme face au chaos. RIEN NE PEUT VENIR A BOUT DE CE TYPES D’ATTITUDES. Ni matraques, ni gun ni même canons ! 

          Si vous n’êtes pas assez fort pour cela restez en retrait SVP...... 

            

        • Lou Lou 30 septembre 2011 15:23

          Violent je veux bien mais on n est plus au XVIII siècle, le 1% ont des armes de destruction massive contre des fusils c’ est limite ...


        • efarista efarista 30 septembre 2011 20:17

          ah oui c’est certain que le Mahatma vivait dans un autre lieu a une autre époque. Les moyens ici en face ont évolué. Je suppose que certains n’ont pas saisi qu’ Ils ont l’art de faire dégénérer fictivement une manifestation pouvant ainsi dire qu’Ils se sont défendus face a des manifestants agressifs et armés. Je suppose que certains comprendront que cela n’arrive pas qu’aux autres quand leur propres gamins se seront pris une balle et c’est tellement plus efficace de tirer sur des personnes immobiles. Sur qu’ils resteront zen les gentils manifestants une fois bien morts .Ah oui là il y aura le déclic !
          Et surtout faudrait pas oublier d’aller demander l’autorisation de manifester et de déposer le tracé du déplacement avant hein !!
          Ce qu’ils font est violent. les êtres humains qui restent sur le carreau par leurs nuisances c’est violent, ce qu’ils mettent en place pour nous et nos enfants est violent, des êtres humains qui meurent de faim c’est viloent , le fait qu’on ne bouge pas pour les arrêter leur font rapidement monter dans les degrés de cette violence. Rien ne les arrêtera qui ne soit pas a leur mesure. Assis par terre immobile ??? quelle rigolade !! pourquoi pas peigner une girafe en signe de notre véhémente protestation ??


        • Abdu Abdu 30 septembre 2011 23:43

          Et pourtant c’est bien par la non violence uniquement qu’il existe une chance de gagner.
          Ne pas répondre aux provocations.
          Mais faire savoir le plus largement possible quand les non-violents sont maltraités.


        • bigglop bigglop 1er octobre 2011 03:42

          Merci Montagnais pour cet excellent article.
          Mais connaissez vous les mesures mises en place par le grand démocrate OBAMA.
          Voici un extrait :

          USA, guerre civile - HR 645, Loi du 22 janvier 2009 sur Camps d’internement dans les bases militaires

          Par Thomas, le Cimbre, le 21 mai 2009, - Economie de bulles, crises systémiques, subprime - Lien permanent


          Le moteur interne de recherche de la Bibliothèque Thomas du Congrès US vous conduit sur la Loi HR 645 présentée par le Sénateur Hastings de Floride sur la "Création de camps d’internement sur des terrains militaires" en cas de guerre civile. La Library Thomas a été nommée en l’honneur de Thomas Jefferson : "In the spirit of Thomas Jefferson, legislative information from the Library of Congress". C’est une information officielle et publique que je vous livre. Voici 3 copies d’écran cliquables du site du Congrès américain. Vous pouvez faire l’exercice vous-mêmes dans la barre "Browse Bills by Sponsors". Vous mettez le nom du Membre du Congrès US, Alcee L. Hastings, puis vous cherchez H.R.645 ou introduced 1/22/2009. J’avais déjà lu en février 2009 dans le Latino Times que l’administration Obama avait créé plus de 20.000 nouveaux postes de fonctionnaires dont la fonction était "d’observer tout ce qui pouvait avoir une relation avec des troubles liés au mécontentement en rapport avec la crise". Je sais aussi que dans chaque grande ville américaine des dizaines de milliers de cercueils avaient été stockés au début de l’hiver 2008.

          Hastings fait partie de la Chambre des représentants des États-Unis, House Permanent Select Committee on Intelligence et est responsable pour les questions d’intelligence, de sécurité et de surveillance. Hastings, d’origine finlandaise, est aussi Président démocrate de la Commission du Congrès américain « Sécurité et Coopération en Europe » (OSCE). C’est un influenceur de premier plan.

          Le système de camps d’internement prévu par la proposition de Loi HR 645 de Hastings pour endiguer les troubles sociaux est placé sous l’autorité de Department of Homeland Security et du Pentagone. La proposition de Loi Hastings HR 645 a été déposée le 22 janvier devant le Congrès. Il s’agit de créer un réseau de centres nationaux d’urgence (National Emergency Centers Establishment) qui "offriront transitoirement un soutien humanitaire aux individus et aux familles qui ont perdu leur domicile lors d’une grande catastrophe". En réalité ces centres sont des centres FEMA d’internement (FEMA = Federal Emergency Management Agency - Agence fédérale des situations d’urgence). La Loi HR 645 prévoit que ces « Camps » seraient utilisés "à d’autres fins utiles et appropriées qui seront définies par le Secrétaire du Homeland Security".

          Il s’agit d’installations civiles…. sur des bases militaires sous administration militaire. Le modèle est… Guantanamo qui a aussi militarisé un FEMA. Dès qu’une personne est arrêtée et internée dans un Camp FEMA qui se trouve sur une base militaire, cette personne est mise de facto sous la juridiction militaire en cas de crise. La Loi HR 645 est directement liée à la Crise financière et économique et les troubles sociaux qui surgiront. Vous observez que la toute première décision d’Obama, quand il est entré en fonction, a été de renforcer les troupes en Afghanistan. Vous êtes au courant de ses tergiversations au sujet des tortionnaires de Guantanamo qui bénéficient de l’immunité et de son veto sur la publication des photos de ce Camp. Obama n’est rien d’autre qu’un américain.

          La Loi HR 645 poursuit la militarisation des poursuites civiles et suspend la Loi Posse Comitatus. La Posse Comitatus Act est un principe politique selon lequel l’Armée n’a pas le droit d’intervenir dans les affaires du gouvernement civil, dans celles de la Justice ou dans une procédure judiciaire. Ce principe a été institué aux États-Unis par le Posse Comitatus Act une loi fédérale adoptée le 16 juin 1878 après la période d’occupation des états confédérés par les forces de l’armée américaine, pendant dix ans, à la fin de la guerre de Sécession car le président Ulysses Simpson Grant, suspectant une possible corruption, envoya des troupes pour superviser les élections dans les États du sud. Cette loi visait explicitement à limiter les possibilités pour le gouvernement fédéral des États-Unis de recourir à l’armée pour les opérations de maintien de l’ordre. Selon le Républicain Ron Paul, "les centres fusionnés entre la police et l’armée, les caméras de surveillance et une autorité militaire de l’intérieur ne suffisent pas même si des Centres d’internement sont déjà fonctionnels aujourd’hui, ils veulent légaliser à présent des Camps FEMA sur des installations militaires et se couvrir avec le prétexte que ces centres serviront en cas de situation nationale d’urgence."
          Les Centres d’internement doivent être compris dans le contexte de la poursuite de la militarisation des installations civiles. La construction de Centres d’internement devance l’entrée en vigueur de la Loi HR 645 et la construction des Centres d’urgence. Il existe déjà 800 Camps FEMA de prisonniers sur le territoire des USA. L’Armée a aussi élaboré son "Tactiques, Techniques et Procédés« pour réprimer une »résistance civile" en cas de manifestations de masse. Les entreprise Kellogg Brown & Roots (KBR) et Halliburtons ont reçu en 2006 du Department of Homeland Security un contrat de 385 millions de $ pour ériger des installations modernes d’internement. 180 milliions de $ sont encore prévus pour 2009 et 180 millions pour 2010. Ces centres sont destinés "aux procédures de reconduction d’immigrants à la frontière en cas d’invasion massive d’illégaux mais peuvent aussi être mis à contribution pour d’autres programmes." Le but de cette politique appelée U.S. Immigration and Customs Enforcement (définition Wiki de ICE) est de garantir la sécurité nationale et l’ordre public pouvant être attaqués par des réseaux terroristes, criminels et financiers. KBR et Halliburton ont aussi des contrats en Irak.

          http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2009/05/21/USA%2C-guerre-civile-HR-645%2C-Loi-du-22-janvier-2009-sur-Camps-d-internement-dans-les-bases-militaires



        • diogene 1er octobre 2011 11:32

          @ babadjinew

          Se souvenir de cet excellent film « punishment park » de Peter Walkins en 1971

          http://www.youtube.com/watch?v=vF_WR7SiC0A

          Rien n’a changé depuis, et ce n’est certainement pas quelques sittings « flower power » qui vont impressionner les vautours et leurs chiens de combat.

          Les briquets en l’air et les « we are the world » chantés en choeur n’amèneront que des discours condescendants de la classe politique et des coups de matraque de la part des robocops en armure.

          Les manifs doivent changer et ne plus se comporter comme des troupeaux de rennes que harcèlent les loups. Ne pas provoquer, d’accord, mais répondre à la violence par la violence c’est la légitimité même. Il y a des stratégies possibles afin de se faire respecter lorsque l’on use de son droit de manifester son désaccord en masse.

          Jamais je ne serais violent gratuitement, mais je ne suis pas chrétien et refuse de tendre la joue gauche lorsqu’on a frappé ma joue droite.

          Comme le chante Arkana, « ils ont les chiffres, on a le nombre... » alors cessons d’aller à l’abattoir à chaque manif, définissons des stratégies de répliques graduées...


        • MrAbitbol 1er octobre 2011 15:20

          Il est vrai que la non violence est la solution, Suffit de voir comment cela se passe au Tibet....


        • babadjinew babadjinew 1er octobre 2011 15:56

          On en peut en aucun cas faire un parallèle avec les mouvement des années 70. Aussi délirant qu’ils puissent être interprétés en leur temps, ces mouvement ont obtenu satisfecit.


          Plus de bruit, plus de liberté, plus de loisir, moins de poids d’une vielle manière de penser. Pas certain qu’en ces temps l’économie, la dette, le non emploi fut le centre des revendications.

          Côté Tibet, si l’attitude avait été autre que non violente, il est fort à parier qu’il n’y aurait pas aujourd’hui des monastères et des communautés Tibétaines partout en occident et en Asie. Alors certes le Tibet en tant que pays est mort, mais la culture Tibétaine à rarement été aussi puissante et représenté partout dans le monde. Pour rappelle, « LA RELIGION EST UN POISON » et MAO avait le ferme intention d’exterminer et le peuple et la culture Tibétaine.

          D’ailleurs encore aujourd’hui la Chine fait tout ce qui est en son pouvoir non seulement pour conserver l’espace géographique du Tibet, mais aussi pour dénigrer et désinformer partout ou c’est possible la culture Tibétaine. 

          Alors on peut dire que ce chemin non violent est la victoire splendide d’une culture plus que minoritaire face à l’ogre Chinois, mais aussi face à l’inertie et l’abdication de l’ONU. En gros cela à foncttionné.  

        • micke micke 2 octobre 2011 10:52

          « Ce système est violent, et il ne tombera que par une contre-force elle aussi violente ! »

          Non, vous vous trompez : vous oubliez que les « forces de l’ordre » si bien nommées font aussi partie des 99%.

          Dans une logique d’affrontement, zéro chance qu’ils utilisent leurs cellules grises endormies, ils resteront unis face à un ennemi aussi violent qu’eux et n’auront aucune question à se poser.

          Dans une logique de répression violente de mouvements pacifistes composés de citoyens innocents et sans reproche, se créera naturellement et rapidement (selon la gravité des violences de l’ordre) une fracture, une division au sein des forces. Certains vont se poser des questions et vont commencer à se reconnaître dans ceux qu’ils brutalisent. ceci doit être notre stratégie : jouer sur l’humain pour diviser les forces et les retourner contre leur maître.

          Bien qu’ils soient complètement lobotomisés par leur ordre il y a un seuil de tolérance une limite aux violences infligées aux contestataires au-delà de laquelle ils vont se réveiller, déprimer, et littéralement vomir. « je me suis pas engagé dans la police pour tuer mon voisin »

          Il en suffit d’un premier qui désobéisse pour ensuite créer un effet domino inarrêtable par le pouvoir qui est. La majorité des forces de l’ordre ne sont pas des psychopathes (mais on remarque plus ceux qui le sont).

          Le moins on réagit violemment le plus facilement cette limite est atteinte. Alors bien sur cela signifie sacrifice au départ et sans doute de nombreux martyrs.

          Mais quel autre moyen de retourner les forces de l’ordre contre l’ordre ? car c’est bien la clef du changement : désarmer ce 1% de psychopathes qui décident de nos vies.


        • realTMX 30 septembre 2011 12:01

          Tout à fait d’accord.

          Pour ma part, depuis la fin de l’année dernière, j’évite tout paiement par carte bancaire sauf pour mes achats par internet où je n’ai pas le choix.

          De plus, j’effectue des retraits massifs en banque afin de ne laisser que ce qu’il me faut pour payer mon emprunt immo.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 septembre 2011 12:39

            les premiers à tomber sont les êtres libres, courageux et volontaires, càd les meilleurs éléments.
            Ils se sacrifient pour nous tous, préférant mourir dans l’honneur qu vivre dans la honte. Ils sont solidaires de Louis Ferdinand Celine, celui qui a inventé le mot « banksters » !


            • Vipère Vipère 30 septembre 2011 13:28

              Excellent billet !

              Montagnais, ce mouvement va essaimer partout, en France, en Europe, je l’espère, nous sommes nombreux, à espérer l’agonie de ce système qui fait crever les classes populaires à petit feu !


              • Vipère Vipère 30 septembre 2011 13:33

                Montagnais, de quels médicaments ont besoin, les résistants ?


              • Vipère Vipère 1er octobre 2011 16:27

                Primo Esse

                Ne médisez pas des suppositoires certains sont très efficaces !!!!

                Qui sait si, un jour vous n’aurez pas à les utiliser ?


              • cevennevive cevennevive 30 septembre 2011 15:12

                Merci de l’article Montagnais. De tout coeur avec eux !

                Et surtout, au contraire de ce que dit hunter, pas de violence de leur part, elle serait immédiatement retournée contre leurs idées, hélas, et les journaux en feraient des gorges chaudes...

                Un grand nombre de ces indignés serait déjà une force suffisante pour effrayer les banksters. Imaginez quelques centaines de milliers d’indignés devant le siège de la bourse, assis dans la rue, à chanter l’Internationale (ou autre), tous les jours, malgré les brimades et les CRS. Tous les matins, au moment de l’ouverture, il faudrait à ces messieurs se taper ce spectable... Mais je rêve sûrement... (I have a dream...)

                Cordialement.


                • enréfléchissant 30 septembre 2011 17:57

                  Le mouvement des indignés, est lui on peut le dire, vraiment très bien ancré dans plusieurs pays. Cet « occupy wall street » est, malgré tout le buzz créé autour, le fait de quelques milliers de personnes, les indignés, ce sont plus de 6 millions de personnes en Espagne, mais ils ont surtout un gros potentiel : la démocratie n’élimine aucun citoyen, et est une alternative nouvelle. L’anticapitalisme, sachant la réticence de la population mondiale au « communisme autoritaire » largement conspué, ne pourra que rester un mouvement marginal./

                  Ils doivent tranformer le message : de « stop capitalisme » à « créons la démocratie réelle », là ils pourront faire avancer les choses.

                  • Abdu Abdu 30 septembre 2011 23:49

                    Stopper le capitalisme ? Quelle idée. Il s’agit juste de le mettre sous contrôle de la démocratie.


                  • Montagnais Montagnais 1er octobre 2011 00:15

                    .. Et de demander au Luxembourg d’envahir la Russie..


                    Demain matin, demain matin.. Pour qu’y soyent libres l’après-midi.


                    • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 30 septembre 2011 21:15


                      Révolution mondiale !!!


                      • Montagnais Montagnais 30 septembre 2011 23:03

                        Octobre dans une heure, le 10éme mois, la fin d’un cycle selon les Mayas ces très-visionnaires, le début d’un autre. 


                        Belle conjonction du croissant et de Jupiter par ces nuits claires. 

                        En moins de dix mois, sur la petite planète terre, on a déjà bouffé tout ce qu’elle peut produire en 12.. On vit à crédit. Et là, pas de Credit default swap pour longtemps continuer la partouze. 

                        Resté informé sur OWS, c’est mettre « occupy Wall Street cavalry » dans Google..

                        Cavalry, un petit nom donné..

                        On s’y attend pas n’est-ce-pas ? On croit rêver..

                        38 000 gros bras en renfort, qu’on voté à l’unanimité, The New York Transit Workers Union (TWU) voted to support the Wall Street Protestors at their meeting last night

                        A flot l’info.. (toujours pas dans le patriote grolandais)

                        The New York Transit Workers Union and the Teamsters have agreed to support the young communist Wall Street protesters

                        « Jeunes communistes ».. ça fait tout drôle..

                        D’autant que le 25..

                        Cavalry, ça m’en a bouché un coin..

                        Mais comme vous savez, l’essence de la Cavalry, c’est pas l’essence, c’est le poing.

                        • franchamont franchamont 1er octobre 2011 02:05

                          Montagnais, voilà un article assez naïf de ton et de contenu. Car c’est bien joli ce mouvement et la critique du système financier : on sera tous d’accord avec vous, mais que proposez-vous ? Où allons-nous, que faisons-nous ? Où sont l’éducation politique et financière, où sont les propositions concrètes, quelles revendications, quel programme pour changer de paradigme ?

                          Vos liens auraient pu mentionner les nombreuses vidéos et articles qui exposent l’escroquerie multi-centenaire du système bancaire et les raisons de la crise actuelle. Vos liens auraient pu mentionner des sites d’économistes et d’experts ou politiciens visionnaires proposant des alternatives. Vos liens auraient pu mentionner Alex Jones, et ces fréquents invités, tels Max Keiser, Paul Craig Roberts, John Perkins, Webster Griffin Tarpley, Bob Chapman, pour ne citer que quelques noms du nouveau courant révolutionnaire dans le monde anglo-saxon, sans oublier bien sûr le candidat aux primaires pour la présidence , Ron Paul, lequel réclame depuis longtemps l’audit et la suppression ou la nationalisation de la Federal Reserve, ainsi qu’une saine remise à jour de la finance des Etats-Unis et la fin de toutes les guerres.

                          Mais que nenni, votre article fait fi de tout ce qui remue le plus, en ce moment et dans le fond, l’opinion américaine. Votre attitude est extrêmement suspecte. Essaieriez-vous de nous détourner de l’essentiel du problème en nous distrayant avec les aspects futiles de ces actions de rue ? Je ne les désapprouve pas d’ailleurs, mais encore faudrait-il qu’elles enseignent quelque chose et présentent des revendications précises. Ce mouvement, il me semble, tout comme votre article, est vide au regard des questions essentielles posées. Cela risque bien de l’amener aux mêmes échecs et déceptions que le « printemps arabe ».

                          Sans éducation du peuple, sans programme, sans visées claires, sans organisation, sans dirigeants dédiés à mener le combat dans une direction bien définie, ce mouvement, provoqué et manipulé probablement par avance par quelques agents du système afin de le désamorcer très tôt avant qu’il ne puisse spontanément surgir des masses, risque fort de retomber dans l’escarcelle des plus grands manipulateurs eux-mêmes, ceux qui contrôlent Wall Street.

                          Dans les pays arabes -puisque nous venons de faire le parallèle- la révolte mal organisée du printemps aboutit aujourd’hui à la plus grande déception. Qui seront les bénéficiaires de cette révolte avortée ? Eh bien ! les Frères Musulmans pardi, liés au MI6 et à la CIA, et quelques généraux sous la coupe de Washington ! Les égyptiens sont bien avancés n’est-ce-pas ?

                          Alors qui donc dans le monde de la finance tirera les marrons du feu d’une révolte sans direction ? C’est évident : ce seront les plus grands terroristes de Wall Street, comme ceux de la clique de George Soros. Cet individu est fort connu pour semer le chaos monétaire, pour développer les "transactions à haute fréquence« et pour »financer et émuler" ce style de pseudo-révolution à l’égyptienne à l’aide d’activistes formés à la magie fusionnelle de twitter et de facebook, dans ses instituts ou autres « think-tanks ».

                          Après un « printemps de la finance » récupéré par les George Soros, Noam Chomsky et autres Michael Moore, ces derniers s’accoquineront toujours pour nous imposer une société « socialiste » soit-disant régulée, voire même la fin du capitalisme. Nous n’y auront plus de liberté individuelle et collective et Wall Street reprendra de plus belle, en douce dans ses « dark pools », hors de la vue du plublic, les jeux de casino qui dévastent le monde. Autant en demander la recette au régime chinois.


                          • diogene 1er octobre 2011 11:49

                            Nous sommes bien d’accord, mais...
                            Toute action politique de réforme profonde doit être adossée à un soutien populaire massif.
                            Ceux qui, dans la masse, sont à même de comprendre les subtilités d’un discours d’économistes ou même de saisir les enjeux politiques ne sont certes pas les plus nombreux.
                            Les manifs ne vont pas nécessairement contre les réformistes politiques, elles peuvent aussi les servir en amenant la scène médiatique « off » à débattre de ces enjeux sur la toile. C’est d’ailleurs ce que nous faisons ici, en ce moment même.


                          • Montagnais Montagnais 1er octobre 2011 10:11

                            Merci à tous pour ces nécessaires contributions. On suit avec attention.


                            « 2000 people gathered in New York last night for the largest »Occupy Wall Street« protest yet. »

                            38 000 Cavaliers cette semaine, vous avez vérifié ?

                            Prêt à agir si le coeur nous en dit, et quitter notre oeil distant  pour l’ingrat devoir du résistant.

                            Dans l’action, on a de compte à rendre à personne. 

                            Dans l’inaction non plus d’ailleurs.

                            Mene frego Cevennes.. Et amitiés.

                            IGWT - KYPD

                            • Montagnais Montagnais 1er octobre 2011 14:35

                              Ah ! J’oubliais : la presse s’y mettrait ?



                              Mais, vous l’apercevez la grosse ficelle ?


                                • BA 2 octobre 2011 11:25

                                  Plus de 700 manifestants anti-Wall Street arrêtés à New York.

                                  Plus de 700 personnes ont été arrêtées samedi 1er octobre à New York parce qu’elles bloquaient la circulation sur le pont de Brooklyn, provoquant sa fermeture, pour protester contre les effets de la crise économique, a annoncé la police. Vingt-quatre manifestants ont également été interpellés à Boston.

                                  Des manifestants »ont bloqué pendant deux heures la circulation sur le pont de Brooklyn, en direction de Brooklyn" a="a" un="un" porte-parole="porte-parole" de="de" la="la" police="police">

                                  En dépit du caractère pacifique de la manifestation,  »plus de 700 personnes ont été arrêtées. La plupart pour atteinte à l’ordre public" a-t-il="a-t-il">

                                  Fermé pendant plusieurs heures, le célèbre pont suspendu a été rouvert à la circulation très tôt dimanche matin. Des témoins présents sur place ont décrit des scènes de chaos lorsque la vague de policiers a déferlé sur le pont pour encercler les manifestants dont certains ont tenté de s’enfuir.

                                  Des dizaines de protestataires ont été menottés et attendaient, assis sur le pont, d’être emmenés par la police, ont rapporté des témoins et les organisateurs. Certains des manifestants ont été relâchés après quelques heures tandis que d’autres devaient être détenus 24 heures ou faire l’objet de poursuites, a-t-on encore indiqué de source policière.

                                  Les manifestants avaient quitté leur campement érigé à Zuccotti Park près de Ground Zero à Manhattan où le réalisateur Michael Moore et l’actrice Susan Sarandon se sont récemment rendus pour apporter leur soutien au mouvement.

                                  Lancé le 17 septembre, le mouvement »Occupy Wall Street" entre="entre" autres="autres" le="le" renflouement="renflouement" des="des" banques="banques" en="en" les="les" saisies="saisies" et="et" taux="taux" de="de" culminant="culminant">

                                  Vendredi soir, plus d’un millier de manifestants avaient défilé jusqu’au quartier général de la police à Manhattan pour protester contre l’arrestation de 80 personnes lors d’une manifestation précédente.

                                  http://www.romandie.com/news/n/Plus_de_700_manifestants_anti_Wall_Street_ar retes_a_New_York021020111010.asp

                                  Pour suivre ce qui se passe à  New York en direct, c’est à cette adresse :

                                  http://www.livestream.com/globalrevolution


                                  • Louise_Des 2 octobre 2011 16:33

                                    Merci pour le lien sur la déclaration solidaire de Chomsky dans la revue des ressources, article complété chaque jour par des notes et des documents. Je vous envoie ici les liens d’une explication vidéo enfin claire sur les raisons de la crise endémique et de « la dette publique » en accroissement.

                                    C’est comme le précise Chomsky dans les années 70 que la déréglementation du capital et l’interdiction aux banques centrales de créer de la monnaie pour les Trésors publics a produit ses lois. En France, la loi Pompidou-Giscard date de 1973. Seules les banques commerciales on droit de recourir à la création de monnaie par les banques centrales (chez nous la Banque de France, à l’époque), pour renflouer la base de monnaie réelle autorisant la monnaie scripturale pour 6 fois de plus que son fonds de réserve...

                                    <iframe width="420" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/ZE8xBzcLYRs" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

                                    http://youtu.be/ZE8xBzcLYRs


                                    • platon613 2 octobre 2011 17:38

                                      A voir sans faute !

                                      Alessio Rastani, trader : « Des millions de gens vont perdre leurs économies... » - « C’est Goldman Sachs qui dirige le monde et pas les politiques »...

                                      http://www.news-26.com/bourse/1132-...


                                      • GLANDU 2 octobre 2011 17:58

                                        Ce trader est peut être au service de goldman et toi platon613 son complice inconscient smiley



                                        • Montagnais Montagnais 2 octobre 2011 20:28

                                          Oui, liens à voir.


                                          Elle est exceptionnelle cette video Stefreggae, à voir absolument.

                                          Thoreau lui même rejoint.. http://rootstrikers.org./

                                          Le syndicat des pilotes il y a quelques heures

                                          A ajouter au 38 000 « Cavalry » qui se préparent

                                          Cette semaine apporte son flot de bonnes info’s

                                          Les traders qui provoquent les manifestants du haut de leur tours en pétant le roteux et en rigolant, bien leur en prend, doivent se demander comment le vent va tourner

                                          Dans mon bled, on prépare un campement.. Le préfet sera étonné.. aux champs.

                                          Des jeunes, des vieux, des blacks, des blancs, des musiciens, des lettreux, des qui bossent, des qui bossent pas, ruinés, sacrifiés, ça en fait du monde, 99%.

                                          Nos pensées vont vers les 700 arrêtés. Pourtant pas violents.

                                          NB : Thoreau.. Je sais..

                                          • Montagnais Montagnais 2 octobre 2011 20:40
                                            Ariane, Badi, Fergus, Pierre, Tonio, Robert, Sergeant, les autres, Iloreen, Lorelei, Yannick, Cevennes, Amaury, j’en oublie cent.. Vous le voyez l’évènement ?

                                            Votre plume au service de l’actualité ?

                                            .. ça devrait le faire vaciller l’establishment si on si met autant.

                                            On peut pas compter sur Lolo, ni sur lemondelacroixbobo.

                                            Y’a pas à réfléchir beaucoup pour accepter l’idée que la cause est juste : casser la tirelire du 0.1% qui raflent la moitié de tout à eux seuls. 

                                            • Montagnais Montagnais 2 octobre 2011 20:47

                                              Voyez Franchamont, comme vous dites, on reste naïf sur le contenu et sur le ton.


                                              L’histoire dira.

                                              « Knowledge is free. We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forgetExpect us. »

                                              99%, plus les 38 000 cette semaine. Contre les 0.1% qui pètent les roteux en rigolant.

                                              Comme dit hier encore la presse RTBF, le mouvement a du mal à prendre son envol.

                                              On est qqs uns à croire pas.


                                              • BA 2 octobre 2011 22:56
                                                Le mouvement contre Wall Street gagne de l’ampleur.


                                                Aux Etats-Unis, les syndicats appellent à une marche sur Wall Stret mercredi 5 octobre 2011, à 16h30.


                                                • franchamont franchamont 3 octobre 2011 08:06
                                                  Occupy Wall Street est une opération de grand bluff afin de dévoyer la véritable bataille.


                                                  Occupy Wall Street aurait été lancé par le site web Adbusters, lui-même financé par la fondation de la multinationale Tides elle-même liée au groupe Soros. Qu’est-ce que vous en dites. Une opération psychologique ? Bien sûr.

                                                  Pourquoi ne font-ils pas une marche contre la Fed (Federal Reserve) ? Contre ce cartel de banques privées (et non pas un organe du gouvernement) qui est le responsable #1 de tous les problémes financiers liés au USD. Wall Street, certes un nid de crabes, n’est pas le meilleur objectif du tout.

                                                  Pourquoi soudain tant de publicité dans la presse-titution comme Libération ou le Nouvel Observateur ? Alors que leurs foliculaires sont interdits de parler de la vérité sur la Federal Reserve !

                                                  C’est clair, il s’agit bien avec Occupy Wall Street d’une manoeuvre de détournement de l’attention américaine et mondiale, une opération de guerre psychologique, afin de préserver la Fed alors que le peuple commence à comprendre ce qu’elle est -grâce à Internet essentiellement ; alors que le représentant Ron Paul candidat aux primaires républicaines, libertarien, qui n’a jamais trahit ses opinions depuis ses débuts, dénonce la Fed, veut l’abolir, et grimpe à grands pas dans les sondages.


                                                  • Montagnais Montagnais 3 octobre 2011 08:16

                                                    Même si ces pistes ouvraient une nouvelle vision, il n’empêche qu’il s’agit d’une manifestation contre le « 1% »..


                                                    Qui peut dire les développements ? La vague ne s’embarrassera pas de subtiles distinctions, les arcanes de l’organisation mondiale de l’oligarchie..

                                                  • babadjinew babadjinew 3 octobre 2011 08:26

                                                    Puis le message n’est plus #occupywaal street mais #OccupyALL


                                                    Le 15 octobre comme date de réel départ de cette forme de résistance enfin globalisé......

                                                    Nous sommes les 99%


                                                  • franchamont franchamont 3 octobre 2011 18:44

                                                    @ Montagnais, @babadjinew, ouais, mais faites gaffe à pas vous faire récupérer par...


                                                    ... celui qui disait « Yes we can » et vous promettait la paix et le bonheur. Le rat pantin et ammaigri de Wall Street va essayer de se regonfler les bajoues en criant maintenant « Down with the rich ». Il en espère encore pour ses sondages et conserver ainsi sa candidature démocrate. Ce mec est une ordure.

                                                    La manipulation des masses est chose courante, ça vaut le coup de s’informer avant de s’engager dans tous ces mouvements flous.

                                                  • babadjinew babadjinew 3 octobre 2011 20:01

                                                    Le jour ou par un politique de tout bord de tout genre de toutes couleurs je me fait récupérer les poules 5 rangés de 10 paires de dents auront......


                                                    La vanne de vouloir désamorcer ce mouvement par le biais d’implications de SOROS et autre Obama niet...... 

                                                    Même si une part de vérité devait s’avérer exact un jour sur ce point mon souhait et mes espoirs c’est que justement ce mouvement reste ce qu’il est pour le moment :

                                                    UNE MONTEE EN PUISSANCE D UNE PRISE DE CONSCIENCE GLOBALE. 

                                                    Et pour le moment une forme de mayo commence à prendre...... Si elle prend vraiment personne ne pourra contrôler ce type de mouvements. Le plus gros écueil ne sera pas les manipulations et les récupérations qui plus cela grandira plus seront tenté, mais simplement L’ HIVER 

                                                    Et de toute façon pour le moment nous sommes très loin d’une masse critique suffisante......

                                                    Par contre le blabla FED c’est mieux que WALLSTREET ce aux usa c’est quand même assez comique......


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès