• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’UMP éliminé dans le Doubs. Sarkozy dans les cordes

L’UMP éliminé dans le Doubs. Sarkozy dans les cordes

Suite à la démission de Pierre Moscovici, aujourd’hui commissaire européen, ce dimanche les électeurs de la 4e circonscription du Doubs ont dû se déplacer pour le premier tour de l’élection législative partielle.

Si le taux de participation est légèrement inférieur à 40 %, contre un peu plus de 55 % en 2012, les résultats sont sans appel. C’est bien le FN, avec sa candidate Sophie Montel, qui arrive largement en tête avec 32,6 % des voix, contre 28,85 % pour Frédéric Barbier du PS. Le candidat UMP, Charles Demouge, se retrouve éliminé avec 26,54 % des suffrages exprimés (moins de 12,5% des inscrits).

Il s’agit tout de même d’une surprise puisque c’est la première élection partielle depuis 2012 où l’UMP est éliminée dès le premier tour.

Or cet événement se produit alors qu’il s’agit du premier scrutin qui se tient depuis l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de l’UMP en novembre dernier.

Comment doit-on analyser ce désaveu de l’UMP.

Doit-on l’imputer au fait que le candidat PS a bénéficié de l’esprit du 11 janvier, du comportement digne et responsable du pouvoir pendant cette période difficile, ou doit-on penser que c’est Nicolas Sarkozy qui ne sait plus fédérer les forces de droite, que son comportement pendant ces événements terribles pour notre nation n’a pas toujours été digne d’un homme d’état. On pense bien sûr à son attitude lors du rassemblement du 11 janvier où il cherchait en permanence à rejoindre le premier rang, quitte à bousculer le protocole et les dirigeants venus du monde entier. On pense aussi à sa réflexion : « son union nationale à Hollande, ça commence à me courir ».

Ce qui est sûr, c’est que l’ancien Président de la République n’a jamais été celui dont les français attendaient le retour avec impatience comme nous l’ont vendu certains médias. Entre son élection en demi-teinte et ce qui se passe depuis à l’UMP, on est bien obligé d’admettre qu’il est plutôt un handicap pour sa famille politique.

Bien sûr, on va nous dire que l’abstention était énorme, environ 60%, mais c’est toujours le cas lors des élections partielles. Il faut savoir que pour l’élection partielle qui avait lieu dans l’Aude en décembre dernier, au premier tour, plus de 75% des électeurs n’étaient pas allés voter.

La déception a dû être grande pour Nicolas Sarkozy, lui qui pensait bien faire un peu de publicité sur la prise d’un fief de la gauche, surtout qu’un sondage non officiel donnait l’UMP devant le PS il y a peu encore.

Le voilà bien embarrassé aujourd’hui, il s’attendait sûrement à un cadeau d’anniversaire plus agréable, car désormais il va devoir choisir entre « Tout sauf le FN », ou , « J’m’en lave les mains ».

Si l’UDI a eu le courage de prendre une position claire et définitive dès dimanche soir pour faire battre le parti de Marine Le Pen, il en va autrement à l’UMP où si des personnalités comme NKM, Dominique Bussereau, Fabienne Keller ou Jean-Pierre Grand sont sur la même ligne, les Le Maire, Wauquiez, Guaino et Chatel s’y refusent totalement.

Quant à Juppé et Fillon, ils sont bien discrets pour le moment.

Il faudra donc attendre mardi soir, et un bureau politique chargé de fixer les consignes officielles de l’UMP pour savoir quelle sera la ligne du parti.

Sachant que Nicolas Sarkozy est pour le « ni-ni », on a déjà une petite idée de ce qui ressortira de cette réunion.

En effet, déjà qu’il est en situation difficile depuis son retour, quel chef de parti serait-il si une majorité se dégageait pour le « Front Républicain » ?

Quoi qu’il en soit, c’est déjà un revers de plus pour l’ancien Président de la République, car quelle que soit la décision qui sera prise, elle ne pourra satisfaire l’ensemble de l’électorat de l’UMP, lui aussi divisé sur la question.

Qu’il est difficile d’être un homme providentiel……que pour soi et quelques courtisans.


Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 2 février 2015 19:50

    Il va mettre se mettre le FN à dos quand le nicolas.

    Pour une petite élection comme ça , il va pas se mouiller et surtout pas cautionner le candidat PS mais à l’ump ca rue dans les brancards et ça donne son avis avant le grand chef.

    Tout fout le camp à l’ump , l’autorité , l’argent , les sympathisants , les élections 

    Philippe


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 février 2015 20:11

      Tout le monde s’en fout de ce qui arrive au PS, à l’ UMP ou au FN.
      ça fait 40 ans qu’ils nous pompent l’air. Ils ont tous perdu des électeurs, le PS encore plus que les autres.


      La vraie question est d’ordre démocratique. Si on parlait de la liberté d’expression, histoire de rigoler ? Comment ce fait-il qu’une fois encore les médias ne parlent que d’eux ??
      Quelques minutes accordées au Verts et au FDG. Et tous les débats, au niveau local, comme national, ont tournés avec le PS, le FN, et l’ UMP. Les 5 totalisent 95% des voix.

      Il y avait pourtant d’autres candidats, dont l’ UPR, dans cette élection.
      Les mêmes qui pleurnichent que les électeurs votent toujours pour les mêmes, ou s’abstiennent, devraient savoir que les candidats qui ne passent pas dans les médias, en particuliers publics, comme FR3, n’ont aucune chance d’être connus des électeurs.

      Ce sont les médias qui sont responsables des 60% d’abstentions.

      La preuve du rôle des médias, c’est que le FN poussé dans les médias depuis 1984, par Mitterrand, faisait 1% précédemment. Même les médias publics ne font pas leur boulot d’information, alors qu’ils fonctionnent avec nos impôts. Une honte !

      • Auxi 3 février 2015 00:47

        Ce sont les médias qui sont responsables des 60% d’abstentions.


        Sans doute, Fifi, mais pas que. La pauvreté, la malbouffe, le mal-logement ou le pas de logement du tout, les mensonges perpétuels, les trahisons permanentes, le parasitisme hallucinant de la classe politique, l’impunité constante des fraudeurs du fisc, les affaires quasi-quotidennes, les résultats de referendum avec lesquels on se torche, le désastre absolu qu’est l’Union européenne dans tous les domaines, et j’en oublie sans doute beaucoup, y sont aussi pour quelque chose, non ?

      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 février 2015 08:17

        Auxi,
        Nous sommes bien d’accord, mais il se trouve que ce sont justement ces mêmes là que les médias mettent en avant depuis 40 ans.
        Ils pourraient présenter les alternatives. Ce qui serait normal dans une démocratie.
        Au lieu de cela, ils les censurent.


      • sleeping-zombie 3 février 2015 09:32

        Fifi, tu viens de démontrer que les média font bien leur boulot... Pour peu qu’on soit lucide sur la nature de leur travail.


      • Dom66 Dom66 3 février 2015 21:44

        Bravo Fifi, encore une fois je suis entièrement d’accord avec toi rien à rajouter sauf que sarko a pour une fois une belle photo toute à son avantage.

        Liberté d’expression ? En voila une chose qui l’est bien, mais pas ici dans le pays des doigts de l’homme (dans l’c..)


      • jocelyne 2 février 2015 20:14

        Sur votre photo il doit bien pouvoir fourrer 300gr de farine non ?


        • alinea alinea 2 février 2015 20:54

          Merci pour ce rire, jocelyne !!


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 février 2015 20:55

          jocelyne,
          Il semble plus calme désormais, il a dû se mettre au lait grenadine...
          Ou alors, il a changé de consultant en com’ ?


        • BOBW BOBW 3 février 2015 11:15

          Et un beau nez rouge d’Achille Zavatta ! :


        • amiaplacidus amiaplacidus 3 février 2015 15:18

          Tu sais Bobw, à force d’y mettre n’importe quoi dans un nez ...


        • Samson Samson 3 février 2015 15:58

          @Fifi Brind_acier

          « Il semble plus calme désormais, il a dû se mettre au lait grenadine... »

          Pour limiter son agressivité et lui assurer un vernis de responsabilité lors de ses apparitions publiques, je ne vois - hors séances intensives d’électrochocs -,pas d’autre solution que l’administration préventive d’Haldol ou un autre neuroleptique puissant.
          Vu l’énergumène, j’imagine qu’on ne doit pas « chipoter » sur les doses smiley


        • Samson Samson 3 février 2015 16:06

          erratum : « ... vernis de respectabilité ... »
          Sorry !


        • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 2 février 2015 22:09

          Ah la fixette permanente de Fatizo sur Sarkozy ! smiley

          Mais qui sont les grands perdants de cette partielle par rapport à 2012 ?

          Le PS passe de 16421 voix à 7416 : Il perd 55% de ses électeurs

          L’UMP passe de 9341 à 6824 et en perd 27%

          La Front de gauche de 1252 à 941 en perd 25% ( effet syriza ? )

          Le FN de 9605 à 8382 n’en perd que ( ? ) 12 %

          Les ragondins EELV sont stables à 800 voix smiley

          L’UPR de Fifi fait une brillante apparition à 0,57% des voix smiley

          Cela confirme surtout la perte de confiance en la totalité de notre classe politique

          Le benêt Flamby espérait bénéficier de l’effet Charlie, c’est déjà terminé

          Pour le reste, quand le choix s’offre à l’électeur de droite entre national-socialisme et uro-socialisme , tout laisse à croire que s’il vote pour l’un ou pour l’autre ce sera en se pinçant le nez ...


          • fatizo fatizo 2 février 2015 22:22

            Birarre, vous me dites que je fais une fixette sur Sarkozy et c’est la 1ere fois que je vois un commentaire de vous sur l’un de mes articles qui parle de lui.

            Seriez-vous un de ces intervenants aux multiples pseudos ?
            Un Paul Bismuth d’Agora en quelque sorte smiley

          • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 2 février 2015 23:38

            Il se trouve , Mr Fatizo, que je viens sur ce site occasionnellement et que je n’interviens guère sur les articles qui m’indifférent mais seulement chez mon ami Siatom ou, ailleurs, pour répliquer à un vieux ronchon corse que finalement j’aime bien 

            Généralement je trouve votre prose totalement sans intérêt, mais vous reprenez aujourd’hui à votre compte le formidable argument de ces grands couillons de Le Guen et Cambadélis qui nous expliquaient que l’élection d’hier était une formidable victoire du PS et une défaite majeure pour l’UMP smiley

            Quand à mes comptes multiples, je les ai réservés à Morice smiley

            Seriez-vous un peu parano ?


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 février 2015 08:18

            sampiero,
            Pourquoi ne dites-vous rien sur la victoire de l’ UMP à Ajaccio ?


          • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 3 février 2015 10:10

            L’a pas compris le Fifi

            A Ajaccio Sampiero soutenait Tata Angèle ....


          • Trelawney Trelawney 3 février 2015 10:43

            Mais non, un vrai marsouin qui a un plastron plein de déco sur la poitrine ! un pote !Pas un de ces bleus PDL incertains. Du solide

            Vu l’age de l’insigne tout pourri de son béret, il doit se déplacer en déambulateur le marsouin. Mais comme more majorum on va dire respect pour rester poli smiley


          • Yohan Yohan 2 février 2015 22:43

            Le pays sombre et des idiots supputent sur des scores à la con. Voilà la réalité de ce pays, gouverné par des cons, élus par des cons.....


            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 4 février 2015 18:50

              Que c’est dur d’être d’intelligent et entouré de cons... pauvre Yohann.
              Ah ! si je pouvais seulement comprendre... mais quand-même, j’ai du cœur, je compatis.

              L’article est trop gentil, vous vous êtes retenu, Fatizo.
              Remarquez, vous avez eu raison : on ne tire pas sur une ambulance.
              A+

              @ Fifi : Quelles sont les instructions du Grand-Maître concernant les zéro virgule quelque chose pour-cent qu’il a rameuté en masse concernant le second tour ?
              Ni-ni, Fifi ?
              Si vous répondez, faites-le comme si vous parliez à Yohann, moi je suis trop con pour comprendre. D’ailleurs, à le lire, vous êtes surement trop con pour qu’il vous comprenne, va savoir.


            • Phoébée 2 février 2015 22:57

              Sarkosy ca fait trop rêver, un physique agréable ( comme une sangsue ) , une meuf d’évidence intelligente et subtile ( gnagnagni, gnagnagna, je suis conne mais je gnagnardise pour que 80 % des française se retrouve dans ma connerie) , des enfants prêts à prendre la relève. La famille Bonaparte au grand complet. Manque plus que les massacres de foules.

              A part ce petit connard ? Qui croit à ce remake des pieds nickelés ?

              J’insiste pas sur l’ensemble de ces compétences mises au service de la République.

              On pourrait aussi les laisser reprendre le pouvoir, juste pour être certain de couler le bateau.

              Mais qui, aujourd’hui, croit encore à la République, pour laisser des gueux se torcher dans les tapis d’Aubusson . Oui, ils se torcheront avec, faute de trouver la porte des WC à temps ... si si !

              Je pense que faire une erreur, une première fois, nous aura évitée la seconde. Car prévenus nous n’aurons plus d’excuse.

              Déjà laisser Hollande et sa famille de pue du cul était dangereux. Entre le fils ’ transgendre’ et la maman ’catholique’, on ne pouvait plus s’attendre qu’à une secte dangereusement incestueuse. Lui-même étant d’évidence attardé. 


              • Spartacus Spartacus 2 février 2015 23:16

                Sauf qu’en fait les chiffres disent autre chose. 


                En 2012, l’UMP était arrivée 3e. C’est encore le cas, aujourd’hui. Donc aucun changement.

                Le PS passe de 40,8 % à 28,8 % chute vertigineuse. 
                L’UMP passe de 23,2 % à 26,5 %. stabilité.



                • jeanpiètre jeanpiètre 2 février 2015 23:40

                  il est vrai que le nombre de votant n’a aucune importance dans l’issue du scrutin, un peu plus dans la légitimité du nouveau monarque


                • Berkano Othala 2 février 2015 23:25

                  Et si c’était Demouge qui s’était tiré une balle dans le pied ?



                  • Gnostic Gnostic 3 février 2015 00:02

                    Bonsoir fatizo

                    t’en fais pas Sarko le super menteur n’en a plus pour longtemps

                    Je viens de regarder Spécial investigation consacré au queutard DSK et ses démélées au Carlton
                     smiley

                    Il en ressort clairement que Sarko voulait se payer DSK juste après la primaire PS

                    Puis il y a eu le SOFITEL
                     smiley

                    Fallait voir la gueule du faux cul FILLON alors premier ministre faire celui qui ne savait rien

                    Bref, en grand démocrate que je suis je déclare : Faut tous les mettre au poteau

                     smiley

                    On va bien rigoler ces prochains jours avec dodo la saumure
                     smiley


                    • soi même 3 février 2015 01:43

                      Les électeurs ont compris l’UMP est l’ union mutualiste pour ma pomme, j’espère qu’ ils vont se guérir du FN car au niveau philosophique politique cela est guerre mieux que le PS et l’UMP !




                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 3 février 2015 09:14

                            L’UMP ne pouvait pas avoir un autre destin, de naissance illégitime et de nature traitresse elle fait face à son plus grand échec qui n’est autre que l’échec de la France  ! Le troupeau français avait accepté en 2002 l’inacceptable et aujourd’hui c’est à lui de payer la facture ! L’échec de ce UMP-UPM-PMU n’est pas seulement local, il a réussi à provoquer le déclin de la France en associant à son entreprise la lâcheté des faux socialistes ! On ne peut pas commettre une très haute trahison et continuer à faire comme si de rien n’était ! La France a tué la démocratie en 2002, jamais elle ne pourra renouer avec ce principe avant que le Mal ne soit réparé comme il se doit ! Quand on trahit un scrutin ou quand on arrête le processus électoral lorsqu’ il n’est pas favorabel au régime en place, on commet la plus haute trahison qui poursuivra le pays aussi longtemps que la faute reste impunie : LA FRANCE DOIT PAYER SES INGÉRENCES EXTÉRIEURES ET SA PERFIDIE INTERIEURE !

                            Aujourd’hui que le Pendule politique Gauche-Droite est figé et qu’aucune autre alternative n’est sérieusement envisagée, les Français comprennent bien que TOUT EST A REFAIRE !

                            Sarkozy qui ignore l’histoire et même les fondement de la culture Française à lamentablement échoué depuis qu’il avait essayé d’utiliser à son compte cette bâtarde UMP association illégitime du Sorcier Chirac ! Aujourd’hui c’est Valls, autre grand ignorant de l’histoire et de la réalité française qui affiche son ambition ! Tout en affirmant « Z’aime l’entreprise » française, il n’arrête pas de répéter dans toutes les langues étrangères que la France peut héberger toutes les multinationales de la planète ! Je voudrais bien voir les Chinois le prendre au mot lorsqu’il déclare « les entreprises chinoises sont les bienvenues en France »... Visiblement très ému et perturbé en découvrant tout à coup la petitesse de la France, il ne se rend pas compte pour autant de ce qu’est la Chine et de ce que sont ses besoins ! Valls ne sait pas que les initiatives d’une seule commune chinoise peuvent être de même grandeur que celle de l’Hexagone cabossé !
                            Le Doubs doit montrer la réalité française en élisant massivement le candidat du Front National ; tout autre résultat ne sera qu’une supercherie de plus à mettre sur le compte de la France !


                            • Hermes Hermes 3 février 2015 10:46

                              Bonjour Mohamed, votre positionnement en général assez dur et fermé avec le manque d’empathie habituel faisait froid dans le dos, au moins aujour’dhui, c’est clair, on voit pour qui vous roulez.... a moins que vous ayez envie de prendre en marche un train ....d’enfer ?

                              Je vous souhaite vivement une profonde joie de vivre et la tranquillité.

                              Cordialement


                            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 4 février 2015 19:04

                              Celle-là elle est bonne.
                              Je parcourais en diagonal le commentaire de mon ami Mohammed (avec 2m) en espérant que me saute au yeux le nom du familier Général.
                              Eh ben non ; rien ; que dalle ; peau d’zebi ; oualou. Donc merci Hermes, vous ne l’avez pas fait exprès, mais vous avez réparé. Même sans Majuscule, je prends le général.

                              On sait pour qui roule Mohammed : Pour des illusions aussi légitimes que perdues. Leur entretien nécessitent quelques remises au goût du jour, mais c’est apparemment plus supportable que d’en faire son deuil. Mais même en toute sympathie, je n’irai pas jusqu’à voter FN pour conforter l’inconforté Mohammed.


                            • docdory docdory 3 février 2015 13:36

                              @ Fatizo


                              Ah mon avis, Sarkozy n’est pour rien dans la défaite du candidat UMP Charles Demouge. 
                              Celui-ci en effet vient de façon magnifique d’illustrer l’aphorisme « la France a la droite la plus bête du monde ».
                              En effet, quelque jours avant le premier tour, il a fait une déclaration télévisée dont la stupidité consternante n’a d’égale que le racisme le plus primaire.
                               Il a en effet proféré l’énormité suivante, je cite : «  Ce sont les bons petits blonds qui m’emmerdent, et pas les gens issus de l’immigration. »
                              Sans doute a t-il voulu faire du texte pour se rendre intéressant, mais en réalité il a accompli un suicide politique a effet immédiat : inutile de dire que la phrase a fait immédiatement le tour d’internet, et a du parvenir aux oreilles des internautes du Doubs, département dans lequel il y a une proportion non négligeable de blonds... qui auraient pu être des électeurs de Charles Demouge s’il n’avait pas eu cette phrase inconsidérée.
                              Supposons que 10% des blonds ( qui représentent peut-être 30% de la population du Doubs ) aient eu vent de cette ânerie avant le premier tour, ça fait 3% des électeurs en moins pour Mr Demouge : c’est précisément ce qui lui a manqué pour être présent au deuxième tour !

                              On attend d’ailleurs avec impatience à ce propos les réactions scandalisées de SOS racisme, du MRAP et autres associations anti-racistes. Le racisme anti-blanc, c’est aussi du racisme...
                              En effet, cette déclaration ahurissante, c’est exactement aussi raciste que si la candidate FN Sophie Montel avait sorti la phrase suivante : « ce sont les arabes et les noirs qui m’emmerdent, pas les français de souche » .
                               La différence entre Demouge et Sophie Montel, c’est que cette dernière n’a pas eu l’idée saugrenue d’énoncer publiquement une telle insanité ! C’est toute la différence qu’il y a entre l’intelligence politique et la bêtise...




                              • joelim joelim 3 février 2015 19:41

                                C’est beau un être humain quand il est photographié au naturel. smiley


                                • Taharqa 3 février 2015 20:05

                                  Sarkozy n’a pas beaucoup de soutiens à part les faux-culs Wauquiez, NKM, prêts à retourner 10 fois leurs vestes.

                                  Ses « amis » politiques se lâchent un peu beaucoup :
                                   
                                  Le Maire critique la présence du président du PSG à l’anniversaire de Sarkozy
                                   
                                  A mon avis et ça ne fait que commencer, Fillon, Le Maire, Juppé, Bertrand, tous ceux que Sarko a méprisés et humiliés, vont lui taper dessus de concert jusqu’à ce qu’il renonce. Juppé sera plus subtil que les autres mais ça ne changera rien à la curée.
                                   
                                   


                                  • izarn izarn 3 février 2015 20:16

                                    Bof...De toute façon c’est un fief socialiste, celui de Moscovici. Alors que l’UMP ne soit pas devant, ou est le problème ?
                                    Le Problème est que le PS se fait exterminer avec 5 points d’avance...Par le FN !
                                    Bon le PS vainqueur de quoi ? FN+UMP ça fait 58%....
                                    Alors comme ça 54% de la population du Doubs va voter PS au second tour ?
                                    Cherchez pas, qui peut croire que 70% de l’UMP va voter PS ?
                                    Ils ne vont pas suicider, pour le successeur de Moscovici !
                                    Demandez leur de se faire hara-kiri, tant que vous y etes !


                                    • fatizo fatizo 3 février 2015 20:37

                                      Au final la position de Sarkozy c’est le « ni, ni », avec un « oui mais ».


                                      En résumé c’est « le prends pas position », mais si quand même".
                                      Electeurs UMP, vous n’êtes pas dans la m... avec un chef pareil.
                                      Dans la non décision,il est encore pire qu’Hollande smiley

                                      • smilodon smilodon 3 février 2015 21:58

                                        @ l’auteur : Regardons avec attention les résultats de la semaine prochaine dans cette région, et nous aurons une petite idée de ce qui se passera au niveau national en 2017 !...... Le FN sera balayé au 2ème tour par un assemblage « républicain » et surtout hétéroclite, de « partis » déjà en place depuis 40 ans !.... Ce qui marche depuis 40 ans et plus, marchera encore !... L’expérience n’a beau n’être qu’une lanterne accrochée dans le dos et qui n’éclaire que le chemin parcouru, hélas, les électeurs, générations après générations remettent du pétrole dans cette « lanterne » !..... Constat désolant, mais « constat » réel !!.... Seule la « faim justifiera les moyens » !... Quand les impôts sur ceux qui bossent, les taxes sur les retraités, les TVA sur tout le monde, tout le pognon qu’on pompe en bas pour amener en haut, quand tout sera devenu insupportable pour tous ceux qui font marcher ce système, quand et seulement quand tout sera arrivé au bout du bout, on ne votera même plus « Marine », « ON » va tout casser, tout détruire, tout foutre par terre !... Bruler l’assemblée, le sénat, l’Elysée et Matignon, les préfectures, sous-préfectures, les mairies, les monuments aux morts, et toutes les chapelles !..... Y’en a plus pour des années !..... Y’en a marre !..... Juste MARRE !!!!! Dommage qu’ils ne le sentent pas arriver, « LA-HAUT » !.... Parce que c’est en train d’arriver !.. Et à grands pas !...Dommage !... La France est un pays de LIONS, commandée pas des CONS !......Ca va faire mal, le jour où !.......Très mal !!..Y’en a plus pour bien longtemps !......Le volcan est sous nos pieds !...... Sarko, Hollande, Le Pen et les autres, tous les autres ...................Ne vont rien comprendre !.... Comme toujours, et comme encore !.. Dommage et tant pis !...Robespierre ou Danton avaient-ils tout compris ???.. Pas sûr !...... Adishatz.


                                        • BA 3 février 2015 22:26

                                          Bon anniversaire, les 560 traîtres !

                                          C’était il y a sept ans, le 4 février 2008, à Versailles. Les députés et les sénateurs étaient réunis en Congrès pour voter le projet de loi constitutionnelle modifiant le titre XV de la Constitution. En clair :

                                          - Si les députés et les sénateurs avaient voté « contre », un référendum sur le traité de Lisbonne aurait été organisé.

                                          - Si les députés et les sénateurs avaient voté « pour », il n’y aurait pas eu de référendum sur le traité de Lisbonne.

                                          Résultat :

                                          Les députés et les sénateurs se sont rendus complices d’un coup d’Etat mené par le président de la République de l’époque, Nicolas Sarkozy : ils ont voté « pour » (560 voix).

                                          560 traîtres ont trahi le peuple français.

                                          560 traîtres ont refusé de soumettre le traité de Lisbonne à référendum, alors que ce traité de Lisbonne reprend 98 % du Traité établissant une constitution pour l’Europe.

                                          Seuls 181 députés et sénateurs ont sauvé l’honneur. Seuls 181 députés et sénateurs ont résisté au coup d’Etat : ils ont voté « contre ».

                                          Conséquence : il n’y a pas eu de référendum sur le traité de Lisbonne. Le traité de Lisbonne a été adopté trois jours plus tard par le Parlement français, le 7 février 2008.

                                          Conclusion : la construction européenne est anti-sociale, anti-populaire, anti-démocratique. Elle doit être détruite.

                                          Pour savoir qui sont les 560 traîtres qui ont voté « pour », c’est ici :

                                          http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo9000.asp


                                          • eric 4 février 2015 10:48

                                            Tout a fait anecdotique.
                                            Qu’un Juppéiste, sur une partielle, à très faible taux de participation, dans une circonscription ancrée à gauche, fasse 2 points de moins que le socialiste local, quand son prédécesseur obtenait 41% des voix au premier tour la fois précédente, après un mois d’inauguration quotidienne de chrysanthème et de décisions policières, par les personnalités du pouvoir ravalées au rang de préfet de région, ou de département...(Un président de la République qui va prendre des décision opérationnelles de police genre régler un assaut...je vous demande un peu !)

                                            Ni bon ni mauvais pour Sarko. ce que cela nous dit, c’est que là ou la gauche était bien implantés, elle n’a contre elle qu’un peu plus de 60% des voix, et non pas 70%.
                                            Confirmé a Ajacio, ou la droite UMP avec un fort taux de participation écrase le marie sortant de gauche.

                                            Parti comme cela ; se dessine pour l’avenir des majorités UMP-UDI-MODEM, avec comme principal partis d’opposition le FN.

                                            C’est très positif dans le mesure ou ce partis et plus républicain que tout une partie de gauche est qu’il est capable d’avoir des oppositions constructives sur les questions d’intérêt national.

                                            Il reste cependant un vrai risque. Grace à l’instrumentalisation du Front, des gauches durablement minoritaires sociologiquement, peuvent démocratiquement parvenir à s’imposer à des élections.
                                            La responsabilité serait alors aussi largement celle des droites. Mais ce n’en serait pas moins une mauvaise nouvelle. L’aithmétique est une chose. La réalité politique en est une autre. Quand tu représente un gros tiers de l’électorat, tu peux gouverner bine sur, mais tu ne peux que très difficilement mener une politique sérieuse. Trop d’oppositions concrète à toutes mesure vraiment nouvelle.

                                            L’effondrement quantitatif des gauches en France, qui n’épargne aucune d’entre elles, n’est donc pas la garantie a lui tout seul que nous puissions sortir de la stagnation Hollandienne que nous connaissons depuis trois ans.

                                            Il serait de l’intérêt national que revenant aux conseils de Raymond Aaron, les droites françaises réfléchissent toutes ensemble à un programme commun pour nous sortir de l’ornière socialiste en profondeur.


                                            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 4 février 2015 19:32

                                              Vous pensez sincèrement que l’ornière en question a été crée par le PS ? Ah ah ah ! Faut-il vous rappeler en quelle année a eu lieu la crise de 2010 (lol) que nous traînons depuis comme un boulet attaché par ceux-là mêmes qui l’ont provoquée ?
                                              Sarko se bat pour être dans l’actualité politique pour ne pas être dans une actualité judiciaire. Il avait réussit une clivage national aiguisé à son sujet lorsqu’il était Président et il est en train de réussire le même à l’UMP. Il est vert de rage de voir comment Hollande et le gouvernement ont assuré pendant la crise charlie (au temps de sarko, on aurait vu Guéant et lui en première ligne, casque lourd et jumelles à la main), et le succès de l’unité aveugle qui en est résulté, justifiée ou non.
                                              Intéressant devient son devenir : l’umps est censée disparaître et faire place à du renouveau... le moins qu’on puisse dire, c’est que pour la question du renouveau, ça semble mal parti, et pour la question du « leader naturel », on reste perplexe... Tu parles d’un chef... Plus de conférence au Qatar en vue, M.Pôv’con ? Même pas une pour expliquer le courage caché et la vision politique engagée du « NI, NI... » imposé, il est vrai, à son leader par une majorité de cadres affolés pour leur propre boutique...lol ?
                                              j’ai du mal par conséquent à adhérer à une vision du paysage politique futur comme un clivage droite extrème contre extrème droite. Car il s’agit bien d’une position d’extrème droite que de ce ni-ni. D’extrème droite qui fait dans son froc, car elle réalise combien elle est débordée par le FN de ce côté là de l’échiquier.
                                              UMPS était un amalgame à la con, maintenant le voilà anachronique.


                                              • eric 4 février 2015 19:49

                                                Nous ne parlons pas des mêmes choses et c’est normal :

                                                il y a d’un côté un parti de classe ( 80% des fonctionnaires ont voté Hollande, dont le programme est plus d’impôts, plus de dépenses publiques plus de fonctionnaires) Il en va de même pour toutes les autres catégories de bénéficiaires net de la dépense publique. Il est subdivisé en sous lobbies aui font semblant de se battre pour des idées (vraie gauche, fausse gauche, écolos, etc... ) mais votent toujours ensemble.

                                                Le reste, c’est de 60 à 70 % des électeurs de premier tour suivant les scrutins.

                                                Ils sont divisés par des désaccord de fond.

                                                Un des plus important est qu’au front, l’exaspération conduit en gros a vouloir tout casser. Du reste, les élus frontistes commencent par couper les vivres aux « parasites »

                                                Dans le reste de la droite, il y a la volonté de ne pas jeter les bébé avec l’eau du bain. Notamment celle que la réforme de l’état pour le remettre au service du peuple et non de ses serviteurs, nécessite de les associer à ce travail. Pareil pour l’Europe.

                                                Je pense que l’alliance nécessaire de toute les droites pour vraiment réformer ce qui doit l’être sans s’enliser dans les sabotages administratif, passera par des compromis sur ces différents points.

                                                Il faut une alliance du peuple pour forcer les bureaucrates des partis de classe de gauche à revenir avec lui en faire partie.


                                              • titi 8 février 2015 22:17

                                                Si l’UMP ou le FN avait gagné...

                                                Le PS perdait la majorité à l’assemblée...

                                                Hollande provoquait la dissolution...

                                                L’UMP et le PS cohabitaient...

                                                Hollande était réélu en 2017...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès