• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > 200 €, vraiment ?

200 €, vraiment ?

Je viens de recevoir les professions de foi pour la présidentielle. Sur celle de Le Pen, je lis “rendre près de 200 €/mois en moyenne aux familles françaises”.
 
200 € ! C'est Byzance ! Voyons cela de plus près.
Remarquons préalablement qu'il est écrit "en moyenne".
 
Remarquons aussi qu'il est écrit "près de 200€/mois" et pas "200€/mois". Du coup, on ne connaît pas le montant qui serait "rendu".
 
Détaillons maintenant les mesures listées dans la profession de foi.
 
Première mesure : “dès mon élection, je baisserai massivement les taxes sur le gazole, l'essence, le gaz, le fioul, l'électricité.”
 
OK, mais moins de taxes, c'est moins de recettes pour l'État. Il faut donc aussi baisser massivement les dépenses. Lesquelles ? L'armée ? La police ? La justice ?
 
De plus, si j'ai bien compris, ces mesures s'appliqueraient aveuglément à tous, y compris à ceux qui n'ont aucun problème pour payer leur facture d'énergie. Où est la justice là dedans ?
 
Deuxième mesure : “Je réduirai également les tarifs des péages
 
On lui souhaite bon courage avec les avocats des sociétés d'autoroutes ! En fait, pour réduire les péages, il faudra que l'État compense intégralement le manque à gagner auprès de ces sociétés. Cela fera donc de nouvelles dépenses pour l'État, dont on vient pourtant de réduire les recettes.
 
De plus, cette mesure bénéficierait exclusivement aux usagers des autoroutes. Ceux qui vont au boulot en R.E.R n'en verraient pas la couleur !
 
Autre observation sur ces deux premières mesures : elles ne sont absolument pas chiffrées. Si l'essence baisse de 1% et les autoroutes de 1,5%, Marine Le Pen aura tenu ses promesses.
 
Troisième mesure : “(je) supprimerai la redevance audiovisuelle
 
Ça ne mange pas de pain, car celle-ci sera forcément supprimée. En effet, la redevance est collectée avec la taxe d'habitation, laquelle est en train de disparaître. Il devient donc impossible de la recouvrer.
 
Quatrième mesure : “(j') allégerai les frais de succession"
 
Pour avoir une idée de l'économie réalisée, je suis allé sur le simulateur officiel des droits de succession, et j'ai calculé ce que je devrais payer, avec la fiscalité actuelle, pour un héritage en ligne directe de 100 000 €.
 
La réponse est ZÉRO !
 
PNG
 
Autrement dit, cette mesure ne bénéficierait pas du tout à la grande majorité des français, mais seulement aux plus riches.
 
Oh ! En relisant, je m'aperçois qu'il est écrit dans la profession de foi "frais de succession" et non "droits de succession". En fait, comme vous le voyez sur le site officiel, les "droits" et les "frais", ce n'est pas pareil.
 
S'il s'agit des frais de notaire, ceux-ci sont détaillés ici. Pour le coup, vous n'économiserez pas grand chose.
 
Il faut bien lire les professions de foi !
 
Cinquième mesure : “(j') appliquerai la priorité nationale pour l'accès à l'emploi, au logement et aux aides sociales
 
Là, j'ai un peu du mal à voir le lien avec les 200€/mois, mais si j'ai bien compris, ceux qui n'ont pas la nationalité française deviendraient chômeurs, SDF et seraient privés d'allocs. Voilà qui nous promet une société sûre et apaisée !
 
Cette proposition part du principe que les immigrés seraient un coût pour la société. En fait, d'après l'OCDE, l'immigration rapporte plus qu'elle ne coûte à l'État (source). Si une telle mesure était prise, ne doutons pas que de nombreuses plaintes seraient déposées afin que les immigrés soient aussi dispensés d'impôts et de cotisations, ce qui pourrait annuler les gains espérés.
 
Sixième mesure : “J'aiderai les entrepreneurs à augmenter les salaires
 
Là, il n'y a pas cinquante possibilités :
 
1ère méthode : l'État paye une partie des salaires du secteur privé, mais c'est impossible puisqu'on a baissé ses recettes avec la première mesure.
2ème méthode : on diminue les cotisations sociales. Mais attention ! Cela veut dire qu'on baisse les recettes de la Sécurité Sociale. Il faudra donc baisser aussi les prestations sociales, ce qui provoquera la hausse des tarifs des mutuelles. On prendrait donc dans votre poche gauche ce qu'on mettrait dans votre poche droite.
 
À moins, bien sûr, qu'on se contente de baisser les impôts sur les sociétés, en espérant que les entreprises en profiteront vite pour augmenter les salaires (il faut toujours espérer). On n'en saura rien !
 
Au final, tout cela me fait un peu penser aux pubs des forfaits box, pour lesquelles il faut toujours lire ce qui est écrit après l'astérisque !
 
À bientôt, pour de nouvelles lectures de professions de foi.
 
Source de l'illustration : openclipart.org

Moyenne des avis sur cet article :  1.74/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 5 avril 21:02

    Franchement un article dont on peut se branler.


    • Iris Iris 5 avril 21:44

      @troletbuse
      Au contraire, il y est très bien montré comment le programme de MLP est à droite toute, pour ceux qui en doutaient...


    • Désintox Désintox 6 avril 16:34

      @troletbuse

      Allez-y.


    • sylvain sylvain 5 avril 21:45

      Aucun des candidats qui dit qu’il va donner plus de pognons aux français en général n’est a prendre au sérieux .


      • Joséphine Joséphine 6 avril 07:20

        Et à quatre jours des élections y’en a encore qui cassent du sucre sur la mère Le Pen ! On dirait que vous faites tout pour faire gagner Macron décidément. Mais ça marche plus votre propagande , « lézeureléplusombres » tout ça c’est fini. C’est contre Macron qu’il faut faire barrage, pas contre le RN. 


        • Iris Iris 6 avril 14:53

          @Joséphine

          C’est contre Macron qu’il faut faire barrage, pas contre le RN.

          Il faut faire barrage aux deux.

        • Désintox Désintox 6 avril 16:34

          @Joséphine
          J’ignorais qu’il n’y a que 2 candidats.


        • chantecler chantecler 6 avril 07:32

          Donc selon l’auteur il n’y a rien à faire .

          De toutes façons tous des menteurs et des démagos .

          On va donc se re payer un néolibéral et une l’équipe qui va avec pur jus pendant 5 ans .

          Qui lui ne fait pas de cadeau .

          Seulement année après année la mouise s’étend pour les classes inférieures .

          (avant on disait le prolétariat). Car le pognon va ailleurs .

          Bon, je sais nous ne sommes pas sur terre pour profiter , mais pour en baver .

          Ad vitam .

          La belle vie c’est après la mort : au paradis si on l’a mérité .


          • Joséphine Joséphine 6 avril 07:57

            @chantecler

            Le Global Young Leader Macron a de beaux jours devant lui avec des auteurs pareils ! On a tous vu notre vie changer, notre pouvoir d’achat baisser, et nous avons traversé de grandes turpitudes avec ce gouvernement. Gilets Jaunes éborgnés, politique sanitaire démente et alarmiste. Au lieu de rassurer et conforter les français face à cette épidémie, le gouvernement a sciemment traumatisé son peuple. Les hopitaux psychiatriques et les prisons n’ont jamais été aussi débordés, le niveau scolaire n’a jamais été aussi nul, le prix de l’énergie et de l’alimentation n’a jamais été aussi onéreux... et on nous demande en gros d’accepter cette situation ? 

            Il y’a un moment où on n’aura vraiment plus rien à perdre, là on retrouvera le sens du combat, et on se battra pour quelque chose de grand, il faut à tout prix dégager cette secte mondialiste, cette clique à l’Elysée qui a déshonoré notre pays

            Fête de la musique avec des travelos

            Macron dans les bras de dealers de crack à Saint-Martin. 

             Affaire de moeurs.

            —Affaire Benalla.

            —Affaire Alstom.

            —Affaire Mac Kinsey

            Affaire Rothschild ! 

            Mais de qui se moque t’on ? Nous avons tout dans les mains pour dégommer ce foutriquet ! Je rêve d’un duel Mélenchon Le Pen, et que le meilleur gagne. Un seul mot d’ordre : TOUT SAUF LE BOURREAU MACRON ; 


          • Désintox Désintox 6 avril 16:35

            @chantecler
            « Donc selon l’auteur il n’y a rien à faire . »

            Où ai-je dit cela ?


          • zygzornifle zygzornifle 6 avril 10:03

            200€, elle veut les donner alors que d’autres veulent les pomper .....


            • Désintox Désintox 6 avril 16:53

              @zygzornifle

              Votre avatar est-il le reflet de vos idées ?


            • Joséphine Joséphine 6 avril 17:27

              @Désintox

              Et vous ? Vous supportez bien l’OTAN avec votre avatar de blanche colombe....


            • Désintox Désintox 6 avril 18:35

              @Joséphine
              L’article ne traite pas de l’OTAN (que je ne supporte pas, soit dit en passant).


            • zygzornifle zygzornifle 6 avril 10:04

              Quand Macron scrute l’horizon il voit son dos.

              Macron peut encercler ses adversaires a lui tout seul.

              Macron ne ment jamais, c’est la vérité qui se trompe ......


              • zygzornifle zygzornifle 6 avril 10:05

                On prendrait donc dans votre poche gauche ce qu’on mettrait dans votre poche droite.

                Rien de bien nouveau, cela fait des décennies que tous les gouvernements le font....


                • Polybe 6 avril 11:14

                  " OK, mais moins de taxes, c’est moins de recettes pour l’État. Il faut donc aussi baisser massivement les dépenses. Lesquelles ? L’armée ? La police ? La justice ? "

                  Il ne faut pas oublier que les impôts et taxes prélevés par l’Etat sont redistribués aux collectivités territoriales par des dotations ou subventions.

                  D’un autre côté, les collectivités territoriales perçoivent une partie des taxes sur les carburants ainsi qu’une partie des amendes des radars.

                  Après, il faut voir le montant des dépenses publiques par les collectivités territoriales et l’intérêt de ces dépenses, à fortiori en période de crise économique et de surendettement de l’Etat et de ces collectivités.

                  A voir sur le site : https://www.journaldunet.com/business/budget-ville

                  En suivant la presse régionale, on peut constater l’intérêt de ces dépenses pour beaucoup au titre du clientélisme ou du lobbying.

                  Quelques exemples :

                  5,5 millions d’euros de subventions annuelles aux associations de Tarbes,
                  10 millions d’euros pour le musée des hussards de Tarbes,
                  19 millions d’euros pour la médiathèque de Colomiers,
                  31,5 millions d’euros pour le Complexe du Capitany de Colomiers,
                  13 millions d’euros pour le musée Aéroscopia de Toulouse.
                  70 millions d’euros pour réaliser une piste de ski entre Cauterets et Luz.

                  12 millions d’euros pour Ordilib pour la région Midi-Pyrénées.

                  153,9 millions d’euros pour la fibre optique et le Wimax dans les Hautes-Pyrénées par PPP (Partenariat Public Privé) avec un emprunt sur 22 ans. Ce qui, sur le dernier article qui a osé en parler, pour 5871 abonnés, représentait une dépense de 26213,60 euros par abonné.

                  15 M € dont 7 versés par la ville de Toulouse pour la Maison de l’image.

                  23 millions d’euros pour la médiathèque de Carcassonne.

                  135000 euros de subvention pour le club de Football Club Lourdais XV

                  4,484 M€ TTC alors que le coût initial avait été estimé à 3,395 M€ pour la médiathèque de Lourdes au lieu de les consacrer au développement de la zone industrielle

                  2 700 000 euros pour les associations de Lourdes (article du 06/06/2015)

                  516 millions d’euros pour un parc historique aux portes de Carcassonne… (article du 09/01/2016)

                  81 millions d’euros dont 81% payés par de l’argent public pour le musée du vin de Bordeaux (31/05/2016).
                  306 M€ Musée des confluences Lyon

                  1 milliards d’euros (600 M€ de la ville de Marseille) Capitale européenne de la culture Marseille 2013

                  Contournement d’Adé (65) : devis initial 30 millions d’euros passant à 68 millions d’euros du fait de la découverte d’amiante naturelle dans le sol. Etude préalable du terrain ?

                  Cloison en verre autour de la tour eiffel : 20 millions d’euros (18/09/2017)

                  700000 euros : feu d’artifice Paris 14/07/2015

                  643.316 € HT pour la rénovation de la salle des fêtes de CAMPAN (1338 habitants) (article du 01/06/2018) avec une subvention du Conseil départemental de 45000 € au titre du FAR (fonds d’aménagement rural).

                  50 millions d’euros pour le musée de la romanité à Narbonne (article du 30/01/2018) https://www.ladepeche.fr/article/2018/01/30/2731681-la-region-investit-50-millions-d-euros.html
                  15,6 millions d’euros pour le pôle aqualudique de Carcassonne (article du 05/08/2018).
                  581 900 € passerelle Mazamet :

                  https://www.ladepeche.fr/article/2018/09/17/2869858-passerelle-balade-au-dessus-du-vide.html

                  Acheté par Toulouse Métropole, le Minotaure coûte 2,4 M€ et le spectacle 2 M€. Ces quatre jours sont un préambule à l’ouverture de La Halle de la Machine, quartier Montaudran, un nouveau lieu culturel d’un coût de 15 M€, futur lieu de résidence du Minotaure, temple des créations de La Machine (article du 31/10/2018).

                  qui ouvrira le week-end du 11 novembre. https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/31/2898229-quand-la-compagnie-de-la-machine-envahit-toulouse.html

                   

                  Pour la construction d’une salle de tennis couverte, coût global 436 932 TTC. https://www.ladepeche.fr/article/2018/11/15/2906840-subventions-pour-requalifier-revitaliser-et-valoriser.html

                   

                  Coût des travaux de rénovation de la salle des fêtes de Lagrange : 337.917 € HT, financés à 50 % par des subventions du département, de la région, de l’Etat, de la réserve parlementaire (article du 16/11/2018).

                  Boulodrome couvert d’Aureilhan : sur un montant total de l’opération de 317.739€ HT dont l’aide de la région de 29.000€, du conseil départemental à hauteur de 58.000€ et une aide substantielle de 87.400€ de l’Etat (article du 24/02/2019)

                  508.446,00 € HT (rénovation et extension du bâtiment) avec une aide de 299.634 € soit 59 % salle multiactivité de Pujo (635 habitants) (article du 12/04/2019).

                  Carcassonne : festival In 2019 : Cachets, frais, bénéfices : 2,9 millions d’euros à assurer pour le Festival In 2019

                  Poueyferré : nouvelle Maison des associations, de la salle des fêtes agrandie et rénovée et de la mairie : « un gros budget pour ce lieu de convivialité ou de réflexion. Cet équipement a été pensé en termes d’économie d’énergie et d’accessibilité pour un coût global de 852.000 € TTC (710.000 € HT), auquel il convient d’ajouter 70.000 € de frais d’études et d’architecte. Le montant total des subventions est de 455.000 €. L’État a contribué pour 86.000 €, la région pour 84.000 €, sans oublier l’aide du département avec le FAR et 20.000 € de la communauté d’agglomération. » (article du 02/08/2019)

                  Arrens Marsous : rénovation de la mairie : Budget total des travaux : 800.000 € HT (article du 04/12/2019).


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 avril 13:31

                    @Polybe
                    Effectivement !


                  • Désintox Désintox 6 avril 16:50

                    @Polybe

                    Votre intervention est bizarre. En effet, nous sommes en élection présidentielle et vous nous parlez de gaspillages, réels ou supposés, qui seraient le fait de collectivités territoriales.

                    J’observe que dans les gaspillages, vous incluez les salles des fêtes, les musées, les maisons de la culture, les bibliothèques, les contournements routiers, etc.

                    Certes, on peut discuter de la pertinence de tel ou tel aménagement, mais là, vous contestez tout, alors que tout le monde a besoin d’équipement culturels, de salles des fêtes.

                    Pas de feux d’artifice non plus. Décidément, vous n’aimez pas faire la fête.

                    Vous contestez un boulodrome. Pourquoi aussi ne pas contester les stades, les gymnases et les piscines ?

                    Le festival de Carcassonne vous semble trop cher ? Je n’en sais rien, je ne le connais pas. Mais de nombreuses villes organisent des festivals artistiques en été. Cela amène du monde et fait vivre la ville.

                    Votre intervention semble suggérer qu’on pourrait compenser la baisse des taxes sur le carburant en diminuant les dotations de l’État aux collectivités territoriales.
                    Vous oubliez, ou vous ne savez pas, que les dépenses de fonctionnement des collectivités territoriales sont fortement contraintes.

                    En fait, si les dotations de l’État baissaient, les collectivités n’auraient d’autre possibilité que d’augmenter très fortement la taxe foncière pour équilibrer leur budget.

                    Ici encore, on vous reprendrait d’une main ce qu’on vous donnerait de l’autre.


                  • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 7 avril 11:25

                     

                    J’ai besoin de votre aide.

                    Mon article « Un militant trotskyste ukrainien s’exprime en vidéoconférence » ne passera pas en modération sans votre aide.

                    C’est comme ça ! Les partisans de Poutine sont en guerre. Ils désinforment et ils censurent.

                    C’est pourquoi, je me permets de vous solliciter afin que vous approuviez mon article en modération.

                    Merci


                    • Désintox Désintox 8 avril 13:25

                      @Jean Dugenêt
                      Bonjour,

                      Comme tout le monde, je ne peux voter qu’une fois !

                      Bonne chance


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 13 avril 16:37

                      Les taxes sur les carburants sont interdites par l’article 13 des droits de l’homme de 1789.

                      Les péages d’autoroutes doivent devenir la propriété de la collectivité. (préamb consti 1946)

                      La redevance audiovisuelle est interdite par l’article 13 des droits de l’homme de 1789 puisqu’elle n’est pas proportionnelle aux revenus..

                      Les frais de succession sont interdits par l’article 2 et 17 des droits de l’homme de 1789 puisqu’ils touchent à la propriété.

                       

                      ART. 13. — Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable ; elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

                       

                      « Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un service public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité. » (préamb consti 1946)

                       

                      ART. 2. — Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

                       

                      ART. 17. — La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité