• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > La sécurité ferroviaire ou l’euro destruction de la SNCF ? Soutien (...)

La sécurité ferroviaire ou l’euro destruction de la SNCF ? Soutien aux cheminots ! #SNCF

Massivement, suite à un accident grave, les conducteurs de train de la SNCF ont décidé pour la sécurité des passagers et la leur de faire valoir leur droit de retrait.

Plutôt que de répondre au problème grave de sécurité des usagers dénoncés par des cheminots responsables et jouant eux aussi leurs vies, le patronat de la SNCF et le secrétaire d’état Djebarri, ont lancé une campagne de haine contre les cheminots. Avec l’aide de médias mentant en présentant l’arrêt des circulations pour des raisons de sécurité comme… une grève.

A l’inverse, le PRCF fait savoir qu’il apporte son plein soutien aux cheminots défendant la sécurité de tous, et dénonce l’irresponsabilité criminelle du pouvoir. Un pouvoir qui ne tire toujours pas les leçons de la catastrophe de Bretigny.

Ce 19 octobre, les trains sont toujours à l’arrêt pour la sécurité des usagers. La direction de la SNCF et sa tutelle ministérielle refuse d’ouvrir les discussions pour mettre rapidement en place les mesures de sécurité nécessaires pour rétablir la circulation des trains le plus rapidement possible. Espérant que les usagers tomberont dans la provocation à la haine des cheminots pour masquer le grave problème de sécurité qui les concerne directement.

 

Les faits

11 blessés, dont le conducteur du train sur les 70 passagers du TER c’est le bilan de l’accident grave à un passage à niveau à Pox Terron en Champagne Ardenne le 16 octobre 2019.

Il y avait 70 voyageurs et un groupe scolaire, le conducteur était seul, il n’y avait pas de contrôleurs.

 Le train percute un convoi exceptionnel, un camion transportant une énorme machine agricole/

Le choc est massif. Il y a de gros dégâts sur le train et le conducteur est choqué et blessé (avec des plaies ouvertes et un traumatisme crânien). 

Le service automatique, qui permet d’alerter les autres trains d’un accident, n’a pas fonctionné, la radio est détruite.

Le train a déraillé, il ne peut plus être détecté par les autres trains en circulation. La catastrophe peut survenir à tout moment si la circulation n’est pas immédiatement interrompu.

Seul, le conducteur, blessé, choqué, doit abandonner les voyageurs, pour marché sur près d’un kilomètre pour baliser la voie et éviter le sur accident.

Si le conducteur n’avait pu se déplacer ou sortir de sa cabine, que ce serait-il passé ?
Les faits sont là, une catastrophe majeure a sans doute été évitée grâce à l’héroïsme de ce cheminot. Cheminots que vilipende le régime Macron.

France 3 rapporte : “On a mis en garde la direction depuis plusieurs années sur la suppression des contrôleurs et sur le problème de sécurité. En Champagne-Ardenne, on est passés à deux doigts de la catastrophe, on fait circuler les trains dans des situations dangereuses, déplore Julien Cabanne, aiguilleur à la SNCF et adhérent à la CGT cheminot en Auvergne. 

En effet, la CGT cheminots n’avait eu de cesse que d’alerter contre cette situation de danger. Par exemple par ce rapport, il y a plus de deux ans. Bref, les médiasmenteurs qui éructent que les cheminots exercent leurs droits de retrait sans avoir prévenus sont des propagandistes.

Wlad lignes N&U@wladesty

Je pose ça là... on disait quoi deux ans en arrière ??

47

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

29 personnes parlent à ce sujet

Rappelons que l’ITF, organisation internationale des cheminots, demande la présence d’un controleur dans chaque train.

L’inspection du travail a confirmé au CSSCT de Strasbourg de la SNCF la légalité du droit de retrait exercé par les agents de conduite.

les causes

Le bureau enquête accident devra faire la lumière sur les raisons de cette accidents. Cependant les causes profondes sont d’ores et déjà connues.

  • Défaut d’investissement dans le réseau, il demeure plus de 15 000 passages à niveaux, par nature dangereux, dont nombre sont identifiés comme dangereux , sur les lignes de chemin de fer hors réseau à grande vitesse. Avec des conséquences dramatiques chaque année. Des plans de sécurisations successifs, (2008, 2014…) n’ont rien réglé et le nouveau plan de 2019 n’a que peu d’ambition.
  • Le controle des transports exceptionnels a été fortement réduit avec la vague de suppression de poste du ministère de l’équipement devenu écologie. La plupart des transports exceptionnels sont quasi exercés en seul autocontrôle. Comment se fait-il que cet énorme engin agricole soit resté bloqué sur ce passage à niveau
  • Dans ce contexte, la suppression de l’assistance au conducteur par un contrôleur dans les TER est un facteur aggravant particulièrement dangereux. En cas d’accident, si les dispositifs automatiques ne fonctionnent pas, il faut prier pour que l’agent de conduite ne soit pas trop blessé pour pouvoir tout à la fois organiser les secours, protéger le train, interrompre la circulation ferroviaire.

Derrière tout cela, les même causes. L’euro austérité et les directives européennes impulsées par le Capital :

  • directive de privatisation et de libéralisation de la SNCF qui impose de :
    • réduire massivement le personnel, d’attaquer ses conditions de travail pour faire grimper les bénéfices
    • ne pas investir dans le réseau, notamment dans les lignes les moins rentables
  • saigner les services publics de contrôle et d’organisation des transports, en l’occurrence ici le réseau d’agents encadrant les transports exceptionnels qui a été massivement démoli ces dernières années par les ministres successifs de l’écologie : décroisement avec le ministère de l’intérieur, suppression de poste, abandon de missions et externalisation auprès des professionnels du secteurs.

Pour notre sécurité, pour le service public, la seule solution c’est donc la mobilisation. Pour rétablir un grand service public unifiée du ferroviaire, un vrai ministère de l’équipement, de l’écologie, des transports, ce qui n’est pas possible sans briser les chaines de l’Union Européenne.

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/la-securite-ferroviaire-ou-leuro-destruction-de-la-sncf-soutien-aux-cheminots-sncf/

Le communiqué de la CGT

LA COLÈRE S’ÉTEND – Sécurité ferroviaire

Un accident qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques a eu lieu le 16 octobre 2019 en Champagne-Ardenne.
En effet, un train a percuté un convoi exceptionnel sur un passage à niveau.
70 voyageurs étaient à bord.
En cause : les choix irresponsables de la direction SNCF.

Dans le seul but d’abaisser ses coûts de production, la direction de la SNCF a accéléré, ces dernières années, sa politique de déshumanisation des gares et des trains.

Elle a pour cela généralisé la mise en place des équipements à agent seul (EAS, matériel roulant sans contrôleurs) sur l’ensemble du territoire. Cette logique d’abandon de présence humaine est aussi appliquée aux gares avec la fermeture des guichets et la suppression annoncée de l’autorisation de départ.

Ces choix contribuent à détériorer fortement le niveau de sécurité des circulations, la sûreté dans les gares et les trains.

Plusieurs accidents récents viennent malheureusement renforcer cette réalité. A titre d’exemple, nous n’en citerons que quelques-uns survenus récemment :

  • Les 2 chocs suite à accident de personne survenus sur la région de Paris Sud-est sur du matériel Régio2N ;
  • Le choc d’un train au passage à niveau survenu hier (le 16 octobre) entre Mohon et Poix-Terron.

A chaque fois, les trains circulaient en exploitation « EAS » et à chaque fois, l’agent de conduite s’est retrouvé seul et isolé à devoir traiter une multitude de procédures réglementaires et gérer les usagers, le tout en état de choc, sans dispositif de communication efficient à disposition.

La fédération CGT des cheminots exige le retour de contrôleurs sur l’ensemble de ces circulations afin de permettre aux agents de conduite de se concentrer uniquement sur la gestion de la sécurité ferroviaire.

En outre, elle exige le déclenchement immédiat de rencontres en régions sur l’équipement des trains.

La situation insupportable que vivent les cheminots et les usagers doit cesser.

La direction de la SNCF n’a pour l’heure donné aucun signe de vie. C’est inadmissible.

Au moment où s’écrivent ces lignes, plusieurs régions ont décidé de débrayer massivement.

La Fédération CGT exige des réponses immédiates de la direction SNCF et se tient résolument aux côtés des cheminots en lutte.


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • Raymond75 21 octobre 17:35

    Aucun soutien à ces salopards qui abandonnent les voyageurs sans préavis ni solution de secours ; des égoïstes surprotégés sans aucune raison valable.

    Voici la liste des primes et indemnités SNCF, publiée par Sud Rail. Elle fait 18 pages, il manque une seule prime : ’prime pour absence de prime’ !!!

    http://www.sudrailpse.org/site/wp-content/uploads/brochure-FD-indemnites-2018-1.pdf

    Une gestion syndicale grotesque et scandaleuse.


    • Gasty Gasty 21 octobre 17:55

      @Raymond75
      Comme vous êtes minable dans votre propagande. Vous voulez dire que le mécanicien malgré ses blessures a abandonné les voyageurs pour assurer leur sécurité en se dirigeant au devant des circulations susceptible d’arriver et percuter son train déraillé avec 70 personnes à bord ?
      En cas de décès du mécanicien, il n’y aurait pas eu de protection. Auparavant il y avait aussi un contrôleur. Ce contrôleur n’était pas seulement là pour contrôler des billets mais était formé également pour assurer la sécurité des convois.
      Vous parlez de gestion grotesque et scandaleuse des syndicats ???? Vous plaisantez sur la vie des autres ?
      Comme vous êtes drôle. smiley


    • titi 21 octobre 18:00

      @Gasty
      C’est même à çà qu’on les reconnaît


    • foufouille foufouille 21 octobre 19:02

      @In Bruges

      il avait kaka faire kappo comme boulot.


    • In Bruges In Bruges 21 octobre 19:13

      @foufouille
      Toi, le bac moins douze, commence par trouver un job, on en reparle après.


    • foufouille foufouille 21 octobre 19:23

      @In Bruges

      commence par te faire écraser par un 38 tonnes et on en reparle après.


    • Pere Plexe Pere Plexe 21 octobre 19:53

      @In Bruges
      Pourquoi ce gros con de cocu tient à prendre le train ?
      il n’a plus de points sur son permis ?
      Par la grâce de types comme lui et comme vous les trains grandes lignes et TGV ne SONT PLUS DES SERVICES PUBLICS.
      Vous ne pouvez donc plus invoquer cet argument.
      Qu’il prenne les fabuleux « cars Macrons »
      J’espère qu’en bon citoyen vous allez signaler ce type qui armé présente un vrai danger.


    • Gasty Gasty 21 octobre 20:01

      @In Bruges

      Être Lieutenant de police, Bac + 5 et être aussi c..

      Je vous crois pas ! D’ailleurs c’est pas très sympa pour eux ce que vous racontez.


    • alinea alinea 21 octobre 20:28

       @In Bruges
      S’il est dans cet état là, votre flic, il ferait bien de s’en prendre à sa hiérarchie, au pouvoir qui lui fait vivre une vie d’enfer, plutôt qu’au cheminot, aux cheminots, qui, lui n’a pas envie de se faire un flic parce que un flic a éborgné son fils gilet jaune.


    • soi même 21 octobre 22:34

      Ah De Gaule c’était le bon temps.


    • parousnik 22 octobre 10:28

      @Raymond75

      Tu as raté l’examen pour entrer à la SNCF.. ?


    • Armelle Armelle 22 octobre 11:34

      @Pere Plexe
      « Pourquoi ce gros con de cocu tient à prendre le train ?
      il n’a plus de points sur son permis ? 
       »
      Ha ca ! c’est hachement intelligent, c’est du « higth level » made in Agoravox
      Bah si pour 850 km de trajet tout le monde était était aussi gros con que toi pour prendre la voiture, du coup, il n’y aurait plus d’SNCF, donc plus de cheminots, donc plus de problèmes de cheminots qui emmerdent la France entière tous 15 du mois !!!

      Heu...Tu parviens à « penser » un peu parfois ?
      Toi tu es peut être qu’à moitié con, le problème c’est que la nature ne semble pas t’avoir donné la bonne moitié !!! 
       smiley
      Le point positif c’est qu’ il paraît que les idiots sont heureux...


    • Ruut Ruut 23 octobre 15:42

      @Raymond75, Visiblement le soucis a la SNCF vient de la Direction :

      https://img-s-msn-com.akamaized.net/tenant/amp/entityid/AAJcWLX.img?h=533&w=799&m=6&q=60&o=f&l=f

      Source : https://a.msn.com/r/2/AAJcKzd?m=fr-fr&referrerID=InAppShare

      SNCF : les effectifs fondent, le volume de transport explose
      Aurélie Delmas, Julien Guillot - Liberation - mercredi 23 octobre 2019
       
      ...
      Pour faire une comparaison complète, cela signifie qu’en 1990, la SNCF comptait 207 000 agents pour 64 milliards de voyageurs-kilomètres. Vingt-huit ans plus tard, on dénombrait 142 000 agents pour 91,5 milliards de voyageurs-kilomètres. Fin 2018, la SNCF prévoyait encore la suppression de 2 086 emplois pour l’année 2019. La stratégie est identique pour le transport de passagers et dans le fret, secteur pour lequel la SNCF prévoit le passage de 8 000 personnes en 2014 à 5 000 d’ici 2020, rapporte le site spécialisé Actu transport logistique.




    • lahalle 21 octobre 17:49

      Interview de Gabriel Attal ce matin.... Argumentaire du gazier (écouter les 2 premières minutes) :

      • le droit de retrait est illicite car des conducteurs qui ne circulent pas sur le même type de matériel ni sur les mêmes lignes l’ont exercé....

      Il n’est jamais venu à l’idée de cet imbécile que le danger en cas de déraillement n’est pas couru seulement par les personnes présentes sur le train déraillé, mais aussi par celles qui arrivent dans un éventuel train croiseur (quel que soit son type et son équipement en personnel), si les mesures de protection n’ont pas été prises à temps.

      • Les trains qui ont été les plus impacté sont les ouigo... qui s’adressent à un public populaire ... c’est toujours les mêmes qui trinquent"

      Brasse-bouillon nous fait de la démagogie misérabiliste.... Il oublie une seule chose, c’est qu’en cas de situation perturbée et de suppression de trains, c’est la direction et elle seule qui décide du plan de circulation... Donc, il serait intéressant que brasse-bouillon précise sa pensée, puisqu’il accuse carrément la direction de la SNCF de discrimination sociale...


      • Pere Plexe Pere Plexe 21 octobre 19:43

        @lahalle
        Les politiques comme les journalistes : ils ne connaissent rien au monde ferroviaire.
        Ce qui en soit ne serait pas très grave s’ils n’avaient la prétention « d’expliquer » la situation, voir de donner leurs avis avec l’aplomb d’expert. 
        Il à même échappé à ceux là que le ministre prononçant un verdict contrevient gravement à la séparation des pouvoirs qui prévaut dans une démocratie.
        Ce n’est pas le gouvernement qui dit le droit mais la justice.


      • lahalle 21 octobre 20:01

        @Pere Plexe
        Effectivement et pas un media ne semble relever le fait que tous les ministres piétinent allégrement la séparation des pouvoirs...



      • San Jose 21 octobre 17:49

        La sécurité passe avant tout, même avant la transition énergétique. 

        Au kilomètre l’avion consomme plus que le train mais tue moins. Donc, c’est clair, je ne me déplace plus qu’en avion. 


        • Ruut Ruut 21 octobre 18:11

          @San Jose
          tu as raison le Boeing 737 Max est un modèle de fiabilité de sécurité et de réussite technologique.
          Vas prendre ton vol en
          Boeing 737 Max. Dommage pour les pilotes qui eux se sont vue imposer de voler sur ce truc.


        • San Jose 21 octobre 18:59

          @Ruut

          .

          J’aime votre réponse délicatement imbécile. 


        • Ruut Ruut 21 octobre 21:52

          @San Jose , Curieux, je soulève pourtant dans le domaine que vous abordez la même problématique que l’auteur soulève dans son sujet.
          Le fait que les Conducteurs (Pilotes) se voient imposer de travailler sur du matériel dangereux par négligence à cause de choix de profits à court terme par des Directions pour lesquels la Sécurité n’as aucun sens, comme la vie des personnes et personnels qui vont utiliser les produits qu’ils fournissent.


        • Buzzcocks 22 octobre 09:46

          @San Jose
          Le train tue parce que beaucoup se jettent dessous pour se suicider, c’est plus difficile d’utiliser un avion pour mettre fin à ses jours, non ?


        • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 17:58

          Après les sept homicides par imprudence, à Brétigny sur Orge (juillet 2013), j’avais été alerté par le type de cassure des boulons de 20 qui avaient libéré l’éclisse. Or en 1982 ou 1984, année de pose de cette TJD, la rupture par fatigue était amplement documentée, j’en ai toutes les preuves par mes manuels de métallurgie d’origine russe ou américaine. C’était donc une faute professionnelle bien établie que de spécifier et commander des boulons présentant une si forte concentration de contraintes. Hurlements de haine et de rage sur le forum des cheminots quand j’ai expliqué cela.

          Puis bannissement subreptice : rien n’est dit, mais chaque geste est enlisé durant des heures. L’état et les traîtres au sommet ne sont pas les seuls coupables ; le narcissisme de meute communautaire aussi produit de gros dégâts.

          http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,2014.0.html


          • kimonovert 21 octobre 21:19

            @JC_Lavau Étonnant l’argument boulons de TGV (Alstom) au sujet de boulons d’éclisse de votre interlocuteur...


          • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 21:33

            @kimonovert. ? ? ? TGV ? ? ?
            Je te renvoie à la réponse de Nikita Hrouchiiov à la question bêtasse d’un journaliste américon : « Et votre tête ? A quoi elle vous sert ? A accrocher votre chapeau ? ».


          • kimonovert 21 octobre 21:59

            @JC_Lavau

            « Cher Monsieur Lavau, vous semblez omettre dans votre approche épistémologique du sujet qu’on ne conçoit pas de la même façon un aéronef croisant à mach 2 dans la haute atmosphère et un chemin de fer à vocation de service public permettant à des convois de rouler à 160 km/h sur le »plancher des vaches« . Fort heureusement on ne fixe toujours pas les éléments de voie avec de l’inox 416 matricé à chaud avec congés de raccordement et recuit de relaxation, même sur le TGV. »

            C’est bien à vous que le type répond au sujet des boulons d’éclisse ! Donc je note qu’il en parle qu’ils soient de voie comme du TGV dont le T veut dire train sinon il aurait dit LGV pour ligne !


          • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 22:54

            @kimonovert. OK, avec mes excuses. Je n’avais pas tout relu le fil, trop en colère que tant d’images auxquels je m’étais fié alors, en 2013, aient depuis disparu des archives externes.
            Oui j’avais recopié ces messages orgueilleux, particulièrement excessifs et revendiquant l’irresponsabilité. Certes, le ferroviaire n’est ni le nucléaire ni l’aéronautique, mais les lois de la rupture traversent toute la métallurgie ; il est vrai qu’elles ne sont ni simples ni faciles. Et dans le domaine de la concentration de contraintes, à éviter, la qualité est gratuite si elle intervient dès la conception. Il fallait des congés à plus grand rayon, ça n’a rien de difficile.

            Ceci dit, j’ai pu en discuter avec un cheminot dans notre club de voile, et lui a insisté que cette jonction entre le rail et la TJD à Brétigny avait « de la danse », c’est à dire du mouvement vertical au passage des trains suite à des manques dans le ballast. Donc que là, la direction est responsable de la dégradation des moyens de maintenance : l’agent qui constate que le son n’est plus sain ne peut rien corriger sur le champ ; il peut rapporter, et peut-être un autre agent viendra souffler du ballast ; peut-être. Tandis que ce que j’avais pointé était de la responsabilité était des ingénieurs chargés de l’approvisionnement, qui n’avaient jamais été prévenu du vice traditionnel de dessin. Trop de séparations entre compétences et responsabilités ? Personne pour réviser des facteurs routiniers, mais fautifs et potentiellement dangereux ?

             J’avais été frappé par ailleurs de la négligence des ingénieurs concepteurs de locomotives, avant guerre et dans l’immédiat après guerre, envers l’ergonomie et la protection des postes de conduite. Les conditions ouvrières, ils n’en avaient rien à foutre. Les 141 R du prêt-bail apportaient énormément au chauffeur et au mécanicien, si primitives nous semblent ces cabines à présent.
            Castes parasitaires et nocives, en guerre froide contre la classe ouvrière.
             
            Eloquentes aussi la jalousie et la férocité de la direction envers l’ingénieur Chapelon, le seul qui avait suffisamment de connaissances en mécanique des fluides et en thermodynamique pour re-concevoir les locomotives les plus ratées par la routine d’époque, et en faire des engins inégalés.
            Là encore, on constate une haine de la caste supérieure envers le savoir-faire ouvrier, vital au temps de la vapeur, dont ils ne supportaient pas que l’entreprise en soit de fait si dépendante.


          • Ruut Ruut 21 octobre 18:08

            Ce qui me fascine c’est que France ou Belgique les problèmes structurels et éthiques sont les mêmes sans solutions autre que taper sur l’exécutant, apporté par le monde politique.



              • kimonovert 21 octobre 22:14

                @lahalle https://www.lavoixdunord.fr/653694/article/2019-10-18/sncf-les-images-du-spectaculaire-accident-dans-les-ardennes-qui-paralyse-le En quoi un inspecteur du travail de la région Alsace aurait compétence pour cet accident qui s’est passé dans les Ardennes région Grand Est ? Chacun son pré, les vaches seront bien gardées ! En réalité, le gus balise et se met à jour chez lui ! Ouf...


              • lahalle 22 octobre 10:48

                @kimonovert

                En quoi un inspecteur du travail de la région Alsace aurait compétence pour cet accident qui s’est passé dans les Ardennes région Grand Est 

                Ben je sais pas, mais il faut demander à la direction de l’entreprise qui l’a elle-même sollicité !!!!!!!!!


              • kimonovert 22 octobre 13:14

                @lahalle Étonnamment Libé ne met pas en copie les courriers échangés ! Dans l’attente...




              • kimonovert 21 octobre 18:23

                Expliquez nous en quoi un contrôleur, agent commercial, aurait agi dans cet accident ? Le droit de retrait c’est face à un danger grave, ici l’accident a eu lieu...le danger est passé ! Le droit de retrait c’est face à un danger imminent, ici l’accident a eu lieu, le danger est passé ! Un cheminot en face d’un danger grave et imminent c’est un cas rare...Il faut qu’il existe une menace dans l’environnement du travailleur, connue comme un risque dans le cadre HSCT, que le bon sens invite à éviter s’il met l’intégrité physique du travailleur en danger...Imaginons qu’un cheminot, un jour de forte activité orageuse, il pleut, il vente, doive exécuter un ordre de son hiérarchique : monter sur une échelle à l’extérieur du hangar aux locomotives, pour remettre en place une tôle du toit arrachée par une bourrasque précédente...Vu les conditions climatiques, il a le droit de faire remarquer au hiérarchique que la chose est risquée pour lui puis de faire valoir son droit de retrait ! Le risque est grand car une chute de l’échelle ou du toit peut être grave...Le risque est imminent car le vent, la pluie en cours rendent l’équilibre précaire...De plus l’action doit avoir lieu en toute sécurité, à savoir le travailleur doit s’être équipé des EPI réglementaires pour les travaux en hauteur et le hangar en particulier le toit doit être équipé de lignes de vie... Tout ça pour dire que le droit de retrait est individuel et motivé. Bref la grève ne tient pas avec ce motif !


                • Trelawney Trelawney 21 octobre 18:45

                  @kimonovert
                  Expliquez nous en quoi un contrôleur, agent commercial, aurait agi dans cet accident ?
                  C’est le principe de l’effectif double dans un transport. La probabilité que l’un des deux soit en capacité d’alerter est plus importante. C’est normalement remplacé par un système automatique qui alerte. Mais dans le cas de cette catastrophe les systèmes automatiques et la radio étaient en panne à cause de la collision. Donc impossibilité autre que le fumigène pour alerter et stopper les trains qui suivent.
                  C’est ce qu’à fait ce conducteur bien qu’il soit blessé à la tête. S’il était mort le train suivant aurait percuté à pleine vitesse ce train.
                  En matière de sécurité c’est quand même très aléatoire

                  Tout ça pour dire que le droit de retrait est individuel et motivé. Bref la grève ne tient pas avec ce motif !
                  C’est une interprétation de la loi qui n’est pas du tout dans l’esprit de cette loi. 
                  La SNCF enlève le contrôleur et ne laisse que le conducteur sur le train. Elle fait valoir que les systèmes automatiques pallieront cette absence.
                  Un accident prouve exactement le contraire.
                  Les cheminots exercent le droit de retrait car cet incident prouve que les voyageurs et les cheminots ne sont pas en sécurité sur ces trains.

                  L’interprétation du gouvernement (ainsi que de la direction SNCF) est indéfendable sur ce sujet. Je dirais même que les menaces de la direction (qui lui est normalement informée) pourraient amener tous ces gens devant un tribunal civil pour mise en danger de la vie d’autrui. Pour le politique c’est différent : il peut dire les conneries qu’il veut puisqu’il n’a aucune compétence en quoi que ce soit.


                • kimonovert 21 octobre 19:12

                  @Trelawney

                  Valable parceque vous supposez un contrôleur indemne ! Le débat est le même que celui qui existait à l’avènement des Airbus (cockpit glass) : 3ème membre d’équipage navigant (ingénieur mécanicien) indispensable...Du coup tous les avions n’ont plus que pilote et copilote...Plus (+) d’accidents ? Faut juste faire un parallèle : avion = mouvements dans les 3 dimensions = 2 pilotes car, bus : mouvements dans 2 dimensions = 1 chauffeur train : mouvement dans une dimension = automatisme absolu cf orlyrail et autres


                • Pere Plexe Pere Plexe 21 octobre 20:04

                  @kimonovert
                  Expliquez nous en quoi un contrôleur, agent commercial, aurait agi dans cet accident ?
                  Suffit de demander.
                  La plupart des accidents graves sont des chocs à l’une des extrémités, le plus souvent à l’avant (nez à nez,rattrapage, obstacle). Le conducteur est donc particulièrement exposé.
                  Au contraire le contrôleur est mieux protégé.
                  Il existe d’autre cas ( Prise en écharpe, dépassement de gabarit, déraillement) mais même dans cette situation la présence d’un deuxième agent augmente considérablement la chance d’en avoir un « en état » .
                  Sans arrivé à de tels drame que peut faire le conducteur en cas de viol, d’agression, de type en crise ? comment peut il renseigner chaque passager en cas de retard, sur leurs correspondance ? 


                • kimonovert 21 octobre 20:23

                  @Pere Plexe C’est moi qui suis perplexe... D’accord ! La situation de retrait devant un danger grave et imminent du 18 au 21 octobre 2019 a donc cessé en partie selon les infos https://www.linternaute.com/sortir/magazine/1400252-greve-sncf-encore-des-perturbations-ce-lundi-21-octobre-les-infos-trafic/#post1571674951 Pepy a donc remis des contrôleurs partout ? Sinon, comme dit par ailleurs, il y a mise en danger de la vie d’autrui !


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 21 octobre 18:26

                  Aux lecteurs.

                  Incident remarquable qui se reproduira encore.

                  Les circonstances de la catastrophe de Brétigny, parfaitement connues, n’ont jamais été rendues publiques, pas plus que la vidéo montrant le déraillement du train.

                  Insoutenable ? Certes, mais à l’image de l’accident du TGV espagnol (Galice, 24 juillet 2013), abordant une courbe en survitesse avec les conséquences prévisibles :

                  https://www.youtube.com/watch?v=uxEJFQZKNA4

                  S’agissant de l’accident du TER, il est rigoureusement anormal qu’il n’y ait plus de contrôleurs dans les convois. Le machiniste surveille et pilote sa machine.Le contrôleur contrôle, surveille et s’assure de la sécurité des passagers et du convoi.

                  Il ne saurait y avoir d’économies motivées par des coûts de personnel ou autre raison.

                  Cet homme, aurait pu être tué ou blessé au point de ne pas pouvoir s’occuper de ses passagers. Son dévouement est réel, tout comme celui du personnel roulant de ce qu’il faut continuer à appeler la SNCF.

                  Imagine-t-on dans le transport aérien un pilote (unique membre d’équipage) qui viendrait vérifier si tout va bien dans la cabine et qui expliquerait aux passagers qu’ils n’ont rien à craindre puisque « Georges » le PA ’pilotage automatique) est branché ?

                  Bien à vous,

                  Renaud Bouchard


                  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 octobre 18:27

                    Vous inquiétez pas, ça aussi sera vendu.

                    France en promo ! ^^


                    • In Bruges In Bruges 21 octobre 18:31

                      Mais quel rapport avec la sécurité ???

                      Si c’était la sécurité , je comprendrais le droit de retrait des agents de conduite de cette ligne là, qui cesseraient le travail tant que la passage à niveau ne sera pas mieux sécurisé.

                      Mais pas des conducteurs TGV sur Paris / Lyon où il n’y a pas de passage à niveau ! Et qui sont seuls en cabine depuis 20 ans !!!!!!!!!

                      Et qui comme par hasard bloquent tout le monde dans toute la France un samedi de départ en vacances...

                      Le Sieur CGTiste Amar disait dimanche sur BFM qu’il ne fallait pas prendre les syndicats pour des Charlots .. OK, et les usagers (très usagers, du reste) alors ?

                      Vous croyez pas qu’ils vous ont vus venir à 1 kms, comme une loco tous feux allumés ??????

                      Bande de c....

                      Ah une dernière chose : samedi et dimanche trafic TGV en moyenne 1 sur 3 maintenu.

                      Trafic OUIGO ZéRO ;

                      Un coco PCF cégétiste pour m’expliquer pourquoi ?

                      Ce serait-y pas , par hasard, que les méchants qui veulent pas payer plein pot un billet à 120 euros pour payer la retraite à 52 ans des conducteurs de train, ben...ils doivent être punis pour ça.( salauds de pauvres, quoi)

                      Vous êtes pauvres ? Vous voulez économiser trois sous ? Dans votre gueule, qu’elle dit la CGT coco et ses belles idées qui font pleurer lle matou Gatsy...

                      Bouffons, va.


                      • lahalle 21 octobre 18:53

                        @In Bruges
                        Vous n’avez pas l’air de bien comprendre que :
                        Une tournée de conducteur de TGV ne se résume pas à un trajet Paris Lyon...Il y a obligatoirement une suite qui va l’emmener à... Nice (ligne classique entre Marseille et Nice), Béziers( idem entre Montpellier et Béziers,) Chambéry etc...... Toutes des lignes ou des PN à SaL existent, donc votre argument ne tient pas...
                        Pour ce qui est de la suppression des ouigo, je vous invite à consulter mon premier message dans lequel j’explique que c’est la direction qui décide du plan de circulation en cas de situation perturbée et non les grévistes... Adressez donc votre diatribe au Camarade syndiqué Guillaume Peppy


                      • Alain 21 octobre 19:11

                        @In Bruges
                        « Mais pas des conducteurs TGV sur Paris / Lyon où il n’y a pas de passage à niveau ! Et qui sont seuls en cabine depuis 20 ans !!!!!!!!! »
                        Parce que dans les TGV, y’a pas de contrôleurs ? EAS ne veut pas pas dire seul en cabine mais seul dans le train.
                        Apprends à lire et n’extrapole pas.

                        c’est la CGT qui décide du prix des billets ? Tu dois pas prendre le train souvent....

                        On croit réver : des privilégiés de la SNCF bloquent des gens qui prennent des vacances. De privilégiés bloquent des privilégiés ? 

                        Mais à tous les haineux de la SNCF sur ce site, ne vous inquiétez pas : les conducteurs étrangers ne parlant pas un mot de français arrivent dans les 2 ans qui viennent suite à la libéralisation.


                      • In Bruges In Bruges 21 octobre 19:21

                        @lahalle
                        Non mais vous êtes sérieux , où vous prenez juste les gens pour des cons en espérant que ça passera ?
                        Ca ne vous interpelle pas que comme par hasard, il n’y a eu aucun OUIGO pendant la grève ?
                        Histoire de bien faire peur aux mémés qui, la prochaine fois , voudront assurer en disant « tant pis, je prends un Inoui ( interdit de rire...) à 120 euros, pour avoir plus de chances de voir ma petite fille à la Toussaint ».
                        Et donc, en plus de ses impôts, elle redonne une petite obole « au statut » ( comme vous dites, ca fait pisser de rire, mais bon, y a que vous qui ne vous en rendez pas compte, parce que vous étes dans votre monde).
                        Donc, comme ici, faut faire bref, je vous le dit en peu de mots et en majuscules :
                        BOUFFONS !


                      • lahalle 21 octobre 19:27

                        @In Bruges
                        Vous devriez vous calmer et essayer deparler un peu meilleur ; dans l’attente d’une amélioration de votre état, je vais me permettre de répéter en gras et en majuscule avant d’employer le même ton que vous :
                        LES OUIGO ONT ETE SUPPRIMES PAR LA DIRECTION DE L’ENTREPRISE


                      • In Bruges In Bruges 21 octobre 19:32

                        @Alain
                        Je vais arrêter là avec vous, parce que sinon, je sens que je vais donner raison à ce pauvre voisin dont l’histoire m’a quand même un peu ébranlé..et qui veut donner les adresses des cheminots pour que le peuple (le vrai, pas le votre) aille cramer quelques maisons. Ce qui est idiot et dangereux, évidemment,( si ca trouve, ils vont s’attaquer aux 20% de mecs qui ont fait leur job) mais je pense que vous ne réalisez pas comment vous êtes allés trop loin ce week end et comment les gens s’en souviendront longtemps.

                        Sur les « privilégiés » et les « vacances »..
                        Ou vous êtes un imbécile, ou bien, si vous ne croyez que l’histoire que je raconte plus haut est vraie , allez vous faire f...
                        Il y a 60% de divorcés dans ce putain de pays, dont les gosses sillonnent la France aux vacances scolaires pour aller voir « celui qui a perdu » et qui n’a que ses yeux pour pleurer.
                        Et vous me parlez de « vacances » et de privilégiés ??????
                        Vous êtes à l’Ouest ou quoi ?
                        C’est quoi votre adresse, qu’on en rediscute au calme... ?
                        En attendant, en tant que DRH d’une boite, dites vous bien que le mec ou la fille qui aura « SNCF » dans son CV , fut -ce un stage d’un mois, c’est direct à la poubelle...

                        Chacun ses petites vengeances de merde, hein Ducon ?
                        PS : je vous laisse, je sais que vous êtes épuisés et diminués par les fumées noires de charbon des loco....Dans le TGV avec la clim....


                      • Gasty Gasty 21 octobre 19:34

                        @In Bruges

                        La sécurité d’un convoi ce n’est pas uniquement la présence ou non de passages à niveaux. Un rail cassé ou un obstacle peut provoquer un déraillement. La protection a toujours été primordial pour les deux sens de circulations des trains, les circulations qui arrivent par l’avant et les circulations qui arrivent

                        par l’arrière. Rien que pour ça , déjà il faudrait être deux. Alors si le conducteur est seul et de plus ,exposé en cas de choc comme ce fut le cas. Comme vous êtes moins c.. que les cheminots « On fait comment » ?
                        On se dit que quelques morts de temps en temps c’est pas grave, ça ne vaut pas le droit de retrait ? Hein... ?


                      • lahalle 21 octobre 19:56

                        @Gasty
                        Y’a un truc complétement débile dans le système de conduite à agent seul et qui est assez bien repris dans le tract de la CGT joint à l’article : C’est le dilemme que doit trancher un agent de conduite à chaque fois qu’il est amené à quitter sa cabine en ligne, car il est à la fois responsable de la sécurité des circulations, la sienne et celle des trains croiseurs et suiveurs et de la sécurité des personnes qu’il transporte. Bon déjà, avec un engin qui comporte une porte de cabine, il doit maintenir les portes d’accès voyageur fermées s’il quitte la cabine. Par contre avec certains types d’engins qui n’ont pas de porte de cabine ( par exemple X73500 -les suppositoires-) il est obligé de laisser les portes ouvertes pour descendre au risque de retrouver des voyageurs se baladant sur la voie à son retour. Il doit faire une annonce avant de descendre ; en disant aux voyageurs de ne pas ouvrir les portes, alors que lui va le faire... Et en plus en cas de problème avec un voyageur qui serait descendu du train ; sa responsabilité serait mise en cause...


                      • Pere Plexe Pere Plexe 21 octobre 20:06

                        @In Bruges
                        merci de confirmer à quel point vous n’avez rien compris...


                      • Trelawney Trelawney 22 octobre 07:02

                        @Alain
                        les conducteurs étrangers ne parlant pas un mot de français arrivent dans les 2 ans qui viennent suite à la libéralisation.
                        Les conducteurs de trains ne parlant pas la langue du pays existent déjà au RU. Et se sont des conducteurs SNCF à la retraite. Tout le monde n’est pas blanc ou noir.
                        L’inquiétude sur la sécurité n’empêche pas de pointer du doigt des avantages abusifs


                      • Alain 22 octobre 19:12

                        @In Bruges
                        « Il y’a 60% de divorcés dans ce putain de pays ? »
                        Le taux de divortialité est de 10 environ. C’est-à-dire que chaque année 10 couples mariés sur 1000 divorcent (= 1%).
                        Tu sors ton chiffre d’où ?

                        Y’a un vrai peuple (le tien) et y’a un faux peuple (le mien) ? Ah bon, c’eest marqué dans la constitution française ton histoire de vrai et de faux peuple...
                        Et puis si le vrai peuple crame des maisons. Merci bien... Vaut mieux être dans le faux. C’est plus calme, et çà réfléchit plus loin que ’bouh... j’ai loupé mon train à cause d’une grève...."
                        Ton peuple, c’est des pleurnichards ?

                        Rediscuter au calme ? Pourquoi ? t’es pas calme ?


                      • Alain 22 octobre 19:16

                        @Trelawney
                        Les avantages abusifs ? J’espère que tu connais au moins un conducteur de train qui te montrera ses horaires et ses trajets sur un mois plein. Tu verras c’est le fun. Prendre des trains à 3h du matin. Dormir à 17h. Attendre une journée à 400 bornes de chez toi. Puis reprendre le service à 16H. Finir à 2H. Attendre une journée chez toi. Etre d’astreinte 24H. Reprendre un train à 5H....
                        Quand on veut parler d’un truc, on essaye de savoir de quoi on parle.


                      • Trelawney Trelawney 23 octobre 08:19

                        @Alain
                        Chaque travail mérite salaire et chaque travail a sa pénibilité. La salaire d’un conducteur de train va de 1200 euro en début de carrière jusqu’à 4000 euro en fin de carrière pour un conducteur de TGV. Ce qui pour moi est un salaire normal et justement rétribué au regard des pénibilités (et les découchages).
                        A cela il faut quand même ajouter les congés qui sont proches de celles d’un instituteur.
                        L’avantage que je parlais plus haut, c’est le fait qu’en partant en retraite à 50 ans (52 ans dans les faits), ils puissent se reconvertir dans un métier plus lucratif : conducteur de train eurotunnel et ce salaire d’environ 3500 euro vient s’ajouter à sa retraite (SNCF donc supérieur à une retraite moyenne). C’est un avantage qui met à mal l’équilibre social au même titre que l’accumulation des richesses par une minorité.
                        A un moment donné il faut être cohérent avec ses opinions, sinon ça devient du corporatisme.
                        On a eu des problèmes similaires dans :
                        La presse gratuite condamnée par le syndicat de l’édition. L’internet a mis un terme définitif à cet état de fait.
                        Les dockers qui doivent être contant de l’arrivée de Macron, puisque grâce à lui ils ne paient plus l’ISF
                        etc etc

                        Lorsque l’on dévoie un système le produit qui en résulte est toujours « le fruit de l’arbre du péché ».


                      • ETTORE ETTORE 21 octobre 19:49

                        LES OUIGO ONT ETE SUPPRIMES PAR LA DIRECTION DE L’ENTREPRISE

                        Je me demande si la direction n’appuie pas où ça fait mal. Exprès !

                        Juste pour son propre intérêt.

                        La justification de cette « grève » n’as été commentée sur aucun média télévisé.

                        Les gens ne retiennent que le mot « grève » et de plus, comme cela se passe lors des discussions sur les retraites, il n’est pas difficile de tout mettre sur le dos des irascibles cheminots, vivant grassement de leurs primes.

                        On voit bien que les intérêts de la direction à colmater ses failles sécuritaires n’as pas le même écartement stabilisé comme les voies,.

                        A force de servir le Dieu pognon et son succédané Jupiter, ça ne peut foutre que le chaos.....


                        • lahalle 21 octobre 19:58

                          @ETTORE
                          Je pense que ce serait une excellente question à poser à Peppy et à sa bande de malfrats



                          • Pere Plexe Pere Plexe 21 octobre 20:08

                            @kimonovert
                            Et ?


                          • kimonovert 21 octobre 20:33

                            @Pere Plexe

                            C’est moi qui suis perplexe... D’accord ! La situation de retrait devant un danger grave et imminent du 18 au 21 octobre 2019 a donc cessé en partie selon les infos https://www.linternaute.com/sortir/magazine/1400252-greve-sncf-encore-des-perturbations-ce-lundi-21-octobre-les-infos-trafic/#post1571674951 Pepy a donc remis des contrôleurs partout ? Sinon, comme dit par ailleurs, il y a mise en danger de la vie d’autrui !


                          • titi 21 octobre 20:14

                            Le droit de retrait de tous les cheminots sur toutes les lignes suite à un accident c’est du vrai foutage de gueule.

                            J’avais déjà été l’otage de cette masquarade il y a déjà plusieurs années : une contrôleuse agressée dans un TER du sud de la France avait provoqué l’annulation du dernier TGV que je devais prendre en gare d’Arras, un soir de novembre.

                            Ah oui ! j’oubliais... il s’était avéré que l’agression était un fake la fille souffrant d’une sorte de Münchhausen.

                            Depuis cette date j’ai réglé le problème. Je ne prend plus le train. Et depuis je ne suis jamais planté dans une gare courant d’air. Je ne suis plus à la merci de ce genre de guignols.


                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 21 octobre 21:16

                              Enfin un article qui relate exactement ce qui s’est enfin passé, et félicitations à ce courageux cheminot, car je pense qu’en effet qu’il a sûrement évité une catastrophe ! Quand je vois les guignols que l’on décore, ben cet homme mérite bien une médaille lui !


                              Depuis l’accident les merdias téloches aux ordres, c’étaient bien tû sur les circonstances de l’accident, et même si une chiée de gens est emmerdée, j’approuve cette grève !




                              @+ P@py


                              • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 21:35

                                @Gilbert Spagnolo dit P@py. Les guignols que l’on décore ?
                                Tu songeais à Jean Jouzel, climastrologue de la cour ?


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 octobre 10:40

                                @JC_Lavau

                                Ah !, mon pôvre, s’il n’y avait que lui, t’in j’en ai déjà causé, le nouveau Préfet de police de Paris ( Didier Lallement ) est même décoré du Mérite agricole : Wiki !!!


                                @+ P@py


                              • Alain 22 octobre 19:18

                                @JC_Lavau
                                Non, on pensait à toi. Tu l’as pas ? Merde... pourtant qu’est-ce que tu peux servir le système avec tes noyages de poisson à base de sciences des fluides.


                              • JC_Lavau JC_Lavau 22 octobre 19:44

                                @Alain. Demande à ton psychiatre qu’il te prête main forte. Sinon tu n’y arriveras pas tout seul...


                              • av88 av88 21 octobre 21:27

                                Bonjour le PRCF, j’ai toujours sur moi des tracts UPR dont le titre est « le démantèlement de la SNCF est imposé par l’Union Européenne ».

                                Chaque fois que je passe dans une gare, j’en laisse quelques-un, et si je croise un agent de la SNCF, je lui donne le tract.

                                Cordialement


                                • CN46400 CN46400 22 octobre 08:36

                                  @av88
                                  Sauf qu’une directive européenne, pour devenir effective doit être validée à l’unanimité des 28(27) états dont la France qui l’applique très consciencieusement....


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 octobre 08:56

                                  @CN46400
                                  Il serait peut-être temps de se rassembler pour sortir de l’ UE, non ?
                                  Si nous y restons, tous les biens publics seront privatisés, y compris les hôpitaux qu’on laisse crever pour justifier de les vendre.


                                • av88 av88 22 octobre 16:39

                                  @CN46400
                                  Les directives européennes sont de l’initiative de la Commission Européenne.
                                  Les 27/29 états membres sont obligés d’appliquer ces directives, on dit qu’elles ne sont transposées en droit national.
                                  Si un état (ses parlementaires)traîne des pieds, et bien c’est « panpan cucul » comme lorsque la France a trop traînée pour accepter la vente de produit OGM sur son sol.
                                   En janvier 2007, la Commission européenne avait demandé à la Cour de Justice de la Communauté Européenne de sanctionner financièrement la France pour cette non transposition prolongée de la directives sur les OGM, :elle demandait 38 millions d’euros d’amende et une astreinte journalière de 366 744 euros par jour de retard.


                                • CN46400 CN46400 23 octobre 12:52

                                  @av88
                                  Ok mais la commission comprend un ou deux membres par pays et la règle de l’unanimité s’impose. Mais le marchandage de tapis existe, « si vous me donnez ceci je voterai cela », pas exemple la privatisation de la SNCF....Mais, en définitive, le conseil des 28 ministres(27) valide tout cela, et bien sûr, à l’unanimité...



                                  • ETTORE ETTORE 21 octobre 21:46

                                    Gilbert Spagnolo dit P@py 2


                                    Vous vous souvenez des pièces jaunes avec mamie Chirac et super judoka.....

                                    Ben voilà....on as tous su que le petit Douillet se payait un Cayenne au frais de l’assoc.

                                    Il y a des priorités dans ce pays qui sont époustouflantes ...

                                    La dernière......Courir en se faisant poursuivre par des débiles maquillés en morts vivants.

                                    Je vous jure que le prochain qui invente la même chose avec des femmes, nues, célibataires (Je dis ça comme ça...) qui se font courser dans la foret par des hommes, nus,......je filme la grandiose décadence humaine !


                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 octobre 10:33

                                      @ETTORE

                                      Ben justement ceux et celles qui se paient sur la « bête », dans mon article actuellement en modé, j’évoque ces agapes luxueuses de « Bernie Chirac » pour les pièce jaunes , et celles les restos du cœur via « les enfoirés » !


                                      @+ P@py


                                    • kimonovert 21 octobre 23:27

                                      « LES OUIGO ONT ETE SUPPRIMES PAR LA DIRECTION DE L’ENTREPRISE » Et pourquoi ? Mais parcequ’il manquait des conducteurs :

                                      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ouigo

                                      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/TGV_inOui

                                      Un bon tacticien n’oublie jamais de raisonner aussi du point de vue de l’adversaire...Sacré Pepy !


                                      • ribouldingue ribouldingue 22 octobre 00:32

                                        L’état, cet éternel irresponsable qui ne fait que se défausser sur les catégories les plus exposées au public . Ainsi est composée la hiérarchie. Et la hiérarchie, c’est comme les étagères, plus c’est haut moins ça sert. Prenons la ministre des transports, sait-elle au moins mettre la clé pour démarrer un train ? Alors la sécurité n’en parlons même pas. Et le pire, c’est que cet état de faits reviens dans toutes les administrations. La France crâne avec ses 58 réacteurs nucléaires. De fait, elle est le pays au monde le plus nucléarisé. Sauf que les réacteurs nucléaires c’est comme les semelles de godasses ça s’use. Alors pour faire des économies l’état ferme les yeux et rafistole ses réacteurs avec du sparadrap, jusqu’au jour ou il y en aura un qui nous pétera dans la gueule. Autre exemple, parmi tant d’autres. L’éducation nationale est un vrai nid à microbes et pourtant les fonctionnaires de cette administration ne disposent pas de médecine du travail. Sympa non ? Quand on pense qu’il y a une recrudescence de tuberculose et les premières victimes sont les populations des quartiers défavorisés et devinez qui sont les premiers exposés ? La communauté éducative bien sûr. Chapeau bas m. Blanquer. Les pompiers, les urgentistes, les infirmières, les cheminots, les enseignants tous ces fonctionnaires représentent l’état dans un souci de rendre aux usagers un service public de qualité. En remerciement, l’état leur envoi des lacrymogènes et retourne l’opinion public contre eux pour dédouaner de ses responsabilités.


                                        • chantecler chantecler 22 octobre 08:10

                                          @ribouldingue
                                          Les élèves idem .
                                          La médecine scolaire est aussi dans les choux .


                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 octobre 09:06

                                          @ribouldingue
                                          Les politiques ne font qu’appliquer les Traités européens, et leurs déclinaisons sous forme de feuille de route annuelle de la Commission européenne.

                                          A quoi sert de couiner, sans jamais vouloir sortir de l’ UE ??

                                          Qui rédige ces feuilles de routes ? des fonctionnaires de la Commission européenne. Ce sont eux les vrais maîtres de la France.


                                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 octobre 10:46

                                          @ribouldingue

                                          et pour nous sortir de la merde en 2022  ???????????????????


                                          Bon, j’en ai déjà plusieurs fois causé, à part l’armée !!!!!!!!!!!!!


                                          @+ P@py


                                        • Raymond75 22 octobre 09:02

                                          Prochaine grève : Sud Rail lors des vacances de Noël.

                                          En famille, prenez votre voiture : moins cher.

                                          Seul ou à deux : prenez l’avion : moins cher et plus fiable.



                                          • sweach 22 octobre 09:50

                                            Soyons mathématique.

                                            Le salaire d’une personne c’est environ 50 000€ par an et il travail environ 220 jours, pour à minima s’auto financer ce salarié doit rapporter plus de 227€ par jour.

                                            Généralement pour sortir de tout les frais annex et commencer à faire du bénéfice on compte le triple soit 682€ par jour.

                                            Dans le cas du train, il faut aussi compter les employés qui fabrique et entretienne le train et aussi les contrôleur, etc ...

                                            Si on part du principe que le prix d’un voyage en TER est de 10€, le chauffeur doit déplacer à minima 68 personnes par jour pour payer son salaire, si on ajoute le contrôleur on passe à 136, si on compte le guichetier 204, l’homme d’entretien des voies 240 etc ....

                                            On comprend assez rapidement que notre conducteur ne transporte tout simplement pas suffisamment de personne par jour pour que cela soit viable, il ne reste que 3 solutions

                                            1. On diminue le prix du billet et ainsi on augmente le nombre de voyageur et aussi la marge avec le nombre
                                            2. On diminue le nombre de TER par jour, au risque de perdre des clients et prier que la marge soit préservé.
                                            3. On réduit le personnel, au risque d’une suractivité et d’augmenter le danger

                                            Seul la solution 1 permet d’accroître l’activité, c’est ce qu’on appel une politique de relance par une politique d’offre, avec nos mentalités actuel absolument personne n’adhère à ce genre de chose de nos jours.

                                            Pour ma part je suis persuadé que le problème de la SNCF vient tout bêtement du prix, une politique tarifaire à la ryanair qui augmente ou diminue en fonction du taux de remplissage est la meilleur stratégie tarifaire, il suffi ensuite de supprimer si le transport est vide ou bien d’en ajouter si il est plein.

                                            Quand je vois des trains roulaient à vide je dis que les dirigeants de la SNCF sont les rois des cons.


                                            • Sparker Sparker 22 octobre 10:17

                                              @sweach

                                              La SNCF et les TER bus ou trains étaient et ne peuvent être conçus que comme des services publics, de la richesse collective.
                                              Je prend le bus de région le matin ou le soir et des fois je suis seul dedans, dans une région rurale. Si le bus ne part pas par manque de rentabilité, les autres stations et les gens potentiels qui attendent ne seront pas pris non plus.
                                              Pour les avions ce n’est pas pareil évidemment, il ne faut pas tout mélanger...

                                              Pour le moment d’illusion que nous vivons, la destruction de cette richesse collective au profit d’une richesse de privés est des plus mortelles pour une société.

                                              Vous ne devez pas prendre souvent les transports collectifs...


                                            • kimonovert 22 octobre 10:47

                                              @Sparker La démo de sweach tient la route ! Sa comparaison avec l’avion un peu moins et sa conclusion n’engage que lui ! Dire que le service public de transport est une obligation, non ! À preuve, l’augmentation du niveau de vie par l’industrialisation à mis énormément de moyens de transport individuels à disposition des gens...Le territoire s’est retreci car le temps s’est compressé : on va plus vite plus loin...On va des campagnes vers les villes...Les campagnes sont moins densément peuplées au contraire des villes...Analytiquement, le territoire est maillé avec une plus grosse maille qu’avant...Oui avant c’était mieux...pourtant il est clair que même un service public se doit d’avoir un minimum de rendement, à savoir que la solidarité nationale ne peut contraindre à s’appauvrir pour ce principe !


                                            • sweach 22 octobre 11:02

                                              @Sparker
                                              *La SNCF et les TER bus ou trains étaient et ne peuvent être conçus que comme des services publics, de la richesse collective.*
                                              Si cela était le cas, pourquoi ne pas mettre un impôt et laissé libre accès à ce transport en commun, car c’est belle et bien le prix qui empêche l’usage.

                                              *Je prend le bus de région le matin ou le soir et des fois je suis seul dedans*
                                              Même pour un service public, cela est une folie financière qui va détruire le dit service. Un bus pour une seul personne peut être remplacé par une navette voir une voiture.
                                              Public ou privé un service doit être dimensionné en fonction de la demande.

                                              *nous vivons, la destruction de cette richesse collective au profit d’une richesse de privés*
                                              Je suis d’accord, mais elle est détruite car on empêche l’accès, il est frustrant de voir un service qui fonctionne que l’on paye par nos impôts mais qu’on ne peut pas utiliser car le prix unitaire qui reste à charge est trop important.

                                              Cette volonté d’empêcher l’accès aux services publics est bien évidemment orchestré par le privé qui cherche à les récurer pour privatiser, avec toutes l’injustice social qui va avec, car seul ce qui est rentable est dilapidé.


                                            • foufouille foufouille 22 octobre 11:13

                                              @sweach

                                              ça m’est aussi arrivé de prendre le bus et le seul client à 15€.

                                              un le matin vers 5-6h et le soir retour vers 19-20 en bout de ligne.

                                              le lundi et le vendredi ou samedi, ils sont plein de jeunes lycéens internes.


                                            • kimonovert 22 octobre 11:38

                                              @sweach « Cette volonté d’empêcher l’accès aux services publics est bien évidemment orchestré par le privé qui cherche à les récurer pour privatiser, avec toutes l’injustice social qui va avec, car seul ce qui est rentable est dilapidé. » Le privé est attiré par la part rentable, et le public devrait garder le reste, on est d’accord ! Ceci dit le privé démarche la puissance publique pour réaliser son objectif avec un modèle économique « low cost », sauf qu’il ne gagne pas à tous les coups...Un exemple : les faillites récentes sur l’avion au plan national, c’est un secteur très concurrentiel et ceci explique cela ! J’avais lu que la marge par siège est de l’ordre du prix d’un yaourt ! Reste que l’avion par rapport à la route ou le chemin de fer c’est un secteur moins contraint par l’infrastructure...On a vite vu l’effet d’aubaine s’estomper avec les compagnies de cars dites « cars Macron »... Bilan à faire des disparitions !


                                            • sweach 22 octobre 13:44

                                              @kimonovert
                                              *Le privé est attiré par la part rentable, et le public devrait garder le reste, on est d’accord !*
                                              A non ! non ! NON !
                                              Je ne suis absolument pas d’accord, je ne vois pas pourquoi un service public ne pourrait pas être rentable.

                                              C’est seulement l’objectif qui change, celui du public est d’offrir un service et celui du privé est de faire des profits.

                                              Si l’on souhaite qu’un service soit le plus efficace et juste possible, il faut que ses activités rentable financent ses activités non rentable, contrairement à une logique privé qui supprimera toutes activité non rentable.

                                              Une logique de profit ne motivera pas forcement que le service soit accessible à tous, pour le privé 1 personnes qui paye 100€ est plus rentable que 10 personnes qui payent 10€.

                                              *On a vite vu l’effet d’aubaine s’estomper avec les compagnies de cars dites « cars Macron ».*
                                              Il est illogique qu’un bus soit moins chère qu’un train, c’est bien parce que le prix du train est artificiellement trop élevé qu’on ne l’utilise pas comme on devrait et ce mode de transport est tellement sous-exploité qu’il fini par ne plus être rentable.

                                              Les régions finances à 75% le coût des TER, mais c’est bien ces 25% restant qui empêche les gens de l’utiliser, par exemple si je souhaite faire un Nimes-Montpellier comme ça une fois en passant, ça me coûterait 26€40 l’aller-retour face aux 14€30 avec ma voiture ou 8€10 si je ne prend pas l’autoroute, le choix est vite vue surtout si on est plusieurs.
                                              Par contre si je prend un abonnement ou je ferais environ 20 aller-retour, le coût tombe à 5€50 l’aller-retour.

                                              Ce prix demandé de 26€40 qui finalement n’est jamais payé par personne est le problème principal qui freine le plus l’utilisation du train, hors avec 5€50 (ce qui est réellement payé) le choix de prendre ma voiture pour faire un Nimes-Montpellier serait concurrencé par le train.


                                            • kimonovert 22 octobre 14:29

                                              @sweach Quand je dis « d’accord » c’est au sujet de votre affirmation que je reformule par « Le privé est attiré par la part rentable, et le public devrait garder le reste ! »... Quand on dit cela, c’est que ça correspond à une position de la société qui n’a pas de cohérence dans ses dires et ses actions : moins d’impôts pour moins de fonction publique (résumée à moins de fonctionnaires par ignorance des statuts et médisance motivée par jalousie et imbécilité...) mais plus de service public ! De mon point de vue, c’est peine perdue de vouloir remettre l’équation en équilibre...surtout que, l’avez vous remarquez ici dans ce débat, les tenants d’un des termes de cette équation ne sont pas différents des tenants de l’autre terme : un policier s’énerve contre un cheminot et des soutiens de ce cheminot s’emportent contre le policier de facon impolie ! Pourtant ce sont bien tous des agents de la fonction publique, usagers de cette fonction publique et néanmoins contribuables ! On constate donc avec pragmatisme que les tenants en question sont inaptes au dialogue, et que la puissance publique, qu’ils ont contribué disons encore démocratiquement à mettre en place, doit faire le travail à leur place, chose qu’unanimement ils réfutent, j’en veux pour preuve ce site où se déverse la haine de l’autre et cela quelque soit le sujet abordé ! À ce sujet, je pense même que c’est le but de ce site qui comme les jeux du cirque naguère, comme le sport aujourd’hui sont des défouloirs transposant les oppositions violentes agitant la société dans un cadre défini pour !


                                            • Sparker Sparker 22 octobre 14:33

                                              @sweach

                                              Le service public des bus est là pour vous permettre de vous déplacer quand vous le souhaitez.
                                              Le car du matin ou je suis seul il peut arriver que l’on soit deux, six, quatre ou huit (hors heure de pointe) c’est aléatoire et c’est ça l’intérêt. Vous décidez de bouger et un transport régulier vous le permet.
                                              Sinon c’est des taxis à la demande qu’il faut instaurer...

                                              Il me semble que la ville de Dunkerque à mis les transport en accès gratuit. Du coup, évidemment, beaucoup plus de monde le prend et ça fait moins de voiture sur les routes et en ville donc de multiples gains collectifs, pollutions, places, dégradations, accidents, bruits . Mais il faut que ce soit stable et régulier afin que chacun puisse s’adapter et adapter ses habitudes.

                                              Un service public n’a pas le soucis de la rentabilité mais du service simplement. Ceux qui ont fait entrer les notions de rentabilité ont bien pourri l’affaire.
                                              Certes il faut être vigilant sur les gabegies et ne pas maintenir des trucs inintéressants.
                                              Dans la ville où j’habite (20000 habs) les bus sont à plusieurs dimensions selon les quartiers desservis. D’ailleurs une ville que la rentabilité à abandonné, faut-il abandonner la ville pour autant ? Sans service publics c’est mort...

                                              Si on veut vraiment faire des choses intelligentes on peut, évidemment, mais ce n’est pas toujours synonyme de rentabilité.

                                              Quand je prend le bus pour aller de la ville ou j’habite et celle ou j’exerce je paye 6 euros de voyage pour 100 kms aller/retour alors que ça m’en coute quinze en voiture sans compter l’usure. Je ne le fais pas tout le temps, selon ce que je transporte et c’est bien sur plus long en temps de route, j’en profite pour lire. Mais je suis un cas spécifique, c’est moi qui défini mon emploi du temps, donc je m’organise en fonction.

                                              Quand je travaillais à Grenoble j’ai été stupéfait de rester bloqué des fois à partir du péage de voreppe par un bouchon très long... et de constater que nous étions à 90% seul dans nos voitures.

                                              Pour sortir de ces situations collectives rien de mieux qu’un service public simple et efficace mais pas forcément toujours rentable, quoique ça dépend de quelle rentabilité on parle.


                                            • Ruut Ruut 22 octobre 15:18

                                              @sweach
                                              Notons que la SNCF n’existe que parce que le privé c’est révélé incompétent dans sa gestion des chemins de fer.

                                              Je partage votre avis, si c’est un service publique, il doit être gratuit d’accès et payés par l’impôt.


                                            • sweach 22 octobre 15:37

                                              @kimonovert
                                              *moins d’impôts pour moins de fonction publique*
                                              Effectivement c’est la logique du moment, mais on peut aussi traduire : moins d’impôt pour augmenter nos coûts et l’injustice dans les services actuellement publique qui vont devenir privé.

                                              Au final on est tous perdant, mais les gens sont incapable de le comprendre.

                                              Je dois être l’une des rares personnes à trouver qu’on ne paye pas suffisamment d’impôt, personnellement je voudrai bien cotiser plus pour ma retraite et aussi transformer mes cotisations mutuel en cotisation sécu.

                                              Mais c’est surtout l’injustice fiscal et les aident à l’investissement qui sont les pires choses, il est relativement anormal qu’une personne plus riche que moi participe moins que moi à l’effort collectif.

                                              Si !!! on doit détruire une mission public, elle se nomme : 
                                              « Remboursements et dégrèvements sur impôts d’État » 

                                              Une seul ligne sur la cour des comptes résume à elle seul le cancer économique de notre nation.

                                              Supprimer cette mission résoudrait d’un coup de baguette magique notre déficits budgétaire et relancerait toute la machine publique qui est privé de moyen à cause de ça.

                                              Absolument tout est ridicule face à ce scandale économique de 100 Milliard par an.

                                              *je pense même que c’est le but de ce site qui comme les jeux du cirque naguère*
                                              Reconnaissez que c’est quand même moins nocif, Agoravox a le mérite de donner un espace de liberté d’expression (pour le meilleur et le pire) liberté que nous n’avons plus dans la rue aujourd’hui.

                                              Dire par exemple qu’on trouve qu’il y a trop d’arabe, que les femmes sont égoïste, que les médias nous mentent, etc ...
                                              C’est relativement impossible sans que ce genre de discourt se retourne contre vous et qu’on vous juge comme un gros raciste misogyne parano qui doit être mit au banc de la société, quitte a faire des lois les plus liberticide du monde.


                                            • sweach 22 octobre 15:44

                                              @Ruut
                                              *si c’est un service publiqueil doit être gratuit d’accès et payés par l’impôt.*
                                              Je partage votre avis, malheureusement il y a un bémol, la gratuité résume souvent avec irrespect.

                                              Il ne faut pas que le gratuit finisse par nuise au service et un peu comme le 1€ laissé au médecin afin que personne n’en consulte 3 le même jours, je pense qu’il faut un minimum responsabiliser.
                                              Toucher le porte money est malheureusement une des solutions.

                                              Hors là nous sommes sur un service de transport financé à 75% par nos impôts et les 25% restant sont toujours supérieur à d’autres solution de transport pour les usagés.


                                            • Sparker Sparker 22 octobre 16:00

                                              @sweach

                                              « Il ne faut pas que le gratuit finisse par nuise au service »

                                              Ça c’est une question d’éducation et de contexte collectif et là c’est la population qui est responsable, le porte monnaie n’arrange rien, si ce n’est pire d’impunité, j’ai payé alors je peux....


                                            • Ruut Ruut 22 octobre 16:30

                                              @sweach
                                              moins d’impôts pour moins de fonction publique

                                              ça implique que les impôts n’ont plus de légitimités puisque qu’ils n’offrent plus de services.


                                            • jmdest62 jmdest62 22 octobre 17:29

                                              @sweach
                                              face aux 14€30 avec ma voiture ou 8€10 si je ne prend pas l’autoroute,


                                              Avez vous compté l’amortissement de votre véhicule , le coût de son entretien , l’assurance , le prix de votre permis de conduire et autres frais annexes (parking , PV etc.etc etc ......) ?
                                              @+


                                            • sweach 23 octobre 10:08

                                              @jmdest62
                                              Non mais je ne compte pas non plus celui du train si on va part là.

                                              Par effet d’échelle l’amortissement d’un train et le coût d’entretien est nettement inférieur à celui des voitures individuel. Bref pas de quoi justifier un prix annoncé comme 2 fois supérieur.

                                              Je compare basiquement deux choix entre ma voiture à 14€30 et le train à 26€40, mais je peu aussi mettre un blablacar à 10€ ou bien un bus à 10€ également

                                              J’en profite aussi pour dire que en réalité personne ne paye ces 26€40, car la majorité des clients utilisent « un tarif », ce qui fait chuter le prix réel à 5€50.

                                              Donc c’est belle et bien le train qui le plus compétitif (grâce aux 75% de subvention)

                                              Le problème c’est que pour obtenir « un tarif », cela s’accompagne de contrainte et c’est ça qu’il faut remettre en question, on empêche l’accès aux trains, il est pourtant à nous vue qu’on le finance par nos impôts.

                                              Si la SNCF annonçait directement un prix de 5€50 sans toute les contraintes qui vont avec l’obtention d’« un tarif », les gens utiliserait préférentiellement le train, celui-ci représente déjà des contraintes d’horaire et de gare, son prix maximum doit être inférieur à tout autres mode de transport.

                                              C’est justement parce que ce n’est pas le cas, qu’on peut parler de volonté de détruire le train aux profits d’autres moyen de transport qui eux sont privés.


                                            • sweach 23 octobre 10:38

                                              @Ruut
                                              *ça implique que les impôts n’ont plus de légitimités puisque qu’ils n’offrent plus de services.*
                                              Une mauvaise réponse à un vrai problème.

                                              Pour l’exemple du train, là à l’instant T, je ne l’utilise pas et on me prend des impôts pour le financer. Je peux effectivement bêtement critiquer l’usage de mon impôt et vouloir que ce service de train soit détruit, afin que mes impôts soit mieux utilisés.

                                              Après cette réaction très bête, il faut plutôt chercher à avoir une réaction plus intelligente et se demander POURQUOI ?

                                              Pourquoi je n’utilise pas le train ?

                                              Est-ce que ce service est adapté à mes besoins ?
                                              Est-ce que c’est dangereux ?
                                              Est-ce que c’est contraignant ?
                                              etc ...

                                              Une fois qu’on a fait toutes la liste, là seul raison qui fait que je n’utilise pas le train c’est le prix.
                                              Là où c’est vicieux c’est qu’il y a moyen de réduire ce prix demandé et techniquement les usagés du train ne payent pas le prix exorbitant demandé.

                                              Il ne faut pas remettre en question un service si celui-ci est adapté et correspond à des besoins, par contre il faut remettre en question les modalités d’accès.
                                              Demander un prix unitaire près de 5 fois supérieurs aux prix moyen est une folie.


                                            • titi 23 octobre 22:10

                                              @Sparker

                                              Lorsque vous parlez de service public c’est uniquement par intérêt personnel.

                                              Des TER qui promènent des sièges je comprend tout a fait que ce soit très utile pour les 2 usagers du matin qui occupent les 2 voitures. Mais cela en fait il un service public ?

                                              Quel est aujourd’hui l’intérêt général que représente le service de la SNCF ?
                                              A mon avis nul.
                                              Bien évidemment les 2 usagers du matin, qui aujourd’hui se font subventionner leur transport par la collectivité ne sont pas de cet avis. Pour eux c’est très pratique et peu onéreux. Et le conducteur du train lui aussi il trouve ça super pratique.

                                              Mais l’intérêt général ce n’est pas la somme des intérêts particuliers.


                                            • sweach 24 octobre 10:11

                                              @titi
                                              Toi aussi tu trouverais hyper pratique ce transport subventionné si on ne te demandé pas un bras (en plus de tes impôts) pour pouvoir l’utiliser.

                                              Seul ceux qui ont une vision à long terme de leur transport peuvent se payer le luxe d’utiliser le train avec la contrainte de s’engager dans ce mode de transport.

                                              Aujourd’hui pratiquement plus personne n’a de vision à long terme de sa vie, plus personne ne veut s’engager sur 1 an dans quelques chose qui peut changer du jour au lendemain. Plus personne ne veut de contrainte ou être dépendant de quoi que ce soit.

                                              Je le redis, le problème ce n’est pas le service mais les conditions d’accès à ce service.

                                              C’est un peu comme si on vous faisiez payer 5 fois plus chère votre consultation chez le médecin parce que vous y allez rarement, vue que vous y allez presque jamais vous ne voulez pas payer pour les autres avec vos impôts, alors que votre réaction devrait être contre le tarif 5 fois plus élevé pour vous.


                                            • titi 24 octobre 14:15

                                              @sweach

                                              Je ne suis pas pour l’acharnement thérapeutique.

                                              La SNCF et son mode de transport, à part pour les Franciliens, sont caduques.

                                              Sur les longues distances, le prix est prohibitif, la ponctualité aléatoire, le service client nul.
                                              Il y a 20 ans, pas de choix possible avec l’interdiction de concurrence sur les liaisons inter métropoles. Maintenant entre blablacar, les ouibus, il y a le choix... et la SNCF dans son modèle actuel n’a plus aucune chance.


                                            • foufouille foufouille 24 octobre 14:46

                                              @titi

                                              comparer la SCNF a du covoiturage, faut le faire.


                                            • sweach 24 octobre 16:14

                                              @titi
                                              *le prix est prohibitif*
                                              Oui, mais dans la réalité des faits les utilisateurs réguliers ne le payent pas, le train est le moyen de transport le moins chère (c’est un fait).

                                              Le problème de prix ne se pose que pour les utilisateurs occasionnel, sur ce point la SNCF est mystérieusement non compétitive, absolument rien ne justifie le tarif demandé aux utilisateurs occasionnel du train, mise à part une volonté délibéré de rentre blablacar, le bus, les autoroutes ou autres plus compétitif.

                                              C’est l’accès au train qu’il faut réclamer et non sa destruction.

                                              @foufouine
                                              *comparer la SCNF a du covoiturage, faut le faire.*
                                              Il compare deux moyens de transport, je ne vois pas en quoi ça te choque ou que l’argument soit irrecevable.


                                            • titi 25 octobre 19:47

                                              @sweach

                                              "Oui, mais dans la réalité des faits les utilisateurs réguliers ne le payent pas, le train est le moyen de transport le moins chère (c’est un fait).
                                              Le problème de prix ne se pose que pour les utilisateurs occasionnel

                                               "

                                              Bah non c’est très simple.
                                              Quand il s’agit d’abonnement travail par exemple, et bien tout simplement c’est quelqu’un d’autre qui paie : l’employeur, la région, la dette souveraine de l’Etat.

                                              Mais ce n’est certainement pas bon marché.


                                            • titi 27 octobre 19:30

                                              @foufouille

                                              « comparer la SCNF a du covoiturage, faut le faire. »
                                              Sur certaines ligne TER, le nombre de voyageurs est tellement peu élevé que ça a un sens.
                                              Je pourrai même dire « covoiturage en Fiat 500 » et ce serait toujours cohérent.


                                            • sweach 28 octobre 10:44

                                              @titi
                                              *Mais ce n’est certainement pas bon marché.*
                                              Et pourtant si.

                                              *c’est quelqu’un d’autre qui paie*
                                              Oui et non (car ça reste nous), le coût du train reste inférieur à n’importe quoi d’autre, sans compter que les autres system de transport ont aussi leur lot de subvention. L’infrastructure routière, la production des véhicules et l’entretien est bien plus chère que celui des rails.

                                              C’est le coût par voyageur transporté qui explose, car c’est le nombre de voyageur qui est faible, lié à une mauvaise politique tarifaire en inéquation avec son coût.

                                              Dans une économie de marché libre, le train exploserait totalement tout les autres moyens de transport en terme de coût (production, gestion, entretien, efficacité)

                                              Empêcher les gens d’accéder aux trains et vous rendrez compétitif les autres moyen de transport qui sont bien plus chère.
                                              Le train nous revient chère car on paye pour ne pas pouvoir le prendre, c’est contre cette aberration qu’il faut lutter.


                                            • kimonovert 22 octobre 10:06

                                              Donc au bilan, Pepy a remis un contrôleur dans chaque rame puique le mouvement de retrait collectif face à un danger grave et imminent s’est terminé : https://www.linternaute.com/sortir/magazine/1400252-greve-sncf-encore-des-perturbations-ce-lundi-21-octobre-les-infos-trafic. Dans le cas contraire, il y a mise en danger d’autrui, si j’ai bien compris !!! Ce qui m’interpelle c’est qu’il ne semble pas y avoir de contrôleur sur les rames marchandises et qu’il y a autant de risque, si un convoi exceptionnel est stationné sur la voie, que le conducteur soit dans l’impossibilité d’appliquer des mesures de sauvegarde, que dans un accident de rame passagers comme celui-ci !


                                              • Raymond75 22 octobre 10:10

                                                Dans la région parisienne, sur la seule ligne du RER A, il y a 1 000 000 de voyageurs par jour, et 700 000 voyageurs par jour gare du Nord ...


                                                • Raymond75 22 octobre 10:10

                                                  @Raymond75

                                                  Désolé, réponse adressée à @sweach


                                                • KingPat KingPat 22 octobre 11:16

                                                  Public : ça fontionne quand il n’y a pas de grève.

                                                  Privé : ça fonctionne quand il n’y a pas de panne.

                                                  Le train a de beaux jours devant lui smiley


                                                  • oncle archibald 22 octobre 11:42

                                                    Après avoir perdu le marché du fret parce qu’ils prenaient les marchandises de leurs clients en otage les cheminots par leurs grèves à répétition vont aussi perdre le marché du transport des passagers.

                                                    Je dis bien gréve, car pour les conducteurs de tous les trains qui roulent avec un ou plusieurs contrôleurs à bord, TGV et autres, il s’agit indiscutablement d’une gréve déguisée en « droit de retrait ».

                                                    Déjà vu le prix du billet ils en font reculer plus d’un. Si ceux qui restent clients parce qu’ils ne peuvent pas faire autrement en plus de se faire tondre sont bloqués sur le quai les jours de grands départs ....

                                                    Il y a de beaux jours qui s’annoncent pour les compagnies d’autocars ! Au fait j’ai observé depuis quelques temps une certaine reprise du transport de fret par rail .... Mais ce sont des trains allemands. ECR est une filiale de la Deutsche Bahn !


                                                    • Ruut Ruut 22 octobre 15:22

                                                      @oncle archibald
                                                      Curieusement les décideurs qui ont sur-endetter la SNCF et affaiblis ses services sont aux plus hautes fonction de notre service publique.
                                                      Visiblement moins ils font le JOB correctement (pour le bien et service fournis aux citoyens et des travailleurs), plus ils sont récompensés.......


                                                    • oncle archibald 22 octobre 17:24

                                                      @Ruut :

                                                      Les cheminots sont largement assez doués pour foutre tout seuls leur entreprise dans la merde, ils n’ont besoin de personne pour les y aider !

                                                      Si l’on parle de jobs mal faits ne pas oublier le service fourni aux usagers. Quand une entreprise vend très cher une prestation minable, elle coule !

                                                      Quand elle baisse son rideau les jours où l’on a le plus besoin de ses services elle mécontente ses clients au point de les pousser à ne plus jamais se laisser prendre et à chercher des solutions alternatives. C’est la vie !


                                                    • Ruut Ruut 22 octobre 18:54

                                                      @oncle archibald
                                                      C’est ce qui se passe lorsque les communication hiérarchiques ne fonctionnent pas par un Management défaillant, il ne reste que le rapport de force pour pointer les problèmes.
                                                      C’est triste.


                                                    • TSS 23 octobre 10:24

                                                      @oncle archibald
                                                      Après avoir perdu le marché du fret parce qu’ils prenaient les marchandises de leurs clients en otage

                                                      il vous faudrait savoir employer les mots adequats à la bonne place,une petite
                                                      prise d’otage vous ferait comprendre la difference... !


                                                    • oncle archibald 23 octobre 11:24

                                                      @TSS :

                                                      Vous avez parfaitement raison, s’agissant de marchandises garder en rétention eut mieux convenu que prendre en otage.

                                                      Cependant le pauvre mec qui attend sa commande au jour J parce qu’il doit la livrer à son client à J+1 et qu’il va devoir payer des pénalités de retard s’il ne le fait pas est bien pris en otage lui quand ses marchandises stagnent une semaine quelque part sur une voie de garage par la volonté de la cgt ou de sud rail !

                                                      Et la fois suivante il se fait livrer par camion !


                                                    • Ruut Ruut 23 octobre 15:52

                                                      @oncle archibald
                                                      https://c-3sux78kvnkay76x24osm-y-syt-iusx2egqgsgofkjx2etkz.g01.msn.com/g00/3_c-3ccc.syt.ius_/c-3SUXKVNKAY76x24nzzvyx3ax2fx2fosm-y-syt-ius.gqgsgofkj.tkzx2fzktgtzx2fgsvx2fktzozeojx2fGGPiQfg.osmx3fnx3d166x26 cx3d316x26sx3d2x26wx3d26x26ux3dlx26rx3dlx26o76i.sgx78qx3dosgmk_$/$/$/$/$

                                                      Cette image explique pourquoi les cheminots ont raison.
                                                      Structurellement il y a un problème managérial dans la gestion du service.
                                                      Faire plus avec moins de personnel, c’est juste incohérent et ne peut conduire qu’a des catastrophes.


                                                    • titi 24 octobre 08:30

                                                      @Ruut

                                                      Il ne vous a pas échappé que partout, dans tous les domaines, on fait plus avec moins de personnel.
                                                      On appelle cela le progrès technique, ou la productivité.
                                                      Par exemple la ligne 14 du métro à Paris n’est jamais en gréve et est la plus ponctuelle : il n’y a plus de chauffeur, plus de contrôleur dans la rame, plus de poinçonneur sur les quais, et cependant le service est bien meilleur.

                                                      La SNCF est un gouffre abyssal tout simplement parce que le service rendu n’est pas à la hauteur des tarifs, sachant qu’en plus ils sont largement subventionnés.

                                                      C’est un moyen de transport du XXe siècle, comme la calèche était celui du XIX.


                                                    • Ruut Ruut 24 octobre 21:49

                                                      @titi
                                                      Il y a une différence entre productivité et destruction volontaire d’une entreprise qui fonctionne bien en supprimant trop de personnel Opérationnel (Vital au bon fonctionnement de la compagnie) utile et en le masquant par une armée de chefs inutiles qui auront pour mission de masquer les défaillances et carence en personnel vital.

                                                      Tu ne peux pas affirmer que l’entreprise est dans le rouge si elle a plus de clients et moins de personnel.
                                                      Si c’est le cas c’est que le Management est carrément défaillant ou corrompus.


                                                    • oncle archibald 25 octobre 15:29

                                                      @Ruut : il existe une ligne Carcassonne Quillan, soit en gros 50 km, avec pleins de passages à niveau, de ponts et de gares qui desservent des villages de quelques centaines d’habitants.

                                                      Cette ligne coûte la peau du cul en entretien et transporte quelques pékins qui ne paient leur billet que 1 euro et donc qui carrément voyagent aux frais du contribuable. Elle ne reste en service que parce que sa survie est montée en épingle et devient un enjeu pour toutes les élections locales, notamment les municipales à Quillan, Esperaza et Limoux.

                                                      On peut dire que le département et la région qui subventionnent à tout va gèrent très mal le pognon des contribuables et seraient bien mieux inspirés en proposant qu’elle soit remplacée par un service de bus convenable et en investissant dans l’entretient de la route départementale 118 qui est très fréquentée, notamment l’hiver, pour accès aux stations de ski de Cerdagne et du Capcir.

                                                      Mais c’est défendu par la cgt et donc, si l’on veut garder un maire à gauche dans ces charmantes citées, il faut garder en service une ligne qui ne sert qu’à moins d’une centaine d’usagers par jour et encore, parce qu’on ne leur fait pas payer le billet ! J’ai cru comprendre que l’on reproche à Balkany d’acheter des voix ? Hi-hi-hi dirait ma petite fille Zoé !


                                                    • titi 25 octobre 19:55

                                                      @Ruut

                                                      « Il y a une différence entre productivité et destruction volontaire d’une entreprise qui fonctionne bien en supprimant trop de personnel Opérationne  »

                                                      La Compagnie Générale Transatlantique a disparue tout simplement parce qu’elle ne servait plus à rien.

                                                      Il en est de même de la SNCF.


                                                    • Mortarion 22 octobre 13:38

                                                      Pas sûr qu’à deux dans un train ça empêche les drames.

                                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_ferroviaire_de_la_gare_de_Lyon


                                                      • the clone the clone 22 octobre 17:00

                                                        Le jour ou un alla wakbar prendra le TER il pourra égorger a tour de bras .....


                                                        • the clone the clone 22 octobre 17:03

                                                          Meme pas un remerciement de ma part du gouvernement et de la direction de la SNCF pour le conducteur qui s’est conduit d’une manière admirable , il est vrai que c’est un cheminot donc forcement un CGTiste sois disant ennemi de ce gouvernement et du patronat ....


                                                          • kimonovert 22 octobre 18:23

                                                            Ce qu’il s’en disait en 2018 : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/23494/reader/reader.html# !preferred/1/package/23494/pub/33910/page/9

                                                            Ce qu’on ne dit pas : https://www.lefigaro.fr/economie/2007/06/21/04001-20070621ARTFIG90040-la_sncf_offre_des_retraites_dorees_a_l_etranger.php

                                                            Quand on fait l’effort de s’informer, on en découvre des cadavres dans les placards...mais poupougne !


                                                            • gerard JOURDAIN 22 octobre 18:33

                                                              je pense que la France est mure pour être pilotée en mode dictature.

                                                              la démocratie n’est pas adaptée à ce pays.

                                                              il faut un chef qui remette de l’ordre.

                                                              des minorités actives , des politique pleutres, fait que la majorité des Français en ont marre.


                                                              • Cadoudal Cadoudal 22 octobre 18:51

                                                                @gerard JOURDAIN
                                                                Des français mécontents, je vois pas de qui vous voulez parler...lol...

                                                                Les pédophiles allemands sont heureux :

                                                                Daniel #CohnBendit :
                                                                « Inch’Allah ça va bien en France. »
                                                                « Le #RassemblementNational fait des millions de voix, ça c’est un problème pour moi, c’est une liste communautariste, c’est une liste franchouillarde. »

                                                                https://twitter.com/herstalle/status/1185974441228034050?ref_src=twsrc%5Etfw

                                                                Les barbus Marocains jubilent :

                                                                l’humoriste de Daech Yassine Belattar déconseille à Blanquer « de mettre les pieds » dans l’émirat du 93

                                                                https://twitter.com/RFI/status/1186533310434033664?ref_src=twsrc%5Etfw

                                                                Et moi je suis plutôt satisfait, je vois que la partition territoriale s’accélère, et comme c’est la seule solution à moyen terme pour sauver ce qui peut l’être encore, c’est une bonne chose...


                                                                Je ne vois pas qui pourrait être mécontent en ce moment...


                                                              • kimonovert 22 octobre 22:16

                                                                @gerard JOURDAIN

                                                                Le jeu « démocratique » est biaisé ! Dans le cas d’une non reconnaissance du fait électoral par une fraction de la population en butte à l’abstention, la majorité légale donc ses élus (PdR et députés) que d’aucuns estiment illégitimes, tend à être perçue comme une dictature ! Pour le moment, disons que c’est une dictature douce...pour l’intérêt supérieur du pays.


                                                              • TSS 23 octobre 10:18

                                                                A ceux qui preconisent la privatisation,il faut faire remarquer qu’en

                                                                Grande Bretagne ils en sont tellement satisfait qu’ils viennent de renationaliser

                                                                une bonne partie du reseau.Le privé ne faisait plus aucun entretien des

                                                                infrastructures... !


                                                                • Ruut Ruut 23 octobre 15:52

                                                                  @TSS Comme a chaque fois....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès