• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La rançon du mépris

La rançon du mépris

« C’est l’échec de la politique de diabolisation du FN, assure Denis Baupin. Il faut arrêter de jouer sur des fantasmes de la peur qui ne sont plus ressentis par les Français. Désormais, il faut lutter projet contre projet »

Élections : la bérézina des écologistes et de la gauche

 

PNG - 117.7 ko
Petit matin brun et pluvieux.

Ce ne sont plus des élections que nous avons dans ce pays, mais des catastrophes naturelles. En tout cas, c’est ce que l’on pourrait penser tant on nous rabat les oreilles avec le séisme ou le tsunami (c’est selon les allégories climatiques) des Européennes 2014. Ce qui est fort cocasse si l’on repense au grand silence médiatique qui a précédé la tempête électorale. Cela dit, chacun y va aujourd’hui de son interprétation au doigt mouillé et surtout, cherche qui pourrait bien porter le chapeau de cette débâcle pourtant maintes fois annoncée.

Abstention, piège à cons !

Je dois avouer que c’est ma préférée de la matinée. Si le FN a remporté le morceau d’aussi éclatante façon, c’est de la faute aux abstentionnistes… mais surtout pas celle des journalistes et des politiques des médias et partis dominants, dont on sait comme ils n’ont pas épargné leur peine pour donner au plus grand nombre de bonnes raisons et une sacrée envie de s’impliquer dans cet acmé démocratique qu’a été cette campagne des Européennes 2014. Une campagne exemplaire en tous points, qui a pris soin de ne pas laisser sur le côté les grandes questions de société qui préoccupent la majorité de nos concitoyens… celle-là même qui a préféré de ne pas faire le déplacement hier.

Donc, on brocarde les abstentionnistes, ces pourvoyeurs du fascisme, sans même se poser la question essentielle : pourquoi diable tout le monde a-t-il l’air de penser que les abstentionnistes auraient voté différemment du reste du corps électoral ?

Tout d’abord, imaginer que les abstentionnistes auraient un comportement radicalement différent de celui du reste de la population est une interprétation pour le moins fallacieuse. Imaginer que 57 % de personnes puissent avoir un comportement radicalement différent des autres 43 % serait un défi aux lois statistiques. Même si le fait de ne pas aller voter les différencie du reste de la population, ils peuvent au mieux par leur mobilisation infléchir telle ou telle tendance, reste à savoir dans quel sens. Si l’abstention représente un défi aux partis de tout bord, alors il est à craindre qu’elle n’accentue le vote protestataire dont on sait qu’il est aujourd’hui (malheureusement) porté par le FN. Les municipales ont montré qu’un niveau plus élevé de mobilisation ne changeait pas radicalement la donne.

Catastrophe annoncée, par Michel Leis

Et d’ailleurs cette corrélation supposée entre abstentionnisme et autoroute dégagée pour le FN a tendance a être sérieusement démentie par les faits. Ainsi, dans ma campagne traditionnellement acquise depuis des lustres aux caciques du PS, la forte mobilisation – elle aussi très traditionnelle et remarquable – de l’électorat n’a pas empêché le FN de faire des scores d’autant plus retentissants qu’ils dépassent largement la moyenne nationale déjà fort peu réjouissante.

Encore plus éloquent, la sociologie de la dissidence : si le FN a été majoritairement porté aux urnes par le vote des jeunes et des ouvriers, il se trouve, étonnamment, que ce sont ces deux mêmes catégories qui se sont également le plus abstenues.
Comprenne qui pourra.

D’ailleurs, les chiffres sont plus têtus que toutes les mules des contrebandiers de l’Histoire réunies : l’abstention a été plus faible en 2014 qu’en 2009 et le FN est passé de 6 à 25 %.

La raclée

Ce qui est intéressant, c’est de noter qu’entre les présidentielles de 2012 et les Européennes de 2014, le FN a baissé en nombre de voix. En valeur absolue, il n’a pas progressé d’un pouce. C’est juste que les partis majoritaires habituels, eux, ont pris une énorme raclée. Autrement dit, le gros de la classe politique régresse, c’est juste que le FN régresse nettement moins vite que les grosses formations.

Certes, l’on me répliquera doctement que je compare des navets et des carottes. Dans un premier temps, les deux s’additionnent fort bien dans le pot-au-feu. Ensuite, les gens ne votent pas en fonction des types de scrutins, mais de la situation au moment du vote. Ainsi, deux scrutins qui n’ont pas grand-chose à voir en terme de circonscription, de portée ou de rayon d’action ont toujours tendance à présenter les mêmes configurations politiques s’ils se succèdent rapidement dans le temps. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’on a groupé les législatives au cul des présidentielles, histoire d’optimiser les chances d’avoir une Assemblée nationale en adéquation avec le pouvoir exécutif fraichement mis en place et de s’éviter ainsi au maximum d’avoir une chambre d’opposition ou de se retaper le traumatisme de la dissolution.

Tout se passe comme si les gens prenaient note à chaque fois de la politique menée suite à leur choix électoral et ajustaient ensuite leur vote en fonction de leur satisfaction ou déception, c’est à dire, comme si chaque vote était la sanction du précédent.
On pourrait même appeler ça un vote sanction.
Ce serait étonnant non ?

D’imaginer que les gens puissent avoir des réflexions du genre : puisque ces cons n’ont pas tenu leurs promesses, ils peuvent crever pour que je revote pour eux.

Mais non, c’est bien connu, les électeurs sont des veaux avec une mémoire de poisson rouge.

La République du mépris

JPEG - 87.8 ko
C’est arrivé près de chez nous

Comme d’habitude, le personnel politique se dépêche de nous annoncer que cette fois-ci, il a bien entendu ce petit peuple qu’il est censé représenter. Finalement, de Gaulle avait tout résumé dans un sublime grand écart qui allait du les Français sont des veaux ; la France entière est un pays de veaux à je vous ai compris, ce qui fait probablement de lui le plus grand – et le seul répertorié à ce jour – vitulinologue n’ayant jamais existé !

Et comme d’habitude, il nous explique qu’il va continuer exactement la même politique, dans la même direction, mais en y allant plus vite… et probablement en klaxonnant. Ah oui, et sans oublier une grosse tartine de pédagogie au saindoux, parce que c’est évident, on est vraiment trop con pour comprendre que tout cela, c’est pour notre bien.

« Il y a un très grand scepticisme vis-à-vis de ceux qui gouvernent ou ont gouverné, je le sais bien, mais il ne s’agit pas de baisser la garde », a dit Manuel Valls. « Une feuille de route a été tracée et moi, je ne veux pas changer cette feuille de route. »

« Je crois que nous devons continuer, expliquer et surtout qu’il y ait des résultats concrets. Tant que le chômage ne baisse pas, tant que le pouvoir d’achat n’augmente pas, tant que les impôts ne baissent pas, les Français ne nous croiront pas. »

De nombreux responsables de la majorité avaient déjà dit qu’il ne faudrait pas s’attendre à un changement de cap en cas de déroute électorale, en dépit de la révolte de parlementaires socialistes contre le plan d’économies de 50 milliards d’euros du gouvernement.

Le gouvernement tente de réagir au séisme politique

Encore plus fort, Valls dégaine l’arme fatale : il va baisser les impôts !

« Il faut de nouvelles baisses d’impôts, notamment de l’impôt sur le revenu, parce que ces impôts, cette fiscalité pèsent lourdement sur les couches populaires et les classes moyennes. Il le faut parce que c’est devenu insupportable », a dit Manuel Valls sur RTL.

« Je suis convaincu qu’après une augmentation de 30 milliards d’impôts entre 2010 et 2012, et la même somme depuis 2012, il faut baisser la fiscalité », a-t-il ajouté.

Selon ses proches, le Premier ministre n’aurait fait que confirmer sa détermination à réduire la pression fiscale plutôt que d’annoncer une nouvelle salve de baisses d’impôts.

« Ce n’est pas une annonce, cela confirme les baisses d’impôts prévues », dit-on dans son entourage.

Le gouvernement tente de réagir au séisme politique

Déjà, il nous prend des billes, parce qu’il n’annonce rien d’autre que ce qui était déjà prévu.

Ensuite, il prouve définitivement qu’il n’a rigoureusement rien à cirer des élections, de leur résultat et de toutes ces conneries pseudodémocratiques.

Puisqu’on vient justement de lui expliquer que ce sont les prolos qui votent le plus pour les fachos. Les gars qui finissent le mois le 5. Qui surfent sur le seuil de pauvreté et qui ne sont donc absolument pas concernés par d’éventuelles baisses d’impôts. Sauf qu’il faudra bien compenser ce nouveau recul des recettes et qu’il y a fort à parier qu’il se fera aux dépens des prestations sociales redistributives, celles-là mêmes qui concernent directement tous les prolos et qui ont pour objectif de réduire les inégalités et donc, la colère et la frustration légitimes des gueux de la République.

De toute manière, comment s’étonner que les classes populaires se réfugient dans la contestation électorale, que ce soit par le vote FN ou l’abstention, alors que le parti qui est censé défendre leurs intérêts de classe majoritaire de ce pays a décidé de les laisser tomber dans le plus parfait mépris ?

Ne vous demandez pas ce que la gauche peut faire pour la population, demandez-vous ce que la population peut faire pour la gauche.

En avril et mai 2012, la sociale technocratie représentée par le PS et François Hollande a gagné les élections législatives et présidentielles contre la technocratie libérale représentée par l’UMP et Nicolas Sarkozy. Cette victoire résulte d’un plan de bataille conçu par les stratèges de Terra Nova, un « think tank » proche du PS, « piloté par une demi-douzaine de permanents, doté d’un budget annuel d’environ 500 000 euros, financé par des mécènes comme Areva, Air France, Microsoft, ou la S.N.C.F. (Le Monde, 20 juillet 2012)

Loin d’être secret, ce plan de bataille publié sur le site de Terra Nova, le 10 mai 2011, était lu et commenté par les membres du microcosme politicomédiatique. Aujourd’hui les analystes de Terra Nova ont rejoint les bureaux des ministères, sauf le principal d’entre eux, Olivier Ferrand, mort d’un jogging de trop.

Leur rapport, « Gauche : quelle majorité électorale pour 2012″ (Bruno Jeanbart, Olivier Ferrand, Romain Prudent), exhibe un cynisme si époustouflant, si décomplexé dans le séquençage marketing de l’électorat, il explique avec tant d’ingénuité comment manipuler et duper chaque catégorie, ou pourquoi il faut mépriser la classe ouvrière, que nous ne pouvons faire moins que de contribuer à notre tour à sa publicité, suivant la maxime de Marx : « Il faut rendre la honte plus honteuse encore, en la livrant à la publicité. »

Notre seul regret est de ne pouvoir publier aussi les notes de Patrick Buisson, l’éminence brune de Nicolas Sarkozy, dont le contenu aurait à coup sûr démontré la symétrie, la similitude et la complémentarité des deux hémisphères partidaires de la technocratie.

Rapport de Terra Nova sur la stratégie électorale de la gauche (2011)

Qui sème le mépris, récolte le fascisme.


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 27 mai 2014 10:41

    Il y a longtemps que les « vrais démocrates »auraient du démonter les projets du FN et éviter de tomber dans ces tentatives de diabolisation. Les guignols de C+ notamment continuent des les montrer « la bave aux lèvres ».

    Mais, pour attaquer « projet contre projet », il aurait d’abord fallu que les « partis de pouvoir » en aient et qu’ils soient acceptables par les électeurs. Or, ils n’en ont qu’un seul : continuer, comme si de rien n’était. C’était vraiment trop difficile à défendre.

    Par conséquent, on continuera de continuer de tenter de diaboliser et de parler des « néo-nazis » qui vont reconstruire des camps de concentration .

    Et le FN continuera de demeurer la seule alternative au pouvoir, par conséquent ...


    • Monolecte Monolecte 27 mai 2014 13:19

      Oui, l’instrumentalisation de la peur du FN a permis de masquer le fait que toutes les formations politiques adhèrent aux valeurs du capitalisme débridé, inégalitaire et productiviste et n’ont donc pas d’autre programme que le maintient des classes possédantes au sommet de la chaine alimentaire... toutes les formations, y compris le FN.


    • jaja jaja 27 mai 2014 13:31

      Vous pensez vraiment que ces gens là sont pour le maintien du système capitaliste ?

      http://www.youtube.com/watch?v=vKoHjW-kpeo

      Qu’attendons-nous pour les soutenir en masse (eux et tous les autres qui se battent dans le silence médiatique)...


    • Alpo47 Alpo47 27 mai 2014 13:37

      Bien entendu, le FN n’est absolument pas une alternative. Il sert juste à diaboliser les opposants « tu es contre l’euro, l’UE, ... tu es donc du FN ... fasciste... antisémite ...etc.. ». Toute constestation est ainsi étouffée, diabolisée. C’est la fonction essentielle (la seule ?) du FN.

      Et les débordements, notamment de JMLP, aident à créer ce phénomène de repoussoir et ... à maintenir le système en place.

      Le FN ne veut absolument rien changer, d’ailleurs, il sait bien qu’il n’a aucune chance d’accéder au pouvoir. Ainsi des élus du parlement européen qui sont noyés dans 750 élus de tous bords. Aucune chance de faire évoluer quoi que ce soit.

      Juste une mascarade supplémentaire. Les contestaires se sont fait plaisir, pourtant demain sera semblable à hier.

      Toujours ... « faire mine de changer pour que surtout rien ne change »


    • Monolecte Monolecte 27 mai 2014 13:48

      Je suis certaine que les dirigeants du FN, pratiquement tous des gros bourgeois assujétis à l’ISS, sont pour l’accentuation du modèle capitaliste libéral dont ils sont les principaux bénéficiaires. Ensuite, ils ont travaillé leurs discours et leurs promesses, parce que, contrairement à Terra Nova qui a conseillé les socialos, ils savent compter et donc qu’ils ont absolument besoin des voix des prolos pour prendre le pouvoir.
      Il suffit de se pencher sur leurs actes et leurs œuvres !


    • Le printemps arrive Le printemps arrive 27 mai 2014 14:16

      @alpo : le FN ne demeure la seule alternative visible médiatiquement au pouvoir seulement par le fait qu’il a un accès aux médias dominants plus aisé que les autres.

      Sinon, des alternatives il y en a pleins et pour tous les goûts (j’ai eu perso un faible pour celle-ci).


    • leypanou 27 mai 2014 17:58

      @Monolecte :

      " le fait que toutes les formations politiques adhèrent aux valeurs du capitalisme débridé, inégalitaire et productiviste et n’ont donc pas d’autre programme que le maintient des classes possédantes au sommet de la chaine alimentaire " : c’est quoi cette généralisation facile ? Je ne pense pas que le M’PEP, en ne prenant que lui, malgré le fait que je ne partage pas toutes ses positions, ait comme programme le maintien des classes possédantes au sommet de la chaîne alimentaire.


    • Croa Croa 27 mai 2014 18:38

      « les dirigeants du FN, pratiquement tous des gros bourgeois assujétis à l’ISS, »

      Oui, mais font-ils partie de l’oligarchie ? Le vrai pouvoir est maintenant relativement concentré (Les Bilderberg et quelques banques ) et il est tout à fait possible que sous la première couche de crabes du panier une stratégie de récupérations populaires soient jugée pertinente.

      Si oui ce sont évidemment de faux amis mais pour autant faudrait-il en rejetter l’opportunité ? L’oligarchie ne se gêne pas pour user des divisions prolétariennes, alors après tout ? 


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 27 mai 2014 23:26

      Si je comprends biens l’auteuse, la voix de la majorité est celle de la raison ?????
      Hum... ça se saurait, non ? smiley


    • Denzo75018 28 mai 2014 07:30

      Canal+ est persuadé de manipuler ses spectateurs ! Après avoir involontairement fait élire CHIRAC : « Manger des pommes », ils vont être l’instrument de la victoire du FN ! Ne devraient-ils pas réfléchir au fait que 40% des -30ans ont voté FN....Même sur leur coeur de cible, les guignols n’ont pas prise ...


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 27 mai 2014 10:59

      « attaquer « projet contre projet »

      L’ennui, c’est que les medias et la plupart des électeurs se sont focalisés sur leurs rancœurs mais qu’on n’a fait aucun cas des projets de ceux qui en avait (qui a lu les propositions de  »Nouvelle Donne« , p. ex. ?)
      On a clamé Oui ou non à l’Europe, oui ou non à Hollande/Valls mais l’on n’a pas cherché à améliorer les choses. Ce vote n’a été qu’un immense défouloir !

      Quant à vouloir éradiquer le mouvement »bleu marine" en continuant mécaniquement à le diaboliser, on a vu que cela ne marchait plus. Et si la fille Le Pen arrivait en tête aux présidentielles, je ne suis pas sûr qu’on mobiliserait comme on l’a fait lorsque son père a dépassé Jospin !

      • Monolecte Monolecte 27 mai 2014 13:26

        J’ai entendu vaguement un leader de l’UMP (peut-être même Copé...) qui appelait au sursaut républicain...
        Je me souviens - et je ne dois pas être la seule - du vote Chirac avec des pinces à linge sur le nez. Et surtout qu’ensuite, une politique brutale a été appliquée sous prétexte que nous l’aurions choisie (monstrueux foutage de gueule, quand même) et que le port de la pince à linge a été interdit dans les bureaux de vote.

        M’étonnerais fortement que le coup du front républicain marche une fois de plus. Parce que la majorité des gens se lasse du chantage à l’alternance, parce que depuis le début de la fausse crise, certains prennent bien plus cher que les autres et n’ont franchement plus grand chose à perdre, comme en témoigne cet excellent article que je vous invite à lire en entier :


      • 65beve 65beve 27 mai 2014 18:41

        Monolecte,
        La seule chose qui ne m’a pas fait regretter d’avoir choisi Chirac en 2002, c’est que ce dernier n’a pas envoyé nos enfants se faire tuer en Irak.
        Pour le reste......

        cdlt.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 mai 2014 19:58

        Le FN a été propulsé dans les médias par Mitterrand en 1984.
        C’est Roland Dumas qui l’explique.

        Le FN n’avait pas seulement pour fonction de diviser la Droite, mais aussi de servir de contrefeu à toute velléité de sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, ou de cesser de voter pour tous les Partis europathes par un chantage :
         « Votez pour nous, sinon, ce sera le FN qui passera ! » - « Pacte républicain contre le FN ! » etc.

        J’ai aussi voté Chirac avec une pince à linge sur le nez. La Gauche utilise avec le FN une technique de manipulation qui s’appelle « psychology reverse ».

        Quand un gouvernement ne veut pas ouvrir un débat comme la sortie de l’ UE, il charge du sujet le Parti le plus rejeté et ne discute qu’avec lui.

        Vous avez pu remarquer dans cette campagne, qu’il n’y avait pas de débat sans le « spécialiste FN euro critique ». Aucun Prix Nobel d’économie, ni Jacques Sapir, ni Berruyer, ni Philippe Murer, ni Asselineau, ni Etienne Chouard n’ont été invités pour parler de l’ UE et de l’ euro... Rien que le FN.

        L’utilité de cette technique consiste à répondre à tous ceux qui n’ont rien de commun avec le FN : « Vous voulez sortir de l’ UE ? Mais c’est une idée de fachos, comme le FN ?! »

        Pendant 40 ans, beaucoup d’électeurs sont allés voter « pour que le FN ne passe pas », cette fois, ils sont tellement en colère contre la classe politique, qu’ils ne se sont même pas déplacés. Le FN a perdu plus de 2 millions d’électeurs, les autres encore bien davantage !

        S’il y avait un bilan à faire, ce n’est pas sur le FN, c’est sur la colère qui monte chez les autres...


      • 65beve 65beve 27 mai 2014 21:40

        @Fifi,
        « Le FN a été propulsé dans les médias par Mitterrand en 1984. »

        il a aussi été propulsé à l’Assemblée Nationale avec plus de 30 députés.

        cdlt


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 mai 2014 06:03

        65 beve,
        Toujours grâce à Mitterrand !
        C’est Fabius qui a fait changer la loi électorale pour y introduire de la proportionnelle aux élections législatives de 1987.

        Si vous ne comprenez pas que vous êtes l’idiot utile de la Gauche depuis 40 ans, tant pis pour vous !


      • brieli67 28 mai 2014 20:04

        INTERVENTION UN


        de l’ami de PASQUA

        trés matinal

      • Radix Radix 27 mai 2014 11:09

        Bonjour Monolecte

        Bon billet qui reflète mon état d’esprit d’abstentionniste.
        Je ne voyais pas la nécessité de déposer un bulletin blanc dans l’urne et encore moins de voter FN.

        Par contre je n’ai pu trouver la définition de « vitulinologue » ?
        Pourriez-vous éclairer ma lanterne.

        Radix


        • Monolecte Monolecte 27 mai 2014 13:28

          C’est un pur néologisme de mon invention, mais construit sur de bonnes bases latines smiley
          M’a beaucoup fait rire de le créer, celui-là !


        • Radix Radix 27 mai 2014 15:23

          Merci Monolecte.

          Comme la tête de veau était son plat préféré, j’ai fini par décrypter vôtre « rébus ».

          Mais, à sa décharge, je dois dire que, contrairement à son grand prédécesseur, il ne les méprisait pas les « veaux », il leurs a même évité une guerre en Irak !

          J’en parle d’autant plus que je n’ai jamais voté pour lui.

          Radix


        • Croa Croa 27 mai 2014 18:52

          Amis bobos,

          S’il vous plaît pensez aux pauvres sujets ordinaires n’ayant jamais fait de grec ou de latin...

          Moi je suis largué, là ! smiley

          (Mais bon ça ne fait rien... Comme d’habitude on passe...  !


        • Monolecte Monolecte 27 mai 2014 19:07

          Tu sais, j’ai cherché s’il existait un mot pour spécialiste du veau (il y a des mots pires que ça), mais non. Donc, j’ai cherché s’il existait un mot pour relatif au veau... c’est vitulin du latin vitulinus (quand même... smiley). Donc, tu bricoles une terminaison en logue et hop, tu as ton spécialiste du veau smiley


        • Radix Radix 27 mai 2014 19:19

          Bonsoir Croa

          Nul mépris et en plus tu peut me traité de bouseux mais pas de bobo !

          J’ai du demander à Monolecte de m’aiguiller, car mes classes latines sont fort loin et il m’a fallu l’aide d’internet pour comprendre : j’avais oublié que vitulus était le veau !
          Si j’ai répondu de façon sibylline c’est que je ne voulait pas lui gâcher son effet, d’ailleurs Alinea plus bas a fait de même.

          Radix


        • ffi ffi 27 mai 2014 20:47

          Le veau en latin se dit vitulus
          Mais il faut prendre le génétif : vituli = « du veau ».
          d’où vitulilogue -> spécialiste du veau.
           
          Cela dit, cela ne se fait pas trop de mélanger racines latines et racines grecque, dit-on. En grec, le veau se dit μόσχος (= moschos, à prononcer moscos), d’où le terme qui s’en déduit moschologue -> spécialiste du veau.

          Bon, je pinaille, mais je suis content d’avoir trouvé une collègue en ingénierie des mots. Le français a cet intérêt que l’on peut y former les mots dont on a besoin en puisant dans le lexique de deux langues mortes, le grec ancien et le latin. Mais cette possibilité n’existe que s’il y a une connaissance de ces langues, ce qui était vrai dans l’éducation lettrée classique. Or, celle-ci est en train d’être éradiquée : les licences de lettres classiques vont être supprimées l’an prochain, si elle ne l’ont pas déjà été...


        • Croa Croa 27 mai 2014 23:12

          Ffi !

          On peut aussi combiner des mots connus de tous et jouer avec les préfixes et les suffixes, etc... Avantage : Tout le monde peut le faire et tout le monde comprend !

          Il y a aussi la manière élitiste consistant à reprendre le jargon anglo-saxon. Ceci dit, amis lettrés, je préfère encore la votre ! smiley


        • Monolecte Monolecte 28 mai 2014 00:20

          J’avais pensé à bovidologue, mais c’était moins drôle à l’oreille smiley


        • ffi ffi 28 mai 2014 10:52

          Croa : le français se prête mal à des compositions à l’aide des mots de la langue courantes, contrairement à l’anglais (où même à l’Allemand). Ce n’est pas très usuel.
           
          Cela dit, il y a aussi les mots composés : maître-vacher ou maître-velier feraient l’affaire.


        • alinea alinea 28 mai 2014 21:15

          moi je connaissais le mot « vitulaire », qui appartient au veau ( une maladie vitulaire par ex.), donc « ogue », par déduction !!!!


        • logan 27 mai 2014 11:32

          « Il faut arrêter de jouer sur des fantasmes de la peur qui ne sont plus ressentis par les Français. »

          Belle contradiction sachant que le programme et le discours du FN sont essentiellement basés sur des fantasmes de la peur.


          • Robert Biloute Robert Biloute 27 mai 2014 12:18

            @ logan on peut aussi le prendre à l’inverse : cessons enfin d’utiliser les mêmes armes que le FN, c’est à dire de jouer sur la peur.

            @ l’auteur merci pour cet article, qui dit clairement pas mal de choses.


          • esteban 27 mai 2014 12:22

            Belle révélation.
            C’est évidement, ceux qui le fustigent qui font ce dont vous accusez le FN.
            Que vous ayez du caca dans les yeux n’étonnera personne, d’autant plus que vous etes incapable de vous rendre compte de l’inversion de réalité.
            Tant pis, si on comptait sur les gens comme vous pour décrire le monde, ca se saurait, et on en serait pas la à vous conchier.


          • Croa Croa 27 mai 2014 18:59

            La stratégie des élites basée sur la confiance est-elle tellement mieux ?


          • tf1Groupie 27 mai 2014 11:33

            Tout-à-fait d’accord sur cette analyse, notamment en ce qui concerne l’abstention.

            Car parmi les abstentionnistes il y avait des électeurs potentiels du FN : 4 millions de votants FN pour les européennes, contre 6 millions de votants FN à la présidentielle 2012.

            Cependant continuer à traiter les électeurs FN de fachos me semble très excessif et reste dans la lignée de diabolisation du FN , ce qui est, on ne cesse de le dire, totalement improductif.


            • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 27 mai 2014 13:29

              Tout à fait d’accord avec TF1groupie smiley


            • Monolecte Monolecte 27 mai 2014 13:34

              Justement, il était important de montrer le substrat social et la stratégie politique réelle du vote FN et de l’abstention qui font que traiter les électeurs du FN collectivement d’abrutis et de fachos est une marque supplémentaire du mépris de classe.

              Maintenant, faut bien voir que le FN est un parti concrètement fasciste sous son faux-nez de marketing social et tout aussi capitaliste que les autres et que, parmi ses électeurs, il y a toujours le noyaux dur de ceux qui adhèrent spontanément à ses fondations fascistes : inégalités entre les peuples, hiérarchisation des personnes en fonction du lieu de naissance, du sexe, des caractéristiques physiques ou religieuses.


            • Piotrek Piotrek 27 mai 2014 14:22

              Maintenant, faut bien voir que le FN est un parti concrètement fasciste sous son faux-nez de marketing social et tout aussi capitaliste que les autres et que, parmi ses électeurs, il y a toujours le noyaux dur de ceux qui adhèrent spontanément à ses fondations fascistes : inégalités entre les peuples, hiérarchisation des personnes en fonction du lieu de naissance, du sexe, des caractéristiques physiques ou religieuses.

              Hum vous semblez ne pas tirer les conséquences de votre propre conclusion.

              Aujourd’hui ce n’est pas ça le problème, ce n’est plus ça le problème. A mon humble avis, je le répète, c’est que le FN c’est la grande compilation des problèmes des petits français.
              Aujourd’hui Marine Le Pen a dit mot pour mot ce que je pense. A la différence des autres qui ont voté FN : je ne la crois pas et celà pour deux raisons :

              - L’aura d’innocence que le FN se construit tacitement en critiquant les autres n’est pas mérité. D’une part parce que le FN a un passif chargé (mauvaise gestion, affaires...) d’une autre part car l’accusation de fascisme est plus forte que la capacité de rétention du FN aux débordement de ses membres (une accusation systématique contre des débordements sporadiques donnent l’impression qu’ils sont accusés à tord pour le commun des mortels)

              - Quand on regarde le programme du FN avec un peu de recul, on y trouve des idées qui pourraient être classées autant à droite qu’à gauche. C’est parfois possible, mais il y a trop de choses totalement contradictoires :
              * Une tonne de mesure couteuses de l’état / un financement totalement bâclé, voire fantaisiste, magie magie
              * Aider le patron nationaliste tout en aidant l’ouvrier, l’employé nationaliste, c’est tout simplement du délire : une entreprise gagne x qui est partagé entre le patron et le travailleur. Le protectionnisme a un effet nul dans l’histoire, tout se qui se gagne quelque part se perd ailleurs, c’est un système de vases communicants. Faut pas s’attendre à des miracles mais à des grosses conneries. Même Sapir qualifie le programme de simpliste.
              Conclusion le FN n’as pas d’idéologie et c’est ça qui est dangereux car on ne peut pas prévoir ses positions par avance, tout devient possible. Il va y avoir une choix à faire, et ce sera celui les patrons : c’est ce qui arrive quand on ménage la chèvre et le choux.

              Marine est maline c’est une avocate. Et pour les avocats, mentir par omission n’est pas mentir : c’est un outil de travail. Elle a écrit son contrat pour les français de telle sorte qu’elle ne sera jamais responsable de rien, car il y aura toujours un coupable idéal, n’est ce pas évident ?


            • Le printemps arrive Le printemps arrive 27 mai 2014 14:41

              oui, le FN a fait un diagnostique juste de la situation (contrairement à ceux qui alternent aux pouvoirs), il a su le faire savoir, son statut d’épouvantail l’a bien aidé et propose des solutions différentes et alléchantes au premier abord.

              Mais voilà, ce n’est pas parce-qu’on dépiste un cancer que l’on sera bien conseillé pour en guérir. Au lieu de la chimio-thérapie (qui correspond à tuer une mouche avec une pelle à neige sur une vitre) proposée habituellement, le FN propose... l’amputation (on casse la vitre).

              Il y a une solution, mais elle demande des efforts, c’est de se prendre en main, de comprendre les lois naturelles qui nous dirigent et de ne pas attendre que d’autres pensent et agissent à notre place.

              Ce n’est pas une révolution qu’il faut, c’est une évolution et nous sommes sur ce chemin difficile et parsemé d’embûches.


            • Monolecte Monolecte 27 mai 2014 15:05

              Oui, très bien vu : les cadres du FN emplissent le vide laissé par la désertion des autres partis en reprenant le désespoir et la frustration des surnuméraires du système... mais sans avoir plus l’envie de les intégrer. D’où la hache pour soigner le cancer, effectivement.


            • HELIOS HELIOS 27 mai 2014 15:30

              Reponse a « le Printemps Arrive »...


              Vous dites : 
              ----- Ce n’est pas une révolution qu’il faut, c’est une évolution et nous sommes sur ce chemin difficile et parsemé d’embûches. -----

              Vous avez parfaitement raison !!! Maintenant, qu’allez vous faire, si apres une analyse non dogmatique, vous vous apercevez que les solutions pour cette evolution que vous souhaitez, que nous souhaitons, sont majoritairement celles que propose le FN ??? Vous allez choisir quoi... dire non a l’evolution, ne rien faire... et surtout ne pas soutenir le FN, car c’est le FN et qu’il pue... justement a cause des solutions qu’il propose ???

              Le rejet du FN, que vous affichez, et que pas mal affichent ne provient ni du racisme, nis de l’antisemitisme ou une queconque islamophobie... il provient directement de la nouvelle repartition du pouvoir que cela implique.... pensez Y !

            • tf1Groupie 27 mai 2014 16:06

              Il y a sans doute des fachos au FN, comme il y en a à l’UMP, comme il y a des trotskistes au FdG et des racistes un peu partout, mais je ne pense pas que l’on puisse aujourd’hui généraliser l’appellation « facho » à l’électorat à FN.

              Comme vous le rappelez il y a aussi beaucoup de désespoir dans ce parti

              Mais on joue peut-être un peu sur les mots ici.

              D’ailleurs moi je préfère « pétainiste » comme qualificatif pour ce parti, ça me semble plus parlant.


            • Croa Croa 27 mai 2014 19:14

              ’’ D’ailleurs moi je préfère « pétainiste »’’

              Peux-tu expliquer Tf1groupie ?  Pétain c’était la collaboration, exactement la politique intégrée actuelle donc plutôt celle de nos dirigeants actuels (enfin presque puisque sous Pétain la France voyait son autonomie confisquée au profit de l’Allemagne alors qu’elle l’est aujourd’hui au profit des banques.) En ce qui concerne le FN je ne sais pas mais en tout cas ce n’est pas ce qu’il promet puisqu’il veut l’indépendance ! 


            • ffi ffi 27 mai 2014 20:51

              Pour ma part, je trouve que s’il y a un parallèle à faire c’est entre Hollande et Laval, deux hommes de Gauche qui sont prêt à sacrifier la souveraineté du pays pour faire une Europe à la botte de l’Allemagne.


            • Monolecte Monolecte 28 mai 2014 00:22

              Saignant, mais bien assez bien vu, ffi ! smiley


            • alinea alinea 28 mai 2014 21:21

              D’après une étude et enquêtes faites en 2012 après les élections, les votants du FN ne seraient pas les surnuméraires, mais juste après, ceux qui ont un petit quelque chose et qui craignent de le perdre ; ceux qui haïssent les assistés mais qui ne le sont pas, ou pas encore ! ceux qui bien sûr sont un tout petit peu plus haut que les immigrés ; et ceux, ça c’est moi qui le rajoute, qui ne posent pas de réflexion sur leurs ressentis spontanés ! Le FN autorise cela, et en cela il n’est pas vecteur d’évolution !


            • moussars 27 mai 2014 11:38

              Excellent, comme toujours !
              Pour ma part, dimanche, je me suis balladé dans un vide-grenier du coin avec un panneau sur la poitrine et un autre sur le dos où il y avait inscrit :
              - devant : « Souvenez-vous de ce qu’ils nous ont fait en 2005 » ;
              - derrière : « Et ils continuent en ce moment avec le ZLET ( ou TAFTA ou TTIP) dans notre dos, en catimini ».
              Pour la petite histoire, les gendarmes locaux ont voulu me faire enlever ces inscriptions le jour des éléctions. J’ai refusé aux motifs que :
              1- Il s’est passé plein de choses en 2005. A quoi pensez-vous, vous ?
              2- J’effacerai le panneau au dos seulement s’ils sont capables de me dire ce que signifie ces acronymes.
              Devinez la suite. Devinez le succès que j’ai eu et les encouragements et les soutiens que j’ai reçus...
              Notre maréchaussée est repartie dépitée.


              • Monolecte Monolecte 27 mai 2014 13:36

                J’adore la démocratie directe et frontale ! smiley


              • Croa Croa 27 mai 2014 19:28

                Oui la campagne était close mais...

                Le jour des élections les ’’citoyens’’ ordinaires gardent tout à fait le droit de s’exprimer (sauf dans les bureaux de vote et seulement sur thème : on ne doit pas exprimer sa préférence.)

                Il faut aussi être en mesure de démontrer que l’on est pas lié à un parti, le gendarme étant en droit de relever l’identité et donc de vérifier  


              • esteban 27 mai 2014 21:03

                Monolecte, alors vous devez détester celle qui nous est imposée. Non ?


              • Monolecte Monolecte 28 mai 2014 00:24

                Absolument, estaban... mais cela ne pourrait pas me conduire à préférer un système politique autoritaire.
                Plus ça va et plus je suis anarchiste.


              • zygzornifle zygzornifle 27 mai 2014 12:53

                Le FN catastrophe ? Alors comment appeler les 5 ans de Sarkozy et les 2 ans d’Hollande qui eux ont été et sont au pouvoir ??.....


                • CASS. CASS. 1er juin 2014 12:07

                  umps and au service de l’extréme droite sionazis fascistes des rothschildiens consanguins dégénérés usuriers and co voir leur ignoble talmud de sionards


                • soi même 27 mai 2014 13:00

                  Le vrai gagnant, c’est Walls.
                  Il a un boulevard pour sa rhétorique de la répression !


                  • HELIOS HELIOS 27 mai 2014 15:39

                    eh, oui, c’est Valls, car lui, il est toujours au pouvoir. 


                    Et, comme Chirac en 2002, il va nous expliquer que si les français veulent plus de securité et moins d’Europe, il va nous coller une baisse des vitesses a 80 km/h avec beaucoup plus de radars plus vicieux les uns que les autres... il va nous démontrer ainsi qu’il se soucie de nous, que la France est gouvernée et qu’il renforce sa ligne politique (celle qui vient d’etre rejetée, bien sur, par le vote).. parce que c’est LA bonne solution pour la France et qu’il faut faire des efforts, bien entendu.

                    Plus d’Europe, plus d’Europe, mais surtout pas « Mieux » d’Europe, parce que cela implique qu’il disparaisse lui !!!

                  • zygzornifle zygzornifle 27 mai 2014 17:55

                    Valls le Golem du CRIF ....


                  • Croa Croa 27 mai 2014 19:50

                    Pas sûr qu’il soit gagnant,

                    Cette ouverture au plus bas instincts de ce coq pourrait aussi lui fermer la porte de l’Élysée et ce serait au moins ça de gagné !


                  • stetienne stetienne 27 mai 2014 13:04

                    ben oui c est comme la fable de la petite bergere qui criait au loup tout le temps
                    ......................


                    • Croa Croa 27 mai 2014 19:54

                      Dans la fable c’était un berger, pas une bergère.

                      Les filles ne sont pas si bêtes !


                    • themadson themadson 27 mai 2014 13:07

                      Les partis politiques de grandes influence ne font que récolter les semences des politiques menées depuis plus de 10 ans. Le vote FN est pour la majorité des citoyens un vote de désespoir, de refus, un vote sanction, un vote contre les politiques méprisantes UMPS. La remonté en surface des vielles affaires de gros sous, trafic d’influence et abus de pouvoir finiront certainement de d’achever l’UMP. Quand au PS, si ses cadres continuent cette politique d’austérité avançant inexorablement vers un profond ravin tel des somnambules, son sort ne sera guère plus reluisant.

                      Le vote FN est de toute logique mais il ne constitue aucune alternative viable.

                      Dans cette situation comment ne pas être pessimiste...


                      • themadson themadson 28 mai 2014 09:56

                        Effectivement je n’ai pas connu l’époque Pompidou au vu de mon age. La classe politique française a commencée à virer de bord sous Giscard. La faute n’est pas individuel, Giscard n’est pas le seul responsable. Il a ouvert une brèche dans laquelle bon nombre d’hommes politiques se sont empressés de s’engouffrer jusqu’à la rendre béante. La faute à qui ? Dans l’ensemble à Sarkozy. Aujourd’hui la fonction de président de la république est totalement désincarnée. Sarkozy, Hollande, une stature de président ? Non.
                        Sans stature peu d’autorité. Comment diriger un pays de plus de 65 millions d’habitants, cinquième puissance mondiale en terme de PIB sans stature ? C’est impossible. Hollande n’est même capable de rassembler son parti.
                        De Gaulle, Pompidou, Mitterrand incarnaient le mieux cette stature de président. C’est en grande partie pour cette raison que ces figures d’autorités restent les présidents les plus appréciés de la 5ème république.


                      • CN46400 CN46400 28 mai 2014 16:13

                        @Themesson


                        La faute à qui ? D’abord à Jospin qui nous a vendu le quinquennat et « l’inversion du calendrier » pour une « avancée démocratique » disait-il ? Ensuite seulement, sont venus Sarko et Flamby qui utilisent cette « avancée » pour faire reculer les conquêtes sociales

                      • zygzornifle zygzornifle 27 mai 2014 13:08

                        Le mépris de l’UMP et du PS à porté ses fruits ils se sont fait tacler ....


                        • alinea alinea 27 mai 2014 13:36

                          moi qui suis une « vitulinologue » patentée, je vous jure que les veaux ne sont pas ce qu’on croit ! tout sauf obéissants, plutôt joueurs, curieux, facétieux, rapides, souples et qui ne s’en laissent pas conter.. !!

                          Pour le reste, assez d’accord avec l’article !


                          • Monolecte Monolecte 27 mai 2014 13:43

                            Ouais, mais ça, c’est la faute à de Gaulle !


                          • Aldous Aldous 27 mai 2014 13:48

                            Une chose est sûre, le FN au pouvoir, c’est risqué :


                            Racistes comme ils sont, ils pourraient par exemple déclarer des guerres à des pays arabes, comme, je n’sais pas moi, la Libye ou bien la Syrie.

                            Ou bien ils pourraient ruiner les fleurons de l’inustrie française, comme Peugeot ou Alstom.

                            Et puis ils sont tellement cons qu’ils seraient bien capables de commander des trains trop larges pour entrer dans nos gares.

                            Non, vraiment, heureusement qu’ils sont pas au pouvoir.

                            • marcdouziech 27 mai 2014 14:11

                              Bien sur, mais ils sont tellement fourbes qu ils pourraient detourner l attention du peuple, par exemple en creant un debat sur le mariage gay !


                            • Furax Furax 27 mai 2014 14:25

                              @Aldous :
                              Trop fort ! smiley
                              Depuis dimanche soir, je ne côtoie PERSONNE avec une mine de catastrophe, de séïsme, de honte !
                              Que des gens joyeux. Même ceux qui n’ont pas voté FN, loin de là mais qui sont ravis de voir les tronches « de catastrophe, de séïsme, de honte » de ces policards aussi arrogants que corrompus, de ces journalistes aussi incultes que menteurs.


                            • christophe nicolas christophe nicolas 27 mai 2014 15:04

                              Comme c’est bizarre, vous n’aimez pas Conchita Wurst  ?


                              Mesdames, vous avez devant vous l’homme nouveau, vous êtes égale, au maquillage pret...

                              Messieurs, vous n’aimez pas l’idée de l’embrassez tendrement ,comme elle a une bite, vous saurez si elle ment ou si elle simule...

                              Mon Dieu, quelle horreur.... Vous n’aimez pas cette Europe ? Elle vous fait vomir !!! Vous seriez donc classique comme eux , vous avez raison...

                              Affirmez votre position sans état d’âme, les moqueries des prostituées sont un honneur, détruisez le LGBT pour avoir osé péter plus haut que son cul !

                              • Monolecte Monolecte 27 mai 2014 15:18

                                Perso j’aime bien l’idée que l’on puisse être juste ce que l’on a envie d’être. Conchita Wurst ne dit pas : soyez tous des femmes à barbe !. Elle n’impose pas de normes indépassables, de modèles, de jugements de valeur. 

                                Qu’un homme s’habille en femme ou l’inverse ne me pose aucun problème, d’autant qu’on ne m’impose rien dans mes choix vestimentaires. Qu’un homme aime s’habiller en femme, mais n’a pas envie de raser sa barbe pour autant comme une sous-norme le voudrait... je ne vois vraiment pas où est le problème. Il pourrait aussi bien avoir les cheveux bleus... je pense qu’il est totalement libre de vivre à sa façon dans la mesure où ça ne limite les libertés des autres en aucun cas.
                                Au contraire, il ouvre le champ des possibles.

                                Par contre, une société qui me dit que je dois faire certains métiers et pas d’autres en fonction de mon sexe, qui j’ai le droit de fréquenter ou pas, qui je dois aimer ou pas, où des gens ont des choix de vie qui ne sont pas les miens, mais estiment que les leurs sont meilleurs que les miens et doivent m’être imposés, ça, ça me fait chier. Des gens qui ont des croyances religieuses et exigent que toute la société subisse les mêmes limitations que celles que leur impose leur foi, ça me fait chier grave. Des gens qui se sentent détenteurs de la seule vérité et veulent contrôler mes choix en fonction de leurs critères... et donc, qui décident tous seuls entre eux que Conchita Wurst n’a pas le droit d’exister.

                                Ça, ça m’emmerde gravement.

                                D’ailleurs, ça porte un nom : le totalitarisme !


                              • docdory docdory 27 mai 2014 18:24

                                @Monolecte 

                                Si je suis d’accord avec vous sur le fait que les travestis à barbe font ce qu’ils veulent, et qu’un Etat qui les en empêcherait légalement serait totalitaire, il n’en reste pas moins qu’une société est composée d’individus, qui, dans leur immense majorité, trouveront ridicules les travestis à barbe, et feront éventuellement des plaisanteries d’un goût plus ou moins bon à leur sujet.
                                Si un Etat est totalitaire en limitant la liberté des travestis à barbe ( ou même sans barbe ), il serait tout aussi totalitaire s’il limitait la liberté d’expression de ceux qui se moquent des travestis à barbe ! 
                                En tant qu’employeur, je peux avoir besoin d’une secrétaire intérimaire. Il existe une possibilité, certes infime mais non nulle, qu’un travesti ( avec ou sans barbe ), postule pour le poste. J’estime qu’il est de ma liberté individuelle la plus élémentaire d’employeur de refuser d’embaucher pour un travail de secrétaire un travesti, à barbe ou pas à barbe, ( et également de refuser d’embaucher une femme voilée, une femme aux cheveux bleus ou vert fluo, ou une femme ayant des piercings faciaux ) 
                                Un Etat qui me refuserait cette liberté élémentaire serait pour moi un état totalitaire, et pourtant, en théorie, refuser d’embaucher quelqu’un parce que c’est un travesti ( ou parce que c’est une femme voilée ) pourrait être considéré par un juge pinailleur comme une discrimination à l’embauche pour des raisons d’orientation sexuelle ou religieuse ( 6 mois de prison, 45 000 euros d’amende si mes souvenirs sont justes ! )
                                Ça, ça m’emmerde gravement.
                                D’ailleurs, ça porte un nom : le totalitarisme !

                              • Monolecte Monolecte 27 mai 2014 19:16

                                Ou d’embaucher une femme, un gros ou un noir... mais ça porte un nom, ça... ce n’est pas de la liberté, c’est de la discrimination ! smiley

                                Tout ça parce que nous vivons dans une société très normative et surtout très hiérarchisée où l’on considère par défaut qu’un homme blanc d’âge moyen est le top de la compétence, même s’il n’y a aucune raison objective de le penser.

                                Donc vive la liberté... d’entraver celle des autres sur le ton de « qu’ils fassent ce qu’ils veulent, mais sans le droit d’exister, loin de mon regard ou de l’espace public ».

                                C’est quand même bizarre de formuler des jugements de valeur sur les gens à partir de leur apparence qui est tout de même une chose très accessoire dans ce qui est constitutif d’une personne.


                              • rocla+ rocla+ 27 mai 2014 20:22

                                En tant que garçon ,


                                J’ aime beaucoup quand une femme est féminine habillée 
                                en femme , sans barbe , ni poils dans le nez .

                                Qu’ elle ne crache pas par terre ni ne pète en société .

                                Mais bon , chacun sa façon … smiley

                              • esteban 27 mai 2014 20:37

                                L’action qui consiste à imposer tout ce qui est du plus mauvais gout, transgressif ou cynique sous pretexte que « ca fait pas de mal » est un totalitarisme. Sauf que celui la vous l’aimez bien, il vous donne l’impression d’être libre. Je dis bien, l’impression. Jusqu’au jour où c’est sur ce que vous chérissez qu’ils marcheront, qu’il piétineront de leur prétentieuse modernité.

                                L’harmonie n’est pas la résultante de la transgression.


                              • Yohan Yohan 27 mai 2014 20:48
                                Captain,
                                En tant que socialiste converti, tu ne réfléchis pas encore assez comme tout bon socialiste, mais ça va sûrement venir avec le temps. Tu devrais savoir que se promener avec une banane dans le cul, c’est juste une question de point de vue et de liberté. Chacun fait se qu’il veut de son corps et les bananes n’ont rien à dire, c’est ça être socialiste smiley

                              • esteban 27 mai 2014 20:53

                                Et puis ceci n’est pas un « cul »...... du coup ils peuvent se la foutre où ils veulent, au final, c’est toujours une oeuvre d’art, voire de l’amour.


                              • rocla+ rocla+ 27 mai 2014 20:54

                                En fait Yohan 


                                je suis encore trop jeune socialiste , pas encore assez imprégné . 
                                Alors je m’ oublie .

                                C ’est vrai que c ’est très joli un garçon déguisé en femme 
                                avec une barbe .

                                C ’est mon canon de beauté à partir de maintenant . 

                                Mais oui , faut évoluer … smiley

                              • ffi ffi 27 mai 2014 21:50

                                Qu’un homme s’habille en femme ou l’inverse ne me pose aucun problème, d’autant qu’on ne m’impose rien dans mes choix vestimentaires. Qu’un homme aime s’habiller en femme, mais n’a pas envie de raser sa barbe pour autant comme une sous-norme le voudrait... je ne vois vraiment pas où est le problème. Il pourrait aussi bien avoir les cheveux bleus... je pense qu’il est totalement libre de vivre à sa façon dans la mesure où ça ne limite les libertés des autres en aucun cas.
                                Au contraire, il ouvre le champ des possibles.

                                Par contre, une société qui me dit que je dois faire certains métiers et pas d’autres en fonction de mon sexe, qui j’ai le droit de fréquenter ou pas, qui je dois aimer ou pas, où des gens ont des choix de vie qui ne sont pas les miens, mais estiment que les leurs sont meilleurs que les miens et doivent m’être imposés, ça, ça me fait chier. Des gens qui ont des croyances religieuses et exigent que toute la société subisse les mêmes limitations que celles que leur impose leur foi, ça me fait chier grave. Des gens qui se sentent détenteurs de la seule vérité et veulent contrôler mes choix en fonction de leurs critères... et donc, qui décident tous seuls entre eux que Conchita Wurst n’a pas le droit d’exister.

                                Ça, ça m’emmerde gravement.

                                D’ailleurs, ça porte un nom : le totalitarisme !

                                Cette position est stupide et de très mauvais conseil.

                                Qui prendra soin de vous quand vous serez âgés ? La tradition est que les parents prennent soin des enfants quand ils sont jeunes puis que les enfants prennent soin des parents quand ils sont vieux. C’est la façon naturelle et la plus efficace de faire face à ce destin.

                                Vous espérez sur les pensions versées par la solidarité nationale ? Mais si personne n’a d’enfants dans une génération, il n’y aura pas de pensions... Le système des pensions ne peut fonctionner que pour « adoucir » les accidents de la vie et j’y suis favorable. Mais il ne faut pas croire que si tout le monde vit n’importe comment, si l’accident devient la norme, le système des pension y résistera : il n’y résistera pas.

                                Tout homme est mortel. Toute personne âgée s’affaiblit et finie par être dépendante. Oui, c’est du totalitarisme si vous voulez, mais ce n’est pas du totalitarisme politique, c’est un totalitarisme existentiel et universel, c’est une loi de la réalité. Face à une loi du monde réel, il s’agit d’être logique et de s’y plier.

                                Que voulez-vous donc ? Que les personnes s’éteignent en famille, avec leurs enfants auprès d’eux, ou bien qu’ils crèvent abandonnés dans des mouroirs collectifs ? Que voudriez-vous pour vous ? Que conseilleriez-vous aux autres ?

                                Ce totalitarisme de la mort, puisqu’il existe de fait, doit donc avoir un reflet dans le monde légal, et ce reflet est donc une norme d’existence : faire des mômes, en prévision des vieux jours.

                                La norme n’exclue cependant pas les exceptions et les accidents, et le système de protection sociale permet de s’en affranchir en partie. Mais l’on ne peut faire de l’accident la norme, car le système de protection sociale n’y résistera pas.

                                Le système de protection familial est le tout premier socle de la protection, celui dont dépend tous les autres. Il est soutenu par une norme d’existence. Si vous détruisez cette norme, vous détruisez le système de protection familial, mais les dispositifs sociaux n’y résisteront pas longtemps.

                                C’est l’histoire de la cigale et la Fourmi.

                                Soyez cigales vous dit-on.

                                Mais ce n’est que pour être sûr que vous dansiez à la fin...


                              • docdory docdory 27 mai 2014 22:24

                                @Monolecte

                                Il y a un faille dans votre argument : vous confondez la discrimination et l’autodiscrimination. Il est effectivement tout à fait scandaleux de discriminer un noir ou une femme ou un moche ou un gros, parce qu’il s’agit d’une discrimination sur des points qui sont constitutionnels et totalement indépendant de leur volonté ( cela dit, la configuration du poste de travail fait que certains obèses ne peuvent tout simplement pas y accéder. De même que je ne pourrais pas employer une handicapée en fauteuil roulant car l’ascenseur qui mène à mon cabinet est trop petit pour un fauteuil roulant, et que changer l’ascenseur et réduire la cage d’escalier me coûterait l’équivalent de ce que j’aurai gagné du début à la fin de ma carrière, à supposer que ce soit techniquement possible ) !
                                Par contre, le fait d’avoir un voile islamique, des piercings faciaux, les cheveux bleus, ou d’être un travesti à barbe sont des éléments totalement dépendants de la volonté d’un individu. Les gens qui adoptent ce genre de comportement le font sciemment dans un but de provocation ou pour se distinguer ou se mettre en marge du reste de la société, ou pour que l’on connaisse leurs opinions religieuses. Ils peuvent tout à fait renoncer à ces caractéristiques accessoires et réversibles s’ils ont réellement envie ou besoin d’un travail.
                                Ils sont tout à fait libres de le faire chez eux ou en dehors de leur lieu de travail, mais en tant que médecin, je n’ai nullement envie qu’une postulante au poste de secrétaire, qui joue un rôle très important, indispose, par la bizarrerie de son look ou par un manque de neutralité religieuse, les patients qui viennent me consulter. Si cette candidate n’admet pas cela, c’est de l’auto-discrimination et non pas de la discrimination. Ce n’est pas à moi de m’adapter à ses lubies.

                              • Monolecte Monolecte 28 mai 2014 00:14

                                Je ne vois plus trop le rapport entre pondre des gosses pour en faire ses auxiliaires de vie et la femme à barbe...

                                Sinon, il y a plein de femmes avec des vrais poils partout sur le corps y compris au menton... donc, quelle place pour elles dans votre monde à vous ?


                              • ffi ffi 28 mai 2014 02:44

                                Et bien, c’est que l’on ne peut pas être juste ce que l’on a envie, du moins pas longtemps, parce que la réalité s’impose toujours un jour ou l’autre : le monde ne se limite pas à notre petit nombril.
                                 
                                Quand vous parliez de totalitarisme au sujet de la norme hétérosexuelle, vous faisiez fausse route, car le totalitarisme est celui de la mort, ce qui est une réalité existentielle et universelle. La norme s’explique par des raisons en rapport avec cette réalité, de même qu’une loi physique ne fait que décrire la réalité.
                                 
                                Abolir la norme hétérosexuelle, c’est une démission de l’état quant à concevoir des normes en tant que « bon et sage conseil » à l’usage de l’homme du commun.
                                 


                              • Maluco 28 mai 2014 12:36

                                Monolecte, si tu me le permet... je vais juste te dire : « Je t’aime » ! Tu dis exactement ce que j’aurais dit.


                              • rocla+ rocla+ 28 mai 2014 12:45

                                Last 


                                Ca tient à rien , j’ aime juste quand une nana est féminine ,
                                gracieuse et souriante . 

                                Votre homosexualité je m’ en fous ainsi que de la mienne . 

                                J’ aime bien les nanas qui sont des femmes sans pénis ni couilles .

                                Dans le cas contraire je cherche un Brésilien .

                              • Aldous Aldous 28 mai 2014 14:04

                                « Perso j’aime bien l’idée que l’on puisse être juste ce que l’on a envie d’être... »


                                Les hopitaux psychiatrique sont pleins de gens qui préfèrent être ce qu’ils ont envie plutôt que ce qu’ils sont réellement.

                                Napoléon tiens la vedette, il parait.

                              • Xenozoid 28 mai 2014 14:09

                                @Aldou Les hopitaux psychiatrique sont pleins de gens qui préfèrent être ce qu’ils ont envie plutôt que ce qu’ils sont réellement.,

                                et les monastères ,sont ils psychatriques aussi ?


                              • alinea alinea 28 mai 2014 21:29

                                Il y a une autre possibilité qui peut être juste pour cette discrimination à l’embauche ; si vous êtes à la tête d’une entreprise de gros bras machos, embaucher un travesti peut se révéler difficile, surtout pour lui ! non ?


                              • Laulau Laulau 27 mai 2014 15:26

                                Ce résultat électoral est la conséquence de la confusion semée dans les esprit par les grand médias.
                                « La gauche est au pouvoir » entend-t-on partout au lieu de « le PS est au pouvoir » ce qui conforte les idées à l’emporte pièce du FN : « Droite = Gauche = UMPS » = tous pourris. Le Front de gauche est, au mieux oblitéré, au pire assimilé au PS.
                                « Le FN est pour la sortie de l’Euro, le FdG est pour le maintient de la monnaie unique ». Encore une approximation volontaire des médias permettant de masquer la position très offensive du FdG sur l’Euro.
                                L’omniprésence du FN dans les médias, qui prend des positions anti-libérales de circonstance, a permis de présenter le FN comme un parti qui défends les salariés alors qu’il s’est toujours opposé au progrès social et à l’augmentation des salaires et ce depuis sa création.
                                En bref, la presse française en servant la soupe au FN montre qu’elle a clairement choisi son camps et le bon vieil adage « mieux vaut Hitler que le communisme » est plus que jamais d’actualité.


                                • esteban 27 mai 2014 20:42

                                  Le Front de gauche est, au mieux oblitéré, au pire assimilé au PS.

                                  Appeler à voter Hollande a été l’erreur de trop de Mélenchon. En remerciement il n’a recu que mépris. Jamais il n’a regretté, sous un prétexte grotesque de Sarkozy, qui n’aurait pas fait pire que notre collabo en chef batave.
                                  .
                                  Pour le reste, vous nagez en plein godwin fantasmé. Peut-tre que vous n’avez pas entrevu que de plus en plus de gens pense que l’UE sous cette forme nous emmène par le fond mais qu’ils n’ont pas le droit le dire ? Après si d’aucun pense que l’UE, c’est à dire un amalgame financiero-budgeto-bancaire, est la paix, alors vivement la dictature.


                                • esteban 27 mai 2014 20:51

                                  J’oubliais, je voulais préciser que ce ne sont pas les médias qui désigne le gouvernement actuel comme la gauche, mais eux même qui se désigne ainsi. « Les valeurs de gauche » n’est-ce pas ce qu’ils incarnent tous les jours que dieu fait ? Les médias, sont du reste nettement moins perspicace à déceler le mensonge et l’imposture chez eux qu’au FN.... Honnêteté républicaine et humaniste ?


                                • Laulau Laulau 28 mai 2014 08:00

                                  @esteban

                                  godwin

                                  Oh le joli mot à la mode, dès que l’on fait un rappel historique sur l’extrême droite, on fantasme du godwin. Si pour vous, la bienveillance actuelle de Libération ou du Nouvel Obs avec des photos retouchées de Marine, super star alors que Mélenchon est présenté comme une caricature de nazi relève du fantasme, achetez des lunettes !


                                • njama njama 27 mai 2014 15:53

                                  C’est l’échec de la politique de diabolisation du FN, assure Denis Baupin.

                                  Au moins c’est une réflexion éco_logique, pas besoin d’être député EELV pour le comprendre, c’est le simple bon sens, car on ne peut abuser bien longtemps les gens avec une coquille vide . Du reste, quelle que soit l’objet de la diabolisation, elle ne peut tenir la route bien longtemps.
                                  Par exemple, dès le début des malheureux événements en Syrie (mars 2011) les médias se sont empressés sans raisons de diaboliser Bachar al Assad (le tyran, le sanguinaire, le dictateur , ... )..., mais non seulement plus personne n’y croit aujourd’hui, (sauf Fabius, BHL, Kouchner, Bérès,... peut-être ?), mais même la Presse nous ressert du « le Président Bachar al Assad », ce qui est la moindre des politesses.
                                  D’ailleurs quoi que vous en pensiez, la majorité des syriens s’en foutent, ils aiment Bachar al Assad ... 

                                  On ne gagne jamais rien à être malpoli, malveillant, calomniateur, ou alors, au mieux le gain est si éphémère et s’évapore si vite qu’autant dire qu’il ne vaut rien, et attention au retour de boomerang. Si les journalistes sont aujourd’hui si peu crédibles, et la Presse mainstream si discréditée, ils en sont seuls responsables. Faut savoir tenir sa plume comme sa langue ...


                                  • Croa Croa 27 mai 2014 20:04

                                    Faux, médire laisse toujours quelque chose !


                                  • Remi 27 mai 2014 15:59

                                    Dans le Pas de Calais comme ailleurs, l’extrême-gauche existe. Elle a présenté des listes, et obtenu des suffrages. Pourquoi ne pas le mentionner ?


                                    • njama njama 27 mai 2014 16:12

                                      Donc, on brocarde les abstentionnistes, ces pourvoyeurs du fascisme, sans même se poser la question essentielle : pourquoi diable tout le monde a-t-il l’air de penser que les abstentionnistes auraient voté différemment du reste du corps électoral ?

                                      Remarque très pertinente  !
                                      Par analogie, d’un côté dans la logique des sondages, quelle que soit la question, on nous fait croire qu’à partir d’un échantillon aléatoire on peut faire des projections assez crédibles qui seraient représentatives de tendances, ou d’opinions ...

                                      et dans les sondages, une enquête effectuée sur 1000 personnes a 95 chances sur 100 de donner le résultat correct à ±3 % près, d’après le calcul de l’intervalle de fluctuation.
                                      On imagine qu’en supposant la taille de l’échantillon plus grand, le résultat devrait être plus précis.

                                      donc oui « Imaginer que 57 % de personnes puissent avoir un comportement radicalement différent des autres 43 % serait un défi aux lois statistiques. »


                                      • njama njama 27 mai 2014 16:36

                                         ou de se retaper le traumatisme de la dissolution.

                                        Jacques Chirac a dissout l’Assemblée Nationale en 1997 (les députés ont un mandat de 5 ans) pour faire coïncider les présidentielles de 2002 avec les législatives. Une idée de Juppé peut-être ?

                                        mais bien malin qui aurait pu le deviner en 2007 !!! cette façon de voir m’est venue bien après, en 2002.
                                        souvenez-vous que la droite avait une majorité absolue à l’Assemblée (donc quel intérêt de dissoudre cette majorité ? quel besoin voir le « camembert » composition de l’assemblée Dixième législature (1993-1997) ici que du "bleu ou presque !!! )
                                        et personne a l’époque ne comprenait cette dissolution !!! l’impopularité du gouvernement Juppé n’exigeait pas une dissolution

                                        Le quinquennat a été adopté après référendum en 2000, mais applicable seulement à partir de 2002.

                                        Voilà pourquoi par cette manœuvre politique on se retrouve systématiquement tous les 5 ans depuis 2002 à voter simultanément pour les présidentielles et les législatives, alors même que la Constitution de la V° république prévoyait non sans raisons des échéances différentes.
                                        C’est ce qu’on appelle la présidentialisation du régime. Merci Chirac, bien joué, belle trahison !


                                        • Croa Croa 27 mai 2014 20:12

                                          Sauf que les présidents suivants ont réussi à nous faire regretter Chirac, tous !

                                          Ça m’étonnerait que FHromage ordinaire dissolve la chambre : Ce type ira au bout de ses objectifs même sous les crachats. smiley


                                        • Monolecte Monolecte 28 mai 2014 00:05

                                          Quelque part, Valls a été désarmant de sincérité : « nous avons une feuille de route, nous devons nous y tenir ».

                                          Et oui, les gars, vous votez pour des gens qui ont des feuilles de route... indépendamment de vos votes.

                                          Voilà un aveu foutrement éclairant, non ?


                                        • docdory docdory 27 mai 2014 17:41

                                          @Monolecte


                                          Tiens, ce matin, ont défilé sous les fenêtres de mon cabinet une centaine de lycéens et lycéennes en provenance du lycée Galilée de Franqueville-Saint-Pierre ( banlieue plutôt chic de Rouen ).
                                          L’objet de cette manifestation était de protester contre le résultat électoral du FN. Ce groupe de potaches scandaient deux slogans « FN, t’est foutu, Galilée est dans la rue »( ce qui paraît pour le moins optimiste, voire présomptueux vu l’assistance clairsemée de ce rassemblement lycéen« anti-fasciste » ) et « Marine, Marine, on t’encule ! » ( la réalisation technique dans le monde réel de ce dernier slogan par les lycéennes présentes paraissant toutefois relever de l’impossibilité ! )
                                          Examinons l’effet que pourrait avoir cette manifestation, quelque peu ridicule de par la maigreur de son effectif et l’indigence de ses mots d’ordre, sur les badauds et néanmoins électeurs potentiels qui en ont été témoins.
                                          - Elle n’aura évidemment aucun effet sur les électeurs de gauche non abstentionnistes. Ceux d’entre eux qui sont eux-mêmes parents se souviendront peut être avec émoi, en voyant ce défilé, de leurs premiers plans-drague dans des manifs lycéennes, mais de toutes façon, ça ne changera pas leur façon de voter. Il y en a cependant certains qui, déprimés de voir ce pitoyable cortège, se diront « de toutes façons, la gauche est foutue, ce n’est plus la peine que je vote », et risqueront de se transformer par dépit en abstentionnistes
                                          - Elle n’aura aucun effet non plus sur les électeurs frontistes non abstentionnistes habituels qui vont être énervés, et donc renforcés dans leurs convictions par cette mini-bronca lycéenne, mais de toutes façons, ne peuvent pas voter pour le FN plus qu’ils ne le font déjà,
                                          - En ce qui concerne l’effet sur les électeurs abstentionnistes occasionnels, elle mobilisera au moins autant les abstentionnistes du FN que ceux de la gauche, pour les mêmes raisons que celles précédemment mentionnées. En ce qui concerne les abstentionnistes UMP, elle pourrait éventuellement convaincre ceux qui sont à la droite de l’UMP de voter FN, surtout s’ils avaient quelque chose de plus urgent à faire que de subir involontairement l’audition de slogans de bas-étage tout en restant coincés en voiture derrière une manifestation ( quelque peu antidémocratique dans son principe, puisque visant à contester les résultats d’un scrutin démocratique....) .
                                          En ce qui concerne les abstentionnistes irréductibles et autres indifférents politiques, elle ne changera strictement rien !
                                          L’on voit donc que l’effet probable cette inepte manifestation a toutes les chances d’être l’inverse de l’effet recherché par ses organisateurs ( quant aux plans-drague de manif, il n’y avait pas assez de monde ! )...

                                          • 65beve 65beve 27 mai 2014 19:17

                                            @Docdory,
                                            tout a fait d’accord avec vous quand aux résultats espérés.
                                            C’est la même chose avec les branleurs des manifs pour tous et des veilleurs.
                                            Beaucoup d’agitation pour rien, mais la satisfaction du devoir accompli.
                                            cdlt


                                          • take five take five 27 mai 2014 19:55

                                            Imaginez le déferlement de cars de CRS, les mômes gazés, ligaturés au serre-câble et embarqués par paquets de 12 si les slogans avaient été « Valls on t’encule » ou pire s’ils avaient fait « la quenelle »...



                                            • Monolecte Monolecte 27 mai 2014 19:18

                                              J’avais corrigé chez moi... mais c’est resté quand les gens d’Agoravox ont repris mon papier.


                                            • christian pène 27 mai 2014 19:22

                                              .........comme quoi, à crier sans cesse « AU LOUP FN » , ça ne marche plus.....les gens n’ont vu aucun signe de violence dans le comportement du FN qui n’a aucun cadavre à se reprocher , contrairement aux communistes , aux socialistes surtout avec Mitterrand, les cadavres de l’UDF et du parti gaulliste : Ben Barka, Figon, Fontanet, de Broglie,Boulin, le pasteur Doucet, les « suicides » de Bérégovoy et Grossouvre, les morts du Rainbow warrior,les exécutions ordonnées par De Gaulle : Darlan 1942, les exécutions des comploteurs sous sa présidence ,les Français d’Algérie abandonnés à leur sort aux mains des égorgeurs du FLN, les exécutions capitales de rebelles algériens par Mitterrand ......les morts de la manifestation FLN à Paris en 1961 je crois......les exécutions sommaires de Français pas seulement miliciens durant la guerre par les forbans du communiste FTP Georges Guingouin.....

                                              Il ne nous a jamais été dit pourquoi Grossouvre a été retrouvé suicidé ,pourquoi Bérégovoy s’est suicidé, pourquoi on a tué le pasteur Doucet.....pourquoi les assassinats de Fontanet, Broglie, Boulin, Ben Barka et Figon......

                                              tout ça ce n’est pas la faute du FN......que Sarkozy a déclaré compatible avec la république, dont Jospin le menteur trotskiste pris en flagrant délit et Dumas ont dit qu’il n’était pas fasciste...., ce même Jospin qui refusa d’appliquer avec ses successeurs les ordonnances de fin du monopole de la sécurité sociale qu’il avait LUI-MêME PRISES.....9 ans après l’injonction de Bruxelles...... .


                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 mai 2014 20:10

                                                Christian pène,

                                                Vous devriez éviter les comparaisons des condamnations et mises en examen entre le FN, l’UMP et le PS, ils en sont tous les 3 très bien pourvus !


                                              • izarn izarn 27 mai 2014 20:15

                                                Reste à savoir, ou se trouve le vrai fascisme, hein ?
                                                Chez Terra Nova, le Reich millénaire, ou chez Marine le Pen ?
                                                Valls n’est pas fasciste parqu’il tacle l’antisémite fantasmé Dieudonné ?...

                                                Faisant appel au Conseil d’Etat résumé en une seule personne en urgence pour défaire une décision de justice au nom du peuple français dans les 24 heures ?
                                                Reste a savoir si les roles ne sont pas inversés au niveau du fascisme...
                                                Pour moi je sais ou se trouve le fascisme, vous venez de l’expliquer.
                                                Et il ne se trouve pas visiblement pas au FN, à moins que l’auteuse de l’article se croyant voyante extra lucide, soit particulièrement aveugle...

                                                Mais en général on est aveuglé par ses propres démonstrations...


                                                • Monolecte Monolecte 28 mai 2014 00:09

                                                  Au sens large, le terme s’est étendu à tout mouvement politique ou organisation s’appuyant sur un pouvoir imposé par la force au service d’une classe humaine dominante, la persécution d’une classe ennemie chargée de tous les maux, l’exaltation du sentiment nationaliste, le rejet des institutions démocratiques et libérales, la répression de l’opposition et un contrôle politique extensif de la société civile.


                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 mai 2014 20:18

                                                  La classe politique fait la grimace, mais les médias ne lâcheront pas le FN, c’est le dernier rempart qui protège l’ultralibéralisme européen de la colère des citoyens.

                                                  La médiatisation des discours du FN sur l’UE et l’euro, entrelardés de propos racistes et xénophobes pour salir l’idée de souveraineté, fait le pendant à la censure de l’ UPR depuis 7 ans.

                                                  Le FN a disposé de 450 fois plus de temps dans les médias que l’UPR, autre grand spécialiste de la sortie de l’ UE, mais bizarrement, blacklisté.
                                                  Il faut croire que le FN et l’ UPR ne disent pas du tout la même chose... , sinon, ils auraient le même traitement médiatique.

                                                  « Le FN souille l’avenir heureux des Français » Emmanuel Todd


                                                  • Monolecte Monolecte 28 mai 2014 00:29

                                                    Oui, le discours social du FN est opportuniste et d’autant plus logique que la gauche de gouvernement a laissé tomber les classes populaires, celles qui se prennent la mondialisation en pleine gueule.


                                                  • Attilax Attilax 27 mai 2014 20:44

                                                    Il y a presque un an sortait cette dépêche, inquiétante :

                                                    http://blogs.mediapart.fr/blog/vivre-est-un-village/200613/jpmorgan-reclame-des-regimes-autoritaires-en-europe

                                                    Rappellez vous la phrase de Juncker dimanche :
                                                    « Ce n’est pas l’extrême droite qui a gagné, c’est nous. »

                                                    Vous comprenez où ils nous emmènent ? Je ne crois pas qu’on puisse être plus clair.

                                                    En croyant se rebeller en votant FN, aube dorée ou l’équivalent, les citoyens ne font qu’aller dans le sens de ce que veut la finance. C’est précisément justement ce dont ils rêvent : des régimes autoritaires qui leur laisseraient les mains totalement libres pour finir le dépeçage et la mise en esclavage des peuples européens déjà bien avancés.
                                                    Ne nous laissons pas abuser par ces faussaires voleurs de colères : la solution est ailleurs que dans l’élection, à mon avis.


                                                    • esteban 27 mai 2014 21:02

                                                      Voleur de colère.... comme vous y allez. Vous voulez dire qu’on est content maintenant ? Comment peut-on se tromper autant ? Peut-être que vous exprimez un souhait.....

                                                      En tout cas, vous débitez le laïus classique du front de gauche,qu’on lit partout depuis dimanche. Il n’y a rien qui le prouve sans que ca n’émeuve personne tous convaincus par les sophismes godwiniens.

                                                      Mais là ou on se rejoint, c’est que pendant ce temps là, en effet, les vrais fascistes, totalitaires, qui dictent, continuent de nous engluer dans le grand magma de la désintégration européenne.


                                                    • Monolecte Monolecte 28 mai 2014 00:19

                                                      Oui, le capitalisme s’accommode de la démocratie jusqu’au moment où même les miettes sous la table du banquet, ça fait chier de les laisser. À ce moment-là, peu importe l’idéologie, pourvu que le peuple soit réduit à sa seule force de travail. Et que les surnuméraires (ceux qui ne sont pas utiles à l’accumulation du capital) disparaissent.
                                                      Ça, c’est vraiment facho quand même, non ?


                                                    • Jean Keim Jean Keim 27 mai 2014 22:05

                                                      On est paraît-il dans une démocratie et dans une démocratie on vote dans un tas de trucs, ceux qui ont voté dans le dernier truc on relativement voté majoritairement pour un parti, c’est la règle du jeu en cours.


                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 mai 2014 06:33

                                                        Les Français ne sont pas des veaux. Ils en ont ras le bol !
                                                        Ils sont en colère contre la classe politique, et de plus en plus méfiant vis à vis de la com’ politique en général.

                                                        Voici le véritable rapport de force en France.

                                                        Toute la classe politique a pris un magistral coup de pied aux fesses, même le FN qui a perdu plus de 2 millions d’électeurs depuis 2012.

                                                        Le CEVIPOF est un service de sondages de Sciences Po Paris.
                                                        Il pose régulièrement les mêmes questions pour en mesurer l’évolution dans le temps : * Que vous inspire la vie politique actuelle ?
                                                        Réponses majoritaires : de la méfiance, de la morosité et de la lassitude.

                                                        * Qui ferait mieux que Hollande ? à 60% : De Gaulle. Mitterrand arrive bon dernier. Ce qui en dit long sur le jugement qu’ils portent sur les marionnettes de l’ Empire qui peuplent l’étrange lucarne, et squattent les Palais dorés de la République à tour de rôle...

                                                        De l’ UMP au FDG, il serait urgent d’apporter fissa des réponses républicaines et démocratiques aux réelles questions que pose le FN sur le l’ UE et l’euro.
                                                        S’ils veulent se débarrasser vraiment du FN, ce qui n’est même pas certain !

                                                        Pour l’instant, seule l’ UPR apporte avec son programme, des réponses aux problèmes en cours, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle les adhésions se multiplient.

                                                        Aux autres Partis républicains, particulièrement ceux de Gauche qui sont traditionnellement pour la défense des acquis et des classes populaires, de faire leur révolution interne.
                                                        Pour eux, continuer à défendre la construction européenne devient suicidaire.


                                                        • Jean Keim Jean Keim 28 mai 2014 10:04

                                                          Fifi B_D, de quoi sont composés les 58% d’abstentionnistes ? 

                                                          Le camembert de votre lien permet de relativiser les autre scores.

                                                          Mais tant que les votes blancs ne sont pas reconnus et comptabilisės comme exprimés, le camembert n’a pas de valeur précise, il ne fait pas le distinguo entre les vrais votants blancs et ceux qui ne votent pas pour des raisons qui leur appartiennent notamment le rejet ou le je-m’en-foutisme.                  


                                                        • brieli67 28 mai 2014 20:07

                                                          intervention DEUX ---- auteur croissants 


                                                          de l’Ami de Pasqua

                                                        • Croa Croa 28 mai 2014 14:37

                                                          Et par ailleurs qui sont les diables ?

                                                          À ceux qui ne l’auraient pas encore vu je recommande ce témoignage extérieur (vidéo.)


                                                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 28 mai 2014 14:45

                                                            C’est en effet l’une des « vérités » mais il y a plus...

                                                            Récréation : Je vais vous faire une confidence qui fera rire certains mais ... pas ceux qui sont courant de la réalité française. Les uns et les autres, vous pouvez tous vérifier ce que je dis en lisant sur mon « tableau de bord » les commentaires que j’ai postés depuis 2007 à ce jour.

                                                            Je connaissais mieux que Sarkozy et je connais aujourd’hui mieux que Hollande les préoccupations majeures ainsi que les innombrables inquiétudes des Français ! Autant vous dire que seule la solution que je propose permettra à la France de freiner sa glissade vers les abysses de la médiocrité ! La France ne pourra jamais dissoudre son chagrin dans le creuset de « l’utopie européenne » !

                                                            Tous les bla bla sur les paperasses écrites et sur les plateaux des TV de la désinformation, ne cadrent pas avec l’effrayante réalité d’une nation qui a perdu en l’espace de quelques années le plus grand Capital scientifique, culturel et politique amassé durant des siècles !

                                                            Si quelque part il y a des citoyens qui veulent dialoguer utilement et honnêtement...



                                                            • franc 28 mai 2014 16:38

                                                              je voudrais revenir sur le triologue de Monolecte ,Docdory et ffi concernant Conchita Wurst

                                                              tout d’abord je voudrais dire que la raison du coeur me porte en faveur de Monolecte comme l’ont fait les spectateurs d el’Eurovison

                                                              cependant la raison tout court me fait dire cette vérité que je n’ai pas aimé le look de femme à barbe de Conchita en particulier et le look des travestis ou des transexuels en général , à mon avis cela porte tord à l’image des homosexuels.Toutefois,pour le cas particulier de Conchita ,on peut tout à fait comprendre qu’un artiste puisse se déguiser m^me en femme à barbe ou en monstre diabolique comme l’avait fait le groupe de métal suédois qui avait remporté l’Eurovion il ya quelques années ,ce n’est pas choquant. Le chanteur autrichien pa ne porte la barbe qu’avant d’entrer en scène ,et que sans déguisement il est tout à fait beau et charmant.

                                                              Monolecte a tout à fait raison de dire qu’il ne faut pas juger les gens sur l’apparence et d’interdire des extravagances serait du totalitarisme ,néanmoins docdory a raison aussi de revendiquer le droit d e refuser quelqu’un s’il trouve que cette personne de par son attitude ou son apparence peut nuire au travail par la g^ne et le trouble que cela pourrait provoquer ; je trouve excessif et m^me injuste de condamner quelqu’un pour discrimination parce qu’il n’aime pas ou déteste telle ou telle personne et refuse de travailler avec lui ;l’amour et la haine ne relève pas et ne doit pas relever de l’ordre judiciaire car provenant de l’ordre naturel et m^me transcendantal ;de m^me je trouve excesssif et portant atteinte à la liberté d’expression de condamner pénalement les insultes quelles qu’elles soient ,une insulte ne peut se repondre que par une autre insulte (loi du talion) ou par le mépris.Si quelqu’un est ridicule ,on a parfaitement le droit de le critiquer et de se moquer de lui ,m^me une mocheté naturelle comme une imperfection physique indépendamment donc de la volonté peut être moquée sans que cela ne doive entrainer un procès et m^me un simple blâme car on peut toujours répondre au moqueur qu’il est un être méchant et donc entaché d’une laideur de l’âme 

                                                               

                                                              quant ffi ,qui ne dit pas toujours des b^tises et même parfois qui dit des vérités profonde ,mais là il a commis une énorme bévue ,une faute impardonnable en disant qu’il faut faire des enfants dans le but que ceux-ci puissent les aider et les entretenir pour la période de viellesse et de fin d e vie. non Monsieur ffi ,les enfants ne doivent pas être conçus pour être une sorte d larbins ou d’aide soignant qui vous changent les draps et vos couches salis par l’incontinence quand bien m^me s’ils vosu aiment et et d’autant plusqu’ils vous aiment comme une sorte de chantage sur les entimaents ,cela est odieux .je me s uiciderais en tout de suite plutôt que de voir mes enfants me supporter dna s mes handicaps d e vieillesses

                                                               

                                                              les enfants doivent être conçus pour eux-m^me et pour la vie en elle-m^me ,pour la beauté et l’amour d ela vie,une fin en elle-m^me et non comme un moyen et un moyen esclavagiste de s’entretenir pour ses vieux jours


                                                              • franc 28 mai 2014 17:24

                                                                J’ajoute en ce qui concerne la nécessité du rapport à la réalité d e nature et en particulier avec la vieillesse et la mort dont parle ffi non sans une certaine raison du moins partielle ou temporelle et temporaire ,car ce rapport ave cla réalité de nature change avec l’évolution de l’homme ,ave c le progrès d ela science et d ela conscience .

                                                                 

                                                                j eferais remarquer q ue ave c le développement de la science il n’est pas ou ne sera plus néccessaire que les enfants deviennent les serviteurs aide-soignants des handicaps de la vieillesse de leur parent ,des robots conçus à cet effet pourront accomplir ces taches ingrates sans enlever aucunement l’amour de leurs enfants au contraire

                                                                 

                                                                Et pour revenir aux élections europeene qui voient le triomphe des partis dits d’extrême droite en particulier le FN en France ,il ya une enquête qui dit que c’est surtout le th^me d e l’immigration qui est le principal motif du vote FN loins devant tous les autres y compris du chomage ,car au fond beaucoup d e français,à tord ou à raison ,à mon avis en partie raison ,lient l’immigration massive extra-européenne en particulier africano-arabo-musulmane comme la cause del’insécurité , du chomage et du déclin d e la France dans tous les domaines,ou du moins par cette immigration massive extra européenne cela empêche de résoudre ces problèmes de chomage et d’insécurité et du déclin intellectuel et industriel d ela France en emp^chant le génie français de se déployer librement et naturellement .Il faut le dire sans ambages ,beaucoup d e français ne se sentent plus chez eux en France et expriment beaucoup d efrustration ,et même ont peur de s efaire agresserpar levol dans les rues ou le cmabriloge dans leur maison ;comme les militants du FN qui scandent par dépit et frustration « on est chez nous ! ,on est chez nous ! » dans les meetings .

                                                                 

                                                                il faut arrêter ave c l’idéologie de l’excuse ,l’idéologie d ela parité et de la discrimination dite positive ,l’idéologie de l’antiracisme et m^me le racisme à l’envers, le racisme envers les blancs européens dits de souche,le racisme envers ceux qui sont trop blonds, trop beaux ou trop intelligents,aux génies ,c’est cela qui amène au déclin et à la décadence ,à la chute vertigineuse de la France dans tous les domaines


                                                                • julius 1ER 28 mai 2014 23:07

                                                                  Donner les clefs de l’arsenal nucléaire à Marine Le pen , eh bien c’est comme donner les clefs d’un grand labo pharmaceutique qui traite les dangereux virus tel ébola, à son père .......................... ;


                                                                  • Pere Plexe Pere Plexe 29 mai 2014 09:20

                                                                    Le titre est accrocheur

                                                                    Dommage que jamais dans cette article d’opinion vous ne donniez des exemples du mépris que vous avez trouvé dans le rapport de Terra nova ? (votre lien n’est pas bon).

                                                                    Je l’ai lu est franchement je n’y trouve pas la trace de mépris ...juste une analyse lucide sur l’évolution du vote ouvrier.

                                                                    A moins que ce ne soit l’approche analytique de l’électorat qui vous indispose ?

                                                                    Ce serait compréhensible mais dommage : tous les partis d’envergure nationale usent de tels outils.

                                                                    « il prouve définitivement qu’il n’a rigoureusement rien à cirer des élections, de leur résultat » 

                                                                    Il se trouve que les élections européennes ne sont pas les Présidentielles ou les Législatives ! Cette évidence vous aura sans doute échappée.Faudrait il à chaque nouvelle élection faire une croix sur les précédentes ? Le succés du FN à celle ci devrait elle rendre illégitime les maires élus il y a quelques semaines quand l’UMP triomphait ? 

                                                                    Vous savait peut être que je ne suis pas du fan club du FN.

                                                                    Pour autant il faut respecter le verdict des urnes.

                                                                    Le respecter quand le FN gagne les européennes,quand l’UMP gagne les municipales,et aussi quand le PS gagne la Présidentielle et les législatives...


                                                                    • zitka 29 mai 2014 14:27

                                                                      Tout cela est tout à fait ridicule, le FN fasciste et autre calembredaines éculées...
                                                                      Sur les 15 dernières années, aucun dérapage n’est pas issu d’une mise en scène de la pars de média aux ordres.
                                                                      JMLP dit grosso modo qu’il craint compte tenu de la démographie galopante en afrique et des conditions sanitaires de ces pays une pandémie d’ébola deviens JMLP propose de résoudre la démographie africaine avec une pandémie d’ébola et ainsi de suite..
                                                                      .Même la fameuse blague des années 80 est un détournement, Durafour insulte Le Pen en disant qu’il regrette que l’autre ne soit pas passé au four, et Le Pen se fout de sa gueule en balancant le Durafour crématoire !

                                                                      Ce qui a changé ces 30 dernières années c’est que de nos jours, le colportage de l’info médiatique déformée est cours circuitée par internet, et que les déformations ne passent plus inapercue, la « diabolisation » fait long feu !
                                                                      Et cela se voit dans les urnes !

                                                                      De plus vous parlez sans lire sans vous informer qui a lu le programme détaillé du FN qui y a vu ne serait ce qu’une mesure raciste ? Et qu’on ne vienne pas me dire que stopper l’afflux de centaines de milliers de migrant extra Européens (et donc sans compter l’intra europe) chaque année alors que le pays souffre et qu’il n’y a jamais eu autant de chômeurs soit une mesure raciste !

                                                                      Qui se souvient que le premier élu de l’immigration était le secrétaire général FN de Haute Normandie ! Qui se souvient du scandale rapidement étouffé des socialistes faisant disparaître les candidats issus de l’immigration des listes des municipales de l’entre deux tour il y a 6 ans ! Qui est vraiment « Raciste » dans ce pays !?!
                                                                      Mon dieu que n’aurait on pas dit durant des mois si le FN avait eu ce genre de procédés !

                                                                      Mais ce ne sont même pas ces considérations d’ordre sociétal qui font le vote F.N. . LE fait est qu’a l’heure actuel ce parti est le seul avec un programme économique cohérent il suffit de le lire, l’armée de singes et de hyènes des médias journalistes d’une inculture crasse et d’une mauvaise foi sans égale essaient tant bien que mal de le démolir mais c’est un fait !
                                                                      Nous avons sous les yeux l’exemple Argentin qui fut exactement dans la même position que la France il y a seulement dix ans ! Peso trop fort indexé sur le dollar surendettement etc etc... Hé bien ils les ont envoyé chier les Ricains qui voulaient que ça continue ! Et oui ils en ont bavé pendant 2 ans pour se relancer mais depuis ils 5 ans ils font 7 points de croissance l’an ! Factuel ! Et le programme F.N. est largement similaire a ce qu’ils ont fait !

                                                                      Mais c’est bien, foncez dans le mur avec vos simili partis a 3 % qui n’ont et n’aurons jamais qu’une vocation celle justement de saper le F.N. sous prétexte de rumeurs fascite et qui n’ont aucun programme économique réel si ce n’est un verbiage pompé sur justement le FN mais sans aller au bout des choses car naturellement Dupont Aignan est du RPR et restera loyal à la cause au final


                                                                      • smilodon smilodon 29 mai 2014 16:28

                                                                        @ l’auteur : Je regarde ma télé et je me sens méprisé !.. Le pire c’est quand je regarde « canal plus » (A midi, en clair vu que j’ai pas les sous pour m’abonner !)... .. Pourtant je regarde encore !.. Ils me font rire !... J’ai l’impression de regarder des « martiens » !.. Ils sont jeunes pourtant, Ali Badou et sa clique, sauf domenach, ils avaient quel âge, la plupart de l’équipe que je regarde entre midi et 2, en 1984, ils avaient quel âge ??... J’étais abonné en 1984 !.. A 27 ans...Pour regarder une télé « différente » !... Je suis resté (un peu) fidèle !...Mais je ne m’abonne plus depuis longtemps !... Plus les moyens !... Mais ils me font marrer, surtout « l’instant barré » le seul lien encore avec cette « époque » !.. C’est bien. Pour le reste c’est du mitterrand d’avant son élection de 81 !.. Et juste 2 ans après...Mais bon, ils ont l’air d’y prendre du plaisir, à rabâcher cette époque, donc je regarde encore... Ils sont marrants !.. Tellement « bobos » que ça vaut 10 !... Faut les regarder !... Ca gagne des milliers d’euros par jour, le double ou le triple de ce que je gagne par mois, pour dire 2 phrases et 3 ou 4 conneries !... Quel monde de « nantis » !!??.. Même pas ils en ont conscience, tous autour de leur table, devant les caméras !... C’est BEAU !.... Tellement BEAU !...... Ca dure encore ce genre d’émission ???!!.. Alors oui, c’est BEAU !...... S’ils savaient, les « pauvres », qu’ils font rire les pauvres (les vrais) !... S’ils savaient au moins !.. Mais même s’ils savaient, je sais bien qu’ils s’en tordraient de rire, eux aussi !... Continuons donc à nous faire marrer, d’un côté comme de l’autre de l’écran !.. C’est déjà pas si mal de se faire rire, par les temps qui courent, non ??!!.. Vive « canal » !... Pourvu que ça dure....Adishatz.


                                                                        • Monolecte Monolecte 29 mai 2014 20:25

                                                                          Oui, je me souviens de Canal + d’impertinence... maintenant, c’est bourgeois et ça ronronne. Effectivement, c’est devenu trop cher et ça tombe bien, on ne regarde plus. Ni eux, ni les autres. Juste le Zapping. Le reste, ils sont trop à côté de la plaque et leurs infos... sans déconner, quelle indigence, leurs infos.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès