• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’UPR salue le caractère historique et révolutionnaire du 1er (...)

L’UPR salue le caractère historique et révolutionnaire du 1er discours de Mme Theresa May

L’UPR salue le caractère historique et révolutionnaire du 1er discours de Mme Theresa May. Le nouveau premier ministre britannique annonce que sortir de l’UE signifie s’ouvrir au monde, lutter contre les inégalités et ne plus travailler pour les privilégiés.

C’est un bref discours – réellement historique et révolutionnaire – que vient de prononcer, ce 13 juillet 2016, Mme Theresa May, nouveau Premier ministre britannique, devant sa résidence officielle au 10 Downing Street, après avoir été nommée à ce poste par la reine Élisabeth II.

Avec une analyse, une hauteur de vue et une détermination qui ressemblent beaucoup à celles de l’UPR, le nouveau Premier ministre britannique a insisté sur plusieurs points-clés qui sont aussi les nôtres :

1°)- la nécessité absolue de préserver l’unité nationale (dont l’UPR explique à quel point elle est constamment sapée par la politique des euro-régions de l’UE).

2°)- la nécessité absolue de réunir tout le peuple, quelles que soient les origines de chacun, et en particulier de lutter contre toutes les formes d’injustice sociale, qu’elles soient fondées sur le sexe, la couleur de la peau ou le milieu social d’origine.

3°)- la nécessité absolue de cesser d’avoir un gouvernement qui ne travaille que pour une caste de privilégiés. Toute l’action du gouvernement britannique devra désormais être au service des plus modestes et des gens comme tout le monde. (Le sous-entendu de Mme May étant de dénoncer l’aggravation constante des inégalités sociales produites par les orientations venues de Bruxelles).

4°)- enfin, l’ouverture d’une ère nouvelle avec la sortie de l’Union européenne, qui va permettre au Royaume-Uni de renouer avec le monde entier, de cesser de se plier à la volonté d’une poignée de riches et de privilégiés, et de « forger un rôle nouveau, audacieux et positif pour les Britanniques dans le monde ».

Conclusion : Une ère nouvelle se lève

Le bref discours de Mme May de ce 13 juillet 2016 est, à proprement parler, un discours historique et révolutionnaire.

Historique, en ce sens qu’il marque indubitablement le début d’une ère nouvelle : la fin de la tyrannie européiste, qui a vidé de sens les démocraties d’Europe et tout cela pour le seul profit d’une caste de privilégiés cyniques et inhumains, qui en veulent toujours plus.

Révolutionnaire, en ce sens qu’il s’agit d’effecteur une « révolution », c’est-à-dire un changement complet d’orientation et, d’une certaine façon, un retour au point de départ, lorsque le Royaume-Uni était une vraie démocratie où toute la souveraineté des lois ne dépendait que du Parlement de Westminster.

Comme souvent, l’histoire est merveilleusement ironique. On notera donc, en esquissant le sourire affectueux d’un historien, que c’est une femme originaire du Parti conservateur qui engage cette révolution britannique du XXIe siècle.

Une révolution libératrice qui va se propager – n’en doutons pas une seconde – de proche en proche à travers tout le continent.

Mes lecteurs noteront que cette révolution tranquille qui démarre Outre-Manche est un changement fondamental, qui réconcilie l’avenir avec le progrès social, l’abandon de la funeste utopie européiste avec l’ouverture sur le monde entier, le retour à la souveraineté nationale avec la lutte contre toutes les discriminations.

Le discours du nouveau Premier ministre britannique est un discours de rupture complet avec les schémas de pensée imposés par ns médias.

C’est un discours de libération nationale, qui se situe à l’opposé complet du discours européiste, ultra-libéral, déprimant et odieux des marionnettes de type Juppé, Sarkozy, Bayrou, Valls ou Macron, qui sont autant de pantins aux mains de cette poignée de privilégiés que dénonce Mme Theresa May.

C’est aussi un discours d’union nationale, qui se situe à l’opposé complet des insanités racistes et haineuses du Front National, à l’opposé complet du discours de lutte de classes de l’extrême gauche, à l’opposé complet du discours de dislocation de la France tenu par les indépendantistes ici ou là.

C’est enfin un discours d’ouverture sur le monde, qui prouve que sortir de l’UE n’est pas se refermer mais se rouvrir à l’ensemble du monde. Cette pensée, dont j’ai souvent parlé, s’inspire tout droit de cette formidable réplique de Charles de Gaulle à Alain Peyrefitte, qui se demandait si la France pourrait sortir du Marché commun : « Mais bien sûr ! Le monde est vaste et la France a un grand rôle à y jouer ».

En bref, le discours de Mme May devant le 10 Downing Street est un discours ayant le courage, la lucidité des enjeux, et la hauteur de vue d’une « femme d’État ».

Bien sûr, nous verrons ce que Mme May fera de ce discours et j’espère qu’elle y restera fidèle. Les toutes premières nominations auxquelles elle vient de procéder (Boris Johnson – leader du Brexit – comme ministre des affaires étrangères, David Davis – autre leader du Brexit – comme ministre en charge de la sortie de l’UE) prouvent en tout cas qu’elle entend conduire le Brexit jusqu’à son terme, que cela plaise ou pas aux « privilégiés ».

Mais quoi qu’il en soit, son discours de ce jour est un discours très comparable au discours d’homme d’État que je rêve de prononcer en juin 2017 sur le perron de l’Élysée si les Français, par un sursaut collectif dont ils ont historiquement le secret, se décidaient à renouer avec la grandeur de leur histoire en nous portant au pouvoir.

Pour que nos lecteurs en prennent une connaissance exhaustive immédiate, je mets en ligne ci-après le discours de Mme Theresa May avec une rapide traduction de mon cru (et donc avec les réserves d’usage).

Le texte original en anglais et la vidéo du discours sont disponibles ici : https://www.washingtonpost.com/…/full-transcript-may-promi…/

PREMIER DISCOURS DE Mme THERESA MAY,
PREMIER MINISTRE DU ROYAUME-UNI,
Londres, 13 juillet 2016

Je reviens tout juste du Palais de Buckingham où Sa Majesté la Reine m’a demandé de former un nouveau gouvernement, ce que j’ai accepté.

À la suite de David Cameron, j’inscris mes pas dans ceux d’un Premier ministre grand et moderne. Sous la direction de David, le gouvernement a stabilisé l’économie, a réduit le déficit budgétaire, et a aidé plus de gens à retrouver du travail que cela n’avait jamais été fait auparavant.

Mais le véritable héritage de David ne réside pas dans l’économie, il se situe dans la justice sociale. Depuis l’introduction du mariage entre personnes de même sexe jusqu’à l’exonération d’impôt sur le revenu pour les personnes ayant de bas salaires.

David Cameron a dirigé le gouvernement d’une nation unie, et c’est aussi dans cet esprit que je prévois de gouverner. Parce que, tout le monde ne le sait pas, mais le titre complet de mon parti est le Parti conservateur et Unioniste. Et ce mot « unioniste » est très important pour moi. Cela signifie que nous croyons en l’Union. Ce lien précieux, si précieux, entre l’Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord.

Mais cela signifie autre chose, de tout aussi important. Cela signifie que nous croyons en une Union, non seulement des nations du Royaume-Uni, mais entre tous nos citoyens. Chacun d’entre nous, qui que nous soyons et d’où nous venions.

Cela signifie que nous devons lutter contre cette injustice brûlante qui fait que si vous êtes né pauvre, vous mourrez en moyenne 9 ans plus tôt que les autres. Si vous êtes Noir, vous êtes traité plus durement par le système de justice pénale que si vous êtes Blanc. Si vous êtes un garçon blanc issu de la classe ouvrière, vous êtes moins susceptible que quiconque en Grande-Bretagne d’entrer à l’université. Si vous êtes dans une école d’État, vous avez moins de chances d’accéder aux meilleures professions que si vous avez été instruit dans des écoles privées.

Si vous êtes une femme, vous gagnerez moins qu’un homme. Si vous souffrez de problèmes de santé mentale, il n’y a pas assez d’aide disponible pour vous. Si vous êtes jeune, vous constaterez qu’il est plus difficile que jamais de posséder votre propre maison.

Mais la mission de faire de la Grande-Bretagne un pays qui fonctionne pour tout le monde signifie plus encore que la lutte contre ces injustices.

Si vous êtes une famille ouvrière ordinaire, votre vie est beaucoup plus difficile que beaucoup de gens [au Parlement de] Westminster ne le réalisent. Vous avez un travail, mais vous n’avez pas toujours la sécurité de l’emploi. Vous avez votre propre maison, mais vous êtes inquiets de ne pas pouvoir rembourser le prêt. Vous pouvez gérer à peu près vos dépenses, mais vous êtes soucieux du coût de la vie et soucieux d’obtenir une bonne école pour vos enfants.

Si vous êtes l’une de ces familles, si vous en êtes réduit à gérer au quotidien, je tiens à m’adresser à vous directement. Je sais que vous travaillez d’arrache-pied, je sais que vous faites de votre mieux et je sais que, parfois, la vie peut être un combat difficile. Le gouvernement que je dirige sera conduit non pas par la défense des intérêts de quelques privilégiés, mais par la vôtre.

Nous ferons tout notre possible pour vous donner plus de contrôle sur votre vie. Quand nous répondrons aux grands appels, nous ne penserons pas à ceux des puissant mais aux vôtres. Quand nous passerons de nouvelles lois, nous n’écouterons pas les puissants, mais vous.

Quand nous traiterons de fiscalité, nous ne donnerons pas la priorité aux riches, mais à vous. Lorsque nous en aurons l’occasion, nous ne renforcerons pas les avantages de quelques privilégiés. Nous ferons tout notre possible pour aider chacun d’entre vous, quel que soit votre parcours, à aller aussi loin que vos talents pourront vous conduire.

Nous vivons un moment important dans l’histoire de notre pays. Suite au référendum, nous devons faire face à une période de grand changement national. Et je sais, parce que nous sommes la Grande-Bretagne, que nous allons relever le défi.

En même temps que nous quittons l’Union européenne, nous allons forger un rôle nouveau, audacieux et positif pour nous-mêmes dans le monde. Et nous allons faire de la Grande-Bretagne un pays qui ne travaille pas pour quelques privilégiés, mais pour chacun d’entre nous.

Ce sera la mission du gouvernement que je dirige et ensemble, nous allons construire une meilleure Grande-Bretagne.

 

François ASSELINEAU

Site Internet : http://www.upr.fr
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau


Moyenne des avis sur cet article :  3.16/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 14 juillet 2016 10:30

    C’est un discours, comme un autre. Comme, par exemple : « je suis l’ennemi de la finance ».

    Nous jugerons sur les actions effectives.


    • lsga lsga 16 juillet 2016 19:56

      @amiaplacidus Action effective : Theresa May sera la responsable directe du Bloody Sunday londonien.



      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 14 juillet 2016 10:44

        Deuxième essai :

        Il y a loin de la coupe aux lèvres !


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 07:04

          @Jeussey de Sourcesûre
          Evidemment, les Anglais n’ont pas la chance d’avoir l’ UPR qui prépare la sortie de l’ UE depuis 9 ans... Le Labour, qui devrait défendre la souveraineté, la démocratie, les intérêts des Anglais et de la classe ouvrière, est pour le maintien dans la construction européenne.


          Sauf le Syndicat des transports anglais qui appelle au Brexit depuis 2013
          Et des Irlandais, syndicalistes et communistes, aussi favorables au Brexit.

          Il faut garder en mémoire ce que disait la CGT en 1957 de la construction européenne, son analyse n’a pas pris une ride, mais ses dirigeants sont devenus pro-européens, hélas !

          " La libre circulation des marchandises, donc le déchaînement de la concurrence fondée sur l’infériorité des salaires et de la législation sociale, l’harmonisation par le bas des conditions sociales dans les différents pays, l’opposition renforcée à toutes les revendications des travailleurs. (...) La libre circulation des capitaux, le danger d’évasion des capitaux, de dévaluation et même de remplacer la monnaie nationale par une monnaie commune. (...)"

          L’enjeu est énorme : le Marché commun conduit infailliblement, à plus ou moins brève échéance, à la disparition des souverainetés nationales, à la création d’un super-État européen, réduisant à sa plus simple expression tout ce qui pourrait subsister d’individuel, de politiquement et économiquement indépendant chez les membres de la Communauté.

          Ce super-État sera dominé par le pôle d’activité économique le plus puissant : la Ruhr ; par la puissance la plus énergique et la plus dynamique : l’Allemagne de l’Ouest. [...]

          Pour la France, la réalisation du Marché commun c’est l’acceptation de l’hégémonie allemande. Son industrie ne pouvant lutter contre la concurrence d’outre-Rhin tombera sous la coupe des konzerns de la Ruhr. "


        • julius 1ER 17 juillet 2016 18:53

          @Jeussey de Sourcesûre


          personnellement chez les May...... je préfère Mathilda !!!!

          sinon les discours creux on connaît .... Assholineau est un éminent spécialiste !!!

        • alinea alinea 14 juillet 2016 10:53

          Son programme ne doit pas être très au point pour sortir de telles banalités !!


          • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 14 juillet 2016 11:12

            @alinea

            Mme May navigue à vue.
            Droite dans ses botes à la proue de la fière Albion, elle sonde en permanence le fond pour éviter l’échouage dans un banc de sable, ou pire, le naufrage sur un estoc.

          • leypanou 14 juillet 2016 11:30

            @alinea
            Tous les politiciens arrivistes prétendent travailler pour l’intérêt du plus grand nombre, pour l’intérêt de son pays, etc, etc, mais concrètement, cela ne veut pas dire grand chose.
            Pour T May, sortie d’Oxford, avec un mari banquier, cela m’étonnerait beaucoup qu’elle puisse concilier les intérêts de l’oligarchie financière et du populo britannique.
            Cela étant, j’ai hâte de savoir ce que va faire Boris Johnson au Foreign Office concernant les relations avec la Russie et la Syrie, car l’ex, Philip Hammond -nommé lui Chancelier de l’Echiquier, , c’était aussi pire que notre ex « Al Nusra fait du bon boulot ».


          • alinea alinea 14 juillet 2016 11:54

            @leypanou
            Ce qui m’apparaît, à la lecture de cet article, c’est que Monsieur Asselineau est un révolutionnaire qui pourrait bien être nommé par le Roi, à la tête du pays.
            Les choses sont plus claires ! smiley


          • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 14 juillet 2016 15:00

            @leypanou

            « j’ai hâte de savoir ce que va faire Boris Johnson au Foreign Office »

            je ne sais pas ce qu’il fera, mais ça commence mal : JM Ayrault vient de le traiter de « menteur le dos au mur »

          • roman_garev 14 juillet 2016 17:07

            @kader

            « les rats quittent le navire »

            Ah bon, l’Europe quitte le navire anglo-saxon ? smiley


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 juillet 2016 19:08

            @Jeussey de Sourcesûre
            « Mme May navigue à vue. »

            C’est normal, la situation est inédite et oblige à innover.

            Pour vous c’est sans doute mal, vous préféreriez ceux qui s’entêtent dans une idéologie, même si ça ne fonctionne pas (? ?)

            La nostalgie de l’UE ??


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 juillet 2016 19:13

            @Jeussey de Sourcesûre

            J-M Ayrault combien de divisions ?


          • Franko 14 juillet 2016 19:26

            @kader
            Ouais, et nous les rats, nous restons sur ce navire en train de couler............


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 juillet 2016 20:53

            @alinea
            Et Corbyn, le Tsipras - Podémos anglais, il dit quoi ?


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 04:52

            @Jeussey de Sourcesûre
            Boris Johnson a pourtant dit la vérité.La construction européenne n’est rien d’autre que l’application des projets économiques des nazis pour après la guerre, mis en place par les Américains...


             Une zone économique européenne
             sans frontières
             sans barrières douanières
             un marché unique,
             une politique agricole commune,
             la relocalisation des usines au plus rentable,
             un taux fixe entre les monnaies,
             et l’idée que plus cette zone économique de libre échange est large et plus elle aura de poids pour négocier dans le commerce international.

            Mais, chut..., faut pas le répéter....


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 06:20

            @alinea
            Vous devez confondre avec Mélenchon...
            Si Asselineau avait voulu cela, il serait chez les Ripoublicains... . Il raconterait qu’il est possible de faire une Autre politique, tout en restant dans l’ UE, comme le font tous les candidats pour les Primaires, de Gauche et de Droite...


            Attentat à Nice, hier soir, au moins 80 morts. Vous pensez que Mélenchon va se décider à appeler à quitter d’urgence l’ UE & l’ OTAN, ou bien il attend Godot ?

          • chatchufi 15 juillet 2016 20:21

            @roman_garev
            excellent Watson !



          • julius 1ER 17 juillet 2016 19:05

            @Olivier Perriet

            comme avec beaucoup de problèmes il vaut mieux éviter de jeter le bébé avec l’eau du bain !!!!
            ceci dit l’Europe depuis la Ceca n’a pas fait que des choses négatives !!!!!!!
            mais comme dans beaucoup d’organismes et de constructions la sclérose devient un problème alors oui il faut transformer l’Europe mais pas que .....

            la priorité c’est d’abord de changer les fondamentaux de l’économie sortir de cette notion de Pib qui ne veut plus rien dire .
            transformer le travail (et subséquemment le revenu ) 
            remettre la Démocratie à tous les étages de la fusée 
            mais surtout remettre l’argent et les banques au service de l’économie (hors de cela, point de salut)
            alors les discours soit-disant Révolutionnaires des conservateurs bon teint...

            c’est juste à l’usage des lourds et des malentendus !!!!!!!!!!!!!!!

          • Etbendidon 14 juillet 2016 11:06

            Allez François mettez-vous EN MARCHE avec Emmanuel Macron
            Même Fifi était à son meeting je l’ai vu
             smiley


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 07:07

              @Etbendidon
              Si vous voyez des points communs entre les déclarations ultra libérales de Macron et le programme de l’ UPR, n’hésitez pas le faire savoir...


            • Diogène diogène 14 juillet 2016 11:07

              Nous ne devons pas avoir la même définition du mot « révolutionnaire » !


              « Revolvere » signifie « faire un tour complet » - comme le barillet d’un « revolver » ou la terre autour du soleil. Politiquement, cela signifie renversement d’une classe sociale au pouvoir et remplacement par une autre, comme en 1789 en France où la bourgeoisie (qui était dessous) a renversé la noblesse pour prendre sa place (et se retrouver dessus) ou en 1917 en Russie... Certains auteurs vident la notion de son contenu en lui donnant le sens de « grand changement » (comme pour les découvertes scientifiques ou les inovations artistiques).

              Pour revenir à la politique qui est la champ dans lequel se situe l’article, il ne semble pas que Mme May envisage la nationalisation des moyens de production, ni l’invitation des prolétaires à disposer d’une majorité au parlement, ni même de remettre en cause le caractère héréditaire ou « promotionnel » (par voie royale) de la chambre des Lords !

              Alors, le caractère « révolutionnaire » du discours de Mme May m’échappe !


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 juillet 2016 21:48

                @diogène
                Il vous échappe, car vous sous estimez les dégâts de l’UE et de la mondialisation depuis 40 ans... Après avoir ratatiné la classe ouvrière, c’est la classe moyenne qui est en train de passer à la moulinette...


                Le Brexit est une chance pour la classe ouvrière anglaise, si Mme May ne fait pas ce qu’elle a promis, ils la renverront dans ses foyers. Ce que nous ne pouvons pas faire avec les transfuges de chez Goldman Sachs qui gouvernement la BCE et la Commission européenne.
                Ils ne sont élus par personne. Les citoyens européens n’ont donc aucune prise sur eux.

                Quant à voir une panacée dans la nationalisation des moyens de production, il suffit de voir que le nombre de milliardaires en Chine est désormais plus important qu’aux USA, pour se poser quelques questions sur l’utilité de la chose... ? Mais comme les Communistes depuis 70 ans refusent toute réflexion sur la démocratie et les contre pouvoirs, vous pouvez attendre encore longtemps le Grand Soir...
                Laissant de côté les Partis de Gauche, c’est plutôt du côté des syndicats que viendra la solution.

              • chatchufi 15 juillet 2016 20:27

                @diogène
                Prochaine révolution en 2123 ?!-+










              • julius 1ER 17 juillet 2016 19:08
                Alors, le caractère « révolutionnaire » du discours de Mme May m’échappe !

                @diogène

                rassures -toi il n’y a que les « blaireaux » qui vont trouver quelque chose de révolutionnaire dans des discours aussi creux !!!!!!!!!!!

              • Etbendidon 14 juillet 2016 11:09

                Bon ben pendant que Flambi regarde les soldats passer, j’vais me faire faire une coupe chez son coiffeur qui est inoccupé


                • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 14 juillet 2016 11:13

                  @Etbendidon

                  vous n’avez pas regardé le défilé, ça se voit, sinon vous auriez vu Figaro à côté de lui à la tribune.

                • sirocco sirocco 14 juillet 2016 13:15

                  @Etbendidon

                  Dites, vous avez les moyens, vous ! Vu le salaire mensuel de ce merlan, ramené à l’heure de travail, ce n’est pas donné à tout le monde.


                • chatchufi 15 juillet 2016 20:28

                  @Jeussey de Sourcesûre
                  Vous êtes TROP bien informé !!!


                • tf1Groupie 14 juillet 2016 11:25

                  Je crois même qu’elle a dit (ou pensé très fort) : « mon ennemi c’est la Finance » ... smiley


                  • chatchufi 15 juillet 2016 20:30

                    @tf1Groupie
                    il a dit : mon ennemi c’est la FRANCE (et pas la finance)


                  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 14 juillet 2016 11:43

                    « qui se situe à l’opposé complet des insanités racistes et haineuses du Front National... »
                    Asselineau n’a sans doute pas remarqué qu’à chaque déclaration raciste d’un membre du FN, celui-ci était systématiquement expulsé du parti.
                    Par contre, on ne trouve rien dans les idées de l’UPR sur l’immigration qui menace gravement l’unité nationale si importante à ses yeux, il faut probablement éviter de mettre les mains dans le cambouis. En restant dans des généralités comme « ouverture sur le monde », c’est peut-être intellectuellement satisfaisant, mais cela ne règle pas les problèmes de compétitivité dont nous souffrons.


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 04:58

                      @Gilles Mérivac
                      Mais oui, mais oui, l’ UPR a une analyse très claire sur l’ immigration !
                      Elle est gérée par 3 textes européens : le Traité d’Amsterdam, Schengen et les accords sur les travailleurs déplacés. Tant que nous serons dans l’ UE, faire croire que nous pouvons faire quelque chose, c’est de l’enfumage.


                    • Clocel Clocel 14 juillet 2016 12:04

                      Ouais mais bon, l’Albion est un pays moderne, tous les peuples n’ont pas les moyens d’avoir une reine pour décider souverainement à leur place...


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 05:03

                        @Clocel
                        Sauf que la reine ne décide de rien du tout, ses discours sont écrits par le 1er Ministre.
                        Les Anglais sont dans la modernité depuis longtemps, ils ont inventé les libertés publiques en 1215. « 800 e anniversaire de la Magna Carta »


                      • Clocel Clocel 15 juillet 2016 19:46

                        @Fifi Brind_acier

                        Angleterre/Modernité !? Aporie ? Oxymore ? smiley

                        Mais c’est vrai, elle est moderne, dans le vol des terres et la spoliation des peuples, elle n’a rien à apprendre de son « alliée », Israël...

                        Et que dire de son état dans l’état,,, la City...

                        Un modèle pour l’UPR ?


                      • Aristoto Aristoto 14 juillet 2016 12:24

                        C qui cette meuf ???...et c quoi l upr ?


                        • JMBerniolles 14 juillet 2016 14:28
                          Il est curieux que monsieur Asselineau qui nous donne des leçons : confronter les résultats aux prévisions, les actes aux paroles sans doute..... s’engage ainsi sur une déclaration générale comme on en entend tous les jours de la part de politiciens qui trompent y compris leur plus fervents supporters. Tel Sanders qui rejoint Hillary Clinton en prétendant de la même manière combattre les orientations gouvernementales en faveur des 1% (c’est moins que cela surtout si l’on ramène la proportion à la population mondiale).

                          Theresa May était contre le Brexit.... sans doute n’avait-elle pas bien compris la nouvelle orientation de La City....

                          Sortir de l’UE (qui est nécessaire) ne signifie pas sortir du néo libéralisme


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 05:13

                            @JMBerniolles
                            Justement, pour pouvoir comparer les faits aux discours, il faut connaître les discours.
                            Sortir de l’ UE n’a jamais signifié sortir du néo libéralisme, mais récupérer la démocratie. Désormais les Anglais décident chez eux ce qu’ils veulent pour eux.


                            " (...) la City et la finance mondiale, bien qu’ayant subi une humiliante défaite, demeurent aux leviers de commande...Cependant, le sort de la classe ouvrière et du peuple britanniques ne dépendront plus de l’étranger, de la dictature de Bruxelles, mais du rapport de forces à l’intérieur du Royaume Uni. « 

                            Comme à Gauche, »l’avant garde -qui-sait-tout " se fiche de la démocratie comme de sa première chemise, le fait que les citoyens puissent donner leur avis, leur donne autant de boutons qu’aux Mamamouchis européens...

                          • JMBerniolles 15 juillet 2016 11:17
                            @Fifi Brind_acier

                            La démocratie comme vous dites a besoin d’une nouvelle définition et d’un sacré coup de lifting....

                            La City n’a pas subi une humiliante défaite. Au contraire elle se réoriente vers des marchés prometteurs.... 

                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 18:52

                            @JMBerniolles
                            J’ignorais que la City avait appelé au Brexit, merci de l’info.


                          • JMBerniolles 15 juillet 2016 21:22
                            @Fifi Brind_acier

                            Mais comment croyez vous que des responsables politiques qui se disent tous pour le maintien dans l’UE, le IN, sont amenés à organiser un référendum où le OUT a de fortes chances de passer. ??

                            Vous dites vous même à juste titre que l’UE est une création des USA (c’est du néo libéralisme presque théorique) ; Donc pour La City le Brexit signifie se sortir du contrôle de la commission européenne et des USA c’est à dire Wall Street et autres  . C’est opposer une dimension mondiale : le Commonwealth, la Chine.... à une union européenne qui sombre ( dans le commerce extérieur l’Allemagne est maintenant déficitaire vis à vis de la Chine)

                            Les anglais ont pour grande qualité d’être pragmatiques. Ils ont intégré le déclin américain..
                            Et puis c’est une Ile.




                          • julius 1ER 17 juillet 2016 19:19
                            Sortir de l’ UE n’a jamais signifié sortir du néo libéralisme, mais récupérer la démocratie. Désormais les Anglais décident chez eux ce qu’ils veulent pour eux.

                            @Fifi Brind_acier

                            mais ce que tu dis ... c’est récupérer une coquille vide !!!!!
                            mais de quelle Démocratie tu parles ... il n’y a jamais eu si peu de Démocratie dans ce système ultra-libéral.... tous les jours on a des attaques contre les structures un tant soit peu démocratiques..... alors dire qu’en sortant de l’UE tout deviendra démocratique c’est une farce que dis-je une escroquerie ... il n’y a que les « blaireaux moyens » pour croire de telles foutaises !!

                          • Yajovin Yajovin 14 juillet 2016 15:14

                            @Monsieur Asselineau.


                            Vous vous êtes enthousiasmé un peu trop vite là en feignant d’oublier que madame Theresa May était, il y a seulement peu, la fervente partisane de « IN », du vote pour rester dans l’UE. Ne trouvez-vous pas très opportuniste voire suspect, maintenant qu’elle est Première ministre britannique, ce virage à 180° ? 
                            On se souvient que le Président François Hollande, après s’être proclamé « l’ennemi de la finance » lors de sa campagne électorale, est plutôt devenu et de plus en plus son (grand) ami au cours de son quinquennat. 

                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 juillet 2016 19:11

                              @Yajovin

                              en fait May n’a fait aucune campagne « fervente ».


                            • izarn izarn 14 juillet 2016 23:55

                              @Yajovin
                              Ce n’est pas un virage, elle est obligée de respecter le referendum.
                              Un referendum n’est pas une « proclamation » ou un promesse qui n’engage que ceux votent pour le guignolo....
                              Chez nous les referendum, on y pisse dessus.
                              Mais on les aura, le peuple n’a pas dit son dernier mot.
                              On va bientot les virer, nos traitres.
                              ET on sortira de l’UE.
                              Parceque dedans, il n’y a pas d’espoir.


                            • julius 1ER 17 juillet 2016 19:25
                              Vous vous êtes enthousiasmé un peu trop vite là en feignant d’oublier que madame Theresa May était, il y a seulement peu, la fervente partisane de « IN », du vote pour rester dans l’UE. Ne trouvez-vous pas très opportuniste voire suspect, maintenant qu’elle est Première ministre britannique, ce virage à 180° ? 

                              @Yajovin

                              tu mets le doigt sur un point important .... c’est juste une politicienne de plus qui raconte des fadaises un jour blanc ..un jour noir en fonction des circonstances ... la réalité c’est que ce sont des discours creux qui ne remettent rien en cause .... et surtout pas la domination de la Finance sur l’économie !!!! 
                              alors pour la Révolution faudra patienter !!!!!!!!!!!!!!

                            • roman_garev 14 juillet 2016 17:03

                              Ce panégyrique aucunement mérité (rien que des banalités dans le discours de Mme May) rappelle vivement le prix Nobel de la paix pour un certain M. Obama, lanceur de drones invétéré...


                              Pourtant, si cet empressement est une tentative d’acquérir un soutien quelconque de la part de la nouvelle première ministre britannique, ça peut se comprendre...

                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 05:16

                                @roman_garev
                                Et oui, des promesses... Sauf que désormais, les élus anglais peuvent être virés, ce que nous ne pouvons pas faire avec les non- élus de Bruxelles, du FMI et de Francfort....


                              • Anthrax 14 juillet 2016 21:08

                                « L’UPR salue... » Lire Asselineau salue, parce que depuis qu’on a viré les cabines téléphoniques, le parti croupion ne sait plus où se réunir. 



                                • Legestr glaz Ar zen 14 juillet 2016 22:07

                                  @Anthrax

                                  Voilà un commentaire qu’il est bon.

                                  Anthrax a pris le temps de fournir « son » point de vue essentiel au débat d’idées.

                                  Je me pose toujours la question de savoir ce qui animent les personnes qui postent ce genre d’appréciation ? On ne peut pas dire que c’est utile, on ne peut pas dire que c’est bon, on peut pas dire que c’est vrai.

                                  Il reste l’aspect humoristique. C’est sans doute cela qu’a voulu chercher l’auteur. Une cabine téléphonique, un parti croupion, c’est vraiment inattendu, extrêmement drôle et tellement original. C’est une vraie trouvaille. Une blague carambar oubliée probablement. C’était sans compter sur Anthras, toujours à l’affût de l’originalité.

                                  Merci Anthrax pour ce moment de rigolade. C’était subtil et intelligent et tellement loin des sentiers battus de l’humour potache ou grivois.

                                  Le débat d’idées on le remet à plus tard, n’est-ce pas Anthrax ?


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 05:28

                                  @Anthrax
                                  Faire entrer 12 000 adhérents dans une cabine téléphonique, vous devriez nous expliquer comment ?? Faut-il vous rappeler quelques chiffres... ?


                                  - Le PS avait 150 000 adhérents, il en reste moins de 60 000 à jour de cotisations.

                                  - Le FN avait 83 000 adhérents, au dernier referendum interne, il n’en reste que 51 000.

                                  - UMP avait en 2007, 345 000 adhérents, il en reste 268 336. C’est un Parti en faillite financière, qui prétend donner des leçons de gestion pour la France.

                                  - « Debout la France » annonce dans ses comptes de campagne : 3500 adhérents.

                                  - Les Verts sont passés de 20 000 à 4000.

                                  - Le NPA a perdu plus de 4000 adhérents, il en reste autour de 2500.

                                  - Le Parti de Gauche avait 12 000 adhérents en 2009, il en reste 4000...


                                • Legestr glaz Ar zen 15 juillet 2016 06:20

                                  @Anthrax

                                  Voilà très exactement le genre de commentaire qui pollue Agoravox. Aucune utilité

                                  Son auteur se croit spirituel sans même se rendre compte que sa saillie est éculée, même pas à la hauteur d’une blague carambar. Il aurait pu, au moins, chercher à être original à travers son sarcasme. C’était trop en demander.


                                • Anthrax 15 juillet 2016 09:10

                                  @Ar zen

                                  Si Asselineau et sa secte valaient une minute d’attention créatrice ça se saurait. Mon commentaire - pas très original, je le reconnais - se situe au niveau de la réflexion ni originale ni créatrice du pépère technocrate dont le melon est proportionnel à la vacuité de ses propos. On n’a rien à foutre de ses contorsions devant la ministre anglaise qui ignore tout du retraité des cabinets ministériels, s’il y a une pollution récurrente sur ce site c’est la diarrhée verbale de l’énarque :
                                  « ... il utilise le complotisme parce qu’il a compris que c’est ce qui marche sur internet, observe Rudy Reichstadt, membre de l’Observatoire des radicalités politiques de la fondation Jean-Jaurès. Il est adulé par toute la ’complosphère’, des gens proches de Dieudonné et Alain Soral. » Les réactions que l’on enregistre ici démontrent la justesse du propos. 
                                  Heureusement qu’il reste dans ce pays des gens qui ont le bon sens de lui donner sa vraie valeur dans les urnes : 0,87 % aux régionales 2015 d’IDF.

                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 18:54

                                  @Anthrax
                                  On attend vos démonstrations argumentées...


                                • Legestr glaz Ar zen 16 juillet 2016 08:39

                                  @Anthrax

                                  Au moins vous savez que les blagues carambar ne sont pas à votre niveau. Vous valez mieux. Régalez nous de saillies innovantes. 

                                  Pour le reste, votre commentaire parle de quoi ? Sur quels éléments se base t-il ? Une petite attaque ad hominem sur Asselineau (technocrate, le melon, le pépère). Ce qui ne nous mène à rien et ne suscite pas le débat. 

                                  Poursuivons. Vous parlez de « Rudy Reichstadt », probablement un type hyper reconnu par ses pairs, un penseur émérite, un puit de science. Le nouveau démocrite. C’est bien de cette personne dont vous parlez ? Il met en avant le complotisme d’Asselineau. Pourquoi pas. Intéressons nous, par conséquent à ce qu’est un « complot ». Selon la définition du dictionnaire, le complot est 1°) une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation. 2°) Un résolution concertée de commettre un attentat et matérialisée par un ou plusieurs crimes 3°) Par extension, projet plus ou moins répréhensible d’une action menée en commun et secrètement. 

                                  Muni de cette définition vous pouvez, Anthrax, nous dire, élément à l’appui, pourquoi Asselineau serait « complotiste » ? Donnez moi un seul exemple, un seul, qui pourrait valider l’idée qu’Asselineau serait complotiste. 

                                  Vous êtes très mal. Ceci est impossible. Votre Rudy Reichsadt pourrait aussi dire que le soleil tourne autour de la terre qu’il en serait aussi crédible. 

                                  Apportez des éléments au débat d’idées. Vous savez pertinenmment qu’utiliser le terme « complotisme » est une tactique éculée de « sidération ». Cela ne marche plus. A moins d’apporter des preuves. Mais ceci est une autre affaire. 

                                • JMBerniolles 16 juillet 2016 09:07
                                  @Fifi Brind_acier

                                  Cela aussi c’est une liquidation de la démocratie en France....

                                  Les partis politiques ne sont plus que des instruments dans un jeu politique où les vrais tireurs de ficelles sont ailleurs....

                                • sirocco sirocco 14 juillet 2016 22:13

                                  J’ai comme l’impression que beaucoup de gens ici se font des illusions sur cette mégère de Theresa May qui n’a jamais été une partisane du Brexit...


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 06:40

                                    @sirocco
                                    Le Parti des Tories est tout aussi divisé que les autres sur le Brexit, elle est donc en train de constituer un gouvernement avec une majorité de pro Brexit.


                                    Le Labour est en train d’éclater en vol. Le Labour, c’est l’équivalent du PS. Corbyn (genre Tsipras) est considéré comme « trop à Gauche », et on lui reproche de ne pas avoir été assez actif pour rester dans l’ UE. Thomas Piketty, qui le conseillait, est parti.

                                    Le Brexit va faire faire des économies à la France. La France est la nouille de service, elle paye des rabais à des pays plus riches qu’elle ( GB, Danemark, Allemagne, Pays Bas, Autriche, Suède ), sans rien demander en retour.

                                    "Ce fut le Royaume-Uni qui inaugura ce genre de demandes il y a 30 ans, et l’on se rappelle encore l’inflexibilité de Margaret Thatcher qui exigeait de retrouver une partie de l’argent versé avec pour formule choc : « I want my money back  »

                                    C’est ainsi que le Royaume-Uni obtint, en 1984, ce qu’il est convenu d’appeler le « chèque britannique » et qui est versé annuellement chaque année depuis lors.

                                    Ce que l’on sait moins, c’est que l’Allemagne a également obtenu un «  chèque » annuel pour minorer sa contribution nette à partir de 1985. Que les Pays-Bas, l’Autriche et la Suède ont aussi obtenu leurs « chèques » annuels à partir de 2002. Et que c’est désormais le Danemark qui bénéficie aussi d’une telle correction."


                                  • Milla (---.---.1.10) 14 juillet 2016 22:29

                                    Voilà, j’avais raison.

                                    Assselineau fait partie du système , d’ailleurs il est relayé par ER Israël. 

                                    Tout ça c’est du blablabla pour plaire aux pro Brexit,un discours banal d’une politicienne. 

                                    Thérésa May C’est tout simplement la thatcher bis qui va faire bouffer son pain noir au petit peuple, l ’arroseur arrosé. 


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 05:35

                                      @Milla
                                      Sauf que le petit peuple va pouvoir intervenir, puisque désormais les décisions sont prises en GB.
                                      Ce qui n’est pas possible aux peuples européens, qui n’ont aucun moyen de pression sur les non - élus qui dirigent l’ UE.


                                      La Commission européenne qui décide des politiques économiques, passe 90% de son temps avec les lobbies. Que peuvent y faire les peuples européens ? Rien, nada, wallou, rien du tout !
                                      De plus, la Gauche et les Syndicats font croire que c’est Hollande qui décide pour égarer l’opinion publique...

                                      Mais évidemment, comme vous ne faites aucune différence entre une dictature et la démocratie...

                                    • eresse eresse 15 juillet 2016 10:53

                                      @Fifi Brind_acier
                                      « Sauf que le petit peuple va pouvoir intervenir, puisque désormais les décisions sont prises en GB. »

                                      Vous croyez vraiment a ce que vous racontez ?


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 18:56

                                      @eresse
                                      Quand de Gaulle a perdu le referendum en 1969, il est parti le lendemain.
                                      Quand nous avons voté NON au Traité de Lisbonne, c’est comme si nous avions dit OUI.
                                      Si vous ne faites pas la différence entre la démocratie et la dictature, mes condoléances.


                                    • eresse eresse 16 juillet 2016 03:49

                                      @Fifi Brind_acier
                                      Je pense que je vais arrêter de converser avec vous. Vous avez l’art de détourner la conversation ou de ne pas répondre dès que cela devient gênant.

                                      Je vous souhaite bonne chance dans votre utopie

                                    • Milla (---.---.1.10) 14 juillet 2016 22:35

                                      Asselineau dit « qu’il faut éviter de remonter à la cause des causes ». C’est bien la preuve qu’il s’agit d’un imposteur et qu’il défend l’élite dont il a toujours fait partie. Quand on a un problème, on va toujours à sa racine pour le résoudre, sinon on tourne en rond.

                                      ASSELINEAU a peur que le peuple s’en prenne aux vrais responsables .


                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 05:37

                                        @Milla
                                        Vous pouvez donner le lien d’une intervention d’ Asselineau qui dit qu’il faut éviter de remonter à la cause des causes ? Vous seriez bien en peine de prouver vos dires...vous n’êtes qu’un troll.


                                      • straine straine 14 juillet 2016 23:27

                                        [... David Davis, le nouveau ministre du gouvernement de Theresa May chargé de toutes les questions liées au Brexit, a annoncé :
                                        « la date éventuelle de sortie officielle de l’Union européen serait en décembre 2018 ». ...]
                                         :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :
                                        J’ai comme un doute sur la motivation et la sincérité des élites anglaises pour ce qui concerne le Brexit !


                                        • izarn izarn 14 juillet 2016 23:46

                                          @straine
                                          Aprés le referendum de 2005, Chirac n’a pas dit qu’il allait proposer un autre traité « le plan B ».
                                          Ils n’ont rien dit, ni fait, en attendant que Sarkosy trahisse.
                                          Au moins elle dit que le RU va sortir....


                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 05:44

                                          @straine
                                          En tous cas, vous pouvez être sûr d’une chose, les z’élites françaises ne risquent pas de vous demander votre avis ... La chèvre du Poitou a été très claire  : « Nous ne ferons pas l’erreur de Cameron, rassurez-vous ! La question était mauvaise, il fallait demander »quelle Autre Europe« les Anglais voulaient... »


                                          Comme il est impossible de changer les Traités européens, envoyer les Français dans une impasse est le sport favori de nos z’élites, qui prônent tous depuis plus de 30 ans, une Autre Europe à la St Glinglin...

                                        • Milla (---.---.1.10) 14 juillet 2016 23:52

                                          M.Asselineau, l’agent du système qui était lui aussi pro-Brexit comme tous les faux dissidents, se met maintenant à dénoncer les conséquences du vote pro-Brexit ! Mais il le savait puisqu’il a toujours fait partie du système ! C’est exactement ce que j’avais dit hier : les faux dissidents pro-Brexit vont pleurer de ce qui va se passer maintenant ! Soral et d’autres crypto-sionistes ont déjà commencé... Mais ce sont eux, justement, qui nous menés dans cette situation par leur soutien au Brexit ! Ils savaient quelles allaient en être les conséquences puisqu’ils font partie du système. Alors venir pleurer maintenant, c’est de la rigolade !

                                          « L’article 50 a mis tout le monde d’accord » : encore faudrait-il que les anglais se décident à l’utiliser ! « Le Royaume-Uni a choisi la liberté » : vous allez voir ce qui va arriver au petit peuple anglais qui va subir une austérité encore plus dure suivie d’attentats ! L’Europe entière va plonger dans une crise économique très grave, dans les attentats et l’austérité : bref, remake des années 30 où ce sont les musulmans qui prendront et aussi, du point de vue économique, le petit peuple français. Ce sont les pro-Brexit qui ont mené à l’arrivée de T.May au pouvoir ; elle va faire manger son pain noir au petit peuple...


                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 05:50

                                            @Milla
                                            A part dans votre imagination, je ne vois pas où Asselineau dénonce quoi que ce soit des conséquences du Brexit ?? Il informe de la suite, c’est tout.


                                            Pour l’instant, tout ce qu’on voit, c’est que la valeur de Livre/dollar a baissé de 6 à 10%.
                                            Si cela se maintient, ça va diminuer les importations, les consommateurs vont se tourner vers des produits intérieurs de remplacement, et cela va booster les exportations, et donc l’emploi.
                                            Un désastre, n’est-il pas ?

                                            Faute de pouvoir dévaluer l’euro, l’UE nous a imposé la baisse du prix du travail par la Loi El Khomri.
                                            C’est vachement mieux, non ?

                                          • Claude Simon Gandalf 15 juillet 2016 10:11

                                            @Fifi Brind_acier


                                            « Faute de pouvoir dévaluer l’euro, l’UE nous a imposé la baisse du prix du travail par la Loi El Khomri.
                                            C’est vachement mieux, non ? »

                                            Parce que dévaluer l’euro (ou le franc), ce ne serait pas la même chose ?
                                            La chaussure produite en Inde pour 2$ par jour, dont toute la plus-value reste dans le paradis fiscal par jeu de sociétés, sera t’elle produite en France lorsque le salaire du salarié cordonnier sera également à 2$ par jour (du fait que tu auras tant dévalué le franc) ?


                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 19:00

                                            @Gandalf
                                            Sauf qu’il n’est pas possible de dévaluer l’ euro. C’est même pour cette raison qu’a été créée la zone euro, pour « obliger les vilains petits élus à envoyer les Etats providence aux égouts ».
                                            Lisez les explications de l’inventeur de l’euro, vous comprendrez à quoi sert une monnaie commune :à mener une politique réactionnaire.


                                          • Milla (---.---.1.10) 15 juillet 2016 01:26

                                            Si vous n’avez pas encore compris que tous ceux qui gravitent autour de la fausse dissidence sont des pantins du système, je ne peux rien pour vous !  Le type a fait HEC, l’ENA, il a travaillé avec Gérard Longuet (un facho de première !), Balladur, Panafieu, Juppé, Sarkozy, Pasqua, etc.  Bref, c’est un pur produit du système ! Et vous croyez vraiment qu’il va se retourner contre ceux qui le font bouffer ? Vous avez un peu de jugeote ou non ?  Tous les petits partis servent les grands partis. Ils servent juste de rabatteurs vers les principaux candidats. D’ailleurs, les politiciens sont juste des pions, vous savez bien qui sont les vrais détenteurs du pouvoir. Mais pour se faire élire, ils ont besoin que vous votiez (pour n’importe quel parti) : l’essentiel est qu’il y ait des députés élus pour voter des lois contre le peuple, lois qui sont décidées par les lo


                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 05:59

                                              @Milla
                                              Les Hauts fonctionnaires sont au service de l’ Etat. Ils travaillent pour tous les Ministres, de Gauche ou de Droite, qu’ils ne choisissent pas plus que votre facteur, les pompiers ou les enseignants ne choisissent leurs Ministres de tutelle...


                                              Les Hauts fonctionnaires préparent les dossiers qu’on leur demandent et les voyages officiels. Asselineau a d’ailleurs été placardisé par Sarkozy et son service d’intelligence économique à Bercy a été supprimé, c’est dire s’il est « dans le système » ...

                                              L’UPR s’autofinance et ne gravite autour d’aucun gros Parti. C’est ballot...

                                            • Legestr glaz Ar zen 15 juillet 2016 06:36

                                              @Milla

                                              Donnez au moins les noms de celles et ceux qui font partie de la « vraie » dissidence.

                                              Est-ce que l’on pourrait savoir qui n’est pas sioniste ? Des noms Milla, éclairez nous.



                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 07:12

                                              @Ar zen
                                              Mettre tout le monde dans le même sac, faire des amalgames, sans fournir la moindre preuve, c ’est la technique des antifas.


                                            • eresse eresse 15 juillet 2016 01:50

                                              il a pris la grosse tete le francois. il se voit deja president. il faut remettre les pieds sur terre, perwonne ne connait l’upr. pour etre connu par la plebe, il faudrait commencer par avoir des mairies puis des conseillers generaux et alors les francais commenceraient a s’interesser aux idees. vouloir passer de rien a president, on est en pleine hallucination. j’ai bien rigole sur ce coup la. ah sacre francois, tu nous faira toujours rire...


                                              • Milla (---.---.1.10) 15 juillet 2016 02:07

                                                @eresse

                                                Exactement !

                                                Asselineau occupe la galerie tout simplement !


                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 06:09

                                                @eresse
                                                UPR - « L’ Europe- La mise en place d’une dictature ».
                                                Il faudrait surtout que les citoyens comme vous, qui connaissent l’ UPR, soient scandalisés de la censure par les médias, depuis 9 ans, d’un Mouvement démocratique et républicain ...


                                                La dictature en cours semble pourtant convenir à bien des gens, qui ne se rendent pas compte que ce sera leur tour un jour.
                                                Souvenez-vous du poème du Pasteur Niemöller...

                                                Quand ils sont venus chercher les communistes,
                                                Je n’ai rien dit,
                                                Je n’étais pas communiste.

                                                Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
                                                Je n’ai rien dit,
                                                Je n’étais pas syndicaliste.

                                                Quand ils sont venus chercher les juifs,
                                                Je n’ai pas protesté,
                                                Je n’étais pas juif.

                                                Quand ils sont venus chercher les catholiques,
                                                Je n’ai pas protesté,
                                                Je n’étais pas catholique.

                                                Puis ils sont venus me chercher,
                                                Et il ne restait personne pour protester.
                                                 


                                              • Legestr glaz Ar zen 15 juillet 2016 06:59

                                                @eresse


                                                C’est donc très exactement le contraire de ce que dit Milla. François Asselineau ne fait donc pas partie du « système ». 

                                                Les 10 milliardaires qui possèdent les « médias » en France l’ont bien compris. L’UPR est bannie de ces médias parce que ce parti présente un risque pour l’élite financière. Pensez donc, l’UPR veut donner sa souveraineté au peuple et souhaite sortir de l’Union Européenne.

                                                Si vous engagiez un peu de réflexion vous comprendriez que les élites financières qui détiennent les médias assurent la promotion de ceux qui les servent. Ce n’est pas plus compliqué que cela.

                                                Vous n’avez pas compris que François Asselineau s’oppose frontalement à ces gens. S’il faisait partie du système, s’il ne dérangeait pas, il apparaitrait dans les merdias. Avec 11.500 adhérents, l’UPR est aujourd’hui un mouvement installé. Malgré tout, hormis sur le net, jamais vous n’entendrez parler de ce parti dans les merdias. 

                                                Sortir de l’Union européenne et supprimer la procédure du congrès est une chose que les puissances de l’argent ne veulent pas. Ceci va à l’encontre de leurs intérêts particuliers. Ils font taire l’UPR qui est le « seul » parti qui annonce sa volonté de sortir de l’UE. En revanche, les « merdias » assurent avec beaucoup de malice que le FN ou DLF sont opposés à l’Union européenne. Ce n’est pas faux. Pourtant, ces opposants de pacotille ne parlent jamais, jamais, de sortir de l’UE. Ils veulent « fonder » une « autre Europe ». Les critiques de ces 2 partis envers l’UE sont nombreuses, certes, mais ils sont des leurres puisqu’ils ne donnent jamais les véritables clés de compréhension du fonctionnement dictatorial de l’UE.

                                                Mais puisque le peuple français est dans l’incapacité de comprendre cette supercherie, puisque les « merdias » jouent le jeu de la promotion des faux opposants (y compris Mélenchon qui voudrait une Europe des travailleurs), ceux qui ne présentent pas de danger pour les intérêts particuliers, alors il continuera à être pris pour le larbin de ces messieurs dames. 
                                                J’enrage de voir que l’élite financière a bien verrouillé son plan et que nombre d’entre nous y tombons à pieds joints. 



                                                Continuez donc à faire confiance à ceux à qui l’élite financière font aussi confiance. Vous êtes l’objet d’une technique manipulatoire et vous ne vous en rendez même pas compte. 

                                              • eresse eresse 15 juillet 2016 10:16

                                                @Ar zen
                                                On ne parle même pas de médias. Le système démocratique en France commence par le bas. Vous n’avez même pas le moindre soupcon de mairie et vous revez deja de présidentielle.
                                                Commencez par gagner des mairies conséquentes et après on s’interressera à votre cas.
                                                Commencez par montrer ce que vous valez en terme de gestion locale avant de rever au national.
                                                C’est le B, A : BA
                                                Et pour gagner une mairie, il n’y a pas besoin de médias. Il y a besoin de bonnes idées et perspectives pour vos futurs administrés, du pragmatisme et des gens qui en veulent,,qui se donnent ; pas des bobos de salon et de clavier.
                                                Lachez votre clavier et mouillez la chemise car pour l’instant vous n’avez rien à faire valoir, Vous saoulez ou faites rire les gens (selon le cas) avec vos « moi si j’etais president » à répétition.


                                              • eresse eresse 15 juillet 2016 11:58

                                                @Fifi Brind_acier
                                                « depuis 9 ans »

                                                9 ans que je voie des gens vivre une hallucination collective consistant en croire que l’on peut atteindre le sommet sans commencer par gravir la base.
                                                Réveillez vous et reprenez vos esprits. Sortez de votre comportement sectaire et remettez votre bon sens en marche...

                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 19:06

                                                @eresse
                                                Mais réveillez-vous ! C’est la télé qui fait connaître les candidats ! Les Français ne peuvent pas voter pour un Parti qu’ils ne connaissent pas ! Et ce sont les médias, la télé en particulier qui font les élections.
                                                Le résultat des élections est exactement proportionnel aux temps de passages à la télé.


                                              • eresse eresse 15 juillet 2016 21:21

                                                @Fifi Brind_acier
                                                « C’est la télé qui fait connaître les candidats »

                                                Je ne sais pas si vous faites semblant de ne pas comprendre mon post précédent ou si vous êtes trop endoctriné pour comprendre.
                                                Commencez par le bas avant d’espérer atteindre le haut. Et pour commencer au niveau municipal et départemental, il n’y a pas besoin de Télé. 

                                                Si vous n’avez pas compris ca, votre gourou lui, en vieux briscard de la politique, en est bien conscient, ou alors c’est grave
                                                Donc, quel est le but de sa manœuvre ?
                                                Etes vous conscient de l’impasse dans laquelle vous vous trouvez ?
                                                Et même si on parlait de vous au journal télévisé, le français lambda ne sait pas ce que vous valez dans la gestion quotidienne d’une municipalité ou d’une région. Comment voulez vous qu’il vous fasse confiance pour la gestion d’un pays ?
                                                Vous croyez qu’il va gober tous les beaux discours de votre « gourou » ?
                                                Et après l’article 50 que fait’on ? On revient au temps de giscard ?

                                                Réveillez vous !

                                              • Milla (---.---.1.10) 15 juillet 2016 02:23

                                                Thérèse may utilise le blabla politicien pour rassurer les électeurs pro-Brexit pour qu’ils ne se rendent pas compte de la supercherie. D’ailleurs, ce sont les lobbys et la finance qui décident : ceux qui gouvernent sont dans l’ombre. Ces ministres-là ne sont que des pantins.


                                                • soi même 15 juillet 2016 02:30

                                                  A tous , il y a un un attentat à Nice :

                                                  Plusieurs dizaines de morts dans un attentat à Nice pendant le feu d’artifice du 14 juillet

                                                  date_header "> 14 juil. 2016, 23:01


                                                  Alors que la Fête nationale battait son plein à Nice, un camion blanc a foncé dans la foule, faisant de nombreux blessés a indiqué la mairie. La préfecture des Alpes-Maritimes parle d’un attentat et invite les gens à rester chez eux.

                                                  75 morts et 15 blesses .




                                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 06:12

                                                    @soi même
                                                    Il serait peut-être temps que les citoyens comprennent qu’il urge de sortir de l’ UE & de l’ OTAN...La politique étrangère de la France est dictée par l’ OTAN, qui mène des guerres d’ingérence, tout en soutenant les pseudo gentils égorgeurs modérés...
                                                    Lettre d’un ancien Ambassadeur de France à Hollande.


                                                  • berry 15 juillet 2016 08:04

                                                    Aucun élément ne permet de parler d’ingérence de l’Otan pour l’instant ; le terroriste est présenté comme un tunisien qui habite sur place.

                                                    On nous parlera sans doute d’un « déséquilibré », un de plus ! Ces pays en regorgent apparemment, ce doit être une spécialité locale.

                                                     

                                                    Il faudrait s’interroger sur la propension des afro-musulmans à développer des troubles psychiatriques et des comportements anti-sociaux. (incivilités, délinquance classique, violence, fanatisme religieux.) 

                                                    Encore un sujet tabou qui n’est pas abordé.


                                                  • ENZOLIGARK 15 juillet 2016 05:33

                                                    ... UPR  : AhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhA ......... . ... АФФ ИСС ...


                                                    • ENZOLIGARK 15 juillet 2016 05:55

                                                      @ENZOLIGARK ... , ... ReReRe  : TANT QUE PARLE L ’ ECONOMIE [ Music / VIDEO by Silmarils ] . ... АФФ ИСС ...


                                                    • Robert GIL Robert GIL 15 juillet 2016 07:18

                                                      Asselineau se proclame anti système et se veut la voix de ceux qui subissent la politique des partis traditionnels, des gouvernements successifs et de Bruxelles. Dans cette énumération de responsables, il en oublie volontairement un : le patronat. Les fermetures d’usines, les suppressions d’emplois, le chômage, les bas salaires, la remise en cause des acquis sociaux ne seraient pas de sa responsabilité. Comme si les décisions du gouvernement, et celles de Bruxelles, n’étaient pas prises en fonction des besoins et des seules exigences du patronat !
                                                      .
                                                      Sortir de l’euro sans sortir du capitalisme c’est encore un slogan de droite pour éviter que les salariés s’en prennent au système en place … Asselineau manipule les gens au profit du Medef et de l’ordre établi ! L’UPR est l’une des composantes créées au service des droites européennes. Dans chaque pays de l’union il y a son équivalent (lister toutes les formations plus ou moins marginales de droite et d’extrême droite qui fleurissent dans les divers pays de l’UE) pour canaliser la colère des gens et les empêcher de pencher trop à gauche ! Leur but est que si l’Europe explose, dans chaque pays le capitalisme sera préservé et les affaires pourront continuer …avec comme partenaires les autres capitalistes européens … tout changer pour que rien ne change !
                                                      .

                                                      ASSELINEAU et l’UPR ou l’imposture anti-européenne

                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 juillet 2016 19:11

                                                        @Robert GIL
                                                        Et bien sûr, rester dans l’ UE permet de combattre le capitalisme ... Où ça ? Dans quel pays de l’ UE voyez-vous la fin du capitalisme ? En France, avec la loi Travail ? En Grèce, sans doute ? Les Grecs en 4 ans, ont fait plus de 20 000 manifestations, ils sont ruinés. En Espagne, au Portugal, que la Commission européenne va sanctionner ? Où sont les victoires contre le capitalisme ?


                                                      • franc 15 juillet 2016 07:25

                                                        Oui c’est un discours important ,et si cela se traduit dans la réalité ,ce serait formidable.

                                                        -

                                                        Mme Thérésa May est une femme sérieuse et intelligente

                                                        -

                                                        Il est à noter qu’elle est contre la parité homme-femme et pour le mariage gay.

                                                        -

                                                        il faut reconnaître que la classe politique anglaise ,hommes et femmes ,sont de meilleure qualité à un niveau supérieur à la classe politique française


                                                        • berry 15 juillet 2016 07:28

                                                          Nouvel attentat commis par un tunisien à Nice, 80 morts.

                                                          La France se libanise progressivement, comme prévu par Boris Le Lay.

                                                          https://www.youtube.com/watch?v=aOq_xtESQw4


                                                          • zygzornifle zygzornifle 15 juillet 2016 09:56

                                                            depuis le temps que les politiques inondent le monde de discours sans lendemain .....


                                                            • Djam Djam 15 juillet 2016 10:17

                                                              Perso, je m’interroge sur ce énième attentat « islamiste »....
                                                              Une fois de plus on retrouve (tiens donc....) une carte d’identité restée proprement dans le camion ! Décidément, y sont tête en l’air les terroristes...
                                                              Prolongation de l’état d’urgence ? Tiens donc bis...
                                                              Le monde entier consterné par l’attentat de Nice ? Et pour les victimes musulmanes des pays de la Méditerranée, y sont aussi consternés ?
                                                              Le chauffeur a là encore été tué par les forces de l’ordre ? Ben comme pour les précédents, on les interrogera jamais n’s’pas ?
                                                              C’est curieux comme tout ça me rappelle le réseau Gladio...
                                                              Enfin, j’dis’ça... j’dis’rien....



                                                                • Xenozoid 15 juillet 2016 20:29

                                                                  mon ami disait, pour faire la hyene fait le con.pour faire le con fait la may


                                                                  Tina

                                                                  Theresa May vows today to put herself and her party at the service of ordinary people in a “mission to make Britain a country that works for everyone” as she launches her campaign to become Conservative leader.

                                                                  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 15 juillet 2016 21:06

                                                                    Theresa May
                                                                    - celle qui a travaillé à la banque d’Angleterre ?
                                                                    - celle qui a enterré le dossier sur les pédophiles (en haut lieu) lorsqu’elle était responsable du MI5 ?
                                                                    - celle qui a dit au CFI (équivalent du crif) « Without its jews, britain would not be britain » (y’a pas un 1er ministre français qui a dit qq chose ds le mm genre ?) ?
                                                                    - celle qui vit dans le même village qu’Uri Geller impliqué dans les affaires pédophiles, lié au mossad et au programme MK-ultra ?

                                                                    C’est de cette Theresa May dont on parle ? ^^


                                                                    • simplesanstete 16 juillet 2016 09:31

                                                                      @bouffon(s) du roi

                                                                      Pure coïncidence, prenez du padalmagame, un médicament révolutionnaire !

                                                                    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 16 juillet 2016 11:41

                                                                      @simplesanstete
                                                                      Mince j’avais oublié ma pilule ! ^^ 


                                                                    • soi même 17 juillet 2016 13:41

                                                                      A François, comme je vous comprend, néanmoins, je ne partage pas votre enthousiasme sur se supposer discourt historique, et la raison profonde de cela c’est que vous gardé bien de nous expliquez que la moelle épinière de l’Angleterre n’est pas la Couronne , la Chambre des lords , mis le Premier Ministre, mais bien la City. qui est l’État dans l’État.


                                                                      • Elliot Elliot 17 juillet 2016 19:35

                                                                        Un peu distrait par l’absence de guillemets, j’ai un moment cru que j’avais raté une séquence et que Monsieur Asselineau était effectivement le chef du gouvernement de la France.
                                                                        Non d’ailleurs que la chose pût m’offusquer, en l’occurrence son insignifiance lui tient lieu de viatique mais il lui serait difficile d’égaler en médiocrité le sieur Valls, ce qui le voue à jouer les utilités .
                                                                        Par charité, nous n’évoquerons pas le président Hollande, le décence ou la charité chrétienne ou la mansuétude que donne la fréquentation assidue de l’humanisme nous interdit de tirer sur une ambulance lorsque, toutes sirènes libérées, elle se dirige vers l’unité des soins palliatifs pour accompagner le naufrage d’un ectoplasme présidentiel.



                                                                        • LOKERINO LOKERINO 18 juillet 2016 07:49

                                                                          ha ha ! encore une « perle » du gourou et maitre de l’upr , on note encore et on ressortira cela dans quelques mois, si la real politique n’aura pas pris le pas sur le parfum démagogique de ce discours qui fait si plaisir au spécialiste Asselineau 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès