• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > En réponse, sur Mayotte, à Alain Ruscio, plume des lendemains qui (...)

En réponse, sur Mayotte, à Alain Ruscio, plume des lendemains qui chantent…

Vos raccourcis ne vous honorent pas. Vous êtes partial, ce qui est incompatible avec la qualité d’historien. Et si toute la partie recevable est bien étayée de sources, ce n’est pas le cas quand cela ne vous arrange pas… Il est vrai qu’il faut se méfier d’un historien lorsque, trop subjectif, il se départit de sa neutralité : « …Oui on a bien lu… ». De même est-ce parler pour ne rien dire lorsque vous prétendez « …Il a même réussi à changer la géographie… quand ça l’arrange… » cet Homme Blanc, en italique, dont vous vous désolidarisez à bon compte…

 
Wikimedia Commons Maritime_boundaries_between_Seychelles_and_France-fr.svg Auteur Sémhur (talk)
 
 
La géographie naturelle de la France ne va-t-elle pas jusqu’au Rhin, dûssions-nous, pour une fois, ne pas taper sur Buonaparte.
 
Quant à l’histoire, zéro l’historien ! Mayotte a été « achetée » en 1841. Le protectorat sur Anjouan, la Grande-Comore, Mohéli ne date que de 1886 avec un gouverneur basé à Mayotte restée colonie. Les références à l’appartenance ethnique, linguistique, religionnaire laissent de côté la longue période 1740-1820 qui a vu le sultanat d’Anjouan tenter de conquérir Mayotte. Pourquoi éluder aussi les guerres anjouano-malgaches[1] qui, à force de razzias d’esclaves laissèrent l’île pratiquement dépeuplée. De même, personne ne relève qu’avec la complicité de la France, les notables Anjouanais dont le président Abdallah, grand musulman qui faisait vendre par ses mapinduzi (ses révolutionnaires !) le riz de la solidarité internationale, se sont accaparés les bonnes terres de Mayotte… Des bisbilles encore d’actualité dernièrement, concernant quelques petits 300 hectares ! 
 
Et si le TOM des Comores n’avait pas refusé d’accéder à l’indépendance lors du referendum de 1958, voulant demeurer Tom alors que Mayotte demandait déjà la départementalisation ? 
Et si le transfert de la capitale de Dzaoudzi à Moroni (1958) ne s’était pas accompagné du dépouillement avec intention de dépouiller l’île de Mayotte (vers 1962, 136 km de routes seulement, quatre fois moins qu’à la Grande-Comore, six fois moins qu’à Anjouan !)[2] ? 
Et si les Anglais avaient voulu de Mayotte en 1841 ? Avec des « SI », bien sûr, mais juste pour laisser mettre en relief ce que l’Histoire peut avoir de fragile… 
On raconte comment les femmes ont empêché le départ du dernier bulldozer sur la plage d’Hamouro… La date ? J’ai oublié. Je suis pas historien mais mon argument ne peut se comparer aux arrière-pensées de ceux qui se contentent de dire et d’écrire trop facilement « une même histoire » pour l’archipel géographique des Comores ! 
Passons sur vos « Comoriens » devenus Mahorais (?). Passons sur les étrangères venues « pondre », un vocabulaire n’engageant que vous et me rappelant les propos sur le vagin des Mahoraises, d’un nommé Perrin, vice-recteur de son état. 
 
Le monde n’attendait que vous pour que la grande vérité éclatât : « …la France est en ce domaine une hors-la-loi internationale… »… bel enfumage des cocos de la belle époque (Tchèque par ma mère j’ai eu à savoir ce qu’était la Tchécoslovaquie depuis 1957).
« Hors-la-loi internationale » ? Pourquoi cacher que les résolutions de l’ONU n’ont AUCUNE PORTÉE CONTRAIGNANTE EN DROIT INTERNATIONAL ? Pourquoi taire que l’intangibilité des frontières contredit le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ? Pourquoi ne pas citer tous ces exemples ni blancs ni noirs, ces pays entre deux principes dont des hors-la-loi selon vous : 
 
1948 République populaire de Corée coréenne.
1950 La Chine entreprend de « libérer » le Tibet.
Années 50 – 60. La fédération Ouganda – Kenya – Tanganyika ne se fera pas à l’indépendance.
1960 L’indépendance sépare le peuple Ewé (0,5 Million) séparé entre le Ghana, le Togo, le Bénin.
1961 Les Britanniques trahissent la promesse d’autonomie faite au Buganda (royaume intégré à l’Ouganda).
1961 Cameroun britannique partagé entre le Nigeria et le Cameroun français
1968 Rodrigues refuse l’indépendance mais est intégrée à Maurice.
1971 Taiwan refuse la Chine Populaire à l’ONU et perd son siège
1973 Cap Vert bissau-guinéen ?
1976 République arabe sahraouie marocaine.
1983 République turque de Chypre du Nord
1988 Palestine israélienne.
1990 Transnistrie russo-moldave
1991 Ossétie du Sud russo-géorgienne
1991 République du Somaliland somalien
1992 Haut-Karabagh Azerbaïdjanais
1992 Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, Kosovo yougoslaves
1993 Erythrée éthiopienne
1999 Abkhazie russo-géorgienne
2002 sécession du Timor oriental indonésien
2006 Montenegro yougoslave puis serbe
2008 Kosovo yougoslave puis serbe puis indépendant non reconnu par tous…
2011 Soudan du Sud soudanais ? 
2012 Azawad malien
 
Et pour quelles raisons l’AOF et l’AEF n’ont-elles pas donné lieu à deux entités fédérées ou non ? L’historien que vous êtes devrait nous éclairer plutôt que de rester idéologiquement coincé… Et quid des îles guinéennes en face du Cameroun ou du Gabon, à y être ?
Quant à donner un « petit cours d’histoire récente », ayez la condescendance plus modeste. En citant Giscard, vous faites croire que la parole d’un chef d’État est droite et sacrée, n’essayez pas de nous persuader de votre naïveté de façade. Giscard change d’avis comme de Gaulle le fit à propos de l’Algérie... Tant que les fausses promesses ne seront pas interdites par une Constitution nettoyée ou nouvelle... 
 
D’accord pour le néocolonialisme sauf qu’il n’est pas honnête de gommer le contexte à savoir la guerre froide entre les deux blocs et Mayotte enfoncée comme un coin entre le Mozambique république populaire et Madagascar république démocratique, rouges s’il faut vous colorier le dessin… 
 
Et puis laisser penser que 80 % d’analphabètes (ce sont les termes que vous reprenez), à 99,4 % pour rester français (référendum du 8 février 1976), valent moins que les 18,19 % d’éclairés qui ont mis leur roi en orbite pour la dernière présidentielle, quelle morgue ! Quant à ne pas savoir situer la France sur une carte… il est presque inutile de répondre que même un président peut commettre un lapsus sur les océans, que même une ministre ne sait pas aujourd’hui où est Mayotte. 
 
Un coup de force, couronné, dîtes-vous par la départementalisation « dans l’indifférence générale de l’opinion métropolitaine » Toujours des sous-entendus indignes de l’Histoire… Heureusement que seules les populations concernées ont leur mot à dire lors d’un changement de statut, par exemple St-Pierre-et-Miquelon devenant DOM en 1976 et se rétractant pour un statut de collectivité territoriale en 1985. 
 
OUI Mayotte est le 101ème département malgré tous les liens que vous voudrez « … familiaux, amicaux, économiques, tissés depuis des siècles… » avec les Comores (on dirait un discours politique !) Mais à condition d’y ajouter les précisions historiques qui ne vous arrangent pas ! 
 
« … Et pour quels intérêts ? Économique(s) ? La métropole a engouffré en pure perte des milliards d’Euros (une moyenne de 680 millions d’euros par an, d’après une enquête du Monde de 2011… » Si maintenant les communistes se mettent à penser en mimant la logique capitaliste ! Le préfet remercié a dit récemment un milliard par an… un développement sincère en nécessitera cinq si demain en finit avec le mépris. Ne soyez pas horrifié, les 0,3 % de la population actuelle ne reçoivent que 0,2 % de redistribution par l’État ! 
 
Et s’il vous plaît de citer à loisir André Oraison (funèbre) avec ses propos simplistes sur Mayotte eldorado (et laissant entendre que l’islam est incompatible avec la République[3], c’est marxiste ça ?), sachez, et vos chiffres en attestent, qu’ici on veut rester Français pour vivre LIBRES ! 
Quant à la catastrophe annoncée, plutôt que de voir la paille dans l’œil de Mayotte, préoccupez-vous de la poutre qui vous empêche de voir que le pays court au naufrage parce que depuis Pompidou-Rotschild, droite et gauche confondues ont sabordé de concert le navire France.
 
 
[1] 1984 Allibert C. Mayotte plaque tournante et microcosme de l’Océan Indien occidental : son histoire avant 1841, pages 130-132.
[2] Guy Fontaine. 1995 Mayotte / éditions Karthala p. 27
[3] https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/libye-derriere-le-spectacle-des-armes-et-des-scandales-de-quoi-les-libyens-veulent-ils-parler / A Mayotte faudra demander à Saïd Kambi, ce "monsieur islam" épinglé à juste titre par le Canard enchaîné !
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Jean Roque Jean Roque 31 mars 17:52

     
     
    Ils ont voté négrier En Marche. 
     
     


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 31 mars 18:25

      @Jean Roque

      Au second tour...


    • Maitre Ratatouille Ratatouille 31 mars 19:32
      Envoyé spécial - Qui veut gagner des migrants ? - 12 janvier 2017

      https://www.youtube.com/watch?v=IjyaIXFIbv8

      .maginez un monde où les flux de réfugiés représenteraient un vrai marché avec des centaines de millions d’euros à la clé. Imaginez un homme d’affaires italien soupçonné d’activité mafieuse se vanter de gagner plus d’argent avec les migrants qu’avec la drogue ! Ce monde existe, c’est le nôtre. En Europe, des entrepreneurs ont flairé le bon filon. Ils proposent des solutions d’accueil et d’hébergement clé en main aux Etats dépassés par l’arrivée d’un million de personnes en 2015, le flux migratoire le plus important depuis la Deuxième Guerre mondiale. Du vendeur français de containers au fonds d’investissement ultra-sélect, en passant par d’anciens populistes suédois, le grand business des réfugiés enrichit beaucoup de monde, ou comment, en quelques mois, l’afflux de migrants est devenu une gigantesque opportunité commerciale où tous les coups sont permis. Une enquête d’Elise Le Guevel et Elise Menand.


      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 31 mars 19:38

        @Ratatouille
        Merci de m’éclairer avec un aspect de la question qui m’avait échappé, j’avoue !


      • Maitre Ratatouille Ratatouille 31 mars 19:48

        @Jean-François Dedieu
        .
        Ies mafias sont sur le coup ;le top
        avec l’argent du passeur,tu monte une boite de fabrique de container.
        Tu blanchis l’argent en plus.


      • Maitre Ratatouille Ratatouille 31 mars 20:03
        L’homme n’est pas une marchandise comme les autres.

        meeting de Nicolas Sarkozy à Saint Etienne le 09 novembre 2006

        https://www.youtube.com/watch?v=7yXvZ5QqMVQ


      • Maitre Ratatouille Ratatouille 31 mars 19:45
        Crise et Fin de Civilisation vue par un Anthropologue

        https://www.youtube.com/watch?v=ZEe0Gv4vZg4


        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 31 mars 20:43

          @Ratatouille
          et la vidéo qui suit « il est trop tard pour sauver notre civilisation »

          https://www.youtube.com/watch?v=etzf_OVcQ3Q


        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 1er avril 08:22

          Fatihou Ahmed fait le point sur la rencontre avec le préfet et menace de tout dire :

          DÉCLARATIONS AUX MÉDIAS - 1ER AVRIL 2018

          POINT SUR LA GRÈVE GÉNÉRALE POUR NOS DROITS À MAYOTTE

          À l’attention de mes frères et soeurs Mahorais.

          Après notre discussion avec le Délégué du gouvernement ce samedi 31 mars, malgré la fatigue, je ne trouve pas le sommeil. Je suis bouleversé par les discussions que nous venons d’avoir avec M. le Délégué du gouvernement.
          J’en ai marre d’entendre toujours les mêmes « conneries ».
          Je suis fatigué d’aller et venir à Mamoudzou sans rien de concret et cela me coûte cher en carburant pour rien au final.
          Je refuse d’entrer dans le système du politiquement correct dans lequel on veut me faire entrer contre mon gré.
          Je refuse de devenir celui qui comme les autres, tente à chaque fois de noyer le poisson face aux regards parfois inquisiteurs mais oh combien justifiés, de ceux qui sont tout autant fatigués (si ce n’est plus) mais qui ont besoin que les choses changent réellement à Mayotte.
          Ce n’est pas moi cela. J’aime la vérité. J’aime la franchise. J’aime la transparence. J’aime pouvoir apporter de vrais réponses aux gens quand cela est possible. Quand ce n’est pas possible, j’aimerais pouvoir à chaque fois le leur dire et le leur expliquer.
          Je suis direct. Je dis les choses. Parfois cela aide, d’autres fois un peu moins. Mais cela a le mérite de la clarté, de l’économie du temps. Le temps. Le temps qui passe trop vite en ce monde. Ce monde, trop compliqué pour nous autres. Ce monde que certains rendent encore plus complexe en ne disant pas les choses clairement. Ce qui nous fait encore perdre davantage de temps. Ce temps qui, pourtant, nous manque tant.
          Puis-je jouer à cela ? Je ne le crois pas. Les Mahorais-es ne sont pas bêtes. Pas plus que les autres. Il faut leur expliquer tout simplement. Leur expliquer nos choix, par nos arguments et notre raisonnement.
          Alors je vais préférer rester fidèle à cette ligne de conduite qui est la mienne. Celle de la transparence et de la clarté.
          J’y ai mis de ma personne dans ce combat pour nos droits.
          Nous avons laissé du temps mais on continue à se moquer de nous.
          Demain il y a intérêt à ce que nos négociations avec le Délégué du gouvernement aboutissent, sinon je romps avec le silence de ces derniers jours et je dis tout, comme je le pense. Advienne que pourra car trop c’est trop.

          Salutations,
          Fatihou



            • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 1er avril 08:26
              « Communiqué du collectif et de l’intersyndicale : « Rien ne peut aujourd’hui garantir que nos 101 mesures aboutiront » »

              http://www.linfokwezi.fr/communique-du-collectif-et-de-lintersyndicale-rien-ne-peut-aujourdhui-garantir-que-nos-101-mesures-aboutiront/


              • Matlemat Matlemat 1er avril 15:07

                Qu’est-ce qu’on aurait dit si c’était des blancs qui faisait la chasse aux illégaux ?


                • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 1er avril 17:55

                  @Matlemat

                  exact aussi il vaut mieux prévoir un airbag d’intelligence et dire que dans tous les cas c’est l’Homme qui est en cause... le racisme n’a pas de couleur...


                • Matlemat Matlemat 1er avril 21:08

                  @Jean-François Dedieu

                   Vous avez répondu à ma question, traquer les illégaux est considéré comme du racisme. loin de moi l’idée de défendre les racistes bien sûr, j’aime confronter mes idées à d’autres pour vérifier si je ne me trompe pas.  

                   Ne pas vouloir partager ses richesses avec des étrangers c’est de l’égoisme et pas forcément du racisme.

                   Nous vivons dans un système capitaliste ou l’égoisme et l’individualisme est la norme, le rejet de l’immigration est exploité politiquement autant par les pour que par les contre. 

                • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 2 avril 04:35

                  @Matlemat
                  Ce sont bien des Blancs qui se ferment aux illégaux en Australie, là où ils se sont déjà tristement illustrés dans une épuration ethnique à l’image d’autres Européens en Amérique du Nord...

                  L’humanisme, l’élévation morale ne sont-ils qu’un mince vernis sur la nature profonde de l’humain violent, accapareur ?.. Avec bientôt 10 milliards d’individus, l’humanité va vivre des pages sanglantes, une réalité qui vient contrebalancer ces promesses de vivre mieux et toujours plus vieux.

                  Chez nous, on dirait que la gouvernance de Macron a déjà commencé à prendre ce tournant...

                  Merci pour une confrontation d’idées semblant aller dans le même sens...


                • Enabomber Enabomber 2 avril 05:43
                  @Jean-François Dedieu

                  l’humanité va vivre des pages sanglantes

                  Probablement, et plutôt saignés comme des moutons que rougis dans les combats. Aujourd’hui, un mort et c’est la débandade, quand on pense que les grèves de mineurs se soldaient parfois par des centaines de morts ( Asturies, répression par Franco : > 600 morts )

                • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 2 avril 06:14

                  @Enabomber

                  Certes un même pessimisme en partage mais j’espère pas dans votre sens. Les plus nombreux ne se laisseront pas faire. Si les protestants avaient été plus nombreux... Quant à une révolte violente contre le pouvoir politique, c’est encore une autre question... 


                • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 2 avril 06:17

                  @Enabomber

                  pardon d’avoir oublié mais contre l’islamisme, je viens de lire

                  https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/capitulation-ou-releve-le-bouclier-202800

                  un article qui illustre notre propos justement.


                • Matlemat Matlemat 2 avril 10:25

                  @Jean-François Dedieu, merci à vous, il faut être prudent pour que ses opinions ne soient pas tout de suite jugées politiquement, on veut toujours nous classer, et les gens se classent eux memes, ce qui les empêchent de s’ouvrir l’esprit.


                   La politique c’est un peu comme les religions, les gens sont influencés sans s’en rendre compte. 
                    
                   Notre fortune a été faite sur l’exploitation, le massacre et la spoliation. Peut être les français moins pire que les anglo-saxons, c’est à voir...  

                   L’augmentation de la population mondiale arrange nos compagnies qui veulent de la croissance sur le court terme, voila pourquoi rien n’est fait, et on va droit dans le mur.

                   Comme en Europe on ne fait pas assez d’enfants comparés aux autres nous devons recevoir du monde juste pour ne pas se faire manger par les autres, le problème est que c’est l’ouvrier qui doit partager son bout de pain et pas les grandes fortunes. 

                   La nature a toujours maintenu un équilibre par les guerres et les maladies, aujourd’hui nous avons eu les progrès de la médecine et de l’hygiène et on fait beaucoup moins la guerre qu’au moyen âge.

                   Il suffit d’un virus dévastateur ou d’une guerre nucléaire pour que l’on revienne à des niveaux acceptables. La nature a tout prévu je pense .    

                • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 2 avril 11:12

                  @Matlemat

                  Pour les opinions politiques c’est du passé... Que tout le monde réalise la supercherie du scrutin universel des dupés de toujours... faut trouver une autre règle du jeu qui n’admettra plus les tricheurs. Maintenant comment peut-on être de droite si cela sous-entend qu’on est pour des profits sans limites ?

                  La démarche doit être la même concernant les religions. Elles ne resteront acceptables que dans la mesure où elles laissent libre de penser. Le prosélytisme (porte à porte de certains, pression pour convertir...), l’agressivité fanatique ne doivent pas être tolérés.

                  Notre fortune dites-vous ? C’est surtout la chance d’un climat tempéré qui a permis une agriculture championne... c’était aussi une industrie malheureusement abandonnée alors que les chantiers navals prouvent qu’elle pourrait être de pointe. Est-ce que l’esclavage, les spoliations ont rapporté à notre peuple ? A voir les effets ridicules d’un certain « ruissellement » permettez que j’en doute.

                  Pour la population en augmentation voulue et exploitée par le capitalisme, je vous suis. Les européens étant stressés, sans confiance en l’avenir, les enfants manquent, c’est plus que naturel. Maintenant pourquoi faire venir du monde dont la religion impose de faire des gosses par un fallacieux « Dieu y pourvoira » ? Pourquoi au nom d’un multiculturalisme utopique accepter ce qui se réduit à du communautarisme ? Et puis comme vous le relevez c’est la grande masse modeste du peuple qui doit partager. Comment en serait-il autrement puisqu’on nous répartit les charges et que le 1% de cyniques accapareurs se répartissent les bénéfices ?!?!

                  Matlemat, je partage votre tour d’horizon des défis à nos portes. Ainsi la nature a peut-être prévu une guerre bactériologique menée par les hommes pour faire redescendre de quelques milliards la population de la planète. Remarquez que dernièrement Poutine aurait dit que si on attaque la Russie, c’est la fin du monde...  


                • Matlemat Matlemat 2 avril 15:54

                  @Jean-François Dedieu
                   On se rejoint, la politique est une façon de manipuler les masses, et personnellement je ne veux pas être mêlé à ça.


                   Les religions ne sont pas vraiment un libre choix mais une tradition transmise de père en fils, je suis tolérant et respectueux et je n’ai pas peur du terrorisme qui est vraiment marginal. Certaines religions enseignent la fraternité dans la communauté mais pas avec les autres, et ne forcent pas à régler les problèmes ici bas, car la croyance en une autre vie rend inutile de prendre soin de la terre. 

                   La France est encore un pays riche mais niveau agriculture ce n’est plus cela avec la dégradation écologique, on importe malheureusement une grande partie de notre nourriture. L’Industrie est abandonnée car on nous répète à longueur de temps que l’avenir c’est le tertiaire !

                   Le peuple ne veut pas partager ses miettes avec les autres ce qui est normal mais aujourd’hui dans les médias populisme est une insulte.

                   C’est officiel , nous rentrons aujourd’hui dans une des plus grande extinctions de masses d’espèces vivantes que la terre a connu, et je surveille bien toutes les provocation contre la Russie, le risque de guerre chaude est bien réel, toute ce lavage de cerveau médiatique russophobe est de très mauvais augure, peut être on utilise le terrain médiatique parce qu’on ne peut vaincre la russie sur le terrain mais c’est très inquiétant. 



                  • Matlemat Matlemat 2 avril 10:39

                    @Jean-François Dedieu
                     Le pire c’est que Macron est parfaitement au courant de la situation et ne fait rien.


                     Les Comores indépendantes et Mayotte française c’est une anomalie géopolitique, c’est notre politique coloniale passée qui en est la cause.

                  • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 2 avril 11:21

                    @Matlemat

                    mais le colonialisme, la main mise par les forts sur les faible existe depuis toujours quelles qu’en soient les formes... regardez les Chinois qui n’ont envahi que sur leurs marges (ne se sont pas projetés mondialement), la façon dont ils dépouillent les forêts d’Afrique...

                    Anomalie par rapport à quelle normalité ? Des exemples me viennent à l’esprit... Vers 1900, les Français qui voulaient adjoindre l’Amapa à la Guyane ont été refoulés par les Brésiliens ! Était-ce une anomalie de l’Histoire ? Et je ne parle pas de Crécy, d’Azincourt où les Anglais moins nombreux ont gagné... 


                  • Matlemat Matlemat 2 avril 15:20

                    @Jean-François Dedieu
                     En tout cas cette situation anormale à Mayotte est la faute de la France et nous nous accrochons à ce qu’il reste de l’empire colonial pour ne pas perdre les autres et pour le domaine maritime.


                     Pour la Chine, c’est une sorte de néo colonialisme, Boloré achète également des terres africaines, on peut difficilement leur reprocher ce qu’on a fait pendant des siècles.

                     Par anomalie je veux dire qu’on avait rien a faire la et que Mayotte aurait peut être dû être intégrée aux Comores.

                  • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 2 avril 15:54

                    @Matlemat
                    je ne crois pas. Mayotte s’est accrochée à la France. Un petit groupe décidé a entrepris un lobbying à contre-courant de la décolonisation, un peu comme un coup d’État et ça a marché. C’est pourquoi on entend dire parfois que la France s’est fait forcer la main.

                    Quant au néocolonialisme, c’est toujours une forme de colonialisme.

                    Quant à l’intégration aux Comores...vous devriez relire l’article...


                  • Matlemat Matlemat 2 avril 16:10

                    @Jean-François Dedieu
                     D’accord ce n’est pas si simple, mais quand même la France grande puissance navale pourrait imposer son point de vue à des îles minuscules, trop petites pour être des états indépendants.


                     Le néocolonialisme c’est un peu comme un billet de 500 euros sur un trottoir, si on ne le ramasse pas quelqu’un d’autre le fera.

                  • #Shawford #Shawford42 2 avril 16:14

                    @Matlemat

                    Si j’ai pas 500 Koons dans la poigne d’ici 5mn, ton futur ne s’inscrira jamais en #U42 !

                    Valable pour tout ectoplasme qui s’aviserait d’occuper MA ligne Agoravoxienne avec trop de désinvolture ! smiley


                  • Matlemat Matlemat 2 avril 16:30

                    @#Shawford42
                    erreur destinataire ?


                  • #Shawford #Shawford42 2 avril 16:34

                    @Matlemat

                    Ça dépend si je vois apparaître ou pas un seul post de Xeno avant capitulation ferme et définitive + prière hyper génuflexée comme un vendredi !


                  • #Shawford #Shawford42 2 avril 16:35

                    @Matlemat

                    Fired

                    Last Exit

                    Sorry


                  • #Nono LP/R #Nenette42 2 avril 16:41

                    @arthes/Râ/Allinea

                    Molotov a été kidnappé par la nièce de Xenozoid42 : Alerte rouge !

                    Je vais vérifier de mon còté si Octobre rouge est tjrs en patrouille sur l’A63

                    (@kent : ça a intérêt à bouger son booth sur Twitter @SPQN : pareil sur FB ... smiley ? Démerde toi ... Le Chewbaka est avec toi smiley )


                  • Matlemat Matlemat 2 avril 10:29

                     Y a t’ il beaucoup de métropolitains qui s’installent à mayotte ? 


                    • #Nono LP/R #Nenette42 2 avril 10:31

                      @Matlemat

                      ET de babillants à Cestas ?


                    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 2 avril 11:30

                      @Matlemat

                      avec un sourire pour Nenette qui semble bien vous connaître...

                      Beaucoup de métros non mais ils sont encore les plus nombreux chez les fonctionnaires D’État. Le commerce (alimentation) aussi est tenu par des filiales de grosses entreprises métropolitaines (elles imputent même une marge sur le transport !).

                      Des jeunes avec bagage universitaire semblent venir un peu à l’aventure, ils sont nombreux à occuper des emplois en tant que contractuels (profs, techniciens à l’Equipement, à l’Agriculture...). 


                    • Matlemat Matlemat 2 avril 15:27

                      @Jean-François Dedieu
                       Première fois que je vois un commentaire de Nenette.


                       En tout cas cette île à l’air très belle et son lagon magnifique.


                       Les gens sont ils accueillant envers les métropolitains ? 

                    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 2 avril 15:58

                      @Matlemat

                      Il y a vingt ans, les femmes souriaient, les gens, polis, accueillants, invitaient. Petit à petit ils sont devenus de plus en plus comme nous...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès