• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Extinction massive des insectes en Europe : l’alerte !

Extinction massive des insectes en Europe : l’alerte !

IL fut un temps que nos jeunes smartphoneurs, millenials, ou autre « digital natives » n’ont peut-être pas connu, dans les années 80, où les pare-brises de nos voitures se couvraient encore après un long trajet en voiture d’une multitude de cadavres de papillons...

Oui, ce temps merveilleux, où les hérissons étaient aussi écrasés régulièrement, et qui nous rappelle aujourd’hui la douceur de nos anciens étés parsemés d'insouciance, semble malheureusement maintenant à jamais révolu. Non pas parce que l’industrie automobile, très soucieuse de l’environnement, et prise de remords aurait décidé de remédier à la situation non, mais plutôt que nous avons tous trouvé plus simple d’éradiquer simplement les insectes de la surface de la Terre, jugés indésirables perturbateurs de notre productivisme agricole et de notre sacro-saint développement économique…

 

Il est vrai que ces bestioles avaient la fâcheuse habitude de vouloir manger ce que nos paysans mettaient tant d’amour à faire pousser et que prendre en compte le fonctionnement naturel de l’espèce la plus représentée sur Terre leur aurait demandé peut-être des connaissances qu’on ne doit plus apprendre aujourd’hui dans les lycées agricoles et que nos ancêtres ont peut-être déjà en grande partie oublié, Alzheimer oblige. Que la vie est mal faite quand même…. C’est à se demander pourquoi la nature aurait mis des millions d’années à produire ces bêtes, si c’est pour devoir aujourd’hui s’en débarrasser avec tant d’acharnement et sans même un pincement au cœur…

 

L’extinction massive des insectes

Si Tf1 en faisait sa troisième information du 20h, c’est seulement vers la fin du journal de France 2, sans même en avoir fait ses titres principaux, que la nouvelle speakerine, Anne Sophie Lapix, sans sourciller, l’humeur impassible, nous rapportait, comme si de rien n’était, que 80% des insectes en Europe avaient disparu en 30 ans, comme si l’on annonçait bêtement la fin du monde entre la poire et le fromage, puis on passait à autre chose, toute aussi "anodine", les affaires courantes quoi…

 

Pourtant, quelques médias, notamment Le Monde, qui relayait le rapport publié par le journal américain Plos One, se voulaient hier plutôt alarmiste :

En trente ans pres de 80% des insectes auraient disparu en europe.

Nouvelle Obs : "Alarmant" : plus de 75% des insectes volants auraient disparu en Europe depuis 1990

Le Parisien : « La disparition des insectes peut bousculer l’ordre naturel »

Cnews : La disparition des insectes menace la Terre d'un « armageddon écologique »

TF1 : « Si les insectes disparaissent, les hommes risquent de les suivre rapidement » (journal de 20h 19 oct)

 

Pourquoi ?

Parce que 80 % des plantes sont pollinisées par les insectes et qu’à l’échelle mondiale, 35 à 40% des légumes en seraient aujourd’hui dépendants. ( INRA, consoglobe). Autant dire que l’impact sur les coûts de cette disparition pour une agriculture non durable et déjà en grande difficulté lui porteraient probablement un coup fatal, les pollinisations humaine à la chinoise, semblant en cela hautement dystopiques.

 

Les causes

Réchauffement climatique, aménagement du territoire et disparition des habitats naturels, lumières nocturnes, agents pathogènes et espèces invasives, ondes électromagnétiques... Si les causes possibles évoquées semblent nombreuses, la thèse de l'usage des pesticides , insecticides (notamment néonicotinoïdes) et engrais, et d'une manière générale le développement de l'agriculture intensive semble celle étant la plus privilégiée par les scientifiques.

Un petit calcul de coin de table - pessimiste certes - mais plausible, car basé sur le taux de disparition présenté par le rapport, en supposant qu’il soit linéaire, nous amènerait à un délai de 7 ans, avant que les insectes aient quasiment ou totalement disparu d’Europe et des pays industrialisés, voire du monde, si rien n’est fait de tangible et de concret pour prendre en main le problème sérieusement.

Einstein, selon sa désormais célèbre prédiction, nous laissait un délai supplémentaire de 4 ans avant la fin du monde et après la disparition des abeilles, mais il n’avait probablement pas pris en compte la gravité de la situation actuelle, qui ne s’arrête pas à une espèce en particulier, ni au règne des insectes, mais à l’ensemble du monde animal et aux nombreuses interactions dont les équilibres échappent probablement à nos petits cerveaux d’homo-stupido-économico-crétin (pour être poli).

 

Et maintenant ?

A l’heure ou les gouvernements continuent à tergiverser sur les pesticides ou autres néonicotinoïdes, et que le monde tend à se libéraliser et s’industrialiser toujours plus en faisant de la baisse des impôts sur les riches une priorité urgente( alors que ceux-ci sont pourtant les principaux polleurs de la planète), sans avoir la capacité de comprendre où de s’arrêter, ne serait-ce que pour réfléchir 5 secondes, on peut se demander si journalistes et hommes politiques, en noyant les problèmes écologiques dans le flot continu d’informations quotidiennes et parfois même anodines, ne sont simplement pas rentrés, sans l’annoncer ni en avoir peut-être même totalement conscience, dans une ère de gestion de l’effondrement.

Documents joints à cet article

Extinction massive des insectes en Europe : l'alerte !

Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

118 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 15:00

    Les tiques sont toujours là, elles.


    • Elixir Elixir 20 octobre 16:34

      @JC_Lavau

      Je crois que c’est essentiellement les insectes volants dont il est question, ce que ne sont pas les tiques

    • Nestor Nestor 20 octobre 16:53

      Salut JC !

      « Les tiques sont toujours là, elles. »

      tout comme une certaine forme de stylommatophore ! :->


    • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 20:29

      @Elixir. Je rappelle que les tiques ne sont pas des insectes mais des arachnides acariens.

       

    • troletbuse troletbuse 20 octobre 22:35

      @JC_Lavau
      Les tiques sont toujours là, elles.
      comme les politicards escrocs  :-’’


    • mmbbb 21 octobre 09:24

      @JC_Lavau et elles transmettent la maladie de Lyme


    • zygzornifle zygzornifle 21 octobre 13:07

      @JC_Lavau

      Invasion massive des migrants en Europe : l’alerte !

    • kalachnikov kalachnikov 21 octobre 21:38

      @ Elixir

      « Je crois que c’est essentiellement les insectes volants dont il est question, ce que ne sont pas les tiques. »

      Donc, les pesticides n’y sont pour rien ; donc l’homme n’y est pour rien. Enfin, si vous êtes cohérent, logique et pas du tout barré dans un trip apocalyptique millénariste religieux.

      La seule chose que l’homme parvient à faire, c’est se faire une vie de merde alors qu’autre chose est possible.


    • baldis30 21 octobre 22:06

      @Elixir
      bonsoir

      « Je crois que c’est essentiellement les insectes volants »

      ah c’est une croyance ! Alors la laïcité impose le respect des croyances ....


    • Alren Alren 22 octobre 12:15

      @JC_Lavau

      « Les tiques sont toujours là, elles. »

      Et les punaises de lit prolifèrent !

      Il serait intéressant de savoir si cette catastrophe touche aussi les insectes de moyenne montagne, là où en principe, on ne traite pas :les alpages.

      Ils ne reçoivent pas non plus d’engrais chimiques lesquels, mal dosés, peuvent tuer une autre espèce aussi fondamentale pour notre survie que les insectes pollinisateurs, à savoir les lombrics, les vers de terre.

      Le réchauffement climatique pourrait rendre à terme plus propice à la vie en diminuant les rigueurs de l’hiver, ces alpages dont la France est bien dotée.


    • Franck Einstein Franck Einstein 20 octobre 15:42

      Smartphone, banlieue, migrant, béton, jeux vidéo, où Nature, le « progressiste » a choisi


      • Après Porcinet Weinstein, qui se souvient de : SA MAJESTE DES MOUCHES ?http://www.dvdclassik.com/critique/sa-majeste-des-mouches-brook


        • Zolko Zolko 20 octobre 16:42

          Quand les Verts étaient au pouvoir, leur préoccupation était le mariage homosexuel et l’islamophobie. Aux dernières élections, ils ne se sont même pas présentés.
           


          • Hurricane Hurricane 21 octobre 10:12

            @Zolko


            Comme toutes ces assoçs de gauche qui font de la politique de gauche et du prosélytisme de gauche plutôt que de s ’ occuper de leurs vrais sujets : SOS racisme , SOS homophobie , SOS islamophobie qui sont des réservoirs électoraux en faveur de la gauche et des strapontins pour leurs cadres alléchés par une place au cabinet ministériel et mieux finir ministre ; les exemples sont légion : Juillard de l ’ UNEF qui a fini dans le cabinet de Paris avec un poste surréaliste ubuesque ; avant lui Assouline devenu sénateur après une carrière d ’ étudiant révolutionnaire etc etc ; la magistrature est touchée elle aussi par ce cancer gauchiste : le SM mur des cons qui passe plus de temps sur les médias qu ’ au tribunal etc etc 

          • benedicte_gab 20 octobre 17:13

            Des années que le problème a commencé à être posé dans une indifférence quasi-générale ... mais qu’attendre d’une société qui est biophobe, pour qui le vivant est une nuisance à éradiquer, dont la majorité de la population n’a aucun contact avec le vivant et la nature et ne cherche même pas à en avoir ... et comme dirait ma fille n’est pas foutu de distinguer une abeille d’une guêpe (image à ne pas prendre au pied de la lettre).

            Parmi les éléments également qui contribue à la disparition de certains insectes, le broyage des bords des routes, chemin, qui ne détruit pas seulement l’habitat de certaines espèces mais les broie avec ... il n’y a presque plus de lucioles dans les campagnes.
            C’est dramatique, mais comme pour tout un tas de choses nous allons visiblement attendre que le ciel nous tombe sur la tête et des catastrophes pour prendre la mesure de nos actions et comportements criminels ... tant pis pour les générations future, qui s’apercevra avec horreur que l’eau n’est pas produite par les robinets et la nourriture par les supermarchés (c’est aussi une image). Le fait même que nous soyons une société où « après nous le déluge » semble être le credo de la majorité de la population montre pour moi à quel point nous sommes une société dégénérée ...
            Il semble que seul des peuples indigènes ont gardé le respect du vivant et se battent en divers endroits de la planète pour tenter de stopper la marche forcée vers la destruction qui creuse non seulement la mort de la plus grande partie des espèces vivantes mais également la nôtre. 
            Ceci dit la disparition de l’humanité ne fera ni chaud ni froid à l’univers ... et il probable que la vie reprendra sur notre planète à partir de ce qui restera.

            • Elixir Elixir 20 octobre 17:45

              @benedicte_gab

              Oui, tout çà est bien triste, heureusement on n’est pas seuls c’est ce qu’il faut se dire.

              J’aurais du appeler cet article « Le tombeau des lucioles », dommage que je n’ai pas eu votre commentaire avant de la publier...

            • Croa Croa 20 octobre 22:02

              À Elixir « heureusement on n’est pas seuls c’est ce qu’il faut se dire. »
              Sauf que les autres espèces ne sont coupables de rien !  smiley


            • mmbbb 21 octobre 09:16

              @benedicte_gab il y a eut un article paru dans le Monde et relaye par la presse dont le theme etait la 6 eme extinction de masse des especes dont un des auteurs est Rodolpho Dirzo de Stanford Cet article mentionnait aussi l effondrement des populations de passereaux sous nos latitudes notamment . Cet auteur indique qu il ne reste que 30 ans au plus afin de reagir et de prendre des mesures .Apres triste topique ce sera triste terre . Le genre humain cherche a conquerir la Terre la Lune , il a raison ce ne sont que des cailloux ,Les scientifiques cherchent a trouver le debut de la vie alors que cette vie est massacree sur cette terre . Les americains ont flambé pres de 300 millliards de dollars dans un avion de chasse F 35 qui ne marche pas, au niveau international ; les etats sont incapables de prendre des mesures sur la pollution et de debloquer des fonds sur la preservation des eciystemes notamment les oceans qui sont devenus un cloaca maxima Quant a la France les chimiquiers de la FNESEA sont incapables de changer de modele de production . Nous sommes dote d intelligence artificielle, nous pouvons modeliser des phenomes physiques les plus complexes mais nous sommes incapables de prendre les bonnes decisions Nous ne semblons pas prendre conscience comme le fit l astronaute a bord d Appolo VIII que cette terre bleue est seule ,un petit point bleu dans cet univers sombre et immensément vaste . Dieu s est rate en creant l homme a son image .Son cerveau homo sapiens domine ses actions toujours aussi primaires


            • alinea alinea 21 octobre 10:36

              @mmbbb
              Dommage que cette belle diatribe se termine si mal ! ce qui est primaire est naturel, l’homme est perverti, c’est pourquoi il détruit tout ce qu’il touche !


            • mmbbb 21 octobre 10:57

              @alinea Lorsque Darwin navigua sur son bateau Beagle a la rencontre d ’espace vierge comme les Iles Galapagos, il écrivit son essai célèbre l ’évolution des especes . Si Darwin revenait et reprenait le même chemin maritime il pourrait écrire un nouvel essai « la régression évolutive » Il serait fort surpris de voir ses chères iles transformées en Disney Land pour ecolo au long court dont le seul soucis et non pas l étude de l éthologie mais de prendre des clichés et d importuner les especes dont notamment les iguanes, C’est devenu un grand classique puisque désormais la tendance est de réaliser des selfies avec des espèces exogenes J ai lu un reportage ecrit concernant ces crétins de touristes venant emmerder les paresseux . La je vous rejoins, l hommo economicus touristicus est un fieffée connard. Si Darwin s intéressa aux contrées lointaines, il étudia aussi les insectes de son jardin , cet article lui est dédié .


            • pallas 20 octobre 17:14
              Elixir

              Bonjour,

              Maintenant les individues commence à comprendre qu’il y a un probleme et cela les dépasses.

              Même les grandes organisations en discutent en comité, voir la banque d’affaire La JP Morgan se préparant à l’apocalypse.

              Liens internet :

              https://lesmoutonsenrages.fr/2017/10/18/effrayant-jp-morgan-la-banque-qui-se-prepare-a-la-fin-du-monde-vient-de-mettre-a-jour-son-reglement-et-cela-ne-va-pas-vous-plaire/

              Et pendant ce temps la, il y a les transhumanistes et autres saltimbanques vendant leurs soupes, oubliant simplement une petite chose, ce ne sont que des mortels.

              J’écoutai en rentrant du travail sur France Culture un échange interessant, le sujet initial était sur la vie extraterrestre et finalement se concentrant sur la fin de la civilisation, la notre.

              Cela travail les esprits, de plus en plus, avoir conscience de ça faillibilité.

              Il n’y a pas que la disparition des insectes, ça n’est qu’une des multiples catastrophes qui se déroule, maintenant Le Roi (l’humanité) en échec et mat.

              Salut


              • sarcastelle sarcastelle 20 octobre 17:46

                C’est très préoccupant. L’auteur voit juste en prédisant la famine si les insectes disparaissent. Ainsi par exemple vos mets préférés pourraient bien n’être plus d’ici une génération que des souvenirs : 

                .

                • pallas 20 octobre 18:18

                  @sarcastelle

                  Je ne comprend de ce qu’il a de préoccupant ?.

                  Les insectes et arachnides représentent la première forme de vie avec des pattes et mouvante peuplant le monde de la surface avec brio, évidemment se sont les plantes et champignon les premiers colonisateurs.

                  L’Espèce humaine dans ça forme final n’a quoi que 100 000 ou 50 000 ans, c’est d’un ridicule.

                  Un peut de sagesse serait le mieux, sa n’est pas grave, une espèce meurt et disparait (les humains), la vie continuera sur cette planète.

                  C’est pas bien méchant smiley

                  Salut


                • CHALOT CHALOT 20 octobre 18:16

                  EXCELLENT et très utile article.

                  Puis je le reproduire sur le blog familles laïques de Melun ?

                  • Elixir Elixir 20 octobre 18:37

                    @CHALOT
                    Merci, bien sûr, vous pouvez même corriger les quelques fautes de frappes si çà vous en dit.


                  • baldis30 21 octobre 22:14

                    @CHALOT
                    bonsoir,

                    soyez prudent car si vous tombez sur quelque botaniste authentique vous aurez de belles réponses .Au sujet de la pollinisation l’article n’est même pas au niveau de ce que l’on apprenait en section « prime » (C ou M) de seconde jadis . La pollinisation de plupart des espèces notamment céréales, arborées, sont anémophiles, ou barophiles, et très peu ont à voir sur ce plan avec des insectes ...


                  • raymond 20 octobre 18:19

                    Merci de votre article, c’est bien ce que j’observe cette année, il n’y a que quelques araignées, les volants pratiquement rien.... et pour les oiseaux que j’ai sous les yeux quotidiennement , de grandes craintes aussi.


                    • Croa Croa 20 octobre 22:15

                      À raymond,
                      Moi j’ai une femme qui n’aime pas les araignées alors qu’a moi elles ne font rien. Même leurs toiles dans quelques coin ne me gêneraient pas. J’ai dit à ma femme que si elle s’acharnait sur les araignées nous aurions des mouches mais rien à faire, elle ne m’écoute pas. Bon, bref, pour autant nous ne sommes pas envahis par les mouches.



                    • vesjem vesjem 20 octobre 18:38

                      franchement , çà m’étonnerait que ce soit les insecticides ! ! ...


                      • raymond 2 23 octobre 12:01

                        @vesjem
                        J’adore votre humour.


                      • Hallali Hallali 20 octobre 19:13

                        Et notre ministre de l’écologie, qu’est-ce qu’il fout ?
                        Il s’en prend aux poseurs de matolles soit disant responsables de la raréfactions de ces délicieux petits ortolans.
                        Mais au même titre que ces petits ortolans affamés, les humains vont se raréfier sans prévenir, Monsanto est là qui répand allègrement ses poisons qui tuent toutes vies sur la terre. Est-ce le but recherché comme inscrit sur le granit de Georgia Guidestones ? Alors oui, nous y allons gaiement.
                        Pendant ce temps notre crétin d’Hulot se balade en Hélico, il ne recule devant rien, sauf ce qui se voit après coup.


                        • mmbbb 21 octobre 09:22

                          @Hallali il a fait vroum vroum vroum et encore vroum en utilisant helico avion ULM C ’est le roi du vroum vroum Une de ses mesures est d avoir stopper l extraction d hydro carbure en France alors qu il a un excellent bilan carbone N Hulot est un prete nom pour Macron parce que les deux sont les rois de la com Par ailleurs la caste des ecolo bo dont Bendit defendent en rien l ecologie Comme le retracait dans une saynète des Guignols lors d une reunion ,les ecolos ont parle de tout sauf d ecologie


                        • pallas 20 octobre 19:33

                          THE Baudet du Poitou

                          Je te présente l’assemblée, nous écoutons tes commentaires, tu semble vouloir venir perturber le jeu, je te prie de faire réflexion sur tes pensées.

                          Les trolls de dernières générations n’ont aucuns but, pas la moindre réflexion, ne retenant que la perturbation notoire.

                          Je suis un Originel en faite smiley

                          Tu à peut de temps, ton pseudo va être éliminé, ainsi que ton adresse IP, et tout ceux que tu utilisera.

                          Salut


                          • Jelena Jelena 20 octobre 19:54

                            Cela fait plusieurs années qu’il y a « des alertes », il en est de même pour les oiseaux et les poissons, mais tout le monde s’en fout... Jusqu’au jour ou il ne restera sur cette planète que des mouches, des rats et des hommes.


                            • Attilax Attilax 20 octobre 22:14

                              @Jelena


                              Dans un monde de merde, il faut être une mouche.

                            • Croa Croa 20 octobre 22:27

                              À Jelena,
                              Non même pas ! L’auteur est justement en train de nous dire qu’il n’y aura bientôt plus de mouches.  Les hommes sont foutus aussi et comme les rats vivent là où il y a des hommes (cachés certes) il n’y aura plus de rats non plus !
                              Certainement y aura-t-il dans quelque millions d’année une nouvelle espèce évoluée descendue des méduses ? Vu que pour le moment il n’y a que les méduses qui aient quelques chances de s’en sortir. Mais je peux me tromper !


                            • mmbbb 21 octobre 09:30

                              @Jelena ce sera une regression evolutive


                            • BOBW BOBW 20 octobre 20:54

                               @ Elixir : A propos d’ « Extinction massive des insectes »Ces jours on a pu constater dans mon jardin et mon appartement ( A Nice) une recrudescence et un foisonnement de :
                              - Mouches à m... et de taons.
                              - Moucherons.
                              - Aedes Albbopictus et autres culicidés... ?


                              • Elixir Elixir 20 octobre 21:27

                                @BOBW
                                 à croire que les mouches à merde tirent leur épingle du jeu...


                                Je ne suis pas entomologiste mais il me semble que s’il y a déséquilibres dans la chaine alimentaire certains risquent effectivement d’être surreprésentés par rapport à d’autres.

                                Les blattes devraient bien s’en tirer aussi, tout comme les moustiques ou d’autres qui seront là probablement pour nous achever le moment voulu, peut-être que la nature prépare sa vengeance...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires