• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’avion, l’écolo et le paradoxe de Jevons

L’avion, l’écolo et le paradoxe de Jevons

Tout commence par une banale recherche sur Internet pour préparer un voyage de Wiltsburg - Allemagne du Nord du côté de Hambourg à Besançon - France.

Voiture, train... je n'arrive pas trop à me décider.

Une dizaine d'années auparavant j'avais pris un train de nuit entre Francfort et Hambourg et fait le reste en train régional et bien que cela m'avait paru un tantinet longuet (de mémoire plus de 14 heures avec 4 changements) c'était moins fatiguant que de faire la route seul au volant.

 

Une décennie passant, l'envie de faire la route m'a aussi passé.

 

Je tape donc « Hambourg Besançon train » sur mon moteur de recherche favori et là je tombe sur cette annonce accrocheuse

PNG

Sur le site c'est différent, c'est plutôt 178 euros au minimum pour un aller simple !

PNG

On appâte le gogo avec une bonne accroche et dés qu'il se renseigne un peu...

C'est de bonne guerre, c'est qu'on appelle du chalandage en droit commercial.

 

Notez cependant qu'il est proposé Besançon gare TGV Franche-Comté. Pour ceux qui ne connaissent pas c'est à 30mn de voiture ou à 15 mn de train de la gare historique de Besançon.

PNG

Le gros avantage du train est de pouvoir arriver au cœur d'une ville puis de là utiliser les transports en commun locaux, voire le taxi ou ses jambes tout simplement (10km avec un sac à dos ne me faisait pas peur à l'époque).

Avec une gare TGV en pleine Pampa (inaugurée en 2011 avec sa belle page Wikipédia)... ravitaillée par les corbeaux de surcroît, si cela correspond bien à une volonté politique de désenclavement des régions, je ne suis pas sûr que cela réponde bien à sa réalité économique.

Ces deux vues de 2006 et de 2018 montrent bien que la région ne s'est absolument pas construite depuis si ce n'est l'emprise ferroviaire elle-même (copies d'écran Google Earth).

PNG

PNG

Vient se greffer là-dessus la durée d'amortissement de la construction de voies ferrées qui pile quand elles sont totalement amorties sont mises au rencart, remplacées par des lignes TGV : les spécialistes comptent entre 50 et 100 ans pour amortir une voie ferrée ou un tunnel - j'ai dû prendre ces chiffres chez nos amis suisses car Réseau Ferré de France est infoutu de mettre en ligne ces données pourtant simples.

Et après on s'étonne que la SNCF a des dettes records.

 

Nota : Au regard de ces durées le secteur privé se hâte de se détourner de ces investissements mais curieusement y revient dés qu'arrive l'instant de l'amortissement final et donc des dividendes ! (cf Flixtrain et dans d'autres domaines similaires AdP, FdJ, les autoroutes...)

 

Je poursuis mes recherches sur Internet cherchant le trajet le moins long, le moins fatiguant et le moins cher : autant chercher le mouton à 5 pattes avec une dent en or !

Et pourtant je l'ai trouvé. Il s'agit d'un judicieux combiné train-avion.

Et là foin des comparatifs foireux et dignes des meilleurs raquetteurs du 20ième siècle type Opodo, Lilio, Eurowings, Jetcost et autres eDreams vous avez Googleflights.

 

Ce site sobrement, rapidement et de façon extrêmement fiable vous donne en un visuel super pratique le tarif le moins cher.

PNG

Vous voyez ce vol à 35 euros aller et retour. Et direct en plus qui dure seulement 1h20 !

 

J'en suis écoeuré. Comment lutter contre ça ?

 

Même la voiture est moins chère que le moins cher des trains : Viamichelin (restons français quand cela est possible) m'indique directement les chiffres, à savoir 982 km en 9h20 pour un coût de 91,35 euros (lle litre d'essence étant à 1,56 euros) .

 

Seul le bus est moins cher si vous avez entre 14h45 ou 16h40 à perdre et ce pour une fourchette de prix oscillant entre 28 et 67 euros ! (Il faudra rajouter le trajet Bâle -Besançon qui dure encore 2h15).

 

Récapitulatif

Train seul (à noter que le Flixbus est considéré de nos jours comme un substitut officiel au train)

  • 4 changements pour une durée de 12h21 et un prix de 262 euros aller.

Voiture

  • Zéro changement pour une durée de 9h20 pour 982 km et un prix d'essence de 91,35 euros aller.

Bus

  • 2 changements pour une durée de 17 heures en moyenne et un prix moyen de 70 euros aller.

Trajet avion-train combiné

  • 5 changements pour une durée de 8h30 et un prix ultra bas de 70 euros aller simple.

 

Bien sûr j'ai choisi la dernière solution pour une date bien précise mais je vous garantis que je n'en ai trouvé aucune autre alliant tous les avantages qu'offre cette dernière. Seul le bus aurait pu dans certaines circonstances être moins cher, mais 23h de bus...Je n'ai plus vingt ans !

 

Le nœud du problème est le suivant. J'étais un écolo dans l'âme, un vrai, de celui qui l'est à la fois par conviction et par nature (les pauvres sont naturellement écolos et à mes débuts j'en étais vraiment un et j'en ai gardé l'esprit). Je portais ma petite auréole de celui qui émet la plus faible empreinte écologique possible afin que les générations futures puissent profiter de notre planète Terre ainsi que moi-même j'en avais profité.

 

Je comptais que mon comportement si minime soit-il par ses effets (voir la parabole du colibri) produirait un effet d'entraînement de par notre nombre. Je vous passe la revue de mon militantisme au travail, auprès des membres de ma famille...

 

Sombre idiot que j'étais !

 

En 2018 j'ai lu un article d'Antonio Turiel paru dans le Saker francophone qui m'a complètement retourné, converti au sens biblique du terme. J'ai compris à quel point j'étais dans l'erreur depuis de trop nombreuses années et à quel point les autres ont pu me prendre pour un délicieux pigeon.

 

Voici la notion clé, connue sous le nom de paradoxe de Jevons, qui m'a foudroyé de par sa simplicité. Ne faites pas l'impasse de lire cet article. Il est fondamental !

 

La vérité est qu’économiser une marchandise ou une ressource entraîne la baisse de son prix pour celui qui décide de la consommer.

 

Et son corollaire.

 

La réalité, c’est que l’essence que nous ne brûlons pas ne va pas dans une tirelire et qu’elle n’est pas enfouie sous terre pour que personne ne la brûle et ne produise pas de CO2. Elle se retrouve sur le marché, augmentant l’offre pour celui qui veut la brûler tout en entraînant la baisse de son prix.

 

Simple, magistral dans sa description du comportement humain.

 

Depuis j'ai encaissé la destruction de toutes mes certitudes et fort de mon petit pouvoir d'achat, je continue d'être économe-écologique quand cela continue de satisfaire mon ego. Mais j'ai décidé de voyager.

Comme l'avion est la solution la moins chère je la choisis tout en maudissant nos élites qui culpabilisent ceux qui ne peuvent se passer d'aller au travail en voiture alors que je brûle allègrement du kérosène non taxé. J'ai timidement exercé cette liberté nouvelle. Puis devant les prix pratiqués je me suis enhardi de plus en plus.

 

408 euros aller et retour pour un Hambourg-Shangai. Vous le croyez, vous ? Pour 8517 km ?

PNG

Sachant que pour un A350 la consommation équivalent en essence par passager sur une telle distance est de 192,48 litres soit à 1,5 euros le litre le calcul nous donne 288 euros l'aller en équivalent essence !

 

Alors que la Lufhansa n'en demande ici que 204 euros TTC et pas seulement pour le kérosène mais pour l'amortissement de l'avion, le salaire du pilote et tout le reste !

Ce calcul ne surprend personne ?

 

Trouver le prix du kérosène à la pompe si j'ose dire est très facile.

On apprend au préalable que ce carburant n'est ni taxé par la TVA ni par les TICPE.

 

Puis ce site vous donne les prix du marché du kérosène qui est de 1,68 euro au gallon (3,78l), soit 0,44 euro le litre au 02/10/2019.

 

PNG

 

Voilà tout est dit !

 

Je répète cette sentence messianique d'Antonio Turiel précité :

La vérité est qu’économiser une marchandise ou une ressource entraîne la baisse de son prix pour celui qui décide de la consommer.

Vous n'avez pas l'impression que quand vous grappillez la moindre goutte d'essence à au minimum 1,5 euro le litre chez Carrefour vous me rendez disponible du kérosène à 0,44 euro le litre ?

Hé bien c'est le cas !

 

On m'objectera que le kérosène ce n'est pas exactement pareil que de l'essence. Soit. Mais sachant que le ratio prix du kérosène/prix de l'essence est quasi toujours de 0,81 la corrélation est parfaite.

 

PNG

 

Prenez le temps sur ce site de comparer le prix -sur 10 ans- de n'importe quelle marchandise proposée par rapport au pétrole et vous verrez que la corrélation est toujours parfaite, avec quelques variations inférieures à +/- 20 %, ce qui est très faible.

 

Comme le martèle si bien Jean-Marc Jocanvici (notamment dans ses cours à Paris Tech) le prix de presque n'importe quelle production humaine est directement corrélée au prix du pétrole brut car elle est totalement tributaire de machines. Et les machines ça consomme de l'énergie. Comme l'énergie c'est le pétrole à plus de 80 % pour ce type de production, la boucle est bouclée.

 

On voit aussi nettement que les prix de l'essence et du kérosène sont -bruts d'impôt- en octobre 2019 identiques à ceux de mai 2009. Vous n'avez pas l'impression de vous faire avoir en beauté à la pompe ces temps-ci ?

 

Le gilet jaune dans sa Province profonde paie en fait les déplacements en jet des bobos urbains et ressemble de plus en plus à cette pauvre chèvre au piquet, généreusement protégée du froid par cette belle chemise !

 

Quant au prolétariat du reste du monde il consomme allègrement du charbon et du pétrole sans aucun scrupule et sans aucune retenue vis à vis de la sacro-sainte empreinte carbone.

Greta qui ?

 

C'est ça le fin mot de l'histoire !


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • leypanou 10 décembre 2019 11:05

    Diminuer l’empreinte carbone c’est l’escroquerie du siècle, Al Gore se frotte les mains !


    • Ruut Ruut 10 décembre 2019 18:12

      @leypanou
      Rien n’interdit aux gouvernements de n’autoriser que les avions H2 sur son espace aérien si l’écologie est vraiment leur préoccupation première.....

      Analysons les actes, pas les paroles...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2019 20:55

      @Ruut
      Analysons les actes, pas les paroles...

      Les entreprises ont reçu le message 5/5 !
      Vous allez avoir droit à des vols d’Air France repeints en Vert !

      « Pour pouvoir proposer à ses clients un »voyage responsable", Air France promet « des actions concrètes » : moderniser la flotte d’avions, favoriser l’éco-pilotage, réduire le poids à bord de ses avions, recycler les déchets, supprimer le plastique à usage unique... Le tri sélectif est notamment mis en vigueur depuis le 1er octobre....

      Tout ça fonctionnera suivant la recette du pâté d’alouette, un cheval de kérosène, une alouette de bio carburants, et vous voyagerez sans vous sentir coupable..


    • HELIOS HELIOS 10 décembre 2019 21:32

      @leypanou

      ... Le kérosène, c’est pratiquement du diesel ...
      A 0,44 le litre il devrait etre vendu ...58,6% taxe (comme le diesel) et 7,6% de distribution (comme le diesel) 0,44 x 1,662 = 0,731 Euro le litre !!!

      qui se fout les 0,72 centimes dans la poche lorsque vous achetez un litre de diesel a 1,45 ?... c’est pourtant pas Carrefour ni même Total !


    • Croa Croa 15 décembre 2019 19:13

      À HELIOS,
      PARLE FRANÇAIS !  Le diesel est un type de moteur. Inventé par Rudolf Diesel le rendement peut atteindre 50% et ça brûle n’importe quel carburant (en fait c’est le système d’injection qui l’adapte à tel ou tel carburant, en général du fuel léger c’est à dire en France pour des raisons fiscales du gazole.
      Aucun liquide plus ou moins visqueux ne se nomme « diesel ».


    • San Jose 10 décembre 2019 11:08

      Un écologiste ne fait pas des voyages de 982 kilomètres. Il reste dans son Larzac à écouter bêler ses chèvres. 


      • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 10 décembre 2019 11:36

        @San Jose
        Un écologiste ne fait pas des voyages de 982 kilomètres.

        Quelle est la distance maximale que vous préconisez ?
        Celle qui permet de rester à portée de voix de sa chèvre ?
         smiley


      • velosolex velosolex 10 décembre 2019 12:37

        @Michael Gulaputih
        Reste qu’il faut effectivement se poser la question du décalage entre le discours, et la vie de certains ; Manger bio et de pratiquer le tri sélectif, et d’éviter amazon , tout en ayant une voiture éclectique, n’empêchera pas les railleries des moqueurs, si l’on prend l’avion dix fois par an. Ou pire si l’on part en croisière...
        Et je vois parfois ces publicités dans les magazines, dont ironiquement il est souligné que tel intellectuel fera une conférence sur l’histoire, ou le climat….Pourquoi pas aussi sur les dangers du tourisme ou de l’avion….
        On fait semblant de découvrir que l’avion est une aberration, mais on le savait déjà il y a 20 ans, à l’époque de la chute des twin towers...L’interdiction de fret aérien dans les jours qui suivirent fut pour les observateurs du ciel une possibilité de voir le ciel enfin éclairci de sa pollution coutumière.
        L’obscurcissement planétaire est un phénomène peut connu, bien moins que le réchauffement. Il est mesuré, et gène la photosynthèse des plantes. 


      • cevennevive cevennevive 10 décembre 2019 11:31

        Bonjour Michael,

        Excellente analyse !

        Puis, prenez comme moi le chemin de la Sicile où je suis allée trois ou quatre fois visiter de la famille : voiture depuis le Gard jusqu’au détroit de Messine, puis train du bateau, puis re-voiture... Presque 10 fois le prix de l’avion Ryanair (75 euros aller et retour Marseille Palerme la dernière fois !)

        Puis, comment voulez-vous allez visiter de la parentèle qui habiterait le Canada ?

        Mais les déductions en forme « ’aile de papillon » que vous nous présentez sont nouvelles pour moi. Cela fait réfléchir profondément. Et je vous remercie.


        • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 10 décembre 2019 11:44

          @cevennevive
          Bonjour cevennevive
          Merci pour vos encouragements.

          « Mais les déductions en forme « ’aile de papillon » que vous nous présentez ... »
          Je ne vois pas à quoi vous faites allusion. Au site de Pierre Rabhi et sa légende du colibris ?


        • cevennevive cevennevive 10 décembre 2019 12:23

          @Michael Gulaputih,

          Légende « en aile de papillon » à l’envers !

          Et après on s’étonne que la SNCF a des dettes records.
          Vous n’avez pas l’impression que quand vous grappillez la moindre goutte d’essence à au minimum 1,5 euro le litre chez Carrefour vous me rendez disponible du kérosène à 0,44 euro le litre ?

          Eh oui, les principes « écolos » modernes occultent allègrement les déductions de votre article !
          Ste Greta ne veut plus prendre l’avion... Le bilan carbone est trop élevé pour ce genre de transport...
          « Prendre l’avion » est un faux problème que les ultra écolos nous serinent tous les jours.
          Le bateau pour aller au Canada ou au Brésil reviendrait-il moins cher ? Avec un meilleur bilan carbone ? Cela m’étonnerait...


        • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 10 décembre 2019 13:08

          @cevennevive
          L’objet de mon article était juste d’évoquer de façon que j’espérais être humoristique (maintenant je me méfie car « on » m’a fait comprendre que les lecteurs de ce site n’était pas trop « second degré ») le paradoxe de Jevons.

          Ce n’est pas tant le transport de la « viande humaine » qui coûte le plus en terme d’énergie, c’est tout ce que nous consommons !
          La construction d’une maison c’est un volume incroyable de pétrole (cf les conférences de jancovici ou encore le concept d’énergie grise) sans rapport avec ce que vous consommerez dans toute une vie d’humain !
          Le chauffage au fioul : la plupart des ménages consomment au minimum 1000l de fioul par saison de chauffe ce qui équivaut à 20000 km par an en voiture.
          Etc...

          Mais je pense que vous devez savoir tout ça. Dans les Cévennes noires si ma mémoire est bonne. smiley


        • velosolex velosolex 10 décembre 2019 13:43

          @cevenneviveou 
          Mais pourquoi aller au Brésil au fait ?.Ou en Patagonie ou en Islande les derniers endroits chics, à la une de « Géo »....« Mais dépêchez vous dans deux trois ans c’est plus la peine ! ». ..
          On invente des besoins nouveaux, en rapport à l’économie, gourmande de nouveaux marchés, et l’on met les réponses en adéquation : L’avion donc ! A des prix cassés, moins chers parfois pour aller au bout du monde qu’un Brest-Marseille en deuxième classe…Pas de taxe sur le kérosène. .
          Par contre aucune indulgence avec les prolos qui doivent se rendre au boulot. ’ « Nous veillerons à ce que la taxation écologique soit dissuasive, illustrant notre engagement en ce domaine auprès de la cop…. » selon saint edouard Philippe…., 

          Mais c’est de Greta dont on se moque. « Sainte Greta… » Cherchez l’erreur…. 
          Bien plus que Bill Gates, ou des promoteurs d’Amazon, qui se régalent de voir le peuple désigner les lanceurs d’alerte, plutôt que les incendiaires. Le monde de la finance peut dormir tranquille….
          On peut aisément trouver dans ce combat, matière à raillerie, et à paradoxe, et un morale évidente, que n’aurait pas rejeté La Fontaine.
          On est toujours plus exigeant avec ceux qui veulent changer le monde, qu’ envers ceux qui le pourrissent, et avec lesquels on a toutes les indulgences !. 


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2019 19:19

          @cevennevive
          La bateau de Ste Gréta pour traverser l’atlantique, a quand même coûté la bagatelle de 3 millions d’euros... A ce prix là, c’est de l’écologie de luxe..


        • JC_Lavau JC_Lavau 10 décembre 2019 20:02

          @Fifi Brind_acier. Suffira-t-il que je me convertisse à la nouvelle religion d’état intergouvernementale pour avoir sous mes pieds un voilier d’une telle classe ? J’aimerais bien...
          Mmh... Ça coûte combien un anneau dans un port en eau profonde pour un tel barlut ? Je crains que ce soit davantage que toute ma pension.
          Et puis une fois par an, il faut le gruter sur slip ou cale pour caréner et refaire la peinture sous-marine. Mmh... Pas trop pour les sans-dents, un tel budget...


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2019 20:47

          @JC_Lavau
          Rassurez-vous, ce n’est pas sa famille qui paye, mais les milliardaires qui sont autour, genre Al Gore, qui eux, ne feront aucun sacrifice pour la planète...
          .
          Ils continueront à voyager en jet privé, à faire tourner plein pot la clim l’été, et à passer l’hiver sous les tropiques, tout en réfléchissant à la meilleure manière de revenir à 500 millions d’habitants, pour que la planète soit enfin vivable pour les riches...

          « Quand les Verts et le climat accouchent du malthusianisme »

          "Faute de vision chez les autres, les adorateurs de Thomas Malthus (1766-1834) [2] et de l’apocalypse ont la porte grande ouverte pour imposer au plus grand nombre, non la volonté de lutter contre les pollutions qui existent ici et là, mais le rejet du progrès, la haine de notre espèce et du désir même de procréer, sans lequel toute espèce est vouée à sa fin.

          Nous avons assisté ces derniers temps à la jonction des différents courants qui barbotent dans cette mare : écologistes opposés au progrès, ceux pour qui le travail humain est la cause du changement climatique et malthusiens prônant ouvertement la réduction drastique de la population humaine....


        • Croa Croa 15 décembre 2019 19:22

          À Fifi Brind_acier,
          Ta Gréta se débrouille mal. Les gens qui font de la voile se cherchent des équipiers. Des fois c’est gratuit, au pire tu paye ta part de frais. Bon il faut participer physiquement donc ce n’est pas trop pour les fillettes smiley 


        • Croa Croa 15 décembre 2019 19:57

          À Fifi Brind_acier,
          Pas con ! . Les riches sont persuadés qu’ils vont s’en sortir, EUX. Les malheurs à venir vont même débarrasser la Terre du trop plein d’humains qui les entoure donc c’est tout bon pour eux.
          Les riches n’ignorent pas que l’effondrement sera bientôt là MAIS pas question pour eux de renoncer à la croissance et à la consommation à outrance de tous car ce serait renoncer à leur pouvoir donc ils iront au bout de ce système. 
          *
          Les riches ayant deux bonnes raisons de ne rien faire il faudrait que les peuples reprennent d’urgence le pouvoir !  smiley


        • velosolex velosolex 10 décembre 2019 12:19

          -j’ai lu ce matin que les ressourceries n’ont pas le droit de faire de publicité, car il cela risquerait de faire du tort au commerce. 

          -Toutes les cop successives ont une obligation : Ne par porter tort au développement économique. 

          Au travers de ces deux exemples, qui sont deux illustrations de l’hypocrisie et du mensonge des gouvernants, quant ils nous parlent de mesure à prendre, on voit bien que tout est pipé, et que l’économie est le veau d’or qu’il ne faut aucunement touché. Quitte à sombrer. . 

          Les indignations politiciennes sont surjouées, outrancières, servant juste à justifier une nouvelle économie, celle liée à la catastrophe. Servant par exemple de prétexte pour justifier les augmentations sur l’essence. Non pas qu’il fasse nier la pollution s’y rattachant, mais les taxes interviennent uniquement sur les plus pauvres, n’ayant pas d’alternative pour aller au travail. 


          • velosolex velosolex 10 décembre 2019 12:25

            @velosolex
            S’il faut changer les choses, le sentiment d’égalité devant les efforts à faire devra concerner .tout le monde, et d’abord les croisières, qu’il faudrait interdire, et le fret aérien.
            Et je rejoint totalement Greta Thunberg à ce sujet.
            Un maximum de kms devrait être autorisé à chacun, par année. Je vois d’ici la broca !...Une suggestion rationnelle et raisonnable qui réenchanterait le monde, et donnerait du boulot et du sens. 
            Pas trop tendance je sais
            Ca dépend si on veut vivre ou pas...
            Le tourisme tel qu’il existe maintenant est une aberration couteuse, une catastrophe pour la richesse du monde. Maintenant je sais que je prêche dans le désert. Mais ce sont mes idées, et je tente de les suivre, moi qui n’est pris qu’une fois l’avion dans ma vie.
            Tout est un problème de regard, d’enchantement, pas de Kms 
            Très difficile de convaincre tous les addictifs du tourisme, du smartphone et de la futilité, qui proclament leur « liberté ». dans un monde qui rétrécit, avant de disparaitre. ...


          • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 10 décembre 2019 12:45

            @velosolex
            Vous avez totalement raison sur votre constat matériel. Le bon sens voudrait qu’on économise une ressource non renouvelable pour la faire durer le plus longtemps possible.
            Mais manifestement tort sur votre compréhension de la façon dont les humains fonctionnent. Relisez cet extrait tiré de l’article du saker :

            La vérité est qu’économiser une marchandise ou une ressource entraîne la baisse de son prix pour celui qui décide de la consommer. La réalité est que l’essence que nous économisons, les Nord-américains peuvent la consommer dans leurs voitures de deux tonnes, et il est certain que si nous ne l’économisions pas, ils devraient la payer beaucoup plus que les 50 centimes d’euro qu’ils payent actuellement. La réalité, c’est que l’essence que nous ne brûlons pas ne va pas dans une tirelire et qu’elle n’est pas enfouie sous terre pour que personne ne la brûle et ne produise pas de CO2. Elle se retrouve sur le marché, augmentant l’offre pour celui qui veut la brûler tout en entraînant la baisse de son prix. Le charbon que nous ne brûlons pas ne disparaît pas dans l’espace pour ne pas polluer : c’est celui que brûlent les chinois, à meilleur prix justement parce que nous n’en voulons pas, et celui qui les aide à rayer de la carte nos boutiques et nos industries, incapables de lutter contre leurs prix. Le bois que ceux qui vivent dans les villages ne brûlent pas est celui qui fait baisser le prix des pelets pour les chaufferies urbaines et le chauffage par biomasse. L’eau que tu n’utilises pas pour irriguer ton jardin, sera utilisée pour en irriguer un autre. Ou un terrain de golf. Les truites que nous ne pêchons pas en amont, sont celles qui seront pêchées en aval. La fille que tu n’as pas baisée n’est pas devenue nonne : elle s’est mariée avec un autre.



          • titi 10 décembre 2019 13:15

            @velosolex

            Les ressourceries, les coop ne vivent que de subventions… donc d’impots… donc sur le dos de la « vraie » économie.

            Que vous le vouliez ou non, l’argent que vous dépensez pour vivre, elle vient de la marge d’un commerçant.


          • velosolex velosolex 10 décembre 2019 13:53

            @Michael Gulaputih
            J’avais très bien compris, merci. Mais j’ai trop bien compris combien ce genre de message et de logique est déprimante, et propre à servir le marché. 
            Que les nord américains fassent ce qu’ils veulent avec le pétrole que je n’aurais pas consommé. L’éthique me sert non pas à rouler et à mieux dormir sur mes deux oreilles. Et peut m’échoie ce que les chinois mangent aussi la viande que je ne mange pas
            Tant bien même que les gens jetteront tous leurs papiers gras, et que les poubelles finiront dans la nature, je continuerais à vivre selon ma logique propre, et mon intelligence toute simple, insensible aux algorithmes 
            Tacher de faire le moins de mal possible aux autres, à la nature, aux animaux, à économiser le plus ma voiture. J’ai renoncé aux voyages mortifères, par idéal écologique, pour la planète qui s’en fout en fait de notre suicide, mais aussi par éthique personnelle. Il y a 2000 vivant Marc Aurèle,, un empereur philosophe qui déjà parlait de ces choses, n’ayant pas à voir avec le marché. Un de mes livres de chevet. 


          • velosolex velosolex 10 décembre 2019 14:10

            @titi
            Manque d’information évidente. Je ne parle pas de votre dernière phrase, assez aberrante, qui tente de faire croire que c’est la marge du commerçant qui nous permettrait de vivre, inversant les rapports de profit...Adam Smith et Ricardo en tomberaient sur le cul.
            Les ressourceries reçoivent une subvention, mais elle est équivalente au cout du recyclage qui serait autrement dévolu à l’illumination du déchet
            Mais elles ont toutes les qualités pour recevoir des subventions, étant d’intérêt public. Votre réflexion est étrange. Vous semblez faire l’apologie du consumériste, du ’ tout à la benne« ..Un brin décalé en rapport aux enjeux actuels, et du constat général.. 
            Les ressourceries ont une utilité évidente. Lieu de récupération, de recyclage de matériel condamné à être autrement un déchet, avec les pollutions s’y rattachant. Elles permettent aussi aux gens plus pauvres, d’acquérir parfois à des prix défiant toute concurrence, un matériel qu’ils ne pourraient prétendre acquérir. Elles s’inspirent du » marchand de ferraille et de brocante", qui jadis récupérait ainsi le bric à brac, mais de façon beaucoup moins rationnel que les ressourceries, qui ont un véritable objectif, et une technique du tri et de la valorisation.
            Et ainsi une utilité sociale et économique, autant qu’environnementale, reconnues par tous….Enfin, presque tous


          • titi 10 décembre 2019 17:31

            @velosolex

            « c’est la marge du commerçant qui nous permettrait de vivre »
            Bien sûr que c’est cette marge qui nous permet de vivre.
            C’est elle la « valeur ajoutée » qui fait que des choses valent la peine d’être fabriquées et d’autres non.

            « Les ressourceries reçoivent une subvention, mais elle est équivalente au cout du recyclage qui serait autrement dévolu à l’illumination du déchet.  »
            Lol.
            Le fait que les locaux soient généralement « mis à disposition » c’est aussi une subvention.
            Le fait que des moyens soient « mis à disposition » c’est aussi une subvention.
            Le fait que les employés soient des contrats aidés, c’est aussi une subvention.
            etc...

            De plus le prix de l’élimination du déchet il est payé par « éco emballage » (je me souviens plus du nouveau nom). Donc pris sur le prix des objets vendus et donc… la marge du commerçant.
            Vous avez beau vous bercez d’illusions… on y revient toujours.



          • velosolex velosolex 10 décembre 2019 19:28

            @titi
            Je ne me berce aucunement d’illusions !
            J’ai des infos sûres, mais pas des supputations oiseuses et fausses 
            D’une, les communes ne financent pas forcément ce genre de choses
            .Ce n’est pas dans leur obligation. .
            La ressourcerie près de chez moi dans le Finistère loue ses locaux, ne touche aucune subvention, hormis celle lié au prorata du déchet évité, et emploie sept ou huit personnes, malgré qu’elle n’ai plus d’emplois aidés depuis l’an passé, ces postes n’étant plus budgétisés. Pas une exception. .
            Car les nouvelles mesures budgétaires ont fait un carton pour les emplois aidés, laissant pas mal d’associations à caractère social dans la panade. 
            Malgré cela, elle vit, et les gens viennent et encouragent ce système vertueux, ne vous en déplaise


          • titi 13 décembre 2019 19:55

            @velosolex

            Vous vous trompez. Moi rien ne me déplait.

            7 ou 8 personnes ca veut dire 140 à 160 euros par an rien que pour la masse salariale.
            Sans subvention extérieur dites vous ? Désolé je ne crois plus aux comptes de fées.


          • Croa Croa 15 décembre 2019 20:08

            À velosolex,
            Non ce n’est pas difficile. La consommation à outrance est une addiction soigneusement entretenue par la publicité et autres propagandes bien plus insidieuses (jeux, articles de presse, modèles à suivre). Les gens se croient « libres » mais ils ne le sont pas vu qu’en réalité ils ont été conditionnés. Bref, il suffirait d’arrêter tout ça pour que les gens redeviennent raisonnables.


          • nono le simplet nono le simplet 10 décembre 2019 14:07

            Jevons était un sacré comique ... son paradoxe ne fonctionne que tant que la ressource abonde et lorsque celle ci se raréfie puis disparait tout s’écroule ...

            ton exemple des truites est exemplaire justement car le jour où la dernière truite aura été pêchée ni le pêcheur en amont, ni le pêcheur en aval ne remplira sa besace et même pire le pêcheur en aval accusera celui d’amont d’avoir fait disparaître la ressource ...

            de plus l’impact de l’utilisation de la ressource était vu par Jevons comme négligeable pour le charbon ou le pétrole, ce qui n’est plus le cas, plus du tout le cas ...

            pour l’avion courtes distances le calcul est tronqué ...

            mon fils qui n’a toujours pas le permis prenait naguère l’avion avec un billet Marignane-Nantes à moins de 30€ mais il fallait aller le chercher à Nantes soit 200 km aller retour en voiture et 3 bonnes heures de temps passé pour celui qui allait le chercher ...

            maintenant il voyage en covoiturage et pour moins de 30 € il fait son voyage Marseille-Niort en rentabilisant la consommation de son chauffeur qui aurait quand même fait le voyage seul ...


            • velosolex velosolex 10 décembre 2019 14:20

              @nono le simplet
              Ce billet soit disant écologique ne doit pas faire illusion.
              Pas plus que ceux qui après avoir nié le réchauffement, l’admettent, mais doutent que l’on puisse faire grand chose.
              En quelque sorte il appartient à un réseau de lobbying tenant à faire tomber la mobilisation, mettant les gens devant une sorte de fatalité propre à amener le renoncement. 
              C’est comme si Peter Stuyvesant te disait que le mieux pour arrêter de fumer, est de couper tes cigarettes en deux, et qu’ainsi tu ne t’empoisonnerait plus qu’à moitié, mais que l’autre moitié irait aux américains
              Ma maman me méfiait déjà beaucoup des marchants de draps sur les marchés. 


            • velosolex velosolex 10 décembre 2019 14:40

              @nono le simplet
              "Jevons était un sacré comique ... son paradoxe ne fonctionne que tant que la ressource abonde et lorsque celle ci se raréfie puis disparait tout s’écroule
              … Cette histoire ressemble à un attrape nigaud ne tenant debout que si l’on admet le sophisme de base.
              L’économiste , ou le manipulateur, raisonne avec le vivant comme il ferait avec une planche à billets inépuisable.
              Cela s’apparente aussi aux théorie des jeux, dont Casanova, ce grand séducteur, et maitre espion,, ce que beaucoup de gens ignorent, fut un grand amateur…
              Les gens débranchent souvent leur intelligence et leur sens critique, préférant croire ce qu’ils veulent entendre, à ce qui les dérange. 
              Et dans les années 30 on préférait écouter ceux qui rassuraient sur Hitler, en avalant des couleuvres, que ceux qui mettaient en garde


            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 10 décembre 2019 16:08

              @nono le simplet
              Bonjour Nono,
              Vous dites : Jevons était un sacré comique ... son paradoxe ne fonctionne que tant que la ressource abonde et lorsque celle ci se raréfie puis disparait tout s’écroule ...

              Oui et c’est ça le drame. Tant que l’amélioration des rendements des moteurs thermiques permet de compenser des rendements d’extraction pétroliers de plus en plus mauvais, personne n’y trouve rien à redire. Jusqu’au moment où...

              L’exemple de votre fils est comparable à celui que je donne. Pour la même conclusion.
              Pour info Nantes-Niort se fait en 4h21 par le train (pour 19 euros)  + 1h20 l’avion entre Marseille et Nantes (30 euros d’après vos dires).
              Total 50 euros.

              Pour 8h07 et 143,37 euros en voiture (Marseille  Niort via l’A62).
              Je ne vois pourquoi il s’embêterait avec la voiture ?


            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 10 décembre 2019 16:49

              Oups désolé.
              La réponse était pour Velosolex.


            • nono le simplet nono le simplet 10 décembre 2019 17:43

              @Michael Gulaputih
              Nantes-Niort se fait en 4h21 par le train

              en vélo on doit mettre à peu près pareil , enfin pas moi bien sûr ... mais en mobylette je dois pouvoir ...
              et mon fils fait du covoiturage ente Marseille et Niort, covoiturage passager ...


            • sls0 sls0 10 décembre 2019 16:18

              Tout le monde sera d’accord que les impôts ne sont pas des philantropes.

              En frais professionnels les 982km permettent une réduction en frais professionnels de 982x0,543€ ce qui donne 533€ à minima. 533€ c’est le cout minima du trajet en voiture.

              En comptant l’amortissement et les frais d’entretien comme pour les autres moyen de transport la voiture est le moyen de transport le plus cher.

              Maintenant on regarde le bilan CO2.

              Une voiture émet moins par passager qu’un avion à condition qu’il y ait 3 personnes de transportées. D’après les statistiques en France pour les courts trajets (la majorité) c’est 1,1 personne. Pour les trajets long, 2,2 personnes. Je vous laisse tirer les conclusions.

              Le prix de l’essence est de 0,108€ le litre en Iran. Et oui les taxes sont différentes. Si une auto est assez captive de sa région pour faire le plein, ce n’est pas le cas des avions. L’avion est soumis aux textes internationaux. Si tout les pays veulent taxer le kérosène, il sera taxé. C’est pas trop dans l’air du temps.

              On taxe le kérosène en France, on prendra l’avion à Bruxelles ou Barcelone car les vols seront deux fois moins cher. Il y aura encore des avions dans le ciel français mais ils n’auront pas décollé de France.


              • foufouille foufouille 10 décembre 2019 16:38

                @sls0

                certains pays taxent bien les vols nationaux.


              • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 10 décembre 2019 16:42

                @sls0
                Vous dites : Si tout les pays veulent taxer le kérosène, il sera taxé. C’est pas trop dans l’air du temps.

                Si tous les pays signataires du protocole de Kyoto (de mémoire quasi tous les pays du monde à un chouïa près) voulaient taxer le kérosène ce serait possible afin d’éviter le dumping que vous décrivez en conclusion.


              • titi 10 décembre 2019 17:33

                @sls0

                « En comptant l’amortissement et les frais d’entretien comme pour les autres moyen de transport la voiture est le moyen de transport le plus cher. »
                Oui est non.
                En partant du principe que cette voiture il la faut de toutes façons, à partir du moment où on en a une, alors il faut l’utiliser : le cout d’amortissement s’amortit sur plus de km et le prix du km diminue.


              • sls0 sls0 10 décembre 2019 17:48

                @foufouille
                Oui ça taxe aux USA, Canada et Japon, respectivement 1, 8 et 11cts au litre. Il y a aussi me Brésil, la Norvège et les Pays Bas.
                En Europe les compagnies sont taxées via les ETS (permis CO2).
                La commission parle d’une taxe de 33cts par litres et en même temps une directive se basant sur la convention de Chicago interdit les taxes. C’est assez confus.
                J’ai regardé les arguments pour et contre, des deux cotés ça manque de factuel, coté chiffres chacun a les siens. J’ai vu une étude où les voitures c’est avec 4 personnes et un taux de remplissage de 66% pour les avions. Je regarde chez Air France qui n’est pas une compagnie lowcost, le taux de remplissage est de 87,5%.
                Je prends l’avion tout les deux ans pour traverser l’Atlantique mais j’ai un bon bilan carbone car je consomme 3-4 litres d’essence par mois. Mes 70-80kWh mensuels d’électricité c’est de l’hydraulique. 
                Pas de problème de froid donc il m’est facile d’être à 2 tonne de CO2 par an malgré l’avion.


              • sls0 sls0 10 décembre 2019 18:27

                @titi
                Ça fait depuis 2003 que je n’ai plus de voiture, pour l’obligation je ne vous suis pas trop.
                Même s’il y aurait obligation le coup de ’amortissement est toujours là. Si vous ne le reportez pas sur un voyage à Hambourg, vous le reportez sur le trajet pour l’achat de votre baguette.
                Si vous roulez en Logan c’est 0,35€/km, en Land Rover Velar c’est 3,78€/km.
                Il y a 6 ans j’ai acheté une vieille Honda super cub qui consomme 1,5l/100. Je l’ai payé 550€ auquel je rajoute les 50€ d’huile et 120€ d’assurance. Ça me fait un amortissement de 0,04€ par km. Le cout en essence c’est 0,015€ du km. 0,055€/km pour me déplacer. La voiture est un piège à pigeon.
                Sur mon ile il y a des bus très confortable pour l’intercity, ça me revient à 0,05€ du km.
                La dernière fois que j’ai pris l’avion pour aller en Europe j’ai payé 235€, l’équivalent de 62km en Land Rover ou 671km en Logan.
                Couteux l’addiction à la voiture.


              • JC_Lavau JC_Lavau 10 décembre 2019 18:29

                @sls0. Et qu’est ce que CO_2 peut bien foutre ?


              • foufouille foufouille 10 décembre 2019 18:39

                @sls0

                si tu habites en campagne ou que tu as des enfants, faut faire les courses dans un hyper, la voiture est effectivement obligatoire.

                je te conseille la moto par -20, c’est bien.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2019 19:30

                @Michael Gulaputih
                Vous allez avoir du mal, vous provoquez de la dissonance cognitive....


              • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 10 décembre 2019 19:53

                @Fifi Brind_acier
                Je suis bien arrivé à surmonter ce conflit. Pourquoi pas les autres ?

                Mais à vrai dire comme le disait très justement un auguste inconnu :
                « Parle d’un problème à un politique et il ne t’écoute pas »
                « Parle-lui d’un problème et en même temps de sa solution et il t’écouteras »

                Ici il faut remplacer politique par agoravoxien.

                Or j’aborde le pb mais sans solution...pas assez intelligent sans doute.


              • JC_Lavau JC_Lavau 10 décembre 2019 19:56

                @foufouille. -20°C aux Caraïbes, c’est rare.
                 
                De mon côté, seule la fourgonnette transporte ce que je dois transporter, là où je dois transporter.
                Y compris quand les principaux bagages sont une passagère et un télescope, pour aller là où la lumière ne tombe que des étoiles, au lieu de monter des villes.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2019 20:38

                @Michael Gulaputih
                Or j’aborde le pb mais sans solution...pas assez intelligent sans doute.


                Pas du tout, ne vous méprenez pas, je ne vous accuse de rien, je suis à 100% d’accord avec votre billet, mais l’écologie, c’est comme l’ Union européenne, des sujets transformés en religions. Pas touche, sinon, excommunication.
                .
                Si vous mettez les croyants en position inconfortable, ils ne vont pas en vouloir aux prêcheurs qui les ont convertis, mais ils vont vous en vouloir à vous, qui les dérangez dans leurs certitudes.
                Mettez le casque lourd et soyez patient, bonne soirée quand même !


              • San Jose 10 décembre 2019 20:51

                @sls0
                .
                Selon vous 533 euros sont le prix normal en voiture pour un trajet de 982 km. 
                Vous avez des goûts de luxe : cela fait 0,54 euro/km ou 3,56 francs/km. 

                La 106 diesel que j’ai mise à la casse à 502 000 km après avoir fait avec 417 000 en 22 ans ne m’a pas coûté 225 000 euros... Je me serais aperçu qu’elle engloutissait la moitié de mon revenu sur la période ! En réalité elle m’est revenue à sensiblement moins d’un franc du km. 
                .
                A ce jour j’ai un Kangoo neuf acheté en février avec 51% de (rabais + prime à la conversion écolo) (il consomme un peu plus que la 106 ! smiley ). A ce jour il a coûté tout compris 0,87 euros du km mais n’a fait encore que 11 800 km. Encore un an et je serai déjà au-dessous de votre estimation, avec un engin ayant encore à peine roulé. 


              • San Jose 10 décembre 2019 21:04

                @JC_Lavau
                .
                Il y a quelques temps j’étais chez l’opticien pour mes lunettes. Un gamin surexcité escorté de ses parents choisissait un télescope. 
                .
                 Regarde, p’pa ! Le 76 est bien moins cher que le 114 et d’après sa fiche grossit 225 fois alors que le 114 n’est affiché qu’à 136 X ! Le choix est facile à faire !
                .
                J’ai laissé dire sans ramener ma science. 


              • JC_Lavau JC_Lavau 10 décembre 2019 21:18

                @foufouille. J’ai mis plusieurs années à comprendre qu’il faut mettre trois fois plus d’argent dans la mécanique que dans l’optique : besoin vital de stabilité.
                Là les commerçants entubent toutes les familles à Noël avec une monture de branlette. Alt-azimuthale, de plus !
                Pendant un an j’ai ainsi pensé pis que pendre de ma petite Maksutov 90 mm d’objectif, 1200 mm de focale : il lui fallait juste une monture à sa mesure. A présent j’en pense beaucoup de bien, mais quand même davantage en ornithologie qu’en planétaire.
                Sur la grande galaxie d’Andromède ou l’amas M13 d’Hercule, là pas de pitié : il faut bien davantage de diamètre que je n’en ai.


              • JC_Lavau JC_Lavau 10 décembre 2019 21:24

                @JC_Lavau. Voir les grébillons sur le dos d’un parent, avec la Maksutov comme téléobjectif de 1200 mm.
                http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1306.msg2372.html#msg2372
                Photos plutôt rares, car la mise au point est difficile, sur une focale aussi longue.


              • sls0 sls0 10 décembre 2019 21:51

                @JC_Lavau
                A un intégriste pro combustibles fossiles comme vous rien je suppose.
                Ceux qui ont un bagage qui peut faire croire qu’ils ont quelques connaissances, les lobby combustibles fossiles les paient. Les pas importants ne sont pas des mercenaires mais des intégristes.
                Une visibilité que sur agoravox, vous ne faites pas partie des mercenaires d’où l’emploi du mot intégriste.


              • sls0 sls0 10 décembre 2019 22:28

                @San Jose
                Ce n’est pas selon moi, c’est selon le barême des frais professionnels des impôts.
                Il y a pleins d’articles sur le cout au km dont les sources sont l’argus ou le moniteur.
                Non, ce n’est pas selon moi.
                Ce n’est pas agréable de voir qu’on est une vache à lait, c’est un peu comme apprendre qu’on est cocu d’où ce denie à tout prix.
                Déjà dans les années 80 je me basais sur le moniteur pour avoir une idée sur le cout au km de mon futur caprice de consommateur.
                Ce ne sont pas mes estimations mais celles des impôts et de spécialistes plutôt branché voiture, des pro voitures.
                Vous parlez de votre Kangoo, une super affaire.
                Ma dernière voiture c’est un cadeau d’une femme. Une reine, un mec lui a payé une twingo pour pouvoir manger avec elle. Il a eu son repas au resto avec une reine et moi une twingo. Je ne me base pas sur le cout de mon super coup. Il y a des pros pour ça.
                A voir vous ne carburez pas aux frais professionnels sinon on ne serait pas là à discuter.


              • JC_Lavau JC_Lavau 10 décembre 2019 23:08

                @sls0 : « A un intégriste pro combustibles fossiles comme vous » !
                Kilékon mékilékon mékilékon mékilékon mékilékon, le groupie du Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes !


              • HELIOS HELIOS 11 décembre 2019 01:22

                @sls0

                Juste une petite remarque, comme ça, en passant :

                Ne vous est-il pas arrivé de penser que l’utilisation d’une automobile peut-être un plaisir, qui va au-delà d’un besoin de déplacement obligatoire ?

                Parce que, voyez-vous, nous sommes tous différents et il y a ceux qui ne jurent que par la bicyclette, ceux qui ne pense qu’a profiter du jus de la treille, d’autres de plaisirs plus charnels, il y a ceux qui regardent les étoiles, ceux qui sont addict aux technologies diverses et variées, aux jeux, a la littérature, au cinéma, au sport, le ski, le bateau, l’avion bien sûr ... la liste est longue, très longue et ...

                ... et donc, je me demande quelle attitude faut-il avoir, et avec quel moral, permettez vous, pas seulement, vous bien sûr, de critiquer, de stigmatiser (au sens litteraire) ceux qui aimeraient l’automobile et qui acceptent de dépenser plus pour rouler dans une caisse métallique plutôt, comme d’autres, qu’a dos de cheval, sur une bicyclette écologique et/ou qui choisissent de s’adonner a un autre plaisir au moins aussi coûteux ???
                Quel est le justificatif qui permet de dire que rouler en voiture... pour beaucoup de gens partout dans le monde, c’est un privilège qui se paie cher au prix d’autres privations... que ce choix est un arbitrage économique et humain, particulierement couteux donc et ce serait critiquable ???

                Je pense qu’il existe encore une liberté de décision dans l’orientation de son(ses) plaisirs et qu’on a encore un tout petit peu le droit de décider de payer pour ce qui nous plait, même cher, et que je nie le droit a quiconque de porter un jugement sur mes goûts et mes envies dans la mesure ou elles respectent « les autres ».
                Autour de ces plaisirs, tous différents que nous choisissons, se sont développés des environnements économiques tous aussi légitimes les uns que les autres.

                Et ne me parlez pas d’écologie, svp. Le plus grand hold-up que nous avons a subir, est cette ignoble manipulation a propos du CO2 et de l’origine du réchauffement climatique. Personne ne nie qu’il existe mais son origine et surtout l’importance dérisoire de notre action font que toute une partie de la population est contrainte d’abandonner un choix qui n’est pas discutable pour faire plaisir a quelques uns, plus désireux de gérer leur carrière (mais c’est aussi leur plaisir) que de gérer une organisation humaine pour laquelle ils devraient se dédier.

                Je m’en fiche que ma voiture fasse 10 km par litre (10l/100) si j’éprouve le plaisir d’etre a son volant. Offrez moi le même véhicule sans contraintes supplementaires et -peut-etre- je changerais.... mais vous-même, regardez vous dans la glace, occupez vous de votre plaisir avant de vous occuper du mien.

                Merci sls0 de m’avoir lu, vous n’êtes pas la cible de ce message.


              • troletbuse troletbuse 11 décembre 2019 06:26

                @sls0
                Eh rigolo, t’aurais piqué un vélo, ca ne te coûtait rien.
                Pour l’europe, tu peux venir en pédalo ou à la nage


              • San Jose 11 décembre 2019 09:55

                @sls0
                .
                C’était par taquinerie que je vous accusais de goûts de luxe ! Je vous lis assez pour voir ce qu’il en est. 
                .
                Je regardais autrefois les tableaux de prix de revient du km dans les revues automobiles. Ils semblaient faits pour faire plaisir au lecteur, qui avait de grandes chances d’être ai-dessous des chiffres indiqués. 
                Tout y paraissait maximisé : achat à crédit, garage dans une grande ville, assurance tous risques hors mutuelle, entretien professionnel scrupuleux chez le concessionnaire et changements ridiculement fréquents d’organes divers. Par exemple amortisseurs changés tous les 50 Mm alors que le contrôle technique m’a laissés ceux d’origine sur une Peugeot 106 jusqu’à la dernière visite vers 470 Mm. Mon plus gros frais a été le changement de boîte de vitesses à 350 Mm : 230 euros la boîte et trois heures de MO. 
                .
                Amortissement de ma 106 payée d’occasion 35 000 francs en 1997 et ayant fait 417 Mm : 1,3 centime d’euro au kilomètre.
                Si je l’avais achetée neuve (60 000 francs) cela aurait fait pour les 502 Mm le jour de la mise à la casse un amortissement kilométrique de 1,8 centime d’euro. On peut corriger de l’inflation en prenant le prix au milieu de la période de 22 ans de conservation du véhicule, sans bouleverser l’idée générale. 

                4,2 litres aux 100, même à 1,5 euro le litre, ne font jamais que 6,3 centimes d’euro au km. 
                Ce n’est pas ma faute si le fisc se laisse berner et si les pros de la voiture ne pensent qu’en pros. 


              • San Jose 11 décembre 2019 10:07

                @HELIOS
                .
                Citation  : Ne vous est-il pas arrivé de penser que l’utilisation d’une automobile peut être un plaisir ? 
                .
                A ce propos l’astrophysicien-moraliste Aurélien Barreau explique dans une conférence qu’il faut pousser à l’abandon de ce genre de plaisir par la ringardisation. On n’achète pas, dit-il une voiture de sport ou un yacht pour eux-mêmes mais pour se montrer avec. Regardons leurs propriétaires avec pitié, et ils changeront.
                N’ayant jamais eu de voiture de sport ni de yacht je ne puis répondre pour ces objets, mais ayant eu motos et fait beaucoup d’avion et d’ulm, je trouve Aurélien Barreau tout à fait à côté du réel. 


              • sls0 sls0 11 décembre 2019 15:12

                @HELIOS
                Mais je sais que c’est un plaisir. 
                Mon frère change assez souvent de voiture hybride.
                Quand je monte avec lui dans sa voiture très confortable il met le GPS pour aller chez le boulanger, il me dit qu’il y a les radars et accidents qui y sont indiqué. Ouais, génial pour aller chez le boulanger à 500m.
                C’est son plaisir et il a les moyens de son plaisir.
                Il me l’a fait une fois mode écolo, en changeant de modèle il avait grapillé quelques grammes de CO2.
                Je lui ai répondu que la construction d’une voiture c’était 720kg de CO2 en moyenne par tranche de 1000€. Et que les constructeurs pouvaient donner les chiffres qu’ils voulaient, vanter leur système, pour moi il y a la chimie, 1l/100 c’est 23,125gr de CO2 au km.

                Je n’empêche personne d’accéder à son plaisir du moment que son plaisir ne bouscule par la vie des autres.
                Pour votre info, dans les années 80 avec un pote on importait des voitures de luxe des USA où elles étaient vraiment pas chères. Je roulais un mois ou deux avec le temps des formalités, la plupart des voitures qui faisaient rêvé j’y ai posé le cul. Ma mère n’aimait pas la porsche pour aller au marché mais appréciait la Rolls corniche. Personnellement j’appréciait la jaguar. Ma voiture personnelle était un 4L. J’ai aussi fait du speedway dans ma jeunesse, j’ai ma part de CO2.
                J’ai failli mentir par omission. Dans le lot des voitures il y avait une MGC GT, elle avait le bloc moteur fissuré par le gel et un demi arbre cassé. Je l’ai gardé 4 ans, un an avant que je me décide de la retaper, ensuite je la sortais de temps en temps. Un plaisir d’écouter le moteur à 130km/h, à 200km/h sur l’autoroute Lille Dunkerque c’était tape cul.
                Je suis plus zen maintenant, mon Honda super cub avec ses 35gr de CO2 au km me suffit amplement.
                Ca a aussi un coté pratique, je réside au pays des plus mauvais chauffeurs, je lâche 10 dominicains dans le désert et ils arriveront à faire un embouteillage. Avec la pétrolette je mets 45’ pour aller dans un pueblo dans la montagne, en voiture rapide c’est 1h05’ c’est plus facile à éviter les nids de poule ou d’autruche en deux roues et les embouteillages.


              • HELIOS HELIOS 11 décembre 2019 21:36

                @sls0
                ... merci pour votre longueréponse que j’apprecie.
                Ma seule remarque, sur un sujet où on vous ressort toujours la gène que l’automobile crée envers « les autres »... je ne répondrais que le message suivant :

                il y a une enorme quantité de plaisirs des uns qui gènent les autres... pour moi, les bateaux, le ski dans la montagne, la chasse, la corrida (je fais expres d’en parler) ces quelques exemples montrent que la vie en société n’est pas simple et j’ai horreur des integristes, ceux qui exigent qu’on suive leur idée et qui n’acceptent rien d’autre.

                Je suis prêts a utiliser une voiture a moteur a gaz, a hydrogène, mixte, essence, alcool, diesel, électrique dans la mesure où je peux acceder a ces modèles en remplacement de celui que j’utilise maintenant... si c’est seulement pour une vraie raison technique et non pas pour satisfaire ceux qui préfèrent le velo et qui sont génés par les autos. Je n’abandonnerai jamais un 4x4, technologie propre a l’automobile comme le pedalier au velo, la raquette au tennis... etc Je ne demande rien a personne, je souhaite que les autres fassent pareil... en restant dans un cadre citoyen respectueux de règles consensuelles et non discriminantes.

                Personnellement, les chasseurs, les fumeurs, les velos, les torrero-matador... entre autres, me gènent beaucoup, mais je ferme ma gueule parce que je comprends parfaitement que pour eux c’est leurs plaisir et j’ai le droit de changer de chaine quand on les montre ou d’aller ailleurs quand ils exercent leurs plaisirs.

                Bonne soirée d’ici... il fait 19° a Valparaiso, temps clair.


              • JC_Lavau JC_Lavau 12 décembre 2019 10:37

                @sls0. Cinq « CO2 ».
                L’intégrisme dans la crédulité.


              • titi 12 décembre 2019 13:50

                @sls0

                « Ça fait depuis 2003 que je n’ai plus de voiture, pour l’obligation je ne vous suis pas trop. »
                Incapacité à se projeter ? ou envie de jouer les Polpot et d’imposer sa manière de vivre aux autres ?

                « Même s’il y aurait obligation le coup de ’amortissement est toujours là »
                Si vous avez une voiture, qu’elle soit dans le garage, ou qu’elle roule, le coût d’achat reste le même.
                Simplement plus vous roulez plus l’amortissement est divisé par plus de km. 


              • sls0 sls0 12 décembre 2019 14:57

                @JC_Lavau
                Le Bouthan pour qui le bonheur par habitant est plus important que le PIB par habitant, qui est autosuffisant alimentaire et énergétique a un bilan carbone négatif, il bouffe plus de CO2 qu’il en produit.
                A l’autre bout il y a les USA pour qui le PIB est très important d’où leurs guerres permanentes pour exploiter les autres pays. Eux sont à 16 tonnes par an.
                Pour moi le CO2 représente l’égoïsme, le coté gaspilleur d’un pays ou d’une personne avant tout. Le réchauffement climatique sans être accessoire passe après.
                Avec votre égo hypertrophié* l’égoïsme pour vous doit être une qualité, ce n’est pas le cas de tout le monde.

                * j’ai parcouru votre blog assez profondément.


              • foufouille foufouille 12 décembre 2019 15:40

                @sls0

                certain que ce pays est merveilleux vu que chaque touriste doit dépenser 250$ par jour car de la race supérieure.

                https://www.franceculture.fr/societe/bhoutan-la-face-cachee-du-pays-du-bonheur


              • sls0 sls0 12 décembre 2019 17:24

                @foufouille
                Si j’y vais je ne paie pas car je suis invité.
                La dernière fois ça remonte à 2003 quand même.
                Ils se protègent fortement de la mondialisation, il ne sont que 800000. En ce moment c’est la lutte contre l’alcoolisme des jeunes avec l’alcool qui vient du Népal et d’Inde. Quand je compare d’après les chiffres de l’OMS leur consommation (0,6) à la notre (12,6) c’est pas si grave que ça contrairement à ce qui est dit dans votre lien.
                Toujours dans votre lien on parle de 450 appels pour violence aux femmes sur 4 mois, chez nous c’est 19000 en trois mois. Je ne parle même pas de chez moi où il y a 12 fois plus de féminicides qu’en France.
                Oui le Bouthan est un mauvais exemple, il essaie de résister à la mondialisation.
                Oui ils refusent les ONG surtout celles qui sont idéologiquement alignées sur les USA ou les marchés.
                Oui les bouthanais sont très bouthanais, une chance sinon ils auraient été laminés.
                La miss dont je payais les études est venu en Europe, dans ses bagages il y avait la robe traditionnel bouthanaise, oui l’identité bouthanaise est très forte.
                Elle avait du succès Lamou parfois. Le jeans et la mini robe lui allaient très bien, il y avait de la modernité mais aussi un fort attachement aux valeurs traditionnelles.
                On juge ce pays avec des valeurs de consommateurs, un peu comme une majorité de pochtrons qui reprocheraient à d’autres de ne pas boire d’alcool.


              • foufouille foufouille 12 décembre 2019 17:45

                @sls0 on est 66 000 000 et pas 800 000 pauvres dont une bonne partie sans téléphone, etc.


              • sls0 sls0 12 décembre 2019 18:28

                @sls0
                Il faut lire 12 fois plus par habitant.


              • sls0 sls0 12 décembre 2019 19:03

                @foufouille
                450*3/8= 168/100000 habitants.
                19000*4/660=115.
                Heureusement que la France vu son niveau de vie et son niveau éducation soit meilleure.
                J’ai aussi écrit que chez moi il y avait 12 fois plus de féminicides par habitant. Le Bouthan peut mieux faire sans nul doute mais il y a franchement pire.
                On voit que vous ne bougez pas sinon vous vous seriez aperçu que le téléphone depuis les antennes relais et le GSM s’est très démocratisé dans les pays en voie de développement.
                Vous écrivez 800000 pauvres, c’est 25% de la population bouthanaise qui est pauvre. La France dit pays développé c’est 14% (seuil 60%). Il y a 73 millions de cartes sim en France.

                La stratégie du mille feuilles argumentatif est pénible, mon propos d’origine était que le bilan CO2 pouvait être associé à l’égoïsme et gaspillage d’une personne ou un pays. Je ne vois pas de lien avec l’idée de bouthanaises battues loin d’un téléphone.


              • foufouille foufouille 12 décembre 2019 19:18

                @sls0

                chez moi car tu n’es plus en france, c’est très exagèré.

                je ne parle pas de carte prépayée mais avec internet, wc route eau courante etc

                avec un fauteuil, tu ne voyages pas beaucoup.


              • sls0 sls0 12 décembre 2019 23:27

                @foufouille
                Quand je dis chez moi, c’est où j’ai ma résidence principale, celle connue pour les impôts.
                Et encore du 1000 feuilles argumentaire, maintenant on a droit aux chiottes.
                C’est vrai qu’avec un fauteuil on ne fait pas du trekking mais les trains et avions sont aménagés.


              • foufouille foufouille 13 décembre 2019 16:23

                @sls0

                des wc, tu en as pas partout dans le tiers monde comme les routes, écoles, etc.

                rien qu’en france ce n’est pas le cas pour tous les trains et il faut prévenir 48h avant.

                pareil pour l’avion, je me souvient d’un mec qui a du rampé sur les escaliers.

                le mien est électrique donc c’est encore plus chiant.

                je passe les trottoirs ou logement pas accessible ..........


              • JC_Lavau JC_Lavau 13 décembre 2019 17:18

                @sls0. A présent que tu as couché ton délire noir sur blanc :
                https://www.agoravox.fr/commentaire5626548
                Tu peux bien t’agiter, bôf !
                Comme disait aux Guignols la marionnette de Kohl sur la marionnette de Chirac : « C’est un fou ».


              • egos 15 décembre 2019 18:39

                Quiconque est amené à voyager sur de longues distances à été confronté à ce type de contrainte, 

                Rien de très nouveau depuis la dérégulation du trafic aérien, les prix de billets ont été réduits de manière drastique depuis environ deux décennies.

                Le paradoxe de Jevons a pourtant ses limites, entre un marché captif et les stratégies tarifaires de SNCF (pr ce qui ns concerne) et un marché ouvert à la concurrence internationale, il n’existe aucune comparaison.

                Voyager en low cost aérien nécessite par contre une santé robuste, des articulations en bon état et parfois un certain goût du risque ou de l’imprévu.


                • titi 16 décembre 2019 00:57

                  @egos

                  « des articulations en bon état et parfois un certain goût du risque ou de l’imprévu »
                  Bah je vois pas bien pourquoi vous affirmez cela.
                  On a plus de chance d’arriver à bon port à bord d’un low cost, qu’avec la SNCF.
                  Et je ne parle pas de la ponctualité...


                • vesjem vesjem 15 décembre 2019 21:24

                  excellente démonstration par l’absurde

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès