• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Faire rimer Société Générale avec intérêt général

Faire rimer Société Générale avec intérêt général

Militante de droite, je suis complètement d’accord avec l’action du Président de la République vis-à-vis de la Société Générale. Ce week-end, notre réunion des Jeunes Pop’ a beaucoup parlé de ce sujet. Certains de notre groupe étaient contre cette action du président pour des raisons de principe, mais il ne fut pas difficile de les convaincre.

Les stocks-options que se sont données M. Oudéa et M. Bouton sont scandaleuses pour plusieurs raisons. Premièrement, sans l’action de l’état, les banques françaises auraient pu faire faillite. L’état leur a prêté10,5 milliards d’euros avec un taux d’intérêt de 8% par an, ce qui lui permet de gagner presque 1 milliard d’euros par an. La Société Générale a bénéficié de plus d’un milliard d’euro de cette aide publique, il est donc normal que ses patrons se rémunèrent moins que d’habitude. Ils n’ont pas à s’enrichir de façon honteuse avec l’argent du contribuable. Deuxièmement, M. Oudéa, qui est arrivé il y a quelques mois à la tête de la Société Générale, n’a pas encore démontré qu’il a bien réussi à son poste. Certes, la Société Générale a fait un bénéfice de 2 Milliards d’Euros en 2009, a augmenté son dividende, et prévoit un bon résultat en 2010. Mais la messe n’est pas encore dite : attendons encore quelques années pour voir comment cette banque française s’en sortira pour voir l’action de M. Oudéa. Troisièmement, cette banque licencie, notamment dans ses activités de finance de marché et de banque d’investissement. Il n’est pas normal qu’un patron qui détruise des emplois reçoive tant d’argent. Il faut mettre en place des lois qui évitent de rémunérer si fortement les patrons s’ils créent des situations qui licencient des honnêtes travailleurs, et que ceci engendre un coût pour la communauté.

Notre génération se sent trahie, en quelque sorte, par la génération de nos parents. Les stocks-options que se sont donnés M. Oudéa et M. Bouton sont le haut de l’iceberg d’un phénomène plus important : une génération qui s’enrichit sans créer de richesses. Les militants que je fréquente militent pour une République méritocratique et juste, et je trouve que l’action de notre président a été exemplaire vis-à-vis des dirigeants de la Société Générale. Je crois en l’économie de marché et au libéralisme, mais je crois aussi en une République où la justice et la méritocratie sont des valeurs fortes. Les dirigeants de la Société Générale ne seraient plus en place s’ils n’avaient pas reçu l’argent du gouvernement. Nombre d’entre eux doivent d’ailleurs leur réussite à leurs liens avec le gouvernement en place. Mrs. Bouton et Oudéa sont tous les deux issus de la noble caste de l’Inspection des Finances. M. Bouton a été conseiller au cabinet de Maurice Papon, puis directeur de cabinet de Juppé juste avant de devenir président de la Société Générale. M. Oudéa a travaillé au cabinet de Sarkozy en 1993 juste avant de rejoindre la Société Générale. Ces deux exemples montrent que les fondements de notre république sont bafoués si les connexions politiques sont plus importantes que les mérites. Ces deux hommes auraient dû être renvoyé, comme l’a souhaité notre Président, plutôt que de garder leurs postes grassement rémunérés, et alors même que leurs actions sont responsables du mauvais état de l’économie française.

Si l’on renfloue les banques plutôt que de les laisser faire faillite, alors on considère que le travail est d’intérêt général. Si l’on traite les banques comme des outils d’intérêt général, il faut pouvoir les contrôler. Il est donc normal que le Président de la République place ses plus importants collaborateurs au sein des banques françaises.

Mon témoignage peut servir à montrer comment la jeune génération de droite milite pour une répartition plus juste des richesses, pour redonner de la « valeur » au travail, comme l’a annoncé Nicolas Sarkozy pendant sa campagne pour la présidentielle en 2007. Oui, la valeur travail a été bafouée. Nous vivons dans un pays où les mérites ne sont pas reconnus. Les jeunes diplômés de nombreuses facultés et grandes écoles sont gardés longtemps dans des situations précaires, alors qu’ils apportent un travail important aux sociétés pour lesquelles ils travaillent. J’ai travaillé 6 mois au sein d’une grande entreprise de BTP, et j’ai vu à quel point les managers s’appuyaient sur les stagiaires issus des écoles d’ingénieurs, alors que nous étions payés moins que le SMIC. Alors, messieurs les dirigeants, il est temps de faire rimer Société Générale avec intérêt général.


Moyenne des avis sur cet article :  1.94/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • superesistant superesistant 23 mars 2009 13:23

    objectivité ... quand tu nous tiens...


  • TITUS471 TITUS471 23 mars 2009 14:17

    @ Calmos !

    " Il est à remarquer que lorsque la droite s’adresse au patronat celui_ci sait que ses interlocuteurs savent de quoi ils parlent !". Vous voulez rire je présume ? Je crois que le seul interlocuteur valable pour le très grand patronat (entreprises côtées au CAC 40) est( le dieu Profit. Nicolas Sarkozy avait réclamé la démission de Daniel Bouton lors de l’affaire Jérôme Kerviel " A gros salaire grosse responsabilité ! ". Que dalle ! Daniel Bouton est toujours président du conseil d’administration de la Société Générale ! Nicolas Sarkozy avait bien dit qu’il ne voulait pas entendre parler de distribution de bonus aux dirigeants d’entreprise ayant perçu des aides de l’Etat ! Que dalle à nouveau ! Les dirigeants de cette banque étaient prêts à s’octroyer plus de 300 000 stocks option !

    Pour que les dirigeants de la Société Générale renoncent à leur bonus il a fallu que notre président tambourine du poing sur la table tout le week-end, de même de la part de certains ministres (Chatel, Lagarde), Xavier Bertrand appelé en renfort pour parler de scandale et même F. Lefèvre menaçant de clôturer son compte à la Société Générale si ces bonus étaient effectivement distribués ! Il a fallu la mobilisation des médias et le témoignage de nombreux Français, comme vous et moi, écoeurés par cette affaire pour faire plier les "vautours" de la Générale. Et encore si ils y ont renoncés ce n’est pas parce qu’ils furent soudainement frappés par un éclair de lucidité ou de morale, non !, c’est qu’ils ont eu conscience que tout ce tapage pouvait constituer une très mauvaise publicité à leur entreprise.

    La droite meilleure interlocuteur pour le patronat que la gauche ? Laissez- moi rire ! Devant la passivité du MEDEF pour instituer un code de bonne conduite du grand patronat français Madame Lagarde est obligée de "plancher" sur un projet de loi afin de limiter les abus de ce même grand patronat ! Si, comme vous dîtes, la droite était un si bon interlocuteur de ce patronat il n’y aurait pas besoin de cette loi.


  • Eve 24 mars 2009 09:42

    Notre Transparent ne fait même que tambouriner sur ce thème (c’est bon pour sa com’), là (ailleurs) où il n’arrête pas de légiférer compulsivement.
    Après les bonus, après les stock-options, notre Transparent se fera un plaisir de tambouriner sur les nouvelles pratiques que ces "responsables" mettent déjà en place.


  • alberto alberto 23 mars 2009 11:02

    Vu l’âge présumé de l’auteure, j’opterais plutôt sur la naïveté plutôt que la prvocation...Quoi que ?

    Mais ça m’a bien fait rigoler !

    Bien à vous.


    • plancherDesVaches 23 mars 2009 15:34

      Entièrement d’accord. Et naïveté absolue.
      D’où, d’ailleurs, la constatation de la force de la manipulation de la télé et les médias....
      Une banque est là pour faire le bien de ses clients, c’est bien connu. Et le Notre Président est là pour faire le bien de son "peuple".. en favorisant les actionnaires.

      Ha, on est pas tous actionnaires... ???
      Ha.. ?? les petits porteurs sont toujours les dindons de la farce... ?

      Il n’y a que ce genre de structures qui sauvera le capitalisme. (enfin, ce qu’il en restera)
      http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/03/18/l-airdrie-savings-bank-ilot-de-prosperite-dans-un-paysage-bancaire-devaste_1169523_1101386.html

      C’est à dire empêcher les gros (comme ceux favorisés par le Notre Président) de trop se développer.


    • Forest Ent Forest Ent 23 mars 2009 11:18

      C’est scandaleux. Vivement que l’UMP revienne au pouvoir. Ca fait sept ans qu’on l’attend.

      C’est au deuxième ou au troisième degré ?


      • Vilain petit canard Vilain petit canard 23 mars 2009 11:31

        Merci de votre témoignage que la jeunesse de droite peut avoir des principes, je vous félicite sincèrement. Maintenant, allez voir vos aînés, ceux qui sont aux commandes en ce moment (mais depuis peu, je sais), et parlez-leur, je suis sûr qu’ils vous écouteront. Ils vont adorer.


        • Jerome 23 mars 2009 11:38

           C’est une blague cette article ? Le lien entre l’arrivé de Oudéa sous Sarkozy et le fait qu’il ait été un de ses directeurs de cabinet n’est pas assez clair ?
          Le libéralisme ou l’économie de marché va tous nous faire crever. Le communisme a démontré les mêmes perversités que le Capitalisme, avec ses courants comme le Libéralisme ou l’ultra-libéralisme. Les monarchie et monarchie constitutionnelle ont été abandonnées par quasiment tous les états. Je ne parle pas du Totalitarisme.
          Peut-être qu’il est temps de fonder un nouveau courant remettant l’humain et son environnement au coeur du débat. La démocratie sans le capitalisme ; Je sais c’est hyper Utopiste.

          Pour ce qui est de la société Générale, ma fois ils ont tentés, et rassurez vous ils trouveront un moyen de se redistribuer de l’argent. Contrairement aux Etats-Unis, les contres pouvoirs ne sont pas assez puissant en France, et votre mentor les détruits un par un.
          Perdre plus d’une dizaine de milliards ça c’est de la compétence. Ca me rappelle l’histoire de Michel Bon qui a laissé France Télécom avec une dette équivalent à celle du Portugal. Vous pensez sérieusement que ces personnes sont récompensées au mérite ? Vous pensez sérieusement que c’est ce que Saroky cherche à faire ? 
          Je n’aime pas beaucoup la politique pratiqué en Angleterre, mais au moins quand quelqu’un est bon il trouve du TAF la bas !!!
          Je ne suis pas un militant Socialiste ou NPA ou Bayrou ou Mélanchon ou autre... La gauche je la cherche comme beaucoup. Par contre il est clair qu’il m’est impossible intellectuellement de cautionner l’UMP.

          Jérôme


          • JoëlP JoëlP 23 mars 2009 11:55

            « Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets tout en continuant à en chérir les causes » disait Bossuet


            • Redj Redj 23 mars 2009 11:59

              @ l’auteur,

              Si vous êtes, comme vous dîtes, pour la méritocratie, pour le patriotisme et la justice, je ne peux que vous conseiller de brûler votre carte UMP. Ce parti représente l’inverse de ces valeurs, et son chef en est le plus flagrant des exemples : arriviste, improductif, magouilleur etc...
              Parce que voyez-vous, sans être adhérent à l’UMP, et pour être même carrement opposé à ces bouffons, je partage néanmoins beaucoup de vos idées, comme quoi l’esprit républicain va au-delà du jeu de dupe de la politique binaire que l’on cherche à nous imposer actuellement.

              Bon courage pourla suite.


              • morice morice 23 mars 2009 12:20

                Militante de droite, je suis complètement d’accord avec l’action du Président de la République vis-à-vis de la Société Générale.

                bon ben salut alors.. bienvenue à l’idiocratie.


                • morice morice 23 mars 2009 12:23

                  Mon témoignage peut servir à montrer comment la jeune génération de droite milite pour une répartition plus juste des richesses, pour redonner de la « valeur » au travail,

                  ah bon ??? vous militez chez les ouvriers ?? c’est marrant, on ne vous voit pas....

                  "Ces deux hommes auraient dû être renvoyé, comme l’a souhaité notre Président"

                  il a fait quoi dans ce sens . ??? "souhaité" ?? il ne l’a même pas DIT. Trop dangereux de se couper des banquiers...


                  • Emile Red Emile Red 23 mars 2009 12:25

                    C’est Calmos qui a écrit cet article ?

                    Misère, misère, les opticiens ça existe...

                    Méritocratie, mon cul, copinocratie, baisodromocratie, enculocratie, voilà ce que connait la droite. Le mérite ce n’est pas de se gaver mais de vivre solidairement, fraternellement et en respectant les libertés de chacun, tout ce que ne fait pas votre bande de gangsters traficants qui vendent le monde à la vermine financière.


                    • bozobe bozobe 23 mars 2009 14:59

                      Merci pour ce petit condensé de gauchisme inepte. Ce n’est pas en insultant tout le monde à tout va qu’on fait avancer un débat.

                      Ca veut dire quoi "vivre solidairement, en respectant les libertés de chacun" pour vous, dans les faits ?? Plutot que d’avoir des discours vaseux et utopiques, proposez-nous des alternatives crédibles !


                    • ASINUS 23 mars 2009 15:54

                      bonjour ; je suis pour respecter vos droits qui sont ni inférieurs ni superieurs aux miens , nonobstant puis je vous suggerer de venir ici dans nos ZUS nous expliquer l interet d accorder des millions a des banques sans avoir un minimum d autorité dessus puis je vous rappeler que ces millions voir milliards c est nous tous la collectivité qui allons les regler en precarité en plus en services en moins en impots en plus et ce sans contrepartie , votre président si admiratif des USA ne se donne pas le 10em des moyens de pression que s accorde Obama qui chacun le sait est un dangereux gauchiste, j en terminerais par la je conçois que l on soit de droite je conçois que l on se reclame du merite et de la republique, vous semblez itelligente et éduquée expliquez moi donc ce que peut avoir de meritant de Democratique d EQUITABLE le cheque

                      de plus de 300000 euros que vont recevoir 800 a 900 heureux beneficiaires du bouclier fiscal


                    • foufouille foufouille 23 mars 2009 18:05

                      @ bozobe ou moche-zobe
                      c’etait quoi ton stage de pistonne ?
                      divertir les macons sans papiers ?


                    • par 23 mars 2009 18:25

                       Fouifouille


                       je ne suis pas d’accord du tout avec l’article comme avec le fait de ridiculiser un pseudo


                       Ca ne vous grandit pas.


                    • foufouille foufouille 23 mars 2009 18:38

                      @ par
                      pas vu que c’etait une bobonne
                      elle devrait se trouver un umpsistes pour faire des petiots


                    • bozobe bozobe 23 mars 2009 19:01

                      Un point Godwin, un !
                      Si ton QI descend plus bas, tu trouveras peut-être du pétrole.


                    • bozobe bozobe 23 mars 2009 19:06

                      ASINUS, est ce que vous avez pris le temps de lire mon article avant de jeter votre bile gauchiste à tout va sur ce site ?
                      Si vous lisez l’article, vous verrez que l’aide du gouvernement francais à cette banque est un prêt de 1,7 milliard d’euros avec un taux d’intérêt. Donc on ne doit pas non plus considérer cette banque comme une banque nationalisée.
                      Et est ce que vous avez vu que Francois Pérol a été nommé directeur d’une grande banque francaise. Les Francais demandaient plus de controle du gouvernement sur les banques, Sarkozy l’a fait.

                      Alors, s’ils vous plait, arretez de pleurnicher, et rendez-vous compte que Mr. Sarkozy a fait ce que vous demandiez, et que vous trouvez encore le moyen de raler. C’est du grand n’importe quoi, vous ne savez meme pas argumenter ce que vous dites.


                    • ASINUS 23 mars 2009 19:24

                      bonsoir je vous présente mes excuses

                      je n avais pas vus que vous faisiez de l humour

                      désolé de vous avoir fait perdre votre temps


                    • John McLane John McLane 23 mars 2009 12:33

                      Nicolas Sarkozy nous est donc présenté, en filigrane, comme un pourfendeur naturel du libéralisme sauvage, comme un bouclier de la première heure contre les excès en tous genres de celui-ci... Voilà une naïveté proprement sidérante.

                      Rappelons un fait que l’auteur semble ne pas connaître ou avoir refoulé dans les tréfonds de son inconscient : Nicolas Sarkozy est, originellement, un partisan total de la doctrine libérale, un apôtre de l’économie de marché mondialisée, un défenseur de l’entreprise reine, laquelle a le droit de faire strictement ce qu’elle veut dans le but d’améliorer son chiffre d’affaires annuel, y compris licencier en masse. La logique des bonus, des stock options, de tout ce qui permet un enrichissement immédiat par les biais des plus bas procédés du machiavélisme économique, M. Sarkozy l’approuve les deux pouces levés vers le haut. Quant au mérite, valeur ardemment défendue par notre président selon l’auteur de l’article, il suffit par exemple de jeter un oeil sur la nomination aux forceps de son pote François Pérol à la tête du pôle bancaire Caisse d’Epargne-Banques Populaires pour constater que le mérite, il s’en sert juste de papier toilettes.

                      La croisade anti-libérale dans laquelle s’est lancé Sarkozy depuis quelques semaines répond juste à une démarche purement pragmatique imposée par les circonstances : en un temps de crise où les béances du capitalisme moderne apparaissent dans toute leur horreur, il est préférable pour l’omniprésident de ne pas cristalliser davantage d’aversion sur sa petite personne en cessant de promouvoir un système inique et pourri jusqu’à l’os qu’il avait pourtant toujours glorifié jusque-là. Bref, au machiavélisme économique succède le machiavélisme politique : cet idéal d’un capitalisme propre claironné par Sarko est totalement insincère, il lui permet juste de conserver son pouvoir en surfant sur l’air du temps.


                      • morice morice 23 mars 2009 16:28

                         non, hélas !


                      • morice morice 23 mars 2009 16:32

                        c’est signé de la CCCP . la Confrérie des Cireurs de Chaussures et de Pompes, un truc russe. Une photo de leur grand rassemblement annuel  ?


                      • superesistant superesistant 23 mars 2009 13:21

                        bon ben voilà tout est dit dans les commentaires...

                        un petit conseil : pour que vos articles ne partent pas avec 15 kilos de préjugés....


                        - 1 ) enlever le logo UMP de votre présentation

                        - 2 ) ne pas commencer un article avec ce genre de phrase : Militante de droite, je suis complètement d’accord avec l’action du Président de la République

                        vous défendez des valeurs qui sont totalement étrangère au vocabulaire de notre présipauté, et vous êtes dans le faux en imaginant que l’UMP a quelque valeur que ce soit à part peut être le court de l’€ et celui du $

                        quand au fait que les stagiaires en école d’ing sont mal payés.. ben.... c’est la loi du marché que vous défendez d’habitude...


                        • LaEr LaEr 23 mars 2009 13:32

                          "je milite pour une droite patriotique et juste"
                          Et bien brulez votre carte UMP et réclamez la démission de l’escroc Sarko !

                          Avec les résultats de sa majesté des mouches vertes en tant que Ministre de l’intérieur et Ministre de l’économie, une vrai méritocratie l’aurait éxpédié au fin fond de la Creuse.

                          Quant à son amour de la France, rions un peu : Sarkozy à De Villier « Tu as de la chance, Philippe, toi tu aimes la France, son histoire, ses paysages. Moi, tout cela me laisse froid."

                          Je pense quand même que l’auteur est un fake. Il n’est pas pas possible d’être aussi aveugle...


                          • LE CHAT LE CHAT 23 mars 2009 13:40

                            @beau zob

                            ça fait du bien de temps en temps de voir des ploutocrates se la faire mettre profond , non ?  smiley
                            si la droite à pas voulu leur donner ce pognon , t’inquiète pas pour eux , ils en ont déjà mis assez à gauche !


                            • mcm 23 mars 2009 15:37

                              Le miaou vous avez osé le jeu de mot que je pensais tout bas, vous me ferez trois paters et deux avés !


                            • LE CHAT LE CHAT 23 mars 2009 16:18

                              @mcm

                              ça sera dur , pour un athée comme moi ! enfin je me lance............ smiley

                              les anges , les archanges et tous les élus
                              quand ça leur démange
                              se grattent le cul
                              avé , avé , avé le petit doigt
                              avé avé avé le petit doigt


                            • Rough 23 mars 2009 15:04

                              Article nul et qui comporte des erreurs manifestes...La SG n’est pas en faillitte les comptes de 2008 sont positifs en dépit de l’affaire kerviel est des provisions pour risques...avant d’affirmer n’importe quoi apprenez à lire un compte d’exploitation et un bilan...pour une élève d’école d’ingénieur ça ne devrait pas être trop dur....
                              Je n’ai pas d’information particulière sur le taux auquel l’état français aurait prêté le milliard d’euros à la SG mais une chose est sure, je travaille pour une société du CAC 40, et nous n’empruntons pas à 8%....je suis surpris de ce taux...cela me semble bien cher payé pour un prêt censé aider au redressement d’une banque qui par ailleurs n’est pas en aussi mauvaise santé que l’on veut bien le dire...pour ceux qui en doute demandez combien de clients français de la SG sont allés retirer leur économies pour les cacher sous leur matelas...Aujourd’hui un particulier trouver à emprunter pour un achat immobilier et pour un prêt sur 12/15 ans à des taux aux alentours de 5%....alors pour un milliard d’euros c’est bien en dessous...
                              Quant au stock options encore une fois c’est l’hypoocrisie la plus totale...en début d’année les dirigeants recevoivent leur lettre mission et les objectifs qu’ils doivent atteindre...si ces objectifs sont tenus ils touchent les bonus correspondant...tout changement rétroactif de la règle du jeu est une escroquerie....je vous rappelle qu’il existe un principe de non rétroactivité des lois....j’aimerais bien connaitre votre réaction si en cours d’année scolaire l’on vous annonçait que les frais de scolarité passait à 10 000 euros car l’école était en difficulté financière...


                              • bozobe bozobe 23 mars 2009 15:05

                                Et la liberté d’expression dans ce pays (ou plutot sur ce site), elle existe pour les ceux qui sont de droite ? Ou est ce qu’elle n’existe que pour ceux qui ont en avatar un Che Guevara ou quelconque personnage gauchiste ?

                                Et si les jeunes en France sont si mal payés, ce n’est pas à cause d’un prétendu libéralisme, mais justememt à cause d’un système de protection outrancier du travail mis en place par les gouvernements socialistes, qui créé un système à deux échelles : d’un coté les salariés qui ont tous les privilèges, de l’autre les non-salariés qui trinquent, et qui travaillent encore plus que les salariés


                                • JoëlP JoëlP 23 mars 2009 17:45

                                  C’est quoi ce charabia sur les salariés et les non-salariés ? C’est pas un salarié votre ingé sous-payé ? Depuis quand les salariés ont tous les privilèges ? Demandez à tous ceux qui profitent de plan de licenciement ? Il faudrait apprendre comment fonctionne la société avant d’étaler des points de vue outrageusement partisans et ridicules.


                                • bozobe bozobe 23 mars 2009 19:11

                                  Eh bien oui monsieur, je vais vous apprendre quelquechose :

                                  Un stagiaire n’est pas un salarié. Les stagiaires sont payés au lance-pierre en France, et ne sont pas salariés. Leurs contrats sont à durée determiné.

                                  En France, malgré tout ce que vous voyez à la télévision, il est très difficile de licencier. Et cela rend les entreprises très frileuses lorsqu’il s’agit d’embaucher. Elles préfèrent encore exploiter des stagiaires, ca coute moins cher et c’est docile.

                                  Oui, les salariés en France sont sur-protégés face aux stagiaires et aux intérimaires !!!


                                • JoëlP JoëlP 25 mars 2009 09:54

                                  Il faut vraiment avoir subit un lavage de cerveau pendant toute son enfance pour ne pas se rendre compte que le parti qui soutient le plus ce système qui entraine des jobs précaires est justement l’UMP. Comment peut-on gober à ce point ce discours qui dresse les plus pauvres, les stagiaires, contre les à peine moins pauvres ques sont les smicards.

                                  Savez-vous combien (quel pourcentage) de salariés, comme vous les appellez, sont à un salaire inférieur au smic + 20% ? Croyez-vous vraiment qu’il soit si difficile de virer ces salariés ? Eh bien renseignez-vous, lisez qu lieu de gober toute la propagande sarkozienne. Soutenir le bouclier fiscal, les riches qui se partagent le gâteau et s’attaquer à ces gens à moins de 2000 euros par moi, c’est une vraie misère intellectuelle. Une incomprhension des chiffres. D’ailleurs le score de votre article montre bien ce qu’en pensent les citoyens qui réfléchissent.

                                  Bien à vous.


                                • King Bounty 23 mars 2009 15:25

                                  ce genre d article ne devrait jamais etre publié , ou alors faurisson doit l etre aussi !! smiley


                                  • bozobe bozobe 23 mars 2009 15:26

                                    Et l’affaire Kerviel, vous la jetez aux orties ?
                                    Pourquoi les dirigeants de la Société générale comme Daniel Bouton n’ont-ils pas été virés. Et avec ce genre de comportement, on s’étonne que l’économie de la France est moins bonne que celle des autres pays européens et des Etats-Unis.
                                    Si on laisse des incapables dans leur postes, et qu’on ne récompense pas au mérite...
                                    Et ce n’est pas des gens comme vous qui vénerent le PS qui viendra me dire le contraire : votre parti c’est le PS des années 1990 recyclé. Notre parti, au moins, a su rafraichir ses cadres et récompenser les plus méritants smiley


                                    • alberto alberto 23 mars 2009 17:04

                                      Bon, à partir de maintenant, j’opterais plutôt pour la provocation !

                                      Mais ça n’empêche pas de se marrer.

                                      Bien à vous.


                                    • par 23 mars 2009 17:51

                                       @ l’auteur, Heu..... vous pensez vraiment ce que vous dites ?


                                    • par 23 mars 2009 17:52

                                       Si c’est le cas, penser est un grand mot.


                                    • JoëlP JoëlP 23 mars 2009 17:53

                                      L’économie de la France n’est pas moins bien lotie, au contraire. C’est Sarko and Co qui ont répandu ce bruit. Si la France semble s’en sortir mieux que d’autres (c’est du moins ce que semblent dire les analystes de tous bords. Lisez un peu avant d’étaler vos opinions non argumentées), c’est grâce au plus d’état mis en place ces trente dernières années, pratiquement plus par la droite que par la gauche d’ailleurs.

                                      Et puis si vraiment vous êtes convaincue que ça va si mal ici, allez dans les pays ou on ne peut faire des études et se faire soigner qu’à grand frais, discutez avec des salariés, vous verrez à quel point l’herbe y est plus verte.


                                    • foufouille foufouille 23 mars 2009 18:28

                                      @ bozobe
                                      meritocratie ?
                                      dis filsocratie ou ploutocratie. genre fils de sarkozy
                                      hirsch est un petit fils de haut fonctionnaire


                                    • Imhotep Imhotep 23 mars 2009 20:18

                                       par bozobe (IP:xxx.x5.240.18) le 23 mars 2009 à 15H26 

                                       
                                      Et l’affaire Kerviel, vous la jetez aux orties ? 
                                      Pourquoi les dirigeants de la Société générale comme Daniel Bouton n’ont-ils pas été virés. Et avec ce genre de comportement, on s’étonne que l’économie de la France est moins bonne que celle des autres pays européens et des Etats-Unis. 
                                      Si on laisse des incapables dans leur postes, et qu’on ne récompense pas au mérite... 
                                      Et ce n’est pas des gens comme vous qui vénerent le PS qui viendra me dire le contraire : votre parti c’est le PS des années 1990 recyclé. Notre parti, au moins,
                                      a su rafraichir ses cadres et récompenser les plus méritants
                                      Il faudra que vous nous expliquiez cela avec la nomination des secrétaires généraux de votre parti, avec l’ascension fulgurante du fils du roi au conseil général des hauts de Seine et au sein de la section la plus riche de France, prenant la place des anciens dirigeants, alors que six mois auparavant Jean sans terre errait du côté du théâtre avec la fille d’un certain Tapie, il faudra que vous vous expliquiez les 85 punitions à la suite des élections municipales où ce ne sont pas les plus méritants qui ont été sanctionnés mais ceux qui ne faisaient pas allégeance au roi, il faudra que vous nous expliquiez les nominations du gouvernement, il faudra que vous nous expliquiez les derniers bruits de couloir qui disent que le château veut faire revenir les poids lourds au gouvernement, il faudra que vous nous expliquiez les promotions de Rachida Dati et son parachutage à la mairie du XV de Paris prenant la place des plus compétents, plus motivés, plus travailleurs et plus anciens dans le mouvement qu’elle, il faudra que vous nous expliquiez les élections à la tête même de votre mouvement de ¶ Jeunes Populaires » dont la presse s’est fait l’écho car un des candidats en lice se plaignait du trafic pour vos élections internes, il faudra que vous nous expliquiez pourquoi les Tibéri, Balkani tous jugés, tous coupables sont encore avec des responsabilités dans votre parti et squattent depuis des années les postes d’élus sans laisser leur place...

                                      Enfin pour revenir à la SG, les 4 000 cadres n’ont pas eux renoncer à leurs stock-options quand aux USA cela leur a été demandé, quand au Japon, les dirigeants qui gagnent déjà en moyenne 35 % de moins que nos gourous acceptent une diminution substantielles de leur rémunération et demandent des excuses publics.

                                      Et pour terminer à propos de déontologie il faudra nous expliquer les voyages de votre aimé chef payés par des milliardaires alors qu’il a augmenté sa rémunération de 172 % et que depuis qu’il est président il n’a pas payé un seul, mais un seul de ses voyages : il a été régalé à Malte par Bolloré (6 jours) , en Egypte par Bolloré (5 jours), au Brésil par des amis de la famille de Carlita (4 jours), aux USA (20 jours) par Tiffany et Prada, à Cap Nègre (15 jours) par la famille de Carlita, au Mexique (2 jours et demi) par un milliardaire banquier soupçonné de trafic de drogue, et les voitures de Megève (3 jours) mises à disposition par Nissan pour 20000 euros. Et votre parti dit qu’il a droit à des vacances car au moins lui travaille 7 jours syur 7. Vous ne savez pas compter à l’UMP. Il a pris pratiquement tous ses WE et au total plus de 57 (6+5+4++20+15+2,5+3) jours de vacances en un an et demi soit plus de vacances qu’un simple employé et pourtant il est président hyper actif. Vous faites perdurer une légende.

                                    • bozobe bozobe 23 mars 2009 22:29

                                       smiley Parceque vous n’étiez pas au courant, c’est donc faux ? ?

                                      Normalement, on lave son linge en famille, mais il faut avouer que Rachida Dati a peu de mérite d’occuper le poste qu’elle a, et qu’elle dénigre les femmes comme Christine Lagarde, Valérie Pécresse, Rama Yade qui ont réussi par leur talent seulement.

                                      Tout Paris sait que c’est une femme aux moeurs légères. Ses remarques sur sa vie personnelle "compliquée", le nombre d’hommes qui ont du faire des communiqués de presse pour dire qu’ils n’étaient pas le père de son enfant (Aznar, Proglio, Desseigne).

                                      Mais n’allez pas me dire que la gauche est mieux sur ce point de vue. Vous êtes bien loti avec "le chmipanzé en rut constant" (Strauss-Kahn) et Fabius qui était l’amant de Carla pendant 2 ans. Et n’allez pas me dire que j’invente ces histoires, je les ai lues sur AgoraVox (pour DSK) et dans "Sexus Politicus" :->


                                    • foufouille foufouille 24 mars 2009 10:50

                                      @ bozobe
                                      tu as donc un avenir tout trace
                                      tu devrait essaye pour que ton stage de "macon" soit mieux paye


                                    • King Bounty 23 mars 2009 15:30

                                      La liberté d expression n autorise pas la publication d obscénités !
                                      Votre ideologie a ruiné le monde , il faut maintenant l interdire !!
                                      On ne soignera pas la connerie des rapaces avec plus de connerie rapace smiley


                                      • Nethan 23 mars 2009 16:05

                                        Cette article et ses commentaires sont la representation parfaite de la société française d’aujourd’hui.

                                        L’aveuglement (l’auteur) est devenu permanent. Les personnes concernées "oublient" rapidement les propos, incohérences ou minimisations effectuées par leur groupement, et restent sur leur position, ceci de part leurs idées uniquement.

                                        C’est plus facile de faire ça que de se remettre en question.

                                        Fort heureusement, et il convient de le dire, les idées évoquées par l’auteur sont de valeurs républicaines et peu de personnes ne les partageront pas.

                                        Mais il ne suffit pas d’idées, il faut aussi se référer à des actes pour forger son opinion. Or, ceci de manière totalement objective, tant les articles ne manquent pas sur Internet ou ailleurs, les actes ont prouvé que ce groupement ne répresente en rien les idées présentées ici.
                                        Aussi bien en actes qu’en honnêteté. Prenons cet article du site Jeunes Populaires, concernant l’Hadopi, qui est totalement pertinent et qu’on ne peut que soutenir tant elle est la preuve d’une véritable réflexion sur le sujet, et quelques jours plus tard la version plus proche de la position ridicule du gouvernement, qui est elle totalement propagandiste et remontre l’aveuglement habituel.

                                        Néanmoins, ce n’est pas pour autant que l’auteur ou les personnes de ce groupement se poseront de questions sur leur groupement et leurs actes.

                                        Ce qui donne en réaction un radicalisme critique très violent (les commentaires), qui est néanmoins salutaire car c’est peut-être la seule ligne de défense face au manque de réfléxion et à l’aveuglement, surtout si ce radicalisme est argumentée, comme c’est souvent le cas ici.

                                        L’auteur est invité à tenter de voir ce qui est, et non ce qu’il paraît.


                                        • bozobe bozobe 23 mars 2009 21:49

                                          @ nethan :

                                          Pourquoi parlez vous d’Hadopi  ? ? ?

                                          Il est question ici de la pression politique de l’UMP sur les dirigeants de la société générale. Pression qui a fonctionné puisqu’ils ont renoncé à leurs stocks-options honteux.


                                        • Eve 24 mars 2009 09:55

                                          Non, ce sont les citoyens (surtout la blogosphère) qui ont chaque fois poussé le "gouvernement" à réagir.
                                          "Gouvernement" de carabiniers d’offenbach ou de résistants de la dernière heure.


                                        • Nethan 24 mars 2009 14:02

                                          Je vous remercie d’étayer l’argumentation de mon précédent post. Certes, vous avez tenté de le ridiculer en sortant une phrase de son contexte pour discréditer le tout, mais il faut que vous sachiez que ça ne fonctionne pas ici. Ici, on réfléchit, on ne se contente pas d’un détail.

                                          Chose que vous vous contentez. L’aveuglement offre l’avantage de ne pas avoir à faire réfléchir. C’est beaucoup plus facile.

                                          Réfléchissons donc un peu. Vous dites que grâce à une pression "politique", vous avez fait plier une "entreprise" ? Vous omettez ici toute réflexion logique à l’affaire.

                                          Tout d’abord, des personnalités politiques ne peuvent influer sur la composition administrative d’une entreprise.

                                          Et en supplément, Mr Oudéa, le président de la SG, n’est certainement pas le dernier des idiots. L’affaire de ces stock-options, une fois malencontreusement exposée aux médias, pose un problème de réputation, qui causera uneperte de clients à la SG. Il n’y a pas beaucoup de réfléchir longtemps pour l’envisager.

                                          Quelle est donc la solution rationnelle à effectuer pour l’empêcher ? Annuler la donation.

                                          L’UMP a simplement fait de la récupération politique, vu que ces stock-options auraient été annulés de toute façon.

                                          Bref, vous faites montre d’aveuglement. Mais comme je le montre avec mon exemple de l’Hadopi, c’est déjà monnaie courante au sein des Jeunes Populaires, enfin sauf chez certains membres qui ont commenté négativement ce mélimélo sur les déclarations du groupement, et sont de fait plus rationnels que vous. On peut être de l’UMP et être critique.

                                          Encore une fois, je vous invite à réfléchir, et non à vous contenter de ce qu’il paraît.


                                        • morice morice 23 mars 2009 16:25

                                           ah j’ai trouvé : c’est faire rimer avec connerie général qu’on a voulu écrire... et c’est écrit par l’Union des Maddoff Pitoyables !!! 


                                          • morice morice 23 mars 2009 16:27

                                             beau parcours de l’auteur...ESTP : "Extraverted Sensing Thinking Perceiving"


                                            • LaEr LaEr 23 mars 2009 16:57

                                              Bah, tous les espoirs sont permis. Moi aussi à 20 ans j’étais le pur produit réac d’une société bourgeoise. J’ai fréquenté les soirées Rallye et autres meeting Devilliers-Pasqua ... J’ai même manifesté contre le PACS !!! (Outch, j’étais barré loin quand même ! smiley ).
                                              Puis j’ai commencé à lire, à rencontré des gens d’horizon divers, puis j’ai pris conscience de toute l’absurdité de ce système, et tout pariculièrement de l’hypocritie outrancière de l’UMPS.

                                              Enfin quand même, je pense n’avoir jamais été aussi aveugle et victime de la propagande. Là, on dirait vraiment un membre des jeunesses maoïstes récitant fièrement son petit livre rouge et sortant toute les "vérités" colportées par son figaro/pravda. Comique pour quelqu’un qui traite de gauchiste tout opposant à son parti smiley ...







                                            • Imhotep Imhotep 23 mars 2009 17:43

                                               Il aurait été bon que ce groupe de jeunes de l’UMP parlent également du cas Pérol, un cas d’école d’abus de pouvoir et de coercition par position dominante.
                                              rappel des faits :

                                              - Monsieur Pérol au sein de de la banque d’affaire Rothschild dont il est devenu associé gérant grâce à ses appuis politiques (au cabinet de Sarkozy alors ministre des finances qui déjà à l’époque avait voulu aider Tapie) aide de ses lumineux conseils la fusion de deux filiales de la Caisse d’épargne et des banques populaires en la Natixis. Pour ce faire monsieur Pérol touche 10 % des émolument de la banque soit environ 2 millions d’euros. Il avait déjà eu cette place en contradiction flagrante avec la loi.

                                              - Retour de monsieur Pérol au pouvoir - ayant empoché ces 2 millions d’euros - comme second secrétaire de l’Elysée. A ce poste il gère le rapport avec toutes les banques. De ce fait il a en sa possession des informations confidentielles de chacune d’entre elles.

                                              - Monsieur Pérol dans son bureau du château force - et on se demande vraiment à quoi sert cette fusion de banques quand on voit la fusion de leur filiale - la fusion des deux banques sus-citées. Il profite du pouvoir qu’il a et surtout en fait du pouvoir que l’Etat français met à disposition des sommes pharaoniques pour les banques, argent qu’use votre Sarkozy comme si c’était le sien et de même pour Pérol. Il use donc d’un pouvoir que confère cet argent qui appartient aux Français comme si c’était lui qui le prêtait. Il intervient pratiquement manu miltari pour imposer cette fusion.

                                              - Entre temps la Natixis annonce 2 milliards d’euros de pertes (en rappel cette société est le bébé de Pérol, voici pour la compétence d’iceluy). La valeur de l’action perd plus de 85 % en moins d’un an et ruine leur détenteur.

                                              - Du fait de son intervention dans la fusion des deux banques monsieur Pérol n’a pas le droit a y avoir un poste de direction. Sarkozy ment publiquement annonçant que la commission de déontologie (vous ne parliez pas de déontologie dans votre article ?) s’est réunie et a donné un avis favorable. Elle ne s’est ni réunie ni n’a donné d’avis officiel ni favorable. Du reste votre bon Lefèbvre, celui qui ne répond pas à Canal + quand il était au cabinet de Sarkozy ministre des finances, lui le grand bavard, qui lui demandait s’il n’y avait pas conflit d’intérêt d’être tout à la fois au cabinet du ministre des finances et dirigeant associé dans une société de lobby pour le tabac, les alcools et le jeu (vous parliez de déontologie ?), nous éblouit en disant que cette commission ne devant se réunir que le dix mars on se devait de passer outre. Ah bon. Il y avait urgence ? A ce jour les deux banques ne sont toujours pas fusionnées. Et ce ’est pas une argument moral (vous parliez de déontologie ?)

                                              - Pérol est soit disant the right man in the right place. Pérol n’a jamais été banquier. Il n’a eu qu’un rôle de conseiller dans une fusion dont on connaît le succès. Il n’était ni le gérant exécutif d’une banque et cette banque n’était qu’une banque d’affaires, donc aucun rapport avec les deux banques en question.

                                              - Il est « nommé » tout à la fois responsable de deux banques non encore fusionnées, ce qui est parfaitement incompatible avec la déontologie car il a à savoir ce qui se passe dans chacune des banques (comme il sait ce qui se passe dans les banques concurrentes. En matière de droit commercial cela s’(appelle de la concurrence déloyale.-) et à la tête de la filiale Natixis dont on connaît la réussite.

                                              - un des plus fallacieux arguments qu’a donné votre parti l’UMP est qu’avec Sarkozy on mettait les hommes compétents à leur place et qu’il était normal que l’Etat qui mettait de l’argent dans les banques y place alors ses hommes pour les gouverner. Cet argument est tout simplement faux. D’abord l’Etat n’est pas actionnaire de ni de la banque Populaire, ni des caisses d’Epargne. Cela ne peut donc pas être au nom de l’Etat que Pérol prend ces places. L’Etat prête, mais n’est pas actionnaire. De plus quand l’Etat sera en partie actionnaire ce seront des actions sans droit de vote et transformables en obligation. Et dans la période où elle prête elle n’a aucun pouvoir sur le CA de ces banques. Donc lors de ses entrées en fonctions Pérol ne pouvait être mandaté par l’Etat. Cet argument ne tient pas. Il ne tient encore moins que si c’était en tant que représentant de l’Etat il aurait dû l’être comme fonctionnaire mandaté et désigné par l’Etat pour représenter l’Etat au conseil d’administration. Et de ce fiut il aurait dû être rémunéré non comme dirigeant mais comme fonctionnaire. Et c’est là où le scandale devient stratosphérique. L’Etat ne met pas un rond comme actionnaire et Sarkozy réussit le tour de force avec la complicité des dirigeants des deux banques de mettre un particulier qui n’était même pas actionnaire avant (sociétaire à dire vrai) et qui se retrouve à la tête d’un des plus grands groupes bancaires français. C’est du simple abus de pouvoir avec la complicité des banquiers. C’est tout simplement hallucinant. Mais ce n’est pas fini car Pérol va devoir répondre devant la justice et il serait bon que celui qui l’a imposé se retrouve aussi devant la justice. La commission de déontologie a fait clairement savoir qu’elle aurait dû être saisie et qu’elle aurait refusé ces nominations. Vous parliez de déontologie non ?

                                              - Puisque vous êtes fière de Sarkozy vous devez avoir la mémoire qui flanche. En juillet 2007 (il y a 20 mois) votre aimé chef avait promis la moralisation des affaires. En septembre 2008 il avait assuré que si en décembre 2008 les patrons ne se mettaient pas d’accord il légiférerait. Nous sommes en mars 2009 et Lagarde prévoit éventuellement une loi. Les lois contre les petits sont passées au galop.

                                              - Vous parlez de déontologie, et aussi d’économie. Vous vous flattez que les sommes prêtées au taux de 8 % vont rapporter des milliards à l’Etat français. Alors je vais vous faire un petit cours de finance théorique et pratique. Vous ne devriez pas ignorer qu’il n’y a plus rien dans les caisses puisque votre aimé chef l’a lui-même décrété en janvier 2008. Il était du reste de méchante humeur quand un abruti de journaliste a voulu lui rappeler ses promesses de pouvoir d’achat. En d’autres mots l’Etat pour prêter aux banques va lui-même emprunter. Il ne va donc gagner non 8 % mais seulement la différence. Cela c’est de la théorie simple. Pour la pratique, vous vous flattez d’une ignominie. En effet si l’Etat prête à % et que la banque pour y trouver son compte ajoute sa marge, le pauvre pékin, non vos copains les milliardaires, les petites gens qui n’arrivent pas à boucler les fins de mois, non ceux qui touchent du pognon de l’Etat, ceux qui ne sont pas protégés par le bouclier fiscal, vont subir un taux de crédit bien supérieur à celui de la norme. Ce dont vous vous flattez aura deux conséquences : ce sont les plus pauvres qui vont rembourser ces emprunts à l’Etat car les plus riches vont négocier après de la banque pour avoir des emprunts à partir des ressources propres des banques et donc à des taux autour de 5 %. Et comme ces taux sont plus élevés cela leur sera encore plus difficile à rembourser et ils vont s’appauvrir. Ainsi votre fierté mal placée dans ces prêts d’Etat se trompe complètement. Le rôle d’un Etat dans une période de crise est d’aider et non de couler et de faire le cacou mensonger en disant que l’Etat va gagner de l’argent (mensonger en plus car ces cacous ne tiennent compte que du taux du prêt sans en déduire le coût de financement). Vous vous flattez donc de tondre les pauvre en les déstabilisant plus et en leur donnant pour mission de rembourser les conneries des banques. Bravo pour votre déontologie.

                                              Ceci dit c’est une excellente nouvelle que Bouton et son acolyte aient renoncé à ces stock-options. Il faudra veiller à qu’ils ne se rattrapent pas dans un an.


                                              • caramico 23 mars 2009 18:41

                                                Bande de vieux schnoks aigris, arrétez de critiquer cette mignonne plante verte !
                                                C’est attendrissant, tant de naïveté.


                                                • Serge Serge 23 mars 2009 19:55

                                                  Puis-je rappeler à cette jeune militante de droite cette déclaration de son Président adulé à l’université du Medef de Jouy-en-Josas en août 2007 :

                                                  " La pénalisation de notre droit des affaires est une grave erreur.JE VEUX Y METTRE UN TERME."

                                                  source ;" Les Echos " du 31/08/2007

                                                  Donc le positionnement de Sarkozy sur le scandale de la S.G. est circonstanciel ;c’est une nouvelle opération de "com." pour sauver le Capitalisme...ce qu’il a clairement exprimé le 23 octobre à Argonay ;
                                                  " NOUS ( l’utilisation du nous est plus que révélateur ! ) RISQUONS d’être confrontés partout à la révolte des classes populaires et moyennes..."


                                                  Voilà la vrai raison de sa fausse colère contre la S.G. !


                                                  • Imhotep Imhotep 23 mars 2009 20:22

                                                     Pour terminer tout ce tintouin il faut beaucoup de culot étant de sexe féminin pour s’appeler bozobe...


                                                    • patroc 23 mars 2009 21:09

                                                      Un : la sg n’est pas en faillite... Deux : les interêts d’emprunt sont de 4% pour les banques et non huit... Trois : l’etat a emprunté 350 milliards au taux de 3,5%, le bénéfice des interêts pour l’argent prétée aux banques n’est donc que de 0,5% pour une même somme et encore faut-il que les banques remboursent !... Quatre : Le système du manque des stocks options en période de crise (qui pour le banquier signifie juste moins de bénéfice et ce n’est qu’exceptionnel !) est remplacé par un système de bonus non révisable. La sg étant bénéficiaire, dites vous bien que l’argent prétée à la banque a servi en grande partie à payer les dividendes !.. Cinq : Question : Mais pourquoi sauver les banques ?.. Creusez là-dedans et je suis sûr que vous serez moins innocent ensuite...


                                                      • bozobe bozobe 23 mars 2009 21:39

                                                        le rendement des titres super subordonnées à été fixé à 8,18% pour la Société Générale pour les cinq prochaines années"

                                                        Source :

                                                        http://www.investir.fr/cours-actions-cotation/FR/ISI/cours-Societe_Generale-FR0000130809-GLE/infos-conseils/100276/SOCIETE-GENERALE-La-banque-leve-1-7-milliard-d-euros-aupres-de-l-Etat.html
                                                         "


                                                      • Rough 23 mars 2009 22:12

                                                        @l’auteure...
                                                        Outre le fait que dans l’article vous parliez d’emprunt à X% et que maintenant vous parlez de titres supersubordonnés ce qui n’est pas tout à fait la même chose....je trouve que pour une élève ingénieur vous faites preuve d’un manque de rigueur assez surprenant....8% pour un emprunt à taux fixe sur la superbe signature que reste la SG c’est exorbitant....8% de rendement brut pour un titre du CAC 40 dans la situation actuelle c’est raisonnable...demandez aux actionnaires d’eurotunnel ou natixis s’ils ne signeraient pas les yeux fermés un tel accord pour, disons les 50 prochaines années...moi oui, et sans hésiter !
                                                        Votre parti n’est pas parfait mais vous êtes plus en avance que le modem ou le ps, selon vous....En avance d’une connerie surement et pourtant je suis bien loin de partager les idées de ces 2 partis...je serais plutôt un peu à droite de Gengis Khan selon les critères du politiquement correct actuellement en vigueur....
                                                        La droite la plus bête du monde disait-on à une une époque, les jeunes giscardiens en étaient l’incarnation...je vois que vous en êtes la digne héritière...


                                                        • bozobe bozobe 23 mars 2009 22:33

                                                          C’est vous qui faites manque de rigueur smiley

                                                          Un titre super-subordonnée est une dette qui, en cas de faillite, est remboursée après les titres de dette normaux, et avant les actionnaires.
                                                          C’est semblable aux titres de "Mezzanine Debt" que l’on utilise dans les LBO.

                                                          Arretez de croire que je ne sais rien à la banque smiley

                                                          Non mais smiley


                                                        • Bigre Bigre 23 mars 2009 22:35

                                                          c’est assez rare sur un article d’Agoravox, le plus souvent, je trouve les articles intéressants, qu’ils expriment un point de vue proche du mien ou non,

                                                          Mais là, je trouve les raisons fort faibles, peu documentées, un peu trop dans le sens du poil.

                                                          Sarkozy n’a (encore) rien fait, à part gesticuler, dicter (de didacture), imposer (augmenter les impots ça va forcément suivre). Et il ne peut pas dire qu’il ne savait pas , Forest Ent, ici même nous a averti en début 2008, sur base d’informations disponible mi-2007 (voir leap). A cette période, il nous parlait de crédit adosé à des hypothèques .. la recette qui a empiré la crise !
                                                          .
                                                          Sur la question des banques ... ce sont des sociétés commerciales, qui ont mal géré. Je ne vois pas pourquoi les aider comme ça, avec aussi peu de conditions.

                                                          Je préférerais un curateur des faillites, avec l’Etat qui rachète les morceaux d’interet public et / ou rentables et qui laisse le curateur gérer les pertes et profits. En faisant ça, on en serait à une recette libérale, la loi du marché simple, même pas une nationalisation, juste une intervention dans le sens de l’intéret public.

                                                          Apparemment c’est trop simple et pas assez juteux.

                                                          Donc, un - ... courage l’auteur, faut prendre la mesure de la crise, conserver un esprit critique, proposer des pistes .... on n’est pas de doirte ou de gauche, faut garder la tête sur les épaules, au milieu !


                                                          • greencity 23 mars 2009 23:01

                                                             Sinon, quand on n’est pas content, et c’est mon cas, on quitte sa banque et on leur explique pourquoi. Je ferme mon compte à la Soc Gen, et voici une copie de la lettre que je leur ferai parvenir d’ici quelques jours...


                                                            OBJET : Fermeture de mon compte à la Société Générale - Motifs

                                                            	Je souhaite par la présente lettre fermer définitivement mon compte courant à la Société Générale. Je vous prie de faire le nécessaire afin que mon compte soit clôturé d’ici à la fin du mois d’avril.

                                                            	Malgré le fait que je sois dépositaire d’un compte courant chez vous depuis plus de 20 ans, je n’adhère plus au fonctionnement des banques « classiques » en général ni à celui de votre banque en particulier. Les événements récents qui ont eu lieu au sein de votre banque m’ont fait perdre tout crédit en votre institution. Que ce soit la perte de 5 milliards d’euros dans l’affaire Kerviel, ou le plan de stock options retiré sous la pression du gouvernement et de l’opinion publique ces derniers jours, en passant par les 11 milliards reversés par AIG pour compenser vos investissements dans les subprimes américains, tout ceci démontre que votre banque ne sait pas gérer correctement l’argent que les particuliers et les entreprises lui ont confié et que les seuls intérêts que portent vos dirigeants sont ceux de la course au profit et de la spéculation effrénée. Nous, contribuables payons maintenant le prix fort de ces choix catastrophiques de gestion et de l’avidité d’une poignée de personnes à la direction de votre banque. 

                                                            	Je suis également très déçue de constater que la Société Générale finance de nombreuses activités extrêmement polluantes (mines de charbon, nucléaire...), apporte son soutien à l’industrie de l’armement et n’accorde que peu de crédits aux projets liés à l’environnement et à la solidarité. Ceci va à l’encontre de mes convictions, mais je reste convaincue que le capitalisme financier qui nous gouverne n’est pas une fatalité et que nous pouvons par nos choix citoyens, et le choix de notre banque notamment, nous orienter vers une société différente porteuse de valeurs plus nobles.

                                                            	Pour tous ces motifs, je quitte votre banque pour ouvrir un compte-joint à la NEF avec mon conjoint, qui a également quitté sa banque (La Poste) pour des raisons similaires. Nous avons fait le choix d’une banque éthique et solidaire, qui replace l’homme et l’environnement au centre de son action et qui refuse d’alimenter la spéculation boursière. Je reste néanmoins attentive à une éventuelle réponse qui sera faite à ma lettre, ainsi qu’à l’évolution de votre politique générale. Un alignement sur les engagements éthiques et solidaires pris par ce nouveau genre d’organismes financiers qui se développent à l’échelle nationale et européenne serait à même de me faire revenir vers une banque comme la vôtre. 

                                                            	Je souhaite que cette lettre, ajoutées à celles d’autres clients ayant quitté la Société Générale pour les mêmes motifs, vous amène petit à petit à proposer une offre bancaire plus en adéquation avec les attentes d’une nouvelle clientèle, citoyenne et responsable. Dans le cas contraire, je crains que nous ne soyons de plus en plus nombreux à nous tourner vers ceux qui auront fait ces choix à votre place. Pour terminer, je précise que j’ai rien à reprocher à votre personnel d’agence, ni au service dont j’ai pu bénéficier en tant que cliente chez vous, et que la fermeture de mon compte n’est motivée que par l’irresponsabilité de vos dirigeants. 

                                                            Bien cordialement,

                                                             

                                                            • Rough 24 mars 2009 00:49

                                                              @l’auteure..Ma Biche...expliquez-nous à nous autres pauvres profanes..avant les actionnaires...c’est possible, maisexpliquez ceci...
                                                              Avant les titres de dettes normaux...expliquez-nous..ou taisez-vous à jamais sur ce point..comme à jamais lors d’un mariage...c’est quoi un titre de dette normal ?...Faites-moi plaisir dites-le moi que je jouisse d’aise...
                                                              Non seulement je ne fais pas croire que vous ne connaissez rien à la banque....Je le dis haut et fort...tout comme je dis que moi, chimiste de formation, je ne connais rien à la banque, c’est vrai...mais mon bon sens je ne l’ai pas acquis à l’ENSTPXYZ...tout comme vous...Dites-moi, Belle Idiote, en cas de failitte que reste-t-il ?..mon père, pauvre immigré italien , m’a dit que rien....Est-ce juste ?
                                                              Si tu peux pas payer..tu peux pas payer...Je me trompe ?...
                                                              Vous nous bassinez avec les LBO..oui, j’en ai fait..en période de calme plat...je te propose pas la botte mais est-ce que t’est ok pour un LBO sur natixis..right now...
                                                              Allez ! Ma fille dis-le !


                                                              • ernst 24 mars 2009 05:14

                                                                 Avec Pérol ( frère Pérol ) on ne prend pas de risques : les fafs restent dans la famille.

                                                                Quant à la bonnetot-partie qui consiste à priver les dirigeants de leurs sucettes de fin d’année, on se moque du monde. Croyez-vous qu’ils vont se gêner pour se mettre à compte-demi avec tous les traders de chez eux ?... les comptes seront encore plus embrouillés, les concussions plus énormes et les pannes d’ordinateurs journalières...

                                                                Ce leurre va nous coûter très cher, j’aime mieux vous avertir...


                                                                • hand87 24 mars 2009 10:48

                                                                   La SG est une sorte de miroir grossissant des pratiques en vigueur dans les hautes sphères des sociétés privées.

                                                                  A partir d’un certain niveau hiérarchique, l’échec n’est plus un handicap.
                                                                  Tu gagnes : Bonus + Stock options+actions gratuites
                                                                  Tu perds : Bonus + un peu moins de stock-options
                                                                  Tu perds beaucoup : Parachute doré + Golden hello dans la prochaine boite ....

                                                                  Ha oui j’oubliais... ces gens ont beaucoup de responsabilités......... ils ont des décisions pénibles a prendre....... comme licencier les gens et fermer des sites.... c’est beaucoup de stress....

                                                                  Oups ... j’ai vomi désolé.

                                                                  La fin risque d’être violente .... vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas prévenu Messieurs les vautours.



                                                                  • Serge Serge 24 mars 2009 10:50

                                                                    Depuis plusieurs mois,pour sauver le Capitalisme, en clair les privilégiés... annonces,discours,promesses,engagements ...sur la "moralisation du système" tant de la part de Sarkozy,Lagarde,Parisot et tous les "militants godillots" de l’UMP envahissent les médias...mais derrière cette "com." indécente la réalité ne change pas.Elle apparaît de plus en plus au grand jour pour les Français.

                                                                    Ainsi,aujourd’hui même,on apprend que le PDG de Valéo,Thierry Morin "quitte" l’entreprise avec un parachute doré de 3,2 millions d’euros ( soit 2 422 fois le Smic mensuel ! ) et un plan de 1 600 emplois en moins !!!
                                                                    Et là,pas un mot de la bande à Sarkozy !!!

                                                                    A.Minc,chantre du libéralisme," invité-expert es-économie et sociologie " de tous médias aux ordres, écrit dans " Le Figaro " d’hier...
                                                                     " Mesurez-vous que le pays a les nerfs à fleur de peau ( sic ! ), que les citoyens ont le sentiment,fût-il erroné ( re-re sic !!! ) de subir une crise dont nous sommes tous ( les grands patrons ) à leurs yeux fautifs."

                                                                    Que la description de la réalité vécue quotidiennement par la "France d’en bas " est difficile à formuler pour ce Monsieur !



                                                                    • Serge Serge 24 mars 2009 15:02

                                                                      Depuis la révélation de ce nouveau scandale de "parachute doré" nous assitons à un déferlement de déclarations du clan sarkozien plus hypocrites les unes que les autres.

                                                                      L.Chatel..." L’Etat actionnaire de Valéo votera contre lors de l’assemblée générale du groupe."
                                                                      T.Morin,face à cette terrible menace,doit trembler de peur !


                                                                      E.Woerth..." Je ne trouve pas çà normal..." Et c’est quoi la norme ?

                                                                      Enfin, l’inénarable Parisot,qui décroche la Palme d’Or du cynisme...
                                                                      " Il foule au pied notre code de gouvernance."
                                                                      Avec toutes ces déclarations que de nuits cauchemardesques pour ce PDG !!!



                                                                    • ecocool 24 mars 2009 11:02

                                                                      Bozobe, feriez-vous partie du département "relations publiques" de la SG ?

                                                                      > Si l’on traite les banques comme des outils d’intérêt général, il faut pouvoir les contrôler.

                                                                      Certainement, mais ca n’a jamais été, et ne sera jamais le cas.
                                                                      Avec le passe-passe de la creation monetaire, la crise des riches est pratiquement deja close (les marchés financiers commencent à grimper à nouveau — c’est le moment de prendre des
                                                                      stock-options, et moi moi j’en veux aussi), donc on va tout oublier :


                                                                      - la chasse aux paradis fiscaux, ces prolongements de nos banques (Paribas au Gabon, à Vanuatu, la Société générale au Luxembourg, à Jersey ...)

                                                                      - la régulation

                                                                      > Il est donc normal que le Président de la République place ses plus importants collaborateurs au sein des banques françaises.

                                                                      J’ai rarement lu pareille ineptie. Vive l’intépendance ! (des juges et des banquiers, avec pareil président).

                                                                      Un économiste universitaire mondialement connu, comme le prix Nobel Maurice ALLAIS, serait ici de mise, mais il gênerait sans doute le "business", la "relance" (qui n’est que celle des riches).
                                                                      Alors faire venir des copains, c’est MIEUX.

                                                                      Meme les rapports de la Cour des Comptes (entité un poil éloignée du pouvoir, mais un nid d’énarques quand même) restent enterrés. Dans toutes les grandes entreprises, les fraudes sont énormes.

                                                                      Et contrairement à ce qu’on nous assène, 90% des banques se portent extrêmenent bien, mais qui peut aller vérifier les comptes et consolider ceux des filiales dans les "paradis fiscaux" ?


                                                                      • tchoo 24 mars 2009 11:04

                                                                        On a trouvé un nouveau comique !

                                                                        et bon en plus, dans l’outrance ! smiley


                                                                        • chaaben mohamed chaaben mohamed 24 mars 2009 15:11
                                                                          Quant « le capitalisme » sera jugé et programmé par des fonctionnaires, on ne parle plus de « l’économie de marché » mais plutôt de la nouvelle « administration » du marché.
                                                                           
                                                                          Quant les acteurs du marché (traders, dirigeants, actionnaires) seront rémunérés par une grille comme celle des fonctionnaires, on attend plus de miracle de ce marché.
                                                                           
                                                                          Quant ces acteurs qui ont fait le bonheur du capitalisme seront jugés de traître, et les fonctionnaires seront les héros, on attend plus de signe de reprise de ce marché.
                                                                           
                                                                          Pour combler certaines lacunes et faire plaisir au « peuple » on s’acharne aujourd’hui sur les bonus des « traders », les parachutes doré des PDG de « Valeo », les stocks -options de la « société générale » et la liste des condamnés risque d’être plus longues dans les prochains jours.
                                                                           
                                                                          L’inflation dans les taux d’intérêts et les crédits immobiliers ont été la source de cette crise, et aujourd’hui on se trouve face à une inflation de la logique des fonctionnaires au détriment de la créativité économique.
                                                                           
                                                                          Ce n’est pas qu’on adopte l’extrême limite de la pensé pour avoir la solution magique, mais le juste milieu sera suffisant pour résoudre un problème : « Une simple dose sera suffisante pour guérir une maladie, mais une overdose sera mortelle »

                                                                          • Serge Serge 24 mars 2009 16:31

                                                                            Un spectre hante les chantres du capitalisme...FONCTIONNAIRE !!!


                                                                          • sweetsmoke sweetsmoke 25 mars 2009 12:07

                                                                            Mouarf
                                                                            On voit mal cette bande de laquais mise en place et mandaté par les puissants pour faire le sale boulot se rebeller contre la main qui les caresse et nourrit.
                                                                            De qui se moque t’on ?!
                                                                            Le président et ses employés, et la classe politique dans son ensemble, ne sont que des valet de chambre du grand capital.
                                                                            Grand capital qui n’a rien à redouter de personne, ni des syndicalistes démagogiques, ni d’un facteur besogneux et ses 2 militants, ni des lois qui ne peuvent rien contre ceux qui gagnent de l’argent et qui le distribue à qui bon leur semble.
                                                                            Pour ça, il fallait rester nationalisé.


                                                                            • L'enfoiré L’enfoiré 27 mars 2009 19:00

                                                                              "Nous vivons dans un pays où les mérites ne sont pas reconnus. Les jeunes diplômés de nombreuses facultés et grandes écoles sont gardés longtemps dans des situations précaires, alors qu’ils apportent un travail important aux sociétés pour lesquelles ils travaillent."

                                                                              Voilà, pas besoin de statistiques pour dire cela. Quelle est la stratégie en haut ?


                                                                              • bozobe bozobe 28 mars 2009 02:30

                                                                                Oui, c’est vrai que je n’ai pas mis beaucoup de statistiques :


                                                                                - Le chomage chez les "jeunes" est plus elevé que dans le reste de la population.


                                                                                - L’entrée dans la vie professionellle se fait, en moyenne, plus tard qu’il y a 20 ans car plus de jeunes font des études


                                                                              • bozobe bozobe 28 mars 2009 02:51

                                                                                A tous les gens qui ont laissé un commentaire, et ont traité mon article de "nul", ou "vide", je crois juste que vous avez un problème avec mon ... avatar !
                                                                                Nous vivons dans un pays où la liberté d’expression est protégée par la loi, et elle m’autorise à mettre en avant mon appartenance politique, que cela vous fasse plaisir ou non. Par contre, en pourrissant mon article avec vos insinuations et vos commentaires qui n’ont aucun rapport avec mon article, vous faites baisser Agoravox dans l’estime de nombreux lecteurs.
                                                                                Vous donnez l’impression qu’Agoravox est un lieu où la liberté d’expression n’a pas lieu d’être, surtout si on se trouve du mauvais côté de l’échiquier politique, même lorsqu’on ne parle pas de politique. Le résultat est que, à mesure que vous découragez de nombreux écrivains potentiels, le niveau des rédactions sur AgoraVox diminue, ainsi que la diversité des opinions.

                                                                                Pour réparer ma faute, je vous invite à cliquer sur ce lien pour remettre un peu de justice sur AgoraVox.

                                                                                Excusez moi de ne pas passer 6 heures par jour sur chaque article, comme le ferait un journaliste professionel. Le niveau des articles en pâtit, ce n’est pas du niveau d’un journal national. Le style n’est pas non plus celui d’un grand écrivain. Mais j’ai fait du mieux que j’ai pu. J’ai mis du travail dans chaque article et je trouve cela dommage de me faire poursuivre dans chacun de mes articles par une horde de commentateurs (gauchistes pour la plupart) haineux, qui ont pourri chacun de mes articles avec parfois des commentaires frisant l’insulte, l’insinuation sexuelle, et sans aucun rapport avec l’article en question. Je cesse donc la publication d’articles sur ce site. 


                                                                                • Kalki Kalki 28 mars 2009 12:34

                                                                                  SUSPECT NUMERO 1 :

                                                                                  NicolasC

                                                                                  Etudiant à HEC et à la Sorbonne (en Histoire), je m’intéresse beaucoup à l’économie et à la politique. Impliqué en politique depuis Janvier 2007, enthousiasmé par la campagne présidentielle française, je milite contre les idées reçues. Après avoir vécu neuf ans aux Etats-Unis, je suis revenu en France pour y faire mes études supérieures.

                                                                                  Les ip de bozobe :
                                                                                  par bozobe (IP:xxx.x5.240.18) le 26 mars 2009 à 16H26.
                                                                                  par bozobe 							 										 				 (IP:xxx.x03.92.126) le 28 mars 2009 à 03H21 							 							

                                                                                  2 IP PRISE PAR NICOLASC


                                                                                  Son ip correspond apparement ( je demande confirmation des modérateurs )

                                                                                  par NicolasC 							 										 				 (IP:xxx.x5.240.18) le 27 mars 2009 à 15H20 							 							
                                                                                  							

                                                                                  										 					
                                                                                  							
                                                                                  								@ l’auteur ( ou plutot les auteur(e)s)

                                                                                  On vous accuse juste de vouloir spammer massivement le site d’AgoraVox en publiant 2 articles par jour. Une personne normalement constituée n’as pas le temps d’écrire deux articles par jour. Comme un bon nombre de personnes sur le site, je pense que c’est un groupe de jeunes de l’UMP qui se cache derrière ce pseudo, qui essaie de faire "cool" avec un pseudo d’une jeune métisse. Tout cela pour nous ressortir les vieux thèmes de la droite néo-conservatrice..

                                                                                  Pour préserver le site d’AgoraVox de l’implantation de l’UMP, je me connecterais ce soir pour essayer de vous empêcher de publier encore un article insipide et sans intérêt !! A bon entendeur... :->


                                                                                  														par NicolasC 							 										 				 (IP:xxx.x03.92.126) le 7 février 2009 à 21H37 							 							
                                                                                  							

                                                                                  										 					
                                                                                  Or en visionnant un film comme l’argent dette on s’apercoit que la création monetaire est en fait une pyramide de ponzi avec nos crédits

                                                                                  Oui, en quelque sorte. Mais aussi non. Un gouvernement peut choisir de rembourser la totalité de sa dette plutôt que d’émettre de nouvelles obligations. Un état n’est pas obligé de recourir à l’emprunt pour se financer.

                                                                                  Et contrairement au schéma de Ponzi, aucun citoyen ne se retrouvera sur le carreau en ayant perdu tout son argent "investi" :)


                                                                                  • bozobe bozobe 31 mars 2009 00:53

                                                                                    La tempête dans un verre d’eau smiley

                                                                                    NicolasC est un ami. Il est en stage pour 6 mois à New York en banque d’affaires. Il m’a hebergé pendant une semaine à New York - j’étais en vacances. D’où le temps que j’avais pour écrire des articles, et les i.p. correspondants ! smiley

                                                                                    By the way, ça nous a bien fait rigolé que vous vous enerviez tant sur mon logo. Vous êtes sur un site qui évoque beaucoup de sujets politiques, donc il ne faut pas vous étonner si vous avez des partisans pro-ump, pro-modem ou pro-ps qui viennent s’y exprimer smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès