• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Faire son marché

Faire son marché

Le panier à la main

Faire son marché, c’est un art de vivre, un rendez-vous avec une autre manière d’envisager le monde, la nature, le commerce, le temps qui passe, le temps qu’il fait et la relation aux autres. Chacun y a ses habitudes, ses horaires et ses fournisseurs. Nulle réclame pour aller chez ce producteur ou bien celui-là, mais une relation qui s’est établie au fil du temps, un gage de confiance et de fidélité et le bouche à oreille qui va son train.

Il y a des échanges, quelques mots, un contact comme il est impossible d’en avoir dans un grand magasin. Entre le client et le marchand, c’est bien au-delà qu’une relation commerciale. On prend des nouvelles, on se connaît, on se retrouve ainsi chaque semaine depuis si longtemps. Certains producteurs font désormais partie de la famille, vous leur avez rendu visite, ils sont passés vous voir.

Le marché c’est tout autre chose qu’un acte bassement commercial. C’est un engagement, un acte conscient de lutte contre les dérives de l’époque, c’est un plongeon dans l’authentique, loin du factice et des tromperies habituelles de la grande distribution. C’est encore l’expression d’une volonté de refuser le diktat d’une société qui n’a de cesse de tromper les pauvres proies que nous sommes. C’est encore l’achat de produits qui ne sont pas emballés, qui ont été cueillis la veille ou le matin même.

Au marché, la relation est véritablement équitable. Le producteur touche ici seulement, la juste rétribution de son travail avec en prime la satisfaction évidente d’un client qui ne va pas lui mettre le couteau sous la gorge pour imposer ses prix. Nous sommes loin de l’arnaque permanente qu’ils subissent de la part de distributeurs honteux. Le client est certain de la qualité du produit, il connaît les modalités de production, il sait comment travaille celui qui se trouve face à lui. Un vrai contrat de confiance sans duperie ni cette volonté absurde de toujours payer moins cher sans se soucier de la qualité ni de l’éthique.

Le marché, au delà de cela, c’est la fête, le rendez-vous hebdomadaire avec des humains et non des robots, ici, de véritables humains ; clients ou vendeurs prennent le temps de discuter, de boire un café ou un vin chaud à la buvette, d’échanger sur tout sans avoir un chef de rayon ou un mal embouché pour vous remettre dans l’axe. Celui qui n’est pas content, passe son chemin, ici les vrais gens se retrouvent pour réinventer l’art du bien vivre ensemble.

Le marché c’est des parfums, des bruits, des couleurs, des gourmandises, des plaisirs inoffensifs, de belles rencontres, de grandes rigolades, quelques bourrades entre amis, des verres qui se lèvent, des rencontres merveilleuses. Les yeux sont à la fête, les étals sont chamarrés, le bel ordonnancement des fruits et des légumes est une invitation à la gourmandise. Les narines sont sans cesse en éveil ; là les fritures de la dame qui nous vient de la Réunion, plus loin, celui qui prépare sa paella, à côté les poulets rôtis ou bien les senteurs de la mer. On ne se contente pas de voir et de sentir, on goûte, on mange, on croque à pleines dents dans la vie, on peut même faire son repas si le temps s’y prête.

Alors, comme c’est le plus bel endroit qui soit, il y a des envies de partage. On s’ouvre quelques huîtres, on débouche une bouteille, on se raconte des histoires, on rit et on chante. Le marché c’est la vie comme autrefois, sans la folie d’une société qui se marche sur les pieds, qui geint, qui râle, qui se bouscule, qui se double ou se met en boule. Rien de tout ça sur un marché, on y fait la queue sans chercher à doubler son voisin, on en profite pour discuter avec des inconnus, on échange des recettes, des conseils, de bonnes adresses.

Je sais que quelques esprits chagrins viendront me dire, agressifs et vindicatifs, que faire le marché est un luxe, que c’est bien plus cher que dans les hypermarchés. C’est la remarque habituelle des pisse-vinaigres qui ne savent pas choisir les légumes de saison, prendre les bas morceaux tout aussi bons mais qui demandent un peu plus de préparation. C’est l’excuse que se donnent ceux qui sont prêts à avaler n’importe quoi sans se soucier de la planète ni même de leur santé. Alors qu’ils persiflent si ça les chante, je continuerai toujours d’aller au marché moi qui suis né sur un marché.

Marchement vôtre.

Moi aussi je fais le choix du Roy

Le marché du quai du Roi s’est imposé comme le marché phare de l’agglomération orléanaise. © Christelle BESSEYRE

Documents joints à cet article

Faire son marché

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • oncle archibald 24 février 11:00

    Si à Orléans il en est comme à Carcassonne sur le marché se côtoient deux sortes de marchands : des agriculteurs artisans qui font pousser les fruits et les légumes qu’ils vendent et les revendeurs qui disposent sur leurs étals des produits qui proviennent soit du Maroc soit du sud de l’Espagne, exactement les mêmes que dans les supermarchés.

    On ne peut pas les confondre, les premiers ont un tout petit étal derrière lequel ils sont seuls ou avec un membre de leur famille, les seconds ont des étals longs comme des jours sans pain et sont quatre ou cinq employés à servir les clients.

    Pour les prix je dirai que les beaucoup moins chers sont ces fameux revendeurs, puis viennent les petits producteurs, les plus chers et de loin restant les supermarchés. Donc pas de doute, il faut aller s’approvisionner en fruits et légumes au marché, soit pour y trouver des produits très frais et délicieux au juste prix soit pour y trouver du tout venant moins cher qu’au supermarché. Ambiance en plus !


    • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 13:03

      @oncle archibald

      C’est hélas aussi le cas
      Il y a pourtant un système de distinction
      le producteur est abrité, le distributeur pas


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 11:19

      Le mot : MARCHE, hélas est identique à un autre qui est son plus grand ennemi. Un peu comme Jésus et Juda,...Il m’est arrivé de mettre cinq heures à faire le tour de celui du Châtelain à Ixelles (actuellement, la Commune compte presque plus de français que de belge. C’est aussi sur ce lieu de la grande messe aux produit de qualité que les amateurs d’art mariners peuvent y trouver leur bonheur à la brocante de juin. Je ne comprends pas ces personnes qui passent leur temps à chercher l’âme soeur sur internet alors que ces espaces de véritables rencontres sont des lieux idéaux pour croquer la pomme d’amour,...


      • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 13:04

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Juste remarque ma chère amie


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 11:28

        Même la mère du fameux Frédéric II a accouché en plein dans un marché en Italie (lire KANTOROWICZ). 


        • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 13:04

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Serez vous Éve ou bien Lilith ?


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 13:17

          @C’est Nabum


          Fille de putain,..ma mère a bien dû s’« allonger » pour me « con »ce« voir » je me ferai les deux. Evè pour le « Rêve » party " et lit lit parce que c’est encore le meilleur endroit pour refaire le monde.

        • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 15:47

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Le marché est à côté du lit de la Loire
          êtes vous la Vouivre ?


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 16:04

          @C’est Nabum


          Il est dit qu’il est préférable de ne pas voir Mélusine dans son bain le ça-me-dit,....

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 16:23

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.


          Née un samedi, jour de shabbat ou de sabbat, c’est selon,....Mais mon nom de famille ayant inclus le « h », ma mère étant à ce moment mariée et portant l’ALLIANCE (arc ou arche). Là est toute la différence (pas rance). Au moment ou ma mère perdait ses eaux (comme le bain se vide) avant d’accéder à l’air du froid de l’hiver, elle frottait le sol à l’extérieur, nettoyant ses propres eaux par la même occasion. Jusqu’à ce qu’elle prenne conscience de l’urgence d’aller à l’hôpital. Dans une cCitroên (la classe). Juste à temps,... on peut dire que je suis rentrée dans la vie comme un poisson dans l’eau ou une lettre à la boîte aux lettres,...

        • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 16:41

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Je dis que je fais ce que je veux


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 16:49

          @C’est Nabum


          et surtout pas parce que je le« veau »,....

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 17:08

          @C’est Nabum


          Si je suis la Vouivre, c’est que vous ivre,...

        • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 17:41

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          je m’enivre de vos propos


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 17:47

          @C’est Nabum


          Nabum, j’espère que vous n’êtes pas caché derrière le pseudo oursonesque et mal léché,...parlant des Celtes,...

        • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 18:41

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Je ne me cache pas ma chère


        • Ben Schott 24 février 11:33

           

          Moi, je préfère le marché de Saint-Cyprien dans le Périgord.
           


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 11:44

            @Ben Schott

            je le connais par cioeur. Je ne sias s’il est encore possible d’y trouver la meilleure Miche de pain de France ??? La dernier fois que j’y suis descendue, c’était en 2001. Intriguée je suis même remontée jusqu"au boulanger. Effectivement, il n’avait pas menti : le four y était authentique et le pain frabriqué à l’ancienne. Mais le Périgord peut aussi se vanter de vendre les meilleures confitures du Monde. Ayant une préférence pour la confiture de lait, j’en avais commandé un quatantaine en Belgique. Hélas Chronopost n’existait pas encore et le voyage de ceux-ci fut rabelaisien et me coûta l’appeau d’Ephèse : 100 euros. Péché de gourmandise,... Ah oui, j’oublie aussi les pèches, les truffes, les cerises et les noix,....Cher Père Igor, tu m’en a donné des crises de foi ; Et ton Monbazillac n’ont rien résolu. Par contre ta confiture aux couilles du Pape,...je n’en dira pas plus,... AMEN.

          • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 13:05

            @Ben Schott

            Le marché le plus agréable est le sien et c’est normal


          • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 15:47

            @Ben Schott

            C’est normal

            Chacun préfère le sien ou celui de ses vacances


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 11:36

            Souvenez-vous du film inspiré du livre : Le parfum de Patrick Sûs« kind » le bien nommé. Quand la mère poissonière accouche de son fils en plein dans les merlans, maqueraux, solettes, tanches, truites, barbeaux, goujons, raies, ailerons de requins (de quoi être requinqué), perche du Nil ou autre, cabillaud, Espadon, anguilles.... En plein signe du poisson, le sujet m’inspire. Mieux vaut apprêter ses nasaux avant le vortex glacial,... 


            • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 13:05

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              La Grenouille sort de ce corps


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 13:23

              @C’est Nabum


              Risque de Catharisme,.... moins vingt,...Mazette,... Ai résisté à tous le virus cette année. Gageons que cette fois le méchant blizzard ne m’en« cercueillera » pas.

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 11:45

              France, je vous aime,...mais actuellement comme un peu partout, elle a tendance à sentir le rance,...


              • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 13:06

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Il suffit de retirer FN à France et le mot race vient semer son effroyable parfum rance


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 16:52

                @Robert La Figue


                Vous connaissez le second sens du terme : FIGUE. Car cher ami FIGUrez-vous pour bien la voir, il vaut mieux être en dessous. Quoique,...

              • juluch juluch 24 février 13:38

                Conviale le marché...mais attention se que l’on achète et à qui !!


                Les sois disant produit du terroir venant de CE....mon vier comme on dit par chez nous !!

                Le miel par exemple fait avec des mélanges de la Ce vendu comme étant local...mef’ !

                J’apprécie beaucoup celui d’Aubagne, de Lamalou les bains et de Bédarieux....

                merci Nabum !!

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 13:44

                  Je ne suis pas raciste, mais traciste. Il y a mes potes et les autres,....


                  • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 15:49

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Ostracisme, racisme, xénophobie il y a un mot pour chacun de ses tourments intérieurs


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 16:09

                    @C’est Nabum


                    Ostra vient d’huître" car les grecs avant de faire fuir les barbares inscrivaient leur nom dans une coquille d’huîtres avant de les jeter du haut de la falaise. Dès fois que Jonas la baleine les sauverait de leur triste sort

                  • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 16:42

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Quelle culture !


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 16:50

                    @C’est Nabum


                    si cela pouvait produire quelques perles,... 

                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 16:58

                    @C’est Nabum


                    Ce n’est pas un tourment mais de la Tour-maline. Ma perle préférée. 


                    • C'est Nabum C’est Nabum 24 février 16:43

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      Merci



                      • Le421 Le421 24 février 18:00

                        Un critère simple.
                        Quand un marchand de fruits et légumes propose plus de 20 articles différents, dont certains hors saison, je me doute qu’il les prends au même endroit que Leclerc.
                        En le vendant plus cher...


                        • marmor 24 février 18:42
                          @Le421
                          Quelle sagacité !! Il n’y a que vous pour penser à ça ! Merci je m’en servirai quand j’irai au marché.
                          Donc il ne faut croire un mec qui propose des mangues au mois de fevrier, car par chez nous, elles ne sont pas encore mûres .

                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 février 18:48

                          @Le421


                          Si on a pas le « nez » ou le « senti », mieux vaut ne pas aller dans les marchés. Il suffit de causer un peu avec le vendeur pour savoir s’il triche ou pas,.... S’il évite la confrontation et l’échange, passez votre chemin,.... 

                        • Le421 Le421 25 février 08:49

                          @marmor
                          Attention !!
                          Je ne m’adressais pas à des génies comme vous mais à des gens ordinaires...
                          Comme moi, par exemple.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès