• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’épopée d’Emmanuel Macron…

L’épopée d’Emmanuel Macron…

On a droit à tous les superlatifs concernant, ce qu’il faut bien appeler l’exploit d’Emmanuel Macron, tant il s’est imposé brutalement dans le paysage politique en mettant à bas de puissants et anciens appareils politiques. Il crée un nouveau mouvement politique qui s’apprête à ravir une majorité inédite au parlement dimanche prochain. Jupiter, tel est le surnom du Président de la République, qui court aujourd’hui dans toutes les rédactions.

L’homme est habile, intelligent et opportuniste. Mais il a aussi bénéficié de circonstances exceptionnelles que les Républicains et le Parti socialiste lui ont amenées sur un plateau. On peut, légitimement, s’interroger sur une hypothèse plus heureuse pour la droite qui aurait su opportunément se débarrasser du fardeau Fillon, pour pousser en avant un Alain Juppé bien positionné pour l’emporter… mais les républicains collectivement ont été incapables d’analyser sereinement la situation et de prendre les décisions radicales qui s’imposaient. Ils ont couru frénétiquement à la catastrophe, malgré certains d’entre eux qui avaient compris le piège qui se refermait sur eux. Aujourd’hui, même les bastions réputés les plus solides s’effondrent Nathalie Kosciusko-Morizet en fait l’amère expérience dans la deuxième circonscription de Paris (5, 6 et 7e arrondissement) où elle n’obtient au premier tour qu’à peine 18,13 % des voix contre 41,81 % pour son challenger Gilles le Gendre, candidat LREM soutenu par Jupiter.

C’est tout Paris qui est en déroute avec la défaite des candidats socialistes au premier tour et ceux de la droite qui se voient distancée dans leur fief… un ras le bol incroyable a saisi l’électorat de droite qui se met à rejeter tout ce qui leur rappelle l’ancien système, Éric Woerth dans la 4e de l’Oise est en ballotage très défavorable (devancé de 7 points par la candidate LREM) tout comme Gilles Carrez, théoriquement indéboulonnable de la 5e circonscription du Val de Marne, 10 points loin derrière la candidate LREM etc.… Il est désormais assuré que les Républicains ne seront même pas en capacité d’atteindre les 100 sièges…

Quant au Parti socialiste, il frôle l’anéantissement, comme la droite sur Paris, il est rayé de la carte (Plus aucun candidat au deuxième tour dans ce que furent ses bastions, les Hauts de France et la Seine Saint-Denis), le plus exemplaire, son premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, régulièrement réélu est éjecté de sa circonscription parisienne. Pour Le PS, on n’est même pas sûr qu’il atteigne le seuil de 15 députés nécessaire à la formation d’un groupe parlementaire à l’Assemblée.

Là aussi les dirigeants du PS, aidés par l’ensemble de la gauche s’y sont bien mis, ensemble, pour organiser cette « raclée » qui restera mémorable. Le PS a cette fois-ci étalé au grand jour ses divisions et ses clivages idéologiques sans qu’aucun responsable ne soit de taille à les contenir, comme ont pu la faire dans le passé François Mitterrand, Lionel Jospin et même partiellement François Hollande (qui tout de même, au moins, avait réussi son élection de 2012).

Certes il faut bien reconnaître du mérite à Emmanuel Macron et ses équipes… mais sans la folie destructrice qui s’est emparée de la droite et de la gauche, aurait-il aussi bien réussi ?

Tout cela n’est pas très sain… et les lendemains désenchantés ne vont pas tarder à poindre le bout du nez. Le risque d’une abstention encore plus forte dimanche, pour ce deuxième tour, est une menace bien réelle pour le camp du président qui emporterait alors une victoire à la Pyrrhus. Je ne souhaite pas l’échec, bien au contraire, de cette nouvelle majorité, je souhaite seulement qu’elle soit bien lucide sur la réalité de son succès, et surtout de la faiblesse de ses soutiens dans l’opinion française, que va venir masquer artificiellement le résultat de dimanche soir.

Dans de telles conditions… est-il vraiment possible d’engager des réformes aussi drastiques, telles qu’annoncées par le président Macron et son premier Ministre de droite ? Il faudra toute l’intelligence et la force de Jupiter pour y arriver sans trop de déboires et de désillusions.


Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 19 juin 11:43

    L’exploit d’avoir la plus large majorité aux parlements sans l’adhésion de 60% de la population, usée du cirque électoral surtout...


    • Alren Alren 19 juin 17:35

      @Leonard

      C’est en effet un succès en trompe-l’œil qui ne satisfait pas l’oligarchie du fait que la FI va constituer un groupe autonome à l’AN, lequel pourra accueillir les députés PC ou « divers gauche » sur la base d’un engagement d’opposition ferme.

      C’était l’enjeu suprême de ces deux élections pour elle, cette présence ou absence de FI (le PC de Laurent et Chassaigne ne les inquiète pas, au contraire) et elle n’a pas réussi à étouffer cet authentique mouvement populaire malgré des efforts inouïs.

      La « victoire » de Macron n’est en aucun cas la victoire d’une personnalité. Macron n’est pas de Gaulle ni même Mitterrand !!!

      Quand l’auteur de l’article écrit : « l’exploit d’Emmanuel Macron, tant il s’est imposé brutalement dans le paysage politique en mettant à bas de puissants et anciens appareils politiques », a-t-il conscience que sans le soutien extrême des médias détenus par neuf milliardaires et le soutien de médias publics détenus par Hollande et sa clique, il n’aurait pas dépassé le score de 3%  ?


    • JBL1960 JBL1960 19 juin 11:53

      Je ne souhaite pas l’échec, bien au contraire, de cette nouvelle majorité...

      Comprends pas alors ?

      56,8% qui refusent de se mettre EnMarche c’est quoi ?
      Des empêcheurs de tourner en rond... Actif, parce que le Jésus, Jupiter, Louis XIV n’est là que pour nous péter les gencives, à nous les sans dents mais à tout le monde, n’en doutez pas.
      En cela l’analyse de Wayne Madsen était totalement juste qui le voyait comme un cheval de Troie...
      Et son Prince Philip le Bilderberg2016, est totalement hors-sol, le gars, aux taquets !
      Y me fait penser à l’un des Frères Rapetout à l’époque de Pif Gadget !
      Par ce que les Frères qui Rapetou, c’est pas des Inconnus... URSSAF, CANCRAS & CARBALAS...


      • leypanou 19 juin 12:03

        Il est désormais assuré que les Républicains ne seront même pas en capacité d’atteindre les 100 sièges… : cela fait toujours sourire ce genre d’affirmation.
        Même Guillaume Peltier a finit par être élu.


        • PiXels PiXels 19 juin 12:37

          @leypanou
          .

          Ne rigolez pas avec ça !

          Pelletier Jean (oui j’avais tenté d’expliquer mais en vain à celui qui annonce fièrement être « titulaire d’une Maîtrise de Lettres » que la préposition « pré » signifiait.. « avant » et que donc « prénom »...) est également « Ancien élève de l’Institut d’études politiques » !!!

          Autant dire que quand dans ce domaine il fait une « prédiction »...

          A pardon, on me glisse dans l’oreillette que le 10 septembre dernier il aurait prédit ici-même ceci :

          « Ce recul était salutaire et je remercie une fois encore « la main invisible » de m’avoir retenu d’écrire plus d’un post rageur. Le moment est venu d’en dire un peu plus et d’expliquer pourquoi ma foi en François Hollande est restée, malgré tout, intacte… ma foi et ma confiance.

          François Hollande va demander au français de lui accorder un second mandat, ce n’est plus qu’un secret de polichinelle. »

          « Fôte d’ortografe » en forme de lapsus ?... malgré sa « Maîtrise » l’erreur d’accord pluriel « au[x] français..Hollandouille n’a probablement demandé qu’à UN français de lui accorder... (Pelletier Jean peut-être ?)

          Je ne ferai aucun commentaire sur le génie de ses analyses politiques.

          Il m’avait beaucoup amusé en 2011/2012 (en fait pas vraiment .... partisan »PS« borné, mauvaise foi systématique en réponse à des arguments factuels, etc)

          Youpiiii, après une longue absence (je me demande bien pourquoi) nous allons à nouveau pouvoir profiter des brillantes analyses de ce politologue émérite !


          Mais ( »pour être tout à fait franc« ... comme disent nos chers politiques), Pelletier Jean, s’il vous prenait à nouveau l’envie de prendre » ce recul salutaire« ou si une »main invisible« venait à vous »retenir d’écrire"... personnellement.. je reprendrais bien des moules.


        • PiXels PiXels 19 juin 12:48

          Petite« coquille » (certains y verront peut-être également un lapsus smiley ) :

           « Ah pardon, .. »

        • Robert Lavigue Robert Lavigue 19 juin 12:07

          Il est désormais assuré que les Républicains ne seront même pas en capacité d’atteindre les 100 sièges…

          Le journalisme mitoyen dans toute sa splendeur !
          Recopier stupidement ce que racontent les commentateurs médiatiques, Pécuchet du 3-5 et les sondologues n’a jamais fait une vérité dans les urnes :
          https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/Resultats-des-elections-legislatives-2017


          • troletbuse troletbuse 19 juin 12:51

            Un article sur les prévisions du deuxième tour qui arrive le lendemain 19. Aucun intérêt.
            Et puis : Je ne souhaite pas l’échec, bien au contraire, de cette nouvelle majorité,
            On le sait que vous léchez bien, même sur ce sont des nullards qui vont bientôt apprendre l’escroquerie.


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 19 juin 12:51

              Vous tombez dans le même jeu des médias qui polluent et détruisent les consciences ! 


              Vous avez déjà oublié que ces mêmes journalistes avaient coiffé Sarkozy du chapeau de Napoléon ? 

              Vous croyez qu’il suffit de faire des rêve les yeux ouverts pour voir se réaliser les utopies ?

              Il suffit pourtant de bien remarquer la présence des sorciers comme ce G. Collomb à l’Elysée pour deviner la suite !

              • Le gouvernement a ouvert une guerre directe contre les français ...
                Le premier ministère qui s’est permis de passer à l’offensive, c’est le ministère de la santé...

                Comme une dictatrice, une tueuse de liberté la ministre de la santé agnés Buzyn veut rentre obligatoire une liste impressionnantes de 11 vaccins .

                Par ce fait la guerre est ouverte, la population française devra se soumettre ou être condamnée par la justice .....
                  
                ça pue la haine...Macron se dévoile comme étant un faux gentil, un vrai Adolphe....Soutenu par ses harpies...
                 



                • Fergus Fergus 19 juin 15:44

                  Bonjour, Jean

                  Aux corrections apportées par le 2e tour des législatives près, d’accord avec ton analyse. Encore que sur les « lendemains désenchantés », il faille attendre : le pire n’est jamais sûr ; mais malheureusement le meilleur encore moins.

                  A suivre...


                  • zygzornifle zygzornifle 19 juin 16:49

                    Macron pour les présidentielle a eut son fusil mitrailleur , la pour les législatives il vient de recevoir ses caisses de munitions et ses chargeurs , planquez vous les mecs car vous êtes tous dans sa ligne de mire ........


                    • Phalanx Phalanx 19 juin 21:25

                      Bof, tout est nouveau, sauf les idées.


                      Il a juste officialisé l’UMPS.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires