• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Pascal Sevran a tort d’avoir raison

Pascal Sevran a tort d’avoir raison

Que se serait-il passé si un présentateur télé vedette de couleur ou d’origine noire avait déclaré sur un média français : « La bite des blancs est responsable du vieillissement des populations européennes » ? Rien. Au plus fort du respect de la race et de la misère africaines, le droit à l’impertinence dans un monde trop policé n’est pas un luxe, même pour une personnalité populaire.

Depuis le 6 décembre, les propos de l’animateur de France-Télévision (France 2) Pascal Sevran ont provoqué un tsunami médiatique de protestations et une vendetta sur ses propos qualifiés, avec une curieuse moutonnière unanimité, de « racistes », « eugéniques », etc.

Dans une interview accordée le 6 décembre à un quotidien régional Var Matin, l’animateur télé avait déclaré : « L’Afrique crève de tous les enfants qui y naissent sans que leur parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire. Il faudrait stériliser la moitié de la planète. » Il faisait ainsi écho à un extrait de son dernier livre publié chez Albin Michel où il écrit : "La bite des noirs est responsable de la famine en Afrique."

Une façon impertinente de poser le problème de la natalité et de la pression démographique dans des milieux pauvres ou arides, en Afrique particulièrement. La Chine l’a compris en adoptant une politique draconienne de planning familial afin de contrôler les effets d’un baby-boom orchestré bien sûr par une « bite » incontrôlée. « Planning familial », c’est une formule très à la mode dans de nombreux pays africains dans les années 1990. On n’avait alors jamais parlé de politique eugénique, mais de politique sociale...

Les propos de Pascal Sevran ont immédiatement ému en tout cas la communauté noire africaine, celle de la diaspora, des Antilles et mêmes des autorités françaises. France 2 a ainsi donné un « sévère avertissement » à son présentateur tout en déclinant la responsabilité des propos de Pascal Sevran, lié à la chaîne publique par contrat.

Le ministre de la Culture français Renaud Donnedieu de Vabres a pour sa part qualifié ces propos de « scandaleux, inadmissibles, racistes », même s’il dit n’avoir « ni le pouvoir, ni la volonté » de les interdire de la télévision publique.

Le 12 décembre déjà, à l’occasion d’une conférence de presse organisé par l’Association de la presse panafricaine (APPA), Dominique Soppo, président de Sos-racisme, a estimé que les propos de Pascal Sevran « renforcent les clichés très éculés...sur la sexualité et la fainéantise des noirs ». Il note cependant un point positif à ce dérapage verbal de l’animateur de France 2 : « France Télévision va introduire dans les contrats d’animateurs une clause éthique qui permettra de les rompre plus facilement en cas de propos tenus même hors antenne. » Le PDG du groupe de télévisions publiques françaises Patrick de Carolis a confirmé avoir en effet demandé à ses services juridiques de plancher sur une telle clause qui doit être soumise au conseil d’administration du groupe le 19 décembre pour permettre à France Télévision d’avoir « les moyens de faire respecter son image, son intégrité, et donc ses valeurs par ses collaborateurs, et ce, au-delà de [ses] antennes, sur tous les supports d’expression ».

La conférence de presse le 12 décembre du président de Sos-racisme et de Patrick Lozes, président du Cran (Conseil représentatif des associations noires) n’aura été qu’une autre goutte d’eau dans la pluie de protestations lancées par les communautés noires et assimilées dans le monde, parmi lesquelles l’APPA. Après plusieurs médias français, le président de l’APPA Louis Magloire Keumayou est passé le 13 décembre au « Journal des auditeurs », émission de la radio panafricaine Africa N°1 enregistrée à Paris.

Le 12 décembre toujours, à « Couleurs tropicales » de Claudy Siar sur RFI (Radio France international), un auditeur par mail a rappelé que « ce n’est pas la bite d’un Africain qui a donné naissance à Hitler ». Claudy Siar lui-même a enchaîné sur un ton sarcastique pour affirmer que Pascal Sevran présente des émissions de musique « pour vieux », des musiques dont « personne ne veut ».

Le racisme comme réponse au racisme

D’autres allusions racistes et/ou sexuelles ont été également tenues à l’endroit de Pascal Sevran et liées à ses parents. Ce qui est dommage. Ce qui est répondre au racisme par le racisme.

Dans cette escalade de réactions véhémentes, bien souvent, des propos racistes sont tenus à l’endroit de l’animateur de France 2 qui a présenté ses « excuses » sur RFO (Radio France outre-mer) en déclarant « rien en moi n’est raciste », « j’aime l’Afrique du Nord, j’y ai été beaucoup, l’Afrique noire également. Ce n’est vraiment pas sérieux. ».

La réponse facile actuelle de ceux qui s’élèvent contre les propos malheureux de l’animateur en répliquant par des injures ou des piques racistes marque la volonté pour certains de se défouler pour une fois sur un « blanc » qui n’a pas tenu sa langue, ou de régler ses comptes à un animateur à succès qui n’a pas que des amis.

Cette vague de réactions virulentes sur un écart de langage à caractère raciste d’un animateur de télévision populaire n’est pas sans rappeler celle née des propos du pape Benoît XVI sur la violence de l’islam médiéval, ou les caricatures du prophète Mahomet dans des journaux occidentaux au cours de l’année 2006.

La pauvreté rendrait donc chatouilleux. Les occidentaux devraient se le rappeler avant de jeter un regard froid et impertinent sur les causes des misères de l’Afrique.

Et même si on peut rapprocher la famine de la forte pression nataliste ou démographique, et donc accuser la prolifique fécondité d’une « bite » de qui que ce soit soit, Pascal Sevran a tort en fait d’être Pascal Sevran, et de dire une vérité impertinente dont médias et politiques se sont exagéré l’importance en se formalisant comme si on avait prédit un holocauste noir en plein XXIe siècle.

Dans cette cohue de condamnations « propres comme il faut », beaucoup veulent régler leurs comptes ou se tailler une image de politiciens « comme il faut », qui, comme ces diplomaties occidentales quand il y a un drame en Afrique, se contentent d’exprimer « leurs vifs regrets », « leurs vives émotions », ou invariablement « leur vive préoccupation », juste pour avoir bonne conscience et basta !

En fait, si un présentateur télé vedette de couleur ou d’origine noire avait déclaré sur un média français : La bite des Blancs est responsable du vieillissement des populations européennes, de tels propos auraient fait sourire l’opinion européenne plus occupée actuellement à des problèmes de croissance, de politique commune et de défense...

Au-delà de l’émotion et de la pulsion vindicative, du respect dû à l’homme et à tous les hommes, que serait aujourd’hui finalement notre triste monde sans le droit à l’impertinence ! Ce serait navrant qu’on soit sevré de personnes comme Sevran.

N’a-t-on plus finalement le droit de dire ce qu’on pense ? Jusqu’où peut aller la « languedeboilisation » (langue de bois) du petit monde médiatique et politique actuel ?

François BIMOGO


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (810 votes)




Réagissez à l'article

383 réactions à cet article    


  • bb (---.---.134.117) 14 décembre 2006 13:18

    Oui la bite des noirs est responsable de la famine en afrique et ce n’est pas du racisme que de le dire. Tout comme la bite des chinois a été tenue à l’enfant unique pour éviter la famine en chine en son temps. bb


    • le sudiste (---.---.58.58) 14 décembre 2006 17:11

      Je ne suis pas etonné mais effaré par ce genre d’article, ce genre de commentaire et la « notation » faite par les lecteurs. A croire qu’Agoravox est fréquenté en majorité par des lepénistes. Pascal Sevran est un con, c’est pas nouveau.

      @ l’auteur. Quant à savoir ce qu’un homme est capable de faire (et plus facilement de dire) quelque soit son peuple et quelque soit sa couleur, c’est bon. Des exemples y’en a plein. Touchez-en deux mots à vos parents de ce que vous dites. Revenez nous raconter après.

      C’est lamentable.


    • Jim 14 décembre 2006 17:24

      Bonjour, Excellente analyse ! Même si dans le fond, ce qu’il veut dire à un sens, la forme n’y est pas. Ce qu’on peut reprocher c’est qu’en 2006, on n’est plus jugé que sur la forme, le fond à disparu. Apres, si ce n’etait que la démographie qui rendait pauvre l’Afrique, ils auraient, connaissant le bon-sens des africains, ils auraient fait ce qu’il faut. Bref Mr Sevran n’est pas vraiment diplomates, et les détracteurs de Mr Sevran montrent bien qu’ils sont pour la plupart des gens sans fond qui ne s’interresse qu’à leur forme... Jim


    • ropib (---.---.27.229) 14 décembre 2006 18:10

      @le sudiste

      Tout de suite Sevran est un con... et pourquoi pas une bite ? Je crois que votre débat, sudiste, se situe là-dessus : faites abstraction du mot et essayez de comprendre le sens de ce que dit bb.


    • (---.---.30.103) 14 décembre 2006 19:03

      c’est vieux comme le monde (bon d’accord cela a été formalisé audébut de 19è), on appelle ça du malthusianisme ! (et pas du racisme)


    • okrenik (---.---.162.218) 15 décembre 2006 08:00

      Tout à fait d’accord avec le Sudiste.

      La manière de dire les choses n’est pas neutre. Il y a d’autres manières d’évoquer le problème démographique en Afrique, même sur le ton de la provocation. Ces propos sont tout simplement scandaleux.

      Il faudrait zigouiller toutes les « bites » façon Sevran, pour éviter qu’elles ne se multiplient.


    • marie (---.---.171.67) 15 décembre 2006 14:15

      Combien de fois le nom de Pascal Sevran a-t-il été pronocé dans cette discussion ? Et bien je pense qu’il doit être drôlement content, car ces gens aiment que l’on parle d’eux.


    • robin (---.---.49.150) 15 décembre 2006 14:27

      ce gros naze fantasme sur la bite des négres....mais il fantasme aussi sur l’audimat....un bon coup de pub à la kkk et hop ! en selle(sur une grosse pine de black ?...lol...),du reste ce n’est pas le seul,n’est-ce pas la grande mode actuellement ?(Fresch,dieudedonné,...) Tempéte dans un verre d’e... à liqueur...d’ailleurs on s’en branle !!.. smiley Venez écouter de la bonne musique libre et gratuite sur http://www.dogmazic.net/static.php?op=musiqueIndex.php


    • cliff (---.---.83.25) 16 décembre 2006 23:33

      espece de cretin imbecile, les chinois sont libres de leur politiques avec LEUR chefs d’état. Les africains ont VOS chefs d’états et ils faudraient en plus qu’ils suivent les commentaires de vos animateurs farfelues ??? Et si tu ne comprends pas, ce que je veux dire ce qui est quasi-certains, tu n’a qu’a aller te renseigner sur quoi j’écris. le pire est que tu est loin d’etre seul à ne pas comprendre...


    • cliff (---.---.83.25) 16 décembre 2006 23:35

      si vous voulez jouer les grands politologue, commencez par vous demander ce que vos gouvernements succesifs de gauche et de droite font derriere votre dos en Afrique...parce que c’est en VOTRE nom !!!


    • roly (---.---.144.247) 17 décembre 2006 01:55

      Je suis francais et je ne comprends toujours pas cet engouement(depuis plusieurs annees) a vouloir constament parler de raciste a chaque fois qu’un « blanc » fait une critique sur un Noir ou un Beur(vous remarquerez que j’ai mis une majuscule a noir et beur de crainte d’etre poursuivi en justice par une bande de petits blancs qui remplissent les associations anti-racistes.D’ailleurs pourquoi ces personnes ne prennent t-elles pas quelques sans papier chez eux ? Encore une fois bravo M.Sevran et continuer de dire ce que vous avez envie.


    • mortimer mortimer 18 décembre 2006 00:08

      Le problème vient sans doute de ce que lorsque la forme s’éloigne autant du fond, il convient de se poser des question sur le fond qui motive la formule. Ici, on peut se demander si Pascal Sevran ne pouvait pas dire autrement ce qu’il a dit, pour rester fidèle au fond en lui donnant plus de... dignité. Sa parole aurait pu être dite pas Jean-Marie, ça n’aurait étonné personne qu’elle le fut. Venant de Tintin, on en vient à se poser des questions sur lui, ses peurs, ses haines, etc. Mais je suis bien d’accord avec l’idée selon laquelle il n’a finalement dit « tout haut ce que d’autres pensent tout bas »... ça me rappelle quelqu’un !...


    • (---.---.196.81) 18 décembre 2006 00:17

      Justement, la forme, c’est la manipulation du journaliste de Nice-Matin qui a inventé la phrase « La bite des noirs est responsable de la famine en Afrique » qui n’était pas dans le livre.

      Si on trouve sur Internet les mêmes intox que dans la presse écrite, à quoi sert Internet ???????????????


    • missebene (---.---.249.163) 18 décembre 2006 18:03

      je pense qu’il y à une manière de dire les choses et la manière dont il a dit n’est pas correcte. C’est pas du racisme pour vous mais savez-vous au moins ce qu’est le racisme ? L’avez-vous vécu ? Et si oui de quelle manière ? Parce que moi je l’ai vécu et je peux affirmer que ça l’est. Dans la vie il ne faut pas parler de choses que l’on connaît pas. Quand on ne connait pas l’Afrique, les africains et leur mentalités on s’abstient tout simplement de sortir des propos de la sorte... Instruisez-vous d’abord avant de vous permettre de juger les gens...à c’est vrai j’oubliais que les blancs sont meilleurs que les noirs, plus intelligents, plus parfaits...


    • Beat Man (---.---.21.137) 19 décembre 2006 15:21

      Lorsque l’Europe crevait de famine à l’époque, avant d’aller piller l’Afrique, personne ne parlait de la bite des blancs comme étant responsable de la misère en Europe. Il faut vraiment être crétin pour accuser la « bite des africains » d’être responsable de la misère dans un continent qui a été et continue d’être pillé par l’Europe et notamment la France, avec sa françafrique et sa horde de dictateurs que ’elle a toujours soutenus.


    • (---.---.173.113) 21 décembre 2006 12:55

      oui c’est bien connu...les africains ont la quotient intellectuel d’un enfant (blanc) de 5 ans .... c’est vraiment lamentable !! les blancs ont encore l’impression qu’ils sont intellectuelement supérieur aux Noirs. qu’on en soit encore a ce stade en fin 2006 c’est inquiétant et vraiment dommage.


    • Ariel Sharon (---.---.129.229) 21 décembre 2006 13:50

      Concernant le quotient intellectuel je n’en sais rien, mais concernant les mentalites en afrique il y a du boulot... surtout si l’on se fixe comme un objectif le developpement...


    • yaka (---.---.251.177) 24 décembre 2006 16:10

      puisqu il ya tant de richesses sur leur territoire ,pourquoi l afrique n arrive t elle pas a se moderniser elle meme ,a s enrichir , Les faits sont la !sans l amerique ou la france ou d autre pays elle est incapable de sortir son petrole elle meme ou d autres richesses ! qui envoie les plates- forme petroliere , qui envoie des ingenieures des medecins qui commande des bateaux ;comment se fait il que l afrique ne produit pas d ingenieure de chercheur ( y en a quelque uns bien sur ,mais c est minime) pourquoi ? regardez L INDE un pays pauvre pourtant qui forme des centaine s d informaticien, d ingenieures a un point tel que des entreprises francaise les preferent au FRANCAIS .BIZARRE QD MEME §§ REGARDEz la Chine qui va envahir l afrique qui va prendre leur boulot !pourquoi les africains n arrive pas a faire la meme chose chez eux ! un autre exemple : les africains qd il penetrent en France qu est ce qu il font , ? pas grands chose !! desole ..(il n ya rien de raciste ds mes propos je constate seulement ! par rapport au asiatique eux ont les voit monter des commerces des restaurants d alimentations !pourtant ts n est pas rose avec eux non plus ; bcp de clandestins ds des conditions difficiles !cela ne me fait pas plaisir de parler ainsi de l afrique mais on ne peut pas nier l evidence ! qd on parle de l Afrique au actualite c est tjrs en terme de guerre , emeute violence on dirait que leur argent ne sert qu aacheter des 4x4 avec mitrailleuse et autre armement : on a l impression qu il ne savent que se faire la guerre .je n ai pas fini( mais la on vatoucher des susceptibilitee ! mais encore une foi rien de raciste ds mes propos . simple constatation...de l actualite ) qd il ya des emeutes ds les banlieus meme s il ya des circonstances attenuantes . faut reconnaitre qu on ne leur fait pas de cadeaux aux ( comment faut dire là sans risquer de declancher un tolle ) Noir ouMagrebin ... oui comment se fait il que les problemes viennent tjrs de cette categorie de gens ; on n entends jamais parler de probleme de violence avec des Asiatique soyons honnetes . pourtant ya des clandestins chez eux ya des traffics aussi. pourtant il ya des gens tres biens chez les musulmants et d ailleur une petite remarque en passant ,si on doit parler de la violence chez ces jeunes on devrait insister a la tele un peut plus sur cces jeunes qui se decarcassent pour changer les choses egalement ; cela ne serait que justice !mais il faut arreter de faire des proces a tout bout de champ ; tout le monde doit pouvoir s exprimer poliment et honnetement bien sur ! ce n est pas parce que l on critique ds africains , des musulmant que l on est raciste ! un peu trop facile ; merci de m avoir lut.... j aurais encore bcp de chose a dire . a bientot


    • helleq (---.---.55.191) 8 janvier 2007 12:07

      depuis quel’que temps la liberte d’expression devient un luxe en france dire que pascal sevran a tord de dire 1 enfant sur 5 en afrique l’esperance de vie pour 80% ne veront pas leurs 10ans alors ????????????????????


    • maro (---.---.111.27) 9 janvier 2007 23:13

      Vous faites fausse route avec Pascal Sevran, que j’apprécie beaucoup. En effet, l’Afrique est beucoup moins densément peuplée que l’Europe ou l’Asie et inversement la grande question est de savoir comment gérer ce sous-peuplement en termes d’encadrement ? De surcroît je ne crois pas que la situation de l’est asiatique, qui va représenter bientôt la moitié de la population mondiale soit tant à plaindre ! Pourtant vous n’avez pas tort sur le fait que les noirs soient à fleur de peau alors qu’ils ont eux droit d’être racistes dans les îles !


    • Mimimomu 22 novembre 2017 18:15
      @le sudiste
      Quelle hypocrisie. De dire qu’il ne faut pas contrôler les naissances, et laisser venir chaque enfant, comme c’est le cas à cause de raisons CULTURELLES, dans des familles qui ne peuvent pas les assumer, il faut être sacrément hypocrites. Et pas très comprenant pour penser que la surpopulation ne pose aucun problème.

    • Bernie73 bernie73 14 décembre 2006 13:26

      J’étais partagé à écouter les propos de Pascal Sevran l’aspect provocateur rendais le propos dur à entendre, et la stérilisation ce n’est quand même pas une méthode de planning familiale.

      Je suis donc bien d’accord sur le propos de l’article, M. Sevran ne fait que dire tout haut une évidence démographique, la levée de bouclier est bien facile , mais la violence du propos l’expose forcément à des réactions tout aussi violente.


      • Mimimomu 22 novembre 2017 18:15

        @bernie73
         Exact.


      • wrisya (---.---.231.251) 14 décembre 2006 13:27

        Bonjour,

        Alors dans ce cas, il faudrait imposer partout dans le monde un quota économique aux couples qui veulent des enfants... et pourquoi aussi ne pas s’assurer de leur équilibre mental et psychique histoire de décréter qui a le droit d’avoir des gosses et qui non ??? Jusqu’où on peut aller comme ça ? Jusqu’au n’importe quoi.

        Je crois pas Sevran raciste, à vrai dire je m’en fous... S’il est évident qu’il faut adopter une politique de régulation des naissances, la démographie n’est pas le problème de la famine : ce sont les guerres, la corruption, les détournements qui provoquent des situations de misère car même quand on est seul on peut crever la dalle : vous devriez essayer pour voir... !! Donc de toute façon, s’il est important de modifier les comportements sexuels (le mythe du Noir bête de sexe a encore la dent très dure cf. « Comment faire l’amour avec un Nègre sans se fatiguer »), c’est surtout de justice, d’équité et de niveau de vie décent dont les populations ont besoin...

        Ceci dit, je comprends pas pkoi on fait un caca nerveux de ce qu’à dit Sevran : ça fait des lustres que j’en ai entendu parler, et ça ressort encore et toujours... C’est d’un non intérêt. !


        • le palois (---.---.82.131) 14 décembre 2006 13:33

          ces propos de Pascal Sevran amene a une evidence : on a besoin a une regulation des naissances (et pas qu’en Afrique)... le monde a des limites finies, notre nombre devrait etre de meme... pas simple comme sujet, mais il va bien falloir un jour etudier la question...


        • wrisya (---.---.231.251) 14 décembre 2006 13:41

          Entièrement d’accord, et concernant les pays pauvres il faut aussi pouvoir proposer une éducation : c’est toutes des pratiques traditionnelles qu’il faut réformer, même s’il est vrai que les jeunes se modernisent de plus en plus et sont de moins en moins influencés par les carcans culturels et les pressions de la société bienséante et bien pensante sur le fait de se marier tôt, d’avoir un enfant très vite après et de préférence plusieurs : cela tend à changer, mais il faut que l’usage contraceptif se généralise vraiment dans les moeurs....


        • sebuzz (---.---.234.198) 14 décembre 2006 14:18

          Bien d’accord sur le fait que notre monde a des limites finies, mais pas du tout avec la suite.. Commençons par limiter notre consommation, la pollution des sols et plus généralement de notre environnement n’en sera que réduit. Idem avec les milliers de km2 ravagés par la guerre, situation à laquelle nous ne sommes pas étrangers non plus. Nous aurons alors de vastes contrées pour alimenter toute la planète voire encore de nombreux enfants, sans avoir à stériliser qui que ce soit.

          Et svp, la surnatalité est une conséquence de la famine, pas l’inverse. Cela permet d’avoir une main d’oeuvre nécessaire destinée à aider aux tâches quotidiennes. Bref, un rapport mains/bouche avantageux


        • le palois (---.---.82.132) 14 décembre 2006 15:25

          @sebuzz

          c’est un peu bete ton raisonnement : une fois que tu as rempli tes nouvelles contrees, tu fais quoi vu que tu es revenu au point initial ?...


        • sebuzz (---.---.234.198) 14 décembre 2006 16:44

          Pour l’instant, ce qui est bête, c’est de croire que nous sommes a la limite du potentiel nourricier de notre planète. D’ici la, les mentalités auront changé et la transition démographique révolue..

          Il est vrai qu’en l’état, la situation est mal barrée mais les africains ne sont pas les seuls coupables.


        • ropib (---.---.27.229) 14 décembre 2006 19:15

          @sebuzz

          Tu oses sous-entendre qu’il faudrait remettre en cause la civilisation supérieure de nos contrées développées ? Ah mais attends, il n’y a que nous les blancs, voir nous les français (on a un peu vite oublié que dans les années 30 c’était les italiens qu’on tabassait à la sortie des usines) qui avons le droit de nous être multipliés par le passé. En plus on l’apprend à l’école : si la France c’est top c’est parce que nous avons un pays hyper riche et beau et ça c’est chouette. L’Afrique c’est nul quoi.

          Moi ça me fait penser à la chanson de Bernard Minet « Passke petit’fille la Terre trop joliheu, passke petit’fille il y a la jalousiheu ». Sauf qu’il faudrait dire la France à la place de la Terre, y en a même qui préfèreraient qu’on parle de leur région à eux qui sont nés quelque part.


        • marie (---.---.42.72) 14 décembre 2006 19:45

          il s’en écrit des choses dans les livres et parfois des très intéréssantes et pas ce type de jugement à l’emporte pièce dont on parle uniquement parceque Monsieur Sevran les a écrites, la pipolisation se niche partout..ce que je veux dire c’est pourquoi faire un tel tam tam pour une connerie ?


        • Joan (---.---.38.249) 15 décembre 2006 04:51

          La France ne s’est jamais multipliee, elle est meme un des rares pays au monde a n’avoir jamais connu de transition demographique, donc jamais de boum de la population. Et je vois pas en quoi limiter la consomation de 60 millions de francais aiderait un milliard d’africains. Raisonnement simpliste : c’est justement la consommation des pays riches qui tire le commerce des pays en developpement et qui leur permet de s’en sortir. Par de quelconques aides vites consommees et vite dilapidees. Le probleme de la demographie en Afrique a plus partie lie aux difficultes d’education et d’organisation qu’a l’allimentation.


        • roly (---.---.144.247) 17 décembre 2006 02:06

          Les pratiques traditionnelles ont tendance a etre renforcees dans les milieux islamiques, c’est pourquoi je ne voit pas comment en suivant le Coran vous pourriez par exemple, reguler les naissances chez ces populations.Enfin chez eux laissons les faire ce qu’ils desirent.


        • enziane (---.---.158.227) 17 décembre 2006 12:25

          Enfin un commentaire censé.

          Merci


        • louis (---.---.213.228) 18 décembre 2006 03:48

          Toi seul a parle avec sens tout les autres la ne sont que des bon raciste si l’afrique souvre c’est grace a l’europe surtout la france sans l’afrique la france n’est rien et c’est toujours eux qui sont derrier les africains,laissez les africains s’occuper de leurs problemes c’est pas a vous de les juger,ils sont pas du betail ce sont des victimes de la corruption et le racisme et de l’injustice de l’occident les rwandais ont fait bien de chasser ces voleurs de francais de leur pays,merci RWANDA,maintenant il faut que les autres pays africains fassent pareil,la cote d’voir,le niger,lecameroun,le gabon,laguinee et tout les autres pays doivent renvoyer ces racistes de francais chez eux ils blament l’afrique en meme temps tu les vois dans les bars africains en train de vendre des bieres et du pain la faute reviens aux africains car ils sont trops naifs il faut qu’ils se reveillent.


        • (---.---.138.115) 18 décembre 2006 12:33

          « Donc de toute façon, s’il est important de modifier les comportements sexuels (le mythe du Noir bête de sexe a encore la dent très dure cf. »Comment faire l’amour avec un Nègre sans se fatiguer« ), c’est surtout de justice, d’équité et de niveau de vie décent dont les populations ont besoin... »

          pour le moment c’est toi et toi seul qui colporte et entretient ce mythe. Faire des gosses est à la porté de n’importe quel imbécile pas besoin d’être une bête de sexe. Et si les « occidentaux » des pays développés ne pratiquaient pas de contraception, ils auraient comme les affricains un enfant tous les 10/12 mois.

          De toutes façons c’est partout pareil, plus les familles sont pauvres plus elles ont d’enfants, dans les pays occidentaux c’est pour toucher des allocs, en Afrique c’est pour s’assurer une retraite, bref que de nobles intentions.


        • Marcel (---.---.35.150) 14 décembre 2006 13:51

          Ce qui est scandaleux, c’est de réduire les problèmes de l’Afrique à la bite des noirs. D’une, tous les africains ne sont pas noirs, et deux, cela témoigne surtout d’une ignorance crasseuse de la situation de ce continent, ignorance qui alimente assez bien ce genre d’articles nauséabonts et qui commence d’ailleurs par un sophisme (dit tu quoque) fort prisé par les personnes de tendances extrêmes.


          • nisco (---.---.242.102) 14 décembre 2006 17:26

            Merci Marcel, je commençais à flipper à lire toutes ces intervention et surtout cet article...

            Ignorance. Voilà le mot qui peut résumer la situation, bien plus que bite en tout cas...

            Mais c’est sur que de chercher à comprendre une situation si complexe c’est pas chose aisée pour les bien pensant qui se rabattent dès qu’ils le peuvent sur la pensée unique, bien simple et idéale.

            La notation de ton intervention (moins 6 lors de ma lecture) montre encore à quel point ce rasisme latent (il ne suffit pas de dire « je suis pas raciste » pour se blanchir) est encré dans les mentalités...

            Pour ceux qui veulent s’ouvrir un peu l’esprit et voir à quel point le racisme peut devenir ordinaire, lire François-Xavier Verschave « Négrophobie ».

            Et pour ceux qui ont la mémoire courte, la fin du 19ième siècle était marqué par une monté de l’antisémitisme (voir les dessins « humoristiques » représentant les juifs au nez crochu et autres « impertinences » dignes de Pascal Sevran) partout en europe. Les juifs étaient responsables du chomage et de la crise. De pareilles solutions ont été proposées (« stériliser » tous les juifs) et d’autres bien plus graves ont suivi...

            Encore une remarque à l’auteur de l’article : si stériliser toute une population n’est pas de l’eugénisme, je ne sais pas ce que c’est. Eclaire-nous. Merci d’avance.


          • ropib (---.---.27.229) 14 décembre 2006 18:15

            Il est vrai que « la bite des noirs » c’est moins fin que « la démographie et la mortalité en Afrique centrale ». Je pense que le discours, pourtant, n’avait rien à voir avec les gouts et les couleurs. Mais je me trompe peut-être.


          • Dietch (---.---.10.26) 17 décembre 2006 14:07

            Marcel a écrit : « Mais c’est sur que de chercher à comprendre une situation si complexe c’est pas chose aisée pour les bien pensant qui se rabattent dès qu’ils le peuvent sur la pensée unique, bien simple et idéale. »

            Faudrait pas tout confondre. Au contraire, la pensée unique n’est pas celle dévellopée par les intervenants mais bien la votre... L’idéalisme adolescent qui rêve d’un monde où tout le monde mange à en grossir, tout le monde est égal à un autre (physique et psycho et éducation et talent et whatever) tout le monde vit dans le confort occidental, où personne ne peux être pauvre, bête ou moche est la pensée unique d’une intelligentia bobo et très à gauche. Et désolé de le dire, sans vrai reflexion sur le monde hors de votre propre nombril et de votre bonne conscience. Oui les propos de M Sevran sont mal formulés. Oui ils sont réducteurs. Mais sachez qu’ils parlent d’un vrai morceau de l’iceberg. L’occident domine le tiers monde et le plie à éxécuter ses quatres volontés afin de maintenir VOTRE niveau de confort global. Pensez-y en prenant votre douche chaude et en mangeant votre macdo. Laissez la pensée unique là où elle est, les lumières du XVIIIéme siècle nous font déjà porter un assez lourd fardeau. Racisme ordinaire est un des mots de la pensée unique. Comme « rupture tranquille de droite » & « revolution douce de gauche ». Bonne nuit.


          • louis (---.---.213.228) 18 décembre 2006 04:11

            Merci dietch.


          • Jamzie (---.---.9.50) 14 décembre 2006 13:55

            Croire que la bite des noirs est responsable des maux du continent Africain est une belle connerie et c’est faire preuve d’une ignorance inouïe.

            Que dire des famines, provoquées par les guerres, provoquées par la haine ethnique ou encouragées par les états occidentaux pour permettre une plus rentable exploitation des ressources naturelles si importantes de ce vaste continent ?

            Rappelons en outre que les EUA, la Chine, L’URSS, la France et la GB sont les premiers fournisseurs d’armes au monde et l’Afrique le premier continent qui les achète.


            • enziane (---.---.158.227) 17 décembre 2006 12:35

              Parfaitement,en plus avec les moyens qui leur permettraient de nourrir leur population.

              Il est parfois salutaire de regarder autour de soi au lieu d’admirer son nombril et de réfléchir avant de parler.Je ne suis pas forcément d’accord avec la forme des propos de M. Sevran mais le fond n’est pas entièrement absurde.Il aurait fallu,soit développer comme nous le faisons actuellement,soit s’abstenir de lancer une telle polémique.


            • Jamzie (---.---.9.50) 14 décembre 2006 13:55

              Croire que la bite des noirs est responsable des maux du continent Africain est une belle connerie et c’est faire preuve d’une ignorance inouïe.

              Que dire des famines, provoquées par les guerres, provoquées par la haine ethnique ou encouragées par les états occidentaux pour permettre une plus rentable exploitation des ressources naturelles si importantes de ce vaste continent ?

              Rappelons en outre que les EUA, la Chine, L’URSS, la France et la GB sont les premiers fournisseurs d’armes au monde et l’Afrique le premier continent qui les achète.


              • (---.---.234.81) 14 décembre 2006 14:01

                Son propos n’était pas impertinent, mais stupide (car hyper-simplificateur) et vulgaire. Et ce qui à choqué, contrairement à ce que vous dites, ce n’est pas tant sa référence à la « bite des noirs » que sa volonté de « stériliser la moitié de la planète ».(Puisque on entant parler ce cette affaire juste après ses commentaires, mais longtemps après la publication de son livre). La stérilisation de force à déjà pratiquée par des gens qui étaient un plus que de simples « impertinents ».


                • olivier (---.---.229.136) 14 décembre 2006 14:01

                  merci a l’auteur pour cette mise au point.

                  Le probleme dans ce genre de cas c’est effectivement les opportuns qui profitent de ces petites phrases pour se faire mousser. C’est d’autant plus drole qu’à la sortie du livre de Sevran il y a de cela 1 an, personne n’y trouvait rien à redire. J’ai l’impression que ceux qui s’en prenne à Sevran le font car il osé soutenir Sarkozy. C’est tellement peu à la mode de soutenir Sarkozy. C’est tellement Fashion d’etre anti Sarkozy ...

                  Il faudra bientot prendre tellement de precautions pour parler en publique que nous ne débattrons plus de rien. Moi meme je m’auto censure regulierement pour eviter les morales à 2 euros des bien pensants autoproclamés.

                  Et je vous le donne en mille, si par exemple je ne peux plus se declarer en faveur de Sarkozy sans se faire rabaisser et insulter, je fais quoi ? Et bien je fais ce que font les electeurs de Jean-Marie Le Pen : je ne communiquent pas sur le sujet. Resultat : les sondages sont faux et on ne peut meme plus discuter avec moi ou me faire changer car je suis braqués par manque de tolérance ...

                  Que ceux qui n’ont jamais catalogués tous les electeurs de Jean-Marie Le Pen de raciste sans autre forme de procès me jette la premiere pierre.


                  • Pedro (---.---.237.33) 14 décembre 2006 15:27

                    Je te jettes la première pierre ! J’ai plutôt l’habitude de les classer chez les fachos ou les ignorants... smiley


                  • (---.---.9.230) 15 décembre 2006 09:25

                    Vous avez parfaitement compris la raison de ce déchainement médiatique.

                    Quant au « scandale » de la proposition d’une stérilisation forcée de certaine parties du globe, personne n’a accusé Mme Gandhi lorsqu’elle lancait ses policiers dans les quartiers pauvres de l’inde pour pratiquer des vasectomies forcées.


                  • olivier (---.---.229.136) 14 décembre 2006 14:03

                    merci a l’auteur pour cette mise au point.

                    Le probleme dans ce genre de cas c’est effectivement les opportuns qui profitent de ces petites phrases pour se faire mousser. C’est d’autant plus drole qu’à la sortie du livre de Sevran il y a de cela 1 an, personne n’y trouvait rien à redire. J’ai l’impression que ceux qui s’en prenne à Sevran le font car il osé soutenir Sarkozy. C’est tellement peu à la mode de soutenir Sarkozy. C’est tellement Fashion d’etre anti Sarkozy ...

                    Il faudra bientot prendre tellement de precautions pour parler en publique que nous ne débattrons plus de rien. Moi meme je m’auto censure regulierement pour eviter les morales à 2 euros des bien pensants autoproclamés.

                    Et je vous le donne en mille, si par exemple je ne peux plus se declarer en faveur de Sarkozy sans se faire rabaisser et insulter, je fais quoi ? Et bien je fais ce que font les electeurs de Jean-Marie Le Pen : je ne communiquent pas sur le sujet. Resultat : les sondages sont faux et on ne peut meme plus discuter avec moi ou me faire changer car je suis braqués par manque de tolérance ...

                    Que ceux qui n’ont jamais catalogués tous les electeurs de Jean-Marie Le Pen dans la catégorie des racistes sans autre forme de procès me jette la premiere pierre.


                    • Marcel (---.---.35.150) 14 décembre 2006 14:14

                      Ah ! cette éternelle parade de la pauvre soi-disant victime, quand on pointe du doigt son ignorance... nous voilà transformés en inquisiteurs de la morale, dès que l’on s’intéresse à la vérité de tel ou tel propos.


                    • olivier (---.---.79.128) 14 décembre 2006 21:37

                      Si l’on s’interesse a la verite de tel ou tel propos, pourquoi ne pas avoir fait de scandale a la sortie du livre ?

                      Deja que quasiment tous les pseudo scandales sont orchestrés alors encore plus a 6 mois de la presidentielle.

                      J. Halliday par exemple, je suis sur qu’on va nous bourrer le mou avec le fait qu’il parte se domicilier en Suisse. Soit c’est pas tres « social » comme comportement. Mais alors a ce moment la, il faut epingler tous les francais qui l’ont deja fait. Moi je remarque que Johnny a payé ses impots pendant un long moment deja. Tient c’est marrant, il soutient pas Sarkozy lui ?

                      Doc Gyneco, gare a toi ...


                    • luisito luisito 14 décembre 2006 14:07

                      Il a raison sur le fond, tord sur la forme.

                      Sur la forme : propos blessants envers un peuble = rascisme.

                      Sur le fond : effectivement, si il y a des pb en afrique c’est EN PARTIE a cause de la surnatalite. Cependant on devrait se rappeler ses cours d’histoire-geo. En effet, tous les peuples dans leur developpement ont connu une phase transitoire pendant laquelle leur population explosait. Pourquoi ? Prenons la france moyenageuse, les couples faisaient le plus d’enfants possibles car les 3/4 mouraient rapidement de maladie, guerre, etc. et ainsi ils s’assuraient au moins un enfant qui assurerai leur descendance. Un jour il y a eu des progres de medecine, la paix, meilleur hygiene, etc. Donc les couples faisant bcp d’enfants et tous survivaient !!! D’ou l’explosion de la population. Avec le temps, on a donc naturellement fait moins d’enfant et la population s’est stabilisee.

                      Le pb avec l’afrique, c’est que la transition est super longue, (depuis plusieurs decenies) avec plein de regression. Donc la solution n’est pas de steriliser les africains (quelle horreur !!!!!!!!!!!!!!!), mais bien de les aider a vivre en paix et sans pb de maladie et de famine. Et la seulement leur population n’explosera plus !


                      • ropib (---.---.27.229) 14 décembre 2006 18:40

                        Je ne comprends pas trop en quoi « bite de noirs » est raciste. Alors l’Afrique n’est pas que remplie de noirs, mais il parlait du problème de l’Afrique « centrale » dite communément (et certainement bêtement mais force est de constater que tout un tas de gens qui ne sont pas racistes utilisent ce mot) « Afrique noire ». C’est un propos choquant qui limite, d’une certaine manière, la personne à sa bite et le qualifie d’animal. Pour autant il s’agit d’une forme et si le fond était difficilement lisible je comprendrais qu’on s’en arrête à la forme mais en l’occurrence tout le monde comprend parfaitement de quoi il s’agit.

                        Pour le reste j’abonde dans votre sens. J’ajouterais que les diverses politiques économiques de nos pays « développés » sont responsables de beaucoup de choses aussi.


                      • Joan (---.---.38.249) 15 décembre 2006 04:56

                        Dommage pour l’exemple, il n’y a jamais eu d’explosion demographique du a une transition en France.


                      • luisito luisito 15 décembre 2006 12:02

                        Et bien si, il y a eu des explosions demographiques en france dues aux transitions (cf. le baby boom)

                        Pour plus de renseignement sur ce concept : http://fr.wikipedia.org/wiki/Transition_d%C3%A9mographique


                      • (---.---.111.35) 15 décembre 2006 12:09

                        La phrase citée est une invention de journaliste, elle n’est pas dans le livre de Sevran.


                      • Gasty Gasty 14 décembre 2006 14:13

                        si un présentateur télé vedette de couleur ou d’origine noire avait déclaré sur un média français « La bite des Blancs est responsable du vieillissement des populations européennes », de tels propos auraient fait sourire l’opinion européenne

                        C’est vous qui le dites parce qu’il vous plait de le croire.

                        La connerie rapproche les peuples.

                        Pascal Sevran doit etre un rassembleur.


                        • ropib (---.---.27.229) 14 décembre 2006 18:43

                          Tout à fait d’accord Gasty. C’est le caractère sacré de la bite qui est en cause.


                        • (---.---.28.184) 14 décembre 2006 14:18

                          Raciste ou pas la n’est meme pas la question, ce qu’a dit Pascal Sevran est juste sacrement bete, mechant, deplacé, sans aucun respect et reducteur. Alors oui ca fait fremir tout les pseudo rebelles au politiquement correct qui prefère entendre des discours borderline que vrai ... L’impertinance est donc plus imporante que la veracité des fait bien voyons ...

                          c’est deja faire preuve d’un simplisme navrant de croire qu’une seul chose (meme aussi grosse que la bite des noir comme le veut la legende) soit la cause de la famine d’un continent aussi heteroclite que l’Afrique ... Le niveau d’analyse est pathetiquement proche de zéro ... Au hasard Pas un mot sur le FMI, la dette, la corruption, les guerres, l’agriculture occidental subventionné,la secheresse, ect ect ect... non non juste la bite des noirs. D’ailleurs c’est suffisant pour TOUT expliquer pendant qu’on y est, le monde n’est pas compliqué il tiens en deux mot LA BITE


                          • wrisya (---.---.231.251) 14 décembre 2006 14:23

                            Ca participe du mythe ou fantasmé sur le Noir « bon baiseur » : c’est ce que dit Dany Lafferrière dans son bouquin : le Nègre se réduit à une bite, il en est complètement animalisé : Sevran veut même les stériliser ces bêtes, décider à leur place après tout c’est pour leur bien : ils nous remercieront plus tard ! Et la preuve : le propos très con de Sevran est reprit par l’auteur de l’article (un Noir !!!!!!!!) qui essaie « doublement » de légitimer, expliquer, rendre crédible ce propos... J’crois qu’il faut pas trop faire attention à ce que peuvent dire certains... c’est flippant


                          • seb59 (---.---.180.194) 14 décembre 2006 14:47

                            « (un Noir !!!!!!!!) qui essaie »doublement« de légitimer, expliquer, rendre crédible ce propos... J’crois qu’il faut pas trop faire attention à ce que peuvent dire certains... »

                            Pourquoi ? Tu consideres ’qu’un noir’ est moins capable qu’un autre d’ecrire un article interessant et lucide ?


                          • wrisya (---.---.1.82) 14 décembre 2006 16:43

                            Ce n’est pas ce que j’ai dit...

                            Le fait de se baser sur une prétendue négritude ne rend pas ton discours plus juste sur les Noirs : c’est du n’importe quoi , et pas la peine de me renvoyer des propos du genre « moi, je défend les Noirs », je suis blackos moi même et je me fous éperduement de la couleur de l’auteur seulement faut pas nous la faire genre : regardez, il dit ça et c’est lui même un Black ça c’est un argument qui ne vaut rien


                          • wrisya (---.---.1.82) 14 décembre 2006 16:48

                            Du genre « Mais vos origines permettent une impartialité bienvenue, loin des interets des associations, des partis politiques, et de nos »tetes pensantes culturelles« . »

                            Parce que tu crois qu’un Noir qui parle des problèmes de Noirs ou un Blanc des problèmes de Blancs est forcément impartial ?

                            N’importe quoi, on est pas conditionné par sa couleur. Tu dis qu’il est impartial car son avis rejoint le tiens, mais attends une minute : si son propos était carrément contraire au tiens tu dirais quoi honnêtement ? Exactement le contraire : mais c’est normal que vous dîtes ça dans votre article : Vous êtes Noir !!

                            L’argument de la mélanine ne tient pas une seconde !


                          • seb59 (---.---.180.194) 14 décembre 2006 16:59

                            @ wrisya

                            C’est denigrer l’auteur que de considerer,sans plus d’elements, qu’il n’y connait rien. Ou alors, pourquoi, toi, tu en saurais plus ? Il y a du racisme entre les noirs ?

                            « Le mythe du black baiseur », est surtout alimenté par les noirs eux memes ! Ceci vous arrange parfois bien alors pourquoi le renier maintenant ?

                            Mais tu as raison sur un point, nous n’avons pas à nous meler des problemes des populations noires.

                            Le colonialisme c’est fini depuis longtemps, et je pense que les populations (africaines ou autres) dans le besoin peuvent se debrouiller par elles memes.

                            Il est grand temps d’arreter de les considerer comme des enfants et de les aider à tout va. Elles sauront bien resoudre leurs problemes (migratoires, medicaux, natalité, developpement, alimentaires) sans nous.


                          • wrisya (---.---.1.82) 14 décembre 2006 17:14

                            J’ai pas dit que l’auteur y connaissait rien : je critique ce qu’il défend : l’affirmation selon laquelle les Nègres crèvent la dalle car ce sont des bêtes qui font trop de gosses (littéralement, c’est ça que ça veut dire et comme vous semblez lutter contre le politiquement correct eh bien je crois que vous apprécierez)

                            Ensuite, tu me comprends mal : je n’envisage pas les individus comme entité Blanche ou Nègre et pour moi il peut parfaitement être Noir et dire des conneries sur les Noirs, et je vois pas pkoi je devrais absolument le rejoindre sur tout : la solidarité à des limites (lol) ;

                            Une parenthèse : contrairement à ce que tu dis le mythe sexuel sur le Noir, c’est pour les Blanches qu’il est exploité-je conviens tout à fait que certains Nègres pussent même le revendiquer- mais ce mythe ne concerne pas les femmes Noires pour qui l’homme Noir n’a rien d’exotique au sens où un Blanc peut l’entendre : ça me paraît logique.

                            Pour le reste, réduire les problèmes de famine à une espèce de bestialité sexuelle des Noirs c’est une conception presque raciste ou xénophobe du problème. Ne t’en déplaise... Je préfères arrêter là pour ne pas me faire piéger par un débat sans intérêt sur le rapport entre le Vice et la couleur de peau...


                          • seb59 (---.---.180.194) 14 décembre 2006 17:34

                            @ wrisya

                            ok, je pose la question autrement alors :

                            Pour toi, a quoi est due la surpopulation en afrique et la famine ?


                          • Joan (---.---.38.249) 15 décembre 2006 05:04

                            Je ne vois pas le rapport entre surpopulation et caractere suppose bestial des Noirs. C’est une constante demographique de connaitre une explosion de la population lors de la transition. Mais si les limitations de naissances ne suivent pas naturellement par l’evolution des moeurs, alors des politiques fortes sont necessaires pour ne pas sombrer dans la catastrophe. C’est ce qu’ont fait les Chinois, de la maniere terrible que nous savons. Sans doute existe t til des moyens moins cruels que la strerilisation forcee, et c’estheureux. Mais pour l’instant d’un point de vu objectif, l’Afrique fait des enfants qu’elle n’a pas les moyens de nourrir. Cela ne fait qu’accroitre la misere et rendre plus difficile le processus d’organisation de la societe.


                          • roly (---.---.144.247) 17 décembre 2006 02:40

                            J’espere que vous avez raison car il y en a assez d’assister ces gens alors qu’ils ont eu leur independance et que de surcroit ils ne nous aiment pas, toute generation confondue. D’ailleur ils ne s’aiment pas egalement entre eux. Pour ma part je continue d’appeler un noir un noir que ca plaise ou non tout comme les africains m’appellent tres souvent le blanc et cela ne me derange pas. Pour info je suis marie avec une africaine noire, j’ai 2 enfants et je vis en afrique noire.


                          • roly (---.---.144.247) 17 décembre 2006 03:45

                            Les hommes d’affaires africains y sont pour quelquechose dans la misere de leur pays.Les ministres aussi et toute la famille qui gravite autour ainsi que les soit disant Rois coutumiers des villages qui comme certains d’entre eux sont le plus souvent en Suisse et laisse un avocat en place au palais du village( voir Bonny island au Nigeria).A qui sont verses les pots de vin pour recuperer les contrats dans ces pays ? Et que font t-ils de cet argent facilement gagne, croyez vous qu’ils le redistribuent ? Arretons de voir ces gens comme etant tous des malheureux et laissons les arranger leur affaires entre eux. Ils sont independants.


                          • (---.---.138.115) 18 décembre 2006 12:43

                            je ne comprend pas toutes vos élucubrations phantasmagorique sur les bites des noirs, Sevrant n’a rien dit de tout cela, il n’a fait que désigner l’instrument qui jusqu’a preuve du contraire permet de faire des enfants ... et rien d’autre !

                            il n’a pas parlé de la taille ou du fait qu’ils soit ou non « bons baiseurs », ce ne sont que vos propre phantasmes qui s’expriment ici. Alors calmez vos ardeurs !


                          • seb59 (---.---.180.194) 14 décembre 2006 14:19

                            J’aime bcp votre article, clair, court, bien ecrit, et qui a le merite de remettre les choses dans leur contexte.

                            Un « blanc » aurait ecrit cet article, il se serait fait traiter de raciste immediatement.

                            Mais vos origines permettent une impartialité bienvenue, loin des interets des associations, des partis politiques, et de nos « tetes pensantes culturelles ».

                            Un bon morceau d’agoravox.


                            • nisco (---.---.242.102) 14 décembre 2006 17:48

                              Un noir le dit donc c’est vrai. Quel raisonnement...

                              Donc un noir peu pas être raciste ?!?! C’est une forme de racisme de dire cela. En quoi la teneur en mélanine influence le raisonnement des gens ? Lamentable. Mais comme la plupart des lecteurs votent pour ce genre de raisonnement, il me semble bon de donner qq contres exemples.

                              Premier contre-exemple : Condoleezza Rice. No comment.

                              Deuxième : voir le super film « 12 hommes en colère » ou le récit de 12 jurés américains amenés à juger un jeune noir accusé d’hommicide volontaire (me souvient plus des faits exacts, mais les preuves matérielles ne sont pas légion et en plus assez douteuses). Les jurés ne s’entendent pas, certains campent sur leurs positions, d’autres changent d’opinion fréquemment, d’autres encore pensent au match de foot qu’ils sont en train de rater faute de trouver un consensus.

                              Et sur la fin, quand le 3ième jour d’enferment arrive (ils ne peuvent sortir de leur pièce), la plupart deviennent convaincus de l’innocence du jeune homme. Tous ? Non, le seul juré noir défend mordicus sa culpabilité (hors il faut l’unanimité pour juger) : il s’agit d’un jeune d’une banlieu qui n’a pas de boulot fixe et a tendance a avoir des amis dans des gangs. Cela suffit pour le convaincre.

                              Pourquoi un tel acharnement ? Ce que les cinéastes ont voulu montré par là, c’est la pression qui existe aux USA concernant l’American Way of Life qui est très « blancehe, puritaine et libérale ». Or ce bon juré noir, un médecin, a réussi à « s’intégrer » dans ce monde de blancs à tel point qu’il devient le premier pourfendeurs des jeunes noirs des banlieues.

                              Le racisme noir existe, et il peut l’être aussi envers les noirs eux-même ! N’y a-t-il pas des Rabins en ce moment en Iran pour remettre en cause l’Holocauste ? Se baser sur la couleur de peau de l’auteur de cet article est d’une simplicité affligeante.

                              Excusez pour ce roman, mais si la bêtise ne tue pas (directement) elle peut avoir des conséquences facheuse si elle est considérée comme la vérité.


                            • ropib (---.---.27.229) 14 décembre 2006 18:52

                              @nisco

                              « Premier contre-exemple : Condoleezza Rice. No comment. » Moi je veux bien un petit comment parce que je suis pas au courant... merci.


                            • nisco (---.---.249.2) 15 décembre 2006 10:06

                              @ ropib

                              bien vu, c’était le jeux concours : en fait je suis juste ulcéré par des femmes, telles Margaret Tatcher à une autre époque, qui, pour s’imposer dans un monde de brut masculines, est capable de surenchérir par rapport à la bétise guérière des hommes. Voilà, et une ségo qui arrive est en droite ligne avec ces femmes, est-ce bien le terme à employer ?, qui veulent n’être autre chose que des hommes politiques. J’avais espoir que les femmes puissent changer l’approche en politique. Hélas, la volonté initié par les chiennes de gardes par ex, de vouloir « être l’égal de l’homme » au lieu d’essayer d’affirmer sa différence pour enrichir la société. Dommage, l’émancipation des femmes s’est fondu dans le mouvement d’uniformisation des idées, des comportements, etc.

                              Mais tu as raison, je n’ai aucune raison de traiter Mme Rice de raciste. J’espère que tu as quand même lu mon deuxième contre-exemple, bien mieux argumenté celui-là !

                              Le racisme ordinaire ne passera pas, même s’il est soutenu par des noirs.


                            • LE CHAT LE CHAT 14 décembre 2006 14:24

                              merci François pour ce bel article , il y en marre du politiquement correct et de la bienpensance , qui amène insidieusement à une nouvelle forme de censure , l’autocensure , de peur de vexer les uns et les autres , et ne plus avoir à dire que le brouet insipide de la pensée unique .continue à être politiquement incorrect , l’afrique a besoin de liberté !

                              La même phrase dans la bouche de jean marie Bigard n’aurait même pas suscité la moindre réaction !


                              • Gasty Gasty 14 décembre 2006 14:31

                                Catégorie « Humour noir » le livre de Pascal Sevran ? un peu dans le genre des bonnes blagues sur les blondes.

                                J’avais pas compris.Quel comique ce Pascal !


                              • LE CHAT LE CHAT 14 décembre 2006 15:01

                                Salut Gasty , est ce de l’humour noir noir ?

                                Il faudra le presenter au djamel show , y a pas que dieudonné qui a le droit de parler des bites de noirs ,même si lui sait plus de quoi il parle , l’autre a le droit de fantasmer .


                              • bb (---.---.134.117) 14 décembre 2006 14:25

                                QUE dire aussi de cet eugénisme rampant qui jusque dans les années 90 était de mise dans nos fameux hopitaux psychiatriques. Certaine femmes y rentraient pour dépression et ne pouvaient en ressortir que stérilisées par des psy peu scrupuleux et sur de leur bonnes actions. Qui dénoncait et qui faisait quelque chose hormis ceux qui avaient le verbe haut et pas forcement bobo. bb


                                • Bill Bill 14 décembre 2006 14:26

                                  François

                                  Je suis très heureux de lire votre article et j’espère en lire beaucoup d’autres ! J’ai trouvé les propos de Pascal Sevran un peu simplistes mais somme toute j’ai été heureux de sa liberté de ton, et j’ai cru voir un peu ce qu’il avait voulu dire en terme de matchisme, par rapport au sida en fait... mais je m’étais surement trompé !

                                  Ce qui me touche dans votre article, c’est que contrairement aux Africains que nous entendons ici dans les media et qui sont volontiers misérabilistes, vous vous placez au niveau de l’Humain par delà les préjugés, tout comme les Africains que je fréquente à titre personnel.

                                  Bravo pour cet article, je le redis, j’en attends d’autres de vous... !

                                  Bill


                                  • Bill Bill 14 décembre 2006 14:39

                                    @ ceux qui critiquent les propos de Pascal Sevran

                                    « La bite des noirs », en voila un vilain terme ! Cependant une bite peut être responsable aussi, évidement une « bite » ne réfléchit pas, mais une tête peut le faire à sa place ! Il y aurait en Afrique, et ce n’est pas le cas de notre auteur, qu’on sent être vraiment intelligent, des hommes qui pensent qu’un préservatif nuit à la virilité... Je ne sais pas si c’est le cas au Cameroun, je ne le pense pas mais cela existe dans certains pays Africains.

                                    Il existe un Hopital en Afrique dans lequel un docteur soigne des Femmes qui sont violées par les soldats, en plein milieu du village, et pour finir ces ordures tirent sur son sexe. Je vous laisse imaginer comment on récupère ces pauvres femmes !

                                    Alors les « bites », quelles que soient leurs couleurs m’insupportent dans ces cas-là !

                                    Mais je pourrais tenir ces mêmes propos pour les « bites » d’ici ! C’est facile de se servir de sa « bite », mais parfois il faut savoir se servir aussi de sa tête !

                                    Voila, je sais que je dévie un peu, c’est égal, ça me fait plaisir !

                                    Bill


                                  • seb59 (---.---.180.194) 14 décembre 2006 14:55

                                    @bill

                                    tu peux utiliser un mot politiquement correct svp, bill, comme « penis » svp smiley

                                    (j’vais me prendre un -50 mais j m’en fou, donc allez y)


                                  • LE CHAT LE CHAT 14 décembre 2006 15:46

                                    Salut , mon vieux Seb, t’as qu’à parler de la colonne d’ébène , c’est plus poetique !


                                  • Icks PEY (---.---.232.221) 14 décembre 2006 14:29

                                    @ l’auteur

                                    J’ai quand même l’impression de vous êtes passé à côté du sujet. Que Pascal Sevran lance, à sa façon, un débat sur le problème de la natalité dans les milieux pauvres d’afrique, c’est son droit, mais regardons un peu de quelle façon il utilise cette liberté de parole :

                                    Non seulement, il affirme quelque chose qui est intrasèquement faux : ce n’est pas la surnatalité qui fait la famine, mais en outre, il porte un jugement extremmement lourd sur les procréateurs puisqu’il les traite de criminels (« avoir des gamins : le seul homicide jamais puni » dit-il !), mais en outre, comme solution, il propose la stérilisation de la moitié de la planète !

                                    Alors il serait de bon ton de s’émouvoir de l’excision, certains pensent de même pour la circoncision, on manifeste contre la torture, les mauvais traitements, les mutilations ... mais en revanche, il ne faudrait rien dire contre la stérilisation, forcée, cela va sans le dire, de toute une partie de la population ?

                                    Parfois, je me demande si les défenseurs de Sevran se rendent réellement compte de ce que veulent dire ces mots : criminels, stérilisation, homicide, ...

                                    Ce ne sont pas des mots fortuits qui peuvent s’abriter derrière je ne sais quel prétexte de liberté de parole.

                                    Il faut se méfier de certaines soit-disantes vérités et de leur formulation : dans un livre d’histoire sur la deuxième guerre mondiale, la shoah ne tient parfois que quelques paragraphes, voire quelques pages. Est-ce pour autant un détail de l’Histoire ?

                                    Bien cordialement,

                                    IP


                                    • bb (---.---.134.117) 14 décembre 2006 14:41

                                      La panthère dans un instinct que nous n’avons plus pour plein de raison sait avec justesse si l’année sera bonne. si son instinct lui assure d’ une année grasse deux petits naitront dans le cas ou cet instinct mettrait en évidence une année difficile,un seul naitra voire aucun. une leçon de notre amie nature,simple,sans détour,et sans circonvulsion intellectuelle. bb


                                      • Dédé (---.---.35.150) 14 décembre 2006 15:35

                                        Autre leçon de notre amie la nature : *tuer les petits de la femelle avec laquelle on veut s’accoupler (lion) ; *tuer les rivaux pour un point d’eau (chimpanzé) ; *tuer le mâle après la reproduction (divers insectes) ; *etc.

                                        La sagesse de la nature nous donne vraiment des exemples à suivre.


                                      • Dragoncat (---.---.94.205) 14 décembre 2006 14:42

                                        @ l’auteur

                                        Bravo pour votre lucidite. Ras le bol du « politiquement correct ». On recupere les travers de la societe americaine sans en avoir les avantages, c’est fatiguant.

                                        Bel article.

                                        Les propos de Sevran ne sont pas racistes, ils sont provocateurs. On peut trouver ca nul ou somptueux mais il faut arreter de vouloir le bruler en place publique.


                                        • Zenest (---.---.3.153) 14 décembre 2006 14:48

                                          Incroyable ! On dirait que les gens d’aujourd’hui ont besoin qu’on leur montre ce qui est bien ou mal. Qu’on leur laisse se faire leur propre opinion : Sevran balance une connerie éléphantesque ? Et bien que chacun le prenne pour un con ! Pas besoin de le condamner à l’éxil ou à la lapidation.

                                          Moi ce qui me saoule grave dans cet étalage d’indignation bien placée, c’est qu’on prend vraiment les gens pour des débiles profonds. Je pense que chacun est capable de réfléchir deux secondes et de se dire : « ouh là, il va un peu fort le Pascal. C’est un peu simpliste ce qu’il dit. Mais bon c’est peut être vrai qu’on va se trouver rapidement devant un problème démographique... » et d’aller chercher ses réponses à la médiathèque ou sur internet ou ailleurs, si l’envie lui en prend.

                                          Alors par pitié, foutez-nous la paix, messieurs les bien-pensants. On a pas besoin de votre morale à deux francs pour reconnaître une connerie quand on en voit une.


                                          • Zenest (---.---.3.153) 14 décembre 2006 16:22

                                            Je rajoute ici un commentaire anonyme trouvé parmis les innombrables qui suivent l’article de Lilian Massoulier sur le même thème. Il rejoint tout à fait mon propos précédent :

                                            La liberté d’expression n’est pas seulement politiquement nécessaire à notre démocratie, elle est indispensable à la vie intellectuelle et scientifique d’une société ouverte.

                                            "Il y a trente ans, avant que la vie des idées, en France, ne devienne hystérique, quand on ne partageait pas l’avis de son adversaire, on s’écriait ’Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites’. Désormais on lui répond qu’il n’a pas le droit de le dire. Si personne ne voit où est l’anomalie, c’est qu’elle est devenue irréversible. Il est encore permis d’espérer le contraire et de l’écrire, mais jusqu’à quand ? » écrivait Christian Combaz (L’Anomalie, avril 2000).

                                            Inquiétant, non ? On dirait presque qu’on cherche à nous ôter toute volonté de réfléchir, de se forger un avis par nous-même...


                                          • leo painter (---.---.57.173) 15 décembre 2006 17:41

                                            p>

                                            Ah oui.. ? Même après avoir lu les tombereaux de conneries déposées ici pour justifier l’injustifiable .. ? :/=)


                                          • alain (---.---.126.95) 14 décembre 2006 14:51

                                            a celui qui me precede : sur votre conclusion, OUI !


                                            • alain (---.---.126.95) 14 décembre 2006 14:53

                                              je voulais repondre a icks pey.


                                            • eugène wermelinger eugène wermelinger 14 décembre 2006 14:57

                                              Et comment s’est transmis le sida ? Et comment les orphelins de parents morts du sida se mettent-ils quelque chose sous la dent ? Et qui c’est qui a vacciné des africains pour faire des essais ? Et les bites des blancs sont-elles si blanches que ça ?


                                              • Rage Rage 14 décembre 2006 14:57

                                                Bonjour,

                                                Le problème de Pascal Sevran, outre le fait qu’il vive encore dans un âge médiéval, c’est que comme son mentor(Nicolas Sarkozy) il s’exprime avec les mauvais mots, dénonce une réalité, et ne propose rien de concret.

                                                En somme, le constat est très mal exprimé et, du fait des mots employés, choc par sa violence.

                                                Il aurait été préférable d’exprimer que le problème en Afrique est avant tout lié à 2 facteurs qui ravagent le continent à la racine :
                                                - La pauvreté des individus
                                                - L’absence d’une politique de contraception essentiellement pour les femmes couplée à des « traditions » religieuses ou sociales arrièrées et dangereuses.

                                                Bilan des courses : La pauvreté génère de la pauvreté qui est d’autant plus pauvre que les familles sont décomposées, que les femmes sont seules à élever les 4-5-6 enfants, qu’elles sont donc captives de leur condition et que les hommes, faute d’argent cherchent à s’entretuer pour acquérir le pouvoir.

                                                Si on se rappelle un peu notre histoire, je tiens à signaler que la révolution industrielle s’est couplée d’un changement de régime démographique, changeant ainsi la donne technique, économique mais aussi sociale.

                                                Alors oui, l’Afrique subit des ravages du fait d’une démographie d’ancien régime couplée d’une pauvreté sans nom qui expose les populations à toutes les tragédies.

                                                Ce n’est donc pas une question de « bite », mais une question d’éducation à la source et de répartition « mathématique » ensuite.


                                                • Rage Rage 14 décembre 2006 14:59

                                                  J’oubliais : S’ils sont pauvres, c’est aussi et surtout parce que nous « blancs », nous avons aussi bien souvent les mains sales et la mort au bout des doigts...


                                                • politiquement correct (---.---.124.121) 15 décembre 2006 05:04

                                                  La decolonisation a eu lieu il y a plus de cinquante ans maintenant. N’est-ce pas un peu facile de toujours reprocher aux « blancs » d’etre responsables de la situation catastrophique de l’Afrique ? Les Africains sont-ils donc des grands enfants, irresponsables ? Quel terrible racisme de tous ces bien pensants !


                                                • alain (---.---.126.95) 14 décembre 2006 15:07

                                                  avoir les bourses vides a cause de la bite, il y a la une sorte de logique.


                                                  • Sam (---.---.49.224) 14 décembre 2006 16:20

                                                    Alain

                                                    LOL smiley


                                                  • nisco (---.---.242.102) 14 décembre 2006 17:54

                                                    Re lol smiley smiley

                                                    Merci pour cette tranche d’humour au milieu de ces interventions noséabondes.


                                                  • roman (---.---.253.231) 14 décembre 2006 15:21

                                                    « Que se serait-il passé si un présentateur télé vedette de couleur ou d’origine noire avait déclaré sur un média français : « La bite des blancs est responsable du vieillissement des populations européennes » ? Rien. »

                                                    Ce contre-exemple ne tient absolument pas la route. Tout d’abord on ne peut savoir ce qui se passerai, ça dépend de quel personalité de couleur le dirait. Si c’est Dieudonné je suis persuadé qu’il y aurait pleins de réactions négatives. Ensuite le point le plus important est que le vieillissement de la population causé pas la bite des blancs n’a absolument rien d’insultant. Ce qui n’est pas le cas des propos de Sevran qui disent que les bites des noirs sont directement responsables de la mort de millions d’enfants. Et on arrive vraiment au bout de la connerie quand il propose comme solution la stérilisation de la moitié de la planète, sous entendant la moitié la plus pauvre de la planète. Je reconnait que c’est une bonne solution pour se débarrasser des pauvres, mais pas du tout humaine.

                                                    Comment ne pas se révolter par des propos pareils ? D’autant plus que Sevran a tout faux, comme il a été dit dans plusieurs commentaires wrysia, Icks pey, et d’autres, le vrai problème est au niveau des guerres, de la famine, de la pauvreté, de la corruption, de l’exploitation des ressources naturelles de l’afrique depuis toujours par les occidentaux main dans la main avec les gouvernants africains...

                                                    C’est normal que des associations se révoltent un an après, elles ne lisent pas tous les livres de pascal Sevran dès sa sortie. C’est normal que certains demandent sa démission si ils sont révoltés car il y a de quoi être révoltés par ces propos.

                                                    Le seul point ou je vous rejoint est celui de l’amplification qui est faite par les médias. C’est le système médiatique actuel couplé à la mondialisation qui veut ça. Dès qu’il se passe quelque chose quelque part dans le monde, tous les médias copient les uns sur les autres pour faire passer une information qui a déjà été publiée. Du coup on se retrouve avec des dizaines de médias qui se paraphrasent et qui ont pour effet d’amplifier l’importance d’une information.

                                                    Le politiquement incorrect a des limites aussi. Au nom de la liberté d’expression on ne peut pas tout accepter sans broncher, surtout quand ça arrange des idées racistes. L’homme croit malheureusement ce qu’on a envie de lui faire croire. Pas tout le monde c’est vrai, mais suffisament de personnes pour faire basculer les valeurs humaines du mauvais côté (cf l’histoire du monde).


                                                    • (---.---.138.84) 14 décembre 2006 15:43

                                                      « Ce contre-exemple ne tient absolument pas la route. Tout d’abord on ne peut savoir ce qui se passerai, ça dépend de quel personalité de couleur le dirait. »

                                                      Heu là un Camerounais viens de le dire et ça ne choque personne. Pas moi en tout cas. smiley


                                                    • roman (---.---.253.231) 14 décembre 2006 15:59

                                                      T’es bête ou tu le fais exprès ? Un, on parle d’une personalité et l’auteur n’en ai pas une. Deux, faudrait qu’il fasse un article sur les bites des blancs pour voir si tu serais choqué.

                                                      Là il défend pascal Sevran sur son propos sur les bites des noirs au nom de la liberté d’expression. Donc il n’a pas tenu l’un de ses deux propos mais il minimise les propos de Pascal Sevran. Ce qui est insultant quand on parle de stérilisation de la moitié de la planète en pensant surtout aux africains, alors que le véritable problème n’est absolument pas abordé.


                                                    • (---.---.138.84) 14 décembre 2006 16:12

                                                      ca n’a en tout cas choqué personne sur ce forum ... quant à la stérilisation de la moitié de la planète :

                                                      1. je crois plutot à de la provoc, j’espère pour lui qu’il ne le pense pas 2. il devait parler des humains mâles non ? ils représentent à peu près cette proportion de la population mondiale ... donc il est sexiste si tu veux mdr !

                                                      pour ce qui est du reste du débat, son discours est évidemment simpliste car :

                                                      1. La surpopulation n’est pas un problème local mais bien mondial. 2. C’est loin d’être le seul problème de ce siècle.

                                                      J’espère simplement que le sujet ne deviendra pas tabou juste parce qu’il a été récupéré par les Royalistes (précisons que je n’apprécie pas plus Sarkozy et encore moins Lepen).


                                                    • Waxfeign (---.---.201.6) 14 décembre 2006 15:34

                                                      Je suis sans voix Agora et certains sites en France sont le réfuge des racistes, des xénophobes et des ignorants ! Ce que Sevran dit n’a aucune base scientifique et je connais bien la démographie et la statistique pour lui montrer qu’il raconte des aneries. Il développe un mythe tenace en occident sur les bites de nous les noirs ! J’ai vu sur certains forums, des noirs réfugiés économiques en Occident et tenant de l’immitation de leur maitre blanc, dire que Sevran pose un problème en de mauvais termes comme ce que pense les mêmes racistes et frontistes nombreux sur ce site. Si ce con, voulait poser un problème sérieux, des spécialistes sont la, universitaires, experts, associatifs et bossent sur la famine, la corruption, le népotisme et le clanisme. Pourquoi oter au noir ( un animal pour certains forumistes ici) le droit de penser pour lui ? J’ai même lu quelqu’un dire que ce sont eux, les riches et forcément blancs, qui paient si le continent est surpeuplé ! Ah ah ! Non mais si des étrangers instruits lisent ce forum, ils oublieront la France à jamais. Un pays jadis , pays de lumières, même racistes pour certains, mais de lumières quand même ! L’obscurantisme, à la TF1, et star Ac a oté toute réfléxion à certains excités qui ne connaissent de l’Afrique qu’un fantasme. Je suis sénégalais, et ma famille ne crève pas de faim, mon quatier est mille fois mieux que la Banlieue même si comme partout des masses triment pour survivre. L’Afrique ce n’est pas prendre un vol à prix cassé, baiser uin epoufiasse de moins de 15 ans et suivre les infos sur la guerre de TF1, ou France 2. c’est un continent, hétérogène ! Ce que cet auteur écrit ici est insultant, car voulant utliser des insultes et faussetés pour se démarquer et se croire interessant ! Un pays ou la connaissance appartient au passé est un pays sans avenir et j’ai peur pour cett ebelle France car dans ce monde rien n’est acquis. Quand je lis ce site, j’ai envie de vomir. Heureusement que certains sont la pou rdéfendre l’intelligence et la réalité. Continuez de fantasmer et de discuter sur nos bites, les ricains, chinois, et japonais eux fantasment sur la connaissance et l’intelligence concurrentielle. Heureusement que j’ai étudié avec bcp de camers pour savoir que ce marginal de Yaoundé est un inculte, son ramassis de betises et son torchon de papioer, il pouvait l’envoyer à son con de Président dictateur ! La france des lumières, Doc Gyneco, Finky, Dancausse, Sarko, Johnny, Sevran, Freche, est à la pointe de la bétise dans ce monde ! Merci aux ignorants de ce forum, car en lisant certaines réactions, nous arrivons à convaincre certains compatriotes de l’abrutissement des masses en Occident et à leur faire aimer la culture, la lecture et l’ouverture d’esprit ! merci !


                                                      • bb (---.---.134.117) 14 décembre 2006 15:47

                                                        Te fache pas, personne je pense ici ne veut de mal aux africains bien au contraire. Reconnais tout de même que c’est le coté bien pensant des français qui a exploité l’afrique jusqu’à plus faim. Là en ce moment tu es en train de t’attaquer à des gens qui tu crois ne connaissent rien à l’afrique et tu denigre l’auteur de cet article interessant. Il a raison d’écrire ce qu’il écrit, et ne voit pas que dans le blanc la cause de tous les malheurs de l’afrique. les africains savent très bien se massacrer sans les blancs,et dans un sens il est en train de le dire,il n’essaie pas la victimologie comme très longtemps ca c’est fait mais essaie un chemin courageux. Bon tu as mon bonjour avant je vivais à ouakam ca a du bien changer bb


                                                      • Citoyen ordinaire 16 décembre 2006 21:31

                                                        Je vivais à Ouakam aussi Suis d’accord avec toi.


                                                      • Claude Marcilly (---.---.104.235) 17 décembre 2006 02:48

                                                        Je suis d’accord avec toi Waxfeign : la France devient con et je n’ai pas attendu cette affaire Pascal Sevran pour m’en apercevoir. Je ne cause même plus à ma propre famille, ils se croient « bien-pensants » et ne se rendent même pas compte de leur propre connerie. J’ai créé un site web pour un orphelinat à Kinshasa, je me suis fait des amis là-bas et j’épouse une congolaise en janvier. Si je pouvais vivre là-bas je le ferais, mais ce serait passer de 2500 euros à 60$ par mois. Pour le moment je reste en France, mais si je trouve un boulot correct à Kinshasa, je pars.

                                                        Claude Marcilly (voir mon intervention plus bas)


                                                      • Diarama (---.---.192.44) 7 janvier 2007 16:37

                                                        jarama mbok mi Laisse ces malades mentaux persister dans leur abrutissement par les medias. Travaillons plutôt à les erradiquer de notre continent.


                                                      • SERGE (---.---.162.94) 14 décembre 2006 15:36

                                                        Pourquoi Sevran n’a-il pas dit et écrit : ’Il faut reconnaître qu’une régulation des naissances par une meilleure information des populations africaines s’appuyant sur le planning familiale pourrait réduire le grave déséquilibre entre les ressources économiques et le nombre des habitants.....« à la place de »la bite...".

                                                        Le sens était le même mais en se protégeant avec les possibilités de la langue de bois, il n’aurait pas encouru les foudres des Fouquier-Tinville de la pensée unique.

                                                        La police de la pensée devient d’autant plus insupportable que ses représentants les plus agressifs ignorent souvent la réalité des faits qu’ils condamnent sans appel.


                                                        • Dédé (---.---.35.150) 14 décembre 2006 15:39

                                                          et à la place de stérilisation, il aurait du mettre quoi ?


                                                        • ropib (---.---.27.229) 14 décembre 2006 18:30

                                                          @Dédé

                                                          Faut arrêter avec ces mots provocateurs. C’est trop facile d’éviter le sujet. Et pourquoi Sevran n’aurait-il pas tord tout simplement de dire que le problème vient d’une absence de politique démographique ? Parce que bon notre révolution française qu’on a à nous vient quand même au départ d’une révolution démographique. L’exemple de la Chine est bon mais encore faudrait-il qu’il y ait la même densité en Afrique ce qui est loin d’être le cas. En plus ça n’a pas empêché à la Chine de la faire sa révolution démographique.

                                                          Et si en fait il fallait tenter de remettre en cause les différentes politiques d’exploitation occidentales (voir, et oui, françaises)... non ? On arrête avec la bite et on passe à autre chose, non ? On vous la touchera plus, juré, on savait pas qu’on n’avait pas le droit.


                                                        • Sam (---.---.49.224) 14 décembre 2006 15:40

                                                          N’a-t-on plus finalement le droit de dire ce qu’on pense ? Jusqu’où peut aller la « languedeboilisation » (langue de bois) du petit monde médiatique et politique actuel ?

                                                          Il est certain que Sevran n’a pas inventé l’eau tiède.

                                                          Il a sorti une grosse connerie, ce qui ne devrait pas amener automatiquement à crier au racisme, à l’eugénisme etc. C’est en toute inconscience de l’ethocentrisme latent dans ses propos, que l’animateur a balancé sa prose. A l’avoir entendu plusieurs fois pérorer on ne peut en douter.

                                                          Combien pire on peut entendre dans n’importe quel troquet, sans parler des réunions d’états-majors où ça vole ras-la-casquette de nos élites, ras les coucougnettes, ras le bitume pour tout dire, comme nous le montre chaque semaine le Canard Enchainé.

                                                          Par contre, il semble important de s’interroger sur la prétention médiatico-élitiste à stigamatiser tous les propos « déviants ».

                                                          Pourquoi nos chères vedettes des médias ou stars du gotha politico-mondain se complaisent-elles dans une indignation si prompte à cartonner tous azimuths ?

                                                          A bien y regarder, arrosent-elles large, ou certains propos, certains personnes soulèvent-ils plus facilement leur indignation ?

                                                          N’y aurait-il, foncièrement, qu’une belle brochettes d’altruistes derrière cette doxa du digne et de l’indigne en devenir ?

                                                          Qui est-ce qui doit, in fine, se conformer ?

                                                          Toutes questions qui me semblent au fond du panier. De crabes.


                                                          • Dédé (---.---.35.150) 14 décembre 2006 15:52

                                                            http://www.lutte-ouvriere-journal.org/article.php?LO=2002&ARTICLE=12

                                                            "la thèse sous-jacente dans ce type de propos est largement colportée, qui prétend que la pauvreté, en Afrique ou ailleurs, serait due au surpeuplement. On retrouve ce genre d’idées jusque dans les positions de certains écologistes.

                                                            Or l’exemple de l’Afrique montre exactement l’inverse. Ce continent est proportionnellement l’un des moins peuplés de la planète. Ses ressources, aussi bien minières qu’agricoles, pourraient y faire vivre une population beaucoup plus nombreuse."


                                                            • Dédé (---.---.35.150) 14 décembre 2006 16:00

                                                              Wikipédia :

                                                              « Avec une superficie de 30 065 000 km², l’Afrique recouvre près de 20,3% de la surface des terres émergées. C’est le 3e ou 2e plus grand continent de la Terre, selon que l’on considère l’Amérique comme un ou deux continents. En 2005, sa population dépassait les 912 millions d’habitants, ce qui en fait le deuxième continent le plus peuplé de la Terre après l’Asie. »

                                                              Cela fait 30 habitants au km2.

                                                              « L’Europe a une superficie d’un peu plus de 10 millions de kilomètres carrés, précisément 10 392 855 km². Cela représente un tiers de l’Afrique ou un quart de l’Asie ou de l’Amérique. »

                                                              « Population européenne en 2005 : 732 380 859 »

                                                              Cela fait 70 habitants au km2.

                                                              Alors, c’était qui qui était surpeuplé ?


                                                            • Sam (---.---.49.224) 14 décembre 2006 16:29

                                                              Pas d’accord pour le « racisme ordinaire » de Sevran. C’est du stéréotype régurgité qu’il balance l’animateur pour quatrième âge, du général par ignorance matiné de lieux-communs bien digérés.

                                                              Il est con comme un balai.

                                                              Pas une raison pour le clouer, surtout qu’en le clouant L.O. se met à la remorque de nos bien-pensants bien appliqués.

                                                              Sans oublier que peut de monde peut s’exempter de ce genre de déviation débile.

                                                              Ne serait-ce que par méconnaissance. Ainsi, j’ignorais que proportionnellement l’Afrique était un des territoires les moins peuplés. Merci de me l’avoir révélé, tu as peut-être prévenu l’éclatement public d’une grosse connerie.


                                                            • Sam (---.---.49.224) 14 décembre 2006 16:33

                                                              Dédé

                                                              C’est l’Europe la plus peuplée, d’après les chiffres Wikis que tu cites.

                                                              Je vois pas où tu veux en venir.


                                                            • (---.---.176.33) 14 décembre 2006 16:55

                                                              et le désert c’est vivable ?!


                                                            • Dédé (---.---.35.150) 14 décembre 2006 17:27

                                                              On va bientôt apprendre que l’Afrique, outre qu’elle serait surpeuplée, est aussi un vaste désert sans ressources.


                                                            • Dédé (---.---.35.150) 14 décembre 2006 17:35

                                                              A lire les réactions, on s’aperçoit que le front national a vaincu, et que ce sont ses idées qui dominent à présent les « esprits » français.


                                                            • nisco (---.---.242.102) 14 décembre 2006 18:15

                                                              Merci Dédé, juste pour te donner du courage à combattre l’avancée de ces idées simplistes et réductrices. Dans un monde de rapidité et de show, l’heure n’est plus à la réflexion...

                                                              Certain d’entre vous on lu Rinocéros ? C’est de Ionesco si jamais. Tristement d’actualité on dirait...

                                                              PS : je savais pas qu’Agoravox était lepeniste, en tout cas c’est un repère à lepeniste. A quand un forum sur le dénis de la Shoa ?


                                                            • ropib (---.---.27.229) 14 décembre 2006 19:28

                                                              Vas-y Dédé !

                                                              J’me mets -1 dans la foulée... c’est pas constructif.


                                                            • freddy (---.---.73.241) 15 décembre 2006 04:24

                                                              A Dede

                                                              Retire la surface du sahara plus celle du kalahari plus une partie du sahel apres on reparle de densité et je n’ai pas parlé des forets


                                                            • (---.---.4.90) 18 décembre 2006 13:04

                                                              ce n’est pas qu’une question de superficie et de densité. Ce n’est pas parce que j’ai une grande maison qui pourrait accueillir 4 ou 5 enfants que je dois/vais les faire. Avant de faire mon 3me, je me suis posé la question de savoir si j’aurais les moyens et surtout le temps de m’en occuper, de le nourrir, de l’habiller et surtout de l’éduquer, AVANT de le faire.


                                                            • Citoyen ordinaire 14 décembre 2006 15:56

                                                              Bravo à l’auteur de l’article. Une vision objective et réaliste sur cette polèmique qui a le mérite d’attirer l’attention sur ce que l’on voudrait bien ignorer car cela dérange : La famine et le martyr de l’enfance.

                                                              Le propos de Pascal Sevran est clairement grossier et réducteur de la problèmatique de la famine dans certains pays d’Afrique ou d’ailleurs, qui engendre l’inacceptable :

                                                              Sous éducation, sous information, ignorance, désintérét étatique, défaut d’accompagnement social, dénuement économique, désertification des terres, poids des coutumes ancestrales, guerres tribales, conflits ethniques. Si les racines du mal étaient si faciles a extirper celà, fait des décades que la famine serait erradiquée de notre planète.

                                                              Or même l’aide des pays étrangers et associations humanitaires s’avère globalement inefficace pour résoudre le problème.

                                                              Les termes provocateurs de P Sevran devraient plûtot être regardés comme l’expression de la révolte primaire qui naît et gronde en tout être humain normalement sensible, à la vue de ces mouroirs d’enfants, lorsque l’on se demande vainement pourquoi les adultes, supposés responsables de leur progéniture, ont donc mis au monde des enfants dont les chances de survie dans ces environnements de désolation sont infimes.

                                                              Sont tout aussi grossieres et réductrices les condamnations de toutes ces pauvres émules de Torquemada qui dans le confort de leurs foyers, l’estomac rassasié, allument des autodafés en employant ces mots qui tuent : « nazi » « raciste », sans jamais avoir jamais approché l’horreur ou même être capable de se l’imaginer dans les pires des cauchemars.

                                                              Vive la provocation, pour autant qu’elle soit apte à eveiller la conscience commune et donner alors lieu à une mobilisation pour un mieux être des plus démunis. Non, pas d’illusion, cette tempète dans un verre d’eau se calmera vite, une fois consommé le lynchage du provocateur, car devenue ensuite dénuée d’intérêt. Alors le martyr des petits anges pourra continuer de se dérouler dans une paisible indifférence.


                                                              • bb (---.---.134.117) 14 décembre 2006 16:13

                                                                il y a la bite........ mais aussi le vih,le palu,la fièvre jaune,la dengue ,le choléra, la lèpre, le beri-beri, la dengue, un soupçon de chicungunya, la tuberculose résistante, ebolha,lhassa, marbourg etc etc etc et la MOUCHE TSE-TSE qui tue quand elle nous pique et qui tue quand on se soigne (arsenic). C’est vrai que il n’y a pas que la bite......... il y a aussi les guerres, l’exploitation par les compagnies pétrolières,la desertification, la secheresse,et maintenant on va y deverser nos dechets. c’est vrai y pas que la bite. bb


                                                                • degueuloir (---.---.206.161) 17 décembre 2006 00:00

                                                                  ya les couilles aussi................... smiley


                                                                • Charles André Charles André 14 décembre 2006 16:14

                                                                  Et BINGO !, Monsieur Bimogo (désolé, trop tentant). Bien vu, bravo, merci. Je tenais un propos à peu près similaire, sous un angle différent, ici : http://touvabien.typepad.com/touvabien/2006/12/sevran_sexe_en_.html.


                                                                  • Charles André Charles André 14 décembre 2006 16:15

                                                                    Je note grâce à votre article que Dominique Soppo, président de Sos-racisme, a estimé que les propos de Pascal Sevran « renforcent les clichés très éculés...sur la sexualité et la fainéantise des noirs ».

                                                                    Pourtant, je n’ai rien trouvé dans ses propos d’élément se rapportant à la fainéantise des noirs. Parano ? Pavlov ?


                                                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit [email protected] 14 décembre 2006 16:16

                                                                    Salut François,

                                                                    Lundi dans l’article : Pascal Sevran en plein sévice public http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=16606 J’ai fais les réponse suivantes :

                                                                    1 ) Sa prose, bonne sur le fond, mauvaise dans la forme, t’in le Pascal, il aurait du écrire un truc dans ce genre : La puissance sexuelle des noirs, et le fort pouvoir de fécondation de leurs femmes ont pour conséquences que ce continent connaît une natalité trop importante !

                                                                    2 ) Salut IP:xxx.x33.229.236 Je suis d’accord avec toi sur deux choses, dans quelques siècles j’espère que grâce au métissage que les hommes seront moins racistes, ensuite comme l’Afrique est le berceau de l’humanité, donc nous sommes donc tous des anciens noirs. Par contre le contrôle des naissances est bien un important problème, et celui-ci ne doit pas être mis de coté, regarde la politique de la Chine et celle de l’Inde, je ne pense pas qu’ils font de l’eugénisme, mais tout simplement du réalisme !

                                                                    T’in au fait , j’y pense, .. j’suis l’aîné de 8 , et vers les années 40 on aurait pu écrire pas mal de sonneries sur la b... de Ritals ! De voir une personne de couleur rester cool dans cette affaire, et ben j’aime bien, je pense que cette attitude a été la majorité parmi elles, car connaissant leur bonne humeur en général, pour elles pt’être pas de quoi fouetter un chat !

                                                                    Sur cette bonne humeur, je suis toujours émerveillé de voir dans les reportages, les sourires des enfants africains et cela même s’ils manquent de beaucoup de choses, contrairement aux mômes des pays occidentaux qui tirent souvent la tronche ! @+ [email protected]


                                                                    • moebius (---.---.56.150) 14 décembre 2006 16:20

                                                                      non les bites sont irresponsables ? je questionnez la mienne dernierement et elle m’a confimé ce point de vu. C’est celui qui est au bout de la bite qui porte la responsabilité. Il ne faut pas oublier non plus la part de celle qui porte la responsabilité de son vagin. Apparemment c’est ce que Pascal Sevran a oublié de dire, c’est peut etre son genre


                                                                      • Bill Bill 14 décembre 2006 16:49

                                                                        @ Moebius

                                                                        Je suis bien d’accord, il y a des chattes qui trainent avec des bites et s’en vont par la suite te parler du droit à disposer de leurs corps ! Une chatte aussi ça peut faire attention à ce que ça fait !

                                                                        Euh, le Chat... ce n’est pas pour tes connaissances que je dis ça hein ? Ne va pas te vexer !

                                                                        Bill


                                                                      • LE CHAT LE CHAT 14 décembre 2006 17:17

                                                                        Bill , mes chattes n’ont rien à craindre de Pascal Sevran . Les félins sont assez indépendants pour ne faire que ce qu’ils ont envie ; moi j’aime jouer au chat et à la souris (la belette c’est trop vulgaire )

                                                                        Moebius a raison , celui qui a sa bite à la main ne peut pas prétendre que le coup est parti tout seul !


                                                                      • ropib (---.---.27.229) 14 décembre 2006 18:22

                                                                        Oui, à la rigueur on peut découper un homme à la machette s’il faut faire acte de violence, on peut laisser mourir l’Afrique en leur interdisant les soins, mais ne toucher pas à cette satanée bite si précieuse, y en a marre. On ne peut rien lui reprocher elle est si chouette !

                                                                        Bon allez, arrêtez de divaguer, vous avez qu’à dire qu’on parle du « genou » si ça vous fait plaisir.


                                                                      • (---.---.13.90) 14 décembre 2006 16:27

                                                                        L’explosion démographique de l’Afrique est-elle une conséquence positive du colonialisme ou une conséquence négative ?


                                                                        • persil (---.---.133.141) 14 décembre 2006 16:28

                                                                          Je ne comprend même pas qu’on puisse défendre un type pareil, c’est un raciste de base, même trop con pour avoir des arguments. Enfin il peut penser ce qu’il veut tant qu’il n’est pas payé avec mes impots, ca me va !


                                                                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit [email protected] 14 décembre 2006 16:31

                                                                            Salut Persil,

                                                                            « Enfin il peut penser ce qu’il veut tant qu’il n’est pas payé avec mes impôts, ça me va ! »

                                                                            Alors,.. t’as pas la téloche chez toi !

                                                                            @+ [email protected]


                                                                          • panama (---.---.198.59) 14 décembre 2006 16:39

                                                                            C’est juste une question de vocabulaire. On ne parle pas des gens comme ça, qu’ils soient blancs, noirs ; Bleu clair ou bleu foncé comme le racontait Martin Luther King.

                                                                            Sur le fond, c’est évident que la surpopulation est cause de famine. On peut émettre des idées sur la politique de contrôle des naissances en Afrique sans parler de bites.

                                                                            C’est insultant dans les mots employés, pas dans l’idée. Est-ce du racisme ? Bonne question...

                                                                            Mais enfin, je ne pense pas que Pascal Sevran soit le plus grand des racistes de France.


                                                                            • bb (---.---.134.117) 14 décembre 2006 16:45

                                                                              pour le traiter de raciste il faut en connaitre le définition : Au niveau idéologique, le racisme consiste à affirmer au nom d’un peuple, d’une hiérarchie entre les races, qu’un peuple, incarnation d’un type humain idéal, est supérieur à tous les autres et voué par conséquent, à les dominer. Par analogie, il s’agit de l’hostilité envers une catégorie quelconque de personnes. bb


                                                                            • panama (---.---.198.59) 14 décembre 2006 18:06

                                                                              Alors, à votre avis, c’est du racisme ou de l’insulte pure ?


                                                                            • ropib (---.---.27.229) 14 décembre 2006 18:18

                                                                              @panama

                                                                              Oui et d’ailleurs la castration est interdite en France car le braquemard est sacré, qu’on se le dise !


                                                                            • personne (---.---.20.126) 14 décembre 2006 16:53

                                                                              arrêtons d’écoute des média est de sondage qui au nom de la liberté et de l’égalité de tous ne font que renforce ce climat étouffant de la pensé unique cultivons nos différences et nos coup de gueules si ça continu ont va sortir le soir pour chasser les sorcières


                                                                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit [email protected] 14 décembre 2006 16:54

                                                                                Regardez la couverture de ce bouquin, pas besoin d’être médium pour prédire qu’il va faire un carton pour les fêtes de fin d’année ! http://ec2.images-amazon.com/images/P/2226169792.01._SS400_SCLZZZZZZZ_V60634763_.jpg

                                                                                @+ [email protected]


                                                                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit [email protected] 14 décembre 2006 17:07

                                                                                  Comment booster un bouquin !

                                                                                  Merci Var Matin,( pour son interview ) .. et l’ensemble des médias !

                                                                                  http://framboise781.chez-alice.fr/Fleurs/jonquilles.jpg

                                                                                  Les jonquilles ( même si elles sentent un peu la merle )pour l’Pascal, ben,....ont la couleur de l’or

                                                                                  @+ [email protected]


                                                                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit [email protected] 14 décembre 2006 17:24

                                                                                  Message à tous les pisses froids et autres donneurs de leçons sur la natalité africaine !

                                                                                  Faites des recherches sur la fécondité des femmes européennes aux siècles passés, c’est-à-dire jusqu’a la loi Veil ( 1975 ) http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Veil

                                                                                  Pour info, je rappel que je suis l’aîné de 8,.. et ma maman était la benjamine de 17 !

                                                                                  Pour les plus jeunes étudiez le terme « Faiseuses d’anges » http://fr.wikipedia.org/wiki/Une_affaire_de_femmes Dans nos pays civilisés facile est la régulation des naissances avec :

                                                                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Contraception

                                                                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Avortement
                                                                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Interruption_volontaire_de_grossesse

                                                                                  Mais dans les pays pauvres faute de moyens financiers, c’est une autre chose !

                                                                                  @+ [email protected]


                                                                                • Nono (---.---.157.127) 14 décembre 2006 17:56

                                                                                  @ [email protected],

                                                                                  Toujours espiègle et farceur ! C’est un plaisir.

                                                                                  Tenez, en parlant des jonquilles, La symbolique des fleurs, des plantes et des essences est un code complexe et mystérieux : La Jonquille symbolise « les qualités chevaleresques » ou « Je désire de l’affection en retour » (Comme Pascal Sevran n’a rien de chevaleresque, il se peut qu’il se trouve en manque d’affection ?)

                                                                                  Il aurait pu choisir le Basilic, la Laitue ou même le Pied d’alouette, ce qui, à mon avis, colle mieux avec ses propos farfelus.

                                                                                   smiley

                                                                                  Bien à vous

                                                                                  Nono


                                                                                • degueuloir (---.---.206.161) 16 décembre 2006 23:58

                                                                                  Comme disait Coluche« ya pas que la bite qui compte ya aussi les couilles ! »..........lol smiley


                                                                                • sweetsmoke (---.---.241.2) 14 décembre 2006 16:56

                                                                                  ces propos venant d’un vieux gay non assumé sont paradoxalement drôle, car d’un point de vue darwinien, ce qui ne se reproduit pas, disparait.


                                                                                  • bb (---.---.134.117) 14 décembre 2006 17:04

                                                                                    darwin aurait il eu tort ????? peut être le créationnisme !!!! est il juste, ma foi je ne le pense pas bb


                                                                                  • panama (---.---.198.59) 14 décembre 2006 18:07

                                                                                    Ca c’est de l’homophobie donc du racisme ! Et puis il y a de plus en plus de gay très cher : votre théorie est donc invalidée !!!


                                                                                  • Alexis (---.---.4.39) 14 décembre 2006 17:14

                                                                                    Les propos de Sevran sont tout à fait réalistes et on peut même les développer de façon encore une fois réaliste et surtout réelle. Que ce soit en Afrique où la situation est plus que critique, ou la France il est inadmissible de voir des gens qui font des gosses sans pouvoir les élever, sans pouvoir leur apporter le minimum ! Ces gens là ont ils une conscience, une intelligence, un coeur ? Sincèrement j’en doute. En France, on se plaint de déficits effrayants dans le budget, dans celui de la sécurité sociale etc... mais il faut accepter les réalités telles qu’elles sont, si chacun s’assumait davantage, que ce soit pour s’abstenir de faire des enfants qu’ils ne sauront élever sans réclamer auprès des institutions, sans avoir recours encore et toujours aux allocations etc...certains problèmes s’envoleraient enfin ! Il y en a marre d’entendre des gens qui se plaignent à longueur de journée, incapable d’assumer leur existence et ce dont ils sont responsables ! Alors soyons clairs, que les français de toujours s’assument enfin et que les « nouveaux » français s’intègrent en s’assumant pleinement sans avoir perpetuellement recours à l’aide de l’état ou qu’ils repartent chez eux ! La France est une nation fraternelle, humaine, mais pas conne !


                                                                                    • DANIEL (---.---.217.52) 14 décembre 2006 17:29

                                                                                      Bravo à l’auteur pour cet excellent article.

                                                                                      Je n’aime ni Pascal Sevran, ni la maniére odieuse dont il a formulé son propos. Mais la liberté d’expression ne se divise pas.

                                                                                      Ce qui prête tout de même à sourire (jaune...) c’est de constater que, souvent, ceux qui sont prêts à le trainer en justice et à le priver de son emploi sont les mêmes qui défendent les propos racistes d’un M. R ou d’un Sniper...

                                                                                      Même les cons et les racistes ont le droit de s’exprimer. De toute façon, de nos jours, on est toujours le con ou le raciste de quelqu’un.

                                                                                      Et cela les censeurs devraient se le mettre dans le crâne, car à force de vouloir faire taire tout le monde, ils risquent d’être les prochains sur la liste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès