• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Fukushima, mon amour

Fukushima, mon amour

La catastrophe de Fukushima continue, tout comme le séisme en cour, à faire des vagues, et les conséquences de ce drame prévisible ne s’arrêteront manifestement pas au Japon.

Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 600 000 personnes qui ont été déplacées, et probablement  plus de 10 000 personnes à avoir trouvé la mort dans cette catastrophe.

Un deuxième réacteur a explosé, et un troisième menace, projetant dans l’atmosphère toujours plus de radioactivité.

Deux nouvelles explosions se sont produites dans la nuit du dimanche au lundi relâchant fatalement de la radioactivité dans l’atmosphère.

Ce matin du 14 mars, un troisième réacteur pose problème, et la pression augmentant, il est probable qu’il va connaitre le sort des deux réacteurs précédents.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la transparence n’est pas l’une des qualités du monde nucléaire, et au Japon, comme en France, le mot d’ordre est de minimiser.

On peut en effet être surpris d’apprendre que la catastrophe a été classé 4 sur une échelle qui compte 7 barreaux. lien

On est surpris aussi d’entendre par la voix d’Eric Besson, qui n’en est pas à une énormité près, qu’il ne faut pas évoquer pour ces évènements le mot de catastrophe, et que celui d’accident suffit amplement. lien

Au matin du 13 mars, NKM finissait par admettre sur l’antenne d’Europe 1 le terme de catastrophe : décidément le cafouillage est l'une des principales données de ce gouvernement.

Quant à la radioactivité relâchée, ce n’est que grâce à des expertises indépendantes que l’on peut s’en faire une idée plus précise.

Le directeur du magazine « Days Japan », Ryuichi Hirokawa s’est rendu à Futaba, à 2 km de la centrale de Fukushima, dimanche 13 mars à 10h20 muni de 3 compteurs Geiger différents et il a constaté que la radioactivité ambiante dépasse la capacité de mesure de ces 3 compteurs.

A l’aide du compteur Victoreen 209-SI le débit de dose a été mesuré à 0,1 mSv/h, ce qui signifie qu’un citoyen japonais reçoit en 10 heures la dose annuelle tolérée en France. lien

La radioactivité mesurée au matin du 13 mars était 400 fois supérieure à la normale, et ceci à Miyagi, c'est-à-dire à 80 km de la centrale de Fukushima.

Mais connaitre la quantité de radioactivité présente dans l’atmosphère ne suffit pas, il faut aussi connaitre le sens du vent.

Or les vents soufflent vers l’Ouest, comme on peut le constater sur ce lien (secteur Japon) et celui la (secteur Canada), et c’est en effet la région de Vancouver qui est menacée.

Mais on se souvient que la catastrophe de Tchernobyl avait relâché son nuage radioactif sur une bonne partie de la planète, et ceci pendant plus de 15 jours.

Sur ce lien, le déplacement de ce nuage, en animation, heure par heure.

Une question est sur beaucoup de lèvres : pourquoi le Japon, riche en énergie géothermique, et 3ème fabricant au monde (lien) de capteurs photovoltaïques, s’entête-t-il dans la solution nucléaire, contestée à 70% par les japonais ?

En France, le projet ITER, à Cadarache, est, outre les sommes considérables qui vont y être investies, en plein sur une zone sismique connue. lien

En 1909 le « séisme de Lambesc » à provoqué la destruction de plusieurs villages.

De plus, il représente un réel danger s’il faut en croire le prix Nobel de physique 2002, le japonais Masotoshi Koshiba qui déclare : « le réacteur nucléaire ITER, qui brûle du tritium, est extrêmement dangereux du point de vue de la sûreté et de la contamination de l’environnement ». lien

Et que dire de la catastrophe financière que représente l’EPR d’AREVA qui dépasse toutes les prévisions financières, doublant son prix de départ, et dépassera vraisemblablement au final le sommet atteint aujourd’hui de 6 milliards d’euros. lien

Le projet Finlandais met la France dans une très mauvaise passe financière, car TVO, l’opérateur finlandais à signé un contrat à prix fixe (3 milliards) et le dépassement sera pour notre poche. lien

Et ne parlons pas des dépassements de calendrier pour une centrale qui devait être inaugurée en 2009

Alors les mauvais esprits diront qu’en France un Tsunami n’est pas envisageable, mais ce serait oublier la longue liste des accidents déjà survenus chez nous, comme à la centrale de Blaye, où nous sommes passés à 2 doigts du pire.

Et que dire de la vieille centrale de Fessenheim dont le gouvernement veut prolonger la vie, bien qu’elle soit prévue pour résister à un séisme de 6,7, et que sa région ait déjà subi des séismes du même ordre (entre 6,5 et 7,2 à Bâle en 1356) lien

Et puis il faut rappeler le terrible accident de Three Miles Island, qui bien qu’il ne se soit pas produit dans une zone sismique, à bel et bien provoqué la fusion du combustible. lien

Au moment ou nous savons (lien) qu’il est possible en France, et ailleurs, de se passer totalement des énergies fossiles, sans pour autant se priver, en se tournant délibérément, et progressivement vers les énergies propres et renouvelables, pourquoi s’entêter dans cette voie suicidaire que représente l’énergie nucléaire.

Daniel Cohn-Bendit réclame ce matin qu’un référendum et un débat soit organisé autour de la question nucléaire, débat qui serait beaucoup plus constructif, et légitime, que celui que veut organiser notre autocrate présidentiel sur « l’islam ».

Au moment ou déjà 97 % des français sont favorables aux énergies propres et renouvelables, comment pourrais-t-on ne pas accepter un tel débat. lien

Combien faudra-t-il de nouvelles catastrophes pour que les bonnes décisions soient enfin prises ?

Comme dit souvent mon vieil ami africain :

« Le grillon tient dans le creux de la main, mais on l’entend dans toute la prairie ».

L’image illustrant l’article provient de : « alvinet.com »


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

139 réactions à cet article    


  • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 10:28

    Bonjour Juluch
    bien sur, le risque zéro n’existe pas.
    mais les risques développés par le nucléaire sont autrement important que ceux dégagés par une installation photovoltaique, non ?
    et puis, il faut tout de même rappeler que le risque sismique existe aussi en France, y compris à Cadarache, et à Fessenheim, comme je le rappelais dans mon article.
    et quid des déchets ?
    pour finir, puisque nous avons la preuve qu’à terme nous pouvons nous passer des énergies fossiles (charbon, nucléaire, pétrole) pourquoi ne pas changer « notre fusil d’épaule » ?
    merci en tout cas d’avoir ouvert le débat.


  • jako jako 14 mars 2011 10:34

    Bonjour Olivier, bien vu merci.
    Autre chose hier soir sur FI Coppe affirmait haut et fort et AUCUN « journaliste »
    pour le reprendre : « le nucléaire nous permets d’être indépendants »
    ce qui est archi faux, 100% de l’uranium provient de l’étranger notament de la région
    ou il y a tant d’otages..


  • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 10:37

    jako
    l’ump n’en est pas à un mensonge près,
    le plus grave, c’est que lorsqu’une pareille connerie (j’ai pas d’autre mots) est dite, il faudrait au moins que le journaliste démente le propos du ministre.
    j’imagine que çà n’a pas été le cas ?
    merci de ton commentaire.


  • Gollum Gollum 14 mars 2011 13:00

    J’aime bien ces imbéciles (désolé je trouve rien d’autre à dire) qui nous disent quand il y a un problème, c’est la faute à la nature. On croit rêver là. Le risque zéro n’existe pas certes, mais tout faire quasiment pour aller chercher des problèmes, y a une marge là..


    Implanter des centrales nucléaires dans un pays ultra sismique, c’est comme conduire sur l’autoroute avec une Porsche et une alcoolémie très avancée..


    Résultat garanti.


  • titi 14 mars 2011 14:37

    Il fut un temps, pas si lointain, où l’éducatio nationale, nous apprenait que le Japon avait un gros problème dans l’acheminement de l’énergie.
    En tous les cas l’approvisionnement devait passer soit par le détroit de Malacca, soit celui de la Sonde, soit celui de Lombok.
    De sorte que l’économie du Japon pouvait être asphyxiée par n’importe quelle puissance disposant de trois avisos...

    Le choix du nucléaire vient de là.



  • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 18:23

    titi
    je ne suis pas convaincu par votre analyse,
    je crois plutot que çà a été une affaire de gros sous.
    car, avec le gisement géothermique fabuleux du Japon, et les autres énergies renouvelables, ils avaient largement de quoi éviter le nucléaire.


  • amipb amipb 14 mars 2011 21:14

    Olivier, la raison est simple pour l’utilisation du nucléaire au Japon : la demande énergétique.

    Impossible en effet d’avoir une économie flamboyante, d’alimenter les usines et la mégalopole de Tokyo avec de simples centrales au charbon.

    La crise nucléaire japonaise de ces derniers jours n’apporte qu’un enseignement majeur : pour sortir du nucléaire, il n’existe qu’une solution : changer de mode de vie.

    Tout le reste n’est que cris contre le vent.


  • slipenfer 14 mars 2011 10:31

    Cela fait 40ans que l’on nous rabâche que les énergies propre ne sont pas réalisent maintenant on va nous dire qu’il est trop tard. l’énergie nucléaire est l’énergie-Reine des élites de l’ultra-fascisme- libérale ou mondialiste car elle nécessite une science et une connaissance réservées aux initiés, car elle est détenue et distribuée ces même élites qui contrôle ces lobbies car elle permet des développements militaires, car elle exige des mesures ultra-sécuritaires !

    Et ceux qui reprennent depuis 40ans les slogans de ces milliardaires fous, sont de véritables andouilles manipulés.

    ferait mieux de réfléchir par eux même.


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 10:35

      slipenfer,
      j’espère que suite à cette nouvelle catastrophe, les dirigeants mondiaux, et notamment les français, arrêteront définitivement cette énergie dangereuse.
      espérons qu’ils voudront bien lancer le débat, et un référendum.
      merci de ton commentaire.


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 11:14

      orion
      je partage totalement cette analyse.
      d’autant que nous avons largement les moyens de se passer du pétrole, du nucléaire, du charbon,
      c’est quand même de la folie douce de persister dans cette voie si dangereuse, qui contrairement au mensonge habituellement répandu ne nous donne aucune indépendance énergétique.


    • slipenfer 14 mars 2011 11:08

      Je ne fait pas confiance aux dirigent mond-idiots
      par contre si des intérêts particuliers sont en jeux , ils sont capables
      de déployer des moyens surprenant voir divin...

      détourner des cyclones ! non c’est pas vrai....
      (Les résultats des essais menés sur le cyclone Debbie semblèrent positifs 1972)

      transformer un petit nuage en réussissant à le faire croître jusqu’à une
       altitude de 21.000 mètres (c’est à dire à le transformer en cumulo-nimbus)
      pour peu que les conditions s’y prêtent, c’est à dire qu’il y ait de l’humidité dans l’air.

      Déclencher des pluies torrentielles

      au Vietnam 1959 à 1975,
      Le déclenchement de pluies torrentielles emporta plusieurs ponts, d’importance stratégique, que l’aviation n’avait pu détruire.

      Il était possible, dit-il, de couvrir une large zone, à 600 km/h,

      Bien pratique pour clouer au sol des particules radioactive là ou vous le souhaité

      LIEN ICI pour explication scientifique et technique

      Le Maître des Tempêtes

      http://www.jp-petit.org/Presse/ARMES/armes_meteorologiques/controler_cyclones.htm


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 11:26

        slipenfer,
        c’est ce que j’évoquais dans un article le 3 janvier dernier :
        http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/bmm-les-apprentis-sorciers-86667
        les apprentis sorciers.
         smiley


      • byle 14 mars 2011 14:52

        en parlant de cet article du 3 janvier, je n’ai lu nulle part dans les commentaires une reference a la convention enmod de l’onu..
        redigée en 76, dans le but d’empecher les signataires de « jouer » avec le climat et l’environnement..
        si on vote de telles conventions, c’est que l’on sait deja faire ce genre de choses..
        imaginez donc 30 ans plus tard..


      • Gabriel Gabriel 14 mars 2011 11:35

        Bonjour Olivier,

        J’ai laissé sur d’autres articles traitant du même sujet un commentaire sur la dangerosité du nucléaire et de la nécessité d’en sortir au plus vite. Evidement je me suis fait traiter d’écolo attardé. Nous nous attaquons à un des plus puissant lobby existant et leurs armes sont le secret et la désinformation alors attend toi à de fortes critiques. Cordialement


        • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 11:39

          Gabriel,
          c’est amusant ce réflexe qu’ont les défenseurs aveugles du nucléaire de renvoyer à l’age de pierre ceux qui ont le malheur de ne pas penser comme eux,
          d’autant plus amusant qu’il n’y a pas plus désuet que le nucléaire,
          un grosse cocotte minute qui produit de la vapeur, avec un combustible nucléaire et dangereux dont on ne sait que faire des déchets, ç’est une énergie quasi moyenageuse du temps de Papin.
           smiley
          alors qu’avec le photovoltaique, c’est quand même autre chose !
          voila la modernité.
          merci de ton commentaire.


        • Ariane Walter Ariane Walter 14 mars 2011 17:58

          Les pro_nucs chez Wesson ! C’est trop drôle !J’espère qpour eux que ça ne va pas être plus grave ( ca l’est déjà bcp),je les poursuivrai jusqu’à la fin de mes jours !
          Il n’y aurait âs un de leurs commentaires sans « souviens-toi de fukukao ! »


        • Loatse Loatse 15 mars 2011 00:53

          Bonsoir Ariane,

          voui, j’en sors (de l’article de wesson) très éprouvée par autant d’insouciance ou d’inconscience devrais je dire.. 
          Cette situation est déjà assez angoissante pour tous et j’imagine particulièrement pour vous qui avez votre fils à Tokyo.
           A t’il pu quitter le pays avec les expat ?


        • yvanstanislas 15 mars 2011 01:12

          Je confirme,même expérience, même conclusion.

          On est pris pour des cons par des cons et c’est pas un plat de fin gourmet... 
          Vous verez, si part malheur la situation devient catastrophique ils trouveront des excuses du genre « on n’avez pas tous les éléments en mains », « c’est un malheureux concours de circonstances imprévisibles », « on ne pouvait pas prévoir que ».
          ET oui ! ce genre d’individu est responsable de rien et encore moi de leurs écritures.

          PS de dernière minute  : Le séïsme vient d’etre réévalué au niveau 9 . Voilà, on a notre première excuse...

        • Loatse Loatse 15 mars 2011 02:43

          ah oui, yvanstanislas, j’attend avec impatience le « c’est la faute à la mer, la centrale était concue pour faire face à une vague de 10 mètres, pas 14 ! »

          Cette nature tout de même qui n’en fait qu’à sa tête....


        • cathy30 cathy30 14 mars 2011 12:17

          bonjour Olivier
          Le Japon a demandé de l’aide à son ennemi de toujours, la Russie. Il faut vraiment que la situation soit très grave et la Russie a proposé son expérience en la matière.
          Le Japon ne pourra jamais se relever économiquement ce qu’il vient de se passer. Les empires sont bien faibles face à une énergie incontrôlable en cas de problème.


          • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 12:32

            bonjour cathy
            il y a une grande partie de dissimulation à mon avis de la part du gouvernement japonais,
            il sait dans quelle débâcle il est, mais il veut l’ignorer.
            qu’ils aient demandé l’aide de la Russie est symptomatique de leur détresse.
            si au moins çà pouvait servir de leçon à tous les peuples qui croient encore à cette énergie désuète et dangereuse ?
            merci de ton commentaire


          • amipb amipb 14 mars 2011 21:22

            Le Japon ne devait pas non plus se relever de la deuxième guerre mondiale. Or, un an après la défaite, l’économie était déjà florissante.

            Ne jamais sous-estimer l’énergie du désespoir, qui plus est au Japon où, comme vous aurez pu le constater, l’entraide est de mise.



            • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 12:33

              Frabri,
              et si on faisait les deux à la fois ?
               smiley


            • NeverMore 14 mars 2011 12:22

              Je ne sais pas où ont pu être déplacées 600 000 personnes sachant qu’hier, vous jugiez difficile d’en déplacer 45 000.

              Je cite un extrait de votre réponse à un de mes commentaires, trop optimiste selon vous sur les capacités Japonaises :

              « l’empathie est une chose,la réalité en est une autre.après avoir évacué les populations dans un rayon de 3km, on est passé à l’évacuation dans un rayon de 10 km, puis de 20 km,dites moi ou on va mettre les 45 000 japonais évacués (rayon de 10 km) et ceux qui vont suivre.

              Vous avez la réponse.

              Par ailleurs :

              Je maintiens qu’il est « un peu artificiel » (voire idéologique) de classer ITER dans la même catégorie qu’un système à fission (je ne sous-estime pas les danger du tritium et je sais que même un réacteur à fusion donne des sous-produits nocifs). Cela ne représente pas le même danger que Three Miles, Tchernobyl, Fukushima, Mourmansk, et quelques autres. Mais vous le savez …

              De toutes façons, l’avenir des systèmes a fission est basé sur la disponibilité de l’Uranium, ce qui n’est pas gagné, et ITER semble « un pont trop loin ».


              • NeverMore 14 mars 2011 12:58

                C’est vrai, tous ces trouillards, çà fait peur ...


              • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 13:01

                erinle
                l’amalgame est discutable, car autant la peur des immigrés n’est pas recevable, autant celle du nucléaire est justifiée.
                un peu comme si vous disiez : « peur de la pluie, peur du beau temps »
                 smiley


              • Ariane Walter Ariane Walter 14 mars 2011 18:01

                Folle furieuse,
                Quand on meurt en inhalant du charbon, les descendnats pendnat mille générations n’en souffrent pas !
                N’importe quoi !
                Ah ! Les pro-nucs !!


              • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 18:18

                erinle,
                j’imagine que vos mots ont dépassé votre pensée, car, si je conviens que la pollution due au charbon n’est pas anodine, la comparaison avec le nucléaire ne tient pas.
                l’académie des sciences de new york dans un rapport paru en décembre 2010 estime à 985 000 les morts dus à tchernobyl...
                http://www.monde-diplomatique.fr/2010/12/KATZ/19944
                vous voyez que la comparaison ne tient pas.


              • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 18:19

                Ariane,
                je partage.
                aux dernières nouvelles, ce seraient 10 réacteurs qui poseraient problème au Japon, et l’échelle concernant la gravité de la catastrophe est passée de 4 à 6.
                7 (qui était le niveau de tchernobyl) étant le niveau le plus élevé.
                à bientot.
                 smiley


              • jluc 14 mars 2011 12:43

                pour les nuls qui veulent comprendre un peu comment fonctionne une centrale nucléaire, en temps normal et en cas de problème :
                C’est Pas Sorcier - L’énergie nucléaire, partie 1, partie2, partie 3
                « l’incident » est traité à la fin du 2 et dans le 3
                Jamy devra revoir ses conclusions.
                Intéressant car l’on peut voir des images de la bête in situ


                • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 13:03

                  jluc
                  je pense que Jamy ne devrait être une référence pour personne.
                  à se demander ce qu’il fait là.
                  un peu comme michel chevallet qui veut se parer des habits du chevalier blanc, et qui affirme avoir été trompé par les autorités à l’époque,
                  belle pirouette.
                   smiley


                • jluc 14 mars 2011 14:19

                  Bonjour, Olivier
                  quelqu’un m’a moinsé.. je ne pensais pas être grossier avec un peu de vulgarisation ! ?  smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 13:04

                  soulmanfred,
                  surement un mauvais calcul, car les industriels qui vont miser demain sur les énergies propres et renouvelables feront vraisemblablement une très belle opération financière.
                   smiley


                • mick_038 mick_038 14 mars 2011 12:57

                  Faudrait que nous sortions du nucléaire, tout à fait d’accord, mais ça, pas un seul des présidentiables n’aura jamais les couilles de le faire, même s’il l’annonce dans son programme.
                  Faudrait arréter l’EPR, ITER, brutalement et définitivement. Regardez le paysage que vous avez à cadarache : vous êtes sur la limite du haut var, des bouches du rhône, des Alpes de hautes provence et du vaucluse, sur les bords de la Durance.
                  Où que vous alliez dans ces coins là, le long des gorges du verdon, de la durance, ces coins là sont magnifiques, splendides, et vous font réver.
                  Mais lorsque vous vous approchez à 10 km de cadarache, c’est un tout autre paysage, aride, désertique, lunaire, rocaille, pas un bruit, pas un oiseau, rien.... le peu de végétation qui parvient à y survivre et d’un vert limite noir, mais ne comptez pas y voir de couleur, et on a même l’impression que parfois cette végétation appelle à l’aide...
                  La vie semble avoir fuit à toute vitesse ces lieux, on y ressent une atmosphère pesante, très pesante, opressante, malsaine, on a cette sale impression que la vie n’est pas la bienvenue là-bas. Le lugubre y est de mise.
                  Moi qui suit un gros randonneur, je connais une grosse partie du haut-var (mais y’a toujours des merveilles à découvrir), des bouches-du-rhône, et du vaucluse. Cadarache est un lieu exceptionnellement morbide, que l’on ne retrouve nul part dans la région, un peu comme si un morceau de lune s’était détaché et était venu se poser ici, détruisant toute vie.
                  Alors, on nous dit qu’il n’y a jamais eu quoique ce soit comme accident, que tout est sur, etc....
                  L’homme ment, la nature elle ne ment pas. Un paysage lunaire et désertique, aussi exceptionnel et sans comparaison possible dans le haut var ne peut que signifier qu’une chose : il s’est visiblement passer quelque chose il y a plusieurs décénnies, mais nul ne nous l’a dit, et quelque chose d’assez grave.
                  Ou va savoir, tant ils étaient même pas au courant. Après tout, c’est en 2009 ou 2010 qu’ils ont retrouvé là-bas 30 kg d’uranium exposé à l’air libre, et dont personne n’était au courant.
                  Ceux qui gèrent l’énergie et le nucléaire en france sont des copains du fouquet, c’est à dire des mecs qui n’ont absolument aucune compétence, aucune, si ce n’est d’être les copains des gens qu’il faut. Mais ils s’échangent leur poste de patron : un coup je vais à FT, un coup Areva, un coup Peugeot , un coup SNCF, un coup Carrefour, un coup Air France, .....
                  Ah si je suis méchant, ils ont des compétences, celles d’être des escrocs notoires, des videurs de caisse, des pousses au suicide, des faillitaires, des initiateurs de plans sociaux, des délocalisateurs, et des non-payeurs d’impôts, des non-payeurs de charges.
                  Mais vu qu’ils sont tous copains entre eux, et qu’ils financent tous les partis politiques, ce sont des voleurs-escrocs officiels et tolérés. En fait, ils blanchissent l’argent des leurs exactions en finançant les partis, et les politiques les blanchissent de tous crimes en retour.
                  C’est simple finalement la politique...
                  ça explique pourquoi ITER n’aboutira pas (une gigantesque caisse à financement de parti, peut-être même la plus grosse jamais imaginé), pourquoi l’ERP est un échec, pourquoi nos centrales sont parmi les plus mal entretenues. Mais ça explique surtout pourquoi nos politiques ne veulent pas s’en passer, derrière les apparences, ce sont en fait de gigantesques caisses occultes de financement (campagne, parti, commission, voyage privé) dans lesquels tous les politiques viennent ponctionner.
                  Après tout, qui va aller vérifier que le combustible que l’on injecte est conforme à celui qu’il y a sur le facture ? Idem pour le liquide de refroidissement ? Idem pour le traitement des déchets ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 13:05

                    mick
                    globalement d’accord avec vous,
                    rien a ajouter.
                     smiley


                  • pissefroid pissefroid 14 mars 2011 12:59

                    Olivier Cabanel, vous dites après l’evocation de Fukushima :

                    « Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 600 000 personnes qui ont été déplacées, et probablement  plus de 10 000 personnes à avoir trouvé la mort dans cette catastrophe. »

                    à ma connaissance ces 10000 personnes sont des personnes disparues après le raz de marée. Ces disparitions ne sont pas liées aux problèmes nucléaires.

                    Je fais ce commentaire

                    car il est évident que les 600000 personnes sont déplacées à cause du risque d’irradiation et de contamination, ce qui n’est pas vrai pour les 10000 personnes disparues.

                     


                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 13:08

                      pissefroid,
                      désolé si mon texte ait pu se préter à l’amalgame,
                      il est difficile d’expliquer pour quelles raisons ces personnes ont été déplacées :
                      peur d’un nouveau tsunami ?
                      peur d’un nouvel accident nucléaire ?
                      en tout cas, ils ont été déplacés.
                      par contre je vois mal comment on pourrait déplacer les millions d’habitants de Tokyo et de sa banlieue ?
                      un sérieux casse-tête, non ?
                       smiley



                      • pens4sy pensesy 14 mars 2011 13:09

                        Être en faveur de l’énergie nucléaire, c’est être d’accord avec la doxa martelée par les gouvernements qui équipent leur pays d’une l’énergie prétendument propre. Ce qui est faux, lire l’article, tout est dit.
                        Il faut aussi, comme dit juluch, accepter que ça vous pète a la gueule (en espérant béatement que ça se passera ailleurs), juluch en rajoute une couche en parlant de rentabilité.
                        Forcement, ça fausse le point de vue.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 16:30

                          pensesy
                          juluch est tombé dans le piège de la com,
                          c’est vrai que dans le camp d’en face, on est très habile pour faire prendre les vessies pour des lanternes, alors fatalement, on se brûle, comme disait Pierre Dac et Francis Blanche
                          la preuve sur ce lien :
                          http://www.youtube.com/watch?v=saclo51anNY
                           smiley


                        • TotoRhino TotoRhino 14 mars 2011 13:36

                          Merci pour cet article qui rappelle simplement que l’énergie nucléaire reste dangereuse. Parier sur le fait que la nature est plus calme chez nous est une vision établie sur le très court terme.
                          Vision qui évince par ailleurs un problème qui reste entier : les déchets ! Déchets dont les lieux de stockage peuvent être menacés par bien d’autres choses que les séisme !


                          • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 16:39

                            TotoRhino,
                            il est vrai que si pour l’instant on a pas eu d’accident nucléaire majeur, c’est surtout une question de chance,
                            et à la lumière des exercices de sécurité tentés de temps à autre, il n’y a pas de quoi se rassurer.
                            les services de secours, pour être efficaces, doivent être sur place en moins d’un quart d’heure, or ce délai est généralement largement dépassé.
                            http://paulosergelopes.hautetfort.com/archive/2011/01/18/la-centrale-nucleaire-de-gravelines-s-exerce-vainement-a-la.html
                            http://www.dissident-media.org/infonucleaire/news_simu_ac.html
                            pour la centrale de Bugey, lors d’une alerte, il s’est révélé impossible d’acceder au circuit d’eau
                            http://centrales.nucleaires.com/bugey.php


                          • mick_038 mick_038 14 mars 2011 13:42

                            Parmi les enseignements à tirer de cette catastrophe en cours, Il y a peut-être un projet à grande échelle à travailler : l’évacuation urgente de tout un pays, donc de plusieurs dizaines de millions d’individus.
                            Un système d’urgence à mettre en place afin de sortir au plus vite les habitants d’un pays ayant subi une catastrophe naturelle dramatique ou sur le point d’en subir une, pour les pays subissant une catastrophe sanitaire, ou sur le point d’en subir une, ce qui est le cas du japon : cadavre+produits chimiques+pétroles+eau vont se déverser dans les sources d’eau potable, il n’y a déjà plus d’eau potable dans le pays, et les vivres commencent à manquer, la catastrophe sanitaire est proche....
                            Il doit y avoir moyen, je pense, de définir dans le monde une zone neutre et sous contrôle international qui pourrait abriter ou héberger temporairement des millions d’individus, dans laquelle les structures essentielles existeraient déjà : hopitaux, écoles, divertissement, lieux de vies décents....
                            Cela permettrait immédiatement de stopper tout risque d’épidémie, de famine, et de voir le nombre de victimes augmenter dramatiquement, comme cela va sans doute se produire.
                            Le temps de reconstruire ce pays, de le rendre à nouveau habitable.

                             En plus l’existence d’une telle zone soulagerait grandement le coté titilleux de quelques pays à la mentalité encore moyen-ageuse attachés à leurs frontières et à leur identité nationale.....

                            Après, la contrainte technique, c’est de pouvoir évacuer rapidement des millions de personnes, en un minimum de temps. Des cargos superporteurs, des portes avions de boeing, je sais pas... Mais bon, on sait envoyer des hommes dans l’espace, on y construit même des stations, on entend dire qu’on maitrise le nucléaire, et bientôt la fusion, alors forcément, c’est un projet tout simple à côté de tout ça, tout bête, y’a pas de fission-fusion-quantique et compagnie, ça doit donc être réalisable, une ou plusieurs gigantesques arches....


                            • cathy30 cathy30 14 mars 2011 14:10

                              bonjour Mick
                              C’est ce qu’à proposé Jirinovski (ce monsieur n’est pas une référence sur la diplomatie). Le déplacement de la population japonaise en Russie, pour la deuxième fois, il l’a déjà fait auparavant.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 16:42

                              mick
                              scénario intéressant, mais combien complexe.
                              lorsque l’on songe que « le grand Tokyo » comporte plus de 35 millions d’habitants, comment voulez vous évacuer une telle quantité de population ?
                              http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_T%C5%8Dky%C5%8D
                               smiley


                            • mick_038 mick_038 14 mars 2011 18:41

                              Olivier,
                              je ne sais pas justement, je ne sais pas...
                              Mais je pense que l’homme, afin d’assurer son avenir, devrait commencer à sérieusement y penser et y réfléchir


                            • Décroassant Décroassant 14 mars 2011 14:15

                              Le pot de Nutella qui est passé de 750g à 850g, était avant à 3.26 € le pot donc 4.34 € le kg, il est passé à 3.70 € donc 4.48 € le kg. En résumé, manger plus pour payer encore plus…

                              Croa Croa


                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 16:45

                                Décroassant,
                                c’est surtout la qualité de ce que l’on mange qui devrait nous interroger, et j’ai bien peur que le nutella en question ne soit pas très recommandable :
                                http://www.paperblog.fr/3378077/nutella-dans-le-collimateur-du-parlement-europeen/
                                pourquoi ne pas manger simplement des noisettes ?
                                 smiley


                              • Nemo8 Sam Lowry 14 mars 2011 14:30

                                Si avant cette catastrophe, on vous avait forcé à emménager auprès d’une centrale nucléaire d’un pays de votre choix, qui allait connaitre un séisme de très haute intensité, vers quel pays se serait porté votre choix : La France, les USA, la Russie ou le Japon ?


                                • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 16:46

                                  Sam Lowry,
                                  on a droit à un joker ?
                                   smiley


                                • Nemo8 Sam Lowry 14 mars 2011 17:34

                                  Le Joker de Batman, peut-être ?

                                  En tout cas, la réponse évidente à cette question fait froid dans le dos.
                                  Si le Japon se trouve dans la merde à cause d’ un enchainement de circonstances pas totalement inenvisageables, imaginez un peu les autres Pays. Un fort séisme, un tsunami au Japon, on ne peut pas le prédire, mais on peut l’envisager.

                                  C’est quand même un comble pour une centrale nucléaire de se retrouver au bord du précipice, à cause d’une panne d’électricité. Et qu’une panne des générateurs n’ait pas été prévu. Encore une fois, tout cela était-il inenvisageable ?

                                  On ne peut pas tout prévoir, mais avec le nucléaire on devrait.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 17:58

                                  Sam
                                  à cela, il faut ajouter l’erreur humaine toujours possible,
                                  c’est d’ailleurs elle qui a été au départ de la catastrophe de Tchernobyl...
                                  merci de votre commentaire


                                • Nemo8 Sam Lowry 14 mars 2011 21:33

                                  Merci à vous de répondre.


                                • cevennevive cevennevive 14 mars 2011 14:43

                                  Bonjour à tous,

                                  « Or les vents soufflent vers l’Ouest, comme on peut le constater sur ce lien (secteur Japon) et celui la (secteur Canada), et c’est en effet la région de Vancouver qui est menacée »

                                  N’y aurait-il pas une erreur ?


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 16:48

                                    cevennevive
                                    bien sur, une erreur,
                                    désolé.
                                    il suffit de regarder la carte des vents proposée pour s’en apercevoir,
                                     merci d’avoir rectifié.
                                    et c’est bien le Canada qui est menacé.


                                  • LE CHAT LE CHAT 14 mars 2011 15:06

                                    le risque Tsunami n’avait pas été assez pris en compte , mais ce n’est pas une raison de recouvrir le pays de panneaux solaires et d’éoliennes ne fonctionnant qu’un jour sur trois , c’est complétement utopique si on veut rester un pays developpé !

                                    les partis de gauche sot contre les référendums d’initiative populaire , sinon ils les auraient instaurés quand ils avaient le pouvoir !


                                    • mick_038 mick_038 14 mars 2011 15:17

                                      « mais ce n’est pas une raison de recouvrir le pays de panneaux solaires et d’éoliennes ne fonctionnant qu’un jour sur trois »

                                      Les systèmes actuels, notamment développés par bosch, permettent de tirer parti des ces installations même la nuit. Les panneaux solaires sont utilisés pour chauffer une canalisation contenant un fluide à plus de 600°C, qui permet d’entrainer un génératrice. Et la nuit, grâce à un sel, la température reste aux alentours de 400°C, ce qui permet toujours d’entrainer la génératrice.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 16:51

                                      Le Chat,
                                      il n’y a pas, comme je l’ai écrit, que le photovoltaique, ou l’éolien,
                                      mais surtout, l’énorme gisement géothermique sur lequel le Japon est situé.
                                      et puis, le méthane issu de l’activité humaine/animale, lequel peut être transformé en carburant assez facilement,
                                      et pourquoi ne pas se pencher aussi vers l’énergie des vagues ?
                                      pour une ile, çà parait tout indiqué, non ?


                                    • roro46 14 mars 2011 18:00

                                      Oui, olivier cabanel ; et c’est même l’ensemble de toutes ces solutions qui rend possible l’utilisation des renouvelables.
                                      Ne citer que l’éolien - ou le photovoltaique - est tout à fait réducteur, et c’est d’ailleurs bien pour ça que nos chers nucléos-bidules ne citent que ceux-là...

                                      merci pour votre (vos) article !


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 18:21

                                      roro46
                                      merci de votre appréciation,
                                      quant aux pro-nuke, leurs ficelles sont toujours de plus en plus grosses.
                                       smiley




                                      • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 16:53

                                        Pierre-Aline,
                                        oui, comme je l’écrivais, c’était quand meme assez prévisible.
                                        et qui peut nous dire ou çà s’arretera ?
                                        car à ma connaissance, il y a tout de même 11 réacteurs qui ont été arretés.
                                        http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2011/03/s%C3%A9isme-au-japon-11-r%C3%A9acteurs-nucl%C3%A9aires-arr%C3%AAt%C3%A9s.html
                                         smiley


                                      • Klisthène 2017 Kxyz 14 mars 2011 15:37

                                         Ce pays est maudit ..après avoir été victime du nucléaire militaire le voilà toucher par le nucléaire civil...
                                        si l humanité voulait en tirer les leçons qui semblent s imposer ...y renoncer un bonne fois pour toute ...car on n avait dit lors de la catastrophe de Tchernobyl ..mais ce sont des gens pas sérieux ..c est normal pour les japonais quel discours va t on nous offrir cette fois ci...
                                         enfin combien de de temps encore l Homme avec son savoir scientifique rassurant jouera avec le feu contre la Nature. contre lui même et les générations à venir...


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 16:53

                                          Kxyz
                                          pas mieux,
                                          je partage totalement.
                                          merci.



                                          • Le péripate Le péripate 14 mars 2011 17:22

                                            Vous dites que ce sont 10 000 personnes qui ont trouvés la mort dans l’accident nucléaire de Fukumachin ?



                                            • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 18:01

                                              le péripate
                                              mais, contrairement à ce que vous écrivez, je n’ai pas imputé les 10 000 morts à l’accident nucléaire, mais à toute la catastrophe japonaise.
                                              relisez attentivement.
                                               smiley


                                            • Le péripate Le péripate 15 mars 2011 18:57

                                              Je lis :

                                              La catastrophe de Fukushima continue, tout comme le séisme en cour, à faire des vagues, et les conséquences de ce drame prévisible ne s’arrêteront manifestement pas au Japon.

                                              Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 600 000 personnes qui ont été déplacées, et probablement  plus de 10 000 personnes à avoir trouvé la mort dans cette catastrophe.

                                              Alors ? Soit vous êtes un menteur, soit vous écrivez comme une tanche. C’est effectivement la deuxième option qui est la bonne, mais c’est fait exprès.

                                              Un manipulateur. Bon, ce n’est pas grave. C’est assez répandu.


                                            • Le péripate Le péripate 15 mars 2011 19:00

                                              Sans parler de ce très mauvais trait d’esprit ... faire des vagues...

                                              Décidément l’esprit de croque-mort est détestable.


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2011 19:07

                                              le péripate,
                                              ne me cherchez pas des poux, vous n’en trouverez pas.
                                              vous avez parfaitement compris ce qui était écris, et il n’y a aucune manipulation.
                                              puisque vous aimez les infos, on apprend à l’instant que l’enveloppe qui protégeait le réacteur est bel et bien percée et que la pollution radioactive s’échappe...
                                              à tokyo, la pollution a été multipliée par 10.


                                            • François51 François51 14 mars 2011 18:43

                                              en tout cas, pour ce qui est du nuage de Tchernobyl il y’a 25 ans on voit bien que le nuage ne s’est pas arrêté a la frontière Francaise comme les autorités le claironnaient a l’époque.
                                              quand on ment ouvertement sur un sujet une fois, on peut être un peu soupçonneux sur les déclarations des autorités Française 25 ans aprèssur le même sujet. une CATASTROPHE nucléaire. même si cet accident au japon n’a rien a voir avec le drame de Tchernobyl il y’a 25 ans. ? (c’est ce que tous les spécialistes en France déclarent, ils sont pourtant a 15000 km du site)
                                              en tout cas, merci pour ce lien l’animation du nuage de Tchernobyl entre le 26 Avril 1986 et le 8 Mai 1986. édifiant ! ...


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 19:00

                                                François
                                                espérant que vous ne me considérerez pas comme un alarmiste, mais j’ai bien peur que la « partie ne soit pas finie » !
                                                l’autorité nucléaire vient de relever le niveau de dangerosité au Japon, passant de 4 à 6...à un seul point du niveau max, celui de tchernobyl.
                                                3 réacteurs sont gravement touchés, mais il en reste 8 qui sont à l’arrêt, et qui pourraient connaitre les même difficultés.
                                                la fusion du réacteur n’est pas écartée...
                                                hélas
                                                en attendant, il fait froid au Japon, et 2 millions d’entre eux sont privés d’électricité,
                                                un nouveau séisme de force 7 est attendu.
                                                et merci de votre commentaire.


                                              • herbe herbe 14 mars 2011 19:56

                                                On peut poser le postulat et amha pro et anti sont d’accord là dessus :

                                                Le nucléaire est évidemment dangereux  !

                                                Le sujet qui fâche est en fait : « maitrisons nous son utilisation ? »

                                                Ici les pro et les anti n’avanceront pas les mêmes arguments ...

                                                Juste une petite illustration historique sur la maitrise supposée d’un risque dans le passé qu’on supposait maitrisé et qui avait de nombreux avantages conjoncturels (on a connu le triste épilogue) :

                                                http://fr.wikipedia.org/wiki/LZ_129_Hindenburg#Hydrog.C3.A8ne_ou_h.C3.A9lium_.3F

                                                Cette phrase particulièrement résonne lourdement :
                                                "L’hydrogène est évidemment dangereux mais il n’existe pas d’autre gaz pouvant être produit en quantité et assurant la sustentation nécessaire ; par ailleurs les Allemands avaient fait voler des dirigeables à l’hydrogène sans aucun accident pendant des années et ils pensaient maîtriser son utilisation"


                                                • herbe herbe 14 mars 2011 20:04

                                                  Le futur débat démocratique serait de poser la question en ces termes :

                                                  acceptons nous ce risque nucléaire infime mais non nul (la sureté dans le nucléaire est vraiment bien pensée en France ( http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%BBret%C3%A9_nucl%C3%A9aire ) ) (sans nous le faire imposer donc) comme globalement on accepte le risque avéré et autrement plus élevé de prendre sa voiture ou de prendre l’avion ...


                                                • herbe herbe 14 mars 2011 20:16

                                                  En ce qui me concerne avec tous les évènements récents ou éloignés, ma réponse personnelle serait non ...A chaque fois un accident nucléaire c’est une mise en abime !


                                                • herbe herbe 14 mars 2011 20:46

                                                  Alors là je suis épaté, mon association d’idée (très libre au départ, le hasard ? fait bien les choses) trouve une forme concrète :dirigeable, à l’hélium sûrement, utilisé pour mesurer la radioactivité !

                                                  http://www.smartplanet.fr/smart-technology/un-zeppelin-mesure-la-radioactivite-ambiante-a-paris-1043/


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2011 06:51

                                                  herbe
                                                  il ne s’agit pas d’opposer deux camps, les pro et les anti nucléaires,
                                                  il s’agit de constater que partout ou l’industrie nucléaire s’est installée, des USA au Japon, en passant par les pays de l’Est, et l’Europe, nous ne serons jamais à l’abri d’un accident majeur.
                                                  n’est-ce pas tout simplement déplorable au moment ou nous avons la preuve en chiffres que nous pouvons nous passer des demain de toutes les énergies fossiles ?
                                                  cette nuit une troisième explosion a Fukushima, et un 4eme réacteur dans le rouge.
                                                  la radioactive en augmentation dans une ville qui comporte, avec sa banlieue, plus de 35 millions d’habitants.
                                                  alors notre petit président, dont le nez s’allonge d’heure en heure, en viendra-t-il à soupçonner les écologiste d’avoir mis le feu aux réacteurs japonais pour faire un score aux cantonales ?
                                                   smiley


                                                • herbe herbe 15 mars 2011 08:11

                                                  D’accord avec vous Olivier il ne s’agit pas de les opposer !
                                                  Ils le font déjà bien sans nous et c’est pénible surtout que les faits sont têtus.

                                                  Ce qui est particulièrement angoissant dans ce domaine du nucléaire c’est que les faits ce sont des catastrophes !

                                                  Un de mes commentaires précédents était pour souligner que à mon sens quel que soit le camp, la catastrophe n’est souhaitée par personne, certains pensent qu’elle n’arrivera pas suite aux précautions prises et pensent qu’ils maitrisent, d’autres sont suspectés d’utiliser la catastrophe pour étayer leur argumentation de la non maitrise manifeste, c’est en effet un comble !


                                                • cathy30 cathy30 14 mars 2011 21:07

                                                  Moniteur sismique pour ceux que ça intéresse.


                                                  http://www.iris.edu/seismon/


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2011 06:55

                                                    merci Cathy,
                                                    très bon lien.
                                                    a une semaine des cantonales, sarko pete les plombs,
                                                    ira-t-il jusqu’à accuser les écolos d’avoir mis le feu aux réacteurs japonais pour faire un score aux cantonales ?
                                                     smiley
                                                    3 réacteurs ont commencé la fusion, un 4 eme est dans le rouge, et la radioactivité a augmenté à Tokyo, dont la population, avec la banlieue, comporte 35 millions d’habitants :
                                                    combien faudra-t-il de catastrophes nucléaires pour que le monde décide d’en sortir enfin ?


                                                  • galien 15 mars 2011 07:26

                                                    Oula monsieur Cabanel, que vous êtes jovial de si bon matin, les nouvelles vous font tant rire ?

                                                    On voit bien que les écolos sont des fous complets, des histrions de l’apocalypse, la bave au lèvres et le sourire gras dès qu’une catastrophe se présente.


                                                  • cathy30 cathy30 15 mars 2011 07:34

                                                    salut Olivier
                                                    oui c’est très grave, en fait nous n’avons pas tchernobyl, c’est encore bien pire. le 4ème réacteur a pris feu. Les vents ont changés et ramènent des particules hautement toxiques sur tokyo. Le flegme japonais se fissure, tout comme les centrales (les pauvres) Nous assistons en direct à la fin de l’empire japonais, cela va changer la face du monde, qu’ils le veuillent ou pas.
                                                    ps : excuse pour la faute plus haut.


                                                  • OmegaDG OmegaDG 14 mars 2011 21:15


                                                    TOUT EST SOUS CONTRÔLE

                                                    17h50 : le directeur de l’ASN indique à Reuters qu’il a fusion dans les réacteurs 1 et 3 de Fukushima 1 et « probable fusion » dans le réacteur n°2. Il estime que « la crise peut durer des semaines ».

                                                    18h00 : une source gouvernementale a dit à l’Associated Press qu’« il est impossible de dire si les enceintes de confinement des réacteurs ont été endommagées ».

                                                    18h21 : conférence de presse à la Maison Blanche. Le porte-parole du ministère de l’énergie indique « ne pas avoir véritablement d’informations détaillées » sur la situation alors que des spécialistes américains partent pour le Japon.

                                                    20h40 : la situation se dégrade à nouveau. Les niveaux de radioactivités observés près de la centrale seraient en hausse. La fusion du coeur des réacteurs est jugée comme « probable » par les autorités.

                                                    20h45 : la France invite ses ressortissants situés à Tokyo à s’éloigner de la région.


                                                    Tokyo ???


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2011 00:08

                                                      Omega
                                                      le réacteur à fondu.
                                                      et maintenant, sans vouloir jouer les « catastrophiques », je rappelle que 8 autres réacteurs connaissent des problèmes de refroidissement.
                                                      et la radioactivité s’échappe à « gros bouillons », sans que personne ne puisse y faire grand chose.
                                                      pauvre monde.


                                                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 14 mars 2011 21:17

                                                      Le lobby du nucléaire et les ânes du gouvernement de Sarkozy prétendent qu’il n’y a aucun danger. Il faut donc s’inquiéter.


                                                      • Pyrathome Pierre-Aline 14 mars 2011 21:24

                                                        Oh oui.....quand les ânes braient, c’est qu’il y a danger, effectivement....


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2011 00:06

                                                        Peachy,
                                                        à ce que je vois, vous êtes aussi clairvoyant.
                                                         smiley
                                                        le réacteur a fondu il y a quelques minutes.
                                                        et le drame ne fait hélas que commencer.
                                                        8 autres réacteurs connaissent des problèmes...
                                                        je pense aux 35 millions de japonais qui habitent le « grand Tokyo » et qui, dans le froid et l’obscurité pour au moins 2 millions d’entre eux, n’ont d’autre alternative de se terrer dans leur appartement, après avoir calfeutré portes et fenêtres.


                                                      • Nemo8 Sam Lowry 15 mars 2011 01:26

                                                        @ peachy

                                                        Une sentence qui mériterait le « post de platine ». Vraiment excellente.
                                                        Permettez que je traduise pour nos amis Japonnais : FUYEZ !!!


                                                      • suumcuique suumcuique 14 mars 2011 21:23

                                                        Avoir vendu des technologies nucléaires à un pays comme le Japon, c’est là le drame. Le nucléaire, c’est sûr, tant qu’on n’installe pas des centrales nucléaires sur des failles sismiques.

                                                        http://www.prisonplanet.com/both-japan-and-new-zealand-earthquakes-volcanic-eruptions-were-precisely-predicted-last-month-by-solar-watchers.html


                                                        • mick_038 mick_038 14 mars 2011 22:04

                                                          Il parait que notre abruti national s’est encore illustré lors de la réunion des dirigeants UMP :
                                                          « Si on a perdu des marchés et des appels d’offres, c’est parce qu’on est les plus chers. Et si on est les plus chers, c’est parce qu’on est les plus sûrs ! L’EPR, je connais bien le chantier, j’y suis allé plusieurs fois. Je suis désolé de dire ça, mais on a la double coque ! Le principe de la double coque, c’est que si un Boeing 747 s’écrase sur une centrale, le réacteur n’est pas touché »

                                                          Voilà, notre ducon-lajoie, toujours imité mais jamais égalé, déjà cite l’EPR, alors qu’aucun EPR au monde ne fonctionne actuellement (il me semble, à rectifier si je me plante).
                                                          Mais là où c’est un champion du monde, c’est qu’il compare le seisme+tsunami japonais à un Boeing 747, ce qui ne laisse à présent absolument aucun doute sur ses capacités intellectuelles et son (non-)niveau de réflexion....
                                                          Quand est-ce que Thierry Lhermitte l’invite à manger ?

                                                          Pour info, les centrales ont aussi la double coque.....


                                                          • mick_038 mick_038 14 mars 2011 22:06

                                                            Ah oui, il ne m’a pas semblé utile de le préciser, mais ces mots sont de notre adoré et inégalable président de la république... De toute façon, seul lui, ou ses clones de l’UMP, sont à même de sortir des trucs comme ça....


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2011 00:02

                                                            mick
                                                            notre naboléon n’est pas un abruti.
                                                            il protège les intérets de ceux qui l’ont porté au pouvoir.
                                                            je me demande s’il a une conscience ?
                                                            merci de votre commentaire.


                                                          • mick_038 mick_038 14 mars 2011 22:15

                                                            « Pour info, les centrales ont aussi la double coque..... »
                                                            Je voulais dire
                                                            Pour info, les centrales japonaises ont aussi la double coque.....


                                                            • mick_038 mick_038 14 mars 2011 22:34

                                                              A 19h00 de paris, 8 navires américains ont dû s’éloigner, alors qu’ils se trouvaient à 160km de Fukushima, à cause du niveau de radiation élevé enregistré, et qui pouvait contaminer les équipages.
                                                              Notez bien que cependant, pour la présidente d’Areva et pour l’Agence International de l’énergie atomique, la situation est sous contrôle, il n’y a pas de risque particulier et encore moins de catastrophe nucléaire.... Ils viennent de quelle planète ces gens là ?


                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2011 00:01

                                                                mick
                                                                merci de cette info
                                                                quand je lis certains articles, parfois lénifiants sur cette catastrophe et sur Agoravox, avec surement l’intention louable de ne pas affoler, et que je découvre avec vous et beaucoup d’autres, l’étendue du désastres, je n’arrive pas à comprendre comment il est possible de ne pas prendre les mesures qui s’imposent : arreter tout de suite et définitivement le nucléaire.
                                                                on marche sur la tête.
                                                                mais çà, ce n’est pas nouveau.


                                                              • Razzara Razzara 15 mars 2011 00:08

                                                                Bonsoir tout le monde,

                                                                Tous ces guignols qui viennent à toute force essayer de nous convaincre que en France c’est la sécurité maximale, et que absolument tout est prévu, et qu’il convient de se rendormir sans inquiétude aucune, me font gerber ! (La palme revenant quand même à Besson le félon pour son comportement absolument irrespectueux et infecte sur BFM hier soir. Quelle puanteur infecte ce type !)

                                                                D’ailleurs, il y a environ deux ans, ça devait être en été si mes souvenirs sont bons, j’avais visionné un édifiant reportage sur ’l’état du nucléaire en France’ diffusé sur arte ou la cinq (je ne sais plus) .... Je n’arrive pas à retrouver de lien vers ce reportage, mais peut-être que d’autres ici l’auront vu et auront plus de chance que moi ?

                                                                Toujours est-il que dans ce reportage, les techniciens (qui témoignaient tous à visage caché) expliquaient, images de tuyauteries et autres robinetteries rouillées et fuyantes à l’appui, que l’état de délabrement de certaines centrales françaises est très préoccupant, que les incidents sont très nombreux et que très peu remontent, .... juste pour éviter de ce faire emmerder par la hiérarchie.

                                                                Je souhaiterais vraiment retrouver ce truc (passé très tard, comme de juste), parce que les images et les propos tenus étaient sidérants ! De quoi fermer le clapet de tous ces zozos qui n’ont de cesse de distiller leur prose rassurante et soporifique. 

                                                                En France ce lobby a toutes les manières d’une mafia qui à tout pouvoir. J’en veux pour preuve la remarque que m’avait fait une personne que j’ai connu et qui faisait partie de l’ACRO ( http://www.acro.eu.org/&nbsp ; association crée après Tchernobyl ) : ’on est obligé d’être très vigilant sur ce que l’on fait, nous sommes tous sous surveillance constante des RG’

                                                                Quelques liens :

                                                                http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/energie/1699036,CmC=2300826.html

                                                                http://www.wat.tv/video/surete-nucleaire-en-france-1mlcv_2iekt_.html

                                                                http://www.wat.tv/video/dechets-nucleaires-reportage-19c9e_2ey9n_.html

                                                                Mais tout va bien ....

                                                                Une dernière chose : au cours d’expériences visant à produire une source de rayons X, l’équipe de Malcolm Haines à Sandia, a atteint des températures qui mettent à portée les réactions de fusion a-neutronique (Bore Hydrogène par exemple), avec une Z-machine :

                                                                http://fr.wikipedia.org/wiki/Z_machine
                                                                Une analyse (technique) en français de la publi de Haines : http://www.mhdprospects.com/pdf/analyse_papier_haines.pdf

                                                                EN FRANCE PAS UN MOT !!!! Et pour cause .... nous on veut ITER à tout prix (le plus cher étant le mieux). ITER c’est la technologie déjà ancienne du Tokamak :

                                                                http://fr.wikipedia.org/wiki/Tokamak&nbsp ;

                                                                Une technologie qui présente le gros inconvénient de l’effondrement de température du plasma par pollution du plasma par les atomes arrachés des parois du tore .... UN INCONVENIENT QUI NE DISPARAITRA PAS EN CONSTRUISANT UN TRUC PLUS GROS ! Ce point est l’argument massue qu’il convient de coller dans le nez de tous les abrutis qui parlent d’ITER comme de la huitième merveille du monde, ça leur cloue le bec très efficacement, effet garanti !

                                                                Mais après tout, quand on constate le degré d’ignorance et de servilité aux intérêts privés des guignols qui gouvernent ce pays, on ne peut pas s’étonner ! Si ?

                                                                Ultime info : BFM vient d’annoncer que l’enceinte de confinement du réacteur 2 est certainement endommagée .... Tout va bien, aucune catastrophe en vue.

                                                                Razzara


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2011 00:15

                                                                  Razzara,
                                                                  il ne faut plus parler de Besson,
                                                                  le seul fait d’en parler est salissant.
                                                                  aux dernières nouvelles la fusion du réacteur a eu lieu.
                                                                  et 8 autres réacteurs connaissent des problèmes.
                                                                  comment pourront-ils évacuer les 35 millions des habitants du « grand Tokyo » ?
                                                                  et le pire, c’est qu’il n’est pas sur que çà serve de leçon aux nucléacrates du monde entier.
                                                                  merci de ton commentaire.


                                                                • Nemo8 Sam Lowry 15 mars 2011 01:18

                                                                  A en juger par la pollution intempestive de tous ces obligés d’areva & partner, on en vient à se demander si le nucléaire, dans ce pays, ne joue pas pour l’élite (et autres alchimistes de l’opinion), le rôle que joue les ronds-points pour les élus locaux : une gigantesque pompe à fric qui arrose, arrose...

                                                                  Leurs certitudes (ce poison de la pensée) rendent un bien mauvais service à la cause qu’ils défendent. Le nucléaire, on est pour, on est contre, mais on peut défendre son point de vue honnêtement (on a le droit de s’en foutre aussi). Ça vaut aussi pour les ayatollahs écologistes, la politique et pour la société en général. L’honnêteté ce n’est vraiment pas ce qui courre les rues, ces derniers temps (temps long). Ce qui courre les rues, c’est une odeur de merde, de plus en plus persistante.


                                                                • Loatse Loatse 15 mars 2011 00:21

                                                                  Evidemment le nucléaire est sûr !... à condition :

                                                                  - qu’ Il n’y ait « jamais plus jamais » de séismes de grande ampleur
                                                                  - que les plaques tectoniques se tiennent à carreau (au garde à vous en quelque sorte) ad vitam aeternam...
                                                                  - qu’on invente des systèmes empêchant la formation de tsunamis..
                                                                  - d’oublier tous ces vieux sous-marins russes à propulsion nucléaires qui rouillent au fond de la mer noire
                                                                  - de s’inspirer de Barjavel et d’expédier tous les déchets via le soleil.. en espérant qu’un terroriste kamikaze n’ait pas idée de déclencher le mode « retour à l’envoyeur » :)
                                                                  - Qu’il y ait toujours des spécialistes pour faire face à un arrêt d’urgence ou à une hypothétique fusion, même si (sait on jamais) « peste et choléra » décime les trois quart de l’humanité...

                                                                  D’ailleurs nous savons tous que les défenseurs les plus acharnés de cette technologie ont construit leurs villas tout près des centrales... c’est bien la preuve de l’inocuité du nucléaire..

                                                                  me voilà rassurée là.. :)




                                                                  • OmegaDG OmegaDG 15 mars 2011 00:55

                                                                    0h30. Une explosion a eu lieu peu après 6 heures locales (22 heures à Paris) au réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fukushima 1, a annoncé le gouvernement. Elle serait due à l’hydrogène, selon BFMTV citant la sûreté nucléaire japonaise. Le gouvernement a précisé que l’explosion a endommagé la piscine de condensation de l’enceinte de confinement conçue pour empêcher les fuites radioactives en cas d’accident. C’est la première fois qu’un dommage est rapporté pour le caisson de confinement d’un réacteur de la centrale de Fukushima 1, touchée par une série de problèmes depuis le séisme et le tsunami qui ont dévasté le nord-est Japon.


                                                                    • yvanstanislas 15 mars 2011 01:17

                                                                       Dernière minute  : Le séïsme vient d’etre réévalué au niveau 9 . Voilà, ils ont leur première excuse...


                                                                      • moebius 15 mars 2011 01:48

                                                                         Besson est vraiment qu’elqu’un qui rassure mais j’attend toujours le rapport de ce débat pour savoir qui je suis... et en méme temps si tout péte c’est une question que j’aurais tentance a relativiser


                                                                        • moebius 15 mars 2011 01:49

                                                                          9 c’est bien ça ?


                                                                          • roro46 15 mars 2011 04:00
                                                                            Fukushima : incendie au réacteur 4, hausse de niveau des radiations

                                                                            TOKYO - Le niveau de radiations a « considérablement augmenté » à la centrale nucléaire de Fukushima n°1, où un incendie s’est produit sur le réacteur 4, a déclaré mardi le Premier ministre japonais, Naoto Kan.

                                                                            M. Kan a appelé les personnes habitant dans un rayon de 30 kilomètres autour de la centrale, endommagée par le séisme de vendredi, à rester calfeutrées chez elles.

                                                                            "Un incendie a démarré sur le réacteur 4 et le niveau de radiation a considérablement augmenté", a déclaré le chef du gouvernement lors d’une allocution télévisée.

                                                                            "Je voudrais demander aux personnes qui se trouvent dans la zone distante de 20 à 30 km de rester à l’intérieur des maisons ou des bureaux", a-t-il indiqué.

                                                                            Le gouvernement avait déjà appelé samedi plus de 200.000 personnes habitant dans un rayon de 20 km à évacuer la zone.

                                                                            Le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano, a expliqué que l’hydrogène qui s’est échappé dans l’atmosphère était porteur de substances radioactives.

                                                                            Mais « il faut garder à l’esprit que ce n’est pas le combustible nucléaire lui-même qui brûle », a déclaré le porte-parole.

                                                                            "Nous allons faire de notre mieux pour contrôler l’incendie dès que possible", a ajouté M. Edano, qui a admis que le niveau de radioactivité mesuré sur le site de la centrale était dangereux pour la santé.

                                                                            "Contrairement à ce qu’il s’est passé jusqu’ici, il ne fait pas de doute que les niveaux atteints peuvent affecter la santé des êtres humains", selon lui.

                                                                            Le réacteur 4, qui était en arrêt pour maintenance, n’avait jusque-là pas été affecté par les problèmes qui ont touché les réacteurs 1 à 3 depuis vendredi.

                                                                            (©AFP / 15 mars 2011 03h40)


                                                                            • galien 15 mars 2011 05:18

                                                                              Bon article de monsieur Cabanel, il a au mois attendu deux phrases avant de virer dans l’hystérie du nucléaire. Une petite pensée pour les quelques dizaines d’hommes de courage qui restent à travailler sur le site ne serait pas du superflu, un peu de retenu sur la récupération non plus.

                                                                              Si vous voulez poser les termes du débat de la sûreté nucléaire, c’est tout à fait juste et il faut bien entendu que les autorités françaises prennent toute la mesure de cet évènement.

                                                                              Mais la position qui consiste à poser le débat en posant ’il faut sortir du nucléaire’ en agitant ses petits bras ne me semble pas celle d’une homme de raison.


                                                                              • mick_038 mick_038 15 mars 2011 11:37

                                                                                « Une petite pensée pour les quelques dizaines d’hommes de courage qui restent à travailler sur le site ne serait pas du superflu »
                                                                                Ils sont déjà sans doute morts à l’heure actuelle

                                                                                « les autorités françaises prennent toute la mesure de cet évènement »
                                                                                Ben tiens comme s’ils en étaient capables. Quand on écoute de la présidente d’areva, ça laisse songeur.... La seule mesure qu’ils soient capables de prendre c’est celle de leur salaire.

                                                                                "Mais la position qui consiste à poser le débat en posant ’il faut sortir du nucléaire’ en agitant ses petits bras ne me semble pas celle d’une homme de raison."
                                                                                Il est tout à fait plus raisonnable de dire au japonais que tout va bien, alors que 4 réacteurs sont déjà perdu, que la radio activité à 200km atteint le niveau de tchernobyl à l’intérieur même de la centrale, ça c’est raisonnable....
                                                                                Besson, sors de ce corps


                                                                              • galien 15 mars 2011 14:09

                                                                                Vous savez quoi ? Tokyo est probablement rasée à l’heure actuelle, les 35 millions d’habitant sont morts, d’ailleurs ils passent des images d’hier, ils n’osent pas nous dire...


                                                                              • mick_038 mick_038 15 mars 2011 15:18

                                                                                pour les 35 millions d’habitants je pense pas encore (quoique un nouveau seisme vient d’avoir lieu, magnitude 6, au sud ouest de tokyo)....
                                                                                Mais par contre pour votre cerveau, j’ai aucun doute....


                                                                              • mick_038 mick_038 15 mars 2011 15:48

                                                                                veuillez m’excuser galien, je vous ai accidentellement pris pour un pro nuke...
                                                                                mes plus plates excuses


                                                                              • Nanar M Nanar M 15 mars 2011 08:04

                                                                                N’ayez pas peur !
                                                                                Mame Lepen est partie leur dire aux Japs de rester tranquille des fois qui voudraient débarquer chez nous.


                                                                                • jaja jaja 15 mars 2011 08:12

                                                                                  Sa pollution à elle est à combattre en Italie... contre de pauvres bougres censés nous envahir... Mais un nuage radioactif planant sur tous les pays n’a pas l’air d’inquiéter ses adorateurs...

                                                                                  Oui il faut sortir du nucléaire aussi bien civil que militaire !



                                                                                  • kéké02360 15 mars 2011 08:52

                                                                                    Politique :

                                                                                    Projet de fusion entre le noyau UMP et le coeur refroidi du PS  !!!  smiley


                                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2011 09:14

                                                                                      kéké
                                                                                      très belle trouvaille,
                                                                                      tu devrais la mettre en commentaire dans mon dernier article.
                                                                                       smiley


                                                                                    • kéké02360 15 mars 2011 09:31

                                                                                      ----- Message original -----

                                                                                      Réseau « Sortir du nucléaire »
                                                                                      Fédération de 875 associations agréée pour la protection de
                                                                                      l’environnement
                                                                                      [ http://www.sortirdunucleaire.org/ ]http://www.sortirdunucleaire.org/

                                                                                      Catastrophe de Fukushima : les premières mesures indépendantes de
                                                                                      radioactivité sont alarmantes

                                                                                      Le Réseau « Sortir du nucléaire » révèle que six journalistes
                                                                                      indépendants de l’association JVJA (Japan Visual Journalist Association),
                                                                                      dont le directeur du magazine Days Japan, Ryuichi HIROKAWA, se sont rendus
                                                                                      près de la mairie de Futaba, à 2 km de la centrale de Fukushima Daiichi,
                                                                                      pour mesurer la radioactivité avec trois compteurs Geiger, ce dimanche 13
                                                                                      mars à 10h20. Il s’agit à notre connaissance de la première mesure
                                                                                      faite de façon indépendante des autorités, par des journalistes
                                                                                      japonais que nous saluons pour leur courage et les risques qu’ils ont pris
                                                                                      pour faire leur métier.

                                                                                      À la mairie de Futaba, située à 2km de la centrale de Fukushima
                                                                                      Daiichi, la radioactivité dépasse la capacité de mesure de certains des
                                                                                      compteurs Geiger (BEIGER COUNTR DZX2, VICTOREEN 209-SI, et MYRate PRD-10)
                                                                                      employés par les journalistes japonais.

                                                                                      À l’aide d’un compteur VICTOREEN 209-SI, le débit de dose a été
                                                                                      mesuré à 10 milli-Röntgen/h (soit 0,1 mSv/h, ce qui signifie qu’un
                                                                                      citoyen japonais reçoit la dose annuelle tolérée en France en l’espace
                                                                                      de 10 heures). Le journaliste ayant effectué la mesure, Ryuichi Hirokawa,
                                                                                      déclare : « Quand j’ai fait un reportage fin février 2011 à Tchernobyl,
                                                                                      le taux de radioactivité était de 4 milli-Röntgen/h (0,04 mSv/h) à 200
                                                                                      m du réacteur accidenté. Dans la ville de Pripyat, à 4 km du réacteur
                                                                                      de Tchernobyl, le niveau était de 0,4 milli-Röntgen/h. » (1)

                                                                                      Les mesures relevées avec les 2 autres appareils varient dans une
                                                                                      fourchette de 20 à 1000 micro-sievert par heure (0,02 à 1 mSv/h).
                                                                                      Explication : 1 mSv représente le niveau de la limite annuelle autorisée
                                                                                      en France pour l’exposition de la population aux rayonnements radioactifs
                                                                                      artificiels en France. En seulement 1 heure, un citoyen japonais reçoit
                                                                                      la dose annuelle.

                                                                                      De telles informations accréditent un niveau de radioactivité
                                                                                      dramatiquement élevé dans un périmètre étendu autour de la centrale,
                                                                                      dont les conséquences sanitaires ne pourront être que très graves.

                                                                                      Rappelons que la radioactivité atteignait ce matin un niveau 400 fois
                                                                                      supérieur à la normale à la préfecture de Miyagi, distante de 80 km de
                                                                                      la centrale de Fukushima Daiishi (2).

                                                                                      Les autorités japonaises sont en train de perdre tout contrôle sur la
                                                                                      situation. Le Réseau « Sortir du nucléaire » alerte les citoyens : le
                                                                                      gouvernement japonais cherche à minimiser autant que possible la gravité
                                                                                      de la catastrophe nucléaire en cours et du relâchement de radioactivité
                                                                                      dans l’environnement. Avec la réunion ministérielle de ce samedi 12 mars
                                                                                      et la tentative de désinformation du ministre de l’industrie Éric
                                                                                      Besson, la machine à étouffer l’information s’est déjà mise en marche,
                                                                                      en France aussi.

                                                                                      La catastrophe nucléaire japonaise démontre s’il en était encore besoin
                                                                                      la gravité du danger que le nucléaire fait courir aux populations. La
                                                                                      seule décision politique responsable, pour le Japon comme pour la France,
                                                                                      est de sortir du nucléaire.


                                                                                      Notes :

                                                                                      (1) [ http://mphoto.sblo.jp/article/43820834.html
                                                                                      ]http://mphoto.sblo.jp/article/43820834.html en japonais
                                                                                      Contact au Japon de l’association JVJA ayant effectué les mesures : JVJA
                                                                                      Mobile : 090-6101 -6113

                                                                                      (2) [ http://english.kyodonews.jp/news/ ]http://english.kyodonews.jp/news/&nbsp ;


                                                                                      • mick_038 mick_038 15 mars 2011 11:29

                                                                                        à 10h30, paris, on a découvert sur le réacteur n°4 de fukushima deux failles de 8 mètres de large sur l’enceinte extérieur du batiment.

                                                                                        Grosso modo, tous ceux qui résident dans un rayon de 250km sont déjà mort, mais ne le savent pas encore....


                                                                                        • Loatse Loatse 15 mars 2011 13:27
                                                                                          Un niveau de radioactivité supérieur à la normale a été détecté mardi matin à Tokyo, a annoncé la municipalité en précisant que ce niveau était trop faible pour pouvoir affecter la santé humaine.
                                                                                          Par ailleurs, compte tenu de la vitesse du vent, il faudra probablement encore 10 heures avant qu’un éventuel nuage radioactif n’atteigne la capitale, indique la BBC sur son site Internet.

                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2011 13:38

                                                                                            loatse
                                                                                            et vous le croyez ?
                                                                                            ne me faites pas rire.
                                                                                            il y a 25 ans on nous a fait le même coup.
                                                                                            sur ce lien, vous découvrirez une autre réalité :
                                                                                            http://www.centpapiers.com/catastrophe-de-fukushima-les-premieres-mesures-independantes-de-radioactivite-sont-alarmantes/64193
                                                                                            alors ?
                                                                                             smiley


                                                                                          • Loatse Loatse 15 mars 2011 14:38

                                                                                            bonjour Olivier :),

                                                                                            Confirmation sur un lien indépendant.. un japonais le dr Saito qui prend des mesures chaque jour plusieurs fois sur Tokyo...(on voit les appareils de mesure et les chiffres)

                                                                                            Radioactive NOW Tokyo (matin de Tokyo 6 : courant, brisant la dose de rayonnement)

                                                                                            2011-03-15 06:47:32
                                                                                            Sujet :blogs
                                                                                            15, 6 H 45 Shibaura 0. 107 µ SV/H (valeur normale)

                                                                                            Tendance à la hausse légèrement tôt le matin, mais les deux considérait comme zone de sécurité.

                                                                                            http://ameblo.jp/drsaito/



                                                                                          • mick_038 mick_038 15 mars 2011 14:09

                                                                                            Le confinement du réacteur n°2 à cédé, il n’est plus étanche en quoi que ce soit... Des rejets hautement toxiques et radioactifs sont rejetés à l’air libre....
                                                                                            Nous assistons en direct à la mort du Japon....



                                                                                              • mick_038 mick_038 15 mars 2011 15:14

                                                                                                Nouveau seisme de niveau 6, au sud-ouest de tokyo... l’epicentre se situe à 10km seulement de profondeur


                                                                                                • mick_038 mick_038 15 mars 2011 15:15

                                                                                                  je rectifie tout de suite : l’hypocentre se situe seulement à 10km de profondeur



                                                                                                  • JL JL 15 mars 2011 15:34

                                                                                                    sauf erreur, l’appareil est gadué en micro sieverts ?

                                                                                                    On trouve une moyenne de 0,5 µsievert soit environ l’équivalent de 4 msievert par an, soit encore 4 fois la dose considérée comme non dangereuse.

                                                                                                    Il est probable que si ce niveau reste stable dans ls prochains jours, il diminuera ensuite pour aboutir à des doses relativement peu dangereuse.

                                                                                                    Mais que vaut ce « témoignage », et cela c’était ce matin à Tokyo, donc depuis, le taux devrait avoir augmenté.

                                                                                                    Je ne voudrais pas faire dans le complotisme, mais je pense que si cela se passait dans un pays communiste, disons, en Corée du Nord, il n’y aurait pas assez de degrés dans la presse occidentale pour exprimer le niveau de la catastrophe. Je le dis comme je le pense.

                                                                                                    A bon entendeur ...


                                                                                                  • Loatse Loatse 15 mars 2011 15:55

                                                                                                    JL

                                                                                                    les dernières mesures effectuées sont celle de 11 h 14 (heure locale), j’espère que quelqu’un pourra les décrypter, j’attend les prochaines mesures....

                                                                                                    9:48 Am 1.024 µ SV/H (mesurée ici 2, niveau de référence d’environ 10 fois)
                                                                                                    10 H 34 0. 383 µ SV/H.
                                                                                                    11 H 14 0. 239 µ SV/H (ici 2, principe 12. 160 plus que jamais.

                                                                                                    Et augmentation rapide. actuellement tombée, mais l’attention est requise. (Il est encore relativement élevé.




                                                                                                  • g.jacquin g.jacquin 15 mars 2011 15:33

                                                                                                    Bonjour, Olivier

                                                                                                    Je suis effaré de ce que j’entends ici ou la... Il semble de toute evidence que l’on a affaire à des erreurs de conception à répétition !

                                                                                                    Il y a, selon moi, des criminels à mettre en prison...

                                                                                                    Du coup, je m’interroge sur la fiabilité de nos centrales comptes tenus que ce sont les mêmes contrôleurs de l’AIEA qui vérifient la sécurité des installations.

                                                                                                    Quant à l’ASN, difficile de vérifier si leurs compétences sont égales ou non au montant des budgets qu’ils reçoivent... La CRIIRAD ou autres, leurs écrits déterminent le montant de leurs subventions ! plus ça fait de bruit et plus ça « rapporte » !!!!!

                                                                                                    Du coup, difficile de savoir où l’on en est... avec en plus, des ministres incompétents, des gouvernements qui font de la rétention d’information etc...


                                                                                                    Ce qui est sûr, c’est que :

                                                                                                    si

                                                                                                     - Cette catastrophe amène l’arrêt des centrales françaises quelqu’en soit les raisons politiques et/ou techniques

                                                                                                    ou

                                                                                                    - Ce gouvernement décide de continuer à produire de l’électricité nucléaire.

                                                                                                    Alors

                                                                                                    Dans ces 2 cas, il faut que les Français s’attendent à une augmentation SIGNIFICATIVE du prix du KWh !!!!

                                                                                                    Les énarques ont déjà préparé les discourt en fonction des scénarios possibles !!!!

                                                                                                    1) Vous voulez arrêter le nucléaire ?... Pas de problème, il nous faut investir dans des énergies de remplacement (plus de 80% du total) !

                                                                                                    2) Vous voulez continuer le nucléaire ? ....Pas de problème, on va prendre les sécurités pour se prémunir d’un séisme 10 sur Richter associé à un tsunami de 50 m, on en profitera pour régler définitivement le problème des déchets et on fera des enceintes de confinement capable de résister aux exactions d’Al-Qaida...

                                                                                                    Même dans le scenario la plus light tel que le propose Cohn-Bendit, (arrêt du nuc sur 25 ans) j’ai bien peur que l’addition ne soit pas en corrélation avec les moyens de la France ! Puisqu’il faudra de toute façon revoir la sécurité des centrales avant leurs arrets.

                                                                                                    Il faut bien comprendre ce qui nous attend :

                                                                                                    - On a à ce jour 58 reacteurs en France pour 63 GW de puissance installée.

                                                                                                    Si on prend l’hypothèse (je precise que c’est une hypothèse) de remplacer le nucléaire par de l’éolien, les paramètres sont :

                                                                                                    nucléaire facteur de charge = 69% (exprès sous evalué) éoliennes 23% (RTE)

                                                                                                    Donc, il faut installer 189 GW d’éoliennes pour avoir une équivalence annuelle du nucléaire.

                                                                                                    Si on prend des éoliennes de 3 MW, il faudra en installer, 189 000 / 3 = 63000

                                                                                                    On connait le prix moyen du MWe installé qui est 1.5 million d’€. Donc cela va coûter :
                                                                                                    283.5 Milliards d’€. Ce montant correspond à la durée de vie des éoliennes (15 ans).

                                                                                                    C’est un exemple mais Débrouillez vous avec ça !

                                                                                                    Je m’attends donc à des discours de ce gouvernement pour aller dans le sens de la préparation des Français à mettre la main au porte-monnaie.....

                                                                                                    et cette fois, de façon importante !!!!!

                                                                                                    Il me semble que cela a déjà commencé ! Et cela s’appelle : UNE ENARQUERIE


                                                                                                    • JL JL 15 mars 2011 15:37

                                                                                                      La seule solution c’est de sortir du productivisme, et donc de mettre fin à la folie ultralibérale.

                                                                                                      Mais la bête sera difficile à abattre, vu que c’est une colossale chimère mi-Hydre mi-pieuvre. 


                                                                                                    • mick_038 mick_038 15 mars 2011 15:55

                                                                                                      Sortir du productivisme

                                                                                                      Pour cela, il faudrait remettre l’Humain au centre des préoccupations et projets futurs...
                                                                                                      Et ça, c’est pas gagné, il est loin loin loin loin très loin très très très loin dans le classement...
                                                                                                      Et il faudra vaincre : rentabilité, indice de performance, gain, progression de la marge, marge brute, marge nette, mondialisation, réduction des coûts, délocalisations, bénéfices, capital, optimisation, etc, etc....
                                                                                                      ça en fait du monde, et vu l’élite de derniers de la classe qui dirige le monde, on est assez mal barré là....


                                                                                                      • g.jacquin g.jacquin 15 mars 2011 15:59

                                                                                                        JL

                                                                                                        Sortir du productivisme ??????
                                                                                                        Mettre fin à la folie ultra libérale ??????
                                                                                                        Une chimère mi-hydre mi-pieuvre ?????

                                                                                                        Rien à foutre de vos histoires...

                                                                                                        Moi, je parle de possibles erreurs de conception dans des centrales nucléaires qui sont à moins de 300 km de chez nous !!!!
                                                                                                        Et c’est maintenant, vous savez.... dans la vraie vie !!! Celle où il y a des catastrophes nucléaires !


                                                                                                        • JL JL 16 mars 2011 08:47

                                                                                                          g.jacquin,

                                                                                                          et moi je n’en ai rien à foutre de ce que g.jacquin peut dire ! Je parle de la vraie vie, d’aujourd’hui, comme de demain !

                                                                                                           smiley

                                                                                                          Ce ne sont pas les écologistes qui sont « indécents » en l’occurence, mais bien le lobby nucléaire. Indécent il l’a toujours été, et aujourd’hui plus que jamais, au moment où la gestion des centrales est privatisées cependant que l’on continue à leur sujet à se cacher derrière le secret défense.

                                                                                                          La première chose à faire, comme le demande NDA, c’est de nationaliser à 100% le secteur nucléaire.


                                                                                                        • g.jacquin g.jacquin 16 mars 2011 14:09

                                                                                                          JL

                                                                                                          Super !!!!! vous avez tout compris !  smiley


                                                                                                        • JL JL 16 mars 2011 14:23

                                                                                                          g.jacquin,

                                                                                                          on n’en dira pas autant de vous, vu qe vous avez écrit : « (je parle) des centrales nucléaires qui sont à moins de 300 km de chez nous !!!! »

                                                                                                          C’est où ça, chez nous ?

                                                                                                           smiley


                                                                                                        • g.jacquin g.jacquin 16 mars 2011 18:55

                                                                                                          Le point le plus éloigné d’un habitant Français et d’une centrale.... mais rien à ajouter !!!  smiley


                                                                                                        • Ni naïf Ni Crédule dede 16 mars 2011 08:30

                                                                                                          Vous trouverez ici http://www.forum-rpcirkus.com/f11-special-japon tout le décryptage de ce qu’il faut savoir, au sens large du terme, sur les évènements radiologiques de cette catastrophe.

                                                                                                          Nous vous y invitons afin de poser toutes les questions ou d’amener des éléments nouveaux nécessaire à la bonne compréhension de ce qui se passe au Japon.
                                                                                                          Chacun d’entre nous a sa compétence pour comprendre, expliquer ou se faire expliquer, le plus rationnellement possible, ce qu’il semble quelque chose de compliqué à appréhender.

                                                                                                          Vous pouvez aussi allez ici http://radioprotection.eklablog.com/ afin de prendre connaissance d’autres informations sur le même sujet.

                                                                                                          Cordialement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès