• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Gilets Jaunes et journalistes

Gilets Jaunes et journalistes

À la suite de la manifestation des Gilets Jaunes le 17 novembre sur les Champs Elysées des journalistes ont fait état de réactions de mauvaise humeur voire d’agression à leur endroit de la part des Gilets Jaunes, à Paris mais aussi sur les barrages en Province. Sur Facebook on a pu voir un message avec une vidéo d’une jeune journaliste qui se plaignait d’avoir été mal accueillie, d’avoir reçu des crachats et avouait avoir eu « la peur de sa vie », toutefois à aucun moment elle ne montrait d’image de « l’agression ». Ailleurs, plus solide comme preuve, nous avons pu voir un journaliste de BFMTV se faire casser un œuf sur la tête et essuyer quelques lointaines volées de gilet jaune… Était-ce suffisant pour que les journalistes publient un message sur Facebook appelant à boycotter les manifestations de Gilets Jaunes ? Certainement as et ce message est vraisemblablement à classer parmi les infos (fake new), pour autant il ne faut pas négliger le malaise qui s’est installé entre les Médias plus particulièrement télévisuels et les Gilets Jaunes.

Comme l’a montré Pierre Chartier dans ses travaux de recherche il y a une surreprésentation de la violence dans le discours médiatique qui donne l’impression aux protestataires que les journalistes ne s’intéressent ni à leurs problèmes ni même à eux. Chacun qui a suivi avec attention la journée du 17 novembre a pu faire ce constat notamment en étant à l’écoute de BFMTV et de France Info. L’accent était mis sur la violence et sur une sorte de désinformation de la réalité du mouvement organisée autour de la communication des seuls chiffres de participation donnés par le Ministère de l’Intérieur. Quiconque regardait les images se rendait bien compte que la participation, tant sur les Champs Elysées que sur les différents points de rassemblement, dépassait les chiffres donnés. Il ne s’agit pas de dire là que les journalistes seraient inféodés au pouvoir ni même qu’ils seraient malhonnêtes plus simplement comme l’écrit Pierre Chartier « les journalistes qui couvrent une manifestation produisent un discours déterminé moins par ce que qui se passe sous leurs yeux que par les stéréotypes et/ou les prénotions qu’ils ont du groupe manifestant et qui conditionnent leur perception des faits. » L’illustration de ce phénomène peut être donnée par trois exemples.

Le premier c’est lorsque Christophe Barbier, dans la lignée du prix Nobel d’économie Jean Tirolle, explique que le fond du problème pourrait être dans la méconnaissance des règles de la macroéconomie par les Gilets Jaunes. Comment à partir d’un tel présupposé peut-on comprendre la réalité de la situation ? D’abord le présupposé est partiellement faux, il y a des Gilets Jaunes qui comprennent la macroéconomie et même qui l’ont étudiée, d’autre part la macroéconomie vue depuis un studio de TV parisien n’est pas gage d’une vérité ni économique ni sociale. Enfin si la macroéconomie ne se décline pas en une microéconomie « bienfaitrice » cela voudrait dire que les Hommes ne comptent pas dans les politiques gouvernementales.

Le deuxième exemple se trouve dans la frappe néolibérale du spécialiste « économie » de BFMTV : Emmanuel Lechypre qui à longueur d’émission y compris lors des tables rondes relatives aux Gilets Jaunes ressasse la responsabilité du SMIC comme créature du chômage. C’est sûr, les manifestants qui ne bouclent plus leur fin de mois, voire qui ont un « mois » qui s’arrête le quinzième jour et qui ne mangent que des nouilles durant les quinze jours restants, sont tout à fait prêts à entendre ce discours qui ne repose que sur un parti pris théorique. Car l’impact social et économique du SMIC n’est pas si simple que semble l’énoncer Monsieur Lechypre (qui ne gagne pas le SMIC) avec une conviction qui frise le sectarisme. J’invite à lire sur Agoravox ce billet, pas scientifique diront certains mais l’économie n’est pas une science, « SMIC : Argumentaire et Contre-Argumentaire » [1]. Plus scientifique, on pourra aussi lire l’ouvrage de Pierre Cahuc et René Zylberberg « Le chômage, fatalité ou nécessité » qui a remporté le prix Européen du livre d’économie en 2004 et dans lequel les auteurs écrivent notamment : « L’imposition d’un salaire minimum a un impact positif et durable sur l’emploi », « Une hausse du salaire minimum peut augmenter le nombre d’embauche si l’employeur a un degré de contrôle. Chacun se fera son idée de la question mais comprendra que les éructations ultralibérales d’un journaliste n’expliquent en rien la situation des Gilets Jaunes et ne peuvent que contribuer à ce qu’ils se croient discrédités par ce journaliste.

Le troisième temple est celui de Cécile Danré, journaliste au service « police-justice » de BFMTV, qui dans l’émission du matin le 30 novembre, en prévisions de supposés incidents pour la manifestation du 1er décembre vint nous faire une description des audiences en comparution directe auxquelles elle a assisté, son message venait en appui aux descriptions apocalyptiques des violences commises lors des manifestations qui obligent les commerçants à protéger, à bunkériser leurs boutiques ; ces démonstrations oublient de parler de la multitude de manifestations qui se sont déroulées sans incident laissant ainsi croire qu’il n’y aurait pas de manifestation sans violence. Organiser l’information à propos des manifestations principalement autour de la violence corrobore ce qu’écrit le philosophe Yves Michaud[2] : « La violence, qui vient interrompre le cours normal des choses, est un objet idéal pour les médias qui consomment essentiellement des faits divers et du sensationnel. […] Présentée sous le signe de la transparence, la violence est montrée dans les pays démocratiques sous la forme de clichés et de stéréotypes où les formes de la fiction contaminent et, de plus en plus, modèlent celles de la réalité ». Pour prouver la réalité de l’interprétation sensationnaliste des faits organisée et perpétrée par les journalistes, Cécile Danré nous parla des interpellés qui possédaient « des marteaux, des clous de 7 cm… » dans leur sac. Bien qu’elle n’en apporte aucune autre preuve que son discours, elle oublie, a contrario du journal Le Monde du 27 novembre, de nous parler de l’autre face de la situation : celle des Gilets Jaunes interpellés seulement au profit de la démonstration de force des policiers, car chacun sait que pour le ministère de l’intérieur il faut des interpellations pour montrer des « têtes de malfaisant » au public. Ainsi à aucun moment sur BFM n’a évoqué ces cas (pris parmi d’autres » : « Il vit en Ardèche, dans un camion. « En fait, je suis woofer sur un petit terrain. Je paie pas d’électricité en échange de quelques travaux. Le pavé, je l’ai ramassé parce que là, je fais une formation de tailleur de pierres. Et le couteau, c’est une question d’habitude, je me lève le matin, je mets mon pantalon et mon couteau dans ma poche. » Condamné à deux mois avec sursis pour port d’armes. », et « Pas venu casser du policier ! », Le suivant portait, lui aussi, un couteau, un Opinel. Il a 26 ans, il vient de Thonon-les-Bains, en Haute-Savoie. « Détenir une arme de catégorie D est une infraction », lui explique solennellement la procureure. Le prévenu hausse les épaules. « Vous savez, chez nous, tout le monde a un Opinel sur soi. Je vais pas me défendre de ça. » Il avait aussi une matraque dans son sac. « Je l’ai ramassée par terre, je voulais la ramener en souvenir. Je suis conseiller financier, je suis pas ne suis pour casser du policier ! Je voulais juste exprimer mon mécontentement. » Et à part Mediapart qui sur les télés a évoqué le cas de Gabriel, 21 ans, « Lundi soir, Gabriel, un jeune de 21 ans venu en famille au rassemblement des « gilets jaunes », a subi sa troisième opération après avoir été grièvement blessé par l’explosion d’une grenade, avenue Franklin-Roosevelt, vers 18 heures samedi. « J’avançais avec ma fille et ma nièce, on était en train de discuter, et mes deux fils et mon neveu nous suivaient, lorsque la grenade a explosé, raconte la mère de Gabriel, jointe par Mediapart. A priori, des gens levaient les mains en l’air devant la police. Alors que nous avancions, les garçons ont vu un truc tomber. Ils se sont baissés, mais Gabriel a pris la grenade pour protéger son frère et son cousin. Aussitôt après l’explosion, j’ai vu Florent venir vers nous en portant Gabriel. J’ai vu mon gamin avec la main arrachée. J’ai vu les os de sa main. C’était comme dans une guerre. Et alors qu’il était blessé, on s’est encore fait bombarder de lacrymogènes. »

Alors les journalistes ne peuvent être vécus que comme des ennemis ou des colporteurs de la propagande gouvernementale. En aucun cas les Gilets Jaunes ne peuvent voir dans le discours des journalistes qu’ils sont entendus, écoutés, compris ou simplement pris en considération. Ces journalistes-là, parce qu’il faut répondre à des impératifs d’une production d’images fortes, ont perdu toute éthique de la profession et ils sont rejoints, dans une démarche inconsciente devenue une manière de faire son métier, par une kyrielle d’éditorialistes qui, comme le dit le sociologue Gérald Bronner, cèdent au biais de la conformation « qui nous fait préférer les informations flattant nos propres croyances ». Ce faisant le journalisme n’est plus une œuvre de communication des faits pas plus qu’un tremplin d’explication pour aider les gens à se forger leur propre opinion, les médias transmettent « un kit de bonne pensée ». On oppose la bien-pensance à la pensée malveillante, et ce n’est pas dû à une quelconque malhonnêteté des journalistes, la cause doit être recherchée sur ce qu’est la télévision et l’information en continu, mais aussi dans le fait que les journalistes ne connaissent pas, quand ils ne méprisent pas dans un grand mouvement d’arrogance, les gens comme ici les Gilets Jaunes.

Il y a une immédiateté réactionnelle, à la fois affective et sensationnaliste, très liée à l’ambiance sociale générale, qui ne conduit pas à l’analyse des faits et des situations et qui est sclérosante pour le développement d’une pensée rationnelle et surtout analytique. Comment pourrait-il en être autrement alors que Mark Thompson écrit : « Nous devons continuer à décrire le monde tel qu’il est et pas tel que nous pensons qu’il devrait être », mais il ne faut pas non plus ne le voir que comme on voudrait qu’il soit. Or un observateur voit à partir de ce qu’il est et en fonction de ceux vers qui il portera le résultat de son observation, comme l’évoquait Margaret Sullivan, éditorialiste au New York Times, au lendemain de l’élection de Donald Trump : « Les journalistes, diplômés, urbains, et pour une bonne part, libéraux, sont encore susceptibles de vivre et travailler dans des villes comme New York, Washington ou sur la côte Ouest. Et bien que nous nous soyons tous rendus dans les États les plus favorables aux Républicains, ou que nous ayons interviewé des mineurs ou des chômeurs de l’industrie automobile dans la Rust Belt, la région ouvrière du Nord-Ouest des États-Unis, nous ne les avons pas pris au sérieux. Ou pas suffisamment ».

L’honnêteté pour le journaliste c’est d’aller voir au-delà de l’image première et surtout au‑delà de ses présupposés, Faute de cela, ne nous étonnons pas que les gens, les Gilets Jaunes notamment, n’accordent que peu de crédit à la presse et aux journalistes.

 

[2] Yves Michaud, La violence, 2004, Que Sais-je ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 1er décembre 2018 17:04

    Les journalistes savent que les infos données par les politiques sont fausses mais ils les diffusent quand même ce qui est encore pire, on ne crache pas dans la soupe hein les journalopes , pendant la campagne ils ont pris un malin plaisir a défoncer tous les opposants a Macron , hé bien c’est le rendu monnaie maintenant , on va pas vous plaindre , pas vu un seul journaliste manifester avec un gilet jaune comme quoi ce sont de privilégiés bourrés d’avantages, et dire que l’on paye une redevance pour en gaver une bonne partie car ils sont loin du SMIC ....


    • aimable 1er décembre 2018 17:34

      @zygzornifle
      quand on les entend palabrer sur des plateaux de télé nous nous rendons compte qu’ ils racontent n’importe quoi avec une très grande assurance qui se veut vérité , avançant des théories qui démontrent qu’ils sont totalement hors sol et nuisible a la classe ouvrière .


    • Sergio Sergio 1er décembre 2018 19:09

      Ce matin, un journaliste (France-info) sur place aux Champs Elysées, disait que quelques commerces étaient toujours ouverts, et que l’on pouvait prendre un café et quelques croissants.... avant que ça commence.

      Vous en connaissez beaucoup qui, parmi les gilets jaunes ou moi, et vous d’ailleurs, peuvent se permettre d’aligner 20 euros pour ’petit déjeuner’ ? Et voilà donc la différence ! Il faut que ça casse, hélas.


      • Paul Leleu 1er décembre 2018 22:51

        @Sergio

        l’immense majorité des « journalistes » des grands médias sont des fils et filles à papa... suffit de voir les patronymes souvent connus, les prénoms socialement marqués, et les petits minois bien peignés, et cette assurance des enfants de la haute... ça tranche totalement avec les visages des gilets-jaunes qui correspondent au peuple...

        c’est d’ailleurs très éclairant de comparrer comment la lutte des classes se retrouve dans l’usure des corps... (mais chut... c’est un tabou).



        • Désintox Désintox 1er décembre 2018 21:45

          Aujourd’hui, les « gilets jaunes » ont montré leur vrai visage.


          • Eric F Eric F 1er décembre 2018 21:52

            @Désintox
            Non, les casseurs cagoulés ont acheté des gilets jaunes, mais ce sont les mêmes casseurs anarchistes ou fascistes qui ont parasité les manifs d’étudiants, les manifs de cheminots, etc. Castaner a pour une fois dit une chose pertinente ce soir sur TF1, à savoir que certains vrais gilets jaunes se sont parfois laissé « chauffer » et ce sont eux qui ont été interpellés, les habitués de la guérilla urbaine s’en servent de couverture et en profitent pour filer.
            .


          • Emohtaryp Emohtaryp 1er décembre 2018 21:55

            @Désintox

            Tout le monde a vu les images des « casseurs patentés de la police » à l’oeuvre......c’est ballot ! La vielle ficelle éculée du manuel du petit dictateur illustré...


          • Yanleroc Yanleroc 1er décembre 2018 22:02

            @Eric F
            ce qui est nouveau c’ est qu’ il est apparu une nouvelle sorte de casseurs : ceux qui ne sont ni de droite ni de gauche !



          • pemile pemile 1er décembre 2018 22:08

            @Désintox « Aujourd’hui, les « gilets jaunes » ont montré leur vrai visage. »

            Les vicieux, depuis 15 jours ils se cachaient ! smiley

            Dans mon coin, au rond point près du village de 2000 habitants, ils n’ont pas changé de visage depuis 15 jours, des retraités le jours, des ouvriers la nuit, aucun incident à déclarer smiley


          • Balkanicus 1er décembre 2018 22:19

            @Yanleroc

            Ca c est une tres bonne remarque et vrai, je pense


          • Yanleroc Yanleroc 1er décembre 2018 22:30

            @Balkanicus, merci smiley je le pense aussi, de tte façon si elle est vrai, elle est bonne, et si elle est bonne, elle est vrai (? !)


          • Balkanicus 1er décembre 2018 22:42

            @Yanleroc

            Bonne ou pas bonne, je ne sais pas

            Un debut de revolution, c est l inconnue, car la on assiste a un debut de revolution, quoi qu en dise les media et commentateur et politique

            La colere produit de la violence, mais la peur aussi.... donc la suite peut etre extremement sanglante ....


          • Yanleroc Yanleroc 1er décembre 2018 22:57

            @Balkanicus, j’ aurais plutôt dit Insurrection et chaos pré-révolutionnaire. Il faut une idéologie ou un message spirituel, pour une révolution ! 

            Macron n’ a pas la carrure pour gérer la situation, sinon par la force.

            Le petit prince doit sauter, car il n’ a plus de mage de manœuvre,
            et l’ AN doit être dissoute car elle n’ est pas représentative !

            Il faut finir ce qui a été commencé et ne surtout pas s’ arrêter en chemin. 

            Pour une fois j’ écoute les merdias, étonnamment, j’ y trouve les même mots que les notre, chaos, révolution, démission..on n’ est pas obligé de recevoir les interprétations ! 


          • Paul Leleu 1er décembre 2018 22:59

            @Balkanicus

            oui... nul ne sait où ça peut aller... ça s’écrit au présent...

            le Pouvoir (et la Bourgeoisie en embuscade) espèrent bien tirer la couverture à eux, comme d’habitude... ils vont se servir de la force du peuple, et la retourner contre lui-même, comme au judo... attention, ils sont redoutables dans cet art...

            Quant au Peuple, on ne sait pas si c’est un début, un renouveau, ou un simple « chant du cygne » qui précède le grand crépuscule, de l’Europe occidentale dans son ensemble, et de la France en particulier.

            Ca, personne peut le savoir, malgré l’enthouisasme du moment... Les mêmes qui crient « dignité » aujourd’hui, hier trouvaient super Johnny, le Foot et le Week-end chez Bricomarché ou Mobalpa... Et on a le sentiment, que sans les provocations macroniennes, ils seraient restés bien content devant Hanouna...

            Faut faire gaffe... ils peuvent nous remettre un renard-rusé, qui va nous la mettre finement... au Luxembourg, ils viennent de légaliser le cannabis et d’augementer le SMIC de 100 euros... Est-ce que de telles mesures suffiraient à rassasier la « dignité » des gilets-jaunes ? On verra sur le moment... en attendant, ça croît...


          • Yanleroc Yanleroc 1er décembre 2018 23:04

            @Paul Leleu, ça ne serait pas con , le coup du cannabis, vraiment vicieux !
            d’ accord avec vous.
            J’ attend toujours les exégètes !


          • Balkanicus 1er décembre 2018 23:26

            @Paul Leleu

            Je viens de voir.... non aux emissions de gaz lacrymogènes sur un mur a la tv.....

            Je trouve ca drole quand le depart c est une taxe soit disant ecologique. ....


          • Balkanicus 1er décembre 2018 23:48

            @Balkanicus

            Et la plus drole France info tv 27

            Une voiture calciner avec des tag au marqueur dessus

            Alors on attend que la voiture brule, soit froide, et on marque dessus, dans une rue a la con

            C est drole je trouve....pas vous ?


          • placide21 2 décembre 2018 02:27

            @Eric F

            Les casseurs et appariteurs pour casser un mouvement (en s’attaquant aux symboles par exemple) , c’est pas nouveau ,mais cela a de moins en moins d’effet sur les gens , lesquels commencent à être immunisés.


          • Ouam Ouam 2 décembre 2018 05:50

            @pemile
            Pour une fois je suis presque d’accord avec toi.
            Les propos et les analyses pertinentes de des-intoxs ne refletent que lui meme (pour ne pas changer).

            Deumeurant sur paname, la ce n’est pas les GJ qui onts mis le riiff et le boxon,
            c’est une partie de la banlieue qui est descendue, des groupes d’ultra droite (ceux sur l’arc de triomphe qui chantent la marseillaise clairement identifiés, aucun doute n’est possible sur ceuxs la), comme ceuxs de l’extreme gauche parfaitement identifiables avec leurs tenues spécifiques et slogans + tags, comme les ntms le sonts aussi.
             
            Peut etre que quelques GJ y onts participé mais cela doit etre archi anecditique,
            mais ici c’est pour Paname
             
            En revanche à la campagne, la ce n’est ni des groupuscules d’extreme droite, ni de gauche, ou des NTMs, c’est bien des GJs
             
            Il faut dire que lorsqu’un gouvernement désigne clairement et de plus éffrontément à plusieurs reprises ET le sachant completement faux en désignant la tres grande majorité des GJ comme étant la peste brune, des nazis (etc... la semaide derniere)

            Le résultat à du plus qu’en énerver bcp, rajoutant bcp d’huile sur le feu tel le pompier pyromane, ces gpersonnes se sentant particulierement insultés avec de tels propos.
             
            D’ailleurs dans ces cas présents (la campagne) ,pas des pillages, ni des incendies de véhicules comme cela c’est passé chez moi mais bien une attaque particulierement ciblée vers les institutions d’un pouvoir particulièrement autiste et méprisant / et ou de certaines grandes surfaces jonglant sur un mondialisme inéquitable (mulliez etc).
             
            D’ou le feu et les assauts des préféctures.
             
            Les médias d’ailleurs onts recu des consignes tres fermes du GVT (je ne me l’explique pas autrement ?)
            car ce We il n’y à eu aucun amalgame de ce genre.
            Ne croyant pas trop au hazard ... ceci explique dela.
             
            Si le gvt ne change pas tres vite de braquet, ca va chier des bulles et ce n’est amha que les prémices d’une révolution qui se profile,
            meme si chez toi cela est encore relativement pacifique.
             
            J’en profite pour remercier l’auteur du billet.

            T’chao


          • seken 2 décembre 2018 08:16

            @Ouam

            Euuu, légaliser la ganjga, ça représenterai ENCORE une augmentation de taxe, une baisse de niveau de vie... On vas devoir distinguer illégalité, tolérance(non répression de l’illégalité), vide juridique(par indéfinition, inconstitutionnalité, par contradicuion, ilégitimité), de la vraie légalité (la loi est appliqué exactement comme prévu)

            La distribution du pilon « d’état », marocain, est un marché toléré, très libéral, ultra-concurrentiel, une foule de dealer sans qualification ni permis, en concurrence, qui doivent nécessairement comprimer leur marges au maximum, car ils achètent les mêmes plaquettes de poids et prix réglementés a Rungis.

            L’import-revente de pilon a 90% marocain est un flux international légal. Ca vous trouera peut étre le cul d’aller verrifier, mais notre deal de libre échange avec le maroc est clair, autant que notre bilant de commerce extérieur. une unique mafia francais(sur lesquels l’état a la main via dossier pénal) achéte a des prix incroyablement bas, et nourisent l’unique stupermarché national.

             
            L’import-revente de pillon suisse, holandais, est traité comme ilégal, alors qu’en fait, il est dans un vide juridique par contradiction entre les lois FR et UE. Malgré sa composition fabrication et distribution pourtant techniquement similaire a celle du pilon d’état. S’y essayer est trés risqué, le temps de service des dealer hors du parti unique est de quelques mois, une demie année.

            Légaliser la ganja, sa reviendrais a privatiser, mettre en concurrence, plusieurs mafia d’importateur distributeur, plusieurs pays de production. Ca voudrais aussi dire plus de controle sanitaire, de normes, d’administratif et de taxes, donc finalement, le budget pilon de 30-60€ pourrais passer a 50-100, peut étre méme plus.

            Ce me semble pas étre une urgence de la semaine.

            ++


          • troletbuse troletbuse 2 décembre 2018 08:53

            @Emohtaryp
            Y’a peut-être Benallah avec, non ? C’est un bon taf pour lui


          • Désintox Désintox 2 décembre 2018 10:58

            @Balkanicus

            Ah, les théories du complot...


          • JC_Lavau JC_Lavau 2 décembre 2018 12:39

            @100% intox. Plot, c’est ton nom de famille ?


          • Croa Croa 2 décembre 2018 15:30

            Merci Emohtaryp,
            Tout le monde le savait mais là c’est prouvé.
            *
            Ce n’est pas pour rien que la CGT recommande depuis toujours de ne pas se laisser aller à suivre ceux qui cassent dans les manifs. Les vrais casseurs ne sont jamais inquiétés (et pour cause) mais l’imprudent qui les suit en prend aussitôt plein la gueule et se retrouve vite fait au tribunal !


          • Ouam Ouam 3 décembre 2018 23:58

            @seken
            Bonjour,
            Tu est sur que ta réponse ici m’est destiné ?
            Je n’ai pas parlé de ton sujet ici, enfin il me semble smiley
            Merci d’apporter des précisions dans ce cas, j’ai peut etre loupé un truc ?
            Malgré une double relecture .

            Vu que tu m’en parle
            Une foultitude de pays deviens la norme y compris le Liban dernièrement
            (et ici cela me fait mal au c.l).
            La rareté crée par la prohiibition n’est crée QUE pour enrichir une mafia ET certainement « poser » une partie d’une population dans une précarité voulue
            celle ci ne revandiquant plus ses droits légitimes...

            Mais comme tu le dis à la fin...ce n’est pas le sujet.


          • Eric F Eric F 1er décembre 2018 21:46

            « ne pas comprendre la maco-économie » (on croirait lire « macron-économie ») signifie ne pas admettre que la tendance lourde dans le cadre de la mondialisation financière est que les 1% les plus riches accaparent de plus en plus de richesses et qu’il n’y a -disent les « experts » rien à faire que s’y résoudre, et aussi qu’il faut aligner les couts salariaux sur les pays low cost (mais dont la valeur de la monnaie est trois fois sous évaluée à parité de pouvoir d’achat) « there is no alternative ».

            Alors non, les gens ne s’y résignent pas, ils ne sont pas des cases dans un tableau excel. Certains économistes défendent la théorie du « ruissellement » ça a peut être marché, mais ça ne fonctionne absolument plus, l’argent aspiré va directement dans le marché spéculatif, tout comme les milliards de la BCE qui les donne aux banques mais les refuse aux états. Les économistes réalistes reconnaissent que sans pouvoir d’achat il n’y a pas de consommation, et sans consommation il n’y a pas d’activité économique.


            • Yanleroc Yanleroc 1er décembre 2018 22:09

              @Eric F
              DECROISSANCE !


            • chantecler chantecler 2 décembre 2018 06:34

              Assez d’accord avec vous .
              Sauf que les données sont plus complexes .
              Bien évidemment il n’y a pas 1 % de très riches et 99 % d’exclus de la consommation .
              Combien de gens qui vivent bien, voire très bien ?
              (Cl, moy et Cl sup ...)
              35 % ? ( Je n’ai pas les chiffres précis : je donne une approximation . Si quelqu’un peut corriger , merci ).
              Reste 64 % :
              Des gens qui vivent sans trop d’inquiétude : 30 % , des gens qui tirent le diable par la queue et des exclus/miséreux : 34 %. ,


            • biquet biquet 3 décembre 2018 09:38

              @chantecler
              Pour les trajets de moins d’un kilomètre, 58 % des français prennent leur voiture, les français sont effectivement très pauvres et très écolos.


            • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 1er décembre 2018 22:07

              "Alors les journalistes ne peuvent être vécus que comme des ennemis ou des colporteurs de la propagande gouvernementale."


              Après l’avoir été de la propagande marcheuse, ils sont cohérents avec eux-mêmes. Et il ne faut pas se berlurer, si Marine Le Pen avait remporté la présidentielle, des gilets en couleur, il y en aurait eu, dans la rue, dès le soir du 7 mai, alors, maintenant, que la majorité insoumiso-macronienne se démerde avec sa créature.


              • Yanleroc Yanleroc 1er décembre 2018 22:39

                @Cateaufoncel3, des gilets il y en aura toujours, tant qu’ ils n’ auront pas trouvé le bon système, et sans-doute que pour ce faire, il faudra détruire celui-ci !


              • JC_Lavau JC_Lavau 2 décembre 2018 10:00

                @nono le simplet. Fermer les Champs...
                Et à qui confieras-tu la clé des champs ?


              • Yanleroc Yanleroc 2 décembre 2018 11:24

                @Désintox

                Ça va faire mal quand les prochains sondages (non bidonnés),

                continueront d’ afficher 80% de soutien aux Citrons ! 


              • joletaxi 2 décembre 2018 11:33

                @Désintox
                et des oiseaux noirs aux ailes de feu envahiront le ciel, des nuées d’insectes répandront des maladies terrifiantes, la mer envahira les villes, et les gens mourront de soif, de chaud, de froid, de maladie, des particules, du glyphosate, des ongles incarnés
                Heureusement il y a findus, ... oups Macron, qui de conférences en réunions parcourt le monde dans son jet propulsé par du jus de patates.
                Drame
                Le premier sinistre n’ira pas à la COP de la dernière chance, il ne pourra donc pas signer d’autres promesses d’autres engagements couteux mais indispensables

                Il y a une marche pour le climat à Bruxelles
                Marchons marchoooons, que le carbone impur reste à jamais enfoui dans le sol

                je garde mon GJ à portée de main, tout cela va bien se passer


              • goc goc 2 décembre 2018 02:13

                Emmanuel Lechypre qui à longueur d’émission y compris lors des tables rondes relatives aux Gilets Jaunes ressasse la responsabilité du SMIC comme créature du chômage

                il faudrait qu’il lise un peu des livres de l’histoire de la Vème république

                pour info, la période dite des « 30 glorieuses » qui était caractérisée par un chômage très faible durant 30 ans (le challenge était de doubler son salaire tous les 3 ans), avait débuté par une augmentation importante du SMIC suite aux accords de Grenelle après Mai 68 presque 50% (2,15Fr à 3,08Fr)


                • Garibaldi2 2 décembre 2018 04:25

                  @goc

                  Il va falloir réviser vos cours d’histoire ! Les 30 glorieuses n’ont pas commencé en mai 68 ! Elles ont commencé au lendemain de la guerre 39-45 quand il fallait reconstruire le pays. Pas de chômage, du boulot à gogo. Pour conserver leurs salariés, qui sont une denrée rare (!), les patrons inventent la ’’prime d’ancienneté’’. Elles vont prendre fin au lendemain (1975) du premier choc pétrolier en 1973.

                  Les accords de Grenelle n’ont pas augmenté le Smic de 50% mais le Smig de 35%. Il y a une différence entre le Smig et le Smic dans leur mode de calcul : https://fr.wikipedia.org/wiki/Salaire_minimum_interprofessionnel_de_croissan ce

                  Vous aurez remarqué comme moi que l’auteur a fait une faute de frappe : créature à la place de créateur. L’auteur a voulu écrire : Pour Lechypre le Smic serait le créateur du chômage.


                • goc goc 2 décembre 2018 12:06

                  @Garibaldi2

                  Il va falloir réviser vos cours d’histoire !


                  mon livre d’histoire à moi, c’est la vie, je travaillais à cette époque (de 65 à 75 en jobs « ete/etudiant », puis après comme salarié a temps plein, et mes parents travaillaient tous les deux car avant les années 70, il fallait bien 2 salaires pour vivre (ce qui n’est jamais expliqué par les historiens des « 30 glorieuses »).
                  Voila pourquoi j’ai gardé le terme générique de « 30 glorieuses » même si pour moi ce n’a été qu’a peine une quinzaine d’années, entre les années 60 et la fin des années 70, suivant le moment où on place le curseur « ratio cout de la vie/salaire ».

                  Et si le chômage a commencé à augmenter après les années 75, c’est suite principalement au choc pétrolier et à la monté de l’inflation (qui etait passé à 2 chiffres) et non au smic/smig/smich/smiz, etc.. qui n’a fait que suivre l’inflation, et déjà même pas en totalité (on pourrait mème y voir là, l’origine des Gilets Jaunes).

                  Les accords de Grenelle n’ont pas augmenté le Smic de 50% mais le Smig de 35%.
                  quand le sage montre la lune du doigt, l’imbécile regarde le doigt.
                  Maintenant si vous voulez jouer à être précis, j’ai dit « suite aux accords de Grenelle » et non « les accords de Grenelle ont augmenté de 50% ». L’augmentation de 50% s’est faite sur la période 68-69. Enfin il ne vous a pas échappé (j’espère) que la différence entre smic et smig, c’est la dernière lettre, le reste voulant toujours dire « Salaire Minimum Interprofessionnel ». Et quand notre économiste de service parle de l’influence du smic sur le chômage, il parle du principe du salaire minimum et non de l’influence du terme « garanti » sur le terme « croissance ».

                  de tout cela il reste (ce que vous n’avez pas contredit) le fait que ce n’est pas la hausse du smig/smic/smich/smiz qui est responsable du chômage, donc à part étaler science et votre bonne maitrise de... google, votre post n’a aucune utilité.



                • Croa Croa 2 décembre 2018 16:15

                  À goc,
                  Dans les années 70 il y avait pourtant beaucoup de femmes simplement mères de famille. Ce faisant avec un seul salaire il ne fallait pas espérer devenir propriétaires de son logement. Cette époque étant aussi celle du plein emploi il s’agissait d’un choix de vie.
                  Après 75 le changement n’est pas venu du choc pétrolier (c’est là une impression parce que ça fait un repère.) La véritable raison est à rechercher dans l’orientation économique. Ce qui caractérise les « 30 glorieuses » c’est sont régime étatique protégeant l’activité économique (contrôle des prix, protectionnisme, planification). Avec la mise en place d’un régime libéral ça a tout de suite dérivé et du chômage s’est tout de suite installé.


                • goc goc 3 décembre 2018 01:02

                  @Croa
                  bonjour Croa

                  Analyse intéressante. Vous avez en grande partie raison

                  Toutefois il ne faut pas oublier que cela concernait principalement les grandes villes, la campagne dans les années 60 commençait tout juste à sortir de la paysannerie « feodale » et à se moderniser (j’ai connu les voitures à cheval et la moissonneuse batteuse par canton).


                • Emohtaryp Emohtaryp 2 décembre 2018 02:32

                  https://www.lejdd.fr/Politique/info-jdd-ce-que-dit-la-liste-des-donateurs-de-macron-3811772

                  Cet inventaire dessine une carte des réseaux macronistes de la première heure aux disparités significatives, qui ne dissipe pas - c’est peu dire - l’impression d’un président choisi par la « France d’en haut ».

                  1,2% des dons ont rapporté 48% de la somme totale En effet, si des milliers de dons modiques ont été récoltés, notamment via des paiements en ligne, le montant total qu’ils ont constitué (1,7 million) apparaît marginal au regard des sommes versées par quelques centaines de mécènes fortunés. Ainsi, 1,2% des dons - c’est-à-dire 913 dons d’un montant égal ou supérieur à 5.000 euros - ont rapporté 6,3 millions d’euros, soit 48% du total, pour un montant de don moyen de 6.888 euros. Parmi eux, 663 dons au parti ont atteint le plafond légal de 7.500 euros et rapporté 4,9 millions. La masse des soutiens financiers au mouvement se concentre sur Paris et sa proche banlieue (56% des dons) et quelques capitales étrangères (14%).


                  • CN46400 CN46400 2 décembre 2018 11:57

                    @Emohtaryp
                    Bof relisez Marx, « le Manifeste du parti communiste » (1848) et vous comprendrez Macron de A à Z
                    « Le gouvernement moderne est un comité qui gère les affaires communes de la bourgeoisie toute entière »


                  • Garibaldi2 2 décembre 2018 05:56

                    @ l’auteur

                    Votre article fait l’impasse sur le fait que les journaliste de BFM sur le terrain ont très largement donné la parole aux gilets jaunes sur place, sans leur couper la parole.

                    Reconnaître qu’ils tendent leur micro pour que les gens puissent s’exprimer c’est les soutenir quand ils font bien leur boulot sur le terrain, ce qui n’a rien à voir avec celui des gens en studio.

                    BFM est un investissement de Patrick Drahi et il est logique qu’il attende un retour sur son investissement, mais ceci ne veut pas dire que les journalistes ne font QUE de la propagande au profit de Drahi et de ses copains (je veux dire de leur caste). C’est un peu plus compliqué que ça.

                    Je n’ai pas vu un mot sur Dominique Rizet dans votre article. Pourtant, s’il y a un ’’porte-parole’’ de la partie la plus réac des services de police c’est bien lui ! Pour info il est colonel de gendarmerie.

                    Quand les images montrent de la casse et des incendies c’est une réalité. Les gars sur le terrain ne se sont pas privé pour dire qu’il s’agissait de casseurs et non de gilets jaunes. Tout le monde l’a compris. Reste les images.

                    Les chaînes d’info en continue produisent un discours néo-libéral, en particulier en invitant des participants tels que Sophie de Menthon, Pascal Perri, et d’autres, que l’on change régulièrement pour camoufler la ficelle. Bourdieu n’était pas tendre avec les médias, mais on ne peut pas toujours jeter le bébé avec l’eau du bain. Il faut aussi que les gens sachent faire le tri. Je pense qu’ils le font car ils sont très méfiants vis à vis du discours médiatique. Pourtant, tous ne sont pas abonnés à Acrimed, hélas !

                    C’est bien sympa de nous rappeler un édito de Margaret Sullivan, mais c’est oublier un peu vite que Trump est aussi le produit d’un grand média US, la chaîne Fox New de Rupert Murdoch, milliardaire US au moins aussi riche que Drahi, sauf que Fox News n’a pas l’endettement colossal de Altice (qui détient) BFM, qui vaut 30 milliards d’euro en bourse, mais avec 33 milliards d’euros de dettes !

                    Ce sont donc bien des urbains de New-York (siège de Fox News), cultivés, ultra diplômés avec un projet politique clair, aidé d’une armada de conseillers urbains, cultivés, ultra diplômés qui ont fait élire Trump avec l’aide de Fox News et ses infos ciblées.

                    Trump était minoritaire en voix, c’est le système électoral US qui permis qu’il soit président, car ces urbains, ultra diplômés ont défini une stratégie simple : gagner quelques états capitaux pour avoir le nombre de grands électeurs nécessaires pour élire Trump. Le découpage électoral (voir : gerrymandering) a joué un rôle majeur dans cette élection. Pratiquement personne n’en parle sur nos chaînes infos. Trump ce n’est pas la victoire des redneck sur les urbains, mais la victoire de la magouille électorale à grande échelle des urbains ultra diplômés qui connaissent à fond le système et peuvent se payer des listings ultra ciblés d’électeurs qu’il faut faire basculer, avec en soutien les infos de Fox News qui ont démonté Clinton à longueur de journée.

                    En fait, en voix l’élection a donné :

                    Abstention = 44,3%

                    Trump = 46,1% = 304 grands électeurs

                    Clinton = 48,2% = 227 grands électeurs

                    source : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_am%C3%A9ricaine_de_2016

                    Je vous laisse le soin de faire le calcul de ce que représentent en pourcentage les voix des électeurs de Trump sur le nombre total d’électeurs !

                    Je voudrais terminer sur une petite note d’optimisme en vous faisant remarquer que malgré un discours biaisé des médias, la réponse d’une immense majorité des Français c’est : ras le cul.

                    Ce qui sanctionne bien l’échec desdits médias, qui pourtant ont fait Macron président !


                    • Fergus Fergus 2 décembre 2018 09:34

                      Bonjour, Garibaldi2

                      « Votre article fait l’impasse sur le fait que les journaliste de BFM sur le terrain ont très largement donné la parole aux gilets jaunes sur place, sans leur couper la parole »

                      Pour BFM, je ne sais pas, mais c’est vrai de la plupart des médias qui ont effectivement tendu leur micro ou ouvert leur antenne dans les libres-échanges à des Gilets jaunes. Mais il faut aller au-delà des apparences :

                      Là où, en effet, cela devient quand même suspect, c’est dans le choix de ceux dont on passe la parole à l’antenne.

                      Et là, force est de reconnaître que l’on trouve pas mal d’éléments dont le discours n’est pas structuré ou donc les exigences sont délirantes. Il y a pourtant partout des Gilets jaunes capables d’exprimer posément des revendications réalistes. Mais on donne rarement la parole à ceux-là !


                    • Yanleroc Yanleroc 2 décembre 2018 13:38

                      @Fergus, de quelles exigence délirantes parlez vous ?
                      Même le Pouvoir n’ a pas prononcé le mot ! Bravo !


                    • Fergus Fergus 2 décembre 2018 17:03

                      Bonjour, Yanleroc

                      Exemples d’« exigences délirantes » : la suppression du Sénat, ou bien encore les députés payés au Smic, ou bien l’augmentation de ce même Smic à... 1 800 euros !!!

                      Entre les questions qui ne sont absolument pas d’actualité pour sortir du conflit et les revendications totalement irréalistes, ce n’est évidemment pas sur ces points qu’il faut construire une base de négociations !


                    • Yanleroc Yanleroc 2 décembre 2018 21:22

                      @Fergus

                      « essaie de faire »parfait« et tu auras »moyen«  ! »

                      Le sénat n’ est effectivement pas indispensable !

                      SMIC à 1800 euros : Et alors ?..Evidemment !
                       
                      Faîtes tomber vos barrières mentales qui vous empêchent de « Ré-enchanter le Monde » !



                      • Michel DROUET Michel DROUET 2 décembre 2018 09:26

                        @l’auteur

                        Merci pour cet article

                        Emmanuel Lechypre, c’est le « spécialiste » économie de BFMTV qui nous explique depuis peu que les 9 % de chômeurs sont désormais « structurels », c’est à dire qu’il faudra s’habituer à vivre avec ce taux sans espoir de le voir diminuer, sauf, bien évidemment si l’on dérégule le SMIC.

                        Le monde idéal de M. Lechypre, c’est donc un pays où pour faire baisser éventuellement le chômage il faudrait un SMIC à 800 euros, voire plus du tout de référence à un minimum.

                        M. Lechypre ne lit donc pas les articles et n’écoute pas les reportages dans lesquels les personnes payées au SMIC ou les retraités n’arrivent pas à boucler leurs fins de mois. Mais tout cela est du détail pour M. Lechypre pour qui la microéconomie, c’est à dire ce qui fait précisément le quotidien de beaucoup de français n’a aucune importance face aux grands équilibres macroéconomiques qui intègrent sans doute la charité et les restos du coeur pour combler ce détail...


                        • Fergus Fergus 2 décembre 2018 09:37

                          Bonjour, Michel DROUET

                          Exactement ! 

                          En résumé, je dirais que Lechypre est, au plan économique, un macro-connard qui n’a que mépris pour les victimes des micro-galères du quotidien.

                          Le genre de type, docte et suffisant, que me fait gerber !


                        • Yanleroc Yanleroc 2 décembre 2018 13:41

                          @Fergus, bigre, vous vous lâchez, on ose pousser son petit jappement au milieu  des loups ?


                        • Michel DROUET Michel DROUET 2 décembre 2018 13:45

                          @Fergus
                          Bonjour Fergus
                          Je n’aurais pas dit mieux !
                          Bonne journée


                        • replay0001 2 décembre 2018 09:59

                          Arrêtons de financer les TV INTOX par nos achats.

                          Boycottons les produits qui passent leur publicité sur ces chaines TV et radio de propagande du capital et des élites profiteuses qui nous rançonnent.


                          • grangeoisi grangeoisi 2 décembre 2018 10:56

                            @replay0001
                             smiley Arrêtons de venir sur Agoravox alors.
                            Il y a bien longtemps  longtemps au sens informatique  je disais que ce site serait bientôt lisible en écartant les pubs mais ya bon les pubs, pas vrai ?


                          • Anatine 2 décembre 2018 10:05

                            La realite est plus grave : la population s’auto-inhibe parce qu’au final elle est la première a subir les consequences du desordre et les medias servent cette manipulation psychologique. Cela m’a amuse de voir les journalistes devoir placer sur CNews l’expression « la plus belle avenue du monde » par exemple. A plusieurs occasions j’ai vu un journaliste ajouter une phrase vide de tout interet pour placer le moto. A l’exception de quelques journalistes, je crois cependant que les autres sont aux ordres.



                              • JL JL 2 décembre 2018 10:55

                                ’’si la macroéconomie ne se décline pas en une microéconomie « bienfaitrice » cela voudrait dire que les Hommes ne comptent pas dans les politiques gouvernementales.

                                ’’

                                 

                                Est-ce que ce n’est pas ce que disait Hannah Arendt :

                                 
                                « Si nous nous obstinons à concevoir notre monde en termes utilitaires, des masses de gens en seront constamment réduites à devenir superflues.  »


                                • grangeoisi grangeoisi 2 décembre 2018 11:01

                                  @JL

                                  C’est ben vrai ça !! Bientôt 7,5 milliards !


                                • zygzornifle zygzornifle 2 décembre 2018 11:00

                                  Allez les gilets jaune demandez la nationalité Luxembourgeoise

                                  Au 1er janvier augmentation du Smic de 100€ net qui chez eux était déjà a 1999€

                                  2 jours de CP en plus (les syndicats voulaient une sixième semaine de vacances)

                                  et la gratuité des transports en commun 

                                  Chut secret d’état, les merdias et leurs journalopes n’en parlent pas car il ne faut pas effaroucher le Macrounet d’amour.

                                  Le gouvernement du Luxembourg ruisselle sur ses smicards alors que le notre nous ruisselle en vidant sa vessie sur nos têtes ....


                                  • grangeoisi grangeoisi 2 décembre 2018 11:05

                                    Les pavés parisiens sont devenus très chers sur le marché de l’art. Sans parler de la pénurie !


                                    • adrien 2 décembre 2018 11:53

                                      Les journalistes exercent un métier soumis à des contraintes physiques et relationnelles susceptibles de générer des risques lorsque ces situations dangereuses ne font pas l’objet d’une prise de conscience et de mesures de prévention adéquates, ce qui est fréquent :  http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=562


                                      • goc goc 2 décembre 2018 12:37

                                        Moment savoureux sur CNews lors de la « visite » de Mac’Rond sur les Champs-Élysées.

                                        Alors qu’il finissait de saluer les forces de l’ordre et les pompiers dans une des rues qui a souffert des violences de la veille, une foule commence à siffler, à huer et à crier « macron démission !! ». Le président alors se dirige vers un café, et à ce moment, la commentatrice essoufflée, déclare « le président s’est réfugié dans un café » smiley smiley

                                        Alors bien sur dans le studio, ils passent en mode « panique », d’abord silence, puis on entend des voix off de tout coté « mais non il ne se réfugie pas.. elle doit être essoufflé... » et j’en passe

                                        A mon avis c’est pas prêt d’être sur le bêtisier de l’année.

                                        Il parait qu’ils cherchent une journaliste à St Pierre et Miquelon pour commenter la récolte des noix de coco.


                                        • zygzornifle zygzornifle 2 décembre 2018 13:41

                                          @goc

                                          Même pas un Antillais délinquant et musclé pantalon baissé et doigt d’honneur en direction des gilets jaune pour faire un selfie , Macron tu perds la main , va te cacher dans les toilettes du café en attendant qu’un hélico bourré de snipers vienne te chercher pour te ramener en terre connue c’est a dire dans les dorures de ton palais ....


                                        • Fergus Fergus 2 décembre 2018 13:44

                                          Bonjour, goc

                                          Excellentes, ces anecdotes !

                                          Petite rectification : à Saint-Pierre et Miquelon, ce n’est pas la récolte des noix de coco, mais la pêche à la morue sous le regard des baleines ! 


                                        • Croa Croa 2 décembre 2018 16:29

                                          À goc,
                                          Dommage qu’ils n’aient pas réussi à l’attraper !
                                          *
                                          Mais nous l’aurons le MACRON et il la signera sa lettre de démission ! smiley


                                        • Gorg Gorg 2 décembre 2018 18:50

                                          @Fergus
                                          En parlant de morues, où sont donc passées les Schiappa, Bergé, Montchalin... ?... les petites donneuses de leçon de la cours de récréation de la république bananière (LAREB)...

                                          Maquero leur aurait-il demandé de rester à l’écart... ?..


                                        • goc goc 3 décembre 2018 00:34

                                          @Fergus
                                          bonjour Fergus

                                          Petite rectification : à Saint-Pierre et Miquelon, ce n’est pas la récolte des noix de coco, mais la pêche à la morue sous le regard des baleines ! 

                                          si, si, c’était bien le poste recherché, car ils auraient vu la-bas, une noix de coco flottante s’approcher des cotés (preuve flagrante du réchauffement climatique).
                                          Sinon ils avaient aussi pensé à un emploi de photographe sportif au « Monde », mais la place était déjà prise.


                                        • BA 2 décembre 2018 12:45

                                          Gilets jaunes : appel à un "acte 4" sur Facebook.


                                          Blocage de ports et de raffineries, rendez-vous à l’Elysée, révolution... de nombreux événements sont créés sur Facebook afin de poursuivre le mouvement débuté il y maintenant 3 semaines.


                                          Dans la suite logique des précédents rassemblements, la date du samedi 8 décembre semble faire consensus. 


                                          https://www.bfmtv.com/societe/gilets-jaunes-appel-a-un-acte-4-sur-facebook-1579336.html


                                          • goc goc 2 décembre 2018 12:50

                                            Pour revenir à la « visite » de Mac’Rond sur les champs, on a bien la preuve d’une instrumentalisation volontaire des violences, et ce dans le seul but de discréditer le mouvement Gilets jaunes, et trouver un prétexte pour refuser le dialogue. Car c’est bien une mise en scène anxiogène qui nous est donnée de voir.

                                            et bien sur tout cela se fait grâce aux médias_aux_ordres, qui en rajoutent une couche, dès qu’ils le peuvent. Autre exemple de la complicité des medias : quand Mac’Rond marche à pied dans la rue, on coupe le son pour ne pas entendre les hués, ou on met les micros vers les 3 figurants qui applaudissent.

                                            En tout cas, une image qu’on n’est pas prêt de voir, c’est celle du canon à eau qui « tire » a bout portant sur un manifestant, le faisant « exploser » en vol. en plus ce n’était pas un casseur mais un adulte agé de la quarantaine. il avait le visage en sang.


                                            • goc goc 2 décembre 2018 13:02

                                              J’ai oublié le plus important de cette visite, c’est al confirmation du mépris qu’a macrond pour le peuple.

                                              Il avait la possibilité après avoir salué les forces de l’ordre et les pompiers de faire 2 pas et se diriger vers un gilet jaune, montrant ainsi une volonté de dialogue. Mais non rien !! il a préféré aller voir un commerçant puis se tirer !

                                              honte à lui.


                                            • Ouam Ouam 4 décembre 2018 02:38

                                              @goc
                                              "...Pour revenir à la « visite » de Mac’Rond sur les champs, on a bien la preuve d’une instrumentalisation volontaire des violences, et ce dans le seul but de discréditer le mouvement Gilets jaunes, et trouver un prétexte pour refuser le dialogue. Car c’est bien une mise en scène anxiogène qui nous est donnée de voir.

                                              "

                                              + Qu’evident..
                                              Il suffit de chercher ce soir le signal faible ou le pouvoir octroie une prime exeptionnelle auxs FDOS qui je le rappelle deviaient et se rapprochaient des gilets jaunes, il fallait ramener les vasseauxs dans le cheptel du pouvoir....


                                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 2 décembre 2018 14:06

                                              Bonjour,

                                              .

                                              Laurent Wauquiez vient de passer à l’instant sur la chaine TF1 et proposait, et ce n’est pas le seul, à faire un référendum.

                                              .

                                              Alors ce n’est pas à l’oligarchie financière qui gouverne de décider des questions qui devront y configurer dans le questionnaire référendaire !

                                              .

                                              La première question doit être :

                                              1. Voulez vous le retrait de E. Macron et de son gouvernement ?

                                              .

                                              Deuxième question qu’il faudrait poser :

                                              2. Est-vous favorables à l’institution du RIC (Référendum d’initiative citoyenne) ?

                                              .

                                              Troisième question :

                                              3. Doit t’on terminer avec la dictature de la commission européenne pour rendre le pouvoir à nos futurs représentants politique. En clair pour terminer avec les traitées esclavagistes de l’Union Européenne il faudrait sortir de l’UE sans se couper des autres pays de l’Europe car nous resteront des européens.

                                              https://www.election-europe.org

                                              etc.


                                              • Croa Croa 2 décembre 2018 16:44

                                                À eau-du-robinet,
                                                Je pense que c’est la première question qui fait consensus.
                                                Le « et de son gouvernement » ressemble à un pléonasme. (C’est le président qui désigne un premier ministre. Si un président démissionne le 1er ministre saute automatiquement et il n’y a plus de gouvernement. Le Président du Sénat assure alors l’intérim. Il nomme un premier Ministre provisoire mais ces gens ne peuvent gérer que les affaires courantes en attendant les élections.)

                                                En fait ce référendum ne serait que perte de temps. Le mieux serait que Macron démissionne et c’est tout !  (Rien ne l’empêche de se représenter après tout.)


                                              • Fergus Fergus 2 décembre 2018 17:06

                                                Bonjour, eau-du-robinet

                                                C’est comme si c’était fait !  smiley
                                                Nul doute que Macron va organiser un tel référendum.  smiley  smiley  smiley


                                              • Fergus Fergus 2 décembre 2018 17:14

                                                Bonjour, Croa

                                                Soyez réaliste : pourquoi Macron démissionnerait-il ? Dans le meilleur des cas, il dissoudra l’Assemblée nationale. Et de deux choses l’une :

                                                Soit il est mis en minorité par le nouveau parlement élu, et Macron continue d’occuper l’Elysée en cohabitation comme d’autres avant lui.

                                                Soit, hypothèse plus probable (cf. 1968), LREM  ou un conglomérat de droite LREM-LR-UDI  est majoritaire, et cela signe de facto une cuisante défaite pour les Gilets jaunes tout en ouvrant plus grande que jamais la porte à de nouvelles contre-réformes !


                                              • goc goc 3 décembre 2018 00:26

                                                @Fergus

                                                Bonjour Fergus

                                                Soit il est mis en minorité par le nouveau parlement élu, et Macron continue d’occuper l’Elysée en cohabitation comme d’autres avant lui.

                                                soit les élections législatives donnent une nouvelle majorité à forte dominante « jaune » et alors Macro pourrait être destitué. On peut aussi avoir une enquête sur le financement de sa campagne électorale, avec financement par l’étranger, et donc haute trahison, et dans ce dernier cas, même si ce délit n’est plus passible des tribunaux (et la nouvelle assemblée pourrait rajouter ce mème délit), il aura du mal à rester au « château »


                                              • Fergus Fergus 3 décembre 2018 09:09

                                                Bonjour, Tina

                                                Todd n’est plus à une ânerie près depuis l’attentat contre Charlie Hebdo. Il est affligeant de voir comment un homme  naguère d’une grande qualité intellectuelle  a pu à ce point sombrer.


                                              • Fergus Fergus 3 décembre 2018 09:20

                                                Bonjour, goc

                                                « soit les élections législatives donnent une nouvelle majorité à forte dominante « jaune » »

                                                Cela n’arrivera pas. Et pour cause : les Gilets jaunes sont eux-mêmes très divisés et sans parti sur lequel s’ancrer. 

                                                Sans doute le RN et la FI progresseraient-ils de manière significative, mais sans que l’un des deux, ni même l’union des deux, ne soit en mesure de prendre le pouvoir.

                                                Dans des contextes agités comme celui que nous connaissons, il ne faut pas non plus sous-estimer la force du repli réactionnaire pour l’ordre. C’est ainsi que le nouveau parlement issu des événements de 68 avait, en juin de cette année-là, donné une écrasante majorité à... la droite !

                                                Et je pense qu’en cas de dissolution, l’on verrait émerger le même type de phénomène. Peut-être pas avec des LREM majoritaires, mais avec des forces de droite (LREM-LR-UDI) qui, coalisées, garderaient le pouvoir dans leurs mains. 

                                                Au pire, Macron serait en cohabitation avec un gouvernement LR-UDI. Pas de quoi le chasser de l’Elysée !


                                              • Ouam Ouam 4 décembre 2018 02:19

                                                @Fergus
                                                Bonjour,
                                                Il y a un truc qui semble t’échapper
                                                "Sans doute le RN et la FI progresseraient-ils de manière significative, mais sans que l’un des deux, ni même l’union des deux, ne soit en mesure de prendre le pouvoir.

                                                « 

                                                Ils ne veulent plus de ni de
                                                le pen, ni de la fi, ni de tu cours, ni de tu reste sur place (etc...), ni de FO ni de la CGT, ni des l’assos des gousses hermaphrodites, ni des hétéros débridés, ni des nonnes furieuses, ni des bachées islamisantes, ni des....etcetc....j’abrege

                                                Ils veulent la démocratie directe, capito ?
                                                Comme en Suisse ou chaque citoyen peut proposer en formant un groupe avec d’autres des textes de votations des leurs lois .
                                                 
                                                Votations qui sonts ensuite votées par l’ensemble des citoyens (en fait ils votent de temps en temps plusieurs textes pour regrouper le tout)
                                                 
                                                Tu veut quelques chiffres comparatif entre notre ploutocratie que tu légitime tant (ripouxblique) et leur véritable démocratie directe.

                                                En 1974 le pouvoir d’achat des salaries Francais et Helvétiques etaient sensiblement les memes...
                                                 
                                                Je te laisse regarder à ce jour ou eux en sonts et OU nous en sommes.
                                                2.4x mieux que nous si t’a la flemme de chercher, c’est pas rien smiley
                                                 
                                                Pour le chomage, je te laisse aussi regarder, ainsi que le caractere écologique du pays, de démocratique je n’en parles meme pas.
                                                 
                                                Et je te le rappelle ils sonts hyper pénalisés
                                                ils n’onts pas »la chance" d’etre dans UE et l’autre chance de recevoir plein de chances pour la France...
                                                l’UE c’est une chance Non ?
                                                Tu n’est pas devenu un beauf arriéré anti UE ? ^^

                                                Recevoir, soigner, loger (etc) gratos la planete entiere c’est aussi une autre chance normalement .
                                                T’est toujours pour l’open-bar inside ? ^^

                                                Meilleur exemple et plus proche j’ai pas, sinon tu me dirai oais mais la c’est trop loin... et la pas de bol c’est un pays frontalier au notre, enfin d’apres moi, d’apres jupiter one ca a peut etre dérivé au pole nord ?
                                                depuis que j’ai appris que chez en marche le gourou situe la gyuane en une ile, que roissy est dans le 93 (etc)...
                                                j’ai des doutes sur tout concernant la tectonique des plaques ^^
                                                 
                                                Tu peut toujours nier, pester ergotter, les chiffres sonts la sous ton nez..
                                                entre deux systèmes.


                                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 2 décembre 2018 14:07

                                                correction : qui devront y figurer


                                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 2 décembre 2018 14:43

                                                  Bonjour,

                                                  .
                                                  "Alors les journalistes ne peuvent être vécus que comme des ennemis ou des colporteurs de la propagande gouvernementale. En aucun cas les Gilets Jaunes ne peuvent voir dans le discours des journalistes qu’ils sont entendus, écoutés, compris ou simplement pris en considération."

                                                  .

                                                  Non seulement les journalistes des grands médias sont dépourvue d’éthique mais il ne connaissent même pas la charte déontologique des journalistes, c’est à dire la charte de Munich.
                                                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_Munich
                                                  .

                                                  Une ’’journaliste’’ apprend l’existence de la Charte Déontologique du Journalisme grâce à Asselineau.
                                                  https://www.youtube.com/watch?v=wTVxOrMaa8s
                                                  .


                                                  • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 2 décembre 2018 22:54


                                                    « Non seulement les journalistes des grands médias sont dépourvue d’éthique mais il ne connaissent même pas la charte déontologique des journalistes, c’est à dire la charte de Munich. »

                                                     

                                                    En fait, les seules critiques qu’ils soulèvent concernent leur traitement de la situation de la France, et, on rappellera que leur macronisme actif n’a pas soulevé de protestations pendant la campagne de la dernière présidentielle (en date).

                                                     

                                                    De même, leur unanimisme anti-Poutine, anti-Trump, anti-Salvini, anti-Orbàn et autres patriotes authentiques, reste très bien accepté par leurs néo-contempteurs hexagonaux, pluralistes à géométrie variable.



                                                    • Ouam Ouam 4 décembre 2018 02:30

                                                      @machin
                                                      Exellentissime smiley smiley
                                                      merci pour ce bon moment



                                                      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 3 décembre 2018 13:02

                                                        @Fergus

                                                        Ce  que j’ai cru observer chez Todd, c’est une propension à prendre ses désirs pout des réalités, beaucoup moins maîtrisée que chez la plupart des individus normaux. Et il rejoint par là ce que Bossuet appelait le plus grand dérèglement de l’esprit, qui est «  de croire les choses parce qu’on veut qu’elles soient, et non parce qu’on a vu qu’elles sont en effet ».

                                                         


                                                      • Arnould Accya Arnould Accya 4 décembre 2018 08:56

                                                        A terre Jupiter.

                                                        Macron, au pilon !

                                                        A faire tourner, il ne doit pas s’en tirer : démission !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès