• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Agonie de la France – IVème partie - Les solutions

Agonie de la France – IVème partie - Les solutions

3) Le moment ne vous semble-t-il pas venu de signifier enfin à cette bulle politico-médiatique tout le bien que vous en pensez ???

Nous voici donc face à une situation gravissime et complexe à la fois sur le plan national et sur le plan international. Cette France, désarmée mentalement, culturellement, économiquement, financièrement et militairement (encore que l’Armée Française ne soit pas en cause dans cette situation), se trouve aujourd’hui étroitement ligotée, bâillonnée et isolée au sein d’une communauté internationale redevenue ultra-dangereuse et instable.

 

Alors ! Comment en sortir ?

 

IV/1 - Philosophie générale de la nécessaire Résistance Politique.

À la lecture des trois premières parties de cet article, ainsi qu’ en prenant connaissance du blablabla quotidien de nos media désinformateurs, je pense que tout le monde aura compris que, sauf désinvolture béate de type « Idiot du Village », (ce genre de désinvolture est malheureusement tellement fréquente !) il est désormais vain d’espérer sortir sans douleur du marasme existant.

Les forces internationales (et leur cinquième colonne) qui se sont donné tant de mal et ont déployé tant de mauvais génie pour aplatir une nation telle que la France ne lâcheront pas leur os sans se battre.

Dans un tel contexte, rien de ce qui pourra être entrepris n’aura la moindre chance de réussite sans une philosophie de gouvernement soutenue par une coalition puissante composée :

 

a) d’une base populaire de type 1958 reconstituée –

 

b) des vestiges ressuscités d’une classe moyenne qui reste toujours et en tout lieu, le principal moteur du progrès social.

 

c) des Force Armées Françaises dans l’esprit impulsé par le général de Gaulle, les maréchaux de Lattre et Leclerc, et tant d’autres. C’est-à-dire des Officiers supérieurs et Généraux rigoureusement insensibles à toute influence autre que celle des Trois Couleurs de la France.

 

d) des Forces de l’Ordre qui soient enfin elles-mêmes protégées par la Loi, donc globalement protégées par un esprit civique digne et national enfin restauré.

 

e) de l’ensemble des Forces économiques, tous secteurs confondus (c’est-à-dire, sans oublier le secteur agricole, pour ne citer que cet exemple) ; et tous niveaux confondus (c’est à dire, depuis le bas de la hiérarchie salariale jusqu’aux chefs d’Entreprises eux-mêmes !).

Et que l’on ne vienne pas nous dire que ce n’est pas possible. L’expérience a été tentée avec succès sous forme de la « Participation des Salariés » et ceci avec l’accord d’une partie du patronat, et non la moindre. Or cette initiative réussie a été à l’origine de l’un des plus extraordinaires booms économiques et sociaux de toute l’Histoire de France !!!

 

f) Pour qu’une telle coalition nationale puisse non seulement fonctionner, mais simplement voir le jour, il faudra encore deux conditions supplémentaires :

- La première, c’est l’urgente création d’un parti politique rénovateur, de soutien, d’inspiration et de gestion éminemment Gaulliste : Un Parti de type R. P. F. ! (Dans l’hypothèse où l’importance de ce point échapperait au lecteur, je répète : « Un parti de type R. P. F. !!!)

 Pourquoi un tel parti Gaulliste ? Parce que tout le reste figurant au catalogue politique français depuis cette époque a maintenant fait la démonstration de sa nocivité crasse en raison de son indigence civique et intellectuelle crasse.

- Seconde condition : Il faut rendre à la presse et aux media Français en général, leur dignité professionnelle et leur raison d’être déontologique ! Et là, il va y avoir du pain sur planche !!!

 

IV/2- Restauration d’un gouvernement Français, indépendant et inspiré par la philosophie ci-dessus !

 

- Pour ce faire, il convient avant tout de retrouver un minimum de lucidité, de courage et de dignité dans le civisme afin de refouler dans des dépotoirs de l’histoire d’où ils n’auraient jamais dû sortir, tout ce qui, s’étant inspiré des gouvernances qui ont sévi sur la France depuis 1981, a ainsi contribué à placer la France dans la situation où elle se trouve !

D’où, première action indispensable de résurrection : La résurrection électorale !

 

D’abord, résurrection électorale sous forme négative en écartant démocratiquement mais efficacement de la gamelle politique française décidément trop goûteuse toutes les personnalités qui ont pris part, à quelque échelon gouvernemental que ce soit à la destruction de la France. Autrement dit, il faut écarter pratiquement tous les partis que la doxa mondialiste a affecté de désigner, via media à sa botte interposés, par le vocable désormais risible de « Partis de gouvernement » !!!

 

- Ensuite, résurrection électorale sous forme positive, en ne sélectionnant précisément et en ne soutenant que des personnalités politiques qui, reconnaissant enfin comme bonnes les conceptions administratives et socio-économiques du Gaullisme, ainsi que ses conceptions d’un État fort, juste et bien structuré quoi qu’économe, accepteront clairement de tout faire pour les remettre en pratique.

Enfin, en ne sélectionnant et en ne soutenant que ceux et celles qui, acceptant de reconnaître leurs erreurs passées, accepteront, par exemple, de faire marche arrière, et d’effacer de notre histoire récente toutes tumescences inutiles, voire handicapantes, inesthétiques, et coûteuses, telles que les « Régions ». Une prétendue réforme utile mais qui passe de fait à la moulinette nos anciennes provinces historiques et qui ne cherche, en fait, qu’à rendre obsolète une efficacité administrative départementale, cantonale et communale qui n’a cessé de faire ses preuves depuis sa création.

Or, toutes ces choses peuvent être réalisées sans licencier les personnels concernés, mais en les reconvertissant dans des fonctions utiles manquant d’effectifs (Par exemple le secrétariat des Services de Santé, ou les services administratifs du ministère de la Justice, pour ne citer que ceux-là).

Mais toutes choses qui doivent être réalisées avec la volonté de simplifier les circuits administratifs et/ou de supprimer une paperasserie devenue étouffante.

 

Sur la base de cette sélection enfin cohérente ( ce qui au vu de la campagne électorale en cours, n’est clairement pas le cas !!!), il sera enfin possible de constituer un gouvernement de la France en possession de ses quatre pouvoirs régaliens retrouvés et de tous ses autres pouvoirs traditionnels classiques tels que l’Éducation Nationale ou « le Commerce et l’Industrie ». Etc. Etc.)

 

Ce nouveau gouvernement français aura, entre autres urgences :

a) le devoir, via le quai d’Orsay, de rechercher au sein du Concert des Nations les alliances économiques et politiques possibles avec des puissances étrangères compatibles sur les plans humains, politiques et économiques ! Ceci dans le but immédiat

- de rétablir la qualité et le juste niveau de nos relations internationales qui ont coulé pavillon bas !!!

- de conclure des accords commerciaux et industriels susceptibles de réajuster nos balances du commerce extérieur et des paiements sans avoir à solliciter l’autorisation de nos principaux concurrents !

 - de sortir immédiatement de l’O.T.A.N. et dès que possible de la contre-Europe actuelle qui se paie notre tête avec notre argent !!! Etc.

- De revenir à une politique franco-américaine, franco-Russe, et pour tout dire à une politique étrangère globale qui soit à la fois emprunte de réalisme, d’indépendance et de neutralité bienveillante et de défense de nos intérêts bien compris !!!

Ainsi pourront renaître, sur le plan international, certaines lueurs d’espoirs guère plus lumineuses que celles qui efforçaient de ne pas mourir dans le ciel de France en 1941 mais qui ne doivent pas être plus sous-estimées pour autant.

 

 

b) Dans le domaine économique : Remettre les finances en ordre par le rééquilibrage de la consommation nationale avec la production nationale, (D’où retour à un protectionnisme impératif, cohérent et justifié, contrôles des flux de marchandises, des flux financiers et de personnes, et des changes en général.

- Par le contrôles des prix et des marges bénéficiaires. Par la suppression des dépenses inutiles et par l’attributions de pouvoirs coercitifs à la Cours des Comptes dans tous les cas d’abus.

- En revenant au principe de la Nationalisation des secteurs traditionnellement nationalisés sans toutefois revenir à certains abus bien connus.

- En imposant la préférence française et les Normes Françaises pour la Santé, pour tous les besoins des grands corps d’état français et notamment pour les forces de l’Ordre et les Forces Armées, ne serait-ce qu’au titre de la Sécurité Nationale…

- Par une révision générale du Code des Impôts et de la Fiscalité en générale pour en revenir absolument à l’esprit de raison sinon triomphant, du moins volontaristes qui régnait en tous domaines fiscaux dans les années soixante. En cessant de distribuer allégrement des subventions (par exemple aux media coopératifs ou aux associations politiquement correctes ) ou des exonérations de ceci ou de cela (par exemples à certaines catégories vraiment défavorisées pour leur faire croire que ces rustines vont remplacer les revenus justifiés qui ont été refusés par ailleurs). Etc…

 

c )- Ensuite, dans le domaine de la Justice,

Où le remède sera le plus simple, c’est-à-dire qu’il consistera à mettre en place une contre-réforme !

- Rétablir en faveur de ce ministère régalien les pourcentages de budget qui étaient les siens à la belle époque gaulliste.

- Revenir, dans toute la mesure du possible, à l’Esprit des Lois tel que les belles époques de Montesquieu et de de Gaulle ont tenté de le faire régner sachant bien qu’aucune entreprise humaine ne saurait être parfaite.

- Essayer de faire enfin comprendre à certains personnels de ce ministère (Mais à l’impossible nul n’est tenu) que des manifestations du type « Mur des Cons » ne confortent en rien leur standing de représentants d’un Grand Corps d’État dans un grand pays.

- Reconnaître et promotionner l’excellence se manifestant encore au cœur de cette fonction régalienne et vitale et dont nous mesurons mal le mérite qu’elle a à simplement survivre dans un tel contexte.

- Espérer que nos futurs Présidents auront à cœur de revenir à une longue tradition française du droit qui exigeait que l’on ne confiât le maroquin de Garde des Sceaux qu’à des personnalités empruntes d’une grande expérience professionnelle, d’une grande sagesse, et d’un grand respect de la France et des Français.

 

Et ainsi de suite dans tous les autres domaines…

 

d ) Conclusion

J’entends ne pas parler ici de l’avenir de certains ministères tels que celui de la Santé !

Afin de faire gagner du temps à tout le monde, j’arrête la revue de toutes les conditions véritablement révolutionnaires qu’il va falloir réunir pour sauver ce pays et ses ressortissants, indépendamment de leurs différences et mérites, ce qui vaut mieux pour certains.

 

Je pense que tous ceux qui ne sont ni idiots (il y en a), ni intéressés pour un motif ou un autre à la ruine de la France (je vous garantis qu’il y en a aussi), auront compris une réalité :

le salut ne sera trouvé que dans le retour aux seules qualités humaines, aux seuls principes vitaux de survie, y compris et surtout l’instinct grégaire et le retour aux principes moraux, aux seules règles de sociologie éprouvées, et aux seules méthodes, stratégies, voire recettes, expérimentées.

 

Avant d’élire le prochain président de la France, que toutes les personnes intellectuellement honnêtes et à qui l’intellect le permet, veuillent bien se poser les trois questions suivantes : 1) « Qu’est-ce qui a bien pu permettre, entre 1957 et 1968, l’incroyable sursaut en tous domaines, d’une France qui était par ailleurs en déclin pratiquement ininterrompu depuis les années 1920 ?

2) Est-ce que l’un quelconque (ou l’une) de tous ceux et de toutes celles qui se présentent maintenant à vous comme les ténors de l’élite politique actuelle, et qui vont faire les pitres sur la tombe du général Charles de Gaulle, vous semble capable de réaliser quoi que ce soit de bien pour la France ?

3) Le moment ne vous semble-t-il pas venu de signifier enfin à cette bulle politico-médiatique tout le bien que vous en pensez ???

 

Adishatz plan, totz !!!


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 27 novembre 2021 11:36

    Quel chef et que faire ?

    Déjà répondu à ces questions ici :

    https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/elysee-2022-12-surencheres-237196#forum6194636

     

    « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. » (Art.5 Constitution de 1958)

    « Le Président de la République est garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire. » (Art.64 Constitution de 1958)


    • Parrhesia Parrhesia 27 novembre 2021 12:13

      @Daniel PIGNARD
      Bonjour Daniel PIGNARD,
      Je pense que vous avez compris que je n’étais pas un contradicteur par principe.

      Mais lorsque l’on nous rappelle ici que le Président de la République veille au respect de la Constitution alors que cette constitution a déjà subi plus de 20 mutilations sous sept successeurs du général, n’ y a-t-il pas quand-même de quoi sourire un petit peu ? non ?
      Ou encore lorsque l’on nous rappelle ici que le Président de la République est garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire est que l’on observe le déroulement de l’« arbitrage » Bernard Tapie ? N’est-il pas permis de sourire à nouveau ???
      Mais, Bonne journée à vous.


    • Clocel Clocel 27 novembre 2021 12:16

      @Daniel PIGNARD

      Constitution !?

      Ce machin qu’ils ont confié à un repris de justice aux mains sanglantes ? smiley

      Soyons raisonnable voulez-vous ?


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 27 novembre 2021 15:31

      @Parrhesia
      Les Présidents de la République successifs auraient eu à coeur d’appliquer ces commandements, la France n’en serait pas là où elle en est.
      Les PV automatiques n’existeraient pas, les taxes n’existeraient pas, la privatisation des autoroutes, de la poste, de l’EDF, du gaz, des chemins de fer n’auraient pas eu lieu.


    • Parrhesia Parrhesia 27 novembre 2021 17:50

      @Daniel PIGNARD
      Vu sous cet angle, je suis absolument d’accord avec vous.
      Ce qui est inquiétant, c’est la persistance de réfractaires qui refusent encore d’admettre ces évidences.
      C’est inquiétant parce qu’ils appartiennent manifestement à une tendance irréductible qui, faisant passer ses rancœurs parfois justifiées, parfois moins , avant l’intérêt général , refusent toujours des solutions qui ont pourtant sauvé le pays en leur temps.
      Ils agissent ainsi à la façon des carènes liquides dans les bateaux en perdition : Elles les font toujours gîter sur le bord qui va chavirer.
      Et ça commence à devenir pesant.
      Merci pour votre commentaire. Bonne soirée.


    • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 27 novembre 2021 12:04

      Bonjour Parrhesia

      « Ce gouvernement français aura, entre autres urgences :

      a) le devoir..../...de sortir immédiatement de l’Otan et dès que possible de la contre-Europe actuelle qui se paie notre tête avec notre argent ! etc.... »

      Merci d’éclairer ma lanterne, car je ne suis pas sûr d’avoir bien compris.

      Proposez-vous de sortir de l’Union Européenne, car c’est dans cette entité géopolitique-là, et pas dans une autre, que notre pays et notre peuple sont aujourd’hui enfermés ?

      Et puis, « dès que possible », qu"’est-ce que ça veut dire ? Qu’on attend patiemment les résultats d’une renégociation des traités de l’UE , qu’on attend un feu vert venant on ne sait d’où, ou bien qu’on fait valoir l’article 50 du traité qui permet d’organiser la sortie en bon ordre ?

      https://www.upr.fr/lupr/les-traites-europeens-et-larticle-50-du-tue/

      Quand à la sortie de l’Otan que vous mentionnez, s’agit-il de la sortie du seul commandement intégré de l’Otan, ou du retrait complet de cette organisation qui chapeaute la politique de défense de toute l’Union Européenne, de tous les pays membres de l’UE qu’ils aient ou non des liens directs avec l’Otan, quelle que soit la nature de ces liens ?

      Merci d’avance pour ces précisions.

      GJ


      • Parrhesia Parrhesia 27 novembre 2021 12:34

        @cettegrenouille-là
        Bonjour cettegrenouile-là,

        Oui, Je propose effectivement de sortir d’une Union Européenne que je qualifie par ailleurs de « contre-europe ».
         Mais pas n’importe comment , ni surtout, pas avec n’importe quels amateurs installés à la gouvernance du pays !!!
        Je maintiens en effet que cette sortie d’Europe ne sera pas, pour la France dans l’état où elle se trouve, un dossier anodin supportant l’amateurisme.
        D’où la prudente réserve ici formulée : « Dès que possible ».

        à bientôt si je ne me trompe.


      • Parrhesia Parrhesia 27 novembre 2021 12:39

        @Parrhesia
        Pardon, cettegrenouille-là !
        J’ai failli oublier le « Machin ».
        Il s’agit évidemment d’une sortie avec armes et bagages de tout ce qui concerne l’OTAN...
        Hasta pronto !


      • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 27 novembre 2021 13:28

        @cettegrenouille-là

        Quant à la sortie de l’Otan....(petite correction orthographique)


      • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 27 novembre 2021 14:14

        @Parrhesia

        Sortir de l’UE : « pas n’importe comment , ni surtout pas avec n’importe quels amateurs installés à la gouvernance du pays !!! »

        Merci pour votre réponse.

        Entièrement d’accord avec ça. Ce qui n’enlève rien à l’urgence de la chose qui ne pourra se faire qu’avec le soutien très largement majoritaire des travailleurs et de la population, rassemblés autour d’une équipe solide et d’un projet cohérent.

        Il est donc plus que temps de retrousser ses manches...

        Ce rassemblement majoritaire ne pourra exister qu’autour d’un tel projet qui devra par ailleurs prévoir, en sus de la sortie de l’UE, de l’euro et de l’Otan, en sus de la mise hors d’état de nuire des rapaces de l’oligarchie, et de la mise en place incontournable d’une reconfiguration des leviers de décision, en sus de la reprise du contrôle par l’état des secteurs vitaux de la production, de la monnaie et des échanges, les moyens de prévenir et de mettre en échec les sabotages que l’oligarchie et ses larbins serviles de la clique politicienne ne manqueront pas d’organiser, avant, pendant et après la conquête du pouvoir par les forces patriotiques déterminées à récupérer notre indépendance, notre démocratie, notre nation avec nos services publics, nos institutions républicaines nos solidarités, notre diplomatie, et la maîtrise de notre destin..

        La mobilisation de l’ensemble des citoyens, leur vigilance et leur participation directe à la mise en place de l’ensemble des bouleversements nécessaires est d’ores et déjà, et sera plus encore demain, une nécessité impérieuse, en même temps qu’une affaire de longue haleine. C’est elle qui décidera en fin de compte de la survie de la nation et du peuple français et de l’avènement ou pas d’un horizon plus radieux.

        .NB. Vous semblez privilégier un scénario en deux temps avec la mise en place immédiate de la sortie de l’Otan, repoussant à un futur plus ou moins lointain la sortie de l’UE pour préparer une sortie réussie.

        Mais, dans le contexte actuel des affrontements recherchés par le camp occidental avec la Russie, la Chine et d’autres, et le danger imminent d’un conflit nucléaire planétaire, serait-il raisonnable de rester dans l’UE après être sorti de l’Otan puisque les traités auxquels la France a souscrit prévoient désormais que la défense de chacun des pays membres de l’UE est automatiquement placée sous le contrôle de l’Otan ?

        GJ


      • Parrhesia Parrhesia 27 novembre 2021 18:15

        @cettegrenouille-là

        Globalement  : oui !
        Cependant, je ne suis pas certain que l’absence ou la présence des restes de la France actuelle au sein de l’actuelle contre-europe puisse être déterminante quant au déclanchement et aux conséquences d’un éventuel conflit nucléaire... 
        Dans le fond (sans jeu de mot) il me semble bien que tout le monde se fout complétement de nous en ce moment quoi que nous fassions...
        Mais, bonne soirée.


      • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 27 novembre 2021 22:45

        @Parrhesia

        .Vous êtes globalement d’accord (« Globalement : oui ! ») avec la lecture que je fais de votre façon d’envisager la sortie de l’UE et de l’Otan, (Vous semblez privilégier un scénario en deux temps avec la mise en place immédiate de la sortie de l’Otan, repoussant à un futur plus ou moins lointain la sortie de l’UE pour préparer une sortie réussie.)

        quoi que ces mots ne soient pas vraiment ceux que vous prononcez..

        .

         J’essaye d’imaginer le déroulement du scénario que vous envisagez, et ses conséquences :

        Vous arrivez au pouvoir avec vos amis, ou, vos amis arrivent au pouvoir.

        Vous sortez immédiatement de l’Otan.

        Vous ne sortez pas de la « contre Europe » (l’UE) parce qu’il faut d’abord bien préparer son dossier et s’assurer préalablement que tout le monde, dans l’équipe , est à la hauteur. Tout cela prend beaucoup de temps...

        Résultat, pendant tout ce temps, ce sont les règles de l’UE, pilotée par l’oligarchie mondialiste, qui s’appliquent dans notre pays, aux bons soins de la nouvelle équipe qui s’est mise en place.
        La France continue de verser chaque année des milliards à la clique qui pilote la machine infernale de l’UE pour le compte de l’oligarchie mondialiste qui s’applique à détruire notre pays.
        La France n’a pas plus qu’aujourd’hui le contrôle de sa monnaie, ni de son économie, ni de la circulation des capitaux, ni du choix de ses coopérations internationales, dans quelque domaine que ce soit..
        La concurrence libre et non faussée de nos entreprises industrielles et de nos exploitations agricoles avec le monde entier reste la règle et les délocalisations se poursuivent augmentant dans le même mouvement la misère et le nombre des chômeurs.

        La politique de défense de la France qui, dans votre schéma, reste pour un temps indéfini, membre de l’UE, est donc pilotée par les règles de l’UE qui précisent explicitement que la « défense » de l’UE est placée sous le parapluie de l’Otan. Défense dont le financement et le fonctionnement s’organisent conformément aux orientations et aux recommandations de l’Otan aujourd’hui plus encore qu’hier appliqué à multiplier les provocations de tous ordres à l’encontre de la Russie et de la Chine au risque de provoquer un conflit nucléaire planétaire dans lequel la France serait inévitablement impliquée.

        Vous pensez pouvoir entraîner combien de nos concitoyens dans ce scénario à la Tsipraz ?


      • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 27 novembre 2021 22:54

        @cettegrenouille-là

        correction ligne 6 :

        quoique les mots [ sortie de l’UE et de l’Otan ] ne soient pas vraiment ceux que vous utilisez (Ces mots semblent bien difficiles à articuler à bien du monde)


      • Parrhesia Parrhesia 28 novembre 2021 08:48

        @cettegrenouille-là
        Finalement, en vous relisant bien, il me semble que c’est vous qui , à certains égards, attachez une bien trop grande importance à cette contre-europe.
        Je résume : Cette contre-europe n’a pas autant pouvoir réel « d’em...nuyer » que vous l’imaginez. Elle ne peut le faire que dans la mesure où ses affidés se laissent ennuyer en obtempérant bêtement à ses menaces comme nous le faisons nous-mêmes.
        Mais in fine, la voyez-vous réellement, en ce moment même, virer une nation bien gouvernée, sans faire elle-même exploser tout le bidule ???
        Allez , cette grenouille-là ! Réfléchissez à tout cela à tête reposée, ne cauchemardez pas trop sur l’article 50 et laissez pourrir avec calme ce qui est en train de pourrir tout seul.
        En gros, prenez exemple sur le flegme des Britanniques que vous devez bien connaître !
        Eux, sont des pros.


      • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 28 novembre 2021 10:52

        @Parrhesia

        Bonjour Parrhesia

        Merci pour votre réponse.

        Nous ne partons pas du même constat (nous ne faisons pas la même lecture du désastre actuel) et nous n’envisageons logiquement pas les mêmes solutions.

        L’article 50 n’est pas à lui seul la clé du redressement.

        Il permet de prendre appui sur les lois internationales qui régissent les traités et protègent le droit de notre peuple à s’extraire d’accords signés par les clowns qui nous gouvernent, accords dont la mise en application a pour résultat l’enrichissement pyramidal des grandes sociétés capitalistes, des milliardaires qui possèdent et contrôlent désormais tous les médias de quelque nature qu’ils soient, déversant de ce fait à flot continu leur propagande et leurs mensonges sans le moindre questionnement ni la moindre contradiction.

        Faire fi de cet article ou attendre l’écroulement du système sur lui-même est à la fois irréaliste et irresponsable. Cela fait plus de cinquante ans que les pouvoirs en place étranglent notre peuple, pillent son patrimoine, piétinent nos libertés, démantèlent notre économie nationales et nos institutions républicaines. Tout ça ne s’arrêtera que si notre peuple décide de reprendre en mains ses affaires et organise sa résistance et sa lutte pour la reconquête de son patrimoine, de tous ses biens, de ses libertés, et pour redonner la vie à notre nation , redonnant ainsi à chacun la sécurité, la confiance dans l’avenir, une vie digne et la fierté d’être français.

        [D’autres systèmes ont existé avant celui-ci (dont la Macronie est la quintessence putride, abjecte, repoussante), comme le système féodal, ou le régime pétainiste. Ces systèmes mortifères ne se sont pas écroulés d’eux-mêmes, tranquillement, pour laisser la place à une organisation plus juste et plus humaine de notre société.]

        L’Union Européenne, comme l’euro, comme l’Otan, comme le « conseil de défense » qui pilote, sans rendre de compte à personne, la gestion de la crise sanitaire, la guerre orchestrée contre le « réchauffement climatique », tout ça n’est qu’une partie de la panoplie guerrière déployée par l’oligarchie mondialiste pour conduire sa guerre contre les peuples, et contre le nôtre en particulier. La pieuvre monstrueuse qu’est l’oligarchie mondialiste dispose de bien d’autres tentacules visibles et invisibles prêtes à prendre le relais ....

        Ces machins-là ne vont pas s’effondrer d’eux mêmes.

        Les Britanniques sont certes sortis de l’UE à l’issue de bien des tergiversations qui n’ont étonné et qui n’étonneront que ceux qui n’ont pas remarqué que ceux qui tenaient les manettes de l’organisation du Brexit étaient eux aussi, et d’abord, foncièrement, des valets, des prête-noms de l’oligarchie mondialiste, des grandes sociétés capitalistes qui pilotent l’Union Européenne, l’euro et l’Otan. Qu’en est-il, d’ailleurs, des liens préservés avec l’UE en matière de défense ?

        Les britanniques se sont libérés de l’une des cordes qui les maintiennent en servitude sous l’emprise des féodaux de notre temps que sont les grandes sociétés capitalistes et leur projet mondialiste. Une des tentacules de la pieuvre, une seule !

        Certes, ils respirent un peu mieux aujourd’hui, mais ils sont loin d’être tirés d’affaire. Ce sont toujours les mêmes profiteurs qui sont aux manettes, qui organisent, en coopération avec l’Otan (dont ils restent l’un des piliers) et l’Union Européenne, de multiples provocations agressives contre la Russie et la chine...

        Pour ce qui les concerne, les travailleurs, les couches populaires, le petit peuple restent confrontés à des conditions de vie (et de survie pour certains, pour beaucoup d’entre eux) extrêmement difficiles. Ce sont les mêmes qui continuent de s’enrichir toujours plus aux dépens du peuple qui, comme le nôtre, continue de s’appauvrir et perdre chaque jour un peu plus ses libertés et ses droits.

        Le flegme des Britanniques, c’est celui de ceux qui sont nés avec une cuiller d’argent dans la bouche. Allez à la rencontre des prolétaires britanniques...

        Eux, comme nous, n’ont pas d’autre choix que de retrousser leurs manches et de lutter pour retrouver les moyens d’une vie digne, pour retrouver plus de liberté, de justice, d’humanité, de solidarité et d’espoir.

        Merci pour cet échange de vues.

        Bonne journée

        GJ


      • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 28 novembre 2021 15:16

        @cettegrenouille-là

        correction ligne 18 : notre économie nationale


      • zygzornifle zygzornifle 27 novembre 2021 15:15

        L’euthanasie a coup de vaccins .... 


        • Parrhesia Parrhesia 27 novembre 2021 18:01

          Bonsoir zygzornifle,

          A coup de vaccins ou bien encore à la façon des lemmings !!!
          Quelqu’un avait d’ailleurs écrit un ouvrage sur ce thème dans les années 60, mais je ne me souviens plus qui...
          Portez-vous bien.


        • devphil30 devphil30 27 novembre 2021 18:03

          De toutes manières si on veux changer cette politique il faut se débarrasser du menteur psychopathe car il ne changera rien et ne reculera jamais.

          Donc déjà on change cette tête insupportable , ensuite se pose la question de qui à sa place

          J’ai des idées mais pas de réponse certaine


          • Parrhesia Parrhesia 27 novembre 2021 18:22

            @devphil30
            Alors là, devphil30, je crois que sur ce point, mis à part les apprentis politiciens d’En Marche, vous n’avez guère à craindre de contradiction !!!
            Très bonne soirée à vous !!!



            • Parrhesia Parrhesia 27 novembre 2021 20:45

              @eau-du-robinet
               C’est e x a c t e m e n t ça !!!
              Mais c’est pas dans poche !!!
              Bonne soirée à vous !


            • zygzornifle zygzornifle 28 novembre 2021 09:24

              La France étant devenue la Rance je comprend mieux pourquoi beaucoup d’habitants portent le masque ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité