• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > En finir avec le monopôle d’EDF !

En finir avec le monopôle d’EDF !

Qui n’a pas rêvé de faire des économies sur sa facture d’électricité ?, de produire son propre courant ? Hé bien, c’est enfin possible !

Il vous suffit juste d’installer quelques panneaux solaires photovoltaïques dans votre jardin ou sur votre toit. Pas de contrat de vente compliqué avec EDF, de démarches administratives lourdes et inutiles, de recherche d’un installateur honnête. Fini la culpabilité (pour ceux qui en avaient !) d’un tarif d’achat du kWh subventionné, d’un crédit d’impôt qui pèserait sur la société ! Juste le plaisir de produire son courant et de voir sa facture d’électricité diminuée. C’est ce qu’on appelle l’autoconsommation, un phénomène qui va exploser dans les années à venir.

Une utopie ? Pas du tout ! En effet, les prix des matériels (en particulier les panneaux) ont diminué de façon spectaculaire en l’espace de quelques années et la technologie a fortement progressée. Il est ainsi possible de faire soi-même sa petite installation pour quelques milliers d’euro. L’amortissement se fera en une quinzaine d’années au tarif actuel d’EDF mais en fait bien plus rapidement car il vous a pas échappé que le prix du kWh allait exploser dans les années à venir. De l’énergie verte à portée de main pour tout le monde à un coût qui ne fera que baisser, étonnant n’est-il pas ?

J’entends d’ici tous les « réalistes » avec leur retour à la bougie et autres arguments surfait. Qu’ils aillent discuter et échanger sur le forum http://forum-photovoltaique.fr/ et ils changeront d’avis.

Petit historique :

1-Politique

Eté 2006, un tarif d’achat digne de ce nom est enfin donné pour les producteurs d’énergie électrique d’origine photovoltaïque : près de 55 centimes du kWh. Le but est clair, encourager le développement d’une filière photovoltaïque et essayer de rattraper le retard monumental de la France dans ce domaine. Malheureusement, les dés étaient pipés dès le départ : dossiers administratifs sans fin, contrainte d’installation conduisant à quantités de contre façon pour obtenir le tarif maximum, délais exorbitant. Bref, c’est seulement en 2009 que le marché commença enfin a bien démarrer voyant l’apparition de centaines d’entreprise. Le gouvernement continuait de piloter à l’aveugle la filière, modifiant sans préavis les textes, les tarifs, les réglementations jusqu’au clash final fin 2010 : un moratoire de 3 mois sur les tarifs d’achat. Pour faire bonne mesure, le gouvernement orchestra une vaste campagne de dénigrement et de désinformation afin de détruire durablement la filière qui avait eu tant de mal à se construire. Un autre but, inavoué, était également de reprendre la main sur cette filière qui commençait à échapper à notre cher électricien national. Résultat, actuellement une filière qui vivote tant bien que mal.

2-Principe de fonctionnement

Lorsque vous êtes producteur de courant sur le réseau, vous avez trois possibilités de monnayer votre production : soit vous la vendez en totalité, soit vous la consommez et ne vendez que le surplus, soit enfin vous la consommez en totalité (c’est ce qu’on appelle abusivement « autoconsommation », s’il y a un peu de surplus, il va gratuitement sur le réseau). Faut bien comprendre que physiquement, les trois cas sont identiques : le courant est toujours consommé par le consommateur le plus proche. Ce n’est donc qu’une affaire de contrat et d’argent. Le tarif du kWh produit étant très largement supérieur à celui consommé, la plupart des personnes ont fait des installations avec des contrats de vente en totalité.

Mais les choses changent. Le tarif d’achat a fortement baissé, les aides (crédit d’impôt) fortement diminuées. Par contre le coût du raccordement a doublé, les primes d’assurance explosées (merci à l’intégration des panneaux dans la toiture). Le photovoltaïque vendu initialement comme un produit financier est en train de retourner à sa vocation première : une source de production d’énergie écologique et inépuisable.

On commence donc à voir de plus en plus de personnes qui s’intéressent au photovoltaïque d’un point de vue écologique (tout en mesurant le coût économique) et qui réfléchissent à l’autoconsommation : la manière la plus simple (pas de contraintes administratives ou techniques), la plus efficace (meilleure efficacité des panneaux), la plus sure (pas de risque de fuites dans sa toiture ou d’incendie), la plus écologique (pas de destruction de toiture neuve ou d’ajout de produit pour l’étanchéité, pas de travaux électriques supplémentaires) de produire du courant. Toutes ces avantages font que cela devient financièrement intéressant.


Moyenne des avis sur cet article :  2.12/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

149 réactions à cet article    


  • wesson wesson 16 juillet 2012 10:52

    Tiens, je ne savait pas que Agoravox s’était recyclé dans l’infomercial ...


    • nounourse nounourse 16 juillet 2012 11:11

      Vous m’enlevez les mots de la bouche .... euh, pardon..... du clavier !


    • Lionel83 16 juillet 2012 11:23

      Réflexion très constructive, merci !


    • wesson wesson 16 juillet 2012 12:10

      Vous voulez de la réflexion constructive ?

      en dehors de v
      otre pignolade sur la fin du monopole EDF qui ferait baisser la facture (il n’existe *aucun* exemple dans le monde ou la privatisation d’un monopole énergétique d’état s’est traduit par un mieux disant au niveau des utilisateurs), le vrai problème des panneaux solaires, c’est le fait qu’il n’y a aucun contrôle sur le moment où ils produisent. 

      De 2 choses l’une : 
      • soit vous consommez l’électricité au moment de sa production, et donc vous devez vous organiser pour chauffer votre eau, faire votre vaisselle, votre linge, vous éclairer etc etc lorsque vous avez le plein soleil, 
      • soit il vous faut stocker votre électricité produite, ce qui est un problème qui a plus de 100 ans et pour lequel on a pas de solutions vraiment performantes.

      Et de toute manière, tout panneau solaire a également besoin d’une électronique assez lourde afin de transformer le courant continu qu’il produit en courant alternatif 220 volt (un onduleur). On intègre assez rarement ce coût là, et pourtant c’est un appareil en général fragile et qui passe son temps à péter.

      Et vous voyez, je n’ai même pas parlé de rendements des panneaux.

    • Lionel83 16 juillet 2012 12:30

      Excellent, voilà les réflexions typique que j’attendais ! Concernant le titre de l’article et sa mise en forme, je l’ai fait tout à fait volontairement afin de susciter des réactions. C’est une réussite !
      Maintenant sur le fond : je parle d’autoconsommation, j’ai l’impression que cela vous a échappé. Il s’agit d’installation de très faible puissance dont le but est de compenser le « bruit de fond » électrique de la maison. Il est très facile de voir que les maisons consomment en permanence quelques centaines de Watt. La quasi totalité de la production sera donc consommée sur place par les consommateurs de la maison. Il ne s’agit nullement de compenser toutes les consommations de la maison.
      En Allemagne, il existe déjà des systèmes de stockage tampon permettant de lisser sa production sur sa consommation. Cela arrivera en France dans quelques années vu le retard abyssal que l’on a dans ce domaine.
      Concernant les onduleurs, dire qu’il passe leur temps à péter, certainement moins souvent que certain humain :))


    • Traroth Traroth 16 juillet 2012 14:38

      @Lionel83 : « En Allemagne, il existe déjà des systèmes de stockage tampon permettant de lisser sa production sur sa consommation »

      Et c’est basé sur quelle technologie ?


    • Lionel83 16 juillet 2012 15:52

      @Traroth : généralement sur des batteries Lithium (voir le fabricant Saft)
      @Yéti : commentaire d’un bobo qui véhicule les idées reçues sur les panneaux Chinois


    • Regismu 16 juillet 2012 17:23

      ben si justement pourquoi ne pas parler de l’ensemble ..pour quelqu’un qui critique sans avoir lu l’article ou l’avoir compris ..et sans connaitre le photovoltaique à part la desinformation que mr « toutlemonde » subi .. il ne vous viendrait pas à l’idée de prendre le temps de vraiement vous renseigner ..de vous poser la question pourquoi ça marche dans d’autres pays et pas en France ? ouvrez les yeux ..posez les bonnes questions ..ce sujet est la pour enfin vous touvhiez du doigt la possibilité de produire propre, pas cher et sans dechet, sans danger , sans pollution ..

      alors posez les bonnes questions et on vous repondra ...


    • Traroth Traroth 17 juillet 2012 15:52

      @yéti : on a quand même réussi à vous faire dire que vouloir vivre longtemps, c’était de l’égoïsme. Ça en dit long sur la connerie de vos propos...


    • spartacus spartacus 16 juillet 2012 11:10

      Si tout le monde se met a faire son électricité, il y aura besoin de moins de centrales ?

      Si il y a moins de centrales il faudra moins de monde à EDF ?
      Si il faut moins de monde à EDF il y aura des licenciements ?
      Si il y a des licenciements il faudra que las anciens salariés pointent au chômage ?µ
      Si les ex-salariés EDF pointent au chômage, ils seront payés par mes ASSEDIC ?
      Mais comme ils ne payent pas actuellement les cotisations ASSEDIC actuellement ils n’y auront pas droit ?
      Si le marché de l’électricité se retourne et que les clients créent leur propre électricité, comment une entreprise sur un marché déclinant pourrai assurer le paiement du chômage de ses titulaires ?

      Les passes droit EDF, un état dans l’état !

      • BlackMatter 16 juillet 2012 13:14

        Les salariés d’EDF ne cotisent pas au chômage parce qu’ils n’ont pas le droit au chômage.

        Problème résolu donc.
        De toute façon, la plupart des commentaires sont exacts. Là où il y a eu destruction du monopole et privatisation, les factures n’ont pas baissé bien au contraire. Aux US, il y a même des problèmes parce que certains opérateurs ont privilégié le profit à court terme à l’investissement.

      • titi 16 juillet 2012 14:50

        « Les salariés d’EDF ne cotisent pas au chômage parce qu’ils n’ont pas le droit au chômage.

        Problème résolu donc. »
         
        Euh... bah moi je cotise au RSA et je n’y ai pas droit...

        Moralité : la solidarité oui !! mais dans les poches des autres !!!

         

      • spartacus spartacus 16 juillet 2012 15:14

        T’imagine un tel raisonnement avec tous les employeurs...

        Mes salariés ils ont pas droit au chômage....donc je cotise pas.
        Que c’est beau les exceptions du lobby de monopoles public.
        Par exemple à EDF on aime la caisse de retraite des salariés. Même que EDF est déficitaire.
        La solidarité quand c’est compensé mais pas pour le chomage...



      • BlackMatter 16 juillet 2012 18:44

        Votre argument n’est pas recevable.

        L’assurance chômage est comme il est indiqué une assurance.
        Celui qui paye une assurance a le droit à une indemnisation en cas de sinistre involontaire.
        Pour le RSA, vous ne cotisez pas directement et en tout cas, pas sur votre salaire puisque c’est financer par les conseils généraux. En revanche soyez sûr que si vous perdez la plupart de vos revenus, vous aurez le droit au RSA si vous êtes en situation régulière.

      • spartacus spartacus 16 juillet 2012 20:14

        Je vais donc comme employeur déclarer aux Assédic que j’ai pas envie de payer une assurance pour mes salariés, juste faire un copié collé de leurs « passe droit ».

        Pas de discriminations.
        Ben voyons !




      • titi 17 juillet 2012 00:15

        @Blackmatter

        Bah alors on peut dire : il y a des gens qui cotisent pour les Allocations familiales et qui n’ont pas d’enfants. Des célibataires qui cotisent pour le veuvage. etc...

        La solidarité à géométrie variable.


      • Dzan 16 juillet 2012 11:21

        Ouaiff !
        Tous les jours je suis sollicité par des pingouins quelconques pour me coller des panneaux solaires.
        Mon âge me protège de ces bateleurs.
        Et au bout de 15 ans, vous en faites quoi de vos panneaux ???
        Vous les recyclez comment ???


        • Lionel83 16 juillet 2012 11:28

          Le démarchage téléphonique, qui plus est par des sociétés incompétentes, est une plaie.
          Il n’empêche que votre réaction démontre une méconnaissance complète du sujet et véhicule les idées surfaites. Allez sur le forum cité dans l’article et posez toutes vos questions, vous aurez les réponses.


        • Traroth Traroth 16 juillet 2012 14:42

          @Lionel83 : Et pourquoi vous ne répondriez pas aux questions de vos lecteurs, plutôt que de les renvoyer vers un forum ???


        • Lionel83 16 juillet 2012 15:55

          C’est ce que j’essaie de faire en ce moment ! Mais il existe un forum dédié à ces questions, pourquoi ne pas en profiter ? En plus vous aurez plusieurs sons de cloche.


        • Croa Croa 16 juillet 2012 23:00

          Les premières centrales photovoltaïques ont dépassés les 15 ans et fonctionnent toujours alors qu’à l’époque c’était plutôt expérimental. Celles d’aujourd’hui feront au moins 20 ans. 


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 juillet 2012 11:31

          Etant noctambule , j’attends les panneaux lunaires !


          • foufouille foufouille 16 juillet 2012 11:31

            « c’est ce qu’on appelle abusivement « autoconsommation », s’il y a un peu de surplus, il va gratuitement sur le réseau »
            puis revendu par EDF

            moins con : louer son toit
            faut 250m² minimum
            ou son terrain


            • Lionel83 16 juillet 2012 11:51

              L’idée est bien évidemment de ne pas avoir de surplus, on n’est pas con à ce point !
              Sinon, pour faire du fric, oui, vous pouvez louer votre toiture, mais il y a de moins en moins de demande car justement les tarifs d’achat ont nettement baissé et la rentabilité n’est plus suffisante pour les « investisseurs »


            • foufouille foufouille 16 juillet 2012 14:17

              c’est ce que tu as ecrit

              pour le toit, ca rapportes peu
              ca permet, soit de le faire refaire soit de gagner un peu
              au bout de 20a, tu auras toujours une petite production gratos
              faut un grand toit, c’est tout, avec une partie au sud


            • titi 16 juillet 2012 14:45

              Sauf erreur, louer son toit est reservé aux personnes morales.

              Pour qu’un particulier puisse le faire, il doit constituer une SCI.


            • foufouille foufouille 16 juillet 2012 15:33

              non
              un bailleur est pas obliger d’etre en SCI

              pour le solaire, c’est un bail emphyteotique de 15 a 20a


            • Regismu 16 juillet 2012 17:36

              renseignez vous avant de donner de chiffres et des faits .

               il existe 3 solutions

              la vente totale

              la vente du surplus

              la consommation  et c’est le sujet de ce post .. d’equilibrer sa production en fonction de ses besoins ..sans frais sans taxes sans danger, sans dechets sans pollution et sans cout pour la collectivité ..et en plus en faisant des economies sur ses factures ..qu’est ce qui gene dans cette solution ?


            • Croa Croa 16 juillet 2012 23:14

              Titi confond !

              Louer son toit est au contraire une solution de facilité pour ne pas avoir de déclaration compliquée à faire. Le propriétaire qui loue un bien n’a pas besoin d’un statut d’entreprise.

              Par contre pour exploiter lui-même si ! Les particuliers exonérés ne peuvent pas produire beaucoup et c’est pour ça que le standard le plus courant ne dépasse guerre les 3 kW de puissance crête. Par contre celui qui voudrait exploiter lui-même une grande toiture de 250 m2 par exemple est obligé de s’affilier à un statut d’entrepreneur (pas forcément une SCI.)


            • titi 17 juillet 2012 00:18

              Titi confond peut être...

              Mais titi à 800 m2 de toiture dont 400 orienté Sud Ouest.

              Et quand titi a contacté EDF-ENR pour loué son toit, et le remettre en état, EDF-ENR a dit à titi : vous etes pas une société, et vous etes pas une SCI donc pas possible.

              Et vous ? A qui vous êtes vous adressé ?


            • foufouille foufouille 17 juillet 2012 10:37

              @ titi
              cherches un peu
              tu loues ton toit a une societe qui revend l’electricite
              la location est sous forme emphyteotique
              les « petites » surfaces interessent pas edf, mais d’autres societes



            • titi 18 juillet 2012 14:18

              @foufouille

              Je lis

              « propriétaires de locaux commerciaux, copropriétés, bâtiments recevant du public, collectivités »

              Ce qui semble exclure la particulier...

              Pour ce qui est de la surface j’ai 800 m2... je pense que ca me place plutot dans les « grandes surface »


            • Yvance77 16 juillet 2012 11:49

              Salut,

              Il aurait fallu à l’auteur creuser un peu plus la question et... il se serait aussi aperçu des arnaques que subissent bien des petits-particuliers par des commerciaux qui ne comprennent rien si ce n’est le langage des commissions qu’ils perçoivent.

              Exemple : il est assez complexe d’étudier les courbes des vents en fonction du positionnement d’une maison, et bon nombre de vendeurs se pointent avec des rapports à la con de météo France, sans prendre en compte les particularités topographiques.

              A choisir tant que des normes sérieuses ne voient pas le jour contre les charlatans, vaut mieux encore EDF


              • Lionel83 16 juillet 2012 12:00

                Des arnaques il y en a dans tous les domaines. Et il est malheureux de constater que bien des personnes arnaqués n’ont pas pris la peine de faire un minimum de recherche sur le sujet. Le forum cité dans l’article contient une section dédiée aux devis : il suffit de poster son devis et vous saurez immédiatement si vous êtes en train de vous faire arnaquer ou pas.
                La comparaison avec l’exemple de l’éolien est en fait très mauvais. Pour poser une éolienne, il est impératif de faire au préalable une étude du vent normalement sur une année entière, souvent raccourcie à tord à quelques mois. Dans le cas du PV, les données sont beaucoup moins sensibles et il suffit de faire l’étude du masque pour avoir une très bonne idée du productible. Pour vous en convaincre, suffit d’aller sur BDPV qui recense la production de milliers d’installation en France.


              • COVADONGA722 COVADONGA722 16 juillet 2012 12:02

                voila un bien beau publireportage ! compliment à ago qui enfin trouver des soutiens financiers, deja dans la section medicale ya des sponsors qui auraient finit couvert de plumes et goudrons il y a dix ans , on vas avoir des bons gratuit pour des calendriers mayas authentiquement chinois ou un billet pour Bugarach je sens bien aussi le coup du parasol anti chemtrails yep ya pas ça vas etre la grande classe cet été
                o tempora o mores !


                • Lionel83 16 juillet 2012 12:52

                  Intéressant comme message et manifestement représentatif.
                  Oui, c’est un publireportage ou un infomercial (c’est rassurant de pouvoir nommer les choses en utilisant des termes « savant ») mais si on se donne la peine de mobiliser quelques neurones et de gratter un peu, on peut apprendre pas mal de chose.
                  Votre commentaire apporte ... rien !


                • COVADONGA722 COVADONGA722 16 juillet 2012 15:08

                  cher Lionel83 vous avez dressé votre étal sur une agora , il vous faudra donc supporter que le chaland trouve a redire à la présentation et à la marchandise .Votre étal aurai reçu pareil accueil de ma part s’il c’etait agit du publireportage d’un ingenieur atomiste d’edef me vantant superphenix.J’entend bien le discour des anti monopolistes sur certain point il est
                  meme audible reste qu« a mon sens le ratio est positif encore .La Californie parangon du liberalisme echevelé apres s’etre retrouvé avec 19 distributeur electriques vient de decider
                  d’instaurer un regulateur etatique pour mettre un chouia d’ordre dans la foire d’empoigne du marché energétique .J habites marseille et vos technologies propres du futur ont engendrées et engendrent un nombre incalculable de faillites de défaillances frauduleuses d’escroqueries de clienteles et fournisseurs et une gabegie sans nom des deniers publics . Nous avons dans le domaine photovoltaique et eolien la conjugaison des sectaires ecolos » biosains" des illuminés de la fin du monde alliés avec les mercantis quasi margoulin voir une pointe mafieuse yep que du beau monde.
                  Mon argumentaire vous semble t il sufffisement étayé ?puis je reprendre mon role de badaud goguenard devant les circonvolution d’un bateleur refusant d’appeler un chat un chat !
                  Asinus:ne varietur


                • Lionel83 16 juillet 2012 16:03

                  Bof, votre blahblah n’apporte strictement rien, n’est étayé que sur des « on-dit ». Par ailleurs, je ne vends rien, j’invite juste à la réflexion et je m’efforce de répondre à toutes questions intelligentes.
                  Je vous invite à reprendre votre chemin de badaud goguenard.


                • Romain Desbois 16 juillet 2012 12:15

                  Les monopoles n’ont jamais rien de bon et par le biais d’EDF l’état a imposé à tous la nucléaire.

                  Aujourd’hui il est désormais possible sans équipement personnel d’accéder à de l’électricité 100% renouvelable :

                  http://www.enercoop.fr/


                  • tiloo87 tiloo87 16 juillet 2012 12:53

                    Il ne faut pas confondre monopole et service public ...

                    Imaginez un instant qu’il n’y ait pas eu de service public de l’électricité : pour le coup, certaines régions en seraient vraiment « à la bougie » !

                    Imaginez un « non monopole » de l’état sur le nucléaire, la libre concurrence dans ce domaine : je pense qu’on ne serait même plus là pour en discuter !


                  • zelectron zelectron 16 juillet 2012 16:33

                    certaines régions en seraient vraiment "à la bougie«  ! sauf si le parlement faisait son boulot !

                    Imaginez un »non monopole" de l’état sur le nucléaire, la libre concurrence dans ce domaine : je pense qu’on ne serait même plus là pour en discuter ! avec le double monopole hydroelectrique et nucléaire dans le même panier de crabes ?


                  • Croa Croa 16 juillet 2012 23:23

                    C’est faux !

                     smiley Tout passe dans les mêmes fils et les mêmes transfos ! smiley

                    Que tu paye Enercoop ou EDF tu consommes pareil 80 % de nucléaire.


                  • Gasty Gasty 16 juillet 2012 13:38

                    je n’ai pas connaissance qu’un camping car (mini maison) puisse se satisfaire de l’énergie de ses panneaux solaires. A part recharger dans un premier temps ses batteries pour alimenter son éclairage, sa pompe à eau, ses appareils électroniques, le camping car ne les utilise pas pour la cuisine ou son chauffage. Pour l’utilisation d’un frigo, l’autonomie n’exedera pas 72 heures maximun, il faudra réalimenter en énergie avec le classique moteur thermique. Vu le temps qu’il fait, je dirais que les performances des panneaux solaire pour la saison bien entamé sont nul.

                    Si les panneaux sont un complément statique, ils ne sont pas l’énergie de l’habitat et encore moins de remplacement pour une consommation usuel.


                    • wesson wesson 16 juillet 2012 15:43
                      Bonjour Gatsy, 

                      « Vu le temps qu’il fait, je dirais que les performances des panneaux solaire pour la saison bien entamé sont nul. »

                      Je dirai même plus : même si lesdit panneaux avaient un rendement exceptionnel, ils ne pourraient être guère mieux qu’une source d’appoint. 

                      En effet, le rayonnement solaire en France c’est en moyenne entre 900 (nord) et 1250 (Sud) W/m². C’est l’énergie qui est fournie par le soleil, dont on ne pourra jamais récupérer ne serait-ce que la moitié. 

                      En pratique, les panneaux produisent sur l’année entre 8 et 10% de cette valeur (soit environ 100 Wh / m² en plein cagnard), et si ça passe par des batteries, vous perdez encore entre 40 et 50 % de l’énergie produire. 

                      Comme vous dites, un complément statique qui permettra jamais que d’économiser quelques dizaines d’euros par an sur la facture électrique pour chaque m² de panneau. à 1200 € / m² le panneau et sa pose, en 15 ans (sa durée de vie théorique) il ne sera pas amorti. Le coût moyen du KwH solaire pour une bonne installation particulière tourne actuellement autour de 40 centimes d’€ le KWh, soit 4 fois le prix EDF. Ce n’est pas pour rien que presque tous les fabricants de panneaux sont en train de se prendre un magnifique bouillon : Sans lourdes subventions, ce n’est pas viable.


                    • Lionel83 16 juillet 2012 16:33

                      Bon, encore plusieurs idées classiques fausses.
                      - Actuellement, un 3 kWc se négocie à moins de 12000€TTC (moins de 600€/m²)
                      - La durée de vie d’un module est supérieure à 30 ans, un onduleur 15 ans (et son coût ne cesse de baisser)
                      - Une énergie « chère » car subventionnée. Vous semblez oublier un peu vite que toutes les énergies ont eu besoin de subvention au départ. Il n’y a rien de choquant la-dedans. J’ajoute que contrairement à toutes les autres formes d’énergie, c’est la seule qui coûte de moins en moins cher dans le temps !
                      - Les fabricants sont en difficultés. Il vous a peut-être échappé qu’on vie une époque difficile et que bien des entreprises ont des problèmes (cf actualité récente). Par ailleurs, la filière est encore très jeune et elle est simplement en train de se structurer. Je n’ai aucune crainte sur son avenir dans le monde (en France peut-être :)))
                      - Enfin sur le rendement. Encore un truc typique ou on avance des chiffres sans réfléchir. Les cellules ont actuellement un rendement de 22%, soit un module autour de 19%. Ce n’est certes pas beaucoup par rapport à 100%. Mais est-ce vraiment un problème ? On semble oublier un peu vite que la source primaire (le Soleil pour ceux qui suivent pas !) ne nécessite aucun transport, aucun raffinage, est inépuisable, sans danger, sans pollution, sans déchet, sans bruit, disponible partout sans guerre, équitable. Alors moi, même à 10% de rendement, je dis oui !
                      - Ah, j’oubliais. Le panneau est totalement recyclable. Et contrairement à d’autre industrie, la filière de recyclage est déjà en place, s’appelle PVCycle et est soutenu par l’ensemble des fabricants de panneaux.


                    • 1984 16 juillet 2012 16:55

                      Un camping car non, mais les belges, qui eux sont cons comme ont le sait bien en France, font rouler des trains aux solaire !



                    • wesson wesson 16 juillet 2012 17:16

                      Ce qui est révélateur dans l’énergie électrique solaire, c’est que l’on parles en Kwc (Kilowatt Crête) plutôt qu’el KwH (Kilowatt / Heure).


                      Le premier est un concept commercial, tandis que le second c’est celui qui vous fait tourner le frigo. C’est un peu comme dans la Hifi, ou on vous gave de Watts crête, Watts maxi, Watts PMPO, sans jamais vous parler des vrais watts (RMS) tellement qu’il y en a peu.

                      Donc, et pour reprendre les valeurs communément admises, vos 3 KWc correspondent à une génération de l’ordre de 800 à 1200 KWh / an, et en tout cas à peine suffisant pour à un moment donné faire fonctionner une machine à laver le linge.

                      Et pour cela quelle surface ? Si on reprends votre propre calcul de 12000 € à 600 € /m², on tombe sur 20 m² ... une paille !

                      Le rendement on s’en fout, car effectivement le soleil on ne contrôles pas, donc tout ce que on peut récupérer c’est bon à prendre. Toutefois, compte tenu de ce rendement, ça permet d’estimer une surface nécessaire à une consommation donnée. , et s’apercevoir que comme énergie primaire, le compte n’y sera jamais. Donc énergie d’appoint, exactement le propos de Gatsy.

                      Quand à la durée de vie des panneaux, je vous donne rendez-vous dans 30 ans pour voir dans quel état ils sont, et surtout si ils vous crachent toujours autant que au 1er jour - car ce que vous ne dites pas, c’est que les constructeurs vous garantissent éventuellement les panneaux pour 25 ans, mais à 75% de rendement. 

                      Et dans la pratique, les fabricants de panneaux solaires feront comme les chauffagistes genre Sofath  : pour ne pas assumer les garanties qu’ils avaient imprudemment vendues, ils ont fondu les plombs et ont remonté juste après une société dans les mêmes locaux et avec les mêmes dirigeants, mais « nous c’est Thermatis, Sofath est bien notre dénomination commerciale, mais ce n’est pas notre société, ce n’est pas à nous que vous avez acheté, et donc la garantie on la fait pas » ... histoire vécue.

                    • wesson wesson 16 juillet 2012 17:19

                      oups, typo, 3 Kwc doivent générer entre 2400 et 3600 Kwh par an, entre 240 et 360 € d’électricité au prix EDF, soit entre 34 et 50 ans sans aucune dépense pour rentrer dans votre investissement.



                    • wesson wesson 16 juillet 2012 17:21

                      encore Typo : KwH = Kilowatt Heure, 


                      et non Kilowatt / (par) heure

                    • Regismu 16 juillet 2012 17:32

                      ben oui peut etre que certains sont moins bornés que certains lecteurs de ce post .. ? pourquoi ça marche ..chez les autres ..et pas en France ? .. Ul ets etmps d’ouvrir les yeux ? non ?


                    • Lionel83 16 juillet 2012 17:38

                      Tant qu’on est dans la typo, la bonne orthographe est kWh (le k est toujours minuscule et W est majuscule en hommage à Monsieur Watt)
                      Sur le Wc (Watt crête), dire que c’est un concept commercial est complètement méconnaitre le sujet. C’est une unité de puissance normalisée qui permet de définir la puissance d’un panneau dans des conditions identiques (STC).
                      Ensuite, toujours le travers de base : ou ai-je dit que c’était LA source d’énergie définitive ? Le Soleil ne peut pas tout, on doit avoir un maximum de source diverse, cela est une évidence il me semble.
                      Les panneaux perdent en rendement dans le temps, la belle affaire. Actuellement, on est sur des bases de 80% du nominal à 30 ans. Et ce n’est pas juste un argument commercial, un article sur un cas réel :
                      http://www.enerzine.com/1/14068+quc-¥rendement-des-modules-photovoltaiques-apres-20-ans+.html
                      Et y a bel lurette que le panneau aura été rentabilisé !
                       


                    • wesson wesson 16 juillet 2012 18:28

                      " Et y a bel lurette que le panneau aura été rentabilisé ! "


                      Selon vos propres chiffres il faut entre 34 et 50 ans de production sans le moindre pépin et avec un onduleur sans perte pour arriver à juste rembourser vos panneaux, donc désolé de vous le répéter, le compte n’y est pas. 



                    • Regismu 16 juillet 2012 19:14

                      comment tu comptes ? detaille un peu .. que l’on t’ouvre enfin les yeux ..


                    • Croa Croa 16 juillet 2012 23:27

                      L’exemple ne traite pas d’un camping-car et de l’électricité, pas de toute l’énergie.


                    • Caminel 16 juillet 2012 15:04

                      Qu’elle est la durée de vie des panneaux ? Qu’elle est l’incidence écologique de fabrication et de la « déconstruction » des panneaux ?

                      L’électricité n’est pas hélas le seul problême aujourd’hui auquel nous devons réfléchir tant pour le coût que pour la raréfaction à venir.

                      Et si tout simplement avant d’inventer de nouveaux produits, sans revenir à l’age de pierre, ne pourrait-on pas déjà « mieux consommer », en arrêtant de gaspiller par exemple


                      • Lionel83 16 juillet 2012 16:37

                        Voir ma réponse ci-dessus au message précédent.
                        Sinon, entièrement d’accord. La première des choses à faire est de consommer mieux, d’arrêter le gaspillage (un seul exemple, est-il utile d’éclairer les routes à 2h du matin ou les enseignes lumineuses ?). Un bon kWh est un kWh non produit. Voir l’association negawatt.


                      • Constant danslayreur 16 juillet 2012 16:15

                        Croa avait écrit un bon papier sur le sujet voila trois ans http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/laisse-entrer-le-soleil-temoignage-54147

                        Lire notamment les commentaires de Lord_Mahuf, ceux de Jojo étant trop forts pour vos petites têtes smiley


                        • Lionel83 16 juillet 2012 16:53

                          Effectivement un bon article ou on lit moins de bêtise que maintenant !
                          Le ton est aussi beaucoup plus serein, on note de la curiosité, de l’intérêt. Tout le contraire de ce qu’on peut lire maintenant. Je pense que la vaste campagne de désinformation du gouvernement ainsi que l’insistance des médias sur les ratés en sont pour quelque chose.
                          Pourtant, beaucoup de photon sont tombés sur les toits depuis et il est bien dommage d’avoir un tel gâchis.


                        • Croa Croa 16 juillet 2012 23:34

                           smiley Merci smiley

                          Je suis toujours aussi content et je ne rencontre pas de problème majeur.

                          Par contre je déconseille les tuiles qui sont un peu plus chères et qui chauffent trop. Les panneaux courants sont mieux finalement.


                        • COVADONGA722 COVADONGA722 16 juillet 2012 16:30

                          yep , quelques uns ici , beaucoup plus compétents ont soulevés l’interet ou les désagréments
                          induits par ce que nous vante notre « ami » il semble que le propos de l’auteur ne soit pas de dialoguer mais de ce servir d’agoravox pour planter un beau panneau publicitaire pour un forum/blog/vente/promotion ect... bref comme je le dis dans ce qu’il nomme mon « blablah »
                          notre VENDEUR est venu faire de la retape !

                          Asinus : ne varietur


                          • Lionel83 16 juillet 2012 16:58

                            Ma foi, si je peux faire découvrir cette énergie de l’avenir (et même de maintenant) et faire s’interroger les personnes sur leur bilan énergétique, cela me convient d’être qualifié de vendeur et de faire de la retape. Merci à vous.


                          • Regismu 16 juillet 2012 18:11

                            seulement uen rpecision

                            le forum indiqué dedié uniquement au photovoltaique est tenu par des particuliers benevoles et producteurs photovoltaique eux memes .. a été cité car vu la desinformation que vous semblez avoir subi ..il est plus simple que ceux qui veulent vraiement avoir les vrais infos et poser leurs questions le fassent sur ce forum plutot que dans ces posts ou tout est melangés .


                          • chmoll chmoll 16 juillet 2012 17:04

                            en v’la des économies ,surtout utile pour ceux qui ont un camping car

                            http://www.youtube.com/watch?v=EeRQsoqcO78


                            • Spip Spip 16 juillet 2012 17:20

                              L’article me semble un peu léger et si c’est pour nous rediriger vers un forum, ce n’était pas la peine, ceux que ça intéresse savent faire ça tout seul.

                              « compenser le bruit de fond... » Suivant l’axiome bien connu que : l’énergie la moins chère est celle qu’on ne consomme pas, il faudrait peut-être commences par faire son bilan perso en équipements (est-ce que j’ai vraiment besoin de...) éteindre les veilles inutiles (il y en a partout), éduquer à éteindre la lumière quand on quitte une pièce, etc. Bref, un peu de bon sens à la place d’une technologie supplémentaire...

                              A part ça, à chaque fois qu’on parle d’énergies alternatives, on voit invariablement arriver le troll de service (peu importe le pseudo) avec son obsession : LE BOBO.

                              Il n’a aucune culture technologique pour contrer un argumentaire qui serait discutable, ça ne l’intéresse pas. Ce qui l’intéresse c’est de pouvoir gerber sur une classe sociale, assez floue, qu’on devine être peu ou prou au dessus de la sienne. Les sites participatifs sont encombrés de ces aigris qui font tout sauf participer, c’est lassant...


                              • Lionel83 16 juillet 2012 18:03

                                Oui, l’article est léger, j’en suis totalement conscient. C’est également pour ça que j’ai donné un lien vers un forum spécialisé sur la question du PV. Le but était de faire réagir et c’est manifestement réussi. Malheureusement, les réactions sont pour la plupart négatives et dénotent une méconnaissance totale du sujet et plus grave, quantités d’idées fausses. Finalement, le fait que mon article soit court est une bonne chose !
                                Sinon, comme je l’ai écrit plus haut, un bon kWh est un kWh non produit. Là-dessus, aucun doute, voir l’association Negawatt.
                                Pour LE BOBO, ça me rappelle une chanson de Brassens : quand on est c...  :))
                                 


                              • Regismu 16 juillet 2012 17:25

                                peut etre que rien qu’en dementellement des centrales nuk et en stockage des dechets pendant des milers d’année il y a encore du travail pour tout le monde


                                • Regismu 16 juillet 2012 17:30

                                  alors pourquoi se contenter de 3Kwc ?

                                  vous savez quand meme que le prix du kWh va augmenter au minimun de 6% par an pendant au moins 6 ans et ça ça a été voté avant que des travaux soient decidés pour pouvoir continuer à produire avec des centrales nUK . sans parler du cout des EPR dont on ne sait meme pas s’ils vont produire un jour ou nous peter à la figure ..

                                  que voulons nous laisser à nos enfants ? des dechets nuk dans leurs jardins ? ..


                                  • Croa Croa 16 juillet 2012 23:57

                                    La limite à 3 kW crête n’est pertinente que pour revendre l’électricité et pour un particulier. Le but est de couvrir ses propres consommations (bien qu’il y ait échange) et de rester exonéré de taxes. L’expérience montre que cette puissance est en effet largement suffisante pour un ménage (sauf ménages faisant un usage anormal de l’électricité, chauffage par exemple.)

                                    Celui qui produit pour lui-même fait absolument ce qu’il veut !

                                    Celui qui veut vraiment produire (aller très au delà de l’échange) doit passer au cran supérieur (très-très au delà de 3 kW !) et se choisir un statut d’entrepreneur.


                                  • Lionel83 17 juillet 2012 10:20

                                    Il n’y a pas de revente de courant, pas plus d’ailleurs que de tarif de rachat !! On est producteur de courant, on VEND son courant à un certain tarif d’ACHAT !!
                                    Il n’y a pas de limite à 3 kWc, c’est juste que jusqu’à cette puissance vous avez une TVA réduite à 7% et vos bénéfices sont exonérés d’impôt. En fait, vous pouvez sans souci particulier faire une installation jusqu’à 36 kWc. Même pas besoin de créer une société. L’intérêt de la société est simplement de pouvoir récupérer la TVA et d’avoir un plan d’amortissement.


                                  • Regismu 18 juillet 2012 10:04

                                    Bonjour à Tous

                                    et non meme pas besoin de creer une société pour recuperer la TVA et faire de l’amortissement avec le materiel ..le Bic non pro suffit 


                                  • Marco07 16 juillet 2012 17:52

                                    On commence donc à voir de plus en plus de personnes qui s’intéressent au photovoltaïque d’un point de vue écologique (tout en mesurant le coût économique) et qui réfléchissent à l’autoconsommation : la manière la plus simple (pas de contraintes administratives ou techniques), la plus efficace (meilleure efficacité des panneaux), la plus sure (pas de risque de fuites dans sa toiture ou d’incendie), la plus écologique (pas de destruction de toiture neuve ou d’ajout de produit pour l’étanchéité, pas de travaux électriques supplémentaires) de produire du courant. Toutes ces avantages font que cela devient financièrement intéressant.

                                    A moins de sortir le chéquier ou de mettre sérieusement les mains dedans c’est loin d’être aussi simple que ce qui est décrit. (mais si le chéquier est de sortie, la rentabilité de l’installation prend une claque)

                                    Et les panneaux se raccordent tout seuls aux chargeurs raccordés eux même par miracle au parc de batteries qui s’autoraccordent à l’onduleur ???

                                    La section et la distance des câbles, l’orientation, la pose, le choix de l’onduleur pour le matériel à alimenter (si ça n’est pas que du résistif...) Heureusement qu’il y a l’intervention du divin. -ou du chéquier-

                                     Pour les risques (incendie ou autre) ils existent... Un beau court-circuit sans protection et même si la tension n’est que de 12/24/48v de l’autre côté de l’onduleur....

                                    C’est de la publicité mensongère, autant c’est très sympathique à bricoler quand c’est fait en connaissance de cause, autant tenter les gens sous de faux arguments c’est du lobbying mal placé... (pour bricoler de temps à autre sur une installation familiale, je sais très bien que ça demande un petit investissement niveau temps, mais qu’il y a des contrainte assez nombreuse)


                                    • Lionel83 16 juillet 2012 18:11

                                      Super, une nouvelle erreur !
                                      Ou avez-vous vu qu’il y avait des batteries ?? Vous ne savez pas de quoi vous parlez !
                                      Pour info, ils existent des panneaux équipés de micro-onduleur qui délivrent directement du 230VAC. Pas besoin de faire intervenir le divin.
                                      Évidemment quand on est près de son chéquier, mieux vaut continuer avec EDF.
                                       


                                    • Regismu 16 juillet 2012 18:15

                                      ben non Marco07

                                       c’est plus simple que tu ne le penses justement ..

                                      et soit tu selectionnes soigneusement ton installateur pour avoir une installation soigné au juste prix ..et ce n’est pas le sujet du post ..

                                      soit tu lis un peu mieux le post de presentation et tu t’aperçoit que la soilution presenté et à la portée de tout le monde .sans connaissance particuliere ..comme quand tu branches un appareil de consommation à une prise ..la ce sera un appareil de production que tu brancheras sur ta prise et qui feras que tu auras moins de kWh a acheté ..et pis c’est tout ..


                                    • Marco07 16 juillet 2012 18:28

                                      Ok, c’est pas dans le but d’être 100% « producteur » (enfin partiellement) mais juste de limiter la consommation EDF...

                                      (le titre fait penser le contraire)

                                    • Marco07 16 juillet 2012 19:55

                                      @l’auteur, vous avez un lien concernant cette solution (avec micro-onduleur) -et éventuellement une documentation technique- ?


                                      Les seuls appareils que je trouve dans cette description sont assez cher...

                                    • Lionel83 17 juillet 2012 10:14

                                      Faite une petite recherche Google, vous trouverez facilement. Je vais pas citer de marques, déjà qu’on m’accuse de vendre quelque chose !!


                                    • Marco07 17 juillet 2012 12:58

                                      Les seuls micro-onduleurs que je trouve font minimum 130-140€ (ça fait cher par panneau)... Et encore sans les frais de ports et douane en importation... (niveau tarif, ça s’approche d’une installation autonome avec un seul onduleur et un parc de batteries pour une « petite installation »)


                                      Si vous avez une solution qui s’approche de ce qui est décrit dans l’article allez-y, vous avez déjà pris l’accusation de publicité dans la tête, autant rentabiliser votre culpabilité.


                                      Par contre ce qui n’est pas dit c’est au niveau réglementation. Vous rajoutez plusieurs « sources » potentielles en 230V, et modifiez l’installation électrique (sans compter qu’il vous faut rajouter 1 différentiel par panneau -solution très coutêuse- ou avoir des fils de plusieurs mètres qui se rejoignent mais non protégés).. Je ne sais pas trop niveau assurance ce que ça donne en cas de pépin sur l’installation (faut peut-être faire repasser le consuel ?!)... Sur les micro-onduleurs en 230 que j’ai vu, il y a largement de quoi s’électrocuter.

                                    • foufouille foufouille 17 juillet 2012 13:47

                                      meuh non, c’est pas cher
                                      il te parlera credit d’impot, meme non imposable
                                      te montrera la production max en PACA et plein sud sur une colline
                                      etc
                                      bref, du VRP avec des dents qui rayent le parquet


                                    • Lionel83 17 juillet 2012 14:42

                                      @Marco07 : tout est expliqué dans le forum par exemple là : http://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?f=41&t=25981.
                                      Concernant les risques, c’est probablement moins risqué que de jouer avec une perceuse électrique !! Règlementairement, c’est plus compliqué grâce à notre chère administration et à certain monopôle.
                                      @foufouille : j’ai pas de parquet, seulement du carrelage.


                                    • Marco07 17 juillet 2012 16:05

                                      Ok il s’agissait de ces régulateurs que j’avais vu... Faudrait voir la rentabilité de l’appareil, mais j’ai de gros doutes. (par rapport à une installation classique ou autonome)


                                      Concernant la réglementation électrique et les risques, c’est logique... Si c’est mal raccordé (juste raccordé à une prise par exemple, à l’arrache, en aval des disjoncteurs et du différentiel, avec le kit sans différentiel) ça peut-être fatal pour l’utilisateur (il suffit d’un gros défaut d’isolation sur un moteur ou une résistance par exemple, chose relativement fréquente), le différentiel de la maison sautera (peut-être) et le panneau continuera à injecter sur le réseau (jusqu’à 1A par micro-onduleur pour ce modèle)... Largement de quoi y rester.

                                      (exemple d’un autre commentaire d’installation « à l’arrache »)
                                      soit tu lis un peu mieux le post de presentation et tu t’aperçoit que la soilution presenté et à la portée de tout le monde .sans connaissance particuliere ..comme quand tu branches un appareil de consommation à une prise ..la ce sera un appareil de production que tu brancheras sur ta prise et qui feras que tu auras moins de kWh a acheté ..et pis c’est tout ..

                                      D’ailleurs les « kits » avec le différentiel intégré me laissent perplexe... Sur le site, ils laissent penser que tant que c’est raccordé avec la protection, c’est bon, alors qu’au final, si le panneau est raccordé en aval du (ou d’un pour les tableaux récents) 30mA de l’installation (sur une prise par exemple), ça équivaut à avoir plusieurs 30mA en // (avec un risque d’avoir un temps de coupure et courant de coupure plus élevé)... Je serais curieux de voir l’avis des gars du consuel...


                                      C’est marrant, c’est aussi pour éviter des mauvaises surprises (par exemple en jouant à la perceuse) que ce genre de protection existent...

                                    • Lionel83 17 juillet 2012 16:43

                                      Enfin une discussion sérieuse, merci Marco !
                                      En fait, je ne vois pas ce qui vous inquiète. Un DD protège tout ce qui se trouve en aval de lui. Si vous branchez un micro derrière lui et qui a un problème, il va disjoncter. Ce faisant, plus de courant sur la ligne, donc l’onduleur ne marche plus. Je rappelle qu’un onduleur ne peut fonctionner que si le réseau existe : c’est la première chose qu’on lui demande (norme Din VDE0126-1-1). Maintenant imaginons que le DD ne saute pas, vous croyez que c’est le courant du micro ou celui du réseau qui est le plus dangereux ?. Qui plus est, le système est lui-même pourvu d’un DD, donc si un problème venait à survenir entre la prise et le micro, il déclencherait. Si un problème survenait entre la prise et un appareil qui, cas quasi improbable, serait en train d’utiliser uniquement l’énergie fourni par le micro, il déclencherait dans ce cas spécial.
                                      Bref, encore une fois, on voit qu’on demande la ceinture, la bretelle, et l’armure en titane. Ce n’est pas sérieux. Moi, je pense sincèrement qu’on risque bien plus en utilisant une scie circulaire de 2000 W (et qu’on manipule) qu’un micro-onduleur de quelques centaines de Watt dont en général l’accès n’est pas spécialement simple.
                                      Je pense que c’est simplement un a priori devant un nouveau produit, une nouvelle conception de la production d’énergie, quel différence entre un appareil qui consomme du courant par rapport à un autre qui en produit ? Simplement le sens du courant ! Quand on branche sa bouilloire dans sa cuisine, on se pose pas de question. Pourtant, c’est un appareil de plus de 1000 W avec de l’eau. Si y a un problème et que le DD du tableau de tête ne marche pas, vous croyez qui se passe quoi ?


                                    • Marco07 17 juillet 2012 17:10

                                      Ces micro onduleurs sont donnés pour 1A en 230V (1000mA) aux conditions nominales, largement de quoi électrocuter quelqu’un... C’est pas spécifié dans la doc que ces micro-onduleurs ne peuvent pas fonctionner sans une tension « EDF ou autre » en autonome...


                                      Si le différentiel de la maison saute, il y aura en plus le temps de coupure des sécurités de l’appareil (que ce soit parce qu’il ne peut fonctionner sans le réseau, ou parce qu’il n’arrivera pas à assumer la charge et se mettra en défaut, ou si il est équipé d’un DD), bref ça risque de rallonger le temps de coupure.
                                      De plus, c’est pas dit qu’une partie du courant ne vienne pas de l’appareil (en cas de défaut d’isolement) et du coup un partage entre les 2 DD... Ou si aucun DD et une faible charge sur l’onduleur, avoir le DD de la maison qui ne s’enclenche pas.


                                      Au niveau du raccordement, le plus simple et le raccord en amont du DD de l’installation de la maison.... Mais pas au niveau d’une prise ou autre (d’autant que je suis sceptique avec la possibilité de mélanger récepteurs et générateurs sur la même ligne, déjà que chauffage/prises/éclairages sont systématiquement séparés...)

                                    • Lionel83 17 juillet 2012 17:19

                                      Je vous invite à faire des recherches et à comprendre comment fonctionne un onduleur raccordé réseau.


                                    • Marco07 17 juillet 2012 17:35

                                      C’est vous le vendeur de panneaux, vous devriez appeler le consuel pour savoir si c’est conforme d’avoir 2 différentiels en parallèle sur le même réseau....


                                    • Lionel83 17 juillet 2012 17:48

                                      Pas de problème avec le consuel pour ça. D’ailleurs les prises DD existent indépendamment de ce contexte.


                                    • Marco07 17 juillet 2012 18:08

                                      Là contrairement au raccordement « à l’arrache » les 2 différentiels sont en série.....

                                      Installation classique
                                      EDF
                                      | |
                                      / /-> DDR installation
                                      | |
                                      | |
                                      Réseau domestique

                                      Avec une prise avec différentiel en plus
                                      EDF
                                      | |
                                      / /-> DD installation
                                      | |
                                      | |
                                      / /->DD prise

                                      Installation à l’arrache

                                      EDF     ONDULEUR
                                      | |     | |
                                      / /-> DD installation     / / ->DD solaire (ou pas)
                                      | |____________________|_|
                                      |_|____________________| |
                                      | |
                                      Réseau domestique

                                      Dans ce cas, il peut très bien y avoir 15mA de fuites qui passent par le DD de l’installation et 15mA par le solaire sans coupure... ou rallonger le temps de coupure...
                                      Exemple, le DD du solaire est solicité à 30mA et pas de bol le général est solicité de 10mA... Le DD sur le solaire s’enclenche, et là seulement le DD de l’installation est sollicité à 40mA et coupe.... Au final ça rallonge de 2 fois le temps de coupure. Mais là c’est si la personne a installé le kit avec DD... Si c’est le kit sans DD raccordé à l’arrache, sur une prise, rien ne garanti que l’installation (le différentiel principal) coupe...

                                      Installation à l’arrache (méthode sans DD)

                                      EDF    ONDULEUR (raccordé à une prise, comme suggéré plus haut)
                                      | |     | |
                                      / /-> DD installation     | |
                                      | |____________________|_|
                                      |_|____________________| |
                                      | | ------------------------------------------- `0`
                                      Réseau domestique___________/ |\ <---- le bricoleur peut s’électrocuter en toute
                                       /\ tranquillité sans même perturber le différentiel de l’installation

                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 juillet 2012 18:10

                                      Si le diff installé sur l’ondu est en aval d’un autre circuit diff,c’est en série.
                                      Ainsi tu peux brancher certains jaccuzis ayant un diff de 10Ma sur un cicuit protégé amont en 30Ma .
                                      L’essentiel est que la protection aval soit égale ou supérieure à l’amont .


                                    • Marco07 17 juillet 2012 18:25

                                      Oui, mais là on parlait du cas de 2 générateurs sur le même circuit (qui sont en //)


                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 juillet 2012 18:45

                                      Ah OK ,c’est vrai que ça craint puisque plus de coupure générale .
                                      Je suis intervenu sur une installation pro :
                                      Tableau avec diff 30Ma en sortie ondu solaire
                                      Cable alime solaire sur contacteur puissance puis aval interupteur general diff.
                                      Si coupure génerale,coupure alimentation solaire avec le contacteur puissance (Me rappelle plus la ref )


                                    • Regismu 18 juillet 2012 10:10

                                      Bonjour

                                      mais si vous etudiez la question soigneusement vous verrez que vous parlez dans le vide ..

                                      coté puisance vous craignez plus avec des appareils de consomation plus puisant qu’un ce type d’appareil qui justement evite le courant DC .. et est deja complet et conforme à l’utilisation en France .. et sans aucun danger ..

                                       relisez la description .. plus soigneusement


                                    • Marco07 18 juillet 2012 20:10

                                      Vous êtes en plein délire ?! 

                                      coté puisance vous craignez plus avec des appareils de consomation plus puisant qu’un ce type d’appareil qui justement evite le courant DC .. et est deja complet et conforme à l’utilisation en France .. et sans aucun danger ..

                                      Vous êtes un dangereux menteur ou un ignorant dangereux.
                                      Pas besoin d’un gros ampérage pour mourir avec du 230V en AC.... (ces micro-régulateurs peuvent délivrer 1A chacun).

                                      Renseignez-vous, passez une préparation à une habilitation, ou payez un électricien mais ne touchez pas au réseau et ne dispensez pas ces délires dangereux.

                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 juillet 2012 20:20

                                      Pour une résistance moyenne du corps humain de 1000 Ohms /
                                      50 MA en continu et 25 MA en alternatif sont les seuils mortels .


                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 juillet 2012 20:48

                                      Et j’ajoute que meme avec votre protection différentielle à 30 milliampères sur le courant de votre maison (alternatif) ,intervenir sans couper le général , voir mieux au compteur ( si vous avez acheté une maison ancienne appartenant avant à un bricoleur) ,peut vous tuer puisque le seuil mortel est à 25 milliampères !
                                      Meme si vous avez tout coupé ,vérifier l’absence tension !


                                    • Lionel83 19 juillet 2012 19:12

                                      Franchement, vous ne comprenez rien à rien, ou alors vous faites semblant de ne pas comprendre (j’espère pour vous). Le PREMIER truc qu’on demande à un onduleur, c’est de s’arrêter s’il n’y a plus de réseau. Qu’il délivre 1 A ou 500 A, on s’en fou !!!
                                      Encore une fois, l’onduleur injecte sur le réseau de votre maison. S’il y a pas de réseau, y a pas d’injection. Si il y a le réseau et si il y a un problème, à votre avis, de la production de votre petit onduleur de 200 W ou de la production de la centrale nucléaire qui alimente le réseau, qui vous posera le plus de problème ?
                                      Et ce sera la dernière intervention sur ce thème.


                                    • Marco07 19 juillet 2012 20:50
                                      Franchement, vous ne comprenez rien à rien, ou alors vous faites semblant de ne pas comprendre (j’espère pour vous). Le PREMIER truc qu’on demande à un onduleur, c’est de s’arrêter s’il n’y a plus de réseau. Qu’il délivre 1 A ou 500 A, on s’en fou !!!
                                      Encore une fois, l’onduleur injecte sur le réseau de votre maison. S’il y a pas de réseau, y a pas d’injection. Si il y a le réseau et si il y a un problème, à votre avis, de la production de votre petit onduleur de 200 W ou de la production de la centrale nucléaire qui alimente le réseau, qui vous posera le plus de problème ?
                                      Et ce sera la dernière intervention sur ce thème.

                                      Vous êtes malhonnête... J’espère que vos clients n’auront pas de problèmes et qu’ils feront appel à quelqu’un ayant au minimum une habilitation plutôt que des convictions dangereuses..
                                      Qui vous dit que le réseau sautera si c’est le kit sans 30mA qui est acheté et mal raccordé ??? Qui vous dit qu’il n’y aura pas de pépin si la personne achète un kit avec 30mA et se retrouve avec 2 30mA en // ???

                                      Vous êtes un charlot, la puissance délivré n’est pas une donnée à prendre en compte à ce stade.... 200W, sont suffisant pour y passer, ça dépend pas de la puissance du générateur, mais de la résistance du corps humain au moment du contact. Vous pourriez au minimum contacter un électricien pour proposer les bons conseils niveau branchements (sur votre site).

                                    • rv45 22 juillet 2012 15:59

                                      Bonjour à tous,


                                      Nouveau ici je voulais vous faire part de mon expérience et répondre aux réponses ci dessus.

                                      J’ai attendu assez longtemps avant de faire le pas du photovoltaïque. J’avais tellement de choses à faire avant : isolation, chauffage pac sur nappe, puis solaire thermique.

                                      Finalement fin 2011 j’ai commencé par une installation de 3 kWc en vente surplus une exception c’est une vision différente de ce c’est fait pendant quelques années.

                                      Je rajoute 6 capteurs avec 6 micro-onduleurs l’installation que je fais en très grande partie moi même et extrement simple un deuxième consuel à été fait pour être en règle. Mon installateur à fait le branchement final. le consuel à été accorde sur demande sans visite contrairement à la première installation.
                                      Le coût est assez faible si vous chercher bien les panneaux comme les micro onduleurs sont à un prix très raisonnable. Pour vous donner un ordre d’idée pour 1,5 kWc en matériel on est de l’ordre 2200 € ht, la passerelle n’est pas obligatoire pour le fonctionnement des micro onduleurs.

                                      Mon but est à la fois de baisser ma consommation avec un retour sur investissement raisonnable. L’ensemble de mon installation devrait se situer entre 7 à 9 ans. Chaque cas étant un cas particulier.

                                      La partie production vendu et la partie autoconsommation pouvant relativement etre maîtriser et adapter sur la durée du contrat de 20 ans.
                                      Voilà je métrise un peu plus ma facture énergétique et mon impacte sur l’environnement, enfin je l’espère. Il y aura ici toujours quelqu’un pour critiquer, mais faite le si vous même avait mener des actions ne pas trop dégrader notre environnement.




                                    • Marco07 22 juillet 2012 19:42

                                      Marrant... Un nouvel inscrit avec la même terminaison de l’ip (115) que l’auteur qui poste un message pour faire de la publicité et qui contrairement à ce qui est écrit ne répond pas aux messages ci-dessus....

                                      Comique !

                                      vous avez pensé à rectifier le site web et ses conseils pour proposer aux clients de passer par un installateur pour éviter les branchement dangereux ?

                                      Pour la rentabilité, laissez-moi deviner, vous êtes au gabon et un prince héritier d’une grande fortune a financé une partie de votre installation et vous avez bénéficié d’un crédit d’impôt ?


                                    • Lionel83 22 juillet 2012 19:56

                                      mdr !!!
                                      Si vous êtes aussi savant sur les adresses IP que sur l’électricité, ça promet encore de longue journée de rigolade. Un grand merci, je ne m’étais pas autant marré depuis un moment mdr


                                    • Marco07 22 juillet 2012 20:13

                                      La prochaine fois, passez par un proxy ou un vpn, ça sera moins visible...


                                    • Lionel83 22 juillet 2012 20:18

                                      Et il insiste, vraiment on a pas fini de rire mmddddrrrrrrr
                                      Pour le fun, faites une recherche Google avec « xxx.xxx.xxx.115 », vous aurez un aperçu de tous les gens que j’ai corrompu mmddddrrrrrrrrrrrrrrr


                                    • Marco07 22 juillet 2012 20:18

                                      J’aimerais bien qu’un modérateur ayant accès aux ip complètes confirme ou non que ces 2 ip sont identiques....
                                      Parce que la probabilité qu’un nouvel inscrit ayant un ip se terminant par les mêmes chiffres que l’auteur (1 chance sur 255), se connecte pour éluder une conversation qui met l’auteur dans l’embarras et ne publie qu’un seul message sur agoravox, et coup de pot utilisant la même technologie, avec la rentabilité maximale permise par une installation en laboratoire.

                                      C’est trop beau vous devriez tenter l’euromillion plutôt que de vendre des panneaux solaires.

                                       smiley


                                    • Lionel83 23 juillet 2012 10:00

                                      J’aimerais bien qu’un modérateur ayant accès aux ip complètes confirme ou non que ces 2 ip sont identiques....
                                      Oui, j’aimerais bien aussi que je puisse me marrer encore un bon coup mdr


                                    • Marco07 23 juillet 2012 18:24

                                      Faudrait au moins penser à poster avec votre autre compte sur d’autres sujets, ça fait plus crédible....


                                    • JP94 16 juillet 2012 19:09

                                      EDF a déjà baissé le prix du kWh racheté , au grand dam de ceux qui espéraient un petit bénéf’ . ... alors n’espérons pas d’un fournisseur privé , ayant pour priorité d’engraisser des actionnaires , vous paie un prix intéressant pour vous ( - en réalité il y a déjà des rentiers à EDF , il ne s’agit pas des salariés mais de rentiers privés indemnisés largement lors de la nationalisation de l’Electricité en France ( ils doivent encore se frotter les mains) - )
                                      Privé aussi le fabricant de panneaux - avant même que le rendement soit élevé , seul le prix l’est -
                                      Le risque dans cet investissement , énorme est à la seule charge de l’acheteur qui s’imagine peut-être rentier ...et se retrouvera à la merci des banques , à rembourser un investissement au rendement aléatoire , insuffisant .
                                      On ne peut pas revenir en arrière : il faudra payer , c’est tout .
                                      C’est ce qui s’est passé , il faut s’en souvenir les fournisseurs privés .
                                      Pour le gaz , l’augmentation prévue n’est due qu’à une évaluation fondée sur le fameux « prix du marché » . Autrement dit , on nourrit la spéculation , et c’est bien dû à la privatisation . Si le « prix du marché » de votre kWh à l’achat s’effondre , vous n’aurez plus rien .

                                      Déjà vers1900 , Jack London avait dénoncé dans un article l’effet de la privatisation d’un service public ( municipal ) aux USA : on promet que la concurrence fera un prix moindre . ( Déjà ce principe est faux pourquoi moins que le prix de revient public + investissements ? ) . La concurrence commence par une phase d’entente ou non , mais au bout du compte , on a un monopole privé ... , qui fixe les prix qu’il veut , pour dégager du profit . Et il n’y a plus le service , car ça coûte cher ....et là plus personne pour réclamer la fin du monopole ou le retour au public ... il y a un nouvel élément : les actionnaires ont bâti un pouvoir d’influence qui leur permet de conserver la mainmise ...
                                      le but n’était de faire un tarif plus bas - les capitalistes ont-ils pour but de partager leur butin ? mais de mettre la main sur un pactole et cette finalité est réalisée .

                                      Le but du solaire est aussi de faire rêver à une solution individuelle face aux menaces de hausse incontrôlée des tarifs ...( menaces réelles ) et de faire miroiter un aspect écologique ... tout cela endort sur les enjeux et au bout du compte on perdra un service public performant ... après on sera coincé .

                                      Lorsqu’il y a une panne ( orage , ou autre ) EDF répare et on ne paie rien de plus . Si votre installation tombe en panne ... quel coût ? qui répare ?

                                      En Allemagne ,au Danemark le kWh est deux fois plus cher qu’ici , du fait qu’il y a peu de nucléaire : on a ici le kWh le moins cher d’Europe occidentale .
                                      Au Japon , Fukushima montre où mène la privatisation ...en Allemagne et en Californie , les pannes énormes sont les conséquences de la privatisation ...

                                      ça marche ailleurs ? mais où , alors ? 


                                      • Regismu 16 juillet 2012 19:20

                                        bonsoir JP94

                                        ben dans les pays que tu as enuméré .. ça marche ..etant une installation privée en cas de soucis c’est le particulier qui prendra en charge les reparations et pas la colectivité .. mais as tu bien vu ce qu’il y a dans une installation photovoltaique ..il n’y a pas de pieces en mouvement ..pas d’usure ..donc risques de pannes assez limités .. on a deja des retour sd’installtions de plus de 20 ans qui continuent de produire comme au debut ..

                                        on a tu vu que tu ne paye pas les reparations d’EDf ou ERDf ? ..tu as cherche dans els subventions nationesles , regionales et communales en plus du prix et des taxes que tu payes directement ..


                                      • foufouille foufouille 16 juillet 2012 20:45

                                        les batteries ne sont pas eternelles, exagerons pas


                                      • JP94 17 juillet 2012 19:12

                                        On a l’électricité la moins chère d’Europe Occidentale . Je ne vois pas pourquoi je vais m’endetter auprès d’une banque pour acheter du matériel aussi cher et au final ne rien gagner .

                                        Je ne vois pas dans quel pays ça marche . Je suis allé en Suède , pays qui aime à prôner l’écologie ... mais l’hiver les panneaux solaires y seraient de peu d’utilité ...
                                        Dans un pays plus chaud , l’investissement serait à l’inverse improductif en été ...

                                        Pour moi cette solution par les panneaux solaires ( que j’ai même envisagée pour chez moi car son principe m’intéresse en fait ) est faussement évidente .

                                        Evidemment , si on vit au Danemark ou dans un pays à haut revenu par tête mais avec un kWh au prix exorbitant , on peut être tenté . Un kWh produit électriquement en Allemagne dégage 7 fois plus de CO2 qu’en France et en Pologne , c’est 11 fois plus ... donc au niveau écologique , la question se pose différemment .

                                        Mais il demeure la question de cet investissement . On se lance dans un crédit supplémentaire et on est coincé par les banques pour des décennies . De plus , on oublie au passage que la question énergétique n’est pas individuelle donc la réponse non plus .

                                        Je pense que les solutions sont déjà à chercher dans l’optimisation thermique des bâtiments collectifs ou non .

                                        Les réparations qu’effectue ERDF sont équitablement réparties entre les usagers ( enfin maintenant « clients » ) . Cela étant dit les tarifs ne sont pas les mêmes pour tous : particuliers et entreprises ne paient pas du tout le même tarif .

                                        Le principe de l’opérateur public , c’est qu’il n’y a pas de profit sur son dos ... puisque le bien national est censé appartenir à tous . d’autre part , la gestion de l’Energie doit être nationale , et centralisée , gérée par des techniciens .

                                        Confier comme c’’est déjà le cas ici - et plus encore là où toute l’Energie est privatisée-la gestion à des financiers ne peut mener qu"à des problèmes techniques et aussi humains .

                                        Les traders qui gèrent les flux énergétiques , au lieu de raisonner rationnellement en fonction de critères techniques objectifs , privilégient une gestion à court terme suivant des critères purement financiers ...EDF en est un peu revenu , suite aux problèmes que ça a déjà posé .

                                        Je pense que cette technologie des panneaux solaires , certes séduisante , ne peut être généralisée et ne peut s’appliquer qu’à des cas où l’acheminement énergétique pose problème .


                                      • Regismu 18 juillet 2012 10:12

                                        et on parle toujours sans savoir .. relisez la solution proposé ..c’est simple et à la portée de tous ..adaptable à chaque situation ..conforme à la legislation et securité et normes en vigueur . et peu cher donc pas de credit ..


                                      • Regismu 19 juillet 2012 18:18

                                        alors attends encore un peu ..le prix du kWh va exploser .à ce moment la tu prendras peut etre le temps de lire soigneusement ce qui est expliquer et de comprendre ton interet personnel ..au juste prix ..


                                      • Regismu 19 juillet 2012 20:04

                                        mais foufouille ou as tu vu des batteries ? ...

                                        vous etes sur de lire et de repondre sur le bon post et de parler du sujet ?

                                        quand je vois que certains trouvent ridicules une protection de 25Ma alors que les disjoncteurs EDf sont de 500Ma ? je me demande vraiement de qui vient le danger ...


                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 juillet 2012 20:38

                                        Salut Regismu ,le pb avec les bricoleurs en élec ,et je l’ai souvent entendu ,c’est qu’ils pensent qu’un différentiel à 500 milliampère est plus sensible qu’un 30 milliampéres !
                                        C’EST L’INVERSE !!!!!!!!
                                        500MA= 0,5 AMPERE
                                        30MA=0,03 AMPERE
                                        Avec un 30MA vous etes pres de 17 fois plus protégé que le 500MA de votre compteur EDF !!!


                                      • lebreton 16 juillet 2012 21:25

                                        pas besoin de batteries pour recharger la connerie ,c’est automatique pour certains et c’est gratos mdr le débat censé c’est avec qui ? 


                                        • foufouille foufouille 16 juillet 2012 22:29

                                          dans un onduleur, il y a une batterie
                                          surtout si tu veut etre autonome bouffon
                                           


                                        • Croa Croa 17 juillet 2012 00:06

                                          « dans un onduleur, il y a une batterie »

                                           smiley smiley smiley

                                          Il faut, certes, une batterie pour faire fait marcher un onduleur mais elle est dehors, pas dedans ! smiley

                                          Et encore, les onduleurs dont on parle ici n’ont même pas besoin de batterie puisqu’ils sont, en quelque sorte, branchés sur le soleil ! smiley


                                        • Lionel83 17 juillet 2012 10:10

                                          Pitié, arrêtez de dire des âneries !
                                          Dans une installation photovoltaïque raccordée au réseau, il n’y a pas de batterie, ni dans l’onduleur, ni ailleurs !!
                                           


                                        • foufouille foufouille 17 juillet 2012 10:32

                                          en autonomie, il y a des batteries
                                          arretes de dire des conneries


                                        • Lionel83 17 juillet 2012 11:35

                                          C’est pas vrai, on parle d’INSTALLATION RACCORDE RESEAU ! Rien à voir avec les sites isolés ou les systèmes de secours.
                                          Donc, une dernière fois : il n’y a pas de batterie dans un onduleur ni ou que ce soit dans ce genre d’installation !!


                                        • Marco07 17 juillet 2012 13:14
                                          dans un onduleur, il y a une batterie
                                          surtout si tu veut etre autonome bouffon
                                          L’article prête à confusion sur ce point.
                                          Là il s’agit juste de « compléter », diminuer la conso EDF avec des onduleurs spéciaux qui injectent ce qui est produit à l’instant T... en complément sur le réseau alimenté par EDF.

                                          Certainement pas de faire « concurrence » à EDF... D’autant qu’au niveau des stratégies citées
                                           (c’est ce qu’on appelle abusivement « autoconsommation », s’il y a un peu de surplus, il va gratuitement sur le réseau 
                                          L’utilisateur a tout intérêt à n’avoir que la puissance minimale de ses équipements (tous les transformateurs et appareils en vieille, c’est pas énorme, mais dans un appartement classique par exemple, il y a grosso modo 50-100W d’appareils qui consomment en permanence.... Les box internet, toute la hifi, les chargeurs de portable, les consoles en vieille, le lcd etc...)

                                          Et encore, ça ne fonctionnera que pour 8h par jour... Il reste 16h non couvertes. (pas de possibilité de stockage, à moins d’aller sur des onduleurs plus cher et de rajouter un parc de batteries -avec chargeur ou chargeur intégré dans l’onduleur-, mais ça se rapproche de l’installation autonome en plus cher)

                                        • foufouille foufouille 17 juillet 2012 13:39

                                          « C’est pas vrai, on parle d’INSTALLATION RACCORDE RESEAU ! Rien à voir avec les sites isolés ou les systèmes de secours. »

                                          pas quand tu parles d’autonomie


                                        • foufouille foufouille 17 juillet 2012 13:41

                                          « L’article prête à confusion sur ce point. »

                                          normal, c’est un VRP avec grandes dents qui vend aux petits vieux


                                        • Lionel83 17 juillet 2012 14:48

                                          Pourquoi « aux petits vieux » ?


                                        • foufouille foufouille 17 juillet 2012 15:14

                                          plus facile a rouler ..........
                                          tu as jamais vu de VRP ?
                                          le grand sourire, toutes les dents dehors .........
                                          faut signer et payer tout de suite, madame


                                        • Lionel83 17 juillet 2012 16:46

                                          Je note : faut donc cibler plutôt les vieilles. Est-ce que moches en plus ça peut aider ?


                                        • foufouille foufouille 17 juillet 2012 17:06

                                          ca depend de ton physique ........
                                          et si le mari est la

                                          c’est comme les eoliennes, on te met en avant la puissance maxi
                                          pas la moyenne, ni la vitesse du vent pour demarrer


                                        • Lionel83 17 juillet 2012 17:21

                                          Ok, je vérifierais pour le mari.
                                          Sinon, t’as oublié, je vends pas d’éolienne, seulement du PV !


                                        • foufouille foufouille 17 juillet 2012 17:28

                                          la technique est la meme
                                          un watt crete ou reel, c’est pas pareil

                                          http://fr.wikipedia.org/wiki/Watt-cr%C3%AAte


                                        • Asp Explorer Asp Explorer 16 juillet 2012 23:41

                                          Faire croire aux honnêtes gens qu’on peut gagner de l’argent en installant des panneaux solaires dans ce pays de merde où il pleut tout le temps relève de l’escroquerie intellectuelle.


                                          • Lionel83 17 juillet 2012 10:06

                                            @ASP Explorer : votre commentaire est d’une rare stupidité. Les Allemands qui ont dépassé les 22GW de solaire installé seraient-ils des débiles ? Regardez les milliers d’installations de particulier en France sur http://www.bdpv.fr/index.php


                                          • Marco07 17 juillet 2012 13:03

                                            Me semble que les entreprises solaires Allemandes morflent sévèrement en ce moment...


                                          • Croa Croa 17 juillet 2012 00:12

                                            C’est une réflexion qu’il faut avoir, Merci l’auteur.

                                            Mais quant tout est bien pesé, on en revient, encore maintenant, à la revente à EDF.


                                            • babz 17 juillet 2012 09:44

                                              j’ai chez moi une consommation importante du fait d’aquariums recifaux qui nécéssitent un eclairage tres puissant douze heures par jour.J’ai pour projet d’investir,2000€ environ,dans une petite installation qui compensera cette conso,je pense que cela sera amorti en trois ans.
                                              le solaire n’est pas la panacée mais c’est le moins pire qu’on puisse trouver actuellement.


                                              • Croa Croa 17 juillet 2012 19:25

                                                T’as essayé les nouveaux éclairages à leds ?  Le rapport puissance lumière/puissance électrique est sans égal. En plus ces éclairages sont très jolis (je recommande les blancs éclatants) et sans danger car ils s’alimentent en très basse tension (12 volts le plus souvent.) Pour tes aquariums il n’y a pas mieux et tes problèmes de consommations sont réglés !

                                                C’est encore un peu cher  smiley
                                                 smiley mais quant on aime on compte pas !  smiley


                                              • poufy11 17 juillet 2012 14:32

                                                Entièrement d’accord avec cet article. pAS surpris par les réactions pessimistes de ceux qui critiquent du haut de leur ignorance.J’ ai vécu 10 ans dans une maison électrifiée avec 3 panneaux de 40 watts dans les années 80 ; j’installais des panneaux pv dans des sites isolés, bergeries, batiments agricoles, etc.. ; à l’époque déjà il fallait faire beaucoup de travail d’information pour vaincre les sceptiques indécrotables !! J’ai changé de métier, le matériel a bien évolué, les prix aussi, mais les franchouiards nihilistes continuent de saper la filière photovoltaiQUE, alors que d’Allemagne, d’Espagne ou de partout dans le monde l’énergie solaire est en plein essort. Je supose que s’informer sérieusement n’est pas aussi gratifiant que de déblaterer sans fin les mèmes idioties qui finissent par nourrir le défaitisme ambiant dans notre pays. Quand comprendrez-vous que gagner son autonomie est LA solution pour changer les choses au lieu de critiquer de façon stérile ceux qui mettent en pratique des solutions concrètes ?


                                                • foufouille foufouille 17 juillet 2012 14:36

                                                  « J’ ai vécu 10 ans dans une maison électrifiée avec 3 panneaux de 40 watts dans les années 80 »
                                                  120 watt max ou en moyenne ?
                                                  pourquoi pas 40a ?
                                                  ca devait etre folklo


                                                • Lionel83 17 juillet 2012 14:56

                                                  Merci Poufy11 pour votre message. Je commençais à désespérer devant la stupidité de tous ces commentaires. Pour moi, le photovoltaïque est une passion. Quand on y réfléchi sereinement, en évacuant tous les préjugés débiles, on comprends immédiatement que c’est une composante fondamentale du futur énergétique de la planète. On nous traite de revenir à la bougie, le problème c’est qu’ils sont encore à l’age de pierre !


                                                • Marco07 17 juillet 2012 16:44
                                                  Merci Poufy11 pour votre message. Je commençais à désespérer devant la stupidité de tous ces commentaires. Pour moi, le photovoltaïque est une passion. Quand on y réfléchi sereinement, en évacuant tous les préjugés débiles, on comprends immédiatement que c’est une composante fondamentale du futur énergétique de la planète. On nous traite de revenir à la bougie, le problème c’est qu’ils sont encore à l’age de pierre !
                                                  Avant de qualifier les commentaires de stupides, avez-vous pris le temps de calculer le tarif du kW que votre article met en avant (ce système de micro-onduleur ?)

                                                  Juste par curiosité ? Sachant que la seule plage rentable est celle des appareils de consommation en permanence (< à 200W), ce système ne permet pas de couvrir le reste... Sans en perdre (ou revendre) la partie en trop. (votre article ne mentionne pas le prix, la rentabilité, ou la réalité écologique de cette solution)

                                                  D’ailleurs la question écologique peut se poser pour une installation avec 1 module par capteur (l’électronique ne rime pas forcément avec écologie).

                                                  Pour s’amuser...
                                                  En admettant qu’il y ait un beau ciel bleu tous les jours et que votre module produise 195W en permanence -2890h d’ensoleillement ce qui correspond au maximum en France http://www.meteopassion.com/ensoleillement-annuel.php-... (celui que vous décrivez) Et en négligeant le rendement de l’onduleur, la différence entre puissance nominale et réelle..

                                                  ça fait du 563kW à l’année... à 0.133€, ça fait au maximum du 75€ (en plein pot, sans un nuage, aux conditions de rêve, de labo).... Par an pour un module à 545€ (sans les frais de livraison)...
                                                  Au mieux et dans un monde de rêve, c’est amortit en 7 ans.
                                                  En y intégrant le rendement (95% pour cet onduleur) -toujours dans des conditions de rêve,
                                                  540kW à 0.133 -> on se rapproche des 8 ans (7.67 ans)

                                                  Dans des conditions de rêve, sans ombres, sans parler de nuages baisse de rendement ou autre, à plein régime, votre rêve est amorti en 8 ans...
                                                  (je suis curieux de voir la rentabilité, même aux conditions nominales dans la meilleure région de France).... Je pari qu’on est proche de la fin de vie du matériel en simulation... Sans même avoir de masque solaire chargé.

                                                   smiley

                                                • Lionel83 17 juillet 2012 17:09

                                                  Mouais, me semble que vous confondez kW et kWh. Pas grave, en fait l’amortissement au tarif EDF actuel (et en le supposant constant) est entre 14 et 17 ans. C’est clair, en ayant à l’esprit que rentabilité, gain financier, je vous déconseille fortement de faire ce genre d’installation. Il est préférable de mettre son argent sur un PEA ou un livret A. Ce genre de produit n’est clairement pas fait pour vous.
                                                  Maintenant, je pose la question : quand vous faites une isolation, que vous posez un double-vitrage, que vous installez un chauffe-eau solaire ou thermodynamique (c’est la mode maintenant), faites-vous un calcul de rentabilité ? Non, et cela vaut peut-être mieux ! Vous le faites parce que c’est une évidence : économiser de l’énergie (et donc de l’argent). Ensuite, si vous avez une petite conscience écologique, c’est encore mieux. D’ailleurs, économiser l’énergie n’est pas une lubie d’écolo babacool, c’est un truisme.


                                                • Marco07 17 juillet 2012 17:29

                                                  Mouais, me semble que vous confondez kW et kWh. 

                                                  Promis, prochaine fois je donnerais ça en joules

                                                  Pas grave, en fait l’amortissement au tarif EDF actuel (et en le supposant constant) est entre 14 et 17 ans. C’est clair, en ayant à l’esprit que rentabilité, gain financier, je vous déconseille fortement de faire ce genre d’installation. Il est préférable de mettre son argent sur un PEA ou un livret A. Ce genre de produit n’est clairement pas fait pour vous.
                                                  Autant le petit calcul de bord de table -très optimiste- est détaillé (au risque d’erreurs) autant vous ne détaillez pas le vôtre... (solaire en général en France ou cette installation spécifique ?)

                                                  Maintenant, je pose la question : quand vous faites une isolation, que vous posez un double-vitrage, que vous installez un chauffe-eau solaire ou thermodynamique (c’est la mode maintenant), faites-vous un calcul de rentabilité ? Non, et cela vaut peut-être mieux ! Vous le faites parce que c’est une évidence : économiser de l’énergie (et donc de l’argent). Ensuite, si vous avez une petite conscience écologique, c’est encore mieux. D’ailleurs, économiser l’énergie n’est pas une lubie d’écolo babacool, c’est un truisme. 
                                                  Si économiquement c’est pas rentable (sur le moment ou en simulant une augmentation), quelle est l’utilité ? L’âme écologique ? Remplacer quelque chose c’est polluer...


                                                • Lionel83 17 juillet 2012 17:37

                                                  Ok, vous avez gagné. Effectivement faut être débile pour faire un truc pas rentable, je cherche l’asile le plus proche !


                                                • Marco07 17 juillet 2012 18:50
                                                  Ok, vous avez gagné. Effectivement faut être débile pour faire un truc pas rentable, je cherche l’asile le plus proche !
                                                  Certains appareils sont rentables... Pas besoin de systématiquement jeter l’argent par les fenêtres (ou pour les fenêtres).

                                                • Croa Croa 17 juillet 2012 19:33

                                                  Marco07 oublie le crédit d’impôt et choisi un cas plutôt défavorable. En prenant tout en compte l’installation est remboursée en moins de 10 ans,

                                                  et après c’est tout bénef ! smiley


                                                • Marco07 17 juillet 2012 19:55

                                                  Défavorable ?! Mon calcul de bout de table était optimiste, 100% de production sur 100% des heures d’ensoleillement ! (avec le plus fort ensoleillement de France)

                                                  Pas de jour de pluie, pas un nuage, pas un oiseau, le rêve !!! Un masque solaire parfait, exempt d’immeuble, d’arbres, de montagnes...

                                                  Le paradis du panneau solaire ! Même pas de baisse de rendement, vieillissement, rien, nada... On ne peut pas faire plus optimiste (ou en les plaçant de l’autre côté de la méditerranée.. ou dans l’espace, mais là on parle Français.... J’ai même pas évoqué la Bretagne !)

                                                  Menteur...
                                                   smiley

                                                • Karash 17 juillet 2012 17:18

                                                  Cet article est vraiment bancal.

                                                  1/ Il est complètement illogique de critiquer le monopole d’EDF d’un côté, et de bénir les tarifs de rachats publics de l’autre. C’est EDF qui paye la facture à chaque kwh de photovoltaique subventionné racheté au petit producteur.

                                                  2/ Vous dites que le gouvernement à fait machine arrière sans raison autre que « détruire » son travail, alors que la réalité est bien plus compréhensible et terre à terre : les tarifs de rachats ont été mis en place pour permettre le développement de l’industrie photovoltaique européenne, mais n’ont jamais atteints cet objectif. Au contraire, ils n’ont réussi qu’à former une gigantesque bulle qui in fine n’a fait que vider les poches des contribuables au profit de quelques commerciaux et de l’industrie chinoise.

                                                  3/ Le photovoltaique n’est pas une énergie « propre ». Le fait qu’un dispositif permettre de produire de l’électricité grâce au rayonnement solaire pour en faire une énergie propre. Cette techno a été développée pour alimenter des satellites, et éventuellement d’autres zones très isolées, mais elle n’a pas été développée pour remplacer le gaz et le charbon ... tout simplement car elle ne le peut pas.
                                                  Si on élimine les subventions, concrètement, aujourd’hui, s’alimenter en électricité via un panneau solaire n’est qu’une manière particulièrement idiote ( car inutilement couteuse ) de brider sa consommation.


                                                  • foufouille foufouille 17 juillet 2012 17:30

                                                    le nuke touche des subventions aussi

                                                    si on avait mis autant d’argent dans le solaire et l’eolien, on aurait deja un bon rendement et peu cher


                                                  • Lionel83 17 juillet 2012 17:32

                                                    1- le « rachat » n’existe pas, la revente non plus. On est producteur, on VEND son courant à un tarif d’ACHAT.
                                                    2- cela ne coûte strictement rien à EDF, c’est l’ensemble des consommateurs qui payent via la CSPE. Par ailleurs, le plus gros bénéficiaire du photovoltaïque est ... EDF !!!! En effet, c’est lui qui a le plus de puissance installée et en plus à des tarifs d’achat très élevé.
                                                    3- la fameuse soi-disant « bulle » est une conséquence directe des agissements d’EDF !!!!
                                                    4- le fantasme des modules Chinois : encore une fois, c’est notre cher opérateur national qui a fait un maximum d’installation avec des modules Chinois lowcost, certainement pas les petits particuliers.
                                                    5- le photovoltaïque n’est pas une énergie propre !! Bien sur, je pense que pour vous le nucléaire est une énergie propre !!!
                                                    6- toujours la même rengaine des subventions. Réveillez-vous, s’il est encore temps, voyez ce qui se passe dans TOUS les autres pays !!!


                                                  • Karash 21 juillet 2012 00:25

                                                    @Lionel83

                                                    Non, le photovoltaique n’est pas une énergie propre. Désolé. Comme une voiture électrique n’est pas une voiture propre, c’est une voiture dont la pollution a été déportée loin des yeux du consommateur final.

                                                    Ensuite, il semble que vous déportez sur EDF toutes les conséquences des errements de l’élite gouvernante. C’est une grave erreur. EDF n’est qu’un bouclier électoral qui permet de changer le nom de celui qui présente la facture.

                                                    Vous refusez de voir que le PV est technologiquement insuffisant, ce qui vous conduit à inventer n’importe quoi pour justifier son échec sur le terrain. Certes, on peut toujours chercher à améliorer la techno, mais la façon dont on s’y prend pour le moment est simplement catastrophique, la fautes aux gouvernants, pas à EDF en particulier.


                                                  • Lionel83 21 juillet 2012 09:50

                                                    Vous avez raison, ce n’est pas une énergie propre. En fait la seule énergie propre est celle qu’on ne consomme pas, toutes les autres sont plus ou moins sale avec des déchets et de la pollution qui durera plus ou moins longtemps. Chacun choisi la pollution et les déchets qu’il veut.
                                                    Il est clair que ce sont les errements du gouvernement qui ont conduit le PV là ou il en est. Mais EDF n’est pas tout blanc, loin de là. Etrange par exemple qu’avant chaque décision du gouvernement visant à détruire un peu plus le PV, EDF déposait des centaines de demande de permis. Qui est le grand gagnant de ce moratoire sur les tarifs de 3 mois ?
                                                    Mais bon, ce n’était pas le propos de mon article.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Lionel83


Voir ses articles







Palmarès