• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politiques & citoyens > La fin de la démocratie ?

La fin de la démocratie ?

La lettre récente de Jean-Claude TRICHET à Silvio BERLUSCONI est un véritable oukase sans précédent, qui met sous tutelle le gouvernement italien.

Le Président de la B.C.E. ne fixe plus des objectifs, mais impose les détails d’une politique en décidant, non seulement pour le chef du gouvernement italien, mais aussi pour le Parlement.

C’est une dérive particulièrement grave qui met fin à la démocratie nationale, sans pour autant y substituer la moindre démocratie européenne, si tant est qu’elle puisse exister.

En imposant une politique, dont d’ailleurs l’efficacité n’a jamais été prouvée (libéralisation du marché du travail, privatisations diverses, etc…) Jean-Claude TRICHET s’arroge les prérogatives des autorités politiques du pays et se transforme en Gouverneur non élu d’un nouveau protectorat.

L’Union Européenne achève ainsi de discréditer totalement l’idée européenne qui sera, bien évidemment, assimilée à des sacrifices aussi injustes qu’inutiles. Car, bien sûr, si l’Italie en est là, comme l’Espagne ou la Grèce, c’est parce qu’elle est victime de la politique de l’euro cher, imposée par le dogmatisme de Monsieur TRICHET.

Le principal responsable se prétend le sauveur…

On le voit donc bien, l’euro, folie économique, devient le moyen d’imposer un fédéralisme antidémocratique. N’était-ce pas d’ailleurs l’objectif de départ, puisque beaucoup savaient qu’il était impossible de réussir une monnaie unique, plaquée sur des économies différentes ?

Le rêve de Messieurs MINC, TRICHET, ou autres, est à la faveur de cette crise de se débarrasser des peuples et de leurs élus.

La fameuse gouvernance dont ils parlent tant revient à concentrer, dans les mains d’une vingtaine de personnes, tous les pouvoirs : le Conseil de la B.C.E. (non élu), la Commission de Bruxelles (non élue), la Cour de Justice de Luxembourg (non élue).

20 personnes imbues de leur dogme au service d’une pensée mondialiste non réaliste et des intérêts d’une petite minorité veulent imposer encore plus de sacrifices aux populations, toujours plus de privilèges pour leurs obligés.

Le choix est simple aujourd’hui, soit les peuples déjouent la manœuvre, soit ils paieront cher leur nouvel esclavage.

----------------------------------


Moyenne des avis sur cet article :  3.98/5   (94 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 13 août 2011 09:22

    a l’auteur
    pouvez nous expliquer comment les politiques de tous bords ont fait pour ne pas s’apercevoir que la mondialisation de l’économie allait vider les états de leur substance et de leur moyens d’actions ?
    quoi que je partage votre opinion sur le sujet il y à là un mécanisme que je ne parvient pas a comprendre .....

    au point ou nous en sommes rendus avons nous encore réellement le moindre choix ?


    • Furax Furax 13 août 2011 12:25

      Personnellement, « au point où nous sommes rendus »la meilleure réponse à donner, je la trouve chez un ...footballeur
      http://www.egaliteetreconciliation.fr/Un-footballeur-anticapitaliste-quitte-son-club-et-le-foot-business-7718.html !


    • gaijin gaijin 13 août 2011 17:10

      erreur 404
      vous avez plus de détail



    • Furax Furax 13 août 2011 21:05

      Pour les paresseux, la conclusion de l’article :
      « Qualifié par El Pais de »footballeur indigné", Javi trouve pourtant que le mouvement des Indignés espagnols manque de punch. Il prône une solution beaucoup plus radicale : "C’est un mouvement créé intentionnellement par les médias pour canaliser ce mal-être social et pour que cette étincelle ne devienne pas dangereuse et incontrôlable pour le système. A quoi ça va servir de gagner 1.000 euros plutôt que 800 ? (…) Ce qu’il faut faire c’est aller dans les banques et les brûler, couper des têtes".

      (c’est moi qui souligne)


    • gaijin gaijin 14 août 2011 11:29

      C’est mieux quand ça marche
      je suis assez d’accord l’ennemi c’est les banques .....
      a la lanterne


    • Catherine Segurane Catherine Segurane 13 août 2011 09:38

      L’Europe telle qu’elle se construit est incompatible avec la démocratie.



      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 août 2011 04:00

        @ Catherine Segurane


        La France et les autres pays d’Europe n’ont plus individuellement la masse critique. La solution définitive passe donc par une gouvernance démocratique de l’Union Européenne à laquelle sera soumise la BCE. La reprise, donc, du pouvoir d’émission de monnaie et le remboursement de la dette par une taxe sur le capital.


        Les actions nécessaires pour en arriver là ne seront jamais menées par les élites politiques actuelles inféodées aux financiers. Le salut passe donc par une insurrection généralisée dans tous les pays de l’UE, menant à une anarchie qui forcera des coups d’État pouvant s’appuyer sur le pouvoir militaire.

        Le peuple ne peut rien faire pour la phase « coups d’État » - c’est un saut dans l’inconnu pour échapper au connu qui est devenu totalement inacceptable - mais il est en son pouvoir de créer l’anarchie qui rendra ces coups d’État incontournables. Comme 1793 à finalement mené 18 Brumaire.

        On peut penser que les « Indignés » encadreront cette révolte générale, mais ce n’est qu’une hypothèse. Il est possible qu’elle se réalise, mais, en dernier ressort, toute organisation pourra être infiltrée et ses meneurs corrompus. 

        C’est l’action individuelle spontanée de citoyens comme vous et moi, les gestes que tous et chacun de nous poseraient contre le Système, SEULS et sans s’en ouvrir à personne qui le détruiraient implacablement. Et si cela est fait, ce sont les Français qui le feront en France.


        PJCA


      • nous ne sommes plus en démocratie depuis que nos politiques SONT ELUS AVEC LES VOIX DE10% DES FRANCAIS
         
        ......L UM.....PS A 10000 ADHERENTS


      • Yvance77 13 août 2011 10:02

        Salut,

        Ce qui qui me fait dire que cette Europe est anti-démocratique tient dans un seul exemple :

        - La BCE donne des ordres aux états, et ceux-ci s’inclinent telle de vulgaires serpillières devant un organe privé

        - Lorsque des peuples votent NON en 2005 pour un référendum ou ils devaient décider de leur avenir, ces derniers sont tout simplement spoliés de la suprême consultation qui devait faire loi.

        Nous n’avons jamais voté, et par conséquent choisis, pour élire certaines personnes (Barroso, Von Rompuy etc...) ... ils nous sont imposés par la force.

        Alors que lorsque nous décidons librement de nos aspirations, aucune institution ne valide celle-ci.

        C’est cela la démocratie ???


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 13 août 2011 19:54

          Si la démocratie est « le pouvoir par le peuple », comment appelle-t-on le pouvoir des marchés ?


        • Catherine Segurane Catherine Segurane 13 août 2011 20:09

          La ploutocratie.


          Ou la voyoucratie.



        • JL JL 13 août 2011 10:07

          La dette est à comparer, non pas au PIB, mais au patrimoine du débiteur :

           « Au 31 décembre 2009, la valeur du patrimoine économique* de la France se montait à 12 000 milliards d’euros, soit l’équivalent de 7,4 années de produit intérieur net. » Ce qui ramène la dette à 12% du patrimoine.

          C’est seulement la charge de la dette qui est à comparer au PIB : cette charge n’est composée si je ne m’abuse, que de la part de remboursement de capital et des intérêts. La part des intérêts « odieux » doit être, à la louche, de l’ordre de 1% du PIB ? (D’accord c’est encore trop)

          Toute la rouerie de ceux qui prétendent que la dette est insupportable consiste à mélanger ces différents concepts. Nicolas Sarkozy, un expert en amalgame le disait naïvement à l’insu de son plein gré : « L’amalgame est l’arme des fascistes ».

          Et vous, Mr Dupont-Aignan, qu’en pensez-vous ?


          • JL JL 13 août 2011 10:17

            « La gauche condamne les fascismes, pas les totalitarismes » (Orwell)

            Le socialisme condamne la dictature du prolétariat, mais pas celle des marchés. C’est pour cette raison que le PS refuse d’admettre que l’UE est fasciste.


          • Emmanuel Aguéra LeManu 13 août 2011 16:14

            Orwell... celle-là de référence...


          • Catherine Segurane Catherine Segurane 13 août 2011 11:01

            Si, c’est dans les urnes qu’il faut gagner. On ne va quand même pas faire un coup d’état !


            J’espère que Marine Le Pen fera un bon score à la présidentielle.

            Ensuite, pour les législatives, tous les souverainistes doivent s’unir, de Marine à Chevènement en passant par NDA. Ceux qui s’amuseront à jouer la division en porteront la responsabilité devant l’histoire.

            Ce serait bien d’arriver à avoir 15 ou 20 % d’élus souverainistes, non mélangés à des Sarko-fakes (droite populaire, donneurs de coups de menton purement verbaux, ...)

            Avec ce pourcentage d’élus, on peut faire quelque chose. Voir la façon dont, en Hollande, geert Wilders monnaie son soutien au gouvernement.

            De toutes façons, avec 15 ou 20 % d’élus, on évite certaines catastrophes. Par exemple eon peut bloquer une réforme constitutionnelle scélérate qui a besoin d’une majorité renforcée au Congrès pour passer.




          • James James 13 août 2011 11:19

            @Segurane
            « J’espère que Marine Le Pen fera un bon score à la présidentielle. »

            Ma pauvre vous n’avez toujours rien compris, vous et tous les gogos fascinés par le discours Lepeniste !!
            La promotion récente des idées de Marine Lepen dans les médias , n’est qu’une publicité circonstancielle visant à un deuxième tour entre la fille Lepen et le candidat du système.
            Les mêmes qui aujourd’hui réhabilitent l’image du parti d’extrême droite, longtemps considéré comme le mal absolu, seront ceux qui demain tel en 2007 appelleront à sauver la démocratie, leur système et par la même leurs privilèges de classe .

            Le Fn idiot utile de la mondialisation néolibérale.


          • Catherine Segurane Catherine Segurane 13 août 2011 11:25

            @ James


            Alors, qu’est-ce que vous proposez ?

            Voter directement pour un candidat du système (c’est à dire UMP ou PS) ?

            Je ne crois pas que la promotion de MLP par les médias soit intentionnelle. Mais il se trouve qu’elle fait de l’audience.

            Le système n’est pas tout-puissant. Regardez comment sont candidat préféré (DSK) a été dégommé.


          • James James 13 août 2011 11:36

            @Segurane

            Je ne crois pas que la promotion de MLP par les médias soit intentionnelle. Mais il se trouve qu’elle fait de l’audience.

            C’est que vous n’avez rien compris aux stratégies de manipulation médiatique , le FN restera exclu de toute participation gouvernementale,à la marge, ceci malgré les efforts de sa tête d’affiche à produire l’image d’ une formation politique respectable et fréquentable.

          • Catherine Segurane Catherine Segurane 13 août 2011 13:53

            @ James


            J’espère bien que le FN « restera exclu de toute formation gouvernemental », et qu’il refusera d’y participer.

            Jusqu’ici, Marine est très claire sur la « différence de nature et non de degré » qui empêche toute alliance UMP/FN.

            Il n’y a rien à faire, pour un souverainiste, à l’intérieur d’un parti européiste/mondialiste.

            On l’a vu avec NDA, qui a fini par sortir de l’UMP. On le voit aussi avec la droite populaire, qui ne réussit pas à faire mieux qu’un peu d’agitation verbale.

            Les sommets des partis de gouvernements sont fermement tenus par les mondialistes.

            Pour autant, il importe que Marine se fasse assez connaître et apprécier pour pourvoir fédérer une force souverainiste capable d’avoir des élus.


          • James James 13 août 2011 15:09

            @Catherine
            Je reprends : le FN idiot utile de la mondialisation néolibérale.
            L’émergence de question ethnique et religieuse dans le champ médiatique à l’orée des années 80 a durablement modifié les stratégies de domination des classes dominantes .
            En effet en substituant aux antagonismes de classes , les questions secondaires de l’appartenance ethnique et religieuse , celle de l’immigration ou moment ou l’ Europe instituait son tournant libéral et ses vagues de délocalisations massives ,on a évacué grâce à l’appareil de propagande médiatique les questions primaires du capital et des salaires.
            Un leurre qui mobilisera alors une armée d’intellectuels médiatiques de gauche, de rentiers de la société du spectacle médiatique, d’hommes politiques (Dray, Attali BHL et toute l’équipe) pour arriver à la création de l’officine anti raciste SOS , les militants de cette organisation devenant ainsi l’armée de réserve de la sociale démocratie.
            Hier cet anti racisme de pacotille mobilisait ses troupes contre le vilain raciste blanc voulant casser de l’arabe, aujourd’hui avec la popularisation du conflit de civilisation ,il milite comme au bon vieux temps des colonies pour l’émancipation de « la musulmane », la beurette, cette fois contre son frère de condition .
            L’objectif : donner un verni humaniste à des politiques discriminatoires et opérer la destruction des anciennes solidarités régissant les codes des milieux populaires


          • Emmanuel Aguéra LeManu 13 août 2011 16:18

            Salut Cathy ma belle.
            C’est quoi un souverainiste, un Niçois, un Occitan, un Français, un Européen... (non exhaustif) ?


          • isabellelurette 14 août 2011 20:28

            Mélenchon a du bon !

            http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/08/14/un-devoir-de-resistance-intellectuelle/&nbsp ;&nbsp ; je trouve que ce monsieur est loin au dessus du lot !


          • Gargantua 13 août 2011 11:15

            Bonjour Nicolas, je m’interroge, êtes vous toujours pro Européen ?


            • Gargantua 13 août 2011 12:13

              Franchement vous le trouvez génial ce zèbre, par sa négative LE PEN est cent fois plus intéressant, que ce parvenue, girouette.


            • Gargantua 13 août 2011 13:39

              Il y a hiatus entre le fait de dénoncé un fait et ses certitudes pro Européenne.
              Le propre des partisans c’est qui sont atomes face aux contradictions.


            • France libre 13 août 2011 13:55

              Trop drôle !
              Le Young Leader de la FAF Dupont-Aignan n’a jamais proposé de sortir de l’europe, il suffit de rappeler son programme présidentiel de 2007 ou son slogan pour les européennes de 2009 « Osons une europe différente ! »

              Le Young Leader de la FAF Dupont-Aignan ne propose toujours pas de sortir de l’europe

              Le Young Leader de la FAF Dupont-Aignan respecte l’omerta de tout le « milieu » qui consiste à ne jamais expliquer aux français qu’il existe un article 50 pour sortir de l’europe de façon parfaitement possible et parfaitement juridique.

              Le Young Leader de la FAF Dupont-Aignan n’a rien « payé cher » du tout. il a négocier avec Hortefeux son mandat de député en 2007 : l’’ump a accepté de ne pas présenter de candidat contre lui dans la 8e circonscription de l’essonne en échange de quoi il appelait à voter pour Sarkozy à la présidentielle.

              Parmi les 577 circonscriptions, ce fut le seul cas avec 2 circonscriptions de Vendée. En Vendée, c’est avec philippe de villiers que Hortefeux a passer le même contrat maffieux.

              En 2012 nous allons tous regarder pour qui Dupont-Aignan va appeller à voter au second tour « à titre personnel ». Il va le faire en levant les yeux au ciel et en soupirant comme Tartuffe, ça il sait faire !

              PS : ah oui j’oubliais ! Le Young Leader de la FAF Dupont-Aignan n’est pas Young Leader de la FAF c’est une calomnie. LA preuve c’est quil a réussi a faire retirer son nom de la liste des alumni. Manque de bol, on a tous les saisies d’écran.


            • non667 21 août 2011 15:39

              à kerjan
              moins cher que le pen depuis 39ans !


            • latortue latortue 13 août 2011 11:22

              le seul pays capable de sauver l’Europe c’est l’Allemagne mais il n’apportera pas sa garantie sans avoir en échange de très drastiques mesures ,ce qui veut effectivement dire perte totale de notre indépendance ,les budjets devront etre soumis a l’aprobation avant d’être mis en application .et là le petit peuple n’aura déjà plus son mot a dire .
              Sarkozy a prouvé qu’il était contre la démocratie avec la manière dont il c’est assis sur notre vote contre la constitution , et il fera de même pour sauver son cher très cher Euros, car il nous coute un max en sacrifice et sur la dette de la France laissé a nos enfants oui en effet bel avenir qu’il auront nos enfants .
              je trouve que la droite UMP et la gauche PS sont la main dans la main pour ce sujet .les politiques ne font pas asses entendre leurs mécontentements, il faut taper du point sur la table et sortir de cette langue de bois sinon nous descendrons dans la rue pour vous faire entendre la notre et là je vous prie de nous croire ça va faire mal malgré les mesures que vous avez fait voter en lousdé début aout pour autoriser la police a tirer a balle réelle sur le peuple et la peine de mort inscrite sur la constitution européenne en cas de révolution .ni les balles ni la mort ne pourra arrêter le peuple en colère croyez moi la soupape n’est pas loin de sauter .


              • kalisita 13 août 2011 12:48

                aie, aie aie,..... plus le temps passe et plus l’ulcère me guette a nouveau.... tellement de colère, de mécontentement, d’injustice....
                je partage tout a fait le point de vu de latortue...ALORS quand est-ce qu’on y va dans la rue ?.... Il serait temps !!!
                Cela fait un moment qu’on sait  !!! quel monde difficile on laissera a nos enfants... !

                 déplorable, honteux, qu’une pognée d’hommes NON ELUS est pris tant de pouvoir ...
                maintenant ils peuvent nous tirer dessus,si on manifeste... aie aie aie, sa va mal !!!

                mais il y a que sur le net qu’on peut lire tout ceci.. !!

                en tant que femme , lorsque je discute avec d’autres ( mamans, caissieres, vendeuses, ouvrier, profs, etc) aucun ne partage les idees et opinons que je lis,pense et partage.. soit par indifference ou manque d’informations, ou qu’ils ont réussi a se payer un petit toit, et qu’ ils veulent pas le perdre , et ceux qui gagnent suffisamment, les bien intégrés...

                si l’on enlève tout ces gens, il en reste combien qui vont descendre ??
                les indignés de chez moi , ce sont des alcoolo, toxico, qui s’indignent bières a la main, titubant, entourés d’une meute de chiens !!
                vous trouvez ca credible ?

                dans ma ville je crois bien que je suis la seule a penser que .. aie aie aie, sa va mal...


              • sisyphe sisyphe 13 août 2011 12:09

                Il y a belle lurette que les pseudo « démocraties » occidentales ne sont plus que des coquilles vides, surtout à cause de la dictature monétaire des mafias financières, et leurs bras armés ; FMI, Banque Mondiale, OMC, Union Européenne....


                Face à ce constat, une seule solution s’impose ; un front commun de tous les partis et organisations prônant, dans leur programme, de réelles mesures pour empêcher cet asservissement des états , des pays, aux forces de l’argent : réforme monétaire, Glass Steagall act II, nouveaux accords à la Bretton Woods....

                Je pense à François Asselineau, au Front de Gauche, à Cheminade, aux propositions de Montebourg, voire à certaines déclarations de Marine Le Pen. 

                Seuls, chacun dans son parti, isolés dans la présidentielle-people, dans un scrutin favorisant les partis majoritaires, leurs appels sonnent comme des prêches dans le désert. 

                De toutes façons, on sait que la présidentielle ne dégagera aucune personnalité de ce « camp » ; ce sera la peste, le choléra, ou la vérole...

                Dès lors, c’est pour les LÉGISLATIVES que s’impose ce front commun de toutes les forces anti-libérales. 

                Si vous souhaitez VRAIMENT mettre fin à la dictature des forces financières, cessez de jouer chacun dans votre pré carré, dépassez vos problèmes d’égos et d’intérêts personnels, militez au parlement européen, et joignez vous tous dans un front commun anti-libéral, pour les législatives, pour obtenir une Assemblée Nationale, un parlement Européen, capables de défendre les intérêts des états et des citoyens. 

                • Catherine Segurane Catherine Segurane 13 août 2011 14:14

                  En effet, Sisyphe, il ne faut pas sous-estimer les législatives.


                  Pour la Présidentielle, ce sera important psychologiquement que Marine (et NDA) fasse le meilleur score possible, mais bon ... très franchement, je ne la vois pas gagner le deuxième tour.

                  Par contre, si nos chefs (Marine, NDA, Asselineau, d’autres peut-être) ne font pas les cons et ne sacrifient pas notre lutte à leurs égos, ils doivent réussir à mettre en place une force souverainiste commune capable de prendre des places de député.


                • Emmanuel Aguéra LeManu 13 août 2011 16:19

                  « très franchement, je ne la vois pas gagner le deuxième tour »

                  oh merde...


                • L’AMBASSADEUR75 13 août 2011 12:30

                  En 2012 les Français répondront à cette question :
                  -mondialisme ou nationalisme, technocratie ou démocratie, sujets ou citoyens ?

                  Dans ce cadre le choix est simple :
                  -UMPS ou Marine ?

                  Que les Français cessent de pleurer sur leur « sort »...ils ont leur destin en main !


                  • Gargantua 13 août 2011 12:55

                    Qui à répondue, pas moi et vous ?


                  • John Foster 13 août 2011 12:38

                    Monsieur Dupont-Aignan (ou Monsieur Pinsolle que se cache probablement derrière ce pseudo), j’aimerais vous poser deux questions très précises qui appellent des réponses tout aussi précises :


                    • Vous pronez une « autre Europe », « une Europe confédérale des nations et des projets ». Comment evisagez-vous de changer cette Europe pour la transformer en celle que vous voudriez ? Dois-je vous rappeler que nous sommes 27 et que chacun voudrait une Europe plus ceci, une Europe plus cela ? Quels sont les 13 autres pays que vous allez convaincre de vous suivre dans cette démarche, comment allez vous vous y prendre et combien de temps cela va t-il prendre ?
                    En l’absence d’une réponse claire de votre part sur ces deux points, je considèrerai que vous n’êtes qu’un beau parleur de plus n’ayant aucune intention d’appliquer vos belles idées. J’espère me tromper, il ne tient qu’à vous de me le prouver.

                    Bien cordialement,

                    John


                    • dom y loulou dom y loulou 13 août 2011 14:24

                      J.Foster

                      vous n’avez pas de mémoire très persévérante

                      voici dix ans que les caciques de construction européenne anglo saxonne tergiversent et font tout pour vous faire oublier le droit d’initiative populaire et le vote populaire pour les axes de la loi européenne, voilà ce que ces messieurs dames les lords enterrent tous les jours avec l’aval de tous les décervelés qui aiment tant n’être responsables ni concernés par rien et qui rêvent que RIEN sera super... un peu comme les fous de benghazi qui croient vraiment que le multipartisme est moins abstrait que de posséder une réelle culture de tribu antique qui connaissent encore les sagesses qui permettent de vivre en ce monde

                      le leadership anglo saxon est mort, leur politique d’expansion impériale par massacres sans fin est un fiasco unilatéral et il n’y a qu’eux-mêmes pour ne pas vouloir le voir et de persévérer dans leur course aux abîmes en se croyant tout puissants



                    • John Foster 13 août 2011 17:11

                      Justement, j’ai pensé à aider NDA car je partage son analyse de l’UE sur beaucoup de points. Seulement, en creusant un peu, j’ai commencé à me poser des questions quant à sa véritable volonté de nous sortir de ce marasme et à son vrai rôle sur la scène politique française. Je n’ai absolument pas envie de me rendre compte après coup, que je me suis fait berner, d’où ma prudence et mes interrogations.

                      Comme je l’ai dit plus haut, si NDA (ou Monsieur Pinsolle) balaient les doutes que j’ai en répondant sans détour aux questions que je leur ai légitimement adressé, je les soutiendrai évidemment dans leur combat. N’obtenant pas de réponse, je réitère donc mon intérrogation principale :

                      Monsieur Dupont-Aignan, comment comptez-vous appliquer votre programme de manière concrète sans utiliser l’article 50 du traité de Maastricht ?

                      Encore faut-il se donner les moyens de ses ambitions.


                    • lenormand 14 août 2011 02:11

                      L’UPR ??? Est-ce ce« parti » qui, pour parait-il ne pas opposer les français entre eux, ne prend jamais parti sur ce qui préoccupe les français dans leurs vies quotidiennes (exemple récent lors de la loi sur les retraites) ?
                       Curieux non ?
                       Quand à DLR allez sur le site www.debout-la-republique.fr......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès