• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Biélorussie : Loukachenko appelle le peuple à la résistance et dénonce le (...)

Biélorussie : Loukachenko appelle le peuple à la résistance et dénonce le projet européen contre son pays

 

S’exprimant devant l’Assemblée populaire de toute la Biélorussie, le président Alexandre Loukachenko, a déclaré que, son pays a bien résisté et, a évité l’instabilité et l’appauvrissement de la population comme c’est fut le cas dans de nombreux pays où les conséquences des « révolutions de couleur » ont même conduit jusqu’aux émeutes, ruinant ainsi les espoirs des peuples.

JPEG

C’est incontestablement l’évènement politique de l’année en cours. Pour la sixième fois, l’Assemblée populaire biélorusse vient de se tenir à Minsk. Instituée en 1996, elle regroupe non seulement les représentants du gouvernement, les représentants des travailleurs, des scientifiques et d’autres branches de la société, mais également les délégués de toutes les régions de la Biélorussie.

Au cours de cette Assemblée qui se tient tous les cinq ans, les participants ont évalués l’action du gouvernement pendant cette période et se sont prononcés sur les principales orientations et autres paramètres du développement socio-économique du pays pour les cinq prochaines années.

L'un des sujets très attendu de cette réunion a été l'annonce de modifications de la Constitution du pays, dont les amendements seront soumis à un référendum républicain en 2022.

A l’ouverture des travaux qui, se sont déroulé sous le slogan : Unité, développement et indépendance, le président Alexandre Loukachenko, a souligné que, le pays traverse une période très grave et critique de son histoire. Contrairement à la première Assemblée tenue en 1996 où le désespoir était total – le chaos dans les esprits des populations à travers le pays était perceptible – cependant, le peuple était uni et a finalement survécu devant l’incertitude et de nombreux obstacles. Une période, a-t-il dit, est identique à celle que le pays traverse actuellement.

La période moderne, a rappelé, le Président Loukachenko peut être comparée à l'effondrement de l'Union soviétique et à ses conséquences. Car, a-t-il souligné, le pays a subi en 2020 une attaque brutale et sévère, une rébellion fomentée de l’extérieur. Le pays a bien résisté et a évité l’instabilité et l’appauvrissement de la population comme c’est fut le cas dans de nombreux pays où les conséquences des « révolutions de couleur » ont même conduit jusqu’aux émeutes, ruinant ainsi les espoirs des peuples.

Il a par ailleurs souligné, que … « Nous ne savons pas exactement ce qu'ils veulent et ce qu'ils feront. Mais, nous savons absolument sans ambiguïté et avec certitude qu’ils ne nous laisseront pas tranquille. Parce que des forces très puissantes sont impliquées, et qu'elles ne semblent pas pouvoir perdre dans cette guerre ».

Face à cette situation, Loukachenko a appelé le peuple à la résistance, car a-t-il précisé, l’année 2021, sera décisive. Le président biélorusse a dénoncé le projet européen pour son pays qui, selon lui se résume à la réalisation d’une privatisation générale et la liquidation des nombreuses entreprises ; l’interdiction de la vente des infrastructures biélorusses aux sociétés russes ; la vente des terres agricoles comme ça été le cas en Ukraine ; le retrait du pays de l’Union avec la Russie et d’autres organisations d’intégration ; le respect des critères d’adhésion à l’UE et à l’OTAN ; le retrait des installations militaires russes du territoire biélorusse…

Toutefois, en confirmant la Russie comme principal partenaire économique et allié stratégique de Minsk, le leader biélorusse a réaffirmé les objectifs de son pays, à s’avoir assurer la diversification des partenaires internationaux, soulignant par la même occasion sa volonté d’intensifier les relations avec l’Union européenne, avec laquelle la Biélorussie a une longue frontière et un degré élevé d’interdépendance économique, sociale, culturelle et politique.

Rappelant la vocation sociale de l’Etat, qui a prouvé sa viabilité malgré les sanctions internationales et la pression politique, Alexandre Loukachenko, a souligné que, son pays devance certains leaders mondiaux tels que, les Etats-Unis ou la Russie en matière de classement annuel de l’efficacité des systèmes de santé.

Avec un système de santé de qualité, Minsk exporte même son savoir-faire dans ce domaine. En dix ans, le nombre de médecins est en augmentation. Malgré les difficultés que traversent le pays, le nombre d’établissements médicaux a également augmenté. 

A ce propos, pour les cinq prochaines années, la Biélorussie compte achever la modernisation de son système de santé. A cet effet, 12 centres médicaux inter-régionaux, 8 polycliniques et 11 hôpitaux sortiront de terre à travers le pays.


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er mars 17:04

    Même Wikipedia doit reconnaitre que, « en 2018, selon ses statistiques officielles, la Biélorussie est classée 53e sur 189 pays selon l’indice de développement humain de l’ONU, et se trouve dans le groupe des États avec un « très haut développement ». Elle présente un taux de mortalité infantile très bas de 2,9 (contre 6,6 en Russie ou 3,7 au Royaume-Uni). Le taux de médecins par habitants s’élève à 40,7 pour 10 000 habitants (le chiffre est de 41,9 en Suède, 32 en Finlande et 26,7 en Roumanie). Le taux d’alphabétisation est estimé à 99 %. Selon le Programme des Nations unies pour le développement, le coefficient de Gini (indicateur d’inégalités) est l’un des plus bas d’Europe. »

    Alors forcément, ça va pas du tout du tout pour faire du business, tout ça !


    • charlyposte charlyposte 2 mars 17:17

      @Séraphin Lampion
      Comme quoi : pour une bonne bandaison, il faut foutre le bordel sans compter ! smiley


    • aliante 2 mars 07:42

      l’Ue a conduit la France au niveau de la Roumanie ,


      • charlyposte charlyposte 2 mars 17:14

        @aliante
        Une tournante qui ne dit pas son nom !


      • GoldoBlack 3 mars 21:05

        @aliante
        Vous trouvez la France au niveau de la Roumanie ?
        Z’êtes sérieux ?
        Vous y avez déjà mis les arpions en Roumanie ?


      • nmishtal 2 mars 08:14

        Apparement Lukashenko n’a pas compris que le peuple avait voté contre lui et qu’il avait volé au peuple biélorusse l’élection , la magouille avec la comission électorale à ses ordres n’a pas trompé le peuple biélorusse qui n’en veut plus .


        • Furax Furax 2 mars 12:29

          @nmishtal
          Il va être réprimandé par Biden !
           smiley
          Non, je blague, il va lui donner des conseils !


        • charlyposte charlyposte 2 mars 17:35

          @Furax
          Les casques blancs s’en mordent les doigts, c’est dire.


        • @nmishtal Comme d’hab, les USA et ses vassaux de l’OTAN sont passés à côté de la plaque, me semble t-il.


        • @nmishtal Le superviseur international en chef.


        • sylvain sylvain 2 mars 10:43

          bizarrement je dirais que tous les commentateurs de cet article ont raisons, même si ils vont certainement s’écharper


          • charlyposte charlyposte 2 mars 17:12

            @sylvain
            Sur le thème du foulard !


          • Alice Alice 2 mars 13:11

            Voilà un chef d’état qui défend son pays et refuse de se laisser acheter :

            https://odysee.com/@MargueriteRothe:8/Bi%C3%A9lorussie---FMI-Covid-19-bouclage-du-pays:3


            • troletbuse troletbuse 2 mars 13:37

              @Alice
              Lucide et intelligent. Bravo pas comme nos larves de l’UE à quelques exceptions près.


            • sylvain sylvain 2 mars 15:58

              @Alice
              dis donc, c’est du lourd votre lien niveau information !


            • Trelawney Trelawney 2 mars 18:31

              @Alice
              En même temps il a raison de défendre son pays, car c’est le sien à lui tout seul. Il peut faire ce qu’il veut dedans sans être dérangé par des démocrates en mal de liberté.
              Le cran juste au dessus c’est quand même la Birmanie


            • @Trelawney Allez en profondeur dans votre parallèle avec la Birmanie ! 


            • Trelawney Trelawney 3 mars 07:27

              @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
              Allez vivre en Biélorussie.
              Le jour où le mur de Berlin s’est effondré, plein de gens de l’Est sont allés vivre à l’ouest. Par contre pas un communiste ardent défenseur de l’URSS, n’est allé vivre là bas. Comme c’est étrange


            • @Trelawney Ha, la France de Sarkozy et compagnie ! « Ma gueule »...Johnny Hallyday. Quelque soit le temps, la vérité finit toujours par jahir.


            • hans-de-lunéville 3 mars 11:40

              @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
              jaillir


            • @Trelawney J’ai vécu et je connais de quoi, je parle.


            • GoldoBlack 3 mars 21:06

              @Trelawney
              C’est sûr que les démocrates, ça gêne toujours un peu les dictateurs...


            • @hans-de-lunéville Coquille.


            • Alice Alice 2 mars 13:20

              Les impérialistes essaient de refaire le coup du Maïdan en Belarus et dans d’autres pays du mond :

              Les leçons de l’Ukraine, par Linh Dinh :

              https://www.unz.com/ldinh/ukrainian-lessons/


              • sylvain sylvain 2 mars 15:41

                @Alice
                quels impérialistes ? les ricains, les russes, les chinois, les turques ????


              • Alice Alice 2 mars 16:32

                @sylvain
                US.
                Relisez l’article : ce sont bien eux qui sont derrière.


              • sylvain sylvain 2 mars 17:30

                @Alice
                " ce sont bien eux qui sont derrière

                "

                Bande de vicelards en plus ! La situation est globalement assez simple, pour le moment l’impérialisme russe est derrière loulou, l’impérialisme ricain en face . Ca fait de loukachenko une marionnette a grosses couilles et du peuple belarusse le dindon de la farce .

                Je ne vois pas bien les raisons que vous avez de tous vous en réjouir


              • charlyposte charlyposte 2 mars 17:38

                @sylvain
                Si la farce est bonne, le repas sera digeste.... sinon, non.


              • sylvain sylvain 2 mars 21:23

                @charlyposte
                Si la farce est bonne

                ca ca dépend du point de vue


              • @sylvain Qui se proclame, le « Gendarme » du monde ! Le sort de celui qui s’oppose est connu d’avance.


              • GoldoBlack 3 mars 21:07

                @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
                Vous ne semblez pas réfléchir beaucoup, vous...


              • @GoldoBlack Professeur !


              • charlyposte charlyposte 2 mars 17:06

                Je vais attendre l’avis du chevalier blanc ( le slip et la chemise ) * BHL *


                • Pie 3,14 2 mars 17:35

                  Tiens de la propagande Biélorusse sur Agoravox, cela manquait !

                  On est habitué aux adorateurs de Poutine, à la propagande pro Donbass et en général à toutes les facettes de la machine à désinformer russe mais tresser des couronnes de laurier à l’autocrate Loukachenko, là c’est fort.

                  Ils osent tout et c’est vraiment à cela qu’on les reconnait.


                  • charlyposte charlyposte 2 mars 17:49

                    @Pie 3,14
                    Il est vrai qu’ailleurs il n’y a que la vérité, toute la vérité !!! hum.


                  • Trelawney Trelawney 2 mars 18:35

                    @Pie 3,14
                    Et puisqu’est-ce qu’on en a à foutre de la Biélorussie. Ce pays n’existe même pas économiquement. Et politiquement il est indépendant à condition d’être fidèle à Poutine


                  • JC_Lavau JC_Lavau 2 mars 18:39

                    @Trelawney. Tout va bien : tu es bien automatisé par l’intox.


                  • charlyposte charlyposte 2 mars 18:42

                    @Trelawney
                    Comme quoi la fidélité peut soulager un peuple... celui qui n’a rien demandé, ne voulant rien subir venant de l’extérieur... ouf..


                  • Pie 3,14 2 mars 19:05

                    @charlyposte
                    Des millions de citoyens dans la rue qui réclament le respect des règles démocratiques, un pouvoir aux abois qui n’a pas d’autre ressource que se placer entièrement sous la dépendance de Poutine, un système politique complètement déconsidéré, une population qui attend le départ de l’autocrate qui ne tient que par la Russie...
                    Voilà la réalité. 


                  • charlyposte charlyposte 2 mars 19:11

                    @Pie 3,14
                    J’imagine Macron et sa mère gouverner la Russie !... hum.


                  • troletbuse troletbuse 2 mars 19:18

                    @charlyposte
                    La propagande homosexuelle est interdite en Russie  smiley


                  • troletbuse troletbuse 2 mars 19:21

                    @Pie 3,14
                    On croirait presque que vous habitez la-bas.
                    Y-a-il un couvre-feu ou un confinement aussi ?  smiley


                  • charlyposte charlyposte 2 mars 19:22

                    @troletbuse
                    Il finira donc comme une queue de cerise impropre à la consommation.


                  • troletbuse troletbuse 2 mars 19:22

                    @troletbuse
                    Faudrait peut-être que je me désinforme sur nos merdias !


                  • Pie 3,14 2 mars 19:43

                    @troletbuse

                    Commencer par vous informer serait déjà une bonne chose.

                    Apprendre à faire la différence entre propagande et journalisme en serait une autre.

                    Eviter de vous auto-interpeller (trolebuse qui répond à trolebuse !!) serait peut-être le début d’une sagesse qui vous fait cruellement défaut.


                  • troletbuse troletbuse 2 mars 20:01

                    @troletbuse
                    Je crains que vous ne confondiez journalisme et propagande.
                    Et vous n’avez même pas répondu à ma question.


                  • troletbuse troletbuse 2 mars 20:04

                    @troletbuse
                    Et pour l’auto-interpellation, c’est AV qui a mis Troletbuse alors que j’ai cliqué sur répondre à votre post. Ca arrive  smiley


                  • @Pie 3,14 La propagande, dites vous ! Au moment où les médias officiels occidentaux nous chantent la même mélodie à longueur de journée. Et puis, dans quel média occidental avez-vous souligné une quelconque critique contre Navalny, par exemple, alors que les dirigeants de ce monde savent que tout est mensonge. 


                  • @Trelawney « Le porte parole » du très célèbre duo Obama-Biden, vient de nous donner une information capitale !


                  • @Pie 3,14 Activez bien vos réseaux, cela à bien fonctionner en Ukraine.


                  • @charlyposte Pour gouverner un pays comme la Russie, il faut d’abord la comprendre et l’aimer. 


                  • @troletbuse On vous comprend, mais hors sujet.


                  • troletbuse troletbuse 2 mars 22:24

                    @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
                    Je ne vois pas ce qui hors sujet : la propagande anti-Lokachenko ou anti-Poutine ?


                  • Trelawney Trelawney 3 mars 07:32

                    @JC_Lavau
                    L’intox de quoi ? Expliquez moi en quoi les changements en Bielorussie nous impacteraient. Vous n’avez pas encore compris que pour ces pays, il y a des sociétés en occident comme en Russie qui cherchent à y installer le conflit dans le seul but de fourguer leur stock d’armes obsolètes.
                    Ca marche bien en Ukraine et des personnes comme Néant par ses écrit contribue à ce que ca ne change pas. Ca marche aussi en Arménie et ailleurs.

                    Franchement, nous habitants de l’UE, qu’est-ce qu’on en a à foutre !


                  • Trelawney Trelawney 3 mars 07:36

                    @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
                     «  Le porte parole » du très célèbre duo Obama-Biden
                    Et du con, je suis français habitant en France, aussi j’en ait autant à foutre d’Obama, de Biden ou de Poutine que du président dictateur d’un pays qui n’existe pas économiquement. PIB du Belarus même pas 60 milliards d’euro soit 60 fois moins que la France, non mais vous imaginez de quoi on parle.


                  • charlyposte charlyposte 3 mars 09:29

                    @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
                    C’est dire à quel point Macron le terrible a encore de la marche à faire... car lui n’aime pas le peuple Français ( ceux de presque rien )


                  • charlyposte charlyposte 3 mars 09:31

                    @Trelawney
                    L.OTAN serait pourtant aux anges, pour avancer des pions.


                  • @Trelawney

                    Ha, la France de Sarkozy et compagnie ! « Ma gueule »... Johnny Hallyday. Quelque soit le temps, la vérité finit toujours par jahir.


                  • @Trelawney Sortie de nulle part, j’apprends des choses.


                  • @Trelawney Sortie de nulle part, j’apprends des choses.


                  • Trelawney Trelawney 3 mars 17:37

                    @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
                    La France de Sarkozy, Hollande, Macron, Lepen, Melenchon, et bien d’autres. C’est à dire la France où l’on peut dire ce que l’on veut sans prendre le risque d’être mis en prison comme dans la Russie de Poutine, si vous voyez ce que je veux dire.

                    Maintenant si la Bielorussie vous plait tant que ça, allez y vivre ; à moins que finalement rien ne vaut le confort de vie à la française, même avec Sarkozy


                  • Trelawney Trelawney 3 mars 17:39

                    @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
                    Sortie de nulle part, j’apprends des choses.
                    Si c’est votre devise, faut revoir vos connaissances, parce qu’il y manque des morceaux


                  • Trelawney Trelawney 3 mars 18:19

                    @charlyposte
                    L.OTAN serait pourtant aux anges, pour avancer des pions.

                    On va donc parler de l’Otan puisque c’est d’actualité. L’Otan a été mis en place pour faire front face au bloc de l’Est. Depuis cette époque, les USA ont financé des bases militaires gigantesques pour se mettre au même niveau que l’URSS et ses pays satellites qui eux avaient des stands de tir quelque peu surdimensionnés. Les USA sont même allés jusqu’à financer des autoroutes pour permettre à leur chars d’aller plus vite sur le front. Puis vient 1989 et la chute du mur, la fin du bloc de l’Est et le commencement de la réduction des effectifs et le suppression des bases. Les USA ont négocié avec les russes la réduction de missiles nucléaires. Certains ont pensé que c’était une avancée vers la paix, mais lorsqu’on a un pistolet sur la tempe, que le chargeur soit plein ou à moitié plein ne change pas grand chose. Donc le but était économique. La réduction des soldats et de l’armement réduit d’autant le budget militaire. Même la France s’y est mise en supprimant le service militaire et la moitié de ses régiments.
                    Donc depuis 1989, les USA ne font que réduire leur budget armement et cela même malgré la parenthèse tempête du désert et le second conflit en Irak.
                    Trump l’a initié et Biden va terminé le programme de suppression de l’Otan, n’en déplaise à l’Allemagne et à la Turquie. C’est comme ça faut transférer cet argent vers l’économie qui part en couille.
                    Donc les petits conflits en Ukraine, Arménie, etc ne servent que les entreprises d’armements des deux camps qui n’ont plus que cela et les conflits africains pour fourguer l’armement que la Russie et les USA ne leur achèteront plus.
                    Il est certain qu’à l’Otan comme au FSB il y ait des gens qui foutent la merde dans ces pays avec pour seul but de conserver leur emploi, mais le changement est en marche et l’OTAN va bien disparaitre et les bases militaires avec.


                  • GoldoBlack 3 mars 21:10

                    @troletbuse
                    « On croirait presque que vous habitez la-bas »
                    Et vous-même ?
                    On croirait presque que vous habitez la-bas.


                  • @Trelawney Je suis partiellement d’accord avec vous sur certains points. Mais il convient tout de même d’apporter certaines précisions :
                    Oui, l’OTAN était bien évidement l’opposée du Pacte de Varsovie, conclu en mai 1955  inutile de revenir sur les détails historiques  cette alliance des pays d’Europe de l’Est avec l’ex-URSS n’existe plus depuis 1991. 
                    Pourquoi alors, vouloir la maintenir et attiré systématiquement les anciens membres du Pacte de Varsovie en son sein, ce, malgré la dénonciation de Vladimir Poutine dans son discours choc à Munich, en 2007. Et au moment où, certain(s) de ses leader(s) ont annoncé(s) sa « mort cérébrale ».
                    Oui, l’OTAN est appelée à disparaitre elle aussi tôt où tard.
                    S’agissant du budget de la défense américaine, à ce que je sache (car certains m’ont reproché ici-même de mon niveau de connaissances), à ce jour les USA dépassent largement à eux seuls la totalité des budgets des quarte autres pays membres du Conseil de Sécurité de l’ONU (Russie, Chine, France et l’Angleterre) avec près de 750 milliards de dollars US, alors que la Fédération de la Russie comptabilise près de 66 milliards de dollars us.
                    Par contre, je ne comprends vraiment pas votre parallèle entre l’OTAN et le FSB. Car, il me semble que, le FSB n’est qu’un service secret de la Russie, chargé de la sécurité intérieure au même titre que la CIA (Etats Unis), la DGSE (France), MI6 (Angleterre) ou encore, le Mossad israélien.
                    Pour ma part, vue les enjeux géostratégiques et géopolitiques actuels, je suis tenté de comparer l’OTAN à l’Organisation du traité de sécurité collective (en russe  ODBK), une alliance politico-militaire fondée en octobre 2002 et qui regroupe la plupart des anciennes Républiques de l’ex-URSS (Russie, Biélorussie, l’Arménie, le Kazakhstan, le Kirghizstan et le Tadjikistan). 


                  • Olivier 3 mars 11:22

                    Les merdias occidentaux glapissent de rage à la vue d’un pays qui échappe à la clique mondialiste à la Soros/Attali et tutti quanti.

                    Ce qu’ils voudraient c’est un pays à la botte du pentagone, dont on aurait pu acheter les biens à prix de bradage et entreprendre la liquidation ethnique de la population par immigration de remplacement. Le tout avec la complicité de la classe politique locale.

                    Si ça vous rappelle la situation actuelle de la France, ce n’est pas par hasard !

                    Vous me direz que Loukachenko n’est pas un ange et est un semi-dictateur. Mais le problème n’est pas là ; lui veut que son pays continue et prospère, là où un Macron veut continuer la dissolution du sien ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité