• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Entre COP23 et Terre Plate

Entre COP23 et Terre Plate

Ce mois de novembre 2017 sera riche de grands moments d’autosatisfaction, pour les croyants comme pour ceux qui profitent des croyants. En effet deux grands événements a fort potentiel tragi-comique ont lieu presque concomitamment : la COP23 à Bonn, Allemagne (1), et la Conférence Internationale de la Terre Plate à Raleigh, Caroline du Nord (2). Je ne sais pas laquelle sera la plus marrante, mais je sais bien laquelle participera le plus à l’élévation thermométrique du globe avec force jets privés, motorcades présidentielles, régiments policiers et tout et tout.

Flashback

Se tenait à Paris fin 2015 la COP21 – dont le nom en français, logiquement, est la FLIC21 (3) vu l’empressement de l’Etat à valoriser la liberté d’expression par un matraquage bien senti -, un monument d’autosatisfaction et d’hypocrisie climatique proclamant la sainteté d’un objectif de limitation de la hausse des températures à 2°C, objectif que tout le monde (sauf les croyants) savait pertinemment impossible à atteindre même dans le meilleur des cas, c’est-à-dire si tous les participants non seulement promettaient les réductions nécessaires, mais surtout les mettaient en oeuvre. Ce qui n’est évidemment pas le cas. (4).

Suite à la FLIC21, s’est tenue la COP22 à Marrakech en 2016. But : mettre en oeuvre les accords de Paris. Résultat (je cite) : Les quelque 200 pays réunis à Marrakech à la COP22 se sont mis d’accord vendredi 18 novembre aux alentours de minuit pour mettre au point d’ici à décembre 2018 les règles d’application de l’accord sur le climat conclu l’an dernier à Paris. Entre déception et avancées, RFI dresse le bilan de cette conférence sur le climat à l’issue de deux semaines de discussions sur le réchauffement climatique. (5) Les croyants applaudissent un peu, les autres se marrent ou pleurent, c’est selon.

La Flat Earth Society, ou Société de la Terre Plate, fut fondée en 1956 et, après une période d’inactivité, fut relancée en 2009 et compte aujourd’hui plusieurs centaines de membres et bien plus de sympathisants encore. Plus proche d’une secte que d’un courant scientifique, on peut ici aussi parler de croyants et de manipulateurs. Peu importe que l’on puisse démontrer en s’asseyant au bord d’une falaise que la Terre est ronde, le besoin de croire se suffit à lui-même et, comme c’est le cas aujourd’hui dans une grande partie ce que l’on appelle encore le domaine scientifique, la nécessité de démontrer que ce à quoi on croit (ou, surtout, ce dont on peut tirer bénéfice) est la vérité fait que l’on choisi les informations qui nous arrangent, et on refuse de voir celles qui nous dérangent (6).

C’est vrai pour les tenants de la Terre plate, c’est vrai pour ceux qui continuent à parier sur des réduction d’émissions de GES qui ne viendront pas, et qui même si elles venaient ne suffiraient pas à atteindre la fameuse limite de 2°C. L’important n’est pas tant le résultat que le processus, l’allégeance au dogme qui nous envoie en retour le sentiment d’appartenance à une caste plus proche de la Vérité que toutes les autres.

Dans le cas de la Terre Plate, le dogme est assez facile à identifier même s’il n’existe pas une seule et unique théorie de la Terre Plate – hors le fait qu’elle est plate. Les différences sont dans les manières d’évacuer toutes les preuves de sa ronditude : les images de l’espace sont des faux, la NASA est un complot, les bords de la Terre Plate sont gardés par les militaires donc on ne peut pas y aller pour se « pencher » sur le bord… bref tout et n’importe quoi mais c’est pas pire que la Vierge Marie enfantant Jésus, ou la parole d’Allah transcrite par le Prophète et les 72 vierges (thème central de la chose religieuse, la vierge) qui attendent les martyrs. C’est juste plus rigolo et ça ne tue personne.

C’est bien sûr plus compliqué dans le cas dudit réchauffement climatique anthropique, c’est-à-dire la partie du réchauffement liée à l’activité humaine. Pour certains, les plus croyants, tout ou quasiment tout le réchauffement est lié à l’activité humaine sous forme d’émission de GES, notamment de C02. Pour d’autre, il y a une partie liée au cycle naturel (la Terre ayant connu d’autres périodes chaudes) et une partie liée à l’activité humaine ayant pour effet d’accélérer ce processus. Pour d’autres encore, l’activité humaine est tout à fait marginale dans le phénomène actuel, et c’est la position actuelle de l’administration américaine. Le GIEC impute quasiment tout le phénomène de réchauffement à l’activité humaine, ce qui est logique vu que sa mission première est de créer l’industrie des énergies renouvelables en partant du principe que le réchauffement est de nature anthropique (7). Le point de vue pro-GIEC monopolisant les canaux de communication et tout avis contraire étant considéré débile (et d’autant plus depuis Trump), toute recherche remettant en cause ce dogme est passée sous silence. Pourtant elle existe, la dernière en date à ma connaissance ayant fait l’objet de ce récent billet (8). Bien sur il est très possible que ces études soient toutes fausses, mais encore faut-il le démontrer en essayant de les répliquer.

Cette incertitude dans le pourcentage du réchauffement attribuable à l’activité humaine, associée à l’ambiguïté politique qui d’une part doit réduire les émissions de GES mais d’autre part doit satisfaire ses populations qui veulent toutes des voitures, des vacances en avion, des maisons chauffées, de la viande et des produits industriels pas chers, fait que l’on entend beaucoup de promesses et de cocoricos mais peu de réalisations. Ce d’autant plus que même si volonté de réalisation il y a, et elle existe là où la pollution est la plus visible comme en Chine, sa mise en oeuvre est complexe et plusieurs approches existent.

Il y a en gros trois approches : l’imposition de normes, la taxation et le marché des droits d’émission de carbone. Toutes ont des avantages et des inconvénients. Les normes peuvent être efficaces en théorie mais tendent à renchérir les produits, à augmenter la bureaucratie et à motiver la triche (voir Das Auto par exemple). Elles peuvent aussi être contre-productives, par exemple en imposant un certain niveau d’isolation thermique qui n’est possible qu’avec des isolants dérivés du pétrole, ou créées au profit de lobbies. Il y a en fait assez peu de normes réellement effectives, c’est surtout une manière d’occuper et de développer la bureaucratie au profit de ses « clients », les grands groupes et sociétés capables d’intégrer des tonnes de réglementation, au détriment des « petits » qui sont ainsi asphyxiés.

La taxation est très facile à mettre en oeuvre mais généralement sans effet réel autre que l’appauvrissement des populations visées. Le fait que le litre d’essence augmente n’a pas vraiment d’effet sur la consommation globale, vu que les gens n’ont en général guère le choix de rouler. Sauf si l’argent récolté sert effectivement au développement d’alternatives avec des objectifs clairs, la taxation « écologique » relève plus du racket que de la politique environnementale.

Le marché des quotas de carbone, enfin, a mauvaise presse car souvent présenté comme un « droit à polluer », et ne concerne pour l’instant que l’industrie, mais il a l’avantage d’avoir un réel effet de réduction (les quotas d’émission étant réduits d’année en année) et de permettre le financement concret d’alternatives : si un pays vend ses droits, il doit émettre moins mais en contre-partie reçoit de l’argent (le produit de la vente des quotas) pour développer l’énergie propre et/ou réduire les gaspillages (9).

Quel est l’objectif de la COP23 à Bonn ? Mettre en oeuvre les accords de Paris, que nous savons déjà être impossibles à tenir. A l’heure actuelle, les engagements nationaux de réduction ne totalisent qu’un tiers des engagements requis pour théoriquement atteindre l’objectif fixé à Paris pour 2020. Un tiers des engagements, on ne parle même du niveau de réalisation. La COP23 a pour mission d’imposer les contraintes obligeant les signataires de Paris de réaliser leurs promesses. Ce n’est pas dit aussi brutalement, mais dans les mots de Patricia Espinosa, secrétaire exécutive de l’ONU Changements Climatiques lors de l’ouverture de la COP23 :

Le message ne peut pas être plus clair. Nous n’avons plus le luxe du temps. Nous devons agir maintenant. Alors on commence à partir de là – ici et maintenant.

Nous devons atteindre des buts bien spécifiques ici, à Bonn.

Nous espérons que ces négociations seront l’échelon supplémentaire, essentiel, qui nous permettra de concrétiser l’Accord de Paris, d’avancer sur ses règles d’application et d’en atteindre ses objectifs.

Nous devons aussi progresser pour concrétiser les engagements prévus pour 2020. A cet égard la finance et les promesses d’atténuation sont essentiels. (10)

La COP23 se présente donc, à nouveau, comme un grand théâtre où des gens en costumes-cravates ou tailleurs applaudissent des Fidjiens en pagne jouant une cérémonie tropicale dans le froid palais des congrès de Bonn. Les bons sentiments vont jaillir, certains verseront une larme, on se fera des grandes accolades et surtout on se promettra de se retrouver pour la suivante, c’est tellement sympathique et tous frais payés.

Du côté de la Terre Plate, les spécialistes de l’enfumage d’esprits faibles vont faire des conférences et vendre leurs livres auprès de leurs fidèles regroupés à Raleigh, fidèles qui auront au préalable payé entre 100 et 250 USD pour ce privilège. De manière générale, ces gens-là sont « climato-sceptiques » par essence vu que les modèles climatiques impliquent une Terre ronde, et que la science n’est qu’un vaste complot. Ce qui ne les empêche pas d’utiliser Internet, la télé par satellite et les modèles informatiques bien entendu. En matière de croyance, les contradictions n’ont jamais posé de problème.

 

Notes

(1) https://cop23.unfccc.int/fr/news/la-cop23-s-ouvre-sur-des-appels-pressants-a-maintenir-le-cap-de-l-accord-de-paris

(2) http://fe2017.com/

(3) https://zerhubarbeblog.net/2015/11/08/flic21-perte-de-temps-et-crise-dangoisse-climatique/

(4) https://zerhubarbeblog.net/2015/11/30/cop21-ou-2-degres-dirrealisme/

(5) http://www.rfi.fr/cop22/20161119-maroc-environnement-terre-cop-22-afrique-accord-climat-paris-rechauffement

(6) https://zerhubarbeblog.net/2017/10/18/la-plupart-des-articles-scientifiques-nont-aucune-valeur/

(7) http://documents.epfl.ch/groups/u/ue/ue-enac-marche-carbone/www/acteurs/acteur_GIEC.html

(8) https://zerhubarbeblog.net/2017/08/23/remise-en-cause-du-co2-dans-le-rechauffement-climatique/

(9) https://www.ddmagazine.com/1628-Comprendre-le-marche-du-carbone.html

(10) https://cop23.unfccc.int/fr/news/discours-d-ouverture-de-la-cop23-de-patricia-espinosa-secretaire-executive-de-l-onu-changements


Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 novembre 09:56
    Encore un article anti-pastafariste !Mais tout n’est pas perdu si le lecteur a la sagesse d’entendre le message du grand spaghetti cosmique :

    « Si comme nous, tu ne te reconnais pas dans les théories créationnistes,

    que la scientologie t’est opaque, 

    que tu t’inquiètes de la santé mentale des raéliens, 

    rejoins les adeptes de la Pasta !

    Notre Église est déjà sur Terre. 

    Pastafaray est parmi nous tous les jours dans notre assiette.

    « Que ton règne soit bien saucé, Inch Pasta » 


    Bob Branson : Pastaman du 1er degré »


    * La Maison Pastafaray s’occupera de tous vos biens terrestres et de la gestion financière afférente.


    https://pastafaray.wordpress.com/


    • Trelawney Trelawney 10 novembre 10:12

      @Jeussey de Sourcesûre
      J’ai tenté en vain de me faire mon passeport avec ma passoire sur la tête, mais l’administration m’a appris que l’UE a édité une directive anti-pastafarisme. Ca n’est donc plus possible

      Faudra-t-il un jour que l’on fasse des attentats à la nouille collante pour se faire reconnaître. Après tout les adorateurs de la chantilly l’on bien fait.

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 novembre 14:43

      @Trelawney

      Il y a des signes annonciateurs, quand même : lien


    • Trelawney Trelawney 11 novembre 08:56

      @Jeussey de Sourcesûre
      A ce propos, savez vous que dans l’armée américaine, il est indiqué la religion sur les plaques militaires des soldats et bien depuis peu l’abréviation « Athée/FSM » (Flying Spaghetti Monster) peut y figurer.

      Dois-je aussi vous préciser que nous avons « secrètement » influencé beaucoup d ’autres religions ne serait ce que pour la période du Ramendan où pendant un mois nous nous nourrissons que de pâtes (ramen) et a été copié par la suite par une autre religion qui a simplement changé une voyelle au nom.
      D’autre part les premiers pionniers de cette religion étaient les pirates et Trelawney est le nom d’un pirate célèbre. Aussi ne prenez pas mes dire à la légère où la foudre du monstre spaghetti sans sauce va s’abattre sur vous espèce de mécréant

    • Trelawney Trelawney 10 novembre 10:07

      Du côté de la Terre Plate, les spécialistes de l’enfumage d’esprits faibles vont faire des conférences et vendre leurs livres auprès de leurs fidèles regroupés


      C’est dans le même registre que le GIEC à Bonn et le rapprochement est intéressant. Parce qu’il faut bien se rendre à l’évidence : le réchauffement climatique n’est pas la priorité des priorités et on ferait bien de s’occuper de phénomènes beaucoup plus alarmants, malgré qu’ils soient facile de s’en occuper :
      - La déforestation
      - L’empoisonnement des océans

      • Shawford Queen’s Mir Âge 10 novembre 10:25

        Bonjour,

        pour réchauffer drastiquement l’atmosphère spécifique à l’écosystème agoravoxien, vous auriez du parler aussi et/ou plutôt de la terre creuse ! ^^

         smiley


        • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 10 novembre 12:48

          @Queen’s Mir Âge
          Pourquoi, c’est très bien la Creuse ! Je vous recommande un excellent petit resto à Aubusson, « A côté », en face du vieux pont. :)


        • Shawford Queen’s Mir Âge 10 novembre 13:04

          @Vincent Verschoore

          Si tant est que vous soyez un habitant de la Planète Agoravox dans toutes ses (l)at(t)itudes, vous voudriez dire que c’est là qu’il faudrait que j’aille pour me faire pas vacciner ? smiley smiley

          smiley smiley ? )


        • Christian Labrune Christian Labrune 10 novembre 11:00

          à l’auteur,

          Excellent article, dont je cite une phrase à la suite d’un autre article qui fait état du désappointement causé parmi les écolos après les revirements successifs de leur génial ministre. On le trouvera à cette page :

          https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/nucleaire-nicolas-hulot-deni-d-198549#forum5049662

          Je recopie ci-dessous la petite intervention que j’y ai faite :

          ...................................................................... ..........

          le besoin de croire se suffit à lui-même et, comme c’est le cas aujourd’hui dans une grande partie ce que l’on appelle encore le domaine scientifique, la nécessité de démontrer que ce à quoi on croit (ou, surtout, ce dont on peut tirer bénéfice) est la vérité fait que l’on choisit les informations qui nous arrangent, et on refuse de voir celles qui nous dérangent

          Cette phrase n’est pas de moi. Je viens de la copier dans un article de Vincent Verschoore dont je n’ai encore lu que le début, mais je trouve qu’elle s’applique très bien à l’écologie et à la déception qu’éprouvent les écolos après le virage à 180 degrés opéré par leur génial ministre dont les très émouvant prêches télévisés (j’en avais vu deux ou trois par hasard avant qu’il devînt ministre) m’avaient profondément bouleversé. Espérons que la foi écologiste en crèvera pour toujours.

          Je dois préciser que la phrase de Verschoore ne concerne pas les écologistes, mais de très grands esprits rassemblés quelque part en Amérique dans une grande manifestation destinée à promouvoir la thèse de la terre plate Plus de vingt-cinq siècles après Pythagore, c’est une vraie révolution copernicienne qui s’annonce, on en conviendra aisément.

          On trouvera l’article à cette page :

          https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/entre-cop23-et-terre-plate-198559



          • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 10 novembre 12:46

            @Christian Labrune
            La phrase que vous citez citez concerne aussi, un peu, les écologistes, du moins ceux qui ne peuvent rien considérer en dehors de leur certitude parfois dogmatique. Et notamment sur la part anthropique du réchauffement climatique. Je ne suis pas climato-sceptique au sens où je nie toute influence anthropique, mais parvenir à une juste mesure de cette influence me semble fondamental afin de mettre en place une politique adaptée. 


          • Christian Labrune Christian Labrune 10 novembre 22:26

            @Vincent Verschoore
            C’est bien pour cette raison que je l’avais citée, votre phrase, sur une page où il était question d’écologie et où il apparaissait que, confrontés à la réalité, les écolos se rendaient forcément compte que leurs délires avaient des limites.
            Je n’ai aucune compétence qui me permette d’évaluer le réchauffement, mais ce qui m’agace quand même, c’est qu’on prétende se parer de la rigueur scientifique quand on tient des discours qui sont si peu rationnels et qu’on regarde le climat, qui est un système complexe et chaotique, comme un ensemble à très peu de variables où les états successifs seraient calculables selon les lois d’un déterminisme strictement laplacien. Prétendre qu’on puisse agir de telle sorte que l’augmentation de la température moyenne, dans vingt ans, puisse être réglée au degré près, c’est vraiment le plus grotesque des charlatanismes et c’est vraiment se foutre du monde.
            J’espère qu’avant la fin de ce siècle on verra poindre une nouvelle ère glaciaire, ne serait-ce que pour les faire enrager.


          • Jeekes Jeekes 10 novembre 11:03

            ’’C’est juste plus rigolo et ça ne tue personne.’’
             
            Z’en êtes bien sur ?
             


            • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 10 novembre 12:43

              @Jeekes
              Je n’ai pas connaissance, pour l’époque récente du moins, de meurtres associés aux tenants de la théorie de la terre plate. 


            • Jeekes Jeekes 11 novembre 10:24

              @Vincent Verschoore
               
              ’’mais c’est pas pire que la Vierge Marie enfantant Jésus, ou la parole d’Allah transcrite par le Prophète et les 72 vierges (thème central de la chose religieuse, la vierge) qui attendent les martyrs. C’est juste plus rigolo et ça ne tue personne’’
               
              Sans doute, mais avouez que ça prête à confusion...
               


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 10 novembre 13:51

              IL Y A CEPENDANT DES CERTITUDES QU’IL FAUT VOIR ET MONTRER...


              J’ai bien remarqué l’absence d’articles concernant la « COP 23 » sur le site d’Agoravox... Quand d’un autre côté les chaines de la Désinformation française ont royalement ignoré ce « rassemblement mondial » et en ont fait un NON-EVÉNEMENT ! 

              C’est « logique » et c’est simple à comprendre pour qui connait les fondements de l’idéologie française ! La France se moque bien des « droits humains », elle n’a rien à voir avec « l’écologie » ! Elle s’en fouit de la pollution nucléaire, chimique ; elle emmerde la « fonte des Glaciers » et ne s’inquiète pas de la « disparition de la Banquise », elle ne plaint pas les peuples qui endurent les inondations ou les sécheresses, mais elle jacasse sur la misère humaine, sur la famine, sur le terrorisme qu’elle a elle-même appliqué aux millions d’individus totalement perdus sur le Globe ! 
              La France n’hésite pas et n’hésitera pas à construire sur n’importe quel Continent et dans n’importe quel pays les usines les plus dangereuses, les plus polluantes, elle exportera encore et encore ses Centrales de la fin du monde, elle produira et utilisera tous les produits chimiques qui ont détruit l’agriculture, les plantes et les semences et surtout ont irrémédiablement détruit la santé des peuples en leur faisant avaler tous les poisons cancérigènes !!! Oui la France est un « Grand pays » destructeur, pollueur, magouilleur, hypocrite et dangereux pour l’avenir même de l’humanité ! Une seule chose compte pour la France, son « image » et son « influence’ sur les autres peuple crédules !!! 

              Cette semaine donc, elle n’a rien dit sur la »COP 23« qui se tient en Allemagne : CELA N’INTÉRESSE PAS LA FRANCE ! Ce qui l’intéresse est juste »l’accord de Paris« et ce qu’elle en fera sur le plan diplomatique, sur le plan stratégique qui l’oppose aux USA et elle fait tout pour »enclencher le processus de destitution de TRUMP« ... Elle ne rate rien sur le plan de l’envoûtement satanique et sur le plan de la responsabilisation des peuples crédules là où ils n’ont vraiment rien à voir parce qu’ils n’ont jamais pollué la Nature ni réellement profité de l’industrialisation sauvage occidentale !

              Cette se amine la France a assommé les pays de la-bas qui sont toujours loin de l’intelligence et donc de leur indépendance ! La France a inauguré aux Emirats des Arabes désunis non pas un »Musée« , ce qui serait vu de loin »normal« mais de très près »insolite« puisque les pays zzzarabes en général n’ont pas »la culture des Musées« ... Mais la France a en réalité inauguré un »bébé Louvre« qu’elle a elle-même conçu et accouché et puis donné aux zzaraabes de la-bas comme un cadeau culturellement néocolonial  ! Il fallait lui donner un nom local, non ? »Le musée d’Abou...« par exemple ? Non, c’est la France qui l’a baptisé et il est le symbole de la France au pays des du Désert culturel ! Tout les »souverains zzzzarabes« étaient là et ils avaient applaudi Missieu Macron qui avait pourtant bien montré et sa nature et celle de Marianne ! »«  

               »« « l’islam est né dans ce palimpseste de cultes et de culture » et que « ceux qui veulent faire croire où que ce soit dans le monde que l’islam se construit en détruisant les autres monothéismes sont des menteurs et vous trahissent ».

              http://www.lemonde.fr/emmanuel-macron/article/2017/11/09/a-abou-dhabi-macron-denonce-l-obscurantisme-et-flatte-les-emirats-arabes-unis_5212253_5008430.html

              Oui Missieu MACRON, vous avez tout-à-fait raison de dénoncer l’obscurantisme des zzzzarabes devant les »Lumières Mariannesques«  : Vous êtes éblouissant Missieu ! 
              Vous seul vous pouvez parler du Monothéisme, de l’Islam et vous seulk vous pouvez sauver les zzzarabes de ceux qui veulent les »trahir«  !!! 

              La France a bien sauvé L’ALGERIE l’IRAK, la LYBIE, la TUNISIE, la SYRIE de leurs dangereux DICTATEURS et combien d’autres pauvres peuples qui n’arrivent pas à émerger vers les lumières !!! 

              Vive Missieu MACRON sauveur des zzzarabes et qui sauvera encore une fois la Planète Terre en rééditant l’initiative de Hollande : Rendez-vous est donc pris pour le 12 décembre 2017 en France pour rappeler »l’accord de Paris sur le climat", une autre occasion pour accabler les USA de TRUMP et tromper les peuples les zzzarabes et africains qui n’ont visiblement ni scientifiques, ni intellectuels, ni politiciens, ni universitaires capables de penser en dehors des discours de l’Elysée ! 

              • Pascal L 10 novembre 14:14

                @Mohammed MADJOUR
                Macron, c’est Bonaparte sur les pyramides, encensant l’Islam sans se convertir, juste parce que l’idée de la soumission des peuples est une grande idée pour ceux qui ont le pouvoir. J’imagine sans peine que les dictateurs présents ont du applaudir.


              • zygzornifle zygzornifle 10 novembre 14:02

                les 23 prétendants au grand coup de fourchette entre copains comme cochons , on se déplace au grand mépris de la pollution que l’on engendre et ça va roucouler comme des pigeons en période de reproduction et il en sortira du grand néant comme d’habitude et cela aura coûté des centaines de milliers d’€ au contribuable a qui on demandera encore des efforts .....


                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 10 novembre 15:02

                  Un article ne passerait pas les barrières de la modératitude... Alors j’empreinte d’autres voies jusque là impossible à contrôler par les forces Mariannesques !


                  • francois 10 novembre 15:30

                    Vincent Verschoore, quand les fesses vous brûleront serait parmis les premiers à crier « à mort les clitoseptiques »


                    • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 10 novembre 15:45

                      @francois
                       « à mort les clitoseptiques »
                      Loin de moi toute idée de scepticisme vis-à-vis du clitoris !


                    • Homme de Boutx Homme de Boutx 10 novembre 22:11

                      Encore une couche sur la validation du racket aux gaz à esprit de serre... et rien sur l’irréversibilité du nucléaire, de l’apparition du RC avec les premières centrales nuc...apologie du système..


                      la photosynthèse du CO2, c’est la vie ! l’oxygène pour respirer, le carbone pour produire de l’énergie et du refroidissement pour réguler le climat.
                      La fission, c’est de la chaleur, 4 fois plus que nécessaire !


                      • bob14 bob14 11 novembre 09:40
                        COP23..ou le rendez vous des trous du culs-bio..pour faire la fête...Vous avez vu brigitte va couter 440.000 euros aux Français..Jupiter et même pas foutu d’entretenir sa vieille ?

                        • zygzornifle zygzornifle 14 novembre 13:54

                          @bob14


                           Brigitte vit comme une tique sur le dos des Français , elle pompe, elle pompe , elle pompe le bon pognon du con tribuable .....

                        • biquet biquet 11 novembre 10:02

                          La thermodynamique, transformation de la chaleur en travail, a été à la base de la révolution industrielle au XIX è siècle. Ce furent les hauts fourneaux et l’exploitation et l’utilisation massive du charbon. Pourtant il n’y eu pas de réchauffement climatique à l’époque. C’est un peu compréhensible car ce développement se limita à l’Europe et à ’Amérique du Nord. Au XXè siècle la thermodynamique fut employée partout et le transport automobile avec des véhicules thermiques se développa de façon exponentielle dans la deuxième partie du siècle.
                          S’il n’y avait pas eu de réchauffement ça aurait été totalement anormal. Comment avec des procédés qui utilisent et produisent de la chaleur ne peut-il pas y avoir d’augmentation de la température ? Il est vrai qu’il y a eu des périodes de réchauffement sans développement de la thermodynamique, mais jamais la transition n’a été aussi brutale.


                          • Christian Labrune Christian Labrune 11 novembre 11:58

                            @biquet

                            Durant les quatre premiers siècles du second millénaire, le climat de l’Europe s’est considérablement réchauffé. C’est ce qu’on appelle l’optimum climatique médiéval. La culture de la vigne a pu s’étendre jusqu’au sud de l’Angleterre. Etait-ce à cause des centrales thermiques et des automobiles ?
                            A contrario, dès le XVe siècle, on entre dans un « petit âge glaciaire » : certains hivers, le pinard a gelé dans les carafes sur la table de Louis XIV. Les écologistes avaient-ils pris des mesures excessives pour remédier à l’optimum médiéval ?
                            Si demain il recommençait à faire très froid, je me demande ce que pourraient bien raconter nos écologistes. La dernière grande période glaciaire aura duré une centaine de milliers d’années. Elle s’est achevée à peu près à l’aube du néolithique. Je doute qu’on puisse expliquer ce réchauffement par les petits feux de camp que nos lointains ancêtres allumaient pour préparer le déjeuner.


                          • pipiou 11 novembre 21:55

                            @Christian Labrune

                            Il a déjà fait chaud donc c’est normal qu’il fasse encore chaud.
                            Ouah l’argument qui tue !

                            Au moins le prêt à penser c’est simple ...


                          • zygzornifle zygzornifle 14 novembre 13:51

                            moi l’augmentation de la chaleur fera baisser ma note de chauffage donc pour l’instant ça me plait , pour le reste les labos avec leur perturbateurs endocriniens sont encore plus néfaste que le bouleversement climatique , de toute façon on a dépassé le point de non retour et quoi que l’on fasse l’inversion voire la stagnation est totalement impossible , on est 7,5 milliards de culs a lâcher du Co² , on est 3 milliards de trop sur cette boule et comme pas mal d’africaines ont 7 gosses et se font engrosser tous les ans c’est cuit on va vers l’hécatombe .....


                            • Iepurele 26 novembre 18:21

                               Citation
                               « Peu importe que l’on puisse démontrer en s’asseyant au bord d’une falaise que la Terre est ronde »

                               Trop facile, concernant les frappadingues de la platitude votre article manque d’illustrations, les suisses du journal « Le Temps » en ont débusqué un beau.

                              https://www.letemps.ch/sciences/2017/11/22/cet-homme-va-risquer-vie-prouver-terre-plate

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires