• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Que faisons-nous encore dans l’Otan ?

Que faisons-nous encore dans l’Otan ?

Alors que l’Alliance atlantique poursuit sa préparation à une nouvelle guerre mondiale, un certain nombre de voix s’élèvent pour mettre en garde contre le résultat probable de manœuvres et de provocations aussi inutiles que dangereuses.
 
Après le ministre allemand des affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier qui dénonçait[1] les provocations inutiles que représentent les dernières manœuvres de l’Otan près des frontières russes, c’est le journaliste américain Robert Parry qui dénonce la « folie collective du Département d’Etat américain[2] ».
 
Directeur du site d’information « consortiumnews.com » depuis 1995, Robert Parry est un journaliste d’investigation qui s’est fait connaître par sa couverture de l'Affaire Iran-Contra pour Associated Press et Newsweek. Il a des contacts dans les principales agences de renseignement américaines et a reçu le Prix George Polk du reportage national en 1984.
 
C’est une longue observation du comportement des néocons, qui ont progressivement pris les commandes de la politique étrangère des Etats-Unis depuis la présidence de Ronald Reagan qui l’a amené à ce diagnostique inquiétant. Le dernier symptôme de la maladie étant ce mémo signé la semaine dernière par cinquante et un membres du département d’état qui demandent des bombardements contre le gouvernement syrien de Bashar al-Assad, qui pourtant lutte contre les islamistes extrémistes qui veulent prendre le contrôle de ce pays.
 
Pour Robert Parry, le département d’état est maintenant complètement contrôlé par des « diplomates » aux comportement arrogants vis à vis des pays dont ils ont la charge et qui traitent les étrangers comme des objets décervelés qu’il s’agit simplement de « forcer » ou « d’acheter ». Dans quelle catégorie rangent-ils le gouvernement français ?
 
La première remarque qui vient à l’esprit, c’est qu’en cette période pré électorale qui doit voir l’arrivée en janvier d’un nouveau président, ces « diplomates » cherchent à se faire remarquer par Hillary Clinton dont la réputation de faucon n’est plus à faire. La machine électorale financée par les industries de défense s’est mise en marche et après avoir favorisé l’éviction de Bernard Sanders a maintenant pour objectif la défaite d’un Donald Trump dont la cote de popularité est déjà en baisse.
 
Leur candidate, Hillary Clinton est en effet supposée, après ses interventions en faveur des bombardements de Lybie, autoriser une invasion illégale de la Syrie sous le prétexte d’installer des « zones d’exclusion aériennes » ou des « zones de sécurité », qui verra de nouveaux morts syriens. Les réactions possibles de la Russie dans un tel cas de figure ne semblent même pas être prises en compte.
 
Si Hilary Clinton devient présidente des Etats-Unis saura-t-elle résister à la pression des cette « bande de fous » dont parle Robert Parry à propos du département d’état. Aura-t-elle la capacité d’empêcher un retour à la politique des « changements de régime » dans les pays du moyen Orient et ceux qui, de par le monde, ne conviennent pas aux Etats-Unis ? Pourra-t-elle empêcher une nouvelle escalade dans la guerre froide déclarée contre la Russie ? Mais pire, en aura-t-elle envie[3] ?
 
Les sujets d’inquiétude ne manquent pas. La pression sera forte sur une « présidente Clinton » d’utiliser les sanctions contre l’Iran pour pousser le pays à enfreindre des accords sur le nucléaire que les néocons se sont vu imposer par l’administration Obama. On parle déjà de déployer des troupe américaines supplémentaires aux frontières de la Russie, ou de faire entrer l’Ukraine dans l’Otan, sous prétexte de la supposée agressivité de Moscou.
 
Le grand danger du moment, c’est que les néocons qui tiennent une part importante du pouvoir aux Etats-Unis, après avoir créé et récité sans fin leur « narrative », ce monde inventé qu’ils nous décrivent depuis des années, se sont eux-mêmes convaincus que leur invention est devenue réalité. Ils vivent dans un autre monde, celui d’une Amérique toute puissante à laquelle nul ne peut résister et qui est investie de la mission divine de répandre sur le monde les bienfaits du néo libéralisme. Ils se sont intoxiqués eux-mêmes avec une propagande dont le but est uniquement de faire progresser les intérêts américains et qui est devenue dans leur bouche la « Communication Stratégique », avant de le devenir dans leur esprit. Ils sont dépendants (« addicts ») des sanctions financières contre les pays récalcitrants, des menaces d’arrestation de citoyens étrangers qui ne respectent pas leur conception du droit, des bombardements ciblés, des attaques de drones et autres formes d’intimidation qu’ils appellent « smart power ». On se demande ce qu’il peut bien y avoir d’intelligent dans ces manifestations de force brute.
 
Les pays de l’Otan, dont la France, malheureusement, fait partie, semblent avoir fait leur cette position d’une dangerosité dont très peu parlent.
 
Pensez-vous sérieusement que la Russie va laisser faire ? N’a-t-elle pas fait la preuve de sa détermination et, plus récemment, de ses nouvelles capacités militaires ? La parole est tellement dévalorisée dans le monde organisé par les Etats-Unis que l’on pense ne pas devoir tenir compte de ce que dit Vladimir Poutine. On oublie simplement que les Russes ont une culture différente de la culture américaine, que dans cette culture on dit directement ce que l’on pense et que l’on fait ce que l’on a dit. Alors écoutons les discours du président russe.
 
On oublie que de tous temps, la Russie s’est battue pour ses idéaux quoique celui puisse lui coûter. On n’est pas obligé de partager ces idéaux. D’ailleurs, à la différence des Etats-Unis, la Russie ne cherche pas, contrairement à ce que l’on voudrait nous faire croire, à imposer son choix de civilisation au monde entier. Mais il faut comprendre qu’elle n’acceptera pas que l’on cherche à lui imposer des choix qui ne sont pas les siens et qu’elle en a les moyens, tant sur le plan matériel que sur le plan psychologique. Il y a soixante quinze ans, cela lui a coûté vingt cinq millions de morts, et elle s’en souvient, elle cultive même ce souvenir et la mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour leur pays. Il serait fou de croire que les Russes d’aujourd’hui sont devenu aussi faibles que les Européens et qu’il est possible de les effrayer avec des menaces comme celles que l’on brandit en ce moment.
 
Mais justement, Robert Parry nous explique que le département d’état américain est maintenant atteint de folie collective.
 
Aurions-nous envie de rester dans une voiture conduite par un fou dangereux ou par un conducteur ivre, même si on pense que c’est notre ami ?
 
Il est plus que temps de se poser les bonnes questions car nous sommes actuellement dans un véhicule conduit par un irresponsable, qu’il soit fou ou ivre ne change rien à l’affaire, qui fonce droit dans un mur, convaincu qu’il est que ce mur va disparaître par magie juste avant l’impact. Et vous, pensez-vous que ce mur va s’évanouir juste au bon moment ? Ou bien peut-être pensez-vous qu’il est moins solide que le véhicule dans lequel vous êtes assis ? Au fait, réalisez-vous qu’en tant qu’Européen, vous êtes assis à l’avant du véhicule ?
 
Si vous cherchez à évaluer la solidité du mur à l’aune de l’histoire du vingtième siècle, vous devez savoir que le mur ne cèdera pas ou que sa destruction passe par la destruction du véhicule dans lequel vous vous trouvez, donc par votre mort. Les Américains qui sont assis plusieurs rangs derrière vous peuvent penser qu’ils s’en sortiront, mais en cela ils se trompent.
 
Alors, réfléchissez. Voulez-vous mourir pour défendre le monde de l’individualisme systémique, ce que Margaret Thatcher résumait en disant : « il n’y a pas de sociétés, il n’y a que des individus ». En plus, des individus non liés par quoi que ce soit ayant trait à l’origine, à la couleur, à la foi religieuse, à la langue, à la culture, à la nationalité, mais des individus définis uniquement par leur capacité à rechercher leur satisfaction maximum à tout moment.
 
Un monde à propos duquel le général américain Wesley Clarck ancien commandant en chef des opérations dans l’ex-Yougoslavie disait récemment : « L’unité des nations est une notion dépassée, nous travaillons et nous devons travailler à détruire l’unité interne des nations européennes ».
 
Voulez-vous mourir pour un monde aligné bon gré mal gré sur des doctrines, sur des idéologies, sur des systèmes, sur des principes qui ne sont pas les nôtres ?
 
Voulez-vous mourir pour un monde dans lequel la « diplomatie » est devenu le moyen de contraindre tous à se plier à l’intérêt national américain, un monde dans lequel la dégradation des relations diplomatiques, la dégradation du respect dû à un état souverain, dont la Russie a été plusieurs fois victime dans des situations qui n’ont rien de glorieux pour les Américains et leurs marionnettes européennes, montre bien que le respect de l’autre a disparu ?
 
Voulez-vous mourir pour le monde de « l’homme nouveau », celui où Google explique qu’il va mettre fin à la mort, celui que poursuit l’industrie du vivant américaine quand elle dit que l’on va acheter les caractéristiques de l’enfant à naître et que la production d’un enfant sera une opération industrielle qui se passera en dehors du corps d’une femme et n’aura plus rien à voir avec une relation physique ? N’y voyez-vous pas une nouvelle forme de totalitarisme ? Ce n’est pas à des Européens que l’on va rappeler ce que le rêve de l’homme nouveau a provoqué.
 
Bien sûr, on vous présente le futur sous un jour brillant. On vous explique que si le libéralisme n’a pas encore fait la preuve de ses vertus, c’est simplement parce qu’il n’y a pas encore assez de libéralisme dans le monde. Car le libéralisme un médicament qui ne peut « que » vous guérir, donc si les résultats sont contraires aux prévisions, c’est simplement que vous n’avez pas pris assez de ce médicament. C’est donc de votre faute si vous ne guérissez pas, ce n’est pas de la faute du brillant médecin qui vous soigne.
 
Regardez ce qui se passe en Ukraine. Après avoir soutenu un coup d’état qui a mis au pouvoir un ensemble d’oligarques corrompus et de nationalistes agressif dont certain sont ouvertement néo nazis, mais qui ont la grande qualité d’être farouchement opposés à toute discussion avec leur voisin russe, le président Obama a déclaré l’année dernière que l’Ukraine « était en marche vers un avenir de prospérité brillante ». La marche promet d’être bien longue et beaucoup d’Ukrainiens n’en verront pas la fin. Mais, bien sûr ce sera de leur faute !
 
Ne pensez-vous pas qu’il est temps de sauter en marche ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 28 juin 2016 13:29

    Personne de censé ne veut mourir pour l’UE, l’OTAN, les USA ... ect ... sauf que personne ne nous demande notre avis. Notre président et sa « bande » sont faibles, très faibles (qui peut croire qu’Ayrault ait le moindre poids ?) et ne font surtout qu’executer les ordres de LEURS maitres US .

    Et notre président, dont la force de caractère n’est pas le trait dominant, se croit toujours obligé de montrer-prouver sa détermination. Il envoie des rafales bombarder des caravanes au Mali, voulait aller également bombarder la Syrie, envoie des soldats en Pologne face à la Russie ... etc. Nous sommes donc affligés d’un gouvernement très faible et qui tente de se montrer « à la hauteur » pour plaire aux USA.

    Nous sommes devenus les caniches serviles des américains et de ce fait, sommes tous en danger car ils nous préparent -grâce à leurs médias- à la guerre ... contre la Russie. Folie pure, car les Russes ne demandent rien, ne nous agressent pas et ... détruiront facilement notre embryon d’armée, si ce n’est tout notre pays si nous les agressons.

    Ce à quoi nous assistons est donc à une dérive gravissime, effectuée par nos seuls dirigeants et surtout A L’ENCONTRE DE LA VOLONTE DU PEUPLE.

    Nous sommes vraiment dans un engrenage très, très dangereux.


    • alinea alinea 28 juin 2016 21:30

      @Alpo47
      « A L’ENCONTRE DE LA VOLONTE DU PEUPLE ».
      Quand le peuple a-t-il exprimé sa volonté, et quelle est-elle ?
      C’est un vraie question, je vois tellement d’avis différents, enfin quand je dis « tellement » je veux dire tellement de gens qui ont un avis opposé.
      Si nous pouvions faire un référendum demain pour demander si nous voulons sortir de l’OTAN, quelle réponse ? De l’UE, quelle réponse ? Que pensez-vous de Poutine ? Quelle réponse ?
      Je ne suis sûre de rien.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 juin 2016 23:36

      @Alpo47


      Tout citoyen raisonnable devrait immediatement commencer les démarches pour être reconnu comme objecteur de conscience. Un message fort pour un gouvernement qui se demande si sa propagande touche la cible.

      PJCA



    • Alpo47 Alpo47 29 juin 2016 08:13

      @alinea

      J’ai la faiblesse de penser que le peuple (nous) français ne veut majoritairement pas aller faire la guerre à la Russie. Pourquoi donc la ferions nous, la Russie nous agresse t-elle ? ¨Pour ma part, je pense même que nous gagnerions vraiment à « vivre de concert » avec la Russie, coopérer de toutes les manières.
      On se rappelle que nous avons voté contre le traité européen, donc contre plus d’europe et tous les sondages montrent qu’une majorité d’entre nous sommes opposés à la « loi El Khomri ». Néanmoins, tout cela se met en place.

      On trouverait surement en cherchant encore d’autres sujets où le peuple s’est exprimé et où son souhait est à l’encontre de celui des dirigeants. Mais où ces derniers veulent ils donc aller ?

      Nous avons donc un président, et tout un gouvernement, qui a actuellement 14% de soutien selon les sondages et qui pourrait nous entrainer dans une guerre dont personne ne veut et qui pourrait bien tous nous détruire. Je trouve cela irréel et surtout que cela prouve clairement que notre « système démocratique » ne l’est plus du tout. Il n’y a aucun système pour bloquer les dérives -et nous sommes dedans- d’élus et qui ensuite font n’importe quoi, y compris nous entrainer dans la destruction totale.

      Notre système politique est vicié, pourri par la médiocrité et la vénalité et surtout défend les intérêts d’un tout petit groupe, les ultra-riches que je nomme « rentiers-actionnaires ».

      Nous en sommes là. Par contre, on peut toujours se dire qu’on vit vraiment une époque historiquement très riche et importante de l’histoire de l’humanité. Cela , c’est certain.


    • alinea alinea 1er juillet 2016 22:23

      @Alpo47
      Le fait est que lorsqu’on ne veut pas quelque chose, il faut l’exprimer ; un clic de souris ne suffit pas ; des manifs ne suffisent pas ; il faut tenir un siège ! c’est là que je vois peu de monde volontaire.
      Si le gouvernement proposait un référendum, qu’il suffise de se bouger jusqu’à la mairie, peut-être alors, oui, la majorité voudrait sortir de l’OTAN.


    • tashrin 28 juin 2016 14:31

      Le bon sens voudrait qu’on se dégage du sillage des USA, qui sont globalement mort, le savent pertinemment, et sont prets à tout
      Le bon sens voudrait egalement que l’on se rapproche de notre partenaire naturel, à savoir la Russie (proximité geographique, affiliation naturelle à l’Europe, attitude geostrategiquement bcp plus responsable, strategie energetique, etc etc...)
      On n’a donc effectivement strictement rien à foutre dans l’OTAN, qui nous expose à suivre aveuglément la strategie militaire des USA qui eux jouent fondamentalement perso et sont prêts à provoquer une guerre d’ampleur y compris en europe si ca peut permettre de servir leurs interets


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 juin 2016 23:59

        @tashrin


        Le Brexit simplifiera tout. Le UK se collera aux USA , et le reste de l« Europe rejoindra la Russie pour constituer l’Eurasie du monde tripolaire de Orwell. C’est l »équilibre qui apportera la paix.


        PJCA



      • filo... 28 juin 2016 15:38

        Un très bon article et une analyse pleine de lucidité. Mais comment faire ?
        Si vous faites un récapitulatif et un bilan des forces vives sur qui la France, et le reste de l’Europe peut compter, beh, c’est plutôt effrayant, c’est du néant.

        En France compter sur votre président de la république, bien sûr que non. Sur son premier ministre encore moins. Sur le peuple français, sûrement pas car la majorité des gens sont anesthésiés par la propagande omniprésente, accablé par leurs problèmes au quotidiens et placés dans un état de doute s’ils ne sont pas dans un monde virtuels et tout ce qui se passe autour d’eux n’est qu’un rêve.

        Le monde occidental après avoir reconstruit un nouveau rideau de fer s’achemine inexorablement vers une dictature. Dictature comme dernier rictus de ce capitalisme moribond. Mais une dictature qui risque d’être plus terrible que celle qui avait au Chili et en Argentine.

        Elle arrangera les affaires de beaucoup de monde au pouvoir en Occident à commencé par votre président de la république car elle lui permettra de repousser la prochaine élection présidentielle au calendes grecs.

        Les gens finalement comprendront que le capitalisme est la plus grande escroquerie intellectuelle, le système idéologique et économique le plus stupide que le cerveau humain a pu l’inventer.
        Une aberration mentale totale qui nous a coûtés des millions des morts dû aux guerres faites au nom de ce capitalisme, esclavagisme engendrait par ce même capitalisme.

        Une illusion du développement et du biens être pour nous les fourmis travailleurs afin de nous faire oublier que pour notre travail fourni nous sommes récompensés par des miettes.

        La phase finale de ce stade du capitalisme est arrivé il y a quelque années auparavant avec ce qu’ont a surnommé : mondialisation ou globalisation. En réalité il s’agissait de l’américanisation.

        Cette domination absolu américaine (ou anglo-saxonne, c’est selon) sur le reste du monde. Encore une réalité que nous finiront par comprendre que leur but était que la domination et non le bien être de nous tous.
        Car, si le monde entier vivait le même niveau de vie et de même manière que les américains, en cinq (petites) années nous aurions épuisés toutes les ressources naturelles de notre bonne Terre. Donc il nous restera plus rien.

        Et ça les américains il y a très longtemps qu’ils ont compris.
        Donc...


        • Le p’tit Charles 28 juin 2016 16:10

          La vraie menace vient des USA et de l’OTAN...pays détenant des « Armes de destructions massives »...ce que l’Irak n’avait pas.. !


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 juin 2016 17:13

            Bonjour,
            .
            Michel Collon l’OTAN est une association de criminels
            https://www.youtube.com/watch?v=dZmUhw9CtJ8
            .
            Les Confessions d’un assassin financier - John Perkins
            https://www.youtube.com/watch?v=3wszOnyMr1M


            • François Vesin François Vesin 28 juin 2016 17:51

              Nous sommes opposés à l’engluement dans l’OTAN voulu par

              - Sarkozy et Hollande -
              Nous sommes opposés à la Constitution Européenne / Lisbonne voulue par
              - Sarkolande -
              Nous sommes opposés à notre participation aux guerres offensives voulues par
              - Sarnde - 
              Nous sommes opposés aux lois iniques votées à coup de 49-3 par les complices de
              -Sade -
              Nous sommes le Peuple sans pouvoir et, si nous voulons que ça change, chacun doit
              - SE -
              prendre par la main et contribuer selon ses aptitudes, sa disponibilité et ses possibilités
              à exiger une consultation référendaire sur ces sujets avant la fin de l’année 2016.

               

              • Kenou (---.---.2.109) 29 juin 2016 13:25

                @thomas abarnou
                Si le monde était rempli de pékin moyen, le monde serait très probablement en paix.Personnellement, je préfère m’allier en français « de base », car « de base » ce français n’aura pas la bêtise d’aller déclencher des guerres, d’affamer et d’exploiter des civilisations entières.Le français « de base » a beaucoup plus d’empathie pour son prochain que cette élite folle qui nous gouverne.



              • filo... 28 juin 2016 18:04

                Votre président de la république quel misère humaine, quel déchéance, quelle irresponsabilité !

                http://www.opex360.com/2016/06/24/otan-la-france-simplique-dans-la-defense-des-pays-baltes/


                • Laurent 47 28 juin 2016 18:54

                  Il va falloir qu’un jour ou l’autre on envoie balader les Etats-Unis, pour avoir une bonne fois pour toutes la paix en Europe.
                  Et surtout virer à nouveau l’OTAN, cette machine de guerre américaine !
                  La Russie n’a jamais été, de toute son histoire, l’ennemie de la France, alors pourquoi le serait-elle maintenant ?
                  Du temps des tsars, le français était la langue diplomatique, et même à l’heure actuelle, les jeunes russes connaissent mieux nos écrivains que les jeunes français.
                  Mais les russes sont très sociables...tant que l’on ne leur cherche pas des poux sur la tête !
                  Jamais la Russie n’a eu la moindre intention hégémonique sur le Sud de l’Europe ! Qu’est-ce qu’elle gagnerait à occuper des pays ingouvernables, sans aucune ressources naturelles, alors que le territoire russe est immense, et regorge de tout ce qui est nécessaire à l’économie du pays ?
                  Ce fantasme vient de l’esprit paranoïaque des américains, qui s’imaginent que la Russie serait tentée par la même soif de conquête territoriale que les pionniers américains du Far-West !
                  Maintenant, en regardant les choses de plus près, on peut constater que de grosses entreprises américaines font de fructueuses affaires en Russie ( aux dires de Poutine lui-même ).
                  Ce qui prouve que ce n’est pas la Russie qui inquiète Washington, mais plutôt le rapprochement éventuel entre ce pays et la Communauté Européenne.
                  D’où l’intérêt de provoquer l’accroissement de la tension militaire dans l’Est de l’Europe, afin de nous fâcher définitivement avec notre principal partenaire économique !
                  Quand un chef d’état, quel qu’il soit, n’est pas capable de comprendre quelque chose d’aussi basique, il vaut mieux qu’il se recycle dans la vente de pizzas !
                  Il n’y a pas de sot métier.


                  • alinea alinea 28 juin 2016 21:33

                    @Laurent 47
                    J’ai souvenir d’une certaine Berezina....


                  • Laurent 47 28 juin 2016 19:20

                    Et je voudrais ajouter, pour m’intéresser depuis longtemps aux technologies de défense, que Washington avec son arrogance habituelle, ne se rend même pas compte de l’avance prise par la Russie dans tous les secteurs ( missiles de croisière hypersoniques, intercepteurs de 5ème génération, batteries anti-missiles, croiseurs sous-marins quasiment indétectables, systèmes de brouillage électronique pour blindés, avions, navires, brise-glaces, missiles anti-satellites, etc ).
                    Rappelez-vous la mésaventure du destroyer Donald Cook en Mer Noire : ce bâtiment a vu arriver sur son radar un Sukhoï Su-24, puis alors que l’appareil approchait, tout ce qui était électronique à bord a fait tilt ( radars de conduite de tirs de missiles de croisière, canons automatiques, etc ).
                    Le chasseur russe, non armé mais simplement équipé d’un boîtier de brouillage électronique, s’est payé le luxe de survoler le destroyer à 12 reprises, avant de s’en aller tranquillement !
                    Pour information, le système de coordination de tirs qui équipe le Donald Cook est le système Aegis.
                    Ce système est celui qui équipe toutes les forces de l’OTAN !
                    Alors, ils sont toujours rassurés, les va-t-en guerre européens aux ordres de Washington ?


                    • sarcastelle sarcastelle 28 juin 2016 20:00

                      Que faisons-nous encore dans l’OTAN ? 

                      .
                      Je me le demandais moi aussi, et puis je suis venue ici pour y trouver la Pravda à lire tous les jours. 

                      • filo... 28 juin 2016 20:27

                        @sarcastelle
                        En russe ou bien ?


                      • fangio 28 juin 2016 20:32

                        @thomas abarnou

                        Excellent ! Vous avez inventé un nouveau concept ! Après ’’l’Autre Europe’’ avec laquelle on nous endort depuis quarante ans, voici ’’l’autre OTAN’’, un OTAN plus social, plus solidaire, plus pacifique j’imagine ! Très drôle, merci !


                        • coquecigrue coquecigrue 28 juin 2016 20:58

                          @thomas abarnou De la défense CONTRE QUI ? Pour se protéger DE QUOI ?


                        • fangio 28 juin 2016 21:02

                          @thomas abarnou
                          La paix relative qu’a connue la France depuis 70 ans n’est due qu’à une chose : la dissuasion nucléaire. Notre force de frappe en la matière ne doit rien à l’OTAN. A l’inverse il y a un siècle, c’est bien le jeu des alliances qui a entraîné le monde dans la Première Guerre mondiale.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 28 juin 2016 23:21

                          @thomas abarnou : « nos voisins sont hostiles » ? Je ne savais pas la Mare aux Harengs si étroite, depuis 200 000 000 années qu’elle s’élargit.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 29 juin 2016 12:12

                          @thomas abarnou : « nos voisins sont hostiles » Ou alors c’est que tu es canadien.
                          Ou mexicain ?


                        • franc 4 juillet 2016 06:39

                          @thomas abarnou

                          pas tout à fait exact ,la bombe atomique peut toujours être utile à rayer de la carte ou envoyer à l’âge de pierre les pays du golfe d’idéologie wahhabite qui commanditent ,arment et financent le terrorisme international.

                          -

                          Il manque seulement de personnes à la fois honnêtes et courageuse pour l’employer à bon escient


                        • bonalors 28 juin 2016 21:05

                          la reponse est simple l Europe a besoin d une alliance, l OTAN est la moins pire
                          maintenant vous qui etes supposes etre intelligents, vous comprenez bien que l Europe est necessaire a part si vous etes des cretins finis, ce dont je ne doute pas smiley
                          Non je plaisantais
                          Donc en clair, europe pour le dummy L europe est necessaire mais en tant que Europe, et non extension de l OTAN, mais De Gaule qui n a fait que des conneries l avait compris


                          • Jean Keim Jean Keim 28 juin 2016 21:14
                            Aucun raisonnement ne peut faire changer un fou dans sa résolution.
                            Je ne ferai pas la guerre, j’ai 65 ans, je ne crois pas être encore mobilisable néanmoins si je devais l’être je refuserais et je ne cautionnerai pas cette guerre, les autres font comme ils veulent, c’est tout ce que je peux faire. 
                            Pour faire la guerre il faut des soldats, pas de soldats pas de guerre, voila c’est tout simple. 

                            • alinea alinea 28 juin 2016 21:34

                              @Jean Keim
                              malheureusement, ce n’est plus vrai !


                            • L'enfoiré L’enfoiré 28 juin 2016 22:39

                              @Jean Keim
                               Et si cela va mal, il suffirait de prendre son petit manteau, son petit chapeau et d’aller voir si l’herbe n’est pas plus tendre ailleurs..

                               Le monde est grand heureusement.
                               J’ai quatre plombes de plus, c’est à dire que le nationalisme n’est pas ma raison d’être. 
                               J’aime d’autres jeux smiley 


                            • L'enfoiré L’enfoiré 28 juin 2016 22:45

                              @alinea
                              C’est vrai...

                              Nous sommes entré soit dans une guerre économique 
                              Soit dans une guerre de matériels de drones et de drôles de machines

                            • alinea alinea 28 juin 2016 22:53

                              @L’enfoiré
                              Ah j’aurais dit ;
                              OTAN Oh vieillesse ennemie, n’ai-je donc tant vécu que pour ton infamie...


                            • Jean Keim Jean Keim 29 juin 2016 08:52

                              @alinea
                              Bien sûr que si ! 

                              La participation à la guerre concerne également tous les autres acteurs, les dirigeants, les chercheurs en armements, les salariés des usines, les marchands, les acheteurs, bref tout le monde, je ne vois pas d’autre issue qu’une mutation commune, collective des consciences, quelque chose de complètement différent de « plus jamais ça » que les gens pensent et prononcent quand s’arrête le fracas des armes et que levant la tête ils voient les champs de ruines, ce niveau là est nettement insuffisant, comment tout de suite après la fin de la 2ème guerre mondiale, des soldats français ont pu accepter d’aller massacrer des algériens, et ensuite l’Indochine, c’est désespérant.

                              J’avais un ami qui à force de travail et malgré une scolarité décousue, a réussi à décrocher un diplôme d’ingénieur en mécanique, tout fier il est venu me voir et m’a annoncé qu’il avait décroché un poste de responsable de fabrication à l’Aérospatial dans une usine de fabrication de missiles, en pesant mes mots, je lui est demandé pourquoi faire de si longues et difficiles études pour au final fabriquer des engins de mort, il m’a lancé un regard noir et est reparti, je ne l’ai jamais revu.

                            • alinea alinea 1er juillet 2016 00:57

                              @Jean Keim
                              Tout le monde n’est pas bouddhiste ; on va même dire que les trois pelés qui le sont n’ont pas ce genre de choix à faire !
                              mais bon, pas de fantassins dans les tranchées dorénavant ; plus jamais ça, on l’a dit, on le fait. Ils sont au top nos élites !


                            • Jean Keim Jean Keim 1er juillet 2016 07:34

                              @alinea
                               ! ?

                              Je ne suis pas bouddhiste.

                            • alinea alinea 1er juillet 2016 22:18

                              @Jean Keim
                              dans ce cas de figure, je ne retiens du bouddhisme que le fait qu’on n’exerce aucune activité meurtrière envers qui que ce soit de vivant !


                            • Jean Keim Jean Keim 2 juillet 2016 07:42

                              @alinea
                              Absolument, c’est cela je crois être humain, comme l’ont été à un haut degré Gandhi et plus encore Jaurès que je redécouvre en ce moment.


                            • Pie 3,14 28 juin 2016 21:24

                              « l’Otan poursuit sa préparation à une nouvelle guerre mondiale »....


                              On se croirait revenu au bon temps de la guerre froide avec des phrases comme celle là !!!

                              Cette grossière propagande poutinesque n’abuse que les gogos.

                              • Pie 3,14 28 juin 2016 21:33

                                @Pie 3,14

                                L’auteur dont le travail consiste à publier des articles qui relaient la propagande russe (une quarantaine d’articles tout de même) depuis le 25 Août 2014, n’a daigné répondre qu’une seule fois aux presque 2000 commentaires qu’il a reçu. Un très beau et très bref commentaire publié le 26 Août 2014 qui dit : « pas de problème »...

                                Ces auteurs qui publient sans jamais se soucier de répondre ne jouent pas le jeu de ce forum. Ils veulent simplement déverser leur soupe propagandiste.

                                .

                              • L'enfoiré L’enfoiré 28 juin 2016 22:48

                                @Pie 3,14

                                 Bien d’accord.
                                 Qu’ils publient des articles dans journaux mais pas dans un forum de discutions

                              • alinea alinea 28 juin 2016 22:59

                                @L’enfoiré
                                On peut discuter sans lui, n’est-ce pas ?
                                Mais il y a ici, sur ce site, quelques personnes d’importance qui daignent nous faire part de leurs lumières ; nous jouons le jeu, nous accrochons à leurs hochets et c’est curieux, n’en sommes pas plus défaits.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Virgile Thomas


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès