• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le cauchemar étasunien, introduction

Le cauchemar étasunien, introduction

C’est un projet que j’avais depuis quelques mois, à force de faire la chronique de la situation désastreuse des Etats-Unis. La décomposition dont parlait Todd il y a 15 ans a beaucoup progressé. Et parce que ceux qui nous dirigent s’en inspirent, il est donc essentiel de rappeler que les Etats-Unis ne sont en aucun cas un modèle à suivre. Bien au contraire, il est essentiel de s’en démarquer, très fortement.

 

La loi de la jungle marchande
 
« Après l’empire  », d’Emmanuel Todd, est un livre remarquable. Avant l’invasion de l’Irak de 2003, et alors que le pays de l’Oncle Sam était pour beaucoup le leader du monde libre, le pays qui devait nous inspirer après la chute du communisme, et alors que la Chine n’avait pas encore la position qu’elle a aujourd’hui, il avait su prendre le contre-pied de la pensée dominante. Il a compris avant d’autre que le 21ème siècle ne serait pas le siècle des Etats-Unis, anticipant le déclin d’un pays déconsidéré par ses interventions militaires agressives et non justifiées, et les failles de son modèle économique, exhubérant, irrationnel, violent et profondément inégal, pour ne pas dire extraordinairement injuste.
 
Quinze ans après, je souhaite apporter ma petite pierre à cette réflexion. Depuis dix ans que je tiens un blog, j’ai accumulé tant de faits que je souhaitais réunir dans une série de papiers mes réflexions sur le côté obscur des Etats-Unis. Bien sûr, l’accumulation des papiers dressera un portrait peu flatteur du pays qui est encore la première puissance économique du monde. Il faut malheureusement dire que, dernièrement, il n’est pas facile de trouver des domaines dans lesquels ce pays nous donne un bon exemple, même si cela n’a pas toujours été le cas. Et si la chute de l’URSS avait déchainé toutes les forces négatives du pays, comme si l’ubris s’exprimait à l’échelle d’une nation, quand elle devient la première sans le moindre contre-poids à l’échelle planétaire pendant trop longtemps ?
 
Certains trouveront l’entreprise manichéenne, ou excessive. Pourtant, tous les points que j’aborderai sont illustrés, par de nombreuses sources, souvent issues de promoteurs du modèle étasunien, qui en reconnaissent aujourd’hui certaines limites, sans pour autant défendre une vraie remise en question. Il n’y aura pas de jugement de valeur sur les Etats-Unis, mais plus l’effarement de voir un peuple prendre une telle direction, nourrissant une violence spectaculaire contre lui-même, sans être capable de produire des anti-corps à cette funeste évolution, comme l’illustration la plus pure de la théorie développée par Jacques Généreux dans son livre remarquable, « La dissociété  ».
 

 

Quelles que soient les qualités des étasuniens, leur société devient de plus en plus détestable, sans doute largement à leur corps défendant, comme dans les dissociétés décrites par Généreux. Je vous donne donc rendez-vous dans les prochaines semaines…

Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 18 octobre 10:38

    « Quelles que soient les qualités des étasuniens »

    Quelles sont-elles ?

    Perso, je ne leurs reconnais qu’un mérite, avoir fait craquer le fin vernis de notre prétendue civilisation et fait réapparaître le bon gros barbare que nous n’avons jamais cessé d’être derrière un discours lénifiant de prédateurs repus...

    Très bons révélateurs de ce que peut « donner » une humanité sans freins...


    • Ne balayons pas tout. Restent les améridiens, les véritables américains. Aves les Etats-Unis, nous avons la démonstration parfaite de ce à quoi aboutit une civilsation sans socle historique. Lire l’excellent livre d’Umberto Eco :

      • La Guerre du faux (1985 ; 2008 pour la nouvelle édition chez Grasset) (tiré de Il costume di casa1973 ; Dalla periferia dell’impero1977 ; Sette anni di desiderio1983).
      Ce qui nous donne une idée de l’avenir psychologique des enfants nés d’un bidouillage génétique- Si vous tombez sur cet article (rhttp://www.lalibre.be/actu/sciences-sante/des-chercheurs-francais-pensent-avoir-trouve-une-cause-potentielle-de-la-dyslexie-59e6e3a8cd70461d26ac132b, jetez le immédiatement à la poubelle, c’est totalement faux, Ils n’ont pas fait passer de tests psychologiques. 

      • Alren Alren 18 octobre 17:21

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        « Si vous tombez sur l’article »des chercheurs français pensent avoir trouvé une cause potentielle de la dyslexie« jetez le immédiatement à la poubelle, c’est totalement faux, Ils n’ont pas fait passer de tests psychologiques. »

        Tandis que vous, la fée Mélusine, vous avez fait ces tests d’un coup de baguette magique ! Et ils ont prouvé que les taches de Maxwell sur la rétine n’étaient pas égales chez les dyslexiques à la différence de celles des bons lecteurs qui ont un œil directeur !!!

        Mais quelle fatuité ! Évidemment que nos deux chercheurs ont fait des tests pour établir cette relation ! Vous les prenez pour des imbéciles ?

        Et vous quel est votre niveau scientifique ?


      • @Alren

        Réponse dans l’article : Le porc, la truie, l’abeille et le faux bourdon. Leurs constations ne sont pas fausses, mais ils n’ont pas osé aller jusqu’au bout parce qu’ils auraient eu les LGBT, PMA, GPA au cul.

      • Lugsama Lugsama 18 octobre 12:01

        Tiens encore un prophète de l’apocalypse américain, pendant ce temps-là le monde de demain s’invente à la silicon valley..


        • @Lugsama


          hum, j’ai lu un article qui dit que nombreux travailleurs de la Silicon Valley ont acheté un coin de « paradis » sur une île lointaine en prévision de l’apocalypse. La bien nommée : silicone (faux) vallée.

        • francois 18 octobre 13:52

          @Lugsama
          L’enfer de demain s’invente à la silicone valley serait plus exacte.


        • Doume65 18 octobre 13:53

          @Lugsama
          « le monde de demain s’invente à la silicon valley.. »
          Je dois modérer ton enthousiasme : Samsung est loin devant Apple en vente de smartphones qui s’est fait également dépasser par Huawey.


        • Lugsama Lugsama 19 octobre 09:05

          @Doume65

          Et pour suivre l’évolution technologique et la recherche elles n’ont pas de quartier général à Santa Clara peut être ? smiley

          En 2017 les assembleurs/fabricants utilisent des composants du monde entiers de toutes façon, je parlait de la matière grise.


        • Doume65 18 octobre 13:42

          « Certains trouveront l’entreprise manichéenne »
          Ne vous inquiétez pas, vous n’arriverez jamais, en terme de manichéisme, aux mollets du Monde et de son DECONEX ou des « référence » étasuniennes.


          • gaijin gaijin 18 octobre 15:59

            c’était une évidence dès la tombée du mur : une domination totale ne peut qu’engendrer une dislocation sous le poids des contradictions internes ........


            •  C BARRATIER C BARRATIER 18 octobre 18:03

              cauchemar oui, je mense à Milton FRIEDMAN de l’école de Chicago, qui voulant changer les USA dans un libéralisme sauvage de la concurrence libre et non faussée, a conclu que finalement il avait changé le monde.
              C’est d’abord anti républicain, e je doute qu’on arrive à sortir de ce tourbillon qui continue à nous emporter

              Friedman, cousinages fascistes anti républicains http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=265

              • julius 1ER 23 octobre 09:07
                 Mesure qui faisait écho à celle d’une jeune ministre de l’éducation en Grande-Bretagne...Margaret Thatcher. Qui deviendra plus tard son amie. Pour mettre en oeuvre cette politique économique, il fallait un ennemi a craindre. Le communisme joua opportunément ce rôle.

                @C BARRATIER

                j’avais déjà lu cet article auquel je souscris et pour compléter celui-ci je voudrais ajouter que le pseudo-terrorisme islamiste joue le même rôle d’idiot utile au Capitalisme avec un grand C... pour ne rien négocier et surtout phagocyter toutes les sphères de l’économie !!!
                avec cet état-d’urgence qui perdure et qui pèse sur les Libertés les vrais enjeux des vrais problèmes ne sont même plus posés on est dans une continuelle régression des Droits en matière de citoyenneté .... bien sûr cela fait le Jeu des obscurantistes de tous crin et ce qui se passe en Catalogne et dans de nombreux pays d’Europe avec l’Extrème -Droite qui revit partout en est une parfaite illustration..... 

                le Wellfare State n’est vraiment plus à l’ordre du jour alors que ce devrait être l’objectif prioritaire de toute nation civilisée bien avant tout mot-d-ordre d’autonomie ou d’indépendance !!!!

              • Djam Djam 18 octobre 23:13

                Les Etats (dé)Unis sont le laboratoire du gang du nouvel ordre mondial. Tout ce qui est testé là bas, sur la population américaine qui n’est qu’un mélange raté de cultures poussant hirsutes sur un substrat artificiel dont le nom est : Argent virtuel.

                Les EU, c’est l’adolescent boutonneux, violent, mal éduqué, régressif de la vieille Europe. S’y ait ajouté les descendants d’esclaves qui ont oublié jusqu’à leurs véritables racines pour adopter jusqu’à la lie une fausse identité qu’ils appellent « nationalité américaine ». Un masque grotesque figé par une grimace à la Mac Donald.

                Les EU ne sont pas une société mais une expérience chimiquement réalisée qui meurt par décomposition et explosions des amas fermentés.

                Les EU ne font rêver que ceux à qui l’on a vendu un poste de télé duquel dégueule à jet continu un cauchemar véritable maquillé en « rêve américain ».

                Les EU sont le seul faux pays du monde où la dictature se déguise en market democracy (un régime oxymorique qui s’auto neutralise) et la liberté s’exprime par des milices privées illégales.

                Les EU sont un monde resté figé à l’époque des « gentils » cow-boys et des « méchants » indiens où l’acquisition d’armes lourdes est institutionnalisée.

                Les EU sont le seul regroupement de communautés qui ne s’entendent pas mais qui font semblant. Cet empire sans Histoire, sans culture véritable et sans génie est l’endroit est sont allés s’installer les armées les plus criminelles du monde.

                Plus de 270 foyers de guerre dans le monde sont « l’oeuvre » de ce club de psychopathes nichés au coeur d’un état composé de greffons en décomposition.


                • francois 19 octobre 08:06

                  @Djam
                  D’après la philosophie Djamienne, l’individu est responsable de son destin donc les 270 conflits sont du aux gens qui les subissent

                  Donc les EU ne sont en rien responsables de quoi que ce soit et l’Irakien qui s’est pris une hache de guerre sur la tête la mérité n’ayant pas su l’éviter.

                  J’adore aussi l’autofellation.

                  Pitain mais qu’on casse le moule de ces penseurs sans cortex.

                • yvesduc 19 octobre 13:29

                  Inégalités inédites dans l’Histoire humaine (Piketty), disparition de la classe moyenne, crise des opioïdes, statistiques ahurissantes des morts par armes à feu, banalisation des fusillades de masse… Les États-Unis ne ressemblent pas au monde bisounours affiché par leur production cinématographique !


                  • Lugtata Lugtata 19 octobre 15:00

                    @yvesduc

                    Reseignez-vous sur les « sources » de Piketti, quand on base tout un livre sur des chiffres faux il y a anguille sous roche.

                  • bob14 bob14 22 octobre 15:30

                    Les « experts » français qui déglinguent les USA ne sont en fait que les « ratés » des salons parisiens qui se font leur monde selon UBU...


                    • julius 1ER 23 octobre 08:42

                      il y a deux chiffres que l’on peut mettre aux antipodes de la société américaine qui se veut modèle ...


                      450 000 prisonniers qui restent prisonniers parcequ’ils sont trop pauvres pour payer la caution qui leur permettrait de vivre en dehors du système carcéral ( on peut finir par croire que c’est plus pratique et peut-être moins dangereux d’avoir les pauvres en prison plutôt qu’en liberté ??????

                      et les 3500 milliards de dollars dépensés par les USA depuis 16 ans dans des guerres aussi inutiles que coûteuses qui n’ont rien résolu sur le plan planétaire ( il n’ y a qu’à voir ce qui se passe à Kaboul ces jours-ci).....
                      cela en dit long sur cette fuite en avant de ce système militaro-industriel qui ne résous rien en terme de développement économique et surtout enfonce une grande partie de la population dans la pauvreté extrème !!!!

                      J’ai mal et j’ai honte pour ce pays !!!!!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires