• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > L’effarant témoignage sur le Canal Plus de Bolloré

L’effarant témoignage sur le Canal Plus de Bolloré

C’est un témoignage dont il faudra se souvenir et auquel il faut accorder la plus grande publicité. Les média ont probablement été l’un des premiers secteurs économiques bouleversé (on dit « disrupté » dans la novlangue oligolibérale). Résultat, aujourd’hui, le secteur est racheté par des milliardaires à l’agenda trouble, comme le montre aujourd’hui le cas du Canal Plus de Bolloré.

 

L’information, façon Pravda
 
Il faut remercier France 5 d’avoir invité deux journalistes de Canal Plus à témoigner dans le cadre de la mise en examen de Vincent Bolloré. Jean-Baptiste Rivoire est rédacteur en chef à la chaine et il a dénoncé la « formidable bienveillance à l’égard (de Bolloré) (…) Je considère qu’il a pris le contrôle d’une télévision nationale dans laquelle il viole en permanence la loi de 86 qui prévoit que les intérêts d’un actionnaire ne doivent pas venir entraver la ligne éditoriale. (…) Ce qu’on vit à Canal depuis 2015 en permance, c’est que la liberté éditoriale est entravée, censurée par un actionnaire qui mélange ses intérêts de business en Afrique et ailleurs, avec la liberté des journalistes ».
 
Le journaliste a notamment évoqué la censure d’un sujet sur le Togo fin 2017, évoquant des manifestations contre le dictateur et affirme que Canal « a fait diffuser à l’antenne un publi-reportage pour nous expliquer que le Togo est un modèle de stabilité politique  ». Ce faisant, il démontre que les milliardaires qui rachètent des média ne le font peut-être pas tellement pour l’argent, la rentabilité du secteur n’étant pas très élevée, mais bien davantage pour contrôler ce qui est dit et servir leurs intérêts. Un nouveau précédent qui s’ajoute à ceux de LVMH et la presse économique, d’Aude Lancelin et de la direction de l’Obs, ou d’Hervé Kempf, qui a fondé Reporterre après avoir quitté le Monde
 
Ces rachats tendent trop souvent à uniformiser et aseptiser un monde médiatique, qui souffre déjà d’une trop grande uniformité de vue libérale-libertaire, même si cela s’explique en partie par le sort économique qui lui a été dévolu depuis la révolution numérique, qui a fortement fragilisé le modèle économique des média. Heureusement, subsistent quelques ilôts d’ouverture aux idées alternativesde Polony TV, à Frédéric Taddéi, en passant par France Culture ou Elise Lucet. Mais le moins que l’on puisse dire est que tous ces investissements de milliardaires dans les média n’apportent jamais un plus au débat public, nourrissant au contraire son aseptisation et les conflits d’intérêt.
 
 
Même si Canal Plus n’a pas toujours, loin de là, été un exemple d’ouverture au débat, prêchant trop souvent comme un ayatollah sa pensée oligolibérale, le virage pris avec Vincent Bolloré contribue à appauvrir plus encore un espace médiatique qui n’en n’avait pas besoin. Cela rappelle que la question du statut des média devrait être posée politiquement, comme l’avait fait François Bayrou un temps.

Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • McGurk McGurk 7 mai 10:01

    Le problème n’est pas tant que beaucoup de médias appartiennent aux milliardaires, c’est surtout cette concentration dans une seule main et particulier de ces gens-là. Il est très facile d’uniformiser et contrôler l’information lorsqu’une grande partie du système vous appartient (il devrait y avoir une loi sur le sujet pour éviter ces monopoles). Je me souviens encore du nombre incroyable de couvertures de magazine avec Macron, l’ « homme de l’avenir », sous toutes les coutures.

    Les médias étant par essence des entreprises (de l’information), l’équilibre entre liberté de parole et finance doit être très difficile à respecter - voire impossible dans certains cas. Dommage qu’on ne parle pas plus - et en détail - du chômage et de l’éducation, il y aurait tant à dire et surtout à faire...


    • Alren Alren 7 mai 19:22

      @McGurk

      Les médias étant par essence des entreprises (de l’information), l’équilibre entre liberté de parole et finance doit être très difficile à respecter

      Les ultra-riches, comme les privilégiés d’Ancien Régime ne conservent leurs monstrueux privilèges injustifiés que parce que le bon peuple trouve ça « normal » ayant vécu ce système dès leur enfance.

      Combien de fois n’ai-je entendu cette phrase stupide qui se croyait profonde : « Il y a toujours eu des pauvres et des riches », sous-entendu : « On ne changera jamais cet état de fait » et pour certains qui n’était pas tout à fait en bas de la pyramide sociale : « C’est bien comme ça, mon sort n’est pas le pire. je n’ai pas envie de partager ce que j’ai. »

      Les médias peuvent être déficitaires, ce n’est pas grave pour les ultra-riches qui les financent, car en présentant le capitalisme financiarisé avec son horreur sociale cachée comme LE seul modèle possible pour la vie collective, ils gardent l’essentiel qui vaut beaucoup plus que les pertes des journaux et chaînes télé qui leur appartiennent : leur fortune et son accroissement constant du fait qu’ils font élire leurs serviteurs, façon Macron et avant lui Chirac, Sarkozy, Hollande et tous les courtisans qui vont à la soupe.


    • bob14 7 mai 11:10

      Bol-Oh-Raie participe au lavage de cerveaus des Gaulois..


      • Furax Furax 7 mai 11:28

        J’avais déjà commenté cette émission sur Agoravox TV.

        "J’ai suivi cette émission. C’est toujours amusant .L’indignation du journaliste de Canal, chevalier blanc de la liberté et de la déontologie journalistique laissait rêveur. Tous ces « journalistes » , quelle que soit leur « Chaîne », entonnent la même chanson, la même ritournelle propagandiste :

        « La droite, c’est mal, le FN , c’est TRES mal, si cela correspond à la volonté du peuple, c’est du POPULISME, Wauquiez est nul, Mélenchon un clown, que reste-t-il dans le bateau ? Le petit banquier de chez Rotschild ! Poutine est un dictateur dangereux, Trump un crétin, l’UE c’est super ; le patriotisme c’est ringard, la mondialisation c’est cool, il faut accueillir tous les migrants etc...etc.. »

        Cette chanson, sans le moindre fausse note, tous nos valeureux « journalistes » épris de liberté et de DEONTOLOGIE, la reprennent sans cesse, ils l’ont parfaitement intériorisée et monsieur Bolloré et madame Delnotte n’ont pas besoin de leur souffler la partition.

        La suite de l’émission illustrait parfaitement le propos. Un grand clown est venu proposer, sur le ton sarcastique qui va de soi, un reportage sur les « fachos » qui prétendaient bloquer l’arrivée de migrants clandestins. Un « journaliste », sourire narquois aux lèvre, leur faisait dire que ces gens n’étaient pas des demandeurs d’asile politique, que leurs pays n’étaient pas en guerre. Ricanements (le ricanement devient le pain du commentaire politique !).

        Le clown enchaînait : « Nous avons interrogé un de ces migrants qui a fui la guerre en Guinée Conakry ». Personne ne bronche. Il y a là le panel habituel des « journalistes » de l’émission, le « héros » de Canal, et le type qui est à sa droite et qui vient de mener une enquête sur Bolloré en Guinée...Personne pour signaler qu’il n’y a pas l’ombre d’un soupçon de guerre en Guinée Conakry !"


        • Montdragon Montdragon 7 mai 12:24

          @Furax
          Personne pour signaler qu’il n’y a pas l’ombre d’un soupçon de guerre en Guinée Conakry !"

          Dans leur esprit inculte et racialiste par inversion mentale, il y a toujours la Guerre ou la Famine en Afrique. Un bon journaliste ne sait rien, j’en ai fréquenté en stage dans les DOM TOM, incapables de se rappeler les conditions du conflit yougo...ce ne sont pas des historiens, mais des caqueteurs.
          Anal+ est sur la ligne Achtung/France Intox, C8 plus sur une ligne cacaboudin touche pas à mon cul.


        • arioul arioul 7 mai 12:29

          En sachant que tous les grands médias sont possédés par les oligarques de ce pays , il n’est pas raisonnable de les regarder et surtout Canal+ qui est payant et très cher. Maintenant avec internet tout le monde peut s’informer gratuitement avec des sources fiables. Donc soit vous etes très con et vous continuez à vous laver le cerveau , soit vous essayez de vous informer par vos propres moyens. A la vue du nombres d’abonnements d’Anal+ , il y a un tas de cons dans ce pays.


          • mmbbb 8 mai 08:21

            @arioul en sachant que la verite « la Pravda » est sur Agoravox dont les auteurs sont aussi egocentriques que dans les grands medias tout en tapant sur les grands medias en se voulant une alternative Voici les censeurs Dugue Verdii , ce journaleux de merde qui vend son oeuvre sur Amazon et nous emmerde en fustigeant le grand capital, Maolry, grandjil ces enflures ne savent qu appliquer la censure . Agorax c ’est de la meme merde que les grands medias Ces auteurs sde ce medias sont plus exécrable que ceux de la grande presse Basta Arretez de vous prendre pour une reference Je rigole. 


          • Marignan Marignan 7 mai 12:38

            A l’auteur.
            La presse dominante (celle que le pouvoir tolère ou encourage et subventionne à l’occasion) est un instrument moderne du pouvoir qui ne date pas de Canal +. Remontez jusqu’à la naissance de cette presse-là et vous verrez qu’il en a toujours été ainsi.
            L’aspect positif avec Bolloré, Bouygues, Drahi et consorts, c’est que le but et l’idéologie sont clairement affichés par la nature même des propriétaires. Ainsi le lecteur ou le téléspectateur est sensé savoir à quoi s’attendre lorsqu’il écoute ou lit leur propagande. Et cela contribue d’ailleurs largement à l’expansion des canaux d’information alternatifs échappant au contrôle de ces firmes, à tout le moins parmi les plus clairvoyants dans le public.
            Vous noterez que l’identité affichée de ces patrons de presse n’empêche pas l’état français de financer leurs media -Le Monde, Libération et cetera, qui sont des piliers du système mondialiste en marche, survivent en partie de notre argent-, cela d’autant plus facilement que les intérêts de ces groupes sont défendus par les gouvernements que ces groupes placent au pouvoir (le coup d’état médiatique de Macron en général et le couple Drahi/Macron en particulier sont des cas d’école à ce titre.)
            Comme disait l’autre, un journaliste, c’est soit un chômeur, soit une prostituée (dans le sens qu’il défend les intérêts de celui qui le stipendie), il me semble que lorsque des employés d’un groupe comme celui-ci osent critiquer celui qu’ils ont servis jusque-là sans broncher, c’est qu’il y a une révolution de palais en cours et que des promesses de sauvegarde leur ont été adressées par ailleurs. En ce qui concerne la Françafrique, ne serait-ce pas là le symptôme d’une lutte entre les tenants actuels de cette Françafrique (aidée par les gouvernements passés) et les prétendants à dominer cette région : Macron en service commandé pour en donner les clefs à d’autres gouvernements comme hier il a trahi les intérêts de la France en donnant Alsthom aux Américains ou SFR à Israël par exemple ?


            • zygzornifle zygzornifle 7 mai 12:52

              c’est une verrue mère ....


              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 7 mai 13:27

                Les premiers à en avoir fait les frais : les Guignols.


                • zygzornifle zygzornifle 7 mai 16:41

                  @Philippe Huysmans


                   ils sont partis a l’Élysée ....

                • Michel Leclerc Michel Leclerc 7 mai 13:37

                  Pour Elise Lucet, peut être peut-on avoir d’autres visions moins caricaturales... http://www.carrefouruncombatpourlaliberte.fr/lactalis-veut-envoyer-chier-simple-diarrhee/


                  • Legestr glaz Ar zen 7 mai 13:59

                    La charte de Munich = déclarations des droits et des devoirs des journalistes !




                    Je pense que tous les candidats à l’élection présidentielle en 2017 se sont précipités pour dénoncer la main mise d’une oligarchie sur l’information ?


                    • Cateaufoncel2 7 mai 15:55

                      Qu’est-ce qu’il y a d’effarant dans le fait que le propriétaire d’un média ne veuille pas rétribuer des gens pour le démolir publiquement ? 

                      Des gens, par surcroît, qui mettent constamment la pression pour que les journalistes qui pensent hors des clous politiquement corrects, soient tricards dans toutes les rédactions.

                      Pas une voix s’est élevée de ce milieu pourri quand Brighelli s’est fait virer du « Point » pour avoir annoncé qu’il voterait Marine Le Pen au deuxième tour de la présidentielle.


                      • Clocel Clocel 7 mai 16:34

                        Réveillez-vous bonnes gens !

                        « L’information objective », Homo-caddicus il s’en branle comme de sa première blenno !

                        Il veut continuer à planer dans son délire !

                        Il n’est pas assez con pour ne pas se rendre qu’il y a un problème, mais il veut quand même aller jusqu’au bout du générique de fin !

                        Canal Plus a toujours été un panier de crabe, qu’est-ce qui vous choque ???

                        Bolloré ne met plus les formes auxquelles vous étiez habitués !? Il n’a pas la manière !?

                        La dose de vaseline n’est plus respectée !?

                        Bhé ouais, à présent ils ont les moyens de vous chier dessus ostensiblement et ils vous le font savoir !

                        Va falloir vous y faire...


                        • Blé 13 mai 13:42

                          @Clocel

                          Non, on oblige personne à regarder Canal+. ces derniers temps, ce canal a eu quelques difficultés financières vu la quantité de gens qui se sont désabonnés. Le patron a peut-être les moyens de combler les déficits, les téléspectateurs ont les moyens de ne pas se laisser bourrer le crâne.


                        • Eric F Eric F 7 mai 17:48

                          Pour contourner les lois contre la « concentration » de la presse, ils s’y mettent à plusieurs. Jadis les très riches s’offraient des danseuses, maintenant ce sont des titres de presse, avec la ligne éditoriale « there is no alternative » au capitalisme financier mondialisé. La télé publique est restée davantage pluraliste, quoique tournée vers le cosmopolitisme (pro UE, multiculturalisme, mondialisation heureuse)


                          • Legestr glaz Ar zen 7 mai 18:02

                            Mais non, la presse n’est pas aux ordres ! C’est Fergus qui est dans le vrai. Tous les candidats à l’élection présidentielle ont eu les mêmes chances de convaincre les Français.


                            • Attilax Attilax 7 mai 18:33

                              Bah, après avoir vendu la première chaine nationale à un maçon, on peut tout oser. Tous les medias appartiennent à une dizaine d’oligarques, rien de nouveau sous le soleil, et autant pour la fable de la liberté de presse. Le problème, ce ne sont pas les oligarques qui ne font finalement que jouer leur partie, mais nos représentants qui ne jouent pas, et ne joueront jamais la leur.
                              Quand à Canal, ça fait 20 ans que c’est fini, depuis que Rousselet s’est barré. Il reste quelques rares bonnes séries française, et l’ex plus grosse production du monde qui n’en finit pas de sombrer. Il est loin le temps de Objectif Nul...


                              • HELIOS HELIOS 8 mai 00:21

                                ... pour que les journalistes existent, il faut des lecteurs et des auditeurs, etc...

                                alors, ne vous plaignez pas... si vous ne lisez pas ou d’ecoutez pas les conneries, tout ce monde artificiel et manipulateur disparaitra.

                                Soyez responsable... l’exemple de Macron n vous suffit-il pas ???



                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 mai 01:22

                                  Canal était intéressant lorsque nous pirations dans les 90 ’ (gratos ...lol) Depuis bof . RIP pour le président de Groland .


                                  • kirios 8 mai 08:03

                                    dénoncer les tv kidnappées par le privé c’est bien !
                                    la propagande délivrée sur France2 par les Langlais , Saint Crick , Sportiello et compagnie est du même acabit.... sans oublier France3 et la fameuse France 5 avec son C’ dans l’Air dont les« experts » rituels sont des propagandistes patentés


                                    • Tom France Tom France 8 mai 12:12

                                      Pourtant ces choses là sont connus depuis bien longtemps pour qui se donne la peine de s’informer correctement sur le web, il suffit de consulter les chiffres effarants des « aides d’état » à la dite presse ainsi que de voir les noms des actionnaires et à quoi ils sont liés en général pour comprendre ! Quand à la loi de 86, elle me fait bien marrer, puisque ce n’est pas une telle loi, aussi naive soit t’elle, qui empêchera tout naturellement l’argent de prendre le dessus.


                                      • troletbuse troletbuse 8 mai 12:33

                                        Y’en a même qui croit que le Canard Enchainé n’est pas subventionné. C’est vrai. Il oublient simplement de dire que grâce à une manipulation de notre pourriture gouvernementale, on lui paie les frais de routage, c.a.d. 557 000 euros sur nos impôts. Pas mal, hein ? Il y en a peut-être un ou deux autres
                                        Je ne connais que Rivarol qui n’est pas subventionné mais qui est constamment attaqué en justice. Bizarre, le correcteur orthographique connaît le Canard mais pas Rivarol smiley

                                        http://www.lescrutateur.com/2017/02/aide-publique-au-canard-enchaine.et-un-appendice-sur-mediapart.html

                                        Et le fake news de France Intox

                                        https://www.franceinter.fr/emissions/le-vrai-faux-de-la-campagne/le-vrai-faux-de-la-campagne-18-fevrier-2017


                                        • troletbuse troletbuse 8 mai 12:36

                                          Correction

                                          Y’en a même qui croit que le Canard Enchainé n’est pas subventionné. C’est vrai. Il oublient simplement de dire que grâce à une manipulation de notre pourriture gouvernementale, on lui paie les frais de routage, c.a.d. 557 000 euros sur nos impôts. Pas mal, hein ?
                                          Je ne connais que Rivarol qui n’est pas subventionné mais qui est constamment attaqué en justice. Il y en a peut-être un ou deux autres.

                                          Bizarre, le correcteur orthographique connaît le Canard mais pas Rivarol 

                                          http://www.lescrutateur.com/2017/02/aide-publique-au-canard-enchaine.et-un-appendice-sur-mediapart.html

                                          Et le fake news de France Intox

                                          https://www.franceinter.fr/emissions/le-vrai-faux-de-la-campagne/le-vrai-faux-de-la-campagne-18-fevrier-2017


                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 mai 12:42

                                          @troletbuse

                                          Bonjour. Le « Canard » publie ses comptes chaque année... Se passer de cette aide lui en toucherait sans faire bouger l’autre ; comme disait Jack Chi .


                                        • troletbuse troletbuse 8 mai 12:44

                                          @troletbuse
                                          Ah bon, il crache sur 557000€. Donc il pourrait les refuser.Montrez moi ses comptes


                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 mai 12:48

                                          @troletbuse

                                          C’est diffusé tous les ans dans le canard ; et ce depuis une centaine d’années.lol


                                        • troletbuse troletbuse 8 mai 13:35

                                          @Aita Pea Pea
                                          T’as bien du mal à mettre un lien. Un peu facile d’affirmer sans preuves. Moi, j’en ai mis


                                        • ACR26 ACR26 13 mai 11:02
                                          @troletbuse bonjour,
                                          je confirme : Le Canard rend ses comptes publics tous les ans... il suffit de le lire ou de faire une recherche !
                                          Vous pouvez, en outre, retrouver tout ça sur le site « société.com ».


                                          Il ne faut pas non plus confondre les subventions « au portage » et les subventions à la presse.
                                          Le portage est assuré par des prestataires.
                                          Ou alors il faut aussi dire que lorsqu’un céréalier ou un viticulteur est subventionné nous sommes tous subventionnés... car nous mangeons tous du pain ou buvons le produit des vignes (pinard ou jus de raisin).
                                          Etc... etc...
                                          Bon dimanche.

                                        • lloreen 8 mai 20:55

                                          Monsieur Bolloré, empêtré dans un scandale est mis en examen pour corruption...Son sourire éclatant est celui du carnassier devant sa proie. Rien à voir avec celui des « sans-dents » qui triment sur ses chantiers au quatre coins de la planète et dont le sourire a dû disparaître en même temps que leurs illusions depuis qu’il s’est mis en travers de leur chemin...

                                          yhttps://www.youtube.com/watch?time_continue=9&v=r0NALIJOijg


                                          • gaston gaston 9 mai 07:56

                                            bolloré a fait un gros nettoyage sur canal + pour le service de son ami sarkozy ,normal qui se ressemble s’assemble , deux belles ordures !
                                            Il a viré les auteurs des guignols qui se foutaient un peu trop de la gueule de sarkozy ,on a bien vu la différence , mais maintenant c’est nul donc pus aucun intérêt , il a supprimer le zapping qui mettait toujours en avant les frasques de la petite salope !
                                            Et il a viré tout ceux qui n’était pas de son bord , résultat ......1millions d’abonné de perdu !!!
                                            quel patron !!! et tout cela pour rien , puisque le nabot à talonette c’est fait viré même dans son camp !
                                            Obligé d’offrir aux abonnés une multitude de cadeaux pour les faire rester , exemple moi je suis abonné canal sat et bien ils m’ont offert canal plus gratos à vie ( les 5 chaines ) tant que je reste à canal sat , je leur ai rendu leur décodeur pourri et je passe par free , résultat 25 e mensuel ,canal sat et canal plus ......merci monsieur bolloré ,patron de mes deux , minable incompétent et voleur !


                                            • Hervé Hum Hervé Hum 13 mai 12:14

                                              le plus marrant, c’est qu’à la fin des années 70 et début 80, les gens militaient pour la liberté de la presse, de la radio et de la télé c ’est à dire, la privatisation des services publics.

                                              alors, évidemment, seuls les milliardaires avaient les moyens de racheter TF1 ou de créer des chaines telles que canal +. Dans le meme temps, les quelques médias indépendants, c’est à dire, vivant des abonnements des lecteurs ont fait faillites, car les abonnés s’en allaient vers canal + et alors, il n’y avait plus de médias indépendant, c’est à dire, libres.

                                              Autrement dit, ce qui est marrant, c’est de voir les gens se plaindre de la disparition de l’indépendance de la presse qu’ils ont eux meme provoqué et soutenues.

                                              et voilà les memes qui viennent se plaindre et accusent les journalistes d’obéir aux ordre de leur patron, quand ce sont eux meme qui les ont forcés. Les memes qui trouvent des raisons à leur propre soumission pour subvenir à leur besoin, mais ne comprennent pas qu’un journaliste fasse pareil. Qui sont d’une déontologie quasi infaillible pour les autres, mais pas pour eux même.

                                              La connerie dans toute sa splendeur quoi et d’une hypocrisie...  !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès