• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le programme du RN c’est alléchant. C’est quand on goûte que ça (...)

Le programme du RN c’est alléchant. C’est quand on goûte que ça pique

Le projet du Rassemblement national semble très favorable à ceux, nombreux, qui rencontrent de plus en plus de difficultés dans leur vie quotidienne, se sentent abandonnés et fragilisés par la société, de plus en plus exposés, eux et leurs enfants, à l'insécurité et à l'incertitude.

Parmi les nombreuses mesures annoncées, on peut citer entre autres la réindexation des retraites, l'augmentation des petites retraites, la revalorisation du minimum vieillesse, l'aide aux handicapés et aux proches aidants, la création d'urgences gériatriques, la lutte contre les déserts médicaux, une hausse des salaires de 10 %, la revalorisation des salaires des personnels soignants et des enseignants, une baisse de la TVA sur les produits énergétiques, le doublement du nombre de magistrats, la construction de 100 000 logements sociaux par an, l'aide à la réhabilitation de l’habitat ancien, la diminution des impôts des ménages...

Quand on fait le bilan de toutes les mesures impactant les recettes et dépenses sociales ou publiques (voir le détail plus bas), on trouve 26 mesures parmi celles listées augmentant les dépenses sociales ou publiques, ce qui est très positif. On trouve aussi 10 mesures diminuant les recettes sociales ou publiques au profit des ménages et des entreprises. Ces éléments du projet sont donc très alléchants, les ménages et secondairement les entreprises sont gagnantes, ce qui explique sans doute en grande partie le succès de Jordan Bardella aux dernières élections européennes.

Comment sont financées ces 43 promesses alléchantes ?

La très grande majorité (36) des mesures proposées augmentent les dépenses sociales et publiques et diminuent les recettes correspondantes, tandis qu'une petite minorité (7) de mesures diminuent les dépenses et augmentent les recettes. Une part importante de ces dernières mesures visent à exclure les étrangers de la protection sociale.

On trouve au cœur du programme du RN la baisse massive des recettes des assurances sociales (suppression des cotisations des entreprises notamment) et la baisse massives des recettes publiques, au profit des citoyens riches et des entreprises. Or on ne peut financer pour tous nos enfants une école de qualité de la maternelle à l'université, un hôpital qui soigne chacun de nous, une justice qui fonctionne bien, une police qui nous protège et des services publics dans les zones rurales avec moins de recettes. Les mesures alléchantes sont donc très loin d'être financées.

 

Le projet du RN : rupture ou continuité ?

Le projet du RN se situe ainsi dans la ligne des politiques menées depuis 10 ou 20 ans, avec une baisse continue des recettes publiques et sociales justifiant l'abandon progressif des services publics et de la couverture sociale. Comme on l'a dit de Macron, les promesses du RN n'engageront que ceux qui y croient. En effet, comment financer plus avec moins ? Tous ceux qui auront cru aux promesses alléchantes du RN risquent de se retrouver avec encore moins de services publics, avec encore moins de protection sociale pour eux-mêmes et leurs enfants. Difficultés, abandon, insécurité et incertitude ne feront que croître, à rebours des promesses alléchantes.

Les immigrés, que font-ils, que coûtent-ils ?

Tout reposerait alors sur l'exclusion des ménages étrangers de leurs droits sociaux et la restriction drastique de l'immigration. C’est d’ailleurs la suppression des droits sociaux des uns qui est censée financer les quelques mesures sociales pour les autres. Les étrangers immigrés seraient la cause de l'abandon de la plupart des Français, de leur insécurité sociale. Or, les étrangers font les travaux les plus durs et les moins bien payés, ils formaient l'essentiels de ceux qui ont continué à travailler durant la crise sanitaire pour continuer à apporter les services indispensables à la vie quotidienne (éboueurs, aides-soignantes, médecins étrangers, caissières, livreurs...). Sans eux, que serions-nous devenus ? Sans eux qui feraient les travaux les plus durs ? En outre, ils cotisent plus à la Sécurité sociale et au budget de l'État qu'ils ne leur coûtent, quoiqu'en disent certains.

En outre, sont-ils responsables de la baisse des recettes publiques et sociales ? De l'abandon des services publics ? De l'enrichissement extraordinaire des 1 % les plus riches au détriment de tous les autres qui voient leur condition de vie se dégrader ?

Rompre l'égalité de traitement entre Français et étrangers, c'est rompre l’égalité de traitement entre enfants au sein d’une même école, entre malades à l'hôpital ou entre salariés d’une même entreprise. C'est hiérarchiser la société encore plus qu'elle ne l'est, entre les bons et les autres. C'est la diviser encore plus. Demain, on bannira les étrangers, et après demain on bannira les Français les plus faibles ou les moins performants, pour le motif qu’ils coûtent... Non seulement ceux qui auront voté RN auront moins de services publics, mais une grande partie d'entre eux se trouveront stigmatisés pour une raison ou une autre : deux fois victimes.

Dans un tel climat d’exclusion, comment peut-on espérer avoir une société apaisée ? C'est construire une société encore bien plus violente qu'actuellement, bien plus divisée. Or notre force, c'est notre solidarité, c'est réduire les inégalités autant que possible, apaiser la société. Notre société en a bien besoin après tant d'années de gouvernement au bénéfice des immensément riches.

 

Annexe : les mesures du RN impactant les recettes et dépenses sociales ou publiques
(entre parenthèse le numéro de la mesure dans le projet du RN)

1. Augmenter les dépenses sociales et publiques, diminuer les recettes : 36 mesures

5 mesures augmentant les dépenses sociales :

  • Réindexer les retraites sur l’inflation pour un pouvoir d’achat respectueux d’une vie de travail (9.1).

  • Revaloriser le minimum vieillesse à 1 000 € par mois et augmenter les petites retraites (9.2).

  • Permettre à ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans pendant 40 annuités de prendre leur retraite à 60 ans (9.4).

  • Déconjugaliser et revaloriser l’Allocation Adulte Handicapée (10.1).

  • Revaloriser et augmenter la durée des aides destinées aux proches aidants (10.4).

1 mesure diminuant les recettes sociales :

  • Permettre aux entreprises une hausse des salaires de 10% (jusqu'à 3 smic) en exonérant cette augmentation de cotisations patronales (5).

21 mesures augmentant les dépenses publiques :

  • Accélérer les procédures judiciaires en engageant le doublement du nombre de magistrats. (3.4)

  • Atteindre 85 000 places de prison en 2027 (3.6).

  • Renationaliser les autoroutes (6).

  • Créer un chèque-formation mensuel de 200 à 300€ pour les apprentis, les alternants et leurs employeurs (7.1).

  • Doubler le soutien aux mères isolées élevant des enfants tout en renforçant les contrôles pour éviter les fraudes. (8.2)

  • Créer un prêt à 0% pour les jeunes familles françaises transformé en subvention pour les couples qui auront un 3e enfant (8.3).

  • Construire en cinq ans 100 000 nouveaux logements étudiants (8.4).

  • Lancer un grand plan sur l’accès à la scolarité pour les enfants touchés par le handicap (10.2).

  • Relancer la filière nucléaire, hydroélectrique et investir dans la filière hydrogène. (12.3)

  • Contraindre les cantines à utiliser 80% de produits agricoles français (13.3).

  • Revaloriser les salaires des personnels soignants à hauteur de leur travail (14.2).

  • Investir dans les technologies de santé et rapatrier la fabrication des médicaments (14.3).

  • Créer des urgences gériatriques dédiées à nos aînés (14.4).

  • Agir contre les déserts médicaux grâce à des incitations financières fortes pour les soignants et augmenter le nombre de maisons de santé (14.6).

  • Donner plus de place à la prévention, notamment grâce aux visites médicales scolaires qui redeviendront systématiques (14.7).

  • Revaloriser les salaires des enseignants et refonder leur formation (15.2).

  • Construire 100 000 logements sociaux par an dont 20 000 en faveur des étudiants et jeunes travailleurs (17.1).

  • Lancer un plan de réhabilitation de l’habitat ancien grâce à des aides efficaces (17.2)).

  • Créer un Fonds de Garantie des Loyers pour protéger les propriétaires (17.3).

  • Créer un « fonds souverain français » pour augmenter la rémunération de l’épargne des Français et l’orienter vers des secteurs stratégiques et l’innovation (19).

  • Porter le budget de la défense à 55 milliards d’euros à l’horizon 2027 (20).

9 mesures diminuant les recettes publiques :

  • Baisser la TVA de 20% à 5.5% sur les produits énergétiques (carburants, fioul, gaz et électricité) en tant que biens de première nécessité (4).

  • Exonérer d’impôt sur le revenu tous les jeunes actifs jusqu’à 30 ans pour qu’ils restent en France et fondent leur famille chez nous (7.2).

  • Supprimer l’impôt sur les sociétés pour les entrepreneurs de moins de 30 ans pendant les 5 premières années pour éviter leur départ à l’étranger (7.3).

  • Instituer une part fiscale complète dès le deuxième enfant (8.1).

  • Supprimer les impôts sur l’héritage direct pour les familles modestes et les classes moyennes (8.5).

  • Exonérer les donations des parents mais aussi des grands-parents à leurs enfants et petits-enfants jusqu’à 100 000€ par enfant tous les dix ans (8.6).

  • Restaurer la demi-part fiscale en faveur des veuves et veufs (9.5).

  • Supprimer l’IFI qui taxe l’enracinement (16).

  • Supprimer la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) qui pénalise les PME-TPE locales et les impôts de production qui nuisent à la relocalisation (18.3).

2. Diminuer les dépenses sociales et publiques, augmenter les recettes : 7 mesures

2 mesures diminuant les dépenses sociales :

  • Réserver les aides sociales aux Français, et conditionner à 5 années de travail en France l’accès aux prestations de solidarité (1.3).

  • Assurer la priorité nationale d’accès au logement social (1.4).

1 mesure augmentant les recettes sociales :

  • Créer un ministère de la lutte contre les fraudes (fiscales) (22).

1 mesure diminuant les dépenses publiques :

  • Supprimer les ARS et réduire à 10% les postes administratifs dans les hôpitaux pour libérer des moyens pour les soignants (14.5).

3 mesures augmentant les recettes publiques :

  • Privatiser l’audiovisuel public (6).

  • Créer un IFF, impôt sur la fortune financière, pour taxer la spéculation (16).

  • Créer un ministère de la lutte contre les fraudes (fiscales, aux importations, ententes, etc.) (22).

Texte rédigé avec Robert Joumard


Moyenne des avis sur cet article :  1.56/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • Buzzcocks 15 juin 11:30

    Ca ne coute rien de promettre n’importe quoi... surtout quand on n’a jamais eu le pouvoir. Et ils viennent de s’aller avec Chiotti et ils auront besoin de la droite pour gouverner, donc on oublie les nationalisations d’autoroute, la retraite à 60 ans et tous les trucs de ce genre.

    On l’a bien vu cette semaine avec Chenu qui annonce la fin de la double nationalité pour revenir en arrière 2 heures après, quand il a appris que ce n’était plus dans le programme. Ils ont annoncé tout et son contraire pour plaire aux imbéciles.. ; et ça marche donc pourquoi se priver ? Le pauvre Chenu

     ne sait plus où il habite.

    Et accessoirement, on voit bien en Italie, où le clone de Marine a fait entrer 500 000 immigrés car le patronat veut des ramasseurs de fruits, des mecs pour balayer les rues, et tous les boulots que faisaient le papa de Jordan Bordello quand il est venu en France. Après, c’est sur qu’emploi fictif, c’est quand même moins fatiguant.



    • leypanou 15 juin 12:00

      @Buzzcocks
      Ils ont annoncé tout et son contraire pour plaire aux imbéciles..  : pas les imbéciles, mais les crétiins de souche smiley


    • Et hop ! Et hop ! 15 juin 20:20

      @Buzzcocks :

      Moi ce qui me gêne dans les mesures que vous avez données qui sont les mêmes qu’à gauche, c’est que je ne vois rien sur :
       les 6 000 millards de dette à Black Rick qui correspondent à 100% des recettes fiscales pendant 1 siècle, avec en plus des intérêt à payer qui augmentent avec la dégradation de la notation de la France, comment on s’en débarrasse ?
       le déficit de plus en plus important de la balance commerciale, même pour les produits agricoles on est devenus importateurs nets,
       l’inflation du prix de l’électricité alors qu’EdF en produit plus que nécessaire pour un coût qui n’a pas augmenté depuis 30 ans selon les anciens PDG, mais à cause du marché européen de l’électricité.
       l’inflation énorme des prix de l’alimentation alors qu’on est capable de tout produire en France indépendamment du prix des marchés mondiaux.
       le déficit de plus en plus grand du budget de l’État, presque 30%,


    • Croa Croa 16 juin 10:41

      À Et hop !
      Laisse-leur le temps d’une mise à jour. Les promesses rappelées par l’auteur de l’article datent des précédentes élections. Comme une promesse ne coûte pas cher, celles que tu proposes seraient dans leur programme pour une élection moins précipitée. Mais en quoi cela aurait-il une importance ?  smiley


    • L'apostilleur L’apostilleur 16 juin 14:06

      @leypanou
      « ..pas les crétins de souche.. »
      Vous venez d’où pour y échapper ?


    • hans-de-lunéville 1 15 juin 12:10

      Vous trouvez que cela pique ???


      • V_Parlier V_Parlier 17 juin 21:14

        @hans-de-lunéville 1
        En effet, c’est juste une liste de promesses intenables dans l’état actuel du pays. Donc c’est un programme politique tout à fait classique.


      • @V_Parlier
        ça dépend si on regarde le plan de financement ou pas. Le RN déploit un programme avec les mêmes recettes que celles de Macron. Le NFP a un plan de financement. Si vous oubliez de le ragarder alors, effectivement , la Fran,ce se retrouvearait sur la paille. Faire payer les riches, arrêter de subventionner les actionnaires, augmeneter légèrement les cotisations sociales. Tout ce que refusent de faire Macron et le RN.


      • microf 15 juin 13:02

        Vivant en Autriche vers la fin des années 90 au oú moment l´Extrême-Droite a coalisé avec la Droite, en tant qu´africains nous avons eu très peur de cette arrivée de l´Extrême-Droite au pouvoir surtout dans un pays qui a vu naitre Hitler...Nombreux d´entre nous avaient déjá préparé leurs bagages.

        Mais une fois au pouvoir, ce fut le contraire c´est la meilleure période que les étrangers surtout africains ont vécu en Autriche.

        Il en sera de même en France, c´est pourquoi il faut voter pour le FN, il ya

        déjá des africains noirs candidats á ces élections dans la liste du FN.

        Alors, les promesses n´engagent que ceux qui y croient


        • Mustik 15 juin 18:47

          @microf
          africains noirs candidats á ces élections dans la liste du FN

          Salut l’Ami.
          Rien d’étonnant pour ceux qui connaissent la cuisine africaine... pimentée
           smiley


        • zygzornifle zygzornifle 15 juin 13:08

          La France est malade depuis 7 ans du macronisme aigu, peut être que le RN est la chimiothérapie salutaire, j’en doute mais il faut soigner le malade « quoi qu’il en coute » .... 


          • ZenZoe ZenZoe 15 juin 14:52

            On peut tout entendre, mais pas que le RN au pouvoir serait une catastrophe budgétaire, alors que le pays est endetté jusqu’au coup et que le RN n’y est pour rien.

            Le plus inquiétant tout de même, financièrement parlant, est cette phrase de l’auteur : ’’Rompre l’égalité de traitement entre Français et étrangers, c’est rompre l’égalité de traitement entre... etc...’’.On voudrait bien savoir du coup ce que veut dire pour lui être Français, et plus largement être citoyen d’un pays, et s’il ne fait aucune différence entre 68 millions et potentiellement 8 milliards d’individus réclamant les mêmes aides et la même protection..

            Il est d’ailleurs faux de prétendre que les nouveaux arrivants ne coûtent rien à la collectivité par rapport à ce qu’ils rapportent. Immigration signifie logement, protection sociale, santé, éducation, justice, infrastructures, etc. dans un pays en crise (logement, hôpital, écoles publiques, prisons...). Inversement,,les immigrés, lorsqu’ils ne sont pas inactifs (leur taux de chômage est supérieur à celui des autochtones selon l’INSEE), ont souvent des emplois en effet mal payés, ils ne paient pas d’impôts sur le revenu et, de par leur petit budget, rapportent moins en TVA.

            La France a signé des traités, et elle doit les respecter. Pour le reste, il faut bien placer le curseur quelque part. L’administration française le fait déjà du reste, et certaines conditions sont requises pour les étrangers. Le RN voudrait placer ce curseur plus loin, et, au vu de la situation économique, cela semble être l’avis des Français. Laissons-les choisir, c’est leur droit d’électeur, leur droit de citoyen.


            • ZenZoe ZenZoe 15 juin 17:35

              endetté jusqu’au cou... voire plus haut...


            • Soucougnan Soucougnan 15 juin 15:59

              Marine Le Pen n’a jamais eu l’intention d’assumer le pouvoir et son programme politique n’avait pas été pensé pour être un jour appliqué. Mais voilà, la situation a dérapé, Macron a perdu le contrôle sur son bordel et maintenant, le RN se retrouve dans le cas de figure improbable jusqu’à la semaine dernière, de devoir diriger le pays. Bien sûr, en économie, on ne fait pas ce qu’on veut. Beaucoup de gens l’ignorent et s’imaginent que tout est question de volonté, mais ce n’est pas le cas. Je pense donc que le RN, conscient du danger de mettre l’économie française en faillite, ne tiendra pas ses promesses ou alors, de façon plus symbolique que réelle. Les baisses d’impôts et les revalorisations seront tellement ridicules, qu’elles seront imperceptibles. De toute façon, soit le RN se comporte en parti de droite traditionnel et responsable et il peut alors se maintenir trois ans au pouvoir, soit il tient ses folles promesses et il met carrément la France en faillite. Les électeurs d’extrême gauche et d’extrême droite ne parviennent pas à comprendre que, les politiques face à l’économie sont comme des marins face à la mer, ils doivent composer avec elle, ils ne la dominent pas. Ils risquent donc d’être déçus de voir les promesses électorales de Marine Le Pen non tenues.


              • Pierrot 15 juin 18:16

                @Soucougnan
                Non, nous ne sommes pas dans une situation où le RN se retrouverait dans une situation de diriger le pays.

                Pour rappel, le dernier scrutin avait pour finalité de désigner qui allait siéger au Parlement européen, dont les pouvoirs dans le cadre du fonctionnement de l’UE sont assez symboliques. Le prochain scrutin aura pour finalité de renouveler l’Assemblée nationale, dont les pouvoirs, qui avaient déjà été limités par l’avénement de la Ve République, ont été pour une grande part transférés aux institutions supranationale. Parce nous ne vivons plus depuis longtemps sous un régime parlementaire, il faudra que le RN patiente jusqu’à l’élection présidentielle prévue en 2027 pour envisager de prendre la direction du pays. En attendant, c’est toujours Macron qui détient les rênes de la France.

                Quand bien même le RN obtiendrait la majorité absolue à l’Assemblée, Macron n’aurait aucune obligation d’agir dans son sens. Il pourrait continuer à légiférer par 49.3 au travers de son gouvernement, comme d’habitude, en ne risquant pas plus qu’une motion de censure qui l’obligerait à remplacer ce dernier par un autre de son choix. Il pourrait également s’opposer à l’application des lois votées par le Parlement (Assemblée et Sénat) qui n’auraient pas son accord. Au pire, Macron serait gêné pour continuer les réformes que le RN (parti de droite, s’il en est) refuserait. Quant à l’éventualité d’une destitution du Président, les conditions qui la permettrait sont loin d’être réunies.

                Enfin, l’UE, Macron et ses prédécesseurs ont déjà mis par terre l’économie, les finances et le souveraineté de la France et anéanti l’essentiel des moyens qui nous auraient permis de nous en sortir dans des délais raisonnables. Si tant est qu’il en aurait le pouvoir, il est peu probable que le RN fasse pire qu’eux, et il y a encore moins de chances qu’a contrario il parvienne à rétablir la situation du pays dans les trois ans qui nous séparent des prochaines échéances électorales. Rétablissement qui, quoi qu’il en soit, coûtera très cher aux Français et sera impopulaire. Macron (ou plutôt ses conseillers politiques) compte très certainement là-dessus pour discréditer son principal adversaire politique en rejetant sur ce dernier un échec annoncé face à une situation inextricable qu’il a lui-même contribué à créer.

                Donc Macron n’a pas perdu le contrôle, il prépare juste l’élection présidentielle, qui est la seule à compter encore vraiment.

                Par ailleurs, s’il est faux de penser que tout ne serait qu’une question de volonté en économie, il ne faudrait pas croire pour autant que rien en économie ne serait une question de volonté. Cette volonté ne suffit pas pour réussir, mais elle tout au moins nécessaire. De sorte qu’il nous sera impossible de rétablir la situation du pays tant qu’on laissera au pouvoir des gens qui n’en ont pas la volonté.


              • Soucougnan Soucougnan 15 juin 19:34

                @Pierrot

                Quand bien même le RN obtiendrait la majorité absolue à l’Assemblée, Macron (...) pourrait continuer à légiférer par 49.3 au travers de son gouvernement

                 
                Non c’est totalement impossible. Si le RN a une majorité absolue il refusera de voter le 49.3 et le gouvernement nommé par Macron tombera. Certes le président pourra nommer un nouveau premier ministre mais le résultat sera chaque fois le même : aucun 49.3 ne sera voté et le premier ministre tombera encore encore et encore. Donc si le RN est majoritaire, soit il gouverne, soit personne ne gouverne pendant au minimum un an, car on ne pourra plus dissoudre avant 2025. Vous voyez, Le RN est donc en situation de diriger ce pays. Mais le RN ne pourra pas tenir ses promesses. Il y a des choses qui sont simplement irréalisables et les promesses du RN ne sont pas réalisables. Elles n’étaient pas pensées pour être appliquées et il va donc falloir à Bardella les appliquer quand même mais à minima pour ne pas trop froisser ses électeurs ni risquer de déstabiliser le marché et faire fuir les investisseurs.
                 

                @Pierrot

                Macron et ses prédécesseurs ont déjà mis par terre l’économie

                 
                N’importe quoi ! La France se porte bien mieux économiquement aujourd’hui que sous François Hollande, Sarkozy voire l’essentiel du mandat de Chirac. Depuis l’élection de Macron le taux de chômage est resté sur une courbe déclinante que même la crise du covid n’aura su durablement enrayer. Alors non, Macron n’a pas mis l’économie française par terre, il l’a au contraire très bien redressée, soyons honnêtes. 

              • Iris Iris 15 juin 19:42

                @Soucougnan
                Voter le 49.3 ??


              • Soucougnan Soucougnan 15 juin 20:17

                @Iris

                Voter le 49.3

                 

                Oui , vous avez raison, cette façon d’exprimer les choses est vraiment très incorrecte puisque l’objet du 49.3 est de faire adopter le projet de loi sans vote et ce n’est d’ailleurs pas le 49.3 qu’on est censée voter mais la censure prévue par le 49.3. Je reformule donc. Le RN majoritaire à l’assemblée pourrait indéfiniment faire tomber le gouvernement en censurant le texte. 


              • Iris Iris 15 juin 20:56

                @Soucougnan
                Ce cas de figure n’a quasi aucune chance d’arriver, car si le RN à la majorité absolue, Macron n’aura d’autre choix que de nommer Bardella premier ministre.


              • Soucougnan Soucougnan 15 juin 21:26

                @Iris

                Ce cas de figure n’a quasi aucune chance d’arriver

                Tout à fait ! Macron aime surprendre mais je ne le crois pas suffisamment audacieux (voire fou) pour nous laisser un an sans gouvernement l’histoire de tester les théories libertariennes. 


              • Iris Iris 15 juin 21:49

                @Soucougnan

                Ca risque de bloquer quoi qu’il arrive : Beaucoup pensent qu’aucun bloc n’aura de majorité et que tout gouvernement sera immédiatement renversé par une motion de censure.
                Perso, ça ne me gêne pas plus que ça, ça forcera peut être nos zélites politiques à s’initier à la coalition, ça fera peut être prendre conscience que la 5ème doit être abandonnée...


              • Pierrot 16 juin 01:22

                @Soucougnan
                Vous auriez pu citer mon paragraphe jusqu’au bout, puisque j’y indique justement que, dans le pire des cas, Macron serait gêné pour continuer les réformes que le RN refuserait... Pire des cas qui n’est absolument pas acquis, puisque le RN et Macron ont quand même en commun certains objectifs politiques de droite.

                (NB : l’Assemblée ne vote pas les 49.3, mais les motions de censure quand le Gouvernement lui en impose un.)

                Quoi qu’il en soit, ce n’est pas l’Assemblée qui gouverne, mais le Gouvernement, qui émane du Président de la République, lequel dirige le pays. Si elle a bien le pouvoir d’entraver l’Exécutif quand celui-ci légifère, elle n’a pas celui d’imposer les lois qu’elle décide ni de revenir sur les réformes passées sans l’accord du Président, et encore moins celui de diriger le pays.

                Par ailleurs, absolument rien n’oblige Macron à céder aux députés RN. Non seulement les actions de blocage de l’Assemblée pourraient être mal perçues par la population, mais on ne manquerait pas de les prendre comme prétexte pour accuser le RN des maux que subirait le pays.

                Donc non, définitivement, je confirme que le RN n’est absolument pas en situation de diriger le pays.

                Quant à la situation de la France, elle va au contraire beaucoup plus mal, quel que soit le domaine considéré (dette publique, balance commerciale, économie, industrie, services publics, protection sociale, coût de la vie, droits fondamentaux, ...), exception faite de l’enrichissement des plus riches. La propagande éhontée et le bidonnage systématique des bilans de l’exécutif afin qu’ils lui soient favorables ont pourtant été assez flagrants.

                Sur le chômage, il y a en fait aujourd’hui plus de chômeurs officiels (catégorie A) qu’il y en avait en 2008 au début du mandat de Sarkozy. Et si l’on semble bien avoir enregistré une forte baisse du nombre de chômeurs au cours de ces quatre dernières années, celle-ci provient très majoritairement de la manipulation des chiffres (changement de référentiel, notamment) et par des subventions publiques (qui ont plus coûté à la France qu’elles ne lui ont rapporté, et qui ont pour une grande part causé la baisse de la productivité du travail, une première dans notre pays).

                Quelques indices par ici : https://www.youtube.com/watch?v=ePU32cKdtPs


              • Soucougnan Soucougnan 16 juin 01:36

                @Iris

                Beaucoup pensent qu’aucun bloc n’aura de majorité

                 
                Oui, je trouverais intéressant de voir comment le RN s’en sortirait s’il était amené à diriger le pays avec une simple majorité relative. 

                Mais il se peut aussi que Macron obtienne une majorité vous savez ! Je ne serais pas surprise qu’Attal soit toujours premier ministre dans un mois. Car maintenant que le RN et la LFI ont rassemblé autour d’eux la gauche et la droite, le camp présidentiel se retrouve dans cette situation idéale qui a permis à Macron de gagner en 2022 sans campagne ni programme. Pour Macron, il suffit de faire comprendre aux Français qu’ils ont désormais le choix entre trois personnes comme Premier ministre : Bardella, Melenchon ou Attal. L’idée c’est que face à Bardella le candidat d’Attal reçoive le vote de barrage de la gauche et face à Mélenchon il reçoive celui de la droite. Pour que cette stratégie fonctionne il suffit que le groupe Ensemble se hisse au minimum à la deuxième position dans les sondages et leurs candidats seront presque partout opposés à ceux du RN, recevant ainsi le vote de barrage de la gauche. Et il n’y a rien d’impossible à ce que le camp présidentiel se hisse en deuxième position. Une partie des 9% de LR va refuser de voter RN et se tournera vers Macron. Une partie de la gauche parmi celle qui a voté Glucksman va elle aussi se tourner vers Macron pour ne pas voter Mélenchon. C’est ce qui s’était passé à la présentielle avec le résultat que vous savez. Dans les semaines qui viennent, si les sondages mettent le groupe Ensemble en deuxième position, alors Macron aura de très bonnes chances de gagner son pari et d’avoir une majorité.


              • Soucougnan Soucougnan 16 juin 01:55

                @Pierrot

                Macron serait gêné pour continuer les réformes que le RN refuserait


                 
                Il ne serait pas gêné, c’est pire, il ne pourrait absolument pas gouverner pendant au moins un an. Et un gouvernement qui ne peut faire adopter aucune loi n’est pas un gouvernement. Rien ne passerait. Un 49.3 serait carrément suicidaire car le gouvernement tomberait inévitablement. 
                 
                 

                @Pierrot

                Par ailleurs, absolument rien n’oblige Macron à céder aux députés RN.


                 
                Si le RN est majoritaire il est le seul a pouvoir décider du sort des lois présentée à l’assemblée. Et comme je le disais plus haut un gouvernement qui ne peut faire adopter aucune loi ne gouverne pas réellement. Donc oui le RN serait inévitablement aux commandes si jamais il avait une majorité.
                 
                 

                @Pierrot

                si l’on semble bien avoir enregistré une forte baisse du nombre de chômeurs au cours de ces quatre dernières années, celle-ci provient très majoritairement de la manipulation des chiffres (changement de référentiel, notamment)


                 
                Le nombre de chômeurs (comptabilisés selon la même méthode qu’aujourd’hui) était effectivement meilleur au début du mandat de Sarkozy. Mais cela a été de courte durée et la courbe du chômage a augmenté de façon inexorable durant tout le mandat de Sarkozy et plus encore sous celui d’Hollande. La courbe est en baisse continuelle sous Macron. Il y a eu un pic brutal dû à la crise du covid mais la courbe a repris ensuite sa descente inexorable. Sur ce plan, le travail de Macron est réellement remarquable.

              • Pierrot 16 juin 10:05

                @Soucougnan
                1) Faut-il vous rappeler que nous ne sommes plus sous un régime parlementaire et qu’une part essentielle de la souveraineté de la France, abandonnée aux instances supranationale, n’est plus du ressort de l’Assemblée ; que légiférer n’est quoi qu’il en soit pas d’une nécessité absolue pour tenir les rênes d’un pays sur une courte durée ; que promulguer de nouvelles réformes, encore moins ; qu’en dernier recours le rôle du gouvernement est de servir de fusible pour protéger l’Exécutif ; et que si le blocage de l’Assemblée devait avoir des conséquences néfastes, celles-ci ne feraient que s’ajouter à celles d’une gestion calamiteuse chronique du pays (pour ne pas dire de son sabordage en règle) ?

                Conformément au fonctionnement des institutions, le RN peut empêcher Macron d’avancer, mais pas le faire reculer. Et en jouant le jeu de l’obstruction, il court le risque de perdre suffisamment de crédit aux yeux des Français (surtout si les médias continuent d’œuvrer dans ce sens) pour perdre aux élections présidentielles de 2027 (... si cela ne fournit pas un prétexte à Macron pour re-dissoudre l’Assemblée dans l’intervalle).

                Rester sur un statu quo, fut-il total (ce qui est peu probable), serait donc tout-à-fait envisageable. Nous avons assez d’exemples d’obstructions parlementaires systématiques et de blocages institutionnels (e.g. Belgique 2010-2011) pour savoir que cela n’a rien d’impossible.

                Et encore, on ne parle ici que d’une l’hypothèse dans laquelle le fonctionnement des institutions est respectée et dans laquelle le RN n’appliquerait pas benoîtement la politique dictée par la Commission européenne.

                2) Dans une voiture, ce n’est pas le frein qui fait avancer et qui dirige le véhicule, c’est le moteur et le volant de direction. Or, tout ce que peut faire le RN, c’est freiner ou accompagner l’Exécutif dans la direction choisie, Macron gardant la prérogative de diriger le pays et de décider en dernier ressort des lois votées par le Parlement qui seront effectivement appliquées.

                Par principe, l’Exécutif peut légiférer si on lui en laisse la possibilité, mais le Législateur ne peut pas diriger car ce n’est pas le rôle qui lui est dévolu. De plus, l’Assemblée ne représente qu’une des composantes de ce Législateur.

                Il est donc faux de penser qu’en obtenant la majorité à l’Assemblée le RN prendrait la direction de la France.

                3) J’ai donné un lien vers une vidéo qui rappelle les raisons conjoncturelles et les manipulations derrière cette « baisse continuelle » du chômage. La situation de l’emploi et celle des chômeurs, elles, n’ont fait que se dégrader durant tout ce temps. De même que celle de la population en général, de l’économie du pays, des finances publiques, etc. .


              • Croa Croa 16 juin 10:46

                À Soucougnan « Ils risquent donc d’être déçus » 
                FAUX, Ils sont assurés d’être déçus ! smiley C’est comme ça smiley 


              • Soucougnan Soucougnan 16 juin 12:59

                @Pierrot

                légiférer n’est quoi qu’il en soit pas d’une nécessité absolue

                 

                On vote comment le budget ? 


              • Pierrot 17 juin 18:55

                @Soucougnan
                La véritable question, c’est plutôt « quelles conséquences si le budget n’est pas voté  », en veillant à préciser dans la réponse qui en feraient les frais.


              • Soucougnan Soucougnan 18 juin 14:39

                @Pierrot

                quelles conséquences si le budget n’est pas voté


                 
                Eh bien toutes les institutions publiques s’arrêteraient de fonctionner, plus d’hôpitaux, plus de police, plus de juge, plus d’assurance chômage ou maladie. Même Macron ses gardes et son personnel à l’l’Elysée ne sont plus payés. Donc les avions et voitures présidentielles ne sortent plus. D’ailleurs le courant serait coupé dans tous les services de l’état ainsi que les téléphones. Il ferait noir à l’Elysée. Les militaires ne recevraient plus leur paie, le courant serait coupé sur les sites militaires, plus de carburant plus rien, donc plus de défense non plus...

              • @Armelle
                Vos départs en masse des années 90, c’est 0,2%.
                Quant à vos 200 milliards, il faudrait citer vos sources autres que celles du RN.
                Et si je vous suis bien, il ne faut pas demander à ceux qui ont les moyens de payer, de participer à la solidarité nationale. N’êtes-vous pas en train de défendre le programme de Macron ? 
                Quant aux pique-assiettes, la très grande majorité sont des Français qui n’ont plus de boulot et qui ont cotisé. Quant à ceux qui foutent le bordel, leur nombre est infime au regard de ceux (je suppose que vous parlez des étrangers) qui travaillent sur les boulots que les Français rechignent à faire parce que pénibles et mal payés.
                Sans compter que vous oubliez la délinquance qui nous coûte bien plus que celles que vous pointez : celle concernant l’évasion fiscale. Mais elle n’intéresse guère le RN.
                Il est vrai que 80 à 100 milliards, sont une péccadille au regard des 20 milliards de fraude aux prestations sociales (dont une grande partie est commise par les entreprises et 2,8 milliards aux allocations familiales) source l’Express, canard de droite. 
                Il serait intéressant de savoir par quoi est financé le programme du RN puisqu’il n’y a aucun impôt supplémentaire au-delà de quelques arrangements. Quant à la sécurité sociale, il l’enterrera encore un peu plus en exonérant de cotisations sociales l’augmentation des salaires. Il est vrai qu’au train où vont les reculs du RN dans son programme, il ne restera bientôt plus que le même programme que celui de Macron avec une chasse accrue de l’étranger en plus avant de faire comme Méloni... 


              • Pierrot 19 juin 12:19

                @Soucougnan
                En pratique, l’Exécutif dispose de prérogatives qui lui permettent notamment de faire face à des situations exceptionnelles par décret. Et sur les textes qu’il parviendrait à faire voter, le gouvernement peut utiliser l’article 44 pour imposer les amendements qu’il souhaite.

                Mais vous parlez d’une situation où le RN bloquerait totalement les financements publics du pays à l’Assemblée. Admettons.

                Ce faisant, il est clair qu’il se mettrait à dos la France entière. De son côté, Macron (qui passe son temps à dénoncer le coût de l’État et les dépenses publiques) garde la possibilité de re-dissoudre l’Assemblée.

                Vous voyez où je veux en venir ?


              • Pierrot 19 juin 14:38

                @Soucougnan
                Si cela ne vous apparaît pas clairement, je vous rappelle qu’il n’est pas ici question des intérêts de la population française que Macron méprise et exploite, ni même de ceux de l’État français que Macron s’évertue à détruire de l’intérieur, mais de manœuvres politiques pour continuer de créer des conditions qui permettent à l’oligarchie dont Macron est le serviteur d’atteindre ses objectifs.

                De ce point de vue, Macron continue de garder la main, quand bien même une majorité RN à l’Assemblée aggraverait dans de grandes proportions le chaos organisé que nous subissons déjà. (Je doute qu’on en arrive là, mais l’on pourrait avoir des surprises compte tenu de l’opportunité qu’une telle situation représenterait pour certains.)


              • Pierrot 19 juin 16:26

                @Soucougnan
                Enfin, je conclurai en rappelant que l’hypothèse dont nous parlons ici ne concerne que l’éventualité où l’Assemblée s’opposerait au gouvernement.

                Une autre hypothèse beaucoup plus probable serait que le RN entre au gouvernement, où il se contenterait de continuer peu ou prou la même politique que celle de la douzaine de gouvernements précédents, puisque cette politique est majoritairement imposée par les directives de la Commission européenne et par les engagements de la France vis-à-vis des institutions supranationales. C’est d’ailleurs la voie suggérée par la vacuité de la profession de foi du RN pour les prochaines législatives.

                Et même dans cette situation, ce ne serait toujours pas le RN qui dirigerait la France.


              • Armelle Armelle 21 juin 11:02

                @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                Mais n’importe quoi ! Là vous me parlez de départ de Français à l’etranger, quand moi je vous parle du volume de transfert euros en investissement à l’etranger, bon on voit voit bien que vous n’etes pas du tout au fait du sujet !!! Vous raisonnez « idéologie » comme tous vos acolytes de gauches. Quant aux 200 milliards il suffit que vous écoutiez vos cadors économistes de LFI !!! Mais vous vivez dans quel monde ? Je fais partie d’un collectif C.R.A, qui optimise le rapprochement de cédants et de repreneurs, il n’y a pas une semaine, où un investisseur choisi l’etranger, et sur des domaines prometteurs ! Mais c’est sûr si vous écoutez les âneries de BFM WC, je comprends vos positions !!!
                cessez de répéter bêtement les âneries entendues ça et là et analysez vous même les choses


              • Armelle Armelle 21 juin 11:58

                @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                bah voyons ! 147 milliards investis à l’etranger En 1990 (Les Échos) représenteraient 0,2% !!! Mais !?!? Oh hé ça va pas bien vous, vous vivez où vous, vous racontez vraiment n’importe quoi !!! 
                Quant aux 200 milliards, il suffit d’ecouter Vos cadors de l’economie Chez LFI, tous les économistes de France et de Navarre confirment que c’est un programme débile et intenable, mais non il y a encore des hurluberlus qui avalent ces sornettes !!!
                Allez, à quoi bon échanger avec des idéologues entêtés, point Godwin•


              • @Armelle
                Que valent vos économistes à côté d’Esther Duflo, prix Nobel d’économie qui soutient le programme du NFP ? C’est qui vos économistes ? Des gens comme vous ? 


              • Rinbeau Rinbeau 15 juin 16:13

                La politique c’est une question d’ossature.. Trop de squelette et on se retrouve sur la corde raide.. Pas assez de squelette et l’on se retrouve en fauteuil roulant !


                • nanobis nanobis 15 juin 16:23

                  c’est pas le moment de trop critiquer le RN, ce qu’il faut c’est supprimer la macronie. Passons un peu sur leurs promesses....


                  • jjwaDal jjwaDal 15 juin 16:39

                    Comme tous les partis ils renoncent à la souveraineté nationale en assumant pleinement notre place dans cette chimère coûteuse qu’est l’U.E., laissent le loup entrer dans la bergerie en acceptant les diktats résultant de « notre » adhésion à l’OMC (frontières grandes ouvertes déjà), acceptent l’esclavage financier en laissant la création monétaire au seul privé (équivalent à une demande de rançon permanente) et vont continuer de gérer le pays avec une armée de bureaucrates qui ont la main lourde dès qu’ils touchent à notre chéquier, malgré leur manque abyssal de bonnes idées pour le pays.
                    Aucune politique susceptible de nous faire sortir de l’ornière où la classe politique nous a enfoncée n’est concevable dans ce cadre, aucune, donc la leur ne pourra contribuer qu’à nous enfoncer selon des modalités bien connues.
                    Ils refusent de battre leur monnaie, de défendre leur tissu industriel en ne mettant pas des smicards en compétition directe avec des « RMIstes » (payés comme tels à l’autre bout du monde) et de faire leurs lois au lieu de courber l’échine en exécutant une politique décidée ailleurs ? Ils ont donc une mentalité d’esclaves comme « tous » les autres grands partis. Ils se feront mettre à mort comme tous les bricoleurs du passé, Tsipras et Co.
                    Ne sont-ils pas capables de comprendre ces vérités élémentaires où cherchent-ils un job bien rémunéré seulement ? J’opterai pour la seconde hypothèse.


                    • Rinbeau Rinbeau 15 juin 16:53

                      Ben merde.. J’allais bien tranquillement chercher des champignons en Corrèze bien loin de la tempête politique .. Et je tombe sur le capitaine de pédalo en pleine rédemption ! 


                      • Croa Croa 16 juin 10:55

                        À Rinbeau,
                        Pas con ! Ce printemps est tellement pourri que des champignons poussent... Il faut tout de même bien connaitre les coins. Sinon, la bonne idée serait de partir en vacances tôt cette année. Outres Pyrénées, il y a toujours du soleil. Ces élections précipitées sont sans intérêt, d’autant que nous connaissons bien tous ces candidats nuls en tant qu’opposants, et donc qu’il y en a encore moins à attendre une fois aux manettes. 


                      • charclot charclot 15 juin 17:46

                        les promesses n’engagent que ceux qui .... ???


                        • Mustik 15 juin 18:43

                          Rompre l’égalité de traitement entre Français et étrangers, c’est rompre l’égalité de traitement entre enfants au sein d’une même école,


                          Quelle puissance dans cette envolée !

                          Tu m’as convaincu, ma voix pour Glucksmann... la Vérité si’j mens

                           smiley

                          Demain, je crée une Assoç « Chaque jour, un Avion au départ de chaque Capitale africaine ». Que de noyades évitées...

                          Juste tu me donnes ton adresse pour l’Accueil ?


                          • charclot charclot 15 juin 19:32

                            @Mustik
                            Si tu crois que l’inégalité scolaire ne concerne que les immigrés retournes à l’école... Quand un bon petit français de souche dans une école de français de souche se retrouve dans une situation d’échec scolaire, la professeur française de souche va rarement prendre le temps de l’accompagner et si les parents français de souche n’ont pas les moyens de payer pour des cours particuliers le petit français de souche sera dessouché... Aprés pense ce que tu veux des migrants mais la plupart d’entre eux finissent par parler deux langues au moins et pour ceux issus des pays subsahariens ils en parlent parfois 4 ou 5... Je sais qu’ils parlent chez eux mais en attendant le déficit éducationnel en France est flagrant et ce n’est pas avec les méthodes brutales préconisées par les bas du front qu’on va aider les petites FDS à construire LEUR avenir parce que toi comme moi dans 25 ou 30 ans on sera hors jeu voir game over... Alors si il est un chantier urgent c’est celui là mais bon quand l’égo dépasse l’entendement y a rien à faire...


                          • @Mustik
                            « Dans tous les pays, la contribution des immigrés sous la forme d’impôts et de cotisations est supérieure aux dépenses que les pays consacrent à leur protection sociale, leur santé et leur éducation », écrit l’OCDE, dans ce rapport qui porte sur ses 25 Etats membres entre 2006 et 2018.


                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 16 juin 05:14

                            Leur motto sera : Nous alléchions, vous allez en chier !


                            • Gérard Luçon Gérard Luçon 16 juin 05:55
                              Bardella est vraiment beaucoup plus taré que je ne l’imaginais !!! il ne veut pas sortir de l’OTAN à cause de la guerre en Ukraine !
                              Comme ça, si un pays membre attaque la Russie, nous serons automatiquement engagés ....

                              • Gérard Luçon Gérard Luçon 16 juin 06:04

                                Et comme Farce d’Opposition Mélenchon vire les Thénardier et le Front Peopelaire accueille Grhollande et Aurélien Rousseau, celui de la réforme des retraites ...


                                • Gérard Luçon Gérard Luçon 16 juin 08:41

                                  @Gérard Luçon
                                  et on ajoute au Front Peopelaire daniel cohn-bendit, vous savez, celui qui parlait des jeunes adolescents ...et qui a soutenu macron !!!


                                • LeMerou 16 juin 08:36

                                  @Jean-Luc Picard-Bachelerie

                                  Bonjour,

                                  Pourquoi que le RN et ses propositions ?

                                  Tous sont dans le même délire racoleur de voix, il faut promettre et mentir ensuite, c’est le jeux. C’est tristement amusant d’entendre que ceux hier au pouvoir critiquent les éventuels de demain, nous promettant eux aussi de faire ce qu’il n’ont pas fait. Mais sachants, il seraient plus à même de faire, c’est sûr qu’en dissimulant bon nombre d’informations il est beaucoup plus aisé de paraître le « sachant » grand sauveteur de la République.

                                  Je vous invite à regarder une des séances de la commission des finances interrogeant le Ministre des finances à propos du budget de l’état et du Pays.

                                  Hypocrisie, Mensonges sont bien présent pour notre bien dit-on.

                                  Le Pays n’est pas franchement exsangue, mais pas loin, libéralisme forcené pour respecter des dogmes économiques et social ne vont pas ensemble. Cependant hors de question d’abandonner le premier.

                                  Quelle que soit l’entité politique qui viendra au « pouvoir » cela ne changera pas beaucoup, dans le contexte actuel. Tout au plus celui qui sera aux gouvernes se détruira gentiment, deux ou trois ans c’est largement suffisant, mais c’est peut être le but recherché.

                                  Pour reprendre un mot que j’adore, par nostalgie.

                                  Le R.N. au pouvoir se sera alors la « Chienlit » par la gauche

                                  La Gauche au pouvoir se sera alors la « Clienlit » par elle même

                                  Les mêmes restent au pouvoir (c’est possible) se sera alors la « Chienlit » par la Gauche et la Droite fusse t-elle « extrême ».

                                  En conclusion ça sera un bordel, mais dans cet intervalle, qu’il est doux que nos oreilles soient chatoyées par de douces promesses et récits de lendemains chantants. Tous ces preux chevaliers combattants pour notre bien, rendez vous compte de l’insigne honneur qui nous est fait.

                                  Le rêve c’est le luxe des pauvres non ? ou des électeurs pardon.....


                                  • LeMerou 16 juin 08:39

                                    J’ajoute..

                                    les 30 juin et 7 juillet, une grande question hantera l’électeur, enfin du moins quelque uns !

                                    Choisir le moins pire ! Moins pire par rapport à qui ? Par rapport à quoi ? 


                                  • @LeMerou

                                    5 ARGUMENTS DU FRONT POPULAIRE

                                    • Baisser les cotisations sociales pour augmenter les salaires, c’est tuer la sécurité sociale. Donc diminuer les remboursements.

                                    • Le 12/03/23 Bardella a appelé à une taxe sur les superprofits. Le 5/10/22 lui et les eurodéputés du RN avaient voté contre.

                                    • Le RN est contre l’ISF. Le Front populaire propose d’asseoir un ISF progressif sur l’ensemble des actifs. 10 milliards à la clé.

                                    • Le Front populaire veut revenir à la retraite à 62 ans en 2024, puis la baisser à 60 ans en augmentant légèrement les cotisations.

                                    • L’immigration n’a pas augmenté le chômage ni réduit les salaires. Il est prouvé qu’elle génère plus de recettes que de dépenses.


                                  • Armelle Armelle 19 juin 08:43

                                    @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                                    L’Immigration rapporte plus qu’elle ne coûte !!!
                                    et vous pensez que les Français croient tjrs cette idiotie que véhicule la gauchiasserie ?!?
                                    Vous croyez, encore à votre âge, à des âneries aussi grosses ?
                                    Et bien !!!! Il va falloir commencer à grandir, a moins que vous n’ayez qqes chiffres à nous donner, en attendant votre affirmation ne vaut pas un clou


                                  • @Armelle
                                    Vous beuglez tellement qu’on serait tenter de dire n’importe quoi juste pour vous énerver. Je vous ai bloquée. Agoravox est un outil de la démocratie fait pour le débat et pas pour les insultes et les énervés. Quand on voit ce que vous faites d’un tel outil, rien qu’avec ça, on sait pour qui vous votez : le contraire de la démocratie. 


                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 juin 08:24

                                    @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                                     
                                    ’’L’immigration n’a pas augmenté le chômage ni réduit les salaires. Il est prouvé qu’elle génère plus de recettes que de dépenses.’’
                                    >
                                    Cette phrase c’est de la langue de coton. En effet, quand on parle de recettes et de dépenses sans préciser qui paie et qui encaisse, on dit tout et son contraire. Il ne faut pas confondre recettes et profits.
                                     
                                    Du point de vue gros sous, je vois l’immigration comme une pompe à phynances qui fonctionne sur le principe bien connu : dépenses publiques, profits privés. Les profits privés (pardon pour le pléonasme) ne rapportent rien, vu que ce sont des profits illicites.
                                     
                                    Je regrette de sembler faire campagne contre LFI, un parti auquel j’ai longtemps cru : je pense qu’il est désormais dirigé, soit par des imbéciles, soit par des traitres. Les deux je suppose.
                                     


                                  • zygzornifle zygzornifle 16 juin 10:43

                                    Il est déjà dur de subir ses chefs il est encore plus stupide de les élire.

                                    Tout le tapage médiatique qu’ils font ne sert qu’a conserver leur place et leur 8000€ mensuel d’argent de poche, mettez les tous au smic et ils s’enfuiront piller ailleurs .... 

                                    Ils sont comme les punaises de lit, pour s’en débarrasser définitivement il faut tout bruler ....

                                    Le Fauxcialiste d’Hollande l’ennemi de la finance se représente dans son bled tel le chevalier Bayard alors qu’il a démoli le PS et fabriqué par sa nullité le Macron, entre énarque ils s’entendent bien ces deux la.

                                    Ca fait vraiment pitié d’en arriver la ....

                                    Un pour tous, tous pourris ...


                                    • Gasty Gasty 16 juin 11:48

                                      Quand on fait le bilan du RN, on s’aperçoit que dans les faits :

                                      - Marine Le Pen et les députés RN ont voté contre l’augmentation du SMIC à l’Assemblée nationale le 20 juillet 2022.
                                      Indexer les salaires sur l’inflation ? Marine Le Pen et les députés RN ont voté contre à l’Assemblée nationale le 20 juillet 2022.

                                      - Rétablir l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ? Marine et les députés RN ont voté contre à plusieurs reprises à l’Assemblée nationale, notamment le 23 juillet 2022 à l’Assemblée nationale.

                                      - La retraite à 60 ans ? Marine Le Pen est contre, comme le démontre son programme présidentiel 2022, un revirement en raison de son alignement sur les exigences austéritaires de Bruxelles.

                                      - Bloquer les prix de l’énergie ? La présidente du groupe RN à l’Assemblée nationale s’est prononcé contre. La candidate d’extrême droite préfère défendre les pétroliers plutôt que le pouvoir d’achat des Français, défendre les intérêts du capital plutôt que ceux du travail. Avec l’argument classique de la droite : « les riches vont se barrer »

                                      -fixer un écart minimum de 1 à 20 pour les salaires au sein des entreprises.L’ex-candidate à la présidentielle s’est abstenue le 26 juillet 2022 à l’Assemblée nationale.

                                      - Interdire le versement de dividendes aux actionnaires dans les entreprises ayant recours à des licenciements économiques ? Non seulement Marine Le Pen ne se prononce pas pour, la mesure ne figure pas dans son programme, mais Marine Le Pen et les députés RN s’abstiennent lorsqu’il leur est proposé de supprimer les aides publiques aux entreprises qui ont augmenté les dividendes aux actionnaires sans augmenter les salaires.

                                      - Une taxe sur les super-profits ? Jordan Bardella a voté contre, le 5 octobre 2022 au Parlement européen.

                                      - Revenir sur la privatisation des autoroutes ? Marine Le Pen est absente à l’Assemblée au moment du vote.

                                      - Le Référendum d’initiative citoyenne (RIC) ? Marine Le Pen est absente à l’Assemblée au moment du vote.


                                      • berry 16 juin 13:59

                                        @Gasty
                                        Où part le pognon ?

                                        Nous avons 3 000 milliards de dettes et nous sommes déjà le pays le plus imposé au monde.


                                      • @berry
                                        Rapport Oxfam

                                        • Depuis 2020, deux tiers des richesses mondiales produites ont été captées par les 1% les plus riches.
                                        • Les milliardaires ont gagné 2,7 milliards de dollars par jour depuis 2020 grâce à l’intervention publique face au coronavirus.
                                        • Depuis 2020, les 10 premiers milliardaires ont gagné 189 milliards d’euros, l’équivalent de deux ans de factures de gaz, d’électricité et de carburant des Français·es.
                                        • Taxer la fortune des milliardaires français à hauteur d’à peine 2% permettrait de financer le déficit attendu des retraites.
                                        • Avec une fortune de 179 milliards d’euros, Bernard Arnault est désormais l’homme le plus riche de la planète. Sa fortune correspond à l’équivalent de celle de près de 20 millions de Français·es.

                                      • zygzornifle zygzornifle 17 juin 09:20

                                        @Gasty

                                         En fait d’après la liste elle est Macron compatible.


                                      • Gasty Gasty 18 juin 08:11

                                        @zygzornifle

                                        Absolument ! Si quelqu’un trouve une différence, j’aimerais la connaitre.


                                      • Armelle Armelle 18 juin 17:50

                                        @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                                        Une fortune de 179 milliards !!!
                                        Mais !?!? Plus je vous lis et plus je lis des âneries plus connes les unes que les autres !!!
                                        cette somme représente ses ACTIFS d’entreprise, pas sa fortune, neud neud !!!
                                        Bordel mais que de mensonges ou du moins du sophisme pour servir ses idées !!! 
                                        Lzlentable et pathetique !!!


                                      • L'apostilleur L’apostilleur 16 juin 14:15

                                        @ l’auteur 

                                        « ..les étrangers font les travaux les plus durs et les moins bien payés.. »

                                        Suivant votre principe il faudrait faire venir perpétuellement ces étrangers, car vous n’ignorez pas que la génération suivante refuse de suivre l’exemple de leurs aînés.

                                        Saurez-vous nous dire quand cette immigration devrait s’arrêter ?

                                         

                                        A Paris une filière sri-lankaise était appreciée chez les restaurateurs jusqu’à ce que certains aient découverts les arrêts maladie et la protection juridique, ils en ont contaminé quelques uns et depuis ça va moins bien. 


                                        • @L’apostilleur
                                          Il suffit que vous regardiez pourquoi Méloni a ouvert grand les portes à l’immigration. L’extrême droite répond alle-même à votre questionnement. N’est-ce pas l’extrême droite qui prône sans arrêt le retour au bon sens ?


                                        • L'apostilleur L’apostilleur 16 juin 17:22

                                          @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                                          « ..pourquoi Méloni a ouvert grand les portes à l’immigration.. »
                                          Précisions. 
                                          Mélonie n’ouvre pas les portes en grand comme vous dites, elle a mandaté des cabinets de recrutement pour rechercher au Cameroun les profils correspondants aux metiers en tensions. Ça s’appelle l’immigration choisie.
                                          Vous avez entendu la nupes faire cette distinction ?
                                          Elle a négocié et financé les camps d’accueil de migrants en Albanie, comme l’UE avec la Turquie. 
                                          L’Italie souffrant d’un déficit démographique et de métiers en tension, Mélonie a decidé des mesures en faveur des familles et s’est fait traiter de neofasciste par la nupes, comme Macron. Lfi n’est oas dans le le même registre.
                                          Le vrai front populaire était favorable aux mesures familiales, la gauche extrême est contre et Rousseau dit que la France n’a pas de déficit démographique. 
                                          Un moyen d’ouvrir encore la porte aux migrations.
                                          https://onenpensequoi.over-blog.com/2023/10/immigration-le-grand-deni-un-salutaire-rappel-a-la-realite-avant-la-loi.html


                                        • charclot charclot 16 juin 18:34

                                          @L’apostilleur
                                          Tu crois encore qu’a 68 millions on est en déficit démographique En 1936 i y avait les conséquences de la guerre de 14 18 soit la mort de 27% des 18 27 ans et la population était de 41 millions d’habitants ce qui si on le ramène à la densité fait prés de 100 habitants au Km² ce qui sans l’agriculture est invivable... Nous avons dépassé ici et partout dans le monde le maximum d’habitants par surface et nous continuons à répondre à la pression reproductive. pour que l’avenir soit viable pour nos descendants il faudrait une réduction drastique du nombre d’habitants... De toute manière tu ne dois plus être tout jeune du coup en quoi l’avenir te regarde t’il ... Place aux jeunes , ils seront peut être moins cons que nous..


                                        • Iris Iris 16 juin 22:36

                                          @L’apostilleur
                                          Ça montre me semble t-il que la vraie question 
                                          concernant ce genre de boulots est comment les rendre plus attractifs ?


                                        • Yukimuras 17 juin 15:56

                                          @charclot
                                          Pourquoi alors importer toujours plus d’exogènes si nous serions déjà trop nombreux ? ... 


                                        • L'apostilleur L’apostilleur 16 juin 14:26

                                          @ l’auteur 

                                          « ..En outre, sont-ils responsables de la baisse des recettes publiques et sociales ? »

                                          L’AME (aide médicale aux migrants illegaux) 1,2milliards

                                          « ..Après une progression de près de 12 % entre 2022 et 2024, le budget de l’AME augmenterait ensuite de 1,95 % en 2025 puis de 2,79 % en 2026, souligne le rapport du Sénat. »


                                          • @L’apostilleur
                                            Posez vous la question de ce que celà coûte à une société lorsqu’on ne s’occupe pas de la santé des gens. Cerla finit par des maladies plus graves et des coûts supérieurs. 


                                          • L'apostilleur L’apostilleur 16 juin 17:23

                                            @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                                            Moins vous avez de malades, moins ça coûte.


                                          • Legestr glaz Legestr glaz 16 juin 19:43

                                            @Jean-Luc Picard-Bachelerie

                                            Posez vous « d’abord » la question de savoir ce qui rend les gens malades. 

                                            S’occuper de la santé des gens c’est s’occuper des mesures « préventives » pour les maintenir en « bonne santé » ce que l’on ne fait « jamais » ! La médecine « allopathique », généralisée en France, et dans le monde d’ailleurs, n’est pas une médecine « préventive ».

                                            Posez vous la question de savoir quelles sont les maladies qui atteignent le plus les gens. Elles sont toutes identifiées. Et, nous pouvons toutes les prévenir. Enfin, si l’on en prenait la peine.


                                          • Yukimuras 17 juin 15:58

                                            @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                                            Posez vous la question d’un budget initial il y a 20/25 ans autour de 30 millions, nous avons allègrement aujourd’hui dépassé le milliard ? ...
                                            Que s’est il produit durant cette période ? 


                                          • @Yukimuras
                                            Vous êtes vous inquiété de savoir ce qu’il y avait dans ce milliard ? Vous pouvez voir le rapport ICI. Le gros des bénéficière ne sont pas les immigrés en situation irrégulière. 
                                            Au demeurant, ma question reste entière : faut-il laisser les gens en mauvaise santé pour économiser aujourd’hui et avoir des gens plus malades demain ? Sans parler des épidémies possibles.


                                          • @Legestr glaz
                                            Vous êtes hors sujet. Du reste, je travaille dans la prévention.


                                          • @Yukimuras
                                            En termes de santé publique, l’Espagne a adopté cette mesure en 2012. Résultat : hausse des maladies infectieuses avec une augmentation de la mortalité dans la population générale, car les microbes n’ont pas de nationalité.
                                            Au niveau économique, les bénéficiaires de l’AME dépensent annuellement 15 % de moins qu’un assuré social classique.
                                            L’autre argument constamment mis en avant est celui de la fraude des assurés sociaux, plus particulièrement d’origine immigrée, qui profiteraient du système. Les chiffres de l’Assurance maladie désignent clairement les fraudeurs, donc ceux que le RN désigne comme des profiteurs : le montant des fraudes dues aux assurés sociaux est de 20 % du total et de 80 % pour les professionnels de santé toutes catégories confondues.


                                          • Yukimuras 19 juin 11:11

                                            @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                                            Au demeurant, ma question reste entière : faut-il laisser les gens en mauvaise santé pour économiser aujourd’hui et avoir des gens plus malades demain ? 

                                            Ben justement, il faudrait peut être alors arrêter de laisser entrer tous les clodos de la planète avec des maladies du moyen âge. 


                                          • L'apostilleur L’apostilleur 16 juin 14:31

                                            @ l’auteur 

                                            « ...Dans un tel climat d’exclusion, comment peut-on espérer avoir une société apaisée ?.. »

                                            Vous parlez des émeutes des périodes récentes ? Des banlieues incendiées ? Des élèves voilées ? Des assassinats de nos profs et de nos curés dans leurs églises ? Des cracheurs musulmans sur les cortèges de chrétiens en procession ? Des attentats à répetition ?

                                            ...



                                            • @L’apostilleur
                                              Il ne vous a pas échappé que cette période d’émeutes et de manifestations correspond à l’ère Macron et non à celle du Front Populaire. Le RN, par sa politique discriminatoire annoncée, ne va que renforcer les tourments de la société. Et quand on commence à discriminer, on ne fait qu’entrer dans un processus de renforcement des discriminations. C’est sociologique.


                                            • L'apostilleur L’apostilleur 16 juin 17:30

                                              @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                                              Les français ne sont pas racistes mais font la différence entre les origines culturelles compatibles ou pas. 
                                              Le problème de l’immigration masque des disparités, les musulmans sont les moins bien tolérés par les français et généralement en Europe. « les trois-quarts des français considèrent qu’il y a trop d’étrangers en France, que seuls 29% d’entre eux sont intégrés, que 57% estiment qu’un racisme anti-Blanc est répandu en France… » (IPSOS)
                                              https://onenpensequoi.over-blog.com/2023/02/l-immigration-une-disputation-droite-gauche-en-france-mais-pas-ailleurs.html


                                            • charclot charclot 16 juin 18:39

                                              @L’apostilleur
                                              Les français ne sont pas racistes mais font la différence entre les origines culturelles compatibles ou pas.  Ce qui est une définition du racisme mais en novlang d’extrême droite... Tant qu’un male peut procréer avec une femelle il n’y a pas de race différente... ! Et la culture se construit de génération en génération et n’est surement pas figée comme la cire des cierges... ! « C’était mieux avant » est le credo des pusillanimes et de ceux qui n’arrivent pas à vieillir... !


                                            • L'apostilleur L’apostilleur 16 juin 19:54

                                              @ charclot

                                              « .Ce qui est une définition du racisme.. »

                                              Les races n’existent pas, le racisme non plus.

                                              Par contre les différences culturelles sont une barrière pour les musulmans aussi..

                                              https://onenpensequoi.over-blog.com/2022/10/l-opinion-surannee-d-un-musulman-religieux-et-chef-d-etat-a-propos-de-l-immigration-maghrebine-en-france.html




                                            • charclot charclot 16 juin 21:44

                                              @L’apostilleur
                                              la culture se transforme au même titre que le temps c’est juste plus long 


                                            • charclot charclot 16 juin 22:42

                                              @L’apostilleur
                                              Les races n’existent pas, le racisme non plus. J’avais pas bien lu.... T’en qu’on y est le deni n’existe pas non plus... SI je l’avais pas lu je l’aurai pas cru.... Des fois, en altitude, le manque d’oxygène donne des hallucinations... !


                                            • Yukimuras 17 juin 16:07

                                              @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                                              Mais vous vivez dans quel monde bordel ? Vous avez tous 12 ans chez les gauchistes ? 
                                              La vie est faite de choix notamment au travers de discriminations... 
                                              Vous recherchez une nana, en principe, vous avez des certains critères de choix (physique et autres). Vous aimez les petites brunes, vous discriminez tous le reste des femmes. C’est honteux ... 
                                              Vous (les gauchistes) qui aimez les études sociologiques, elles sont basés sur la discriminations (choix des panels ... ) 


                                            • @Yukimuras
                                              Evidemment, quand on ne sait pas ce qu’est la discrimination politique, on peut raconter n’importe quoi. La discrimination ne concerne pas un choix. Quand on n’aime pas, on ne discrimine pas. On n’aime pas tout simplement. La discrimination, c’est lorsqu’on n’accorde pas les mêmes droits à tout le monde. Rien à voir avec une partie de drague. La discrimination touche les notions de l’égalité de droit et des inégalités de droits. Une blonde à les mêmes droits qu’une brune ou qu’un chauve. Je ne voudrais pas être méchant, mais les gauchistes savent ce que veut dire la discrimination. J’entends bien ce discours nauséeux qui dit qu’à la naissance nous ne naissons pas égaux. Mais égal ne veut pas dire identique. Bien entendu nous ne naissons pas tous avec une santé identique, des parents identiques, dans un milieu social unique. Mais nous avons tous le droit de respirer, de boire et de manger. Et la démocratie a ajouté le droit d’être égaux en droit qui que vous soyez. De même égaux ne veut pas dire que nous avons tous besoin de la même chose, car effectivement selon notre santé, là où on vit, etc. etc., chacun a des besoins particuliers. C’est pour cela que tout le monde donne en solidarité selon ses maoyens pour redonner selon les besoins. 
                                              Si nous revenons à votre argument selon lequel si « Vous aimez les petites brunes, vous discriminez tous le reste des femmes ». Petite question, vous sentez-vous dicriminé, parce que vous n’êtes pas le genre de toutes les femmes ? En souffrez-vous ? Parce que l’autre chose qui accompagne la discrimination, c’est que celui qui est disciminé en droits, en souffre et, en général, il y a les petis malins qui trouvent normal la discrimination pour les autres, qui s’amusent à faire souffrir leurs discriminés. Cela va de pair. 


                                            • Yukimuras 19 juin 11:20

                                              @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                                              Oui, c’est donc bien une variante de novlangue développé par le gauchistan. Cette notion avec connotation négative est relativement récente. 
                                              La discrimination est neutre à la base, ni positive ni négative. 


                                            • @Yukimuras
                                              En matière politique ou sociologique, la discrimination n’est pas neutre. Elle a pour but de ne pas donner les mêmes droits. 


                                            • leguminator 16 juin 22:05

                                              @l’auteur

                                              « ..les étrangers font les travaux les plus durs et les moins bien payés.. »

                                              Il y a aussi tout un tas de Français qui sont dans la même situation et souvent ils n’ont pas vraiment le choix


                                              • @leguminator
                                                Oui, cette affirmation ne nie pas la vôtre. Malheureusement. Mais c’eest le choix de la politique néolibérale et si nous n’y prenons garde, celle du RN.


                                              • zygzornifle zygzornifle 17 juin 09:18

                                                Aucun des partis en compétition ne mérite de gouverner la fRance ....

                                                En fait on vote si on le fait pour celui que l’on considère comme le moins destructeur ....

                                                De toute façon on sera baisé et on assistera a des parjures, des mensonges en bande organisée.

                                                Les campagnes des partis ne sont que de la pub, un miroir aux alouettes, de la poudre a perlimpinpin, les partis agitent leurs programmes comme un hochet devant les yeux d’un enfant .....

                                                Tout le monde le sait, il faudrait zéro électeur pour mettre fin a cette parodie théâtrale mais cela n’arrivera jamais.

                                                Le vrai changement ne se fera que dans la rue au sommet des barricades et dans la violence, le reste ne sert qu’a balader l’électeur en le bernant un peu plus a chaque élection..... 


                                                • @zygzornifle
                                                  En attendant les barricades, il faut se contenter du moins pire.


                                                • LVOLC 17 juin 09:24

                                                  Front populaire, mon cul.
                                                  La plupart des femmes et des hommes politiques qui vont ?tre sous l’ ?tiquette du pseudo « Front populaire » n’ont aucune colonne vert ?brale. Pendant les ?lections europ ?ennes ces farfelus se traitaient de tous les noms et se disaient en complet d ?saccord sur tous les sujets, et aujourd’hui ils se disent fr ?res de sang. Comment faire confiance ? ces sc ?l ?rats ? Boycottons cette fausse gauche qui ne d ?fend plus les gens qui travaillent ni les classes populaires, mais comptent sur une communaut ? religieuse pour ?tre ?lus et recevoir leurs salaires de d ?put ? avec les imp ?ts du peuple fran ?ais qu’ils m ?prisent all ?grement.


                                                  • @LVOLC
                                                    Il est vrai qu’à droite et chez Macron il n’y a pas un seul hypocrite et personne ne se tire dans les pattes. Vive le travail sans vacances avec des semaines de travail de plus de 60 heures. C’était le bon temps...


                                                  • Nicolas36 17 juin 10:53

                                                    @l’Auteur

                                                    Pour connaitre le gout du programme RN il faut encore l’avoir gouté. 

                                                    Cette propension à jouer les prévisionistes en économie est une maladie qui continue chez les commentateurs. Elle suit naturellement les à priori idéologiques des uns et des autres. 

                                                    Ainsi : 

                                                    Le programme de Macron qui a fait 1200 Milliards d’endettements supplémentaires pour les Français , il ne pique pas ? 

                                                    Le programme des 150 mesures du nouveau Front Populaire, ne pique pas non plus ? 

                                                    En fait il suffit d’éclairer certaines dépenses avec un flot de moraline idéologique et tout passe crème. 

                                                    La question de l’immigration est symptomatique. 

                                                    La démographie déclinante des pays Européens dérange une classe précise de la société : ceux qui vivent de la consommation et d’un besoin de main d’oeuvre bon marché. 

                                                    Ceux là trouvent que l’immigration est une chance pour la France (traduisez : une chance pour eux). 

                                                    Les conséquences sociales et sociologiques pour le plus grand nombre ne présentent pas d’inconvénients à leur endroit. Les abrutis Français de souche paieront et subiront cet indispensable investissement. 

                                                    Il est vrai quand on est matériellement à l’aise et à l’abris des conséquences , on peut faire de l’humanitaire à peu de frais. 

                                                    Comme il dit : l’immigration ne coute rien . Sans rire. C’est comme le passage à l’Euro, il n’a rien couté ! 

                                                    Il suffit de passer certaines choses sous silence pour qu’elles n’existent pas dans le débat public. 

                                                    Quant aux « accords internationaux » , rien ne peut être considéré comme gelé. Un retour en arrière est toujours possible et c’est une question de courage politique . 

                                                    C’est plutôt la notion de « courage » qui pique et certainement pas d’absurdes analyses biaisées des programmes des uns et des autres. 


                                                    • @Nicolas36
                                                      Quand on dit que le programme du RN ça pique, ça ne veut pas dire que celui de Macron ne pique pas. Avec ce genre de raccourci, on va où on veut. Pour le programme du NFP, bien entendu on a des dépenses supplémentaires, mais au contraire de celui du RN et de celui de Macron, il a des recettes supplémentaires en faisant payer ceux qui en ont les moyens, en arrêtant de subventionner les actionnaires et en augmentant un peu les cotisations. Tout ce que ne veulent pas Macron et le RN. Bien évidemment, si vous oubliez les recettes, il est aisé de tout démonter et de raconter n’importe quoi à partir d’une base qui n’en est pas une. 


                                                    • Nicolas36 19 juin 09:34

                                                      @Jean-Luc Picard-Bachelerie

                                                      Pour évoquer ce que vous appeler « la base » , les fameuses recettes , permettez de vous informer d’un détail . 

                                                      La France à cumulé 3200 Milliards de dettes envers des prêteurs plus particulièrement non Français. 
                                                      Ce cumul d’emprunts dont l’exécutif se vante comme d’une bonne action représente bientôt 5% du PIB du pays. 

                                                      Pour un gauchiste qui rejète le fonctionnement des finances et qui considère que les dettes ne sont pas légitimes , votre plan peut paraitre cohérent. 
                                                      En effet , emprunter 3200 Milliards d’Euros et décider unilatéralement de ne pas les rendre aux créanciers est une position révolutionnaire logique. 

                                                      Le problème est que cela ne se passe pas comme cela dans le monde réel. C’est bien la raison pour laquelle Le Maire et Macron et leurs amis sont très détendus . 

                                                      La dette a été créé avec deux objectifs faciles à comprendre : 
                                                      Le monde de la finance cherche à placer ses capitaux en permanence. Ils vont toujours vers la sécurité et les bénéfices. 
                                                      La France est un pays emprunteur idéal, parfaitement solvable et à la tête d’un patrimoine énorme. 
                                                      Macron , ami des financiers, a fait un cadeau royal à ceux ci en endettant la France de 1200 Milliards de plus. Il lui en sauront gré , sans aucun doute. 

                                                      L’endettement de la France est également un outil de domination incomparable. La dette culpabilise les citoyens tout en les appauvrissant. Macron peut s’emparer des rênes du pouvoir et les conserver car il peut se targuer d’être celui qui maitrise les rapports avec les créanciers. 
                                                      Sans Macron c’est la ruine car les créanciers ne font confiance qu’a lui. C’est le fond du message « après moi le chaos » que personne n’a bien compris en fait. 

                                                      Les programmes du NFP ou du RN sont du pipi de chat et toutes les analyses autour des recettes et des dépenses relèvent de la manipulation des esprits ou de la débilité. A choisir. 

                                                      La prise du pouvoir par LNP ou par le RN doit s’accompagner d’un accord et de la confiance des créanciers. Sans cela toutes les velléités politiques sont vaines. 

                                                      Un pouvoir politique issu d’élections qui serait incapable de maîtriser le rapport à la dette et aux créanciers ne tiendra pas 6 Mois. Seul un débile peut croire le contraire. 

                                                      Les créanciers ne risquent absolument rien à couper les vivres à un mauvais payeur. Ils s’inscrivent dans une perspective très longue. 
                                                      Bien plus longue que les réserves des Français dans leur frigo. De plus la valeur patrimoniale réelle de la France est bien 20 fois supérieure à la dette.
                                                      In fine les créanciers récupéreront leur fric et les Français seront dans la misère noire. 

                                                      Quelque soient les troubles sociaux économiques consécutifs à un conflit avec la finance internationale , la France s’écroulerait dans toutes ses structures compte tenu des dépendances qui sont les nôtres. 

                                                      On prendrait le chemin le plus court vers un régime dictatorial qui mettrait le pays en coupe réglée afin de payer notre écot sous prétexte de maintenir l’ordre. 
                                                      Et cela avec le plus grand soulagement de la majorité d’ahuris qui auront poussé pour cette évolution. 

                                                      L’argent magique existe pas et n’a jamais existé. Les utopistes qui ont tentés de le contourner ont tous fini dans la catastrophe. 


                                                    • Armelle Armelle 18 juin 15:52

                                                      Il autait été efficace et intelligent pour le coup, histoire de faire preuve d’équité et donc faire un article journalistique plutôt qu’une propagande anti RN, de mettre aussi en avant la débilité du programme, que dis-je l’abérration du programme du nouveau front populaire, un truc de bras cassés, totalement inconscients et d’une débilité profonde pour proposer de telles âneries !!! 

                                                      Et ces cadors de la connerie vont trouver où ces 300 milliards pour financer leur programme d’amateurs bisounours rêveurs ? Chez les riches ? Et que croyez-vous qu’ils vont faire ces riches ? et bien ils feront comme la vague de 1989, période à laquelle on a pu constater une évasion des devises vers l’étranger ainsi que des délocalisations...Mais bon, vu leur formidable appétence et leur prédisposition pour le racket organisé (jalousie profonde), leur désir d’erradiquer certaines populations du globe, ces gens, dans l’incapacité de rameuter des candidats avec un peu de cervelle, vont jusqu’à proposer des fichés S pour la députation !!! Chapeau bas quant à la morale...

                                                      Alors oui, il y a bcp à dire (et à jeter) dans programme RN, en revanche pour ce qui est de celui du nouveau front populaire, là c’est le pompon, car cette fois ça ne pique pas, ça tue sur le champ !!! Et comme disent certains qui connaissent bien les rouages de l’économie (100 fois mieux que nos singes de LFI), si le NFP prend le pouvoir, la France sera sous la tutelle du FMI en quelques mois.

                                                      Qu’écrivez-vous ensuite en parlant du NFP ?

                                                      « il a des recettes supplémentaires en faisant payer ceux qui en ont les moyens, en arrêtant de subventionner les actionnaires et en augmentant un peu les cotisations »

                                                      Ceux qui en ont les moyens se tireront de ce pays de cinglés

                                                      Et les actionnaires investiront leur pognon dans des entrepries étrangères, moi la première !!! Oui et alors ? Vous quand vous mettez votre pognon sur un livret A, vous donnez les recettes de l’année aux plus démunis ? NON !!!

                                                      Car les banques ne faisant plus leur boulot de prêteur risqueur, (heureusement encore que Hollande a créé la BPI, qui stimule les banques vu que l’état se porte garant), les entreprises n’ont pas d’autre choix que trouver du fric chez les investisseurs...


                                                      L’extrême gauche, c’est le partage de la misère, rien d’autre...

                                                      En marge de votre réthorique cachée de votre article, ne vous gênez pas surtout....Supprimons ces cons de riches, même si ce sont eux qui financent en très grande partie les congés payés des travailleurs !!! Mais ça pour le comprendre, il faut savoir comment fonctionne une entreprise, et je dois dire qu’ici, c’est loin d’être le cas !!!


                                                      Vous voyez, je commancerais à donner un peu de crédit au NFP, quand les cadors de LFI, PS, EEVJ et autres nébuleuses de gauche, annonceront qu’ils voteront dès le premier mois, le salaire des députés à 1900 Euros, lequel est le salaire médian en France !!!

                                                      Ils sont là comme tous les autres, dans l’attente d’une bonne gamelle à 7500 euro net par mois...rien de plus, les Français dans le peine, ils en ont rien à fouttre !!!


                                                      Finalement j’aimerais bien qu’ils arrivent en tête !!! Car si c’est le cas, ils se grilleront DEFINITIVEMENT, le pays sera sans doute parterre mais au moins on ne verra plus cet amas d’abrutis, de tarés, d’imbéciles notoires tels des panots, boyard ou rousseau dans les débats et campagnes politiques du pays...C’est une honte en France d’avoir des partis politiques menés par des individus aussi bêtes !!!


                                                      La bêtise ne gagne jamais indéfiniment, quand les masques tombent la sentence est immédiate et ce sera le cas, du coup les suivants auront la part belle, dans le décor politique désastreux du moment, le parti de Macron et Macron lui même étant déjà enterrés, les LR, mêmes sentence, et NFP qui suivra inconditionnellement, là du coup, vous faites partie de ces gens qui préparez un terreau formidable pour le RN en 2007 avec une majorité absolue cette fois, et il ne faudra pas venir vous plaindre...

                                                       




                                                      • Armelle Armelle 18 juin 16:06

                                                        @Armelle
                                                        ...2027 pardon...


                                                      • Armelle Armelle 18 juin 16:03

                                                        « Ces éléments du projet sont donc très alléchants, les ménages et secondairement les entreprises sont gagnantes, ce qui explique sans doute en grande partie le succès de Jordan Bardella aux dernières élections européennes »

                                                        Les entreprises gagantes avec le projet Bardella.... N’importe quoi, c’est franchement du n’importe quoi !!!

                                                        Vous vous plantez totalement, ceci expliquerait seulement MINORITAIREMENT pourquoi les électeurs ont massivement voté Bardella, car majoritairement, ces électeurs ont voté Bardella en majorité pour l’aspect sécuritaire et judiciaire, ayant un gros ras le bol de ce laxisme ambiant, qui fait que chaque jour, des exactions, violences, meurtres, viols et agressions en tout genre perpétrés en toute impunité ou presque, sont en permanente augmentation dans nos rues !!! C’est tout, ce n’est pas autre chose, les citoyens en ont ras le bol de cette politique laxiste et pro islamiste qui gangrène notre sol, et les citoyens ont raison.


                                                        • Armelle Armelle 18 juin 16:19

                                                          D’ailleurs, on voit bien que les partis de gauche s’adressent aux imbéciles, car nommer ce nouveau parti en référence au Front populaire de 36 est un gag, une nouvelle entourloupe comme la première, laquelle a fait croire aux badabeux qu’ils avaient gagné !?!? Gagner quoi ? Rien du tout, ils ont tout payé, sous une autre forme et après un autre tour de passe-passe bien fomenté par le trio patrons/syndicats et le pouvoir pour obtenir la paix sociale, mais les badabeux ont tout payé...TOUT, jusqu’au moindre centime...

                                                          Ah ça réfléchit vachement en France, il y a de la pertinence !!! ...Pffff, les Français sont des veaux...


                                                          • Armelle Armelle 20 juin 07:57

                                                            Pour parvenir à une conclusion à votre article, je dirais qu’avant de vous faire plaisir en faisant des prédictions de carton comme je viens de lire, il serait bon que vous envisagiez une délocalisation drastique, il est des états qui vous plairaient ; la Chine, la Corée du Nord...il y a de quoi faire, alors que faites vous encore en France ? et je dis cela car vous, les gauchistes, prônez la démocratie seulement quand vous gagnez les élections, en cas de défaite, on vous retrouve dans la rue à battre le pavé, belle mentalité d’égoïstes...et avec une telle mentalité, que d’entendre vos acolytes du NFP prétendre que leRN n’est pas humaniste, est à pouffer de rire, ...

                                                            les gauchistes ne sont que des jaloux frustrés, c’est d’ailleurs ce que dégage le programme NFP !!!


                                                            • suispersonne 20 juin 14:38

                                                              @Armelle
                                                              On se régale de vos éructations et de vos insultes, merci.
                                                              On a un peu pitié, mais votre haine s’y oppose.
                                                              Continuez.


                                                            • @Armelle
                                                              A propos de démocratie, j’apprécie le ton sur lequel vous engagez la discussion. Si je doute un peu de l’esprit démocratique du RN, à vous lire, on pourrait être certain que c’est tout à fait le contraire. Ce qui fait que vos insultes se retournent d’elles-mêmes contre vous. 


                                                            • chantecler chantecler 20 juin 15:52

                                                              @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                                                              C’est qu’elle a vachement raison l’Armelle :
                                                              Tu recherches un boulot , tu pousses la porte de l’inspection académique .
                                                              Café, petit four et grosse poignée de mains !
                                                              Donc l’inspecteur résume :
                                                              « bref vous ne savez ni lire, ni écrire, ni compter... » !
                                                              « Vous avez le profil idéal pour enseigner » .
                                                              Inutile d’attendre les annonces du « bon coin » , ni de vous accrocher à agoravox !.
                                                              « N’oubliez pas de vous inscrire au syndicat le plus gauchiste de notre institution . »
                                                              « Ca aide au moral et à la promotion .... ! »


                                                            • @chantecler
                                                              Nous sommes d’accord sur le constat. Croyez-vous que je défends ce que vous dénoncez dans votre commentaires ? 
                                                              L’état de l’école est dû à la politique néolibérale depuis 1983, gauche et droite réunies. Cependant, le RN n’est pas autre chose qu’un programme néolibéral. Où sont les nouvelles recettes pour remonter l’école, la santé, les services publics qui disparaissent ? Nulle part. Ou alors, expliquez-moi. Ca n’est pas pour rien que Bardella retire des promesses chaque jour depuis l’annonce de la dissolution. Il voit bien qi’il n’a aucun moyen de tenir les promesses que MLP et lui-même tiennent depuis des années. Quant à l’augmentation des salaires par l’exonération des cotisations sociales, cela veut dire continuité dans la casse de la sécurité sociale. Ca c’est du néolibéralisme pur et dur. 
                                                              Que vous n’aimiez pas la gauche qui a trahit, celle de droite, je le comprends car moi-même lui en veut. Dans le NFP il n’y a pas que cette gauche de droite qui s’appelle le PS. Il y a donc des nouvelles recettes annoncées pour remonter les services publics. Ce que ne pourront permettre les recettes du RN. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article

RN


Palmarès



Publicité