• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron achève la convergence PS / LR

Macron achève la convergence PS / LR

Les résultats de l’élection européenne ont été redoutables pour Les Républicains, désormais coincés dans un espace politique extrêmement restreint, entre LREM et le RN. Mais derrière les querelles et tactiques politiciennes, on peut aussi se demander si ne se parachève pas enfin cette convergence bienvenue entre ceux qui ont dirigé notre pays depuis plus de trente ans.

 

La pensée unique était bien de droite

L’anéantissement politique de LR était prévisible, pour bien des raisons. D’abord, idéologiquement, derrière quelques vraies menues différences, il n’y a plus qu’un papier à feuille de cigarette entre les politiques qui ont été menées par Sarkozy, Hollande et Macron, chaque nouveau président prolongeant la politique de son prédécesseur dans bien des domaines. Le plus effarant est que Hollande lui-même, conseillé par Macron, certes, a débordé la droite par la droite en matière économique, entre baisse massives des taxes sur les entreprises, déconstruction du droit du travail, y compris le dimanche, plaçant de manière incongrue Sarkozy à la gauche socialement du parti prétenduement héritier de Jaurès.

 
Après avoir fait exploser le PS, il était évident que LR serait la prochaine cible de Macron  : son objectif idéal serait d’être seul entre Mélenchon et le Pen pour sécuriser sa ré-élection en 2022. La politique menée depuis deux ans est tellement à droite qu’il ne laisse plus le moindre espace politique à LR, qui a bien du mal à articuler une politique vraiment différente, étant trop souvent réduit à jouer la surenchère économique, sur les déficits, la déconstruction du service public ou les baisses d’impôts. Les manifestations des Gilets Jaunes ont probablement accentué le phénomène en faisant de LREM le parti de l’ordre. C’est ce que les cartes électorales des européennes ont montré clairement.
 
En 2017, s’il avait su attirer une partie de l’électorat de droite, c’est l’électorat « bobo » des métropoles qui s’était probablement le premier entiché de l’ancien ministre de Hollande. La carte électorale de 2019, éclatante à Paris et en proche banlieue, montre à quel point le macronisme penche à droite. La corrélation entre les revenus et le vote atteint un niveau tel qu’il semble être le premier facteur prédictif du vote Macron, qui domine de manière incontestée dans les quartiers de la bourgeoisie argentée, quand Fillon parvenait encore à devancer le futur président il y a deux ans. Au final, LREM a réussi à aspirer la majeure partie du PS et LR sur un socle idéologiquement très marqué à droite.
 
Ce faisant, c’est à une formidable clarification de notre paysage politique que nous assistons. Pour avoir dénoncé depuis plus de 25 ans (et le duo Bérégovoy – Balladur) la trop grande proximité des politiques menées par le PS et les ancêtres de LR, je préfère finalement que la pensée unique ne soit plus incarnée principalement que par un parti, probablement une condition nécessaire pour la battre quand sa double incarnation provoquait alternance sans alternative. Mieux, cette clarification s’effectue également sur la ligne politique de cette « pensée unique » : il s’agit d’une politique de droite inégalitaire, oligarchique, mondialiste et autoritaire. Une ligne largement minoritaire, qui peut être battue.
 
 
L’achèvement de la convergence PS / LR au sein de LREM est désormais hautement probable. Le PS est en coma politique et LR n’est plus qu’un satellite tiraillé par deux corps politiques plus grands qui les aspire. Mais cet état de fait est probablement souhaitable tant il fait correspondre notre paysage politique à la réalité des clivages. La première étape nécessaire avant un vrai changement ?

Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 juillet 10:43

    Pendant que se joue cette comédie pour moutons convaincus des bienfaits de la « démocratie représentative », Moscovici, Lagarde et Lamy se la jouent grave à la BCE, au FMI, à la Commission Européenne où ils ne sont pas élus. 

    La fête annuelle de leur petite famille a lieu tous les ans à Aix-en-Provence : 

    « Rencontres économiques d’Aix-en-Provence »

    pour mieux comprendre : 

    Les déconnomistes


    • Arogavox 9 juillet 12:55

      « La corrélation entre les revenus et le vote atteint un niveau tel qu’il semble être le premier facteur prédictif du vote Macron »

       >>> à l’heure où la « Démocratie Représentative » française permet à quelques 10% de Français seulement d’imposer sa légitimation procédurière à tous les autres, 

      cette remarque conforte le constat que le stratagème de légitimation en vigueur dans notre pays permet aux plus aisés d’acheter la minorité des électeurs par lesquels leur asservissement de ce qu’ils nomment la « masse » est cadenassé !

       La majorité des Français ne saurait s’avilir au point de cautionner la perversité de vouloir remplacer une minorité perserve par une autre ;

      ce qui prouve que tant que subsistera ce statagème de légitimation d’un temps dépassé, les gens droits ne pourront qu’être précédurièrement disqualifiés en tant que « séditieux » !


    • Eric F Eric F 9 juillet 15:30

      @Séraphin Lampion
      la démocratie représentative étant « majoritaire », pour peu que chacun se donne la peine de voter, la majorité sociologique devrait l’emporter, si ce n’est pas le cas, c’est lié à une division des partis et une dispersion des votes.

      Si seuls les deux ou trois pourcents les plus riches, principaux bénéficiaires des largesses Macron, votaient pour lui, on n’en parlerait plus demain. Il a « acheté » une part d’électorat populaire avec les 100 euros de prime d’activité et le remboursement de CSG pour les moyens retraités. Ceux qui sont entre les deux paient l’addition, mais ne votent ni pour la gauche radicale ni pour la droite souverainiste, ils constituent un électorat « modéré » captif (masochisme ou abnégation ?). C’est l’assurance-vie de la majorité centriste élargie, qui ressemble du reste à celle qui existait pendant la 4è république.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 juillet 17:26

      @Eric F

      « ils constituent un électorat « modéré » captif (masochisme ou abnégation ?  »

      idéologie, tout simplement, ça existe
      la religion, l’école, l’éducation des parents et les médias (télé, presse, réseaux sociaux), ça pèse


    • Eric F Eric F 9 juillet 18:03

      @Séraphin Lampion
      Oui, il y a une part d’adhésion idéologique au « modèle eurolibéral » dans ses diverses variantes, avec une sensibilité humanitariste à gauche (cédétistes, terranovistes) et une sensibilité individualiste à droite. Outre l’influence des média -les classes cultivées ont cependant un certain recul-, il y a l’influence du milieu socio-professionnel et relationnel. Mon ironie venait du fait que ces catégories -notamment les retraités moyennement aisés- ont été étrillés par le présent gouvernement, contrairement aux très riches.


    • JulietFox 10 juillet 11:10

      @Eric F

      L’électorat de mougeons, est à l’heure actuelle sur les plages, et Macron et ses affidés, se frottent les mains, en se disant, le citron a encore du jus.


    • Eric F Eric F 10 juillet 21:07

      @JulietFox
      tout le monde est à la plage, et le jaune est la couleur du citron  smiley


    • ASTERIX 11 juillet 10:14

      r SACRE JUPITER il arrive a battre l ’escroc SARKO (en escrqqueries)

      le PDT RUGY ex de l’assemblée nationale confond sa bourse avec celle de l’assemblée nationale orgies
      A NANTES SA DIRECTRICE DE CABINET AVAIT UN HLM ET UN AUTRE A PARIS une ancienne préfète :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::
      a l envronnement touche t ’il des commissions des entreprises qui refont l’isolation des maisons JUSQU A 15 APPELS JOUR DE CES MARGOULINS  : le ministère ne bouge pas il fait un banquet caviar langoustes vins a 1000 EUROS (blanc)
      pour le depart en vacances ?????????????? apres celui de la ST VALENTIN CLOSER NE PAYE PLUS RIEN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Arafel Arafel 12 juillet 22:33

      Ceux qui ont compris qu’il fallait mettre au pouvoir des personnes qui prendraient des décisions qui leur seront favorables se déplacent pour voter...et voter surtout dans leurs intérêts. La classe populaire n’a pas encore compris que rester chez elle, c’était permettre l’élection de gens qui ensuite travailleraient contre eux. C’est dans la classe populaire que l’on trouve le plus fort taux d’abstention. On lui a tellement bourré le crâne avec « ça sert à rien de voter » qu’elle y croit bêtement. De toutes façons, avec ou sans vous, il y aura un élu...Autant que ce soit celui qui fera le moins de mal possible. Il suffit de se reporter au soir des élections européennes, malgré que la participation était plus importante, ils ne m’avait pas l’air d’en être très contents... Lorsque il y a deux candidats en lice, même si aucun des deux ne me convient, je prend celui qui s’éloigne le moins de mes idées, celui qui une fois au pouvoir, s’il ne me fait pas de bien, au moins ne me fera pas trop de mal.


    • victormoyal victormoyal 9 juillet 11:14

      Entre LRAME et le RN..P’tain mais à quoi pense les français ?


      • zygzornifle zygzornifle 9 juillet 12:43

        Bah les républicains comme les socialistes sont « en marche » a japper comme des petits toutous derrière macron ...


        • machin 9 juillet 13:08

          il n’y a que les zozos qui n’avaient pas compris qu’entre PS et droite* il n’y a jamais eu de différence... Si, les socialistes sont un rien plus fourbes.

          (*ou extrême droite espagnole)


          • Zolko Zolko 9 juillet 13:10

            Finalement, ça mettra un terme à cette idiotie qu’était le discours sur la « droite » et la « gauche ». Dans l’avenir, le choix politique sera entre les populistes (= souverainistes) et les verts (= défenseurs de la globalisation au nom des droits de l’Homme et du changement climatique)


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 juillet 13:26

              @Zolko

              mon dieu !
              mais alors ?
              quelle place reste-t-il donc aux courageux militants qui se battent pour la protection des femmes battues et pour les LGBT ?
              toute cette magnifique diversité serait donc vaine ?


            • Zolko Zolko 9 juillet 14:36

              @Séraphin Lampion : ils voteront Vert. Qui défendront les causes des migrants, et qui commenceront des guerres contre des pays pas assez démocratiques ... ce qui créera encore plus de migrants, qui voteront Vert aussi. 
               
              Vous voyez, c’est déjà tout orchestré, ne vous inquiétez pas. 


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 9 juillet 13:23

              La droite profite de l’absence d’une réelle politique de gauche. Le PS été une fois une alternative à la droite sauf que ce parti politique est vite dérivé sur une politique de droite.

              .

              Je pense que cette dérive est liée à la politique européenne voire mondialiste disons la politique néo-libérale qui à infecté la quasiment totalité des partis politiques.

              .

              98% de électeurs participants à la dernière élection européenne ont voté pour les partis politiques pro-UE hors l’UE n’a pas de politique sociale et elle n’aura jamais de politique sociale !

              .

              Il y des candidats qui pensent de pouvoir changer la politique européenne et transmettant cet message erroné aux électeurs qui ne comprennent pas que cela fait 40 ans qu’on nous promet une autre Europe qui n’arrivera jamais !

              .

              Je voire noir pour notre avenir, car des électeurs lobotomisé et mal informé par la presse dominante rendent sans se rendre compte un énorme service à l’oligarchie financière tout an scient sur la branche de l’arbre sur la quelle ils sont assise.

              .


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 juillet 13:31

                @eau-du-robinet

                « La droite profite de l’absence d’une réelle politique de gauche  »

                c’est quoi, une « véritable politique de gauche » ?
                l’assistance ? la discrimination positive ?

                l’alternative au « libéralisme » (capitalisme non contrôlé), n’est pas la gauche mais le socialisme, sauf que les partis socio démocrates américains et européens ont vidé ce mot de son sens et qu’il devient difficile de se comprendre quand chaque personne met des contenus différents dans le même mot !


              • Positronique 9 juillet 16:12

                @eau-du-robinet

                nonobstant les inepties monstrueuses que tu écris , la maitrise de la langue française serait bienvenue pour diffuser les déjections qui sortent de ton cerveau malade. Vive l’Europe !!!


              • izarn izarn 9 juillet 21:23

                @eau-du-robinet
                Les éléctions européennes sont de la foutaise. Plus de 50% des gens n’ont pas voté...
                L’Assemblée européenne c’est de la foutaise. C’est le prince qui nomme les dirigeants et non pas le peuple.
                C’est totalement anti démocratique, c’est une dictature.
                Marine Le Pen a bien joué, Mélenchon comme à son habitude se plante pour laisser Macron vaillant face au RN.
                Mélenchon a toujours fait ça.
                Il a été extremement mauvais.
                Pour Mélenchon, Macron est la derniere barrière contre le fascisme.
                Mélenchon est un pauvre con nuisible, qui retarde de 80 ans.
                M5S lui s’est associé à la Ligue...
                C’est pas Marine la pire, c’est la Merluche.
                Putain, il va pas mourir d’un accident c’est abruti ? Comme le copain de Mitterrand ; Bailey ? (Epoux d’une juive riche d’Afrique du Nord)
                Il va encore nous faire chier longtemps ce colon d’Afrique du Nord ?
                Au moins les Le Pen sont Bretons !
                La France multiculturelle ! Je t’en foutrais, bande de cons !


              • Positronique 9 juillet 21:29

                @izarn
                Prends pas ton cas pour une généralité , triple buse.


              • baldis30 10 juillet 22:46

                @izarn

                bonsoir
                 « Mélenchon a toujours fait ça. »
                 Normal pour lui ce n’est pas une position politique c’est un sacerdoce ...


              • Arafel Arafel 12 juillet 23:06

                @Séraphin Lampion

                S’il y a discrimination dite positive pour certains, il faut bien que du coup elle soit négative pour d’autres.. Si on réserve des places pour des gens ayant 5/20 cela veut dire que d’autres qui ont 18/20 perdent la place à laquelle leurs résultats leur donnait droit, au benefice de médiocres.


              • Houp@ Houp@ 9 juillet 15:01

                Bonjour,

                « Ce faisant, c’est à une formidable clarification de notre paysage politique que nous assistons. »

                Exact.

                Un peu de tautologie : les élus de droite ont des convictions qui penchent à droite et les élus de gauche ont des convictions qui penchent à gauche.

                Mais chacun avec des convictions à géométrie variable.

                Un exemple au hasard, parmi tant d’autres : Hue a invité les électeurs à voter Macron. N’est-ce pas incroyable ?!

                Ro-bert Hue !, un ancien responsable du PC !!!

                Et malheureusement ce n’est pas un cas isolé dans la classe politique.

                De fait Macron a bien fait les choses : il incarne, que dis-je, il EST « en même temps » la droite ET la gauche.

                Il sait et ses mentors avec lui que, en gros depuis Mitterrand, la classe politique dans son immense majorité (mais heureusement tout le monde n’est pas à mettre dans le même panier) est acquise à la cause libérale.

                Parce que pour une large part de la classe politique, défendre la cause libérale et mondialiste, c’est défendre avant tout ses propres intérêts.
                Et les Gilets Jaunes, c’est les autres....

                Il s’avère donc que Macron le machiavélique, est à la fois le révélateur et le bénéficiaire provisoire de cet état de fait. Est-ce vraiment une surprise ?

                Question subsidiaire : Macron et avec lui la droite et la gauche fusionnées sera-t-il crédible pour se présenter à un deuxième mandat ? Rien n’est moins-sûr.

                Pas grave. Le SYSTÈME est résilient : la politique verte est sur les rails et a le vent en poupe.

                A moins que ....


                • Eric F Eric F 9 juillet 15:46

                  @Houp@
                  politiquement parlant, le vert est en quelque sorte l’antidote du jaune.


                • izarn izarn 9 juillet 21:31

                  @Houp@
                  Macron n’incarne que la trahison de la gauche et de la droite...
                  Les vraies.
                  Mais ça fait longtemps que droite et gauche sont européo libérales, otanistes pro américaines, caniches et toutous du NOM....
                  Bref des nullards doublés de traitres et de criminels de guerre en sus.
                  La vraie droite se trouve au RN, la vraie gauche s’est faite avoir par la torpille sous-marine Mélenchon...Le mec qui trahit juste au bon moment, comme dans la chanson...
                  IL faudra un jour s’unir pour se liberer de la racaille qui nous gouverne...
                  Faire comme les italiens...


                • baldis30 10 juillet 22:51

                  @Eric F
                  bonsoir
                   certes mais le vert en fait il est vert-de-gris, et sur le terrain ce sont des jaunes ou des noirs ...ni les uns, ni les autres ....

                   pas plus de national-socialisme que d’international-écologisme !

                  Ils ont mangé les uns et les autres aux mêmes mamelles des jeunesses hitlériennes et leurs grands-parents étaient fiers de leurs études dans les napolas ...


                • Eric F Eric F 9 juillet 15:43

                  « condition nécessaire pour la battre quand sa double incarnation provoquait alternance sans alternative »
                  Disons que le paysage politique français « rentre dans le rang » des standards européens. On a eu longtemps une « droite sociale » héritée du gaullisme et dans la lignée du modèle hérité de la Libération, et une gauche plus « égalitariste » et pratiquant l’étatisme social que dans le reste de l’occident .

                  On reste actuellement le pays le plus « redistributif » du monde, et le paradoxe est que Macron veut réduire sur certains points (allocation chômage, retraites...) mais est poussé à remettre au pot d’un autre côté (double prime à la conversion de véhicule, prime d’activité augmentée, chèque énergie, etc.). C’est la loterie sociale macroniste.


                  • izarn izarn 9 juillet 22:12

                    @Eric F
                    Poncifs invérifiables


                  • izarn izarn 9 juillet 22:12

                    @Eric F
                    Poncifs invérifiables


                  • Eric F Eric F 10 juillet 21:17

                    @izarn
                    Le fait que notre paysage politique rentre désormais dans les standards des pays voisins (eurolibéralisme de droite et de gauche) parait évident, je ne vois pas en quoi cela constituerait un « poncif ».
                    Par ailleurs, en France, les prestations sociales représente encore à peu près le tiers du PIB, ce qui n’a pas d’équivalent ailleurs (lien), même si les gouvernements tentent de réduire ce poste (mais dès qu’il y a un mouvement social, ils remettent au pot).


                  • Arafel Arafel 12 juillet 23:14

                    @Eric F Les aides sociales....comme cet argent vient bien de qq part, je me pose la question, de savoir si par hasard, je dis bien par hasard, ce ne serait pas l’argent de mes impôts et de mes cotisations sur mon travail, que l’on redistribue à tous ces glandeurs....j’ai entendu dire, mais est ce vrai, qu’un mineur clandestin nous coûtait 50000 euros par an, payé par le département... payé par le contribuable qui bosse ...


                  • ribouldingue ribouldingue 9 juillet 19:36



                    En prônant la dérégulation des marchés et la libre circulation des capitaux et des marchandises, le mouvement ultra libéral lancé politiquement dans les années 1980 par Ronald Reagan et Margaret Thatcher s’est traduit par un nouvel essor pour le système capitaliste. La mondialisation des capitaux, du commerce, de la production a renforcé les différentes formes d’exploitation et d’oppression. Ses hauts lieux symboliques dessinent, comme autant d’étapes d’une longue marche pour le despotisme de marché.

                    Donc inutile de se poser autant de questions sur le management du roi de France. C’est pourtant simple à comprendre. Il n’a pas sorti un lapin de son chapeau de magicien. La politique qu’il mène n’est pas non plus dans ses gènes, car on ne naît pas enfoiré, on le devient. Sa politique est dans la continuité de ses modèles des années 1980. En sachant que la mondialisation mènera inéluctablement à la guerre mondiale, comme ce fût le cas lors des autres mondialisations capitalistes d’hier et d’avant hier, qui démarrent d’abord, par les cracks boursiers pour se terminer par les armes. Le système capitaliste est viable tant que tout s’achètera tout se vendra et tout se jettera. Pour le faire fonctionner, tout est produit dans l’obsolescence pour enrichir les riches tout en aguichant les actionnaires dans un système boursier en leur faisant miroiter qu’ils deviendront des milliardaires. Pour que tout roule les capitalistes ont mis en place un système de crédits ( le père noël) pour que les ouvriers s’achètent toutes sortes de choses inutiles, et surtout pour ne pas qu’ils se rebellent, qu’ils soient fiers de produire de la merde en pensant qu’ils pourraient être comme leurs frères et sœurs des chômeurs, des fois que ça leur donnerait des mauvaises idées en cassant les rouages de la belle machine capitaliste. Alors, pour ne pas que ça arrive trop rapidement les capitalistes avec leurs comparses les banquiers ont inventé la vie à crédit pour ceux qui sont tout en bas de la pyramide. Même les guerres se sont les capitalistes avec leurs fidèles affidés banquiers qui les déclenchent et qui les maîtrisent le temps que ça leur chante. Dans le raisonnement de ces individus sans honte et sans reproche, la guerre est l’hygiène du monde. Elle leur sert de variable d’ajustement en réduisant la surpopulation tout en envoyant les peuples au casse pipe qui servent de chair à canon. Comme ce système est basé sur les énergies fossiles et que nous sommes sur le déclin par l’épuisement des ressources mondiales. Les marionnettes gouvernementales de tous les pays industrialisés font espérer aux peuples qu’ils ont la solution au problème énergétique avec le nucléaire civil en faisant croire aux neuneus qu’il résoudra tous les maux quand les énergies fossiles seront épuisées. Sauf que cette énergie est encore plus polluante que les énergies fossiles, et qui plus est, les humains ne savent pas la maîtriser. Pour preuve à chaque catastrophe nucléaire des millions de personnes sont évacuées des zones atomisées. Ce n’est quand même pas par snobisme. Bienvenu dans la fluorescence nucléarisée avant que ce monde ne devienne un grand cimetière.


                    • McGurk McGurk 9 juillet 20:28

                      Le PS s’est suicidé volontairement. C’est le résultat d’une très longue procédure d’échecs retentissants et d’embobinages qui ont même lassé les électeurs les plus fervents. La droite a subi le même sort.

                      Les deux partis se sont mutuellement affaiblis à cause de toutes ces disputes inter-partis ainsi que les polémiques artificielles portées devant les médias.

                      Leur mort prématurée, aussi heureuse que malheureuse d’ailleurs, est due à une réelle décision des « ennemis jurés » l’un en faisant un mauvais calcul (Macron = socialiste) et l’autre en continuant de parier exprès sur le mauvais cheval.

                      Sur ce point, je suis soulagé de ne pas avoir un gouvernement Hollande 2 avec Hollande le mou et Valls gueulant et gesticulant comme un nazi ou un Sarko le retour.

                      En parlant de « droite » justement, on ne se rend pas compte à quel point le « macronisme » est extrême physiquement, socialement et politiquement , tant et si bien qu’on devrait largement le placer encore plus à droite que le RN. Il penche à s’en casser la gueule...

                      Du coup, que veut dire réellement (dans le sens premier) « être de gauche » (ou de droite) ? On a tout de même des gars comme Le Drian le gars qui encourageait les terroristes — qui se croit socialiste alors qu’il adhère à 200% à une doctrine ultra libérale. Et encore, ce n’est qu’un transfuge parmi tant d’autres.

                      LREM, c’est un peu une sorte de méchoui au wasabi. On a de tout (de droite, gauche, centre), ça promet d’être savoureux mais ça brûle la gueule à mort.

                      Cette pensée unique a été effectivement provoquée par le rapprochement des idées des anciens partis majoritaires qui ont, pour des questions de corruption massive, dérivé de leur trajectoire initiale. Mais chez LREM, c’est en fait la concaténation des pires idées des deux des idées ma foi recyclées depuis déjà plusieurs décennies.

                      Comme les mêmes despotes gouvernent, quel que soit le parti ou l’idéologie, il est logique d’arriver à la situation actuelle où tous les débats/évènements sont soit verrouillés soit imposés (ex : la manifestation contre « l’antisémitisme » à laquelle avaient dû adhérer tous les partis sous peine d’être qualifiés de nazis/antisémites).

                      LREM n’est pas prêt d’être battu demain, il n’y a pas d’alternative ni possible ni crédible hélas....


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 juillet 21:26

                        @McGurk

                        Vous dites : on ne se rend pas compte à quel point le « macronisme » est extrême — physiquement, socialement et politiquement — , tant et si bien qu’on devrait largement le placer encore plus à droite que le RN.

                        On serait donc au moins deux à penser ça.

                        Depuis de nombreux mois je parle de l’économisme macronien comme d’un choix philosophique d’une Droite extrême (pour ne pas la confondre avec l’extrême Droite traditionnelle).


                      • McGurk McGurk 9 juillet 21:33

                        @Pierre Régnier

                        Je dirais que c’est bien plus proche du nazisme que de la royauté.

                        Sous l’ancien régime, on avait tout de même le droit de penser et de d’exprimer. Aujourd’hui, on fait même des lois pour nous empêcher d’avoir une opinion (ex : la loi sur l’antisémitisme = antisionisme).


                      • baldis30 10 juillet 22:56

                        @Pierre Régnier

                        bonsoir
                        « au moins deux »
                        ne pensez pas que vous soyez isolés ... je ne suis pas allé voter au deuxième tour ayant constaté mon incapacité à faire la distinction entre les deux candidats ...


                      • McGurk McGurk 11 juillet 10:30

                        @baldis30

                        Honnêtement, je n’ai jamais voté de ma vie et je m’en porte mieux smiley .


                      • Arafel Arafel 12 juillet 23:15

                        @baldis30ben aujourd’hui vous avez Macron..


                      • izarn izarn 9 juillet 21:05

                        Macron n’explose rien du tout, ni n’achève rien.

                        C’est Hollande qui a explosé le PS, et lui seul.

                        C’est Sarkosy qui a explosé l’UMP.

                        Il ne savait pas que Fillon avait un dossier judiciaire sur la pile ?

                        C’est peut-etre lui qui a saboté la candidature de Fillon...

                        Pourquoi ?

                        20% de Mélenchon

                        22% de Marine Le Pen

                        Les européistes atlantico néolibéraux et anti français « Il n’y a pas de culture française » Macron, se sont réunis pour parer au danger...

                        Ils avaient déja fait ça en Italie, on a vu le résultat...

                        Mais comme les merdias ont réussi à lobotomiser la population pour qui Marine=Adolph....Mélenchon=Staline...

                        Ouiiiiii ! Je rampe devant toi Ô Macron, Ô jupiter !

                        Mais surtout pas Mariiiine Leeuuuuuu Pennnnnn !

                        Vade retro satanas !

                        Si t’as des couilles tu vote RN...

                        Sinon tu rampes comme un ver de terre.

                        Et continuez à ramper, vous aller vous faire bouffer par les rapaces, pov’cons !

                        Et en plus j’en ai rien à foutre de vos gueules d’abrutis...

                         smiley


                        • Eric F Eric F 10 juillet 21:28

                          @izarn
                          « C’est peut-etre lui [Sarko] qui a saboté la candidature de Fillon... »
                          Au départ, Fillon n’était pas favori, la primaire de droite l’a promu par élimination successive de Sarko (les casseroles) et de Juppé le favori (grace notamment à la campagne « ali Juppé » prétendant que ce libéral pur et dur était soutenu par la gauche). Il est probable que la « révélation » de ses affaires familiales vient de supporters déçus de ses concurrents, le problème était bien connu, confère le tweet Darti qui date de quelques années plus tôt, or il s’est permis de jouer à « monsieur intègre » face à ses concurrents.


                        • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 9 juillet 22:49

                          Le duel politique s’annonce entre une convergence droite gauche mondialiste et une convergence droite gauche nationaliste. On dirait bien que M. Porte-avions a raison de faire ce qu’il fait depuis 10 ans.


                          • BA 10 juillet 08:16

                            A partir de 1974, le parti centriste était dirigé par trois personnalités politiques : Raymond Barre, Valéry Giscard d’Estaing, Simone Veil. Tous les médias nous répétaient que ces trois personnalités étaient sérieuses, rigoureuses, honnêtes.


                            Problème : dans le monde réel, c’était exactement le contraire ! A l’intérieur du parti centriste, les valises pleines de billets de banque circulaient, la corruption régnait à tous les étages, ça puait le fric, ça puait l’argent sale, ça puait les magouilles immobilières.


                            Mercredi 10 juillet, Le Canard Enchaîné donne des informations sur Raymond Barre.


                            Raymond Barre : les secrets de sa fortune miraculeuse.


                            Mercredi 3 juillet, le Canard enchaîné, révélait que l’ancien Premier ministre Raymond Barre, aurait caché 11 millions de francs suisses, soit 6,8 millions d’euros, au fisc français. Dans son édition de ce mercredi 10 juillet, le célèbre hebdomadaire apporte de nouveaux éléments qui expliquent une telle « fortune miraculeuse » de Raymond Barre.


                            Le Canard enchaîné explique qu’en mai 1981, au moment de quitter Matignon, Raymond Barre aurait envoyé des collaborateurs retirer, en liquide, 10,5 millions de francs des fonds secrets. Fonds supprimés depuis 2001, par une réforme du gouvernement Jospin.


                            Le journal satirique mentionne également un arrangement immobilier en 1978 entre le couple Eve et Raymond Barre et le maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat, également agent immobilier et grand architecte. Ce dernier aurait dégotté aux Barre un terrain de 3.000 m² à un prix très avantageux. Le Premier ministre aurait utilisé un prête nom pour y faire construire une villa, estimée neuf ans plus tard à 4 millions d’euros.

                            https://www.rtl.fr/actu/politique/raymond-barre-les-secrets-de-sa-fortune-miraculeuse-7798011112


                            • Eric F Eric F 10 juillet 21:29

                              @BA
                              de l’or en Barre !


                            • Old Dan Old Dan 11 juillet 16:14

                              ... Bof !

                              Avec 50% d’abstention, le lobbying et la corruption organisés

                              Avec la main-mise de la Finance, le libre-échange et les fanatismes

                              Avec la croissance obligatoire sous peine d’effondrement monétaire

                              Avec les divers bouleversements planétaires en cours, etc...

                              A quoi rime encore un petit papier ds l’urne tous les 5 ans ?...

                              [ J’espère que les gosses seront moins stupides que nous ! ]


                              • Arafel Arafel 12 juillet 23:32

                                Je vais vous conter une anecdote qui m’avait fait rire comme un fou. Le jour du second tour de la présidentielle, à la sortie du bureau de vote, j’écoutais une émission à la radio ou ils faisaient parler des électeurs. Et là, ils nous passent une dame en larmes. Pourquoi en larmes...cette dame nous explique tout d’abord qu’elle est aide à domicile pour 900 euros par moi, que son mari est chômeur de longue durée et que son fils est lui aussi chômeur. Et c’est là qu’elle nous dit qu’elle pleure parce qu’elle a été obligée de voter Macron pour faire barrage au fachisme, à la dictature et pour aider les pauvres immigrés sans papiers qui se seraient fait virés. Depuis, je ne plains plus ce genre dabruti qui vit sur le dos de mon travail. J’ai 65 ans, j’en ais marre de me lever tous les jours à 5 h et demi du matin pour travailler pour payer taxes, cotisations et impôts pour des tarés et des parasites.


                              • baldis30 12 juillet 09:56

                                à l’auteur, par rapport au titre de l’article

                                 Ils sont tous adeptes du radicalisme :

                                « comme les radis : rose dehors, blanc dedans, et toujours proche de l’assiette au beurre  »

                                En attendant je recherche la recette du homard messidor, étant donné qu’attendre thermidor pourrait nuire à la fraicheur du crustacé.... à moins qu’en raison de la climatologie il ne soit congelé d’ici là dans un appartement doté de fortes serrures et de WC particulier appartenant à l’Etat !

                                Le homard congelé ... diantre morbleu, ..... jadis on le suspendait aux fourches proches de la Grange Batelière.

                                Fouquet ... au secours ils sont devenus fous ....

                                Heureusement que le Fouquet’s rouvre sous peu !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès