• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Interview de Vladimir Poutine : Economie, Ukraine, Crise des réfugiés, (...)

Interview de Vladimir Poutine : Economie, Ukraine, Crise des réfugiés, Syrie, Terrorisme...

Le 4 septembre 2015 

 Source : en.kremlin.ru 

 Traduit par Diane, relu par jj pour Le Saker francophone

« Cette crise était totalement prévisible. Si vous vous souvenez, ou si vous recherchez dans vos archives, nous en Russie, et votre serviteur en particulier, avons dit il y a quelques années que nous nous trouverons dans des problèmes à large échelle si nos soi-disant partenaires occidentaux poursuivent leur politique étrangère malencontreuse, comme je l’ai toujours répété, en particulier dans les régions musulmanes, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord – la politique qu’ils mènent encore actuellement.

Quelle est cette politique ? Celle d’imposer leurs normes sans prendre en considération l’histoire, la religion, la culture ou les caractéristiques nationales de ces régions. C’est, d’abord, la politique menée par nos partenaires américains ; l’Europe suit aveuglément leur exemple, respectant ses engagements avec ses prétendus alliés, puis en paie le prix. » Vladimir Poutine

 

Président de la Russie, Vladimir Poutine : Bonjour. Allez-y, s’il vous plaît.

Question  : Considérant le Forum économique de l’Est d’aujourd’hui, pensez-vous qu’il a été un succès en révélant quelques zones de croissance ? Quel genre de perspectives voyez-vous s’ouvrir pour la région ?

Vladimir Poutine  : Cette région a un énorme potentiel et donc il y a toujours eu des zones de croissance et de développement ici. Notre tâche, cependant, n’est pas simplement de trouver des lieux de croissance individuels, mais d’établir en général un climat favorable et un bon environnement pour les affaires afin de développer l’économie de l’Extrême-Orient et le secteur social. Les gens ici sont très talentueux, énergiques et actifs, et nous devons simplement leur offrir des conditions favorables.

L’événement d’aujourd’hui, le Forum économique de l’Est, est un pas dans cette direction. Mais il est plus important de remarquer ce que nous avons fait ces derniers temps, discuter du développement de l’Extrême-Orient et prendre les décisions dont j’ai parlé au forum. Comme je l’ai expliqué, cela comprend des zones prioritaires de développement, des taux d’emprunt préférentiels, le port franc de Vladivostok et toute une série d’autres mesures de soutien.

Nous espérons vraiment que cela portera ses fruits, mais à juger au nombre de contrats et d’accords signés ici pendant le forum, nous pouvons dire que ces mesures semblent fonctionner. J’espère beaucoup que nous commencerons à voir des résultats tangibles très bientôt.

Question  : Monsieur le Président, ce voyage vous a emmené à Chita, ville russe à la frontière chinoise et mongole, et en Chine, où l’événement principal était la célébration de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Comment décririez-vous la situation avec les résultats [de la Seconde Guerre mondiale] à la lumière de vos contacts avec vos collègues, avec des anciens combattants et d’autres ? Le sens et la signification de ces rendez-vous ont-ils été dilués et érodés ?

Vladimir Poutine : Je pense que nous sommes tous témoins de tentatives d’éroder l’importance de la Seconde Guerre mondiale et de ses événements et, c’est triste, cela existe en Europe et aussi en Asie, où nous pouvons voir des tendances similaires. Il est donc très important pour chacun qui a combattu le nazisme et le militarisme de maintenir, dans la conscience de l’humanité, la véritable signification de ce qui s’est passé dans la lutte contre le nazisme et le militarisme.

Je pense qu’en organisant des événements à une échelle aussi importante pour marquer cet anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, nos amis chinois vont précisément dans cette direction, et maintiennent au sein de leur population une compréhension correcte de la signification de la lutte contre ces choses. Le sens véritable est seulement de s’assurer que cela ne se reproduise plus jamais dans l’histoire de l’humanité.

Pour notre part, nous continuerons à faire tout ce que nous pouvons pour assurer que la vérité sur la Grande Guerre patriotique, la vérité sur ceux qui ont combattu pour notre indépendance et notre liberté et ont apporté la liberté aux peuples d’Europe ne resteront pas seulement dans nos mémoires, mais dans les cœurs de notre peuple et aussi des peuples d’autres pays.

La Chine a organisé des événements à grande échelle, et nous avons senti que non seulement les dirigeants chinois, mais aussi les gens, chérissent profondément et préservent la mémoire de ce que leurs ancêtres ont fait pour libérer leur pays.

Question  : Dans votre discours, plus tôt, vous n’avez pas donné une évaluation de la situation économique en Russie. Nous voyons cependant que le rouble continue à baisser quand les prix du pétrole chutent. Quelles sont votre évaluation et vos prévisions, et prévoyez-vous de nouvelles mesures pour stabiliser le marché ?

Vladimir Poutine  : Ce travail se fait publiquement. Le gouvernement le mène publiquement et je me réunis régulièrement avec les membres du gouvernement responsables de l’économie. J’ai eu tout récemment une discussion précise sur toutes ces questions avec le Premier ministre, à Sotchi.

Le gouvernement a un paquet de mesures et de propositions sur ce qu’il faut faire dans ce genre de situation et comment s’y prendre. Ce n’est pas un genre de situation extraordinaire pour nous. Nous en avons aussi traversé une semblable en 2008-2009, et aussi quelques années auparavant. Nos mesures pour soutenir l’économie et les affaires sont connues et prêtes. La seule question est de savoir quels instruments utiliser et dans quelle mesure.

Comme je l’ai dit au forum tout à l’heure, notre ligne générale est que nous ne voulons pas simplement brûler nos réserves ou n’utiliser que de l’argent du budget pour soutenir des secteurs industriels ou des entreprises individuelles. Notre ligne générale vise à élargir la liberté des entreprises, à libérer notre système économique des tracasseries administratives et à améliorer le système de prise de décision et le climat des affaires. C’est notre ligne générale de développement et notre politique dans ce cas particulier.

En général, dans une situation de crise, la meilleure réponse est toujours de donner plus de liberté aux affaires. C’est la direction dans laquelle nous allons nous engager, mais en même temps, cela n’évitera pas des mesures ciblées de soutien pour des secteurs industriels spécifiques, le marché du travail et le secteur social. Comme je l’ai dit, nous procéderons très soigneusement, en fonction des demandes du marché. La Banque centrale réagit tout à fait efficacement.

Quant à la volatilité des prix des ressources énergétiques, nos biens d’exportation traditionnels, oui, cela arrive, mais c’est hors de notre contrôle. Cela dépend de processus qui se développent dans l’économie mondiale dans son ensemble et sur les marchés asiatiques. J’ai aussi discuté de cette question avec nos amis chinois et nous ne voyons rien de dramatique dans cette situation.

Je pense que ces ajustements du marché n’étaient pas inattendus. Bien sûr, ils ont un impact sur les prix de l’énergie, mais cela n’épuise pas toute la question. C’est aussi une question d’excédents de production d’énergie et d’entrée de nouveaux joueurs dotés de réserves considérables sur le marché mondial, y compris les arrivées prévues, comme l’Iran.

Je pense que tout cela est un processus naturel. L’économie mondiale, y compris le secteur énergétique, doit suivre son développement naturel et être dans son état normal, et ne pas être mise sous pression par des facteurs externes ou politiques. Je suis sûr que tout cela reprendra une tournure totalement normale et naturelle. Je pense que l’économie de la Russie s’est déjà plus ou moins adaptée à la situation. Il reste quelques aspects qu’il faut travailler, évidemment, le gouvernement et la communauté des affaires, et nous le ferons.

Je pense qu’il est parfaitement justifié que le gouvernement ajuste cette situation avec son budget annuel, parce que dans ces conditions, il est plus difficile ou même impossible de prédire exactement comment les marchés mondiaux se comporteront et comment cela affectera les recettes budgétaires fédérales et régionales.

Le gouvernement continuera à établir des objectifs chiffrés pour les années suivantes, la deuxième et la troisième année, et continuera à faire ses prévisions, dont nous tiendrons compte, mais dans ces conditions, essayer de prédire plus ou moins précisément ce qui va se passer et comment nous devrions répondre n’est possible qu’une année à l’avance.

Je pense que le gouvernement prend la bonne décision en établissant un budget pour un an seulement et je demanderai au Parlement de soutenir cette approche. Quant à nos engagements sociaux, nous ferons tout le nécessaire pour assurer qu’ils soient tenus.

Question  : Au sujet de l’Ukraine, nous connaissons les événements qui ont eu lieu hier à la Verkhovna Rada à Kiev, où des agents des forces de sécurité ont été tués et des manifestants ont affronté la police. Cela s’est passé alors que le Parlement votait des amendements à la Constitution. Comment évaluez-vous ces événements et quel est votre pronostic ?

Vladimir Poutine : Je vous rappelle que conformément aux Accords de Minsk des amendements devaient être introduits dans la Constitution ukrainienne, mais que cela devait être fait par la discussion, le dialogue et la coordination avec la région de Donbass et les Républiques populaires de Donetsk et de Lugansk, qui ne sont pas reconnues. Malheureusement, les autorités de Kiev ne prennent aucune de ces mesures aujourd’hui et il n’y a ni dialogue ni coordination sur les amendements à la Constitution de l’Ukraine. C’est un principe très important.

Si nous parlons de la mise en œuvre des Accords de Minsk, permettez-moi de vous rappeler que les amendements à la Constitution doivent être discutés et convenus avec la région du Donbass, pour commencer, et ensuite, que la loi sur les élections du gouvernement local doivent aussi être définies avec la région du Donbass. Troisièmement, une loi d’amnistie est censée être adoptée, mais cela n’a pas eu lieu, et une loi sur le statut spécial de ces régions est censée entrer en vigueur. Cette loi a été adoptée, mais son entrée en vigueur a été reportée. Ce sont là quatre conditions de base pour un règlement politique que nos collègues de Kiev n’ont pas mis en œuvre, malheureusement. Elles ne sont tout simplement pas appliquées.

Quant aux événements tragiques qui ont eu lieu, je pense que ce n’est pas lié aux amendements à la Constitution, parce que tout ce qui est proposé aujourd’hui comme amendement est de nature purement déclarative et ne change fondamentalement rien à la manière dont le pouvoir d’État en Ukraine est organisé.

Je n’entrerai pas dans les détails maintenant. Vous pouvez parler avec les spécialistes. Tout cela est assez clair pour voir ce qu’il en est. Simplement, ce que nous voyons aujourd’hui est le prochain round de la confrontation politique en Ukraine, et les amendements à la Constitution sont uniquement utilisés comme prétexte pour intensifier la lutte politique pour le pouvoir.

Question  : Que pensez-vous qu’il va se passer à partir de là ?

Vladimir Poutine : Cela ne dépendra pas de nous mais de l’Ukraine elle-même, du peuple ukrainien et du temps pendant lequel ils sont encore prêts à endurer ce chaos.

J’ai déjà dit que le fait que l’Ukraine a été placée sous une gouvernance extérieure et que des étrangers tiennent tous les postes clés dans le gouvernement, et maintenant dans les régions clés aussi, est, à mon avis, une insulte au peuple ukrainien.

N’y a-t-il réellement pas de dirigeants décents, honnêtes et compétents en Ukraine ? Bien sûr qu’il y en a. Je répète : cela ne dépend pas de nous. La manière dont les événements évoluent en Ukraine dépend de l’Ukraine elle-même et du peuple ukrainien.

Question  : Ces derniers jours, la crise des réfugiés a atteint un stade critique en Europe. La situation est très tendue. Quelle est votre évaluation de cette situation, pourquoi pensez-vous que cela arrive ? Que pensez-vous qu’il va se passer ensuite ?

Vladimir Poutine : Nous en avons parlé en de nombreuses occasions il y a longtemps. Je crois que cette crise était totalement prévisible. Si vous vous souvenez, ou si vous recherchez dans vos archives, nous en Russie, et votre serviteur en particulier, avons dit il y a quelques années que nous nous trouverons dans des problèmes à large échelle si nos soi-disant partenaires occidentaux poursuivent leur politique étrangère malencontreuse, comme je l’ai toujours répété, en particulier dans les régions musulmanes, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord – la politique qu’ils mènent encore actuellement.

Quelle est cette politique ? Celle d’imposer leurs normes sans prendre en considération l’histoire, la religion, la culture ou les caractéristiques nationales de ces régions. C’est, d’abord, la politique menée par nos partenaires américains ; l’Europe suit aveuglément leur exemple, respectant ses engagements avec ses prétendus alliés, puis en paie le prix.

Je suis surpris de voir certains médias américains critiquer l’Europe pour son attitude excessivement dure, comme ils disent, à l’égard des migrants. Mais les États-Unis ne doivent pas faire face à un tel flux de migrants, tandis que l’Europe, après avoir suivi si aveuglément les instructions de l’Amérique, porte maintenant le fardeau de la crise.

Je ne dis pas cela pour dire combien nous sommes intelligents et combien myopes se sont révélés nos partenaires, ni pour provoquer personne ; nous devons simplement voir quoi faire ensuite. Qu’est-ce c’est ? La réponse est très simple.

Tout d’abord, ensemble, et je voudrais souligner ce mot, ensemble, nous devons combattre le terrorisme et l’extrémisme en tout genre, et prioritairement dans les pays à problèmes, pour résoudre cette question – sans cela tout futur progrès est impossible. Comment pouvons-nous faire un quelconque progrès dans des régions contrôlées par État islamique ? C’est impossible, les gens fuient ces régions, ils tuent des centaines de milliers de gens, font exploser des monuments culturels, brûlent des gens vifs ou les noient, coupent les têtes de personnes vivantes. Comment quelqu’un peut-il vivre là ? Évidemment, les gens s’enfuient.

Premièrement, nous devons lutter efficacement contre le terrorisme et l’extrémisme ensemble.

Deuxièmement, nous devons rétablir l’économie de ces pays et leurs sphères sociales. C’est seulement en manifestant du respect pour l’histoire, les traditions et la religion de ces peuples et de ces pays que nous pourrons rétablir leur souveraineté et leur fournir un soutien économique et politique à large échelle.

Si nous unissons nos efforts dans toutes ces régions, nous aurons des résultats positifs. Si nous agissons séparément et continuons à discuter entre nous sur certains principes et procédures quasi-démocratiques dans certains territoires, cela va nous jeter dans une impasse plus grande. Je place cependant mes espoirs dans un développement positif et dans des efforts conjugués avec tous nos partenaires.

Question  : Monsieur le Président, j’aimerais clarifier quelque chose à propos d’État islamique, parce que la Russie a parlé de la nécessité de créer une coalition politique, et les États-Unis ont exhorté à la même chose. Il n’y a pas d’accord sur la Syrie, par exemple, et ainsi de suite. Comment voyez-vous la création d’une telle coalition ?

Vladimir Poutine  : Nous prenons des mesures précises, et nous le faisons publiquement. Si vous voulez connaître les détails, je peux expliquer encore une fois. C’est vrai que nous voulons créer une coalition internationale pour combattre le terrorisme et l’extrémisme. Avec cet objectif en vue, nous tenons des consultations avec nos partenaires américains, j’en ai discuté personnellement au téléphone avec le président des États-Unis, M. Obama, et j’ai aussi discuté avec le président de la Turquie, les dirigeants d’Arabie saoudite, avec le roi de Jordanie, le président égyptien et d’autres partenaires. Nos agences militaires sont en contact étroit, et tout récemment les chefs des états-majors des pays voisins de ces conflits se sont rencontrés à Moscou.

Nous poursuivons nos efforts politiques afin de créer une certaine coalition. S’il est impossible aujourd’hui d’organiser le travail en commun directement sur le champ de bataille, pour ainsi dire, incluant tous les pays intéressés à combattre le terrorisme, nous parviendrons au moins à une certaine coordination entre eux. Nos premiers pas montre que cela semble généralement possible.

Nous savons qu’il y a des positions différentes sur les développements en Syrie. Incidemment, les gens ne fuient pas le régime de Bachar al-Assad – ils fuient État islamique, qui a occupé de vastes territoires en Syrie et en Irak, où il commet des atrocités. C’est ce que les gens fuient. Nous comprenons toutefois qu’un changement politique est aussi nécessaire. Nous travaillons aussi avec nos partenaires en Syrie.

Il y a une compréhension globale que de tels efforts communs pour lutter contre le terrorisme doivent aller de pair avec certains processus politiques en Syrie. Le président syrien est aussi d’accord avec ça, y compris, par exemple, organiser des élections parlementaires anticipées et établir des liens avec ce qu’on appelle l’opposition saine et l’impliquer dans la gestion du pays. C’est principalement une question de développement interne de la Syrie. Nous n’imposons rien, mais nous sommes prêts à aider dans un dialogue interne à la Syrie.

Question  : Monsieur le Président, seulement pour clarifier les choses : la Russie est-elle prête à participer à une opération militaire si la coalition prend forme ? En particulier puisque nous avons une certaine responsabilité morale – il y a des Russes dans la région occupée par État islamique. Certains médias disent déjà que notre aviation est déployée dans la région.

Vladimir Poutine : Vous savez, c’est une question distincte et nous verrons ce qui se passe. Disons, l’aviation américaine lance certaines attaques. Jusqu’ici, son efficacité n’a pas été très élevée, mais il est trop tôt pour dire ce que nous sommes prêts à faire. Nous fournissons cependant de toute façon un soutien significatif à la Syrie, en équipements et armements et en formation du personnel.

Nous avons signé des contrats importants avec la Syrie il y a 5 ou 7 ans, et nous nous y conformons totalement. Par conséquent, nous considérons divers scénarios, mais pour le moment, ce dont vous avez parlé n’est pas à l’ordre du jour. Toutefois, nous poursuivrons nos consultations avec nos amis en Syrie et avec les pays de la région. Je vous ai déjà dit que nous échangeons avec eux sur cette question et avec les parties avec lesquelles nous dialoguons.

Merci beaucoup.

 

Voir la dernière publication de Sayed Hasan : Les marchands de soupe de la mafia laïque française

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • leypanou 12 septembre 2015 10:10

    Il faut surtout se rendre compte de l’hypocrisie de ceux qui prétendent lutter contre ISIS/Daesh ici après 1 an de « frappes aériennes » et 6700 sorties, Daesh/ISIS semble plus fort que jamais.

    Les Etats-Unis voulaient même une zone d’exclusion aérienne pour protéger « leurs » rebelles qui luttent contre Daesh, sachant que ISIS/Daesh n’ont pas d’avion : la conclusion est claire, ils veulent pouvoir bombarder essentiellement des cibles syriens sans risque.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 septembre 2015 15:21

      @leypanou
      Daesh a triplé son territoire après 1 an de Coalition, soit disant, anti Daesh....


    • V_Parlier V_Parlier 12 septembre 2015 17:44

      @Fifi Brind_acier
      Et aujourd’hui ils se scandalisent à l’idée que la Russie et Assad se mettent à lutter réellement contre daesh. Ca sent vraiment mauvais au royaume de l’UE. L’invasion que nous commençons à subir (même pas forcément voulue par les « envahisseurs » eux-mêmes) est peut-être finalement la seule chose qui pourra arrêter les euro-atlantistes dans leur délire... mais à quel prix !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 septembre 2015 09:00

      @V_Parlier
      La question est de savoir ce qui les inquiète ? La Russie n’a sans doute aucune envie de se retrouver englué dans un Afghanistan Bis...Mais depuis des années, elle livre de l’armement à la Syrie et les Conseillers militaires qui vont avec, pour former l’armée syrienne.


      Reste à savoir quel type d’armement livre la Russie ?
      En 2013, quand l’OTAN et l’ US Navy s’apprêtaient à bombarder la Syrie par la mer, il y a eu un os. Ils n’arrivaient pas à repérer les radars syriens, préalable à toute attaque. Ils ont dû déclarer forfait, ce que les médias occidentaux se sont bien gardé de nous raconter.
      « Echec et Obamat en Syrie »

      L’armement russe est spécifiquement conçu pour dézinguer les armements américains. Les Russes sont par exemple capables de « déconnecter » toute l’électronique d’un navire de guerre... A l’heure de l’électronique, les occidentaux en sont restés à voir des chars russes partout...

    • Claude Simon Gandalf 13 septembre 2015 18:21

      @Fifi Brind_acier


      Ben ouais fifi. Plus ils luttent contre Daesh, plus je me retrouve dans la dèche.

    • Le p’tit Charles 12 septembre 2015 10:21

      Poutine est actuellement le seul homme politique valable sur la planète...c’est en cela qu’il dérange les « Fachos » avec à leurs têtes les USA...Vous avez vu les « Faux-Culs » qui pleuraient sur la photo d’un enfant mort..mais qui faisaient ripailles sur les centaines d’enfants assassinés par Israël sur Gaza...Le PS vient de mobiliser 600 maires de France en grande pompe et criant à l’exploit...hors c’est d’après le code officiel géographique (COG) publié par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), au 1er janvier 2015, la France comptait 36 658 communes dont 36 529 en France métropolitaine (Corse comprise) .. ?..Nous sommes gouvernés par des « NAINS » incompétents travaillant pour les USA à la destruction de la planète pour les mafieux made in américa...Alors forcément Poutine dérange dans ce « con-sert » puant de charognes siégeant à l’ONU...


      • Parrhesia Parrhesia 12 septembre 2015 12:11

        @Le p’tit Charles

        Très, très, très bien vu !

        Il est clair que Wladimir Poutine fait actuellement face à la meute avec un calme et une compétence dignes de tous les éloges !

        Par ailleurs, j’aurais souhaité marquer mon soutien à votre jugement par un vote favorable sur le compteur « plus », mais il semble que la gestion de ce système d’appréciation des commentaires soit en train de devenir de plus en plus fluctuante…


      • doctorix doctorix 12 septembre 2015 21:06

        @Parrhesia
        Vous avez raison, l’abandon du système de cotation des commentaires comme auparavant n’est pas une bonne chose.

        Il y avait certes une forme de vedettariat, mais aussi à mon avis un plus vif intérêt des lecteurs.
        Je ne serais pas étonné d’apprendre que l’audience a largement baissé à la suite de cette mesure.

        Pour rester sur Poutine, c’est le seul homme d’Etat digne de respect à l’heure actuelle (avec quelques dirigeants d’Amérique du Sud).
        Les autres sont des pantins, obéissant servilement à d’autres farceurs aux USA.
        Qui dirige vraiment les affaires ? Une infime minorité avec à leur tête quelques banquiers, Rothschild, Rockefeller, Goldman Sachs, Morgan. Il en est ainsi depuis 200 ans, et ces gens-là, par leur emprise sur les media qu’ils possèdent, décident de toutes les guerres en manipulant les masses ignorantes.
        Et ça fonctionne toujours.

      • Yaltanne 13 septembre 2015 10:46

        @Parrhesia
        .
        Vous avez raison, l’abandon du système de cotation des commentaires comme auparavant n’est pas une bonne chose.[…] à mon avis un plus vif intérêt des lecteurs.Je ne serais pas étonné d’apprendre que l’audience a largement baissé à la suite de cette mesure.

        .
        Je confirme.
        Suivre les commentaires, leur audience, regarder combien souscrivent combien réfutent était le principal intérêt de mes visites.
        De fait, je viens chaque fois moins souvent ici, je glisse vers d’autres sites avec commentaires et appréciations de ceux-ci, lisibles (compréhensibles).
        .
        Mon père disait « le mieux est l’ennemi du bien », si c’était pour faire mieux, ça confirme l’adage.
        Je crois que c’est tout bonnement pour faire nouveau, puisque changer est la clef de la popularité. C’est pour le moins ce que pense, par contagion, le plus grand nombre. Le mot d’ordre est donc : changer, tout, toujours, tout le temps pour ne pas lasser…
        .
        Z’ont tort, comme d’hab…

        en plus… c’est très frustrant. On ne peut plus participer des conversations en marquant son soutien ou au contraire sa réprobation.
        - - - - - - -
        Si l’équipe des grands décideurs pose un sondage - qui sera toujours mieux que la vieille chose qui traine depuis des années dans la marge droite de la page d’accueil et qui fait très j’m’enfoutiste - on pourra savoir ;)


      • Croa Croa 13 septembre 2015 14:58

        À doctorix « Et ça fonctionne toujours »
        Oui mais les masses sont de moins en moins ignorantes smiley


      • Thucydide Thucydide 14 septembre 2015 08:42

        @Parrhesia
        j’aurais souhaité marquer mon soutien à votre jugement par un vote favorable sur le compteur « plus », mais il semble que la gestion de ce système d’appréciation des commentaires soit en train de devenir de plus en plus fluctuante

        Je l’ai fait mais j’ai dû d’abord autoriser javascript sur la page de mon navigateur (Firefox)


      • Parrhesia Parrhesia 14 septembre 2015 14:01

        @Thucydide

        Merci mille fois de m’avoir communiqué cette solution.

        Néanmoins je dois vous avouer que pour des raisons personnelles j’ai exclu Firefox de mon système, comme d’ailleurs Facebook et autres modernités suspects.

        Malheureusement je ne puis tout exclure...

        De plus, mon âge avancé s’accommode mal de tout ce qui complique inutilement la communication entre interlocuteurs de bonne foi, ce qui ne semble être le cas, ni de Firefox, ni de certains webmasters, ni des concepteurs d’interfaces en général !

        Mais encore une fois, merci pour votre information.

        Bonne journée à vous


      • Sarah 12 septembre 2015 14:13

        « En général, dans une situation de crise, la meilleure réponse est toujours de donner plus de liberté aux affaires. C’est la direction dans laquelle nous allons nous engager, mais en même temps, cela n’évitera pas des mesures ciblées de soutien pour des secteurs industriels spécifiques, le marché du travail et le secteur social. »


        Le gouvernement français fait le contraire : plus il y a pénurie, plus il réglemente, aggravant encore la pénurie.

        Constatant cela, il règlemente encore plus, prend des « mesures » encore plus contraignantes et restrictives pour faire croire aux électeurs « qu’il fait quelque chose » et ainsi de suite.


        • Sarah 12 septembre 2015 14:15

          Inversement, contrairement aux Russes, il laisse vendre ou démanteler des secteurs-clés de l’industrie, aggrave le chômage, dégrade les vrais services publics et mène une politique anti-sociale.


          Quand aller-vous, enfin, vous guérir de l’RPS (l’Herpès en ajoutant les voyelles) ?


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 septembre 2015 15:09

          @Sarah
          La Russie n’a pas ineffable avantage d’être dans notre belle Europe de la prospérité...
           


        • christophe nicolas christophe nicolas 13 septembre 2015 18:37

          @Sarah


          La libéralisation pour laisser les gens créatifs entreprendre est une bonne chose et cela est faisable lorsqu’il y des règles du jeu honnêtes et applicables ce qui demande une régulation par les frontières. L’assistanat est la conséquence d’un libéralisme mondialiste qui est de fait l’internationale socialiste. Si vous créez des conditions qui tuent les gens, vous êtes obligés de les assister.

          On ne peut pas raisonner « libéral ou socialiste » sans parler des frontières qui fixent les règles du jeu sinon il se crée des inversions de raisonnement. Un pays très protégé par ses frontières peut être très libéral, c’était l’ancien modèle des USA.

          L’internationale socialiste est un modèle où 95% des gens finiront en assistés comme ça, ils accompliront leur vieux rêve de rééduquer la pensée. Ca rejoint Rockefeller qui avait construit un monopole, les ententes globales dans les affaires n’étant que du socialisme déguisé.

          Evidemment plein de gens veulent une chose et construisent l’inverse parce que beaucoup de nos dirigeants pratiquent la langue de bois.

        • France Républicaine et Souverainiste Fabien de la Beauce 12 septembre 2015 14:25

          Vladimir Poutine, un homme d’état visionnaire et patriote, il est la chance de la Russie. Des hommes de cette trempe n’existent plus en France depuis la mort de De Gaulle !


          • krapom.deviantart.com krapom.deviantart.com 12 septembre 2015 16:43

            @Fabien de la Beauce
            Je n’irais pas jusqu’à dire « la chance », mais il est certain que sans lui le pillage du pays aurait continué et les files d’attente devant les commerces se seraient plus encore allongées - pour la plus grande joie du monde Occidental et des Alcooliques Anonymes...


          • doctorix doctorix 12 septembre 2015 21:12

            @krapom.deviantart.com

            On peut ajouter que sans lui, nous serions probablement lancés dans une guerre nucléaire contre l’Iran.
            Personne ne mérite davantage le Nobel de la Paix (qui pour une fois serait pleinement justifié).

          • Thucydide Thucydide 14 septembre 2015 08:55

            @krapom.deviantart.com

            Il aura donc bel et bien été la chance de la Russie, parce que l’arrêt du pillage économique et l’amélioration des conditions générales de vie ne sont pas des fatales calamités.
            Si vous faites allusion au relatif autoritarisme de sa pratique de gouvernement, là aussi il faut bien comprendre que la gabegie Eltsinienne nécessitait un sérieux coup de frein...
            Laissons ce pays reprendre sa route en passant calmement ses vitesses : ce serait dommage qu’il cale.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 septembre 2015 15:19

            Pour la Syrie, il faut noter dans ses réponses des phrases que nous n’entendons plus depuis bien longtemps en France : « Nous devons rétablir l’économie de ces pays et de leur sphères sociales. C’est seulement en respectant leur histoire, les traditions et la religion de ces peuples et de ces pays que nous pourrons rétablir leur souveraineté et leur fournir un soutien économique et politique.
            Si nous unissons nos efforts dans toutes ces régions nous aurons des résultats positifs ».


            Comprenons : la Coalition anti Daesh n’arrive à rien car sa politique est erronée.
            Il avait prévu ce qui est en train d’arriver. Poutine va donc proposer aux Nations Unies son plan pour aider ces nuls à combattre Daesh : une coalition internationale avec la Russie, la Chine et l’ Iran pour appuyer l’armée syrienne...

            Il faut souhaiter que ce plan fonctionne, que la paix revienne au Moyen Orient et que tous ces réfugiés puissent rentrer chez eux.

            • Lucide bdpif@laposte.net 12 septembre 2015 17:05

              @Fifi Brind_acier



              Si les millions de refugiés SYriens voulaient rentrer chez eux, sous la coupe du regime Assad, il leur suffisaient de changer de région dans leurs pays et d’aller dans les zones controlés par Assad. S’ils ne le font pas, c’est qu’Assad est aussi boucher que Daech.

              Il faut abbatre le regime Assad avec Daech pour qu’ils puissent rentrer chez eux.C est d’une logique implacable



            • Lucide bdpif@laposte.net 12 septembre 2015 17:17

              @bdpif@laposte.net


              Un peu de lecture fifi



            • leypanou 12 septembre 2015 19:51

              @bdpif@laposte.net
              C’est vrai, cela a très bien marché pour la Libye.


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 septembre 2015 21:08

              @bdpif@laposte.net
              Z’avez raison, non seulement Assad tue son propre peuple, mais en plus, ceux qui sont encore vivants votent majoritairement pour lui..., y compris ceux qui sont à l’étranger. Les Syriens sont masos en somme.


              Vous devriez lire autre chose que Médiapart, il fait de très bonnes enquêtes en France, mais sur les théâtres de guerre, ses journalistes ne voient pas plus Daesh que la Coalition..., cela s’appelle « une myopie sélective ». 

            • doctorix doctorix 12 septembre 2015 21:25

              @bdpif@laposte.net

              Interprétation partiale.
              Les gens qui quittent les zones occupées par Daesh n’ont pas envie d’aller dans une région plus sure actuellement mais qui risque à tout moment d’être envahie par les mêmes coupeurs de tête qu’ils fuient. De plus, l’embargo et l’insécurité font que Damas a des problèmes graves d’eau, de nourriture, de médicaments : pas un endroit de rêve.
              Il ne faut surtout pas abattre le régime d’Assad, et il faut surtout remettre en question toutes les calomnies qui circulent sur son compte.
              Regardez ce qu’on vous a dit sur Poutine, et observez comment les opinions sur sa personne se retournent actuellement. Ne servez pas la soupe aux propagandistes désinformateurs.
              Ouvrez les yeux et résistez !
              Ceci pour le cas où vos opinions ne seraient pas rémunérées, parce que de tels personnages existent, si, si...

            • Yanleroc Yanleroc 13 septembre 2015 03:27

              @Fifi Brind_acier

              Bonjour Fifi
              Pour que ce plan fonctionne il ne reste plus que les US veuillent bien rentrer dans cette nouvelle coalition donc, et s’ allier dans un bel éclair de lucidité contre le terrorisme et DAESH, et ceci au plus vite, puisque la solution est tellement limpide.
              Mais le Complexe Militaro-Industriel US et la Grande Finance n’ ont sans doute pas intérêt à ce que le Terrorisme prenne fin.Il n’y a d’ info que celle là !
               Poutine le sait, et dans ce cas, cet espoir d’ alliance contre nature n’ est qu’ un espoir.
              Les US feront traîner, sous la pression des Intérêts Mondialistes Parasites et DAESH continuera de gagner du terrain en Syrie malgré le travail des diplomates et « spécialistes » de Poutine. 

               Si les US se désistent dans les conditions de l’ accord, Poutine et les Chinois auraient le choix entre prendre les choses en main avec ses alliés au Moyen Orient sans l’ OTAN.. 
              ou laisser s’ installer le Chaos en Europe, espérant que l’ Amérique soit « contaminée », 
              c-a-d que les peuples se soulèvent et se rebellent, tout comme il l’ espère et le souhaite en Ukraine.
              Je ne le vois pas intervenir sans y être forcé, je le vois plutôt attendant sagement , prêt au prochain coup d’ échec, la conscience tranquille (si je puis dire), de voir la suite, il le dit.
              Les US sont clairement désignés comme responsables mais il me semble qu’ il en appelle plus à la Conscience des Peuples, qu’ à leurs Hauts dirigeants. En poussant plus loin, on pourrait dire qu’ il en appelle à la Révolte des Peuples Indigènes et souverains occidentaux, et pour pousser encore , je dirais que nous aussi ! Pour m’ enfoncer je dirais que les ET eux mêmes en appellent à la prise de conscience des peuples. N’ oublions pas que Poutine a menacé les US de dévoiler les dossiers Ovni ...

              Cette nouvelle coalition peut-elle vraiment voir le jour ?.. Car cela voudrait dire forcément que les plus grandes puissances mondiales alliées ne peuvent pas, ne pas réussir, non plus à lutter contre, mais à éradiquer définitivement le Terrorisme.
              Je ne pense pas que Poutine soit naïf à croire que les Impérialistes Américains vont lâcher le morceau facilement, et tout ça peut traîner .Et traîner c’est continuer..Qu’ en pensez vous ?


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 septembre 2015 09:09

              @bdpif@laposte.net
              Mais c’est bien sûr ! Daesh est au nord de la Syrie, qu’ils aillent donc au sud !
              Refaire sa vie en plein désert syrien, c’est super fastoche...
              Si vous voulez voir à quoi cela ressemble, voilà quelques photos.


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 septembre 2015 09:12

              @Yanleroc
              Sauf si les Russes ont gardé leur avance technologique en matière d’armement...
              J’ai mis un commentaire plus haut sur ce sujet.


            • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 11:43

              @Fifi Brind_acier


              J’ai trouvé très jolie le sphotos que vous m’avez mises, avec les petits chameaux et les palmiers. Effectivment, ce sont des photos de désert. Qui n’ont aucuns rapports avec le sujet.

              Refaire sa vie ne Désert Syrien pour les réfugiés ? Je vous invite plutôt à regarder la réalité avec le camps de Zaatari, qui est carrement devenu une ville avec plus de 600 000 réfugiés

              Apparement, la grande majoritée des syriens fuieraient les massacres du régime Assad, soutenu par la Russie, depuis 3 ans, et les massacres de de daesh depuis 1 an environ. Il n’y a qu’une poignée d’internautes sur le net, qui se compte par Dizaine, qui affirment eux, qu’ils ne fuient pas ASSAD. 

              Qui croire ? Les 99,9999 % de refugiés qui affirment que Aassad est bien un dictateur sanguinaire qui massacre sa population, ou alors, une poignée d’internautes installés sur un canapé à Paris qui eux affirment le contraire ? Le choix est cornelien




            • Yanleroc Yanleroc 13 septembre 2015 11:59

              @Fifi Brind_acier

              Que les Russes soient capables de tenir tête aux US dans un combat technologique ne fait pas de doute mais comment poutine peut-il espérer une coalition internationale sachant que  « comme l’a précisé un porte-parole de la Maison Blanche ce week-end, ses actions en Syrie ne seraient acceptables que si elles étaient subordonnées aux objectifs de Washington et de sa « coalition ». Washington n’a toutefois manifesté aucun intérêt à intégrer la Russie dans ce front impérialiste. ». Donc c’ est un vœux pieux.Est-ce que pour autant que Poutine désire s’ engager plus avant même s’ il poursuit son aide à la Syrie..

            • Yanleroc Yanleroc 13 septembre 2015 12:51

              @bdpif@laposte.net
              Poutine affirme aussi que les réfugiés ne fuient pas Bachar mais l’ EI, 

              et avec lui, « une poignée » de Russes..combien en pourcentage ?! .

              Les réfugiés de Zaatari ne pourraient-ils pas créer petit à petit une Autre ville sur leur camps avec l’ argent des occidentaux, cela coûterait certainement moins cher que des charges nucléaires.Le reportage montre qu’ ils en seraient capables.Pourquoi voudraient-ils tous alors migrer vers l’UE, d’ autant que les peuples européens résistent à cette « invasion ».Poutine aussi tient à l’Intégrité culturelle des peuples (les réfugiés ne sont pas un peuple d’ accord), et il est clairement contre le NOM mais je crois plutôt qu’ il attendra que les Impérialistes se tirent une balle dans le pied ! 

            • Parrhesia Parrhesia 13 septembre 2015 14:01

              @bdpif@laposte.net

              Dans votre logique implacable, vous avez comptabilisé beaucoup de reflux migratoires parmi les populations qui, à tort ou à raison, se sont installées dans l’actuel hexagone depuis 466 ?

              Si oui, merci de nous les signaler. Cela sera sans aucun doute susceptible de modifier notre point de vue.


            • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 14:24

              @Yanleroc

              « Poutine affirme aussi que les réfugiés ne fuient pas Bachar mais l’ EI, et avec lui, « une poignée » de Russes.. » 


              Et bien, je crois savoir pourquoi !!!!! En fait les medias Russes ne mentionnent jamais que Assad lance des bombes sur son peuple, et mene une tyrnaie sans som, assassinant femmes, enfants et rebelles en masse. C’est pour cà que Poutine n’est pas au courant !!!!! 

              Pour ne pas froisser le monsieur, je pense qu’il faudrait interdir aux refugiés et aux medias mondiaux de parler de ce que fait Monsieur Assad !!!! Ainsi, le secret serait bien gardé !!!!

              (Ou alors vous nous prenez royalement pour des cons dans vos explications, c’est une possibilité aussi)

            • elpepe elpepe 13 septembre 2015 14:49

              @bdpif@laposte.net
              votre lien ne prouve rien du tout vous etes d une totale malhonnete intellectuelle
              Biensur il existe une opposition a Bassar, comme en France il existe une opposition a ce gouvernement qui ruine son propre pays, lui fait prendre des risques considerables en matiere de terrorisme et appauvrit ces populations en permettant une immigration massive
              Pour autant cet opposition preferent rester a ecrire et essayer d eduquer des gens comme vous en restant sur leurs cannapes plutot que de prendre les armes, et tirer sur tout, la France est encore et heureusement un pays de droit, et les populations chretiennes non violentes comme moi
              Avec des gens comme vous et les cretins au gouvernement il est bien possible que ca ne soit plus le cas ds le futur .... merci pour votre obscurantisme


            • Croa Croa 13 septembre 2015 15:07

              À bdpif@laposte.net
              Médiapart n’est guerre plus fiable que les autres médias autorisés. Perso j’ai essayé mais il y a belle lurette que je ne suis plus abonné.
              En ce qui concerne le calvaire syrien écouter plutôt cet avocat !
               


            • Croa Croa 13 septembre 2015 15:16

              À bdpif@laposte.net « Les 99,9999 % de refugiés qui  »...
              PASSENT À LA TÉLÉ ?
              Effectivement c’est là paroles d’évangile !  smiley smiley smiley smiley


            • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 17:11

              @Croa


              Ha moi, je ne sais pas hein ? Je cherche à comprendre .... Je suis dans la plus complète confusion

              D’un coté : Des millions de refugiés qui passent à la télé, radio, photos, qu’on voit débarquer sur nos plages, et ce depuis 4 ans et qui affirment qu’assad est un boucher qui bombarde sa population

              Et de l’autre coté, depuis 3 mois, une poignée de 10 francais et les medias russes qui affirment que c’est faux, enfin eux ils affirment pas que c’est faux, ils en parlent pas ....

              Que choisir ? A moins que les millions de refugiés mentent et soient des agents de la cia, que pendant la nuit, les reptiliens russes arretent le temps histoire de réécrire tout les témoignages contre Assad, ce qui est probable aussi et rendrait plausible vos témoignages pacifistes=

              (OU alors vous nous prenez royalement pour des cons, c’est possible aussi)


            • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 17:15

              @elpepeicles


              Ha bon ? Il existerait une opposition à Assad ? VOus êtes sur ? Je cherche dans les commentaires et les articles d’agoravox personne n’en parle .....

              Mon petit doigt me dis que c’est peut être possible et que cà expliquerait la guerre civile. 
              Merci pour votre role d’education populaire, c’est très gentil. Un peu concon, si vous n’etes pas rémunéré par la russie, mais c’est tout à votre honneur. Eduquez nous, on attends que cà, mdr

            • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 17:45

              @Croa


              J’ai regardé ton lien Croa, l’avocat qui parle est l avocat egalement d’ Alain Soral. Il fait partie du reseau voltaire, donc c’est l’ équipe à Meyssian. Donc je regarde meme pas le lien, c’est du 100 % connerie assuré.

            • elpepe elpepe 13 septembre 2015 17:50

              @bdpif@laposte.net
              surtout tres concon de votre part si vous n etes pas renumere vous meme, vos commentaires sont toujours de l intox et ca pue a 10000 km a la ronde



            • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 18:39

              @elpepe


              Toi tu as bien appris ton manuel du troll, mais d’un ane, on ne fera un cheval de course, le lien que tu m’a s donné avec tes 46 pages confirme tout ce que je dis, qu’Assad massacre son peuple. Tu es vraiment un ane.  Pour le reste, merci, je suis au courant, et je fais partie egalement d’une association de defence des dessinateurs de presse dans le monde, et on a des clients Syriens dans les geoles de ton choucou depuis 3 ans. Ignare. 

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 septembre 2015 19:50

              @Yanleroc
              On verra la suite des évènements, les discussions aux Nations Unies vont commencer bientôt.


            • elpepe elpepe 13 septembre 2015 20:10

              @bdpif@laposte.net
              ou en effet dans ce rapport il y a plusieurs voix dissonantes,
              - des trolls comme toi qui serait pret a assasiner pour manger leur soupe
              - et des medecins honnetes qui posent les vrais question et invoque la responsabilite de l Europe et sa mauvaise foi
              - cela prouve bien que ton gouvernement et tes maitres pratiquent la propagante, l insulte et le crime aussi

              apprends a lire duc...


            • elpepe elpepe 13 septembre 2015 20:40

              @bdpif
              Par contre en parlant d opposition il serait interessant d etudier que en France il n y a plus vraiment d opposition ou d alternance a la voix de son maitre (OTAN) dont vous vous faites le relai aussi

              Donc en effet vous pouvez vous interrogez si votre pays est encore democratique et aussi sur le fait que vous soyez vous un vrai collabo AH AH AH


            • Croa Croa 14 septembre 2015 00:10

              À bdpif@laposte.net
              *
              N’écouter qu’un son de cloche rend con à 100%.
              Mais si t’es heureux comme ça libre à toi !


            • agent ananas agent ananas 14 septembre 2015 04:04

              @bdpif@laposte.net

              C’est sur que les médias des marchands de canons (Dassault, Lagardère) ou de la finance (Rothschild, Weil) c’est 0% conneries.
              Libre à vous de vous faire enfumer...
               smiley


            • Lucide bdpif@laposte.net 14 septembre 2015 04:28
              Elpepe

              « Donc en effet vous pouvez vous interrogez si votre pays est encore democratique »


              Ha tiens, vous n’etes même pas francais ? Quelle surprise .... 
              Tout l’attirail du troll : Agressivité, manques d’arguments, retournements d’arguments,etc ...


              Allez je te laisse cirer les pompes de ton chouchou, petit faf à petite bite. Moi, j’ai un travail propre, quand tu veux pour te tondre ....

            • Lucide bdpif@laposte.net 14 septembre 2015 04:31

              @agent anana


              Oui, toute la press emondiale n’apparttient pas à lagardère. Bon, vous me faites ecrire pour rien, on rabache ....


            • Lucide bdpif@laposte.net 14 septembre 2015 04:39

              @Croa

              « N’écouter qu’un son de cloche rend con à 100%. »


              Oui, sauf quand les autres sons de cloches sont grotesques. D’un chat, on a le droit de dire que c’est un chien. Effectivement, c’est un autre point de vue ;, cà n’empeche que la majorité des gens qui pensent que c’est un chat a raison. Et le gars qui me sors que c’est un cheval et que je suis un con de croire la majorité, n’a pas forcement raison. 

              Si tu me mets un liens de l’avocat de Soral qui porte plainte contre Fabius pour crime contre l’humanité, parce qu’il a dis du mal de Assad, désolé je lis meme pas. C ’est dans le même ordre d’esprit ... Un tissus de connerie ... Allez a plus :)

            • agent ananas agent ananas 14 septembre 2015 08:55

              @bdpif@laposte.net

              Agent à nanas ? pfff....
              Ne m’appelez pas Charlie ou je vous envoie mes angels...


            • Thucydide Thucydide 14 septembre 2015 09:43

              @Fifi Brind_acier
              Les Russes ont toujours un armement de pointe, surtout dans l’électronique et l’aérien, c’est indéniable.

              Mais ils auront beaucoup de mal à intervenir au delà de leurs frontières non pas comme le laisse entendre Yanleroc pour laisser les peuples faire le travail, mais tout simplement parce que pour eux, se lancer dans une bataille n’a de sens et de justification que si leur pays où les vies de Russes sont directement menacés.

              Ils ont très calmement et très subtilement agi en Crimée (terre Russe), mais ils restent sur une prudente réserve au Donbass, et se mettent prudemment sur la touche en regard d’Odessa ou de Kharkov, qu’ils laissent libres de leur choix.

              Nous devons toujours avoir à l’esprit que depuis la chute de l’URSS et l’échec du délire libéral inféodé à l’Occident, la Mère Russie est de retour, avec sa profonde conviction orthodoxe et patriotique.

              Le plus à craindre aujourd’hui est incontestablement le manque de retenue de l’OTAN dans l’escalade de ses provocations. Elle n’a manifestement pas compris qu’elle risque fort de se retrouver face à l’esprit de Leningrad. Les européens devraient faire un petit effort de mémoire pour évaluer les résultats d’une telle confrontation, Atome et Hightech en prime.


            • agent ananas agent ananas 14 septembre 2015 11:46

              @Thucydide

              Exact.
              L’essentiel du matériel militaire russe est défensif, au contraire des US dont l’arsenal est plutôt offensif.


            • krapom.deviantart.com krapom.deviantart.com 12 septembre 2015 16:40

              L’illustration est absolument géniale.


              • wesson wesson 12 septembre 2015 19:15

                Mouais, aux dernières nouvelles, le père - qui a quand même perdu toute sa famille - était un passeur, et aux commandes de la barque qui a chaviré. 


                Qu’on ne me prête pas des propos d’identitaire : Les gens qui sont arrivés en Europe, il faut les accueillir, sans préjudice de provenance ou de religion et même de point de départ réel, bien évidemment. Et non Monsieur Sarkozy, il ne faut pas leur dire de « rentrer chez vous lorsque la guerre sera finie »

                Mais cette histoire de réfugiés quand même soulève bien des interrogations. L’une d’entre elle est pourquoi tout ce monde qui jusque là semblait rester en Turquie se mets soudainement à trouver l’argent nécessaire pour passer en Europe. 



                • leypanou 12 septembre 2015 19:49

                  @wesson
                  Ils viennent de partout, pas seulement de Turquie. Il y a même des familles syriennes qui viennent d’Egypte, en ayant eu assez de leur traitement là-bas. La vente de faux-passeport syrien bat son plein et une Consule Honoraire de France en Turquie a trouvé un moyen d’améliorer l’ordinaire en ...vendant des gilets de sauvetage et des canots gonflables. Quant aux passeurs/trafiquants, çà marche très bien pour eux.


                • Jelena 12 septembre 2015 20:04

                  @wesson >> Mais cette histoire de réfugiés quand même soulève bien des interrogations.
                   
                  Il y a beaucoup d’enfumage autour de cette « vague migratoire ». A en croire les « journalistes » français, la Hongrie est submergée par les migrants.... La bonne blague, en Hongrie il y a 4.000 flics pour 200 km de frontière commune avec la Serbie.
                   
                  Quand aux tarifs, Istambul-Berlin, il faut compter 500€ par tête.


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 septembre 2015 21:15

                  @Jelena
                  La majorité n’est pas en Europe.
                  -1,5 million au Liban
                  -1,6 million au Pakistan
                  - 1 million en Jordanie
                  - 2 millions en Turquie
                  - 857 000 en Iran
                  - et 300 000 en région kurde d’Irak.


                • lmcal140 13 septembre 2015 02:01

                  @wesson
                  ’’....aux dernières nouvelles, le père - qui a quand même perdu toute sa famille - était un passeur, et aux commandes de la barque qui a chaviré....’’

                  EXACT. Nous irons de surprises en surprises au cours des prochains mois.

                   Les égorgeurs de l’équipe americano-israélo-saoudienne sont intégrés parmi des groupes de vrais réfugiés. Beaucoup de faux passeports syriens aussi qui ne peuvent être vérifiés....puisque la plupart des pays Européens ont fermé leurs ambassades en Syrie. Les saoudiens financent.


                • Yanleroc Yanleroc 13 septembre 2015 03:38

                  @Fifi Brind_acier
                  Alors ça veut dire combien au total, divisé par le nombre de pays sur la liste ?.


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 septembre 2015 09:19

                  @Yanleroc
                  Plusieurs millions, évidemment. Proportionnellement à tous ceux qui ont trouvé refuge hors de l’ UE, pour l’ Europe, c’est peanuts. Quelques centaines de milliers divisés par plus de 20 pays, c’est rien du tout.
                  Le Liban à lui seul, accueille l’équivalent de 40% de sa population.


                  Mais jusqu’à présent, les européens balançaient des milliers de bombes et armaient les « gentils rebelles modérés », sans se soucier des dégâts collatéraux...Les arroseurs arrosés.

                • agent ananas agent ananas 14 septembre 2015 12:32

                  @wesson
                  Bonjour

                  Mouais, aux dernières nouvelles, le père - qui a quand même perdu toute sa famille - était un passeur, et aux commandes de la barque qui a chaviré.

                  Ce trafic se fait en famille... ? La femme à la vigie et les enfants comme mousses... ?
                  Ceci dit, je m’interroge aussi sur cet afflux soudain de réfugiés. Les tarifs des passeurs ont baissé ? Sans doute la saison des soldes...


                • Arthaud Arthaud 12 septembre 2015 19:47

                  Oui, l’illustration est absolument géniale, qui renvoie à une réalité dix fois dramatique



                  Et comme disait Daladier

                  Bien cordialemnt

                  • Robert GIL Robert GIL 12 septembre 2015 19:51

                    Succédant au gouvernement « ultracorrompu » d’Eltsine, la première tâche de Poutine fut de mettre un terme à ce pillage à grande échelle du pays. Il fallait museler la grande mafia en cheville avec les multinationales étrangères. Certains de ces mafieux ont pu être arrêtés, jugés et les transactions en cours bloquées. Poutine est aussi un homme qui a mis fin à des hold-ups américains sur le pétrole. En faisant arrêter le 25 octobre 2003 Mikhaïl Khodorkovski, sur un aéroport de Sibérie alors qu’il voulait vendre sa société Youkos à Exxon. Ce qui a fait hurler les anglo-saxons au nom du « libéralisme économique », des droits de l’homme et autres indignations « démocratiques »… La réaction allait être brutale. Du « grand ami » de l’après 11 Septembre, Poutine, allait immédiatement devenir l’homme à abattre.
                    .
                    Voir : POUTINE : pourquoi tant de haine ?


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 septembre 2015 21:19

                      @Robert GIL
                      Parce qu’il s’oppose au dépeçage en trois parties de la Russie, que prévoyait Bzrezinski. Fait aggravant, il est pour le respect de la souveraineté des Etats et le respect du Droit International, bref, une horreur totale !


                    • alinea alinea 12 septembre 2015 21:47

                      @Robert GIL
                      Pour l’instant, on pourrait très bien faire de Poutine un modèle, car imaginons les dirigeants de tous les pays oeuvrant dans cette veine là, il faut y réfléchir plus avant mais il me semble bien que le monde irait mieux, non ?
                      Imaginez Obama sur le même modèle, et quelques-uns des nôtres en Europe.
                      Alors je n’ai pas honte de dire que oui, en tant qu’homme politique au plan international - national aussi mais je n’en sais que l’aspect économique, base de tout quand même- Poutine peut être pris pour modèle.


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 septembre 2015 09:28

                      @alinea
                      Poutine a présenté sa doctrine en 2007 dans son discours de Munich, qui a fait sortir des boutons à tous les néo cons de la Maison Blanche et de la planète...

                      « Le Nouvel Ordre Mondial conçu par Washington n’a pas d’avenir. Ce qui compte, c’est le principe consacré de la souveraineté des Etats. Non alignement (sur Washington), non confrontation et non ingérence dans les affaires des autres Nations ».


                    • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 11:53

                      @Fifi Brind_acier


                      C ’est rigolo, en ce moment, Poutine à fait réécrire les manuels scolaires pour donner une autre version de l’histoire de la seconde guerre mondiale. Ce type est génial, il a arrive à changer le passé, rien qu’en claquant des doigts. C ’est un grand joueur d’echec 

                    • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 12:01

                      @alinea

                       Poutine peut être pris pour modèle.


                      Moi je suis plutôt d’accord avec vous, c’est quand meme l’Homme le plus riche de la planete avec avoir pillé tout ce qu’il pouvait en Russie. Massacre d’oposants, executions sommaire, main mise sur l’appareil d’état. Torture d’état officialisée, et pour l’international, quelques guerres ci et là avec plus de 300 000 morts au total pour sa politique étrangère. Je lui trouve quelque chose d’humain. De profondement humain. 

                    • alinea alinea 13 septembre 2015 14:27

                      @bdpif@laposte.net
                      J’ose espérer bdpif que vous savez que tout ça c’est des conneries !!
                      Quel est l’intérêt pour vous même, de les garder et les véhiculer ? J’aimerais bien le savoir.


                    • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 14:40

                      @alinea


                      « J’ose espérer bdpif que vous savez que tout ça c’est des conneries !!

                       »Ben, je ne sais plus, je nage en pleine confusion ... 

                      D’un coté, j’ai toute la presse mondiale qui me dis que Poutine est un gros corrompu nationaliste qui fait la guerre un peu partout, et s’en mets pleins les poches, de l’autre, j’ai la presse de Poutine et une poignée de 6 francais d’agoravox qui me disent que c’est pas vrai. C’est comme Assad, des millions de refugiés disent qu’il es tméchant et monsieur POutine qui l’arme et le protege me dis qu’il est gentil. Je nage en pleine confusion. Soit je suis en face d’un grand complot mondial mediatique avec 1 milliards de menteurs qui essaient de passer incognito UN GRAND SECRET, soit monsieur Poutine et monsieur Assad sont des menteurs et controlent la presse de leur pays.

                      BIzarement, n’étant pas assez encore simple d’esprit pour croire à un grand complot mondial, j’ai plutôt envie de croire que Poutine et Assad sont des menteurs. 

                      Mes raisons personelles ? Je sais pas, peut être un sentiment de rendre un peu justice à des dizaines de milliers de civils massacrés par le régime de Assad, et à qui une poignée d’occidentaux crachent sur leurs cadavres en calomniant leur mort sur un canapé rouge brun.


                    • elpepe elpepe 13 septembre 2015 15:04

                      @bdpif@laposte.net
                      c est rigolo, en France on a fait la meme chose avec le gouvernement de Vichy smiley


                    • Croa Croa 13 septembre 2015 15:31

                      À bdpif@laposte.net
                      Sur Agoravox tu trouveras les trucs les plus cons qui soient et aussi des vérités évidentes. Dur de s’y retrouver et effectivement croire avec foi aux versions officielles est plus confortable mais c’est aussi très idiot smiley
                      ...
                      À propos du calvaire syrien permets-moi d’insister : Écoutes cet avocat


                    • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 17:24

                      @Croa

                      Le problème Croa, c’est que les versions qui sont cencés dementir les versions officielles sont tellements grotesques et ridicules, que les versions qui pourraient etre credible et dementir les versions officielles de faits sont noyés dans la connerie propagandistes de ces espèces de trolls pro russes rouge brun, qui donnent l’impréssion d’avoir deux neurones et demi dans leurs explications.

                      On comprends bien que le but est de jeter la confusion, mais enfin, cà marche pas, c’est grotesquement ridicule ... Affirmer depuis deux mois qu’Assad ne bombarde pas son peuple, aprés 4 ans de retransmission des faits et de manière mondiale,e t de millions de témoignages, c’est vraiment vraiment prendre les gens pour des cons. C ’est grotesque .....


                    • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 17:36

                      @bdpif@laposte.net


                      VOus savez Croa, beaucoup des commentateurs de ce site sont des trolls russes ; Je vous invite à lire ce lien


                    • alinea alinea 13 septembre 2015 18:24

                      @bdpif@laposte.net
                      Toute la presse mondiale ? Dia ! que le monde est petit !!


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 septembre 2015 20:06

                      @bdpif@laposte.net
                      Je vous conseille les entretiens avec le français Xavier Moreau qui vit en Russie depuis 20 ans.
                      Ce n’est pas un politique, ni un journaliste, mais un chef d’entreprise. Il a créé une entreprise de conseil pour les gens qui veulent créer une entreprise en Russie ou dans les pays des Balkans.


                      Il a tout intérêt à être bien informé, s’il raconte des salades à ses clients, ça va rapidement se savoir, il n’aura plus de clients. Son site est STRATPOL.

                      Il a écrit un petit livre remarquable, sous forme de fiches : « La Nouvelle Grande Russie »


                      Je vous donne quelques liens d’entretiens que j’ai trouvé intéressants :
                      - « La Russie face au globalisme » Je crois me souvenir que c’est dans cet entretien qu’il explique que les médias d’opposition sont financés par Gazprom.

                      - « L’ héritage bolchévique en Russie et en Ukraine »

                      - « L’Ukraine est morte »

                    • Croa Croa 14 septembre 2015 00:29

                      À bdpif@laposte.net
                      Ce qui est grotesque c’est de croire à ces conneries, que « Assad bombarde son propre peuple », etc... Ce Président a d’ailleurs eu une foi l’occasion de se défendre de cette accusation à la télé (mais celle-ci, rabâchant sans arrêt ses médisances, n’a pas fait l’erreur de l’inviter deux fois !)
                      Désolé mais le con c’est toi. (Je suis maintenant à la retraite mais j’ai terminé mon activité dans l’information et la documentation et sais mieux que toi trier tout ça. Je peux tout de même me tromper bien sûr.)


                    • elpepe elpepe 12 septembre 2015 23:31

                      Oh Sayed tu m as pique ma photo je l avais propose a AGORAVOX 2 jours avant bon
                      je sais que je pue de la gueule et que les scenseurs de AV ne m aiment pas mais qd meme

                      cdlt smiley
                      signe l encule de fascho liberale de service , serbe de surcroit


                      • lmcal140 13 septembre 2015 02:54

                        Jusqu’à maintenant , l’honorable Vladimir Poutine réalise un sans faute. Il a évité tout les pièges

                        des membres de l’État Profond américain-israélien . La situation pourrait malheureusement changée.

                        Le sous-marin nucléaire lanceur d’engins russe Dmitri Donskoy (TK-208) est en route pour un port

                        en CRIMÉE . Les agences de renseignements israéliennes prétendent que le plus grand

                        sous-marins au monde se dirige vers la base de Tartous en Syrie. J’en doute fortement. 

                        .

                        .

                        Je considère que l’envoie de ce sous-marin ( 20 missiles Bulava aux capacités MIRVABLES-10 têtes chacun de 150 KiloTonnes ) en Mer Noire est une bonne façon d’assurer une dissuasion nucléaire.

                        Par contre, je souhaite de tout cœur que les amiraux russes maintiennent ce sous-marin au large en Mer Noire. Voici la raison :

                        Depuis 18 mois, des rumeurs persistantes proviennent des USA. Ces rumeurs laissent entendre qu’une opération militaire visera a déclencher le lancement d’UN MISSILE NUCLÉAIRE A BORD D’UN SOUS-MARIN RUSSE....au quai dans le port de Crimée. Possiblement avec la collaboration d’un ou deux membres corrompus de l’équipage du sous-marin. 

                        La planète vivra une situation extrêmement dangereuse au cours des prochains mois.

                        God bless you Mr. Poutine.

                        Sources militaires israélienne :

                        Des sources militaires indiquent que le sous-marin nucléaire lanceur d’engins russe Dmitri Donskoy (TK-208), qui se dirige vers les eaux territoriales syriennes, a franchi mercredi le détroit des Dardanelles en direction des eaux syriennes.

                        Le plus grand sous-marin du monde, qui emporte 20 missiles balistiques à têtes nucléaires, est accompagné par 2 frégates anti-sous-marines.

                        Dans les cercles militaires israéliens et d’autres pays du Moyen-Orient, nombreux sont ceux qui ont été surpris que le sous-marin ait déjà atteint le détroit reliant la mer Noire à la Méditerranée : il n’a quitté sa base dans le nord de la Russie que le 4 septembre. La plupart des observateurs estimaient que le sous-marin aurait besoin d’au moins 10 jours pour atteindre le Moyen-Orient.


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 septembre 2015 09:59

                          @lmcal140
                          « Pourquoi les USA se mettent enfin à discuter avec les Russes ? » par Pepe Escobar
                          « Moscou dispose de 10 000 armes nucléaires tactiques qui supprimeraient en 20 minutes tous les aéroports civils et militaires des pays de l’ OTAN. Donc plus d’opérations conjointes de l’ OTAN. »


                          « La défense anti missile avec les S500, est capable de protéger la Russie des ripostes. Aucune offensive des USA, y compris les bombardiers furtifs, ne peuvent échapper aux S500.
                          Ce que le Pentagone sait. »

                          Si ces informations sont exactes, on comprend que l’Occident se fasse du mouron...


                        • lmcal140 13 septembre 2015 15:28

                          @lmcal140
                          ’’...une opération militaire...’’ correction ’’....une opération militaire coordonnée par des éléments rogue américain....’’


                        • Croa Croa 13 septembre 2015 15:41

                          À lmcal140,
                          Dans un sous-marin lanceur d’engins la procédure veut que celui-ci ne puisse pas agir par lui-même (et tout ça est codé.)
                          Il serait étonnant que les Russes agissent différemment.


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 septembre 2015 10:03

                          S500 russes sont en mesure d’abattre simultanément jusqu’à 10 cibles volant à 7 km/seconde, y compris les têtes nucléaires de missiles balistiques.


                          • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 14:30

                            @Fifi Brind_acier


                            Si cà marche aussi bien que leur super char qui tombe en panne le jours de l’inauguration, on pas trop d’inquiétude à avoir. Sauf pour les avions civils qui passent dans le coin, evidement ;)

                          • elpepe elpepe 13 septembre 2015 15:08

                            @bdpif@laposte.net
                            tu peux retourner te coucher tu nous fatigues, rends le joystick a ton pere


                          • Lucide bdpif@laposte.net 13 septembre 2015 17:49

                            @elpepe

                            Ha moi je cherche juste à m’informer ; vos points de vue sont tellement originaux, cà pousse à la curiosité. Donc, bientôt il va y avoir une attaque nucléaire sous flase flag, des américains, c’est cà ? J’ai bien compris ? Vous avez une date, c’est pour jouer au loto :) 

                          • elpepe elpepe 13 septembre 2015 17:53

                            @bdpif@laposte.net
                            apprenez a lire SVP je n ai jamais parle de ca, vous etes definitivement a cote de la plaque et attaquez tout ce qui bouge sur ce forum sans aucun discernement


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 septembre 2015 20:14

                            @bdpif@laposte.net
                            Faut croire que ça fonctionne, puisque en 2013, l’ US Navy n’a pas pu tirer un seul missile sur la Syrie, et qu’elle est partie faire des ronds dans l’eau en Mer de Chine...


                          • Jelena 13 septembre 2015 11:23

                            En Serbie, cela fait plusieurs semaines ou séjournent quelques milliers de syriens. Vous pouvez fouiller les forums serbes de fond en comble, personne ne parle de terrorisme.
                             
                            En France ou il n’y a pas l’ombre d’un syrien, sur les forums il n’est question que de terrorisme, terrorisme , terrorisme, terrorisme , terrorisme.....
                             
                            Les français sont dans le même état psychologique que les israéliens, tant qu’il y aura quelqu’un de vivant en dehors de leurs frontières, ils ne seront pas rassurés.


                            • alinea alinea 13 septembre 2015 14:35

                              @Jelena
                              C’est peut-être que la Serbie est une destination pour les vrais réfugiés, ne tentant guère le terrorisme eu égard à son récent passé avec l’Ue, on ne peut l’accuser d’aucun mal !
                              Bon, je n’ai aucune idée claire sur tout ça, c’est juste une réponse qui vient...
                              L’ensemble de l’UE jusqu’ici, à part nous, a l’air épargné quand même ! Il faut dire que la France fait fort en matière de servilité à l’empire !!


                            • elpepe elpepe 13 septembre 2015 15:10

                              @Jelena
                              Bonjour
                              on connait bien l engagement militaire contre DAESH de la Serbie, ca fait beaucoup de sens ce que vous dites, vous en avez beaucoup comme ca  ?


                            • Croa Croa 13 septembre 2015 15:49

                              À Jelena,
                              Personne n’en parle parce que rien n’est encore arrivé.
                              *
                              Il est incontestable que cet afflue de réfugiés est un cheval de Troie idéal pour un terrorisme en retour. Si oui c’est imparable et après tout nous l’aurions bien cherché... Non ?


                            • Claude Simon Gandalf 13 septembre 2015 13:12

                              Ca sort avions de chasse, missiles, portes-avions, équipent terroristes avec fusils et amphétamines propres à commettre des horreurs.


                              Il faudrait donc arrêter la production de ces amphétamines ou leur trouver un contre-poison.

                              • lmcal140 13 septembre 2015 14:42

                                Ohh ! USA : Voila que Brennan prend ses distances du groupe représenté par Allen-Petreus-Clinton :

                                Article non signé mais provenant sans doute de T. Meyssan :


                                Stewart, Brennan et Cardillo dénoncent les manipulations du Renseignement au Pentagone
                                12 septembre 2015


                                Les partisans de l’accord avec l’Iran se sont largement exprimés lors du 2015 Intelligence & National Security Summit, à Washington les 9 et 10 septembre 2015.

                                Le directeur de la DIA (Defense Intelligence Agency), le général Vincent Stewart, qui mène l’opération d’épuration au Pentagone, a expliqué l’importance [1] de l’enquête actuelle de l’Inspecteur général au sein du CentCom et de la Coalition anti-Daesh. Il a dénoncé, sans le nommer, le général John Allen et son projet d’installation du chaos en Syrie et en Irak. Selon lui, il existe un risque effectif de désintégration de ces États dans la décennie à venir.

                                Le général Stewart, le directeur de la CIA, John Brennan, et le directeur de la National Geospatial-Intelligence Agency, Robert Cardillo, ont mis en garde contre toute manipulation du Renseignement ; une situation qui rappelle celle de l’ère Bush, lorsque les agences de Renseignement avaient fabriqué de fausses preuves contre le régime de Saddam Hussein.


                                • lmcal140 13 septembre 2015 15:06

                                  Les terroristes de l’EI sont soignés et renseignés par Israël, financés par les Saoudiens, formés et déplacés par la Turquie et approvisionnés par les USA. 

                                  Ce qui inquiète tout ce beau monde, c’est que l’aviation russes coupent les convois et lignes d’approvisionnements de l’EI.

                                  Bref, les terroristes de l’EI seront tuée un par un, village par village par l’Armée Syrienne sous les conseils des valeureux guerriers du Hezbolla.

                                  Des sources syriennes ont annoncé qu’au moins 67 terroristes ont été tués dans la foulée des opérations de l’armée syrienne, nettoyant des régions sous le contrôle des groupes terroristes. Des terroristes takfiris ont reconnu que 7 membres de leurs groupes ont été tués à Al-Zabadani au cours des opérations des forces de l’armée régulière syrienne et celles de la Résistance libanaise, a-t-on appris de l’Agence de presse officielle syrienne, SANA.
                                  Al-Mayadeen a annoncé, citant ses sources, que la ville d’Al-Zabadani a entièrement chuté, du point de vue de militaire et qu’elle est désormais sous le contrôle de l’armée régulière syrienne et des combattants de la Résistance libanaise.
                                  A Houla, plusieurs autres terroristes du Front d’Al-Nosra ont été tués par les forces syriennes.
                                  L’agence d’information SANA a, par ailleurs, fait part d’autres opérations précises menées par des forces de l’armée régulière syrienne contre des groupes terroristes dans la banlieue du Nord-est de Soueïda, coûtant la vie à nombre des terroristes.
                                  Entre temps, les opérations de l’armée régulière syrienne dans la ville Al-Cham se sont soldées par la mort de 7 chefs des groupes terroristes et la blessure des autres.
                                  A noter que les forces de la 5e division de l’armée régulière syrienne, déployée au cœur de la ville de Deraa, ont surpris des terroristes dont elles ont tués des centaines parmi lesquels, quelques chefs et leaders.


                                  • lmcal140 13 septembre 2015 15:21

                                    Voila que nos ’’amis’’ américains font des pressions sur les pays de la région pour que ceux ci ferment leurs espaces aériens aux avions russes.

                                    Ce n’est pas gentil. Embarrassant.....vouloir nuire a la lutte contre les terroristes de l’EI. C’est suspect.

                                    ’’.....
                                    Le ministre russe des Affaires étrangères a mis l’accent sur la poursuite des aides militaires de Moscou au gouvernement syrien. Alors que l’Occident, notamment les Etats-Unis, continue à exercer des pressions sur la Russie pour que ce pays change de politique envers la Syrie, les hauts diplomates de Moscou ont affirmé, ce dimanche, la poursuite des aides militaires de Moscou au gouvernement syrien.
                                    Selon le rapport d’Interfox, Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, a annoncé que son pays continuerait à donner des matériels militaires au gouvernement syrien. Ces déclarations interviennent alors que les Américains avaient, auparavant, fait beaucoup de tapages sur les aides militaires russes et la présence des Russes en Syrie. Les Américains ont même fait pression sur certains pays comme la Grèce pour qu’elle ferme son espace aérien aux avions russes qui se dirigeaient vers la Syrie....’’


                                    • Croa Croa 13 septembre 2015 16:15

                                      À lmcal140,
                                      C’est parfaitement dégueulasse ! Non seulement parce que l’aide russe à l’armée syrienne (de jeunes appelés en grande partie) est légitime mais aussi parce que les aides russes CONSISTENT AUSSI EN GRANDE PARTIE À DE L’AIDE HUMANITAIRE. Comme quoi, pour le camp occidental, les syriens peuvent crever !
                                      *
                                      Il a bonne mine, Hollande, de vouloir recueillir les réfugiés... Non mais quel culot ! smiley


                                    • Croa Croa 13 septembre 2015 16:19

                                      D’ailleurs c’est officiel pour la Bulgarie : Tout survols interdit aux avions russes !
                                      Pour la Grèce c’est pour bientôt.


                                    • lmcal140 13 septembre 2015 15:57

                                      Voila que ce coquin d’Erdogan veut transférer aussi des terroristes - égorgeurs en Ukraine.
                                      Ce n’est pas gentil.  :

                                       

                                      L’Ukraine et la Turquie créent une Brigade internationale islamique contre la Russie
                                      par Thierry Meyssan

                                      Alors que les États-Unis et l’Iran viennent de signer un accord de paix au Proche-Orient, la Turquie et l’Ukraine ont trouvé un débouché pour les jihadistes de Syrie et d’Irak : combattre la Russie en Crimée.

                                      Les Tatars vivent en Russie, au Tatarstan et en Crimée où ils sont 250 000, et plus encore en Turquie où ils sont 5 millions.

                                      Cependant, durant la Seconde Guerre mondiale, les Tatars de Crimée se rallièrent au fascisme et soutinrent les troupes nazies contre les Russes. Ils furent placés sous l’autorité de Gerhart von Mende au sein de l’Ostministerium. En conséquence de quoi, ils furent largement déportés par le gouvernement de Staline et dispersés en Union soviétique. Après des années d’exil, ils furent autorisés à renter en Crimée.

                                      À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la CIA récupéra les musulmans qui travaillaient pour le Reich et avaient réussi à s’enfuir. Ils furent incorporés à l’AmComLib, c’est-à-dire l’American Committee for the Liberation of the Peoples of Russia qui diffusait sa propagande par Radio Liberty. Ultérieurement, la station fusionna avec Radio Free Europe.


                                      Durant toute la Guerre froide, la CIA utilisa de nombreux agents tatars pour saboter l’économie de l’Union soviétique. Dans les années 50, la CIA créa une mosquée en Allemagne pour servir de base arrière à l’opération. Puis, elle confia la direction de cette mosquée à Saïd Ramadan et aux Frères musulmans.

                                      C’est le thème de l’enquête de Ian Johnson, Une Mosquée à Munich. [1]


                                      Dans les années 60, les Tatars antisoviétiques se regroupèrent derrière Moustafa Djemilev, connu sous le nom de turc de Moustafa Abdülcemil Cemiloğlu. Au sein de l’Union de la Jeunesse des Tatars de Crimée. En 1969, il rejoignit le groupe d’Andreï Sakharov ce qui lui donna la réputation usurpée d’être hostile à la violence. Condamné sept fois pour ses liens avec la CIA, il fut emprisonné durant 10 ans au total, puis autorisé par Mikhaïl Gorbatchev à rentrer en Crimée.

                                      En 2004, il participe à la « révolution orange », organisée par la CIA sur les conseils de Gene Sharp. Il devient député des Tatars au Parlement ukrainien.

                                      Le 8 mai 2007, anniversaire de la défaite nazie, son organisation participe au Congrès constitutif du Front anti-impérialiste, réuni par la CIA à Ternopol (ouest de l’Ukraine). Toutes les organisations nazies et islamistes d’Europe y participent. Dokou Oumarov, l’émir du Caucase et président de l’Émirat islamique d’Itchkérie (la Tchétchénie), ne peut s’y rendre, mais y fait lire une lettre d’accueil et de soutien. Le Front élit comme président le nazi Dmytro Yarosh, qui jouera un rôle central lors du coup d’Etat et deviendra le secrétaire adjoint du Conseil de sécurité nationale d’Ukraine.

                                      En 2013, Moustafa Djemilev mène campagne contre la reconnaissance du génocide arménien et menace l’État des pires représailles s’il atteint ainsi à l’honneur de la Turquie.

                                      Lors du coup d’État de la place Maidan, fin 2013-début 2014, il soutient le gouvernement putschiste. De jeunes Tatars, partis faire le jihad en Syrie, sont rapidement acheminés à Kiev par les services secrets turcs pour assurer l’ordre sur la place aux côtés des groupes nazis.

                                      Il rejoint le bloc de Ioulia Tymochenko et s’oppose au référendum de rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie. Il donne une conférence de presse commune avec Ahmet Davutoğlu, à Ankara, pour appeler à son boycott.

                                      Le 14 mars, il est reçu par le Conseil atlantique au siège de l’Otan à Bruxelles.


                                      Le 3 juin 2014, à l’occasion d’un voyage du président Obama en Pologne, il reçoit du gouvernement polonais le prix de Solidarność, d’une valeur d’1 million d’euros. La récompense lui est remise par le président polonais Bronisław Komorowski, en présence de John Kerry, du président ukrainien Petro Porochenko et du vice-Premier ministre turc Bülent Arınç.


                                      Le 1er août 2015, il préside le Congrès mondial des Tatars à Ankara. À ses côtés se trouvaient aussi bien le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavlo Klimkine, que le vice-Premier ministre turc, Numan Kurtulmuş.


                                      Plus de 700 personnes représentant près de 200 organisations y participaient.

                                      À l’issue du Congrès, Moustafa Djemilev a annoncé la création d’une Brigade musulmane internationale pour reprendre la Crimée. Elle sera basée à Kherson, où se trouve déjà un gouvernement provisoire de Crimée en exil, et comprendra des volontaires du Tatarstan et de Tchétchénie (Russie), d’Ouzbekistan, d’Azerbaidjan, et de Meskhétie (Géorgie).

                                      Enfin, M. Djemilev et son adjoint Refat Abdurakhmanovich Choubarov —en turc Refat Abdurahmanoğlu Çubarov— ont été reçus par le président Erdoğan.



                                      L’histoire ne dit pas si Recep Tayyip Erdoğan a l’intention d’attribuer à cette Brigade des combattants actuels de Daesh ou s’il y affectera de nouveaux venus. Ce qui est sûr, c’est qu’une Brigade internationale n’est pas là pour défendre les droits des Tatars de Crimée, mais pour attaquer la Russie sous ce prétexte bancale.

                                      Plus que jamais, M. Erdoğan s’affirme comme superviseur du terrorisme islamiste mondial.

                                       



                                      • elpepe elpepe 13 septembre 2015 17:47

                                        @lmcal140
                                        merci pour cette information
                                        Donc l OTAN, europe et nos gouvernements (Francais inclus) savaient qu ils supportaient des groupes nazzis, mais pour EI en Ukraine cela est nouveau pour moi,
                                        On comprend mieux pourquoi OTAN et Francais soutenais activement Daesh durant ces 2 dernieres annees, tout en faisant semblant de les combattre. On comprend mieux le fait que l occidant apres avoir combattu activement DAESH leur a permis de s ettendre considerablement, cherchez la contradiction ?
                                        http://www.thedailybeast.com/articles/2015/04/22/the-pentagon-s-isis-map-is-so-wrong.html

                                        On comprend mieux pourquoi ces memes gouvernements (hollande, merkel et cameron) aujourd hui veulent se racheter une virginite et bonne conscience en promouvant cette immigration massive,

                                        Cette dernier compromettant gravement notre securite et equilibre deja tres fragile de notre tissu social.

                                        Preuve le gouvernement a compris qu il etait urgent de desarmer les banlieux, ces dernieres pouvant servir d armurerie aux centaines de nouveaux terroristes qui ne manqueront pas d arriver sur notre territoire
                                        http://francais.rt.com/france/6804-plan-extremement-offensif-pour-lutter

                                        l histoire jugera
                                        exemple de media qui participe au chaos grandement et volontairement
                                        http://blogs.mediapart.fr/blog/cedric-mas/030915/drame-des-refugies-syriens-tous-responsables


                                      • Croa Croa 14 septembre 2015 00:44

                                        À elpepe
                                        Médiapart fait parti des médias autorisés. Il n’est guerre plus fiable que les TF1 et consorts ! (J’ai l’ai essayé mais il y a belle lurette que je ne suis plus abonné.)


                                      • elpepe elpepe 13 septembre 2015 16:41

                                        http://www.bvoltaire.fr/thierry-thodinor/refugies-terrorisme-post-democratie,205552

                                        On ne pourra pas dire que l on ne savait pas ainsi que nos gouvernements, qd les attentats vont pleuvoir sur nos democraties
                                        J anticipe malheuresement une vague de contestation massive qui va destabiliser nos gouvernements deja bien mis a mal par la crise economique que leur lachete et malhonnetete entretient depuis plus de 20 ans (achat d electorat avec notre argent)
                                        On ne peut se rejouir de cela, car deja il y aura des centaines de victimes innocentes, et aussi nos democraties vont etre mises serieusement a mal
                                        Alors les complotistes du site AV semblent etre des biens meilleurs democrates compares a toute cette engeance politique de malheur


                                        • lmcal140 13 septembre 2015 18:09

                                          Voila que les terroristes de l’EI placent des bombes dans des mosquées. Ce sont des actes terroristes selon les lois syriennes.  Heureusement, la Résistance libanaise (Hezbollah) forme
                                          de plus en plus de militaires (du gouvernement syrien) a la lutte urbaine.

                                          De source Iranienne :

                                          Les forces de l’armée syrienne continuent de poursuivre leurs efforts, pour instaurer la sérénité et la sécurité, à travers la Syrie. Les forces de l’armée syrienne et les combattants de la Résistance libanaise, dans l’Ouest de Zabadani, dans la province de Rif de Damas, dans le Sud de la Syrie, sont en train d’avancer vers le centre de cette ville.
                                          Ces forces ont, également, repris aux terroristes la mosquée Al-Jassar, avant de désamorcer les bombes, posées par ces derniers.
                                          Les forces de la Résistance libanaise ont pris le contrôle des bâtiments, aux alentours de cette mosquée, tuant nombre de terroristes.
                                          Après des affrontements avec les groupes terroristes, l’armée syrienne a pris le contrôle de 5 immeubles résidentiels, dans l’Est de Darya, dans la province de Rif de Damas, dans le Sud de ce pays.
                                          A Homs, dans le centre de la Syrie, les forces de l’armée syrienne ont pris pour cible la base de Daech, dans la localité d’Al-Doura, dans la banlieue de Tadmor.
                                          A Lattaquié, dans l’Ouest de ce pays, lors des opérations de l’armée, dans la banlieue Nord, 29 terroristes ont été tués.


                                          • lmcal140 13 septembre 2015 18:19
                                            Bien, j’avais aussi un doute quant aux motivations des USA contre l’EI. Les commandants alliés confirment que les USA

                                            n’autorisent pas les frappes aériennes. Cela est suspect.



                                            DE source russe :
                                            Moscou a des doutes sur les vrais objectifs de la coalition anti-EI
                                            Les Etats-Unis savent où se trouvent les positions des djihadistes de l’Etat islamique (EI), mais ne donnent pas toujours l’ordre de les frapper, selon le chef de la diplomatie russe.

                                             
                                            Moscou a l’impression que ses partenaires américains ont créé leur coalition anti-EI sans plan réfléchi, voire que cette coalition avait dès le départ des objectifs autres que ceux invoqués, a indiqué le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. 

                                            "L’analyse des frappes effectuées par l’aviation des pays faisant partie de la coalition dirigée par les Etats-Unis donne une étrange impression. On a parfois la sensation qu’outre l’objectif déclaré, la lutte contre l’EI, il y a quelque chose d’autre dans les tâches de cette coalition", a déclaré M.Lavrov.

                                            Et d’ajouter que Moscou disposait de certaines informations selon lesquelles bien que les Américains connaissent l’emplacement exact des positions de l’EI, ils ne donnent pas toujours l’ordre de les frapper. 

                                            "Certains de nos collègues des pays faisant partie de la coalition disent avoir parfois des informations précises sur les positions de l’EI, alors que le commandant de la coalition (naturellement, les Etats-Unis) ne donne pas son feu vert pour porter une frappe", a expliqué le chef de la diplomatie russe. 

                                            M.Lavrov s’est abstenu de toute conclusion, se contentant d’indiquer que de telles informations parvenaient à Moscou.


                                            • lmcal140 13 septembre 2015 21:21

                                              Très bonne analyse d’Emmanuel Lincot sur l’installation de la base militaire chinoise  smiley à Djibouti. 

                                              Ici : Stratpol - YouTube


                                              • lmcal140 13 septembre 2015 22:05
                                                L’Ukraine a été manipulé par nos ’’amis’’ a Washington. Washington a tout fait pour bloqué les tracés des gazoducs du sud (Turquie, Grece, Bulgare, etc...). Pendant ce temps, l’Allemagne joue bien ses cartes ; 2 autres conduites passeront au coté du tracé de Nord Stream.




                                                L’Europe de l’Est critique l’Occident à cause d’un accord avec Russie

                                                 13.09.2015

                                                Plusieurs pays de l’Europe de l’Est ont vivement critiqué leurs voisins occidentaux pour leur intention de coopérer avec Moscou sur la construction d’un gazoduc contournant l’Ukraine.

                                                Les premiers ministres ukrainien et slovaque, Arseni Iatseniouk et Robert Fico, et le président polonais Andrzej Duda ont dénoncé la récente signature par des sociétés occidentales d’un accord sur la construction du gazoduc Nord Stream 2, rapporte l’agence Bloomberg.

                                                "Les pays de l’Europe orientale, qui risquent de perdre des milliards de dollars pour le transit de gaz naturel ont fustigé l’Europe occidentale pour avoir signé l’accord avec la Russie sur la pose d’un gazoduc qui va contourner l’Ukraine", indique l’agence.

                                                Le premier ministre Fico a notamment déclaré jeudi, au terme d’une rencontre avec M.Iatseniouk à Bratislava, que les dirigeants et les sociétés des pays occidentaux « trahissent » leurs voisins de l’Est.

                                                "Ils nous prennent pour des idiots. On ne peut pas discuter de la stabilisation de la situation pendant des mois, et ensuite, prendre une décision qui place l’Ukraine et la Slovaquie dans une position peu enviable", a-t-il déclaré.

                                                M.Iatseniouk a quant à lui qualifié le projet Nord Stream 2 d’anti-ukrainien et anti-européen, car selon lui, la construction du pipeline privera Kiev de la possibilité de transporter du gaz vers l’UE et lui fera perdre 2 milliards de dollars.

                                                Le président polonais Andrzej Duda estime pour sa part que ce projet gazier « néglige complètement » les intérêts de la Pologne et porte atteinte à l’unité européenne. 

                                                Le groupe gazier russe Gazprom a signé le 4 septembre un accord sur la mise en place d’une coentreprise internationale qui construira le gazoduc Nord Stream 2. Outre Gazprom (51%), la nouvelle coentreprise, New European Pipeline AG, réunit les allemands E.ON et BASF via sa filiale Wintershall, l’anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, l’autrichien OMV (10% chacun), ainsi que le français Engie (ex-GDF Suez, 9%).

                                                Le projet Nord Stream 2 prévoit la pose de deux nouvelles conduites d’une capacité totale de 55 milliards de m³ par an, reliant la Russie à l’Allemagne sous la mer Baltique.

                                                D’après Bloomberg, Nord Stream 2 sera mis en service d’ici 2019, date d’expiration de l’accord russo-ukrainien de transit de gaz.


                                                • elpepe elpepe 14 septembre 2015 02:47


                                                  @bdpif

                                                  http://www.agenceinfolibre.fr/info/nabil-antaki-temoigne-depuis-alep-de-la-situation-en-syrie/

                                                  Tiens cretin des abruzzes les reponses que tu cherches espece de collabo,


                                                  • Arthaud Arthaud 14 septembre 2015 05:21

                                                    @elpepe

                                                    Faut l’excuser Basdupif, faut le comprendre, soyez magnanime ..

                                                    1) il est complètement jetlaggé, aux manettes jours et nuit, sa santé .. vous comprenez ?

                                                    2) c’est un grand idéalisse, Basdupif, côté Dassault, Empire, Réclame, Industrie du sent-bon, Presse et Spectron

                                                    3) Il en a des arguments Basdupif, il en a des très bons, jugez plutôt amis lecteurs ce qu’il écrit ici : 

                                                    « Allez je te laisse cirer les pompes de ton chouchou, petit faf à petite bite. Moi, j’ai un travail propre, quand tu veux pour te tondre .... »

                                                    Faut oser, faut être un vrai héros, sous pseudo .. avisé ..

                                                    Si c’est pas de l’idéalisme ça .. si c’est pas être du côté de la morale absolue



                                                  • agent ananas agent ananas 14 septembre 2015 04:22

                                                    « Fuck the EU » ?
                                                    Faut croire que les souhaits de la Nulle Land (la pineco de François No Land) se réalisent...


                                                    • lmcal140 14 septembre 2015 15:45

                                                      Pendant ce temps a Saint-Nazaire , France  : Valls tente de vendre les 2 Mistral aux Egyptiens...avec un financement Saoudien !

                                                      Cependant il est plus probable que les indiens achètes....pour finalement louer les Mistrals aux russes. L’alimentation des Mistrals-russes est à 50 hertz....tout comme l’ensemble des équipements indiens. Le gouvernement indien pourrait possiblement en conserver un. 
                                                      Toutes les huiles de ces Mistrals sont conçues 
                                                      pour les grands froids arctiques.

                                                      Selon Defense News
                                                       :

                                                      Mistral : les équipements russes resteront à bord si l’Egypte achète les navires 14.09.2015


                                                      La Russie pourrait ne pas démonter ses équipements installés sur les Mistral non livrés par la France, si ces navires sont achetés par l’Egypte ou par l’Inde, rapporte Defense News.

                                                      Moscou a fait savoir que les équipements russes installés sur les deux porte-hélicoptères de classe Mistral construits en France, mais non livrés à la Russie, pourraient rester à bord des navires si ces derniers sont vendus à l’Egypte, a annoncé un responsable français cité par le magazine en ligne Defense News.

                                                      "La Russie pourrait accepter l’Inde et l’Egypte comme preneurs de ces équipements", Le Caire étant un candidat favori, a déclaré le responsable, précisant que les autorités russes l’avaient indiqué lors des négociations sur l’annulation du contrat avec la France.

                                                      L’officiel français a également souligné que la décision de ne pas démonter les équipements installés à bord des navires en question témoignait du désir de Moscou d’entretenir des liens privilégiés avec l’Egypte dans le domaine militaire.

                                                      Selon Defense News, en cas d’achat des Mistral russes par l’Egypte, la transaction serait financée par l’Arabie saoudite qui, faute de compétences nécessaires pour exploiter les bâtiments de cette classe, pense utiliser la Marine égyptienne comme « force navale proxy ».

                                                      D’après le magazine en ligne, Moscou ne s’opposera pas non plus si l’Inde, un des principaux acheteurs d’armements russes, décide d’acquérir les porte-hélicoptères construits à Saint-Nazaire.

                                                      Paris et Moscou ont convenu le 5 août dernier que la France rembourserait 949,7 millions d’euros dans le cadre de l’annulation du contrat prévoyant la livraison de deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral aux forces navales russes.


                                                      • D’une source militaire israélienne :



                                                        IRIB- Selon le site Debka proche des milieux du renseignement de l’armée sioniste "la présence des forces terrestres, maritimes et aériennes russes en Syrie a crée un rempart

                                                        qui protège non seulement Assad mais encore le Hezbollah d’une éventuelle offensive d’Israël. une étroite coopération entre les militaires russes et iraniens assure une survie sans précedente au régime syrien . Au regard de cette donne, l’armée israélienne a changé de tactique en Syrie et veut avoir une nouvelle évaluation quant à son choix des groupes armés qu’elle compte utiliser dans le sud syrien contre l’Iran et le Hezbollah« . Et Debka d’ajouter : » la flotte aérienne et maritime russe dans l’est de la Méditerranée est de loin la plus puissante. Israël n’a pas la capacité de faire militairement face à la Russie . cette confrontation n’a pas eu lieu depuis 4 décennies. La présence russe a rendu très risquée tout investissement étranger dans le secteur gazier d’Israël et fait perdre des milliards de dollars   Debka ajoute : " la Russie aurait demandé il y a quelques jours aux Etats Unis d’eviter toute demarche déclenchant une confrontation militaire.


                                                        • PierreBoury PierreBoury 7 octobre 2015 15:19

                                                          La Russie est mise à l’écart aujourd’hui à cause de l’Ukraine. Mais j’ai appris dans un reportage que des bases militaires américaines devaient être installés en Crimée. Est-ce vrai ? Est-ce que quelqu’un a lu une enquête indépendante sur le sujet de toute cette crise ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès