• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Italie, Portugal : ces économistes qui plaident pour une sortie de (...)

Italie, Portugal : ces économistes qui plaident pour une sortie de l’euro

Bien sûr, l’idée semble être sortie du débat public, deux de ses principaux promoteurs politiques en France ayant choisi piteusement de capituler sous les vents dominants des sondages et de la pseudo bien-pensance entre les deux tours en 2017. Pourtant, le débat se poursuit, ailleurs, avec Joao Ferreira do Amaral, un économiste Portugais, et Joseph Stiglitz, au sujet de l’Italie.

 

Cette monnaie qui n’aurait jamais du voir le jour

Joao Ferreira do Amaral s’était opposé à l’euro dès le début. En 2013, il avait écrit un livre intitulé « Pourquoi nous devons sortir de l’euro  », alors devenu un best seller dans son pays, un économiste de plus dénonçant cette monnaie unique européenne. Dans le FigaroVox il y rappelle que « le bilan économique du Portugal depuis la création de l’euro est une déception générale  », soulignant que la monnaie unique européenne est trop chère pour son pays. Plus fort encore, il soutient que « l’euro affaiblit les Etats nationaux, qui deviennent dépendants des marchés financiers, et, en conséquence, les démocraties (…) l’origine de la plupart des problèmes dans l’Union tient à sa seule monnaie ».

 
Mais le long texte de Joseph Stiglitz « Comment sortir de la zone euro – L’Italie a raison d’envisager de quitter la monnaie unique européenne » est encore plus remarquable, sans doute un des meilleurs textes écrits sur le sujet. Le « prix Nobel d’économie » 2001 démonte littéralement les dysfonctionnements du monstre monétaire européen, soulignant qu’il n’y a pas d’issue, que les pays du Sud devrait en partir et propose même un guide de sortie ! Il souligne que la monnaie unique prive les pays comme l’Italie de deux mécanismes d’ajustement économique clés  : le contrôle des taux d’intérêt et des taux de changes, plaçant en plus des contraintes fortes sur les dettes et les déficits.
 
Il souligne que le résultat a été une croissance plus faible, notamment dans les pays moins forts, tout en accroissant les divisions. Il plaide pour une sortie de l’Allemagne, qui provoquerait une forte appréciation du mark et donc un rééquilibrage de la balance commerciale déséquilibrée de Berlin. Mais parce que l’Allemagne ne le fera jamais, l’Italie doit faire ce que la Grèce n’a pas osé faire. Pour lui, « les bénéfices pour l’Italie de quitter l’euro, sont clairs, simples et considérables » : la dévaluation de la lire réduirait ses importations, accélèrerait sa croissance et réduirait le chômage. Il plaide pour une restructuration massive des dettes et une conversion simple des dettes en lire.
 
S’il rappelle que la sortie aurait un coût, il souligne que si l’économie Italienne avait cru au même rythme que le reste de la zone euro, le PIB du pays serait 18% plus haut. Il conclut : « en l’absence d’un changement de direction de l’UE au global, l’Italie doit se rappeller qu’il y a une alternative à la stagnation et qu’il y a des moyens de quitter la zone euro, où les bénéfices dépasseraient les coûts. Si le nouveau gouvernement Italien gérait bien une telle sortie, l’Italie s’en sortirait mieux, ainsi que le reste de l’Europe  ». Malheureusement, cette tribune militante d’un « prix Novel d’économie » n’a connu qu’un écho dérisoire en France, où la pluralité du débat n’est plus une vertu.
 
 
Merci en tout cas à ces économistes de nous rappeler à quel point la monnaie unique européenne est un véritable monstre monétaire et institutionnel, affaiblissant autant les économies et les démocraties des pays européens, à l’exception de l’Allemagne. Tôt ou tard, ce château de cartes s’effondrera. Mais que de temps perdu, et que d’utiles souffrances, notamment en Europe du Sud…

Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • JL JL 6 août 2018 11:07
    « Mais que de temps perdu, et que d’utiles souffrances, notamment en Europe du Sud… »
     
    je suppose qu’il faut lire : ...que de temps perdu, et que d’inutiles souffrances, notamment en Europe du Sud…

    • izarn izarn 7 août 2018 22:15

      @JL
      Il n’y a que chez les cons que les souffrances sont inutiles.
      Dr Shadoko.


    • Sozenz 8 août 2018 12:06

      @izarn

      les souffrances sont « utiles » pour comprendre ce qui ne va pas . mais quand on a compris cela ne sert a rien de rester dans la souffrance .
       Nous sommes fait pour comprendre ce qui nous fait mal , et nous en défaire .
      faut etre un cretin fini pour se complaire dans la souffrance .

      faut pas vous mettre des textes entre les mains . vous en faites des enfers , comme beaucoup le font ; surtout les radicaux ;


    • McGurk McGurk 6 août 2018 13:50
      Le problème avec les économistes et leurs théories, c’est qu’au final les évènements ne se passent jamais comme prévu. Je salue le courage de ces personnes qui pensent, à raison, que l’UE est une monstruosité autocratique et que sa monnaie est bien trop forte.

      Néanmoins, je me dois de rappeler que les pays européens ont donné - comme le reste du monde ou presque - leur pouvoir économique à la Chine et vendu la plupart de leurs entreprises les plus performantes, comme en France.

      Notre pays ne pourrait supporter un tel départ et cela provoquerait son effondrement total. La plupart des grandes entreprises fuiraient vers l’Allemagne ou d’autres voisins car plus autant avantagées - c’est ce qui se passe au RU. Et de toute manière nos industries ont déjà plié bagage depuis longtemps, à tel point qu’on ne produit même plus notre matériel dans le domaine de la Défense...

      D’ailleurs, ce serait exactement comme au RU, on devrait payer notre « sortie », alourdissant de manière spectaculaire la dette française. Je ne vois honnêtement pas comment se sortir de ce bourbier tellement nous y sommes empêtrés.

      • Yaurrick Yaurrick 6 août 2018 14:07

        @McGurk

        Le problème est que nos politiques n’ont, par clientélisme, plus signés de budgets en équilibre depuis le milieu des années 60 et dans une vision utopique ont cru que la création des richesses étaient acquise.
        Conséquences, la dette s’est gonflée de façon insoutenable et l’état est devenu ventripotent, ce qui a alimenté un cercle vicieux.
        Seulement et ce que ne dit pas l’auteur, c’est que la sortie de l’euro, sans réforme structurelles, ne sera qu’un pansement sur une jambe de bois.

      • Doume65 6 août 2018 16:40

        @McGurk

        « La plupart des grandes entreprises fuiraient vers l’Allemagne ou d’autres voisins car plus autant avantagées - c’est ce qui se passe au RU »
        Ah bon, les grandes entreprises ont fui le RU ? Explique-moi alors d’où vient leur croissance meilleure que prévue en 2017.

        « on devrait payer notre « sortie », alourdissant de manière spectaculaire la dette française »
        Absolument pas. ce que tu appelles payer la sortie, c’est payer ce qu’on s’était engagé à payer, tout en restant dans l’UE. Au pire, cela n’alourdit rien, au mieux, on refuse de payer et on gagne ces milliards.

        « Notre pays ne pourrait supporter un tel départ et cela provoquerait son effondrement total »
        C’est ce qui était prévu pour le RU qui semble encore un peu vivant.

        « Le problème avec les économistes et leurs théories, c’est qu’au final les évènements ne se passent jamais comme prévu »
        Tu devrais tenir compte de tes propres propos. Sinon, pourquoi les énoncer ?

      • McGurk McGurk 6 août 2018 17:18
        @Doume65

        Ce n’est pas si simple que vous le pensez.Le manque à gagner par la sortie d’un pays est énorme. Si demain nous sortions de l’UE et que l’Allemagne devenait son leader incontesté (c’est presque le cas), nous le payerions très cher de refuser de payer.Nous serions exclus du marché européen (en grande partie sous la direction de l’UE) et donc complètement isolés à tous les niveaux, un peu comme un atoll perdu dans le pacifique.

        Les prix deviendraient insupportablement élevés et on aurait une situation du type Venezuela.Les banques internationales refuseraient de prêter de l’argent et on déposerait le bilan dans les six mois.

        Oui mais la France n’est pas le RU. Leurs banques sont bien plus solides et largement mieux organisées, alors que les nôtres s’effondreraient très vite. Et je ne parle pas de notre industrie restante trop faiblarde, des usines qui ont disparu depuis longtemps, de l’agriculture quasiment morte.

        Si nous voulons nous y préparer, il faudra changer de stratégie économique (laquelle d’ailleurs ?) balaise pour renflouer les caisses du pays et surmonter l’embargo auquel on aura droit. Honnêtement, je ne vois pas bien la solution.

        * « Tu devrais tenir compte de tes propres propos. Sinon, pourquoi les énoncer ? »

        Je suis réaliste et même si ce que j’annonce ne se passera pas ainsi, il faut tout de même regarder vers notre économie et on peut en déduire facilement qu’avec un système moribond qu’un simple « rhume » peut tuer (et là le rhume est de taille), les conséquences à cour et moyen terme seront simplement catastrophiques.

        Il y a déjà assez de pauvres, de chômeurs et de SDF. Sans plan viable et concertation des acteurs politiques/économiques, on va tout droit dans le mur.

      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 août 2018 18:51

        @McGurk

        on devrait payer notre « sortie »,

        Ce que le RU devrait payer, ce sont ses engagements à verser au budget de l’ UE jusqu’en 2020, et pas du tout un prix de sortie.


      • Doume65 6 août 2018 19:27

        @McGurk

        « Le manque à gagner par la sortie d’un pays est énorme »
        Affirmation totalement gratuite puisque tu ne l’assoie sur rien du tout. Je t’ai mis un lien qui te prouve le contraire.

      • McGurk McGurk 6 août 2018 21:23
        @Fifi Brind_acier

        Je viens de lire l’article et ce n’est pas facile à comprendre.

        Mais du coup, si ils doivent de toute manière une telle somme, pourquoi toutes ces négociations ?

      • McGurk McGurk 6 août 2018 21:26

        @Doume65


        Si tu achètes une voiture à cinq au lieu de dix, la somme à payer est deux fois plus importante.

        Si leur logique portait sur le "manque à gagner de l’UE - ce n’est manifestement pas le cas d’après le document de Fifi -, je suppose que les sommes à verser pour partir seraient démentielles.

        Or ici, ils planifient une sommes à payer - un peu comme en URSS avec l’économie planifiée - pour une durée de sept ans.

      • mmbbb 6 août 2018 21:56

        @McGurk Seguin avait tenu un discours prémonitoire mais nul n est prophete en son pays
        https://www.youtube.com/watch?v=vyIUJIKqKM0
        Il ne fut pas ecouter et ces adversaires le qualifia de no niste
        Il tint un autre discours, il affirmait que l Allemagne entreprendrait tout pour conforter son pouvoir et que l Euro ne serait qu une euro mark deguise Jamais l Allemagne ne sacrifierait sa monnaie sur l hotel commun des nations europennes Ou est le domicilie dans la banque centrale europeenne L Allemagne a mene une guerre commerciale Seguin avait vu juste La France a ete depecée par les elites Les élites ont trahi la nation deux journaliste ont ecrit un essai P de Villiers a ecrit un livre sur la defaite des politiques francais mais comme il est de droite evidemment la gauche l a toise Avant d etre economique, les problemes de l europe sont politiques Nous avons les resutats opposes promis par les chantres du traite de Maastricht prosperite securite marche unique fort, contrepoids aux USA et a la Chine , Rien de cela. La Chine achete les entreprises francaise Club Med les terres arables et les chenes centenaires De surcroit nous avons un probleme majeur avec l immigration dont le debat est impossible voir l arcticle de Chantal DELSOL In fine c est le bordel dont les peuples ne croient plus a cette destinée commune La Suisse fut critiquée la Suisse est prospere


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 août 2018 08:47

        @McGurk

        Les négociations portent sur les futures relations entre l’ UE et la GB.
        Mais la GB peut aussi refuser de payer cette somme, si les résultats des négociations ne lui conviennent pas.

      • Croa Croa 7 août 2018 09:49

        À McGurk « pourquoi toutes ces négociations ? »
        C’est juste administratif et technique, il faut bien mettre en place des trucs pour continuer les travaux collaboratifs et le commerce international. En fait il n’y a pas de véritables problèmes de sortie, ce sont les médias qui font mousser tout ça pour faire peur aux gens.


      • Fantômas Fantômas 7 août 2018 12:59

        @McGurk
        « Le problème avec les économistes et leurs théories, c’est qu’au final les évènements ne se passent jamais comme prévu » et vous pensez sérieusement que ça va se passer comme vous le prévoyez ? Il ne manque quasiment que la pluie de grenouille et on est en plein dans l’apocalypse selon Saint McGurk


      • McGurk McGurk 7 août 2018 14:52

        @Fantômas


        Héhé j’adore votre pseudo !

        Ce que je dis, c’est que contrairement à ce qu’affirment certains, la sortie de l’UE sera loin d’être une partie de plaisir. Et j’ai peur des conséquences.

        Le reste, càd l’économie et les tractations politiques, sont en dehors du champ de mes compétences.

      • Doume65 7 août 2018 21:47

        @McGurk

        « Or ici, ils planifient une sommes à payer - un peu comme en URSS avec l’économie planifiée - pour une durée de sept ans. »

        Tu n’es pas le premier à comparer l’URSS et l’UE, mais personne que je sache n’avait pensé cet argument. Bravo pour ta perspicacité.

      • Doume65 7 août 2018 21:59

        @Croa

        « C’est juste administratif et technique »
        On ne peut pas dire cela. Chaque pays engage des négociations perpétuellement avec les autres pays, surtout dans une économie de marché ouverte. Le RU n’a pas eu à engager ces négociations avec l’UE puisqu’il en faisait partie. C’est pourquoi elles ont lieu. Et elles continueront une fois la sortie effective. C’est tout à fait normal.

      • Xenozoid 7 août 2018 22:02

        @Doume65


        il y a que les cons pour penser que l’ economie est libre,quand elle est proprietaire...

      • izarn izarn 7 août 2018 22:24

        @McGurk
        Si la France sort de l’euro, l’euro n’existera plus. Point barre.
        C’est idiot d’aller croire que l’Allemagne continuera toute seule avec les PIG en fardeau...
        De toute façon de croire que l’euro va survivre est de l’ordre de la psychopathologie.
        Mais même si l’Italie seule sort : Plus d’euro !
        Ou alors le danger public Macron portera le fardeau des PIG, sans l’Allemagne...
        De toute façon c’est mort, quoiqu’il se passe.
        Je suis OK sur une seule chose : En effet si nous on reste en dernier dans l’euro, on va couler !
        C’est ce que dit Stiglitz.


      • izarn izarn 7 août 2018 22:33

        @McGurk
        Si un pays comme la France, l’Italie, et bien sur l’Allemagne, sort ; il n’y aura plus d’UE, ou un infame bordel qu’il faudra fuir de toute urgence, si celle-ci ne se réforme pas.
        Ne croyez pas une seconde que si un grand pays sort, l’UE existante sera en mesure de négocier :
        Cela n’a aucun sens !
        C’est même insensé !

        Alors le Brexit ? Mais ils ne sont pas dans la zone euro. De fait la zone euro est un piège mortel.
        Si on en sort, l’euro disparait. L’UE peut survivre, mais celle-ci sera revenue 25 ans en arrière.
        Et comme telle sera à reconstruire.

        Donc il n’est pas imaginable que vos scénarios se réalisent. Cest de la pure intox.


      • Legestr glaz Ar zen 7 août 2018 22:47

        @McGurk

        A lire en urgence pour vous, 108 pages : « l’Europe sociale n’aura pas lieu ». Deux universitaires se penchent sur la création de l’UE. Cela vaut vraiment la peine d’être lu pour 8 euros ! Vous verrez de quoi sont capables les puissances de l’argent. 



      • Attila Attila 10 août 2018 01:51

        @Fifi Brind_acier
        Bonjour Fifi, vous revoilà ?
        Je vous croyais partie sur Rue89.

        .


      • gerard JOURDAIN 6 août 2018 18:44

        la solution ne viendra pas de l’ europe , mais de la France.

        plus travailler ; moins d’assistanat ; dégonfler la baudruche étatique....et roule ma poule....

        sinon ? ce sera la Grèce.....

        • mmbbb 6 août 2018 21:30

          @gerard JOURDAIN une différence la Grece n a jamais etabli un recouvrement de l impot C est un pays corrompu qui n aurait jamais du rentrer dans l Europe . Quant a la France OK plus d assistanat mais aussi plus d aide aux entreprises comme l oubli trop souvent Gattaz . Mais cela va etre difficile Comme les auteurs de Contrepoints, chantre du liberalisme , dont la plupart sont des profs Ils oublient qu une partie de leur scolarite a ete financee par le contribuable et aucun n a affirme s etre presente aux guichets du Tresor PUblic et rembourser spontanément le cout de cette scolarite Par ailleurs il faudrait remettre de l ordre dans le marche du travail Allez dire cela aux patrons du BTP qui emploie des personnes en situation irrégulieres  Assistant dite vous Pourquoi Giscard ce liberal coute 2 millions aux contribuables francais je me le demande Il faut savoir jouer franc jeux. Quant a moi, je prendrai l etiquette MIGRANT et j aurai l assistance des ONG l obligation d avoir un logement et de me faire soigner gratos Cela je le ferai Quant a l Allemagne OK ils ont une balance commerciale positive Mais comme le dit Le Pen , ils sont dans un cercueil en or ils ne font plus de gosses, ce pays deviendra une province turque a terme Idem pour le Japon Ces pays fortement indiutrailises declinent C ’est couillon non ! PS l economie reel les francais n y songent guere ce sont les valeurs refuges l epargne et l immobilier La speculation immobiliere font monter les prix C ’est une economie de rentier Quant a l Allemagne, la Chine ne sera plus le marche prometteur qu il fut les Chinois commencent eux aussi a vendre de la plus value puisque desormais ils ont forme une armee d ingenieurs et qu il y a des joint venture Helico Avion . Et dernier point la fraude fiscal c est sur que le fraudeur c est la personne touchant le RSA https://www.capital.fr/economie-politique/la-fraude-fiscale-fait-perdre-a-la-france-entre-60-et-100-milliards-d-euros-par-an-1135842
          Capital un journal communiste  ? Votre argumentaire est lapidaire, il est connu


        • McGurk McGurk 7 août 2018 14:52

          @gerard JOURDAIN


          Plus travailler ? Notre rendement est excellent.

        • izarn izarn 7 août 2018 22:36

          @McGurk
          Travailler pour vendre à qui ?
          Aux pauvres ?


        • Legestr glaz Ar zen 7 août 2018 22:50

          @gerard JOURDAIN

          Vous avez juste écarté l’idée que la France appartient à un système supranational lequel est inscrit dans la Constitution de notre pays. 

          Prenez bien connaissance de la manière dont fonctionne un système supranational. 


          Et même Wikipédia en parle :


        • Tom France Tom France 6 août 2018 19:30

          Ne surtout pas oublier que pour sortir de l’euro, il faudra obligatoirement sortir de l’ue et l’otan ! Mais aussi et surtout, que la banque centrale Italienne repasse entre les mains du public pour que seul l’état ou même encore mieux, le parlement soit seul apte à battre monnaie.


          • sandre08 6 août 2018 19:59

            @Tom France
            Qu’a fait l’Islande ?


          • lloreen 6 août 2018 23:39

            @sandre08

            La révolution pacifique ce qui est la normalité des choses .

            Depuis la révolution islandaise (2009) une partie des emprunts hypothécaires des ménages islandais a été annulée deux fois.



            Quelqu’un de sensé et qui fait fonctionner ne serait-ce que deux neurones restants ne peut pas sérieusement imaginer d’être endetté (envers des escrocs et des criminels qui plus est...) alors qu’il produit de la richesse par son activité.



          • zygzornifle zygzornifle 7 août 2018 07:50

            @sandre08


             des bains de siège dans ses sources chaudes .....

          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 août 2018 08:48

            @sandre08
            L’Islande est un pays indépendant, elle n’est ni dans l’ UE, ni dans l’euro.


          • lloreen 7 août 2018 09:04

            @Fifi Brind_acier


            Tous les pays sont indépendants parce que figurez-vous que le droit international reconnaît à tous les peuples DU MONDE, le droit à disposer d’eux-même. Et avec un minimum de l’extrême minimum de jugeotte on sait très bien qu’on est soi-même un être libre.
            Cette folie furieuse consistant à vouloir diriger et contrôler le monde entier, à échafauder des théories plus fumeuses les unes que les autres et à « s’amuser » à tourner indéfiniment en rond parce que chaque tour de manège rapporte gros à ses propriétaires est quand même d’un grotesque avéré et cette grossièreté est le symptôme d’une mentale mentale appelée psychopathie.

            Il me semble bien que les psychopathes finissent derrière les barreaux.

            Monsieur Asselineau fait partie de ce groupe de hauts fonctionnaires connaissant parfaitement bien le système de l’intérieur .Il est d’autant plus impardonnable de continuer à chanter les louanges de la sortie de l’euro...
            Personne n’est obligé de faire les frais d’un système, d’en subir les conséquences désastreuses surtout sur un tel laps de temps...
            Le système fait avec le pays exactement ce qu’il fait avec ses multinationales : changer les enseignes.



          • lloreen 7 août 2018 09:07

            @lloreen
            pardon:maladie mentale


          • Croa Croa 7 août 2018 09:59

            À lloreen, « Tous les pays sont indépendants » FAUX et à partir du moment où un pays ne bât plus monnaie il devient au mieux autonome législativement. Donc la France n’est plus indépendante. De plus son autonomie est très limité par l’Union Européenne qui en plus lui impose nombre de directives. 


          • lloreen 7 août 2018 15:17

            @Croa


            Cela ,n’a absolument aucun lien avec l’indépendance qui commence à partir du moment où la population retrouve sa souveraineté qui se fait instantanément à la fin de sa mort civile.
            Le reste est de l’enfumage sur la base des sornettes politiciennes qui ont autant de valeur que celui des bonimenteurs de foire pour attirer les chalands.


            La France n’ est pas plus indépendante que tous les pays (96%) dont la banque centrale appartient à des criminels contre l’humanité, actionnaires de toutes les banques et les multinationales dont la dynastie sataniste des Rothschild qui rackette le monde entier par l’intermédiaire de l’Otan, son armée privée.
            Il y a un moment où il faut rendre à Rothschild ce qui lui appartient : la dette. Et ce moment est non seulement arrivé mais très largement dépassé grâce à leurs ruses consistant à la création de la personne qui est la fiction juridique sur tout leur système repose et l’extorsion du consentement résultant de l’ignorance de la masse laborieuse.

            La moindre des choses est de chercher les solutions ailleurs que chez des escrocs et des criminels actionnaires de corporations inscrites auprès de la SEC depuis 2003.
            Les états ayant fait faillite depuis 1933, il n’existe que des sociétés commerciales ayant mis le grappin sur les institutions nationales des républiques européennes.
            Or, une société commerciale ne peut fonctionner que dans le cadre d’échanges contractuels et elle est infondée à exercer la moindre autorité sur des êtres humains, d’où la nécessite d’introduire la personne (compte en banque) et de les dégrader au rang d’une marchandise gérée par le code commercial uniforme. Le problème est que le fait d’un vice de consentement rend tout contrat commercial nul et non avenu et c’est exactement le cas pour ces marchands dont les clauses contrats et règlements ne s’appliqueront plus dès que la fraude au nom légal se répandra à la vitesse de la poudre à travers les pays.
            https://nomlegalarnaquefraude.wordpress.com/

          • Doume65 7 août 2018 22:05

            @Tom France

            « Ne surtout pas oublier que pour sortir de l’euro, il faudra obligatoirement sortir de l’ue et l’otan »
            Absolument pas ! On peut être dans l’UE et pas dans l’EURO ; c’est le cas pour 9 pays. Cela dit, oui, il faut sortir de l’UE et de l’OTAN, mais pas pour sortir de l’EURO : pour recouvrer notre souveraineté et notre indépendance.

          • izarn izarn 7 août 2018 22:49

            @Tom France
            Sortir de l’euro est assez simple en principe. Techniquement la BCE n’est qu’un bureau de direction.
            Ce sont les banques centrales nationales qui continuent à jouer leur role, d’ou l’existence du fameux Target 2...
            Pour simplifier, l’impression de la monnaie fiduciaire ou scripturale se trouve toujours à la banque de France...Et les banques centrales interagissent entre elles, d’ou le Target 2 qui fait le bilan des échanges. Fortement déficitaire pour l’Italie et l’Espagne...C’est à dire que ces pays sont redevables à la Buba allemande.
            C’est compliqué, justement parceque l’euro n’est pas comme le dollar, la livre ou le yen...
            C’est en fait pas une vraie monnaie « unique ».
            Parceque l’UE n’est pas un vrai état souverain en fait.
            Bref depuis 40 ans on vous a vendu du blabla au son du pipeau...


          • lloreen 8 août 2018 10:15

            @Doume65


            Il n’y a plus aucun état depuis la faillite des états de 1933, tous endettés auprès de toujours les mêmes...
            La suite des opérations à consisté à la création de la sécurité sociale et de la PERSONNE (compte en banque), ce qui a résulté pour l’ensemble des peuples de ces anciens états disparus à être réduit à du personnel et à la transformation de ces anciens états disparus en sociétés commerciales échangeant au niveau mondial. Tout ceci est vérifiable sur les documents officiels (angl.office : bureau, bureaucratie, celle là précisément qui étouffe toute initiative si elle ne cadre pas avec le fatras légal des millions de lois (règlements intérieurs) que plus aucun dirigeant ne maitrise dans la mesure où toutes ces sociétés commercent entre elles depuis cette date et que les intérêts particuliers des unes et de autres ont abouti à une jungle indescriptible où l’humain a perdu toute place.

            L’unique solution consiste donc à retrouver sa souveraineté individuelle, à comprendre que dans la situation actuelle tous les peuples sont considérés comme civilement morts. Les personnes (fictions juridiques) n’ont aucun droit ce qui est bien vérifiable dans les faits dans la mesure où aucune manifestation n’a jamais abouti à rien,ce que n’a pas manqué de relever monsieur Macron, le dirigeant de la corporation REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE.

            et tous ces chefs d’entreprise au fil du temps

            D’où la rage « de la rue » qui ne comprend rien...

            empêtrée dans les illusions, les faux-semblants, et la mascarade électorale reposant sur ce système juridique de la légalité (et NON PAS la légitimité qui est le propre de l’état de droit) issues du droit commercial (droit maritime/droit canon).
            Ce système repose donc sur la fraude au NOM LEGAL et ces élections (du conseil d’administration de ces sociétés commerciales) ne sont là que pour illusionner le personnel sur un hypothétique droit de s’exprimer...tous les cinq ans et que Staline a très bien résumé :

            « L’important n’est pas comment on vote, c’est comment on compte les votes ».

            Chacun peut sans doute vérifier individuellement la réalité des faits exposés non seulement en regardant tous ses documents officiels où le NOM LEGAL (lettres CAPITALES) apparaît et doit sans doute un jour être passé devant un directeur de « ressources humaines ».

            Il faut se réveiller...

          • Legestr glaz Ar zen 9 août 2018 07:10

            @Doume65

            Il n’empêche que pour sortir de l’Euro il faut sortir de l’UE. Certes, des pays de l’UE n’appartiennent pas à la zone euro mais c’est parce qu’ils n’y sont jamais entrés.

            Pour sortir de la zone euro, il faut sortir de l’UE parce qu’il n’existe pas de clause de sortie de la zone euro.





          • Doume65 9 août 2018 15:51

            @Ar zen

            « il n’existe pas de clause de sortie de la zone euro. »
            C’est un fait. Mais en affirmant que cet oubli implique qu’il faille sortir de l’UE pour sortir de l’Euro, tu rejoins les eurobéats qui affirment également cela pour faire peur. Car si la sortie a été « oubliée » dans le texte, rien de l’interdit pour autant.

          • lloreen 6 août 2018 23:16
            Cette monnaie devait voir le jour pour une raison qui échappe à beaucoup. Elle a été finalisée pour le crash et l’instauration du nouveau programme économique poursuivi par une bande de désaxés : leur nouvel ordre mondial.

            Si vous ne l’avez toujours pas intégré c’est que vous avez probablement dû perdre le fil en route...
            L’un des pires criminels l’ a éructé du haut d’une tribune , le 11 septembre 1991, soit dix ans jour pour jour avant l’attaque menée par ses complices du syndicat international du crime organisé, et qui fut la déclaration de guerre au peuple américain.

            Même discours martelé avec le symbole sataniste (6) en 2009 (11 en numérologie) par leur agent Sarközy de Nagy-Bocsa propulsé par les mêmes criminels contre l’humanité à la tête de leur corporation REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE, filiale de leur UE sous la direction et le contrôle de la City de Londres.

            Le but ultime sera donc l’instauration de la tyrannie sataniste de ces psychopathes qui se débarrasseront de tous les opposants en introduisant leur monnaie virtuelle et le puçage RFID de la population .

            De plus en plus de pays désirent s’affranchir de la tyrannie de ces psychopathes en quittant cet outil tyrannique -euro- dont le but consiste à asseoir la base de leur corporatisme totalitaire.
            Ce désir de liberté entraîne actuellement des attaques guerrières contre les populations des états qui souhaitent s’affranchir de cette tyrannie financière d’une caste maléfique qui met depuis des décennies la planète à feu et à sang.

            Attaque de la Grèce, du Portugal et de l’Italie (pays en sécession de l’escroquerie de la dette) par les armes des mercenaires à la solde de ces criminels contre l’humanité.

            • lloreen 6 août 2018 23:47
              Depuis le 18 juin 2015, il existe un conseil national de transition en France, créé par un collectif de citoyens.
              Voici le programme de cette transition présenté par le porte-parole du conseil, Eric Fiorile.
              L’après-Macron

              La transition:financement du revenu universel.Programme.

              Pour un autre concept de société humaine.



              • Legestr glaz Ar zen 9 août 2018 07:13

                @lloreen

                C’est une sorte de putschiste Eric Fiorile ? Quelle est sa légitimité ? Il représente qui ? De quel droit ?

              • lloreen 9 août 2018 07:18

                @Ar zen


                C’est un putschiste monsieur Macron ?Quelle est sa légitimité ?Il représente qui ?De quel droit ?

              • Legestr glaz Ar zen 11 août 2018 09:47

                @lloreen

                L’élection de Macron par les Français, a suivi les règles de la Constitution actuellement en place !

                Et si Fiorile en faisait de même ? 

                Si l’on suit votre cheminement intellectuel, n’importe qui peut se prétendre « légitime » en fondant je ne sais quel « conseil ». Vraiment n’importe qui !

              • lloreen 12 août 2018 13:57

                @Ar zen

                « L’élection de Macron par les Français, a suivi les règles de la Constitution actuellement en place ! »

                C’est la nouvelle du jour !
                Si vous suiviez la logique des événements vous auriez remarqué le coup d’état orchestré par messieurs Valls et Cazeneuve (non, monsieur Fiorile n’a aucune intention de faire un coup d’état...) le 5 décembre 2016, mettant fin à la séparation des pouvoirs et faisant entrer de facto la France en régime dictatorial.

                Puisque vous semblez si pointilleux sur les textes, je porte à votre aimable attention le fait qu’en vertu de l’article 16 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, qui a valeur supra-légale :
                "Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.« 

                Et sans constitution il n’y a pas d’élection.
                L’élection du 7 mai 2017 n’a donc été qu’une mascarade et un écran de fumée destiné à masquer le fait que Macron n’est que la marionnette de ces tyrans financiers propriétaires de la City dont la corporation REPUBLIQUE FRANCE PRESIDENCE est devenue leur filiale française dès 1947 dont la mission est la mise en place de leur programme du nouvel ordre mondial, présenté par monsieur Sarközy de Nagy-Bocsa alias Sarkozy.


                 »Et si Fiorile en faisait de même ?« 
                Si au lieu de déblatérer des imbécillités vous lisiez le contenu des pages concernant le conseil national de transition vous auriez appris que monsieur Fiorile est le porte-parole d’un collectif de français disposant de droits inaliénables et imprescriptibles agissant conformément à l’article 25 de cette même Déclaration de 1789 figurant -cela vous a probablement échappé- figurant dans le préambule de la constitution de 1947.
                Et que ce collectif s’est servi précisément d’un outil juridique reconnu par le droit international-celui-là même que cette engeance ignore superbement, se rendant ce faisant coupable de CRIMES CONTRE L’HUMANITE.

                 »n’importe qui peut se prétendre « légitime » en fondant je ne sais quel « conseil ».
                En tant qu’être humain je suis légitime à exercer ma souveraineté et les autres tout autant. Je ne me soumets à personne. Et si le désir me prend de m’associer à d’autres dans un but conforme aux dispositions de cette déclaration universelle de 1789 c’est mon droit inaliénable et imprescriptible et c’est encore toujours pareil pour n’importe quel être humain sur cette terre.


                . Vraiment n’importe qui !« 

                Tous les êtres sont égaux en droits et en devoirs.
                Il n’y a pas de n’importe qui.
                Par contre il y a beaucoup de n’importe quoi. Surtout quand une bande de psychopathes et autres désaxés s’imaginent avoir le »droit" de transformer les êtres humains en personnel selon un code commercial à leur insu, rendant tous les règlements intérieurs et autres dispositions corporatistes NULS ET NON AVENUS.

                La France n’a pas de gouvernement légitime depuis 1947, tous les présidents successifs ayant eu pour seul but d’administrer le territoire dans leur intérêt personnel exclusif. Les temps changent...

              • lloreen 12 août 2018 14:11

                @lloreen
                Pardon :l’article 35 de la DDHC de 1789.


              • lloreen 12 août 2018 15:46

                @Ar zen


                « L’élection de Macron par les Français ».

                J’apprécie le langage clair.

                Non, monsieur Macron -ou ce qui en fait office- n’est pas élu par « les français ». D’une part parce qu’il est choisi par le comité des Bilderberger dont monsieur Attali est un élément, se glorifiant d’ailleurs de connaître à l’avance le nom de celle qui sera nommée par ses amis à ce poste dont il faut rappeler qu’il s’agit de celui de président directeur général de la corporation REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE, une des nombreuses filiales européennes appartenant à la City de Londres.

                D’autre part parce que « les français » cela n’existe pas.Comme si la totalité des votants avait choisi monsieur Macron...Certains de plus en plus nombreux sont si peu dupes de la mascarade électorale que le taux d’abstention frise les 50%...Inutile donc de parader avec des slogans creux.

              • Legestr glaz Ar zen 13 août 2018 18:38

                @lloreen

                La France n’a pas de gouvernement légitime depuis 1947 ?

                Un question : quel est votre bagage juridique ? Vous dites à peu près n’importe quoi. S’il se trouve vous n’avez jamais ouvert un code ?


              • zygzornifle zygzornifle 7 août 2018 07:49

                En France Macron les aurait fait noyer dans sa piscine par Benalla ....


                • lloreen 7 août 2018 08:47
                  La sortie de l’euro est un thème totalement stupide destiné à détourner de l’essentiel. Quand il existe un obstacle on le contourne surtout quand ceux qui ont construit l’obstacle on fait en sorte qu’il soit infranchissable.
                  Ce serait aussi stupide que de vouloir arriver à un endroit en utilisant un chemin sans issue alors qu’il existe partout autour d’autres pour accéder à un meilleur point de vue.

                  Le Bilderberg Attali explique tout à fait bien la problématique dans cette vidéo sous l’approbation amusée de ses acolytes. La solution est de sortir de ce système pervers en créant l’alternative ce que tous ceux qui ne s’y complaisent plus ont fait depuis longtemps partout sur la planète


                  Une de ces alternatives est le contributionisme, un monde sans argent.Il se crée de plus en plus de telles initiatives ou d’autres.

                  Création du premier village Ubuntu en Ontario.

                  Actuellement il s’en crée en Angleterre aussi.

                  L’euro est mort-né de toutes façons.Il ne s’agit pas de tomber dans le piège grossier de l’après euro concocté par les escrocs du type Attali...et qui débouchera en droite ligne dans leur tyrannie dont l’Europe fait déjà les frais depuis trop longtemps et ce, dès la création de la FED en 1913.


                  • lloreen 7 août 2018 08:47

                    pardon:ont fait


                    • DACH 7 août 2018 10:30

                      L’avis de JS édicté en 2001 n’a plus de sens aujourd’hui, tant les économies européennes sont interdépendantes. Imagine-t-on de passer d’une monnaie à une autre en passant d’un pays à un autre dans l’UE, avec les frais et lourdeurs associées ? La grande majorité des peuples européens en a compris les avantages. Mais cela ne signifie pas qu’il y a des erreurs, des imperfections et autres insuffisances à corriger. Demander aux grecs s’ils ont voulu sortir de l’Euro, sortie qu’on leur promettait en en cachant les conséquences. Quelle valeur aurait le Drachmme ? « Efffkaristo poli »


                      • harry stot 7 août 2018 11:29

                        Le vrai père de l’europe est coudenhove kalergi...

                        Dans son livre paneuropa en 1925 il expose sa thèse et pour vous dire, ça ressemble étrangement à ce qui se passe aujourd’hui.
                        Terrifiant !
                        Allez voir sur wiki à son oeuvre

                        • lloreen 7 août 2018 14:54

                          @harry stot


                          Tout à fait.Et avant cela il y a le protocole des sages de Sion, retraçant point par point le déroulement des tous les événements historiques du XXème siècle, ce qui n’est pas étonnant lorsque l’on considère l’influence extrême des lignées ptoloméennes qui dirigent en coulisses.


                        • lloreen 7 août 2018 15:38
                          Rendre à Rothschild ce qui appartient à Rothschild:la dette.

                          Poutine a effacé la dette finale de la Russie, occasionnant leur fureur, transpirant de tous leurs organes de presse, de leurs médias, de celle de leur acolytes du syndicat international du crime organisé ainsi que des bouches serviles de leurs perroquets de service, claironnant leur « imminente 3ème guerre mondiale contre la Russie » et alimentant les moulins à parole d’ élucubrations ridicules au sujet de chaque crime qu’ils commanditaient pour en faire porter la responsabilité à monsieur Poutine qui n’est évidemment pas né de la dernière pluie pas davantage que ses conseillers, démontrant preuves indiscutables à l’appui, que le syndicat international du crime organisé dont les figures de proue s’agitent aux commandes des pays respectifs avait encore frappé.
                          Plus personne n’ignore désormais que la criminelle Clinton se faisait financer par une clique criminelle qu’elle aurait immanquablement généreusement fait bénéficier des largesses provenant du contribuable américain.

                          La véritable raison de l’ire du syndicat international du crime organisé est la création des BRICS, qu’il ressent comme un « crime de lèse-majesté » les mesures prises par monsieur Poutine.

                          • jazzyjay jazzyjay 8 août 2018 01:17

                            @lloreen

                            Poutine est citoyen d’honneur de La City, étrange récompense envers quelqu’un que l’on est censé détester...


                          • lloreen 8 août 2018 08:26

                            @jazzyjay
                            C’est leur jeu.Les bons contre les méchants. La seule solution est la souveraineté.


                          • jazzyjay jazzyjay 8 août 2018 14:53

                            @lloreen

                            On est d’accord, ce ping pong est un jeu, un pendule hypnotisant.


                          • jazzyjay jazzyjay 8 août 2018 01:13

                            Je suis à 99% d’accord avec vous, sauf sur un point :

                            « l’Italie doit faire ce que la Grèce n’a pas osé faire »

                            Les choses ne sont pas si simple, on ne va pas à Bruxelles et dire : « les gars, on se casse, c’est quoi le plan ? »

                            On ne négocie pas avec la Mafia, elle vous matte et vous menace, et je parle de menaces personnelles, êtes vous prêt à sacrifier des proches pour que votre pays sorte d’une monnaie ? Je ne crois pas qu’il y ait beaucoup d’Hommes prêt à faire de tel sacrifices sans, qui plus est, être sur du résultat final...

                            On ne sort pas de l’UE comme ça, le Royaume Unis ne sortira jamais de l’UE, comme chez les grecs, tous les négociateurs pour la sortie démissionnent les uns derrières les autres, ils se battent contre des moulins à vent.

                            La sortie de l’UE se fera par la chute de l’UE dans sa totalité, et je n’ai aucune idée de comment celle ci adviendra. Tous les empires sont tombés et l’UE tombera...


                            • lloreen 8 août 2018 09:08

                              @jazzyjay


                              Vous avez tout à fait raison dans la mesure où il existe une guerre contre les peuples et que la solution ne sera jamais- on se demande d’ailleurs au nom de quoi il devrait en être ainsi...- un gouvernement mondial dans lequel il y a d’un côté le peuple, maltraité depuis des millénaires et de l’autre une portion minoritaire d’individus ayant un pouvoir de vie et de mort sur les autres...

                              Le fait est que chacun est un individu de droit divin, c’est aussi simple que cela. Il existe des commandements, dont les dix biens connus, valables pour tous dont le but et d’assurer au monde un fonctionnement éthique.
                              Il ne fait aucun doute que ceux dont les aïeux encaissent depuis des générations un torrent ininterrompu de richesses ne voient aucun intérêt à ouvrir les vannes pour une répartition équitable du flux. L’ essentiel du problème n’est pourtant pas celui-là. Il résulte surtout de l’ignorance entretenue , des fraudes perpétuelles, des exactions et de la manipulation millénaire ayant conduit à des fausses croyances et aux dogmes ayant justement permis à une minorité de disposer d’une puissance considérable dont l’accès à des technologies qui ont permis la création de programmes spatiaux internationaux secrets et à une collaboration au-delà des clivages nationaux.
                              Ceux qui en doutent encore peuvent en avoir la preuve en consultant quelques informations.


                              Et le tout est CONFIRME par le président Juncker...

                              Donc à un moment il faut quand même ouvrir les yeux. La terre fait partie d’une galaxie et n’est pas un ballon sonde voguant parmi les étoiles où quelques savants farfelus se posent éternellement la question de savoir s’il existe de la vie ailleurs...Evidemment qu’il existe la vie partout et cette réalité est exposée dans tous la mythologie où les « dieux » -ceux qui disposaient de la connaissance, dont les terriens, faut-il le préciser- gardaient leurs troupeaux respectifs qui produisaient les richesses dont ils avaient besoin pour établir leurs royaumes et leurs empires.

                              Cette connaissance permettra à l’humanité de s’affranchir des exactions de castes se combattant les unes les autres pour le contrôle et la direction de leurs territoires respectifs. Il est grand temps que cela se sache.
                              .

                            • jazzyjay jazzyjay 9 août 2018 02:52

                              @lloreen

                              Sympas les articles, merci !

                              Ce que je ne comprend pas avec les olives est, pourquoi ne pas commencer sur notre planète là, où les terres sont peu fertiles voir infertiles ?

                              Ce délire d’aller sur Mars avec notre technologie officielle... meme pas en rêve !

                              Concernant le 2nd, je pensais que les astres nous entourant ne pouvait être en possession de qui que ce soit, les américains et les russes (URSS) se sont rapidement mis d’accord sur le fait que l’espace n’appartenait à personne (officiellement). Les soit disante roche venant de la lune n’étaient en fait que du bois pétrifié... j’imagine que vous êtes au fait sur ce sujet, si ce n’est pas le cas, vous trouverez aisément les articles qui en parlent sur le net.

                              Et dernier problème et pas des moindres, la NASA a avoué ne pas savoir comment passer la ceinture de Van Halen (dans une video officielle de la NASA il y a 5 ans), nous indiquant clairement qu’aucun être humain n’est donc allé sur la Lune ! en tout cas, pas avec la technologie montrée dans les années 60 ! Info qui passa complètement inaperçue.

                              Je crois que cette histoire d’olive sur Mars (je comprend l’intérêt sur terre) et de Luxembourg, c’est du flanc... Si une conquête spatiale a eu lieu, je pense comme vous qu’elle s’est faite à travers des projets secrets, et ces gens n’ont rien à foutre de l’Italie avec leurs olives ou du Luxembourg du capo Junker, ça doit meme bien les faire marrer si ce genre d’info arrive à leurs oreilles...


                            • lloreen 9 août 2018 08:05

                              @jazzyjay

                              "Ce que je ne comprend pas avec les olives est, pourquoi ne pas commencer sur notre planète là, où les terres sont peu fertiles voir infertiles ?"

                              Parce que ces désaxés travaillent avec d’autres du même genre là-bas et que l’univers est vaste.Les martiens se posent la même question .

                              La Nasa est une agence dont la raison d’être est d’égarer ceux qui écoutent leurs bonimenteurs débiter leur salades et de désinformer tout en dévoilant un pan de la réalité puisqu’ils doivent bien justifier les milliards qu’ils engouffrent dans leurs programmes de recherche.Il est évident que la traversée des galaxies ne se fait pas la technologie qu’ils exposent et ils se gardent bien d’en dévoiler la teneur parce que la réalité risquerait d’occasionner des troubles irréversibles...Il suffit de considérer déjà l’impossibilité de certains à comprendre comment ils sont grugés depuis des siècles par des escrocs et des criminels qui mènent grand train à leurs frais..alors expliquer que ces mêmes sont déjà implantés ailleurs...

                            • lloreen 8 août 2018 09:09

                              parodn:bien connus


                              • ykpaiha ykpaiha 8 août 2018 19:38
                                Le malheur qui se perpétue produit sur l’âme l’effet de la vieillesse sur le corps ; on ne peut plus remuer ; on se couche.
                                Mémoires d’outre tombe François-René De Chateaubriand.

                                Principe de base pour maintenir une population dans l"hébétude.
                                Toute information est sujette des malheurs dont ils sont indiscutablement responsables.
                                tout y passe histoire, comportement, société, géographie, meme le temps qu’il fait, est la faute des cons qui respirent....
                                Sans référence ni repere on tombe ainsi dans cet axiome de Chateaubriand.

                                • Reiki 9 août 2018 20:40

                                  Résumont le debat au possible en une question, au vu de la situation. Veux t on d une europe fédérale ? Si oui franchissons le pas sinon oublions l euro. Cela es effectivement reducteur mais pour ma part cela se resume a cela.


                                  • Dron 9 août 2018 22:53

                                    Ouais super sortons de l’euro et tous nos problèmes seront résolus , du travail pour tous et joie et bonheur pour les mille ans à venir.


                                    • Attila Attila 10 août 2018 01:46

                                      Laurent Herblay aurait été avisé de citer Jacques Sapir qui a fait une recherche sur le coût de l’Euro :
                                      S’il n’y avait pas l’Euro, la monnaie allemande serait 6% au-dessus du cours actuel de l’Euro . . . et la monnaie française 15% au dessous.
                                      L’Euro impose donc une surévaluation de 15% pour les produits français et une dévaluation de 6% pour les produits allemands. Pas étonnant que les produits français se vendent mal à l’export et que notre balance commerciale souffre.
                                      C’est encore pire si l’on compare les produits allemands vendus en France : 6% moins cher et les produits français 15% plus cher, les produits allemands sont 21% moins chers en France. En Allemagne, les produits français sont 21% plus chers que les produits allemands.

                                      .


                                      • generalchanzy generalchanzy 10 août 2018 17:48
                                        Vous avez beaucoup d’économistes et d’hommes d’affaires(1), qui ont déjà compris que l’euro n’en a plus pour longtemps.

                                        Même si c’est difficile à comprendre, un pays peut très bien rétablir sa monnaie, l’ utilisée uniquement sur le territoire ; et « liquider » ses euros en paiement de ses dettes. Draghi, le patron de la BCE, pourra toujours menacer, il ne fera pas le poids.

                                        Le RU + l’Italie + les pays d’Europe de l’est qui n’en font qu’à leur tête + les allemands qui font des histoires + les Polonais qui refusent toujours de passer à l’euro… Cà commence à sentir le sapin.

                                        Une monnaie, un traité n’ont de valeur que si tout le monde y trouve son compte. Dans le cas contraire on y met fin.
                                        Et pas de panique ! La terre continuera de tourner.

                                        (1) « Les trente dernières années, le monde a été gouverné par ceux qui se sentent bien partout (mondialistes, européistes).
                                        Aujourd’hui, nous assistons au retour au pouvoir de ceux qui se sentent bien quelque part (les peuples). »
                                        C’est de Charles GAVE : Un homme d’affaire qui se « sent bien partout ».


                                        • lloreen 12 août 2018 17:04

                                          @generalchanzy


                                          « Une monnaie, un traité n’ont de valeur que si tout le monde y trouve son compte. Dans le cas contraire on y met fin. »

                                          Il n’ y a pas de problème à avoir une monnaie unique si celle-ci est conçue pour l’intérêt général ce qui n’a jamais été le cas ni de l’euro ni du dollar.
                                          Les traités ne sont que des contrats commerciaux entre différentes corporations pour lé bénéfice de quelques-uns puisque dès la création de la FED (1913) ce sont les dynasties bancaires qui ont mis le grappin sur les gouvernements respectifs.
                                          Et depuis la faillite des états en 1933 et la création de la sécurité sociale, les êtres humains ont été dégradés à être le personnel de corporations qui ont conclu des contrats commerciaux des unes avec les autres.

                                          La fin de la mort civile des populations sera le prélude à une amélioration générale.


                                        • canari 20 août 2018 18:32

                                          5 paysans grecs vont produire quelques l d huile d olive en 8 heures de travail...5 ouvriers allemands vont produire une mercedes a 100 000euros ... !! c est là valeur ajoutée qui fait la difference .. !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès